DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pignon



Masculin Messages : 2360
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 13:24

La France et l’Allemagne auraient préparé un projet de «super Etat européen»

Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter.

La chaîne de télévision polonaise TVP affirme que Berlin et Paris auraient préparé un projet de «super Etat européen» qui pourrait remplacer l’UE. Les journalistes citent un document que Franck-Walter Steinmeier présenterait le 27 juin à Prague.

Les journalistes de TVP, la chaîne de télévision d’Etat polonaise, a publié un document de neuf pages qui aurait été préparé par les chefs de la diplomatie allemande et française. Selon eux, la France et l’Allemagne voudraient créer un «Etat européen uni qui dépendrait des plus forts pays de l’UE actuelle».



D’après le document cité par les journalistes polonais, les pays membres de ce nouvel Etat perdraient le droit d’avoir leurs propres armées, services de sécurité, et codes pénaux. Les Etats membres ne pourraient par ailleurs plus avoir leurs propres banques centrales et monnaies pour «défendre les intérêts [nationaux]».

En outre, les Etats membres d’une nouvelle union «perdraient le contrôle de leurs propres frontières et des procédures de répartition des migrants sur leurs territoires». Les journalistes ont indiqué aussi que Frank-Walter Steinmeier évoquerait également l’introduction d'un système de visas unifié et d'une politique extérieure commune.

Lire aussi : Brexit : Londres souhaite sortir au bon moment, Hollande et Merkel veulent une sortie rapide

«Nos pays partagent un destin commun. Nos valeurs communes créent une plateforme pour l'union encore plus étroite de nos citoyens. Pour cette raison, nous allons chercher une nouvelle union politique en Europe et inviterons les Européens y prendre part», indique la TVP, citant le début du document.

Quelques heures après l’émission de TVP, le ministre des Affaires étrangères polonais Wiltold Waszczykowski a déclaré que, selon lui, une idée de nouvelle union était absurde mais que, dans le document, il avait vu de «bonnes propositions».

Dans l’après-midi du 27 juin, les chefs des diplomatie tchèque, polonaise, slovakienne, hongroise et allemande se réuniront à Prague  pour discuter des conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l’UE.


https://francais.rt.com/international/22790-france-allemagne-auraient-prepare-projet-super-%D1%83tat-europeen
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 13:31

Le but ultime de nos "élites" est le gouvernement mondial donc cela n'a rien d'étonnant ... cela explique la volonté de F. Hollande de réduire le nombre de régions en France (l'étape suivante est de fusionner les régions frontalières avec les pays voisins) et la Belgique de couper le pays en deux, en fusionnant la Wallonie avec la France et la Flandre avec la Hollande. A terme l'UE serait constituée de nombreux blocs qui n'auraient plus aucune nationalité ni souveraineté.

Pierre Hillard explique bien tout cela.

Pour y arriver il y aura ce fameux "super Etat européen", une sorte d'UE dans l'UE qui phagocyterait petit à petit chaque bloc créé précédemment et prendrait progressivement la place de l'UE actuelle pour ensuite fusionner avec les autres continents.

«Nos pays partagent un destin commun. Nos valeurs communes créent une plateforme pour l'union encore plus étroite de nos citoyens. Pour cette raison, nous allons chercher une nouvelle union politique en Europe et inviterons les Européens y prendre part»,

=> ce n'est qu'un argument "marketing" rien de plus. Et comme pour le peuple britannique face au Brexit, la majorité des citoyens européens croiront ces belles promesses car ils sont comme la grenouille ébouillantée et se feront prendre comme des ras (et nous avec)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 13:52

C'est une évolution inéluctable et naturelle... puisque la terre est notre maison commune.
Et c'est pas moi qui l'a dit le premier... voyez JPII
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 14:25

C'est terrifiant... j'espère vraiment que c'est une blague de très mauvais goût...

Un monstrueux nouvel ordre mondial avance de plus en plus vite.

Ils sont pressés car leur système bancaire est en train de s'effondrer à une vitesse croissante...

S'ils tombent avant, les états seront certes dévastés économiquement mais ça pourrait leur donner du répit, les aider à un jour s'organiser et résister... voir, j'ose espérer, à riposter un jour.

En soit je n'ai rien contre une alliance mondiale, mais avec des états toujours indépendants, libres.

C'est l'objet de ce que j'écris, un groupe de nations utopiques qui laissent les autres pourrir et mettent surtout les populations de leur côté, ce qui, en plus de leurs échanges avec les autres pays pour leur donner de l'énergie contre des ressources par le biais de leurs déchets électroniques ou dans le bâtiment... met une pression de plus en plus grande. Qui voudrait perdre plus de vingt à cinquante milliards d'euros pas ans avec sur le dos une dette énorme et une grosse crise? Sachant qu'en plus ils reçoivent de l'énergie presque gratuitement et en grande quantité?

Dans mon récit, quand les nations sombrèrent, ils finirent par récupérer de plus en plus de territoire, donnant le choix aux populations de les suivre ou de partir ailleurs, en les chassant si nécessaire dans certains cas. Finalement on se retrouve avec une monarchie chrétienne en proie à des tensions internes entre les deux principaux cultes: catholicisme et protestantisme, mais aussi une région juive orthodoxe, des zone islamistes radicales et enfin, les restes du capitalisme où eugénisme, clonage et trans-humanisme sont devenus leur "moteur de croissance."

La fin? Ils finissent par régner sur la Terre et la restaurer.


Cet exemple signifie qu'une seule nation pourrait exister sur cette planète mais pas sans des conditions précises, très strictes, sans quoi ce n'est pas la peine d'y penser.

Ce qui se trame est mortellement dangereux.

Je ne peux que refuser cet domination mondiale.

Dans le cas que j'ai expliqué, certes fictif, au contraire j'en serais ravis.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 14:33

tout ça c'est du flan , il faut l'unanimité des états membres pour ratifier et l'unanimité des consultations électorales des peuples .
pensez comme les français voteront tous comme un seul homme pour disparaitre ...
bon bien sûr Zayrault  votera pour , et après ?
ceci est un excellent repoussoir pour mettre un terme définitif à cette mascarade , continuez  les mecs , c'est tout simplement parfait , complètement adapté au moment présent ...


Dernière édition par Oculus le Lun 27 Juin 2016, 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 14:56

A moitié d'accord avec vous.
Ce serait en effet un repoussoir (et un bon, vous avez raison), si ce document/projet était destiné à être diffusé au grand public. (Or cela ne semble pas être le cas. La transparence et l’honnêteté n'ont pas brillés tout au long de la construction UE et plus généralement du projet mondialiste, c'est le moins que l'on puisse dire...)
Une dissimulation d'ailleurs assumée, et dans laquelle ils ont embarqué les médias. Il y a une dizaine d'années, D.Rockfeller dans une réunion de la Trilatérale se laissait aller à remercier les médias pour leur "discrétion" :
« Nous remercions le Washington Post, le The New York Times, le Time Magazine et d’autres grandes publications, dont les directeurs, en respectant notre demande de totale discrétion, le long de ces quarante années, permirent que nous développions notre plan pour le monde, ce qui n’aurait pas été possible si nous avions été, pendant tout ce temps sous les feux de la rampe. Mais le monde est, maintenant, plus sophistiqué et prêt pour une gouvernance mondiale. La souveraineté d’une élite supranationale, composée par des intellectuels et des banquiers est préférable à toutes les souverainetés qui ont dirigé les nations, ces derniers siècles. »
(Non Mr.Rockfeller, je ne pense pas que "le monde soit prêt"...  siffler )
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:04

adamev a écrit:
C'est une évolution inéluctable et naturelle... puisque la terre est notre maison commune.
Et c'est pas moi qui l'a dit le premier... voyez JPII

Peut-être : mais en allant trop vite, les humanistes sont en train de provoquer une réaction très légitime des peuples violentés dans leur identité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:12

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
C'est une évolution inéluctable et naturelle... puisque la terre est notre maison commune.
Et c'est pas moi qui l'a dit le premier... voyez JPII

Peut-être : mais en allant trop vite, les humanistes sont en train de provoquer une réaction très légitime des peuples violentés dans leur identité.

Mais oui... je vous vois venir... ça sera bientôt la faute à l'exemple français fondé sur la laïcité et l'instruction publique... alors qu'avec nos bons papes obscurantistes comme LXIII c'était le bonheur... on ne voyait qu'une seule calotte ... mais pas les mains..
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:16

Oculus a écrit:
tout ça c'est du flan , il fait l'unanimité des états membres pour ratifier et l'unanimité des consultations électorales des peuples .
pensez comme les français voteront tous comme un seul homme pour disparaitre ...
bon bien sûr Zayrault  votera pour , et après ?
ceci est un excellent repoussoir pour mettre un terme définitif à cette mascarade , continuez  les mecs , c'est tout simplement parfait , complètement adapté au moment présent ...

Occulus je vous prenais pour un type intelligent mais là???
Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir un gouvernement européen unifié pourrait m'empêcher de me penser français??? Lorrain, Français, Européen... rien qui soit antinomique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:17

Vous allez voir : C'est l'Europe tout entière qui va probablement finir, de par les votes des peuples inquiets et blessés (que vos pairs qualifient de "populace populiste").

Mais ce n'est pas grave puisque, au terme, dans 100 ans et plus, vous aurez raison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:19

(que vos pairs qualifient de "populace populiste").

Ah bon quels pairs et où cela?
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:23

Quand on abrutit la masse devant les écrans avec des débilités profondes mais aussi quand on les maintien dans un stresse permanent, dans le peur, c'est très pratique pour les diriger et les canaliser.

un élément de réponse

Un peu de complément?


Arnaud Dumouch, vous mettez un mot contraire à ceux que vous citez.

Ils ne sont en rien humanistes mais tout le contraire du Véritable Humanisme tel qu'il devrait être.

Vous avez pris un de leur "prêt toxiques" sans vous en apercevoir et n'êtes pas le seul, ça m'est aussi arrivé par le passé.

Nommez-lez par ce qu'ils sont et non ce dont ils se sont auto-proclamés.

C'est comme si je disais: "hey je suis pour l'eugénisme et la supériorité blanche" alors que mes valeurs sont complètement à l'opposée...

Là c'est le mal qui se fait passer sur le bien, des monstres qui se disent humanistes.

La perversité est encore plus grande quand elle est multi-facette et ainsi les mensonges plus hideux, plus crasseux. La religion étant le contraire de l'humanisme, contraire aux droits humains, contre toute connaissance de façon générale mais aussi contre toute connaissance de l'être humain, contre toute égalité (les femmes en sont les victimes depuis toujours tandis que, encore une couche de perversité salace, les féministes ont alors pris la Vérité sur les religion pour leurs intérêts et tout pourrir. Du coup, si on se pose pas, si on ne met pas les choses à plat, si on pose pas les fait, si on ne sépare pas les éléments... on se trouve alors dans un tourbillon infernal, on est tout simplement perdu, égaré.)

Pas de chance pour eux, c'est chose faite de mon côté, du coup je ne suivrais pas leurs chemins.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:26

Soyons sérieux!
L'Europe n'existe pas autrement que par la désignation d'un espace continental (Russie et pays baltes compris)
Seule peut exister une union des nations européennes plus ou moins intégrée. Il est très clair qu'avec l'Allemagne (et le Bénélux) nous avons de nombreux points communs et de nombreuses complémentarités. Et moi je milite pour cette fusion depuis longtemps mais je ne suis pas prêt à accepter n'importe quoi dans ce cadre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:36

adamev a écrit:
(que vos pairs qualifient de "populace populiste").

Ah bon quels pairs et où cela?

A force de parler de "votes populistes"...

Je sais, le peuple ne devrait pas voter.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:41

Jim-Armand a écrit:
Quand on abrutit la masse devant les écrans avec des débilités profondes mais aussi quand on les maintien dans un stresse permanent, dans le peur, c'est très pratique pour les diriger et les canaliser.

A part le fait que vous dites n'importe quoi sur l'humanisme... qu'est-ce qui vous oblige à vous abrutir devant votre télé, à suivre les débiles du foot ou du vélo, à subir le stress des autres, leurs peurs....????
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 15:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Je sais, le peuple ne devrait pas voter.

Oui, le peuple est trop con.
Tous ces gens qui à travers toute l'Europe subissent le chômage de longue durée, toutes ces nouvelles personnes qui entrent dans les radars de détresse sociale (cf les associations qui tirent la sonnette d'alarme). Tous ces gens sont vraiment trop cons de ne pas avoir compris que le projet qu'on leur monte depuis 60 ans, est pour leur bien.
On devrait leur retirer le droit de vote pour être aussi bêtes.

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 16:26

adamev a écrit:
Oculus a écrit:
tout ça c'est du flan , il fait l'unanimité des états membres pour ratifier et l'unanimité des consultations électorales des peuples .
pensez comme les français voteront tous comme un seul homme pour disparaitre ...
bon bien sûr Zayrault  votera pour , et après ?
ceci est un excellent repoussoir pour mettre un terme définitif à cette mascarade , continuez  les mecs , c'est tout simplement parfait , complètement adapté au moment présent ...

Occulus je vous prenais pour un type intelligent mais là???
Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir un gouvernement européen unifié pourrait m'empêcher de me penser français??? Lorrain, Français, Européen... rien qui soit antinomique.

Simple : on est un vieux pays de 1500 ans qui a porté sur les fonds baptismaux l'Angleterre et les Etats Unis .
si on a plus la maitrise de notre destin commun  dans les frontières historiques de ce pays , on cesse d'exister
pour devenir une sorte de grande alsace lorraine d'après 1870 . remarquez notre flamby est déjà le caniche de Frau Merkel . Non franchement je ne me vois pas dépendant des subsides accordés par Herr Schaüble .
Enfin vous êtes patriote , Adamev ! pas la peine de vous abimer dans les délires européistes qui n'ont strictement aucune chance d'aboutir !. je précise aussi que la cour de justice de la république et le crime de haute Trahison existent encore , il faudra sans doute le rappeler en temps opportun....
remarquez, comme c'est sur RT c'est sûrement un coup du FSB Mr.Red : en fait ils ont ressorti de derrière les fagots diplomatiques les vieilles lunes qui dormaient dans des tiroirs pour parer à la vacuité de leurs cerveaux totalement dépassés par des évènements qui étaient censés ne jamais se produire : c'est vrai que les manoeuvres politiciennes de Cameron alliées à une victoire totalement imprévue puis à l'appel tonitruant de Frau Merkel à une immigration sauvage totalement dérégulée , personne ne pouvait prévoir ce mélange détonnant sur les anglais appauvris par des décennies de Thatcherisme et de Blairisme et leurs trahisons ...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2360
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 16:42

ça y est c'est officiel, site du ministère allemand des affaires étrangères:

http://www.auswaertiges-amt.de/EN/Europa/Aktuell/160624-BM-AM-FRA_ST.html
http://www.auswaertiges-amt.de/DE/Europa/Aktuell/160624-BM-AM-FRA_ST.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2360
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 16:46

Et le Quai d'Orsay ne le publie pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 17:21

Jim-Armand a écrit:
Ils sont pressés car leur système bancaire est en train de s'effondrer à une vitesse croissante...

Ca s'est voulu, tout comme le programme du gouvernement français actuel (y compris au niveau de l'enseignement) tout est pensé dans le cadre de cet objectif ne nous leurrons pas. Même le chômage, ne soyons pas dupes, F. Hollande n'a nullement la volonté de permettre aux français de retrouver un emploi. Il veut créer l'insécurité (d'où immigration massive et le terrorisme qui s'en suivra) et les guerres civiles car pour ces individus seul le chaos peut ramener l'ordre (et pas de l'ordre selon le bien commun mais celui d'une minorité au dessus du peuple qui lui devra si possible être bête, abruti, analphabète, illettré, sans culture, amnésique de l'Histoire (plus facile pour imposer au peuple une nouvelle histoire déracinée - tous comme les générations qui naîtront demain de pères et mères inconnus - de tout ce qu'on connu nos ancêtres) et tout ce qui va avec).

Le but est aussi de réduire la démographie et je ne suis pas du genre parano, d'où, une fois de plus, le terrorisme en occident, les menaces de guerres nucléaires, les lois comme l'euthanasie, l'avortement, l'homoparentalité, la GPA, etc. Il faut réduire la population (plus facile à controler ensuite), détruire l'Eglise Catholique (car ils savent qu'un chrétien est immanipulabl s'il a la foi en Dieu) controler les naissance, controler le peuple, controler ce qui peut être enseigné au peuple, et que l'Etat prenne le rôle des familles et des parents. Tout faire aussi pour prouver que le peuple est incapable de voter correctement (cas de la Bretagne la semaine dernière : "on a pas bien voté, on peut recommencer dites ?") et donc à terme ne plus autoriser ni votes ni référendums. Les choses iront de suite bien plus vite ensuite selon leurs plans.


Dernière édition par Thy Kingdom come le Lun 27 Juin 2016, 17:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 17:26

Après tout cela fait partie du dessein de Lucifer dont ces hommes sont les pantins, mais heureusement (grâce à nos prières) cela peut être évité de justesse et Dieu ne permettra surement pas que cela arrive (sauf le jour de l'avènement de l'A-C pour lequel travaillent entre autres les FM mais on n'y est pas encore) !
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 17:39

adamev a écrit:
Jim-Armand a écrit:
Quand on abrutit la masse devant les écrans avec des débilités profondes mais aussi quand on les maintien dans un stresse permanent, dans le peur, c'est très pratique pour les diriger et les canaliser.

A part le fait que vous dites n'importe quoi sur l'humanisme... qu'est-ce qui vous oblige à vous abrutir devant votre télé, à suivre les débiles du foot ou du vélo, à subir le stress des autres, leurs peurs....????

Il faut reconnaitre que 80% de la population c'est ça, c'est le drame !
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 17:56

Il faut continuer la Résistance. L'Allemagne n'est pas la France et inversement. Chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées...
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 17:58

Pensez vous qu'il aurait pu être possible de résister pour éviter la fusion des régions ? En tout cas cela s'est concrétisé, je crains que la suite soit un jeu d'enfant pour eux.

Résistons dans la prière !
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 18:01

Thy Kingdom come a écrit:
Pensez vous qu'il aurait pu être possible de résister pour éviter la fusion des régions ? En tout cas cela s'est concrétisé, je crains que la suite soit un jeu d'enfant pour eux.

Résistons dans la prière !

Hélas, la prière ne suffira pas. Si personne n'a résisté à fusion des régions, comme d'ailleurs à beaucoup d'autres choses, c'est parce que le peuple est anesthésié.
Par la télé, les journalopes plus menteuses les unes que les autres etc. etc.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 20:39

J'ai trouvé cela: ci-dessous; quoi de vrai et quoi d'improbable?
ptrem


http://www.bibliquest.net/HR/HR-nt03-Temps_nations_Venue_Seigneur.htm
Les Temps des Nations et la Venue du Seigneur
Luc 21 v. 24

Henri Rossier

ME 1918 p. 241, 261 ; sous-titres ajoutés par Bibliquest

Table des matières :

1 - Événements du monde en relation avec la fin (possible) du « temps des Nations »

2 - Luc 21:24 et Matt. 24, Rom. 11:25, Daniel 7

3 - Sommaire de Luc 21 — Le passé et le futur — Prophéties de Zacharie

4 - Apocalypse 11:1-3 et le temps des Nations

5 - Ce qui manque pour que le temps des Nations soit accompli

6 - Comment le temps des Nations s’achève

7 - Ne pas mêler la Venue du Seigneur pour l’Église avec les événements prophétiques

Notes Bibliquest :

1) Le terme "Nations", dans cet article, a le même sens que le terme "Nations" qui désigne les peuples "non-juifs".

2) Ce texte a été rédigé vers 1918 comme le font ressortir des allusions aux positions de l’Angleterre et de la Turquie, mais il garde son actualité bien que l’indépendance de l’état d’Israël pourrait sembler modifier la situation aujourd’hui. En effet cet événement est déjà envisagé par l’auteur (point 5 ci-dessous) et les raisons pour affirmer que le « temps des Nations » n’est pas achevé demeurent les mêmes encore aujourd’hui.

1 - Événements du monde en relation avec la fin (possible) du « temps des Nations »

Parmi les idées accréditées dans les milieux où l’on annonce aujourd’hui la prochaine "Venue du Seigneur", il en est une, placée en tête des autres, et que l’on exprime par ces mots : «La crise à laquelle nous assistons indique la fin du temps des "Nations"» ; ou encore : «Les temps des "Nations" peuvent être considérés comme étant maintenant accomplis».

Pour appuyer cette pensée, on s’en réfère aux événements dont la Palestine est aujourd’hui le théâtre, et plusieurs pensent que la délivrance de Jérusalem, due à l’armée anglaise qui a libéré cette ville du joug de la Turquie, nous indique que "les temps des nations" ont pris fin en ce qui concerne l’ancien peuple de l’Éternel. Cette pensée, hâtons-nous de le dire, n’est nullement conforme aux Écritures.

À supposer que la libération de Jérusalem soit durable et que cette ville ne retombe pas aux mains de la Turquie et de ses alliés, cela ne veut point dire que les temps des nations aient pris fin ou soient accomplis. L’Angleterre, comme les autres peuples d’Occident, appartient aussi bien aux "nations "que l’empire turc ou ses alliés ; de fait, elle y appartient à bien plus forte raison que la Turquie, car elle faisait jadis, et fera de nouveau dans l’avenir prophétique, partie de cet Empire romain qui «foulait aux pieds» la nation juive. Sans doute, et tout le monde en convient, l’Angleterre est une puissance tolérante et libérale ; ses principes de gouvernement sont bien loin de la force brutale et de l’oppression sans scrupule ; elle ne «foule pas aux pieds» ce qu’on appelle les droits de l’homme, mais elle n’est pas appelée à mettre fin aux temps des nations. Une autre puissance accomplira ces temps : ce sera, comme nous allons le voir, le Seigneur lui-même, à son "Apparition"" "pour établir son Royaume.

La seule conséquence de l’intervention actuelle de l’Angleterre, comme instrument des voies gouvernementales de Dieu, sera de ramener dans son propre pays le peuple juif incrédule, cette nation depuis si longtemps dispersée et «foulée aux pieds» (És. 18:2). Sa réintégration dans son territoire pourrait être prochaine, mais elle aura pour effet de placer ce peuple, au bout de peu d’années, sous la domination de l’Antichrist. Le règne lui-même du faux Messie juif aura pour conséquence d’aggraver le joug intolérable de la Bête romaine qui pèsera ,sur Jérusalem et la Palestine.

Examinons ce sujet de plus près.
2 - Luc 21:24 et Matt. 24, Rom. 11:25, Daniel 7

Le texte invoqué en faveur de la thèse que les temps des Nations sont tout près d’être accomplis, ou ont déjà pris fin, est le suivant : «"Jérusalem sera"" foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis"» (Luc 21:24) (*).

(*) On a essayé d’assimiler ce verset au passage de Rom. 11:25-26, où il est dit : «qu’un endurcissement partiel est arrivé à Israël jusqu’à ce que la "plénitude des nations"" "soit entrée». Ce passage n’a aucun rapport quelconque avec celui de Luc 21. Il nous montre qu’en suite de l’infidélité d’Israël, les nations — l’olivier sauvage — ont été greffées sur l’olivier franc, — = sur l’arbre des promesses — et que l’endurcissement partiel survenu à Israël cessera quand la plénitude des nations, l’ensemble des élus d’entre elles, sera entrée dans les bénédictions promises, bénédictions dont Israël a été privé par son incrédulité. Mais quand cette plénitude sera "entrée"", "et non pas "sortie", les relations de l’Éternel avec son ancien peuple seront reprises et alors «tout Israël sera sauvé» selon la parole d’Ésaïe "[citée par Rom. 11] ".
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 21:44

Thy Kingdom come a écrit:


Le but est aussi de réduire la démographie et je ne suis pas du genre parano, d'où, une fois de plus, le terrorisme en occident, les menaces de guerres nucléaires, les lois comme l'euthanasie, l'avortement, l'homoparentalité, la GPA, etc.


Oh ça c'est de la propagande toute faite toute facile. Après il n'y a pas de sous-entendu derrière contre vous, je dis que c'est un copier/coller.


On le sait bien, tout est bon à prendre pour défendre l'indéfendable, donc interdire aux femmes tout respect de leur dignité, de leur statut d'êtres humains, les chosifier, les marchandiser.

Euthanasie et avortement ne contribuent en rien dans une diminution démographique si tout est très bien conçus, très bien organisé et pas instrumentalisé.

Mais de toute façon, même dans ce cas, les ennemis du bien et de toutes femmes, le contraire de l'humanisme et du respect de la dignité humaine, trouveraient forcément à redire.


Je suis le mieux placé pour ces sujets dans la mesure où je connais les enjeux de part et d'autres, ce qui est derrière que ce soit pour les intérêts des uns ou au contraire que ce soit pour une réelle justice humaine et sociale (donc le contraire des servir les intérêts de certains.)

Euthanasie, il faut être immoral et sans compassion pour souhaiter le pire à des gens, leur faire endurer une torture ignoble. Voilà ce qu'est la morale chrétienne et la position de certains. Pas une seule petite part de respect de la dignité humaine à condamner quelqu'un à subir ça.

Ce qu'il faut, c'est tout encadrer, tout verrouiller, que plus personne ne puisse y toucher. (Donc pas la peine de rêver si c'est pour tuer des personnes âgées, pas la peine d'y penser, tolérance zéro sauf cas bien particuliers entrant dans les limites fixées.)

L'homoparentalité n'est pas un problème, le problème ce sont soit ceux qui s'y opposent (souvent les mêmes) soit ceux qui s'en servent pour tout détruire. Dans le deux cas, ils ont seulement le droit de se taire et d'être condamnés. (Beaucoup plus durement ceux qui s'en servent pour tout détruire. En fait, je me demande même si les éxécuter serait finalement la seule sentence pour ceux-là en particulier, quand aux autres, c'est d'une gravité nettement moindre, donc à traiter au cas par cas.)

Justement, l'homoparentalité, dans cette grosse quenelle en train de se faire tranquillement de mon côté, il en est question dans les pays fictifs... ils l'ont instaurés depuis plusieurs siècles (en ayant pris le temps, le recul, en ayant réfléchis) et ça ne pose pas de soucis depuis tout ce temps.

Et pour info, adopter un enfant pour les couples de même sexe est toujours illégal, quand au couples de femmes, elles doivent se débrouiller et c'est pas reconnu (faudra que je redemande les détails, sachant au passage que la compagne n'étant pas la mère, elle n'a aucun droit, elle n'existe tout simplement pas. Autrement dit, le gamin a sa famille des deux côtés mais si sa mère meurt l'autre famille n'a, pour ainsi dire, pas de valeur, pas d'importance, elle n'existe pas.)

Appris y a peu d'un couple de femmes très sympas. En gros des centaines de milliers de bêtes immondes se sont réunies dans leur "manifs pour tous les salauds" en leur crachant dessus toutes leurs haines avec toute leur morgue... pour finalement en rester presque au même point.

Sachant au passage que même si c'était passé, un jour ce serait forcément retombé sur les couples de même sexes avec très certainement une répression féroce si ce n'est sanglante.

Et ce seront les mêmes qui ont manifestés en montrant leur véritable nature qui s'occuperont/s'occuperaient, de faire la répression.


Quand je dis que je connais un sujet, généralement, ce n'est ni pour rien ni pour me vanter.

Parce que je me suis déjà penché dessus et je continue d'y réfléchir.

Je me demande comment ces même individus qui ne sont pas français et infestent mon pays réagiraient face à ces nations... le fait qu'en plus ce serait présent là-bas depuis des siècles sans causer de problèmes attiserait encore plus leur haine, leur violence, leur virulence, les rendrait fou de rage. Ils ne pourraient supporter l'existence de la preuve de leurs torts, ce sera un coup dur pour eux, leur orgueil, leur certitudes.

Bien sûr dans ces manifestations les enfants présents ne sont pas compris dans le lot, je parle des parents ou des lycéens autour de 17-19 ans...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 22:29

Jim-Armand a écrit:

Je suis le mieux placé pour ces sujets dans la mesure où je connais les enjeux de part et d'autres
Chic! On va etre éclairé! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Lun 27 Juin 2016, 23:14

Quand je parle des enjeux de part et d'autre, il s'agit autant des pouvoirs mondialistes que pour les femmes ce qu'il en est.

Si l'un règne l'autre ne peut qu'en pâtir et inversement.

Le seul moyen pour parvenir à un résulta beaucoup plus positif que maintenant, c'est de repousser le capitalisme, combattre la franc maçonnerie et bouter les religions hors des frontières de mon pays.

Le féminisme aussi, faut le préciser, n'a pas sa place en France.

Ce qui veut dire aussi mettre en place les solutions aux principaux problèmes: énergies, économie, nourriture... mais aussi technologiques, avoir nos propres technologies, dont le fait de ne plus dépendre des usa pour nos ordinateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 08:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais ce n'est pas grave puisque, au terme, dans 100 ans et plus, vous aurez raison.

A quel prix ? (N'oubliez pas ma signature, fil conducteur de ce siècle.)
(Incidemment, je note au passage que la gouvernance mondiale n'est plus du complotisme.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 09:07

Tout cela me fait penser à la tour de Babel.


Dernière édition par Jean2 le Mar 28 Juin 2016, 09:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 09:14

Ray a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais ce n'est pas grave puisque, au terme, dans 100 ans et plus, vous aurez raison.

A quel prix ? (N'oubliez pas ma signature, fil conducteur de ce siècle.)
(Incidemment, je note au passage que la gouvernance mondiale n'est plus du complotisme.)

Elle existait même avant la fin de la guerre. Elle était juste plus discrète. Aujourd'hui, elle ne se cache plus. Les réunions et participants du Bilderberg sont connus via la presse.
Mais une partie n'est pas communiquée. Celle des intervenants...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 09:43

Jim-Armand a écrit:
Quand je parle des enjeux de part et d'autre, il s'agit autant des pouvoirs mondialistes que pour les femmes ce qu'il en est.

Si l'un règne l'autre ne peut qu'en pâtir et inversement.

Le seul moyen pour parvenir à un résulta beaucoup plus positif que maintenant, c'est de repousser le capitalisme, combattre la franc maçonnerie et bouter les religions hors des frontières de mon pays.

Le féminisme aussi, faut le préciser, n'a pas sa place en France.

Ce qui veut dire aussi mettre en place les solutions aux principaux problèmes: énergies, économie, nourriture... mais aussi technologiques, avoir nos propres technologies, dont le fait de ne plus dépendre des usa pour nos ordinateurs...

Et vous avez inventé le fil à couper le beurre... ???
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2360
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 16:28

La version française vient d'être publiée sur le site français des Affaires Etrangères:
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/une_europe_plus_forte_dans_un_monde_incertain_2__cle8198f6.pdf

Citation :

Contribution de Jean Marc Ayrault Ministre des Affaires étrangères et du Développement international et de Frank-Walter Steinmeier, Ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne.

La décision du peuple britannique marque un tournant dans l’histoire de l’Europe.
L’Union européenne perd non seulement un Etat membre, mais une part d’histoire, de traditions et d’expérience qui nous ont accompagnés au cours des dernières décennies. La France et l’Allemagne prennent acte de cette décision avec regret. Cette situation nouvelle aura des conséquences tant pour le Royaume-Uni que pour l’UE. Le Traité de Lisbonne prévoit les procédures pour assurer la sortie ordonnée d’un État membre (article 50). Lorsque le gouvernement britannique aura activé ces procédures, nous serons prêts à aider les institutions européennes dans les négociations visant à clarifier les relations futures entre l’UE et le Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni est un cas à part. Toutefois, il nous faut reconnaitre que le soutien à notre projet commun s’est émoussé au cours de la décennie passée dans certains secteurs de nos sociétés. Nous ne pouvons pas nous contenter ni d’un simple appel à plus d’Europe ni d’une phase de réflexion. Pour éviter une érosion rampante de notre projet européen, nous devons nous recentrer sur les fondamentaux et sur les réponses à donner aux attentes concrètes de nos concitoyens. Nous sommes convaincus qu’ils n’entendent pas remettre en question l’existence de l’Union, mais expriment plutôt leur insatisfaction face à son mode de fonctionnement. Notre tâche est double : concentrer nos efforts communs et tenir nos engagements sur les défis qui ne peuvent être relevés que par des réponses européennes, tout en laissant les autres enjeux dans le ressort des échelons nationaux ou régionaux.

La France et l’Allemagne demeurent fermement convaincues que l’Union européenne offre un cadre unique et indispensable pour assurer la liberté, la prospérité et la sécurité de l’Europe, pour définir des relations pacifiques et mutuellement bénéfiques entre ses peuples et pour contribuer à la paix et à la stabilité dans le monde. Nos deux pays partagent un même destin et des valeurs communes qui constituent le fondement d’une union toujours plus étroite entre nos peuples. Nous continuerons donc d’avancer vers une union politique en Europe, et invitons les autres Européens à se joindre à nous dans cet effort.

La France et l’Allemagne reconnaissent qu’elles ont la responsabilité de renforcer la cohésion de l’Union européenne et la solidarité en son sein. À cette fin, nous devons reconnaître que les Etats membres peuvent avoir des ambitions différentes en matière d’intégration européenne. Sans perdre de vue ce qui a déjà été accompli, nous devons trouver des moyens de mieux prendre en compte ces différents niveaux d’ambition pour faire en sorte que l’Europe réponde mieux aux attentes de tous les citoyens européens.

Nous sommes convaincus que l’UE est en mesure d’élaborer des réponses communes aux défis qui se posent aujourd’hui, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de ses frontières. Dans un environnement international en mutation, l’Union européenne est plus nécessaire que jamais et constitue le seul cadre à même de fournir des réponses collectives. La France et l’Allemagne agiront donc en faveur d’une plus grande cohérence et d’une affirmation accrue de l’Europe au niveau mondial. Pour mieux tenir ses promesses, l’Europe doit continuer à concentrer ses activités sur les principaux défis d’aujourd’hui : assurer la sécurité de nos concitoyens face à l’aggravation des menaces externes et internes ; mettre en place un cadre de coopération stable pour traiter l’enjeu des migrations et des flux de réfugiés ; stimuler l’économie européenne en favorisant la convergence, une croissance durable et créatrice d’emplois, et en progressant vers l’achèvement de l’Union économique et monétaire.

L’Union européenne est sévèrement mise à l’épreuve. Elle se trouve confrontée à une série de crises dans son voisinage méridional et oriental, et se remet lentement sur la voie de la croissance économique. Parce que nous gardons à l’esprit l’histoire de la construction européenne, nous avons toute confiance dans la force de l’UE et dans sa capacité à surmonter de pareilles situations. Mais cette période critique voit émerger un élément nouveau : la perception que ces crises mettent en péril le tissu même de nos sociétés, nos valeurs, notre mode de vie. Nous voyons des terroristes tenter de semer la peur et la division au sein de nos sociétés. Nous devons faire face à l’imbrication croissante de difficultés intérieures et extérieures. Nous devons préserver la combinaison entre croissance, compétitivité et cohésion sociale, qui est au coeur de notre modèle européen, tout en préservant nos valeurs communes au plan interne et vis-à-vis du monde extérieur.
Nous savons qu’il n’existe pas de solutions toutes faites à ces problèmes complexes. Mais nous sommes déterminés à les résoudre, en répondant aux défis actuels tout en restant concentrés sur les enjeux de long terme. Dans cet esprit, nous sommes convenus des propositions suivantes.

Un Pacte européen de sécurité
L’Union européenne doit faire face à un niveau de menace sans précédent et à un environnement stratégique dégradé. Les crises extérieures sont plus nombreuses et plus proches de l’Europe (à la fois à l’est et au sud de ses frontières) avec des conséquences immédiates pour le territoire européen et pour la sécurité de ses ressortissants. La scène mondiale est de nouveau le théâtre des politiques de puissance et les conflits sont importés sur notre continent. La menace terroriste est de plus en plus forte, alimentée par des réseaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Europe, qui prennent leur source dans des zones de crise et dans des régions instables. Le rôle de l’Europe en tant que force crédible de paix est plus important que jamais.

L’interdépendance entre les États membres de l’UE s’étend à leur sécurité car ces menaces touchent désormais le continent dans son ensemble : toute menace visant un État membre est aussi une menace pour les autres États membres. Nous considérons donc que notre sécurité est une et indivisible. Nous estimons que l’UE et que l’ordre européen de sécurité font partie de nos intérêts fondamentaux et nous les préserverons en toutes circonstances.

Dans ce contexte, la France et l’Allemagne réitèrent leur engagement en faveur d’une Union de sécurité fondée sur la solidarité et l’assistance mutuelle entre les États membres, en vue de parvenir à une politique de défense et de sécurité commune. Garantir la sécurité pour l’Europe et contribuer à la paix et à la stabilité au plan mondial sont au coeur du projet européen.

Nous concevons l’Union européenne comme une puissance clé dans son voisinage, mais aussi comme une force de paix à l’échelle mondiale, capable d’apporter des réponses décisives aux enjeux globaux et de soutenir un ordre international fondé sur des règles, sur la stabilité stratégique, et sur l’équilibre pacifique des intérêts.
Nous avons à notre actif des réussites considérables qui méritent d’être reconnues et peuvent nous inspirer. L’accord historique sur le programme nucléaire iranien n’a été rendu possible que par l’engagement constant et déterminé de l’UE. L’engagement européen dans le processus de Minsk a contribué à contenir, dans l’Est de l’Ukraine, une confrontation militaire qui aurait pu déboucher sur une escalade incontrôlée ; nos efforts diplomatiques ont ouvert la voie à un règlement politique du conflit, auquel nous continuerons à travailler. En Libye, nous soutenons le Gouvernement d’entente nationale, avec la volonté de faire face aux risques liés à la fragilité et à l’instabilité politique au Sud de la Méditerranée. Au-delà de la gestion des crises, il est nécessaire d’avoir un engagement durable en faveur de l’Afrique, où des défis et des opportunités considérables se présentent.

L’interdépendance entre sécurité extérieure et intérieure constitue l’une des principales caractéristiques de l’environnement de sécurité actuel. Les risques les plus dangereux et déstabilisants découlent de l’interaction entre les menaces externes et les fragilités internes. Pour répondre à cet enjeu, l’Allemagne et la France proposent un Pacte européen de sécurité qui englobe tous les aspects de la sécurité et de la défense traités au plan européen, et qui concrétise ainsi la promesse faite par l’Union européenne à ses ressortissants de renforcer leur sécurité.

Une première étape consiste à partager une analyse commune de notre environnement stratégique et une compréhension commune de nos intérêts. La France et l’Allemagne proposent que l’UE effectue des examens périodiques de son environnement stratégique qui seront soumis au Conseil des affaires étrangères et au Conseil européen pour discussion. Ces examens s’appuieront sur une capacité indépendante d’évaluation de la situation, basée sur le Centre de situation et de renseignement de l’UE ainsi que sur l’expertise extérieure aux institutions européennes, et seront accompagnés d’analyses stratégiques et en matière de renseignement agréées au niveau européen.

Sur la base de cette compréhension commune, l’UE devrait établir des priorités stratégiques concertées de politique étrangère et de sécurité conformément aux intérêts européens.

La stratégie globale de l’UE constitue une première étape dans cette voie. Mais nous devons aller plus loin. Sur une scène internationale plus disputée et plus concurrentielle, la France et l’Allemagne chercheront à renforcer l’Union en tant qu’acteur mondial indépendant, capable de mobiliser l’ensemble de son expertise et de ses moyens, civils ou militaires, pour défendre et promouvoir les intérêts de ses ressortissants. La France et l’Allemagne favoriseront une politique étrangère et de sécurité intégrée de l’Union européenne, faisant converger l’ensemble des instruments européens.

L’Union européenne devra intervenir plus souvent pour gérer des crises ayant une incidence directe sur sa propre sécurité. Nous avons par conséquent besoin de capacités de prévention et de gestion des crises renforcées et plus souples. L’UE devrait pouvoir planifier et conduire plus efficacement des opérations militaires et civiles en s’appuyant sur une chaîne de commandement civilo-militaire permanente.
Elle devrait pouvoir compter sur des forces de réaction rapide opérationnelles et élargir le financement commun de ses opérations. Dans le cadre de l’UE, les États membres désireux d’établir une coopération structurée permanente en matière de défense ou d’aller de l’avant pour lancer des opérations devraient pouvoir le faire de manière souple. Au besoin, les Etats membres de l’UE devraient envisager de créer des forces navales permanentes ou d’acquérir des capacités propres à l’UE dans d’autres secteurs clés.

Parallèlement à ces efforts, l’UE devrait approfondir sa coopération avec l’OTAN pour apporter des réponses cohérentes et coordonnées aux défis posés à la sécurité européenne.

Pour être à la hauteur des défis, les Européens doivent intensifier leurs efforts en matière de défense. Les États membres devraient réaffirmer et tenir leurs engagements collectifs concernant les budgets de défense et la part des dépenses consacrée à l’acquisition d’équipements et à la recherche et aux technologies (R&T).
La France et l’Allemagne proposent la création, au sein de l’Union européenne, d’un semestre européen pour les capacités de défense. Dans ce cadre, l’UE appuiera les efforts déployés par les États membres en garantissant la cohérence des processus de planification de défense et de renforcement des capacités. Elle encouragera les Etats membres à procéder à un examen des priorités de leurs programmes de dépenses militaires respectifs. La création d’un programme européen de recherche en matière de défense apportera un soutien à une industrie européenne innovante.

L’Union européenne doit investir davantage dans la prévention des conflits et dans la stabilisation de son voisinage et des régions touchées par des crises. L’UE devrait aider ses voisins et partenaire à développer leurs capacités et leurs structures de gouvernance afin de renforcer leur résilience aux crises et leur capacité à prévenir et à maîtriser les crises émergentes et les menaces terroristes. La France et l’Allemagne conduiront des initiatives conjointes en matière de stabilisation, de développement et de reconstruction, notamment en Syrie et en Irak lorsque la situation le permettra. Ensemble, la France et l’Allemagne renforcent leurs mécanismes civils de gestion des crises et réaffirment l’engagement qu’elles ont pris de soutenir et de renforcer les processus politiques de règlement des conflits.

Pour assurer notre sécurité intérieure, les défis immédiats sont avant tout d’ordre opérationnel. Les objectifs consistent à mettre en oeuvre et à assurer le suivi des décisions de l’UE et à tirer le meilleur parti des cadres existants : le Passenger Name Record (PNR) ; un meilleur usage d’Europol et de son Centre européen de la lutte contre le terrorisme ; la lutte contre le financement du terrorisme ; les plans d’action de l’UE contre le trafic d’armes et d’explosifs. L’accent devra porter sur le renforcement de la sécurité dans les transports. Nous voulons également renforcer notre dialogue et notre coopération avec des pays tiers en Afrique du Nord, dans la bande sahélienne, dans le bassin du lac Tchad et en Afrique de l’Ouest, dans la Corne de l’Afrique et au Moyen-Orient, ainsi qu’avec des organisations régionales et sous-régionales (Union africaine, G5).

Pour traiter les causes profondes du terrorisme, la France et l’Allemagne mettront en place une plateforme européenne d’échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de prévention et de lutte contre la radicalisation.

À moyen terme, nous devrions oeuvrer en faveur d’une approche plus intégrée de la sécurité intérieure de l’UE sur la base des mesures suivantes : création d’une plateforme européenne de coopération en matière de renseignement, respectant pleinement les prérogatives nationales et tirant parti des cadres existants
(notamment du Groupe antiterroriste) ; renforcement de l’échange d’informations ; planification européenne pour les cas de crise majeure touchant plusieurs États membres ; création d’une capacité européenne de réaction rapide et mise en place d’un corps européen de protection civile.

À plus long terme, il serait pertinent d’étendre le champ d’action du futur parquet européen (actuellement restreint à la poursuite d’infractions liées aux intérêts financiers de l’UE) pour lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée. Cela supposerait une harmonisation des législations pénales des États membres.
Pour conduire cet effort, la France et l’Allemagne proposent que le Conseil européen se réunisse une fois par an sous forme de Conseil de sécurité européen pour traiter des questions de sécurité intérieure et extérieure et de défense de l’UE. Ce Conseil de sécurité européen sera préparé par une réunion des ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Intérieur.

Une politique européenne commune en matière d’asile et de migration

Les migrations en direction de l’Europe sont un enjeu majeur pour son avenir.
Il ne pourra y avoir de réponse nationale unilatérale au défi des migrations, qui est un défi européen du XXIe siècle. Nos concitoyens attendent de nous que nous reprenions le contrôle de nos frontières extérieures tout en préservant nos valeurs européennes. Nous devons agir conjointement pour répondre à cette demande.
L’Allemagne et la France sont persuadées qu’il est temps d’oeuvrer à la mise en place d’une politique européenne intégrée en matière d’asile, de réfugiés et de migration. Face à l’urgence de la question, nous n’excluons pas qu’un groupe d’États membres partageant la même vision de leurs responsabilités aille de l’avant sur des politiques communes.

Garantir la sécurité de notre frontière extérieure n’est désormais plus seulement une tâche nationale mais relève d’une responsabilité commune. Nous sommes déterminés à faire en sorte que l’UE établisse le premier corps multinational de garde-frontières et de garde-côtes. À court terme, FRONTEX sera dotée d’effectifs détachés par les États membres. La France et l’Allemagne proposeront à cette fin une contribution commune. À moyen terme, FRONTEX sera donc renforcée par ses propres effectifs permanents et par des équipements techniques adéquats lui permettant de remplir sa mission.

Nous proposons également la création d’un système électronique européen d’autorisation de voyage (ESTA) pour les ressortissants de pays tiers exemptés de visas ; il s’agira là d’un outil précieux pour renforcer nos frontières et notre sécurité.

Il est de notre devoir commun de protéger ceux qui fuient la guerre ou les persécutions politiques. Nous nous efforçons de permettre aux réfugiés d’être accueillis le plus près possible de leur pays d’origine.

Les demandeurs d’asile qui parviennent en Europe ont le droit d’être traités conformément à la Convention de Genève, quel que soit l’endroit où ils atteignent nos rivages. À cette fin, nous devons continuer à harmoniser et à simplifier nos normes et procédures dans certains domaines. Nous devons être prêts à apporter le soutien de l’UE à la mise en place de systèmes d’asile efficaces là où ils sont nécessaires. À moyen terme, le Bureau européen d’appui en matière d’asile sera transformé en une Agence européenne de l’asile qui appuiera ce processus de normalisation et hébergera des bases de données conjointes en vue d’éviter les abus liés aux écarts entre les normes et les enregistrements multiples, et de décourager les mouvements secondaires. Cette Agence européenne de l’asile contribuerait à renforcer la convergence en matière d’évaluation des demandes de protection internationale dans le respect des principes de base de Dublin, comme la responsabilité de l’État membre de première entrée pour le traitement de la demande d’asile.

Au sein de l’Union européenne, la solidarité reste la pierre angulaire de notre projet commun. Les citoyens attendent que les avantages et les responsabilités qui découlent de l’appartenance à l’UE soient équitablement répartis entre les États membres. Une situation dans laquelle le poids de la migration est inégalement assumé par un nombre limité d’États membres est intenable. Dans un premier temps, le système de Dublin devra être amélioré pour faire face à des circonstances exceptionnelles par le biais d’un mécanisme permanent et contraignant prévoyant une répartition des efforts entre tous les États membres. L’Allemagne et la France sont disposées, si nécessaire, à aller de l’avant sur cette question avec un groupe d’États membres animés du même esprit.

L’UE doit trouver une réponse commune au nombre croissant de migrants cherchant à gagner l’UE pour des raisons économiques. Le système d’asile est pour eux un point d’entrée illusoire. L’Europe devrait rester ouverte à l’apport que peuvent représenter la migration et la mobilité pour son économie, ses cultures, et la diversité de ses sociétés. Nous devons travailler à une législation européenne sur l’immigration, qui précisera clairement les moyens légaux existants pour travailler en Europe, en prenant en compte les différentes situations des marchés nationaux du travail au sein de l’UE. Dans le même temps, nous devons améliorer les outils et le soutien de l’UE en matière de politique de retour, y compris par la mobilisation des fonds européens pour financer le retour de ceux qui sont entrés illégalement dans l’UE.

Dans nos relations avec les pays d’origine et de transit, nous nous emploierons à réduire les facteurs incitatifs à la migration illicite, notamment en créant des opportunités économiques et sociales, en particulier à destination des jeunes. Nous escomptons une coopération constructive dans des domaines cruciaux tels que le retour et la réadmission, la gestion et le contrôle des frontières et la lutte contre les réseaux de passeurs. L’Allemagne et la France ont déjà engagé avec des pays africains, au nom de l’UE, un dialogue de haut niveau sur les migrations qu’elles étendront à d’autres pays. L’UE devrait également se pencher sur les causes profondes des migrations, comme la pauvreté, l’insécurité et l’instabilité politique.
Enfin, accueillir et, dans certains cas, intégrer les réfugiés et les migrants constitue pour toutes les sociétés européennes un défi qu’il convient de relever dans un esprit de responsabilité et de solidarité. L’Allemagne et la France ne partagent pas les mêmes expériences historiques en matière d’immigration et d’intégration mais sont déterminées à apprendre l’une de l’autre. Par le dialogue, l’échange et la coopération, nous entendons promouvoir un débat plus objectif sur les enjeux et les opportunités que représentent l’immigration et l’intégration pour nos sociétés. Ces enseignements pourront bénéficier à d’autres États européens confrontés à des défis similaires.

Promouvoir la croissance et achever l’Union économique et monétaire
Aujourd’hui encore, notre monnaie commune constitue l’entreprise la plus visible et la plus ambitieuse issue de l’unification européenne. L’euro a permis aux États de la zone euro de mieux se prémunir contre la spéculation internationale et a contribué à la construction d’un espace économique commun. L’euro reflète notre engagement dans un processus d’intégration irréversible.

Néanmoins, il nous faut admettre que la crise et ses retombées ont révélé des lacunes qui conduisent les citoyens à douter des promesses de la monnaie unique et du caractère durable de ce projet. . C’est pourquoi nous entendons conduire une action simultanée sur trois fronts : renforcement de la convergence économique, accroissement de la justice sociale et de la responsabilité démocratique, et amélioration de la capacité de résistance aux chocs afin de préserver l’irréversibilité de l’euro. À cet égard, la France et l’Allemagne ont toujours considéré qu’il était de leur responsabilité de construire une zone euro robuste, capable d’affirmer son modèle dans un monde de plus en plus compétitif.
Nous sommes convaincus qu’il est urgent de raviver cet esprit pour faire progresser le débat. Et il est de la responsabilité de nos deux pays d’en faire plus encore, à titre bilatéral. Nous devons reconnaître que les conditions d’adhésion et les implications budgétaires de la monnaie unique se sont révélées plus importantes que ce qui aurait pu être anticipé à sa création. Nous laisserons donc les Etats non membres de la zone euro décider du moment où la rejoindre.

Pour surmonter la crise, la zone euro doit s’engager dans une nouvelle phase de convergence économique. La France et l’Allemagne portent la responsabilité principale de l’organisation d’un processus de convergence économique et de gouvernance politique, reposant sur un équilibre entre obligations et solidarité. Les pays excédentaires comme les pays déficitaires devront agir pour plus de convergence, un alignement unilatéral étant politiquement irréalisable.

Le potentiel de croissance a été fortement entravé par la crise. L’Europe doit de toute urgence libérer les gisements de croissance par l’achèvement du marché unique dans des secteurs spécifiques d’intérêt stratégique. La France et l’Allemagne restent engagées dans des initiatives bilatérales pour harmoniser rapidement la régulation, la surveillance, et les régimes d’imposition des entreprises. Un nouvel effort pour accroître les investissements publics et privés est nécessaire pour libérer la croissance et améliorer la productivité de l’économie européenne. La France et l’Allemagne sont engagées dans des réformes structurelles visant à attirer des investissements internationaux et à renforcer la compétitivité de leurs économies.
Dans cette optique, des initiatives précises doivent être lancées pour promouvoir la croissance et la convergence entre les États membres dans des secteurs stratégiques tels que l’énergie, le numérique, la recherche et l’innovation ou la formation professionnelle. À court terme, des objectifs communs pourraient être fixés, en lien avec les objectifs de régulation et des capacités d’investissements basées sur l’élargissement du Fonds européen pour les investissements stratégiques. À moyen terme, ces secteurs stratégiques doivent évoluer vers un cadre réglementaire commun, voire une autorité de supervision conjointe, et s’appuyer sur une capacité d’investissement européenne structurée, afin de favoriser la convergence au moyen d’investissements transfrontaliers. C’est dans ce cadre que doivent s’inscrire les initiatives bilatérales de la France et de l’Allemagne.
L’architecture actuelle de l’euro n’est pas suffisamment résiliente aux chocs extérieurs et aux déséquilibres internes. Une UEM inachevée met en péril la survie à long terme de notre monnaie commune. L’achèvement de l’UEM impliquera un renforcement continu de la gouvernance politique et un partage du poids budgétaire.
En raison des déséquilibres existants, un approfondissement de l’UEM ne se réalisera pas du jour au lendemain, mais au terme d’un processus pragmatique et progressif qui tiendra compte des résultats nécessaires en termes de croissance et d’emploi. Ces progrès sont indispensables pour renforcer la confiance, de la part des Etats membres et des citoyens, à l’égard de l’Union européenne et pour instaurer les conditions politiques appropriées pour de nouvelles étapes d’intégration vers la réalisation de l’UEM.
Nous devons reconnaître que les États membres de l’UEM mènent des politiques économiques de traditions différentes, qui doivent être équilibrées pour permettre le bon fonctionnement de l’euro. L’architecture future de l’euro ne sera pas uniquement fondée sur des règles ; elle ne sera pas non plus sujette à de simples décisions politiques, ni exclusivement gouvernée par les forces du marché. À chaque étape, l’approfondissement de l’UEM englobera tous ces aspects.

Étant donné que la politique économique de l’UEM est, de plus en plus, le fruit de décisions partagées, les citoyens s’attendent, à juste titre, à en reprendre le contrôle à travers des institutions supranationales qui leur rendent compte. À court terme, un président à temps plein de l’Eurogroupe devra rendre des comptes à une souscommission du Parlement européen pour la zone euro. À plus long terme, l’Eurogroupe et son président devraient être responsable devant un organe parlementaire comprenant des membres du Parlement européen et la participation de membres des Parlements nationaux. Cette chambre aura pleine autorité sur les sujets de surveillance budgétaire et macro-économique.

Dans ce contexte, nous devons développer le Mécanisme européen de stabilité (MES) pour qu’il devienne un Fonds monétaire européen à part entière, soumis à un contrôle parlementaire.

Une capacité budgétaire au niveau de la zone euro, caractéristique commune de toute union monétaire réussie à travers le monde, est une clé de voûte qui fait toujours défaut à l’architecture de l’UEM. À long terme, cette capacité devrait permettre la stabilisation macro-économique de la zone euro tout en évitant les transferts unidirectionnels permanents. Elle sera forgée au fil du temps, au rythme des progrès réalisés en matière de prise de décisions conjointe sur les politiques budgétaire et économique. Sa mise en place devra débuter au plus tard en 2018 afin de soutenir les investissements dans les États membres les plus touchés par la crise. La France et l’Allemagne doivent constituer un groupe prêt à ouvrir la voie sur ces questions.

L’adhésion à l’euro est menacée par une absence de progrès en matière d’équité sociale et fiscale entre ses États membres. C’est pourquoi, de manière générale,
toute initiative visant à approfondir l’UEM doit s’accompagner de progrès vers une
fiscalité commune, notamment pour l’imposition des entreprises transnationales, et
vers une union sociale fondée sur des normes sociales minimales communes


Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)   Mar 28 Juin 2016, 16:51

Si cette fusion devait se faire en l'état, nous aurons une troisième guerre avec l'Allemagne. Ce que personne ne croit plus possible...
Revenir en haut Aller en bas
 
Vers une fusion de la France et de l'Allemagne ?! (Le document confidentiel signé par Ayrault vient de fuiter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours première HG
» Fusion des corps : une première tentative entre premier et second degré
» Fusion nucléaire - ARTE
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» faut il se tourner vers la MECQUE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: