DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Karabagh, la toute nouvelle guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 11:38

Afin de ne pas vous faire enfumer comme pour la Géorgie, suivez les évènements en temps réels.



un article qui fait le point

Pour suivre en temps réel:

Page facebook
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 13:27

Erreur.  Very Happy
L'offensive azérie musulmane dans le Haut Karabagh, peuplé à 80% d'arméniens chrétiens, est beaucoup plus le fait d'Erdogan que de Poutine, Omar Bongo ou Pinochet.
Elle fait d'ailleurs suite au discours d'Erdogan, allié de Bakou, pas plus tard que la semaine dernière à l’académie militaire turque dans lequel il décrivait l’espace que son gouvernement considérait comme devant constituer sa zone d’influence directe :

“Nous n’avons pas le droit d’être indifférents aux géographies avec lesquelles nous avons des liens affectifs. Par exemple, nous ne pouvons pas détourner le regard des Balkans, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et du Caucase. Nous ne pouvons pas négliger nos frères et sœurs d’Asie Centrale, qui est notre patrie, tout comme d’Afrique et d’Asie du Sud-Est, dont les cœurs battent avec les nôtres. Nous, ensemble, devrions être à la hauteur de cette responsabilité, que l’histoire nous confie.”

Hier, il déclarait également lors d’un discours télévisé :
« Le Haut-Karabagh retournera un jour, sans aucun doute, à son propriétaire originel, il appartiendra à l’Azerbaïdjan. »

http://www.rfi.fr/europe/20160404-haut-karabagh-armenie-azerbaidjan-erdogan-combats
https://rcf.fr/actualite/haut-karabagh-les-raisons-de-lescalade-de-la-violence
http://www.rtl.be/info/monde/international/hakob-d-origine-armenienne-inquiet-des-affrontements-au-haut-karabakh-il-craint-que-russie-et-turquie-n-interviennent-807687.aspx

D'autre part, les premiers crimes de guerre (à prendre avec les précautions d'usage) semble bien azéris en territoire arménien et pas l'inverse.
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=124142


Dans ce contexte, la page facebook que vous avez donné me parait très suspecte. (Elle commence d'ailleurs par un post-épinglé en contradiction avec le rapport du conseil de l'Europe sur le conflit géorgien.) A suivre...

La carte pour terminer :
Spoiler:
 


Ps : Il faudra donc changer le titre de ce fil afin de ne pas tromper les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 13:42

Cela dure depuis quatorze siècle, là-bas; les "jeunes turcs" avaient tenté en 1915 de "faire la paix" dans la région, par éradication des soit-disants collabos (pro-russes) arméniens; las! il y en a encore, de l'autre côté du Caucase et aujourd'hui, ce sont les azéris qui ne digèrent pas qu'une région peuplée d'arméniens, avec des églises arméniennes, mais incluse par Staline ds la RSS d'Azerbaidjan, ne revienne pas dans le giron de leur état turcophone...
Pourquoi serait-ce une "nouvelle guerre de Poutine? Parce qu'il vend des armes aux deux parties? S'il ne le fait pas ce seront les ricains et ce serait mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 13:45

Ray a écrit:


Ps : Il faudra donc changer le titre de ce fil afin de ne pas tromper les gens.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 13:53

D'ailleurs, on voit mal l'intérêt des arméniens de provoquer une riposte azerbaidjanaise, étant donné qu'ils sont inférieurs en nombre (150 000 habitants arméniens contre une nation de 6 ou 7 millions d'âmes; pour le matériel, j'ignore où ils en sont; il est vrai qu'ils occupent les positions stratégiques (hauteurs contrôlant la plaine).
Enfin, c'est comme dire qu'une souris va mordre le chat... Seuls des ignares peuvent avaler la propagande turque et ses pseudos massacres perpétrés par des arméniens; je ne dis pas que ce sont des enfants de choeur, mais eux seuls luttent pour leur survie en tant que nation sur la surface de la terre; on leur a déjà enlevé les trois-quart de l'aire historique  de leur civilisation et de leur habitat (en 1915): les arméniens préféreront  mourir jusqu'au dernier plutôt que rendre aux "turcs" le Karabagh.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 13:56

Jonas et le signe a écrit:
D'ailleurs, on voit mal l'intérêt des arméniens de provoquer une riposte azerbaidjanaise, étant donné qu'ils sont inférieurs en nombre (150 000 habitants arméniens contre une nation de 6 ou 7 millions d'âmes; pour le matériel, j'ignore où ils en sont; il est vrai qu'ils occupent les positions stratégiques (hauteurs contrôlant la plaine).
Enfin, c'est comme dire qu'une souris va mordre le chat... Seuls des ignares peuvent avaler la propagande turque et ses pseudos massacres perpétrés par des arméniens; je ne dis pas que ce sont des enfants de choeur, mais eux seuls luttent pour leur survie en tant que nation sur la surface de la terre; on leur a déjà enlevé les trois-quart de l'aire historique  de leur civilisation et de leur habitat (en 1915): les arméniens préféreront  mourir jusqu'au dernier plutôt que rendre aux "turcs" le Karabagh.

Oui de par leurs positions, les arméniens ont l'avantage tactique, et cela semble se traduire dans les pertes qui sont beaucoup plus coté azéri.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 14:30

Jonas et le signe a écrit:
D'ailleurs, on voit mal l'intérêt des arméniens de provoquer une riposte azerbaidjanaise, étant donné qu'ils sont inférieurs en nombre (150 000 habitants arméniens contre une nation de 6 ou 7 millions d'âmes; pour le matériel, j'ignore où ils en sont; il est vrai qu'ils occupent les positions stratégiques (hauteurs contrôlant la plaine).
Enfin, c'est comme dire qu'une souris va mordre le chat... Seuls des ignares peuvent avaler la propagande turque et ses pseudos massacres perpétrés par des arméniens; je ne dis pas que ce sont des enfants de choeur, mais eux seuls luttent pour leur survie en tant que nation sur la surface de la terre; on leur a déjà enlevé les trois-quart de l'aire historique  de leur civilisation et de leur habitat (en 1915): les arméniens préféreront  mourir jusqu'au dernier plutôt que rendre aux "turcs" le Karabagh.

Les arméniens ont l'intérêt qu'avait Mussolini de suivre Hitler ou les bavarois Napoleon.

La guerre entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan sera utiliser par Putin pour entrainer la Turquie dans une guerre où l'OTAN ne pourra la soutenir car non agressée directement.

Cela aura probablement pour conséquence d'affaiblir l'OTAN et d'ouvrir une voie royale aux Guébistes en Europe de l'Est.



Une fois encore ici on n'arrive pas à discerner où sont les ennemis vitaux de l'Occident.



Et sinon, les incidents ont été déclenchés par des tirs d'artillerie massifs depuis le côté Arménien dans la nuit du 2 avril.

Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 14:35

(édition plus bas)


Dernière édition par Ray le Mar 05 Avr 2016, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 14:52

Ray a écrit:
De toute manière, cette agression azérie (attisée par Erdogan)

Pourquoi dites vous cela ?



Les Arméniens ont tiré le premier feu mais peu importe Putin a tout fait pour que le conflit éclate.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 14:55

Jonas et le signe a écrit:
D'ailleurs, on voit mal l'intérêt des arméniens de provoquer une riposte azerbaidjanaise, étant donné qu'ils sont inférieurs en nombre (150 000 habitants arméniens contre une nation de 6 ou 7 millions d'âmes; pour le matériel, j'ignore où ils en sont; il est vrai qu'ils occupent les positions stratégiques (hauteurs contrôlant la plaine).
Enfin, c'est comme dire qu'une souris va mordre le chat... Seuls des ignares peuvent avaler la propagande turque et ses pseudos massacres perpétrés par des arméniens; je ne dis pas que ce sont des enfants de choeur, mais eux seuls luttent pour leur survie en tant que nation sur la surface de la terre; on leur a déjà enlevé les trois-quart de l'aire historique  de leur civilisation et de leur habitat (en 1915): les arméniens préféreront  mourir jusqu'au dernier plutôt que rendre aux "turcs" le Karabagh.

Absolument.
De toute manière, cette agression azérie (attisée par Erdogan) est dénuée de sens dans la mesure où pour que l’Azerbaïdjan obtienne satisfaction de ses revendications, il faudrait déporter la totalité de la population du Haut Karabagh.
Dans mon premier message, je parlais de 80%, mais ce chiffre date d'il y a plus de 20 ans.
Le recensement fait en 2005 donne le chiffre de 99% d'arméniens.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_du_Haut-Karabagh


ps : Quelques image du Haut Karabagh pour se faire une idée de la beauté des lieux:

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

etc etc

Terre chrétienne sans l'ombre d'un doute. Ne laissons pas le Haut-Karabagh connaitre le sort funeste du Kosovo.




SJA a écrit:
Une fois encore ici on n'arrive pas à discerner où sont les ennemis vitaux de l'Occident.
Alors, comment dire.  Mr.Red
Aller, prenons du recul et regardons les fait sur les 20-30 dernières années.
L'invasion actuelle de l'Europe, est-elle russe ou musulmane ?
Les attentats terroristes nous visant viennent-ils du monde musulman ou russe ?
Les chrétiens dans le monde sont-ils agressés par des russes ou des musulmans ?
etc etc... je continue ?
Donc, soit, comme je vous l'ai déjà fait remarqué, vous sortez de 30 ans d'hibernation, soit vous venez ici avec un faux-nez.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 15:14

Ray a écrit:


Ps : Il faudra donc changer le titre de ce fil afin de ne pas tromper les gens.

Ce titre vous va ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 15:22

Pas question de défendre l'Islam!
Et je vous rappele que, sous gorbatchev, Les azeris avaient déjà massacrés quelque dizaines ou centaines d'armeniens!
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 15:29

SJA a écrit:
Putin a tout fait pour que le conflit éclate.
Si vous avez des infos, je suis preneur.  :beret:

SJA a écrit:
Pourquoi dites vous cela ?

Parce que : (et au passage, il s'agit de la nuit du 1er au 2 avril)
http://www.luccarvounas.fr/violation-du-cessez-le-feu-par-lazerbaidjan-au-karabagh/
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=124032
Communiqué commun du président du conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune, et de la maire LR de Bourg-lès-Valence, Marlène Mourier
http://exprimeo.fr/article/11343/haut-karabagh-patrick-labaune-et-marlene-mourier-s-engagent.htm
etc etc

Aucune source "neutre" ne parle d'une agression arménienne mais bien azérie (qui n'aurait aucun sens comme le signale Karl, puisque l’intérêt arménien est le status-quo).
(Et les victimes civiles sont bien arméniennes.)

(De toute manière, comme je le signalais dans le sujet des Actualités, malgré le cessé le feu signé en 1994, la tension a toujours été très vive avec des fréquents échanges d'amabilités, et des morts ici ou là sur la ligne de contact très régulièrement, donc si vous voulez trouver qui a commencé il va falloir remonter très très loin. Le franchissement des frontières de 1994, qui est lui, un pas important de l'escalade est bien azéri il y a 4 jours.)

Explication de cette agression azérie par un chercheur de l’École Militaire de Paris dans cet article de RFI
http://www.rfi.fr/europe/20160402-hostilites-combats-haut-karabagh-armenie-azerbaidjan-caucase-sud

« L’Azerbaïdjan traverse aujourd’hui une crise assez profonde, économique, sociale, en raison de la chute des prix du baril de pétrole. Il y a peut-être une tentative de diversion de la part de Bakou pour faire pression sur la communauté internationale, mais aussi détourner l’attention de la population azerbaïdjanaise en disant que la principale préoccupation, c’est le Haut-Karabagh et pas les crispations sociales et économiques. »

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce titre vous va ?
salut
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 17:54

Ray a écrit:
SJA a écrit:
Putin a tout fait pour que le conflit éclate.
Si vous avez des infos, je suis preneur.  :beret:



Armenews (http://www.armenews.com/article.php3?id_article=123181) : "Selon Joghovourd, si un journaliste ou un officier arménien avait présenté 10% de ce qu'a révélé l'expert russe, il aurait été jugé pour « haute trahison ». Le journal qualifie de « chantage sans précédent » de la part de la Russie la publication d'informations confidentielles relatives aux forces armées de l'Arménie, alors que ce pays se trouve en état de guerre avec l'Azerbaïdjan. Jamanak va plus loin et qualifie de « trahison » de la part de la Russie, partenaire stratégique de l'Arménie, ce geste. Selon le journal, même si 1% des informations relayées par cet article est vrai, cela ne manquera pas de faire le jeu de l'Azerbaïdjan. Le journal estime que ce geste « sans précédent » doit faire l'objet d'une évaluation politique en Arménie au plus haut niveau. « La raison n'est pas en mesure de comprendre la Russie », écrit pour sa part 168 Jam.".



entre autre
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 17:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Ray a écrit:


Ps : Il faudra donc changer le titre de ce fil afin de ne pas tromper les gens.

Ce titre vous va ?

S'il faut que cela plaise aux admirateurs des guébistes maintenant !


On pourra en re-changer quand Putin envahira l'Azerbaïdjan ou la Roumélie ?
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:07

SJA a écrit:
Ray a écrit:
SJA a écrit:
Putin a tout fait pour que le conflit éclate.
Si vous avez des infos, je suis preneur.  :beret:



Armenews (http://www.armenews.com/article.php3?id_article=123181) : "Selon Joghovourd, si un journaliste ou un officier arménien avait présenté 10% de ce qu'a révélé l'expert russe, il aurait été jugé pour « haute trahison ». Le journal qualifie de « chantage sans précédent » de la part de la Russie la publication d'informations confidentielles relatives aux forces armées de l'Arménie, alors que ce pays se trouve en état de guerre avec l'Azerbaïdjan. Jamanak va plus loin et qualifie de « trahison » de la part de la Russie, partenaire stratégique de l'Arménie, ce geste. Selon le journal, même si 1% des informations relayées par cet article est vrai, cela ne manquera pas de faire le jeu de l'Azerbaïdjan. Le journal estime que ce geste « sans précédent » doit faire l'objet d'une évaluation politique en Arménie au plus haut niveau. « La raison n'est pas en mesure de comprendre la Russie », écrit pour sa part 168 Jam.".

entre autre
Ah oui ok, en fait c'est une analyse de P.Fabry qui n'engage que lui, que nous connaissons ici, et qui s'est pas mal planté sur nombres de sujets. Rolling Eyes
Et la justification de cette hypothèse selon laquelle la Russie pousserait l’Azerbaïdjan à attaquer l'Arménie est pour le moins alambiquée. Mr.Red

Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:21

Ray a écrit:
SJA a écrit:
Ray a écrit:
SJA a écrit:
Putin a tout fait pour que le conflit éclate.
Si vous avez des infos, je suis preneur.  :beret:



Armenews (http://www.armenews.com/article.php3?id_article=123181) : "Selon Joghovourd, si un journaliste ou un officier arménien avait présenté 10% de ce qu'a révélé l'expert russe, il aurait été jugé pour « haute trahison ». Le journal qualifie de « chantage sans précédent » de la part de la Russie la publication d'informations confidentielles relatives aux forces armées de l'Arménie, alors que ce pays se trouve en état de guerre avec l'Azerbaïdjan. Jamanak va plus loin et qualifie de « trahison » de la part de la Russie, partenaire stratégique de l'Arménie, ce geste. Selon le journal, même si 1% des informations relayées par cet article est vrai, cela ne manquera pas de faire le jeu de l'Azerbaïdjan. Le journal estime que ce geste « sans précédent » doit faire l'objet d'une évaluation politique en Arménie au plus haut niveau. « La raison n'est pas en mesure de comprendre la Russie », écrit pour sa part 168 Jam.".

entre autre
Ah oui ok, en fait c'est une analyse de P.Fabry qui n'engage que lui, que nous connaissons ici, et qui s'est pas mal planté sur nombres de sujets.  Rolling Eyes
Et la justification de cette hypothèse selon laquelle la Russie pousserait l’Azerbaïdjan à attaquer l'Arménie est pour le moins alambiquée.  Mr.Red

Autre chose ?

Ce n'est pas une analyse de Fabry, c'est un extrait d'un journal arménien.

dans lequel il est reproché à la Russie d'avoir dévoilé les faiblesse de l'armée arménienne aux azeri.

peu importe que Fabry l'ai analysé ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:24

Nagorny Karabakh fighting threatens to pit Russia against Turkey



AFP on April 6, 2016, 1:56 am

Nagorny Karabakh fighting threatens to pit Russia against Turkey


  

  
  
   

Moscow (AFP) - With bad blood flowing between Turkey and Russia since Ankara shot down a Russian warplane in Syria in November, the latest wave of violence in Nagorny Karabakh could have wider implications.



Azerbaijan and Armenia-backed rebels in Karabakh -- which was seized from Azerbaijan in a war in the early 1990s -- agreed Tuesday to a ceasefire to stop the worse violence in decades that has claimed at least 64 lives since Friday.



But the differing reactions of Ankara and Moscow to the surge in violence has underscored how the crisis could divide more than just the warring parties.



Turkish President Recep Tayyip Erdogan on Monday emphatically threw his weight behind ally Azerbaijan, saying Turks stood "side-by-side with our brothers in Azerbaijan" and predicting that Baku would "one day" retake the mountainous region.



Moscow has a military alliance with Armenia, where it maintains a base, but supplies both sides with weapons.



Russian President Vladimir Putin did not take a side in the conflict between the two ex-Soviet countries, instead urging an "immediate ceasefire" over the weekend.



Below is an outline of Russian and Turkish positions on Nagorny-Karabakh:



- RUSSIA -



Ex-Soviet master Moscow, like the rest of the world, has not recognised Nagorny-Karabakh as Armenian territory and on Tuesday was "very energetically" trying to defuse the standoff, according to Kremlin spokesman Dmitry Peskov.



Though it supplies both countries with weapons, there is some evidence Moscow has been selling arms to energy-rich Baku at a higher rate and cash-strapped Armenia at a lower price, according to Magdalena Grono of the International Crisis Group.



Moscow has historically served as the key mediator since the war in Nagorny-Karabakh ended with an inconclusive ceasefire in 1994, but its reputation as peacemaker has been eroded by its seizure of Crimea and role in a bloody conflict in east Ukraine, said Alexander Malashenko of Carnegie Moscow Center.



The Kremlin would have the most to lose if Azerbaijan seizes Armenian-controlled territory, Malashenko said, as Russia risks losing Azerbaijan entirely as a partner in the region if it comes to Armenia's aid.



"Russia is at a dead end," he said.



A protracted conflict would "reinforce Turkey's influence in Azerbaijan," which may also reverberate in Russia's volatile North Caucasus region, Russia's independent daily Vedomosti said Monday.



- TURKEY -



Ankara has come out strongly in support of its Turkic-speaking historic ally Azerbaijan during the latest clashes, with Prime Minister Ahmet Davutoglu telling parliament Tuesday Turkey will back Baku "all the way until the apocalypse."



Turkey has no diplomatic relations with Armenia because of the century-old dispute over the mass killings of Armenians in the Ottoman Empire, which Yerevan calls a genocide but Ankara refuses to admit as such.



Public opinion in Turkey shows "strong solidarity" with Azerbaijan due to shared national identity, said Can Kasapoglu, an analyst with the Center for Economics and Foreign Policy Studies in Istanbul.



But despite the high tensions with Moscow, "Ankara would still avoid a regional war," he said, instead opting for "capacity building measures to support its ally".
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:29

Et de toute manière, quand bien même Fabry aurait raison sur son analyse localisée, les habitants du Haut-Karabagh ont TOUT à perdre à passer sous joug turco-musulman.

Tout comme les chrétiens du Kosovo ont tout perdu, et j'ai une liste longue comme le bras....
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:43

Ray a écrit:
Et de toute manière, quand bien même Fabry aurait raison sur son analyse localisée, les habitants du Haut-Karabagh ont TOUT à perdre à passer sous joug turco-musulman.

Tout comme les chrétiens du Kosovo ont tout perdu, et j'ai une liste longue comme le bras....

L'Azerbaijan n'a rien de religieux.

quand bien même ils sont chiites alors que les turcs de Turquie sont sunnites.

Cela montre d'ailleurs que l'islamisme d'Erdogan est devenu bien tiède et que sa politique depuis la campagne des dernières élections s'est "turquifiée".



Et je crois que Putin se fout des intérêts des habitants chrétiens du haut Karabagh comme d'une guigne. Il les précipitera dans la guerre comme la marionnette qu'ils sont malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mar 05 Avr 2016, 18:47

SJA a écrit:
Cela montre d'ailleurs que l'islamisme d'Erdogan est devenu bien tiède et que sa politique depuis la campagne des dernières élections s'est "turquifiée".
Non mais vous êtes sérieux ? What the fuck ?!?
Vous savez un peu ce qui se passe actuellement en Turquie-même s'agissant des minorités ? Vous voulez des précisions sur ce qui se passe actuellement ?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 09:23

Ray a écrit:
SJA a écrit:
Cela montre d'ailleurs que l'islamisme d'Erdogan est devenu bien tiède et que sa politique depuis la campagne des dernières élections s'est "turquifiée".
Non mais vous êtes sérieux ? What the fuck ?!?
Vous savez un peu ce qui se passe actuellement en Turquie-même s'agissant des minorités ? Vous voulez des précisions sur ce qui se passe actuellement ?

Erdogan est un bip mais c'est "notre" bip.

Sa politique est largement dé-islimisée notamment en politique étrangère.

Sur les kurdes, ne pas croire la propagande guébiste qui soutient les marxistes du PKK depuis 40 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 10:05

[quote]
Ray a écrit:


« L’Azerbaïdjan traverse aujourd’hui une crise assez profonde, économique, sociale, en raison de la chute des prix du baril de pétrole. Il y a peut-être une tentative de diversion de la part de Bakou pour faire pression sur la communauté internationale, mais aussi détourner l’attention de la population azerbaïdjanaise en disant que la principale préoccupation, c’est le Haut-Karabagh et pas les crispations sociales et économiques. »

C'est bien pratique...
C'est d'ailleurs un sport national ds les pays musulmans, que de désigner les chrétiens voisins (ou minoritaires chez soi) comme responsables qd il y a un problème -(un peu comme les juifs ont été les boucs-émissaires des difficultés économiques et sociales ds l'Europe des 19-20ième siècles... sauf ds la "civilisation musulmane", c'est quasiment codifié par le coran).

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce titre vous va ?
salut

Le Karabakh n'est pas une guerre toute nouvelle: à la rigueur le contexte (conflit syrien avec implication russe) est nouveau, mais rien n'est réglé depuis 1994.
On devrait plutôt parler de relance de cette guerre; et il me paraît évident que les arméniens n'y avaient aucun intérêt, à moins qu'ils aient eu de bonnes raison de penser qu'une attaque préventive était nécessair pour protéger leurs positions, mais ds ce cas, ce ne peut être que suite à des préparatifs militaires menaçants de la part de Bakou, et alors, c'est bien l'Azerbaidjan le responsable de l'escalade;
ce n'est là qu'un raisonnement spéculatif très personnel bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 10:20

SJA a écrit:
Ray a écrit:
SJA a écrit:
Cela montre d'ailleurs que l'islamisme d'Erdogan est devenu bien tiède et que sa politique depuis la campagne des dernières élections s'est "turquifiée".
Non mais vous êtes sérieux ? What the fuck ?!?
Vous savez un peu ce qui se passe actuellement en Turquie-même s'agissant des minorités ? Vous voulez des précisions sur ce qui se passe actuellement ?

Erdogan est un bip mais c'est "notre" bip.

Sa politique est largement dé-islimisée notamment en politique étrangère.

Sur les kurdes, ne pas croire la propagande guébiste qui soutient les marxistes du PKK depuis 40 ans.


Entre deux dictateurs (et pour autant qu'ils soient comparables, ce que je conteste), je choisis le chrétien (même avec de multiples guillemets) Poutine plutôt que le musulman (fût-il un parangon des vertus du prophète) Erdogan.

Quand aux kurdes,
voici 100 ans, réceptifs à la propagande du gvnt ottoman ils participaient au génocide des arméniens et s'emparaient de leurs maisons; depuis, leur tour est venu de morfler; ce ne sont pas des saints, mais ils sont les alliés objectifs de tout ce que le monde compte d'amis de la liberté (et, si vous voulez, de la démocratie) dans l'affaire syrienne.
Leur marxisme n'est pas plus dangereux pour l'Occident que ne l'était celui du gvnt communiste afghan du temps de l'URSS ou le laicisme du Baas en Irak ou en Syrie -mais cela, il a fallu deux interventions US en Irak et la création d'un vrai diable (daech) pour en être certain, et même il semble que tout le monde n'en soit pas convaincu, pas vrai Sja?
La politique c'est l'art du possible; il me semble que vous êtes loin de ce pragmatisme...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 12:04

SJA a écrit:
Erdogan est un bip mais c'est "notre" bip.
FAUX. Ce n'est pas NOTRE bip, mais celui de la doctrine néoconservatrice actuellement au pouvoir aux US, qui s'autorise à faire joujou avec des forces dangeureuses et incontrolables tout en étant séparé par un océan et des 10aines de milliers de kilomètres ...

SJA a écrit:
Sa politique est largement dé-islimisée notamment en politique étrangère.
Vous enchainez les perles dites-donc. Le soutien à l'EI c'est de la politique étrangère désilsamisée peut-être ? :beret:

Jonas et le signe a écrit:
Entre deux dictateurs (et pour autant qu'ils soient comparables, ce que je conteste), je choisis le chrétien (même avec de multiples guillemets) Poutine plutôt que le musulman (fût-il un parangon des vertus du prophète) Erdogan.

Quand aux kurdes,
voici 100 ans, réceptifs à la propagande du gvnt ottoman ils participaient au génocide des arméniens et s'emparaient de leurs maisons; depuis, leur tour est venu de morfler; ce ne sont pas des saints, mais ils sont les alliés objectifs de tout ce que le monde compte d'amis de la liberté (et, si vous voulez, de la démocratie) dans l'affaire syrienne.
Leur marxisme n'est pas plus dangereux pour l'Occident que ne l'était celui du gvnt communiste afghan du temps de l'URSS ou le laicisme du Baas en Irak ou en Syrie -mais cela, il a fallu deux interventions US en Irak et la création d'un vrai diable (daech) pour en être certain, et même il semble que tout le monde n'en soit pas convaincu, pas vrai Sja?
La politique c'est l'art du possible; il me semble que vous êtes loin de ce pragmatisme...
Sans hésitations. salut


Dernière édition par Ray le Mer 06 Avr 2016, 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 12:09

Ray a écrit:

Sans hésitations. salut

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 17:04

Peut-on remettre le titre initial du fil s'il vous plaît ?!

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=124261

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 17:05

AZERBAÏDJAN
Manœuvres militaires Russes à la frontière de l’Azerbaïdjan. Une intimidation ?



Près de la frontière nord de l’Azerbaïdjan, au Daghestan, les unités des troupes russes effectuent actuellement des manœuvres militaires. Une opération d’intimidation de l’Azerbaïdjan ? Toujours est-il que ces manœuvres militaires des unités motorisés -chars et canons- de l’armée russe mettent en œuvre 300 unités d’artillerie et 1000 soldats. Ces manœuvres prendront fin samedi 9 avril.

Krikor Amirzayan

mercredi 6 avril 2016,
Krikor Amirzayan ©armenews.com
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 17:09

http://www.contrepoints.org/2016/04/06/245842-haut-karabagh-la-meche-lente-de-vladimir-poutine

L'article de Philippe Fabry sur Contrepoints


Haut Karabagh : la mèche lente de Vladimir Poutine

Par Philippe Fabry, le 6 avril 2016 dans International
Occupés qu’ils sont par l’actualité de ces jours par les « Panama papers », les grands médias ont réservé un traitement très limité à la reprise des hostilités dans le Sud-Caucase entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan autour des territoires disputés du Haut Karabagh. Pourtant, il pourrait bien s’agir là d’un événement majeur aux conséquences géopolitiques énormes… et à l’arrière-plan insoupçonné.


Par Philippe Fabry.

image: http://i1.wp.com/www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2014/02/Ianoukovitch-Poutine.jpg?zoom=4&resize=500%2C334

Vladimir Poutine & Dimitri Medmedev (Crédits Jürg Vollmer, licence Creative Commons)
Vladimir Poutine & Dimitri Medmedev (Crédits Jürg Vollmer, licence Creative Commons)
Le problème du Haut Karabagh s’inscrit dans la catégorie des conflits territoriaux hérités de l’effondrement de l’Union soviétique, comme on en a vu d’autres en Ossétie, en Abkhazie, et de manière plus récente et spectaculaire avec l’invasion et l’annexion de la Crimée par la Russie.

Il s’agit d’un territoire d’une superficie de onze mille kilomètres carrés, peuplé de moins de cent cinquante mille habitants, qui fit sécession de l’Azerbaïdjan et déclara son indépendance en 1991 – indépendance qui n’est reconnue actuellement par aucun pays membre de la communauté internationale. Comme dans de nombreux autres cas, il s’agissait d’un territoire qui avait été rattaché à l’Azerbaïdjan dans le cadre administratif de l’URSS tout en étant, historiquement, rattaché à l’Arménie.

L’indépendance fut à l’origine d’un conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, conflit armé qui déboucha sur une trêve sans règlement en mai 1994, sous l’égide de la Russie d’Eltsine. La guerre du Haut Karabagh devint un conflit gelé, au cessez-le-feu plus ou moins respecté.

À partir de la fin de l’été 2015, la situation a recommencé à s’échauffer avec la multiplication des violations quotidiennes du cessez-le feu, qui étaient d’une centaine par jour en septembre dernier, tournaient autour de 110 par jour en décembre et dépassaient régulièrement les 120 par jour depuis le mois de février. Dès la fin décembre, les Arméniens recommençaient à parler de guerre et l’Azerbaïdjan à menacer de recourir à la force, face à des négociations au point mort.

Dans la nuit du 1er au 2 avril, la situation s’est embrasée. Plusieurs dizaines de soldats sont morts, tant du côté du Karabagh et de l’Arménie que de l’Azerbaïdjan, et les combats n’ont pas connu d’accalmie en dépit du fait que la communauté internationale, notamment les États-Unis et la Russie, ont vite appelé à une cessation des hostilités.

Cependant il ne faut pas prendre ce conflit pour ce qu’il n’est pas, à savoir une simple dispute autour d’un territoire réduit entre deux petits pays. Bien au contraire, l’arrière-plan géopolitique de cette guerre devrait alerter fortement les médias, ce qui n’est jusqu’à présent guère le cas.

Le réseau explosif des alliances locales

Comme beaucoup de petits pays, Arménie et Azerbaïdjan sont étroitement liés à de plus gros. En l’occurrence, l’Arménie est alliée traditionnelle de la Russie, au côté de laquelle elle appartient à l’OTSC, l’Organisation du Traité de Sécurité Collective, sorte d’OTAN russe réunissant en outre la Biélorussie, le Kazakhstan, le Tadjikistan et le Kirghizistan ; l’Azerbaïdjan, de son côté, est l’allié de la Turquie, les deux pays se définissant suivant la formule « un seul peuple, deux États ». Bref, derrière le regain de tension entre Arménie et Azerbaïdjan, il y a l’inimitié russo-turque que certains datent de la destruction par les Turcs d’un bombardier russe SU-24 le 24 novembre 2015.

Ajoutons que l’Iran est dans une position médiane, entretenant des rapports suivis avec l’Azerbaïdjan pollués par les bonnes relations unissant l’Iran et l’Arménie.

D’ores et déjà, Erdogan a pris fait et cause pour l’Azerbaïdjan en jugeant inévitable la restitution du Haut Karabagh à son allié qu’il a dit soutenir « jusqu’au bout ».

La Russie a adopté, publiquement, une attitude plus neutre en appelant les deux parties à cesser le feu. Attitude parfaitement hypocrite, en réalité.

Les manœuvres belligènes russes

La réalité est que la reprise des combats dans cette région est largement le fruit de la responsabilité russe : alors que la situation était de plus en plus tendue au fil des semaines passées, le 9 mars dernier, une revue russe proche du ministère de la Défense, le Courrier militaro-industriel, a publié une analyse détaillée des forces arméniennes, leur composition, leur positionnement, à tel point que les Arméniens se sont offusqués de ce que soient ainsi divulgués par leur grand allié russe la plupart de leurs « secrets d’État militaires ». Citons Armenews : « Selon Joghovourd, si un journaliste ou un officier arménien avait présenté 10% de ce qu’a révélé l’expert russe, il aurait été jugé pour « haute trahison ». Le journal qualifie de « chantage sans précédent » de la part de la Russie la publication d’informations confidentielles relatives aux forces armées de l’Arménie, alors que ce pays se trouve en état de guerre avec l’Azerbaïdjan. Jamanak va plus loin et qualifie de « trahison » de la part de la Russie, partenaire stratégique de l’Arménie, ce geste. Selon le journal, même si 1% des informations relayées par cet article est vrai, cela ne manquera pas de faire le jeu de l’Azerbaïdjan. Le journal estime que ce geste « sans précédent » doit faire l’objet d’une évaluation politique en Arménie au plus haut niveau. « La raison n’est pas en mesure de comprendre la Russie », écrit pour sa part 168 Jam.« .

Dans un tel contexte, la publication générale des faiblesses et plans de l’armée arménienne par son allié russe relevaient manifestement de la manœuvre pousse-au-crime à l’égard de l’Azerbaïdjan auquel était indirectement adressé un double message : 1) L’Arménie est actuellement vulnérable et le Haut Karabagh peut facilement être repris par la force et 2) la Russie ne se soucie pas tant de la sécurité de l’Arménie, et n’interviendra pas.

Évidemment le message a été entendu et ce n’est nullement un hasard si, trois semaines après, l’Azerbaïdjan est passé à l’offensive… notamment en réponse à un bombardement arménien au lance-mines.

La situation a donc particulièrement été dégradée par le double discours russe aux deux parties, chacune assurée d’un soutien et de fourniture d’armes.

Les intentions de Poutine

Mais ce qui ne doit pas non plus échapper à l’observateur attentif, c’est que dans l’entretemps, et au même moment où l’Arménie s’offusquait de la publication de ses secrets militaires, Vladimir Poutine surprenait tout le monde en annonçant un retrait (en réalité partiel) de Syrie, et rapatriait en Russie des troupes aguerries. Il y a des coïncidences qui doivent nous interpeller, surtout quand on se souvient que Vladimir Poutine avait assuré, au lendemain de la destruction de son avion :

« Mais si quelqu’un pense que pour un crime de guerre aussi lâche, le meurtre de nos concitoyens, ils en seront quittes avec des tomates ou des sanctions dans le secteur des travaux publics ou dans d’autres secteurs, ils se trompent lourdement. Ce n’est pas la dernière fois que nous leur rappellerons ce qu’ils ont fait, ni la dernière fois qu’ils vont regretter ce qu’ils ont fait ».

Vladimir Poutine a l’intention de punir la Turquie bien au-delà de l’affront. Il a déjà commencé à le faire en réactivant les vieilles connexions russes du PKK, dont l’activité violente a repris avec grande ampleur– coïncidence, là aussi – juste après la destruction du SU 24.

Il a failli réussir à obtenir un casus belli il y a quelques semaines lorsque la Turquie a semblé sur le point d’intervenir en Syrie pour empêcher la constitution d’un Kurdistan du PYD, branche du PKK ; mais en définitive la Turquie, qui a compris que l’OTAN ne la suivrait pas dans une confrontation avec la Russie, a renoncé.

L’éclatement du conflit au Sud-Caucase est un moyen pour la Russie d’infliger une humiliation stratégique à la Turquie : il suffit de permettre au conflit de s’envenimer suffisamment, au point de faire peser un péril direct sur l’Arménie, pour justifier devant la communauté internationale une intervention russe conforme aux dispositions de l’OTSC. La Russie poutinienne pourra ainsi infliger, à l’aide de ses armes fraîchement testées et troupes bien entraînées et aguerries, une correction militaire à l’Azerbaïdjan tout en affirmant lutter pour la paix, et rétablir sur toute la région une emprise comparable à ce qu’elle était sous l’Union soviétique.

Pour le coup, cependant, la Turquie considérera cela comme une agression directe à son encontre, en raison de ses liens très forts, rappelés plus haut, avec l’Azerbaïdjan. Le résultat que Poutine n’est pas parvenu à obtenir en bombardant les Turkmènes de Syrie, il espère l’obtenir en bombardant les Azéris : l’implication de la Turquie hors de son sol, et une confrontation directe entre les forces russes et turques.

Pourquoi Poutine souhaiterait-il cela ? Parce qu’il sait que la Turquie est le maillon faible de l’OTAN : il est le seul pays extérieur à l’Occident, musulman, et le moins susceptible d’éveiller le sentiment de solidarité des autres membres en cas d’attaque russe ; si, en plus, Poutine réussit à obliger la Turquie à intervenir hors de chez elle, il sait que l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord ne s’appliquera pas, et qu’il pourra donc se payer militairement un pays de l’OTAN sans réaction des autres, humiliant ainsi la grande organisation militaire occidentale, et conduisant possiblement à son éclatement.

Cette humiliation de la Turquie est un objectif stratégique majeur pour Poutine, ce pays étant l’obstacle principal, dans la région, à la configuration d’un Moyen Orient selon les visées de l’axe irano-russe – que j’évoquais déjà sur mon site, en évoquant la reprise des hostilités entre Arménie et Azerbaïdjan, il y a quatre mois. Ce n’est, là encore, pas un hasard si l’avion russe Su 24 a violé l’espace aérien turc le 24 novembre 2015, le lendemain de la rencontre entre Khamenei et Poutine à Téhéran.

Ce qui se joue aujourd’hui entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est donc une partie d’ampleur historique. Il serait bon que les médias s’y intéressent un peu plus et, surtout comprennent quels sont les desseins que ce conflit dissimule.

En savoir plus sur http://www.contrepoints.org/2016/04/06/245842-haut-karabagh-la-meche-lente-de-vladimir-poutine#BPuVoPSmLcLub4IX.99
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 17:47

SJA a écrit:
Peut-on remettre le titre initial du fil s'il vous plaît ?!

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=124261


Faut vous faire soigner hein. Dites à votre médecin "Docteur, j'ai une russophobie chronique", il saura quoi faire. Mr.Red
Que feraient les US si deux de ses voisins frontaliers se faisaient la guerre, selon vous ? Ils aligneraient des pompom-girls à la frontière, à n'en pas douter. :beret:
Et ils auraient bien raison, on sait que les pompom-girls calment les velléités guerrières. :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Mer 06 Avr 2016, 18:53

SJA a comme référence Philippe Fabry (mondialiste avoué) dont les analyses ne sont pas toujours fiables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 02:54

Tribune de Valérie Boyer, député LR des Bouches-du-Rhones


"Il faut reconnaïtre le Haut-Karabagh"


Dans la nuit du premier au deux avril, l’Azerbaïdjan a lancé une vaste offensive militaire contre la République du Haut-Karabagh. Cette attaque irrationnelle s’est produite alors que la veille même, le président Ilham Aliev donnait, à Washington, de fallacieux gages de bonne volonté à John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain.

Pour la première fois depuis le cessez-le-feu de 1994, l’attaque de l’Azerbaïdjan a mobilisé des chars d’assauts, des hélicoptères de combats, des drones et même des missiles Grad qui ont visé les villes du Haut-Karabagh et fait des victimes parmi les civils, notamment des enfants. L’agression a été contenue et même repoussée de sorte que le dictateur de Bakou a accepté le principe d’un cessez-le-feu qui tranche avec ses déclarations martiales précédente et qui sonne comme un aveu de défaite. Avec plus de 200 morts, une vingtaine de chars détruits et un gain territorial nul, cette offensive inepte aura en effet surtout montré la faiblesse militaire de l’Azerbaïdjan.

Une faiblesse qui interroge – comment l’Azerbaïdjan gavé aux pétrodollars peut-il ne pas triompher dans sa volonté de recoloniser le minuscule Karabagh ? – mais qui est finalement bien normal. Car guerroyer au Haut-Karabagh n’intéresse personne en Azerbaïdjan si ce n’est le clan au pouvoir qui croit par-là divertir les Azerbaïdjanais de ses propres carences, de ses abus et de son enrichissement mafieux. Si le Haut-Karabagh résiste tant et si bien au contraire, ce n’est pas parce que le Karabaghiote serait plus valeureux ; c’est parce qu’il sait que sa défaite signifierait sa mort et celle des siens dans les mains d’un pouvoir azerbaidjanais déjà rougies du sang des pogroms anti-arméniens de la fin du début des années 1990. Au Karabagh, on ne souhaite pas l’indépendance comme un colifichet de fierté nationale mal placée ; on la vit comme une garantie de sécurité, de démocratie et de développement.

Ce constat pose question. Voilà près de vingt-cinq ans que la République du Haut-Karabagh est de facto indépendante. Voilà vingt-cinq ans qu’elle se bâtit sur des bases qu’elle s’efforce de rendre chaque jour plus démocratiques quand l’Azerbaïdjan s’enfonce dans la plus désespérante dictature. Voilà vingt-cinq ans aussi qu’elle a accepté – en gage de bonne volonté – de se voir représentée par l’Arménie à la table des négociations afin de complaire aux caprices de Bakou refusant toute discussion directe avec son ancienne colonie. Si Stepanakert a accepté tous les compromis possibles, il ne l’a fait que par sens des responsabilités et dans l’espoir d’obtenir une paix juste et durable au Caucase du Sud.

Mais les dictateurs ne comprennent que la force et prennent la bonne volonté pour de la faiblesse. Ilham Aliev ne déroge pas à la règle. La Communauté internationale a cru que remettre à plus tard la question du statut politique du Haut-Karabagh favoriserait les négociations et l’établissement de la paix. L’expérience montre qu’il n’en est rien et que cela ne fait qu’encourager les ardeurs belliqueuses du maître de Bakou. Il faut mettre un terme définitif à cette situation. Il faut désormais reconnaître le Haut-Karabagh.

http://www.valeursactuelles.com/politique/valerie-boyer-lr-il-faut-desormais-reconnaitre-le-haut-karabagh-60727




Bonne tribune, mais elle se plante possiblement sur un point, car elle n'a pas lu Z.Brezinski.
"Cette attaque irrationnelle s’est produite alors que la veille même, le président Ilham Aliev donnait, à Washington, de fallacieux gages de bonne volonté à John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain." nous dit-elle.
Kerry serait venu demander des gages ??? Grosse blague... (J'ai été au courant de cette visite, et l'offensive qui a suivie, le lendemain, ne m'a, par conséquent, pas surpris.) Mon petit doigt me dit qu'il est plutôt venu donner son feu vert pour aller emmerder les populations russophones. salut
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 09:43

Ray a écrit:
Mais les dictateurs ne comprennent que la force et prennent la bonne volonté pour de la faiblesse.

Je suis parfaitement d'accord.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 09:49

Ray a écrit:
Tribune de Valérie Boyer, député LR des Bouches-du-Rhones


"Il faut reconnaïtre le Haut-Karabagh"


Dans la nuit du premier au deux avril, l’Azerbaïdjan a lancé une vaste offensive militaire contre la République du Haut-Karabagh. Cette attaque irrationnelle s’est produite alors que la veille même, le président Ilham Aliev donnait, à Washington, de fallacieux gages de bonne volonté à John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain.

Pour la première fois depuis le cessez-le-feu de 1994, l’attaque de l’Azerbaïdjan a mobilisé des chars d’assauts, des hélicoptères de combats, des drones et même des missiles Grad qui ont visé les villes du Haut-Karabagh et fait des victimes parmi les civils, notamment des enfants. L’agression a été contenue et même repoussée de sorte que le dictateur de Bakou a accepté le principe d’un cessez-le-feu qui tranche avec ses déclarations martiales précédente et qui sonne comme un aveu de défaite. Avec plus de 200 morts, une vingtaine de chars détruits et un gain territorial nul, cette offensive inepte aura en effet surtout montré la faiblesse militaire de l’Azerbaïdjan.

Une faiblesse qui interroge – comment l’Azerbaïdjan gavé aux pétrodollars peut-il ne pas triompher dans sa volonté de recoloniser le minuscule Karabagh ? – mais qui est finalement bien normal. Car guerroyer au Haut-Karabagh n’intéresse personne en Azerbaïdjan si ce n’est le clan au pouvoir qui croit par-là divertir les Azerbaïdjanais de ses propres carences, de ses abus et de son enrichissement mafieux. Si le Haut-Karabagh résiste tant et si bien au contraire, ce n’est pas parce que le Karabaghiote serait plus valeureux ; c’est parce qu’il sait que sa défaite signifierait sa mort et celle des siens dans les mains d’un pouvoir azerbaidjanais déjà rougies du sang des pogroms anti-arméniens de la fin du début des années 1990. Au Karabagh, on ne souhaite pas l’indépendance comme un colifichet de fierté nationale mal placée ; on la vit comme une garantie de sécurité, de démocratie et de développement.

Ce constat pose question. Voilà près de vingt-cinq ans que la République du Haut-Karabagh est de facto indépendante. Voilà vingt-cinq ans qu’elle se bâtit sur des bases qu’elle s’efforce de rendre chaque jour plus démocratiques quand l’Azerbaïdjan s’enfonce dans la plus désespérante dictature. Voilà vingt-cinq ans aussi qu’elle a accepté – en gage de bonne volonté – de se voir représentée par l’Arménie à la table des négociations afin de complaire aux caprices de Bakou refusant toute discussion directe avec son ancienne colonie. Si Stepanakert a accepté tous les compromis possibles, il ne l’a fait que par sens des responsabilités et dans l’espoir d’obtenir une paix juste et durable au Caucase du Sud.

Mais les dictateurs ne comprennent que la force et prennent la bonne volonté pour de la faiblesse. Ilham Aliev ne déroge pas à la règle. La Communauté internationale a cru que remettre à plus tard la question du statut politique du Haut-Karabagh favoriserait les négociations et l’établissement de la paix. L’expérience montre qu’il n’en est rien et que cela ne fait qu’encourager les ardeurs belliqueuses du maître de Bakou. Il faut mettre un terme définitif à cette situation. Il faut désormais reconnaître le Haut-Karabagh.

http://www.valeursactuelles.com/politique/valerie-boyer-lr-il-faut-desormais-reconnaitre-le-haut-karabagh-60727




Bonne tribune, mais elle se plante possiblement sur un point, car elle n'a pas lu Z.Brezinski.
"Cette attaque irrationnelle s’est produite alors que la veille même, le président Ilham Aliev donnait, à Washington, de fallacieux gages de bonne volonté à John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain." nous dit-elle.
Kerry serait venu demander des gages ??? Grosse blague... (J'ai été au courant de cette visite, et l'offensive qui a suivie, le lendemain, ne m'a, par conséquent, pas surpris.) Mon petit doigt me dit qu'il est plutôt venu donner son feu vert pour aller emmerder les populations russophones.  salut


Ray, je ne comprend pas votre commentaire... voulez-vous dire que JKerry a approuvé l'agression azérie, ds la mesure où ça peut contrer Poutine?

Pour le reste, je crois en effet que , comme les azéris et les turcs ne connaissent que la force, et que les arméniens ne lâcheront jamais le morceau, un possible règlement ne passera que par la reconnaissance internationale du Karabakh indépendant; cela pourrait être assorti (l'idée a déjà été avancée) d'une négociation sur la continuité territoriale entre l'Azerbaidjan et le Nakhitchevan via la cession par l'Arménie du corridor qui sépare les deux entités.
Mais il faudra pour cela d'autre chefs d'états qu'Aliev et Erdogan.
On peut tjrs rêver.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 09:50

A propos de dictateur...

Pourquoi les Russes veulent revenir en URSS?



La propagande de Poutine se lance dans la glorification du régime au 100000000 de morts !

Saint Jean Paul II priez pour que l'empire du mal reflue définitivement de la Russie et de l'Europe !
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 09:53

Jonas et le signe a écrit:

Ray, je ne comprend pas votre commentaire... voulez-vous dire que JKerry a approuvé l'agression azérie, ds la mesure où ça peut contrer Poutine?



Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.

Il y a juste Putin qui fait chauffer le chaudron pour justifier une intervention, guerroyer contre la Turquie avec impossibilité pour l'OTAN de réagir.

Son but est d'affaiblir suffisamment l'OTAN pour envahir l'Europe de l'Est.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:07

SJA a écrit:
A propos de dictateur...

Pourquoi les Russes veulent revenir en URSS?


La propagande de Poutine se lance dans la glorification du régime au 100000000 de morts !

Saint Jean Paul II priez pour que l'empire du mal reflue définitivement de la Russie et de l'Europe !


Mais oui, la vie soviétique pour le citoyen lambda avait quelque chose de sécurisant que l'aujdhui capitaliste n'a plus...
ça ne veut pas dire que les russes sont nostalgiques du goulag et de la dictature du prolétariat: ils regrettent ce qu'il y avait de bon; les français ne font pas autre chose quand ils glorifient Robespierre la révolution et les soldats de l'an II; vous ne vibrez pas à la lecture du poème de Victor Hugo? Moi si; pourtant je ne suis pas jacobin...
Même les allemands peuvent être légitimement fiers des hauts faits militaires de leur armée sous Rommel ou sous Guderian; nous le sommes bien de Napoléon... Enfin, nous n'avons pas encore fermé les invalides, au nom de la bien-pensance et de la détestation de soi...

Et au lieu d'invoquer JPII pour les russes, priez-le d'extraire les avatars du marxisme ds l'UE, ds les intelligentsia occidentales, ds les médias occidentaux, et les vraies survivances du communisme en Corée en Chine à Cuba et au Vietnam... toutes choses qui ne seraioent plus qu'un mauvais souvenir s'il avait eu les c......es de consacrer nommément la Russie à la Vierge Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:19

SJA a écrit:
Jonas et le signe a écrit:

Ray, je ne comprend pas votre commentaire... voulez-vous dire que JKerry a approuvé l'agression azérie, ds la mesure où ça peut contrer Poutine?



Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.

Il y a juste Putin qui fait chauffer le chaudron pour justifier une intervention, guerroyer contre la Turquie avec impossibilité pour l'OTAN de réagir.

Son but est d'affaiblir suffisamment l'OTAN pour envahir l'Europe de l'Est.

Même s'il s'avérait que vous disiez vrai, le chaudron n'a pas besoin de Poutine pour chauffer entre azeris et arméniens.
quant à l'affaiblissement de l'OTAN, il serait bien temps de constater qu'elle est devenu inutile, sauf pour perpétuer une domination US sur l'Europe qui n'est plus justifiée par la guerre froide, une emprise des USA sur le Proche-Orient qui est une catastrophe, et une alliance avec une Turquie qui ne bénéficie qu'à un pays musulman ennemi de nos valeurs et de notre civilisation chrétiennes -ou ce qu'il en reste, quenous n'avons pas détruit nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:36

Jonas et le signe a écrit:
SJA a écrit:
Jonas et le signe a écrit:

Ray, je ne comprend pas votre commentaire... voulez-vous dire que JKerry a approuvé l'agression azérie, ds la mesure où ça peut contrer Poutine?



Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.

Il y a juste Putin qui fait chauffer le chaudron pour justifier une intervention, guerroyer contre la Turquie avec impossibilité pour l'OTAN de réagir.

Son but est d'affaiblir suffisamment l'OTAN pour envahir l'Europe de l'Est.

Même s'il s'avérait que vous disiez vrai, le chaudron n'a pas besoin de Poutine pour chauffer entre azeris et arméniens.
quant à l'affaiblissement de l'OTAN, il serait bien temps de constater qu'elle est devenu inutile, sauf pour perpétuer une domination US sur l'Europe qui n'est plus justifiée par la guerre froide, une emprise des USA sur le Proche-Orient qui est une catastrophe, et une alliance avec une Turquie qui ne bénéficie qu'à un pays musulman ennemi de nos valeurs et de notre civilisation chrétiennes -ou ce qu'il en reste, quenous n'avons pas détruit nous-mêmes.

L'OTAN est indispensable alors que le budget de la défense Russe a triplé entre 2000 et 2016.

Que la Russie envahit ses voisins européens.

Allez dire à la Pologne que l'OTAN ne leur sert à rien, vous allez voir comment vous allez être reçu.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:37

[quote]
SJA a écrit:


Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.


"Escalade" entre les deux parties si vous préférez;
Mais si une des partie a plus intérêt que l'autre à ranimer le conflit armé, c'est le côté azéri,
-parce que crise économique et besoin de détourner l'attention de la population mécontente sur les voisins traditionnellement détestés
-parce que humiliation nationale depuis vingt ans, alors que les azéris sont plus nombreux, plus riches et mieux armés
-parce que soutien diplomatique -ou à tout le moins rodomontades de la part d'Erdogan

inversement,
-les arméniens du Karabakh ont, eux, intérêt au pourrissement de la situation, car ils possèdent la région où ils sont en position de force; toute relace des opérations pourrait bien remettre en cause cet état de choses sur le terrain
-l'Arménie entretient de bonnes relations avec l'Iran et la Russie, et que des démonstrations d'agressivité de la part des habitants du Karabakh pourrait nuire à ces bonnes relations.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:40

Pourquoi croyez vous que Putin créer sa Waffen SS ?

Pour faire des défilés à la gloire des ses collègues du KGB que la Russie n'a jamais jugé ?

le président russe aura une garde armée forte de 400 000 hommes qui lui sera directement soumise.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:47

Jonas et le signe a écrit:
Citation :
SJA a écrit:


Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.


"Escalade" entre les deux parties si vous préférez;
Mais si une des partie a plus intérêt que l'autre à ranimer le conflit armé, c'est le côté azéri,
-parce que crise économique et besoin de détourner l'attention de la population mécontente sur les voisins traditionnellement détestés
-parce que humiliation nationale depuis vingt ans, alors que les azéris sont plus nombreux, plus riches et mieux armés
-parce que soutien diplomatique -ou à tout le moins rodomontades de la part d'Erdogan

inversement,
-les arméniens du Karabakh ont, eux, intérêt au pourrissement de la situation, car ils possèdent la région où ils sont en position de force; toute relace des opérations pourrait bien remettre en cause cet état de choses sur le terrain
-l'Arménie entretient de bonnes relations avec l'Iran et la Russie, et que des démonstrations d'agressivité de la part des habitants du Karabakh pourrait nuire à ces bonnes relations.

C'est pour cela que Putin pousse les Azeri au crime.

En donnant des secret militaires arméniens aux azeri par exemle.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:49

SJA a écrit:


L'OTAN est indispensable alors que le budget de la défense Russe a triplé entre 2000 et 2016.

Que la Russie envahit ses voisins européens.

Allez dire à la Pologne que l'OTAN ne leur sert à rien, vous allez voir comment vous allez être reçu.


C'est aux européens de se défendre; pas aux américains.

La Russie a envahi la Transnistrie? La Biélorussie? Elle a envahi l'Ukraine (travaillée par la CIA, et qui méprise les droits linguistiques de ses citoyens russophones)? Les baltes, (qui chassent leurs citoyens russes)? etc.
Poutine a pris la Crimée, historiquement russe depuis trois siècles, qui a donné son assentiment à 85%...

Je comprend évidemment la crainte des polonais, mais elle n'est rationnellement fondée que sur l'inexistence d'une défense européenne. D'ailleurs les temps ont bien changé depuis 1939...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 10:51

SJA a écrit:
Jonas et le signe a écrit:
Citation :
SJA a écrit:


Il n'y a pas plus d'agression Azeri que de beure au bip.


"Escalade" entre les deux parties si vous préférez;
Mais si une des partie a plus intérêt que l'autre à ranimer le conflit armé, c'est le côté azéri,
-parce que crise économique et besoin de détourner l'attention de la population mécontente sur les voisins traditionnellement détestés
-parce que humiliation nationale depuis vingt ans, alors que les azéris sont plus nombreux, plus riches et mieux armés
-parce que soutien diplomatique -ou à tout le moins rodomontades de la part d'Erdogan

inversement,
-les arméniens du Karabakh ont, eux, intérêt au pourrissement de la situation, car ils possèdent la région où ils sont en position de force; toute relace des opérations pourrait bien remettre en cause cet état de choses sur le terrain
-l'Arménie entretient de bonnes relations avec l'Iran et la Russie, et que des démonstrations d'agressivité de la part des habitants du Karabakh pourrait nuire à ces bonnes relations.

C'est pour cela que Putin pousse les Azeri au crime.

En donnant des secret militaires arméniens aux azeri par exemle.

je viens de vous montrer que les azéris n'ont pas besoin d'être poussés au crime.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 11:57

SJA a écrit:
La propagande de Poutine se lance dans la glorification du régime au 100000000 de morts !

Ou voyez-vous cela ?
Au contraire, il a répété à de nombreuses reprises que la période soviétique était une parenthèse de l'histoire de la Russie, et qu'il considérait Lénine comme un traître.
Comme glorification, on a trouvé mieux.




SJA a écrit:
L'OTAN est indispensable alors que le budget de la défense Russe a triplé entre 2000 et 2016.

Aller, encore du factuel pour vous.  salut

Dépense militaires dans le monde ? :
 

De rien.  Mr.Red


Jonas et le signe a écrit:
je viens de vous montrer que les azéris n'ont pas besoin d'être poussés au crime.

Vous avez beau lui montrer par a+b, il est en boucle comme un disque rayé.


Dernière édition par Ray le Jeu 07 Avr 2016, 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 12:07

[quote="SJA"]Pourquoi croyez vous que Putin créer sa Waffen SS ?

et pquoi Guantanamo n'est-il pas fermé en dépit des promesses d'Obama?
non, plus sérieusement, pquoi on n'en fait pas autant en France, alors que nous avons plus que jamais besoin de renforcer nos moyens de lutte contre un ennemi extérieur et intérieur?


Pour faire des défilés à la gloire des ses collègues du KGB que la Russie n'a jamais jugé ?

si c'est pas pour ça, c'est donc pas grave[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 12:18

Ah sinon, incidemment :

Il est fait état de la présence de soldats turcs dans les forces musulmanes azerbaidjanaises attaquant le Haut-Karabagh chrétien depuis samedi.

A confirmer, mais cela ne serait pas une surprise. On voit bien où veut en venir Erdogan.

http://hetq.am/eng/news/67045/hetq-editor-mataghis-never-captured-combatants-from-turkey-suffer-heavy-losses.html
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 12:43

Artsakh: c'est le nom que les arméniens donnent au Karabakh: je propose de changer dans ce sens le nom de la région dans le titre du fil et ds nos interventions; parce que je pense que nous sommes tous de coeur avec le peuple arménien.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 16:16

Jonas et le signe a écrit:
Artsakh: c'est le nom que les arméniens donnent au Karabakh: je propose de changer dans ce sens le nom de la région dans le titre du fil et ds nos interventions; parce que je pense que nous sommes tous de coeur avec le peuple arménien.

Je changerai le nom quand il rentreront dans l'OTAN.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Karabagh, la toute nouvelle guerre    Jeu 07 Avr 2016, 16:20

Et le génocide arménien n'est pas un fait de l'islam ou de la Turquie mais de la franc-maconnerie.

Talaat Pacha premier ministre ayant ordonné le génocide était Grand Maitre de la loge turque.

Il a été condamné à mort par la République Turquie pour le génocide.

Revenir en haut Aller en bas
 
Karabagh, la toute nouvelle guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle guerre mondiale?
» lumière inhabituelle d'un météore avec énorme explosion en Russie : signe d'une nouvelle guerre...
» Y aura-t-il la guerre ?
» Toute nouvelle sur ce forum : et si c'était une d.s ?
» Bonjour!! Forest toute nouvelle dans ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: