DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nier Dieu c'est se nier soi même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 17:44

dims



Masculin Messages : 3577
Age : 26
Localisation : Narbonne
Inscription : 27/01/2009
RELIGION : LAISSER ETRE CE QUI EST


MessageSujet: Re: Judaïsme et réincarnation Aujourd'hui à 16:52 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant Faire un rapport du message à un admin ou un modérateur Verrouiller les rapports de ce post
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Non là je parle d'une connaissance expérimentale à l'heure de la mort lorsqu'on voit le Christ de ses yeux, dans sa bouleversante humanité glorieuse. On comprend tout sur le salut : son Evangile, notre propre péché, l'histoire de notre vie etc.

Donc l'ignorance est levée et la damnation est en résultat impossible.
Car l'orgueil n'est rien d'autre que l'ignorance de Dieu, comme tout péché d'ailleurs.

Il s 'agit pas d 'orgueil au sens générale mais dans ce cas précis du peché contre l 'esprit ( qui est le seul a pas etre pardonner car c 'est tout simplement le refus de l 'amour et de l 'humilité du christ et cela face a face yeux dans les yeux)

Refuser par manque d'humilité c'est ni plus ni moins que de l'orgueil.

Nier Dieu c'est se nier soi même.
Tous les êtres aspirent naturellement au bonheur et tous les êtres le recherche. Les ignorants le cherchent dans les plaisirs mondains qui sont périssables. Et ceux qui sont dans la vérité le recherche uniquement en Dieu, car ils connaissent l'inconsistance des plaisirs éphémères.
Dans le fond les ignorants veulent exactement la même chose, sauf que leur voile les empêchent d'agir et de se comporter de façon juste.

Et donc si ils veulent la même chose, c'est à dire le bonheur. Ils ne pourront se damner si Dieu leur montre qu'il compose lui même leur être et qu'il est le Bonheur éternel. Pourquoi bon sang voulez vous qu'il se damne alors que c'est précisément le bonheur durable et éternel que tous les êtres cherchent ? La question n'a en vérité même plus lieu d'être, car celui qui se questionne sur un choix est toujours un ignorant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 17:51

La question est pourquoi l 'homme rejette Dieu et les êtres aspirent-il naturellement au bonheur ?Je pense que Dieu a crée l 'homme parfait et cela comprend avec une liberté totale et cette liberté totale est exercée au moment du jugement individuel ou l 'ame a le choix entre choisir Dieu ou pas .
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 17:58

Si l'homme était parfait il ne pécherait pas.

Que les êtres soient bons ou mauvais ils aspirent tous de la même façon au bonheur.
C'est l'ignorance de Dieu qui conduit au péché et sa connaissance qui apporte le salut.
Si les hommes sont mauvais c'est parce qu'ils sont plongés dans l'ignorance et par conséquent ils recherchent le bonheur de la mauvaise façon. C'est cela le péché, c'est cherché le bonheur en dehors de Dieu.

Maintenant il est aberrant de considérer que l'homme puisse se damner si Dieu lui révèle qu'il est le bonheur éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:00

Il a été crée parfait mais il y a eu le pecher originel .Mais comment vous dans le Vedanta expliquez vous la souffrance puisque pour vous vous etes une "étincelle" divine?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:04

Concernant le choix et la liberté de ne pas choisir Dieu c 'est pas aberrant , dans le cadre d 'un mariage par exemple s 'il y a pas le choix de la part  de la femme c 'est comme un viol...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:05

La souffrance à uniquement pour cause l'ignorance et comme je le dis l'ignorance est le péché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:09

dims a écrit:
La souffrance à uniquement pour cause l'ignorance et comme je le dis l'ignorance est le péché.
Le probléme dans votre tradition est que l 'ignorance n 'a pas de cause et c 'est un peu comme quelqu 'un qui reçoit une météorite sur la téte, pas de bol!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:10

philippe bis a écrit:
Concernant le choix et la liberté de ne pas choisir Dieu c 'est pas aberrant , dans le cadre d 'un mariage par exemple s 'il y a pas le choix de la part  de la femme c 'est  comme un viol...

Vous mélangez ce qui est terrestre et ce qui est céleste.
Dieu ne force rien mais quand il se présente il devient une évidence absolu et dans ce cas la question du choix n'a même plus raison d'exister.

Si vous avez faim et que des délicieux mets sont devant vous, allez vous vous demander si vous devez les manger ?
C'est une évidence n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:14

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
La souffrance à uniquement pour cause l'ignorance et comme je le dis l'ignorance est le péché.
Le probléme dans votre tradition est que l 'ignorance n 'a pas de cause et c 'est un peu comme quelqu 'un qui reçoit une météorite sur la téte, pas de bol!

L'ignorance est du à la surimposition ( l'attachement ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:18

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
La souffrance à uniquement pour cause l'ignorance et comme je le dis l'ignorance est le péché.
Le probléme dans votre tradition est que l 'ignorance n 'a pas de cause et c 'est un peu comme quelqu 'un qui reçoit une météorite sur la téte, pas de bol!

L'ignorance est du à la surimposition ( l'attachement ).
Oui et l 'attachement a l 'ignorance bref le serpent se mort la queue et tout ça n 'a pas de cause comme je l 'ai dit et c 'est la grande difference entre votre tradition est la notre ...
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:19

no comment
je ne réagirai pas
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:20

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
La souffrance à uniquement pour cause l'ignorance et comme je le dis l'ignorance est le péché.
Le probléme dans votre tradition est que l 'ignorance n 'a pas de cause et c 'est un peu comme quelqu 'un qui reçoit une météorite sur la téte, pas de bol!

L'ignorance est du à la surimposition ( l'attachement ).
Oui et l 'attachement a l 'ignorance bref le serpent se mort la queue et tout ça n 'a pas de cause comme je l 'ai dit et c 'est la grande difference entre votre tradition est la notre ...

C'est le jeu de la maya.
Dieu se contemple à l'infini, Dieu est sans cause.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:22

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
Concernant le choix et la liberté de ne pas choisir Dieu c 'est pas aberrant , dans le cadre d 'un mariage par exemple s 'il y a pas le choix de la part  de la femme c 'est  comme un viol...

Vous mélangez ce qui est terrestre et ce qui est céleste.
Dieu ne force rien mais quand il se présente il devient une évidence absolu et dans ce cas la question du choix n'a même plus raison d'exister.

Si vous avez faim et que des délicieux mets sont devant vous, allez vous vous demander si vous devez les manger ?
C'est une évidence n'est ce pas ?
La liberté n 'est pas simplement une condition dans notre tradition mais aussi la kénose et la c 'est une autre histoire car il nous faudrait parler de" l 'interdependance" de la sainte trinité (le père met le fils au dessus de lui ,le fils et l 'esprit saint idem)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:24

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Le probléme dans votre tradition est que l 'ignorance n 'a pas de cause et c 'est un peu comme quelqu 'un qui reçoit une météorite sur la téte, pas de bol!

L'ignorance est du à la surimposition ( l'attachement ).
Oui et l 'attachement a l 'ignorance bref le serpent se mort la queue et tout ça n 'a pas de cause comme je l 'ai dit et c 'est la grande difference entre votre tradition est la notre ...

C'est le jeu de la maya.
Dieu se contemple à l'infini, Dieu est sans cause.
Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:25

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
Concernant le choix et la liberté de ne pas choisir Dieu c 'est pas aberrant , dans le cadre d 'un mariage par exemple s 'il y a pas le choix de la part  de la femme c 'est  comme un viol...

Vous mélangez ce qui est terrestre et ce qui est céleste.
Dieu ne force rien mais quand il se présente il devient une évidence absolu et dans ce cas la question du choix n'a même plus raison d'exister.

Si vous avez faim et que des délicieux mets sont devant vous, allez vous vous demander si vous devez les manger ?
C'est une évidence n'est ce pas ?
La liberté n 'est pas simplement une condition dans notre tradition mais aussi la kénose et la c 'est une autre histoire car il nous faudrait parler de" l 'interdependance" de la sainte trinité (le père met le fils au dessus de lui ,le fils et l 'esprit saint idem)

Quel est le rapport ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:29

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


L'ignorance est du à la surimposition ( l'attachement ).
Oui et l 'attachement a l 'ignorance bref le serpent se mort la queue et tout ça n 'a pas de cause comme je l 'ai dit et c 'est la grande difference entre votre tradition est la notre ...

C'est le jeu de la maya.
Dieu se contemple à l'infini, Dieu est sans cause.
Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:29

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
Concernant le choix et la liberté de ne pas choisir Dieu c 'est pas aberrant , dans le cadre d 'un mariage par exemple s 'il y a pas le choix de la part  de la femme c 'est  comme un viol...

Vous mélangez ce qui est terrestre et ce qui est céleste.
Dieu ne force rien mais quand il se présente il devient une évidence absolu et dans ce cas la question du choix n'a même plus raison d'exister.

Si vous avez faim et que des délicieux mets sont devant vous, allez vous vous demander si vous devez les manger ?
C'est une évidence n'est ce pas ?
La liberté n 'est pas simplement une condition dans notre tradition mais aussi la kénose et la c 'est une autre histoire car il nous faudrait parler de" l 'interdependance" de la sainte trinité (le père met le fils au dessus de lui ,le fils et l 'esprit saint idem)

Quel est le rapport ?
Le rapport est que  pour voir Dieu il faut mourir a soit méme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:32

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Oui et l 'attachement a l 'ignorance bref le serpent se mort la queue et tout ça n 'a pas de cause comme je l 'ai dit et c 'est la grande difference entre votre tradition est la notre ...

C'est le jeu de la maya.
Dieu se contemple à l'infini, Dieu est sans cause.
Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:34

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


Vous mélangez ce qui est terrestre et ce qui est céleste.
Dieu ne force rien mais quand il se présente il devient une évidence absolu et dans ce cas la question du choix n'a même plus raison d'exister.

Si vous avez faim et que des délicieux mets sont devant vous, allez vous vous demander si vous devez les manger ?
C'est une évidence n'est ce pas ?
La liberté n 'est pas simplement une condition dans notre tradition mais aussi la kénose et la c 'est une autre histoire car il nous faudrait parler de" l 'interdependance" de la sainte trinité (le père met le fils au dessus de lui ,le fils et l 'esprit saint idem)

Quel est le rapport ?
Le rapport est que  pour voir Dieu il faut mourir a soit méme

C'est exactement la même chose dans le Vedanta.
Mourir à soi même signifie la mort de l'ego, la crucifixion de l'ego.

Pourquoi dire que l'individualité existe si elle doit disparaître pour voir Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:37

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


C'est le jeu de la maya.
Dieu se contemple à l'infini, Dieu est sans cause.
Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:45

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

pas toujours que je suis d'accord avec un muslman
mais là  pour une fois oui

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 18:56

le pénitent1 a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

pas toujours que je suis d'accord avec un muslman
mais là  pour une fois oui

Thumright

Dims n'est pas musulman.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:03

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

La négation de la souffrance du christ est une hérésie pour nous...
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:05

j'aimerai qu'il me le dise lui
parce que j'ai cru voir un jour islam dans son profil

comme moi qui avait marqué catholique avant

sinon, cela ne change rien au final que je suis d'accord avec lui
et que cela tient la route ce qu'il raconte

mais bon, c'est mon erreur plutot que sa réponse pertinente qui saute aux yeux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:07

le pénitent1 a écrit:
j'aimerai qu'il me le dise lui
parce que j'ai cru voir un jour islam dans son profil

comme moi qui avait marqué catholique avant

sinon, cela ne change rien au final que je suis d'accord avec lui
et que cela tient la route ce qu'il raconte

mais bon, c'est mon erreur plutot que sa réponse pertinente qui saute aux yeux
La cause de la souffrance n 'est pas le pecher originel pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:07

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

La négation de la souffrance du christ est une hérésie pour nous...
le purgatoire aussi on pourrait dire

Pourquoi être mort sur la croix si c'est pour racheter tout nos péchés et devoir encore les racheter quand on est mort
il est mort pour rien ?


Dernière édition par le pénitent1 le Dim 15 Mai 2016, 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:08

philippe bis a écrit:
le pénitent1 a écrit:
j'aimerai qu'il me le dise lui
parce que j'ai cru voir un jour islam dans son profil

comme moi qui avait marqué catholique avant

sinon, cela ne change rien au final que je suis d'accord avec lui
et que cela tient la route ce qu'il raconte

mais bon, c'est mon erreur plutot que sa réponse pertinente qui saute aux yeux
La cause de la souffrance n 'est pas le pecher originel pour vous?


dans ce cas de figure, la question que j'ai posté ensuite
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:10

Et non Dieu n'a pas de souffrance par essence étant Dieu
c'est l'humain qui souffre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:10

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Votre Dieu est sans cause mais vous faisant partie de lui vous souffrez mais votre souffrance n'a pas de cause Shocked

Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

Oui sans cause , pas de bol quoi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:12

le pénitent1 a écrit:
Et non Dieu n'a pas de souffrance par essence étant Dieu
c'est l'humain qui souffre
C 'est par sa souffrance qu 'il nous a rachetés par quoi d 'autres?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:14

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


Qui est celui qui souffre ?
Quand on cherche celui qui souffre il n'y a plus de souffrance, la souffrance provient de la croyance d'être ce que l'on est pas. La souffrance ne repose sur rien de tangible.
Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

Oui sans cause , pas de bol quoi! Smile

Vous ne savez pas différencier la réalité relative et la réalité ultime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:15

dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:

Vous ne pouvez pas nier la cause de la souffrance en niant celle çi car vous etes en décalage avec le réel.

L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

Oui sans cause , pas de bol quoi! Smile

Vous ne savez pas différencier la réalité relative et la réalité ultime.
souffrance relative et souffrance ultime?ça change quoi?
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:17

philippe bis a écrit:
le pénitent1 a écrit:
Et non Dieu n'a pas de souffrance par essence étant Dieu
c'est l'humain qui souffre
C 'est par sa souffrance qu 'il nous a rachetés par quoi d 'autres?

cela ne répond pas à l'essence de la souffrance
il s'est fait homme incarné
mais ce sont les souffrances d'un Adam et Eve qui ont péché
pas d'un Dieu

et ces souffrances n'ont pas suffit à racheter tout nos péchés pour que l'on doit à nouveau aller au purgatoire ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:20

philippe bis a écrit:
dims a écrit:
philippe bis a écrit:
dims a écrit:


L'essence de la souffrance est sans cause.
Dieu est mort de ses souffrances sur la croix et pourtant Dieu n'est jamais mort et n'a jamais souffert.

Oui sans cause , pas de bol quoi! Smile

Vous ne savez pas différencier la réalité relative et la réalité ultime.
souffrance   relative et souffrance ultime?ça change quoi?

Non ce n'est pas cela !

La réalité relative veut dire que le monde est vu de façon illusoire.
La réalité ultime veut dire que le monde est vu de façon juste.

Dans le relatif Dieu est né et mort sur la croix, dans l'ultime Dieu n'est jamais né et n'est jamais mort.
Donc de façon relative il y a la souffrance mais dans l'ultime il n y en a pas.

L'ultime étant la vérité absolue nous ne pouvons donc dire que la souffrance à une cause.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:26

Si nous voulons pousser le concept plus loin la multiplicité des êtres c'est Dieu qui s'ignore ( le relatif ) et Dieu qui se connaît lui même c'est l'ultime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:46

Savez vous ce que les gens disaient a mére thérésa a calcutta?Oh vous savez les pauvres s 'ils souffrent et sont abandonnés et ignorées de tous c 'est parce que ils récoltent ceux qu 'ils ont semés dans leur vies antérieurs.Et d 'aprés cette méme tradition et croyance ont devraient aussi leurs dire Oh vous savez vos souffrances sont relatives. Attention a vos croyances car elles impact beaucoup de chose ...
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:54

j'ignorais que la vie antérieure était biblique
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 19:56

Tant que nous nous considérons comme individu nous souffrirons.
Et il ne suffit pas de croire que nous sommes Dieu pour ne plus souffrir car cela ne reste que du domaine de la croyance. Il faut le réaliser comme vous dites en mourant à soi même.

Il y a plusieurs voies qui permettent cela.

Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 20:02

dims a écrit:
Tant que nous nous considérons comme individu nous souffrirons.
Et il ne suffit pas de croire que nous sommes Dieu pour ne plus souffrir car cela ne reste que du domaine de la croyance. Il faut le réaliser comme vous dites en mourant à soi même.

Il y a plusieurs voies qui permettent cela.


Bonjour dims,

Les saints catholiques par exemple, qui étaient dans la voie mystique (mystique au sens où l'employait miles templi par opposition à voie métaphysique), et donc puisque dans la voie mystique avait encore une individualité, ne souffraient pas je pense.
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 20:05

dims a écrit:
Tant que nous nous considérons comme individu nous souffrirons.
Et il ne suffit pas de croire que nous sommes Dieu pour ne plus souffrir car cela ne reste que du domaine de la croyance. Il faut le réaliser comme vous dites en mourant à soi même.

Il y a plusieurs voies qui permettent cela.

on peut quand même supposer que la souffrance commence et se termine sur Terre...ce qu'a laissé Adam et Eve en péchant .....sauf tout de même pour ceux qui devront porter leur fardeau en enfer
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 20:08

Thomas33 a écrit:
dims a écrit:
Tant que nous nous considérons comme individu nous souffrirons.
Et il ne suffit pas de croire que nous sommes Dieu pour ne plus souffrir car cela ne reste que du domaine de la croyance. Il faut le réaliser comme vous dites en mourant à soi même.

Il y a plusieurs voies qui permettent cela.


Bonjour dims,

Les saints catholiques par exemple, qui étaient dans la voie mystique (mystique au sens où l'employait miles templi par opposition à voie métaphysique), et donc puisque dans la voie mystique avait encore une individualité, ne souffraient pas je pense.

Effectivement il s'agit de l'intense dévotion ( Bhakti yoga )
C'est une voie moins directe que le jnana yoga mais qui permet aussi la réalisation.

"Les pratiquants du Bhakti-Yoga cherchent à entrer en contact avec l'être suprême ou une divinité, au travers de prières ou d'un mode de vie particulier. Les pèlerinages et les poèmes chantés adressés à une divinité font aussi partie du chemin de la dévotion selon l'hindouisme."
Revenir en haut Aller en bas
le pénitent1



Masculin Messages : 226
Inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Dim 15 Mai 2016, 20:27

j'ai répondu dans ce fil par maladresse et parce qu'il a été parachuté



je n'interviendrai plus que dans la rubrique d'en bas.
on tolère et on autorise de croire à autre chose

Au temps pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nier Dieu c'est se nier soi même.   Lun 16 Mai 2016, 12:48

le pénitent1 a écrit:
philippe bis a écrit:
le pénitent1 a écrit:
Et non Dieu n'a pas de souffrance par essence étant Dieu
c'est l'humain qui souffre
C 'est par sa souffrance qu 'il nous a rachetés par quoi d 'autres?

cela ne répond pas à l'essence de la souffrance
il s'est fait homme incarné
mais ce sont les souffrances d'un Adam et Eve qui ont péché
pas d'un Dieu

et ces souffrances n'ont pas suffit à racheter tout nos péchés  pour que l'on doit à nouveau aller au purgatoire ?
La cause de la chute pour nous juif,chrétien et musulman est en effet le pecher originel,le christ par son sacrifice nous a racheté de ce peché,aux purgatoire les ames sont sauvés en attendant la vision béatifique qui est le projet ultime de notre Dieu créateur et éternel...Dieu,le verbe s 'est incarné en jésus et par cela méme a connu notre condition,nos miséres et nos souffrances et pas les plus minimes étant donné le chemin de croix .La question est, est-ce que c 'est pour cela qu 'il a été ecrit en Hébreux 5:9 "tout Fils qu'il était, il apprit de ce qu'il souffrit l'obéissance ; après avoir été rendu parfait il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent, principe de salut éternel" , en effet comment peut-on dire de Dieu qu 'il fut rendu parfait,ne l 'était-il pas déja de toutes éternité?La réponse est je pense que il fut rendu parfait dans le sens que la souffrance de l 'homme ne lui était pas connu avant de s 'incarner...
Revenir en haut Aller en bas
 
Nier Dieu c'est se nier soi même.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sensus plenior - le sens plénier de l'Ecriture
» Aumônier SS ???
» Qu'est-ce que c'est qu'un aumônier modéré, d'ailleurs?
» JE NE VEUX PLUS ME NIER
» Le Père CHEVALIER aumônier des Parachutistes et de la Légion en Indochine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: