DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Islamophobie: l’arnaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
J&B



Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mar 21 Juin 2016, 19:12

Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:

Mais bon, si tu veux te faire l'avocat de ceux qui accusent Dieu, libre à toi...

Quel Dieu? Je suppose que tu plaisantes? Smile  Il est clair que Dieu est bien au-delà de toutes ces croyances et que tous les Dieux et tous les démons sont créés par les hommes.

Voilà pourquoi, il vaut mieux appeler "Dieu" par son nom : Celui qui EST, ou Père, comme le dit Jésus, ça évite de nous référer à Jupiter (et ses pairs) qui a colonisé l'inconscient collectif Smile

Tout le reste n'est que mauvaise traduction, projections (et déjections) humaines.


Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Sam 09 Juil 2016, 15:48

Le chantage à l’islamophobie

Mathieu Bock-Côté
Jeudi, 7 juillet 2016 05:00 MISE à JOUR Jeudi, 7 juillet 2016 05:00

Six villes canadiennes, et parmi elles Montréal et Toronto, viennent de signer une Charte pour dénoncer l’islamophobie.

Dans cette charte, on affirme que l’islamophobie serait en hausse au pays. On y fait un portrait apocalyptique du Canada. Les musulmans seraient victimes de persécutions avouées et inavouées.

Les pouvoirs publics devraient d’urgence se mobiliser pour les protéger et les sauver. Mais de quoi parle-t-on? Est-ce que notre société entretient vraiment une aversion névrotique contre les musulmans?

Censure

Évidemment, il y a chez nous, comme partout ailleurs, des imbéciles, comme on l’a vu récemment quand un crétin provocateur a envoyé une tête de porc à la porte d’une mosquée. Un type aussi malfaisant mérite évidemment une réprobation sociale généralisée.

Mais plus souvent qu’autrement, le concept d’islamophobie vise à censurer toute forme de critique de l’islam comme religion ou comme civilisation.

Vous vous demandez si l’islam est compatible avec la civilisation occidentale, qui est quand même fondée en bonne partie sur le christianisme? On vous accusera d’islamophobie.

Vous constatez que l’immigration massive en provenance des pays musulmans s’intègre mal dans nos pays? Islamophobie, encore une fois. Vous n’appréciez pas philosophiquement l’islam et la conception de l’être humain qu’il nous propose? Islamophobie, toujours.

Vous croyez qu’on doit interdire le voile islamique chez les employés de l’État ou chez les éducatrices en garderie? Vous pensez même qu’en général, les femmes musulmanes devraient, pour envoyer un signal positif à la société d’accueil, retirer leur voile en Occident? Vous ne vous en sauverez pas: islamophobie très grave!

Vous avez même le culot de constater que le terrorisme à notre époque porte généralement une signature islamiste? Vous êtes un islamophobe compulsif et récidiviste. L’islamophobie n’est pas un concept rigoureux: c’est une arme de guerre idéologique pour faire taire ceux qui abordent l’islam avec scepticisme plutôt qu’avec enthousiasme.

Ce terme a une fonction: ceux qui évoluent dans l’espace public doivent toujours craindre qu’on leur accole. Ils doivent redouter cette étiquette. Comme cela, ils se tiendront tranquilles.

Christianophobie ?

Posons le problème autrement. Quelqu’un qui récuse le christianisme et qui ne croit pas que Jésus soit le fils de Dieu est-il un christianophobe? Et si cette même personne insiste pour dire du mal de notre vieux fond judéo-chrétien, dira-t-on la même chose?

Quelqu’un qui ne croit pas que le peuple juif soit le peuple élu est-il judéophobe?

Quelqu’un qui se montre très critique du bouddhisme et de sa conception de la sagesse est-il un bouddhistophobe?

Parlons franchement. On ne nous demande pas seulement de respecter les musulmans: cela, ça va de soi. Chacun a droit à ses croyances.

Ce qu’on nous demande, c’est de nous soumettre devant la frange radicale d’une communauté qui prétend faussement représenter l’ensemble des musulmans.

On nous impose un chantage idéologique pour nous forcer à nous plier devant des croyances et des coutumes qui, souvent, ne nous conviennent pas.

Islamophobie? Mettons ce mot frauduleux à la poubelle.

http://www.journaldemontreal.com/2016/07/07/le-chantage-a-lislamophobie?ref=yfp
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14485
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Sam 09 Juil 2016, 18:50

De toute manière, pourquoi cette résolution créée par les frères musulmans de mettre l'accens
sur tout afin de stratégiquement affubler les gens de ce qualificatif? Tout simplement parce que
ils savent bien au fond, que leur religion aucunement d'origine divine est coupable dès le départ.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Lun 11 Juil 2016, 13:09

Là où l’islam passe la civilisation trépasse

https://louyehi.wordpress.com/2015/10/08/si-lislam-etait-une-religion-de-justice-et-degalite-cela-se-saurait/

 « Si tous les musulmans adorent le même dieu, pourquoi celui-ci combat-il avec un groupe contre un autre ?


« Si le musulman est à 100 % convaincu que la Suède, l’Australie, les deux Amériques et toute l’Europe sont des pays mécréants, pourquoi rêve-t-il nuit et jour d’envoyer ses enfants étudier dans les universités de ces pays mécréants ? Et pourquoi préfère-t-il la mécréance à sa foi musulmane ?


« Si le musulman est convaincu que son coran guérit de toutes les maladies, pourquoi se démène-t-il pour aller se faire soigner dans n’importe quel hôpital en Occident ?
« Si l’islam se révèle comme la seule religion valable et authentique aux yeux d’Allah, pourquoi les pays mécréants excellent-ils et dépassent-ils nos pays musulmans dans tous les domaines ?


« Si les pays musulmans ont déjà atteint une certaine crédibilité au niveau du progrès scientifique, pourquoi aucune de leurs universités ne figure parmi les 500 meilleures dans le monde ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mer 10 Aoû 2016, 10:21

donner l'illusion de l'islamophobie c'est le piège de daesh
et pendant ce temps ils organisent la persécution des chrétiens dans un silence complice (comme l'a dit pape François) assourdissant et criminel
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mar 16 Aoû 2016, 12:39

Le Noble Musulman se déclare lui même sémite et donc récuse l'accusation d'antisémitisme.

Mais ni les juifs ni les chrétiens n'ont réussi à coexister pacifiquement avec les Nobles Musulmans. On se demande pourquoi.

Islamophobie:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mer 24 Aoû 2016, 11:59

certainement parce que ces phrases relèvent plutôt du mensonge et de la manipulation mentale
:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Sam 03 Sep 2016, 10:25

humanlife a écrit:
donner l'illusion de l'islamophobie c'est le piège de daesh
et pendant ce temps ils organisent la persécution des chrétiens dans un silence complice (comme l'a dit pape François) assourdissant et criminel
c'est exactement le même type de procédé qui est employé pour l'affaire du burkini
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 287
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mer 23 Nov 2016, 09:41

Il y a beaucoup d'inexactitudes qui viennent d'être écrites sur l'Islam. Cette religion qui est à la fois une secte digne de la mentalité des gens du désert, un monde cruel et impitoyable, un parti politique, une confession religieuse et un moyen de contrôle de ses fidèles, est en réalité la plus grande tromperie de l'histoire.

J'ai commencé à procéder à un travail de ventilation des versets des sourates du Coran, par thème.

Tout n'est que haine à l'encontre des juifs et chrétiens. Tout n'est qu'injustice et ségrégation à l'égard des femmes. Tout n'est qu’obscénité à leur sujet. Tout n'est encore qu'horreur autorisée sur elles.

Je suis prêt à apporter les preuves de ce que j'avance.

Ne croyez surtout pas que l'islam est une religion d'amour, de paix et de tolérance. Voudriez-vous en discuter ?

Je serais prêt à vous éclairer afin que vous ne vous convertissiez point à cette horrible hérésie blasphématoire.

Claude. :demande:
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 287
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Islamophobie: l’arnaque   Mer 23 Nov 2016, 14:12

http://orient.chretien.free.fr/islam_saint_jean_de_damas.htm

Saint Jean de Damas a vécu à une époque où la majeure partie de la population du Proche-Orient était encore chrétienne, elle ne faisait que changer d'armée d'occupation: après l'armée perse et byzantine, elle passait sous la domination de l'armée musulmane. Dans son livre sur les hérésies, Saint Jean inclut l'Islam comme une nouvelle hérésie et la décrit ainsi :

L'hérésie 100 : l'Islam

Il y a aussi la religion des Ismaélites qui domine encore de nos jours, égare les peuples, et annonce la venue de l'antéchrist. Elle tire son origine d'Ismaël, le fils d'Abraham et d'Agar. Pour cette raison on les nomme Agarènes et Ismaélites ; on les appelle aussi Sarrasins, ce qui signifie dépouillés par Sara. $

Agar répondit, en effet, à l'ange : « Sara m'a renvoyée dépouillée ». Ils étaient donc idolâtres et adoraient l'Étoile du Matin et Aphrodite, qu'ils ont appelée précisément Chabar dans leur langue, ce qui veut dire grande.

Donc, jusqu'à l'époque d'Héraclius, ils ont ouvertement pratiqué l'idolâtrie. A partir de cette époque et jusqu'à nos jours, un faux prophète, du nom de Mahomet s'est levé parmi eux, qui, après avoir pris connaissance, par hasard, de l'Ancien et du Nouveau Testament, et, de même, fréquenté vraisemblablement un moine arien, fonda sa propre hérésie.

Après s'être concilié la faveur du peuple en simulant la piété, il insinue qu'une Écriture venue du ciel lui a été révélée par Dieu. Ayant rédigé dans son livre quelques doctrines risibles, il leur transmet cette façon d'adorer Dieu.

Il dit qu'il y a un seul Dieu, créateur de toutes choses, qu'il n'a pas été engendré et qu'il n'a pas engendré.

Selon ses dires, le Christ est le Verbe de Dieu et son Esprit, mais il est créé et il est un serviteur . Il est né sans semence de Marie, la sœur de Moïse et d'Aaron.

En effet, dit-il, le Verbe et l'Esprit de Dieu sont entrés en Marie et ont engendré Jésus, qui fut un prophète et un serviteur de Dieu. Et, selon lui, les juifs, au mépris de la Loi, voulurent le mettre en croix, et, après s'être emparés de lui, ils n'ont crucifié que son ombre.

Le Christ lui-même, dit-il, ne subit ni la croix ni la mort. En effet, Dieu l'a pris près de lui dans le ciel, parce qu'il l'aimait. Et il dit également, qu'une fois le Christ monté aux cieux, Dieu l'a interrogé en disant :

« Jésus ! as-tu dit : Je suis le fils de Dieu et Dieu ? » .

Jésus, d'après lui, a répondu : « Sois miséricordieux envers moi, Seigneur ! Tu sais que je n'ai pas dit cela et que je ne dédaigne pas d'être ton serviteur. Mais les hommes mauvais ont écrit que j'avais fait cette déclaration ; ils ont menti à mon égard, et ils sont dans l’erreur ».

Dieu, dit-il, lui a répondu : « Je sais que tu n'as pas fait cette déclaration ».

Beaucoup d'autres absurdités dignes de rire sont rapportées dans cet Écrit, et il se vante qu’il est descendu sur lui venant de Dieu. Mais nous disons :

Qui témoigne que Dieu lui a donné une Écriture, ou qui, parmi les prophètes, a annoncé qu'un tel prophète devait venir ? Nous les mettons dans  l'embarras quand nous leur disons : Moïse avait reçu la Loi sur le Sinaï, à la vue de tout le peuple, quand Dieu apparut dans la nuée, le feu, les ténèbres et la tempête ; et tous les prophètes, depuis Moïse, ont tour à tour annoncé que le Christ viendra, que le Christ est Dieu et que le fils de Dieu arrivera en prenant chair, sera crucifié, qu'il mourra et ressuscitera, et que c'est lui qui jugera les vivants et les morts. Et quand nous disons : Pourquoi votre prophète n'est-il pas venu de la même façon, avec d'autres pour lui porter témoignage, et pourquoi Dieu, qui a donné la Loi à Moïse aux yeux de tout le peuple, sur une montagne fumante, ne lui a-t-Il pas transmis de même l'Ecriture dont vous parlez, en votre présence, pour asseoir votre certitude ?

Ils répondent que Dieu fait ce qu'il veut. Cela, disons-nous, nous le savons bien nous aussi, mais nous demandons comment l'Écriture a été révélée à votre prophète. Ils répondent que c'est pendant son sommeil que l'Écriture est descendue sur lui. Pour nous moquer d'eux nous disons : Puisqu'il a reçu l'Écriture pendant son sommeil, sans se rendre compte de cette activité, l'adage populaire lui convient parfaitement.

Nous leur demandons à nouveau : Puisque lui-même vous a ordonné, dans votre Écriture, de ne rien faire ou de ne rien recevoir sans témoins, pourquoi ne lui avez-vous pas demandé : toi le premier, prouve à l'aide de témoins que tu es prophète et que tu es envoyé de Dieu ; et quelle Écriture témoigne en ta faveur.

Honteux, ils gardent le silence. Avec raison nous leur disons : puisqu'il ne vous est pas permis d'épouser une femme, ni d'acheter ni d'acquérir sans témoins, et que vous n'admettez pas de posséder ne fût-ce que des ânes ou du bétail, sans un témoin, vous ne prenez donc femmes, biens, ânes et le reste que devant témoins ; seules donc la foi et l'Écriture vous les acceptez sans un témoin !

Car celui qui vous a transmis cette Écriture ne possède de garantie d'aucun côté, et on ne connaît personne qui ait témoigné en sa faveur par avance. Bien plus, il l'a reçue pendant son sommeil !

Ils nous appellent associateurs parce que, disent-ils, nous introduisons à côté de Dieu un associé lorsque nous disons que le Christ est fils de Dieu et Dieu. Nous leur disons : c'est ce que les prophètes et l'Écriture nous ont transmis. Vous aussi, ainsi que vous l'affirmez, vous acceptez les prophètes. Et si nous disons à tort que le Christ est fils de Dieu, ce sont eux qui nous l'ont enseigné et qui nous l'ont transmis.  

Certains d'entre eux disent que nous avons ajouté cela aux prophètes, en les interprétant de façon allégorique, et d'autres que les Hébreux, par haine, nous ont égarés en attribuant ces textes aux prophètes, pour nous perdre.

Ils nous accusent aussi d'idolâtrie Parce que nous nous prosternons devant la croix qu'ils ont en horreur. Nous leur disons alors : Pourquoi donc vous frottez-vous à cette pierre dans votre Kaba et aimez-vous la pierre au point de l’embrasser ?

Certains d'entre eux disent que c'est sur elle qu'Abraham s'est uni à Agar, d'autres qu'il y a attaché la chamelle au moment de sacrifier Isaac. Nous leur répondons : il y avait là, selon l'Écriture, une montagne buissonneuse et des arbres ; Abraham en coupa pour l'holocauste et en chargea Isaac, et il laissa les ânes en arrière avec les serviteurs. Pourquoi alors ces stupidités ?

A cet endroit, en effet, il n'y a pas de bois provenant d'une forêt, et les ânes n'y passent pas. Ils éprouvent alors de la honte ; ils disent cependant que c'est la pierre d'Abraham.

Ensuite nous disons : Qu'elle soit d'Abraham, comme vous l'affirmez stupidement ! Vous n'avez pas honte de l'embrasser uniquement parce qu'Abraham s'est uni sur elle à une femme, ou parce qu'il y a attaché la chamelle, mais vous nous blâmez parce que nous nous prosternons devant la croix du Christ qui a ruiné la puissance des démons et les séductions du diable !

On raconte d'ailleurs que cette pierre est la tête d'Aphrodite, devant laquelle ils se prosternaient et qu'ils appelaient Chabar. Et de nos jours encore, la trace d'une effigie apparaît à ceux qui observent minutieusement.

Ce Mahomet, comme il a été dit, a composé de nombreux écrits stupides et donné un titre à chacun d'eux. Ainsi l'écrit (sourate) de La Femme, où il est prescrit clairement à chacun de prendre quatre femmes et mille concubines, si c'est possible, autant que sa main en retient soumises en dehors des quatre femmes ; et il peut répudier une, s'il le veut, et en prendre une autre. Il a établi cette loi pour la raison suivante : Mahomet avait un compagnon appelé Zayd.

Cet homme avait une belle femme dont Mahomet s'éprit. Alors qu'ils étaient assis ensemble, Mahomet dit : Ami, Dieu m'a donné l'ordre de prendre ta femme.

Zayd répondit : Tu es un envoyé, fais comme Dieu t'a dit, prends ma femme. Ou plus exactement, pour prendre le récit par le commencement, il lui dit : Dieu m'a donné l'ordre que tu répudies ta femme. Celui-ci la répudia. Quelques jours plus tard il dit : Dieu m'a donné l'ordre de la prendre moi-même.

Après l'avoir prise et commis l'adultère avec elle, il promulgua cette loi : Que celui qui le désire répudie sa femme. Mais si, après l'avoir répudiée, il revient vers elle, qu'un autre l'épouse. Il n'est pas permis, en effet, de la prendre si elle n'a pas été épousée par un autre. Et si c'est un frère qui répudie, que son frère l'épouse s'il le désire.

Dans le même écrit il donne des recommandations de ce genre : « Laboure la terre que Dieu t'a donnée, et mets-y tout ton soin ; fais cela, et de telle façon » pour ne pas dire comme lui des obscénités.

Il y a encore l'écrit (sourate) de la Chamelle de Dieu. A son sujet il dit qu'une chamelle avait été envoyée par Dieu, qu'elle buvait le fleuve entier et ne pouvait plus passer entre deux montagnes, faute d'espace suffisant. Il y avait, dit-il, un peuple à cet endroit : un jour c'est lui qui buvait l'eau, et ensuite, c'était la chamelle. Quand elle buvait l'eau, elle les nourrissait en leur donnant du lait à la place de l'eau. Mais ces hommes qui, dit-il, étaient méchants, se levèrent et tuèrent la chamelle. Or elle avait eu une petite chamelle qui, selon lui, cria vers Dieu après la mort de sa mère, et II la prit auprès de lui.

Nous leur disons : D'où venait cette chamelle ? De Dieu, disent-ils. Et nous disons : Un autre chameau s'est-il accouplé avec elle ?

Ils disent que non. Alors, disons-nous, comment a-t-elle eu un petit ? Nous voyons, en effet, que votre chamelle n'avait ni père, ni mère, ni ascendance, et qu'après avoir eu une petite il lui est arrivé malheur. Mais le mâle n'apparaît pas, et la petite chamelle a été élevée (auprès de Dieu). Alors pourquoi votre prophète à qui Dieu a parlé, ainsi que vous le dites, n'a-t-il pas appris, au sujet de cette chamelle, où elle paît et quels sont ceux qui la traient pour boire le lait ?

Peut-être qu'ayant elle aussi rencontré un jour des méchants, comme sa mère, a-t-elle été tuée, ou vous a-t-elle précédés dans le paradis, et c'est d'elle que provient votre fleuve de lait au sujet duquel vous dites des sottises ?

Vous dites, en effet, que trois fleuves coulent dans votre paradis : un d'eau, un de vin, et un de lait. Si la chamelle qui vous a précédés est hors du paradis, elle est évidemment desséchée de faim et de soif, ou d'autres profitent de son lait, et c'est en vain que votre prophète s'enorgueillit d'avoir été en relation avec Dieu, puisque le mystère de la chamelle ne lui a pas été dévoilé. Mais si elle est dans le paradis, elle boit l'eau à nouveau, et vous vous desséchez de soif au milieu des délices du paradis. Et si vous désirez du vin du fleuve qui passe à proximité, le buvant pur par manque d'eau - puisque la chamelle aura tout bu -, vous êtes enflammés, l'ivresse vous fait divaguer et vous endort. La tête alourdie par le sommeil et complètement ivres de vin, vous oubliez les agréments du paradis.

Comment donc votre prophète n'a-t-il pas pensé à ces éventualités, pour qu'elles ne vous arrivent pas dans le paradis de délices, et comment ne s'est-il pas préoccupé de la chamelle, de savoir où elle vit maintenant ? Mais vous ne l'avez même pas interrogé quand, en état de rêve, il vous a renseignés en détail sur les trois fleuves. Quant à vous, nous vous annonçons clairement que votre chamelle prodigieuse vous a précédés dans les âmes des ânes, où vous êtes sur le point de pénétrer à votre tour, comme des bêtes. Là sont les ténèbres extérieures, la peine éternelle, le feu brulant, le ver qui ne dort point, et les démons de l'enfer.

Mahomet dit encore la sourate de La Table, Il dit que le Christ avait demandé à Dieu une table et qu'elle lui fut donnée. Selon lui, en effet, Dieu lui répondit : Je t'ai donné, ainsi qu'aux tiens, une table incorruptible.

Il dit encore l'écrit (sourate) de La Vache et d'autres paroles risibles, que je crois devoir passer sous silence, à cause de leur nombre. Il leur a prescrit, ainsi qu'à leurs femmes, de se faire circoncire. Il a ordonné de ne pas observer le sabbat et de ne pas se faire baptiser, concédant de manger certaines nourritures interdites par la Loi, mais de s'abstenir des autres. Il a aussi interdit absolument de boire du vin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Islamophobie: l’arnaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» ERN la Grosse arnaque...
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie
» Djamel Bourras et l'islamophobie : Qu'en pensez-vous?
» attention aux arnaque
» ARNAQUE UNYK et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: