DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le manque de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
christophe



Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 09 Mai 2016, 17:49

Bonsoir l'idiot

je te cite:Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel?

RP: les anges sont de pure esprit invisibles ils peuvent se revêtir d'un corps de chair comme d'un corps de lumière qui irradie a travers leur vêtement. et ils peuvent même se servir de médium comme l’ânesse de balaam.

je te cite: et qui vous dit que Moïse et Élie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?

RP:ce n'est pas moi qu'il le dit, c'est l'évangile:"Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui."

je te cite:
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.

RP: tu devrais être prudent mon frère avec la parole de Dieu car Jésus nous demande d'honorer nos parent de pardonner de multiple fois a notre frère.
tu devrais être prudent mon frère: tu es catholique, pense tu que Jésus a hais marie?

Je te cite :
Abraham a eu le mérite d'être le Père des croyants parce-qu'il voulait sacrifier son fils unique à Dieu.
Et plein d'autres exemples bibliques qui démontrent que même ici bas le détachement vis à vis de nos proche selon la nature est recommandé, encore plus quand on verra Dieu face à face, nos attaches naturelles n'auront alors réellement aucune valeur

RP:Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'Il lui accorda une grâce à lui et Sara:Isaac. Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'il savait qu'il pourrait même ressusciter, son fils Isaac!Et ce n'est pas la création de Dieu qu'il faut haire c'est le péché qui a pervertis la création de Dieu!

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Albine



Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 09 Mai 2016, 19:26

Hier soir, j'ai lu ce fil et ce matin j'ai reçu ce message comme tous les abonnés à EAQ "Evangile au quotidien".
Soyez en paix.

Bienheureux Henri Suso (v. 1295-1366), dominicain
Le Livre de la Sagesse éternelle (trad Ancelet-Hustache ; cf. Bouchet, Lectionnaire, p. 389)


« Seigneur, depuis les jours de ma jeunesse, mon esprit a cherché un je ne sais quoi, avec une soif impatiente. Qu'était-ce donc, Seigneur ? Je ne l'ai pas encore parfaitement saisi. Voici bien des années que je le désire ardemment et je n'ai pas encore pu le saisir... Et pourtant c'est bien cela qui attire mon cœur et mon âme, et sans quoi je ne peux pas m'établir en une paix véritable.

Seigneur, je voulais chercher mon bonheur dans les créatures de ce monde, comme je voyais tant de gens faire autour de moi. Mais plus je cherchais, moins je trouvais ; plus je m'approchais, plus je m'éloignais. Car toute chose me disait : « Je ne suis pas ce que tu cherches ». Est-ce donc toi, Seigneur, que j'ai si longtemps cherché ? Est-ce donc vers toi que l'attrait de mon cœur toujours et sans cesse luttait ? Pourquoi alors ne t'es-tu pas montré à moi ? Comment as-tu pu si longtemps différer cette rencontre ? En combien de chemins harassants ne me suis-je pas embourbé ? Car il est vraiment heureux l'homme que tu préviens avec tant d'amour ; tu ne le laisses pas en repos jusqu'à ce qu'il cherche son repos en toi seul.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 09 Mai 2016, 20:16

Bernadette I love you
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 09 Mai 2016, 21:21

sonia a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...

Avez vous des conseils?

Bonsoir Sonia,

en fait tu cherches a Vivre dans l'Esprit , mais a la Vérité c'est parce que IL te cherche que tu aspire a LUI en Vérité Spirtuelle :jesus:

un ami te dirais " l'idée ou la pensé de Dieu n'est pas DIEU " donc en toi déjà c'est une réalité que tu expérimente comem cuisante !
aucun discourt aucun choses pensée idée affection ne te comblera et tu le sais , non parce que tu y pense mais parce qu'IL (Le dit) et bien plutôt parce qu'IL Est Autre !!

l’Évidence de Dieu = qu'IL EST (Là) n'a pas besoin d'idée de pensé de projection et de blabla c'est justement tout cela qui encombre la simplicité de LUI :jesus:  et il faut le temps d'apprendre a désapprendre et a oublier de savoir !!  
il faut simplement cesser de faire des efforts pour obtenir ce qui est déjà là accepter l’Évidence !! et se réjouir de sa misère, puisqu'IL T'Aime , tu guériras !!

pour ces choses là ce qui est le plus difficile c'est de mettre des mots sur ce que l'on vit , car sinon on ressent comme ci on loupé sa cible on la frôle mais jamais on ne l’atteint !!

il y a un très bon livre écrit simplement c'est la vie de Jeanne Schmitz Rouly une compatriote a Arnaud ( Belge) , cette mère de famille vivait sa vie avec le Seigneur aussi intensément que Thérése d'Avilla , mais elle le vivait en passant l'aspirateur ou en prenant le bus ou en faisant la cuisine !!
personne dans sa famille n'a jamais suspecté qu’elle vivait cela , même pas son fils qui était prêtre a qui elle ne l'a pas dit !
ce livre est bien au moins pour comprendre ce que l'on désir et que l'on vit déjà sans le réaliser car cela dépasse le vielle homme donc il faut le temps de Naitre comme un bébé qui passe de sa mère au monde et découvre se qu'il était déjà sans se connaitre !

en fait on croit chercher le Seigneur il faut simplement Lui permettre de nous trouver, la meilleur façon est de se mettre en repos ne pas trop penser pas trop réciter de prière ne pas trop faire tourner sa petite tête , lire un truc simple qui nous parle même si cela parait peu profond qu'importe , l'important et de laisser ton cœur t'emporter même si tu ne ressent rien !

ensuite si tu peux écrire ce que tu as (saisi !) ou mieux ce qui t'as changé ce qui apporte du fruit a ta Conscience de Le Connaitre au delà des mots , ce n'est pas pour noter des faits étranges c'est juste pour savoir parler a soi-même et surtout au Seigneur et approfondir en dégageant le superflu !

lis les évangiles et apprend a accompagner l'Esprit pendant la lecture laisse Le t'envoler au-delà des mots !
 

ne t'attend pas a être comprise, tu seras souvent l'objet de sourires condescendent de la part de ceux qui parle bien car ils ont besoin de beaucoup de mots !!
si c'est trop pénible il faudrait trouver un ami ou une amie conseillé spirituel, mais alors UN VRAI, car cela ne s'improvise pas et on peut s'en prendre plein les dents avant de réaliser que celui a qui on se confit n'est pas celui qu'il faut pour cela !
ce n'est pas parce que ce sera un prêtre qu'il sera capable , j'en ai rencontré beaucoup ils ne comprenaient rien car c'était pas des contemplatifs et ils sont épuisant et vont chercher a t'occuper l'esprit alors que c'est ce qu'il ne faut pas faire , tu peut être avec le Seigneur n'importe où en faisant n'importe quoi car cela se réalise dans l'Esprit !
il faut un vrai contemplatif (pas trop intello pour moi) , quelqu'un qui y est passé, car rare sont ceux qui ne peine pas, parce que justement il y a peu de bon guides, et même avec un bon guide, passer par le trou de l'aiguille est toujours assez sportif Spirituellement  !! Very Happy

tes désirs sont ceux du Seigneur pour toi  il faut juste te disposer a te laisser Aimer (comme dit Sainte Élisabeth de la Trinité)
car on voudrait toujours faire donner mérité être bonne et belle, mais IL nous prend comme l'on est pour nous faire Devenir comme Il est Bon !!!  
être contemplatif c'ets comme entrer dans le 7eme jour = dans le Repos et LUI :jesus: IL te Transforme pendant ce temps là , c'est ensuite que l'on comprend que "SE RIEN"  c'EST LUI AUTREMENT !!
ensuite tu LE trouve partout et tout le temps justement par Absence car justement tu ne sais plus par toi , mais Par Lui  :jesus:

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 07:25

christophe a écrit:
Bonsoir l'idiot

je te cite:Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel?

RP: les anges sont de pure esprit invisibles ils peuvent se revêtir d'un corps de chair comme d'un corps de lumière qui irradie a travers leur vêtement. et ils peuvent même se servir de médium comme l’ânesse de balaam.
Vous n'avez donc pas compris où est ce que je voulais en venir en citant les anges et j'y viens alors. Si les anges apparaissent avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité alors il est aussi possible que Moîse et Elie au mont des olivier soient apparus avec un corps alors qu'ils n'en ont plus en réalité dans leur état d'esprit pur OK?
Citation :

je te cite: et qui vous dit que Moïse et Élie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?

RP:ce n'est pas moi qu'il le dit, c'est l'évangile:"Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui."
Mais mon cher ami le texte ne dit pas que Moïse et Elie sont là avec le corps qu'ils avaient de leur vivant! Bon je reprend tout à zéro car visiblement on ne se comprend pas!
Quand on est mort on n'a plus de corps au Ciel en attendant la résurrection des morts, par conséquent les exemples de Elie et Moïse que vous avez choisit ne prouvent pas qu'ils ont un corps car même les anges nous apparaissent aussi avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité! d'où l'idée selon laquelle vous allez reconnaître au ciel vos proches dans le cadre des relations naturelles actuelles n'est ni nécessaire, ni opportune .
Citation :

je te cite:
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.

RP: tu devrais être prudent mon frère avec la parole de Dieu car Jésus nous demande d'honorer nos parent de pardonner de multiple fois a notre frère.
tu devrais être prudent mon frère: tu es catholique, pense tu que Jésus a hais marie?
Déjà j'ai écris "haïr" entre guillemet. Cher amis je vous cite donc la référence biblique:

Luc 14 26 a écrit:
Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

Donc c'est bien Jésus qui l'a dit et non moi. Jésus a utilisé le mot haïr pour signifier le détachement qu'on devrait avoir vis à vis de nos relations naturelles, car dans bien d'autre passage il demande de poser des actes qui manifeste un détachement totale envers nos proches selon la nature:

Citation :
Seigneur, permets que j'aille d'abord enterrer mon père. Jésus lui répondit : Laisse aux morts le soin d'enterrer leurs morts...
Alors ne pas assister aux obsèques de son propre père dans ce cas  est la manifestation d'un détachement qui frise la haine! en effet si vous n'êtes pas assez détaché de l'amour naturel envers votre père, à la place de cet homme soit vous allez refuser de suivre Jésus, soit vous allez suivre Jésus à contre coeur ce qui au final revient au même car Dieu regarde essentiellement le coeur de l'homme et non les apparences extérieures. Un exemple: la femme de Lot en quittant Sodome à contre coeur a partagé le même sort que ceux qui y sont resté.

Citation :

Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'Il lui accorda une grâce à lui et Sara:Isaac. Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'il savait qu'il pourrait même ressusciter, son fils Isaac!
Cela dénote tout simplement qu'il n'était pas attaché mordicus à son fils, car en tuant son propre fils il était prêt à renoncer en même temps à l'affection naturelle qu'il avait envers lui. En d'autres termes il faut être prêt à sacrifier pour Dieu même l'affection naturelle qu'on a envers nos proches et le faire surtout de bon coeur! et à mon avis seul un détachement vis à vis de ses affections naturelles au profit de l'amour de Dieu peut rendre cela possible
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 09:31

Bonsoir l'idiot

Désolé j’écrits à l’arrache et c’est un peu bâcler.

Je te cite: Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel?

RP: les anges sont de pure esprit invisibles ils peuvent se revêtir d'un corps de chair comme d'un corps de lumière qui irradie a travers leur vêtement. et ils peuvent même se servir de médium comme l’ânesse de balaam.

Je te cite : Vous n'avez donc pas compris où est ce que je voulais en venir en citant les anges et j'y viens alors. Si les anges apparaissent avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité alors il est aussi possible que Moîse et Elie au mont des olivier soient apparus avec un corps alors qu'ils n'en ont plus en réalité dans leur état d'esprit pur OK?

RP : les anges sont de pure esprit qui peuvent prendre un corps et l’homme est corps qui a un esprit Moise et Elie sont déjà avec Dieu avec leur corps glorieux et c’est avec celui-ci qu’ils furent clairement identifier ici -bas par les trois disciples : « c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire »

Je te cite : Mais mon cher ami le texte ne dit pas que Moïse et Elie sont là avec le corps qu'ils avaient de leur vivant! Bon je reprend tout à zéro car visiblement on ne se comprend pas! Quand on est mort on n'a plus de corps au Ciel en attendant la résurrection des morts, par conséquent les exemples de Elie et Moïse que vous avez choisit ne prouvent pas qu'ils ont un corps car même les anges nous apparaissent aussi avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité! d'où l'idée selon laquelle vous allez reconnaître au ciel vos proches dans le cadre des relations naturelles actuelles n'est ni nécessaire, ni opportune .

RP : Moise et Elie n’auront pas à attendre la résurrection des morts puisqu’ils ont déjà revêtu leur corps glorieux et il en sera de même pour ceux qui se réveilleront ils se reconnaîtront entre autre par ce corps glorieux.

Fraternellement ChrisTophe
Ps : Je t’envoie la suite en fin de soirée
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 10:50

l'idiot a écrit:
christophe a écrit:
Bonsoir l'idiot

Spoiler:
 
Vous n'avez donc pas compris où est ce que je voulais en venir en citant les anges et j'y viens alors. Si les anges apparaissent avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité alors il est aussi possible que Moîse et Elie au mont des olivier soient apparus avec un corps alors qu'ils n'en ont plus en réalité dans leur état d'esprit pur OK?
Citation :

je te cite: et qui vous dit que Moïse et Élie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?

RP:ce n'est pas moi qu'il le dit, c'est l'évangile:"Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui."
Mais mon cher ami le texte ne dit pas que Moïse et Elie sont là avec le corps qu'ils avaient de leur vivant! Bon je reprend tout à zéro car visiblement on ne se comprend pas!
Quand on est mort on n'a plus de corps au Ciel en attendant la résurrection des morts, par conséquent les exemples de Elie et Moïse que vous avez choisit ne prouvent pas qu'ils ont un corps car même les anges nous apparaissent aussi avec un corps alors qu'ils n'en n'ont pas en réalité! d'où l'idée selon laquelle vous allez reconnaître au ciel vos proches dans le cadre des relations naturelles actuelles n'est ni nécessaire, ni opportune .
Citation :

je te cite:
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.

RP: tu devrais être prudent mon frère avec la parole de Dieu car Jésus nous demande d'honorer nos parent de pardonner de multiple fois a notre frère.
tu devrais être prudent mon frère: tu es catholique, pense tu que Jésus a hais marie?
Déjà j'ai écris "haïr" entre guillemet. Cher amis je vous cite donc la référence biblique:

Luc 14 26 a écrit:
Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

Donc c'est bien Jésus qui l'a dit et non moi. Jésus a utilisé le mot haïr pour signifier le détachement qu'on devrait avoir vis à vis de nos relations naturelles, car dans bien d'autre passage il demande de poser des actes qui manifeste un détachement totale envers nos proches selon la nature:

Citation :
Seigneur, permets que j'aille d'abord enterrer mon père. Jésus lui répondit : Laisse aux morts le soin d'enterrer leurs morts...
Alors ne pas assister aux obsèques de son propre père dans ce cas  est la manifestation d'un détachement qui frise la haine! en effet si vous n'êtes pas assez détaché de l'amour naturel envers votre père, à la place de cet homme soit vous allez refuser de suivre Jésus, soit vous allez suivre Jésus à contre coeur ce qui au final revient au même car Dieu regarde essentiellement le coeur de l'homme et non les apparences extérieures. Un exemple: la femme de Lot en quittant Sodome à contre coeur a partagé le même sort que ceux qui y sont resté.

Citation :

Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'Il lui accorda une grâce à lui et Sara:Isaac. Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'il savait qu'il pourrait même ressusciter, son fils Isaac!
Cela dénote tout simplement qu'il n'était pas attaché mordicus à son fils, car en tuant son propre fils il était prêt à renoncer en même temps à l'affection naturelle qu'il avait envers lui. En d'autres termes il faut être prêt à sacrifier pour Dieu même l'affection naturelle qu'on a envers nos proches et le faire surtout de bon coeur! et à mon avis seul un détachement vis à vis de ses affections naturelles au profit de l'amour de Dieu peut rendre cela possible

Bonsoir l'Idiot,

quand tu écris fais attention aux mots que tu emplois et a la pensé qu'ils contiennent pour l'inconscient !

car on ne peut absolument pas laisser entendre que Jésus dise de haïr qui que ce soit, ce qu'IL nus demande est de donner priorité et Force au Spirituel donc de s'attacher a la valeur de l'âme avant tout et non au corps !
de ne pas s’attacher au monde mais a la Réalité du Royaume !

Jésus veut nous dire que lors d'un choix il faut choisir le Royaume avec détermination et Confiance = Foi donc nos attachements humain doivent être Transfiguré car Notre Véritable Père et Maison Sont Esprit , certainement il faut savoir trancher, mais pas forcement la gorge de nos proches Wink

et pour ce qui est des apparitions ou de Moise et Élie tot cela est du domaine du Spirituel donc difficilement exprimable dans sa Réalité avec du matériel de ce monde (= pensés idées descriptions comparaisons) !
d'ailleurs les apôtres se disent accablés de sommeil car ils sont a la limite d’un autre dimension et ni le corps ni la conscience du veille homme ne peut suivre !

un Ange étant d'une autre dimension que la notre , si il veut se monter corporellement il le peut , si il veut le faire de façon spirituel il le peut , le problème est surtout celui qui vit cela car c'est plus entier (plus réel) que de la réalité limité d'ici !
ce monde est ce qui n'est pas , alors que la Vie dans l'Esprit Est Vit de Celui QUI EST !!

donc un ange a un corps ou n'en n'a pas c'ets suivant ce qui lui ai demandé de faire je soucie n'est pas d'avoir ou pas c'est juste une forme momentanée le monde Spirituel est AUTRE notre erreur est de vouloir le déterminer dans notre dimension qui ne peut le contenir car elle est inaccomplie , l'accomplissement n'est pas de tenir Dieu en ce monde, mais de Lui permettre de nous Transfigurer a Sa Ressemblance !
un enfant aura beau faire tous ses efforts pour intéresser ses parents a ses jeux, ses parents n'en viendront pas a entrer dans son jeu , leur but est d'aider l'enfant a sortir de l'enfance et oublier ses jeux , pour nous c'ets de même nos Frères Célestes viennent a nous non pour se faire enfermer en cette dimension infantile mais pour nous aider a devenir Adulte en Christ ! sunny

prière
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 12:04

Bien Theodéric.

Je ne vois pas pourquoi Dieu nous manquerait, à moins que nous n'ayons un comportement et un cœur qu'il réprouve, puis qu'ils nous donne les arrhes de son Esprit, en avant goût de la Vie éternelle.
Et ces arrhes nous manifestent sa présence.


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 12:42

Enlui a écrit:
Bien Theodéric.

Je ne vois pas pourquoi Dieu nous manquerait, à moins que nous n'ayons un comportement et un cœur qu'il réprouve, puis qu'ils nous donne les arrhes de son Esprit, en avant goût de la Vie éternelle.
Et ces arrhes nous manifestent sa présence.



Bonjour EnLui,

bon je vais tenter de m'expliquer un peu alors,

ce qu'exprime Sonia , je l'ai vécu assez longtemps , en fait c'est ceux qui ont l'esprit contemplatif (bien que je n'aime pas trop réduire à de tels mots ou le mot mystique qui sont des fourretout pour beaucoup) !

on ressent un manque de Dieu car sans cesse l'Esprit te happe au delà de toi, on ne le fabrique pas c'est trés douloureux et pénible a vivre (car comme dit Jean de la Croix on en se comprend pas) il faut comprendre qu'il n'y a pas grand chose a comprendre seulement accepter et se donner !

comme tu le dis on a les arrhes de l'Esprit, mais a chacun est donné une relation un peu différente et chez les contemplatif (en tous cas certains)  on se trouve a cheval entre ici et là , entre le déjà là et le pas encore là qui pourtant Est en Dieu , c'est toute la douleur et en même temps la Joie que tente de d'écrire Jean de La Croix !

il faut a mon avis accepter d'être Ici et Au-Delà = Jésus en nous et nous en Jésus !!
Paul exprime cela aussi en disant  en Philipiens Ch 1
" 21 En effet, pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.
22 Mais si, en vivant en ce monde, j’arrive à faire un travail utile, je ne sais plus comment choisir.
23 Je me sens pris entre les deux : je désire partir pour être avec le Christ, car c’est bien préférable ;
24 mais, à cause de vous, demeurer en ce monde est encore plus nécessaire."  

chez certaines personnes c'est plus lucide et Sonia l'exprime bien en exprimant son " manque de Dieu" , car les arrhes sont insuffisant l'Esprit nous désir plus cela n'est pas très connu de ceux qui ne sont pas contemplatif ( d'où la difficulté de trouver une personne en adéquation avec ce que l'on vit) un moment donné on comprend que plus rien sur terre ne nous contentera jamais et que l'attendre comme l’Époux pour la fiancé n'est que langueur (douleur et séparation) , il faut alors travailler a se laisser sanctifier transformer par cette (durée) mais pour cela il faut se comprendre et là un écrivain comme Jane de la Croix ou autre peux aider a creuser et trouver les mots qui permettent de se comprendre !
personnellement je n'aime pas trop l’Excès des formules ni le poétisme forcené , mais beaucoup aiment !!  
les mots aident a franchir le pas, mais un moment donné la Présence et l'Absence sont 1 et il faut se mettre en Paix même si il n'y a  plus de mot pour le dire ni de pensé pour comprendre , c'est qu'alors Il  :jesus: nous a passé au delà, mais que c'est dur pour un homme d'accepter que mourir c'est Vivre !!
Jean Ch 12
24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.
26 Si quelqu'un me sert, qu'il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.

Marc 8
34 Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera.

Jean de La Croix  écrivait une prière " je meurs de ne pas mourir !"

a Prière de Saint Jean de la Croix « Je meurs de ne pas mourir » :

Et je vis sans vivre en moi.
Embrasée par mon désir,
Je meurs de ne pas mourir
Si je vis sans vivre en moi,
Sans Toi je ne peux pas vivre.
Exister sans moi, sans Toi,
Est-ce donc mourir ou vivre ?
Mille morts serait la vie
Hors du suprême désir.
Je meurs de ne pas mourir.

Cette vie où je crois vivre,
Où j'agonise sans Toi,
Est la mort qui va me suivre
Jusqu'à ce que je Te voie.
Ecoute, Seigneur, la voix,
Les plaintes de mon désir !
Je meurs de ne pas mourir.

Etant si loin, si loin de Toi,
Quelle vie a-t-il, mon être,
Sinon la mort sans effroi,
Sans mourir et sans renaître ?
Seigneur, j'ai pitié de moi,
J'ai pitié de mon désir.
Je meurs de ne pas mourir.

Le poisson sorti de l'eau
Voit la fin de sa misère :
La mort qu'il subit lui vaut
La Mort, une mort plénière.
Moi je vis dans la douleur
Qui n'a ni nuit ni lumière,
Car je vis plus que je meurs.

Quand j'adore Ton image
Dans le Très Saint Sacrement,
Ton regard ne me soulage
Que pour creuser mon tourment.
La chair dressant ses barrages
Sur les flots de mon désir,
Je meurs de ne pas mourir.

Si j'exulte d'allégresse
A ta présence, Seigneur,
De ne pas Te voir sans cesse
Se décuple ma douleur.
Vivant ainsi dans la peur
Terrible de mon désir,
Je meurs de ne pas mourir.

Ah ! Sors-moi de cette mort,
Seigneur, donne-moi la vie !
Ouvre Ta source aux transports
De ma soif inassouvie !
Je meurs d'espoir, de remords,
Et de crainte, et de désir.
Je meurs de ne pas mourir.

Je redouterai la mort,
Je pleurerai sur ma vie
Tant qu'elles seront flétries
Par des péchés sans remords.
Quand luira, Seigneur, le jour
Où je pourrai dire : « Amour
Je vis de vivre toujours ? »

Saint Jean de la Croix (1542-1591

Bien a toi EnLui :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 13:20

Bravo pour Saint Jean de la Croix, j'avais acheté les œuvres complètes dans la pléiade et c'est essentiellement "la nuit obscure" , la lecture de ces pages , qui a sauvé un être de la mort intérieure.

Je comprends oui, de trop vouloir c'est se cantonner à la solitude et à la sècheresse dans la bouche de l'esprit, c'est comme attendre l'amoureux qui tarde et encore tarde et aller à sa couche sans réponse.

Je pense au cantique des cantiques.

Je n'étais pas remonté en haut du fil et je ne savais pas ce que dit Sonia.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 13:29

Je me souviens que la Lumière de Dieu est telle, quand on l'a désire, que son approche nous aveugle et rend inutilisables aucune de nos facultés d'homme et que nous sommes rendu aveugles et impuissants,
et que rien du tout ne nous fait savoir que c'est Lui qui est entré en nous.

Seule la foi peut nous diriger, à tâtons, dans la nuit obscure, où Il se donne à nous.

C'est un Dieu terrible, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 13:30

sonia a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...

Avez vous des conseils?

Merveilleux Sonia
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 14:05

Traduction de "merveilleux" : Il est là, déjà,
et il te passe au crible,
en même temps qu'il t'aveugle.

Essaie de faire l'effort de lire , au moins le début, de ce fil, et tu comprendras, le tout début suffirait :

http://docteurangelique.forumactif.com/t10136-parabole-du-fondeur?highlight=parabole

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 14:16

A part ça, comprends ce que dit Théodéric quand il cite Paul, ta douleur s'estompera si tu te laisses conduire, par le cœur, vers cette terre, et renonces au désir immédiat des Cieux.
Tu verras qu'il versera dans ton âme une mesure pleine, et que tu trouveras la paix qui surpasse tout.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 15:52

« Que rien ne te trouble
Que rien ne t’épouvante
Tout passe
Dieu ne change pas
La patience triomphe de tout
Celui qui possède Dieu
Ne manque de rien
Dieu seul suffit ! »

Sainte Thérèse d'Avila

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 16:12

Je remercie tout le monde pour vos paroles que je relis,vos liens et tout ce que vous me dites ,ça me touche et ça m'aide ,merci
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 16:34

je voudrais dire une chose ,

c'est que ce qui arrive a Sonia elle ne le fabrique pas , elle ne le désir pas , c'est Le Seigneur qui AGIT !
ce n'est pas une épreuve c'est Juste Le Seigneur qui Vient et Vers qui chacun avance !!

a certains il est donné une chose a un autre une autre (quand je dis chose c'est bien plutôt  " accès a un Bien d'En Haut comme IL  :jesus: le Veut)  ; on parle des réalités spirituelles pas des événements de la vie du monde) ceux que l'on nomme contemplatif ne fabriquent pas leur état ni le désir qui les brule, ils le trouvent en eux ils ne peuvent pas changer cela , ni ne désirer le réduire ce serait s'oppose a la Présence du Seigneur en eux a la Croissance en Dieu !!
c'est de ne pas le comprendre que l'on en souffre le plus et quand on nous dis que cela va passer , c'est comme ci on nous disait " crève en silence ça n'a pas de sens !!" en fait seul celui qui le vit le comprend et ceux qui ont le même appel !

je me souviens de curés vraiment peu spirituels qui me disaient " ça va passer !" autant dire pour moi que si cela passe autant cesser de vivre !!

en plus quand tu vis cela tu réalise que tu ne le vis pas pour toi seul mais pour tout le corps du Christ , aucun de nous ne vit pour lui-même, mais dans cette situation c'est évidant , de plus cela a des exigences parce que tu vis dans La Présence et le péché te fais mal du coup tu es sans arrêt a revoir ta vie intérieure l'obscur souvent tenu pour rien t'apparais comme une tricherie puisqu'IL éclaire tout !!

c'est toute la vie des Saints , en fait pour chacun c'est pareil, mais pour certains cela devient plus évidant a cause de Cette proximité cette visite !
c'est ce qu'écrit simplement Sonia , mais c'est a peu prés ce qu'écrive tous ceux qui vivent cela !

et pour ce que dit Thérese d'Avilla sur la confiance et patience c'est bien beau , mais il faut savoir que son directeur Jean de la Croix c'est trouvé sur la fin de sa vie dans une situation t-elle qu'il a fini par se demander si tout cela était bien du Seigneur et si il n'avait pas tord ( quand ses fréres le persécutaient)
et Jésus lui a dit " n'ai pas peur c'Est Moi c'Est Moi !!"  suivre Jésus partout où Il va nous mène toujours au delà de nous , puisqu'alors on entre Vraiment en Dieu c'est Vraiment Cela la Vie Céleste l'avancement dans les Cieux se perdre en Dieu pour se trouver dans l'Unité , mais évidement comme Pierre on avance sur l'eau puis tout a coup on oublie avec Qui on marche parce que l'on revient a nous !
enfin il faut bien apprendre a devenir !!

j'ai passé des dizaines d'années avant de trouver une personne capable de m'aider a comprendre comment vivre ce que je vivais et même si aujourd'hui c'est devenu autrement c'est toujours Lui :jesus: qui Agit quand Il Veut , Jésus ne veut que nous voir TOUS auprès de LUI et Il s'y prend avec chacun comme IL l'entend !!

on appel cela contemplatif et mystique , il n'y a rien de mystique c'est juste l'évidence Spirituelle, évidence qui se produit pour chacun a un moment ou a un autre ici ou juste après !
pour un contemplatif cet après commence maintenant avec ce que cela implique


Dernière édition par Théodéric le Mer 11 Mai 2016, 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mar 10 Mai 2016, 18:02

Bonjours l'idiot
je te cite:

Déjà j'ai écris "haïr" entre guillemet. Cher amis je vous cite donc la référence biblique:
Luc 14 26 a écrit:Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
Donc c'est bien Jésus qui l'a dit et non moi. Jésus a utilisé le mot haïr pour signifier le détachement qu'on devrait avoir vis à vis de nos relations naturelles, car dans bien d'autre passage il demande de poser des actes qui manifeste un détachement totale envers nos proches selon la nature:
Seigneur, permets que j'aille d'abord enterrer mon père. Jésus lui répondit : Laisse aux morts le soin d'enterrer leurs morts...Alors ne pas assister aux obsèques de son propre père dans ce cas est la manifestation d'un détachement qui frise la haine! en effet si vous n'êtes pas assez détaché de l'amour naturel envers votre père, à la place de cet homme soit vous allez refuser de suivre Jésus, soit vous allez suivre Jésus à contre cœur ce qui au final revient au même car Dieu regarde essentiellement le cœur de l'homme et non les apparences extérieures. Un exemple: la femme de Lot en quittant Sodome à contre cœur a partagé le même sort que ceux qui y sont resté.

RP:Il faut être prudent et contextualiser car jésus est dans l'urgence de son ministère il s'adresse directement à ses disciples des Juifs dont les familles était soumis à l'ancienne alliance .Et je ne pense pas que le mot haïr soit un synonyme de détachement mais que cette haine des disciples qu'ils auront envers leur famille sera plutôt la conséquence de la trahison de leur proche car nous savons que la parole de Dieu est un glaive à double tranchant: elle sépare la vérité du mensonge mais arme la main des ennemies de la parole de Dieu! Et c'est dans cette même urgence que Jésus dit:"Laisse aux morts le soin d'enterrer leurs morts" car pour Jésus les vrais morts c’était ceux qui rejetais la parole de Dieu ! (Mais il y a encore plus a développé sur ce mot haïr car Dieu a haïs Esau et a aimer Jacob)

Fraternellement
ChrisTophe




Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 09:39

J'ai été contemplatif, entièrement tourné vers les visions spirituelles, qui me laissaient désemparé et asséché quand elles disparaissaient.

J'étais tellement tendu dans cette contemplation que j'étais au ciel, tout en écoutant les paroles des autres, et j'avais peur qu'un jour me tombe dessus une extase qui m'aurait fait tombé ou avoir un accident.

Je comprends Sonia , cet état est bien plus rempli de vacuité que de visitation.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 11:02

Bonjour en Lui

Rassure toi quand j'étudie la Bible afin de mieux l'appréhender (j'écris en ce moment un texte sur marie) quant je suis dans cette activité et que ma femme me parle il me faut plusieurs minute pour m'arracher de cette intimité avec le Saint-Esprit, afin de lui répondre .La parole de Dieu m'envahis et quand elle se révèle comme une évidence dans toute sa simplicité j'y vois toute la complexité de travail pour l'expliquer avec la Bible.

Dieu mes frère nous a dit je vous envois dans le monde bien que vous ne soyez pas de ce monde rende témoignage de la lumière et il est clair que spirituellement nous somme pas dans l'esprit de se monde, alors mes frères contemplatif, mystique n'êtes vous pas le sel de la terre et si il a un temps pour le Shaba il y aussi un temps à consacrer à vos contemporains eux qui sont esclaves de l'esprit du mon_ dé (démon).et rassurer vous, vous êtes fou et moi aussi par la grâce de Dieu.

Fraternellement
ChrisTophe


Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 11:16

Sonia, je ne savais pas quoi répondre à votre sujet jusqu'à maintenant alors je n'avais rien posté et présentement ceci me vient à l’esprit donc je vous l'écris (mais je ne sais pas si cela va vous aider...).

Ce n'est pas vous qui trouverez Dieu c'est Lui qui viendra à votre rencontre alors apprenez à l'attendre sereinement, et en l'attendant préparez simplement votre cœur pour le recevoir de la plus belle des façon, imaginez que chaque personne que vous croisez est notre Jésus et soyez vis à vis de cette personne dans la volonté de Dieu, toute charitable rose rouge

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 12:59

Chaque personne est notre Jésus .....

C'est vrai Lino, à cette époque, très mystique, où que ce soit, même un bar-tabac, j'adressais dans mon cœur un salut en Dieu à toute personne afin qu'elle reçoive la paix

Dans la rue une voix plus haute que les autres, et d'un genre belliqueuse, me faisait prier pour assainir le chemin et j'ajoutais une prière pour que les personnes impliquées trouvent ce chemin.

________________________________


Christophe, c'est tout vrai.

Quand le Saint-Esprit est attentif à ta lecture d'un texte de la Parole, il arrive souvent qu'un verset, tout d'un coup, s'ouvre, et s'illumine d'une vérité et une grandeur que nous ne connaissions pas. J'ai compris assez vite que, si je me souvenais des textes de la Parole, c'était Lui, l' Esprit Saint, qui avait imprimé cette Parole dans mon cœur, moi qui oublie tellement facilement!

A part ça ....:  ne crois pas que sur la terre parmi les sans loi ou sans foi, Dieu ne visite pas les cœurs et ne voit pas l'homme vrai.
En cela peu lui importe la dénomination ou la définition.

Par contre, oui, comme tu l'as dit, quand le Saint-Esprit infuse en nous son évidence lumineuse, même la raison couche tranquille dans son coin et toute honorée de cette visite miraculeuse qui satisfait à tous les principes de la raison et en même temps les recouds tous.

__________________________________________

Sonia, il y a la voie de la sanctification que tu dois observer , car Dieu ne pourrait mettre ses pas sur une terre peu salubre.
Le comprends-tu ?

Bises


Dernière édition par Enlui le Mer 11 Mai 2016, 13:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 13:07

Sonia, attention à tes voies, penses-y.

L'absence de Dieu, à ce point douloureuse, est Sa présence en vérité.

L'absence te taraudes et te vides de ce qui ne lui ressemble pas du tout, et te prépares à ses révélations, sinon à ses lumières, dans un texte de la Parole ou plus bonnement dans ton esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 13:15

Lino a écrit:
Sonia, je ne savais pas quoi répondre à votre sujet jusqu'à maintenant alors je n'avais rien posté et présentement ceci me vient à l’esprit donc je vous l'écris (mais je ne sais pas si cela va vous aider...).

Ce n'est pas vous qui trouverez Dieu c'est Lui qui viendra à votre rencontre alors apprenez à l'attendre sereinement, et en l'attendant préparez simplement votre cœur pour le recevoir de la plus belle des façon, imaginez que chaque personne que vous croisez est notre Jésus et soyez vis à vis de cette personne dans la volonté de Dieu, toute charitable rose rouge

:bisou:

Lino bonjour,
en fait le Seigneur l'a déjà trouvée vu ce qu’elle vit et elle aussi !! Very Happy

la difficulté est d'apprendre le (langage ) de Dieu en cette situation (donc prendre du temsp avec les évangile set l'enseignement des apôtres) et dans le silence avec :jesus: , c'est comem si tu venais d'être accouché , tu connais cette voix mais tu ne savais même pas que tu étais là car contenu dans l'unité du sein de ta mère ; tu découvre tout ,
1°) toi-même en vérité (mais nu)
2°) l'autre en vérité et qui en plus a un visage alors que tu en connais pas le tiens
3°) que la Joie qui faisait trésailler ta mère cette voie que tu percevais a travers elle Est Ton Père
4°) tu ne connais nullement le langage donc il faut tout apprendre
5°) cette innocence est belle mais loin d'être suffisante , elle a besoin de Vérité = Devenir

de plus tu réalise comme une urgence que la dimension don tu es encore (ce monde) a vraiment besoin de mourir pour Vivre et cela quoi que tu fasses tu le revis a chaque fois que l'Esprit surgit !!

mais tout cela n'empêche nullement d'être auprès des autres et de vivre la Charité, bien au contraire cela t'attire vers les autres car Celui qui t'Habite et fait ton Bonheur veux aussi aller vers eux !
bien sûr quand tu vis cela tu ne le montre pas ou au moins essai , il n'y a ni démonstration ni prétention c'est ainsi il faut apprendre a Vivre avec !!

il y a des personnes comme Marie de l'Incarnation (au Québec) qui était fort gênée avec un tel appel, car rien qu'a prononcer le nom de Jésus ou Marie elle était transportée au Ciel !
comme le dit Jésus "là où est ton trésor là est ton cœur !!"
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 13:40

Dieu a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Sonia dans un certain degré, d'une certaines manières (tout en priant quotidiennement, mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Sonia, je ressens un extrême manque dans mon coeur comme si Sonia me manquait, cet amour extrême, j'aimerais être UNI avec Elle, j'en ai marre, j'aimerais LA voir, qu'Elle soit tout en moi et je sais que cela n'est possible qu'après la mort, j'aimerais être un dieu bien, qu'Elle soit en moi et je ressens un manque terrible et en même temps un amour fort pour Sonia que je peux pas combler, donc je suis comme "en manque de Sonia" mon coeur n'est pas comblé (j'ai besoin d'Elle, tout ma déité le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses ...

Avez vous des conseils ?
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 13:44

Bonjour Théodéric,

C'est ici que cela est plus raide et incertain, au début :

"mais tout cela n'empêche nullement d'être auprès des autres et de vivre la Charité, bien au contraire cela t'attire vers les autres car Celui qui t'Habite et fait ton Bonheur veux aussi aller vers eux !"


__________________________

Autre chose, Jésus dit qu'il sera au milieu de 2 ou 3 personnes réunies en son nom, et là nous.entrons dans le mystère de son corps. Dieu est absence, car très présent par la vacuité qu'il créé pour affiné l'être, mais de plus dans le corps des croyants qui chacun est une pierre de celle-ci.

C'est ci qu'est le bienfait de trouver une communauté à son goût, ou des prochains qui professent leur foi et permettent, dans ces réunions , que Jésus vienne et s'épanche à sa guise


Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 13:53

Empathry...

Oui Dieu le dit:
Qu'Est-ce qu'un homme pour que tu te soucies de lui !

De Sonia, voici le texte d'origine , après des petites corrections d'accents essentiellement , pour comparer.

Le 7 Mai 2016, à 17h17:

"quand je pense à Lui je ressens un extrême manque dans mon cœur comme si Dieu me manquait, cet amour extrême, j'aimerais être UNI avec Lui, j'en ais marre, j'aimerai LE voir, qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais être une personne bien, qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en même temps un amour fort pour Lui  que je  peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon cœur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI, tout mon être Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses..."
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 14:18



Un secret Sonia

J'étais tellement assoiffé de sa Lumière que je poussais la porte vers Lui que mon esprit avait reconnu comme étant sa voie, et j'ai mis des années à comprendre que je poussais une porte qui ne s'ouvre que de l'intérieur, vers moi , c'est à dire quand il vient.

Cela signifie qu'il faut être dans la foi, prier, le demander, mais lui laisser l'occasion qu'il a choisie de nous venir, et comme dit Théodéric, répandre de son Bien autour de soi et sur le monde.

J'ai fait une grande erreur , car dans les hauteurs, et la fougue de ma foi, je voulais m'évaporer dans sa Grandeur ,comme une goutte d'eau vaporisée sur une plaque chauffée au rouge, mais je savais que j'avais à faire , comme Paul a du choisir, et cela Théodéric le rappelle, c'est à dire témoigner et être non sur terre donc mais envoyé sur terre.

Ma passion m'a fait prier et instamment demander et entièrement me consacrer aux êtres jusqu'à dire que je prendrai toutes les misères du monde, à la ressemblance, la mienne petite sans doute, de Jésus-Christ.
Cela a été un vœu mortel que l'expérience m'a appris.

Un tel vœu je n'en suis pas capable, car finalement trop de mal est tombé sur moi! que je n'ai pas pu assumer.

J'ai été la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf!

Gaffe à ça, Sonia,

et, je pense, avec le recul, qu'avec tant de son amour et de telles infusions de son Esprit me faisaient contempler tant de beautés, qu'en fin de compte j'ai été orgueilleux.

Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 14:36

je lis et relis vos conseils,ça m'aide énormement je vous remercie beaucoup :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 15:01

Bien, Sonia, je te donne un bout d'un fil intitulé "lettre à Jésus"

Le lien est ici : http://docteurangelique.forumactif.com/t7030-lettre-a-jesus?highlight=lettre

Te rendre à Toi
la terre et les étoiles
et les parfums et les alcools

Renoncer dans mon âme
à mes propres fontaines
O mon Dieu!Préférer ta nuit!

Je ne sais plus rien
sinon qu'un peuple
aspire et se donne à toi

Purifie cette terre
Ecris ton Evangile

Permet,accepte moi fou,heureux,pauvre,enfant

J'ose désirer mourir et vivre pour toi


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 15:51

Enlui a écrit:
J'ai été contemplatif, entièrement tourné vers les visions spirituelles, qui me laissaient désemparé et asséché quand elles disparaissaient.

J'étais tellement tendu dans cette contemplation que j'étais au ciel, tout en écoutant les paroles des autres, et j'avais peur qu'un jour me tombe dessus une extase qui m'aurait fait tombé ou avoir un accident.

Je comprends Sonia , cet état est bien plus rempli de vacuité que de visitation.

Bonjour EnLui,

excuse moi d'insister, mais je le dois,

contemplatif on ne l'est pas un moment c'est une Vie Spirituelle voulu et Offerte par Le Seigneur !

tu vas me dire et c'est Vrai " tous Baptisé est contemplatif " et sous une autre forme tout homme l'est aussi !

l'Amour rend contemplatif la Soif de Vérité aussi puisqu'elles nous portent a regarder au delà du voile , que Justement Jésus a déchiré sur la Croix voile qui séparé ce que Dieu a Unit EN et Par Jésus par le Don de l'Esprit Saint !!

donc que chacun vivent plus ou moins des expérience contemplatives voir même mystique, n'est que la logique de Grandir en Esprit !!

mais ceux a qui le Seigneur le Donne comme DON ils n'y peuvent rien sinon ils amputent leur vocation de Service dans le Corps du Christ !!

un contemplatif n'a pas nécessairement de visions il a plutôt des absences de ce monde Laughing scratch

si extase il y a elles ne gènes en rien car le monde Céleste supplée lors de l'absence , j'ai fait des parcours routiers sans me souvenir de rien sans savoir comment j'étais arrivé là où je le voulais, j'ai jardiné sans savoir ce que j'avais fait , j'ai travaillé des jours sans savoir que je travaillais (en plus le rendement et bien meilleurs) , l'extase importe peu et on ne la réalise pas forcément sauf que l'on sait que l'on sait quelque chose que l'on a pas apprit et qui apparait en soi et que l'on apprend a prononcé a énoncer !

et pour ce qui est de la vacuité en fait cela n'existe pas (ben oui c'est de la vacuité tu me diras ! cherry ) non car en fait ce qui semble du vide Est la Présence du Tout Autre et ce n'est pas du vide du néant c'est le Temps de Devenir , c'est ce que Jésus dit lorsqu'Il explique que l'on Est En Lui (tiens tiens !!) sur le Principe du Verbe dans le Sein du Père ! " vous en Moi , Moi en vous comme le Père et Moi Sommes 1 !"
le soucis n'est pas la Kénose mais le MOI 1 auquel on Est Unis et qui absorbe sans détruire mais Révèle l'UN en Lui-Même !
"Il prendra en Moi et vous le Donnera car tout ce qui Est Au Père Est a Moi et Tout ce Qui Est a Moi Est Au Père !"

je en me sens pas du tout détenteur de ce que j'ai vécu et vie si je le faisais je volerais Dieu LE DONNEUR !! prière

je sus certain que ce qu'un Chrétien Sait il le sait pour tout le Corps et cela se transmet par l'esprit dans l'Unité de la Communion, mais il fauta lors l'incarner sur le Principe du Christ Verbe, sinon au mieux cela ne restera qu'une donnée technique quasi lettre morte !!

et cela c'est tout le poids de la vie d'un contemplatif et l’exigence qui en découle , il serait stupide et orgueilleux de dire "moi je vis cela " et en tirer une satisfaction, la seule chose est de tenter de vivre en adéquation intérieure et extérieure car c'est avant tofu un service !

et un vrai contemplatif est en principe un vrai contempl-actif dans la charité .
malgré tout certains sont amenés a être actif d'une façon peu visible de façon spirituelle (on les appel mystique ou thaumaturge) et autres nom d'oiseaux qui font faire des Ho et des Ha, mais ce n'est que détourner l'attention de bien du monde de l'essentiel que d'en faire des semi idoles ; les faits étonnants étranges ou prodigieux sont l’œuvre de l'Esprit du Seigneur a ceux qu'IL Appel ainsi et qui y répondent !
on est d'accord c'est alors extrêmement exigeant et c'est aussi de terribles combats avec qui l'on sait !!

la vie de Jeanne Shmitz Rouly est édifiante car elle est restée simple discrète joyeuse et fidèle a son appel , tout en n'ayant vécu des choses comparables a Thérèse d'Avilla , en gros Thérèse d'Avilla avec un aspirateur !! :mdr:

mais d'autres comme Marie de l'Incarnation sont appelés a le vivre de façon plus engageantes , mais c'est toujours contemplatif et contempl-actif !
certes le degrés de Sacrifice apparait plus fort pour ceux qui battissent des ordres !
seulement on en sait aps ce qu'une Jeanne Shmitz Rouly a dû renier afin de rester fidèle a son engagement de mariage et c'est aussi un énorme sacrifice quand tu voudrais courir pour Jésus et qu'Il te dit " Non ton Amour sera d ene pas me suivre autrement qu'au foyer !!" cela aussi c'est mourir d'Amour et de fidélité ! surprised


Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 15:55

christophe a écrit:


RP:Il faut être prudent et contextualiser car jésus est dans l'urgence de son ministère il s'adresse directement à ses disciples des Juifs dont les familles était soumis à l'ancienne alliance .Et je ne pense pas que le mot haïr soit un synonyme de détachement mais que cette haine des disciples qu'ils auront envers leur famille sera plutôt la conséquence de la trahison de leur proche car nous savons que la parole de Dieu est un glaive à double tranchant: elle sépare la vérité du mensonge mais arme la main des ennemies de la parole de Dieu! Et c'est dans cette même urgence que Jésus dit:"Laisse aux morts le soin d'enterrer leurs morts" car pour Jésus les vrais morts c’était ceux qui rejetais la parole de Dieu ! (Mais il y a encore plus a développé sur ce mot haïr car Dieu a haïs Esau et a aimer Jacob)

Fraternellement
ChrisTophe    


Ah bon, soit! et quand Jésus dit "celui qui aura quitté à cause de moi un père, une mère etc" il parle pas aussi de détachement selon vous? et quand st Paul dit " ...que celui qui a une femme soi comme s'il en avait pas etc" il ne parle pas de détachement selon vous?
Et raisonnablement dans la perspective du salut comment trouvez vous légitime de s'attacher à un être humain pour lui même en dehors de toute relation à Dieu (c'est cela l'amour naturel), sachant qu'un être humain en lui même n'est que néant et péché?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 16:23

Théodéric a écrit:

et cela c'est tout le poids de la vie d'un contemplatif et l’exigence qui en découle , il serait stupide et orgueilleux de dire "moi je vis cela " et en tirer une satisfaction, la seule chose est de tenter de vivre en adéquation intérieure et extérieure car c'est avant tofu un service !

et un vrai contemplatif est en principe un vrai contempl-actif dans la charité .


C'est exact et très juste! merci de le rappeler et en insistant comme vous le faites. En effet comme je l'ai souvent signalé, on aime bien parlé d'amour, mais on  a cette tendance naturelle à rester dans cette logique de profit même dans les choses spirituelles. On envie d'avoir ceci, de ressentir ceci, de contempler ceci, d'être en extase etc;; soit! mais où sont les fruits de charité? Dieu t'aime en te donnant même des consolations spirituelles et en retour quelle est ta volonté de l'aimer? est ce que ces consolations te sont d'un secours quelconque pour faire d'avantage de sacrifice pour Dieu? est ce qu'elles te sont d'un secours quelconque pour te sacrifier d'avantage pour le salut du prochain?

Voici à mon avis la parabole qui décrit très bien ce qu'est une contemplation véritable.
Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il s'en va et met en vente tout ce qu'il a, et il achète ce champ
Donc quand on contemple les biens du Ciel, on est après motivé on a envie de sacrifier tout ce qu'on a pour "acheter" ces biens, car à la différence des âmes au Ciel, ceux si possèdent effectivement, parfaitement et définitivement les biens qu'ils contemplent, alors que nous, il nous faut "acheter" les biens qu'on contemple, et on a très peu de temps pour le faire, sinon après il risque d'être impossible de les "acheter" (si on est en Enfer) ou bien on devra les acheter à un prix très très élevé-le "centuple"- (si on est au purgatoire)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 16:39

Dans la logique de profit on est heureux quand on reçoit des biens ( bien spirituel ou bien naturel). dans la logique d'amour on est heureux quand on donne!
C'est ainsi que les saints sont heureux quand ils se sacrifient car ils donnent alors des biens d'un grand prix à Dieu. En effet quand on souffre, cela signifie qu'on est privé d'un bien, et plutôt que de se tourner vers Dieu pour demander ce bien, on se tourne vers Dieu pour lui offrir ce bien dont on est privé, et le fait de savoir qu'on offre à Dieu un bien de valeur pour nous, nous rend encore plus heureux. D'autre part quand on souffre notre misère se manifeste, et on a alors quelque chose que Dieu n'a pas et qu'on peut lui offrir (notre misère). Le fait de savoir qu'on va offrir à Dieu quelque chose qu'il n'a pas et dont il a besoin (Dieu a besoin de notre misère pour réaliser sa plus grande oeuvre: la miséricorde) nous rend encore plus heureux!
Donc quand on est dans la logique d'amour envers Dieu ce sont plutôt des situations qui rendent malheureux l'homme du monde qui font notre plus grande joie. Et c'est ça l'Amour, le vrai, pas cette relation de profit qu'on appelle abusivement amour.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:16

Arnaud Dumouch a écrit:


Ce qui fait qu'une mère qui aurait son fils en enfer n'en souffre pas. C'est qu'elle voit que le choix de ce fils est PARFAITEMENT LIBRE.

Cet argument ne tient pas à mon avis. Si votre enfant se jette LIBREMENT au feux et après en souffre atrocement, vous n'allez pas me dire que vous n'allez pas souffrir vous même parce-que son geste aura été libre!
La logique d'amour fait que lorsque celui qu'on aime est malheureux nous aussi nous sommes malheureux. Donc si au Ciel on continue d'aimer selon l'amour naturel on va nécessairement souffrir là bas si un de nos proches est en Enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:20

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ce qui fait qu'une mère qui aurait son fils en enfer n'en souffre pas. C'est qu'elle voit que le choix de ce fils est PARFAITEMENT LIBRE.

Cet argument ne tient pas à mon avis. Si votre enfant se jette LIBREMENT au feux et après en souffre atrocement, vous n'allez pas me dire que vous n'allez pas souffrir vous même parce-que son geste aura été libre!
La logique d'amour fait que lorsque celui qu'on aime est malheureux nous aussi nous sommes malheureux. Donc si au Ciel on continue d'aimer selon l'amour naturel on va nécessairement souffrir là bas si un de nos proches est en Enfer.

justement, c'est ce qu'Arnaud veut dire, on n'aimera pas nos proches de notre amour naturel, mais comme Dieu.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:23

Mais Dieu n'aime pas les damnés, Il les déteste, donc nous aussi on ne va pas les aimer, même si parmi eux figure un de nos proches selon la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:24

Un enfant ne se jette JAMAIS librement au feu. Il le fera pour sauver une autre personne par exemple.

On ne cherche jamais le mal pour le mal.

Cette comparaison ne vient que du fait que vous définissez l'enfer que par ses conséquences immanentes. Du coup, et dans cette perspective, il est absurde de dire que l'enfer serait choisi.

Or ce que choisissent les damnés en enfer, c'est un bien qui leur paraît supérieur à tout : la liberté divine. Ils mettent cela au dessus de tout, quitte à souffrir de conséquences pénibles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:25

l'idiot a écrit:
Mais Dieu n'aime pas les damnés, Il les déteste, donc nous aussi on ne va pas les aimer, même si parmi eux figure un de nos proches selon la nature.

Dieu ne peut pas détester, Il est qu'Amour, Il respecte la liberté que prennent les damnés, ça oui, mais les détester, je n'y crois pas.

Quant à comprendre comment Il aime, on ne pourra pas sur cette terre.

Il y a un fil là-dessus

http://docteurangelique.forumactif.com/t20234-dieu-hait-il-les-damnes-et-les-demons

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/


Dernière édition par Espérance le Mer 11 Mai 2016, 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Mer 11 Mai 2016, 17:25

l'idiot a écrit:
Mais Dieu n'aime pas les damnés, Il les déteste, donc nous aussi on ne va pas les aimer, même si parmi eux figure un de nos proches selon la nature.

Dieu aime les damnés.

C'est leur péché qu'il n'aime pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 07:35

Bonjour l'idiot

Je te cite :
Ah bon, soit! Et quand Jésus dit "celui qui aura quitté à cause de moi un père, une mère etc" il parle pas aussi de détachement selon vous?

RP : Prend en considération le contexte. Et je n’ai jamais remis le choix des apôtres en questions ! Et si une personne a cet appel effectivement il faudra qu'il se détache avec intelligence de certaine chose, car il faudra qu'il l'explique à son entourage, afin que cette attitude ne sois pas pris pour du mépris ou une forme de lâcheté par une incapacité à vivre cette existence car en général ceux qui disent renoncer à tous non rien et cette appel dont il voudrait se convaincre procède plus de divers frustrations affective, sexuel... . Cette personne s’enferme et il veut se donner de l' importance par un pseudo élitisme religieux, qui n’est que de l’ orgueil : Moi, je suis un vrai disciple un apôtre !J’ai fuis ma femme mes enfant mes amis se monde de mécréant ! Dieu ne nous demande pas de convertir des extra-terrestre de soigner les bien portant et les âmes des Saint . Alors Chrétien, abaisser vous comme Dieu le fit pour vous élever spirituellement et commencer donc par à être humble et bien veillant avec vos famille et un exemple pour votre entourage, un enseignant patient.

Je te cite : et quand st Paul dit " ...que celui qui a une femme soi comme s'il en avait pas etc" il ne parle pas de détachement selon vous ?

RP : Mon frère contextualise et lit la Bible avec les deux yeux car Paul dit aussi : "Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi ; mais chacun reçoit de Dieu son don particulier, celui-ci d’une manière, celui-là de l’autre.Je dis toutefois aux célibataires et aux veuves qu’il leur est bon de demeurer comme moi.Mais s’ils ne peuvent se contenir, qu’ils se marient : mieux vaut se marier que de brûler."

je te cite : raisonnablement dans la perspective du salut comment trouvez-vous légitime de s'attacher à un être humain pour lui-même en dehors de toute relation à Dieu (c'est cela l'amour naturel), sachant qu'un être humain en lui-même n'est que néant et péché?

RP : Mais mon frère catholique remettrait tu en cause la sacralisation du mariage et ce qu’a lier l’Eglise ? Et avoir une relation avec les pécheurs c’est avoir une relation à Dieu : aurais-tu du mal à distinguer le visage de Dieu en chaque homme à cause du voile du péché ?

Fraternellement ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 08:26

christophe a écrit:
Prend en considération le contexte. Et je n’ai jamais remis le choix des apôtres en questions ! Et si une personne a cet appel effectivement il faudra qu'il se détache avec intelligence de certaine chose,
Jésus n'a jamais dit que le détachement c'était pour certaine personne car il en a même fait un condition nécessaire pour être son disciple!
Luc 14: 33 a écrit:
Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.
attention le détachement n'est pas d'abord extérieur! ce n'est pas tout le monde qui est appelé à un détachement extérieur comme les moines, là il faut une vocation. Mais le détachement du coeur tout le monde y est appelé!
St Paul a très bien expliqué.

Cor: 7 a écrit:
29 Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme,
30 ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien,
31 ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.
C'est le détachement dont tout ceux qui se disent disciple du Christ doivent suivre! Je sais vous avez cet argument passe partout de dire qu'il faut contextualiser, même ce qui est claire!


Citation :
par une incapacité à vivre cette existence car en général ceux qui disent renoncer à tous non rien et cette appel dont il voudrait se convaincre procède plus de divers frustrations affective, sexuel... . Cette personne s’enferme et il veut se donner de l' importance par un  pseudo élitisme religieux, qui n’est que de l’ orgueil  
On retrouve là le traditionnel argument de ceux qui rejettent les exigences du Christ à savoir soupçonner à priori ceux qui veulent suivre ces exigences de personnes frustrées, orgueilleuses et consort. On se met à les juger au lieu d'avoir l'humilité de se considérer inférieur à eux et à chercher à imiter ce qu'il y a de bon dans leur comportement
D'ailleurs en suivant ce genre de réflexion il ne faut même jamais faire le bien au prochain car en le faisant on risque de se voir comme quelqu'un de bien qui aide les autres et tomber aussi dans l'orgueil. il faudrait donc être voleur, violeur, assassin car on ne pourra jamais se vanter d'avoir toutes ces tares!

Citation :

: Moi, je suis un vrai disciple un apôtre !J’ai fuis ma femme mes enfant mes amis se monde de mécréant !
Personne n'a jamais dit cela, on dit de les avoir comme si on ne les avait pas. En d'autre terme notre bonheur ne doit pas dépendre du fait qu'on ait une femme, des enfants, des amis etc, mais il doit dépendre uniquement de Dieu! demain Dieu peut vous priver  de votre femme, de vos amis de vos enfants, mais en tant que chrétien on devrait rester toujours confiant, et heureux car notre bonheur c'est Dieu et non un humain!


Citation :

Mais mon frère catholique remettrait tu en cause la sacralisation du mariage et ce qu’a lier l’Eglise ? Et avoir une relation avec les pécheurs c’est avoir une relation à Dieu : aurais-tu du mal à distinguer le visage de Dieu en chaque homme à cause du voile du péché ?  
je n'ai jamais dis cela! celui voit Dieu à travers le prochain n'est plus dans le cadre de l'amour naturel, et c'est même  cela que nous sommes appelés à faire. Ce que je dis on doit faire un effort pour que Dieu soit notre SEUL bonheur! notre bonheur ne doit pas résider dans le fait qu'on ait une femme, des enfants , une maison etc NON! le chrétien n'est pas appelé à ce genre de bonheur!
Ta femme, tes enfants tes amis font ton bonheur, c'est bien, mais c'est une vanité, les païens ont aussi tout cela comme bonheur, le chrétien doit faire cet effort de conversion intérieure de façon que Dieu seul deviennent son bonheur! c'est un combat qui prend du temps, mais c'est le seul combat fondamental qu'on est appelé à mener en tant que Chrétien ici-bas!


Dernière édition par l'idiot le Jeu 12 Mai 2016, 09:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 08:31

Bonjour Christophe.

C'est certain, Paul invitait à vivre célibataire pour ceux qui aspiraient à la sainteté et à l'évangélisation, cela ne veut pas dire qu'il voyait mal le mariage.

___________________________________

Théodéric, bonjour, je n'avais sans doute pas eu de Don, ou plutôt je l'aurai flétri par ma vie.
Je pense cela plus certain.

Le mot "Vacuité" est le ressenti que l'on a quand Dieu se fait absent, mais en fait il est là, complètement là mais sans se manifester.
Cette absence fait grandir une faim de Lui qui se purifie et se sanctifie.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 08:36

Ton texte suivant Empathry,hier, 13h40 j'y ai encore réfléchi hier, et j'ai trouvé que c'était une perspective intéressante que d'inverser les sujets de la parole.

Donc, Dieu dit dans son Esprit:

"quand je pense à Sonia, je ressens un extrême manque dans mon coeur comme si Sonia me manquait, cet amour extrême, j'aimerais être UNI avec Elle, j'en ai marre, j'aimerais LA voir, qu'Elle soit tout en moi et je sais que cela n'est possible qu'après la mort, j'aimerais être un dieu bien, qu'Elle soit en moi et je ressens un manque terrible et en même temps un amour fort pour Sonia que je peux pas combler, donc je suis comme "en manque de Sonia" mon coeur n'est pas comblé (j'ai besoin d'Elle, tout ma déité le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses ..."
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 10:36

moi ça me met assez mal à l'aise ce texte d'Empathry déjà met elle avec une minuscule ça irait mieu.
Revenir en haut Aller en bas
Albine



Féminin Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 11:00

Mais où va-t-on. Le sujet n'est pas ça. ...
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 12:31

Sonia, il est dérangeant ce texte, oui, et que veux- tu, un nom s'écrit en majuscule, seulement pense qu'il s'agit d'une autre perspective qui démontre bien que Dieu recherche en toi et désire ta faim. Sans plus.

________________________________

Albine, bonjour,

Que dis-tu toi du manque de Dieu ?
Je sais que Sainte Thérèse de Lisieux a été traversé par lui maintes fois.
Mais toi, qu'en dis- tu
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 15:31

l'idiot a écrit:
Mais Dieu n'aime pas les damnés, Il les déteste, donc nous aussi on ne va pas les aimer, même si parmi eux figure un de nos proches selon la nature.

tu te trompes là l'Idiot,

Saint je ne sais plus qui dit " notre Père Aime le démon car il est un des Ses fils, et IL Aime les damnés ca r ce sont aussi ses enfants !!"
tu auras beau habité en enfer et pécher autant que tu veux pour Notre Père tu demeure Son Enfant car Son Cœur de Père ne meurt pas, Il Est l'Eternel ! Père !!
quand Il a dit une fosi " tu es Mon fils c'est pour l’Éternité !!

dans une traduction que j'ai de la bible il est dit " que je monte au sommet des Cieux Te Voici, que je descende au cœur de l’abîme Te voila !!"

Psaume 138

7 Où aller loin de ton esprit, où fuir loin de ta face?
8 Si je monte aux cieux, tu y es; si je me couche dans le schéol, te voilà !
9 Si je prends les ailes de l'aurore, et que j'aille habiter aux confins de la mer,
10 Là encore ta main me conduira, et ta droite me saisira.
11 Et je dis: Au moins les ténèbres me couvriront, et la nuit sera la seule lumière qui m'entoure!..
12 Les ténèbres mêmes n'ont pas pour toi d'obscurité; pour toi la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 16:01

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ce qui fait qu'une mère qui aurait son fils en enfer n'en souffre pas. C'est qu'elle voit que le choix de ce fils est PARFAITEMENT LIBRE.

Cet argument ne tient pas à mon avis. Si votre enfant se jette LIBREMENT au feux et après en souffre atrocement, vous n'allez pas me dire que vous n'allez pas souffrir vous même parce-que son geste aura été libre!
La logique d'amour fait que lorsque celui qu'on aime est malheureux nous aussi nous sommes malheureux. Donc si au Ciel on continue d'aimer selon l'amour naturel on va nécessairement souffrir là bas si un de nos proches est en Enfer.

c'est là où notre cœur doit entendre la Parole du Christ et préférer l'Esprit au monde et a nos relations humaines devenues obsolètes et qui peuvent nous entraver pour avancer avec Jésus sur le Chemin du Ciel !!
le But d ela foi est de ne faire qu'Un Cœur avec LE Seigneur , donc si au Ciel tu es devenu Un tu comprendra comme Dieu que le Bien est fait même si un des tes proches dans le monde a choisi l'enfer !!
car tes sentiments humains auront été transfigurés par Son Esprit et ton amour accomplit au delà de ta justice !!

en Mathieu
32.C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux; 33 mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.

aussi devons nous être attentif si nos propos rendent témoignage Spirituellement a la Vérité du Christ ou aux principes du monde et des affections des hommes !
sinon c'est comme ci nous refusions de confesser le Seigneur au milieu du monde car c'est trop couteux !!


34 Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. 35 Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; 36 et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

car La Vérité Nouvelle de l'Esprit nous séparera de l'ancien non pour rejeter les Notre mais pour Aimer en vérité et si eux refusent cette Vérité ils se croiront trahis et te rejetteront , mais si tu Sais Que Dieu a raison , il te faudra bien ne pas céder aux hommes , même si ce sont ta famille et que tu les aimes !! ça c'est mourir a soi !!

37Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi; 38 celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. 39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

voila c'est clair ce qu'implique la Vérité, ne pas céder a notre ancienne humanité mais être Ferme dans Notre Vie renouvelle par Jésus et Son Esprit !!
certainement prendre sa Croix c'est une mort c'est perdre sa vie en ce monde, mais c'est le seul moyen de la conserver en Dieu et de ne pas la perdre !
prendre sa Croix c'est prendre sa part d'Esprit reçu du Seigneur, c'est porter notre part de Dieu et la communiquer au monde et comme pour Jess ça fait mal, puisqu'ils ne comprennent pas !!
en fait pas au moment où on le dit  " car il y a un temps de semailles et un temps de croissance et un temps de récolte ( autre est le semeur autre le moissonneur !)

le mieux est d'être des couples et familles Chrétiennes qui marche par l'Esprit ensuite si viennent les épreuves que le monde impose on sait pourquoi on vit et l'on meurt




en Luc 14
le mot employé pour préférer Jésus a nos rapports humain et familiaux est encore plus radicale "haïr" car Jésus c'est bien que le monde percevra cela comme une haine de lui !!
puisqu'il faut aller au delà de l'amour humain avec sa complaisance charnel qui a ses yeux est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 16:27

empathry a écrit:
Dieu a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Sonia dans un certain degré, d'une certaines manières (tout en priant quotidiennement, mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Sonia, je ressens un extrême manque dans mon coeur comme si Sonia me manquait, cet amour extrême, j'aimerais être UNI avec Elle, j'en ai marre, j'aimerais LA voir, qu'Elle soit tout en moi et je sais que cela n'est possible qu'après la mort, j'aimerais être un dieu bien, qu'Elle soit en moi et je ressens un manque terrible et en même temps un amour fort pour Sonia que je peux pas combler, donc je suis comme "en manque de Sonia" mon coeur n'est pas comblé (j'ai besoin d'Elle, tout ma déité le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses ...

Avez vous des conseils ?

c'est vrai nous les humains on peut faire cela aussi !

mais l'idée de projeter un Dieu est tout de même Spirituellement érronnée !
Il Est 1 , Il Est l'intérieur du moi Il Est l'authentique moi qui ne le sait pas encore , si je ne cesse de le projeter , je ne comprendrais que difficilement le langage immanent de l'Esprit QUI EST !
dans la formulation de Sonia elle laisse parler son coeur et de fait aussi le Seigneur qui Est là, elle ne fait pas du Seigneur un objet cérébrale au contraire elle tente de s'éloigner d'elle même en se dénonçant de trop !

alors que dans un tel montage le danger est la projection parce que on a pensé, on passe a coté du Tout Autre parce que on le manipule comme un objet de la pensé ! alors que l'on manipule une projection

je ne dis pas c'est mal , mais c'est un piège on bâtit encore !!

comme tu me le disais Empathry on doit disparaitre et devenir pourtant !
le but est de s'Unir et plus on projette d'idées sur Dieu 1 plus on reste 2 et pour nous diviser !!

le mot Dieu quel gros mot !!! cela aussi c'est un montage a nous !!

Mon cœur s'épuise a désirer le Seigneur Qui Se Donne sans compter scratch

Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 21:41

Bonsoir l’idiot

Christophe a écrit:
Prend en considération le contexte. Et je n’ai jamais remis le choix des apôtres en questions ! Et si une personne a cet appel effectivement il faudra qu'il se détache avec intelligence de certaine chose,

Je te cite : Jésus n'a jamais dit que le détachement c'était pour certaine personne car il en a même fait une condition nécessaire pour être son disciple! Luc 14: 33 a écrit: Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce donc pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.

RP : Mon frère si tu ne veux pas remettre le texte de Luc dans son contexte, on doit en conclure que tout les Chrétiens de ce blog et du monde doivent quitter : travail, amis, femme, enfant pour être de bon chrétien ! Et toi qu’a tu quitter et que fais-tu pour tes frères raconte nous, ton histoire ?
Ne pas remettre dans leurs contexte et il y de cela 2000 ans les paroles de Dieu c’est le rendre injuste ! Et de même Dieu serait-il un idiot, car ne serait-il pas voire la différence qu’il y a entre un oiseau et une chauve-souris : 11 Lévitique 13 "Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous aurez en abomination, et dont on ne mangera pas: l'aigle, l'orfraie et l'aigle de mer ……. 19 la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris. "

Mais n’en doutons pas nous sommes prêt à donner notre vie pour notre Seigneur pour que beaucoup est la vie en Lui. C’est le regard qu’on porte sur les choses de la vie et le rapport que nous avons avec celle-ci qui nous en rend esclave : la foi d’Abraham, de Jacob, d’Isaac en Dieu était elle moindre parce qu’ils possédaient des biens et beaucoup de divers bétail et n’avait-il pas aussi femme et enfant et l’homme ne doit-il pas s’attacher a sa femme afin de ne faire qu’une seul chair ?

Je te cite : Attention le détachement n'est pas d'abord extérieure! Ce n'est pas tout le monde qui est appelé à un détachement extérieur comme les moines, là il faut une vocation.

RP: Crois-tu qu’il suffit de renoncer aux choses du monde pour fuir ses démons et qu’il suffit d’enfiler une soutane ou un costard de pasteur pour être un disciple de Jésus et bien non et il suffit de regarde les scandales immonde dans les églises pour sans convaincre. Job, avais une femme et des fils, il était riche et malgré sa descente en enfer il ne fut jamais un objet de déception pour Dieu, Il le réhabilita dans tout sa dignité et ses bien. Et Abraham était très attache a sa femme Sara qu’il aimait, Dieu lui reprocha t-il ?

Je te cite : Mais le détachement du cœur tout le monde y est appelé! St Paul a très bien expliqué.

RP : faut-il le rappeler, que Jésus a dit : « Je vous donne un commandement nouveau : vous aimer les uns les autres ; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Nul n’a plus grand amour que celui-ci : déposer sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

Fraternellement
ChrisTophe
PS : demain pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 22:27

Théodéric a écrit:






un moment donné on comprend que plus rien sur terre ne nous contentera jamais et que l'attendre comme l’Époux pour la fiancé n'est que langueur (douleur et séparation) ,





Je relis les messages et je met ça en évidence car c'est exactement ce dont je souffre et pourquoi j'ai essayé de Le fuir sans y arriver bien sûr,j'aurais pas utilisé ces mots mais c'est tellement bien décris ,c'est exactement ça

En résumé faut que j'accepte que je vive avec,que j'arrete d'essayer de "l'oublier" en tout cas c'est ma démarche,car j'en pouvais plus,

voilà ce que je ressentais Le lien UNIE avec Dieu,vivre en Lui n'est pas possible sur terre et ça m'a engrangé une grande souffrance ,j'en pouvais plus,du coup la journée j'essayais de penser à autres choses de me fixer des objectifs autres dans la vie,j'ai l'impression de l'avoir trahi,le soir quand j'étais obligée de penser je m'inventais un scénario avec les anges,bref une bonne histoire pour s'endormir! etc... pour éviter de prier,ou de penser à la réalité tout simplement la séparation est là...

Bon là je fuis plus ,je ne veux plus jamais Le fuir comme j'ai fais(bien que je continuais à prier mais c'était plus une prière d'habitude tac c'est fait je pars,je Lui remet ma vie entre ces mains le matin et le soir c'est tout mais j'essayé d'éteindre cette flamme)


Dernière édition par sonia le Jeu 12 Mai 2016, 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Jeu 12 Mai 2016, 22:44

Aussi ce qui m'a fait fuir c'était le fait que je pêche alors que je déteste le pécher je voulais simplement qu'Il vienne tout en moi que je sois traversée par Lui pour que je pêche plus,je ne voulais plus être séparé de Lui,je Lui ais même demandée ;je voulais qu'Il change mes connexions neuronales, je supportais plus certaines mauvaises pensées que j'avais
Revenir en haut Aller en bas
 
Le manque de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu jugera chacun selon ses oeuvres.
» Chantons la Gloire de Dieu
» DIEU est tout ce qui est et n'est pas.
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: