DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 JMJ 2016 à Cracovie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: JMJ 2016 à Cracovie   Dim 17 Juil 2016, 10:32

Spoiler:
 

.. nous vous confions nos jeunes qui partent aux JMJ à Cracovie ces jours-ci.


http://jmj2016.catholique.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 18 Juil 2016, 21:46

JMJ : Programme du 26 au 31 juillet 2016



Mardi 26 juillet 2016 : Les Journées Mondiales de la Jeunesse commenceront, après les Journées en Diocèses, par une Messe d’ouverture dans la soirée, sous le patronage de St Jean-Paul II, fondateur des JMJ.

Citation du jour : « Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde. Je confie ce devoir à l’Eglise qui est à Cracovie et en Pologne, et à tous les fidèles de la Divine Miséricorde, qui viendront ici de Pologne et du monde entier. Soyez des témoins de la Miséricorde !  » Saint Jean-Paul II, 2002

Déroulement : La Messe d’ouverture sera présidée par le Cardinal Stanislas Dziwisz, Archevêque de Cracovie. Au cours de la cérémonie seront présentés les symboles des JMJ, la Croix et l’icône de la Vierge Salus Populi Romani.

Lieu : plaine du Błonia

Mercredi 27 au vendredi 29 juillet 2016 : Les matinées seront consacrées à des catéchèses avec les évêques.
Elles commenceront à 9h30 par un temps d’accueil et de prière, de 10h15 à 11h30 il y aura un temps de présentation de la journée et du catéchiste suivi des catéchèses et d’un temps de questions,cet de 12h à 13h une messe.
L’après-midi, les jeunes pourront participer au Festival de la jeunesse, où des groupes de jeunes venus du monde entier proposeront des initiatives culturelles (concerts, spectacles, expositions,tournois sportifs …).

Jeudi 28 juillet : Dans la soirée aura lieu la cérémonie d’accueil du Pape François, tout juste arrivé à Cracovie.

Citation du jour : « Venez à lui et n’ayez pas peur ! Venez pour lui dire du fond de votre cœur : « Jésus, en toi je me confie ! ». Laissez-vous toucher par sa miséricorde sans limite. » Pape François.


Déroulement : Sur la plaine du Błonia, les jeunes accueillent le Saint-Père pour les JMJ. Le Pape s’adressera pour la première fois aux jeunes pèlerins présents.

Lieu : plaine du Błonia.

Heure : 17h30

Vendredi 29 juillet : Le Pape et les Jeunes prieront ensemble le Chemin de Croix.

Citation du jour : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. » Mt 5, 7

Déroulement : La célébration doit montrer aux jeunes la signification de la Croix dans sa dimension de miséricorde. La miséricorde sera présentée de façon concrète par les actes, les œuvres de miséricorde.

Lieu : plaine du Błonia.

Heure : 17h30

Samedi 30 juillet : Les pèlerins se mettront en marche vers le lieu de la veillée avec le Pape, le Campus Misericordiae, à Brzegi, autour de  Wieliczka. Une reproduction de la Porte Sainte y sera présente. Le Pape, accompagné de quelques jeunes, passera le seuil de la Porte au début de la veillée de prière. Celle-ci culminera avec un temps d’adoration eucharistique.

Citation du jour : « L’humanité ne trouvera pas la paix tant qu’elle ne se tournera pas avec confiance vers Ma miséricorde. » Sainte Faustine (Journal de la Miséricorde Divine § 300)


Déroulement : La veillée de prière se déroulera sur le Campus Misericordiæ (au lieu-dit Brzegi, sur la commune de Wieliczka). Une reproduction de la Porte Sainte y sera présente. Le Pape, accompagné de quelques jeunes, passera le seuil de la Porte au début de la veillée de prière. L’événement central sera l’adoration du Saint Sacrement. La soirée se conclura pas un concert de louange pour prolonger la prière commune.

Lieu : Campus Misericordiæ (au lieu-dit Brzegi, sur la commune de Wieliczka).

Dimanche 31 juillet : Toujours au Campus Misericordiae se déroulera la Messe d’envoi où sera annoncé le lieu des prochaines JMJ.

Citation du jour : « Parle au monde entier de Ma grande et insondable Miséricorde, si tu veux Me faire plaisir. » Sainte Faustine (Journal de la Miséricorde Divine § 164)

Déroulement : La Sainte Messe est célébrée par le Pape en clôture des Journées Mondiales de la Jeunesse. L’accent devrait être mis sur la signification du baptême, sacrement qui nous unit tous. L’occasion de renouveler les promesses de notre baptême. Le Pape remettra des lanternes allumées à cinq couples de jeunes des cinq continents.
Au terme de la messe, le Saint-Père donne un nouveau rendez-vous aux jeunes en annonçant le lieu et la date des prochaines JMJ.

Lieu : Campus Misericordiæ (au lieu-dit Brzegi, sur la commune de Wieliczka).

Heure : 10h00.

http://jmj2016.catholique.fr/cracovie-2016/programme/

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 18 Juil 2016, 21:52

Les jeunes de Nice partent aux JMJ sans céder à la peur

Isabelle Demangeat, le 18/07/2016 à 15h47

Les 120 jeunes du diocèse de Nice inscrits pour les JMJ de Cracovie ont maintenu leur participation malgré l’attentat du 14 juillet. Parmi eux, aucune victime, même si certains étaient sur la Promenade des Anglais ce soir-là.

Ils devraient arriver, lundi 18 juillet au soir, à Katowice, avant de se rendre, mardi 19 juillet, au camp d’Auschwitz-Birkenau où ils seront invités à méditer, entre autres, sur des figures d’humanité dans des contextes inhumains comme saint Maximilien Kolbe ou le bienheureux P. Jerzy Popieluszko.

Il semblerait que la somnolence se soit invitée, lundi 18 juillet au matin, dans le car des JMjistes du diocèse de Nice (Alpes-Maritimes) en partance pour Cracovie. Qui, fatigués déjà par plus de quinze heures de route, tentent de garder les yeux ouverts, à la frontière entre l’Autriche et la République tchèque, pour suivre l’histoire et les images du film Karol projeté depuis quelques minutes dans le car.

Ici, pas d’excitation, pas de cris, juste « une ambiance paisible et calme », décrit le P. Régis Peillon, aumônier du groupe et vicaire, à Nice, à l’église étudiante du Vœu. « Une ambiance tranquille, équilibrée, précise-t-il. Il y a une profondeur, une simplicité. On chante facilement, on prie. » « On ressent comme le besoin de retrouver le quotidien, l’ordinaire, sans chercher à utiliser « l’événement » pour quel que motif que ce soit », ajoute le prêtre. Le jeudi 14 juillet, il accompagnait, en tant que responsable diocésain de la Pastorale étudiante, certains membres de l’aumônerie « La Bougie » réunis pour leur dernière rencontre de l’année, sur la Promenade des Anglais, autour d’un pique-nique sous le feu d’artifice.

Chez eux, pas de victimes « certains se sont réfugiés dans un hôtel ». Mais un réel choc, notamment pour ces jeunes qui s’apprêtaient à partir pour les JMJ. Parmi eux, Élodie, une étudiante de 21 ans en information et communication à la faculté des Lettres de l’université Nice-Sophia-Antipolis qui s’est par ailleurs investie depuis un an dans l’organisation des JMJ de son diocèse.

« Je n’ai pas réfléchi »

À la suite de l’attentat, cette Niçoise d’adoption depuis quatre ans ne s’est pas posé de questions : elle a préparé, naturellement, son sac et ses dernières affaires et s’est présentée, dimanche 17 juillet, à la messe d’envoi du groupe diocésain. « Je n’ai pas réfléchi. De toute façon depuis jeudi je n’arrive pas à réfléchir, explique-t-elle. Cela faisait un an que nous préparions les JMJ : il fallait donc que j’y aille. » Comme elle, les 119 autres JMjistes inscrits dans le diocèse de Nice – aucun d’entre eux n’a été victime de l’attentat – ont tenu à maintenir leur participation à l’événement spirituel mondial.

« C’est peut-être une façon pour nous de montrer que nous ne cédons pas et que nous ne céderons pas à la peur, suggère Élodie. Et une manière de nous soutenir, ensemble », ajoute celle qui avoue que c’est aussi, pour elle, l’occasion d’échapper à la tentation du repli sur soi et de « prendre le temps de prier et de tout confier à Dieu ».

Visite du camp d’Auschwitz, mardi 19 juillet

Elle pourra le faire au cours des JMJ et de la Semaine missionnaire, précédant les événements de Cracovie du 26 juillet au 31 juillet, notamment mardi 19 juillet au camp d’Auschwitz-Birkenau. Une étape maintenue par l’organisation du groupe diocésain malgré une initiale réticence. « Nous avons eu peur que cela soit trop dur pour les jeunes après un tel événement, explique ainsi le P. Peillon. Mais nous avons choisi de conserver le programme pour les inviter à méditer, entre autres, autour des figures de saint Maximilien Kolbe ou du bienheureux P. Jerzy Popieluszko qui ont, dans des contextes d’inhumanité, apporté de l’humanité », ajoute-t-il en précisant que les prêtres et organisateurs se rendent et se rendront présents et à l’écoute des jeunes durant tout le séjour en Pologne.

http://www.la-croix.com/Religion/France/Les-jeunes-de-Nice-partent-aux-JMJ-sans-ceder-a-la-peur-2016-07-18-1200776545

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 18 Juil 2016, 21:54

Les jeunes des JMJ du Mans ont pris la route

Marie Malzac, au Mans (Sarthe) et à Hüsten (Allemagne), le 18/07/2016 à 17h35

Calée sans grand confort dans le car numéro trois du diocèse du Mans, Vian, 22 ans, n’a pas vraiment bien dormi, mais qu’importe. Assise aux côtés de son frère Fadi, de deux ans son aîné, elle entend bien profiter de ses premières Journées mondiales de la jeunesse (JMJ).

Originaires d’une bourgade voisine de Mossoul (Irak), prise par Daech en août 2014, le frère et la sœur se sont inscrits avec leurs cousins, qui vivent dans la Sarthe depuis plusieurs années, pour partir avec les jeunes du Mans vers Cracovie. Petit groupe soudé, ils passeraient presque inaperçus parmi les autres pèlerins, si l’on n’entendait en s’approchant leurs échanges en arabe. Plutôt timides, dans un français hésitant, ils se prêtent pourtant volontiers aux questions des autres JMjistes manceaux, curieux de leur présence. Après les premiers kilomètres et échanges, Sarthois et réfugiés auront deux semaines pour apprendre à se connaître et vivre ce rassemblement de la jeunesse catholique mondiale.

Des jeunes parés aux imprévus

Pour l’heure, c’est avec les jeunes allemands qu’ils ont rendez-vous. Dans l’église de la petite localité de Hüsten (nord-ouest), des voix s’élèvent pour entonner l’hymne en latin Laudate omnes gentes. « Un chant que tout le monde connaît, Allemands et Français », sourit le curé allemand, alors que viennent d’arriver chez lui les 174 jeunes du Mans. Sur la route qui les mène en Pologne, les Sarthois ont choisi à dessein, pour étape, le diocèse de Paderborn, jumelé au leur depuis le IXe siècle. Coiffés de chapeaux colorés, ils sont manifestement heureux, après une nuit dans le car, de partager un bon déjeuner dans les familles allemandes. Vian et Fadi ont apporté pour l’occasion une spécialité orientale qui ravit la maîtresse de maison, Monika. Les JMJ sont un « temps d’accueil », avait rappelé la veille, lors de la messe d’envoi, le P. Johan Visser, jeune prêtre du diocèse du Mans, à la tête du pèlerinage diocésain. « Accueil de l’autre, des imprévus, mais surtout du Christ. »

Des imprévus, il y en aura sûrement, et tous semblent l’accepter bien volontiers. Pour Anne, qui vient de terminer des études de photo, ces Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie sont avant tout « l’occasion de se laisser surprendre ». Maxime, 19 ans, en classe préparatoire, ne cache pas son enthousiasme, en dépit des bouchons qui ont largement ralenti les cars au départ. Pour ses premières JMJ, l’étudiant est « curieux de voir comment cela va se passer » et affirme vouloir « se laisser toucher par l’Esprit Saint ».

De son côté, Nicolas, 27 ans, ne se remet toujours pas des circonstances qui l’ont mené dans ce car. La défection de son compagnon de voyage l’avait conduit à annuler un périple à moto vers la Pologne. Mais des paroissiens lui ont annoncé il y a une quinzaine de jours qu’une levée de fonds avait été organisée et qu’elle permettait à deux jeunes de partir… lui offrant ainsi une place dans le groupe. « Je me suis dit que c’était un signe », glisse-t-il. Pour Vian et Fadi, il s’agira de confier à Dieu leur avenir ainsi que celui de leur pays, où règne la violence.

L’attentat de Nice dans tous les esprits

Mais le déferlement de haine aveugle ne concerne pas uniquement le Moyen-Orient. « Nous ne pouvions imaginer qu’ici aussi, le terrorisme pouvait frapper aussi fort », soupire Vian. L’attaque de Nice est aussi dans tous les esprits. Cet événement tragique suscite des interrogations, « particulièrement en cette Année de la miséricorde », relève le P. Visser, soucieux de les soumettre à la réflexion des jeunes, visiblement touchés.

Pour Jérôme, membre actif de l’association Coexister (1) au Mans, cela interroge les chrétiens de façon particulière « dans leurs relations aux autres, pour approfondir la démarche de connaissance réciproque ». Ces relations, ils auront certainement l’occasion de les vivre à leur échelle au cours des deux prochaines semaines, tant leur groupe semble varié. « L’important, souligne au micro Louis, l’un des responsables de car, c’est de chercher à connaître son voisin. »

Marie Malzac, au Mans (Sarthe) et à Hüsten (Allemagne)


(1) Association inter-convictionnelle de jeunes visant à promouvoir la « coexistence active » entre les différentes convictions religieuses mais aussi avec les non-croyants.

http://www.la-croix.com/Religion/France/Les-jeunes-des-JMJ-du-Mans-ont-pris-la-route-2016-07-18-1200776577

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 18 Juil 2016, 21:56

Aux JMJ, les jeunes sont de plus en plus catholiques

Marie Malzac, le 07/07/2016 à 15h25

D’après une enquête menée par l’hebdomadaire La Vie, en collaboration avec l’équipe nationale des JMJ Cracovie, et rendue publique jeudi 7 juillet, les 35 000 jeunes Français qui se rendent aux Journées mondiales de la jeunesse ont un profil homogène, la quasi totalité apparaissant « très engagés, pratiquants » et proches de l’ensemble des positions de l’Église et du pape François.

La très grande majorité des jeunes qui se rendront aux Journées mondiales de la jeunesse, qui débuteront officiellement le 25 juillet à Cracovie (Pologne), sont plus de fervents catholiques que des « chercheurs de sens ».

Pour Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire chrétien La Vie, à l’origine d’une grande enquête menée avec l’équipe nationale des JMJ*, les chiffres recueillis et mis en perspective par le sociologue Jean-François Barbier Bouvet, le profil des jeunes qui s’apprêtent à vivre cette expérience est celui d’un « public homogène, identifié, marqué ».

Présentant à la presse les résultats de cette étude, publiés le 7 juillet, Jean-Pierre Denis a rappelé qu’un travail similaire avait été mené à l’occasion des JMJ de Madrid, en 2011, permettant d’ores et déjà de dégager des évolutions.


« Cathos ++ »

« Si les jeunes qui étaient en Espagne étaient des « cathosplus », ceux de la Pologne sont des « cathos ++ » », a-t-il plaisanté, faisant référence à un engagement de plus en plus fort de la part des JMJistes et à une pratique renforcée.

Ils sont ainsi près de 70 % à aller à la messe au moins une fois par semaine, environ 80 % à prier régulièrement et le même pourcentage à participer à des activités dans le cadre d’une association, d’une communauté, d’une aumônerie ou d’un mouvement. Ils sont en revanche 56 % à estimer qu’il est « difficile » de parler de sa foi avec d’autres générations.

Leur démarche de se rendre aux JMJ relève en premier lieu du désir de faire une « expérience spirituelle forte » et d’aller à la rencontre de jeunes « du monde entier ».

« Cette génération, a précisé Jean-Pierre Denis lors de la présentation de l’étude, jeudi 7 juillet au siège de la Conférence des évêques de France (CEF) à Paris, assume toutes les positions de l’Église, aussi bien en matière d’éthique que dans le domaine social. » Bien loin des réticences suscitées par le pape François dans certains milieux conservateurs, il suscite chez eux une « adhésion complète ». Même sur la question des migrants, ils sont plus de 60 % à se sentir proches de ses prises de position.

« Creuset communautaire »

Autre élément, ils sont 10 fois plus nombreux à se dire de droite que de gauche (40 % contre 4 %), le pourcentage de jeunes se disant de gauche ayant encore diminué par rapport aux JMJ de Madrid, où il était déjà très bas. Ils sont 9 % de jeunes à se dire d’extrême-droite. Un tiers ne se reconnaît pas dans l’offre politique actuelle.

Ces éléments font ainsi dire à Jean-Pierre Denis que les JMJ, plus qu’un « contact missionnaire », sont avant tout un « creuset communautaire », une étape obligée pour toute une partie des jeunes catholiques français, la plupart du temps enfants de parents de catégories socio-professionnelles supérieures.

Interrogées sur le nombre d’inscrits, bien inférieur aux 60 000 annoncés et au chiffre de Madrid, sœur Nathalie Becquart, directrice du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations à la Conférence des évêques de France, et Anne-Lise Levacher, coordinatrice des JMJ au niveau national, ont estimé que les jeunes avaient certainement considéré le voyage comme « plus loin et plus cher ».

La date, fin juillet-début août, a pu également jouer, ont-elles ajouté, minimisant l’influence des inquiétudes liées aux attentats. Il a toutefois été redit que la Pologne restaurerait le contrôle à ses frontières pendant cette période.


Marie Malzac


* Méthodologie : l’enquête a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif des jeunes français inscrits aux JMJ de Cracovie, âgés de 18 ans et plus. 2574 personnes ont répondu intégralement au questionnaire.

http://www.la-croix.com/Religion/France/Aux-JMJ-les-jeunes-sont-de-plus-en-plus-catholiques-2016-07-07-1200774278

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 21 Juil 2016, 09:52

Le message du Pape aux Polonais et aux pèlerins des JMJ


2016-07-19 Radio Vatican

Alors que des centaines de milliers de jeunes du monde entier convergent vers la Pologne, où ils participeront, du 26 au 31 juillet, aux 31e Journées Mondiales de la Jeunesse, le Pape François leur a adressé un message-vidéo ; il y redit son désir de les retrouver dans quelques jours, à Cracovie.

Le souverain Pontife exprime également sa joie de rencontrer les « fils et filles de la nation polonaise », un peuple « qui, dans son histoire a traversé tant d’preuves et qui est allé de l’avant avec la force de la Foi, soutenu par la main maternelle de la Vierge Marie ». Le Pape, qui se rendra lors de son voyage au sanctuaire national de Częstochowa, assure que ce pèlerinage, conçu comme « une immersion dans cette foi éprouvée », lui fera « beaucoup de bien ».

Le pape François salue tout spécialement les familles. « La 'santé' morale et spirituelle d’une nation se voit dans ses familles : pour cela, saint Jean-Paul II avait tant à cœur les fiancés, les jeunes époux et les familles. Continuez sur cette route ! », lance-t-il encore.


Ci-dessous, l’intégralité du message du pape François :

Chers frères et sœurs,

elle est désormais proche la trente-et-unième Journée mondiale de la Jeunesse, qui m’appelle à rencontrer les jeunes du monde, convoqués à Cracovie, et m’offre aussi l’heureuse occasion de rencontrer la chère nation polonaise. Tout sera sous le signe de la Miséricorde, en cette Année jubilaire, et dans la mémoire reconnaissante et fidèle de saint Jean-Paul II, qui a été l’artisan des Journées mondiales de la Jeunesse et a été le guide du peuple polonais sur son récent chemin historique vers la liberté.

Chers jeunes polonais, je sais que depuis longtemps vous avez préparé, surtout par la prière, la grande rencontre de Cracovie. Je vous remercie de grand cœur pour tout ce que vous faites, et pour l’amour avec lequel vous le faites ; d’avance, je vous embrasse et je vous bénis.

Chers jeunes de toutes les parties de l’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Océanie ! Je bénis aussi vos pays, vos désirs et vos pas vers Cracovie, afin qu’ils soient un pèlerinage de foi et de fraternité. Que le Seigneur Jésus vous accorde la grâce de faire en vous-mêmes l’expérience de sa parole : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5, 7).

J’ai un grand désir de vous rencontrer, pour offrir au monde un nouveau signe d’harmonie, une mosaïque de visages divers, de tant de races, langues, peuples et cultures, mais tous unis dans le nom de Jésus, qui est le Visage de la Miséricorde.

Et maintenant je m’adresse à vous, chers fils et filles de la nation polonaise ! Je sens que c’est un grand don du Seigneur que celui de venir parmi vous, parce que vous êtes un peuple qui dans son histoire, a traversé tant d’épreuves, certaines très dures, et qui est allé de l’avant avec la force de la foi, soutenu par la main maternelle de la Vierge Marie. Je suis certain que le pèlerinage au sanctuaire de Częstochowa sera pour moi une immersion dans cette foi éprouvée, qui me fera beaucoup de bien. Je vous remercie de vos prières avec lesquelles vous préparez ma visite. Je remercie les Évêques et les prêtres, les religieux et les religieuses, les fidèles laïcs, spécialement les familles, auxquelles j’apporte en pensée l’Exhortation apostolique post synodale Amoris laetitia. La “santé” morale et spirituelle d’une nation se voit dans ses familles : pour cela, saint Jean-Paul II avait tant à cœur les fiancés, les jeunes époux et les familles. Continuez sur cette route !

Chers frères et sœurs, je vous envoie ce message comme gage de mon affection. Restons unis dans la prière. Et à bientôt en Pologne !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 21 Juil 2016, 14:49

http://www.lejourduseigneur.com/Replay/Tous-nos-programmes/La-Pologne-aux-couleurs-des-JMJ?utm_content=13053289&utm_source=Dolist&utm_medium=E-Mail&utm_campaign=Ma+campagne+du+19/07/16-50257256&utm_term=NL-160721

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 21 Juil 2016, 19:31

Espérance a écrit:
D’après une enquête menée par l’hebdomadaire La Vie, en collaboration avec l’équipe nationale des JMJ Cracovie, et rendue publique jeudi 7 juillet, les 35 000 jeunes Français qui se rendent aux Journées mondiales de la jeunesse ont un profil homogène, la quasi totalité apparaissant « très engagés, pratiquants » et proches de l’ensemble des positions de l’Église et du pape François.

La très grande majorité des jeunes qui se rendront aux Journées mondiales de la jeunesse, qui débuteront officiellement le 25 juillet à Cracovie (Pologne), sont plus de fervents catholiques que des « chercheurs de sens ».

On se demande où sont tous ces jeunes catholiques pratiquants le dimanche, on en voit très peu (de jeunes) à la messe dominicale...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 21 Juil 2016, 21:33

Thy Kingdom come a écrit:


On se demande où sont tous ces jeunes catholiques pratiquants le dimanche, on en voit très peu (de jeunes) à la messe dominicale...

oui Crying or Very sad ils ne se sentent pas à l'aise dans nos paroisses, mais allez à Lourdes au Pélé jeunes, ils sont nombreux aussi.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 16:35

Thy Kingdom come a écrit:
Espérance a écrit:
D’après une enquête menée par l’hebdomadaire La Vie, en collaboration avec l’équipe nationale des JMJ Cracovie, et rendue publique jeudi 7 juillet, les 35 000 jeunes Français qui se rendent aux Journées mondiales de la jeunesse ont un profil homogène, la quasi totalité apparaissant « très engagés, pratiquants » et proches de l’ensemble des positions de l’Église et du pape François.

La très grande majorité des jeunes qui se rendront aux Journées mondiales de la jeunesse, qui débuteront officiellement le 25 juillet à Cracovie (Pologne), sont plus de fervents catholiques que des « chercheurs de sens ».

On se demande où sont tous ces jeunes catholiques pratiquants le dimanche, on en voit très peu (de jeunes) à la messe dominicale...

Les JMJ un autre gâchis initié par JPII. J'attend avec impatience l’avènement d'un "Bon" Pape pour faire le grand nettoyage! et là il y a vraiment à faire...
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 16:42

On dépense des sommes d'argent importante pour organiser un "show" pour "petit bourgeois" afin qu'ils fassent du tourisme et friquottent et tout ça avec la bénédiction de l'église....
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 17:08

Pourquoi toujours voir tout si négativement ? Ne croyez vous pas que l'Esprit Saint agit à travers ces rassemblements de jeunes ? Même si vous n'approuvez pas ce type de rassemblement ? Moi même je n'y participerais pas si j'avais 15 ans de moins mais cela ne m'empêche pas d'y porter un regard bienveillant et plein d'espérance.

C'est comme l'année de la Miséricorde, que beaucoup de catholiques critiquent alors que cela produit tellement de beaux fruits de conversion, même si on n'en parle pas tous les jours. Même au delà de cette année Sainte, l'Esprit Saint travaille dans les coeurs car nous sommes dans un temps de miséricorde et sans doute le dernier avant que les portes se referment comme nous en avertissait Jésus par l'intermédiaire de Soeur Faustine. Profitons en et soyons nous mêmes témoins de miséricorde ce n'est qu'ainsi que le monde changera positivement !

A croire que certains veulent empêcher l'Esprit Saint d'agir dans le monde et dans l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:21

Si un jour on demande d'aller en boite de nuit pour fêter Jésus vous allez toujours dire que c'est l'Esprit Saint qui agit.
On déplace des millions de jeunes à coût de millions d'euros pour faire quoi? officiellement se confesser, réciter le chapelet, faire la messe etc (officieusement faire du tourisme et fricoter). Du gaspillage! et pendant ce temps vos églises sont vides. Qu'on demande à ces jeunes d'aller régulièrement saluer Jésus lui même dans le tabernacle de leur chapelle, c'est gratuit et les fruits sont certains.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:27

monge a écrit:
Si un jour on demande d'aller en boite de nuit pour fêter Jésus vous allez toujours dire que c'est l'Esprit Saint qui agit.

Avec des "si", on mettrait Paris en bouteille.

Vous êtes lassant à toujours tout voir en noir parce que ce n'est pas VOTRE point de vue.

Et question "fric", les paroisses participent et nous ne sommes pas obligés.

Lisez mon copié/collé de la Croix du lundi 18 à 21h56 : les jeunes sont de plus en plus plus catholiques

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:36

JMJ Cracovie 2016 : la semaine en diocèses en quelques mots

Marie Malzac, le 25/07/2016 à 15h15

Pendant toute la semaine des journées en diocèses, qui précède traditionnellement les Journées mondiales de la jeunesse, notre envoyée spéciale, Marie Malzac, a suivi le groupe de la Sarthe, du Mans à Czestochowa en passant par Neheim et Paderborn, en Allemagne.

Elle a partagé les trajets interminables en car, les repas pour le moins frugaux, la fatigue mais aussi l’énergie et l’enthousiasme des plus de 170 Manceaux engagés dans l’aventure des JMJ.

  

A la veille de l'ouverture officielle des JMJ de Cracovie, un groupe de jeunes catholiques polonais organise un spectacle de rue à Cracovie. / Jean-Matthieu GAUTIER/CIRIC/

JOIE 

C’est la marque de fabrique des JMJ et une fois encore, elle était au rendez-vous, dominant tout le reste. C’est bien la joie qui semble habiter tous les jeunes croisés au cours de cette première semaine passée entre la France, l’Allemagne et la Pologne. Au premier abord, cela peut sembler superficiel, mais en grattant un peu, on trouve une vraie profondeur et des parcours moins homogènes qu’il n’y paraît.

Il n’y a pas d’heure pour s’emparer du djembé, de la guitare, tout moment est bon pour entamer un chant de louange et partager à son voisin le bonheur d’être là. La tranche d’âge moyenne, 18-20 ans, fait qu’ils ont conscience de vivre là un moment fondateur pour leur foi, parfois questionnée mais déjà bien enracinée et assumée.

IMPRÉVUS

Le P. Johan Visser, à la tête du pèlerinage du diocèse du Mans, avait prévenu les jeunes, lors de la messe d’envoi, dimanche 17 juillet : des imprévus étaient… à prévoir. Cela n’a pas manqué. Les trois cars du Mans sont d’abord restés bloqués sur une aire d’autoroute entre l’Allemagne et la Pologne, à cause des contrôles de sécurité mais aussi des démarches à accomplir pour obtenir un petit boîtier permettant de circuler sur les routes polonaises… La machine était tombée en panne.

Le lendemain, nouvelles péripéties. Les Polonais n’ont pas prévu tous les cars nécessaires pour faire les trajets du village des familles d’accueil au lieu du Forum des jeunes de Czestochowa, auquel le groupe participait. Il faudra toute la force de persuasion des organisateurs pour obtenir gain de cause !


DZIEN DOBRY 

Sans doute le mot le plus entendu de la semaine, et qui devrait encore l’être pour celle qui vient. « Dzień dobry », « bonjour », en polonais, est l’un des seuls mots que l’on arrive à retenir, parmi toutes ces consonnes qui s’enchaînent, ces « che » et ces « ac » si peu familiers. Dans leur famille d’accueil, Larissa, la Camerounaise, Violetta, l’Arménienne, Sandrine et Nathalie, originaires du Mans, ont su dépasser la barrière de la langue pour nouer des liens avec Eva et Jan, leurs hôtes.

Gestes, coup de pouce des nouvelles technologies et des programmes de traduction… Le russe de Violetta est aussi bien utile pour communiquer avec le couple, issu d’une génération où l’on apprenait cette langue à l’école. L’accueil des Polonais frappe les jeunes, curieux de découvrir une autre culture et interpellés par leur générosité.

DIVERSITÉ 

Au Forum des jeunes de Czestochowa, près de 4 000 jeunes étaient présents, majoritairement français mais aussi de nombreuses autres nationalités. Si le leitmotiv des JMJ – « Je suis heureux de voir autant de personnes qui ont la même foi que moi » – semble parfois un peu court, il reste frappant de voir ces Allemands, ces Polonais, ces Ouzbeks, ces Boliviens, ou ces Ougandais célébrer leur foi dans le Christ, heureux de se découvrir les uns les autres.

Parmi eux, venus avec des groupes de toute la France et de l’Europe, plusieurs réfugiés irakiens et syriens, qui ne tardent pas à s’identifier et à se réunir, comme une bande de copains de toujours. Nombreux sont ceux conscients aussi de ne pas être appelés à vivre un « entre-soi chrétien » mais bien à contribuer à leur mesure à la vie de leurs pays respectifs.

http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Monde/JMJ-Cracovie-2016-la-semaine-en-dioceses-en-quelques-mots-2016-07-25-1200778081

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:38

Générations JMJ, par Anne-Marie Gérard

Anne-Marie Gérard, le 25/07/2016 à 8h58

Le billet d’Anne-Marie Gérard, mère de famille et théologienne avant l’arrivée des jeunes aux JMJ de Cracovie. Proche des communautés Foi et Lumière et de l’Arche de Jean Vanier, elle a travaillé comme journaliste à RCF et à la revue Unité chrétienne (Lyon).



1989 : Le pape saluant la foule de jeunes lors des JMJ à Saint Jacques de Compostelle, Espagne. / Giancarlo GIULIANI/CPP/CIRIC/

« Une visite et beaucoup de joie : ma nièce nous annonce qu’elle part aux JMJ. Je réalise alors que la génération Jean-Paul II voit aujourd’hui ses enfants vivre cette expérience d’Église.

La discussion s’engage. Les souvenirs remontent : 1989, Saint-Jacques-de -Compostelle, mes premières JMJ. Le mur de Berlin n’est pas encore tombé. Dans ce haut lieu spirituel européen, Jean-Paul II nous dit qu’« être grands » signifie « servir » ; ce critère suppose « un renouvellement des valeurs selon lesquelles on gouverne le monde ». Ce service n’est pas simplement de l’ordre du « sentiment humanitaire ». Il ne peut se comprendre qu’à la lumière du mystère du « Rédempteur de l’homme », venu pour servir et non pour être servi. Et Jean-Paul II de nous appeler à être serviteurs dans le Christ, et à « construire ainsi une civilisation plus juste, une société humaine où il fait bon vivre ».

1989, pour ma nièce, c’est une date sur un livre d’histoire. Mais, elle sait maintenant, qu’au lieu de faire tomber les murs, certains préfèrent en ériger de nouveaux prenant le risque de fracturer l’Europe. Oubliés quelque peu le chemin à parcourir ensemble, la vision des fondateurs, le service de la paix… Elle évoque le pape François qui ne cesse d’appeler les Européens « aujourd’hui, plus que jamais, à construire des ponts et à abattre des murs ». « Aux jeunes, nous dit-elle, de baliser de nouvelles routes, de s’engager et de servir. »

Nous revenons aux JMJ et à cette expérience d’Église qui propose aux pèlerins venus de tous les continents d’être ensemble et de « construire des ponts ». Ensemble, ils rendent témoignage au Dieu d’Amour et de Miséricorde. Ensemble, ils signifient l’avenir. Ensemble, ils révèlent que l’Église, communauté en chemin, est signe et moyen de cette fraternité réelle, voulue par le Père, par l’envoi du Fils, dans l’Esprit : une Église au service de notre terre habitée pour l’unité et pour la paix. « Cracovie, la ville de Jean-Paul II et de sainte Faustine, nous attend », nous confie ma nièce. À sa génération de vivre les JMJ. »

http://www.la-croix.com/Religion/France/Generations-JMJ-par-Anne-Marie-Gerard-2016-07-25-1200778010

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:43

Les jeunes Français croient toujours

Céline Hoyeau et Nicolas Senèze, le 24/07/2016 à 18h41

A l’occasion des JMJ, qui s’ouvrent mardi 26 juillet à Cracovie, un sondage OpinionWay, réalisé en exclusivité pour La Croix, en partenariat avec le Service national pour l’évangélisation des jeunes, témoigne d’un regain religieux chez les 18-30 ans. Mais pour plus de la moitié des jeunes, la religion est facteur de division.

Les jeunes Français se seraient-ils réconciliés avec Dieu ? Dans tous les cas, et contrairement à leurs aînés, ils n’y sont plus hostiles. Le portrait des 18-30 ans qui se dessine dans le sondage réalisé par OpinionWay en exclusivité pour La Croix sur les jeunes et la religion montre une génération manifestement plus croyante et plus religieuse que ses aînés.

Certes, les jeunes qui disent croire en l’existence de Dieu (46 %) restent une minorité dans une société française majoritairement agnostique. Pour autant, si l’on met ces chiffres en perspective avec d’autres sondages, il apparaît que les jeunes sont plus croyants que dans l’ensemble de la population française : seuls 38 % des Français disaient croire en l’existence de Dieu selon une enquête réalisée il y a un an pour la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref).

Catholiques (42 %), musulmans (4 %), protestants (3 %)… Au-delà de la croyance, les jeunes Français s’identifient aussi plus fortement à une religion qu’il y a une décennie : seuls 34 % des 18-29 ans se rattachaient à une religion en 2008, selon l’enquête sur les valeurs réalisée la même année à l’échelle européenne, contre 53 % aujourd’hui.

http://www.la-croix.com/Religion/France/Les-jeunes-Francais-croient-toujours-2016-07-24-1200777920

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:44

Espérance a écrit:


Vous êtes lassant à toujours tout voir en noir [...]
Il y a quand même quelque étincelles dans cette obscurité, je pense au cardinal Sarah préfet de la congrégation pour le culte divin... Il a conseillé que dès la prochaine année liturgique qu'on prie Dieu à la messe en nous tournant vers Lui, bon c'est du simple bon sens que de parler à quelqu'un en se tournant vers lui mais curieusement qui avait tout de même foutu le camp...

J'espère que François va le laisser terminer son travail...
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 18:58

monge a écrit:
Si un jour on demande d'aller en boite de nuit pour fêter Jésus vous allez toujours dire que c'est l'Esprit Saint qui agit.
On déplace des millions de jeunes à coût de millions d'euros pour faire quoi? officiellement se confesser, réciter le chapelet, faire la messe etc (officieusement faire du tourisme et fricoter). Du gaspillage! et pendant ce temps vos églises sont vides. Qu'on demande à ces jeunes d'aller régulièrement saluer Jésus lui même dans le tabernacle de leur chapelle, c'est gratuit et les fruits sont certains.





Super comparaison !! O_o

Ceci aussi vous l'auriez comparé j'imagine à une boite de nuit si ce type d'endroit existait il y a 2000 ans ?



Vous pensez vraiment que les jeunes cathos aux JMJ vont se saouler en compagnie du Pape François à Cracovie et vivre des orgies entre eux ? Faut être vraiment pervers soi-même pour avoir un tel raisonnement.

Certes il y a 2000 ans c'était pour voir Jésus mais n'est ce pas pour entendre Jésus à travers son Vicaire que les jeunes vont aux JMJ ? N'est-ce pas pour se rassembler en son nom et pour témoigner au monde de la vigueur de l'Eglise du Christ ? Peut être que certains sont de gros papolâtres (n'est ce pas René !) mais ce n'est pas à nous de juger les intentions de leurs coeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 19:02

Espérance a écrit:
monge a écrit:
Si un jour on demande d'aller en boite de nuit pour fêter Jésus vous allez toujours dire que c'est l'Esprit Saint qui agit.

Avec des "si", on mettrait Paris en bouteille.

Vous êtes lassant à toujours tout voir en noir parce que ce n'est pas VOTRE point de vue.

Et question "fric", les paroisses participent et nous ne sommes pas obligés.

Lisez mon copié/collé de la Croix du lundi 18 à 21h56 : les jeunes sont de plus en plus plus catholiques

monge est un nouveau Juda. Lui qui criait au scandale quand une femme versait un parfum de grand prix sur les pieds de Jésus... quelle horreur, quel argent gaspillé !
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 19:10

Jésus est présent réellement et en substance dans le tabernacle. Qu'on demande aux jeunes d'aller le voir là bas! il les attend là bas dans le silence et avec toutes ses grâces!
Pas de partir faire du folklore et fricoter à des milliers de km et à coût de beaucoup d'argent! ou bien selon vous la personne du pape rend présent le Christ plus que le Saint Sacrement?
Ah je constate que vous ne savez pas ce que ces jeunes font là bas visiblement, renseignez vous un peu plus et sortez de votre bulle. Vous croyez vraiment que des jeunes mis ensemble dans une atmosphère festive auront leur esprit dans la piété? ou bien comme c'est le pape qui convoque l'Esprit Saint va faire le miracle?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 19:15

Thy Kingdom come a écrit:


monge est un nouveau Juda. Lui qui criait au scandale quand une femme versait un parfum de grand prix sur les pieds de Jésus... quelle horreur, quel argent gaspillé !

Ah! parce que selon vous le pape c'est Jésus et on peut dépenser des millions pour le voir n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 19:41

monge a écrit:
Jésus est présent réellement et en substance dans le tabernacle. Qu'on demande aux jeunes d'aller le voir là bas! il les attend là bas dans le silence et avec toutes ses grâces!
Pas de partir faire du folklore et fricoter à des milliers de km et à coût de beaucoup d'argent! ou bien selon vous la personne du pape rend présent le Christ plus que le Saint Sacrement?
Ah je constate que vous ne savez pas ce que ces jeunes font là bas visiblement, renseignez vous un peu plus et sortez de votre bulle. Vous croyez vraiment que des jeunes mis ensemble dans une atmosphère festive auront leur esprit dans la piété? ou bien comme c'est le pape qui convoque l'Esprit Saint va faire le miracle?

vous y êtes allé ?

avez-vous participé à des pélés jeunes ?

Donc, d'après vous, personne ne doit non plus aller à Lourdes ou ailleurs ? c'est du folklore aussi ? hé oui, ça coûte : rien que le voyage, l'hôtel.

A Cracovie, sachez que la plupart des jeunes sont hébergés dans les familles. Et puis ? vous êtes contre les voyages des jeunes, ça forme la jeunesse pourtant !

Et pas mal de parents donnent leur accord pour que les jeunes passent un temps à l'étranger : bizarre aussi ça hein ?

Demain, c'est du folklore aussi pour le pélérinage à Sainte Anne d'Aray !!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 19:42

monge a écrit:
Thy Kingdom come a écrit:


monge est un nouveau Juda. Lui qui criait au scandale quand une femme versait un parfum de grand prix sur les pieds de Jésus... quelle horreur, quel argent gaspillé !

Ah! parce que selon vous le pape c'est Jésus et on peut dépenser des millions pour le voir n'est ce pas?

déformez, déformez...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 20:40

Espérance a écrit:

Donc, d'après vous, personne ne doit non plus aller à Lourdes ou ailleurs ? c'est du folklore aussi ? hé oui, ça coûte : rien que le voyage, l'hôtel.

A Lourde et dans les lieux de pèlerinage, y règne un ambiance de gravité , de silence et de pénitence, ambiance propice à la religion, et ce sont des lieux où Dieu c'est manifesté. Rien à voir avec une foire festive qu'on organise tous les trois ans pour rassembler des "jeunes" devant les caméras du monde faire le "show" avec le Pape
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 20:54

Hé bien, vous n'êtes jamais allé à Lourdes à la prairie où sont rassemblés les jeunes !!!!!!!


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 20:59

Espérance a écrit:
Hé bien, vous n'êtes jamais allé à Lourdes à la prairie où sont rassemblés les jeunes !!!!!!!

C'est qu'il y a des dérives (comme presque partout) mais traditionnellement les lieux de pèlerinage sont des lieux où règne un esprit de pénitence, de gravité digne du sacré et surtout ce sont de lieux où Dieu c'est clairement manifesté.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 21:08

monge a écrit:
Espérance a écrit:
Hé bien, vous n'êtes jamais allé à Lourdes à la prairie où sont rassemblés les jeunes !!!!!!!

C'est qu'il y a des dérives (comme presque partout) mais traditionnellement les lieux de pèlerinage sont des lieux où règne un esprit de pénitence, de gravité digne du sacré et surtout ce sont de lieux où Dieu c'est clairement manifesté.

Parce que Dieu ne s'est jamais manifesté dans la JOIE ? et les psaumes 98 - 100 pour ne citer qu'eux ?

La foi n'est pas triste monge, elle peut s'exprimer par des chants de joie et des danses.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 21:22

TWITTER @PONTIFEX_FR

25 juil. 2016

Chers jeunes, offrons au monde une mosaïque de tant de races, cultures et peuples au nom de Jésus ! #Krakow2016


25 juil. 2016

Chers jeunes, je bénis vos pas vers Cracovie pour un pèlerinage de foi et de fraternité. #Krakow2016

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Lun 25 Juil 2016, 21:26

La joie de Dieu n'a rien à voir avec les joies festives mondaines. C'est comme le jour et la nuit. C'est par le silence intérieure, la solitude intérieure, la gravité, l'humilité, la pénitence etc qu'on peut parvenir à la joie de Dieu. J'attend de mes pasteurs qu'ils nous encouragent sur cette voie! Pas de donner une pastorale qui laisse croire que les joies mondaines peuvent être ordonnées à la rencontre avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 08:29

arrêtez tous de critiquer Monge , il a parfaitement raison : Crac-ô-Vie ! c'est tout un programme pour s'entrainer à faire des bébés ! What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 08:32

Quand le Vatican fait les gros yeux à la Pologne


Si le pape fait de la politique, qui fera de la spiritualité ?

Le doute n’est plus permis : l’homme du Vatican est, avant tout, un homme politique. Dans son encyclique Laudato si’, le pape se faisait le défenseur d’une écologie de combat vers laquelle tout convergeait : le social, l’économique, le moral, le réchauffement climatique, bien sûr, la spiritualité. Politique, tout cela.

Un autre sujet de dilection, ce sont les migrants. On se souvient que sa première sortie l’a mené à Lampedusa. Le chef de l’Église catholique est en pointe sur ce sujet, bien davantage que n’importe quelle autre autorité religieuse du monde, à commencer, bien sûr, par les diverses autorités musulmanes. C’est bien normal, direz-vous, car il s’agit de la doctrine chrétienne pur jus : tendre la main à l’autre. Donc, le pape François est dans son rôle lorsqu’il rappelle ces évidences et enjoint les peuples à davantage de fraternité.

On est pourtant en droit de se demander si la réponse évangélique est la même selon que l’on doit tendre la main à quelques individus ou que l’on fait face à un phénomène de masse. C’est précisément la question posée par la Pologne aujourd’hui. Ce pays, au christianisme solide, se montre rétif à l’accueil d’immigrants. À la veille du déplacement du pape à Cracovie pour les Journées mondiales de la jeunesse, le Vatican fait les gros yeux : certes, les Polonais ont peur, reconnaît la papauté, mais « ces peurs sont alimentées par certains partis politiques et par des déclarations inappropriées d’hommes politiques. On crée de façon artificielle une peur des musulmans, compréhensible par certains aspects, notamment les attaques terroristes. »

Je me demande si les proches des victimes de la barbarie islamiste, si les gens qui regardent en boucle ces images de mort à la télé, si ceux qui l’ont échappé belle, si les demoiselles de Cologne, si tous ces gens éprouvent une peur inoculée de façon artificielle. Pour les JMJ, 200 personnes ont été interdites d’accès sur le territoire polonais et l’on vient d’apprendre l’arrestation à Lodz d’un irakien soupçonné de préparer un attentat terroriste. Est-ce artificiel ? La désinvolte pichenette vaticane n’est pas à la hauteur du sentiment des hommes, voire des peuples.

Il y a un mois, le pape François déclarait : « L’idée de conquête est inhérente à l’âme de l’islam. Mais on pourrait interpréter avec la même idée de conquête la fin de l’Évangile de Matthieu où Jésus envoie ses disciples dans toutes les nations. »

Islam et christianisme renvoyés dos à dos par la plus haute sommité de la chrétienté. On croit rêver. Ouvrons le Larousse : « Conquête : action de conquérir » et « Conquérir : prendre, soumettre, par la force, par les armes ». Il se trouve que le christianisme ne s’est pas développé par la violence ; l’islam, si. Ça fait une sacrée différence, qui n’a rien d’artificiel. Aujourd’hui, malheureusement, l’Histoire bégaie.

Et puis, si le Vatican se donne le droit de critiquer des hommes ou des partis politiques d’un pays libre, il ouvre la porte au traitement réciproque et court le risque très séculier de partialité, ce qui serait contraire au caractère universel du catholicisme ; par exemple, on ne l’a pas beaucoup entendu s’exprimer sur les purges turques. Le Christ, plus sage, laissait une place à César.

Si le pape fait de la politique, qui fera de la spiritualité ?


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/quand-le-vatican-fait-les-gros-yeux-a-la-pologne,273764#eCgbIC90gpAJS8Gm.99
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 08:39

le christianisme ne s'est pas développé par la violence ??? scratch study pukel
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 08:59

Oculus a écrit:
le christianisme ne s'est pas développé par la violence ??? scratch study pukel

il y en a eu aussi, c'est vrai. Mais pas à cette échelle, ni par la méthode. Les muzz, c'est plus de 200 millions de morts à leur actif...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 09:32

l'extermination des peuples premiers est une constante de toutes les christianisations, elles même inséparables des colonisations : 100 millions de morts dans les caraibes , le mexique et l'amérique latine en quelques décennies à partir de 1492 , bien sûr grâce aux épidémies , mais aussi à l'esclavagisation abjecte ...
17 millions de morts au Congo belge lors de la colonisation , les  aborigènes australiens... , jusqu'à la guerre d'éthiopie de 1936 , aggression de catholiques contre d'autres chrétiens ...etc...
Alors on peut discuter sur le fait que la violence était plus coloniale que religieuse , n'en demeure pas moins que la christianisation de ces peuples a découlée  majoritairement de la violence et que partout où elle n'a pas eu lieu ( par ex japon ) c'est qu'elle a été vaincue militairement ....
donc l'auteur de l'article est un petit plaisantin .
d'ailleurs la visite de B XVI  au mexique et la béatification d'un franciscain des missions californiennes par François récemment
avait remis en lumière ces plaies jamais refermées des indiens qui subissent encore partout la spoliation et le mépris .
Bien sûr il y a eu des prophètes comme las casas et de Vittoria , des tentatives pour l'enrayer comme la fameuse controverse de valladolid , mais ce qu'on peut constater , c'est que le christanisme s'est fait massivement contaminer par la violence islamique ,
et là il y aurait un réel sujet d'étude sur le mimétisme dans la confrontation ...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 10:03

Oculus a écrit:
l'extermination des peuples premiers est une constante de toutes les christianisations, elles même inséparables des colonisations : 100 millions de morts dans les caraibes , le mexique et l'amérique latine en quelques décennies à partir de 1492 , bien sûr grâce aux épidémies , mais aussi à l'esclavagisation abjecte ...

Même s'il ne faut pas minimiser les faits, Ils n'étaient pas liés uniquement à la violence. Nous avons apporté des épidémies, inconnues de ces peuples jusqu'alors.

17 millions de morts au Congo belge lors de la colonisation , les  aborigènes australiens... , jusqu'à la guerre d'éthiopie de 1936 , aggression de catholiques contre d'autres chrétiens ...etc...

Léopold II n'était pas ce que l'on peut appelé un philanthrope. C'est exact. Mais l'esclavage, dans toute l'Afrique sub-saharienne, était le fait des musulmans (17 millions de morts) voir le bouquin de Tidiane N'Diaye "Le génocide voilé"...

Alors on peut discuter sur le fait que la violence était plus coloniale que religieuse , n'en demeure pas moins que la christianisation de ces peuples a découlée majoritairement de la violence et que partout où elle n'a pas eu lieu ( par ex japon ) c'est qu'elle a été vaincue militairement ....

Exact...

donc l'auteur de l'article est un petit plaisantin.

Le plaisantin est docteur en droit, écrivain et compositeur. Mais bon. Il a le droit de se tromper, aussi... A mon sens, il voulait dire que le christianisme,
contrairement à l'islam, ne s'est pas construit uniquement dans la violence, loin de là. Même si ça ne dédouane pas les jésuites, à l'origine des missions exotiques...


d'ailleurs la visite de B XVI  au mexique et la béatification d'un franciscain des missions californiennes par François récemment
avait remis en lumière ces plaies jamais refermées des indiens qui subissent encore partout la spoliation et le mépris .

Hélas. Je m'en indigne à chaque fois que je pense à cette triste période. Mais qu'attendre d'une nation qui s'est construite par la violence et l'a érigée en dogme ? 500 nations exterminées; 100 millions de morts... Ils continuent d'ailleurs leurs oeuvres de destruction sur toute la planète. Mais c'est un autre sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 10:30

Les insolites des JMJ 2016

Marie Malzac (à Cracovie), le 24/07/2016 à 14h36

Avant le début officiel des Journées mondiales de la jeunesse, à Cracovie, les jeunes se sont retrouvés en diocèse, en Pologne, une semaine. Événements insolites, glanées au passage par l’une de nos envoyées spéciales.


Un groupe de jeunes français arrivés à Cracovie, Pologne, le 22 juillet. / Jean-Matthieu GAUTIER/CIRIC/


1. Ils se sont mariés sur la route de Cracovie

Un couple de Polonais vivant en Irlande s’est dit « oui » dans le diocèse de Rzeszow, dans le Sud-Est de la Pologne, en présence de nombreux pèlerins qui, comme eux, participent au pèlerinage des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie. Après une expérience de « conversion profonde » il y a quelques années, indique le site polonais des JMJ, ce couple a scellé son union le 20 juillet à l’église Notre-Dame de la Salette, dans la petite localité de Debowiec.

2. Des jeunes de Gaza participent aux JMJ

Près de 700 jeunes du diocèse de Jérusalem ont mis le cap sur Cracovie, dont une centaine de Jordaniens, quelque 200 Palestiniens d’Israël venus de Galilée (de rites maronite, latin et melkite), mais aussi 200 Palestiniens des Territoires occupés… dont 5 de Gaza, pour la première fois.

Ils seront également accompagnés d’un petit groupe de la communauté catholique de langue hébraïque et de jeunes de Chypre. Les Palestiniens ont décidé de raconter leurs aventures et de rapporter leurs émotions et réflexions dans un carnet de bord collectif, « Le journal de George » dont les passages clé sont publiés sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

3. Wallis et Futuna, lieu de provenance des pèlerins le plus éloigné


Un groupe de 46 personnes a franchi près de 15 000 kilomètres pour arriver jusqu’en Pologne. Les JMJistes de Wallis et Futuna, collectivité d’outre-mer française en Polynésie dont la population est « aussi nombreuse que celle d’un secteur paroissial à Varsovie », rapporte le site du diocèse de la capitale polonaise.

4. Un tournoi de foot pendant les JMJ

Au cours des JMJ de Cracovie aura également lieu le Festival du sport. Un tournoi de football, la « Copa Catolica » réunira 48 équipes mixtes de pèlerins venus du monde entier les 26 et 27 juillet. Une manière de « faire du bruit », et de « sortir », comme le demande souvent le pape François, expliquent les organisateurs sur le site de l’événement.

5. Des catéchèses en 33 langues, dont l’arménien pour la première fois

Lors du festival de la jeunesse qui s’ouvrira mardi 26 juillet à Cracovie, les catéchèses seront données par plus de 300 évêques, en 33 langues. Pour la première fois, l’arménien y figurera. Une manière de rendre hommage à ce petit pays du Caucase, le premier à être devenu officiellement chrétien, quelques semaines après que le pape François s’y soit rendu.

Marie Malzac (à Cracovie)

http://www.la-croix.com/Religion/Les-insolites-des-JMJ-2016-2016-07-24-1200777877

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 10:33

La croix : le symbole des JMJ



Elle mesure exactement 3,8 m de haut et pèse plus de 30 kg. La Croix de l’Année Sainte est non seulement le plus ancien et le plus reconnaissable des symboles des Journées Mondiales de la Jeunesse, mais elle est aussi l’un des signes les plus importants de notre foi.

Conçue en 1983 à l’occasion des célébrations de l’Année Jubilaire de la Jeunesse avec le centre des jeunes de San Lorenzo, elle a passé 394 jours dans la basilique Saint-Pierre comme symbole du Jubilé Extraordinaire de la Rédemption. Lors du dimanche de Pâques de 1984, après la cérémonie de clôture de la Porte Sainte, le pape a confié cette croix aux jeunes du monde entier, et il leur a aussi transmis une véritable mission :

“Chers jeunes, à la fin de l’Année Sainte, je vous confie le signe de cette année jubilaire : la Croix du Christ ! Portez-la dans le monde entier comme signe de l’amour de notre Seigneur Jésus pour l’humanité et annoncez à tous qu’il n’y a de salut et de rédemption que dans le Christ mort et ressuscité.” (Rome, le 22 avril 1984).

En pèlerinage autour du monde


C’est ainsi que la Croix a commencé son pèlerinage autour du monde. En 1987, elle a franchi l’océan jusqu’en Argentine, pour les troisièmes JMJ. Sur les épaules de (nombreux) jeunes, elle avait alors presque déjà traversé toute l’Europe, qui à cette époque-là était séparée en deux blocs ; cette Croix est alors devenue le signe visible de la réconciliation entre les pays situés de chaque côté du Rideau de fer.

La Croix a fait son apparition au Rwanda après les événements tragiques du génocide, et aussi au Ground Zero de New York après l’attentat du World Trade Center : elle s’y est trouvée en présence de millions de jeunes pèlerins pendant les veillées de prières, mais elle a également séjourné dans des cadres plus intimes – parmi des malades dans les hôpitaux, et même parmi des prisonniers.

Aux quatre millions de jeunes fidèles rassemblés à Manille, aux Philippines, en 1995, le Pape Jean Paul II a affirmé : “Prendre la Croix dans les bras, la passer de main en main, constitue un geste très significatif. C’est comme vouloir dire : Seigneur, nous ne voulons pas rester avec Toi seulement au moment des “Hosanna”; mais, avec Ton aide, nous voulons T’accompagner sur le chemin de la Croix ”

Vers Cracovie

Et enfin, le 13 avril 2014, lors du Dimanche des Rameaux, sur la place Saint Pierre de Rome, des jeunes brésiliens ont remis aux jeunes polonais cette même Croix des Journées Mondiales de la Jeunesse, avec une copie de l’icône mariale “Salus Populi Romani”. Cette croix a alors été transportée en Pologne, où elle va faire son pèlerinage parmi tous les diocèses du pays, avant de se rendre chez nos voisins de l’Est. En 2016, elle sera déposée sur les épaules des jeunes de Cracovie, et, en signe de l’Amour et de la Victoire du Christ, elle y accompagnera les millions de pèlerins des XXXIe Journées Mondiales de la Jeunesse.

http://jmj2016.catholique.fr/les-jmj-en-bref/les-symboles-des-jmj/

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mar 26 Juil 2016, 21:17

Ouverture des JMJ à Cracovie par une messe au parc de Blonia

2016-07-26 Radio Vatican

Les Journées mondiales de la jeunesse 2016 de Cracovie viennent d’ouvrir officiellement par une messe qui a débuté ce mardi 26 juillet à 17h30. Elle est célébrée par le cardinal Stanislaw Dziwisz, archevêque de Cracovie, en mémoire du père Jacques Hamel assassiné ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray par deux hommes se réclamant de l'organisation de l'État islamique. C’est donc parti pour cinq jours de rencontres, de prières, de célébrations. Le Pape François rejoindra les centaines de milliers de jeunes venus du monde entier ce mercredi.

Cracovie, capitale mondiale de la jeunesse. Ils sont des centaines de milliers rassemblés dans le parc Blonia pour assister à la cérémonie d’ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse présidée par le cardinal Stanislaw Dziwisz. Chants, orchestres : toute l’après-midi, malgré la pluie, les répétitions se sont succédées sur le site qui accueillera également vendredi prochain le chemin de croix présidé par le Pape François.

Enfants et adolescents venus du monde entier sont les acteurs de cette soirée retransmise sur différents écrans géants disséminés dans la ville. Une ville qui vit désormais au rythme de ces journées. Les rues ont été envahies par les jeunes venus des cinq continents qui brandissent fièrement leur drapeau. Des groupes se croisent, se saluent, dansent, chantent et prient dans une ambiance de fête. Dans les églises, les paroisses, sur les places, les langues et les couleurs se mélangent.

Mosaïque du monde réunie en un même lieu, visage d’une jeunesse pleine d’enthousiasme qui souhaite partager la joie d’être catholique, dans une Europe qui apparait de plus en plus divisée, traversée par une profonde crise identitaire et spirituelle. Dans une Europe endeuillée par des attaques terroristes, c’est un message d’espérance que tous ces jeunes souhaitent transmettre. Ils attendent les encouragements du Pape. (XS-HD)

http://www.news.va/fr/news/ouverture-des-jmj-a-cracovie-par-une-messe-au-parc

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mer 27 Juil 2016, 11:00

on risque de voir des trucs bizarres aux jmj cette année
j'attends quand même les extraits des messes avec François dans les infos
mais je redoute un peu les interviews des participants
.. pauvres jeunes élevés dans une époque de confusion
peut-être largement contaminés par les forces du mal qui sont actuellement très puissantes dans le monde
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Mer 27 Juil 2016, 21:32

Messe d'ouverture des JMJ de Cracovie sous le signe du père Hamel

2016-07-26 Radio Vatican

Le cœur de Cracovie bat désormais au rythme des JMJ. Le coup d’envoi de cette grande fête de la foi a été donné ce mardi 26 juillet 2016 dans la soirée par une cérémonie présidée par le cardinal Stanislaw Dziwisz. L’archevêque de Cracovie a appelé les jeunes à prier « pour toutes les victimes des récents attentats terroristes et en particulier pour le prêtre mort ce mardi pendant la célébration de l’eucharistie en France ».

« Nous voulons vivre en paix et nous prions pour que cessent la violence et l’injustice » : c’est par ces paroles que le cardinal Dziwisz a introduit la cérémonie d’ouverture des JMJ. Une cérémonie assombrie par l’assassinat ce mardi matin durant la messe du père Jacques Hamel dans la banlieue de Rouen. Devant des centaines de milliers de jeunes représentant les cinq continents, l’archevêque de Cracovie a eu des paroles d’encouragement et d’espérance. Il a rappelé l’importance du langage de la fraternité et de la paix : le langage de l’Évangile.

L’ancien secrétaire de Jean-Paul II a exhorté les jeunes, face aux défis de ce monde, à faire le choix de la foi du Bien, à profiter de ces journées pour « modeler leurs cœurs et leurs pensées » en se nourrissant notamment des nombreuses catéchèses proposées ces jours-ci dans les paroisses de Cracovie.

Évoquant les figures de saint Jean-Paul II et de sainte Faustine, apôtres de la miséricorde qui étreignent la ville, le cardinal Dziwisz a confié aux jeunes une mission : il leur a demandé, de retour dans leur pays, de transmettre « l’étincelle de la miséricorde ». Cette étincelle qui brillait ce mardi soir dans les yeux de nombreux jeunes alors que débutaient ces 31ème journées mondiales de la jeunesse. (XS-HD)

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 28 Juil 2016, 14:47

JMJ Cracovie 2016 : François, pèlerin d’humilité à Czestochowa

Au deuxième jour de son voyage en Pologne, le pape a célébré, jeudi 28 juillet à Czestochowa, une messe marquant les 1 050 ans du baptême du pays.


Le pape François a célébré, jeudi 28 juillet à Czestochowa, une messe marquant les 1050 ans du baptême de la Pologne.ZOOM 

Sur la grande esplanade de Jasna Gora tant de fois arpentée par Jean-Paul II, François a traversé longuement la foule sous les acclamations des Polonais. « Les Polonais aiment tous les papes », sourit le P. Michal Legan, un moine paulinien du monastère de Czestochowa où François a célébré, jeudi 28 juillet, une messe pour les 1 050 ans du baptême de la Pologne.

Avant la messe, il s’est recueilli, dans un long silence, aux pieds de la Vierge noire de Jasna Gora, conservé au cœur du monastère, et à qui il a offert une rose d’or, le traditionnel cadeau des papes à la Vierge et aux souveraines catholiques.

« Le seul lieu de Pologne à avoir toujours été libre »

C’est que l’icône, blessée au visage au XVIIe siècle par les soudards suédois, est vénérée comme « Reine de Pologne ».

« C’est le seul lieu de Pologne à avoir toujours été libre. Même quand les Suédois occupaient tout le pays, il n’a pas été occupé. Même quand la Pologne n’existait plus sur les cartes, Marie reine de Pologne était ici. Même pendant le communisme, le monastère est resté un îlot de liberté », rappelle le P. Legan.

Il fallait donc que le pape vienne ici commémorer baptême de la Pologne. En 1966, pour le millénaire, les célébrations avaient été confisquées par le pouvoir communiste et Paul VI, invité par l’Église, n’avait pu venir. Pour les 1 050 ans, c’est donc son successeur qui fait le déplacement dans ce qu’il désigne lui-même comme la « capitale spirituelle du pays ».

« Nous sommes fiers de célébrer et anniversaire, explique Agata Mrowiec, une jeune volontaire polonaise. Alors que le christianisme n’est pas si fort en Europe, cet anniversaire est important pour montrer la force du catholicisme dans notre société polonaise. »

Et pourtant, sur les murs du monastère aux faux airs de palais baroque de la Reine de Pologne, c’est d’humilité dont François a parlé. « Le Royaume de Dieu (…) vient dans la petitesse, dans l’humilité », a-t-il lancé aux pèlerins polonais.

« Dieu nous sauve en se faisant petit, proche et concret »

« Être attiré par la puissance, par la grandeur et par la visibilité est tragiquement humain, et constitue une grande tentation qui cherche à s’introduire partout, a-t-il ensuite développé. Se donner aux autres, supprimer les distances, en demeurant dans la petitesse et en habitant concrètement le quotidien, est typiquement divin. »

Rappelant que « Dieu nous sauve (…) en se faisant petit, proche et concret », il a invité l’Église à cette proximité. « Voilà ce que, également comme Église, nous sommes appelés à faire toujours : écouter, nous impliquer, nous faire proches, en partageant les joies et peines des gens, en sorte que l’Evangile passe de la manière la plus cohérente et qu’il porte davantage de fruit : par un rayonnement positif, à travers la transparence de la vie. »

http://www.la-croix.com/Religion/Pape/JMJ-Cracovie-2016-Francois-pelerin-d-humilite-a-Czestochowa-2016-07-28-1200778783

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 28 Juil 2016, 18:17

Chute du Saint-Père, pendant la bénédiction. Dieu merci, le Saint-Père n'est pas blessé. Il s'en tire avec une forte sciatique...


https://m6info.yahoo.com/pologne-le-pape-chute-lors-1481690225172534.html
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 28 Juil 2016, 18:19

Loup Ecossais a écrit:

Chute du Saint-Père, pendant la bénédiction. Dieu merci, le Saint-Père n'est pas blessé. Il s'en tire avec une forte sciatique...



https://m6info.yahoo.com/pologne-le-pape-chute-lors-1481690225172534.html

aie !

merci Loup pour cette info.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Jeu 28 Juil 2016, 18:24

Espérance a écrit:
Loup Ecossais a écrit:

Chute du Saint-Père, pendant la bénédiction. Dieu merci, le Saint-Père n'est pas blessé. Il s'en tire avec une forte sciatique...




https://m6info.yahoo.com/pologne-le-pape-chute-lors-1481690225172534.html

aie !

merci Loup pour cette info.

Il va bien. Le Seigneur a veillé sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Ven 29 Juil 2016, 15:43

Le pape François à Auschwitz, le silence et la prière

Nicolas Senèze, à Auschwitz, le 29/07/2016 à 12h53

Le pape François s’est rendu vendredi 29 juillet au camp d’Auschwitz en marge des JMJ de Cracovie. Une visite marquée par la prière silencieuse « pour tant de cruauté ».


Le pape François devant la cellule du P. Maximilian Kolbe dnas le camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne.


La force seule de la prière. Sur la place d’appel du camp d’Auschwitz ; dans la cellule de saint Maximilien Kolbe, tué il y a 75 ans après avoir pris la place d’un père de famille ; le long des stèles du monument des nations, à Birkenau, qui rappelle le 1,1 million de victimes, principalement juives, assassinées ici : François a choisi la prière et le silence lors de sa visite au camp d’Auschwitz-Birkenau, vendredi 29 juillet.

Une prière pour les hommes et pour demander pardon. « Seigneur, prend pitié de ton peuple. Seigneur, pardon pour tant de cruauté », a-t-il écrit dans le livre d’or du Mémorial d’Auschwitz, après avoir longuement salué onze survivants. L’une avait deux ans quand elle est entrée dans le camp en 1944.

« Tant de cruauté »

Que pouvait dire le pape devant « tant de cruauté » ? En 1979, dans une Pologne qui répugnait encore à parler des victimes juives de la Shoah, Jean-Paul II avait évoqué le peuple juif. « Il en a parlé au-delà de ce que disaient alors des autorités communistes. Il a même fait applaudir le peuple juif par la foule, ce qui n’était pas évident », se souvient Bernard Lecomte, qui couvrait alors le voyage pour La Croix.

En 2006, Benoît XVI, venu en « fils du peuple allemand », avait explicitement nommé la Shoah, tout en reconnaissant que « dans un lieu comme celui-ci, les paroles manquent » et qu’« en réalité, il ne peut y avoir qu’un silence effrayé ».

Après le pape polonais et le pape allemand, que pouvait donc dire de plus le pape argentin que le silence de la prière ?


Chant de douleur et d’espoir

À Birkenau, au bout de la voie ferrée par laquelle des dizaines de milliers de juifs sont descendues pour aller directement aux chambres à gaz, le silence de François ne s’est même pas arrêté quand le rabbin a entonné, en hébreu, le Psaume 130. Commun aux juifs et aux chrétiens, ce De profundis est un chant de douleur mais aussi d’espoir.

C’est d’ailleurs l’espoir en l’humanité que le pape est venu saluer, en la personne de 25 Justes parmi les nations, représentant tous ceux qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont protégé des juifs de l’extermination.

Après cette intense matinée, le pape est ensuite rentré à Cracovie où il devait poursuivre sa journée consacrée, selon les mots de son porte-parole, le P. Federico Lombardi, à « la rencontre avec la douleur et la souffrance sous ses différents aspects ».

Une journée centrale

L’après-midi, il devait ainsi aller visiter les enfants malades d’un hôpital pédiatrique avant d’aller présider le Chemin de croix des JMJ au parc Blonia.

« Il me semble que c’est une journée extrêmement centrale, d’autant plus dans les moments dont nous vivons les préoccupations, la souffrance, les attentats, les morts, les conflits qui nous environnent », avait expliqué le P. Lombardi jeudi soir, et selon qui le Chemin de croix de vendredi soir, sur les œuvres de miséricorde, doit être l’occasion pour François d’accompagner les jeunes « sur ces routes de confrontation avec la douleur ».

http://www.la-croix.com/Religion/Le-pape-Francois-a-Auschwitz-le-silence-et-la-priere-2016-07-29-1200779041

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Ven 29 Juil 2016, 15:46

À Auschwitz, le long pèlerinage des jeunes des JMJ

Céline Hoyeau, à Auschwitz (Pologne), le 29/07/2016 à 9h35

Alors que, vendredi 29 juillet, le pape François fait mémoire de « toutes les victimes de la haine et de la folie humaine » aux camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, plusieurs milliers de JMjistes parisiens y ont accompli un pèlerinage en silence, lundi 25, sous la forme d’un long chemin de croix.



Les JMjistes du diocèse de Paris se sont rendus dans l’ancien
camp d’Auschwitz-Birkenau. / Kasia Strek/Ciric pour La Croix.


Non, décidément, elle ne voulait pas venir. Plutôt rester dans le car. Et puis finalement Apolline, 19 ans, s’est décidée, franchissant résolument le portail surmonté du slogan, tristement célèbre : « Arbeit macht frei » (« Le travail rend libre »). « J’avais peur de ce que je pouvais ressentir… Et puis je me suis dit qu’il valait mieux prier », confie, la gorge serrée, la jeune fille au visage mutin, agrippée à son chapelet.

Accompli lundi 25 juillet au matin sous un soleil de plomb par les 4 000 JMjistes du diocèse de Paris, le pèlerinage au camp de concentration d’Auschwitz et au camp d’extermination de Birkenau n’avait, de fait, rien d’une évidence en ouverture de ces JMJ, événement festif par excellence pour la jeunesse catholique mondiale.

Sa devise, « Heureux les miséricordieux », floquée sur le tee-shirt rouge de plusieurs jeunes recueillis devant les ruines des fours crématoires semblait même presque irréelle en ce lieu où furent assassinés dans un systématisme glaçant 1 million de juifs, 75 000 Polonais, 21 000 Tsiganes et Roms, 15 000 prisonniers de guerre… Et pourtant, accompli en silence, sous la forme d’un long chemin de croix quelques jours avant la visite du pape François qui doit s’y rendre vendredi 29 juillet, ce pèlerinage a donné à cet événement placé sous le signe de la miséricorde une densité particulière.

« Où était Dieu en ces jours-là ? »

Saisi par l’alignement méthodique des baraquements à perte de vue, Joseph Amiel, 19 ans, de la paroisse parisienne Notre-Dame-de-Lorette comme Apolline, s’interroge : « Avant de venir, j’ai relu le poème de sainte Thérèse de Lisieux dans notre carnet de chant : “Moi si j’avais commis tous les crimes possibles, je garderais toujours la même confiance”… Auparavant, je n’éprouvais pas autant la force de ces paroles. Mais lorsque je songe à ceux qui ont commis ces atrocités et qui sont concernés aussi par ces mots, c’est bouleversant mais aussi presque révoltant. La miséricorde de Dieu me dépasse complètement », confie l’étudiant en prépa.

« Est-ce que la bonne réponse au mal est de tuer ceux qui ont commis le mal ? », interroge un prêtre avec son groupe, tandis que plusieurs jeunes s’agenouillent devant le mur des exécutions. Devant la potence où étaient pendus les détenus en représailles pour l’évasion d’un d’entre eux, d’autres prient une station du chemin de croix. Plusieurs effleurent des doigts le mur de brique sur lequel des détenus ont gravé quelques mots, comme pour mieux s’imprégner des lieux.

« Où était Dieu en ces jours-là ? Pourquoi s’est-il tu ? », interrogeait Benoît XVI lors de sa visite ici, dans une lettre reprise par certains groupes. C’est pourtant moins la question du silence de Dieu face à la Shoah qui semble tarauder ces jeunes que celle de la capacité de l’homme à commettre pareilles atrocités. « Comment des hommes ont-ils pu faire ça ? Ont-ils reçu un pardon ? », se demande Apolline, très concentrée en longeant les rails par où arrivaient les convois promis à la mort. « Jusqu’où peut aller la nature humaine ? », reprend à son tour Joseph qui, avant son départ pour la Pologne, a lu le procès d’Eichmann (Eichmann à Jérusalem), dans lequel Hannah Arendt évoque la « banalité du mal ».

« Il y a quelque chose de démesuré dans ces chiffres, cette organisation programmée de la mort. Mais cette puissance d’entraînement du mal, par laquelle des gens ni meilleurs ni moins bons que nous ont pu participer à ces atrocités, doit nous faire prendre conscience aussi de la puissance d’entraînement vers le bien, elle convoque notre responsabilité », assure le P. Philippe Néouze, qui conduit le petit groupe de Notre-Dame-de-Lorette. « On voit ce que la peur et la haine de l’autre peuvent engendrer et c’est pour moi une invitation à toujours voir en l’autre une personne humaine », affirme Adeline Fermanian, 22 ans, étudiante ingénieure dont la grand-mère et ses sœurs furent les seules rescapées de leur famille persécutée pendant le génocide arménien en 1915.

Alors que les baraquements sont fermés et que les jeunes parcourent les allées sans avoir accès aux salles où sont exposés valises, cheveux, dents et autres reliques des victimes du nazisme, le visage familier de saint Maximilien Kolbe, exposé près du bunker de la mort où il a pris la place d’un père de famille, condamné à mourir de faim, aide les jeunes Français à rendre « réelle » cette tragédie dont les chiffres dépassent l’entendement. Joseph dit souvent le prier depuis qu’il en a entendu parler au caté : « Je pense que je n’aurais pas été capable de faire ce qu’il a fait, donner sa vie pour un autre et continuer à chanter dans un moment de désespérance totale. C’est pour ça que je le prie, d’ailleurs ! »

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Dim 31 Juil 2016, 21:09

Veillée des JMJ : le Pape appelle la jeunesse à ne pas vivre dans la facilité

2016-07-30 Radio Vatican

Le Pape François a présidé ce samedi soir, au « Campus Misericordiae » aménagé près de Cracovie, à la veillée des JMJ de Cracovie, sur le thème «Le chemin vers Jésus». La Saint-Père a centré son discours sur un appel à la jeunesse à ne pas vivre repliée et passive mais au contraire à ouvrir son cœur à la miséricorde de Dieu.

Un scénographie a été déployée autour de cinq notions, reliées à la Miséricorde : la foi pour ceux qui doutent, l’espérance pour ceux qui se découragent, l’amour pour les indifférents, le pardon pour ceux qui ont fait du mal, et la joie pour les personnes tristes. Danse et théâtre ont rythmé cette première partie, autour d’une comédienne jouant le rôle de sainte Faustine. La spiritualité de la Divine Miséricorde était centrale dans cette Veillée, avec des chants inspirés de la prière de sainte Faustine.

Trois jeunes ont délivré leur témoignages sur leurs parcours de foi, dans trois expériences de vie très différentes :

Une Polonaise de Łódź, Natalia, ancienne rédactrice en chef d’une revue de mode, a évoqué la façon dont elle avait renoué avec le sacrement de la confession un Dimanche de la Divine Miséricorde, en 2012, après avoir passé 20 années loin de l’Eglise.

Une jeune Syrienne d’Alep a délivré un témoignage particulièrement émouvant, évoquant la mort dans certains de ses amis dans les combats de la guerre qui ravage son pays et particulièrement sa ville. Bénévole auprès de la communauté salésienne d’Alep, Rand, cette jeune fille de 26 ans a appelé les jeunes présents à «prier sérieusement» pour la paix dans son pays.

Un jeune Paraguayen d’Asuncion, Miguel, a lui délivré un témoignage sur sa délivrance de la toxicomanie et de la délinquance, qui lui a valu plusieurs années de prison. Il a évoqué sa réinsertion grâce à la "ferme de l’Espérance", un organisme qui a pour but de permettre à d’anciens prisonniers de renouer la vie normale, grâce à l’expérience du pardon, et dont il a fini par prendre la responsabilité.

Le Pape François s’est ensuite longuement exprimé, avec beaucoup d’énergie, en interpellant directement les jeunes sur l’exemple qu’ils peuvent donner aux adultes en mettant en action leur «liberté», et en résistant aux drogues, y compris les «drogues socialement acceptées», comme la consommation frénétique des jeux vidéo et des réseaux sociaux, une addiction qui avait d’ailleurs été l’objet du tableau sur "l’amour pour les indifférents" au début de la veillée.

Prenant appui sur le témoignage donné par la jeune Syrienne, le Pape a rappelé que les jeunes participant aux JMJ viennent «de diverses parties du monde, de continents, de pays, langues, cultures, peuples différents». «Nous sommes ‘‘fils’’ de nations qui peut-être qui sont en train de discuter à cause de divers conflits, ou même sont en guerre. Pour d’autres, nous venons de pays qui peuvent être en ‘‘paix’’, qui n’ont pas de conflits belliqueux, où beaucoup des choses douloureuses qui arrivent dans le monde font seulement partie des nouvelles et de la presse. Mais nous sommes conscients d’une réalité : pour nous, aujourd’hui et ici, provenant de diverses parties du monde, la douleur, la guerre que vivent de nombreux jeunes, ne sont plus une chose anonyme, elles ne sont plus une nouvelle de la presse, elles ont un nom, un visage, une histoire, une proximité.»

«Il y a des situations qui peuvent nous paraître lointaines jusqu’à ce que, de quelque manière, nous les touchions. Il y a des réalités que nous ne comprenons pas parce nous ne les voyons qu’à travers un écran (du téléphone portable ou de l’ordinateur). Mais lorsque nous entrons en contact avec la vie, avec ces vies concrètes non plus médiatisées par les écrans, alors il nous arrive quelque chose de fort», a lancé le Pape, qui a appelé fermement à dépasser toute logique de vengeance.

«Nous, nous ne mettrons pas à crier contre quelqu’un, nous ne mettrons pas à nous quereller, nous ne voulons pas détruire, a lancé le Pape François. Nous, nous ne voulons pas vaincre la haine par davantage de haine, vaincre la violence par davantage de violence, vaincre la terreur par davantage de terreur. Et notre réponse à ce monde en guerre a un nom : elle s’appelle fraternité, elle s’appelle lien fraternel, elle s’appelle communion, elle s’appelle famille.»

Le Pape a évoqué l’expérience des apôtres lors de la Pentecôte, qui avaient su dépasser leur peur pour recevoir l’Esprit Saint. «Lorsque la peur se terre dans la fermeture, elle est toujours accompagnée de sa ‘‘sœur jumelle’’, la paralysie ; nous sentir paralysés. Sentir qu’en ce monde, dans nos villes, dans nos communautés, il n’y a plus d’espace pour grandir, pour rêver, pour créer, pour regarder des horizons, en définitive pour vivre, est l’un des pires maux qui puissent nous affecter dans la vie. La paralysie nous fait perdre le goût de savourer la rencontre, de l’amitié, le goût de rêver ensemble, de cheminer avec les autres».

Le Pape a notamment invité à ne pas confondre le bonheur avec un confortable «divan», car «quand nous choisissons le confort, en confondant bonheur et consumérisme, alors le prix que nous payons est très mais très élevé : nous perdons la liberté.» Il a rappelé que «Jésus est le Seigneur du risque, du toujours ‘‘au-delà’’. Jésus n’est pas le Seigneur du confort, de la sécurité et de la commodité». Il faut donc «aller par les routes en suivant la ‘‘folie’’ de notre Dieu qui nous enseigne à le rencontrer en celui qui a faim, en celui qui a soif, en celui qui est nu, dans le malade, dans l’ami qui a mal tourné, dans le détenu, dans le réfugié et dans le migrant, dans le voisin qui est seul. Aller par les routes de notre Dieu qui nous invite à être des acteurs politiques, des personnes qui pensent, des animateurs sociaux. Il nous incite à penser à une économie plus solidaire. Dans les milieux où vous vous trouvez, l’amour de Dieu nous invite à porter la Bonne Nouvelle, en faisant de notre propre vie un don fait à lui et aux autres», a insisté le Pape. «Lui, qui est la vérité, t’invite à abandonner les routes de la séparation, de la division, du non-sens», a-t-il martelé, semblant s'adresser individuellement à chacun des jeunes présents.

Enfin, la veillée s’est poursuivie avec le temps de l’adoration du Saint-Sacrement, dans un silence très respecté par les centaines de milliers de jeunes présents, portant des lumignons.



_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Dim 31 Juil 2016, 21:13

Point d’orgue de ces XXXIe Journées mondiales de la jeunesse, la messe célébrée ce dimanche 31 juillet 2016 au Camp de la Miséricorde à Cracovie

2016-07-31 Radio Vatican

Point d’orgue de ces XXXIe Journées mondiales de la jeunesse, la messe célébrée ce dimanche 31 juillet 2016 au Camp de la Miséricorde à Cracovie, en Pologne. Environ un million et demi de jeunes pèlerins et leurs accompagnateurs, selon les chiffres de la police polonaise, ont assisté à la célébration présidée par le Pape François.

Dans son homélie, le Pape François, commentant l’évangile de saint Luc, et la rencontre entre Jésus et Zachée, a expliqué que « Jésus désire, en d’autres termes, s’approcher de la vie de chacun, parcourir notre chemin jusqu’au bout, afin que sa vie et notre vie se rencontrent vraiment ». Il est revenu sur trois obstacles que le publicain a rencontré sur sa route pour rencontrer Jésus.

Le premier est « la petite taille ». Si Zachée ne pouvait voir Jésus, c’est parce qu’il était petit a expliqué François. De nos jours, « ne pas s’accepter, vivre mécontents et penser en négatif signifie ne pas reconnaitre notre identité la plus vraie ». Or, cette identité, c’est que nous sommes enfants de Dieu. « Dieu nous aime ainsi comme nous sommes, et aucun péché, défaut ou erreur ne le fera changer d’idée ». « Pour Jésus – l’Évangile nous le montre -, personne n’est inférieur et distant, personne n’est insignifiant, mais nous sommes tous préférés et importants » a poursuivi le Pape.

Cette vérité doit ainsi nous aider à aller de l’avant, à ne pas ruminer nos « tristesses » car « ce n’est pas digne de notre stature spirituelle ». « C’est même un virus qui infecte et bloque tout, qui ferme toute porte, qui empêche de relancer la vie, de recommencer » a regretté le Pape.

Le deuxième obstacle est « la honte qui paralyse ». Cette honte, Zachée l’a surmontée en grimpant dans le sycomore. « Il a risqué et il s’est mis en jeu », parce que « la vie ne s’enferme pas dans un tiroir ». Le Pape a alors exhorté les jeunes à ne pas avoir honte de tout porter à Jésus, surtout leurs faiblesses, leurs peines et leurs péchés dans la confession. « Ne vous laissez pas anesthésier l’âme, mais visez l’objectif du bel amour, qui demande aussi le renoncement, et un “non” fort au doping du succès à tout prix et à la drogue de penser seulement à soi et à ses propres aises ».

Si Zachée a surmonté sa petite taille et sa honte, il a dû affronter un troisième obstacle : « la foule qui murmure ». Certaines personnes pourront « faire croire que Dieu est distant, raide et peu sensible, bon avec les bons et mauvais avec les mauvais ». Or Dieu « nous invite au vrai courage : être plus forts que le mal en aimant chacun, même les ennemis. Ils pourront rire de vous, parce que vous croyez dans la force douce et humble de la miséricorde. N’ayez pas peur, mais pensez aux paroles de ces jours : “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde” (Mt 5, 7). Ils pourront vous juger comme des rêveurs, parce que vous croyez en une humanité nouvelle, qui n’accepte pas la haine entre les peuples, ne voit pas les frontières des pays comme des barrières et garde ses propres traditions sans égoïsmes ni ressentiments. Ne vous découragez pas : avec votre sourire et avec vos bras ouverts, prêchez l’espérance et soyez une bénédiction pour l’unique famille humaine, qu’ici vous représentez si bien ! »

Le Pape François a également mis en garde contre « la superficie des choses » et les « liturgies mondaines du paraître, du maquillage de l’âme pour sembler meilleurs ». « Au contraire, installez bien la connexion la plus stable, celle d’un cœur qui voit et transmet le bien sans se lasser. Et cette joie que gratuitement vous avez reçu de Dieu, donnez-la gratuitement (cf. Mt 10, 8), parce que beaucoup l’attendent ! »

Le Pape a conclu son homélie invitant les jeunes à poursuivre les JMJ à la maison car le Seigneur « désire venir chez toi, habiter ta vie de chaque jour ». Il a rappelé que la mémoire de Dieu n’est pas « un disque dur qui enregistre et archive toutes nos données mais un cœur tendre de compassion, qui se réjouit d’effacer définitivement toutes nos traces de mal ».

A l’issue de la messe, lors de l’angélus, le Pape François a souligné que ces JMJ furent « une “oxygénation” spirituelle pour que vous puissiez vivre et marcher dans la miséricorde une fois rentrés dans vos pays et dans vos communautés ».

Il a surtout annoncé que les prochaines Journées mondiales de la jeunesse auront lieu en 2019 à Panama.

La nouvelle a été saluée avec joie par la délégation officielle du gouvernement panaméen venue à Cracovie pour l’occasion et par les jeunes Panaméens présents à ces JMJ.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3547
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: JMJ 2016 à Cracovie   Dim 31 Juil 2016, 21:43

OK. Rendez vous donc dans 3 ans, visiblement on a là les "JO" de l'église catholique. L'Eglise donne vraiment l'impression de rejoindre les idées et les habitudes du "monde" mais avec des siècles de retard parfois! Alors que ça devait être plutôt au monde de copier l'Eglise!
Revenir en haut Aller en bas
 
JMJ 2016 à Cracovie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prochaines JMJ en 2016 à Cracovie, en Pologne..en hommage au Pape Jean-Paul II qui les a instituées
» défis 1 semaine a cracovie en pologne !
» Hymne des JMJ Cracovie 2016 "Heureux les miséricordieux"
» Saint Stanislas Evêque de Cracovie, Sainte Gemma Galgani Vierge, commentaire du jour "Moi non plus, je ne te condamne pas"
» 2016 anagramme de 1260 jours de tribulations -> attention en 2013 à mohamed six

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: