DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le manque de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Le manque de Dieu   Sam 7 Mai 2016 - 19:17

Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...

Avez vous des conseils?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Sam 7 Mai 2016 - 19:21

Comment vous faites? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Sam 7 Mai 2016 - 19:26

Personnellement je cherche encore, mais certains te diront que tu peux être unie à lui dès cette terre. Je pense que le manque de Dieu n'est pas une fatalité dans cette vie, même s'il peut être difficile à trouver. Si tu es unie à lui, tu n'auras plus besoin de l'oublier pour vaquer à tes occupations profanes, et en retour tes actions prendront du sens en regard de l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Sam 7 Mai 2016 - 20:04

Belle réponse, Thomas !
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Sam 7 Mai 2016 - 20:22

J&B a écrit:
Belle réponse, Thomas !

Bonjour J&B, Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 0:33

Si j'étais toi, Sonia, je penserais à m'oublier moi au lieu d'oublier Dieu.
Plus tu lui feras de la place, plus il vivra en toi, moins il te manqueras, il me semble.

Bien à toi

Marc
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 12:35

Thomas33 a écrit:
Personnellement je cherche encore, mais certains te diront que tu peux être unie à lui dès cette terre. Je pense que le manque de Dieu n'est pas une fatalité dans cette vie, même s'il peut être difficile à trouver. Si tu es unie à lui, tu n'auras plus besoin de l'oublier pour vaquer à tes occupations profanes, et en retour tes actions prendront du sens en regard de l'éternité.

Je crois qu'on pourra pas être uni à Lui sur cette terre
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 12:37

md1138 a écrit:
Si j'étais toi, Sonia, je penserais à m'oublier moi au lieu d'oublier Dieu.
Plus tu lui feras de la place, plus il vivra en toi, moins il te manqueras, il me semble.

Bien à toi

Marc

Bon conseil,Merci

En effet je devrais arreter de l'oublier(mais bon puisque Il me manque je veux l'oublier pour pas souffrir)

Je vais essayer,Merci
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 12:48

sonia a écrit:
Thomas33 a écrit:
Personnellement je cherche encore, mais certains te diront que tu peux être unie à lui dès cette terre. Je pense que le manque de Dieu n'est pas une fatalité dans cette vie, même s'il peut être difficile à trouver. Si tu es unie à lui, tu n'auras plus besoin de l'oublier pour vaquer à tes occupations profanes, et en retour tes actions prendront du sens en regard de l'éternité.

Je crois qu'on pourra pas être uni à Lui sur cette terre

Pas comme au ciel c'est sûr, mais d'une certaine manière qui ne laisse plus de place au doute et au manque, je pense que c'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 12:58

Oui,peut etre Smile
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 15:23

Bonjour mes frères

Le manque de Dieu:
cette demande d'union avec Dieu ! Ne cacherait-elle pas tout simplement le désir légitime d’être aimer par les hommes?

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 15:43

christophe a écrit:
Bonjour mes frères

Le manque de Dieu:
cette demande d'union avec Dieu ! Ne cacherait-elle pas tout simplement le désir légitime d’être aimer par les hommes?

Fraternellement
ChrisTophe  

Bonjour,

Je pense que la demande d'union à Dieu provient d'un besoin plus fondamental qui ne peut pas être comblé par l'amour des hommes, car l'amour des hommes est passager. En effet, supposons une société parfaite où les hommes s'aiment tous (chose que mon expérience ne me pousse pas à induire, je dirais plutôt que la société c'est la haine de tous contre tous), et bien même dans une société parfaite, les hommes meurent et donc l'amour passe, donc nous avons besoin d'un autre amour, celui de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 16:18

sonia a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...

Avez vous des conseils?

D'abord on n'est pas certain de voir Dieu après la mort, car même si on est certain que Dieu va toujours nous donner les grâces pour notre salut, on n'est pas certain qu'on ferra toujours bon usage de ces grâces pour mériter le ciel.
D'autre part obtenir Dieu dans l'éternité n'est pas quelque chose de gratuit, il faut le mériter en aimant Dieu d'un amour digne de Lui ici bas. Or vous dites que vous ne voulez pas souffrir alors que c'est dans la souffrance qu'on peut aimer Dieu d'un amour digne de Lui.
En gros c'est comme si vous êtes entrain de dire que vous désirez avoir une belle maison, et quand on vous donne de l'argent qui peut vous permettre d'acheter cette maison vous dites que vous ne voulez pas de cet argent et vous cherchez à abandonner votre projet de maison !
Donc votre refus de souffrir à cause de Dieu est absurde, car en le faisant vous mettez en péril la possibilité d'avoir Dieu dans l'éternité, en prenant ainsi le risque de souffrir éternellement en Enfer.
Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 16:47

Thomas33 a écrit:

Je pense que la demande d'union à Dieu provient d'un besoin plus fondamental qui ne peut pas être comblé par l'amour des hommes, car l'amour des hommes est passager. En effet, supposons une société parfaite où les hommes s'aiment tous (chose que mon expérience ne me pousse pas à induire, je dirais plutôt que la société c'est la haine de tous contre tous), et bien même dans une société parfaite, les hommes meurent et donc l'amour passe, donc nous avons besoin d'un autre amour, celui de Dieu.
C'est exact!
En effet l'amour humain, soit on s'en lasse, soit cela ne nous comble pas comme on l’espérait, soit cela nous comble mais au final la mort nous en prive et c'est la tristesse, c'est la désillusion. Donc à la fin c'est toujours la déception ou la désillusion qui l'emporte. Je ne comprend donc pas cet acharnement qu'on certain à vouloir s'attacher à l'amour humain...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 16:57

sonia a écrit:
Thomas33 a écrit:
Personnellement je cherche encore, mais certains te diront que tu peux être unie à lui dès cette terre. Je pense que le manque de Dieu n'est pas une fatalité dans cette vie, même s'il peut être difficile à trouver. Si tu es unie à lui, tu n'auras plus besoin de l'oublier pour vaquer à tes occupations profanes, et en retour tes actions prendront du sens en regard de l'éternité.

Je crois qu'on pourra pas être uni à Lui sur cette terre
Oh que si!

Hélas : c'est sur la croix!
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 18:21

Bonsoir Thomas

je te cite:
Je pense que la demande d'union à Dieu provient d'un besoin plus fondamental qui ne peut pas être comblé par l'amour des hommes, car l'amour des hommes est passager. En effet, supposons une société parfaite où les hommes s'aiment tous (chose que mon expérience ne me pousse pas à induire, je dirais plutôt que la société c'est la haine de tous contre tous), et bien même dans une société parfaite, les hommes meurent et donc l'amour passe, donc nous avons besoin d'un autre amour, celui de Dieu.

RP:
Ce qui est passager c'est plutôt le désire ! l'amour d'une mère est-elle limiter dans le temps et cette amour filial n'aurait il plus cours dans le royaumes de Dieu? Dieu n'a t-il pas manifester son amour à travers des hommes qui feront le choix de donner leurs vies pour nous ?

Fraternellement
ChrisTophe


Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 18:41

christophe a écrit:
Bonsoir Thomas

je te cite:
Je pense que la demande d'union à Dieu provient d'un besoin plus fondamental qui ne peut pas être comblé par l'amour des hommes, car l'amour des hommes est passager. En effet, supposons une société parfaite où les hommes s'aiment tous (chose que mon expérience ne me pousse pas à induire, je dirais plutôt que la société c'est la haine de tous contre tous), et bien même dans une société parfaite, les hommes meurent et donc l'amour passe, donc nous avons besoin d'un autre amour, celui de Dieu.

RP:
Ce qui est passager c'est plutôt le désire ! l'amour d'une mère est-elle limiter dans le temps et cette amour filial n'aurait il plus cours dans le royaumes de Dieu? Dieu n'a t-il pas manifester son amour à travers des hommes qui feront le choix de donner leurs vies pour nous ?

Fraternellement
ChrisTophe



Tu veux dire que l'amour peut perdurer malgré la séparation de la mort via la communion des saints ? Oui, mais même dans ce cas l'amour que l'on porte à un être contingent (qui n'a pas en lui même la raison de son existence) ne peut pas être le vrai amour qui a seul Dieu pour objet.

C'est pourquoi il faut remettre les choses à l'endroit et dire que l'on ne donne pas sa vie pour quelqu'un, mais que l'on agit envers les hommes dans la mesure où ils sont l'oeuvre de Dieu. Ainsi il est dans l'ordre des choses d'aimer plus son enfant que d'autres hommes, car l'oeuvre de Dieu a voulu les choses comme cela, mais ce ne sera jamais le même amour que celui qu'on porte à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 19:32

Thomas

je te cite:
Tu veux dire que l'amour peut perdurer malgré la séparation de la mort via la communion des saints ?

RP: Mais c'est l'amour qui a vaincu la mort!

Je te cite:Oui, mais même dans ce cas l'amour que l'on porte à un être contingent (qui n'a pas en lui même la raison de son existence) ne peut pas être le vrai amour qui a seul Dieu pour objet.

RP :cher Thomas, si Dieu comme nous même nous nous intéressions qu'à des êtres éveiller nos vie n'aurais aucune utilité!

je te cite:
C'est pourquoi il faut remettre les choses à l'endroit et dire que l'on ne donne pas sa vie pour quelqu'un, mais que l'on agit envers les hommes dans la mesure où ils sont l’œuvre de Dieu.

RP :mais tous les hommes sont l’œuvre de Dieu.

je te cite : Ainsi il est dans l'ordre des choses d'aimer plus son enfant que d'autres hommes, car l’œuvre de Dieu a voulu les choses comme cela, mais ce ne sera jamais le même amour que celui qu'on porte à Dieu.

RP:« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à Moi que vous le faites »
et sache qu'aucun homme ne sera a la hauteur de l'amour que Dieu nous a donner!!!


Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 19:36

christophe a écrit:
Bonjour mes frères

Le manque de Dieu:
cette demande d'union avec Dieu ! Ne cacherait-elle pas tout simplement le désir légitime d’être aimer par les hommes?

Fraternellement
ChrisTophe  

Non je suis aimée,j'ai des amis peu de vrai mais j'en ai,ma vie est heureuse tout va bien à part quelques bricoles tout s'est bien arranger,à chaque fois que j'essaye de me concentrer sur autre chose que Dieu,de me fixer une passion de l'oublier,même au niveau sentimental donc j'essaye de compensser cette amour,"remplacer" ce vide(je met des guillemet car je ne peux pas remplacer le vide de Dieu)un truc se passe et j'en reviens à Dieu et après je souffre parce que je désire ardemment être uni à Lui mais c'est pas possible(dailleurs je LUI en veut que ça soit pas possible,vous me dites que si mais...)
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 19:37

l'idiot a écrit:
sonia a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)

parce que

quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...

Avez vous des conseils?

D'abord on n'est pas certain de voir Dieu après la mort, car même si on est certain que Dieu va toujours nous donner les grâces pour notre salut, on n'est pas certain qu'on ferra toujours bon usage de ces grâces pour mériter le ciel.
D'autre part obtenir Dieu dans l'éternité n'est pas quelque chose de gratuit, il faut le mériter en aimant Dieu d'un amour digne de Lui ici bas. Or vous dites que vous ne voulez pas souffrir alors que c'est dans la souffrance qu'on peut aimer Dieu d'un amour digne de Lui.
En gros c'est comme si vous êtes entrain de dire que vous désirez avoir une belle maison, et quand on vous donne de l'argent qui peut vous permettre d'acheter cette maison vous dites que vous ne voulez pas de cet argent et vous cherchez à abandonner votre projet de maison !
Donc votre refus de souffrir à cause de Dieu est absurde, car en le faisant vous mettez en péril la possibilité d'avoir Dieu dans l'éternité, en prenant ainsi le risque de souffrir éternellement en Enfer.
Voilà!


Tu penses que Dieu donne pas les choses gratuitement?Je l'aime bien sur que je Le verrai et si je Le vois pas c'est Lui qui décidera donc j'aurais pas mon mot à dire ça sera parfait mais rien ne pourra faire que je l'aime plus,à part si il retire l'amour que j'ai en moi pour LUi,même si j'ai pas envie tout doit être possible pour Lui
Donc on est obligé de souffrir apparement eh ben! il y a pas un autre chemin?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 19:41

RenéMatheux a écrit:
sonia a écrit:
Thomas33 a écrit:
Personnellement je cherche encore, mais certains te diront que tu peux être unie à lui dès cette terre. Je pense que le manque de Dieu n'est pas une fatalité dans cette vie, même s'il peut être difficile à trouver. Si tu es unie à lui, tu n'auras plus besoin de l'oublier pour vaquer à tes occupations profanes, et en retour tes actions prendront du sens en regard de l'éternité.

Je crois qu'on pourra pas être uni à Lui sur cette terre
Oh que si!

Hélas : c'est sur la croix!

C'est à dire,c'est sur la croix??
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 19:42

christophe a écrit:
Thomas

je te cite:
Tu veux dire que l'amour peut perdurer malgré la séparation de la mort via la communion des saints ?

RP: Mais c'est l'amour qui a vaincu la mort!

Je te cite:Oui, mais même dans ce cas l'amour que l'on porte à un être contingent (qui n'a pas en lui même la raison de son existence) ne peut pas être le vrai amour qui a seul Dieu pour objet.

RP :cher Thomas, si Dieu comme nous même nous nous intéressions qu'à des êtres éveiller nos vie n'aurais aucune utilité!    

je te cite:
C'est pourquoi il faut remettre les choses à l'endroit et dire que l'on ne donne pas sa vie pour quelqu'un, mais que l'on agit envers les hommes dans la mesure où ils sont l’œuvre de Dieu.

RP :mais tous les hommes sont l’œuvre de Dieu.

je te cite : Ainsi il est dans l'ordre des choses d'aimer plus son enfant que d'autres hommes, car l’œuvre de Dieu a voulu les choses comme cela, mais ce ne sera jamais le même amour que celui qu'on porte à Dieu.

RP:« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à Moi que vous le faites »
et sache qu'aucun homme ne sera a la hauteur de l'amour que Dieu nous a donner!!!


Fraternellement
ChrisTophe

Christophe,

Intéressante conversation.

Peut-être dois-je d'avantage intégrer l'amour des hommes, je vais essayer en y allant progressivement.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 20:16

Thomas

Je te cite:"Peut-être dois-je d'avantage intégrer l'amour des hommes, je vais essayer en y allant progressivement."

RP:"je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres."

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Dim 8 Mai 2016 - 20:50

Bonsoir Sonia

Merci pour les précisions car certaines personnes essais de combler leur vide affective par une pseudo soif de Dieu et celui-ci devient pour eux l'homme idéal.

Mais pour toi il semble que ce ne sois pas le cas.
Ton âme a la nostalgie de Dieu le cordon ombilical spirituelle n' est pas couper. Toute les valeurs d'ici bas te paraissent si insignifiante. Dieu se rappelle constamment a toi alors pourquoi ne pas te mettre à son service !Si tu n' arrête pas de penser à Dieu c'est qu'il n'arrête pas aussi de penser à toi!

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 7:27

sonia a écrit:


Tu penses que Dieu donne pas les choses gratuitement?
Non Dieu ne donne pas le Ciel gratuitement, il donne uniquement la grâce gratuitement, mais la gloire on doit le mériter
Citation :

Je l'aime bien sur
On n'aime pas Dieu uniquement avec "la bouche" ou avec les sentiments. On l'aime surtout par des actes qui impliquent la croix, et ce sont ces actes qui vont nous faire mériter le Ciel.

Citation :

Donc on est obligé de souffrir apparement eh ben! il y a pas un autre chemin?
S'il y en avait un autre, c'est ce que Jésus l'aurait choisit, car il est malsain de souffrir pour atteindre un objectif qu'on pouvait atteindre dans les délices, il faut être masochiste pour le faire.
L'amour parfait que Dieu mérite recevoir de nous ce n'est que dans la croix qu'on peut le lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 7:42

christophe a écrit:

Ce qui est passager c'est plutôt le désire ! l'amour d'une mère est-elle limiter dans le temps et cette amour filial n'aurait il plus cours dans le royaumes de Dieu?
Malheureusement non, je ne le crois pas, car une mère peut se retrouver au Ciel pendant que son  fils est en Enfer, et au Ciel c'est impossible d'aimer les damnés! l'amour humain n'a pas de place au Ciel! au Ciel on aime de l'amour de charité l'amour de charité est un amour surnaturelle. Je rappelle la définition de la charité

CEC a écrit:
La charité

1822 La charité est la vertu théologale par laquelle nous aimons Dieu par-dessus toute chose pour Lui-même, et notre prochain comme nous-mêmes pour l’amour de Dieu.
La charité consiste à aimer le prochain pour l'amour qu'on a envers Dieu! l'amour naturel c'est un amour "d'instinct" même les animaux l'ont donc ce n'est pas méritoire, cela n'a rien à voir avec la charité
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 10:40

Bonjour l'idiot

Je te cite:"Malheureusement non, je ne le crois pas, car une mère peut se retrouver au Ciel pendant que son fils est en Enfer, et au Ciel c'est impossible d'aimer les damnés! l'amour humain n'a pas de place au Ciel! au Ciel on aime de l'amour de charité l'amour de charité est un amour surnaturelle. Je rappelle la définition de la charité"

RP: Si on considère que la terre c'est l'anti chambre de l'enfer elle est aussi celle du salut .Mais tu as raison de dire que nos choix conscient ici-bas conditionnerons notre destiné .Mais ce que j'ai voulu mettre en relief c'est que ta famille terrestre seront les premiers visages familier que tu reconnaîtra la haut. La Charité est une qualité humaine supérieur qui prédispose au salut des autres.

Fraternellement
ChrisTophe


Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 10:48


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 11:02

christophe a écrit:
.Mais ce que j'ai voulu mettre en relief c'est que ta famille terrestre seront les premiers visages familier que tu reconnaîtra la haut.


D'une part qui vous dit que votre famille sera au Ciel avec vous? et même si c'est le cas , au Ciel on est différent de la terre! l'ordre naturel disparaît au ciel, on n'aura même pas de corps (en attendant la fin du monde). Dans ce cas comment allez vous même reconnaître les membres de votre famille?
Au Ciel on verra Dieu la perfection elle même, on serra plutôt préoccupé à louer Dieu et à remercier tous les saints et les anges qui nous auront communiqué la grâce Dieu ici bas, et à intercéder pour ceux qui sont encore dans ce monde.
La famille naturelle est une institution de ce monde, là haut ça va disparaître, on aura un autre ordre tout différent!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 11:16

christophe a écrit:
Bonjour l'idiot

Je te cite:"Malheureusement non, je ne le crois pas, car une mère peut se retrouver au Ciel pendant que son  fils est en Enfer, et au Ciel c'est impossible d'aimer les damnés! l'amour humain n'a pas de place au Ciel! au Ciel on aime de l'amour de charité l'amour de charité est un amour surnaturelle. Je rappelle la définition de la charité"

Fraternellement
ChrisTophe



Cher Christophe, je ne partage pas votre avis. L'amour de charité enveloppe et sublime l'amour humain. Il ne le détruit pas.

Ce qui fait qu'une mère qui aurait son fils en enfer n'en souffre pas. C'est qu'elle voit que le choix de ce fils est PARFAITEMENT LIBRE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 11:48

Bonjour Arnaud

Je te cite
Cher Christophe, je ne partage pas votre avis. L'amour de charité enveloppe et sublime l'amour humain. Il ne le détruit pas. Ce qui fait qu'une mère qui aurait son fils en enfer n'en souffre pas. C'est qu'elle voit que le choix de ce fils est PARFAITEMENT LIBRE.

RP: J'ai jamais dis le contraire!

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 11:59


je te cite:
D'une part qui vous dit que votre famille sera au Ciel avec vous? et même si c'est le cas , au Ciel on est différent de la terre! l'ordre naturel disparaît au ciel, on n'aura même pas de corps (en attendant la fin du monde). Dans ce cas comment allez vous même reconnaître les membres de votre famille?

RP: sur le mont des Oliviers, qui était là ? était ce la famille spirituelle de jésus, deux hommes invisibles ?

fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 12:14

christophe a écrit:

je te cite:
D'une part qui vous dit que votre famille sera au Ciel avec vous? et même si c'est le cas , au Ciel on est différent de la terre! l'ordre naturel disparaît au ciel, on n'aura même pas de corps (en attendant la fin du monde). Dans ce cas comment allez vous même reconnaître les membres de votre famille?

RP: sur le mont des Oliviers, qui était là ? était ce la famille spirituelle de jésus, deux hommes invisibles ?

fraternellement
ChrisTophe

On aura un corps psychique, en attendant la résurrection de la chair. On reconnait les membres de sa famille non seulement à leur apparence mais surtout parce que leur corps psychique ne cache plus leur âme. 

C'est donc bien plus génial et parfait qu'en cette terre.

Je dirais que l'ordre naturel est rendu parfait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 12:52

Arnaud

je te cite:Je dirais que l'ordre naturel est rendu parfait.

RP: c'est la vérité!

PS: que le Seigneur confondre tes adversaires ... .

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 14:23

christophe a écrit:

sur le mont des Oliviers, qui était là ? était ce la famille spirituelle de jésus, deux hommes invisibles ?

fraternellement
ChrisTophe

Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel? et qui vous dit que Moïse et Elie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.
Abraham a eu le mérite d'être le Père des croyants parce-qu'il voulait sacrifier son fils unique à Dieu.
Et plein d'autres exemples bibliques qui démontrent que même ici bas le détachement vis à vis de nos proche selon la nature est recommandé, encore plus quand on verra Dieu face à face, nos attaches naturelles n'auront alors réellement aucune valeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:03

"On aura un corps psychique"

Ah bon !? Je peux connaître les sources qui soutiennent cette affirmation Arnaud ?

Merci

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:10

md1138 a écrit:
"On aura un corps psychique"

Ah bon !? Je peux connaître les sources qui soutiennent cette affirmation Arnaud ?

Merci

Marc

C'est une découverte déjà présente dans saint Augustin et redécouverte à l'époque contemporaine grâce aux NDE.

Voici deux textes où, confronté à des récits semblables, saint Augustin l'enseigne :

On trouve chez saint Augustin des récits concernant des miraculés de la mort, des gens ayant connu un terrible accident et qui se réveillent à la surprise générale. Ils rapporteraient tous des visions du Christ et des saints. Augustin avait entendu parlé de cela et, en en débattant, il émet par deux fois dans ses œuvres l'avis philosophique suivant :
Citation :
« Tant que l'ordre et l'harmonie règnent entre les parties, la corps jouit de la vie et de la santé, et l'âme ne pense pas à le quitter. Mais s'il y a désaccord et confusion, l'âme se retire à regret, emportant tout avec elle, le sens, l'imagination, la raison, l'intellect, l'intelligence, la concupiscibilité et l'irascibilité, pour que tout cela serve, suivant ses mérites, à la rendre heureuse ou malheureuse. »
« Quæ cum temperata et ordinata fuerint, congruunt vivificationi, et nunquam recedit anima. Si vero distemperata et confusa fuerint, invita recedit anima, secum trahens omnia, sensum scilicet, imaginationem, rationem, intellectum, intelligentiam, concupiscibilitatem, et irascibilitatem : et ex his secundum merita afficitur ad deleclationem, sive ad dolorem. »
Saint Augustin, De l’esprit et de l’âme, Chap. 15[url=file:///C:/Users/Arnaud/Documents/tmp/Somme saint Thomas/5supplementneohomistefinsdernieres.doc#_ftn1][1][/url].
 
S. Augustin dit encore : « Nous croyons que seul l’homme possède une âme subsistante qui, séparée du corps, continue à vivre et garde vivants ses sens et son intelligence. »
 
Commentaire du livre de Qohelet, Chap. 16.
 
 




[url=file:///C:/Users/Arnaud/Documents/tmp/Somme saint Thomas/5supplementneohomistefinsdernieres.doc#_ftnref1][1][/url] Œuvres complètes de saint Augustin, volume 22.
http://books.google.fr/books?id=L97fAAAAMAAJ&printsec=frontcover&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false
Le Livre de l'esprit et de l'âme (à l'attribution incertaine) commence page 412, et les deux extraits ci-dessous sont à la page 427, au chapitre 15.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:20

christophe a écrit:
Bonsoir Sonia

Merci pour les précisions car certaines personnes essais de combler leur vide affective par une pseudo soif de Dieu et celui-ci devient pour eux l'homme idéal.

Mais pour toi il semble que ce ne sois pas le cas.
Ton âme a la nostalgie de Dieu le cordon ombilical spirituelle n' est pas couper. Toute les valeurs d'ici bas te paraissent si insignifiante. Dieu se rappelle constamment a toi alors pourquoi ne pas te mettre à son service !Si tu n' arrête pas de penser à Dieu c'est qu'il n'arrête pas aussi de penser à toi!

Fraternellement
ChrisTophe

T'as raison,merci
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:21

l'idiot a écrit:
christophe a écrit:

sur le mont des Oliviers, qui était là ? était ce la famille spirituelle de jésus, deux hommes invisibles ?

fraternellement
ChrisTophe

Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel? et qui vous dit que Moïse et Elie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.
Abraham a eu le mérite d'être le Père des croyants parce-qu'il voulait sacrifier son fils unique à Dieu.
Et plein d'autres exemples bibliques qui démontrent que même ici bas le détachement vis à vis de nos proche selon la nature est recommandé, encore plus quand on verra Dieu face à face, nos attaches naturelles n'auront alors réellement aucune valeur

C'est choquant de lire ça
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:29

L'idiot voilà ce que je pense:la plupart des personnes iront avec Dieu autrement Dieu les renverra les fera évolué d'une autre manière sauf si ils veulent vraiment vraiment pas,impossible de penser qu'une parti de ma famille(sauf si c'est son choix absolu) soit en enfer ou moi même aussi dailleurs j'aime Dieu avec mon amour humain certes,mais je L'aime....je Lui fais trop confiance pour cela et si je vais en enfer c'est que je l'ai méritée,que c'est le mieu pour le monde,pour l'amour je préfère qu'Il m'anhile qu'il me donne une éternité sans Lui,après c'est sur que je mérite pas.


On peut pas vivre heureux si on sait que son enfant souffre en enfer alors qu'il a envie de nous rejoindre on ira le chercher en enfer!Non mais je fais trop confiance à Dieu pour cela

L'enfer c'est la personne qui dit devant Dieu "non je refuse de te donner mon amour,tu n'auras pas mon amour,je tiendrai jusqu'au bout"

Bref peu importe l'enfer n'est pas mon problème,peut etre à tord,mais ça me fais absolument pas peur,je fais trop confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:34

Les NDE sont des témoignages intéressants et susceptibles de nombreuses interprétations. Mais, de là à les utiliser pour soutenir une hypothèse forte comme l'existence d'un corps psychique...
Quant à saint Augustin, le passage peut-être interprété de bien des façons,  renvoie à de la philosophie  et il n'a pas la force doctrinale pour soutenir l'hypothèse d'un corps psychique entre la mort et la résurrection.
Il me semble...
Je crois qu'il n'y a pas du point de vue de l'individu un "temps intermédiaire" entre sa mort et sa résurrection. Il y a mort puis la résurrection. Oui, sur Terre, le temps continuera à s'écouler entre ces deux événements, mais  pas pour le mort. Ainsi, Il a le corps mortel puis il y a le corps glorieux, ressuscité et portant la même gloire et lumière que celui du Christ.
J'aime les choses simple Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:42

Apparemment, les morts voient et entendent. C'est donc effectivement qu'ils emportent avec eux leur vie sensible, donc un corps sensible.

Je sais, ce n'est pas la position de saint Thomas d'Aquin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:47

Nous connaîtrons la réponse à ces questions un jour ;)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 16:51

sonia a écrit:



On peut pas vivre heureux si on sait que son enfant souffre en enfer alors qu'il a envie de nous rejoindre on ira le chercher en enfer!
Hélas ce n'est pas ce que Jésus lui même a dit:
saint-Luc, chapitre 16, versets 19 à 31 a écrit:
Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire

je comprend que vous ne conceviez pas un amour autre que l'amour naturel, mais avant d'aller au Ciel vous serez purifiée de cet attachement naturel quitte à aller au purgatoire. Et une fois au Ciel vous allez vous insérer sans problème dans votre nouvelle famille, qui n'est rien d'autre que votre véritable famille. La famille naturelle actuelle ne sera que du passé et dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 17:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Apparemment, les morts voient et entendent. C'est donc effectivement qu'ils emportent avec eux leur vie sensible, donc un corps sensible.

Je sais, ce n'est pas la position de saint Thomas d'Aquin.
Les anges, tout comme Dieu lui même voient et entendent, cela ne signifie pas pour autant qu'ils ont un corps sensible. L'âme comme les anges n'ont tout simplement pas besoin d'un corps sensible pour voir ou pour entendre
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 17:19

l'idiot a écrit:
sonia a écrit:



On peut pas vivre heureux si on sait que son enfant souffre en enfer alors qu'il a envie de nous rejoindre on ira le chercher en enfer!
Hélas ce n'est pas ce que Jésus lui même a dit:
saint-Luc, chapitre 16, versets 19 à 31 a écrit:
Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire

je comprend que vous ne conceviez pas un amour autre que l'amour naturel, mais avant d'aller au Ciel vous serez purifiée de cet attachement naturel quitte à aller au purgatoire. Et une fois au Ciel vous allez vous insérer sans problème dans votre nouvelle famille, qui n'est rien d'autre que votre véritable famille. La famille naturelle actuelle ne sera que du passé et dépassée.

eh ben...je ne connais pas la véritée ou si c'est vrai ou pas ce que tu me dis...mais si c'est la volonté de Dieu alors c'est le mieu,la meilleur pour l'Amour pour le bien alors j'accepterai et je Lui ferai confiance...On verra bien ce qu'il adviendra..
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 17:20

sonia a écrit:
Souvent j'essaye dans ma vie à "oublier" Dieu dans un certain degrè d'une certaines manières(tout en priant quotidiennement mais j'essaye d'oublier cette flamme)
parce que
quand je pense à Lui je ressens un extreme manque dans mon coeur comme si Dieu me manquait, cet amour extreme, j'aimerais être UNI avec Lui,j'en ais marre,j'aimerai LE voir,qu'Il soit tout en moi  et je sais que cela est possible qu'après la mort,j'aimerais etre une personne bien,qu'Il soit en moi et je ressens un manque terrible et en meme temps un amour fort pour Lui  que je peux pas combler donc je suis comme "en manque de Dieu" mon coeur n'est pas comblé(j'ai besoin de LUI,tout mon etre Le veut) du coup j'essaye d'éviter cette souffrance en l'oubliant ou en fixant ma vie sur d'autres choses...
Avez vous des conseils?
je pense que c'est une bonne chose si Dieu te manque
ça veut dire que tu as une espérance que ta relation avec lui soit renouvellée
ça veut dire que tu as un désir de Dieu
par rapport à ceux qui pensent le connaître et l'aimer (mais qui sont dans l'illusion) c'est déjà beaucoup
et à mon avis Dieu n'abandonne pas un être qui le désire
même si ces chemins restent des épreuves de souffrance ou de difficulté
parce que celui (ou celle) qui désire Dieu a une chance un jour d'être comblé
alors que celui (ou celle) qui a une relation fausse avec Dieu ne le connaîtra jamais
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 19:49

Bonsoir l'idiot

je te cite:Et quand on lit que les anges apparaissent avec apparence corporelle et vêtus de blanc, est ce que cela signifie que ces anges ont réellement un corps et portent des habits au Ciel?

RP: les anges sont de pure esprit invisibles ils peuvent se revêtir d'un corps de chair comme d'un corps de lumière qui irradie a travers leur vêtement. et ils peuvent même se servir de médium comme l’ânesse de balaam.

je te cite: et qui vous dit que Moïse et Élie au mont des oliviers étaient là avec l'apparence corporelle qu'ils avaient réellement sur terre?

RP:ce n'est pas moi qu'il le dit, c'est l'évangile:"Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui."

je te cite:
Je ne comprend pas ce soucis que certain ont de s'attacher à tout prix à leur relations naturelles du monde, c'est contraire aux conseils de Jésus quand il nous demande de "haïr" nos proches (enfant, père, mère femme etc), quand il refuse à une personne l'autorisation d'enterrer son père, quand il refuse à un tel autre l'autorisation de dire seulement au revoir à ses proches, quand il promet récompense à celui qui aura quitter enfants, femmes, père etc à cause de lui, etc.

RP: tu devrais être prudent mon frère avec la parole de Dieu car Jésus nous demande d'honorer nos parent de pardonner de multiple fois a notre frère.
tu devrais être prudent mon frère: tu es catholique, pense tu que Jésus a hais marie?

Je te cite :
Abraham a eu le mérite d'être le Père des croyants parce-qu'il voulait sacrifier son fils unique à Dieu.
Et plein d'autres exemples bibliques qui démontrent que même ici bas le détachement vis à vis de nos proche selon la nature est recommandé, encore plus quand on verra Dieu face à face, nos attaches naturelles n'auront alors réellement aucune valeur

RP:Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'Il lui accorda une grâce à lui et Sara:Isaac. Abraham a eu confiance en Dieu parce qu'il savait qu'il pourrait même ressusciter, son fils Isaac!Et ce n'est pas la création de Dieu qu'il faut haire c'est le péché qui a pervertis la création de Dieu!

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Albine



Féminin Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 21:26

Hier soir, j'ai lu ce fil et ce matin j'ai reçu ce message comme tous les abonnés à EAQ "Evangile au quotidien".
Soyez en paix.

Bienheureux Henri Suso (v. 1295-1366), dominicain
Le Livre de la Sagesse éternelle (trad Ancelet-Hustache ; cf. Bouchet, Lectionnaire, p. 389)


« Seigneur, depuis les jours de ma jeunesse, mon esprit a cherché un je ne sais quoi, avec une soif impatiente. Qu'était-ce donc, Seigneur ? Je ne l'ai pas encore parfaitement saisi. Voici bien des années que je le désire ardemment et je n'ai pas encore pu le saisir... Et pourtant c'est bien cela qui attire mon cœur et mon âme, et sans quoi je ne peux pas m'établir en une paix véritable.

Seigneur, je voulais chercher mon bonheur dans les créatures de ce monde, comme je voyais tant de gens faire autour de moi. Mais plus je cherchais, moins je trouvais ; plus je m'approchais, plus je m'éloignais. Car toute chose me disait : « Je ne suis pas ce que tu cherches ». Est-ce donc toi, Seigneur, que j'ai si longtemps cherché ? Est-ce donc vers toi que l'attrait de mon cœur toujours et sans cesse luttait ? Pourquoi alors ne t'es-tu pas montré à moi ? Comment as-tu pu si longtemps différer cette rencontre ? En combien de chemins harassants ne me suis-je pas embourbé ? Car il est vraiment heureux l'homme que tu préviens avec tant d'amour ; tu ne le laisses pas en repos jusqu'à ce qu'il cherche son repos en toi seul.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le manque de Dieu   Lun 9 Mai 2016 - 22:16

Bernadette I love you

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le manque de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu jugera chacun selon ses oeuvres.
» Chantons la Gloire de Dieu
» DIEU est tout ce qui est et n'est pas.
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: