DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 19 Juin 2016, 12:41

Pourquoi l’islam est le plus grand mal de tous les temps

Qu’Aïcha ait 6, 9, 14 ou 18 ans cela ne va rien changer à la face hideuse et nauséabonde du prophète de l’islam, un être de la lignée d’Adolphe Hitler et Tamerlan qui se veut l’élu préféré d’une divinité héritée du polythéisme arabe,  lunaire et cruelle, et dont il dispute paradoxalement l’amour dans le cœur des musulmans.

La vraie question est de savoir si l’islam est facteur de développement humain, d’épanouissement personnel, de créativité, de progrès social, de protection des droits de la petite enfance et des droits humains,  de liberté, de démocratie, d’égalité entre les sexes et tous les hommes indépendamment de leur croyance et leurs origines, d’innovation technique et technologique, de justice sociale, d’humanisme, de paix, de renouveau humain, de respect du droit à la différence et de la concorde entre les peuples ?

Une religion qui prêche la haine de l’autre, qui ordonne le meurtre de ceux qui l’abjurent et qui voue une aversion pathologique aux juifs et aux chrétiens n’a rien d’humain.  Elle est le culte du Mal.  Quel sens spirituel peut-on accorder à   une religion si imbue d’elle-même, suprématiste, raciste et qui se veut la plus parfaite et au-dessus de toutes les autres ? Aucun si ce n’est qu’elle cherche à conférer une morale à ce qu’il ne l’est pas et de donner du sens aux conduites et dérives extrémistes, perverses et ultra-violentes. A l’antipode de la définition du concept de la religion selon Émile Durkheim : »Une religion est un système solidaire de croyances et de pratiques relatives à des choses sacrées, c’est-à-dire séparées, interdites, croyances et pratiques qui unissent en une même communauté morale, appelée Église, tous ceux qui y adhèrent. » – Les Formes élémentaires de la vie religieuse, 1912.

Plutôt que de se livrer à un examen critique de la vie du prophète auto-proclamé  susceptible de provoquer l’ire des musulmans qui le vénèrent plus qu’Allah lui-même, le mettant sur le toit l’humanité, car il reste la seule image réellement sacrée pour eux,  alors que rien dans sa vie ne plaide en faveur des vertus morales dont il est dotée, il faut analyser cette religion qui ne l’est pas sous l’angle du libre-arbitre et de son apport en matière de droits fondamentaux et de la préservation de la mémoire universelle ?

Quel a été son apport dans les recherches archéologiques ? A-t-elle mise en valeur les grandes civilisations perse, égyptienne, mésopotamienne, carthaginoise,  romaine,  assyrienne etc? A-t-elle été au rendez-vous des grandes révolutions qui ont bouleversé l’humanité et l’ont fait passer de la protohistoire à l’histoire, imprimerie, technique, technologique, nanotechnologique, informatique, elle qui a fait du nihilisme un dogme religieux, ?
Quel est le nombre des musulmans qui ont obtenu des prix internationaux tels que les prix Field, Pritzker et Nobel ?
Quelle est la part de la recherche et développement dans les P.N.B. des pays musulmans ?

Si l’islam est aussi scientifique que ne le prétendent ces masses incultes et analphabètes alors pourquoi les musulmans préfèrent investir dans la construction des mosquées et zéro cent dans les laboratoires de recherche et leurs prédicateurs les abreuvent de délires charlatanesques sur la position de la terre par rapport au soleil ?
Pourquoi préfère-t-on conditionner mentalement les enfants en leur inoculant le virus du djihad, les endoctriner, les élever dans la peur de la mort et la haine de l’autre, et l’ethnocentrisme plutôt que de leur inculquer les bases de l’amour, éveiller leur intelligence,susciter en eux la créativité et le respect de celui qui est différent de soi ? Pourquoi les pays musulmans sont ceux qui consacrent la part la plus faible de leurs richesses nationales à l’éducation et à la santé publique, où les dizaines de millions d’enfants déscolarisés ne bénéficient pas d’accompagnement préventif et de mesures d’insertion sociale et professionnelle, pour être livrés comme des proies aux vautours qui appellent à la destruction de l’humanité ?

Pourquoi l’islam est synonyme  de pédophilie, d’inégalités sociales, de racisme de classe, de tribalisme,d’obscurantisme, de bellicisme, de sexisme, de racisme, d’exclusion, d’ethnocentrisme, d’inculture, de haine du juif et du chrétien, de perversion morale, d(effusion de sang, de barbarie, d’intolérance, de despotisme; de négation des libertés, d’anti-individualisme, de castration de la création,  de décapitation, de divisions, d’inégalités entre les hommes et les femmes, d’esclavagisme, de lubricité, des des droits de la femme et de la petite enfance, de refus du progrès humain, de résignation, de fatalisme et de violence ? Autant de questions auxquelles les musulmans sont incapables d’y répondre et qui ne leur donnent pas l’opportunité de crier à l’islamophobie. Le propre des musulmans est d’esquiver les débats sur l’islam en déversant leur venin sur leurs contradicteurs.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 20 Juin 2016, 17:20

Il a du mérite et du courage ce Monsieur, Salem Benammar.
Le changement viendra d'après moi d'une prise de conscience des (nés-)musulmans eux-mêmes, et en occident ils peuvent l'exprimer... mais pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 21 Juin 2016, 11:09

Louis a écrit:
Il a du mérite et du courage ce Monsieur, Salem Benammar.
Le changement viendra d'après moi d'une prise de conscience des (nés-)musulmans eux-mêmes, et en occident ils peuvent l'exprimer... mais pour combien de temps ?
Il y a de plus en plus des musulmans qui apostaient cette "religion"

L’islam des lumières est comme les effets de l’urine du chameau sur le cancer

Si l’islam est lumière pourquoi les musulmans baignent dans l’obscurité totale depuis le jour où ils sont tombés sous son joug ? Si l’islam est un phare pour l’humanité pourquoi n’a-t-il jamais sorti de la poussière la civilisation égyptienne ? Pourquoi n’a’il pas non plus fécondé une civilisation en Arabie et préservé les vestiges romains dans cette contrée ? A-t-il mis en lumière la civilisation babylonienne ? Qu’a-t-il vraiment mis en valeur des civilisations des peuples conquis ? Sans les Anglais, les Français et les Allemands, l’humanité aurait-elle découvert les prestigieuse civilisations qui ont marqué l’histoire humaine ? Pendant que soi-disait il brillait de tous éclats, ce qui est un mythe, il y en avait une qui régnait en maîtresse sur le monde la chinoise. Sans les Assyriens, les Perses, les influences gréco-indiennes il ne serait jamais sorti de son état de sauvage.
Il y a des peuples qui ont fait l’histoire et d’autres l’ont parasitée, Quand on a une fibre civilisationnelle on respecte la civilisation d’autrui, on ne détruit pas la mémoire historique des hommes ni être dans le déni de toute histoire qui n’est pas la sienne pour se faire passer comme étant l’histoire elle-même.
Les civilisations s’évaluent à l’aune de leurs apports concrets et quantifiables, celle-ce n’existe que par le mensonge et la vantardise.
Elle n’a inventé ni la roue, ni le papier, ni la roue, ni la boussole ni le fer à souder, ni la lampe électrique, les aqueducs, la loupe, elle a raté tous les grands rendez-vous de l’histoire.
Il est temps de cesser d’affubler l’islam des vertus qui ne sont pas les siennes.,
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 21 Juin 2016, 11:30

Arabes, Arabie Saoudite, Imazighen, Nord-africain Pourquoi veut-on faire de nous des arabes que nous ne sommes pas ?



Pourquoi cette obstination pathétique et pathologique à vouloir arabiser sans arrêt l’Afrique du Nord ? Pourquoi les gouvernements tunisiens, algériens et marocains font de l’arabisation la clé de voûte de leur politique pour leur pays ?

Pourquoi cherche-t-on à faire de nous des arabes si nous ne le sommes pas ? Si nous l’étions pourquoi veut-on faire de nous plus arabes  ?  Est-ce que ce n’est pas la preuve que le peuple nord-africain n’est pas tout-à-fait arabisé au goût de ses dirigeants ?  Etre arabes que va-t-il changer dans nos vies ? Est-ce que c’est une identité riche, féconde,  et libératrice des énergies et capable de nous propulser au rang des peuples-phare de l’humanité ? Est-elle facteur de liberté, d’égalité, de justice, de respect de la vie, de fraternité humaine, de non-violence, de libération de la femme, de la protection de la petite enfance, de dignité humaine, de démocratie et de bien-être ? Que veut-on dire au fond par arabisme, arabisation ? Que dissimule-t-on derrière ces deux notions ? Plus de langue arabe arabe et donc plus d’islam dans les écoles quand on sait que les deux se confondent. L’arabisme est aussi le façonnage des sociétés islamisées sur le modèle saoudien.



Mais au fond savons-nous vraiment qui nous sommes aussi ? Tous ou presque se disent arabes, faisant ainsi de leur ignorance et leur complexe vis-à-vis l’un des peuples les plus incultes, oisifs, paresseux, fatalistes, défaitistes, consuméristes,parasites, indolents et insipides leurs liens de rattachement. Il n’y a pas de honte de s’inspirer de l’exemple des peuples acteurs de l’histoire,,qui l’ont enrichie par leurs apports réels et avérés,présents aux grands rendez-vous du progrès humain, et qui oeuvrent pour le bien commun de l’humanité.

Le plus grave affront que les maghrébins s’infligent à eux-mêmes et à leurs vrais aïeux est de se croire plus arabes que les arabes eux-mêmes. Que savent-ils réellement de ceux pour qui ils idéalisent tant et qu’ils vénèrent comme si c’étaient des dieux vivants.? Savent-ils que ces êtres qui ne sont pas un modèle pour des bêtes sauvages avaient provoqué chez eux le pire cataclysme culturel, écologique, humain que leur contrée nord-africaine ait jamais connu. Ils ont été le cauchemar de leurs ancêtres et ils en font aujourd’hui l’objet de leur rêve.

Ils les dominent en leur ayant imposé une langue et une religion porteuse du pire virus létal qui ait jamais existé. Celui qui fait de la mort un idéal de vie et de la dilution de son âme dans celle de ses colonisateurs, qui consiste à couper le sujet contaminé de ses propres racines qui deviennent pour lui un sacrilège qu’il faut décaper. Que savent-ils de cette idéologie qui est la mort des peuples, des civilisations et des cultures ? Comme le fait remarquer judicieusement Winston Churchill  AU sujet de cette idéologie fataliste, liberticide, castratrice, despotique, impériale, qui mine l’esprit de liberté et de créativité. Tout simplement néfaste à l’humanité.
« Il y a cette craintive apathie fataliste. Les effets sont évidents dans beaucoup de pays quand on regarde l’agriculture négligée, les méthodes surannées du commerce ou l’insécurité de la propriété qui existent là où les ouailles du prophète règnent ou vivent. »

Ont-ils au moins lu un jour Ibn Khaldoun, ce dont il est à douter avec leur allergie maladive à la lecture à laquelle ils consacrent en moyenne 4 minutes par an d’une part et d’autre part à la censure de sa pensée comme celle des penseurs dits musulmans rationalistes ? Ibn Khaldoun devrait leur servir de catalyseur pour rompre avec l’arabité, mais ils préfèrent s’arc-bouter à une branche des plus pourries de l’arbre du savoir universel; glorifiant et encensant ce qui ne doit pas l’être, méprisant, stigmatisant, haïssant, maudissant ce qui est sa sève identitaire,  en l’occurrence leurs racines amazighens et plurielles qui se perdent dans les temps immémoriaux.



En idéalisant les arabes, ils font preuve de déni de soi et du complexe de l’esclave pour son maître.

Leur modèle est Mahomet, ils vénèrent ses compagnons auxquels ils veulent s’identifier, salaf, vouant un véritable culte à Omar Al Khatab, le Calife qui a donné l’ordre d’incendier la bibliothèque d’Alexandrie et les livres persans.

Sourds aux mises  en garde d’Ibn Khaldoun sur la haute nocivité de cette culture bédouine et barbare, propagée par des pillards dévastateurs et marchands d’esclaves, pédophilies, violeurs, destructeurs, vandalisant et brûlant tout sur leur passage rendant la terre impropre à la vie, pour en faire un paysage lunaire bien plus nuisibles que le Napalm:
« Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné. […] Sous leur domination la ruine envahit tout. […]; l’ordre établi se dérange et la civilisation recule. Ajoutons que les Arabes négligent tous les soins du gouvernement; ils ne cherchent pas à empêcher les crimes; ils ne veillent pas à la sûreté publique; leur unique souci c’est de tirer de leurs sujets de l’argent, soit par la violence, soit par des avanies. Pourvu qu’ils parviennent à ce but, nul autre souci ne les occupe. Régulariser l’administration de l’Etat, pourvoir au bien-être du peuple…, et contenir les malfaiteurs sont des occupations auxquelles ils ne pensent même pas […]; aussi les sujets … restent à peu près sans gouvernement, et un tel état de choses détruit également la population d’un pays et sa prospérité. »

Atteints de cécité mentale et d’incurie intellectuelle, les nord-africains drapent les arabes dans leur vertu. Ne sachant pas qu’en faisant leur apologie ils font quelque part celle d’Hitler ce qui est somme toute logique quand on sait que Mein Kampf est le livre le plus lu après le Coran.

Depuis Kateb Yacine plus personne ou presque n’ose interpeller cette identité importée et mettre à nu ses vraies composantes. On se contente de renvoyer à cette identité à l’inscrire en lettres d’or dans les constitutions sans jamais définir ses caractéristiques majeures et en quoi est-elle indispensable à l’essor et au réveil de ce peuple plongé dans un profond coma inextricable.

Les arabes comme le rappellent Ibn Khaldoun sont : « Les Arabes sont une nation sauvage (umma wahshiyya), aux habitudes de sauvagerie invétérées. La sauvagerie est devenue leur caractère et leur nature. Ils s’y complaisent, parce qu’elle signifie qu’ils sont affranchis de toute autorité et de toute soumission au pouvoir. Mais cette attitude naturelle est incompatible (munafiya) et en contradiction (munâqida) avec la civilisation (‘ùmrân). …De plus, c’est leur nature de piller autrui. Ils trouvent leur pain quotidien à l’ombre de leurs lances (rizqu- hum fi zilâl rimâ-i-him). Rien ne les arrête pour prendre le bien d’autrui…
Ils n’ont d’intérêt et d’attention pour un peuple qui aurait pu être ravalé au rang du rebut de l’humanité sans l’islam.  »

Plutôt que renouer leurs vraies origines qui sont leur phare qui les éclaire dans leur quête du progrès, ils font de la pierre mortuaire noire des arabes connue sous le nom de la Ka’aba une lumière pour ne jamais sortir du monde des ténèbres dans lequel ils y sont depuis l’invasion génocidaire de leurs maîtres qui les ont réduits à l’état du néant.

Plutôt que de s’enorgueillir de Saint-Augustin, de Koceila, de Diya, d’Hannibal et d’autres figures illustres qui ont marqué l’histoire de leurs empreintes dont le christianisme, ils font de Mahomet, le personnage le plus sinistre et inhumain leur figure tutélaire, leur véritable Dieu auquel ils ont vendu leurs âmes. Ils ont fait d’un monstre leur emblème identitaire. « Depuis plus de cinq cents ans, s’écriait-il dans ses moments de colère, les règles et les théories d’un vieux cheik arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »

(Mustapha Kémal Atatürk / 1881-1938 / in « Mustapha Kemal ou la mort d’un empire », Jacques Benoist-Méchin)
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 23 Juin 2016, 15:21

Hommage au couple de policiers égorgés par un bon musulman


Jessica et Jean-Baptiste les 2 policiers de Magnanville
morts par amour de la France
une France qui sacrifie ses enfants
comme gages de sa dhimmitude
n’ont pas demandé de partir
laissant derrière eux deux enfants
ils avaient des projets pleins la tête
ils seraient encore parmi nous
jouissant de la vie comme nous
l’islam en a décidé autrement
armant la main de leur tueur
un bon musulman respectueux de ses dogmes
il n’a fait pas dans le détail
appliquant ce que le Coran ordonne
tuez les impies même dans leurs lits
les musulmans n’en ont que faire
d’un coup de couteau au nom d’Allah
leur frère a fauché deux vies à la fois
mort en martyr sur le champ de bataille
les imams prononceront pour lui la prière du défunt
et sera érigé en héros comme Merah
deux mécréants sont morts
point de compassion pour eux
l’islam glorifie les meurtriers
aux victimes la malédiction éternelle
l’islam est mortifère et génocidaire
mais cela indiffère nos gouvernants
il peut tuer impunément
nulle justice ne s’y oppose
malheur à ceux qui résistent
il est leur solution de la question finale
liquider les humains que nous sommes
une terre peuplée  des seuls musulmans
une aubaine pour les charognards capitalistes
des humains abêtis et résignés
de la religion s’empiffrant
de la richesse leurs maîtres s’engraissant
le paradis aux benêts
l’islam est plus que l’opium des peuples
il est leur bunker tchernobilyen.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Ven 24 Juin 2016, 12:50

Le vrai musulman est celui qui irrigue la voie d’Allah du sang humain

Un musulman est par définition celui qui se soumet à la loi de l’islam et le suit scrupuleusement en lui obéissant au doigt et à l’oeil comme un chien obéit à son maître.

Il ne peut pas avoir des musulmans plus musulmans que d’autres, C’est en fonction de leur état de servitude et de degré d’allégeance à la loi de l’islam.

Pour se donner bonne conscience, l’Occident a créé des catégories de musulmans par pure commodité sémantique. Ainsi on a vu apparaître différentes catégories de musulmans pour désigner le même objet musulman. Modérés », « libéraux », « laïques », fanatiques, intégristes, fondamentalistes, djihadistes, nazislamistes, collabo-islamistes, islamistes qui se déclinent aussi en modérés et radicaux, comme s’il pouvait avoir des nazis moins nazis ou plus nazis que d’autres.

Les uns par leur déni de la réalité et les autres par leurs excès qui puisent pourtant leurs sources dans le Coran, les Hadiths et la Sira.

Au lieu de s’effaroucher et s’offusquer comme une vierge venant de perdre sa virginité de son plein gré et crier au violeur, ne feraient-ils pas mieux de s’interroger sur les relations de cause à effets entre la violence terroriste trait dominant chez les musulmans et les sources fondamentales de la religion musulmane ?

Pourquoi le nom de l’islam est synonyme de phobie et de frayeur ? Pourquoi est-il devenu évocateur de bellicisme, de massacre, de loi de la jungle, d’Apocalypse, au point qu’il est assimilé à une arme de guerre et de destruction massive ?

Comme s’il était le nouveau visage de la barbarie humaine après celle de la barbarie stalinienne u hitlérienne.

Des trois religions monothéistes, la religion musulmane semble la plus apparentée à une idéologie politique totalitaire, c’est incontestablement l’islam, du fait de sa volonté à faire de la religion un mode de gouvernement politique de la vie de ses fidèles, où tout doit s’articuler entre la prière, la démographie galopante et le djihad colonisateur.

Réduisant ainsi à néant les champs de réflexion personnelle, de libre-arbitre et les espaces de libertés individuelles et publiques.

En toute évidence, le vrai musulman n’a pas vocation à oeuvrer pour le bien-être commun ni de sa communauté et encore moins celui de la communauté internationale. Toutes les actions entreprises n’ont qu’une seule finalité : imposer la loi de l’islam par tous les moyens aux quatre coins du monde.

La fin justifie les moyens, peu importe la nature velléitaire et périlleuse pour sa propre vie et celle d’autrui tant qu’elle est menée pour la gloire de sa religion.

En effet c’est la seule religion au monde qui exalte ses fidèles à devenir des martyrs, combattre jusqu’à la mort et surtout jusqu’à l’extermination définitive des païens terme qui désigne en réalité les infidèles, comme au temps de prophète qui avait massacré les juifs et les chrétiens.

Tuer et se faire tuer pour Allah est un devoir qui pèse sur chaque musulman, et celui qui s’y soustrait n’est pas digne de sa religion et subira le même châtiment que les mécréants.

Ce qui est pour un musulman, la pire des infamies, lui qui fait de sa vie ici-bas un apprentissage de la préparation de sa vie dans l’au-delà, ne va commettre un tel sacrilège et se voir privé des prébendes divines.

Se devant avant tout de se conformer aux prescrits de l’islam quand bien même ils sont en violation avec les lois des hommes, un musulman digne de sa foi n’a pas à s’embarrasser de scrupules vis-à-vis des lois jugées comme inférieures aux siennes. Il ne peut y avoir pour lui d’autres lois à respecter en dehors des siennes.

C’est pourquoi, il n’a pas à évaluer les conséquences que ses actes peuvent induire sur la sécurité des biens et des personnes, seul compte à ses yeux l’accomplissement de sa mission messianique dont il se considère investie.

Des actes disqualifiés par la justice des hommes se trouvent anoblis et gratifiés par la loi de l’islam. Ce qui est jugé comme actes terroristes selon les normes de droit interne ou international n’ont pas ainsi la même définition selon le droit musulman.

C’est pourquoi les auteurs des attentats du 11 septembre 2001 n’ont fait qu’agir dans le strict respect de ce droit. Faisant figure de héros aux yeux de leurs coreligionnaires qui les affublent du titre auquel rêve tout musulman de chahid, martyr.

Mourir sur le champ de bataille pour le faire triompher des idées cosmiques et impérialistes de l’islam n’est-il pas le devoir suprême assigné à chaque musulman ?

Par conséquent c’est l’islam lui-même qui impulse les élans de violence à des fins idéologiques chez les musulmans. C’est lui qui les instrumentalise et arme leur bras.

Ceux qui passent à l’acte sont les musulmans en action qu’on peut qualifier de musulmans activistes ou djihadistes à la différence des autres qui constituent le gros des troupes sont des musulmans en réserve du djihad, susceptibles de passer en action dès que le besoin se fait sentir où ils s’embrasent comme des torches vivantes : affaire des versets sataniques, l’innocence de l’islam, etc.

Il ne peut y avoir d’islam sans le djihad et donc sans la propagation de la terreur, de même qu’il n’y a pas plus de musulmans djihadistes que de musulmans non-djihadistes, on est d’abord musulman nourri par la sève du djihad, un état de guerre permanente menée contre les non-musulmans et les musulmans tièdes jusqu’à ce qu’ils finissent par se démettre et se soumettre à la loi de l’islam.

C’est l’islam lui-même qui engendre la violence dont il abreuve ses fidèles, les uns jusqu’à ne plus en avoir soif et les autres avec modération en attendant l’achèvement de leur état d’endoctrinement pour accéder au statut du musulman complet. Un musulman digne de ce nom doit faire don de sa vie pour le triomphe de la cause d’Allah.

La majorité silencieuse musulmane qui n’élève jamais la voix pour condamner les agissements terroristes de ses activistes est cohérente avec elle-même, dans la mesure où elle est susceptible elle-même de passer à l’acte un jour ou l’autre quand elle aura fini elle-même sa phase de mutation doctrinaire.

Salem Benammar
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 07 Juil 2016, 11:11

L’islam veut le détruire et l’Occident continue à le courtiser

L’islam veut le détruire et l’Occident continue à le courtiser
07/07/2016 Salem Ben Ammar    

Tout fidèle musulman qui ne veut pas finir cramé dans les feux de l’enfer, alors qu’islam=enfer sur terre, doit s’engager dans le sentier d’Allah.

Il est en état de guerre permanente pour propager l’islam par tous les moyens. Un musulman est celui qui doit donner sa vie pour faire flotter  la bannière de l’islam sur le toit du monde et dont la France est justement, une dar al-harb, une ennemie potentielle. Une cible à  abattre à cause de ses  lois, à la culture, au système politique, aux mœurs et aux modes de vie contraires aux règles canoniques islamiques.

Cette citoyenneté n’est pas la sienne, elle n’est qu’une citoyenneté d’opportunité, une aubaine qui lui permet de la miner de l’intérieur pas adopté en tant qu Tout pays qui n’est dans le giron de l’islam doit être combattu jusqu’à ce qu’il finisse par dar al salam, une terre soumise aux lois de sa religion. tant qu’il n’est pas condamné et sa culpabilité dûment établie, les il a été arrêté vivant et soigné pour une blessure à sa jambe le plus humainement du monde.

Il est présumé innocent et ses droits seront respectés comme tout justiciable défendeur ou plaignant. ùùù* Il est dans un État de droit, cet État qu’il vomit et veut anéantir au profit d’un État chariatique. Tout sera fait et pas un procès juste et équitable où il aura toute la latitude d’épuiser toutes les voies de recours contrairement à ses victimes ne l’étaient pas pour lui et son commandos coupables de ne pas être musulmanes et doivent être condamnées à mort en vertu de la loi coranique. tant que ses juges ne l’ont pas condamnés pour les faits qui


Écopera-t-il d’une peine incompressible de 30 ans, où un juge rouge lui rendra la liberté dans 10 ans ou moins ?

C’est court 10 ans, 30 ans, à l’échelle du terrorisme islamiste qui dure depuis 14 siècles.

Il est à douter ses avocats crieront à l’injustice et à l’arbitraire et feront condamner l’État français, donc ils tenteront de faire de lui une victime de la société.

Dans 10 ans, 15 ans ou même 30 ans, il sera de retour chez lui.

La société, qui lui aura offert un séjour décent à l’ombre va continuer à pourvoir à ses besoins jusqu’à sa mort. C’est beau la démocratie tant honnie par Allah.

L’Occident, première cible de l’islamisme djihadiste qui est le vrai islam, a accusé le parquet égyptien de déni de justice quand il a requis la peine capitale à l’encontre des Frères musulmans. L’Occident ne sait pas réellement de quoi il en retourne.

Il a un parti-pris coupable et irresponsable, au nom de soi-disant principes fondamentaux des droits de l’homme, alors que les islamistes l’instrumentalisent pour atteindre ses objectifs.

C’est si facile de faire le procès des pays qui ne font pas dans la dentelle pour éradiquer l’engeance islamiste, quand on est incapable de comprendre, et encore moins de résoudre l’équation islam=terrorisme.

L’Europe préfère les courtiser, les honorer, les gratifier de la légion d’honneur, leur accorder des facilités pour acheter la paix sociale dans les banlieues, et s’attirer les bonnes grâces de leurs bailleurs de fonds saoudiens et qatariens, dont elle convoite la manne financière.

Elle fait des ennemis de la démocratie ses alliés pour se constituer un vivier électoral.

Elle se fait leurs avocats plutôt que leurs procureurs, comme s’ils étaient des victimes. Pourtant, un serpent venimeux doit être neutralisé avant qu’il ne morde sa proie.

L’Occident est aussi sourd et aveugle que les musulmans modérés. Il ne veut rien comprendre à leurs mécanismes psycho-idéologiques, pas savoir qu’ils sont des tueurs religieux, et non ces pauvres malheureux rejetés par le système. Ce sont des psychopathes qui se révèlent à eux-mêmes grâce à la lecture des versets désinhibiteurs de leurs pulsions mortifères, qui transforment un humain un monstre de cruauté.

Salah Abdeslam n’a pas dérivé. Il devait emprunter la voie du djihad, sans quoi il n’y a pas d’islam
========================

Le jour où l’Occident sera islamisé ce sera l’islam ou la mort

Le jour où l’Occident sera islamisé ce sera l’islam ou la mort
06/07/2016 Salem Ben Ammar    

Le péril islamiste est un poison mortel pour nos libertés. Le combattre est un acte de salubrité humaine. Nous devons le combattre tel Hercule contre les Hydres de Lerne avant qu’il nous abatte un à un jusqu’au dernier.

Allah les exhorte dans son livre de malheur  à exterminer tous ceux qui ne soumettent pas sa volonté en leur promettant l’érection éternelle et des saouleries à ne plus avoir soif.

Il n’y a pas un islam de paix et un islam de l’épée, il y  a un seul celui que Mahomet a prescrit à ses fidèles et que les activistes musulmans mettent en musique funèbre partout tout le monde.  .

Hier, c’était Mahfoudh Nagib.  Faraj Foda, , Mohamed Mahmoud Taha, Taha Hussein, Salman Rushdy, Tasleema Nasreen, Wafa Sultan,  Tahar Djaout,  tués ou menacés de mort pour apostasie sans que l’Occident et ses officines du-droit-de l’hommisme prompte à défendre les nazislamistes que les combattants de la liberté,  aujourd’hui c’est tous les détracteurs de l’idéologie infâme islamique dont la vie ne tient qu’à un fil.

Le jour  où des musulmans mettront la main sur l’Occident ce sera le cercueil ou la valise.

Nous y passerons nous aussi parce que telle est la volonté d Allah dont ils sont les exécutants de basses besognes les plus fervents et cruels.

Ni Allah ni Mahomet ni islam, la trilogie infernale. Si Allah était lui-même libre il n’aurait pas de ses créatures maléfiques des esclaves. S’il n’était pas narcissique il ne les aurait pas façonné à son image.

Quand on a l’âme pure on ne la voile pas  de peur du regard de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 10 Juil 2016, 14:48

Les tueurs fous d’Allah ne sont ni jihadistes ni terroristes, ils sont les vrais musulmans


« Le bilan des victimes aurait été beaucoup plus lourd si mon frère s’était fait exploser », rapporte le frère du petit mahométan salah abdeslam (minuscule est de rigueur pour ces monstres).

On doit presque le féliciter pour avoir épargné des vies humaines.

Pourquoi pas une médaille de l’ordre du mérite national pour services rendus à la nation puisqu’il est tradition républicaine d’honorer ses frères nazislamistes de l’U.O.I.F.

Le cynisme de ces gens est proportionnel à leur haine des humains pas musulmans comme eux qui ne valent pas plus qu’un porc ou un chien noir à leurs yeux. Ils n’existent pas pour eux. C’est pourquoi ils ne compatissent jamais pour leurs victimes, ni n’expriment le moindre remords Ils n’ont fait qu’accomplir leurs devoirs de musulmans.

Aucune conscience de leurs actes et surtout ils ne font pas demander pardon pour des crimes qu’ils n’ont pas commis eux-mêmes.

C’est Allah qui en endosse la responsabilité et c’est donc à lui de demander pardon aux familles des victimes. Mais Allah sait ce qu’il fait il n’a fait que châtier ces égarés qui délaissent le mosquée pour s’éclater au Bataclan.

Pourquoi voulez-vous que les musulmans s’indignent alors qu’ils ont pour ordre de tuer les infidèles ?

Ce  petit soldat d’Allah salah abdeslam n’a été qu’un exécutant d’un ordre venu d’en haut. Il n’a fait que son travail de bourreau.

Il n’est ni jihadiste, ni terroriste, ni assassin, il est musulman
Salem Benammar

====================================================
On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans en finir avec l’islam lui-même


Le jeune monstre nazislamiste Salah Abdeslam, élevé dans un milieu où la haine de l’autre est la norme et qui n’a faire des valeurs de la démocratie et du vivre ensemble, n’a pas dérivé. Il est devenu le bon musulman qu’il devait être. Il devait emprunter la voie du djihad, sans quoi il n’y a pas d’islam.

Plutôt que chercher les causes là où il n’y en a pas, pour occulter les vraies causes, faisons un parallèle entre les jeunes chinois et hindous ou bouddhistes avec ces jeunes issus de l’immigration musulmane, ou les jeunes français de souche néo-islamisés afin d’identifier que l’origine du mal, c’est l’islam.

Ces jeunes musulmans pseudo radicalisés (ils ne sont pas radicalisés, ils sont pieux), sont portés par un idéal messianique et cosmique. Ils sont mus par leur seule haine de l’autre, ne vivant que par et pour faire de l’islam un gouvernement mondial, suivant à la lettre la feuille de route mahométane qui fait de la terreur son arme de destruction massive.
ttps://i0.wp.com/www.closermag.fr/var/closermag/storage/images/media/images-des-contenus/actu-people/people-francais/20151129-attentats2/salah-abdeslam-implique-dans-les-attentats-du-13-novembre2/4987308-1-fre-FR/Salah-Abdeslam-implique-dans-les-attentats-du-13-novembre_exact1024x768_l.jpg

Salah abdeslam n’a pas été endoctriné,  il n’a pas un roman d’amour il a lu tout simplement  l’ignoble Coran et n’a fait que suivre ses prescriptions, sauf qu’il a été trop lâche pour s’auto-anéantir chose que sa communauté ne lui pardonnera jamais sauf s’il achève le sale travail qu’il avait commencé. Il aurait bien voulu troquer sa vie contre sa mort, passage obligé pour assouvir ses pulsions, mais il n’a pas été jusqu’au bout de son engagement.

Quand est-ce que l’Occident va-t-il s’instruire des expériences douloureuses de l’Algérie, de l’Egypte et de la Tunisie sous Bourguiba et Ben Ali, qui ont payé et payent encore un lourd tribut à l’islamisme djihadiste ?Quand est-ce que la France s’arrêtera-t-elle de caresser les représentants de l’U.O.I.F , l’officine djihado-terroriste dans le sens du poil ?

Quand est-ce que la France fermera-t-elle une fois pour toutes les mosquées wahhabites sur son territoire, et suspendre sine die les constructions de mosquées ? N’est-il pas curieux que plus les mosquées prolifèrent, plus nombreuses sont les vocations djihado-terroristes, et personne ne fait le lien ?

Dans les années 80 et 90 les attaques terroristes venaient pour la plupart de l’extérieur. Aujourd’hui, l’ennemi le frappe en son sein. Les terroristes sont nés en France, en Belgique, et ont fréquenté les mosquées de la République qui leur ont ordonné de tuer cette République.

Comme le dit si bien Erdogan, nos mosquées sont nos casernes, les croyants nos soldats, les coupoles nos casques et les minarets nos baïonnettes.

Que faudrait de plus comme dessins et actes à l’appui à L’Europe pour qu’elle se réveille et comprenne que l’islam, sorti de l’ombre par les islamistes, ne sera jamais son allié et qu’il sera un jour son fossoyeur.

Salah Abdeslam et ses complices n’ont pas laissé l’ombre d’une chance à leurs victimes car l’islam attaque toujours par surprise et ne fait pas de quartiers. Pour lui un bon infidèle est un infidèle mort.

Il aura tout le temps devant lui pour concevoir un nouveau plan d’attaque dans le confort de sa cellule, ,

Comme tout islamiste, il a la rancœur tenace et la vengeance froide.

Un jour, quand les juges islamophiles l’auront relâché, Abdeslam passera à l’action pour se racheter aux yeux d’Allah et de sa communauté et être le djihadiste qui tue et se fait tuer dans le sentier d’Allah.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 23 Juil 2016, 15:12

Salem BenAmmar a écrit:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 23 Juil 2016, 15:23

ALLONS-NOUS RESTER IMPUISSANTS FACE À LA BARBARIE ISLAMIQUE ?

23/07/2016 SALEM BEN AMMAR

Après le silence et le recueillement c’est l’heure ou jamais de la résilience. Aussi il est du devoir impérieux de tout être humain censé et jaloux de son humanité de ne pas témoigner de la moindre sympathie pour l’islam et d’avoir une attitude de défiance pour les siens. Sans haine ni violence.

Il faut que des millions de femmes et d’hommes sortent dans la rue pour manifester sans réserve leur rejet total et absolu de la mansuétude saugrenue dont bénéficie l’islam et condamner vigoureusement le comportement cynique de la majorité silencieuse musulmane qui est autant coupable que les jihadistes qui plutôt que de nettoyer ses écuries émettant l’odeur des cadavres putrides asperge l’opinion publique avec ses désodorisants nauséabonds de ce n’est pas ça l’islam. L'islam est Amour, Tolérance et Paix. RATP.

Elle sait parfaitement ce qu’elle fait

Elle est dans son rôle d’agents pollueurs. Sa mission est de rendre l’atmosphère irrespirable avec ses désodorisants toxiques.

En réalité, elle est cohérente avec elle-même et son attitude est explicite sauf que nous sommes sourds et aveugles ou n’avez rien compris à notre religion et le vrai islam est celui qui sera votre tombe.

Ceux que vous appelez terroristes sont les forces en première ligne qui utilisent la terreur pour miner le moral des populations par un travail de sape continu et demain ce sera nous autres qui vous porteront le coup de grâce quand il ne vous restera plus de force pour résister.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 31 Juil 2016, 13:33

M. Vals, l’islam ne reconnaît qu’un seul Pacte celui qu’il impose à ses soumis

M. Vals, l’islam ne reconnaît qu’un seul Pacte celui qu’il impose à ses soumis
by Salem Ben Ammar

Manuel Vals se prend pour Napoléon et confond les juifs avec ses musulmans.il devrait réviser ses manuels d'histoire. Les juifs étaient discriminés et frappés du sceau de l'infamie et ne présentaient aucun danger pour la société française contrairement aux musulmans dans leur tendance radicale. Comment compte-t-il s'y prendre pour contracter un accord avec l'islam lui-même mais de quel islam s'agit-il qui est loin d'être unitaire ? Quelle sera la place des chiites et des autres courants minoritaires musulmans dans son nouveau dispositif ? Qu'il ne compte pas sur les musulmans pour se mettre d'accord entre eux pour abandonner leurs querelles intestines mortifères qui durent depuis 1437 ans afin de satisfaire ses fantasmes délirants sur un islam de France ?
Il n'a toujours pas compris que l'islam de France est un mythe ce qui ne l'est pas est le péril musulman qui menace la France et n'aura de cesse de la harceler jusqu'au jour où elle cédera à ses coups de boutoirs.
Le vrai problème est l'incompatibilité entre citoyenneté française et fidélité à l'islam. Un musulman digne de ce nom n'a pas à faire allégeance à un système de valeurs qui n'est pas en adéquation avec les lois de son mode de croyance qui utilise le sacré à des fins politiques. D'où l'impossibilité de dissoudre l'islam dans la démocratie. Qu'il commence d'abord à leur imposer un pacte de citoyenneté et de loyauté vis-à-vis de la république.Qu'il ne fasse pas de la plaie qui gangrène la France un remède aux maux dont elle est la cause. Qu'il ne fasse pas du populisme un bouc-émissaire pour occulter les problèmes de fond de la France ? Le populisme ne tue guère l'islam radical qui est le vrai islam tue.
Un concordat avec l'islam et la France est sauvée grâce à la méthode Coué de Vals qui veut faire valser l'islam comme au bal des jeunes prétendants.
Qui est habilité à parler et de signer en son nom, dans l'absolu tous les musulmans dont la voie est portée par un Calife, à moins que l'islam ne soit un être en chair et en os qui viendra s'asseoir en personne autour de la table de négociation. Y a t-il un préalable à ce pacte ? Quelle est la philosophie de ce pacte, son contenu, son ou ses objectif(s), ? Un Etat qui veut traiter d'égal à égal avec une religion ne peut être qu'un Etat fantoche et bananier. Avec un tel projet Vals balise le terrain à l'instauration d'une théocratie islamique sur le modèle iranien ou saoudien.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
christophe



Masculin Messages : 458
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 02 Aoû 2016, 10:12

Bonjour Yacoub

Je ne t'ai pas oublier notre amis était en vacances et il va te contacter.

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
souhaB



Masculin Messages : 66
Inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 02 Aoû 2016, 10:28

yacoub a écrit:
Spoiler:
 



pauvre yacoub j'ai pitié de toi


je voudrais te rejoindre combien on te paye ?
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 02 Aoû 2016, 10:55

souhaB a écrit:
Spoiler:
 


Combien? Si tu s'avait le prix qu'il a eu? Un grand prix! Jésus a payer pour lui et pour nous. Jésus a tout payer.

Pourquoi est ce un traître? Ou pourquoi crois tu qu'il a était payer? Et oui Yacoub et LIBRE de ces pensé et je suis d'accord avec lui..

Je suis d'accord avec la vérité. Et il crie la vérité.

Et les jeune qui parte au jihad combien son t'il payer?
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 458
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 02 Aoû 2016, 12:43

Bonjour souhaB


je te cite: "pauvre yacoub j'ai pitié de toi je voudrais te rejoindre combien on te paye ?"

RP:
pauvre souhaB à pars te payer en gamine et têtes couper, je doute qu'une activité qui aurais pour salaire que d'exprimer sa liberté de conscience puisse satisfaire les esclaves comme toi ! C'est nous qui avons pitié des musulmans qui n'ont aucune liberté de conscience .

fraternellement
ChrisTophe

Revenir en haut Aller en bas
ismael



Messages : 947
Inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 06 Aoû 2016, 20:53

Carolyn a écrit:

Combien? Si tu s'avait le prix qu'il a eu? Un grand prix! Jésus a payer pour lui et pour nous. Jésus a tout payer.
alors là tu ne connais rien sur ce fils d"un juif(sami al deeb) il est atheé et non chretien
Carolyn a écrit:
Je suis d'accord avec la vérité. Et il crie la vérité.
connais tu la verité? je ne crois pas
Carolyn a écrit:
Et les jeune qui parte au jihad combien son t'il payer?
72 Vierges des meilleures filles du jamais vu
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 07 Aoû 2016, 13:54

Toi tu n'as pas vu non plus les houris et les ghilmans, c'est PBSL qui t'a monté le bourrichon
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 09 Aoû 2016, 19:41

Musulmans, vous pourrissez l’atmosphère avec votre nombrilisme putride

Les musulmans affirment qu'ils sont les meilleurs élèves de la classe humaine, comme si être musulman est un facteur d'excellence ce qui serait du pur racisme primaire, mais là où je ne comprends rien à rien je n'ai jamais connu un lauréat réussir son examen sans être évalué par un jury.

Or, j'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous peut éclairer la lanterne de l'islamo-sceptique que je suis quel est le jury qui les a promus comme lumière de l'humanité ?
Les élèves, bons et mauvais subissent l'épreuve de la note, comment peut-on dans leur cas alors qu'il me semble qu'ils n'ont jamais rendu la moindre copie à leurs examinateurs peuvent-ils pu avoir 20/20 dans toutes les matières en l'absence de toute évaluation neutre et objective ?

Est-ce que le bon élève de la classe est celui qui dit : aucun d'entre vous ne m'arrive à la cheville car j'ai de la chance d'être né musulman et un jour le monde sera à mes pieds ou celui qui sue sang et eau pour réussir afin que le musulman puisse être un jour le premier à profiter des fruits de son travail ?

La grandeur d'une culture est dans l'humilité de ses hommes et dans leur contribution aux biens communs de l'humanité.

Les meilleurs de la classe n'ont pas besoin de le chanter sur les toits de leurs mosquées ils sont reconnus par leurs pairs et leurs maîtres.

Il n'y a pas non plus de vérité dans un livre qui n'est qu'un tissu de mensonges, d'inepties, de contre-sens, d'élucubrations charlatanesques et ethnocentriques.
Dieu n'écrit pas et n'a jamais écrit quoi que ce soit sinon il ne se serait pas trompé en faisant d'un analphabète le transmetteur de ses écrits. Un dieu qui choisit une langue plutôt qu'une autre est un dieu sectaire et discriminatoire.
La vérité est qu'il il y a un livre "humanophobe", misanthrope; haineux, cruel, ultra-violent, féminicide, nombriliste, immoral, négateur de l'altérité, qui sclérose la pensée et castre l'intelligence à tout jamais.

Il ne suffit pas non plus de se caresser le nombril pour se prendre pour le maître du monde, alors qu'on en est la risée. Mais comme le ridicule ne tue point tandis que l'arrogance et la fanfaronnade musulmanes tuent.

Qu'ils soient le nombril du monde et pourvu qu'ils y restent pour qu'ils nous épargnent leurs phraséologies indécentes, insipides, et suprémacistes;

Si au moins ils pouvaient méditer cette citation cet autre ennemi juré , Michel Houellebecq qui leur va comme un tapis de prière sur lequel ils jouent aux saute-moutons : Par ce trou mal fermé [le nombril], vos organes les plus intimes pourront à tout instant s'échapper et pourrir dans l'atmosphère. Vous pourrez à tout instant vous vider de vos tripes sous le soleil; et crever comme un poisson qu'on achève d'un coup de botte en pleine épine dorsale. Vous ne serez ni le premier, ni le plus illustre. (...) Vous en serez bientôt là, enfants sans conséquence. Votre nombril se couvrira de crasse et tout sera dit. On jettera de la terre sur votre face."

L'humanité n'a nul besoin des hommes qui veulent la façonner à leur image en semant la mort à chacun de leurs passages.

L'humanité a besoin de tous ses enfants qui la regardent en face les yeux dans les yeux sans qu'ils ne se voilent eux-mêmes la face comme s'ils avaient honte de leur humanité et peur qu'on les sermonne d'avoir failli à leurs devoirs humains.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 14 Aoû 2016, 14:04

L’islam ne peut exister que dans l’anéantissement des siens et la négation des droits de l’homme
16/05/2014 Salem Ben Ammar Un commentaire
Spoiler:
 

Que fait le Vatican pour sauver la vie de cette jeune femme soudanaise admirable de courage et inflexible sur son acte d’apostasie de l’islam ?  Il est de son devoir de rappeler l’islam à ses responsabilités et au respect des libertés de choix de culte.. Que font les ONG des droits de l’homme, l’O.N.U. elle-même et la majorité musulmane silencieuse qui ne fait rien pour humaniser l’islam pour dénoncer les peines de mort infligées aux apostats de l’islam ? Pourquoi un chrétien qui renonce à sa foi pour l’islam ne risque rien et la réciproque n’est pas vraie ?

Est-il normal que les transfuges de l’islam  soient ostracisés, discriminés et en danger de mort comme au Soudan, l’Iran, les Iles Maldives, le Sultanat de Bruneï, l’Arabie Saoudite, le Pakistan l’Afghanistan, ou mis en prison comme en Egypte, au Maroc, en Tunisie, l’Algérie, parce qu’ils ont choisi d’abandonner la voie de l’islam pour une autre voie au nom de leur liberté de conscience? N’est-il pas grand temps de cesser la criminalisation de l’apostasie et l’athéisme qui sont des droits inaliénables dans un Etat de droit dont l’islam est le premier bénéficiaire par la voie des conversions.

Il y a plus que jamais une nécessité absolue  d’organiser des Assises mondiales sur le droit des musulmans à exercer leur liberté de conscience sans conséquence sur leur vie ?  Il faut que l’O.C.I.se dote d’une charte des libertés de convictions religieuses et de conscience dans le monde musulman afin de garantir les mêmes droits aux convertis musulmans qu’aux apostats de l’islam. Si les musulmans veulent réellement que l’islam corresponde à l’image de tolérance qu’ils se plaisent à gratifier ils doivent donner des gages concrets sur les droits de tout un chacun de choisir la voie qui corresponde à ses aspirations intellectuelles et spirituelles.

La force d’une religion n’est pas d’enfermer les siens dans une Tour de Babel, c’est de leur laisser le choix d’y résider et de la quitter aussi en toute liberté.

Tant que l’islam continue  à surfer sur les peurs, à recourir à l’intimidation et à la violence pour garder les siens en son sein contre leur gré, il ne pourra jamais bénéficier de statut de religion dans le sens spirituel du terme. Il est juste un système de pensée totalitaire et fasciste qui sert de la religion pour coloniser entièrement la vie des hommes dans ses différents aspects. Le Coran est très explicite quant au sort réservé aux adeptes de cette religion diabolique qui caresse le projet de l’abjurer:

Le Coran:

Coran (4:89) – « Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l’ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu’ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires »

Coran (9:11-12) – « S’ils se repentent, s’ils accomplissent la salât, s’ils s’acquittent de lazakât, ils deviendront vos frères en religion. Nous détaillons ainsi les versets pour ceux qui peuvent les comprendre. Mais s’ils violent leurs serments, après avoir conclu un pacte avec vous, et s’attaquent à votre religion, alors combattez les meneurs de la dénégation, qui n’ont aucun sens de la loyauté. Peut-être mettront-ils fin à leur hostilité? » Ces versets se rapportent aux infidèles (c.-à-d.  » tuez les polythéistes partout où vous les trouverez » 9:5) qui sont bien sûr devenus musulmans pour échapper à la mort, mais les Hadiths ne font aucune distinction quand à savoir comment un musulman est devenu musulman. L’apostasie est toujours punie par la mort.

D’autres versets qui semblent supporter le fait que de nombreux Hadiths exigent la mort pour les apostats sont les versets du Coran 2:217, 9:73-74, 88:21-26, 5:54, et 9:66.

Ceux qui militent en faveur de la mise à mort des apostats affirment que les hadiths sont digne de foi et peuvent faire office de loi comme l’indique le verset 4:80 – « Celui qui obéit au Prophète obéit en fait à Dieu. »

Il peut toujours exercer sa domination absolue sur eux, instaurer le régime les plus liberticide et effrayant qui soit, mais il n’est pas conscient qu’il sème lui-même les grains de la révolte. Ainsi, il ne se rend pas compte qu’il est entrain de créer lui-même ses propres ennemis. Il n’y a pires ennemis justement que l’ennemi intérieur, incontrôlable, aigri, frustré, courroucé, revanchard, rancunier et imprévisible. Il est comme une femme violentée accumulant des années de souffrance, de brimades et d’injustice jusqu’au jour où elle réalise que sa dignité est au prix de sa liberté qu’elle n’aura ainsi aucun scrupule à se venger de son mari despotique.

Personne ne peut être musulman contre sa volonté, le choix de l’islam  comme pour toute autre religion ne doit pas être conditionnel, il doit être personnel et longuement mûri et volontaire et en aucun cas  par héritage, le fruit d’un simulacre de conversion-éclair, imposé et dicté sous la contrainte et la peur des représailles. De même que l’on ne peut pas enchaîner pour la vie sous peine de mort des femmes et des hommes qui rêvent de s’envoler dans les cieux de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 15 Aoû 2016, 11:08

Musulmans, remettez-vous en question et apprenez à marcher dans le sens du train de l’humanité
14/08/2016 Salem Ben Ammar    

Trêve de délires mégalomaniaques et mythomaniaques et au travail si vous êtes vraiment ce que vous prétendez dans vos prières

Assez de vos balivernes et trêve de sottises. Vous n’existiez pas quand l’humanité faisait travailler sa matière grise et faisait preuve d’ingéniosité pour s’adapter à son environnement.

L’humanité n’est pas musulmane sans le savoir car vous êtes tout simplement ignorants de la vôtre.

Vous étiez inconnus de ses historiens et géographes et dans ses livres « sacrés » et vous avez la prétention de proclamer que vous existez avant le Big-Bang et sans vous l’univers n’aurait pas existé.

Vous êtes dans le délire total comme un aliéné qui se prend pour Napoléon ou votre gourou qui se faisait passer pour dieu-lui-même quand vous racontez quevotre idéologie infâme a engendré les deux religions bibliques alors que vous n’êtes ni reconnus par la Bible ni ne fournissez aucune preuve tangible quant à la réalité de vos assertions.

Et si c’est vrai ça ne change rien pour vous ni pour nous, vous êtes plus que jamais à la traîne de l’humanité.

Pour occuper la locomotive de tête, vous n’y arriverez jamais avec vos gros mensonges, vos sermons de haine, vos pulsions mortifères, votre passion pour la mort, votre refus d’assumer votre humanité, votre culture rétrograde et barbare. L’humanité a besoin d’humains qui l’aiment et qui la respectent et qui payent de leur personne pour la préserver et la léguer aux générations futures dans le meilleur état où nous l’avons trouvé.

Elle a besoin de pilotes pour la faire avancer et pas de saboteurs pour dynamiter les rails de son train en laissant derrière eux des amas de ferrailles, des cratères béants, et des vies humaines brisées.
Cette humanité que vous détestez tant et dont vous voulez faire un nouvel Hindu Kusch, une nouvelle Ifriqiya, une nouvelle traité négrière,  vous ne lui êtes guère indispensables,  elle peut parfaitement se passer de vous contrairement à vous.

Quand on dépend de l’autre pour quasiment tout,  ses soins, son confort, son mode de transport, son éclairage domestique, ses moyens de communications et j’en passe, on le ménage, on ne le tue pas, on ne l’exècre pas et on fait preuve d’humilité et de gratitude à son égard. Sans lui  c’est le retour toutes voiles dehors comme vos femmes sur la protohistoire.

Quel mal l’humanité vous a-t-elle fait pour qu’elle hante à ce point vos vies et pour exorciser vos démons vous cherchez à l’anéantir ou la faire rassembler à ce que vous êtes vous-mêmes alors que vous pataugez dans les sables mouvants de l’obscurantisme, l’ignorance, le paupérisme, le fanatisme, la dictature , la misère et l’ultra-violence.

Quand on a soi-disant tout apporté à l’humanité, ce qui est une insulte grave aux autres peuples qui ont réellement contribué à son essor et ne s’en vantent jamais puisque le résultat est là pour l’attester, ALORS POURQUOI VOUS ETES LES PLUS MAL CHAUSSES DES HUMAINS QUI LA PEUPLENT ET CA NE DATE PAS D’AUJOURD’HUI ?

Regardez les Grecs, les Romains, les Chinois, les Perses, les Indiens, et tant d’autres qui ne revendiquent rien malgré la matérialité avérée de leurs apports tout simplement parce que l’humanité elle-même les a reconnus.

Le bon élève n’est pas celui qui s’évalue lui-même et fait le beau dans la cour de récré, il est celui qui est noté par ses maîtres mu par la volonté de faire mieux et plus.

Taisez-vous et travaillez!

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 15 Aoû 2016, 17:01

Salem Benammar
44 min ·

Démolissez vos mosquées, brûlez votre Coran qui vous a figés dans votre météorite adorée, tournez le dos à l'islam, aux oubliettes Mahomet, le Grand Mal personnifié et sa créature infâme Allah, renoncez à vos dogmes esclavagistes, haineux, rétrogrades et inhumains.
Faites enlever le voile à vos femmes, brisez les chaînes de retroussez les manches et mettez-vous au travail.
Utilisez vos richesses pour le développement humain et l'éducation et plus jamais pour la course à l'arment pour vous tuer entre vous et réprimer toutes les velléités des réveils des consciences chez vous.
Guère d'argent pour les hôpitaux et les infrastructures qui vous font cruellement défaut mais des milliards à gogo pour vos mosquées pharaoniques.
Vous êtes êtes battus à plate couture dans toutes les compétitions mondiales,les derniers de la classe humaine mais plutôt que de de vous inspirer des exemples de ses bons élèves comme la Corée du Sud, Israël, Taïwan, de la Chine et de l'Inde, pour ne pas vous trouver largués pour toujours vous lui savonnez la pente pour la stopper dans son avancée.
Arrêtez d'insulter l'humanité et de comploter contre elle car tôt ou tard vous finirez par récolter les dividendes de votre rancœur et la terreur que vous semez sur votre passage.
Que vous a-t-elle donc fait de si grave pour que vous ne juriez que par sa perte. Vous ne produisez rien, vous ne vous ne vous instruisez de rien, vous ne contribuez en rien à son essor ni au vôtre.
Vous êtes obsédés pathologiquement par le retour aux sources de de l'islam, sont-elles potables tout d'abord et ensuite pourquoi faire et vous y gagnez quoi une fois que vous y êtes ? Comment peut-on faire revivre une culture du sable balayée depuis par les vents du Sirocco à moins que votre modèle suprême ne soit l'Arabie Saoudite témoignage vivant des mœurs de cette époque.
Le passé est passé comme le dit si bien Saint-Augustin, il est mort à tout jamais et on ne peut plus redonner corps et vie sur une ère sur laquelle le voile de l'histoire est tombé.
Vos pseudos aïeux n'ont pas été un modèle de probité morale loin s'en faut. Une horde de pillards, d'assassins, d'exterminateurs et égorgeurs de Juifs, de polythéistes, de chrétiens et des opposants, et et de violeurs.
Ne faites que fantasmer sur la grandeur de l'islam, une religion est à l'image de ses croyants, alors que vous êtes dans les fonds abyssaux de l'humanité.
Qu'a-t-il réellement apporté de si grandiose qu'au point vous pouvez jouir de ses fruits pour l'éternité alors que tous les indicateurs du bien-être humain sont au rouge chez vous ? Vous prenez les vessies pour les lanternes et vous vous émerveillez du mythe de l'islam des lumières, celles qu'il a éteintes surtout sur vous à tout jamais. Votre islam est un interrupteur comme il en existe qu'un dans l'histoire humaine
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Ven 19 Aoû 2016, 10:52

Bon sang arrêtons de leur donner plus d'importance qu'ils en ont. Vous imaginez Algériens et Marocains, Iraniens et Saoudiens, Syriens et Turcs, Palestiniens et Jordaniens, le Qatar et les Émirats, le Yémen et l'Arabie, les Somaliens, Afghans, Soudanais, Indonésiens, Malais, musulmans chinois et indiens, Bangladais, Africains, laisser au vestiaire leur animosité ancestrale et leurs querelles intestinales pour diriger le monde la main dans la main ?
Les musulmans sont seulement frères pendant la prière et encore dès qu'ils sortent de la mosquée ils redeviennent les ennemis jurés. Je crois qu'on exagère trop leur pouvoir si vraiment ils étaient aussi forts qu'on le croit leurs pays ne seraient les pitres de la classe humaine et ne constitueraient pas pas pour la plupart les plus grands foyers de conflits au monde.
Et les près de 80% de non-musulmans ne sont pas des pantins à ce que je sache, un jour ils sortiront de leur silence pour éradiquer l'engeance islamique.
Jamais dans l'histoire ils n'ont formé un bloc homogène soudé comme les doigts d'une main, ils ne font que s'abreuver de la haine d'eux-mêmes qui est leur seule raison d'être et de vivre.
Les fossés entre eux sont encore plus profonds qu'entre eux et les non-musulmans.
Ne les mettons pas sur un piédestal sur lequel ils ne sont jamais monté et ne faisons des tocards des champions olympiques.
Ils se sont surtout mis d'accord entre eux pour s'étriper jusqu'à la nuit des temps.
Ce n'est pas pour autant non plus qu'il faut minimiser leurs capacités de nuisance.
Ils peuvent faire autant de dégâts que des nuées de sauterelles dévastatrices.
Il suffit de regarder l'exemple de certains musulmans de France plutôt que s'inspirer de l'exemple des Chinois et des Hindous pour assurer leur prospérité économique ils préfèrent comme à Aubervilliers jouer aux bandits des quatre chemins dans la pure tradition mahométane.
Le réveil sonnera un jour où l'autre et celui qui ne fait que semer le vent de la terreur depuis 1437 ans finira par récolter la tempête de la mort.

Salem Benammar
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 24 Aoû 2016, 11:46

La charia pour les femmes est pire que l’apartheid et les lois raciales nazies réunies

La charia pour les femmes est pire que l’apartheid et les lois raciales nazies réunies

Selon un dissident iranien: « être née femme  dans les sociétés musulmanes [ pas toutes ] est à la fois un crime capital et une sentence de mort. »                                                                                          

Cet état de stigmatisation pathologique dans lequel se trouve l’humanité féminine, cette malédiction qui la frappe ne peuvent que nous heurter, nous indigner et appeler la communauté internationale prendre toutes les mesures pour son éradication de la surface de la terre. Un nouveau Tribunal Russel pour l’abolition de la charia. Véritable code juridique de la barbarie humaine.

Même le nazisme n’avait autant infériorisé, discriminé et méprisé la femme que l’islam. Au point que la condition de vie des animaux  en Occident pouvait paraître plus reluisante que celle de la femme dans les pays musulmans appliquant la charia, la loi de l’islam, la dotant du statut de femme-esclave  impliquant une multitude de devoirs, censés être la contrepartie de sa dépendance vis–à-vis de son conjoint.                                                                                                                

Ses droits sont inversement proportionnels à ses obligations, quasi- inexistants et aussi dérisoires que sa place dans ces sociétés du culte du patriarcat érigé en mode de gouvernance de la vie de la femme.                                                                                                                          

Asservie et avilie, ne bénéficiant d’aucune liberté de mouvement et de déplacement pour accomplir des actes simples de la vie quotidienne  : conduire un véhicule, souscrire à un abonnement téléphonique, se rendre seule au bureau de poste, faire ses courses, accompagner ses enfants à l’école, se faire délivrer une carte d’identité etc.                                                                    

Quant à voyager  seule ou choisir son conjoint, cela est jugé comme illicite et  contraire aux dogmes de l’islam et peut l’exposer aux pires châtiments.                                                                                                                              

En effet, contrairement aux autres religions monothéistes l’islam qui serait plus assimilée à une idéologie politique totalitaire et ultra-machiste qu’à une religion a fait de la condition de la femme un des piliers  essentiels dans l’édification de sa cité-idéale. Jugée comme impure et afin d’éviter toute souillure de l’espace public,  elle est condamnée à vivre en recluse dans son bagne domestique.  

Et quand elle s’aventure  dans cet espace censé être purifié de toute présence féminine, on la  couvre  de voile depuis les pieds jusqu’à la tête, pour ne pays réveiller le démon qui sommeille chez le mâle musulman.                                                                                                                                                                                

La religion musulmane représente la femme comme une étincelle qui  embrase le feu chez l’homme. Ainsi si on la bannit de la société, c’est non pas pour la protéger elle-même du mâle musulman auquel Allah a octroyé tous les pouvoirs sur la sexualité féminine, mais surtout de protéger l’innocence masculine des tentations du démon féminin.                                            

Plutôt que d’éduquer l’homme au respect de l’inviolabilité du corps de la femme et d’accorder à cette dernière les mêmes droits humains qu’aux hommes, l’islam fait de la femme le bouc-émissaire des crimes sexuels et des brimades dont elle victime.                                                                                  



On lui impute la responsabilité du viol. Si elle est violée c’est parce qu’elle l’a cherchée et qu’elle a certainement outragé sa religion, en refusant de porter par exemple  le voile-protecteur, une espèce de soupape de sécurité qui aurait freiné le désir sexuel de son agresseur qui devient pour la circonstance victime comme ce fut le cas en Turquie, où une jeune fille de 13 ans a été jugée coupable de son viol et s’est trouvée condamnée à une peine de prison, tandis que son violeur a été innocenté.                                                                                                                

Et ce n’est probablement pas la dernière convention internationale sur l’amélioration de la condition féminine dans le monde qui va contribuer à l’humanisation du statut de la femme dans les pays musulmans qui ne vont pas manquer de lui opposer l’exception musulmane pour ne pas la ratifier. Un sacrilège et une hérésie qu’ils se garderont de commettre, ils ne vont pas ainsi valoriser le statut de ce que leur religion considère comme un  rebut humain régi au moyen de la loi canonique de la charia  mais plus canonnière  que canonique et dont chaque règle est autant de boulet de canon tiré sur la femme.

Très pointilleux sur l’immuabilité de la loi de l’islam, les phallocrates idolâtres musulmans ne vont pas renoncer à l’exercice de leur pouvoir absolu sur les femmes ou céder ne serait-ce une once de ce pouvoir pour complaire aux exigences du droit international, jugé incompatible avec le droit musulman.                                                                                                                    

La charia est une bénédiction, une arme sacrée, par le biais de laquelle ils peuvent anéantir juridiquement la femme qu’ils considèrent comme un sujet mineur et un incapable majeur, frappée par la malédiction éternelle, et qu’Allah a dotée de qualités intellectuelles intrinsèques inférieures à l’homme. Ne dit-on pas dans l’islam que la femme est dépourvue de foi et de raison ?                                                                                                    

Un peu comme si leur chef vénéré  Ben Laden était supérieur à Marie Curie.                                      

Elever l’homme et rabaisser la femme, sous prétexte d’un ordre sexuel instauré par Allah est symptomatique de l’incapacité de cette religion de s’inscrire dans la voie de la modernité. Conserver cet ordre au nom de la suprématie et de l’essence prétendument divine de la loi de l’islam sur les lois internationales, celles du bon sens commun et de la dignité humaine, est encore plus criminel et ignominieux.                                                                                                            

On ne fait pas d’une loi rétrograde, raciste, sexiste,  et inhumaine un ordre juridique pour justifier le traitement   humiliant et dégradant infligé à la femme.                                                                                                

Il n’y a pas de valeurs sacrées sans respect des droits de la femme. Comme il n’y a pas de droits fondamentaux sans liberté. Comme il n’y a pas non plus de loi divine sans égalité entre ses créatures.  

Une vraie  religion que peut difficilement être l’islam dans sa forme radicale n’a pas vocation à introduire une différence entre les hommes fondée sur leur seule appartenance sexuelle, afin de créer des mécanismes de dépendance de la femme vis–à-vis de l’homme, condamnée à vivre éternellement dans son ombre.                                                                    

La loi de l’islam que les musulmans veulent en faire une loi universelle, à défaut d’être une loi égalitaire et impartiale, est une loi inique, partisane et liberticide. Elle est l’expression majeure d’un ordre machiste et sexiste qui prolifère sur l’état d assujettissement permanent de la femme.                                                                                                                                                              

Il n’y a pas de loi sans éthique, ni morale, ni justice, une loi qui se prétend divine comme la charia, est une loi de l’arbitraire et de l’inquisition, elle ne saurait être  une prescription de règles de bonne conduite que les musulmans doivent observer pour atteindre la voie de la félicité.                                                                                                                                            

La loi d’Allah n’est en réalité qu’une manoeuvre pernicieuse et insidieuse pour dissoudre les droits des femmes dans un bain d’acide sulfurique. Produit dont ils sont férus pour défigurer les femmes qui veulent rompre les chaînes du despotisme patriarcal comme dans les pays qui appliquent scrupuleusement la charia.                                                                                

La charia n’a d’essence canonique que les larmes des femmes privées de liberté pour l’éternité, que ses partisans de plus en plus nombreux y compris en Occident veulent instaurer comme un ordre nouveau pour la société internationale, ou tout au moins en faire la seule loi pour les musulmans à l’exclusion de toutes les autres.                                                                                    

Alors que cette loi qui est la chambre funéraire des libertés et des droits de la femme, est une pure invention humaine apparue au Xe siècle avec l’Ecole juridique hanbalite dont est issu le wahhabisme, véritable clone du nazisme qui fait des ravages aujourd’hui dans les ghettos européens et les pays dits des révolutions du printemps arabe, qui présentaient la particularité d’être tous gouvernés par despotes laïques.                                                                                                                                

Synonyme surtout  d’apartheid sexuel pour les femmes et de négation du droit à la différence et à la liberté de conscience.                                                                                                                

Quelle différence y a il-t-il entre un régime théocratique musulman qui  maintient la femme dans un état d’enfermement psychologique, social, intellectuel et humain et le nazisme et ses camps de la mort ou le stalinisme et son Goulag ?

La charia est négatrice la  personnalité de la femme, comme si la femme n’est pas un être humain accompli et à part entière.  Sans âme ni psyché.                                                                                                                                                            

Au nom du sacré, les partisans de la charia jugent que la femme pas de volonté propre, ni de libre-arbitre, cela est valable d’ailleurs pour tous les musulmans, elle est juste un réceptacle sexuel, une mère pondeuse. Elle n’existe jamais par elle-même, Allah l’a créé pour procurer du plaisir à ses vaillants combattants et lui donner de la chair à canon pour conquérir le monde.  

Le Coran  lui définit ses devoirs qui sont autant de droits de son époux détenus sur sa personne.                                                                                                                                

Seule la satisfaction de ses obligations de soumission notamment sexuelles à l’égard de son époux son seigneur et maître, le laboureur de son corps lui garantit une place au paradis auprès de ce dernier.                                                                                                                                    

Parait-il seul moyen pour assurer la pérennité du couple, en faisant de la femme une obligée non consentante pour l’homme.                                                                                                  

En clair, les droits de la femme découlent de ses obligations à l’égard de son époux.  Et comme il est dit dans le Coran: » Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance » ( sourate 2; de la Vache verset 228).                                                

En réalité des droits au rabais, minimalistes qui dépendent de la seule volonté de mâle-dominateur-propriétaire de plein droit de son corps et qui sont la contrepartie de sa bonne conduite. A  contrario, il est permis de la punir, la châtier, la reléguer, la lapider, la répudier, la brimer, l’humilier, la frapper, la défigurer si elle  se rebelle, se refuse ou désobéit à celui qu’Allah a élevé au-dessus d’elle et dont il  en a fait son maître-esclavagiste.

Et avec la wahhabisation des sociétés musulmanes qui n’est que le retour aux vraies sources de l’islam et une résurgence de la barbarie humaine, les droits de la femme les plus élémentaires seront jugées une hérésie, un sacrilège que les Majless choura, conseil consultatif, ne manqueront pas d’abolir pour incompatibilité avec les lois fondamentales de l’islam.                                    

Il y a tout lieu de s’inquiéter du sort de la femme qui va être ou en passe de l’être la première victime des changements de cap politique  que connaissent notamment les pays arabisés.

Elle risque d’être le « juif » de ces sociétés. Bannies et discriminées du fait des pouvoirs exorbitants octroyés par le Coran lui-même aux hommes.

Ce sera comme en Arabie Saoudite, au Yémen, en Afghanistan, au Soudan ou dans les régions tribales du Pakistan, où l’homme dispose d’un droit de vie et de mort sur la femme.

                                                                                                                                       La charia est en quelque sorte un acte de propriété dont l’objet est la possession et donc la colonisation du corps et de l’esprit de la femme.                                                                  

Contrairement aux contrats de droit civil, cet acte fixerait les contraintes et les servitudes auxquelles sont sont soumises les femmes.                                                                                  

Si elle veut bénéficier de la miséricorde divine, elle n’a guère d’alternative que de se plier à la volonté de son époux, censé pourvoir à ses besoins mais à condition que son comportement soit en conformité avec les règles fixées par le Coran qui sont la porte ouverte au viol conjugal.  La femme ne doit pas se révolter contre ce qu’Allah lui a assigné comme statut. Tout acte de résilience lui vaut de subir la double-peine : la mort et les feux de l’enfer.                                                              

                                                                                                                                                          Ainsi la femme est considérée comme un simple objet sexuel dont la seule fonction outre la procréation est de satisfaire les pulsions sexuelles de son mari et si elle s’y refuse elle se trouve exposée au courroux d’Allah.                                                                                                          

Selon un hadith, une femme qui refuse de rejoindre son mari dans son lit est maudite par les anges toute la nuit :  » Si l’homme invite sa femme dans son lit pour copuler avec et qu’elle refuse et qu’il passe la nuit en colère contre elle les anges la maudiront jusqu’au matin. »


Du fait que Dieu accorde à l’homme une prééminence absolue sur la femme, elle ne peut que se résigner à accepter sa condition féminine qui ne doit souffrir d aucun écart de sa part si elle veut gagner les faveurs divines qui sont la résultante de sa totale soumission à l’homme.


Par conséquent, seules les femmes obéissantes et qui suivent la voie d’Allah, celle de la charia, sont par définition des femmes vertueuses et dignes de la miséricorde divine.


En l’occurrence plus les femmes se laissent domestiquer  et sont  dans l acceptation consentie de leur sort et se  font apprivoiser par les hommes, plus Dieu en est satisfait, plus il les comblera de ses bienfaits.
En clair, le bagne  ou l’enfer au ciel, alors que le prophète lui-même leur promet l’enfer.   Elle doit contre son gré accepter l’enferment sur terre, la  réclusion perpétuelle si elle veut jouir de liberté très hypothétiques  dans l’au-delà. Et tout ça au nom de l’impureté et de la malignité éternelle rattachées à la femme. Et comme le dit Malek Chebel, un tartuffe patenté pourtant : « Elle est l’autre énigme inquiétante qu’il faut voiler. »
Si le retour de la charia qui se profile dans le ciel des pays du Printemps Arabe est une aubaine pour les hommes musulmans car elle va rétablir  et conforter leurs droits exorbitants sur leurs femmes, elle est annonciatrice du goulag pour les femmes et du rétablissement d un régime concentrationnaire humiliant et dégradant pour la condition humaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 25 Aoû 2016, 11:18

Entre une femme non voilée et une femme voilée, c’est la différence entre la vie et la mort

Entre une femme non voilée et une femme voilée, c’est la différence entre la vie et la mort
Salem Ben Ammar Un commentaire

Je préfère le visage découvert d’une femme qui m’éblouit de toute sa lumière céleste et qui respire la vie plutôt qu’un visage couvert qui m’attriste et me chagrine et qui évoque l’image d’un macchabée.

Les femmes non voilées sont les filles d’Era et les femmes voilées sont celles de Thanatos. La vie contre la mort.

A chaque fois que je croise une femme qui enterre son humanité en se voilant la face de peur de laisser apparaître ses pulsions auto-destructrices qui déforment son visage, j’ai l’impression de rencontrer une revenante d’outre-tombe.

Porter le voile n’est rien d’autre pour elle que le symptôme de leur aversion pathologique de cette vie de forçats condamnés à porter les chaînes de l’infamie et de leur relégation éternelle à l’ombre des hommes qui les entravent au-delà de leur mort.
Leur voile est la juste expression de leurs conditions de vie terrestres exécrables et de leur état d’aliénation mentale irréversible qui les situeraient à la dernière place après les crapauds pour paraphraser la troisième figure de la Trinité ultra-machiste islamique qui a fait de la haine de la femme un de ses piliers essentiels.
« Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et, de celui-ci, créa son épouse, puis de leur union, il fit naître beaucoup d’hommes et de femmes. IV, 1



Sortie de l’intérieur de l’homme comme dit Mahomet pour lui servir d’objet de confort sexuel et de bonne à tout faire:

« Il a créé pour vous, tirées de vous-mêmes, des épouses afin que vous vous reposiez auprès d’elles et Il a fait naître entre vous l’amour et la bonté. XXX, 21 »

Il est difficile d’imaginer que ces femmes voilées soient ignorantes de leur état d’infériorité et de leur statut de champ de labour, harth,
Sourate 2 : AL-BAQARAH (La Vache) verset 223 : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez et oeuvrez pour vous-même à l’avance. craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez.Et fait gracieuse annonces aux croyants ! »

En se drapant dans leur linceul elles portent le deuil de leur disparition de leur vivant, car elles savent qu’elles ne sont qu’un champ de labour, un terrain sexuel que l’homme peut travailler selon son bon vouloir et à chaque fois qu’il en éprouve le besoin. Un vulgaire réceptacle pour recueillir un liquide gluant qu’Allah lui dépose par ses laboureurs interposés.

Nées pour répondre aux désirs sexuels des hommes dans les conditions fixées par le Coran, comme l’interdiction des rapports sexuels lors des périodes de menstrues,Ils [les hommes] s’interrogent au sujet de la menstruation des femmes. Dis-leur : «C’est un mal. Séparez- vous d’elles durant les règles. N’ayez point de rapports charnels avec elles tant qu’elles sont en état d’impureté. Lorsqu’elles sont purifiées, allez à elles comme Dieu vous l’a ordonné.» II, 222.
Le Coran ne fixe pas d’âge plancher pour l’usage de la femme à des fins de consommation sexuelle, il est généralement fixé dès la prépuberté , verset 4 de la sourate LXV, à l’instar de Mahomet lui-même qui mériterait le titre du prophète de la pédophilie, qui a épousé Aïcha à l’âge où elle jouait encore à la poupée comme l’a rapporté son biographe Al-Boukhari.’Aisha a rapporté jouer avec les poupées en présence du prophète..
‘Aisha n’était qu’une petite fille, n’ayant pas encore atteint l’âge de la puberté
Sahih Bukhari Volume 8, Livre 73, Numéro 151.
Témoignage corroboré par Muslim, hadith 114, « J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi ». Puis elle relatait: « … Ma mère, ‘Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j’étais sur une balançoire, ..elles .. se mirent à me parer. J’avais à peine fini, que l’Envoyé d’Allah entra, lorsqu’il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains. »

En toute évidence, quel que soit l’âge auquel la femme musulmane est jugée apte à subir les assauts sexuels de son prédateur, que ce soit dans le cas d’Aïcha victime d’un viol caractérisé, la femme musulmane n’a pas à exprimer sa volonté ou son consentement quand la relation sexuelle qui lui est imposée. Allah ordonne et le l’homme musulman exécute son forfait.

A 30 ans elle est déjà vieille. A 40 elle est trop vieille. Son parcours d’objet
sexuel s’achève comme s’achève la durée de vie d’une pile électrique.
Ce voile n’est pas sans rappeler étrangement la Ka’aba, ce sarcophage noir à l’intérieur et couvert d’un drap noir tant vénéré par les musulmans qui laissent subsister un doute sur la nature monothéiste de l’islam, il traduit leur noir abyssal intérieur qu’elles camouflent en s’enveloppant dans leur
linceul.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 07 Sep 2016, 15:35

:mains:

De tous les Dieux le pire est celui de l’islam


07/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Ce Dieu dont tout le monde sans que personne n’ait jamais apporté la preuve formelle et et matérielle de son existence. Objet de toutes les spéculations et de controverses. On dit qu’il est le créateur de tout. Mais pourquoi a-t-il créé autant de voies pour l’atteindre alors qu’une seule aurait suffi ?   Il se serait contenté dès le départ d’une seule et unique croyance pour tous immuable et intemporelle qui n’a pas de nouveau lifting qui la mute complètement sous prétexte que la nouvelle copie est la meilleure et qui s’oppose à la précédente toit en faisant croire que c’est la définitive et l’irréversible et qui ne doit subir aucun changement.

Un Dieu versatile, discriminatoire, sexiste, différentialiste, rancunier. revanchard, sans aucune suite logique dans ses idées qui n’assume pas ses fautes lourdes de conséquences pour l’unité des hommes. Un Dieu comme celui de l’islam qui ordonne et sanctifie le meurtre de celui qui est différent de soi n’a même pas sa place dans le musée des horreurs.DS

Un Dieu qui a l’art de monter les hommes les uns contre les autres, fouteur de troubles et diviseur insensé et qui se contredit à chaque fois en se dénigrant lui-même il ne peut être qu’une marionnette entre les mains des chefs marionnettistes qu’on fait passer comme étant eux mêmes issus du petit peuple afin que les masses de crédules s’y reconnaissent

Un vrai Dieu n’insulte jamais sa supposée créature ni la menace des pires châtiments pour avoir soi-disant dérivé de son chemin et qui crée un nouveau chemin pire encore que le précédent. Le vrai Dieu dans lequel se reconnaît tous les hommes de toutes les cultures et de toutes les origines et couleurs aurait choisi une chaîne de prophètes non-exclusive à telle région du monde en donnant une portée universelle à leurs messages, ce qui n’était pas le cas à l’origine. Le premier de ses miracles aurait été d’avoir une chaîne de prophètes issus de tous les groupes ethniques du monde s’exprimant miraculeusement dans une langue commune à toute l’humanité. S’il était le père-géniteur de l’homme les hommes parleraient la même langue et il n’y aurait pas autant de guerres menées en son nom où chacun veut imposer sa vérité à l’autre. S’il parlait aux hommes il n’aurait qu’à clamer leurs ardeurs mortifères autour de sa parole qui n’est pas la même pour tous
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 07 Sep 2016, 15:38

Merci Yacoub pour ce que vous écrivez.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 24 Sep 2016, 13:58

L’islam compatible avec la République c’est comme la mort avec la vie et la France aura vécu
24/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Les Français doivent désormais faire confiance en l’islam. La République a l’avenir en rose avec lui. Un excellent parti pour elle et tous les candidats à l’Élysée le certifient et même Marine Le Pen s’y met.

Je jure sur le Corampf qu’il est compatible, soluble, associable, conciliable, diluable, fondable, malléable, flexible, modulable, arrangeable, adaptable, accommodable, digérable ingurgitable. On va enfin pouvoir vivre l’islam comme là-bas. Du bonheur garanti. Plus d’aides sociales, de CMU, d’allocs, de candidats à l’immigration clandestine, d’ISF,. Plus de fric pour les écoles publiques et les hôpitaux. Plus de recherche et développement tout pour la vulgarisation du Coran. Plus des nuits de sommeil de 8 heures car la prière vaut mille fois  tous les sommeils du monde.

On se soignera au Coran et à la pisse du chameau. Que du bonheur pour le budget de la nation. Fini les déficits publics. On fermera les sales de concert et place aux centres de la Kommandantur  nazislamiste..

Plus de grève, de syndicats et de revendications salariales et des droits des femmes à disposer de leur corps et de choisir leurs partenaires.

L’homosexualité ne sera plus visible et les homos doivent se cacher pour ne pas être lynchés. Plus de partis politiques et d’élections libres. Les lois sont dictées par Allah et l’homme doit les exécuter quelque soit le contexte et indépendamment de son libre-arbitre. Allah ne veut que le bien des hommes même si cela n’est pas à leurs goûts. Allah sait ce qui convient aux hommes et ne les déçoit jamais.

Plus de planning familial, de contraception,  et de protection de la petite enfance surtout de sexe féminin qui sera cueilli dès le berceau pour les bonnes âmes masculines pour la protéger de la tentation en l’élevant jusqu’à l’âge de 9 ans pour leurs besoins sexuels même si entre temps il est permis de pratiquer comme Mahomet sur Aïcha l’entre-jambes..

Plus de répression du viol conjugal et des agressions sexuelles. Les lois favorables aux femmes seront abolies et la femme violée sera condamnée ou mariée à son violeur pour sauver l’honneur des siens.

Le voile pour toutes les femmes du berceau jusqu’à la mort et le djihad dès l’âge de 12 ans car on est déjà homme en islam, sine al ballagh.

Plus de prohibition de la pédophilie et de politique environnementale..

Les églises et les cathédrales transformées en mosquées comme là-bas.

Que du bonheur  pour les concupiscents, les vautours et les détraques en tous genres. Les patrons n’ont plus à s’en faire les employés sauront se taire pour ne pas commettre la fitna et finir en enfer.

La France sera le 58 e pays de l’OCI pour finir par ressembler à l’Arabie Saoudite comme elle en a déjà un avant-goût avec ses îlots islamisés.

Le retour à l’état nature et la France pourra se réjouir d’avoir démontré par la preuve de sa néantisation qu’elle est parfaitement soluble dans l’islam.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 24 Sep 2016, 14:31

J'ai l'impression qu'on est là sous le coup de l'application des lois relatives à l'incitation à la haine raciale et religieuse...

Salem Benammar dénonce l'islam contre anti-humain

Et il n'y a rien qui vous choque dans ce titre???
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 24 Sep 2016, 14:41

L'islam a fait 270 millions de morts depuis 622 jusqu'à maintenant. Rien qu'en Inde, il a fait 80 millions de morts. En Afrique, il a fait 40 millions.
Tant qu'il y aura des idiots utiles de l'islam, il ne pourra que continuer la conscience en paix.

20 millions de Bouddhistes massacrés en Afghanistan lors des conquêtes des hordes de Mahomet !

80 millions d'Hindous lors de l'Hindi Kouch , Bouddhas géants millénaires explosés par les hordes de Mahomet de la tribu des Talibans !
attentats sanglants régulièrement commis en Thaïlande contre des Bouddhistes par la minorité musulmane du pays !

Et cet illuminé Tibétain pose avec une soldate de l'islam ,torchon islamique en étendant sur la gueule ! ..

Soit le type est fou ,soit lui aussi est corrompu par la barbarie Saoudite ,comme l'Onu , Clinton et nos pourris d'ici .

Heureusement que les Birmans ne sont pas aussi cons , sinon leur pays serait en train de mourir par la barbarie islamique comme la Suède et bien d'autres pays Occidentaux aujourd’hui.

Petit rappel : L'Afghanistan ,mais aussi une partie de l'Iran et bien sûr le Pakistan qui faisait partie de l'Inde ,étaient peuplés essentiellement de Bouddhistes et d'Hindous avant les conquêtes musulmanes !

Où sont ils aujourd’hui ? Les génocides décrit plus haut en sont l'explication !

Qui demande des comptes aux musulmans pour les plus grands génocides commis dans l'histoire ?

Non au contraire ,il faut juste aujourd’hui s'excuser d'être islamophobe et surtout il faut leur préparer le terrain pour qu'ils commettent cette fois ci le génocide tant rêvé par Allah lui même , le génocide final des mécréants Juifs et Chrétiens et ce sont certains de ces derniers qui sont en train de les y aider .
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 26 Sep 2016, 09:13

yacoub a écrit:
Et cet illuminé Tibétain pose avec une soldate de l'islam ,torchon islamique en étendant sur la gueule ! ..

Soit le type est fou ,soit lui aussi est corrompu par la barbarie Saoudite ,comme l'Onu , Clinton et nos pourris d'ici .

Le Dalai Lama est sans aucun doute sous l'influence de certains enjeux politiques.
Quand on connait le passé du Dalai Lama on peut douter de sa sincérité et de son authenticité en tant que grand lama. Il est aujourd'hui politiquement correct d’être ouvert à tout et de tout accepter.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 26 Sep 2016, 23:44

Mon pauvre yacoub, tu tentes de réveiller certaines lavettes ici, mais tu sais sans doute maintenant que tu dépenses ton énergie dans un bestiaire d'autruches. Tant qu'elles ne subiront pas la sensation de la froide lame à leur gorge, elles continueront leur aveuglement dans leur confort. Tu sais, c'est comme les fourmis dans une maison, elles vont explorer sans stress, mais une ombre générée par une main sur le point des écraser, fera réagir mais sera trop tard pour elles. C'est un peu ça une autruche,
surtout si dans son confort elle bave de ses leçons de moralité à deux centimes. Prenez l'exemple de l'ombre de lui-même plus haut, s'en est un champion.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 27 Sep 2016, 22:33

adamev a écrit:
J'ai l'impression qu'on est là sous le coup de l'application des lois relatives à l'incitation à la haine raciale et religieuse...

Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain

Et il n'y a rien qui vous choque dans ce titre???

C'est une opinion qui n'engage que son auteur , clairement identifié . Pourquoi ne pourrait-il pas s'exprimer ?

En tant que franc-maçon , n'êtes-vous pas partisan de la liberté d'expression , Adamev ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Galaxi



Féminin Messages : 143
Inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 28 Sep 2016, 18:29

Merci Yacoub de nous démontrer que la race humaine n'est pas encore entièrement décérébrée, ce n'est pas facile tous les jours de voir clair dans ce monde devenu complètement fou !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9384
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 29 Sep 2016, 10:12

" Playboy " donne l'image et la parole à une journaliste voilée , qui explique son humanisme .

Une révolution pour ce périodique acharné à dénuder les femmes ...

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 29 Sep 2016, 12:55

adamev a écrit:
J'ai l'impression qu'on est là sous le coup de l'application des lois relatives à l'incitation à la haine raciale et religieuse...

Salem Benammar dénonce l'islam contre anti-humain

Et il n'y a rien qui vous choque dans ce titre???

L'islam n'est pas une race alors c'est quoi cette insinuation de haine raciale si ce n'est pas de la calomnie ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Jeu 29 Sep 2016, 23:09

C'est l'argument fondé par les frères musulmans et qui fit le tour du monde, que mêmes les traîtres
comme ci-haut utilisent à plein. Mr.Red Ce genre de malade, ne manquera jamais d'attaquer l'Église, mais se foutent
tellement du reste, bien-sûr en autant qu'ils ne soient pas victimes de quoi que ce soit, iront jusqu'à t'accuser de racisme,
alors que tu parles que de la religion. De la puanteur démagogique!
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Ven 30 Sep 2016, 11:20

Salem Benammar
1 h ·

En France il vaut mieux être imam et faire l'apologie du racisme, de la haine du juif, de la pédophilie et du jihad que de faire tomber le masque de l'islam.

On est aussitôt accusé de souffler sur la braise de la discorde et de l'inimitié entre les citoyens français, comme si les musulmans pouvaient concilier leur fidélité à l'islam et leur citoyenneté française.



On honore des Dalil Boubaker et des Oubrou grands admirateurs de Hassan al-Banna qui ne jurait que par Allah, Mahomet et Hitler et on harcèle et stigmatise les patriotes.

Moins vous portez la France dans votre cœur plus vous êtes adulés et choyés.

La France est plus que jamais maso et grand mal fasse aux Français qui la défendent.

Salem Benammar


Je lisais quelque part que les Tunisiennes avaient connu l'IVG avant les Françaises..

Une ânerie crasse.

Chez les Tunisiennes qui n'avait jamais été l'expression de leur choix,elle leur avait été dictée par Bourguiba pour soigner la plaie nataliste qui gangrenait son pays.

Elle s'inscrivait par conséquent dans le cadre de la politique malthusienne de contrôle des naissances.

N'insultons pas la liberté en faisant un parallèle avec une mesure dictatoriale quand bien même elle était de bon sens.

Chez les Françaises, elle le fruit d'une âpre pour avoir le droit de disposer en toute liberté de leur corps.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 12 Oct 2016, 10:32

Autant donner la parole à un arbre que de faire comprendre à un musulman qu’il a tout faux sur l’islam

Salem Ben Ammar   

Oui! l’islam est paix, amour et tolérance pour les musulmans et ils en sont certains. Non! l’islam est à des années-lumière de ce qu’ils croient ou veulent faire croire.

Mais avec leurs oeillères en bois de palmier, ils sont convaincus dogmatiquement que l’islam est plus que parfait et il n’y a que ses ennemis qui ne le voient pas. Il ne faut pas les troubler dans leur certitudes pour ne pas être taxés d’islamophobes.

Le pire avec eux est qu’ils sont comme un aveugle qui en veut à un voyant de voir les obstacles qui obstruent la voie.

Atteints de cécité mentale, dépourvus de tout esprit critique et souffrant de troubles de discernement résultats d’un endoctrinement pervers du berceau jusqu’à la mort qui agit comme un dissolvant sur leur processus intellectuel de raisonnement et de décision et transforme un ange en démon.

Comme tous les sujets victimes de manipulations mentales, les musulmans se nourrissent d’illusions sur la beauté de l’islam. Jamais ils ne se demanderaient et si l’islam n’est pas celui qu’on croit ? Ils doivent s’en tenir expressément et fidèlement à l’image idyllique transmise de génération en générations sans chercher à la modifier et lui faire subir les moindres retouches pour l’accommoder à leurs besoins e à leur temps.

Un legs immuable qui doit rester en l’état. Se poser la question sur le sens de ce legs est un sacrilège. Il est une relique que l’on doit préserver et la vénérer.
Bien souvent, les musulmans pris dans e tourbillon d’ivresse leur adoration excessive de l’islam perdent le sens des réalités et se murent dans leurs certitudes islamo-centristes.

Trop d’adoration nuit à l’objectivité et on veut faire de ses illusions des arguments imparables et indiscutables. Comme le doute n’est pas permis dans l’enseignement doctrinaire musulman, il va de soi que les musulmans ne peuvent supporter et tolérer que l’on ne partage pas leur fascination aveugle pour l’islam.

Intransigeants et inflexibles qu’il est plus facile de faire recouvrer la vue à un aveugle et l’audition à un sourd que de leur ouvrir les yeux et leur faire entendre la voix de la raison sur la vérité de l’islam afin qu’ils prennent conscience que leur religion n’est pas une religion en tant que telle, qu’elle est une imposture, une doctrine perverse, nauséabonde et immorale née dans la tête d’un gourou pour abuser de la crédulité des siens en les nourrissant de fantasmes lubriques, une substance toxique neurodégénérative, une idéologie mortifère de la pire espèce qui glacerait d’effroi les nazis.

Enfermés dans leur bunker mental, ils font du déni des évidences leur système d’auto-persuasion et par conséquent de défense.

Pour eux, l’islam est une religion au-dessus de tout soupçon, elle est une chance pour l’humanité. Alors qu’elle ne l’est pas même pas pour eux-mêmes. Mais de cela ils n’en ont que faire, il est victime de dénigrement et de déstabilisation téléguidée par ses ennemis. Ils donnent du sens au non-sens en allant jusqu’à proclamer que la violence barbare dévoie l’islam et elle n’est en réalité que l’oeuvre des juifs et des occidentaux qui utilisent des créatures pseudo-musulmanes pour le saborder.

L’islam est une blanche colombe puisque les musulmans le disent. Ils n’ont pas besoin de le démontrer, leur parole se suffit d’elle-même. L’islam est la cible d’un complot. Des délires de schizophrènes qui ne peuvent pas admettre qu’ils sont dans l’erreur voire qu’ils se mentent à à eux-mêmes. C’est peine perdue de leur faire reconnaître que la violence est consubstantielle à l’islam et qu’il n’y a pas d’islam sans terrorisme.

L’islam n’a jamais été une ode de paix et cette violence barbare s’inscrit dans la continuité logique de l’histoire événementielle de l’islam qui devrait être classée au chapitre des crimes contre l’humanité et ni les écrits coraniques et la sunna mahométane qui portent sont un poison mortel pour l’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 15 Oct 2016, 04:09

Bonjour,

sans être naïf de l'islam si on se dit Chrétien il faut tout de même se rappeler ce que Jésus nous a DIT , ou alors a-t-Il dit cela et ça n'a aucun sens ??
ou alors nous parle T-Il de quelque chose qu'on a pas compris d'une réalité qui dépasse notre petit monde bien armé bien peureux !
Évangile veut dire " La Bonne nouvelle du Royaume de Dieu !" ha tient le Royaume de Dieu qu'est-ce qu'il vient faire là hein ?!

alors voila ce que d’après Jésus le Royaume est et implique !!

Mathieu 5

38 Vous avez appris qu'il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent. 39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. 40 Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. 41 Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. 42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.

43 Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. 44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, 45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. 46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? 47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même? 48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait

Alors Chrétien comme Jésus nous le propose et Offre par l'Esprit Saint ! ou christianisme idéologique humain prés a faire l'inverse de ce que Jésus Dit !?

a quoi cela sert de dire que l'islam est trahison si nous même trahissons !?

Jésus devait nous parler d'autre chose que de notre petite politique , mais de quoi parlait Il alors ??
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Sam 15 Oct 2016, 13:31

Vraiment idiot dans sans bulle une fois de plus, jusqu'à être dégeulassement démagogue!
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 16 Oct 2016, 12:36

L’islam, cette religion de l’intolérance et de la haine
16/10/2016 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

La question que nos braves et fiers hidalgos musulmans devraient se poser pourquoi leur religion fait-elle  l’unanimité contre elle atteignant un niveau record de rejet, suscitant phobie, méfiance, hostilité et angoisse ?

Si elle était vraiment une douce colombe elle ne serait pas synonyme de frayeur et de terreur et se trouver en première ligne dans les rubriques des faits divers. C’est moins sa perception chez les autres qui pose problème que l’image sinistre et cauchemardesque que l’islam véhicule.

Pénaliser l’allergie à l’islam c’est comme si on condamnait les allergiques au pollen. Quant à la phobie de l’islam, c’est une pathologie propre à mes chers amis musulmans qui n’ont pas le cran de quitter cette religion qui les menace de mort s’il s’hasarde à la quitter et des feux de l’enfer après leur mort.

L’islam est un mari jaloux et possessif, il ne peut exister que dans l’intimidation et la violence physique. Ses prétendus fidèles sont ses proies, elles n’ont de salut que dans leur propre destruction.




Lettre ouverte à Mr François Hollande : l’amalgame est celui que vous faites entre l’islam et la démocratie
Salem Ben Ammar Un commentaire

Monsieur Hollande je ne saurais vous rappeler que le courage politique est de dire toute la vérité aux français au péril de votre carrière politique. Pour paraphraser Michel Noir il vaut mieux sauver son honneur que de gagner les élections . Faites-vous vôtre cette citation de Sophocle : "Je préfère encore un échec honorable à une lâche victoire."

Il y a des défaites plus glorieuses que des victoires au goût amer de la trahison, la lâcheté et la collaboration. Votre entêtement à vouloir ménager la chèvre et le chou est peut-être payant électoralement et encore mais c’est un exercice qui n’est pas sans danger pour la pérennité de la France elle-même. En multipliant comme vous le faites les gestes de bonne volonté à l’égard du loup musulman qui ne cesse d’aiguiser ses crocs sur la France au cours de ces derniers mois comme il vient de le démontrer à Dijon, Joué-les-Tours, Nantes, Montrouge, Porte de Vincennes et Charlie Hebdo vous endossez les habits de l’avocat de l’islam aux dépens de la France et des Français dont vous êtes censé être garant de leur sécurité.

Plutôt que de désigner nommément le vrai coupable de ces actes terroristes qui viennent de plonger la France dans un des pires cauchemars de son histoire vous vous évertuez à défendre l’indéfendable en donnant l’impression de plaider la cause de ces forces hostiles à la république.

Monsieurr Hollande ce n’est pas la France qui est un danger pour l’islam, c’est ce dernier qui la convoite et œuvre depuis le huitième siècle à sa colonisation. Les Merah, les Kelkal, les Baghal, les Nemouche, les frères Kouachy et les Coulibaly s’inscrivent dans la continuité des Sarasins. Ils sont des soldats d’Allah en guerre coloniale contre la France qui n’aura de cesse d’être épargnée par les vagues d’assaut djihado-terroriste tant qu’elle ne sera tombée sous le joug de l’islam.

Les attentats terroristes dont la France est le théâtre aujourd’hui ne sont en réalité que le prélude d’une guerre de grande envergure que l’islam ne va pas tarder de livrer au reste du monde dont la France est une des cibles privilégiées en sa qualité de terre symbole de la laïcité cette ennemie jurée de l’islam.

Leur attaque contre Charlie Hebdo ne sont pas une atteinte à la liberté d’expression contrairement aux analyses qui ont été faites ici et là, c’est un acte de guerre contre un Etat souverain dont vous êtes le gardien.

Que connaissez-vous à cette religion pour vanter sa compatibilté avec la démocratie et son éligibilité dans un environnement laïc ? Autant concilier le nazisme avec cette dernière.

Que savez-vous de l’islam et de l’islamisme pour exorter vos concitoyens à ne pas tomber dans le piège de l’amalgame ? C’est vous-même qui le faites avec votre excès de zèle à vouloir draper l’islam dans sa vertu, « ce cadavre putrifié qui nous empoisonne la vie » comme le qualifie si bien Kamal Atatürk.

Comment osez-vous prétendre que les islamistes ne sont pas des musulmans alors que la différence est simplement sémantique ? Les dissocier revient à distinguer les nazis des hitlériens, ils sont tous les deux marqués du sceau de l’islam, professant la même foi, vénérant le même dieu, idolâtrant le même prophète, accomplissant les mêmes rituels et puisant leurs connaissances dans le Coran et les Hadiths. Ils n’ont de modèle autre à suivre que le prophète lui-même, partagent les mêmes rêves cosmiques et hégémoniques et tous nourris au biberon doctrinaire de la haine du juif, du chrétien , de l’athée, du progressiste, de l’apostat, de l’humaniste, de tout ce qui est différent de soi et qui ne fait pas allégeance à cette idéologie inhumaine, esclavagiste et liberticide, Les propos de Tocqueville à leur égard devraient vous servir plus que jamais de phare pour comprendre la nature belliciste et guerrière de cette religion sans consistance idéologique et qui n’a pu traverser les siècles que grâce à la peur qu’elle suscite d’abord chez ses adorateurs : »J’ai beaucoup étudié le Coran (…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman (.) je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès. »

Aussi bien vous que votre prédécesseur vous avez fait preuve d’une naïveté coupable en armant les islamistes en Syrie sans évaluer ni la haute nocivité de l’islam lui-même et ni les effets pervers d’une telle politique de soutien aveugle et douteux qui est un glaive comme celui orne le drapeau de vos amis saoudiens que vous leur offrez pour égorger vos compatriotes.

Vous n’avez pas retenu la leçon de la Yougoslavie à laquelle on doit la prolifération des armes de guerre dans les cités-Emirats françaises accompagnée paradoxalement par la radicalisation des jeunes musulmans et des propres enfants de la république tombés dans les filets des gourous musulmans alors qu’ils n’ont pas encore atteints l’âge de la majorité.

Jamais vous ne vous êtes préoccupé des conversions précoces de vos enfants venus grossir les escadrons de la mort. Tout se passe comme si l’islam bénéficie d’un traitement de faveur qui lui laisse toutes les coudées franches de miner les fondements-mêmes de la république. Je ne saurais qualifier votre politique comme étant favorable à l’islam mais permettez-moi de douter de son objectivité et de sa teneur laïque.

Ce que les Français attendent de vous est de mettre les musulmans face à leurs responsabilités citoyennes et républicaines. Il est de votre devoir de les interpeler sur leur choix entre la France et l’islam. Les musulmans n’ont de patrie que l’Oumma qu’ils doivent instaurer aux dépens des Etats-nations.

Vous êtes sans savoir qu’un musulman est loyal à sa religion et jamais à son pays national. Pariez sur ses chances d’intégration c’est faire fi de la clairvoyance du Général de Gaulle : « Les musulmans ne sont pas français, ceux qui prônent l’intégration, ont une cervelle de colibri. »

Vous dites que les musulmans sont les premières victimes de l’islam fondamentaliste qui est un pléonasme puisque que c’est l’essence-même de l’islam qui se caractérise par ses dogmes radicaux, personne ne conteste la réalité des faits mais c’est aux musulmans eux-mêmes d’éradiquer l’ultra-violence qui sévit en leur sein depuis 1435 ans.

Je reste sceptique personnellement quant à leur volonté de vivre en paix et en harmonie avec les autres composantes de la société française. Convaincus de la supériorité absolue de leur modèle sociètal et de leurs lois ils ne feront aucun effort d’adaptation à un environnement qui n’est pas d’essence divine. Un musulman ne doit pas s’adapter à la France c’est à la France de s’adapter à lui.

Quelle que soit l’appellation dont vous les affublez islamises ou musulmans ils oeuvrent tous à la destruction des lois de la république et l’instauration de la charia. Obsédés par figer l’humanité dans la pierre mortuaire de la Ka’aba :

Quels gages républicains et humanistes les musulmans vous ont donné ? Aucun sauf erreur ou omission de ma part. Sont-ils sortis en grand nombre pour condamner les actes monstrueux des leurs ? Ils ont brillé encore une fois par leur silence et préférer ergoter sur la théorie du complot judéo-occidental en salissant la mémoire des 17 victimes de la boucherie de la semaine dernière.

Vous n’avez pas à vous faire leur porte-voix quoi que vous fassiez pour eux jamais vous ne ferez d’un musulman un enfant de la république. Les victimes musulmanes tombées de la barbarie de leurs frères qui vous chagrinent tant sont des martyrs au même titre que les frères Kouachi et Coulibaly. Un musulman qu’il soit victime ou terroriste mort dans le sentier d’Allah est ressuscité auprès d’Allah qui le couvre de tous ses bienfaits. C’est un chahid, un martyr.

Vous n’avez pas le droit de venir troubler le deuil des Français en venant inopportunément vous épancher dans les médias sur la tragédie des musulmans alors que vous-même vous ne faites rien pour l’enrayer en Syrie et en Irak.

Monsieur Hollande vous cherchez à accorder à cette calamité de religion des circonstances atténuantes alors qu’elle mérite d’être interdite du territoire français. Quelques soient vos arguments et vos intentions fussent-elles les plus bienveillantes, il n’y a aucune raison pour que des Français se fassent massacrer pour autant par des musulmans sous prétexte qu’ils tuent aussi leurs . coreligionnaires alors qu’ils l’ont toujours fait. Ils ont commencé à s’égorger entre eux dès le lendemain de la mort de leur prophète, ce bédouin pilleur, sans foi ni loi, un bandit des quatre chemins, un charlatan, un pédophile notoire et un sanguinaire, « Celui qui prétend être le prophète d’Allah devrait avoir des lettres de créances, c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie. Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterre, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu. »
(Monseigneur Louis Pavy – Évêque d’Alger / 1805-1866)

Monsieur Hollande vous êtes suffisamment intelligent pour savoir que le vrai coupable est l’islam lui-même qui arme la main des siens. Lisez attentivement le Coran si vous ne l’avez pas encore fait vous verrez qu’à côté Mein Kampf est une ode d’amour.

Pour conclure, en étant certain que vous connaissez déjà cette citation de Bossuet que je vous prierais toutefois de méditer : »L’islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. » Et si jamais vous doutez de son accent plus que jamais contemporain soyez attentifs à cette mise en garde claire et sans équivoque de Montesquieu :
« La religion des Guèbres (Zoroastriens) rendit autrefois le royaume de Perse florissant ; elle corrigea les mauvais effets du despotisme : la religion mahométane détruit aujourd’hui ce même empire. »
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 16 Oct 2016, 14:09

Hitler, Churchill, De Gaulle et l’islam
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

The Prime Minister Winston Churchill (in his air commodore’s uniform) and General Charles De Gaulle review French soldiers during their meeting in Marrakesh, Morocco, on 13 January 1944. (Photo credit: Wikipedia)1



Pourquoi brosser un portrait du musulman d’aujourd’hui alors qu’il est le reflet fidèle de celui d’hier ? Avec lui il n’y a jamais d’époque révolue, il est dans la réactualisation permanente de son passé.

Il n’y a rien d’étonnant à ce que 80 ans après, les portraits esquissés du musulman par Adolph Hitler, Winston Churchill et le Général De Gaulle sont plus que jamais fidèles à l’image du musulman d’aujourd’hui.

Le visage de l’islam est resté inamovible, inchangé, immobile que seuls les islamo-compatibles refusent de voir de peur heurter la susceptibilité pathologique des musulmans, en voulant faire croire que le visage présent de l’islam est un visage transfiguré, dénaturé et dévoyé par les extrémistes musulmans qui sont les purs produits pourtant de l’isam mahométan.

Quoi qu’ils allèguent et quel que soit le qualificatif dont il gratifie l’islam, il n’y a qu’un seul islam, le radical. C’est lui l’islam authentique et fidèle à l’enseignement du prophète puisant ses racines dans les sources originales de l’islam lui-même qui consistent à statufier le musulman pur l’éternité, il est celui qui met en musique les dogmes de l’islam avec force et violence jouissant d’une certaine mansuétude et tolérance a au sein du monde musulman alors qu’il est pourtant le premier à en pâtir en termes de discrédits et de nombreux attentats terroristes meurtriers dont il est victime.

En effet, cette espèce de complaisance dont jouit l’islam radical au sein du monde musulman et chez la bien pensance occidentale ne fait que de donner du crédit aux islamo-incompatibles quant à leur s inquiétudes sur la haute nocivité de l’islam. De part leur apathie légendaire et leur silence trouble les musulmans en ne condamnant pas explicitement et vigoureusement l’islam radical laissentapparaître leur religion comme étant violente, envahissante, hégémonique, coloniale, archaïque inadaptée au monde contemporain incapable d’assimiler les valeurs universelles de paix et de compréhension mutuelle dangereuse pour la paix et la sécurité dans le monde.

En se gardant de condamner les excès de violence et les dérives morales de leurs coreligionnaires les plus fanatiques, les musulmans ne font que jeter le trouble et semer le doute sur la vraie nature de la religion musulmane que beaucoup d’entre eux se plaisent à la définir comme une religion de paix et de bien vivre ensemble.

Alors que le mot islam veut dire littéralement soumission, assujettissement, allégeance, adhésion avec obligation stricte et absolue de se conformer et appliquer les prescrits de sa religion dans tous les aspects de sa vie. Ce qui interdit toute possibilité pour un musulman de s’interroger lui-même sur le sens de ses propres actes, sur le bien-fondé des actes accomplis par d’autres au nom de l’Islam et au profit de la cause musulmane telle que la retrace le Coran qui recommande aux musulmans d’emprunter la seule voie de la vaillance et de la combativité pour atteindre le stade ultime de la félicité, excluant ainsi, la voie de la modération.

Comme si l’excès de zèle était le propre des vrais fidèles musulmans. Il ne s’agit pas de rechercher les liens intrinsèques entre l’Islam et la violence quand bien même l’Islam refuse de faire lui-même sa propre introspection afin de se débarrasser de ses scories négatives qui lui sont inhérentes ou non et qui sont l’origine de frayeur et de peur justifiée ou non chez les non-musulmans, voire les musulmans eux-mêmes qui veulent vivre dans la modernité et qui luttent pour se dépêtrer du carcan de la religion pour la réduire au seul champ de la spiritualité.

En tout état de cause, il s’agit moins de fantasmes qui sont le produit de préjugés antimusulmans que d’une réalité observée et constatée ici et là qui laisse penser que les excès et dérives, dont se rendent coupables les mouvements activistes musulmans. Comme si le monde musulman est atteint d’une de schizophrénie où il se trouve partagé entre son désir de combattre le mal qui le ronge à l’intérieur et en même temps il est freiné par sa peur de vouloir éradiquer un mal qui n’en est pas un et qui n’est en réalité que l’expression du message politique et cosmique de l’Islam.

Ni phobie, ni préjugés défavorables, ni fantasmes négatifs, ni idées préconçues pour dénigrer la religion musulmane qui mérite tout le respect qui lui est dû en tant que catharsis, seule l’observation des comportements violents, velléitaires et bellicistes et l’analyse des discours extrémistes donnent de l’Islam une image peu reluisante et rendant légitimes toutes ces appréhensions que l’on puisse éprouver dans le cas d’espèce.
Et au regard de tous les pogroms, autodafés et actes de barbarie perpétrés un peu partout dans le monde, et particulièrement en Irak, Egypte, Syrie, Pakistan, Somalie, Soudan, Afghanistan, Algérie et au Nord du Nigéria…, que l’on peut effectivement se demander si l’islam n’est jamais sorti de ses longues nuits de ténèbres et qu’il est resté inquisiteur et terrifiant.

Dans ce contexte, les descriptions De Gaulle, Churchill et Hitler sont plus que jamais d’actualité :
-1) « Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »Charles De Gaulle
-2) « Certains musulmans peuvent montrer de splendides qualités, mais l’influence de la religion paralyse le développement social de ceux qui la suivent. Aucune force aussi rétrograde n’existe dans le monde. Loin d’être moribond le mahométanisme est une foi militante et prosélyte. […] la civilisation de l’Europe moderne peut s’écrouler, comme s’est écroulée la civilisation de la Rome antique. » Winston Churchill
-3) « On doit garantir à tous les membres musulmans des Waffn-SS et de la police le droit indiscutable, prévu par leur religion, à ne pas manger de la viande de porc et à ne pas boire de boissons alcooliques. Il faudra leur garantir des menus équivalents. (…) Je ne veux pas que, par la stupidité et l’étroitesse d’esprit de quelques individus isolés, un seul de ces héroïques volontaires eut à ressentir une gêne » Adolphe Hitler.

70 ans ou plutôt 1434 ans après, le monde musulman est resté figé dans sa pierre tombale de la Ka’aba,. Tétanisé et pétrifié. Aucun changement notoire au plan du développement humain,. Liberticide, archaïque, rétrograde, bigot et passéiste.

Aux mœurs barbares et immorales. Là où le reste du monde fait un pas en avant le monde musulman devenu chair à canon pour ses maîtres fait dix pas en arrière. Il régresse dangereusement et que plus rien ne semble le freiner dans sa chute vertigineuse. Même des pays comme a Tunisie et la Turquie que l’on se plaisait à présenter comme modernes et ouverts marquent de plus en plus le pas à causse de l’islamisation rampante des esprits.

Ces deux pays qui ont réussi à cantonner la religion et sa pratique à la seule sphère privée et personnelle, semblent être pris en otage par les mouvements islamistes et ils ne vont pas tarder surtout en ce qui concerne la Tunisie de rejoindre le rang des pays les plus rétrogrades et barbares de l’humanité.

En définitive, l’Islam semble être plus un problème qu’une solution aux problèmes de développement. Il n’existe pas aujourd’hui un seul exemple de pays qui a fait de la religion musulmane son modèle de développement humain, économique, social qui a réussi. A supposer évidemment que la religion ait cette vocation. Le problème que l’Islam qui est une catharsis se veut un antidote aux maux des sociétés humaines est perçu partout dans le monde comme une menace réelle ou supposée aux progrès humains
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Dim 16 Oct 2016, 15:30

Salem Benammar



Les musulmans ne sont victimes de personne sauf de leurs délires conspirationnistes et si les grandes puissances les manipulent comme des marionnettes c'est moins les chefs marionnettistes qui sont à blâmer que les musulmans eux mêmes incapables de résilience et de discernement à cause des versets coraniques qui leur obstruent les neurones.

Qu'ils commencent déjà par se dépolluer le cerveau et scier les barreaux de leur prison mentale afin de trouver respect et considération de l'humanité.

Tant qu'ils n'ont pas ôté le carcan de l'islam ils continueront à être l'objet d'influences des maîtres de ce monde.
On a le respect qu'on mérite et est ce que les musulmans ont-ils déjà me respect et m'estime d"eux mêmes pour être traités comme des adultes dignes de respect et de considération ?

S'ils sont des petites choses et de la chair à canon dans le jeu des rapports de force entre les grandes puissances c'est parce que leur personnalité façonnée par leur culture obscurantiste, défaitiste, fataliste et déresponsabilisante les prédispose.

C'est leur état de pauvreté intellectuelle et l'abolition de leur libre arbitre qui les rend malléables et manipulables à souhait.

Les musulmans doivent apprendre par réfléchir par réfléchir par eux mêmes et développer un esprit critique et analytique s'ils ne veulent plus être les fauves jetés dans l'arène pour se dépecer entre eux comme au Yémen par exemple.

Le jour où ils n'auront plus à s'en remettre à Allah dans leur vie ils pourront changer ainsi le cours de leur destin humain et ne seront plus la victime expiatoire des grands de ce monde.

Des hommes qui se battent pour leur dignité finiront un jour par gagner l'estime autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 17 Oct 2016, 15:24

L’islam est à la vie ce que le poison est à l’organisme humain
16/10/2016 Salem Ben Ammar Laissez un commentaire

La question que nos braves et fiers hidalgos musulmans devraient se poser pourquoi leur religion fait-elle l’unanimité contre elle atteignant un niveau record de rejet, suscitant phobie, méfiance, hostilité et angoisse ?

Si elle était vraiment une douce colombe elle ne serait pas synonyme de frayeur et de terreur et se trouver en première ligne dans les rubriques des faits divers. C’est moins sa perception chez les autres qui pose problème que l’image sinistre et cauchemardesque que l’islam véhicule.

Pénaliser l’allergie à l’islam c’est comme si on condamnait les allergiques au pollen. Quant à la phobie de l’islam, c’est une pathologie propre à mes chers amis musulmans qui n’ont pas le cran de quitter cette religion qui les menace de mort s’il se hasarde à la quitter et des feux de l’enfer après leur mort.

L’islam est un mari jaloux et possessif, il ne peut exister que dans l’intimidation et la violence physique. Ses prétendus fidèles sont ses proies, elles n’ont de salut que dans leur propre destruction.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Lun 17 Oct 2016, 16:48

Les musulmans doivent briser les chaînes de leur esclavage avant de se prendre pour les maîtres du monde
17/10/2016 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

Les musulmans ne sont victimes de personne sauf de leurs délires conspirationnistes et si les grandes puissances les manipulent comme des marionnettes c’est moins les chefs- marionnettistes qui sont à blâmer que les musulmans eux-mêmes incapables de résilience et de discernement à cause des versets coraniques qui leur obstruent les neurones.

Qu’ils commencent déjà par se dépolluer le cerveau et scier les barreaux de leur prison mentale en jetant le Coran dans leurs fosses septiques afin de trouver respect et considération de l’humanité.

Tant qu’ils n’ont pas ôté le carcan de l’islam ils continueront à être l’objet d’influences des maîtres de ce monde. On a le respect qu’on mérite et est ce que les musulmans ont-ils déjà me respect et m’estime d »eux mêmes pour être traités comme des adultes dignes de respect et de considération ? S’ils sont des petites choses et de la chair à canon dans le jeu des rapports de force entre les grandes puissances c’est parce que leur personnalité façonnée par leur culture obscurantiste, défaitiste, fataliste et déresponsabilisante les prédispose.

Jamais responsables et encore moins coupables : » Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais: mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part! » (S.8, V.17)

Ils n’ont pas à s’instruire de leurs propres expériences et tirer les leçons de leurs échecs. Ni regrets ni remises en question. Allah enjoint et choisit à l’insu de leur plein gré et les musulmans obéissent et exécutent que cela leur en déplaise :«Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.» (S. 2, V.216)

S’ils sont au fond du gouffre et ils doivent s’y résigner, ils n’y sont pour rien.car telle est la volonté d’Allah.

C’est leur état de misère intellectuelle chronique, de leur soumission absolue à des dogmes crasses et inhumaines et l’abolition de leur libre-arbitre qui les rend malléables et manipulables à souhait.

Mais plutôt que d’assumer leurs responsabilités de leurs retards abyssaux qui les relègue à l’ombre de l’humanité non-musulmane et identifier les innombrables freins qui inhibent leurs sociétés, avachies et abêties, et de prendre la mesure de leurs problèmes inhérents à leur mode de vie résultant de leur système de croyance, ils crient au complot.

Sans cela ils seraient premiers de la classe mondiale alors qu’ils n’ont pas les moyens de leurs ambitions. Mais le bon sens et le réalisme ne sont pas musulmans. Prétentieux, mégalomanes  et murés dans leurs certitudes suprémacistes ils ne peuvent comprendre que la grandeur des hommes est dans leur humilité et leur force est dans leur sagesse.

Khalil Gibran disait: » Combien noble est celui qui ne veut être ni maître ni esclave », or, les musulmans qui font de la servitude leur idéal de vie  se nourrissent d’illusions sur leur rôle de locomotive de l’humanité.

Ils ont beau être divisés et se haïr à mort entre eux depuis 1437 ans et servir de valets aux grandes puissances qui font la pluie et le beau temps chez eux, ils restent persuadés qu’ils sont au top de l’échelle humaine.

Ils le seront peut-être où ils auront appris que les meilleurs de la classe humaine ne sont pas ceux qui oeuvrent à détruire le monde et cesseront de s’en remettre à Allah dans leur vie.

Pour façonner le monde à leur image ils doivent changer  le cours de leur destin humain. C’est mission impossible pour eux un musulman ne peut pas vivre en homme libre de crainte de perdre son islamité.

Des hommes qui se battent pour leur dignité finiront un jour par gagner l’estime autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 18 Oct 2016, 05:32

ysov a écrit:
Vraiment idiot dans sans bulle une fois de plus, jusqu'à être dégeulassement démagogue!

tu ne me semble pas a un reniements prés !!

je n'ai fais que te citer LA Parole de Dieu Celle du Christ , si tu répond cela ce n'est pas a moi que tu le dis mais a Celui qui s'adresse a chacun de nous en nous disant ce qu'est Vivre en Fils et en témoins du Christ  !!

si IL Est Ton Seigneur alors fait ce qu'Il dit !!  :sts:

tu insulte mais jamais tu ne peux expliquer ce que voudrait dire les Paroles du Christ !!
tu fais parti de ceux pour qui la foi consiste a ne pas être mise en pratique lorsqu'elle dérange ou implique trop !!
tu crois que Jésus est mort pour de rire sur la Croix !?
HA oui, Il avait une Mission !!? parce que la tienne consisterait a ne pas mettre en pratique ce qu'il dit ?!
sa Mission c'était justement de nous instruire pour pratiquer comem Il l'a Fait Il le dit aux Apôtres " allez par toute la terre apprenez aux hommes a conserver et pratiquer tout ce que Je vous ai enseigné " et leur enseignement c'est l’Évangile !
alors pourquoi te permet tu de l'insulter si tu te prétend Chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mar 18 Oct 2016, 17:33

Il n’y a pas de complot juif, il y a le complot mondial musulman
Salem Ben Ammar

Aux yeux des musulmans modérés qui n’ont de modéré et leur verbe mielleux pour dissimuler leur poison venimeux, connus pour leur fourberie légendaire et leur tartufferie dogmatique que Daëch n’a rien à voir avec l’islam. Créé semble-t-il par les juifs pour salir l’image « humaniste » et non-violente de l’islam.

En effet, les 300 millions de victimes de la barbarie génocidaire sont l’oeuvre des martiens et ce sont eux qui mettent la région du Proche-Orient à feu à à sang et qui se livrent à des crimes contre l’humanité dont font l’objet les chrétiens d’Orient.

Les musulmans modérés sont tellement pris dans leur tourbillon antisémite qu’ils voient la main juive partout. Ils se sont leur raison une fois pour toutes, ils n’ont besoin de la démontrer, leurs délires spéculatifs se suffisent à eux-mêmes. Peu importe la vérité des faits, rien ne peut les faire changer d’avis, ce sont les juifs qui complotent contre les musulmans, ces éternels « persécutés », pour bâtir le Grand Israël.

Les musulmans victimes des juifs et de leurs desseins hégémonique est le seul thème vendeur et mobilisateur des masses frustrées et abêties viscéralement anti-juives. Pour exalter les pulsions de ces centaines de millions d’êtres miséreux, incultes, analphabètes, maléfiques et misérables endoctrinés du berceau jusqu’à la mort et nourris de la haine du juif, il n’y a pas meilleur catalyseur que le juif conspirant contre le musulman. Autrement, on ne pas peut sortir les masses musulmanes de leur léthargie. Que des musulmans massacrent d’autres musulmans et que leur propre sécurité soit menacée par la politique expansionniste d’un autre pays musulman, cela les laisse franchement de marbre, ils ne voient qu’un seul ennemi le juif que Mahomet leur a légué en héritage et dont le Coran appelle à son extermination.

Ils sont tels sourds à la voix de la raison qu’ils ne voient pas la main turco-wahhabite sous la houlette de la Maison Blanche qui a compris tout l’intérêt d’inoculer le poison musulman dans le corps musulman lui-même.

Comme il ne peut avoir d’islam sans la perversion et le travestissement de la réalité, on doit leur faire croire qu’un pays comme la Tunisie qui a basculé dans le monde des ténèbres en un laps de temps éclair que les meurtriers des hommes politiques en Tunisie tels que Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, de ses forces de l’ordre et ses militaires ne sont pas de confession musulmane ni n’appartiennent à la mouvance islamiste d’Ennahdha. De même le mouvement terroriste du Hamas qui joue un rôle actif dans la vague terroriste sans précédent en Tunisie est une organisation caritative et humanitaire et qu’il est juste présent sur le sol du pays pour aider au creusement des tunnels à Djebel Chaâmbi en Tunisie pour stocker la nourriture..

De même que les appels au djihad fi sabillah et le sexe dans les mosquées ainsi que les incitations à la haine de l’autre et son anéantissement seraient une hérésie selon les dogmes de l’islam qui sont pourtant fondamentalement violents et intolérants.

Tous ces milliards de dollars dépensés à fonds perdus dans la destruction de la Syrie, l’Irak, la Libye, la Tunisie et l’Algérie ne proviennent pas des caisses du Qatar et d’Arabie ni les armes fournies aux djihadistes ne sont pas turques.
Quant aux rapts des jeunes chrétiennes et les massacres ciblés et méthodiques des chrétiens et des minorités religieuses musulmanes en Syrie, en Irak, au Nord du Nigeria, au Pakistan sont une atteinte aux prescrits coraniques, la preuve l’Arabie est un havre de paix pour les trois religions monothéistes et des libertés publiques. Un pays symbole de la concorde religieuse.

Evidemment les musulmans ne vont clamer leurs innocences comme un serpent qui mord sa proie sans qu’il ne s’en aperçoive lui-même, et tous ces forfaits et exactions barbares constitutifs de crimes contre l’humanité sont imputables aux juifs qui veulent précipiter à sa porte la colombe musulmane.

Il faut savoir que dans la doctrine musulmane de mise en cause de l’auteur coupable, il ne faut jamais juger les auteurs du crime, il faut faire le procès de l’ennemi imaginaire. Ainsi le coupable n’est jamais celui qu’on attrape en flagrant délit et contre lequel les charges sont irréfutables, c’est toujours son souffre-douleur qui est en l’occurrence le juif qui est le vrai coupable qui a la chance fr passer entre les mailles du filet en faisant endosser aux musulmans la responsabilité du crime. Seulement la justice humaine jugée imparfaite et inique par les musulmans qui se trompe de cible. Voilà pourquoi le musulman ne reconnaît que la justice d’Allah qui est la seule à pouvoir le blanchir de ses crimes en toute équité musulmane.

Quand les musulmans modérés rejettent toujours la faute sur l’autre et tout particulièrement le juif, leur hantise maladive, il n’y a pas lieu de les contredire, ils sont eux-mêmes en inadéquation avec ce que le musulman doit être et non ce qu’il se représente lui-même de l’islam.L’islam n’est jamais un sujet modulable, c’est le musulman qui doit s’y adapter ou y renoncer mais il en aura jamais ni la force ni le courage, il préfère se nourrir d’illusions que d’afronter la vérité de l’islam. Or, l’islam n’est pas un monde fabulé et imaginaire, c’est un monde réel qui a ses exigences et ses contraintes qui pèsent sur tous ses adeptes sans exception et sans demi mesure.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Mer 19 Oct 2016, 15:20

yacoub a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Je pense que votre message sera de plus en plus partagé par des fils de musulmans... de la prochaine génération

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Ven 28 Oct 2016, 15:36

Le gros mensonge des conversions à l’islam
Salem Ben Ammar    

Plutôt que répandre la rumeur que l’islam progresse en France en évitant d’évoquer les désaffections qui le touchent, il serait plus pertinent de décrire le profil psycho-socio-mental des victimes tombées sous l’emprise de cette drogue dure.

Qui sont ces convertis, d’où viennent-ils, quelles sont leurs motivations et leur état de santé mentale au moment de leur passage de la pénombre à l’obscurité ?

A-t-on établi un parallèle entre les modalités de conversion à l’islam – qui n’est pas plus une religion que le nazisme – et celles qui prévalent pour le judaïsme et le christianisme ?

A-t-on comparé le profil du public né musulman qui abjure l’islam à celui qui tombe dans son piège ? Son origine sociale, lieu de résidence, le milieu familial des néo-musulmans ?

L’islam est la religion qui compte le plus de fausses conversions, de conversions en trompe l’oeil.

Ces femmes qui pour plaire à leurs conjoints musulmans, embrassent l’islam sans jamais avoir ouvert le Coran, et qui sont souvent issues de milieux désœuvrés et incultes.

Ces non-musulmans convolant en juste noce avec des musulmanes, et font semblant de se convertir à l’islam afin d’obtenir la régularisation de leur nouvelle situation matrimoniale auprès des autorités de leurs pays d’origine.

Ce sont des conversions de complaisance, administratives.

Les conversions à l’islam ne présentent quasiment aucun caractère sérieux.

Elles touchent un public en manque de repères sociaux, familiaux, éducatifs, matériels, intellectuels voire spirituels. Quel crédit apporter à des conversions de jeunes, souvent mineurs, presque illettrés, cumulant tous les handicaps ?

Une conversion est censée être dénuée de toute influence extérieure et le fruit d’une réflexion longuement mûrie, une recherche personnelle.

Ont-ils lu le Coran dans le texte ? Bien souvent, les musulmans ignorent la langue arabe, ce qui ne les empêche pas de déclarer que la nature inhumaine de certaines sourates est le résultat de mauvaises traductions !

Et s’ils parlent arabe, comprennent-ils ce qu’ils lisent ? Lisent-ils seulement ?

Il est permis de douter.
Indigestion linguistique du Coran

Alain Juppé, grand allié des Frères musulmans, grand défenseur d’un islam républicain qui n’existe pas, a lui-même avoué n’avoir pas lu le coran parce qu’il est indigeste, impossible à lire…

Si Alain Juppé, agrégé de lettres classiques, n’arrive pas à lire le coran, comment peut-on sérieusement dire que les jeunes des banlieues qui ont décroché des études à la puberté y parviennent ?

Leur ignorance de l’arabe, la méconnaissance de leur propre langue maternelle et leur manque de goût pour la lecture entravent encore plus leur accès au coran.

Il ne suffit pas de dire que l’islam attire des nouveaux adeptes. C’est un attrape-mouches.

La progression des conversions à l’islam, annoncée par les médias au lendemain de l’attentat barbare contre Charlie, a peu de raisons d’être vraiment fondée (sauf pour une minorité traumatisée, qui s’est converti comme le font les otages de l’État islamique : pour éviter d’être décapités)

A mon avis, la progression des conversions est une pure désinformation née dans les mosquées, et destinée à faire croire à l’opinion publique française – de plus en plus hostile à l’islam – que malgré les préjugés dont il est victime, il y a bien une frange de la population qui se laisse séduire par lui et croit plus que jamais en lui.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, au moment où son image était la plus exécrable, les manipulateurs de l’information avaient déjà diffusé ces fausses nouvelles. Ils avaient tenté de nous vendre l’image que l’islam séduit les foules, malgré les forts vents violents qui le secouent.

Pourquoi ils se convertissent ?

L’islam est une idéologie immorale et barbare, fondée sur le sexe, la violence, la luxure et l’oisiveté.

Il a été créé par un homme pour exalter les frustrations psychologiques, la misère culturelle, spirituelle et intellectuelle de son peuple.

Il est sanguinaire et cruel, sans foi ni loi, vivant du pillage, de l’esclavage, de la mort et du butin.

Il est tourné vers la satisfaction des plaisirs charnels, et n’encourage pas au travail.

L’islam ne séduit que ceux qui y trouvent écho à leurs fantasmes lubriques, pédophiles, amoraux et morbides.

Il nourrit et autorise leurs pulsions violentes et extrémistes, justifie et légitime la haine de soi, de l’autre, du juif, du chrétien, et de tous les humains que le Coran ordonne de tuer.

L’islam n’est en aucune manière une religion au sens noble du terme.

Pour exister, l’islam s’est construit sur des promesses qui devraient lui valoir l’enfer.

L’islam est une suite d’insultes et offenses à la morale humaine. Il donne du sens aux plus bas instincts.

L’indécence de cette religion qui n’en est pas une est sans limite.

Il n’a aucun code moral, aucune loi pour réprimer les ardeurs velléitaires et perverses de ses adeptes.

Il est l’école de l’abomination de la vie humaine, en exhortant et sacralisant la terreur dans le coeur des ennemis.

Il promet le Jardin d’Éden à ceux qui n’ont rien fait de bon dans leur existence, et qui bien souvent sont des parasites sociaux, qui plutôt que de se construire par le travail, par le savoir et la connaissance, et oeuvrer pour le bien commun, préfèrent répandre la mort et faire couler le sang.

Ces convertis, des laissés pour compte du système, aigris, frustrés, ratés de la vie, connaissent-ils même l’existence des sourates diaboliques ? En connaissent-ils le sens ? Si oui, c’est qu’elles ont joué un rôle majeur dans leur conversion :

Voici quelques extraits du coran, brûlot humaniste qui fait de l’ombre à Mein Kampf :

   4.84 : Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat). Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.
   5.33 : La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.
   Coran, sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez. EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés. La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, TUEZ-LES. telle est la ‘récompense’des infidèles.
   Coran Sourate IV Les Femmes verset 102/101 : Les Infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.
   Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusqu’à ce que le culte entier soit rendu à Allah.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain   Ven 28 Oct 2016, 15:53

Ces conversions administratives sont hélas, et sur plusieurs siècles, le moyen efficace par lequel l'islam progresse depuis toujours et a conquis les chrétientés d'Orient.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Salem Benammar dénonce l'islam comme anti-humain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Islam et anti-sémitisme
» L'Islam est la religion du juste milieu
» Le respect des religions en Islam
» blague du jour
» la similitude entre Jésus (issa) et Adam dans le coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: