DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5012
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 14:07

« Pour transformer la société, soyez prêts à mourir »

Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.



Lors du Forum de Rome pour la vie, le cardinal Burke s’est exprimé sur le possible égarement au sein de l’Église quant aux vérités dogmatiques et morales, appelant les évêques à « comprendre le besoin urgent d’annoncer à nouveau avec clarté et courage les vérités de la foi ». Il a ajouté que les chrétiens doivent être préparés au martyre par amour du Christ et de son Église.

Il s’est dit préoccupé par « cette perspective centrée sur l’homme et le monde, surtout au sein de l’Église, amenant certains à se référer à la réalité objective de la grâce du mariage comme un simple idéal auquel nous cherchons plus ou moins à nous conformer ». Selon lui, comment l’Église peut-elle professer la foi en l’indissolubilité du mariage « tout en admettant aux sacrements ceux qui, publiquement, vivent dans la violation de l’indissolubilité du mariage » ?

Le cardinal faisait ici référence aux récentes polémiques sur les rumeurs selon lesquelles l’Église permettrait éventuellement aux personnes divorcées et remariées de recevoir la communion sans déclaration de nullité. « Soit cela signifie que le mariage n’est pas indissoluble, soit que l’Eucharistie n’est pas le Corps du Christ et que la rencontre avec le Christ dans le sacrement de pénitence ne requiert pas la ferme intention d’obéir à la parole du Christ : “Va et ne pèche plus”. »

Il a longuement parlé du feu père John Hardon, jésuite, et de sa vision du martyre. Le martyre peut revêtir de nombreuses formes : le martyre du sang, mais aussi de la persécution, qui empêche les chrétiens de pratiquer leur foi.

« Ici on pense immédiatement à la situation dans certains pays complètement sécularisés qui autorisent l’avortement, l’euthanasie, le soi-disant “mariage des couples de même sexe”, le clonage humain. »

   Les catholiques sont appelés aujourd’hui, plus que jamais, à se dresser pour défendre la vérité que le Christ nous enseigne, même si cela a pour conséquence la perte des biens, le harcèlement de la part du gouvernement et l’emprisonnement. Je pense par exemple à la menace de la perte de l’exonération fiscale, avec ses effets désastreux sur de nombreux apostolats de l’Église, qui pourrait devenir le résultat inévitable de notre fidélité à notre foi et à la loi morale. Nous ne pouvons rien faire de moins que de rester fidèle à Notre Seigneur Jésus Christ et à la vérité qu’Il transmet dans sa sainte Église, quelles que soient la souffrance ou la persécution que nous rencontrions.

Mais le martyre de la persécution est une « participation à la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ et, par conséquent, donne la joie la plus profonde aux chrétiens, nonobstant l’intensité de la souffrance endurée », a affirmé le cardinal.

Autre forme de martyre : le témoignage

« Il confronté à l’opposition passive de la part de ceux à qui manque une claire vision du Sauveur ou qui, l’ayant eue, ont perdu leur engagement de jadis vis-à-vis du Christ », a-t-il dit, citant le père Hardon. Pour reprendre les mots du père jésuite :

   Voici celui qui croit fermement à l’autorité enseignante de l’Église : le serviteur fidèle de la papauté ; le pasteur convaincu qui insiste pour donner une bonne doctrine à son troupeau ; les religieux dévoués qui désirent rester fidèles à leurs vœux d’authentique pauvreté, d’honnête chasteté et obéissance sincère ; les parents fermes qui ont le souci de la formation religieuse et morale de leurs enfants et qui sont prêts à faire de généreux sacrifices pour construire et prendre soin d’une famille chrétienne – naturelle ou adoptée – ; de telles personnes ne se verront pas épargner les critiques actives et l’opposition ouverte. Mais ils doivent être particulièrement prêts à vivre dans une atmosphère de froideur à l’égard de leurs croyances les plus profondes.

http://fr.aleteia.org/2016/05/22/pour-transformer-la-societe-soyez-prets-a-mourir/
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5012
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 14:35

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 14:40

Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 14:40

Martyr? Brrrrr!


Dernière édition par RenéMatheux le Dim 22 Mai 2016, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 14:41

adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???
Ce gros prélat te pulverisera et risque de te sauver, rigolo!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 16:53

adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 18:45

Simon a écrit:
adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red

Non nous ne prônons pas la fraternité nous la mettons en actes en permettant à des personnes que tout sépare de se rencontrer et de dialoguer sans s'étriper au nom d'une conception très manichéenne de dieu.... et c'est là où notre institution se montre supérieure à toutes les religions.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 18:52

adamev a écrit:
Simon a écrit:
adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red

Non nous ne prônons pas la fraternité nous la mettons en actes en permettant à des personnes que tout sépare de se rencontrer et de dialoguer sans s'étriper au nom d'une conception très manichéenne de dieu.... et c'est là où notre institution se montre supérieure à toutes les religions.

c'est ce que le pape dit et redit.

20 mai 2016
Citation :
L’engagement décisif pour les droits humains naît de la conscience de la valeur unique et irremplaçable de chaque personne.

21 mai 2016
Citation :
Chacun peut être un pont entre cultures et religions diverses, une voie pour redécouvrir notre humanité commune.

TWITTER @PONTIFEX_FR

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 18:54

adamev a écrit:
Simon a écrit:
adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red

Non nous ne prônons pas la fraternité nous la mettons en actes en permettant à des personnes que tout sépare de se rencontrer et de dialoguer sans s'étriper au nom d'une conception très manichéenne de dieu.... et c'est là où notre institution se montre supérieure à toutes les religions.

1610 à Quito (Equateur) : des apparitions parlent de la franc-maçonnerie.

L'apparition annonce que le pays (l'Equateur) deviendra une « République libre ». Au XIXème siècle, il y aura un vrai président chrétien (Garcia Moreno), qui consacrera la République au Sacré-Cœur de mon très saint Fils et cette consécration soutiendra la religion catholique dans les années qui suivront. Pendant ces années qui seront funestes pour l'Église, la secte exécrable de la franc-maçonnerie prendra la direction du gouvernement civil ; une cruelle persécution frappera toutes les communautés religieuses et frappera aussi violemment celle-ci qui est mienne »

http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/1610-quito-equateur-des-apparitions-parlent-de-la-franc-maconnerie


Une vision du Padre Pio (In la "Lettre aux amis de saint François" nº 20 - 19 mars 2003) « Combien de nos malheureux frères [dans le sacerdoce] répondent à son amour en se jetant à bras ouverts dans l'infâme secte des francs-maçons ! »

Vendredi matin (28 mars 1913), Jésus m'apparut alors que j'étais encore au lit. Il était en bien piteux état, méconnaissable. Il me montra une foule de prêtres réguliers et séculiers, dont plusieurs dignitaires de l'église ; parmi eux, certains célébraient, d'autres se paraient de leurs ornements sacerdotaux ou les enlevaient.

La peine qu'il éprouvait me faisait mal et je demandai à Jésus la raison de sa souffrance. Je n'obtins pas de réponse. Il continuait, le regard horrifié, de fixer ces ecclésiastiques. Comme s'il était las de regarder, il leva les yeux sur moi et je découvris avec effroi que deux larmes coulaient sur ses joues. Il se détourna de tous ces prêtres avec une expression de dégoût et s'écria "Bouchers !"

Puis, s'adressant à moi : "Mon fils, ne crois pas que mon agonie n'ait duré que trois heures, non, à cause des âmes que j'ai le plus comblées de bienfaits, elle durera jusqu'à la fin du monde. Pendant le temps de mon agonie, il ne faut pas dormir, car mon âme a besoin de quelques larmes de pitié humaine. Hélas, les hommes me laissent seul sous le poids de leur indifférence. L'ingratitude et le sommeil de mes ministres rendent mon agonie plus pénible.

Hélas ! Comme ils répondent mal à mon amour ! Ce qui m'afflige le plus, c'est qu'à leur indifférence, ils ajoutent mépris et incrédulité. Que de fois j'ai été sur le point de les foudroyer, si je n'avais été retenu par les anges et les âmes qui me sont acquises... écris à ton père spirituel en lui relatant tout ce que tu as vu et entendu de moi ce matin. Dis-lui de communiquer ta lettre au père provincial...

Je ne pourrai jamais révéler à qui que ce soit ce que Jésus me révéla par la suite. Cette apparition déclencha en moi tant de douleurs morales et physiques que je restai prostré toute la journée. J'aurais cru mourir si Jésus ne m'avait alors relevé... Comme Jésus a raison de se plaindre de notre ingratitude ! Combien de nos malheureux frères [dans le sacerdoce] répondent à son amour en se jetant à bras ouverts dans l'infâme secte des francs-maçons ! Prions pour eux, afin que le Seigneur les illumine et touche leur cour...

1 - Lettre du Padre Pio au Père Agostino, du 7 avril 1913 ; RECUEIL DE LETTRES (1910-1922), traduction d'Yves d'Horrer, Paris, Téqui, 2001, p. 344-346.


Dernière édition par Pignon le Dim 22 Mai 2016, 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 18:56

qu'est-ce que vient faire la FM à ce fil ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 20:27

adamev a écrit:
Simon a écrit:
adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red

Non nous ne prônons pas la fraternité nous la mettons en actes en permettant à des personnes que tout sépare de se rencontrer et de dialoguer sans s'étriper au nom d'une conception très manichéenne de dieu.... et c'est là où notre institution se montre supérieure à toutes les religions.

Dans le fond, c'est un boys club où on cause autour d'une bonne tasse de thé mais où il n'y a pas d'unité doctrinale. Jésus, Mahomet, Bouddha, tout le monde est pareil...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.   Dim 22 Mai 2016, 23:27

Espérance a écrit:
adamev a écrit:
Simon a écrit:
adamev a écrit:
Mais qu'attends ce gras prélat pour aller s'interposer entre des belligérants????
Craindrait-il un trou dans sa belle soutane???

Et vous et les vôtres qui prônez la fraternité ? Mr.Red

Non nous ne prônons pas la fraternité nous la mettons en actes en permettant à des personnes que tout sépare de se rencontrer et de dialoguer sans s'étriper au nom d'une conception très manichéenne de dieu.... et c'est là où notre institution se montre supérieure à toutes les religions.

c'est ce que le pape dit et redit.

20 mai 2016
Citation :
L’engagement décisif pour les droits humains naît de la conscience de la valeur unique et irremplaçable de chaque personne.

21 mai 2016
Citation :
Chacun peut être un pont entre cultures et religions diverses, une voie pour redécouvrir notre humanité commune.

TWITTER @PONTIFEX_FR

Merci de le souligner...
C'est la meilleure réponse que je puisse faire aux imbéciles.

Et vous noterez qu'une fois de plus ce n'est pas moi qui a dévié le sujet sur la FM.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le cardinal Raymond Burke, le martyre est la réponse à la décadence de l’Église et du monde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cardinal Burke, trop radical pour le pape François ?
» Raymond Panikkar, une christophanie pour notre temps
» Pour le cardinal Pell, l'état de grâce du pape auprès des médias ne durera pas
» NEUVAINE à Saint-Pérégrin pour l'Abbé Raymond Gravel
» Liturgie pour la semaine de prière pour l'unité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: