DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sens correct de la paille et la poutre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Le sens correct de la paille et la poutre   Dim 24 Juil 2016, 13:25

Citation :
Matthieu 7
…2Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. 3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil? 4Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien?…

Que veut donc dire Jésus par cette injonction et surtout par cette image ? On pense souvent que cela veut dire que nous n'avons pas à faire de remarques aux autres car nous mêmes sommes pécheurs. Mais Jésus ne nous invite pas au relativisme, d'ailleurs il nous demande bien à un autre moment de dire à notre frère lorsqu'il fait une erreur ou commet un péché, de le lui dire avec bienveillance mais de le lui dire pour ne pas partager la responsabilité de sa faute.

Mais alors que veut donc dire Jésus avec cette image de la paille et de la poutre ? Je pense qu'il parle d'un comportement que nous avons tous trop souvent et de façon généralement inconsciente, à savoir que nous avons un défaut mais que nous refusons de le reconnaitre, un défaut pour lequel nous ne faisons jamais d'examen de conscience. Ce défaut, ou ce péché grandit donc de plus en plus au point d'avoir la taille d'une poutre. Mais nous ne la voyons toujours pas. Puis un jour nous sommes avec un frère et suite à une dispute nous finissons par lui faire un reproche, nous l'accusons de tel défaut ou erreur. C'est là qu'entre en jeu la paille. Est-ce à dire que le défaut de notre frère est de moindre importance que le nôtre ? Pas du tout, nous avons tous des défauts et il n'est pas question de dire qu'untel en a plus qu'un autre. Mais il nous faut reconnaitre que parfois le défauts que nous attribuons à notre frère est notre propre défaut, par projection nous attribuons notre erreur à notre frère. Comme si ce dernier était devenu notre propre miroir.

Ainsi lorsqu'on a une poutre devant les yeux, un défaut que l'on refuse de nous reconnaitre et que nous ne prenons donc jamais la peine de corriger, et qu'un jour l'on regarde dans l'oeil du voisin - pour reprendre l'image donnée par Jésus - que voyons non ? Le reflet de notre poutre tout simplement ! Reflet que nous prenons pour une paille dans l'oeil de notre voisin.

Il suffirait pourtant de retirer notre poutre pour réaliser que subitement la paille dans l'oeil du voisin a également disparu ! Car le défaut que nous lui attribuions était finalement le nôtre.

Je pense que nous devrions tous méditer sur cela. Avant de faire une remarque à quelqu'un, même si elle est justifiée, réfléchissons si nous même n'avons pas ce défaut. Le voisin peut l'avoir également bien entendu, mais admettons que souvent nous ne faisons que de la projection sur les autres d'erreurs que nous ne ne devrions attribuer qu'à nous mêmes. Cela permettrait de voir plus souvent nos frères avec bienveillance et d'être plus conscients de nos propres travers.

"Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez"

Eh oui, à l'heure de la mort quand les masques tombent et que notre conscience sera face à elle même on ne pourra plus juger nos frères de défauts qui nous sont imputables à nous seuls. C'est donc nous mêmes qui nous jugerons. Profitons donc du temps que nous sommes ici bas pour faire un examen de conscience quotidien afin de ne jamais avoir à subir ce jugement de notre propre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sens correct de la paille et la poutre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La paille et la poutre
» Discours dans la plaine : le guide aveugle, la paille et la poutre. Saint Luc 6, 39-42
» Ne jugez pas. Saint Matthieu 7,1-5
» La Paille et la Poutre, Domenico Fetti, 1619, Metropolitan Museum, NY
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: