DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le communisme en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 14:41

PACALOU a écrit:
provoquant certes le peudo "kolonel Hermann"
n'empêche qu'il a raison... Pourtant: la raison de l'échec du communisme dans l'absence de l'Amour... Les démocraties occidentales sont-elles sur ce point si différentes? Et pour cette raison ne courent-elles pas elles aussi droit dans le mur? scratch

Amicalement

Mais oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 17:44

Citation :
En Occident, la découverte d'Auschwitz a eu pour effet d'évacuer les manifestations d'antisémitisme de la place publique pendant un certain temps. Pas en Pologne où les souffrances subies par les victimes du nazisme - 3 millions de Juifs et 3 millions de non-Juifs - ont été mises sur le même plan. La spécificité de la Shoah n'est pas perçue en Pologne, où l'on cherche même à déjudaïser les victimes du génocide.

Voilà, je pense que tout est résumé dans ce texte cité par Eric de ce que l'on reproche aux Polonais. La Pologne dérange. Pourquoi ? Parce que les Polonais, ayant vu le communisme de près, et l'ayant subi, sont ne mesure de le dénoncer. Aussi a-t-on lancé cette campagne visant à accuser les Polonais d'antisémitisme, et à les rendre responsables de tout ce qui a été fait sur leur territoire par les régimes d'occupation.

En outre, les Polonais dérangent parce qu'il disent haut et fort que :
1) Les victimes polonaises des Nazis ne furent pas les seules victimes juives ;
2) Les Nazis ne furent pas les seuls oppresseurs en Pologne, il y eut aussi les Soviétiques.


Conclusion : on cherche à discréditer leurs propos, et à distinguer les Polonais juifs des autres, comme s'il s'agissait de deux nations distinctes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 17:51

Chère Krystyna,

Ajoutez à cela le catholicisme polonais et leur atlantisme et on a tout ce qu'il faut pour en faire, en Europe, le nouveau Satan de la bien-pensance gauchiste...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 17:56

La Pologne entre dans l'Europe avec des valeurs qui ne correspondent pas à l'esprit des élites françaises actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 18:36

lagaillette a écrit:
Ecossais a écrit:
D'un mal, sort toujours un bien. La question est : pourquoi faire le mal pour en tirer un bien? Etait-il nécessaire de crucifier Jésus?

Pour les autorités civiles et religieuses de l'époque c'était nécessaire car sa prédication contestait leur pouvoir.

C'est exactement la réponse que j'attendais. Mais combien de croyants se placent dans le contexte historico-politique de l'époque? Pas grand monde à mon avis, sauf les historiens (pas tous croyants) et les théologiens. Je me demande d'ailleurs si ces derniers les sont tous.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 18:38

Krystyna a écrit:
La Pologne entre dans l'Europe avec des valeurs qui ne correspondent pas à l'esprit des élites françaises actuelles.

Normal. Ils n'ont rien retenu de ce que De Gaulle avait envisagé pour l'Europe. Il voulait une Europe allant de l'Atlantique à l'Oural.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 19:33

Quatre-vingts cinq ans après la révolution d’octobre (novembre 1917), et onze ans après l’implosion de l’Union soviétique (décembre 1991), le communisme n’échappe plus au jugement de l’Histoire
L'Histoire semble aller plus vite à Moscou qu'à Paris. En réalité, avec l'ouverture des archives, la multiplication des témoignages et des contacts, le bilan est de plus en plus précis et accablant pour le communisme. Un ouvrage événement dont Stéphane Courtois est le maître d'oeuvre en recense ainsi les crimes, continent par continent, pays par pays. Cette comptabilité macabre est un réquisitoire terrifiant. Sans atténuer en rien l'abomination du national-socialisme, il faut rappeler que le communisme, phénomène majeur du XX e siècle, est antérieur au nazisme, lui a survécu, et a touché les quatre grands continents.
[...]
Dès le début de l'expérience communiste, c'est le crime systématisé, à grande échelle. Longtemps, pour préserver la pureté des origines, a prévalu la légende d'une Révolution d'Octobre trahie par Staline. Mais la grande terreur stalinienne est inscrite dans les gènes du léninisme. Ainsi, entre 1918 et 1922, des dizaines de milliers d'otages ou de personnes emprisonnées sont fusillés sans jugement, des centaines de milliers d'ouvriers et de paysans révoltés massacrés (avec usage de gaz asphyxiants et recours aux armes incendiaires) ; en 1922, une famine programmée extermine cinq millions de personnes; dès 1918, des camps de concentration sont mis en place qui, jusqu'en 1930, feront disparaître des dizaines de millions de personnes.

Stéphane Courtois, Le bilan rouge sang du communisme , ( Livre de Poche)


Dernière édition par le Mer 11 Oct 2006, 21:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 19:40

Citation :
Cette comptabilité macabre est un réquisitoire terrifiant.

Et chaque chiffre, c'est une personne. Au nom de la justice sociale, ils ont massacrés des familles, des peuples, par toute sorte de moyens dont le plus simple fut la famine volontaire.

Dire que, en Occident, il y a des gens pour justifier ces crimes en disant:
Citation :
c'était pas le marxisme.

Citation :
C'étaient des tyrans qui se revendiquaient du marxisme...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 20:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
contente que tu t'en aperçoives enfin !

Quand ai-je dis l'inverse? Qui aurait peur de Robert Hue?

Rien à voir avec le passé. Et cela lui a été assez reproché.

tu retardes un peu, il y a des années que ce n'est plus Robert Hue.
maintenant c'est Marie-George Buffet queen
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 20:29

Certes.
Je voulais dire que c'est Robert Hue qui a fait la mutation du PC en une sorte de PS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
eric zeltz



Messages : 89
Inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 22:18

Citation :
Je voulais dire que c'est Robert Hue qui a fait la mutation du PC en une sorte de PS.

Le communisme ne se réduit pas au seul concept marxiste de lutte des classes. Le communisme peut rester communisme tout en perdant ce concept. Simplement, ce n'est plus un communisme marxiste.
Le PCF de Marie-Georges Buffet est très distinct, idéologiquement parlant, du PS.
Un membre du PCF de 2006 est un communiste, pas un socialiste.
Cela même s'il n'est pas menteur, même s'il n'a pas le couteau entre les dents, même s'il n'attend plus le "grand soir", même s'il n'espère plus en la dictature du prolétariat.
Le PCF n'est pas rigide et montre qu'il est capable d'évoluer, lui et ses membres.
La psychorigidité se trouve plutôt dans ceux qui ne le reconnaissent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 22:21

A partir du moment où un PCF abandonne la lutte des classes, la dictature du prolétariat, reconnaît une certaine valeur à l'économie de marché, il n'est plus marxiste, à mon avis.

C'est comme un catholique athée. Ce n'est plus un catholique...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Mer 11 Oct 2006, 22:33

Arnaud Dumouch a écrit:
A partir du moment où un PCF abandonne la lutte des classes, la dictature du prolétariat, reconnaît une certaine valeur à l'économie de marché, il n'est plus marxiste, à mon avis.

C'est comme un catholique athée. Ce n'est plus un catholique...

Tu es vraiment fort, Arnaud, pour délivrer des brevets de catholicité ou de "marxité" !
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Jeu 12 Oct 2006, 10:44

Fée Violine a écrit:
Citation :
OUI ERIC
les communistes sont des menteurs

merci Very Happy
c'est gentil Very Happy

(je suis communiste)

flower Chère Fée Violine flower ,

Désolé de ce que vous ayez pu vous sentir visée en tant qu'individu
Je me suis laissé emporté par mes passions et de plus mal exprimé: je ne m'adressais pas aux individus mais à une collectivité (s'agissant du Parti, c'était évident, non? dwarf )

Je conçois à la rigueur -encore que je le regrette pour elles- que des personnes honnêtes (et même des fées!!! :smurfin: -ce qui en dit long sur l'évolution du recrutement dans ce parti) puissent se dire communistes

Il n'empêche que les idées politiques et sociales véhiculées par ce parti relèvent bien souvent de la démagogie donc du mensonge; que nombre d'entre elles sont à mille lieues du message évangélique et se situent dans la seule satisfaction des besoins matériels, ce qui revient à mentir sur la nature profonde de l'homme -un mensonge philosophico-idéologique auquel participe de fait tout adhérent

Enfin quoi, il ne suffit pas d'abandonner le concept de lutte des classes, ce qui est bien, pour faire oublier que le PC est un parti athée, partisan de l'IVG, à la pointe de la récupération lors des grèves (par CGT interposée )et des manifs et des sittings de sans-papiers (qui sont des illégaux) etc.

De plus le PC est historiquement à la pointe d'une vision -forcément- matérialiste partiale et déformée de l'Histoire; c'est à lui avant même les néo-nazis (mais sur des sujets différents j'en conviens) qu'il faut décerner la palme du révisionnisme historique et de la désinformation (longtemps pour complaire à Moscou) qui pollue toujours l'Education Nationale

Certes ce n'est plus toujours en tant que parti que le communisme est responsable de ces faits mais il suffit qu'il en soit l'origine par infusion des idées et des "partis-pris" dans les esprits

Si le parti a évolué comme on le dit sur ce forum, c'est avant tout parce que le parti a perdu ses soutiens naturels et sa raison d'être de cheval de Troie sinon il en serait toujours où il en était sous Georges Marchais; moins que dans tout autre parti politique, la direction du PC est affaire d'individus

Et puis, même si le parti communiste n'a plus rien à voir avec les communards qui fusillèrent l'archevêque de Paris ou les sous-marins des bolcheviques dans les années 1920, même si les hommes qui y ont fait carrière par -juste -haine des nationalismes/fascismes/capitalismes, il reste que le Parti, lui, la collectivité des militants et des sympathisants communistes se doivent d'assumer ce passif qui nous empoisonne toujours, au niveau des idées, des débats, de l'enseignement -on est bien prompt partout à gauche particulièrement et chez tous les contempteurs de l'Eglise, à réclamer sa repentance dans toute sorte de domaines!

N'est-ce pas tout de même un peu trop facile de s'appeler toujours "communistes" et de faire (je parle du PC, pas des personnes) comme s'il n'y avait pas de passé (ou limité à quelques constats douloureux comme Katyn); je regrette d'avoir à le dire, mais le PC avec ses compromissions n'a pas plus sa place dans notre démocratie que tel autre parti à l'autre extrême

Qu'en est-il de la reconnaissance par le PCF de la grande famine organisée en Ukraine en 1932? Un de mes amis personnels est historien et a écrit plusieurs ouvrages sur ce fait historique; il est en butte à l'ire et au mépris de plusieurs de ses collègues...

Libre à vous de vous compromettre avec le passif historique, la perversion des idées de ce qui porte le nom de Parti Communiste :twisted:; nous sommes dans une de ces démocraties bourgeoises pour lesquelles vos ainés militants ou non n'ont pas eu trop de mépris et de haine, allant dans leur aveuglement jusqu'à pactiser avec l'autre monstre diabolique -les nazis, par pur bonté pour le prolétariat opprimé (et qu'on ne me ressorte pas l'argument éculé que c'était pour permettre à Staline de gagner du temps!)

Dans d'autres pays d'Europe, les communistes ont voulu changer de nom: ce la me parait préférable, même si cela ne les dédouane pas -surtout dans les ex-"démocraties populaires" d'avoir à assumer le passé

Toutefois, ainsi que je l'ai déjà écrit, le vrai danger gauchiste aujourd'hui dans ce pays n'est plus ce parti qui s'intitule lui-même "communiste": d'autres enfants terribles, monstrillons démagogues marxistes, trotskistes, ligueurs révolutionnaires prêts à rebouffer du vendéen, du curé et du patron bourgeois ont pris le pas (en audience et en résultats électoraux) qui n'hésitent pas à pactiser avec cet autre diable qui est -à certains égards- le nazisme de notre temps: l'islamisme;

C'est à ceux-là surtout (et je ne vois vraiment pas Arlette en fée, et vous? affraid ) C'est tout cela et bien d'autres choses encore que j'avais à l'esprit quand j'ai traité tous les communistes de menteurs...

Je présente néanmoins mes excuses à tous ceux sur ce forum qui ont pu se sentir insultés par cette affirmation maladroite qui ne les visait pas en tant que personnes, même au camarade salut Eric déguisé en gaulliste.

Amicalement
PACALOU
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Jeu 12 Oct 2006, 11:42

Cher Pacalou,

La fée vous avait compris. Et vos explications sont effectivement une vraie question historique concernant le PCF.

Robert Hue n'a pas caché la nécessité de cet examen de conscience. Il le faudra. Le plus grand drame pour les communistes sincères fut la découvertyes des charniers. Ils sont plein de corps, à la différences des tombes de l'holocauste Nazi. Et pourtant, les PC ont réussi à efficacement nier le passé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
eric zeltz



Messages : 89
Inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Jeu 12 Oct 2006, 22:32

Citation :
Enfin quoi, il ne suffit pas d'abandonner le concept de lutte des classes, ce qui est bien, pour faire oublier que le PC est un parti athée, partisan de l'IVG, à la pointe de la récupération lors des grèves (par CGT interposée )et des manifs et des sittings de sans-papiers (qui sont des illégaux) etc.

Salut citoyen Pascalou.

Tout d'abord merci pour tes excuses, mais je suis obligé de retirer ce merci à peine que je l'ai formulé puisque tu prétends toujours que je suis un communiste déguisé en gaulliste.
Ce qui comme déjà dit ailleurs revient bien à me considérer pour un menteur, cela qu'il y ait ou qu'il n'y ait pas d'excuses à l'appui.

-Le PC n'est pas un parti athée: il n'y a rien dans ses statuts qui l'indique.
-Il n'est pas besoin d'être athée pour avoir sa carte du PCF, cf Jean-Pierre Mouvaux et Dominique ici présents.
-A part le FN et peut-être (à vérifier) le parti de de Villiers, à ma connaissance tous les autres partis soutiennent la loi sur l'ivg: tu votes le Pen ou de Villiers? Réponds-moi, je te croirai sur parole, moi.
-Il est normal que le PC soit à la pointe du combat social, puisque c'est sa vocation.
-il est normal qu'il soutienne le combat des sans-papier puisque c'est l'homme qui compte pour les communistes, et non le bout de carton qu'il a ou qu'il n'a pas dans son portefeuille. Pendant la guerre ils étaient eux-même illégaux et devaient se faire de faux-papiers pour échapper à la "justice" des "légaux", je veux dire de la clique à Pétain.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 04:23

Kolonel Hermann a écrit:
Loin de moi de faire de la provocation, c'est juste une référence au Kolonel Hermann Klink de Stalag 13, c'est tout ...

eh oui c'était bien m6!

arrrrh mein colonel! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 09:37

eric zeltz a écrit:
Citation :
Enfin quoi, il ne suffit pas d'abandonner le concept de lutte des classes, ce qui est bien, pour faire oublier que le PC est un parti athée, partisan de l'IVG, à la pointe de la récupération lors des grèves (par CGT interposée )et des manifs et des sittings de sans-papiers (qui sont des illégaux) etc.

Salut citoyen Pascalou.

Tout d'abord merci pour tes excuses, mais je suis obligé de retirer ce merci à peine que je l'ai formulé puisque tu prétends toujours que je suis un communiste déguisé en gaulliste.
Ce qui comme déjà dit ailleurs revient bien à me considérer pour un menteur, cela qu'il y ait ou qu'il n'y ait pas d'excuses à l'appui.

-Le PC n'est pas un parti athée: il n'y a rien dans ses statuts qui l'indique.
-Il n'est pas besoin d'être athée pour avoir sa carte du PCF, cf Jean-Pierre Mouvaux et Dominique ici présents.
-A part le FN et peut-être (à vérifier) le parti de de Villiers, à ma connaissance tous les autres partis soutiennent la loi sur l'ivg: tu votes le Pen ou de Villiers? Réponds-moi, je te croirai sur parole, moi.
-Il est normal que le PC soit à la pointe du combat social, puisque c'est sa vocation.
-il est normal qu'il soutienne le combat des sans-papier puisque c'est l'homme qui compte pour les communistes, et non le bout de carton qu'il a ou qu'il n'a pas dans son portefeuille. Pendant la guerre ils étaient eux-même illégaux et devaient se faire de faux-papiers pour échapper à la "justice" des "légaux", je veux dire de la clique à Pétain.

Eric, vous sentez-vous davantage un gaulliste qui tient un discours communiste? Dans ce cas je me dois de vous rappeler que le Général n'a composé avec le PCF dans l'après-guerre que par réalisme politique, parce qu'il était vain de nier ou de sous-estimer son importance dans le jeu politique français d'alors; de même pour le traité d'alliance avec les sovietiques en 1944 je crois, qui lui permettait d'exister internationalement parlant auprès des alliés anglo-saxons; mais il a toujours considéré les communistes comme des adversaires politiques prenant leurs ordres à Moscou;

Le PC ne serait pas un parti athée??? Parce que ça ne figurerait pas dans ses statuts??? Et alors! C'est tout simplement d'une évidence telle qu'il est inutile de le préciser: aucun parti n'est favorable aux déjections canines sur les trottoirs, et je doute pourtant que cela figure dans aucun statut...

Pas besoin d'être athée pour avoir sa carte au parti? Je n'ignore pas que des catholiques -et non des moindres- ont été séduits par le passé par le discours "partageux" des communistes où ils ont vu à tort comme une réminiscence de l'Evangile... Qu'ils aient beaucoup influençé la ligne politique du parti, c'est certain que non; l'hypothèse en est même risible

L'IVG? Vrai, tragiquement vrai, que la plupart des partis en France soutiennent la loi qui l'autorise; avec tous les excès et les débordements, les catastrophes morales irréparables, etc.
Je ne puis bien en parler en détail; mais il est certain qu'un De Gaulle s'y serait opposé de toutes ses forces (on ne va pas sacrifier la France à la bagatelle, disait-il...); itou pour ce qui est des sans-papiers: imaginez-vous une seconde le Général devenu assez laxiste pour seulement avoir laissé l'Etat se déliter au stade actuel où ses représentants et ses fonctionnaires sont personnae non gratae dans des "zones de non-droit? Mais, gaulliste de gauche, il doit se retourner dans sa tombe!!!

Pour qui je vote? Je vais vous dire, Eric, il n'y a malheureusement pas de parti en france ni de personnalité ayant quelque envergure, capable de promouvoir une vraie vision catholique -ou du moins chrétienne- de l'Homme et de la société; M. Le Pen s'est disqualifié lui-même par ses sorties qui laissent transparaitre une fascination perverse pour le passé nazi; quant à M. De Villiers, s'il pourrait constituer une alternative plus sérieuse dans la perspective qui est la mienne, ce n'est pas un vote très "utile"...
Les catholiques sont bien mal représentés dans ce pays.

Bah! vous pouvez bien persister après cela à revendiquer une étiquette honorable pour équilibrer une appartenance idéologique chargée d'opprobre!...
Je ne mets pas en doute la sincérité de votre souci de justice sociale; il est dommage que vous ne vous rendiez pas compte que pour satisfaire ce souci légitime vous et vos pareils êtes prêts à sacrifier le cadre (la nation) et les repères (traditions) où cela peut seul se faire dans la paix et la sérénité.

Amicalement
Pacalou (Et non "Pascalou" SVP ni citoyen)
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 10:18

PACALOU a écrit:
Quant à M. De Villiers, s'il pourrait constituer une alternative plus sérieuse dans la perspective qui est la mienne, ce n'est pas un vote très "utile"...
Le vote utile, cher PACALOU, c'est celui qui fera changer les choses. Si vous pensez voter pour DeVilliers, alors allez-y et c'est tout. Les votes "utiles" dont vous parlez nous embourbent toujours plus, car ils sont complices d'un jeu politique binaire qui met la France a genou.
Ca marche d'ailleurs aussi bien pour De Villiers que pour d'autres.
SI on rentrait moins dans le jeu du politiquement correct et qu'on choisissait vraiment ce qu'on pense etre le meilleur on s'en sortirait davantage.

C'est a mon avis le moyen le plus libre de profiter de ces elections...
Surtout que pour le vote utile... vous aurez le deuxieme tour !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 11:51

Oui, vous avez raison, spiddle 33, ce que je voulais dire, c'est que je ne suis pas convaincu que M. de Villiers, pas plus que Mme Boutin, soit vraiment le bon candidat pour porter l'étendard de mes convictions, (qui ne se limitent pas à remettre en cause l'IVG je ne suis d'ailleurs pas certains qu'il soit indispensable de l'interdire totalement... du point de vue catholique il n'y a certes pas à transiger, mais je ne me sens pas autorisé à parler à la place des personnes concernées);
J'ai voté une fois pour Mme Boutin: c'était du vote d'opinion, au même niveau que les chasseurs de canards: cela a-t-il fait le moins du monde avancer les choses? Les cathos n'en sont plus malheureusement qu'à tenter d'exister politiquement, tant la pression culpabilisante de la gauche est forte dans ce pays...
Ce qui est certain c'est que je ne re-voterai pas pour M. Chirac (eh, oui, j'ai donné à celui-là, comme 80% de moutons franchouillards) qui se voit "des racines musulmanes autant que chrétiennes": comment peut-on pousser le crétinisme -démagogique?- à ce point?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 16:44

Bon je veux pas faire ma promotion, mais a mon avis de Villiers n'est pas un vote d'opinion. C'est sans doute le seul vrai entrepreneur de ces persidentielles, et qui pousse a l'activité de maniere tres efficace. Je suis vendéen et on le voit bien ici. Il le met d'ailleurs en avant dans sa campagne et il a bien raison : la vendée economique et touristique est plutot une reussite.
Apres, la realité de la France fera qu'un tel candidat peut poser un pbm de crise politique s'il est élu, car ne rentre pas dans le politiquement correct.
Mais apres tout, il faudra bien qu'elle se declenche vraiment un jour cette crise politique. Moi je serais pour qu'elle arrive en 2007...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 17:02

J'approuve votre position; peut-être après tout la partagerai-je?
Vous qui êtes vendéen, que savez-vous de M. le vicomte? Cmment est-il perçu là-bas?
J'apprécie sa conception des échanges avec le Tiers-monde (l'exple des rapports entretenus par la Vendée avec le Togo, et qui est détaillé dans son dernier ouvrage) et la plupart de ses analyses des grands problemes actuels (éducation, délinquance, islam...)

"il faudra bien qu'elle se declenche vraiment un jour cette crise politique. Moi je serais pour qu'elle arrive en 2007..."
100% d'accord

Bon week-end I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 17:37

Cher Noel, ces cathos qui votent pour l'avortement et l'euthanasie sont de culture post-catho mais plus de foi catholique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 18:22

Mais c'est mieux;

on ne ne peut pas être catholique et pour l'avortement (sauf lorsque la survie est en jeu).

Il y a non seulement là une raison doctrinale, mais une excommunication pastorale laetae sententiae.

C'est aussi contradictoire que de dire:
Citation :
"J'aime Dieu et je tue les enfants dont il a créé l'âme."

Tant pis si les Eglise se vident. On ne doit pas chercher le nombre pour le nombre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 20:04

Citation :
Enfin bien que présent par mes ancêtres depuis 1146, et même peut être 850, j'ai moi aussi "des racines musulmanes autant que chrétiennes". Simplement par l'histoire. Comme un très grand nombre de français de souche. Et alors?

comment ça des"racines" musulmanes? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 21:53

Citation :
Parce qu'une partie de ma famille vient du Poitou... 732 ça rappelle rien?
Et d'où qui viennent les Francs?

Ils n'y ont pas fait souche... Mr.Red

Hugues Capet, ça vous dit ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:03

Noel a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Enfin bien que présent par mes ancêtres depuis 1146, et même peut être 850, j'ai moi aussi "des racines musulmanes autant que chrétiennes". Simplement par l'histoire. Comme un très grand nombre de français de souche. Et alors?
comment ça des"racines" musulmanes? Shocked

Parce qu'une partie de ma famille vient du Poitou... 732 ça rappelle rien?

et alors?ça ne signifie en rien avoir "des racines MUSULMANES". Shocked

Et d'où qui viennent les Francs?

qu'ont-ils ces braves francs?eux aussi furent musulmans? Shocked

Noel
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:07

Citation :
Le problème c'est qu'on sait pas trop!!!
Noel

c'est quoi cette"blague"? Laughing

tu parles de racines arabes ou musulmanes au fait?
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:09

Et, cher Noël, vous avez sûrement aussi des racines Allemandes?

En 40, le Poitou était bien en Zone occupée? Ils y sont restés plus longtemps que les Sarrasins en 732... pirat

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Et, cher Noël, vous avez sûrement aussi des racines Allemandes?

En 40, le Poitou était bien en Zone occupée? Ils y sont restés plus longtemps que les Sarrasins en 732... pirat

sans compter qu'au "jeu" des racines,on peut aller tres loin.

jusqu'à adam et eve tu crois? 8)

une autre affaire,semblable à tes propos noel,l'affaire des "racines musulmanes" de l'europe.

pure invention biensur! :twisted:

et dans quel but?

faire entrer la turquie musulmane dans l'UE,et poignarder la Chrétienté(enfin ce qu'il en reste..). :pr:
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:22

Code:
qu'ont-ils ces braves francs?eux aussi furent musulmans? 

Le problème c'est qu'on sait pas trop!!!

Chapeau pour cette répartie, Noël.

Et elle va beaucoup plus loin qu'une simple blague.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Ven 13 Oct 2006, 22:46

Citation :
Si ça peut te rassurer suis pas favorable à l'entrée de la Turquie mais pas seulement pour une question de conservation de la religion de nos Pères.

ouf,j'ai eu peur... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le communisme en France   Sam 14 Oct 2006, 09:35

Chers amis,

Pour ceux qui en sont encore aux vieux clivages gauche-droite, saviez-vous que Chirac avait été troskiste, dans le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Sam 14 Oct 2006, 11:56

Lui aussi? Laughing

Question: Finira-t-il sur l'île de Ré, comme Jospin (et Pétain)... ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Sam 14 Oct 2006, 14:23

D'où les parenthèses sur ce Grand Ancien... cyclops

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 10:37

Noel, Arnaud vous a répondu: les catholiques ne sont pas plus représentés en tant que tels à l'Assemblée que les FM

D'où vient qu'aucun député n'est censé défendre ce qui leur tient à coeur:
-une révision au moins de la loi sur l'avortement
-un engagement ferme à ne pas laisser entrer la Turquie dans l'Europe
-faire barrage aux mariages gays & lesbiens, aux adoptions d'enfants par des couples homos, euthanasie et autres perversités
-et bien d'autres choses encore sur le plan de la politique étrangère et de l'économie...

Quant à vos racines "musulmanes", alors là...
jcmd a raison de faire la nuance avec"arabes" car si vous êtes le produit d'une "couche" lors de l'invasion de 732, ce n'est pas en tant que "musulmans" que des spermatozoides ont opéré dans un ovule gaulois! -
Sérieusement, cette expression "racines chrétiennes", ou "musulmanes" me parait bien maladroite et approximative
Elle suppose seulement qu'on estime qu'il a pu y avoir à certaine(s) époque des liens entre les deux religions via les peuples et les cultures concernées

C'est vrai que l'islam a débordé sur l'Europe actuelle en Espagne et dans les Balkans, que les maures nous ont laissé la grande mosquée de Cordoue et l'Alhambra de Grenade; que les ottomans ont laissé aux hongrois le bain turc en héritage et que les autrichiens ont inventé le croissant que nous trempons dans le café dans la mesure où il commémore la levée du siège de Vienne en 1683 (et non pas en signe de nostalgique bienvenue pour les envahisseurs bien aimés!)

Tout cela a certes marqué nos consciences et plus ou moins fécondé notre culture (certaines "églises-halles" dont il y a des exemples dans votre Poitou sauf erreur) mais ne doit rien à l'islam en tant que tel, seulement à des pratiques dont les peuples qui se réclamaient de l'islam étaient coutumiers

Même les fameux chiffres arabes dont on nous rebat les oreilles ne sont redevables à l'arabité que comme vecteurs d'un instrument né en Inde, et les grands penseurs de l'antiquité greco-romaine n'ont jamais totalement disparu de la civilisation médiévale(repliée dans les monastères), d'ailleurs nourrie d'Aristote, et si on peut mettre à l'actif des intellectuels arabes d'avoir recueilli et perfectionné l'héritage des mathématiciens grecs, rappelons au passage la destruction de la Bibliothèque d'Alexandrie au passif des musulmans!

Que par conséquent il soit impossible de nier la présence dans l'histoire de la chrétienté d'influences arabes et ottomanes, ces influences ne sont redevables à l'islam que comme vecteur -d'ailleurs violent, destructeur et infériorisant: les chrétientés d'Orient ont pu survivre bien qu'opprimées jusqu'à nos jours, mais non sans diminuer en prestige et en nombre; en maints endroits elles sont en train de disparaitre...

Que croyez-vous qu'il serait advenu de vos racines chrétiennes; Noel sans Charles Martel et ses francs?
Peut-être peut-on considérer que la chrétienté était trop bien enraçinée pour être extirpée de l'Occident à la suite d'une seule bataille malheureuse...

L'exemple de l'orthodoxie perdurant dans les Balkans après la prise de Constantinople en 1453 le donne à penser...Qui peut le dire?
Mais aussi cette survie n'a peut-être été rendue possible que par l'existence d'autres peuples chrétiens dont la menace amenait les souverains ottomans a rechercher des compromis avec ses propres chrétiens dominés; sans cela...

En tous cas et si on y tient vraiment je crois préférable de parler de "racines arabes (et ottomanes)" plutôt que de racines musulmanes

Encore ceci: avant l'invasion et la conquête musulmane du Maghreb à la fin du VIème siècle, le bassin méditerranéen était encore unifié par la civilisation romaine (même si les royaumes germaniques en gouvernaient une bonne part); l'Europe n'existait pas encore: ce qui la fera apparaitre grosso modo dans ses actuelles limites, c'est précisément la perte -pour la civilisation romaine de cette Afrique du nord qui avait donné à la chrétienté Saint Augustin entre autres.

C'est dans la confrontation multiséculaire avec un islam agressif (même les croisades ne furent conçues que comme des ripostes) sur le front d'Espagne et sur celui de l'Orient byzantin que s'est bâtie l'Europe, et non pas dans un esprit d'aimable coopération économique et de fructueux échanges culturels avec le monde chrétien dont les postulats n'existent pas dans le Coran -même si cela a pu exister accidentellement et par intérêt bien compris des deux parties-

Si les racines de l'Europe ont quelque chose à voir avec l'islam c'est à leur corps défendant, et pour l'essentiel, par opposition avec lui.

Amicalement


Dernière édition par le Lun 16 Oct 2006, 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 10:47

Noel a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Enfin bien que présent par mes ancêtres depuis 1146, et même peut être 850, j'ai moi aussi "des racines musulmanes autant que chrétiennes". Simplement par l'histoire. Comme un très grand nombre de français de souche. Et alors?
comment ça des"racines" musulmanes? Shocked

Parce qu'une partie de ma famille vient du Poitou... 732 ça rappelle rien?
Et d'où qui viennent les Francs?
Noel

Il ne suffit tout de même pas d'avoir un ancêtre qui a pu en découdre avec un maure (ce qui est très bien) pour se sentir obligé de se reconnaitre une semi-origine enturbannée!

Allez donc proposer votre raisonnement aux mères bulgares ou grecques dont les ottomans au cours de leurs razzias rambo enlevaient régulièrement les enfants pour en faire des janissaires renégats et complètement coupés de leurs racines chrétiennes!!!!!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 11:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Lui aussi? Laughing

Question: Finira-t-il sur l'île de Ré, comme Jospin (et Pétain)... ?

Arnaud, je crois que le Marechal Pétain a été interné à l'ile d'Yeu... Tous les bords politiques ont leur paradis perdu, mais là-bas comme ailleurs on évite de se mélanger!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 13:56

Cher Pacalou, merci d'avoir rextifié.


Chers amis,

Je vous donne un exemple de pauvreté rencontrée ce matin:

J'arrive à mon travail. Il y a une montée. Un femme venait de tomber en panne au milieu de la montée. Elle se préparait à partir en laissant la voiture comme cela au milieu de la route, n'ayant osé demandé à personne de l'aider.

Je pouse sa voiture (une épave à l'agonie, pneus sous gonflés) sur le côté et elle me remercie. Sans cette initiative, j'imagine les 80 Euros de fourrière etc.

Sa situation: c'est une femme très timide de tempérament, visiblement sans aucun sens pratique, divorcée, elle a la charge des enfants.

Malgré les aides sociales, l'argent part dans des garagistes et autres hommes de métier qui, voyant arriver une femme seule et peu débrouillarde, la taxent au maximum.

La pauvreté n'est pas matérielle à la base. Elle n'a pas moins que bien d'autres femmes divorcées. La pauvreté vient de cette solitude et d'un tempérament qui ne peut affronter un monde où guettent beaucoup de profiteurs.

Que faire? Lui donner plus d'argent? Ce n'est pas le problème. Il faut juste passer le plus souvent et mettre en place une chaine de gens dévoués et bricoleurs capables de restructurer sa vie en cas de pépin matériel.
Or, le tissus social étant individualiste, il n'y a pas cette solidarité qui fait que parfois, en Afrique, on est moins pauvre qu'en France.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 14:50

Krystyna a écrit:
Chers amis,

Pour ceux qui en sont encore aux vieux clivages gauche-droite, saviez-vous que Chirac avait été troskiste, dans le temps ?

C'est arrivé souvent que des gens passent de la gauche à la droite ; Jacques Doriot, pour prendre un exemple déjà un peu ancien mais particulièrement net.
L'inverse, passer de la droite à la gauche, est plus rare. Ce fut le cas de Mitterand, mais on a eu très vite des doutes sur la sincérité de sa "conversion" à la gauche. Pareil actuellement, avec Fabius.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 14:55

Code:
le tissus social étant individualiste, il n'y a pas cette solidarité qui fait que parfois, en Afrique, on est moins pauvre qu'en France.

Le fait que la société africaine étant moins individualiste que la société européenne, surtout depuis qu'on a abandonné l'idéal de "fraternité - partage", les pauvres en Europe, bien que moins pauvres que les pauvres en Afrique, sont plus malheureux.

Tu confonds deux choses, Arnaud : la question de la pauvreté et celle de la solidarité entre pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Lun 16 Oct 2006, 15:15

Autre illustration de la vraie pauvreté, Arnaud: le film de Frank Capra "La vie est belle"; le héros (James Stewart) a tout donné (son temps, son entreprise de credit qui donne dans la philanthropie, etc.) et se voit acculé à la ruine par un ignoble capitaliste usurier pig ; il est cependant sauvé in extremis par tous ceux à qui son entreprise (peu rentable de ce fait et brocardée par l'usurier) avait permis de survivre pendant des années de vache maigre

Très évangélique, je recommanderais presque la diffusion en catéchèse.

Pacalou
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Dim 11 Nov 2007, 14:36

Fée Violine a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Et il est clair que, maintenant, le PCF est devenu un Parti socialiste, sans danger de totalitarisme.

contente que tu t'en aperçoives enfin ! Very Happy
je suis au PCF depuis 1997, et jamais je n'ai entendu un seul mot à propos de révolution ou de dictature du prolétariat.
c'est en effet une sorte de parti socialiste, le PS étant lui-même un parti plutôt bourgeois (me semble-t-il).

bonjour,

pour mon expérience , j'ai un beau frère qui depuis que je le connaissais et bien avant (car il est plus âgé que moi) avait sa carte de militant au PS et était responsable syndicale de son secteur 100% pur jus socialo et copain PC , habile comme un serpent rusé comme un renard capable d'usée de dialectique et de calcul retord comme peu , il était même éminence grise pour les discours des homme de gauche qui on gouverné la France.

le jeu politique comme il disait a l'époque !! "ha ça il joué , dommage que les autres paye les jeux et la casse des jeux !"

Comme il disait en citant (staline ?) tout est question de dialectique, l'important étant que l'autre croit que ce que tu dis est ce qu'il croit vouloir entendre ; bref plus menteur que moi y a pas ! l'important étant d'amener l'autre où on veut, (les respect ?)

bref , mon beau frère a eu la merveilleuse idée de se mettre a son compte dans l'agriculture , et depuis La Lumière c'est levée ! fini de planer, les idées et autres Yka !!

en 4 ans il voyait clair ; il a écrit a ces braves camarades que c'était pas réaliste la gauche comme elle est et que si elle continué ainsi elle serait rejeté par tous et que le partis serait au ras des pâquerettes ( a t il réellement monté plus haut ?).
bref les camarades choqués Shocked lui ont dit 'mais tu débloque l'avenir c'est nous !!" résulta il a rendu sa carte en disant qu'il n'était pas permis d'être aussi sots et aveugle et de trahir ce que l'on prétend défendre .

il est pas prophète simplement il bosse !! pas dans l'administration ou il était cul et chemise (car un syndicaliste a des droits , ça prend du temps de réfléchir a foutre la m,,,, partout et faut bien manger, donc on les planques par milliers dans l'administration c'est connu) , donc il c'est mis a bosser dans le réel a qui on dicte rien mais dans lequel on est UN ! résultat la gauche se pointe au élection face a un homme qui inspire pas vraiment la paix ! mais pas foutu de présenté un projet qui tienne la route dans une situation difficile que les français réalisent, du coup on se retrouve dehors et la france avec un chef qui nous plaît pas vraiment, mais comme en face c'est plus nul que jamais le royaume de la division et de l'irréalisme du coup on en est là ; mais nos braves gauchards plutot que de servir l'ensemble de la nation " allons camarades des droits privés et autres régimes spéciaux ( féodaux et drapiers !) fichons la mouise on régnera les ruines ;
"les français vous remercie bien bas, pour vos pieuses intention de règne " ( bas c'est ce qu'ils sont sous vos hautes valeurs d'on vous leurs chargez le dos ! et dés cette semaines tous vont profiter de vos bien fait, encore milles merci n'hésitez a servir encore abonnements la nation qui se réjouis de vous avoir comme amis des services (ou sévices) public)

a mon avis on ne devrais autoriser aucun partis ni aucun syndicat ou même religion, a dire comment faut faire si elles ne sont pas déjà soumis a l'épreuve du réel,

si chaque syndicat veut montrer le parfait exemple, qu'il ouvre une entreprise et qu'il la face tourner avec la rigueur qu'il prétend bonne , (sans aide aucune ni des potes de l'administration et autre combine de tordus ) ensuite ils ont le droit de prêcher leurs modèle a la société, a mon avis on serait pas enquiquiné par les idiots qui bossent pas mais vivent au crochets des autres qui eux bossent , ce qui empêcherait qu'ils em,,,,, tout le pays !

les syndicats sont pas foutu de travailler ensemble pour montrer un modèle vrai, mais ils n'ont aucun scrupule a se présenter comme des gars exemplaires !

je ne suis pas plus a droite qu'a gauche, mais j'ai travailler a mon compte (entreprise familiale) t'a pas le temps de rêver et les rêveur tu les repère a des KM , notre seul but était de vivre pas de plumer les autres , seulement les syndicats ne savaient qu'une chose , semer la zizanie la discorde et vouloir diriger alors qu'ils ne savaient même pas bosser.

je ne suis pas tendre, mais c'est suite a l'expérience du réel. que celui qui se prend pour un modèle se montre capable de gérer une entreprise d'aprés ces merveilleuse idées.
mais arrivé comme un parasite sur un système et dire je sais comment faut faire, c'est comme le guy sur les arbres , "quoi il est vert l'arbre !" non c'est le guy parasite qui est vert l'arbre lui est entrain de crever et les fruits réduisent puis un jour le guy est vert mais le tronc sec, et l'année d'aprés le guy est mort aussi .

Apportez donc de la sève au lieu de la pomper , personne ne vous en voudra !

le pognon nie l'homme, le socialiste nie l'être en en faisant un produit de sociéte ! en fait "quand 2 aveugle courts ensemble , ils tombe dans le trou " on y va vous faite la course ! gauche droite sociale fric !! courez courez il ne restera bientot plus rien !
alors "passez donc braves gens, le trou c'est par là" si y a pas moyen de vous raisonner , la solution c'est de s'écarter de vous .confused
y a rien de plus dangereux qu'une foule qui n'a plus que des jambes !

qui connaît l'histoire des petits chats communiste ? en gros c'est l'histoire de mon beauf frère ;:mdr:

un jour un directeur d'école (communiste) dit a une classe de gamins, " lundi prochain Mr le Maire vient pour inaugurer notre belle école qu'a fait construire le partis communiste !"

un gamin lui dit " WHHAAA a la maison papa m'a dit, les petits qui sont née hier sont communiste" le directeur lui répond " surtout lundi tu apporte les petits chats et dit a ton papa de venir il est digne d'entrer au partis si même les animaux chez vous sont communiste ".

le samedi le directeur fait le tour des classes et dit au gamin , "bon je compte sur tes petits chats et ton papa !" et le gamin lui répond " monsieur les petits chats y sont plus communiste !" ,,,, " COMMENT CELA ILS SONT PLUS COMMUNISTE ?!" ,,, " oui monsieur le Directeur , papa a dit hier soir tu vois y sont plus communiste , ILS ONT OUVERT LES YEUX !":vexe: Laughing
,
,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le communisme en France   Dim 11 Nov 2007, 15:05

Thumright

Oui, cette parabole éclaire tout à fait votre Post.

Et je pense que les grèves à venir cette semaine sont la queue de cette commette idéaliste qui a traversé le XX° siècle, semant partout la misère au nom du bien des miséreux.

Les nostalgiques tentent de vaincre leur épouvantail: Sarkozy le libéral.

Ils savent que celui des deux qui vaincra, vaincra pour longtemps ; Car la France est rendu maintenant à un vrai tournant. Elle le passe ou elle disparaît des nations qui comptent dans le monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le communisme en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Communisme du XXIe siècle
» Jean-Paul II Émission Spéciale- Son rôle dans la Chute du communisme
» V2 et communisme (!!!)
» Le communisme contre le Vatican
» Les origines du communisme expliquent bien des choses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: