DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivement vendredi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 21:38

[quote="l'idiot"]
RenéMatheux a écrit:
l'idiot a écrit:
on n' a jamais dit qu'il ne faut pas faire son devoir d'état, voilà vous avez l'art de détourner les questions de fond qu'on pose!
Pourtant le devoir d'état est le devoir essentiel
"si votre justice ne dépasse pas celle des scribes et des pharisiens vous n'entrerez pas dans le royaume des  cieux["/quote]
Ravi d'apprendre que les père de famille sont des hypocrites
l'idiot a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Tant pis pour vous si l'ideal chrétien vous donne envie de vomir!
" parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche"
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Messages : 3049
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 21:43

RenéMatheux a écrit:

"si votre justice ne dépasse pas celle des scribes et des pharisiens vous n'entrerez pas dans le royaume des  cieux
Ravi d'apprendre que les père de famille sont des hypocrites
l'hypocrisie n'est pas une justice mon cher désolé de si vous ne savez pas ce que c'est qu'une justice! et je le redis si vous ne l'avez pas bien compris:
"si votre justice ne dépasse pas celle des scribes et des pharisiens vous n'entrerez pas dans le royaume des  cieux
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 21:45

Tiens!, l'hypocrisie n'est pas une justice! Ben je suis étonné! scratch :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3049
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 21:46

j'ai oublié l'autre citation:
parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 21:47

Oui Et j'ai répondu
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 515
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 22:03



l'idiot a écrit:
Jeremy43 a écrit:
Bonsoir,

Citation :
Faire croire au gens que être un "bon" papa et un "gentil" époux est l’Idéal chrétien est dégoûtant!

Un bon papa et un bon époux sera un bon chrétien, il aimera ses ennemis tout en aimant sa famille, être comme Saint Joseph n'est pas un bon idéal ?
Je vous le redis même les animaux sont des bon parents. Comment vous pouvez faire le lien entre aimer sa femme et ses enfants et aimer ses ennemis? Des gens commettent des crimes pour rendre heureux leurs femmes et leurs enfants vous savez ça?  des fonctionnaires véreux détournent de l'argent pour payer les études de leurs enfants, pour vivre des moments chaux avec leurs épouses etc.
Hé faut être sérieux et ne pas s'aveugler mon cher! naturellement on aime ses enfants (sauf des exceptions qui confirment la règle). Naturellement on n'aime pas ses ennemis.


Effectivement il ne faut pas confondre amour humain "naturel" et amour surnaturel; on peut être un terrible dictateur ou un grand et terrible égoïste et "beaucoup aimer sa famille" : tout dépend de ce qu'on désigne par le mot "amour" mot qui a alors différents sens et forces ...



Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Dim 10 Avr 2016, 23:08

Jesus l'a dit : aimer, c'est faire pour les autres ce que l'on veut qu'il fasse pour nous!
Et aimer son prochains c'est d'abord aimer ses proches donc sa famille d'abord!
On aimera pas l'indigène à 10000km si on n'aime pas ses enfants! La famille est un excellent moyen de devenir un chrétien parfait!
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 515
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Lun 11 Avr 2016, 00:37



RenéMatheux a écrit:
Jesus l'a dit : aimer, c'est faire pour les autres ce que l'on veut qu'il fasse pour nous!
Et aimer son prochains c'est d'abord aimer ses proches donc sa famille d'abord!
On aimera pas l'indigène à 10000km si on n'aime pas ses enfants! La famille est un excellent moyen de devenir un chrétien parfait!


Bien sûr que l'amour bien ordonné commence par l'amour pour Dieu puis pour soi puis la famille, puis les proches puis les autres, et l'Eglise, la patrie etc ...

L'amour chrétien est plus que l'amour seulement humain : "on s'entend bien" ou "on est bien ensemble" - et même très bien parfois - on a de l'affection seulement humaine pour son conjoint, pour sa famille, ses proches etc ... Normalement cela est plus grand encore c'est en fait l'amour oblatif, l'amour charité qui est parfois (fort) difficile ...

Mais le "monde" entend souvent sa signification dans un sens fort différent et il y semble parfois que l'amour seulement humain est suffisant, est le vrai amour qui suffit à rendre complètement heureux; or le sentiment amoureux n'est pas à lui seul le vrai amour - même s'il peut être un excellent départ, un excellent vecteur ...


Sur les "ordres d'importances" de l'amour :

http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2003/03-057.htm

Citation :

"Mon frère, il y a plusieurs amours et de puissances différentes. Il y a l'amour de première puissance : celui que l'on donne à Dieu. Puis l'amour de seconde puissance : l'amour maternel ou paternel, parce que si le premier est entièrement spirituel, celui-ci est pour deux parts spirituel et pour une seule charnel. Il s'y mêle, oui, le sentiment d'affection humaine, mais l'amour supérieur prédomine. En effet un père et une mère qui sont sainement et saintement tels ne se contentent pas de donner aliments et caresses à la chair de leur enfant, mais aussi nourriture et amour à l'âme et à l'esprit de leur enfant. Et c'est si vrai ce que je dis, que celui qui se voue à l'enfance ne serait-ce que pour l'instruire, finit par l'aimer comme si c'était sa propre chair."      

"Moi, en effet, j'aimais beaucoup mes élèves" dit Jean d'Endor.      

"J'ai compris que tu devais être un bon maître, en voyant comment tu te comportes avec Jabé."          

L'homme d'Endor s'incline et baise la main de Jésus sans parler. "Continue, je t'en prie, ta classification des amours" demande le Zélote.        

"Il y a l'amour pour la compagne. C'est un amour de troisième puissance parce qu'il est fait par moitié - je parle des amours qui sont sains et saints - d'esprit et par moitié de chair. L'homme, pour son épouse, est un maître et un père en plus d'être époux. Et la femme, pour son époux, est un ange et une mère, en plus d'être épouse. Ce sont les trois amours les plus élevés."      

Haut de page  

325> "Et l'amour du prochain ? Ne te trompes-tu pas ? Ou l'as-tu oublié ?" demande l'Iscariote.    

Les autres le regardent étonnés et... indisposés par son observation.          

Mais Jésus répond tranquillement : "Non, Judas. Mais regarde de près : Dieu, on l'aime, parce qu'Il est Dieu et aucune explication n'est nécessaire pour encourager cet amour. Il est Celui qui est, c'est-à-dire le Tout; et l'homme c'est le Rien qui devient une partie du Tout par l'âme que lui infuse l'Éternel. Sans elle, l'homme serait un des animaux brutes qui vivent sur la terre ou dans les eaux ou dans l'air. Il doit aimer Dieu par devoir et pour mériter de survivre dans le Tout, c'est-à-dire pour mériter de devenir une partie du Peuple saint de Dieu au Ciel, citoyen de la Jérusalem qui ne connaîtra éternellement ni profanation ni destruction.        

L'amour de l'homme, et spécialement de la femme, pour ses enfants, a valeur de commandement. Dans les paroles de Dieu à Adam et à Ève, après les avoir bénis, voyant qu'il avait fait une "chose bonne" dans un lointain sixième jour, le premier sixième jour de la création, Il leur dit: "Croissez et multipliez-vous et remplissez la terre...[2]". Je vois l'objection que tu n'exprimes pas et je te réponds tout de suite ainsi : dans la création, avant la faute, tout était réglé et basé sur l'amour. Cette multiplication des enfants aurait été amour saint, pur, puissant, parfait. Et Dieu l'avait donnée à l'homme comme premier commandement: "Croissez, multipliez-vous". Aimez, par conséquent, après Moi, vos enfants. L'amour, tel qu'il existe maintenant : celui qui actuellement engendre des enfants, alors n'existait pas. La malice n'existait pas, et n'existait pas avec elle l'exécrable faim des sens. L'homme aimait la femme et la femme aimait l'homme, naturellement, non pas naturellement selon la nature telle que nous l'entendons, ou plutôt telle que vous, hommes, l'entendez, mais selon la nature de fils de Dieu : surnaturellement. Doux premiers jours d'amour entre les deux qui étaient frères, parce que nés d'un Père unique et qui pourtant étaient époux et qui, dans leur amour, se regardaient avec les yeux innocents de deux jumeaux au berceau. Et l'homme éprouvait l'amour d'un père pour sa compagne "os de ses os et chair de sa chair[3]", comme l'est un fils pour un père. Et la femme connaissait la joie d'être fille, c'est-à-dire protégée par un amour très haut car elle sentait qu'elle possédait en elle quelque chose de cet homme magnifique qui l'aimait avec innocence et avec une angélique ardeur dans les belles prairies de l'Eden !  

Haut de page  

326> Ensuite, dans l'ordre des commandements que Dieu a donné avec un sourire à ses petits enfants bien aimés, se présente celui qu'Adam lui-même doué par la Grâce d'une intelligence qui n'avait au-dessus d'elle que celle de Dieu, exprime, en parlant de sa compagne et en elle de toutes les femmes, le décret de la pensée de Dieu qui se réfléchissait avec netteté dans le pur miroir de l'esprit d'Adam où naissait une fleur de pensée et de parole: "L'homme quittera son père et sa mère et s'unira à sa femme; les deux seront une seule chair[4]'        

Si les trois piliers des trois amours dont je viens de parler n'avaient pas existé, l'amour du prochain aurait-il pu exister ? Non, il n'aurait pas pu exister. L'amour de Dieu nous donne Dieu pour ami et enseigne l'amour. Celui qui n'aime pas Dieu qui est bon, ne peut certainement pas aimer le prochain qui le plus souvent a des défauts. S'il n'y avait pas eu l'amour conjugal et la paternité dans le monde, il n'aurait pas pu y avoir de prochain car le prochain est fait de l'ensemble des fils nés des hommes. En es-tu persuadé ?"        

"Oui, Maître. Je n'avais pas réfléchi."            

"En fait, il est difficile de remonter aux sources. L'homme est désormais enfoncé depuis des siècles et des millénaires dans la boue, et ces sources sont si haut sur les cimes ! Puis la première est une source qui vient d'une hauteur abyssale : Dieu... Mais je vous prends par la main et je vous conduis aux sources. Je sais où elles sont..."

"Et les autres amours ?" demandent en même temps Simon le Zélote et l'homme d'Endor.

"Le premier de la seconde série est celui du prochain. En réalité, c'est le quatrième en puissance. Puis vient l'amour de la science et puis l'amour du travail"          

"Et c'est tout ?"        

"C'est tout."  




Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Lun 11 Avr 2016, 08:01

Valtortiste a écrit:
Mais le "monde" entend souvent sa signification dans un sens fort différent et il y semble parfois que l'amour seulement humain est suffisant, est le vrai amour qui suffit à rendre complètement heureux; or le sentiment amoureux n'est pas à lui seul le vrai amour - même s'il peut être un excellent départ, un excellent vecteur ...
Si on aime que pour soi, ce n'est pas de l'amour chrétien.
L'amour chrtien, c'est toujours de choisir l'autre contre soi, de sacrifier quelque chose petit ou grand. Il faut commencer par ses parents, puis sa femme ses enfants, puis ses proches ses amis. C'est l'apprentissage de l'amour.
Mais si on aime que pour soi, ce n'est pas de l'amour.
Je me souviens d'une femme qui refusait d'obliger son fils à travailler parce qu'en fait c'est elle que cela genait. Son "amour" n'était en fait qu'un sentiment egoiste! C'était en fait s'aimer elle! Rien à voir avec l'amour chrétien!
Par contre si on se sacrifie vraiment pour ses enfants, si on les choisit eux contre nous, c'est du vrai Amour!
Mais l'amour egoiste, c'est ce que le monde appelle amour! Mais, cela n'a rien à voir avec l'amour! C'est juste un piège destiné à couvrir ses actes mauvais et à se donner bonne conscience. Exemple l'homosexualité, l'inceste, etc!
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 515
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Lun 11 Avr 2016, 09:57



RenéMatheux a écrit:
Valtortiste a écrit:
Mais le "monde" entend souvent sa signification dans un sens fort différent et il y semble parfois que l'amour seulement humain est suffisant, est le vrai amour qui suffit à rendre complètement heureux; or le sentiment amoureux n'est pas à lui seul le vrai amour - même s'il peut être un excellent départ, un excellent vecteur ...
Si on aime que pour soi, ce n'est pas de l'amour chrétien.
L'amour chrtien, c'est toujours de choisir l'autre contre soi, de sacrifier quelque chose petit ou grand. Il faut commencer par ses parents, puis sa femme ses enfants, puis ses proches ses amis. C'est l'apprentissage de l'amour.
Mais si on aime que pour soi, ce n'est pas de l'amour.
Je me souviens d'une femme qui refusait d'obliger son fils à travailler parce qu'en fait c'est elle que cela genait. Son "amour" n'était en fait qu'un sentiment egoiste! C'était en fait s'aimer elle! Rien à voir avec l'amour chrétien!
Par contre si on se sacrifie vraiment pour ses enfants, si on les choisit eux contre nous, c'est du vrai Amour!
Mais l'amour egoiste, c'est ce que le monde appelle amour! Mais, cela n'a rien à voir avec l'amour! C'est juste un piège destiné à couvrir ses actes mauvais et à se donner bonne conscience. Exemple l'homosexualité, l'inceste, etc!



En gros je suis d'accord avec ce que vous exprimez là concernant les différents sens et forces que le monde donne et applique au mot amour ... et j'en avais déjà fait mention aussi.

Simplement la notion d' "aimer contre soi" dont vous faites état ici est quelque peu maladroite je trouve ...



PS Je ne suis pas Valtortiste91 même si j'apprécie souvent ce qu'il écrit ... Smile



Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Lun 11 Avr 2016, 12:53

Citation :
Simplement la notion d' "aimer contre soi" dont vous faites état ici est quelque peu maladroite je trouve ...
J'ai toujours vu qu'un acte d'amour est à son détriment! Sinon en quoi serait ce un acte d'amour?
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 515
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Vivement vendredi !   Lun 11 Avr 2016, 17:58



RenéMatheux a écrit:
Citation :
Simplement la notion d' "aimer contre soi" dont vous faites état ici est quelque peu maladroite je trouve ...
J'ai toujours vu qu'un acte d'amour est à son détriment! Sinon en quoi serait ce un acte d'amour?

Un acte d'amour peut se faire sacrificiellement mais alors ce n'est pas réellement au "détriment" de la personne spirituellement ...

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivement vendredi !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» VENDREDI 8 OCTOBRE
» Le jours du Vendredi
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» Vendredi soir TF1
» Vendredi 12 Novembre 2010 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: