DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Auschwitz et l'inaction de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:16

Arnaud Dumouch a écrit:

Et la foi dit qu'il saura le faire. Il a des arguments. A commencer par sa propre mort et le salut à venir de ces enfants.


et peut-être pas que de ceux-là... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:17

ton enfant t'es arraché et jeté vivant dans une
fournaise, ton enfant t'es arraché et violé sous tes yeux, ton enfant
t'es arraché pour servir de bouclier humain..etc, etc, etc....où est le
poids de ta liberté et de ta responsabilité là-dedans?

Elle est dans le fait de consentir. Dans le fait d'offrir. Dans le fait de compâtir.

Voir Marie au pied de la Croix. A-t-elle hurlé contre Dieu ? Non.
C'est qu'elle était l'Immaculée, la Toute Sainte !

Nous ne le sommes pas. Ni Tout Saints, ni simplement Saints pour la plupart. Simplement pécheurs. Alors nous pouvons hurler contre Dieu. C'est même la condition pour devenir pleinement humain. S'écraser n'est pas humain.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:20

Arnaud Dumouch a écrit:


Et il me semble que vous parlez comme les trois amis de Job, voulant dédouaner Dieu qui, lui-même ne se dédouane pas.

Attention de ne pas devoir, comme eux, offrir un jour sept taureaux en sacrifice Very Happy (Job 42, 8)

Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red

Le livre de Job est à lire dans un perspective christique. Sinon, il est tout simplement tautologique:Dieu est Dieu:grande nouvelle, en vérité!...

Or, seul dans une perspective christique, on comprend le pourquoi du mal et son remède:le péché et J-C, car il n'y a pas un juste et nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:21

Olivier JC a écrit:
ton enfant t'es arraché et jeté vivant dans une
fournaise, ton enfant t'es arraché et violé sous tes yeux, ton enfant
t'es arraché pour servir de bouclier humain..etc, etc, etc....où est le
poids de ta liberté et de ta responsabilité là-dedans?

Elle est dans le fait de consentir. Dans le fait d'offrir. Dans le fait de compâtir.

mais je ne suis pas persuadée qu'Hélène parlait de "poids de la liberté et de la responsabilité" dans ce sens-là...? Ou alors je n'ai pas bien compris...? scratch

Citation :
Nous ne le sommes pas. Ni Tout Saints, ni simplement Saints pour la plupart. Simplement pécheurs.

oui, c'est ce que je voulais dire... salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:22

Hélène a écrit:
Clotilde a écrit:
Hélène a écrit:
C'est cela que nous comprendrons au moment du grand passage : le poids de notre liberté et de notre responsabilité.

ton enfant t'es arraché et jeté vivant dans une fournaise, ton enfant t'es arraché et violé sous tes yeux, ton enfant t'es arraché pour servir de bouclier humain..etc, etc, etc....où est le poids de ta liberté et de ta responsabilité là-dedans? scratch
Parles-en à Marie chère Clotilde !

Chère Hélène,

Face à une telle souffrance, vous ne pouvez plus parlez à Marie.

C'est justement cela, qu'on appelle la nuit de l'esprit, l'expérience de l'abandon de Dieu, où toutes les piétés disparaissent et mettent à nu le coeur mort.

"Et Jésus vient alors dire:

Citation :
"Si le grain de blé ne meurt pas, il reste seul."

Cher Olivier, je partage votre avis.

Dieu s'est baissé pour laver les pieds de ses disciples.

Jésus a pleuré à la mort de Lazare.

Dieu nous surprendra par son accueil pour ces Juifs brisés, image de l'humanité broyée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:23

Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:27

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?

Qui croirez-vous:votre sens moral pécheur ou bien la Bible?... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:30

Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?

Qui croirez-vous:votre sens moral pécheur ou bien la Bible?... Rolling Eyes

pouvez-vous répondre à ma question?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:31

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?

Qui croirez-vous:votre sens moral pécheur ou bien la Bible?... Rolling Eyes

pouvez-vous répondre à ma question?

La Bible seule peut y répondre:Rom3!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:31

Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?

Qui croirez-vous:votre sens moral pécheur ou bien la Bible?... Rolling Eyes

Certainement pas, en tout cas, l'énorme bêtise qui consisterait à dire qu'un nourrisson, étant pécheur, mérite de périr brûlé vif.

Cher Alain, il est des fois où les blablas théologiques deviennent indécents. Et vous n'êtes pas visé. C'est plutôt cette interprétation du péché originel des enfants et de ce qu'on en a toujours tiré dans les Eglises d'occidents depuis saint Augustin qui est bête.

Et dire que c'est une jeune fille de 24 ans, devenue depuis Docteur de l'Eglise, qui a détruit tout cela en une phrase:

Citation :
"Un petit enfant, ça ne se damne pas."
(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:33

Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

les bébés jetés vivants dans la fournaise aussi?

Qui croirez-vous:votre sens moral pécheur ou bien la Bible?... Rolling Eyes

pouvez-vous répondre à ma question?

La Bible seule peut y répondre:Rom3!

Vous vous défilez Alinounet... ;)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:35

Clotilde a écrit:


Vous vous défilez Alinounet... ;)

Je ne me défile pas, je vous oriente vers la seule réponse possible:la Bible. Lisez le chapitre troisième de l'épître de saint Paul aux Romains. C'est pas difficile, ça!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:46

Vous vous défilez en ne disant pas de vous-même: oui, les bébés méritent d'être jetés vivants dans la fournaise parce qu'il n'y a pas un homme de juste pas un seul et que tous ont péché...

Mais ce "tous" à qui fait-il référence dans cette épitre?

Pas un seul homme juste? Et pourtant...Moïse n'est-il pas reconnu comme juste quelque part dans la bible..?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:48

Clotilde a écrit:
mais c'est à Hélène que je posais la question... ;)
Marie est l'Immaculée Conception, pas Hélène... :oops: ...enfin je ne crois pas... Mr. Green
C'est ridicule comme réponse. Et c'est de me faire passer pour quelqu'un qui se prend pour Marie. Immaculée Conception ou pas, Marie a souffert le martyr au pied de la Croix : D'autant plus que sa pureté a dû être abasourdie par la méchanceté inouïe qui se déroulait sous ses yeux et son coeur de Mère du Bel Amour.

Je n'ai jamais dit que je ne serais pas révoltée devant une telle horreur. C'est moi qui fait passer pour la sancoeur alors que ce que je dis est : Dieu n'a pas à demander pardon pour quoi que ce soit : Il est Innocent. Jésus n'est-il pas l'image parfaite du Père ? N'est-Il pas le Dieu qui souffre avec nous ? L'Emmanuel ? Vous vous trompez de cible lorsque vous accusez Dieu pour les malheurs de l'humanité. Vous jouez le jeu du malin : c'est Lui l'Accusateur de Dieu et de nos frères.

La création aspire de toutes ses forces à voir la révéléation de fils de Dieu... et j'estime qu'il n'y pas pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler...etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:50

Clotilde a écrit:
Vous vous défilez en ne disant pas de vous-même: oui, les bébés méritent d'être jetés vivants dans la fournaise parce qu'il n'y a pas un homme de juste pas un seul et que tous ont péché...

Mais ce "tous" à qui fait-il référence dans cette épitre?

Pas un seul homme juste? Et pourtant...Moïse n'est-il pas reconnu comme juste quelque part dans la bible..?

Le seul Juste, c'est Jésus-Christ(Héb4/15). Pour les bébés, pourquoi les a-t-on mis au monde, sachant quel enfer était cette terre?Donc, assumons!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:52

Hélène a écrit:
C'est ridicule comme réponse.

Excuse-moi Hélène, je n'ai pas voulu te blesser ni te faire passer pour une sans-coeur. :oops: Je crois que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire par: Comme, je le disais : il nous a fait le don de la liberté et il ne reprend pas ses dons. C'est cela que nous comprendrons au moment du grand passage : le poids de notre liberté et de notre responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:54

Clotilde a écrit:
Hélène a écrit:
C'est ridicule comme réponse.

Excuse-moi Hélène, je n'ai pas voulu te blesser ni te faire passer pour une sans-coeur. :oops: Je crois que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire par: Comme, je le disais : il nous a fait le don de la liberté et il ne reprend pas ses dons. C'est cela que nous comprendrons au moment du grand passage : le poids de notre liberté et de notre responsabilité.
Ça va Clotilde ! Je t'aime encore pareil ! Very Happy je dois partir pour aller voir Jésus : c'est le Premier Vendredi du mois. Je vais lui causer de notre questionnement.

Bonne soirée à tous et bonne nuit pour les Français ! I don't want that
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:57

Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Vous vous défilez en ne disant pas de vous-même: oui, les bébés méritent d'être jetés vivants dans la fournaise parce qu'il n'y a pas un homme de juste pas un seul et que tous ont péché...

Mais ce "tous" à qui fait-il référence dans cette épitre?

Pas un seul homme juste? Et pourtant...Moïse n'est-il pas reconnu comme juste quelque part dans la bible..?

Le seul Juste, c'est Jésus-Christ(Héb4/15). Pour les bébés, pourquoi les a-t-on mis au monde, sachant quel enfer était cette terre?Donc, assumons!

Alinou, oui ou non Moïse est-il reconnu comme juste dans la Bible?
A qui fait référence le "tous" de l'épitre aux Romains?

Les bébés ne viennent pas au monde que par notre seule volonté, mais aussi et surtout par celle de Dieu. Dieu voudrait donc que les bébés puissent aussi être jetés vivants dans la fournaise puisqu'ils le méritent comme tous les êtes humains qu'il a fait naître...dans cet enfer qu'est cette terre qu'il a créé.... drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 00:59

Hélène a écrit:
Ça va Clotilde ! Je t'aime encore pareil ! Very Happy je dois partir pour aller voir Jésus : c'est le Premier Vendredi du mois. Je vais lui causer de notre questionnement.

Bonne soirée à tous et bonne nuit pour les Français ! I don't want that
Hélène

ouf! cheers Un peu de baume au coeur en provenance du Québec...ça fait du bien... :oops:

Bonne rencontre sunny ...merci de prier pour moi, pour tous ceux qui en ont besoin... ;)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:04

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
Clotilde a écrit:
Vous vous défilez en ne disant pas de vous-même: oui, les bébés méritent d'être jetés vivants dans la fournaise parce qu'il n'y a pas un homme de juste pas un seul et que tous ont péché...

Mais ce "tous" à qui fait-il référence dans cette épitre?

Pas un seul homme juste? Et pourtant...Moïse n'est-il pas reconnu comme juste quelque part dans la bible..?

Le seul Juste, c'est Jésus-Christ(Héb4/15). Pour les bébés, pourquoi les a-t-on mis au monde, sachant quel enfer était cette terre?Donc, assumons!

Alinou, oui ou non Moïse est-il reconnu comme juste dans la Bible?
A qui fait référence le "tous" de l'épitre aux Romains?

Les bébés ne viennent pas au monde que par notre seule volonté, mais aussi et surtout par celle de Dieu. Dieu voudrait donc que les bébés puissent aussi être jetés vivants dans la fournaise puisqu'ils le méritent comme tous les êtes humains qu'il a fait naître...dans cet enfer qu'est cette terre qu'il a créé.... drunken drunken drunken

Personne n'est juste, sinon le Christ, dans la Bible. De plus, à ce que je sache, la copulation provient de la liberté humaine, non?(seule Marie fut inséminée par le ciel, et encore, avec son accord!) A cet effet, Péguy ne disait-il pas que le Père de famille est le plus grand aventurier du 20ième siècle? Donc, assumons!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:08

bon va falloir que je le trouve ce verset au sujet de Moïse...parce que.... Rolling Eyes

La copulation, la copulation...pfff...c'est pas de la copulation que vous êtes né Alinou...c'est de l'Amour de Dieu..!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:10

Clotilde a écrit:
bon va falloir que je le trouve ce verset au sujet de Moïse...parce que.... Rolling Eyes

La copulation, la copulation...pfff...c'est pas de la copulation que vous êtes né Alinou...c'est de l'Amour de Dieu..!!! cheers

Cela, ça s'est passé 20 ans après la copulation! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:15

Et oui, il vous a fallut 20 ans pour vous rendre compte que ce n'est pas vos parents qui vous avez donné le souffle de vie, mais Dieu dés votre conception par l'acte d'amour de vos parents, selon le désir de Dieu... cheers
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:30

Clotilde a écrit:
Et oui, il vous a fallut 20 ans pour vous rendre compte que ce n'est pas vos parents qui vous avez donné le souffle de vie, mais Dieu dés votre conception par l'acte d'amour de vos parents, selon le désir de Dieu... cheers

Non, à 20 ans, l'évangile du baptême a fait effet: Je sais je vois je crois, je suis désabusé!(Pauline, Polyeucte, Acte.V)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:34

Alinounet a écrit:

Non, à 20 ans, l'évangile du baptême a fait effet: Je sais je vois je crois, je suis désabusé!(Pauline, Polyeucte, Acte.V)

et dans 20 ans, l'Acte VI, en apotéose: je sais, je vois, je crois, je suis.... réssuscité..! cheers
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:37

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:

Non, à 20 ans, l'évangile du baptême a fait effet: Je sais je vois je crois, je suis désabusé!(Pauline, Polyeucte, Acte.V)

et dans 20 ans, l'Acte VI, en apotéose: je sais, je vois, je crois, je suis.... réssuscité..! cheers

N'exagères pas! Je n'ai que 40 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 01:39

C'est vrai, y'a pas besoin d'avoir 60 ans pour réssusciter... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 02:20

Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

en vertu de Romains chapitre 3, et plus précisément en vertu de ce passage:

Citation :
9. Quoi donc ? L'emportons-nous ? Pas du tout. Car nous avons établi que Juifs et Grecs, tous sont soumis au péché,
10. comme il est écrit : Il n'est pas de juste, pas un seul,
11. il n'en est pas de sensé, pas un qui recherche Dieu.
12. Tous ils sont dévoyés, ensemble pervertis ; il n'en est pas qui fasse le bien, non, pas un seul.

Donc, en vertu de cela, il est "normal" que des bébés soient jetés vivants dans la fournaise (au passage c'est aussi ce qu'à dit une femme chrétienne (?) anti-tout, en dehors de Dieu, concernant les petites filles amish qui ont été assassinées... :? ) Et puisque c'est normal, puisque ce n'est qu'une conséquence de leur péché (pas le leur, car un bébé ça ne pêche pas) mais le péché originel, nous avons juste à dire "amen" lorsque des enfants sont maltraités ou torturés, jetés vivants dans le feu...etc. Si Dieu ne l'a pas empêché malgré sa toute puissance, c'est parce qu'ils méritaient, comme tout un chacun, la damnation, puisqu'on ne peut trouver sur terre pas un seul juste, pas un seul innocent...pas même un bébé. Donc, nous n'avons même pas à nous révolter de l'injustice, de ce qui nous semble être une injustice, dans ces gestes posés à l'égard de ces bébés. Dieu n'a pas et n'aura pas non plus à s'en expliquer...ils n'ont que ce qu'ils méritent, car TOUS méritent la damnation...en vertu de Rom 3 cyclops

Pas un seul juste? Pas même un seul? Pas l'ombre d'UN seul juste, en dehors du Christ, dans la Parole de Dieu? Hmmmm....pas si sûre que ça... scratch

Genèse 6;9. Voici l'histoire de Noé : Noé était un homme juste, intègre parmi ses contemporains, et il marchait avec Dieu.

Mince, en voilà un qui sort du lot... Shocked

Pas un seul homme de bien? Pas un qui cherche Dieu? Pas un qui soit agréé de Dieu, en dehors du Christ?

Ecclésiastique 45;1. Il fit sortir de lui un homme de bien qui trouva faveur aux yeux de tout le monde, bien-aimé de Dieu et des hommes, Moïse, dont la mémoire est en bénédiction.

Zut, en voilà un autre... Shocked

Mais, de toute façon, c'est écrit en peu plus bas au verset 23: "tous ont péché"...mais TOUS qui? A qui le TOUS fait-il référence? Aux bébés jetés vivants dans la fournaise? NON, le TOUS fait référence aux juifs et aux païens cités un peu plus haut. Paul explique que les juifs comme les païens sont pécheurs...il n'explique pas que les bébés comme les païens sont pécheurs et méritent la damnation... :no

Idea Idea Idea
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 03:19

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
nous avons tous mérités la damnation!(Rom3)

en vertu de Romains chapitre 3, et plus précisément en vertu de ce passage:

Citation :
9. Quoi donc ? L'emportons-nous ? Pas du tout. Car nous avons établi que Juifs et Grecs, tous sont soumis au péché,
10. comme il est écrit : Il n'est pas de juste, pas un seul,
11. il n'en est pas de sensé, pas un qui recherche Dieu.
12. Tous ils sont dévoyés, ensemble pervertis ; il n'en est pas qui fasse le bien, non, pas un seul.

Donc, en vertu de cela, il est "normal" que des bébés soient jetés vivants dans la fournaise (au passage c'est aussi ce qu'à dit une femme chrétienne (?) anti-tout, en dehors de Dieu, concernant les petites filles amish qui ont été assassinées... :? ) Et puisque c'est normal, puisque ce n'est qu'une conséquence de leur péché (pas le leur, car un bébé ça ne pêche pas) mais le péché originel, nous avons juste à dire "amen" lorsque des enfants sont maltraités ou torturés, jetés vivants dans le feu...etc. Si Dieu ne l'a pas empêché malgré sa toute puissance, c'est parce qu'ils méritaient, comme tout un chacun, la damnation, puisqu'on ne peut trouver sur terre pas un seul juste, pas un seul innocent...pas même un bébé. Donc, nous n'avons même pas à nous révolter de l'injustice, de ce qui nous semble être une injustice, dans ces gestes posés à l'égard de ces bébés. Dieu n'a pas et n'aura pas non plus à s'en expliquer...ils n'ont que ce qu'ils méritent, car TOUS méritent la damnation...en vertu de Rom 3 cyclops

Pas un seul juste? Pas même un seul? Pas l'ombre d'UN seul juste, en dehors du Christ, dans la Parole de Dieu? Hmmmm....pas si sûre que ça... scratch

Genèse 6;9. Voici l'histoire de Noé : Noé était un homme juste, intègre parmi ses contemporains, et il marchait avec Dieu.

Mince, en voilà un qui sort du lot... Shocked

Pas un seul homme de bien? Pas un qui cherche Dieu? Pas un qui soit agréé de Dieu, en dehors du Christ?

Ecclésiastique 45;1. Il fit sortir de lui un homme de bien qui trouva faveur aux yeux de tout le monde, bien-aimé de Dieu et des hommes, Moïse, dont la mémoire est en bénédiction.

Zut, en voilà un autre... Shocked

Mais, de toute façon, c'est écrit en peu plus bas au verset 23: "tous ont péché"...mais TOUS qui? A qui le TOUS fait-il référence? Aux bébés jetés vivants dans la fournaise? NON, le TOUS fait référence aux juifs et aux païens cités un peu plus haut. Paul explique que les juifs comme les païens sont pécheurs...il n'explique pas que les bébés comme les païens sont pécheurs et méritent la damnation... :no

Idea Idea Idea

L'.A.T. est interprété par le N.T. Or, il n'y a pas de juste en soi que le Christ, les autres, c'est par la participation de la foi en Lui(Cf.Héb11-12/2). Au passage, nous ne reconnaissons pas l'Ecclésiastique, car sa canonicité n'est pas indubitable.

En ce qui a trait à l'homme:même bébé, c'est une ordure cf.Gn8/21. Ce qui ne justife aucunement le mal. Cela l'explique seulement. Le mal est de la créature et tout bien est de Dieu(Osée13/9, Jn1/17). Croire autrement, c'est n'être plus chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 03:21

Au passage:tous signifie tous, et juif et grec, c'est pour n'exempter personne! Donc, les bébés aussi. Vous défendez l'opinion de Pélage et, ce faisant, vous n'êtes même plus romaine.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 04:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Bien des malheurs se font sans la liberté de l'homme: la maladie, les tremblement de terre.
J'estime qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu. Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livré à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu. (Rm 8, 18-21)

La création gémit dans les douleurs de l'enfantement... cela inclus tout le cosmos, la nature, les créatures, l'humain, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 04:50

Hélène a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Bien des malheurs se font sans la liberté de l'homme: la maladie, les tremblement de terre.
J'estime qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu. Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livré à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu. (Rm 8, 18-21)

La création gémit dans les douleurs de l'enfantement... cela inclus tout le cosmos, la nature, les créatures, l'humain, etc.

Je vous soutiens, Hélène. Rom.8 nous indique clairement que la création fut entraînée dans le péché d'Adam. L'Homme est donc responsable de tout!
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 05:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Hélène.

Citation :
celui auquel "rien n'est impossible" (Luc 1, 37). Sa toute-puissance est universelle

Ce qui veut dire que, comme pour les trois enfants dans la fournaise, Dieu aurait pu sauver les bébés dans la fournaise d'Auschwitz.

Cher Arnaud,

Les trois enfants dans la fournaise, que faisaient-ils ? Ils blasphémaient contre Dieu ? Étaient révoltés ? Ben non ! Ils louaient et bénissaient Dieu ! Et que s'est-il passé ? Dieu les a délivré de la fournaise ardente car le roi a vu qu'ils ne brûlaient pas et il a remarqué ce mystérieux quatrième personnage. Évidemment, ce récit n'est pas à prendre au premier degré mais c'est pour dire : pas de révolte, que de la foi et de la confiance pure.

Citation :
Et il faudra donc que Dieu s'en explique à ces mères.
Il n'aura pas besoin de s'en expliquer : elles comprendront tout en un instant. Je ne résiste pas à vous raconter une histoire vraie d'une maman de la Famille de saint Joseph : cette maman avait perdu de façon tragique son enfant de 4 ou 5 ans. Elle avait été renouvelée dans l'Esprit juste avant cette épreuve. Tout le jour elle chantait à Dieu des louanges malgré sa souffrance. Elle allait perdre la tête devant tant de souffrance dans son coeur de mère. Puis elle dit au Seigneur, elle a osé se mettre à genoux et a prononcé cette prière dans les cris et les larmes : Seigneur, je te rends grâce pour ce qui m'arrive, je sais que tu n'as pas voulu la mort de cet enfant mais que tu permets cette épreuve. Soit je me révolte contre toi, soit tu exauces cette prière en me donnant de croire les paroles d'action de grâce que je viens de prononcer : à l'instant même, elle a été inondée par un torrent de Paix, de Joie intérieure, de consolation inouïe. Elle savait que le Père l'aime et qu'Il Lui donnerait la force de passer au travers cette épreuve de la foi. Elle a compris que la mort de cet enfant, aussi absurde et révoltante qu'elle soit avait un sens et ce sens : elle l'a découvert à la croix: la Rédemption. Cette petite vie fauchée pourquoi ?...elle ne le sait toujours pas, mais elle sait que ce n'est pas pour rien et qu'elle saura un jour à quelle gloire cela aura conduit pour elle, pour les proches de cet enfant, pour beaucoup d'âmes...c'est la confiance en l'Amour qui a gagné.

Compendium a écrit:
Si Dieu est tout-puissant et providence, pourquoi alors le mal existe-t-il ?
Seul l'ensemble de la foi chrétienne peut donner une réponse à cette question, à la fois douloureuse et mystérieuse. En aucune manière, Dieu n'est la cause du mal, ni directement, ni indirectement. Il éclaire le mystère du mal par son Fils Jésus Christ, mort et ressuscité pour vaincre le grand mal moral qu'est le péché des hommes, racine des autres maux.

Pourquoi Dieu permet-il le mal ?
La foi nous donne la certitude que Dieu ne permettrait pas le mal s'il ne faisait pas sortir le bien du mal lui-même. Cela, Dieu l'a déjà merveilleusement accompli dans la mort et la résurrection du Christ. En effet, du mal moral le plus grand, la mort de son Fils, il a tiré les plus grands biens, la glorification du Christ et notre rédemption. (Compendium du catéchisme de l'Église catholique, chapitre 1, questions 57 et 58 )
Citation :
Et la foi dit qu'il saura le faire. Il a des arguments. A commencer par sa propre mort et le salut à venir de ces enfants.
Je ne comprends pas ce que tu dis ici : tu peux élaborer ?

Citation :
Citation :
Est-ce Arnaud Dumouch qui jugera Dieu au dernier jour ? A-t-il pris conseil avec vous pour créer les univers ? Qui a déjà donné à Dieu quelque chose et mériterai de recevoir en retour ? (vous reconnaissez le Psaume ?)

Ce n'est justement pas le psaume mais la réponse de Dieu à Job (Job 38, 5 ss).
Ce n'est effectivement pas un psaume...mais c'est dans mon psautier ! Il s'agit en fait du Cantique d'Isaïe : Qui a jaugé l'esprit du Seigneur ? Quel conseiller peut l'instruire ? A-t-il pris conseil de quelqu'un pour discerner ? pour apprendre les chemins du jugement, pour acquérir le savoir et s'instruire des voies de la sagesse ? (Is 40, 13-14). Saint Paul s'en fait l'écho dans la Lettre aux Romains : Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la science de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ? Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ? Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. À lui la gloire pour l'éternité ! Amen. (Rm 11, 33-36)

Citation :
Attention de ne pas devoir, comme eux, offrir un jour sept taureaux en sacrifice Very Happy (Job 42, 8)
Pas de soucis : allez donc apprendre ce que veut dire : ce ne sont pas les sacrifices que je veux mais la miséricorde ! et si j'offre un sacrifice tu n'en veux pas, tu n'acceptes pas d'holocauste. Le sacrifice qui plaît à Dieu c'est un esprit brisé; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé... et cette fois-ci c'est bien un psaume ! Le 50e ! Laughing

Cordialement,
Hélène


Dernière édition par le Sam 07 Oct 2006, 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 05:28

Alinounet a écrit:
Je vous soutiens, Hélène. Rom.8 nous indique clairement que la création fut entraînée dans le péché d'Adam. L'Homme est donc responsable de tout!
Bonsoir Alinounet (mignon petit pseudo) Very Happy

Je ne crois pas (en fait l'Église Catholique ne croit pas) que l'Homme soit vicié à la racine. Vous oubliez un troisième personnage dans la scène qui entraîne l'Homme à sa perte et qui tente par tous les moyens de se faire oublier après avoir craché le venin du doute dans le coeur de l'Homme : :twisted:

Fraternellement,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 05:58

Hélène a écrit:
Alinounet a écrit:
Je vous soutiens, Hélène. Rom.8 nous indique clairement que la création fut entraînée dans le péché d'Adam. L'Homme est donc responsable de tout!
Bonsoir Alinounet (mignon petit pseudo) Very Happy

Je ne crois pas (en fait l'Église Catholique ne croit pas) que l'Homme soit vicié à la racine. Vous oubliez un troisième personnage dans la scène qui entraîne l'Homme à sa perte et qui tente par tous les moyens de se faire oublier après avoir craché le venin du doute dans le coeur de l'Homme : :twisted:

Fraternellement,
Hélène

Précisez:L'Église romaine!...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:03

Hélène a écrit:
Clotilde a écrit:
mais c'est à Hélène que je posais la question... ;)
Marie est l'Immaculée Conception, pas Hélène... :oops: ...enfin je ne crois pas... Mr. Green
C'est ridicule comme réponse. Et c'est de me faire passer pour quelqu'un qui se prend pour Marie. Immaculée Conception ou pas, Marie a souffert le martyr au pied de la Croix : D'autant plus que sa pureté a dû être abasourdie par la méchanceté inouïe qui se déroulait sous ses yeux et son coeur de Mère du Bel Amour.

Je n'ai jamais dit que je ne serais pas révoltée devant une telle horreur. C'est moi qui fait passer pour la sancoeur alors que ce que je dis est : Dieu n'a pas à demander pardon pour quoi que ce soit : Il est Innocent. Jésus n'est-il pas l'image parfaite du Père ? N'est-Il pas le Dieu qui souffre avec nous ? L'Emmanuel ? Vous vous trompez de cible lorsque vous accusez Dieu pour les malheurs de l'humanité. Vous jouez le jeu du malin : c'est Lui l'Accusateur de Dieu et de nos frères.

La création aspire de toutes ses forces à voir la révéléation de fils de Dieu... et j'estime qu'il n'y pas pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler...etc...

Chère Hélène,

C'est vrai que ce débat nous passionne un peu. C'est l'un des sujets les plus douloureux de toute la théologie. Mais restons en au débat dur la théologie, sans en juger les personnes.

Je ne crois pas que vous devriez employer le mot "innocent" pour Dieu et dans toutes ses acceptions qui ont donné deux sortes d'explications du mal permis par lui sans que la liberté de l'homme n'y puisse rien.

1° Certains ont Dit :
Citation :
"Dieu ignore qu'il y a du mal car il est pur. Il ne le conceptualise pas.
Ceci s'opposerait à son omniscience.

2° D'autre ont dit:
Citation :
"Dieu ne permet pas le mal. Tout vient de nous.
Ceci s'oppose au bon sens (certains maux ne viennent pas de nous) et à sa toute-Puissance;

C'est pourquoi toute la Bible, au niveau de l'Ancien Testament, manifeste avec clarté que tout est permis, voire voulu par Dieu. (Et c'est cela que vous ressenter comme une idole).

Pourtant, c'est le NT, sans rien abolir de cela, qui en donne la raison: il forme le coeur de l'homme pour le salut.

Quant aux innocents, (les petits enfants en particulier), leur souffrance ne sert à rien:

Citation :
Jonas 4, 10 Yahvé repartit: "Toi, tu as de la peine pour ce ricin, qui ne t'a coûté aucun travail et que tu n'as pas fait grandir, qui a poussé en une nuit et en une nuit à péri.
Jonas 4, 11 Et moi, je ne serais pas en peine pour Ninive, la grande ville, où il y a plus de 120.000 êtres humains qui ne distinguent pas leur droite de leur gauche, ainsi qu'une foule d'animaux!"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:14

[quote="Hélène"]
Les trois enfants dans la fournaise, que faisaient-ils ? Ils blasphémaient contre Dieu ? Étaient révoltés ? Ben non ! Ils louaient et bénissaient Dieu !

Mais enfin: on vous parle de NOURRISSONS jetés dans le feu par les Nazis ! Les nourrissons ne louent pas Dieu. Ils pleurent.

Citation :
Citation :
Et il faudra donc que Dieu s'en explique à ces mères.
Il n'aura pas besoin de s'en expliquer : elles comprendront tout en un instant.

Bien sûr. C'est cela que j'appelle l'explication au moment du retour du Christ. Ah vous aviez compris que le Christ ferait une conférence en trois points? Nous sommes donc d'accord. Parfois, il est vrai, les mots trahissent la pensée. Mais nous parlons de la même chose.

Citation :
Seigneur, je te rends grâce pour ce qui m'arrive, je sais que tu n'as pas voulu la mort de cet enfant mais que tu permets cette épreuve.

Et cette maman, poussée par l'Esprit, reconnait bien une RESPONSABILITE de Dieu à règler: "Tu as permis cette épreuve." Nous sommes encore d'accord.


Compendium a écrit:
Si Dieu est tout-puissant et providence, pourquoi alors le mal existe-t-il ?
Seul l'ensemble de la foi chrétienne peut donner une réponse à cette question, à la fois douloureuse et mystérieuse. En aucune manière, Dieu n'est la cause du mal, ni directement, ni indirectement. Il éclaire le mystère du mal par son Fils Jésus Christ, mort et ressuscité pour vaincre le grand mal moral qu'est le péché des hommes, racine des autres maux.

Pourquoi Dieu permet-il le mal ?
La foi nous donne la certitude que Dieu ne permettrait pas le mal s'il ne faisait pas sortir le bien du mal lui-même.

Ce texte du Magistère que vous citez entre en contradiction semble-t-il, avec le suivant. Si Dieu n'est même pas INDIRECTEMENT cause du mal, on ne peut pas dire ensuite qu'il LE PERMET même pour en faire sortir le bien. Si je laisse ma fille tomber dans un trou (alors que je peut l'en empêcher) afin de lui apprendre quelque chose), je suis au moins par ma passivité, indirectement responsable de sa chute.



Citation :
Citation :
Attention de ne pas devoir, comme eux, offrir un jour sept taureaux en sacrifice Very Happy (Job 42, 8)
Pas de soucis : allez donc apprendre ce que veut dire : ce ne sont pas les sacrifices que je veux mais la miséricorde ! et si j'offre un sacrifice tu n'en veux pas, tu n'acceptes pas d'holocauste. Le sacrifice qui plaît à Dieu c'est un esprit brisé; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé... et cette fois-ci c'est bien un psaume ! Le 50e ! Laughing


Vous avez raison: dans ce sujet bouleversant, je me suis laissé aller. Mais c'est difficile d'en rester à la seule considération des idées lorsqu'on parle d'un tel scandale.

J'exercerai mes dents contre Alinounet et ses réponses !
Avec toute mon namitié, chere Hélène.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:49

Alinounet a écrit:

En ce qui a trait à l'homme:même bébé, c'est une ordure

c'est honteux ce que vous dites Alain!
Et aprés on s'offusque parce qu'on retrouve les foetus de bébés avortés à la poubelle...!!! Allons donc! Il sont à leur juste place, selon vos dires... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:50

Quant aux innocents, (les petits enfants en particulier), leur souffrance ne sert à rien:

Si vraiment elle ne "servait" à rien, nous ne serions pas en train d'en discuter. Je pense qu'elle sert à nous indigner, à ce que nous nous disions : "Plus jamais cela".

Qu'en pensez-vous ?


PS : Cette apparente contradiction dans le Magistère est curieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:52

Alinounet a écrit:
Au passage:tous signifie tous, et juif et grec, c'est pour n'exempter personne! Donc, les bébés aussi. Vous défendez l'opinion de Pélage et, ce faisant, vous n'êtes même plus romaine.

Je défends le véritable sens de ce passage, qui sorti de son contexte vous permet de dire des atrocités... affraid

Je ne suis pas romaine, je suis française Tongue et bientôt canadienne Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 09:58

Olivier JC a écrit:
Quant aux innocents, (les petits enfants en particulier), leur souffrance ne sert à rien:

Si vraiment elle ne "servait" à rien, nous ne serions pas en train d'en discuter. Je pense qu'elle sert à nous indigner, à ce que nous nous disions : "Plus jamais cela".

Qu'en pensez-vous ?

Je suis absolument d'accord d'accord avec vous. Merci de préciser ainsi. Elle sert à nous indigner, et à briser le coeur des adultes, comme le grain broyé de l'évangile.

Je voulais dire qu'elle ne sert à rien pour ce qui est de la croissance de l'âme de ces petits innocents eux-mêmes mais je suis convaincu que Dieu leur rend IMMENSEMENT en gloire.


Citation :
PS : Cette apparente contradiction dans le Magistère est curieuse...


C'est le Magistère ordinaire. Il a quelques failles de formulation comme cela (comme les deux définitions du péché mortel au cours de l'histoire (absence de la grâce/faute responsable).

Mais on peut réunifier facilement cela en disant que le texte veut dire en fait, avec plus de précision, que Dieu ne veut pas, même indirectement, le MAL POUR LE MAL. Saint Thomas est un prodigieux maître de l'équilibrisme pour cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 10:02

Juste une précision...

L'enseignement le plus constant de l'Eglise est que tout être humain venant en ce monde est marqué par le péché originel, qu'il est donc hors de toute relation de Charité avec Dieu, et que seul le Baptême permet d'entrer dans une telle relation.

Y compris donc les bébés.

En toute bonne logique, donc, tout être humain mérite l'enfer. Pour être plus juste, aucun être humain ne mérite d'être aimé de Dieu. L'idée de mérite est d'ailleurs fallacieuse : nous nageons là en pleine gratuité.

C'est Dieu qui va aimer le premier, c'est Dieu qui va disposer les choses en sorte que nous soyons conduits jusqu'au baptême.

Nous avions longuement débattu de ce point, qui n'est pas arrêté dans le Magistère : quid des enfants morts sans baptême. Ce n'est pas pour rien que la Comission théologique internationale prépare actuellement un document sur le sujet.


Certes, notre sensibilité nous incline à penser qu'un bébé ne mérite pas l'enfer, qu'il mérite de voir Dieu. Seulement, en toute rigueur de terme, ne verrons Dieu que ceux qui sont baptisés, et ceux-là seulement.

Pour en arriver à votre conclusion, juste au demeurant, selon laquelle un petit enfant ne se damne pas, il faut élucider l'inconnue de l'équation. Cette inconnue, Arnaud l'a mise en lumière. Le Christ, en sa mort glorifiante, est l'universel baptistère dans lequel tout homme quittant ce monde est plongé.

Dire qu'un bébé; parce que bébé, ne se damna pas est en soi erroné.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 10:09

Citation :
C'est le Magistère ordinaire. Il a quelques failles de formulation comme cela (comme les deux définitions du péché mortel au cours de l'histoire (absence de la grâce/faute responsable).

Cher Olivier et c'est justement à cause de cette notion de péché originel NON COUPABLE (un péché venant du choix d'adam) que l'Eglise a à moment donné défini le péché mortel comme "Absence de la grâce". Il vaudrait mieux parler ici de "mort spirituelle à la vie de la grâce.

Heureusement, nous connaissons déjà quelle va être la réponse de la CTI sur ce point:

Mon avis:

1° Elle règlera la question de leur salut (l'hypothèse augustinienne des limbes éternelles vit ses derniers jours) à cause de ce dogme:
Citation :
"Nous devons tenir que Dieu propose son salut à tout homme (GS 22)"

2° Elle ne règlera pas comment.

Mais sur ce point, Olivier va dénoncer une hypothèse... Mr.Red

Citation :
Le Christ, en sa mort glorifiante, est l'universel baptistère dans lequel tout homme quittant ce monde est plongé.

Ps: J'ai correspondu il y a dix ans avec le Père X. Durwell. Il était déjà très âgé. Il est cité dans la thèse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 10:19

Olivier JC a écrit:
Dire qu'un bébé; parce que bébé, ne se damna pas est en soi erroné.

ah bon? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 10:28

Clotilde a écrit:
Olivier JC a écrit:
Dire qu'un bébé; parce que bébé, ne se damna pas est en soi erroné.

ah bon? Shocked

Cette parole signifie "en soi, techniquement, Dieu n'est pas obligé d'ouvrir la Vision béatifique à personne".

Ce qui se traduit, pour mieux comprendre:

Citation :
"C'est GRATUITEMENT qu'ils sont illuminés, comme nous tous."

Mais pour nous, la raison en est claire : on a des péchés personnels.

Pour eux, rien de coupable, juste le choix que prit pour eux jadis leurs premers ancètres.

Et toute cette théologie classique des pères (formellement vraie) était prophétisée dans ce passage de l'Evangile:

Citation :
Matthieu 19, 13 Alors des petits enfants lui furent présentés, pour qu'il leur imposât les mains en priant; mais les disciples (Saint Augustin, saint Thomas Mr.Red ) les rabrouèrent.
Matthieu 19, 14 Jésus dit alors: "Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume des Cieux." Puis il leur imposa les mains et poursuivit sa route.


Les Pères avaient oublié que cette théologie était FORMELLEMENT VRAIE, et AMOUREUSEMENT FAUSSE. Laughing

Voici une tête de théologie FORMELLEMENT VRAIE




Et une tête de théologie AMOUREUSEMENT VRAIE


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 12:40

Ceci, Clotilde, parce qu'il est de foi constante que le baptême est impérativement requis. C'est par le baptême, la renaissance d'en-haut, donc la volonté gratuite et individualisée de Dieu, que nous est ouverte la vision.

Les bébés doivent donc eux-aussi passer par là.

C'est une nuance qui n'apparaît pas dans vos propos, et qui est nécessaire pour demeurer pleinement orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 12:50

Et ce baptême est tout simlement conféré aux petits enfants avortés par Jésus, à l'heure de leur mort, à la demande de leurs parents adoptifs qui se précipitent du Ciel pour les reccueillir.

Tout ces longs débats de 2000 ans pour une réponse si simple ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 15:19

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:
Au passage:tous signifie tous, et juif et grec, c'est pour n'exempter personne! Donc, les bébés aussi. Vous défendez l'opinion de Pélage et, ce faisant, vous n'êtes même plus romaine.

Je défends le véritable sens de ce passage, qui sorti de son contexte vous permet de dire des atrocités... affraid

Je ne suis pas romaine, je suis française Tongue et bientôt canadienne Tongue

Le véritable sens du passage de Rom.3/1-20, c'est l'universelle condamnation et dépravation du genre humain. Même vos commentateurs romains seront d'accord avec moi sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 15:22

Clotilde a écrit:
Alinounet a écrit:

En ce qui a trait à l'homme:même bébé, c'est une ordure

c'est honteux ce que vous dites Alain!
Et aprés on s'offusque parce qu'on retrouve les foetus de bébés avortés à la poubelle...!!! Allons donc! Il sont à leur juste place, selon vos dires... affraid

Le bébé est un ordure au sens théologique, pas civil ou temporel du terme. Vous vous laissez emporter par vos émotions. On est plus en théologie mais en cardiologie!...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9468
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 15:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
C'est le Magistère ordinaire. Il a quelques failles de formulation comme cela (comme les deux définitions du péché mortel au cours de l'histoire (absence de la grâce/faute responsable).

Cher Olivier et c'est justement à cause de cette notion de péché originel NON COUPABLE (un péché venant du choix d'adam) que l'Eglise a à moment donné défini le péché mortel comme "Absence de la grâce". Il vaudrait mieux parler ici de "mort spirituelle à la vie de la grâce.

Heureusement, nous connaissons déjà quelle va être la réponse de la CTI sur ce point:

Mon avis:

1° Elle règlera la question de leur salut (l'hypothèse augustinienne des limbes éternelles vit ses derniers jours) à cause de ce dogme:
Citation :
"Nous devons tenir que Dieu propose son salut à tout homme (GS 22)"

2° Elle ne règlera pas comment.

Mais sur ce point, Olivier va dénoncer une hypothèse... Mr.Red

Citation :
Le Christ, en sa mort glorifiante, est l'universel baptistère dans lequel tout homme quittant ce monde est plongé.

Ps: J'ai correspondu il y a dix ans avec le Père X. Durwell. Il était déjà très âgé. Il est cité dans la thèse.

La thèse de l'universel baptême est superflue. D'abord, parce que la parole du Christ en croix intrecédant pour le pardon a une portée universelle et suffisamment salvifique en soi. Ensuite, parce que Dieu n'est pas lié à ses moyens de grâces pour sauver, ainsi que le reconnaissait même Thomas d'Aquin en son article sur les sacrements. De sorte que j'estime que tout enfant mort en bas de l'âge de raison est sauvé par ces raisons puissantes, et non par une quelconque innocence innée, quoiqu'il ne faille pas, pour autant, prîver quiconque de quelques moyens de grâce, puisque Dieu est riche en miséricorde(Eph.2/4).
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 15:47

Alinoulevilainzibou dit :

Citation :

Le bébé est un ordure au sens théologique
Théologique ou pas, j'ai comme qui dirait envie de me faire les griffes ! Rolling Eyes Idea
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 16:08

jo a écrit:
Alinoulevilainzibou dit :

Citation :

Le bébé est un ordure au sens théologique
Théologique ou pas, j'ai comme qui dirait envie de me faire les griffes ! Rolling Eyes Idea

Je te prête mes septs chats pour t'aider. Mr. Green

Et puis j'aiguise mes ongles en primes.


Sens cardiologique, sens théologique....
l'homme et l'enfant de l'homme sont les enfants de Dieu. Pas des ordures.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Auschwitz et l'inaction de Dieu   Sam 07 Oct 2006, 16:14

jo a écrit:
Alinoulevilainzibou dit :

Citation :

Le bébé est un ordure au sens théologique
Théologique ou pas, j'ai comme qui dirait envie de me faire les griffes ! Rolling Eyes Idea

Je vous le tiendrai ! Vous le grifferez !

Cher Alain,

Quand je pense que dans l'éternité, vous aurez à méditer sur les ENAURMITES que peuvent faire dire des théories !

Même Lucifer n'est pas pour Dieu une "ordure théologique". Alors vous pensez, un innocent pour qui le Christ est mort. Le choix d'Adam ne transforme pas leurs petits en ordures, mais en âmes provisoirement séparées de la lumière, en vue d'un plus grand salu encore.

Ceci dit:

Citation :
La thèse de l'universel baptême est superflue. D'abord, parce que la parole du Christ en croix intrecédant pour le pardon a une portée universelle et suffisamment salvifique en soi. Ensuite, parce que Dieu n'est pas lié à ses moyens de grâces pour sauver, ainsi que le reconnaissait même Thomas d'Aquin en son article sur les sacrements. De sorte que j'estime que tout enfant mort en bas de l'âge de raison est sauvé par ces raisons puissantes, et non par une quelconque innocence innée, quoiqu'il ne faille pas, pour autant, prîver quiconque de quelques moyens de grâce, puisque Dieu est riche en miséricorde

Autrement dit vous dites, si je vous résume:

Citation :
La thèse de l'universel baptême est superflue car le baptême du Christ est universel.

Finalement, on est tous du même avis. Donc tout va bien.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Auschwitz et l'inaction de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Auschwitz et l'inaction de Dieu
» Dieu est-il mort à Auschwitz ?
» Benoît XVI et sa prière à Auschwitz
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: