DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Triduum Pascal avec le Pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Triduum Pascal avec le Pape François   Mer 23 Mar 2016 - 20:58

Lors de l'Audience générale consacrée au triduum pascal le Pape demande à tous de s'unir dans la ferme condamnation des attentats terroristes de Bruxelles- Cruelles atrocités

2016-03-23 L’Osservatore Romano

Un « Je vous salue Marie » et une prière silencieuse «pour les morts, pour les blessés, pour les familles et pour tout le peuple belge»: c'est ce qu'a demandé le Pape François au lendemain des attentats terroristes qui ont eu lieu le mardi 22 mars à Bruxelles. Et tous les fidèles présents sur la place Saint-Pierre, lors de l'Audience générale du mercredi 23, se sont unis au Pape pour témoigner de leur proximité à la population, aux parents des victimes et à ceux qui sont hospitalisés à la suite de ce que François a défini sans hésitation de «cruelles atrocités qui ne causent que mort, terreur et horreur».

En adressant un nouvel «appel à toutes les personnes de bonne volonté pour s'unir dans la condamnation unanime» de ce qui est arrivé, le Pape a invité à «persévérer dans la prière et à demander au Seigneur, en cette semaine sainte, de réconforter les cœurs affligés» et surtout «de convertir les cœurs» des terroristes, en les définissant comme des «personnes aveuglées par le fondamentalisme cruel».

Auparavant, en poursuivant ses réflexions hebdomadaires sur le thème de l'année sainte, François avait parlé du triduum pascal en ce jubilé de la miséricorde. «Nous vivrons le Jeudi, le Vendredi et le Samedi saint — a-t-il exhorté — comme des moments forts qui nous permettent d’entrer toujours plus dans le grand mystère de notre foi: la Résurrection de notre Seigneur Jésus Christ. Au cours de ces trois jours, tout parle de miséricorde, parce que tout rend visible jusqu’où peut arriver l’amour de Dieu», qui «n'a pas de limites» et «ne connaît pas d'obstacles». Du reste, a-t-il expliqué, «la passion de Jésus dure jusqu’à la fin du monde, parce que c’est une histoire de partage avec les souffrances de toute l’humanité et une présence permanente dans les événements de la vie personnelle de chacun de nous». En somme, «le Triduum pascal est la mémoire d’un drame d’amour qui nous donne la certitude que nous ne serons jamais abandonnés dans les épreuves de la vie».

François s'est en particulier arrêté sur le Samedi saint, «le jour du silence de Dieu. Ce doit être un jour de silence — a-t-il ajouté au texte préparé — et nous devons tout faire afin que ce soit pour nous précisément une journée de silence, comme elle l’a été en ce temps: le jour du silence de Dieu». Dans cet engagement, a-t-il dit, «cela nous fera du bien de penser au silence de la Vierge, “la Croyante”, qui attendait en silence la résurrection. La Vierge devra être l’icône, pour nous». Et à ce propos, le Pape a parlé de l'expérience de Julienne de Norwich (1342-1416), la mystique anglaise «qui a écrit des pages sublimes sur l’amour du Christ».

Audience générale du Pape

PAPE FRANÇOIS

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 23 mars 2016

Frères et sœurs, notre réflexion sur la miséricorde de Dieu nous introduit aujourd’hui au Triduum pascal. En ces trois jours, tout nous parle de miséricorde et nous montre que l’amour de Dieu n’a pas de limites. Le Jeudi-Saint, Jésus institue l’Eucharistie ; c’est l’amour qui se fait service. Jésus se donne à nous et nous demande de demeurer en lui pour faire la même chose. Le Vendredi-Saint est le sommet de l’amour. La mort de Jésus sur la croix exprime l’amour donné jusqu’au bout, sans fin, un amour qui n’exclut personne.  Si Dieu nous a aimés jusque-là, nous pouvons et nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres. Enfin, le Samedi-Saint est le jour du silence de Dieu, un silence qui exprime l’amour comme solidarité avec les abandonnés de toujours. Dieu se tait par amour dans l’attente de la résurrection. Tout cela est un grand mystère d’amour et de miséricorde. Et nos paroles sont bien pauvres pour l’exprimer. Laissons-nous envelopper par la miséricorde de Dieu qui vient à notre rencontre et accueillons dans notre cœur la grandeur de cet amour dans l’attente de la Résurrection.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Mer 23 Mar 2016 - 21:01

Le Pape lavera les pieds à douze hôtes du centre d'accueil - Jeudi saint parmi les réfugiés

2016-03-22 L’Osservatore Romano

Jeudi saint prochain, le Pape François se rendra à Castelnuovo di Porto pour passer un peu de temps avec les jeunes réfugiés hôtes du Centre d'accueil pour demandeurs d'asile. Il s'agit d'un signe simple mais éloquent. La visite sera accompagnée par la célébration du rite du lavement des pieds. Le Pape se penchera devant douze réfugiés et leur lavera les pieds comme signe du service et de l'attention à leur situation.

Au cours de l'audience jubilaire du samedi 12 mars, le Pape François commentant précisément le geste du lavement des pieds a dit : « En lavant les pieds des apôtres, Jésus a voulu révéler la manière d’agir de Dieu à notre égard, et donner l’exemple de son «commandement nouveau» (Jn 13, 34) de nous aimer les uns les autres comme Il nous a aimés, c’est-à-dire en donnant sa vie pour nous ». Et afin d'entrer plus encore dans le cœur du sujet, il a ajouté. « L’amour est donc le service concret que nous rendons les uns aux autres. L’amour n’est pas fait de mots, mais d’œuvres et de service; un service humble, fait dans le silence et dans le secret... s’exprime dans le partage des biens matériels, pour que personne ne soit dans le besoin. Le partage et le dévouement à ceux qui sont dans le besoin est un style de vie que Dieu suggère également à de nombreuses personnes non chrétiennes, comme voie d’authentique humanité ».

A la lumière de ces considérations l'on peut comprendre la valeur symbolique que le Pape François souhaite donner à sa visite au Centre d'accueil de Castelnuovo di Porto et son abaissement pour laver les pieds des réfugiés. Il veut nous dire que l'attention envers les plus faibles en ce moment historique est nécessaire ; que nous sommes tous appelés à leur restituer leur dignité sans avoir recours à des subterfuges. Il nous pousse à nous tourner vers Pâque avec les yeux de qui fait de sa foi une vie vécue au service de ceux qui portent sur leur visage les signes de la souffrance et de la violence. Nombre de ces jeunes ne sont pas catholiques. Le signe du Pape François devient donc encore plus éloquent. Il montre la voie du respect comme route maîtresse pour la paix. Respect, dans sa valeur sémantique, signifie s'apercevoir qu'il y a une autre personne à mes côtés. Une personne qui marche avec moi, souffre avec moi, est dans la joie avec moi. Une personne sur qui, un jour, je pourrai m'appuyer pour trouver un soutien. En lavant les pieds des réfugiés, le Pape François demande respect pour chacun de nous.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Jeu 24 Mar 2016 - 10:00

Jeudi Saint

Le mot de François

Du haut de la croix, un cri : cri d’abandon au moment de la mort, cri de confiance dans la souffrance, cri de l’enfantement d’une vie nouvelle. Te voici suspendu à l’Arbre de la Vie, remettre ton esprit dans les mains du Père, faisant jaillir la vie en abondance et modelant la nouvelle créature. Nous aussi nous affrontons aujourd’hui les défis de ce monde : nous sentons que les vagues des préoccupations nous submergent et font vaciller notre confiance. Donne-nous Seigneur, la force de savoir intimement qu’aucune mort ne nous vaincra, tant que nous reposerons entre les mains qui nous ont formés et qui nous accompagnent.

Chemin de croix présidé par le pape François, Rome, 3 avril 2015

Prier

J’ai tout remis entre tes mains :Ce qui m’accable et ce qui me peine,Ce qui m’angoisse et ce qui me gêne,Et le souci du lendemain.J’ai tout remis entre tes mains.J’ai tout remis entre tes mains :Le lourd fardeau traîné naguère,Ce que je pleure, ce que j’espère,Et le pourquoi de mon destin.J’ai tout remis entre tes mains.J’ai tout remis entre tes mains :Que ce soit la joie, la tristesse,La pauvreté ou la richesse,Et tout ce que jusqu’ici j’ai craint.J’ai tout remis entre tes mains.J’ai tout remis entre tes mains :Que ce soit la mort ou la vie,La santé, la maladie,Le commencement ou la fin.Car tout est bien entre tes mains.Bien que dans l’épreuve, aujourd’hui, je crois.

Anonyme> Extrait du recueil de prières : Abba (éditions Bayard)

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume C



Masculin Messages : 236
Inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Jeu 24 Mar 2016 - 18:15

Commentaire du jour

Saint Antoine de Padoue (v. 1195-1231), franciscain, docteur de l'Église
Sermons pour le dimanche et les fêtes, Jeudi saint (trad. Bayart, Éds. franciscaines 1944, p. 120 rev.)

« Je suis au milieu de vous comme celui qui sert » (Lc 22,27)

     « Se levant de table, Jésus quitte son vêtement, prend un linge et s'en ceint. Puis il met de l'eau dans un bassin et commence à laver les pieds de ses disciples. » On lit dans la Genèse un récit du même genre. Abraham dit aux messagers, aux trois anges qui le visitent : « Je vais vous apporter un peu d'eau ; vous vous laverez les pieds et vous vous reposerez sous cet arbre ; je placerai devant vous une bouchée de pain, et vous reprendrez des forces » (18,4-5). Ce qu'Abraham a fait pour les trois anges, le Christ l'a fait pour ses apôtres, ces messagers de la vérité, qui allaient annoncer au monde entier la foi de la Trinité Sainte.

     Il s'incline devant eux comme un enfant ; il s'incline et leur lave les pieds. Quelle humilité incompréhensible, quelle bonté inexprimable ! Lui que les anges adorent dans le ciel, il est aux pieds de ces pêcheurs ! Cette face qui fait trembler les anges se penche sur les pieds de ces pauvres ! C'est pourquoi Pierre est saisi de crainte... Après leur avoir lavé les pieds, il les fait « se reposer sous l'arbre », comme il est dit dans le Cantique des Cantiques : « Je me suis assis à l'ombre de celui que j'ai désiré, et son fruit est doux à mon palais » (2,3). Ce fruit, c'est son Corps et son Sang, qu'il leur a donnés en ce jour. C'est la « bouchée de pain » qu'il a placée devant eux, et qui les a réconfortés pour les travaux qu'ils devaient entreprendre…

     Voilà « le festin de viandes grasses et de moelle que le Seigneur de l'univers prépare pour tous les peuples sur cette montagne » (Is 25,6)... Dans la chambre haute, là où les apôtres recevront le Saint Esprit au jour de la Pentecôte, aujourd'hui le Seigneur de l'univers fait un festin pour tous les peuples qui croient en lui… C'est ce que fait l'Église aujourd'hui dans le monde entier. C'est pour elle que le Christ a préparé ce festin sur le mont Sion, cette nourriture qui nous restaure, son vrai Corps, riche de toute vertu spirituelle et de toute charité. Il l'a donné à ses apôtres, et il leur a commandé de le donner à ceux qui croient en lui.

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=commentary&localdate=20140417


Je souhaite un bon triduum pascal à tous les membres du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Jeu 24 Mar 2016 - 21:11



1 - La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain;
En signe de sa mort le rompit de sa main:
"Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne
Afin de racheter tous mes frères humains."

2 – Après qu'il eut soupé pour la dernière fois
S'offrit comme victime au pressoir de la Croix:
"Mon sang, versé pour vous est le sang de l'Alliance
Amis, faites ceci en mémoire de moi."

3 – Et nous, peuple de Dieu nous en sommes témoins.
Ta mort, nous l'annonçons par ce pain et ce vin.
Jésus ressuscité ton église t'acclame.
Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin.

4 – Tu viens revivre en nous ton mystère pascal.
Eteins en notre chair le foyer de tout mal:
Nous sommes tes sarments, Sainte vigne du Père,
Fais nous porter du fruit pour le jour triomphal.

5 – Seigneur, nous attendons ton retour glorieux;
Un jour, tu nous prendras avec toi dans les cieux.
Ton Corps est la semence de vie éternelle:
Un jour, tu nous prendras à la table de Dieu.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Jeu 24 Mar 2016 - 21:13

Le Pape François lave les pieds de onze réfugiés hommes et femmes

2016-03-24 Radio Vatican

Ce jeudi 24 mars 2016, le Pape François a choisi de célébrer la messe de la Cène du Seigneur dans une structure hébergeant environ 900 jeunes réfugiés au nord de Rome, à Castelnuovo di Porto. Le pontife a lavé les pieds de douze jeunes demandeurs d’asile : quatre Nigérians catholiques, trois femmes érythréennes de confession copte, trois musulmans de différentes nationalités, un Indien de religion hindoue, et une assistante italienne.

Pour échanger avec les jeunes migrants de ce centre, le Pape François était secondé par trois interprètes : un Afghan, un Malien et un Érythréen. Les plus nombreux dans ce centre arrivent d’Erythrée, parmi lesquels 32 mineurs, suivis du Mali et du Nigéria. Dans la matinée, le Souverain Pontife avait fait parvenir aux jeunes demandeurs d’asile des œufs en chocolat, des ballons et un échiquier. Le foyer est dirigé par un Palestinien musulman.

Le Pape est arrivé dans ce centre de réfugiés vers 17h jeudi 24 mars. Ces longs bâtiments blancs qui abritent près de 900 migrants, composent l’un des plus grands centres en Italie. Le Saint-Père a été accueilli par des banderoles de « bienvenue » en différentes langues et des drapeaux dessinés des 25 nationalités présentes ici, portés par une foule de demandeurs d’asile en majorité africains et musulmans, installés dehors, prêts à faire la rencontre de ce Pape des périphéries.

François a choisi ce lieu pour célébrer la Cène du Seigneur, le dernier repas de Jésus avec ses disciples. « Il y a deux gestes », a dit le Pape devant eux sous un soleil couchant, « celui de Jésus qui sert et qui lave les pieds de ses disciples, lui qui est le Maitre et se fait le plus petit » et celui, opposé, de « Judas qui trahit Jésus pour de l’argent ».

Comme ces deux gestes lors de la Cène, « aujourd’hui aussi il y a deux gestes », explique le Saint Père. « Ce soir nous sommes tous réunis, ensemble, musulmans, hindous, catholiques, coptes, évangéliques, tous différents mais tous frères, tous enfants du même Dieu, qui veulent vivre en paix ; et il y a trois jours, un autre geste de destruction dans une ville d’Europe » poursuit le Pape, faisant référence aux attentats meurtriers de Bruxelles. « Comme judas, ceux-là veulent la guerre et le sang, ils ne veulent pas la paix et la fraternité. »

Après l’homélie, accompagné par des chants, le Pape s’est penché devant chacune des douze personnes, émues, assises devant lui. Tour à tour, il a lavé puis embrassé les pieds de onze réfugiés et une employée du centre d’accueil. « Un geste de fraternité » a dit le Pape, « que nous devons tous faire, car nous voulons tous vivre en paix. »

Le Saint-Père s’est aussi abaissé devant quatre femmes. Une nouveauté rendue possible par un décret publié au mois de janvier par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Le Pape François a fait ainsi modifier le Missel romain pour ouvrir aux femmes la possibilité de participer au lavement des pieds, lors de la messe du Jeudi saint. Car, comme le décret l’explique, le Christ est venu donner sa vie pour sauver l’ensemble du genre humain

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Jeu 24 Mar 2016 - 21:14

Les prêtres priés « d’exagérer en miséricorde » par le Pape François

2016-03-24 Radio Vatican

(RV) Célébration de la messe chrismale ce jeudi 24 mars 2016 dans la matinée dans la basilique Saint-Pierre. Les prêtres du diocèse de Rome, évêques et cardinaux ont renouvelé les promesses faites lors de leur ordination. L’huile des malades, des catéchumènes et le Saint-Chrême ont été bénis. Dans son homélie, le Pape François a développé une réflexion sur la miséricorde de Dieu, invitant les pasteurs à ne pas avoir peur « d’exagérer en miséricorde ». Il les a également appelés à un examen de conscience.

« Jésus ne combat pas pour consolider un espace de pouvoir. S’il brise les clôtures et remet en cause les sécurités, c’est pour ouvrir une brèche au torrent de miséricorde qu’il désire déverser sur la terre, avec le Père et l’Esprit ». Infinie et ineffable, la miséricorde de Dieu s’oppose, selon François, à l’indifférence et la violence. Elle est dynamique, toujours en chemin.

En faisant mémoire des gestes miséricordieux de Dieu à notre égard, nous pouvons lui demander plus, « brisant les schémas étroits dans lesquels nous enfermons tant de fois la surabondance de son cœur ».

Le Pape invite d’ailleurs les pasteurs, qui ont pour « tache » « d’incarner » la miséricorde à ne pas craindre d’exagérer dans leur témoignage et mission. Toute rencontre est une fête. Tout retour d’un fils égaré, l’objet d’une reconnaissance. « La miséricorde restaure tout et rend aux personnes leur dignité. C’est pourquoi, explique François, la réponse juste est de remercier avec effusion ». Ensuite, on peut demander pardon et réparer le mal commis.

Le pardon est d’ailleurs l’autre domaine dans lequel le Seigneur « exagère », faisant passer le pécheur « de la honte la plus honteuse à la dignité la plus haute, sans étape intermédiaire ». Nous devrions toujours nous maintenir « dans cette saine tension entre une honte digne et une dignité qui sait avoir honte : attitude de celui qui par lui-même cherche à s’humilier et s’abaisser, mais qui est capable d’accepter que le Seigneur l’élève pour le bien de la mission, sans s’y complaire ». Le Pape donne un modèle aux confesseurs, saint Pierre « qui se laisse longuement interroger sur son amour et, en même temps, renouvelle son acceptation du ministère de paître les brebis que le Seigneur lui confie ».

Examen de conscience

Au matin de ce Jeudi saint, le Pape a enfin tancé les maux dont souffrent les prêtres qui devraient plutôt s’identifier au peuple rejeté que le Seigneur sauve. « Chacun sait dans quelle mesure, souvent, nous sommes aveugles, privés de la belle lumière de la foi, non parce que nous n’aurions pas l’Évangile à portée de la main, mais par excès de théologies compliquées. Nous sentons que notre âme est assoiffée de spiritualité, mais non par manque d’Eau Vive – que nous buvons seulement à petits coups – mais par excès de spiritualité “pétillante”, de spiritualité “légère”. Nous nous sentons aussi prisonniers, non pas entourés, comme tant de peuples, par d’infranchissables murs de pierres ou par des clôtures d’acier, mais par une mondanité virtuelle qui s’ouvre et se ferme d’un simple clic. Nous sommes oppressés, non par des menaces et des bourrades, comme beaucoup de pauvre gens, mais par l’attrait de mille propositions de consommation dont nous ne pouvons pas nous défaire en nous secouant pour marcher, libres, sur les sentiers qui nous conduisent à l’amour de nos frères, au troupeau du Seigneur, aux brebis qui attendent la voix de leurs pasteurs. »

Comme les autres, Jésus vient racheter les prêtres « pour les transformer de pauvres et aveugles, de prisonniers et opprimés en ministres de miséricorde et de consolation ».

« Accueillons, avec une dignité qui sait avoir honte, la miséricorde dans la chair blessée de notre Seigneur Jésus-Christ, et demandons-lui de nous laver de tout péché et de nous libérer de tout mal ; et avec la grâce de l’Esprit Saint engageons-nous à communiquer la miséricorde de Dieu à tous les hommes, en pratiquant les œuvres que l’Esprit suscite en chacun pour le bien de tout le peuple fidèle de Dieu », conclue François.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Ven 25 Mar 2016 - 0:10

vendredi Saint


Le mot de François

Prions pour les victimes des guerres et de la violence qui dévastent, en notre temps, divers pays du Moyen-Orient, comme aussi d’autres parties du monde. Prions pour que les réfugiés et les migrants forcés puissent retourner le plus vite possible dans leurs maisons et sur leurs terres. Fais, Seigneur, que le sang des victimes innocentes soit la semence d’un nouvel Orient plus fraternel, plus pacifique et plus juste, et que cet Orient recouvre la splendeur de sa vocation de berceau de civilisation et de valeurs spirituelles et humaines.

Étoile de l’Orient, indique-nous la venue de l’Aube! Amen

Chemin de croix présidé par le pape François, Rome, 3 avril 2015


Prier

Seigneur, je suis au bout du rouleau.
J’essaie de faire ce qui est juste.
Je pense avoir raison :
Mais, Seigneur, je dois avouer que je suis
à bout de forces maintenant.
Je suis en train de balbutier, de craquer.
Et je ne peux pas laisser les gens me voir ainsi
parce que s’ils me voient perdant force et courage,
ils vont commencer eux aussi à s’effondrer.
Pasteur Martin Luther King Jr. (1929-1968)

> Extrait du recueil de prières : Abba (éditions Bayard)

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Ven 25 Mar 2016 - 9:42

Prière Universelle La Passion du Christ


A travers les lectures liturgiques de ce vendredi, Dieu, tu nous manifestes ton amour, ton pardon et ta tendresse. Avec toute confiance et d’un même cœur, nous nous adressons à toi avec nos faiblesses qui nous font nous éloigner de toi, ainsi qu’avec toutes les demandes pour nos frères et sœurs du monde entier :





Pour les Chrétiens persécutés

Que ces frères et sœurs persécutés sentent la présence vive et réconfortante du Seigneur ressuscité !

Pour l'Eglise

Dieu des pauvres, nous prions pour ton Eglise : qu’elle vive profondément de ta Parole en se rendant capable de partager la souffrance de tous ! Qu’elle défende les pauvres et prenne soin d’eux !

Pour le Pape

Dieu-Amour, nous prions pour le Pape : nous te rendons grâce pour la joie que tu nous donnes à travers notre St Père François. Que ton Esprit le guide et le garde toujours dans la simplicité et l’humilité !

Pour les Pasteurs de l'Eglise et les fidèles

Dieu du peuple en marche, nous prions pour tous les évêques, les diacres, les prêtres et les baptisés : qu’ils soient fidèles à leur mission ! Et que leur « oui » à la mission, à la vie soit renouvelé chaque jour par la joie et la paix qui viennent de toi !

Pour les catéchumènes

Dieu Sauveur, nous prions pour les futurs baptisés : sois toujours à côté d’eux pendant les jours ensoleillés et les nuits profondes de la foi ! Que ton Esprit les immerge dans la joie d’une vie nouvelle, d’une vie filiale !

Pour l'unité des Chrétiens

Dieu Trinité, nous prions pour l’unité des chrétiens : par ta vie, tu nous fais comprendre que nous sommes tous frères et sœurs, fasse que nous soyons unis pour vivre à ton image ! Que l’espérance de l’unité pour tous soit toujours à l’œuvre dans le cœur de chaque chrétien !

Pour les Frères Juifs

Dieu de Paix, nous prions pour le peuple de la Première Alliance : qu’ils progressent toujours dans ton amour et qu’ils soient fidèles à ton alliance !

Pour les frères et soeurs qui ne croient pas au Christ

Dieu de lumière, nous prions pour les croyants des autres confessions religieuses : qu’ils te découvrent, le Dieu Amour, le Dieu qui s’est abaissé, qui s’est fait cloué sur la croix pour sauver l’humanité ! Que leur cœur soit toujours authentique dans leurs quêtes de l‘absolu afin qu’ils parviennent à la connaissance de ta Vérité !

Pour les frères et soeurs qui ne croient pas en Dieu

Dieu de solidarité, nous prions pour tous les hommes et les femmes de la terre : que ta bonté et ta miséricorde soient parmi eux !

Pour les pouvoirs publics

Dieu de justice et de vérité, nous prions pour les responsables de notre société : aide-les à exercer leurs pouvoirs en vue du bien de tous !

Pour les personnes qui sont dans l'épreuve

Dieu de tendresse et de pitié, nous prions pour tous les gens qui souffrent et qui traversent des moments très difficiles dans leur vie : console-les, qu’ils soient soulagés et retrouvent la paix et la foi en Toi !


Dieu éternel et tout puissant, que la vénération du bois de la Croix nous aide à entrer, année après année, dans le mystère de ton Amour grâce à ton Fils, qui es venu nous conduire de la mort à la Vie. Lui qui vit et règne avec toi et ton Esprit pour les siècles des siècles. Amen


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Ven 25 Mar 2016 - 11:39


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Ven 25 Mar 2016 - 19:18


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Ven 25 Mar 2016 - 19:19

Le Chemin de Croix du Colisée, une tradition instaurée par Paul VI

2016-03-25 Radio Vatican

Ce 25 mars 2016, le Pape François préside le Chemin de Croix du Vendredi Saint, au Colisée, pour la 4e fois de son pontificat. Cette tradition de la méditation des 14 stations de la Via Crucis au Colisée, dans un lieu symbolique du martyre des chrétiens au temps des persécutions de l'Empire romain, a été instaurée par le bienheureux Paul VI en 1970.

Depuis 46 ans, ces méditations ont été l’occasion de mettre en avant différentes approches spirituelles de la Passion du Christ, et son actualisation dans le monde d’aujourd’hui.

Paul VI a présidé cette Via Crucis à neuf reprises. Après des textes bibliques en 1970 , il s’est appuyé les autres années sur différents auteurs chrétiens anciens: saint Léon Le Grand en 1971, saint Augustin en 1972, saint François de Sales en 1973, saint Ambroise en 1974, saint Paul de la Croix en 1975, divers Pères de l’Église en 1976, sainte Thérèse d’Avila en 1977 et saint Bernard de Clairvaux en 1978.

Jean-Paul II, après avoir utilisé des extraits de discours de Paul VI en 1979, s’est à nouveau appuyé sur des auteurs classiques, avec des extraits de la Règle de saint Benoît en 1980, des textes de sainte Catherine de Sienne en 1981, de saint Bonaventure en 1982, et de la bienheureuse Angèle de Foligno en 1983.

En 1984, Jean-Paul II avait assuré lui-même les méditations, destinées aussi au public polonais.

À partir de l’année suivante, ces méditations ont été confiées essentiellement à des personnalités contemporaines, issues de sphères très éclectiques du christianisme,dressant en trois décennies un riche panel de la diversité des sources d'inspiration qui alimentent la foi chrétienne. En 1985, ce fut Italo Alighiero Chiusano, un écrivain italien d’origine polonaise. En 1986, l’écrivain français André Frossard, membre de l’Académie française. En 1987, le cardinal salésien Miguel Orlando Bravo, archevêque de Managua, au Nicaragua. Et en 1988, le théologien suisse Hans Urs von Balthasar, décédé quelques mois plus tartd alors qu’il allait être créé cardinal.

En 1989, Jean-Paul II confia ces médiations à un écrivain polonais, Marek Swarnicki. En 1990, pour la première fois, le regard fut tourné vers la Terre Sainte, la Terre de Jésus, avec le Patriarche latin de Jérusalem, Sa Béatitude Michel Sabbah. En 1991, deux prêtres de l’Ordre des Servites de Marie, le père Ignazio Calabuig (espagnol) et le père Silvano Maggiani (italien) furent chargé des méditations. En 1992, ce fut Mgr Miroslav Vlk, archevêque de Prague, venu d’un pays qui s’appelait encore la Tchécoslovaquie, et qui serait créé cardinal deux ans plus tard.

En 1993, pour la première fois, les méditations ont été confiées à une femme, en l’occurrence une religieuse bénédictine : mère Anna Maria Canopi, abbesse de Saint-Jules.

Nouvelle innovation en 1994, avec cette fois une personnalité non catholique, et un signe fort pour l’œcuménisme : le patriarche de Constantinople, Bartholomée 1er. En 1995, ce fut le tour d’une religieuse protestante, sœur Minke de Vries, supérieure de la communauté œcuménique de Grandchamp, en Suisse.

En 1996, Jean-Paul II confia l'écriture de ces méditations au cardinal Vinko Puljic, archevêque de Sarajevo, capitale d’une Bosnie-et-Herzégovine qui venait d’accéder à l’indépendance dans des circonstances tragiques.

Les deux années suivantes furent encore l’occasion d’exprimer de nouvelles ouvertures œcuméniques : avec en 1997, Karékine 1er, catholicos de tous les Arméniens, et en 1998, le théologien orthodoxe français Olivier Clément. En 1999, Jean-Paul II confiait ces méditations à un poète italien : Mario Luzi.

Après avoir assuré lui-même, comme en 1984, les méditations du Chemin de Croix lors du Jubilé de l’an 2000, Jean-Paul II était revenu en 2001 à un auteur disparu : le cardinal Newman, théologien anglican converti au catholicisme au XIXe siècle. Il a été, depuis, béatifié par Benoît XVI lors de sa visite au Royaume-Uni en 2010.

En 2002, le choix audacieux fut fait de confier les 14 méditations à des journalistes accrédités en Salle de presse du Saint-Siège : John Thavis (États-Unis), Alexeï Bukalov (Russie), Henri Tincq ( France, alors chroniqueur religieux du journal Le Monde). Greg Burke, (États-Unis, alors correspondant de Fox News, devenu en 2016 vice-directeur de la Salle de presse du Saint-Siège), Angel Gómez Fuentes (Espagne), Erich Kusch (Allemagne), Hiroshi Miyahira (Japon), Jacek Moskwa (Pologne), Marina Ricci (Italie), Aura Miguel Vistas (Portugal), Luigi Accattoli (Italie), Sophie de Ravinel (France, agence I.MEDIA) Valentina Alazraki (Mexique), et Marie Czernin (Allemagne).

En 2003 furent utilisés des textes rédigés par Karol Wojtyla avant qu’il ne devienne Pape, lors de la retraite que l'archevêque de Cracovie avait prêchée à la Curie romaine en 1976. En 2004, Jean-Paul II confia la rédaction des méditations au père André Louf, moine bénédictin et ancien abbé du Mont-des-Cats, dans le Nord de la France.

En 2005, l’état de santé critique de Jean-Paul II ne lui permit pas d’assister au Chemin de Croix. Il fut cette année-là présidé par le cardinal-vicaire de Rome, Camillo Ruini, et c’est le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal allemand Joseph Ratzinger, qui fut chargé des méditations. Sa description de l’Église comme d’une «barque qui prend l’eau» rencontra un énorme retentissement médiatique. Devenu Pape moins d’un mois plus tard sous le nom de Benoît XVI, Joseph Ratzinger allait entreprendre un chemin courageux et complexe de purification de l’Église.

En 2006 Benoît XVI a confié la rédaction du chemin de Croix à Mgr Angelo Comastri, archiprêtre coadjuteur de la basilique Saint-Pierre, et en 2007, ce fut le tour d’un prélat italien connu pour son érudition biblique, Mgr Gianfranco Ravasi, qui deviendrait quelques mois plus tard archevêque et président du Conseil pontifical pour la Culture.

En 2008, le cap fut mis vers la Chine, avec le cardinal Joseph Zen Ze-kiun, évêque de Hong Kong, puis vers l’Inde en 2009 avec Mgr Thomas Menamparampil, archevêque de Guwahati.

En 2010, c’est le cardinal Camillo Ruini, vicaire général de Rome, qui fut chargé des méditations. En 2011, Benoît XVI les confia à une moniale augustinienne, sœur Maria Rita Piccione, et en 2012 à un couple italien membre du mouvement des Focolari, Danilo et Anna Maria Zanzucchi.

Pour 2013, quelques mois après son voyage au Liban, Benoît XVI confia ces méditations à des jeunes du pays du Cèdre, guidé par le Patriarche maronite, le cardinal Bechara Boutros Raï. Ce Vendredi Saint fut le premier du Pape François.

Depuis, c’est toujours à des évêques italiens que le Pape argentin a confié ces méditations : Mgr Giancarlo Bregantini, évêque de Campobasso, en 2014, Mgr Renato Corti, évêque émérite de Novara, en 2015, et donc enfin cette année le cardinal Gualtiero Bassetti, archevêque de Pérouse.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Sam 26 Mar 2016 - 9:27

samedi Saint

Le mots de François

Nous avons reçu la liberté des enfants de Dieu pour ne pas retourner à l’esclavage ; la vie nous a été donnée en abondance, pour ne plus nous contenter d’une vie privée de beauté et de signification.Seigneur Jésus, fais de nous des enfants de la lumière qui ne craignent pas les ténèbres. Nous te prions aujourd’hui pour tous ceux qui cherchent le sens de la vie et pour ceux qui ont perdu l’espérance, afin qu’ils croient en ta victoire sur le péché et sur la mort. Amen.

Chemin de croix présidé par le pape François, Rome, 3 avril 2015


Prier

Ô mon Dieu
je me sens tellement vide,
et sans force.

Il ne me reste plus rien de tout mon bonheur,
rien que le silence et l’absence.

Tout est fini, mort, absurde.

Et dans ce grand trou noir,
je veux, moi aussi,
disparaître pour toujours.

Je n’en peux plus de chercher sans espoir,
noyé de solitude…

Seigneur, où es-tu ?
Vas-tu venir à mon secours ?
Je ne peux rester seul.

J’ai besoin de ta présence,
toi mon Dieu, ne m’abandonne pas.

Père Philippe Aviron-Violet (né en 1944)

> Extrait du recueil de prières : Abba (éditions Bayard)

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: mm   Sam 26 Mar 2016 - 12:07

peut etre deja poster mais au cas ou...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Sam 26 Mar 2016 - 15:32

La supplication du Pape François lors du Chemin de Croix au Colisée

2016-03-25 Radio Vatican

Le Pape François a présidé ce vendredi 25 mars 2016, pour la 4e fois de son pontificat, le Chemin de Croix au Colisée. Au terme de la méditation des 14 stations, le Saint-Père a prononcé une prière d'une grande force, mettant en évidence la présence de la Croix dans les souffrances du monde d'aujourd'hui.

Il a notamment évoqué la situation des minorités persécutées en Orient («nos sœurs et nos frères tués, brûlés vifs, égorgés et décapités avec des épées barbares et dans le silence lâche»), des victimes des guerres («les visages des enfants, des femmes et des personnes, épuisés et apeurés qui fuient les guerres et les violences et ne trouvent souvent que la mort et tant de Pilate aux mains lavées»), ou encore la question douloureuse des abus sexuels dans le clergé («les ministres infidèles qui au lieu de se dépouiller de leurs vaines ambitions dépouillent même les innocents de leur dignité»).

Dans cette prière aux accents dramatiques et d'une actualité brûlante, le Saint-Père a aussi évoqué le drame des migrants morts en mer : «nous te voyons encore aujourd’hui dans notre Méditerranée et dans la Mer Égée devenues un cimetière insatiable, image de notre conscience insensible et droguée», ou encore le terrorisme islamiste : «les fondamentalismes et dans le terrorisme des adeptes de certaines religions qui profanent le nom de Dieu et l’utilisent pour justifier leurs violences inouïes».

Dans un autre registre, il a aussi évoqué les dérives laïcistes de l'Europe, évoquant, tout en s'adressant à la Croix, «ceux qui veulent t’enlever des lieux publics et t’exclure de la vie publique, au nom de quelque paganisme laïc ou même au nom de l’égalité que tu nous as toi-même enseignée».

Mais il a aussi demandé à la Croix du Christ de montrer aux hommes d'aujourd'hui que «l’apparente victoire du mal se dissipe devant le tombeau vide et face à la certitude de la Résurrection et de l’amour de Dieu que rien ne peut vaincre ou obscurcir ou affaiblir».

Texte intégral de la prière du Pape : «Ô Croix du Christ»

«Ô Croix du Christ, symbole de l’amour divin et de l’injustice humaine, icône du sacrifice suprême par amour et de l’égoïsme extrême par stupidité, instrument de mort et chemin de résurrection, signe de l’obéissance et emblème de la trahison, échafaud de la persécution et étendard de la victoire.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dressée en nos sœurs et nos frères tués, brûlés vifs, égorgés et décapités avec des épées barbares et dans le silence lâche.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les visages des enfants, des femmes et des personnes, épuisés et apeurés qui fuient les guerres et les violences et ne trouvent souvent que la mort et tant de Pilate aux mains lavées.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les docteurs de la lettre et non de l’esprit, de la mort et non de la vie, qui au lieu d’enseigner la miséricorde et la vie, menacent de punition et de mort et condamnent le juste.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les ministres infidèles qui au lieu de se dépouiller de leurs vaines ambitions dépouillent même les innocents de leur dignité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les cœurs endurcis de ceux qui jugent facilement les autres, cœurs prêts à les condamner même à la lapidation, sans jamais s’apercevoir de leurs propres péchés et de leurs fautes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les fondamentalismes et dans le terrorisme des adeptes de certaines religions qui profanent le nom de Dieu et l’utilisent pour justifier leurs violences inouïes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui en ceux qui veulent t’enlever des lieux publics et t’exclure de la vie publique, au nom de quelque paganisme laïc ou même au nom de l’égalité que tu nous as toi-même enseignée.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les puissants et dans les vendeurs d’armes qui alimentent le four des guerres avec le sang innocent des frères.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les traitres qui, pour trente deniers, livrent n’importe qui à la mort.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les voleurs et les corrompus qui au lieu de sauvegarder le bien commun et l’éthique se vendent dans le misérable marché de l’immoralité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les sots qui construisent des entrepôts pour conserver des trésors qui périssent, laissant Lazare mourir de faim à leurs portes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les destructeurs de notre “maison commune” qui par leur égoïsme ruinent l’avenir des générations futures.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes âgées abandonnées de leurs proches, dans les personnes avec un handicap et dans les enfants sous-alimentés et écartés par notre société hypocrite et égoïste.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans notre Méditerranée et dans la Mer Égée devenues un cimetière insatiable, image de notre conscience insensible et droguée.

Ô Croix du Christ, image de l’amour sans fin et chemin de la Résurrection, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes bonnes et justes qui font le bien sans chercher les applaudissements ou l’admiration des autres.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les ministres fidèles et humbles qui éclairent l’obscurité de notre vie comme des bougies qui se consument gratuitement pour éclairer la vie de ceux qui sont les derniers.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les visages des sœurs et des personnes consacrées – les bons samaritains – qui abandonnent tout pour panser dans le silence évangélique, les blessures de la pauvreté et de l’injustice.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les miséricordieux qui trouvent dans la miséricorde l’expression la plus haute de la justice et de la foi.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes simples qui vivent joyeusement leur foi dans le quotidien et dans l’observance filiale des commandements.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les repentis qui savent, de la profondeur de la misère de leurs péchés, crier : Seigneur, souviens-toi de moi dans ton Royaume !

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les bienheureux et dans les saints qui savent traverser l’obscurité de la nuit de la foi sans perdre la confiance en toi et sans prétendre comprendre ton silence mystérieux.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les familles qui vivent leur vocation au mariage avec fidélité et fécondité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les bénévoles qui secourent généreusement les personnes dans le besoin et celles qui sont battues.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les persécutés pour leur foi qui dans la souffrance continuent à rendre un témoignage authentique à Jésus et à l’Évangile.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les rêveurs qui vivent avec un cœur d’enfant et qui travaillent chaque jour pour rendre le monde un peu meilleur, plus humain et plus juste.

Dans ta sainte Croix, nous voyons Dieu qui aime jusqu’au bout, et nous voyons la haine qui fait la loi et assèche les cœurs et les esprits de ceux qui préfèrent les ténèbres à la lumière.

Ô Croix du Christ, Arche de Noé qui a sauvé l’humanité du déluge du péché, sauve-nous du mal et du malin ! Ô Trône de David et sceau de l’alliance divine et éternelle, réveille-nous des séductions de la vanité ! Ô cri d’amour, suscite en nous le désir de Dieu, du bien et de la lumière.

Ô Croix du Christ, enseigne-nous que l’aube du soleil est plus forte que l’obscurité de la nuit. Ô Croix du Christ, enseigne-nous que l’apparente victoire du mal se dissipe devant le tombeau vide et face à la certitude de la Résurrection et de l’amour de Dieu que rien ne peut vaincre ou obscurcir ou affaiblir. Amen !»

14 stations qui font écho aux souffrances contemporaines

Auparavant, les réfugiés, les chrétiens persécutés, la famille et spécialement les personnes âgées, les femmes et les enfants victimes d’abus, ont été également au cœur des méditations des 14 stations du Chemin de Croix, préparées par le cardinal Gualtiero Bassetti.

Face à la «peur de celui qui est différent, de l’étranger, du migrant», il a appelé à «essuyer les larmes et le sang des vaincus, de ceux que la société riche et insouciante écarte sans scrupule». L’archevêque de Pérouse a prié aussi «pour les chrétiens tués en haine de la foi» et pour «les victimes de toute persécution». Le cardinal Bassetti est aussi revenu sur les blessures de la famille, évoquant les «mariages ratés», des «familles brisées», la détresse des hommes et des femmes «qui pensent n’avoir plus de dignité parce qu’ils n’ont pas de travail».

Dénonçant aussi la banalisation du mal, il a mis l’accent sur l’esclavage des enfants et l'une des plaies «les plus douloureuses» de l’humanité, à savoir la pédophilie : «les plaies des enfants profanés dans leur intimité». Il a aussi appelé à protéger les femmes qui sont «objet d’exploitation et de violence» et à respecter «la faiblesse et la sacralité du corps qui vieillit et meurt».

Des porteurs de la Croix représentatifs de l'universalité de l'Église

Le choix des porteurs de la Croix s'est situé, comme chaque année, dans une logique de communion entre l'Église de Rome et toute l'Église universelle. Le cardinal Agostino Vallini, vicaire général de Rome, a porté la Croix pour la 1ère et la 14e et dernière station, des familles italiennes pour la 2e et la 4e station, et des membres de l'UNITALSI (structure qui organise notamment les pèlerinages à Lourdes), avec des personnes handicapées et des accompagnants, pour la 3e station. Pour la 5e station, la Croix a été portée par des enseignants et élèves d’un lycée agricole pour jeunes en difficultés, le Centro Bonsignori di Remedello.

Pour la 6e station, la Croix a été portée par des ressortissants des deux grandes nations, qu'aucun Pape n'a encore visitées : la Russie et la Chine. De la 7e à la 11e station, la croix a été portée par des catholiques représentant les pays récemment visités par le Pape François : Paraguay, Bosnie, Équateur, Ouganda, Kenya, Mexique, Centrafrique, États-Unis, Bolivie.

Enfin, les chrétiens d'Orient ont été mis en avant, avec des Syriens pour la 12e station, et des Frères de Terre Sainte pour la 13e station.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Triduum Pascal avec le Pape François   Sam 26 Mar 2016 - 23:56

Samedi 26 Mars

SPECIAL Veillée Pascale

Voici la nuit, l’immense nuit où tout culmine,
voici la nuit, l’immense nuit où tout devient possible.
Célébrons notre Pâque, célébrons notre Christ !
L’espérance est plus forte que le désespoir.
La vie est plus forte que la mort.
L’amour a le dernier mot.
Tout ce que nous pensions perdu dans les ténèbres renaît en vie nouvelle : n
ous sommes fils et filles de Dieu !
Nous sommes les disciples du Ressuscité.
Célébrons notre Pâque,
célébrons notre Christ !

INFO : Célébration des derniers rites préparatoires aujourd'hui, pour les catéchumènes (Effetah.... Avant le baptême lors de la nuit)

Croire.com

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Triduum Pascal avec le Pape François
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Triduum Pascal avec le Pape François
» Première mondiale : Le 2 juin 2013 Adoration Eucharistique dans le monde entier, en union avec le pape François.
» L'Angélus à Rome avec le Pape François
» La Semaine Sainte avec le Pape François
» le Pape invite les fidèles à entrer pleinement dans le Triduum pascal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: