DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 12:26

L'aide médicale à mourir est maintenant accessible depuis janvier 2016 au Québec.

Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean

Sitôt mise en marche, nous allons maintenant assister à l'élargissement du cadre de la loi sous tous les motifs possibles de compassion.

Jean veux mourir.  Pourquoi lui refuser.

Pourquoi refuser à quiconque d'être assisté à mourir s'il en a envie.

-------------------

Et personne ne s'indigne que l'on obligera bientôt des gens (les médecins) à donner la mort contre leur conviction?

C'est ça le progrès social?

Vraiment?

Sad

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]


Dernière édition par L'assoiffé le Jeu 14 Avr 2016, 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 12:45

Je crois que la loi permet l'objection de conscience mais les pressions vont être fortes sur les médecins pour qu'ils achèvent les patients.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 14:05

Simon a écrit:
Je crois que la loi permet l'objection de conscience

Pour l'instant, en effet...

Mais pour combien de temps?

Et s'il refusaient tous, que se passerait-il?

Confused

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 14:28

La notion de bien et de mal est devenu relative et nous  avons des hommes politiques qui ne connaissent que les compromis ,aujourd 'hui l 'on parle d 'avortement de "confort",dans le futur l 'on parleras IVV ( interuption volontaire de vie) de confort...


Dernière édition par philippe bis le Jeu 14 Avr 2016, 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 15:43

Aide médicale à mourir : un premier médecin témoigne de son expérience

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/04/13/002-aide-medicale-a-mourir-medecin-temoignage.shtml

Quand on lit la procédure de mise à mort, on ne peut s'empêcher de faire un parallèle avec la peine de mort par injection létale... spiderman
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 17:06

Je suis parfaitement d'accord avec vous. Comment c'est possible ? Je ne sais pas, on doit vraiment être éduqué différemment. Je ne peux pas comprendre ce médecin, ça sort de mes catégories, ou je suis complètement insensé, qu'on me pique ! Pour moi, la vie n'a pas de prix, pour certains elle semble n'avoir un prix que sous condition(s). Quand est-ce que la vie retrouvera dans certains regards humains sa valeur inestimable, inconditionnellement, infiniment et absolument inestimable ?

Serment d'Hippocrate :


Serment:
 

Ce médecin est tout simplement "pro-choix". Les conséquences d'une telle mentalité sont désastreuses. Enfin, on est des hommes, on n'est pas des bêtes ! On n'agit pas sans raison. C'est là où le débat est permis. Or, aujourd'hui, on écarte le débat sous prétexte qu'il ne faut aucunement contraindre. Mais il ne s'agit pas de cela, et ceux qui l'affirment le savent les premiers. Il s'agit, en réalité, de guider, d'avancer ses raisons, de montrer qu'on peut argumenter.

Mais voilà ce qu'il m'en semble : le débat est corrompu, il est même souvent impossible. Parce que beaucoup de ceux qui sont partisans de l'euthanasie demandent à être entendus et servis, sans contestation. Le premier servi, ce doit être Dieu, dans cette relation il n'y a pas de place pour le caprice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 19:32

https://www.youtube.com/watch?v=ygpzx7_wSdw  Un " réducteur de téte" dit combattre l 'ivg n 'est pas chrétien et demain idem pour ivv...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 19:34

La technique de l'inversion des valeurs, de l'inversion accusatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 19:47

"Ils appellent mal ce qui est bien et bien ce qui est mal."

Mad
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 20:02


...


Les conséquences des mentalités religieuse aussi, sont désastreuses, immorales, dénuées de compassion et de toute forme de respect pour la dignité humaine.


...


Si les gens n'ont pas le niveau requis pour comprendre que le font de la chose (comme pour beaucoup de choses) c'est la morale, l'éthique, la façon dont on établis les lois, les précautions prises, les réflexions... si les gens ne sont pas assez intelligents pour comprendre qu'une loi juste ne peut être faite qu'avec de l'intelligence, en réfléchissant, en ayant des valeurs, en posant des limites à ne pas dépasser sans la moindre tolérance pour les écarts... alors ils ont juste le droit de se taire.

Il ne peut y avoir d'exception.

Je suis en mesure d'aborder ce sujet car ayant un niveau suffisant.

Que dit cette loi, quel est son cadre? Jusqu'où va-t-elle?

Car pour l'euthanasie, seuls des cas précis, durs, extrêmes, à voir un par un, devraient en bénéficier.


Immoralité, ignominie, mépris de la dignité humaine, quand il s'agit de ne rien faire dans ces situations, de laisser les gens dans leur état. Zéro compassion, zéro respect pour eux, zéro considération pour leurs souffrances... niveau zéro de réflexion et de moralité.

Commet ceux qui sont pour ou qui "comprennent/cautionnent" que l'ont force une petite fille à être enceinte en toutes circonstances. Ils ne valent pas mieux que ceux qui les marient de force et ça reste de la pédophilie. On abuse d'elle mais de différentes façons.

La première tout le monde l'ignore ou du moins, reste dans le déni de la nature même de la chose puisque c'est bien trop dérangeant. Les raisons sont diverses, parfois multiples...

Seulement, je ne fais pas partis de ceux qui se cachent et restent dans le déni, qui croient qu'en érigeant un mur entre eux et la misère, entre eux et les souffrances de ce monde, ils pourront l'ignorer, dire que ça n'existe pas.

Garder le silence? Je devrais? Pas question. Soit je me tais sois je ne fais pas d'exception même si ça déplaît à certains et ceux-là ne sont pas des individus très appréciables ne serait-ce que sur le plan moral ou au niveau de leur hypocrisie.

Quand je parle aussi des gens au niveau trop bas pour aborder certain sujets, si un membre de ma famille ou un ami en fait partis inutile d'espérer que je ne le lui rappellerai pas quelle est sa place et son droit.

Quand on vient défendre l'indéfendable, me justifier que la puce dans le corps des bébés c'est "bien" parce que ça empêcherait qu'ils soient volés... sauf qu'il est largement possible de faire autrement, d'éviter de telles horreurs. Mais bien sûr, ces étant d'un piètre niveau, normal qu'ils ne puissent pas comprendre ou alors qu'ils refusent d'entendre (ce qui fait d'eux des sourds.)

Et en plus je devrais faire des gosses dans ces conditions? Ce sera une vasectomie pour moi! Je vais leur en mettre une, de quenelle, et ils vont la sentir passer!

Qu'ils n'espèrent pas que je leur livrerait la chair qu'ils attendent, qu'ils veulent, ces bouchers. Ils ont déjà beaucoup de "viande" sur cette planète, je refuse de leur livrer à monde tour.

Ma conscience ne saurait le permettre.

Alors, l'euthanasie, pour en parler, pour traiter ce sujet, faut déjà écarter tous ce qui n'a pas sa place là-dedans, point final. Poser les choses à plat, réfléchir et voir ce qu'il en est.


Si dans leur loi il est question de permettre tout et n'importe quoi n'importe comment ce n'est pas la peine d'y penser, de mon côté, tolérance zéro. C'est bien trop grave, bien trop important et avec des dérive beaucoup trop graves pour être traité à la légère.


Ce qui relève du domaine religieux pour ce genre de chose n'est ni plus ni moins que de nommer mal ce qui est bien et bien ce qui est mal.

Juste ce qui est injuste et injuste ce qui juste.

Immoral ce qui est d'une morale solide, intelligente, réfléchie, et "moral" ce qui est immoral, inique, hideux...

Pauvre france, dire qu'elle est issue de ça, pervertie et trompée depuis si longtemps.


On s'étonne de tous les problèmes en france ou ailleurs et bien c'est normal! Quand on sait sur quoi ça repose au départ on sait pourquoi c'est aussi ignoble aujourd'hui. Mentir aux gens, les tromper, les corrompre, les manipuler, faire croire que le mal c'est le bien puis instaurer d'autres chose néfastes en faisant croire la même chose, les réduire à l'ignorance, à la bêtise durant des siècles, il ne fallait pas s'attendre à des miracles.

Ce qui se passe de nos jours est une conséquence du passé. On voit aussi ce qui se passe dans le monde musluman avec leur doctrines religieuses.

Entre "ça" et l'usure je dis: match nul, égalité.


Par contre, j'ai compris votre petit jeu et ne suivrais pas vos troupeau de mouton égarés.



Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 20:18

Jim-Armand a écrit:

...


Les conséquences des mentalités religieuse aussi, sont désastreuses, immorales, dénuées de compassion et de toute forme de respect pour la dignité humaine.


Spoiler:
 


Par contre, j'ai compris votre petit jeu et ne suivrais pas vos troupeau de mouton égarés.




mieux vaut s’égarer tout seul Nan mais alors !! puker

:mdr:

ce n'est ni la moral ni la religion mais Jésus qui peux nous aider a y voir clair , faut il accepter de Lui laisser la Parole en soi !!

la religion athée d'état et la sacro sainte liberté du "je fais ce que je veux" rambo , ne sont pas moins élevage de moutons de Panurge que certains ne le reprochent a la religion et coté résultats destructeurs ils battent largement les religions !  
mais nr voyons rien nous sommes les sages de ce siècle de lumiéres éteintes !

allez tous avec moi je vous guide :bougie: :manif: :bati: !!!

Ollé champagne
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 22:08

Quand je disais "votre petit jeu" je ne parlais pas de cet endroit mais des différents ennemis du bien qui se battent entre eux afin d'établir chacun sa version d'un ordre mondial peu importe qu'il soit l'usure religieux.


Citation :


la religion athée d'état et la sacro sainte liberté du "je fais ce que je veux" rambo , ne sont pas moins élevage de moutons de Panurge que certains ne le reprochent a la religion et coté résultats destructeurs ils battent largement les religions !


Bien souvent les mêmes qui sortent les mêmes stupidités, formatages et propagandes aussi faciles que lâches et empreinte de mauvaise foi sans savoir de quoi et de qui ils parlent.

Quand je disais qu'à partir du moment où le niveau est absent mieux vaut s'abstenir

Quel rapport avec ce qui relève du système de l'athéisme? (sachant au passage qu'il ne s'agit pas d'une religion sauf pour des esprits obscures qui se contentent de répéter ce qu'on leur a appris avec un bonne lobotomie.)


Hum, niveau américain moyen ou islamiste moyen comme "remarque" dont la pertinence est un exemple à suivre pour le novlangue de la pensée.

Et bien sûr rien de tel que de rejeter toutes le fautes sur les autres et de prétendre qu'ils ont faits pour pour se décharger de toutes responsabilités.

Mais peut-être serait bon de rafraîchir la mémoire quand aux chasses aux sorcières, aux guerres de religions, à la culture de mort anti famille (encore active aujourd'hui avec, de surcroît, différente marque de crasse: on en trouvera à la sauce ultra féministe, libéralise/ultra-matérialiste en passant bien sûr par les différentes marques/doctrines au niveau des religions...)

Ce qui se passe actuellement est une conséquences directe des crimes passées des différentes églises qui d'ailleurs n'ont pas hésité à envahir des territoires, massacrer et piller des population en brûlant/effaçant leur culture, leurs écrits, des dizaines de millions de morts.


L'ignorance est un crime quand elle est maintenue et ne peut que conduire aux pires horreurs.


Quand tu sauras réellement ce que je prône peut-être seras-tu en mesure d'en discuter/parler mais il faudra aussi le comprendre et vu le niveau de ta remarque plus, citée, le doute est présent.

Quand on répète de telles absurdités dépourvue de sens et d'intelligence qui ne correspondent en rien à ce qui est dit et n'ont point de rapport... à faire les amalgames faciles qui ont été appris par l'endoctrinement...


Je suis un bon et droit chemin, donc loin d'être égaré.

Et inutile de me bassiner avec la parole de ton dieu ou de Jésus. Déjà il aurait sans doute été en mesure de me comprendre et de saisir le sens de mes valeurs.

Sachant au passage que je n'incite pas à me suivre, les gens choisissent, je me contente de dire ce qui est, d'informer, d'alerter après, c'est vous qui voyez et je dis ça dans le sens large du terme donc peu importe le lieu ou l'échelle.


Le siècles des lumières? Si tu veux faire de l'humour sombre libre à toi mais je n'ai visiblement pas compris la plaisanterie puisque ça ne m'amuse guère de savoir que ce fameux siècles est loin d'avoir été lumineux.

Maintenant, si tu crois que je suis une sorte de républicain franc maçonnique ça complètera autant le tableau que le stéréotype mais il te faudra des preuves, des arguments, des choses solides et non du vend, des futilités répétée mécaniquement sans la moindre part de réflexion.


Après tu peux croire que je me tairai devant une féministe, à ta guise (dans le genre vraiment très féministe, bien conditionné, bourrée de colorant et de conservateurs.) Pourtant je me ferai même une joie de démolir ses croyances aveugles sur sont terrain boueux (étant équipé pour le terrain afin de circuler là où elle sera embourbée (pauvre "bête.") (Du genre aussi à prôner le matriarcat et c'est particulièrement dégoûtant, là aussi prétentieux, orgueilleux, imbu de ses mensonges, de sa bêtise.)

"mouvement matricien" normalement tu devrais trouver des choses fort peu tolérables comme "domination des femmes" ou "eugénisme "naturel."

Ils auraient pu dire "désherbant respectueux de l'environnement" ou "amburger bio" que j'en n'aurais eu la même impression... qu'ils vendent quelque chose de toxique dans un bel emballage copieusement décoré avec marqué dessus "haut de gamme" "qualité supérieure."


S'ils croient qu'ils peuvent tromper tout le monde... d'ailleurs le problème c'est ça, il croient... mais ils ne savent pas.

Parce que croire n'est pas exclusivement compris dans le domaine des religions et il faudra un jour me balader dans la rue et demander aux gens ce que "croire" ou "croyance" leur évoque.

On croyait que les centrales nucléaires c'était l'avenir et aujourd'hui on sait qu'il n'en n'est rien.

Pourtant il n'y avait pas de religion là-dedans, pas de croyance dans un dieu ou des esprit, juste une croyance purement matérialiste ou issue d'un fantasme. La réalité est tout autre.


Comme la réalité concernant l’euthanasie d'ailleurs. Dans ce domaine la croyance est un poison, un fléau à combattre. Si c'est pour satisfaire Big Bank ou Big Gourou autant les virer comme il se doit, les faire taire, rejeter leurs mensonges diaboliques en établissant la seule Vérité (les termes religieux conviennent si bien pour le coup au vu des définitions de ce que sont ces termes, de leurs origines.)

Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 22:12

Jim-Armand a écrit:
Et inutile de me bassiner avec la parole de ton dieu ou de Jésus.

Sachant que vous êtes ici sur un forum catholique, vous allez souvent être "bassiné avec la parole de dieu ou de Jésus".  salut
Dommage (mais vous vous y ferrez, ce n'est pas si terrible !). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 22:54

Sachant que la phrase n'a pas été reprise dans son contexte mais vous n'avez peut-être cure du contexte. Very Happy

Lisez le reste et voyez ce qu'il en est, cela prendre probablement son sens.

Je peux en dire autant avec les autres doctrines comme cet ignoble prophète marié à une petite fille don je ne citerai point le nom au moins dans ce post.

Ou encore cette doctrine où l'on prie tous les jours pour remercier un dieu fictif dont rien ne prouve l'existence, de ne pas avoir vu le jour en tant que femme.

Mais aussi pour ces pauvre bêtes qui voudraient une égalité des sexes (finalité: théorie du genre ou encore, abrutissement des sociétés en passant par une volonté dominer les hommes (parce qu'elles ont une guerre à mener, telles des "rambo-girls" enragées... contre les hommes qu'elles considèrent plus comme une espèce à combattre et/ou dominer/asservir que comme des êtres humains. (C'est à se demander s'ils elles ont conscience que hommes et femmes sont une même espèce...)

Ou encore ce "merveilleux" système d'ultra libéralisme, mondialisme (et je dis "merveilleux" à titre purement ironique puisque j'en pense et en dit le contraire) qui sous le faux prétexte de rendre la vie meilleur va tout empoisonner ou encore sous prétexte de résoudre des problèmes ne fera que renforcer l’oppression, réduire les libertés, nier le respect de la vie privée... mais il sera aussi présent pour dire qu'il faut toujours plus de croissance, une aberration puisque les ressources sont limités donc une croissance sans fin est impossible sauf pour un fou ou un idiot. ("multipliez-vous" ça veut tout dire et ça a été repris par des êtres malsains qui ont tout falsifiés et mentis afin de prétendre leur doctrine comme étant le seule et authentique... toujours est-il que c'est bien de croissance dont il s'agit également, de se multiplier sans fin. Ignorance, bêtise, encore et toujours. Normal, ils ignoraient que les ressources sur la planète et par extension, dans l'univers, sont limitées.)

On peut aussi vénérer l'anarchisme, pourquoi pas? On fait ce qu'on veut comme on veut et résultat c'est un gros... un énorme... enfin, le genre de saletés dont on est bien content de se débarrasser.

Si on veut me convaincre de rejoindre une doctrine dite athée ou croyante il faudra vraiment y mettre les moyens et encore, pas sûr que j'y adhère. Enfin, ce sera surtout quand on arrivera à me faire admettre que le mal c'est le bien et pour le coup, je doute fort que ma conscience, ma morale, les valeurs du bien et du mal faites sur des bases solides, puissent êtres balayées et/ou corrompues.

Quand on me prouvera que tuer les homosexuels est "bien" ou que faire d'une enfant un objet, une marchandise, un bout de viande, l'engrosser de force ou la marier de force, est "moralement acceptable" alors la Terre sera plate et le soleil tournera autour.

Ou quand on me démontrera que la monarchie est la meilleurs chose qu'il soit (forcément, c'est la seule chose que "connaisse" la religion donc tout le reste est obligatoirement mauvais, faux, un mal à combattre, impossible, un "mensonge." Faudra qu'on me dise ce qu'il y a de bon à croire certains supérieurs aux autres exactement comme l'eugénisme et à tyranniser les masses exactement comme les régimes communistes ou, de façon de moins en moins et, paradoxalement, de plus en plus vicieuses, insidieuses, comme le capitalisme.)

Sachant au passage que l'homosexualité suscite encore beaucoup de haine de nos jours même dans des pays prétendus "évolué" mais en même temps avec la montée de différents groupes religieux qui se multiplient comme des lapins il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il n'y ait aucun soucis bien au contraire. Ce n'est pas pour rien qu'ils étaient si dénigrés par le passé durant des siècles et qu'en islam, dans un certain nombre de régions, ils sont pourchassé puis tués. (idem pour les non croyants/athée ainsi que les apostat mais pour l'apostasie, sauf à preuve du contraire sur le plan des principales religions, c'est propre à l'islam.)

On veut me bassiner avec tout ce qui passe sous la main? Et se servir d'exemples parfois bons (mais à vérifier, sait-on jamais surtout quand ceux-ci ont probablement été inventés de toutes pièces pour servir les intérêts de la doctrine, la gonfler d'orgueil) en espérant que ça va passer est inutile.


Quand on me dit "macdonald c'est "bon" et quand on sait que certains élément ne pourrissent presque pas ou mettent un temps fou à pourrir car c'est bourré d'horreurs... c'est sûr que le goût il est bon, plus encore quand on en consomme régulièrement. Par contre... la mal-bouffe est un poison mortel qui tue sans doute autant que le tabac si ce n'est plus.

Mais vous avez probablement compris ce que j'ai dis, le sens de tout ce que j'ai pu dire dans ce post (autrement dit, que ce n'est pas tant une question de Jésus et de votre dieu mais que c'est plus vaste, plus étendu et que ça ne se limite pas à cela.  Very Happy )

Je n'affirme pas que vous avez compris, puis que je précise par le fait que j’admets une probabilité que vous avez compris d'où le "probablement" qui est aussi l'expression d'une incertitude sur ce point.

Et je ne le dis pas de façon arrogante ou à vous prendre de haut, je ne fais que dire ce qui est sans quoique ce soit de négatif à votre égard. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 22:58

Simon a écrit:
"Ils appellent mal ce qui est bien et bien ce qui est mal."

Mad
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 23:09

philippe bis a écrit:
Simon a écrit:
"Ils appellent mal ce qui est bien et bien ce qui est mal."

Mad
   

Aymeric Caron demande des droits ?
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Jeu 14 Avr 2016, 23:40

Il ne peut demander un droit que si sont état le permet, point final, pas de débat possible là-dessus.

Si son état ne peut le permettre alors il faut/faudrait agir afin qu'il souffre le moins possible.

Donc dans quel état de santé se trouve-t-il?

Un droit ne peut exister que quand celui-ci est une bonne chose ou un moindre mal nécessaire dans certains cas, certaines circonstances, sans abus toléré, sans dérives tolérée ni le moindre écart.


Qu'il est bon d'avoir une morale et une conscience, ce qui permet de faire preuve de discernement, de réfléchir... par contre il faudra, dans certains pays, les mettre devant leur absence de conscience et de morale ou en tout le manque qu'ils ont là-dessus quand leur "lois" empestent de dégoûtants relents.

Sachant qu'en belgique il est question de "majorité sexuelle" à quatorze ans ça fait froid dans le dos, rien de tel pour glacer le sang, pas besoin de penser à un film d'horreur (au passage je n'en regarde pas en plus ils font de la surenchère...)

Ou encore quand marier une petite fille est "halal" ou la forcer à être enceinte est "légal."

Parfait pour les anorexiques s'ils veulent maigrir, ils prennent une bassine et y repensent ou cherchent les quelques maigres informations sur ce genres de sujet... résultat garantis surtout pour les "mannequins."
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 00:27

euh...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 01:19


Pas d'arguments?

Quand à ce qui est dit au niveau de la belgique et bien vérifie et tu verras ce qu'il en est sauf si ta mauvaise foi t'interdit de le faire.


Prouve que j'ai tort et que je viens de dire des énormités.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 01:44

Euh, comment dire...  Pouffer de rire

Ma question (qui n'appelait aucune réponse) :
Ray a écrit:
Aymeric Caron demande des droits ?
était de l'humour... (lui, demandant des droits pour les vers de terre)

Ça y est, ça percute ?  Rolling Eyes

(Ceux qui connaissent Aymeric Caron ont bien compris.)

(et votre prose, je ne l'ai pas lue et je m'en bas les steaks pour être tout à fait franc...  salut )
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 13:14

Jim-Armand a écrit:
Et bien sûr rien de tel que de rejeter toutes le fautes sur les autres et de prétendre qu'ils ont faits pour pour se décharger de toutes responsabilités.

Mais peut-être serait bon de rafraîchir la mémoire quand aux chasses aux sorcières, aux guerres de religions, à la culture de mort anti famille (encore active aujourd'hui avec, de surcroît, différente marque de crasse: on en trouvera à la sauce ultra féministe, libéralise/ultra-matérialiste en passant bien sûr par les différentes marques/doctrines au niveau des religions...)

Ce qui se passe actuellement est une conséquences directe des crimes passées des différentes églises qui d'ailleurs n'ont pas hésité à envahir des territoires, massacrer et piller des population en brûlant/effaçant leur culture, leurs écrits, des dizaines de millions de morts.


L'ignorance est un crime quand elle est maintenue et ne peut que conduire aux pires horreurs.

L'ignorance, c'est lorsqu'on se donne pas la peine de rechercher la vérité.

Alors je vous invite à vous y mettre.

Les idéologies athée ont fait plus de mort en un siècle que toute les guerres de religion de l'histoire réunie ensemble.

Nationalisme exalté (1ere guerre): 18 M de victime
National socialisme (Nazisme) : 60 M de victime
Communisme: entre 75 et 100 M de victime

Essayer de m’aligner sérieusement le nombre de mort des guerre de religion pour battre ce triste score.

Rolling Eyes


_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 13:17

Et l'humanisme athée actuel fait beaucoup de morts avec l'avortement. batman
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 21:47

Jim-Armand a écrit:
Quand je disais "votre petit jeu" je ne parlais pas de cet endroit mais des différents ennemis du bien qui se battent entre eux afin d'établir chacun sa version d'un ordre mondial peu importe qu'il soit l'usure religieux.


Citation :


la religion athée d'état et la sacro sainte liberté du "je fais ce que je veux" rambo , ne sont pas moins élevage de moutons de Panurge que certains ne le reprochent a la religion et coté résultats destructeurs ils battent largement les religions !  


Bien souvent les mêmes qui sortent les mêmes stupidités, formatages et propagandes aussi faciles que lâches et empreinte de mauvaise foi sans savoir de quoi et de qui ils parlent.

Quand je disais qu'à partir du moment où le niveau est absent mieux vaut s'abstenir

Quel rapport avec ce qui relève du système de l'athéisme? (sachant au passage qu'il ne s'agit pas d'une religion sauf pour des esprits obscures qui se contentent de répéter ce qu'on leur a appris avec un bonne lobotomie.)


Spoiler:
 

Mazet ;;; ma en pluch il est sérieux min fieu !! :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean   Ven 15 Avr 2016, 21:50

Simon a écrit:
Et l'humanisme athée actuel fait beaucoup de morts avec l'avortement. batman

nan mais enfin l'embête pas il te demande pas ton avis de croyant qui est nul , la foi c'est mauvais et lui il sait alors hein geek

lui la foi il en a pas donc il sait ce que c'est de ne pas croire, d'ailleurs ça non foi il y croit dur comme fer, on lui fait pas !

bref il a foi dans sa non foi c'est simple ! :colere: champagne
Revenir en haut Aller en bas
 
Se faire violence pour mourir dans la dignité - La troublante histoire de Jean
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mourir dans la dignité
» "Le laisser mourir dans la dignité"
» Mourir dans l'indignité...
» COMMENT FAIRE POUR QUE MA FILLE DORME DANS SON LIT
» j8 nouvelle dites moi comment faire pour m'intégrer facilement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: