DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pignon



Masculin Messages : 2355
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Jeu 26 Mai 2016, 19:09

Bonjour, visionnez et dites-moi si vous trouvez des excès dans cette conférence, je trouve l'argumentation très pondérée et structurée.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Jeu 26 Mai 2016, 19:23

L'Abbé Bilecocq appartient à la FSSPX il me semble ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2355
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Jeu 26 Mai 2016, 19:25

Espérance a écrit:
L'Abbé Bilecocq appartient à la FSSPX il me semble ?

Je pense, c'est pour cela que je suis étonné, il est très pondéré (comme le titre l'indique), j'ai été très surpris et intéressé.
Analyse imparable selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Jeu 26 Mai 2016, 19:32

Je ne vais pas pouvoir écouter !  Sur mon ordi, les vidéos passent tout de suite en vert Crying or Very sad   Vous n'avez rien en texte ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2355
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 03:26

Désolé je n'ai pas de texte mais je vous conseille de la visionner, cet Abbé est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 09:31

Que comprendre de ces paroles que Jésus a prononcée :

36 Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d'ici. »  (Jean (LIT) 18)

Si la royauté de Jésus ne vient pas de ce monde, cela veut dire qu'elle vient de Dieu, et donc qu'elle est essentiellement spirituelle et surnaturelle. Elle a pour but d'amener  les âmes au Ciel. Et c'est parce que cette Royauté est spirituelle qu'il a fondé l'Eglise, comme une société, du fait de la nature politique de l'homme. C'est dans l'Eglise que cette Royauté de Jésus est principalement exercée, et c'est par le pape et les évêques, successeurs des Apôtres, que Jésus exerce sa Royauté.

C'est ce que Jésus confirme ici :

28 Vous, vous êtes ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves; 29 et moi, je vous attribue la royauté comme mon Père me l'a attribuée, 30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume; et vous siégerez sur des trônes, jugeant les douze tribus d'Israël. (Luc (CP) 22)

Et c'est parce que Jésus fait de ses Apôtre et plus particulièrement de l'Apôtre Pierre, des rois avec Lui, comme Lui l'Est avec son Père, qu'il les associe à sa Royauté, faisant d'eux des princes, qu'il leur dit :

" Les rois des nations leur commandent en maîtres, et ceux qui exercent empire sur elles se font appeler Bienfaiteurs. 26 Vous, (ne faites) pas ainsi; mais que le plus grand parmi vous devienne comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.  (Luc (CP) 22)

Les Apôtres qui vont régner avec Jésus, sur son peuple rassemblé dans son Eglise, confiée plus particulièrement à son Apôtre Simon, ils sont invité à être Roi comme Jésus l'Est, un Roi doux, humble et qui sert son peuple.

C'est par  les Apôtres et leurs successeurs qui ont hérités de leur charge, que Jésus est Roi sur la terre. Ce sont eux qui en son Nom, servent aux sujets du Christ, à manger, en leur distribuant sa Parole et son Pain de Vie. Ce sont donc les évêques avec le Pape à leur tête, qui règnent au nom du Christ, sur l'Eglise, sur son peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 10:23

Vive le Christ-Roi!

Pour mémoire, voici l'encyclique Quas Primas du pape PieXI:

http://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_11121925_quas-primas.html

Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2355
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 15:14

petero a écrit:
Que comprendre de ces paroles que Jésus a prononcée :

36 Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d'ici. »  (Jean (LIT) 18)

Si la royauté de Jésus ne vient pas de ce monde, cela veut dire qu'elle vient de Dieu, et donc qu'elle est essentiellement spirituelle et surnaturelle. Elle a pour but d'amener  les âmes au Ciel. Et c'est parce que cette Royauté est spirituelle qu'il a fondé l'Eglise, comme une société, du fait de la nature politique de l'homme. C'est dans l'Eglise que cette Royauté de Jésus est principalement exercée, et c'est par le pape et les évêques, successeurs des Apôtres, que Jésus exerce sa Royauté.

C'est ce que Jésus confirme ici :

28 Vous, vous êtes ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves; 29 et moi, je vous attribue la royauté comme mon Père me l'a attribuée, 30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume; et vous siégerez sur des trônes, jugeant les douze tribus d'Israël. (Luc (CP) 22)

Et c'est parce que Jésus fait de ses Apôtre et plus particulièrement de l'Apôtre Pierre, des rois avec Lui, comme Lui l'Est avec son Père, qu'il les associe à sa Royauté, faisant d'eux des princes, qu'il leur dit :

" Les rois des nations leur commandent en maîtres, et ceux qui exercent empire sur elles se font appeler Bienfaiteurs. 26 Vous, (ne faites) pas ainsi; mais que le plus grand parmi vous devienne comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.  (Luc (CP) 22)

Les Apôtres qui vont régner avec Jésus, sur son peuple rassemblé dans son Eglise, confiée plus particulièrement à son Apôtre Simon, ils sont invité à être Roi comme Jésus l'Est, un Roi doux, humble et qui sert son peuple.

C'est par  les Apôtres et leurs successeurs qui ont hérités de leur charge, que Jésus est Roi sur la terre. Ce sont eux qui en son Nom, servent aux sujets du Christ, à manger, en leur distribuant sa Parole et son Pain de Vie. Ce sont donc les évêques avec le Pape à leur tête, qui règnent au nom du Christ, sur l'Eglise, sur son peuple.


bonjour Petero,
C'est en substance ce que dit l'Abbé Billecocq, mais le pouvoir temporel (pas spirituel) est délégué aux Princes/Rois/Etats qui doivent être en étroite relation avec le pouvoir spirituel, l'Eglise, sans fusion mais harmonie, tout s'articule merveilleusement bien.
Il semblerait que la France ait fonctionné ainsi pendant des siècles avec succès dans l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 18:40

Oui, il est impossible de séparer complètement le domaine du sens de la vie et les sujets politiques car il existe des domaines où cela s'entrecroise.

Je pense aux sujet sociétaux comme l'avortement : il n'y a pas de neutralité possible. Soit l'enfant a une âme, soit il n'en a pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 18:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il est impossible de séparer complètement le domaine du sens de la vie et les sujets politiques car il existe des domaines où cela s'entrecroise.

Je pense aux sujet sociétaux comme l'avortement : il n'y a pas de neutralité possible. Soit l'enfant a une âme, soit il n'en a pas.
Comment savoir?
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 19:02

Waddle a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il est impossible de séparer complètement le domaine du sens de la vie et les sujets politiques car il existe des domaines où cela s'entrecroise.

Je pense aux sujet sociétaux comme l'avortement : il n'y a pas de neutralité possible. Soit l'enfant a une âme, soit il n'en a pas.
Comment savoir?

Un abbé m'avait dit que de toutes façons un être en puissance d'avoir une âme humaine, c'est moralement interdit de le tuer.

Je ne sais pas le démontrer là tout de suite mais ça se comprend.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 19:07

Waddle a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il est impossible de séparer complètement le domaine du sens de la vie et les sujets politiques car il existe des domaines où cela s'entrecroise.

Je pense aux sujet sociétaux comme l'avortement : il n'y a pas de neutralité possible. Soit l'enfant a une âme, soit il n'en a pas.
Comment savoir?

L'Église dit que l'âme de l'enfant est créée dès sa conception.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 19:08

Simon a écrit:
Waddle a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il est impossible de séparer complètement le domaine du sens de la vie et les sujets politiques car il existe des domaines où cela s'entrecroise.

Je pense aux sujet sociétaux comme l'avortement : il n'y a pas de neutralité possible. Soit l'enfant a une âme, soit il n'en a pas.
Comment savoir?

L'Église dit que l'âme de l'enfant est créée dès sa conception.

je trouve que ça va de soi Thumright

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.    Ven 27 Mai 2016, 19:45

Espérance a écrit:


je trouve que ça va de soi Thumright

Voici le texte dogmatique :

LE MOMENT DE LA CREATION DE L’ÂME HUMAINE, ENSEIGNEMENTS DU MAGISTERE

1° DONUM VITAE, Jean-Paul II, 1987, SUR LE RESPECT DE LA VIE HUMAINE NAISSANTE ET LA DIGNITÉ DE LA PROCRÉATION. RÉPONSES A QUELQUES QUESTIONS D'ACTUALITÉ
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19870222_respect-for-human-life_fr.html

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu [17]; tout son être porte l'image du Créateur.

[17] Cf. Pie XII, Enc. Humani Generis: AAS 42 (1950) 575; Paul VI, Solennelle Profession de Foi, 30 juin 1968: AAS 60 (1968) 436.
[...]

LE RESPECT DES EMBRYONS HUMAINS
[...]
1. Quel respect doit-on à l'embryon humain, compte tenu de sa nature et de son identité?

L'être humain doit être respecté — comme une personne — dès le premier instant de son existence.

[...]
C'est pourquoi le fruit de la génération humaine dès le premier instant de son existence, c'est-à-dire à partir de la constitution du zygote, exige le respect inconditionnel moralement dû à l'être humain dans sa totalité corporelle et spirituelle. L'être humain doit être respecté et traité comme une personne dès sa conception, et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie.[/color]"

2° COMMENTAIRE DE LA CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, INSTRUCTION DIGNITAS PERSONAE SUR CERTAINES QUESTIONS DE BIOETHIQUE

A ce titre, il est important de rappeler le critère fondamental d’éthique formulé par l’Instruction Donum vitae pour juger toutes les questions morales qui concernent les interventions sur l’embryon humain : « Le fruit de la génération humaine dès le premier instant de son existence, c’est-à-dire à partir de la constitution du zygote, exige le respect inconditionnel moralement dû à l’être humain dans sa totalité corporelle et spirituelle. L’être humain doit être respecté et traité comme une personne dès sa conception, et donc dès ce moment, on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi



3° EVANGELIUM VITAE, Jean-Paul II, 25 mars 1995:
" 60. Certains tentent de justifier l'avortement en soutenant que le fruit de la conception, au moins jusqu'à un certain nombre de jours, ne peut pas être encore considéré comme une vie humaine personnelle. En réalité, « dès que l'ovule est fécondé, se trouve inaugurée une vie qui n'est celle ni du père ni de la mère, mais d'un nouvel être humain qui se développe pour lui-même. Il ne sera jamais rendu humain s'il ne l'est pas dès lors. A cette évidence de toujours,... la science génétique moderne apporte de précieuses confirmations. Elle a montré que dès le premier instant se trouve fixé le programme de ce que sera ce vivant: une personne, cette personne individuelle avec ses notes caractéristiques déjà bien déterminées. Dès la fécondation, est commencée l'aventure d'une vie humaine dont chacune des grandes capacités demande du temps pour se mettre en place et se trouver prête à agir ». Même si la présence d'une âme spirituelle ne peut être constatée par aucun moyen expérimental, les conclusions de la science sur l'embryon humain fournissent « une indication précieuse pour discerner rationnellement une présence personnelle dès cette première apparition d'une vie humaine: comment un individu humain ne serait-il pas une personne humaine? ». "

Source : http://www.vatican.va/edocs/FRA0204/__P4.HTM

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Les erreurs opposées à la royauté de NSJC (Abbé Billecocq) - une interprétation pondérée très intéressante.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erreurs de l`exagération et de son contraire dans l`interprétation des Écritures. St-Augustin
» Mansac (Corrèze): à l'opposé de la trajectoire de rentrée... et à vitesse nulle
» La royauté sociale du Christ
» Les erreurs dans l'adhan
» Joute N°8 - La Bible contient-elle des erreurs, des contradictions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: