DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maxou



Masculin Messages : 23
Inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mer 27 Juil 2016, 21:34

Bonjour,

En théologie catholique, est-il écrit quelque part que Dieu ne nous laisse pas souffrir au dessus de nos forces ?

Par exemple peut-il nous donner de ne pas souffrir de souffrir par une force intérieure ?

Et quand la Bible dit: l'amour endure tout et supporte tout, cela signifie-t-il que quand on a l'amour, on ne souffre pas de souffrir ?

Merci beaucoup,

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Yano



Masculin Messages : 133
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mer 27 Juil 2016, 22:18

Et souffrir de souffrir, c'est quoi exactement pour toi ?

Car, à moins d'être masochiste et jouir de souffrir... C'est pas très clair pour moi, tes propos. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28018
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mer 27 Juil 2016, 22:44

maxou a écrit:
Bonjour,

En théologie catholique, est-il écrit quelque part que Dieu ne nous laisse pas souffrir au dessus de nos forces ?

Par exemple peut-il nous donner de ne pas souffrir de souffrir par une force intérieure ?

Et quand la Bible dit: l'amour endure tout et supporte tout, cela signifie-t-il que quand on a l'amour, on ne souffre pas de souffrir ?

Merci beaucoup,

Bonne soirée

"L’épreuve qui vous a atteints n’a pas dépassé la mesure humaine. Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Mais avec l’épreuve il donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter." (1 Corinthiens 10, 13)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9230
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mer 27 Juil 2016, 23:17

Je me propose de vous faire souffrir, après on pourra mesurer votre force...
*
*
*
mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 18:38

Citation :
2 Corinthiens 12
…8Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, 9et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

La grâce du Christ nous permet, par notre foi, d'alléger nos souffrance même s'il ne nous en libère pas totalement car elles peuvent être méritoire si elles ne sont pas recherchées mais acceptées lorsqu'elle se présentent dans notre vie, par amour pour les pécheurs par exemple. Accepter une épreuve en réparation des offenses que subit le Christ dans son Corps est très méritoire pour l'âme. Mais par notre foi Dieu nous donne la force de supporter les souffrances les plus difficiles. Nous savons alors que le Christ les porte avec nous et qu'il nous donne une grande force pour ne pas désespérer et de demeurer dans la paix et dans la joie (la joie n'est pas incompatible avec la souffrance si cette souffrance est vécue dans le Seigneur)

Dans des cas extrêmes, une âme totalement abandonnée à Dieu peut être appelée à prendre sur elle les souffrances d'autres âmes afin de les soulager et d'implorer la miséricorde de Dieu sur elles. C'est par exemple le cas de la bienheureuse Anne Catherine Emmerich. A ce moment la puissance de Jésus se déploie de façon presque sensible dans cette âme pour l'aider à porter ces souffrances qui ne sont pas les siennes mais qu'elle désire librement (et sans masochisme) porter par amour pour  les pécheurs. Ce n'est pas du masochisme mais le désir de soulager un frère qui souffre en prenant une partie de ses souffrances sur soi. Jésus l'accorde parfois si on le lui demande (selon la vie et le témoignage des proches de ces saintes âmes)

Je disais donc que "à ce moment la puissance de Jésus se déploie de façon presque sensible dans cette âme", et cela se voit par les stigmates. Jésus est tellement présent par sa grâce dans cette âme entièrement donnée pour ses frères, qu'on voit les stigmates du Christ apparaître sur les membres de ces saintes âmes. Comme si leur corps ne faisait plus qu'un.

On a donc là un témoignage suprême de la grâce réelle que le Christ déploie à travers notre âme à mesure que nous acceptons et offrons à Dieu nos souffrances (plutot que de nous rebeller ou de mettre Dieu à l'épreuve : "si tu existes, fais cesser cette souffrance").

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3024
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 18:48

Thy Kingdom come a écrit:


La grâce du Christ nous permet, par notre foi, d'alléger nos souffrance même s'il ne nous en libère pas totalement car elles peuvent être méritoire si elles ne sont pas recherchées mais acceptées lorsqu'elle se présentent dans notre vie,

Et les mortifications vous savez ce que c'est? ce sont des privations douloureuse qu'un chrétien doit s'imposer  pour parvenir à la perfection (donc à la sainteté)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3024
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 18:57

Le chrétien doit se priver obligatoirement du péché, et très souvent cela implique des sacrifices douloureux à faire.
Mais pour satisfaire aux peines temporelles due aux péchés déjà pardonnés ou aux imperfections, il est conseillé (pas obligé) aux chrétiens de se priver des biens permis , ils doivent faire d'autres sacrifices douloureux avec discrétion sous les conseils d'un directeur spirituel surtout quand ces privations atteignent son bien être corporel


Dernière édition par monge le Jeu 28 Juil 2016, 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 18:58

Bien entendu. Mais cela ne contredit pas ce que je dis à savoir qu'on ne recherche pas la souffrance pour elle même, du style je ne vais pas me mettre la main dans une portière de voiture par esprit de réparation...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3024
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 19:04

Thy Kingdom come a écrit:
Bien entendu. Mais cela ne contredit pas ce que je dis à savoir qu'on ne recherche pas la souffrance pour elle même, du style je ne vais pas me mettre la main dans une portière de voiture par esprit de réparation...
Votre exemple est caricatural, mais en restant toujours dans cette caricature s'il met la main dans une portière de voiture, sans que cela ne l'empêche après d'accomplir ses devoirs d'état alors je ne vois pas où est le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Yano



Masculin Messages : 133
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 20:38

Jean-Paul II portait un cilice pendant le carême et se flagellait avec sa ceinture. La mortification dénote de problèmes psychologiques.

N'oubliez-pas que le corps est le temple de l'âme, a été créé à l'image du Seigneur, le détériorer volontairement est un sacrilège, tout comme détériorer une Église.

Les scarifications sont souvent pratiquées par les satanistes, car le cornu n'a aucun respect pour la création Divine...

De nos jours L'Opus Dei, du moins certains, portent un cilice de métal encore plus mortifiant. Je sais que certains ordres utilisent encore le cilice de tissu, mais c'est pour moi une déviation qui va à l'encontre du respect de l'on doit avoir de notre corps créé par Dieu, vaisseau de l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 21:40

Yano a écrit:
Les scarifications sont souvent pratiquées par les satanistes, car le cornu n'a aucun respect pour la création Divine...

Ce sont surtout les ados qui pratiquent la scarification. Cela n'a rien de satanique. C'est du domaine médical pour les soigner.

Pour ce qui est des mortifications corporelles (cilice, flagellation), il me semble qu'elles ne sont plus permises.

De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 21:48

Espérance a écrit:
Yano a écrit:
Les scarifications sont souvent pratiquées par les satanistes, car le cornu n'a aucun respect pour la création Divine...

Ce sont surtout les ados qui pratiquent la scarification. Cela n'a rien de satanique. C'est du domaine médical pour les soigner.

Pour ce qui est des mortifications corporelles (cilice, flagellation), il me semble qu'elles ne sont plus permises.

De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !

Marie, quand, quand sortiras-tu du déni permanent ??? Il te faut quoi, comment et où, pour que tu prennes conscience de ta faiblesse ???
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 21:55

Loup Ecossais a écrit:
Espérance a écrit:
Yano a écrit:
Les scarifications sont souvent pratiquées par les satanistes, car le cornu n'a aucun respect pour la création Divine...

Ce sont surtout les ados qui pratiquent la scarification. Cela n'a rien de satanique. C'est du domaine médical pour les soigner.

Pour ce qui est des mortifications corporelles (cilice, flagellation), il me semble qu'elles ne sont plus permises.

De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !

Marie, quand, quand sortiras-tu du déni permanent ??? Il te faut quoi, comment et où, pour que tu prennes conscience de ta faiblesse ???

pas compris scratch

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Yano



Masculin Messages : 133
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Jeu 28 Juil 2016, 21:57

Citation :
De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !

Voilà une remarque de bon sens, je suis d'accord avec toi.

Citation :
Ce sont surtout les ados qui pratiquent la scarification. Cela n'a rien de satanique. C'est du domaine médical pour les soigner.

Là, tu divagues, les cultes sataniques pratiquent la scarification, celle du pentacle, par exemple.

Je viens de vérifier pour le cilice, il semble bien qu'il soit encore utilisé :


Citation :
De nos jours les chartreux et les carmes le portent en raison de leur règle.

Toutefois le cilice est encore employé (y compris par des laïcs) mais normalement de façon très discrète et avec l'accord de son accompagnateur spirituel comme pour toutes les pratiques pénitentielles qui sortent de l'ordinaire.

Dans l'Opus Dei, les membres Numéraires et Agrégés utilisent également une chaîne munie de pointes (surnommée cilice bien que n'étant pas en tissus) tous les jours : Pour mortifier et soumettre le corps, les Numéraires et les Agrégés de l'Opus Dei, en accord avec celui qui dirige leur âme, pratiqueront fidèlement la coutume de porter chaque jour, au moins pour deux heures, un petit cilice ; en outre, une fois par semaine, ils utiliseront les disciplines et dormiront sur le sol
1.
Wikipedia.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Ven 29 Juil 2016, 23:42

Pas besoin de wikipédia.

Oui les satanistes pratiquent la scarification.

Cependant les ados qui se scarifient ne sont pas forcément satanique, rien à voir.

Exemple : je vais à la mosquée, je suis musulman, je vais tout faire sauter et égorger un prêtre !
Ou bien, il est prêtre, donc puisqu'il y a des prêtres qui se tapent des enfants, il va se taper des enfants de cœur.

Faire d'une chose, une généralité est dangereux, et surtout engendre beaucoup de diffamations et d'injustices.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 30 Juil 2016, 07:58

[quote]Je dois dire que 20 ans avant j'avais giflé un prêtre parce qu'il m'avait dit que mon handicap était dû au péché de mes parents qui avait couché avant le mariage .
Je suis ensuite tombé sur 1 corinthiens l'amour avec un grand A ce jour là Dieu se révélait a moi je ne le savais pas.
http://www.bibliques.com/b/46co1/13.php#13.-1

J'aime beaucoup ce passage ! Vous pouvez aussi lire "Des divers mouvements de la nature et de la grâce" de l'imitation de Jésus Christ qui est très beau aussi (même si certains passages peuvent sembler excessifs car en général nous oscillons toujours entre les deux) :

https://magnificat.ca/textes/imitation/imit3-54.htm

Voix de Jésus-Christ:

1. Mon fils, observez avec soin les mouvements de la nature et de la grâce, car, quoique très opposés, la différence en est quelquefois si imperceptible, qu'à peine un homme éclairé dans la vie spirituelle en peut-il faire le discernement. Tous les hommes ont le désir du bien et tendent à quelque bien dans leurs paroles et dans leurs actions: c'est pourquoi plusieurs sont trompés dans cette apparence de bien.

2. La nature est pleine d'artifice; elle attire, elle surprend, elle séduit, et n'a jamais d'autre fin qu'elle-même. La grâce, au contraire, agit avec simplicité et fuit jusqu'à la moindre apparence du mal; elle ne tend point de pièges et fait tout pour Dieu seul, en qui elle se repose comme en sa fin.

3. La nature répugne à mourir; elle ne veut point être contrainte, ni vaincue, ni assujettie, ni se soumettre volontairement. Mais la grâce porte à se mortifier soi-même, résiste à la sensualité, recherche l'assujettissement, aspire à être vaincue et ne veut pas jouir de sa liberté; elle aime la dépendance, ne désire dominer personne, mais vivre, demeurer, être toujours sous la main de Dieu et, à cause de Dieu, elle est prête à s'abaisser humblement au-dessous de toute créature (I Pet. 2, 13).

4. La nature travaille pour son intérêt propre et calcule le bien qu'elle peut retirer des autres. La grâce ne considère point ce qui lui est avantageux, mais ce qui peut être utile à plusieurs. 5. La nature aime à recevoir les respects et les honneurs. La grâce renvoie fidèlement à Dieu tout honneur et toute gloire.

6. La nature craint la confusion et le mépris. La grâce se réjouit de souffrir des outrages pour le nom de Jésus (Act. 5, 41).

7. La nature aime l'oisiveté et le repos du corps. La grâce ne peut être oisive et se fait une joie du travail.

8. La nature recherche les choses curieuses et belles, et repousse avec horreur ce qui est vil et grossier. La grâce se complaît dans les choses simples et humbles; elle ne dédaigne point ce qu'il y a de plus rude et ne refuse point de se vêtir de haillons.

9. La nature convoite les biens du temps, elle se réjouit du gain terrestre, s'afflige d'une perte et s'irrite d'une légère injure. La grâce n'aspire qu'aux biens éternels et ne s'attache point à ceux du temps; elle ne se trouble d'aucune perte et ne s'offense point des paroles les plus dures, parce qu'elle a mis son trésor et sa joie dans le ciel, où rien ne périt.

10. La nature est avide et reçoit plus volontiers qu'elle ne donne; elle aime ce qui lui est propre et particulier. La grâce est généreuse et ne se réserve rien; elle évite la singularité, se contente de peu et croit qu'il est plus heureux de donner que de recevoir (Act. 20, 35).

11. La nature porte vers les créatures, la chair, les vanités, elle est bien aise de se produire. La grâce élève à Dieu, excite la vertu, renonce aux créatures, fuit le monde, hait les désirs de la chair, ne se répand point au-dehors, et rougit de paraître devant les hommes.

12. La nature se réjouit d'avoir quelque consolation extérieure qui flatte le penchant des sens. La grâce ne cherche de consolation qu'en Dieu seul et, s'élevant au-dessus des choses visibles, elle met tous ses délices dans le souverain bien.

13. La nature agit en tout pour le gain et pour son avantage propre; elle ne sait rien faire gratuitement mais, en obligeant, elle espère obtenir quelque chose d'égal ou de meilleur, des faveurs ou des louanges; et elle veut qu'on tienne pour beaucoup tout ce qu'elle fait et tout ce qu'elle donne. La grâce ne veut rien de temporel, elle ne demande d'autre récompense que Dieu seul et ne désire des choses du temps, même les plus nécessaires, que ce qui peut lui servir pour acquérir les biens éternels.

14. La nature se complaît dans le grand nombre des amis et des parents; elle se glorifie d'un rang élevé, d'une naissance illustre; elle sourit aux puissants, flatte les riches et applaudit à ceux qui lui ressemblent. La grâce aime ses ennemis mêmes, et ne s'enorgueillit point du nombre de ses amis; elle ne compte pour rien la noblesse et les ancêtres, à moins qu'ils ne se soient distingués par la vertu; elle favorise plutôt le pauvre que le riche, compatit plus à l'innocent qu'au puissant, recherche l'homme vrai, fuit le menteur, et ne cesse d'exhorter les bons à s'efforcer de devenir meilleurs (I Cor. 12, 31), afin de se rendre semblables au Fils de Dieu par leurs vertus.

15. La nature est prompte à se plaindre de ce qui lui manque et de ce qui la blesse. La grâce supporte avec constance la pauvreté.

16. La nature rapporte tout à elle-même, combat, discute pour ses intérêts. La grâce ramène tout à Dieu, de qui tout émane originairement; elle ne s'attribue aucun bien, ne présume point d'elle-même avec arrogance, ne conteste point, ne préfère point son opinion à celle des autres; mais elle soumet toutes ses pensées et tous ses sentiments à l'éternelle sagesse et au jugement de Dieu.

17. La nature est curieuse de secrets et de nouvelles; elle veut se montrer et voir, et examiner par elle-même; elle désire d'être connue et de s'attirer la louange et l'admiration. La grâce ne s'occupe point de nouvelles ni de ce qui nourrit la curiosité; car tout cela n'est que la renaissance d'une vieille corruption, puisqu'il n'y a rien de nouveau ni de stable sur la terre. Elle enseigne à réprimer les sens, à fuir la vaine complaisance et l'ostentation, à cacher humblement ce qui mérite l'éloge et l'estime, et à ne chercher en ce qu'on sait et en toute chose, que ce qui peut être utile, et l'honneur et la gloire de Dieu. Elle ne veut point qu'on loue ni elle ni ses oeuvres; mais elle désire que Dieu soit béni dans les dons qu'il répand par pur amour.

18. Cette grâce est une lumière surnaturelle, un don spécial de Dieu; c'est proprement le sceau des élus; c'est le gage du salut éternel. De la terre, où son coeur gisait, elle élève l'homme jusqu'à l'amour des biens célestes, et le rend spirituel, de charnel qu'il était. Plus donc la nature est affaiblie et vaincue, plus la grâce se répand avec abondance; et chaque jour, par de nouvelles effusions, elle rétablit au-dedans de l'homme l'image de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 30 Juil 2016, 08:22

Loup Ecossais a écrit:
Espérance a écrit:
Yano a écrit:
Les scarifications sont souvent pratiquées par les satanistes, car le cornu n'a aucun respect pour la création Divine...

Ce sont surtout les ados qui pratiquent la scarification. Cela n'a rien de satanique. C'est du domaine médical pour les soigner.

Pour ce qui est des mortifications corporelles (cilice, flagellation), il me semble qu'elles ne sont plus permises.

De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !

Marie, quand, quand sortiras-tu du déni permanent ??? Il te faut quoi, comment et où, pour que tu prennes conscience de ta faiblesse ???

La scarification est un problème psychique, psychologique, évidemment le Malin a toujours une certaines influence à ce niveau mais je ne sais pas s'il faut envoyer systématiquement tous les jeunes qui ont ce type de pratique consulter un exorciste.

Pour le reste je ne vois pas en quoi vous n'êtes pas d'accord avec ce que dit Espérance :

"Pour ce qui est des mortifications corporelles (cilice, flagellation), il me semble qu'elles ne sont plus permises.

De toute façon, la vie nous envoie bien assez sans encore en rajouter !"


Cela dit j'ai lu ceci sur Wikipedia je ne sais pas si c'est encore vrai :

Citation :
À l'époque moderne l'utilisation du cilice a été généralement restreinte aux membres de certains ordres religieux. De nos jours les chartreux et les carmes le portent en raison de leur règle.

Toutefois le cilice est encore employé (y compris par des laïcs) mais normalement de façon très discrète et avec l'accord de son accompagnateur spirituel comme pour toutes les pratiques pénitentielles qui sortent de l'ordinaire.

Dans l'Opus Dei, les membres Numéraires et Agrégés utilisent également une chaîne munie de pointes (surnommée cilice bien que n'étant pas en tissus) tous les jours : Pour mortifier et soumettre le corps, les Numéraires et les Agrégés de l'Opus Dei, en accord avec celui qui dirige leur âme, pratiqueront fidèlement la coutume de porter chaque jour, au moins pour deux heures, un petit cilice ; en outre, une fois par semaine, ils utiliseront les disciplines et dormiront sur le sol1.

Certaines objections ont été faites à propos de son utilisation concernant des raisons d'hygiène, ces objections étant liées à l'évolution des conceptions de la propreté personnelle. En effet, l'usage du cilice peut entraîner des inflammations, ou des infections localisées.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 30 Juil 2016, 08:25

Thor a écrit:
Je dois dire que 20 ans avant j'avais giflé un prêtre parce qu'il m'avait dit que mon handicap était dû au péché de mes parents qui avait couché avant le mariage .

Ce que vous a dit ce prêtre est inadmissible. Jésus lui même dit ceci à ce sujet (ce que ce prêtre semble ignorer) :

Jean 9 : 1 En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance.
02 Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? »
03 Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui.

Tout ce que l'on peut hériter à la naissance ce sont certaines maladies ou handicaps héréditaires (génétiques) ou par exemple si un parent prend des médicament ou de la drogue qui nuisent au développement du foetus. Mais au niveau du péché le péché ne se transmet pas, à l'exception du péché originel que chaque homme et chaque femme hérite de Adam et Eve.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 30 Juil 2016, 09:32


Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?

https://magnificat.ca/textes/imitation/imit3-54.htm Question

Citation :
Celui qui, de par sa dureté de coeur, passe son temps à critiquer et juger le Pape François se condamne à ne rien comprendre à son Pontificat ni à l'action magnifique de l'Esprit Saint dans l'Eglise de ce XXIème siècle !"
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
maxou



Masculin Messages : 23
Inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Dim 31 Juil 2016, 22:40

Bonsoir,
Merci de vos réponses.
Quand je disais ne pas souffrir de souffrir, j'entendais souffrir avec la sensation de force intérieure qui permet de la supporter et de ne pas en être gêné, et donc entre guillemet, puisque je ne suis pas gêné de souffrir, je ne souffre pas de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Ven 05 Aoû 2016, 23:29

Bonsoir,

J'ai perdu mon fils il y a quelques semaines.
C'est terrible que de perdre un fils.

De plus, je vis dans une famille déchirée, sans amour, mes frères m'ont tourné le dos, je ne reçois pas beaucoup d'amour, ça ajoute de la souffrance à de la souffrance.

Je souffre, je souffrirais, mais moins que le Christ.

MAIS, j'ai la foi, j'aime le Christ, Marie, je sais que mon fils est près d'eux.

Ils sont avec moi.

J'accepte sans résignation, pour rien au monde, j'échangerai ma vie contre une autre qui semblerait plus belle et plus réussie que la mienne.

Je ressens cet amour de Dieu, ma vie n'est pas vaine.

Je souffre, mais comme j'ai cette foi, je peux vous dire que malgré la cruauté de mon vécu, Dieu ne permet jamais qu'on souffre au dessus de nos forces.

Il suffit de lui demander de nous aider à porter le joug. Le Christ nous laisse JAMAIS seul.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28018
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 03:14

Chrétien24 a écrit:
J'ai perdu mon fils il y a quelques semaines.
C'est terrible que de perdre un fils.

Sad Que Dieu ait son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 08:15

Chrysostome a écrit:
Chrétien24 a écrit:
J'ai perdu mon fils il y a quelques semaines.
C'est terrible que de perdre un fils.

Sad Que Dieu ait son âme.

Merci,

je ne suis pas ici pour parler de mon drame familial, cependant, je n'ai pas de doute, je crois vraiment à ce que nous explique Arnaud, je suis très rassuré et très apaisé.
Il est bien là ou il est.

Pour revenir au sujet, encore une fois je répète, nos épreuves sont faites pour que nous les supportions, pas pour nous abattre.

Il faut pour cela, beaucoup d'humilité, beaucoup de foi, et pour ça, il faut de la prière.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 11:24

maxou a écrit:
Bonjour,

En théologie catholique, est-il écrit quelque part que Dieu ne nous laisse pas souffrir au dessus de nos forces ?

Par exemple peut-il nous donner de ne pas souffrir de souffrir par une force intérieure ?

Et quand la Bible dit: l'amour endure tout et supporte tout, cela signifie-t-il que quand on a l'amour, on ne souffre pas de souffrir ?

Merci beaucoup,

Bonne soirée

Non, il est écrit que Dieu ne permettra jamais que nous soyions tentés au dessus de nos forces. C'est un dogme qui signifie que si Dieu nous laissant sans son aide, nous suivrions tous Lucifer en enfer. Lucifer est trop fort, trop rusé pour nous.

Par contre, nous constatons tous les jours devant ceux qui se suicident, que la souffrance peut dépasser nos forces humaines.


sainte Thérèse de l'Enfant Jésus le disait juste avant sa mort : "Je comprends ceux qui se suicident".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 11:25

Chrétien24 a écrit:
Chrysostome a écrit:
Chrétien24 a écrit:
J'ai perdu mon fils il y a quelques semaines.
C'est terrible que de perdre un fils.

Sad Que Dieu ait son âme.

Merci,

je ne suis pas ici pour parler de mon drame familial, cependant, je n'ai pas de doute, je crois vraiment à ce que nous explique Arnaud, je suis très rassuré et très apaisé.
Il est bien là ou il est.

Pour revenir au sujet, encore une fois je répète, nos épreuves sont faites pour que nous les supportions, pas pour nous abattre.

Il faut pour cela, beaucoup d'humilité, beaucoup de foi, et pour ça, il faut de la prière.

Cher Chrétien, je suis vraiment touché par votre cheminement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 11:40

Chrétien24 a écrit:
Bonsoir,

J'ai perdu mon fils il y a quelques semaines.
C'est terrible que de perdre un fils.

De plus, je vis dans une famille déchirée, sans amour, mes frères m'ont tourné le dos, je ne reçois pas beaucoup d'amour, ça ajoute de la souffrance à de la souffrance.

Je souffre, je souffrirais, mais moins que le Christ.

MAIS, j'ai la foi, j'aime le Christ, Marie, je sais que mon fils est près d'eux.

Ils sont avec moi.

J'accepte sans résignation, pour rien au monde, j'échangerai ma vie contre une autre qui semblerait plus belle et plus réussie que la mienne.

Je ressens cet amour de Dieu, ma vie n'est pas vaine.

Je souffre, mais comme j'ai cette foi, je peux vous dire que malgré la cruauté de mon vécu, Dieu ne permet jamais qu'on souffre au dessus de nos forces.

Il suffit de lui demander de nous aider à porter le joug. Le Christ nous laisse JAMAIS seul.

Cher Chrétien,

Je n'avais pas vu ce post. Merci d'avoir partagé votre souffrance.

Je suis de tout cœur avec vous, car j'ai vécu la même chose il y a quelques années (ma nièce violée par un musulman, enceinte et qui s'est suicidée à une semaine de ses 16 ans)

Après la haine, le désir de vengeance, la paix est revenue en moi, par la prière.

Je n'oublierai jamais, c'est sûr. Pardonner ? je ne sais pas encore !

Une chose est certaine, nos enfants sont près de Dieu et ils Le prient pour nous. Nous comprendrons cela quand nous les rejoindrons.

Et nous partageons cette même espérance dans la foi et la charité.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 12:08

Espérance a écrit:


Une chose est certaine, nos enfants sont près de Dieu et ils Le prient pour nous. Nous comprendrons cela quand nous les rejoindrons.

C'est vrai ! salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 13:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Espérance a écrit:


Une chose est certaine, nos enfants sont près de Dieu et ils Le prient pour nous. Nous comprendrons cela quand nous les rejoindrons.

C'est vrai ! salut

Complètement d'accord avec vous.

C'est ce que je ressens très fort, je sais qu'ils sont près de Dieu, et que nous les retrouverons.

Merci pour vos témoignages d'amitiés,

et Merci à Arnaud pour toute ce qu'il fait comme oeuvre d'instruction afin de nous guider sur le bon chemin, les enseignements d'Arnaud me sont très précieux, ils me font comprendre beaucoup de choses, je ne peux qu'inciter toute personne à les suivre, c'est extraordinaire de les avoir à disposition, de plus, gratuitement, un témoignage de foi considérable.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Sam 06 Aoû 2016, 13:25

I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe bis



Masculin Messages : 2911
Inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Dim 07 Aoû 2016, 11:14

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 2911
Inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Dim 07 Aoû 2016, 17:33

Respect et merci pour ce témoignage!
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Dim 07 Aoû 2016, 17:50

Dieu n'est pas un sadique. Concentrez-vous sur l'évangile, et laissez tomber l'AT, qui ne concerne que les juifs; enfin les Khazars, aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9086
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mar 09 Aoû 2016, 04:40

Loup Ecossais a écrit:
Dieu n'est pas un sadique. ....

Il faut le croire , malgré les réalités dégoûtantes , en effet . Mais beaucoup de ceux qui se réclament de Lui , le sont , quant à eux .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6479
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Lun 29 Aoû 2016, 16:41

maxou a écrit:
Bonsoir,
Merci de vos réponses.
Quand je disais ne pas souffrir de souffrir, j'entendais souffrir avec la sensation de force intérieure qui permet de la supporter et de ne pas en être gêné, et donc entre guillemet, puisque je ne suis pas gêné de souffrir, je ne souffre pas de souffrir.

Bonjour Maxou,

on peut souffrir sans sens car on n'a aucune direction en sa vie sauf que le plaisir du monde on a pas de sens à ce que l'on vit et ça produit l’abattement et autres déprimes ainsi que la désorientation du psychisme voir une quasi destruction qui fleurte avec une certaine folie, ça c'est la souffrance malheureuse de l'homme déchu qui se veut solution a lui-même !

on peut être dans la souffrance dans une forme de non souffrance " lorsque souffrir n'est plus souffrir !" !
lorsque l'on Aime le Seigneur la souffrance est offerte et vécue comme ne offrande , mais il faut que ce soit voulu pour l'Amour du Seigneur et dans Son Amour , cela ne veut pas dire que l'on a plus mal mais que ce mal on en fait un Bien , ça implique un choix et une lucidité spirituelle parce que l'on se sait Unit au Christ " Moi en vous vous en Moi !" pour autant ce n'est jamais facile mais lorsque le Sens Est Vérité on est Libre " si le Fils vous Libère alors vous Connaitrez la Liberté Véritable !" !

évidement il y a peu de personnes qui peuvent entendre cela et qui le désir !!
maintenant il ne faut pas croire non plus que le Seigneur envoi la misère ou la mort des uns des autres, Jésus n'a jamais enseigné cela et surtout jamais fait !!
au contraire Il guérissait libérait chérissait et remettait les êtres tombées debout, Révélant et manifestant Qui Est Notre Père ce qu'IL Est de Toute Éternité " J'ai fait les Œuvres que Je vois faire A Mon Père " et aussi "Père J'ai révélé Ton Nom aux hommes !" !!
Et depuis Jésus n'a pas varié Il Est Divin !!

si Jésus a une seule fois dit a Paul " Ma Puissance donne toute sa mesure dans ta faiblesse " il ne faut pas en faire une règle générale chaque fois que l'on est devant une personne dans l'épreuve car Paul était un homme d'une stature spirituelle totalement adulte contrairement a 99% des baptisés et non baptisés !!

d’après ce que nous disent les apotres dans les évangiles Jésus a guérit et libérée purifiés tous d'hommes qui lui demandaient secourt avec confiance , jamais on entent un apôtres dire " et là Jésus dit a cette personne , 'non Je ne te guérit pas car c'est Mon Père qui te veut malade !' "
alors d'accord si on a a cœur d'offrir sa souffrance sa peine son épreuve par Amour du Seigneur et pour s'Unir a Son Acte de Rédemption , c'est faisable , mais on ne peut dire a tous " ho ben c'est Dieu qui te met a l'épreuve " car ni Jésus ni les Apôtres n'enseigne cela nul part !
Bien au contraire Jésus dans l'envoie en Mission ordonne de guérir et prier sur les malades et autres possédés et ne pus le faire et ne ls voir l'action Bienfaisante du Seigneur a réduit l'Evangile a une sorte de compte de fées pour bien des hommes !!

Souffre et S'offre qui peut et le veut (et encore il faut vraiment que l'Esprit Accompagne car l'amour propre l'orgueil intérieur peut y trouver son compte) mais l'Amour est aussi d'avoir compassion de la souffrance de la multitude et de lui venir en secourt sans l'y abandonner car on ne se mouille pas !
pour venir en aide a la souffrance de la multitude il faut accepter de souffrir l'Amour du Christ et aller vers la souffrance de l'autre et là il y a une très grande souffrance et Union a porter, puisque Christ Sauveur Christ en Croix jusqu'au dernier jour a Soif de Sauver les hommes !!

le Vrai Amour implique la Vraie Souffrance vu qu'il Est Communion à la Vérité Du Seigneur , mais est-ce encore souffrir que d'en l'embrassement d'Amour ?!
et pourtant tous les Saints qui sont allé au bout dise que l'on souffre énormément !!
il faut croire que Dieu Est Vrai en Tout et ne fait pas semblant !!

La Croix (contrairement a ce qu'affirme le menteur) Jésus l'à voulu par Amour et Fidélité au Père Il S'est laissé Crucifier pour nous Sauver et partager notre plus grande misère (la mort) et la Vaincre, sans cela qu’elle force aurait la Résurrection ??

on peut donc souffrir et en mourir de nombreuses façons , mais en comprenant et vivant qu'alors en Jésus nous continuons a Vaincre la mort et non lui céder !

comme dit Paul " frappé , a terre , humilié mais pas Vaincu !!"
Revenir en haut Aller en bas
Métanoia



Féminin Messages : 307
Inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Lun 29 Aoû 2016, 17:58

"Frappé, à terre, humiliée mais pas vaincue"... j'ai subi ça enfant.

Et plus tard, l'opprobre, la haine sans cause, l'humiliation qui veut détruire en répandant son fiel, ses mensonges. C'était un jeu pour eux. Heureusement, j'ai prié pour eux tous, tous les jours. Je n'ai jamais rien répondu (ce qui me valait des condamnations supplémentaires), j'ai tout offert au Seigneur, et, en vertu d'une Grâce intérieure, une force qui m'était donnée, oui, j'ai souffert sans souffrir (et même avec joie, qui n'était pas joie de souffrir, mais joie car une grande force m'était donnée). Et, un jour, la situation s'est totalement renversée, justice a été rendue à l'innocence, sans que je ne fasse rien, les oppresseurs ont été démasqués.

Je rends Grâce au Seigneur tous les jours de l'action du Saint-Esprit dans ma vie, de Sa Présence, et de tous les bienfaits dont Il m'inonde (bienfaits qui n'ont rien d'extraordinaires aux yeux du monde, voire médiocres, mais qui sont pour moi des cadeaux sans prix). Que manque-t-il à mon bonheur ? Aux yeux du monde beaucoup, à mes yeux : rien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mar 30 Aoû 2016, 08:59

Metanoia a écrit:
j'ai tout offert au Seigneur, et, en vertu d'une Grâce intérieure, une force qui m'était donnée, oui, j'ai souffert sans souffrir (et même avec joie, qui n'était pas joie de souffrir, mais joie car une grande force m'était donnée)

ça, c'est de la métanoia ! :chapeau:

Renaître de l'eau et du feu (ou de l'Esprit) !
Revenir en haut Aller en bas
Métanoia



Féminin Messages : 307
Inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?   Mar 30 Aoû 2016, 10:56

J&B a écrit:
Metanoia a écrit:
j'ai tout offert au Seigneur, et, en vertu d'une Grâce intérieure, une force qui m'était donnée, oui, j'ai souffert sans souffrir (et même avec joie, qui n'était pas joie de souffrir, mais joie car une grande force m'était donnée)

ça, c'est de la métanoia ! :chapeau:

Renaître de l'eau et du feu (ou de l'Esprit) !

Tout à fait Very Happy flower
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu permet-il que nous souffrions au dessus de nos forces ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Dieu permet-il le mal?
» Pourquoi Dieu permet-il les faux prophètes ?
» Dieu est toujours avec nous
» Toutes les tribulations ou épreuves que Dieu permet../St-Jean de la Croix
» DIEU PERMET LE MAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: