DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Ceux qui prient font plus que ceux qui se battent. Si le monde va de mal en pis c’est qu’il y a plus de batailles que de prières. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: « Ceux qui prient font plus que ceux qui se battent. Si le monde va de mal en pis c’est qu’il y a plus de batailles que de prières. »    Ven 12 Fév 2016, 08:18

Dom Jean-Baptiste Chautard, L’ âme de tout apostolat

Nous engager dans la prière c’est certainement l'action la plus puissante que nous puissions faire :
http://www.catholicaction.org/take_heaven_by_storm?utm_source=LifePetitions+petition+signers&utm_campaign=769c06cfa5-1_12_2016&utm_medium=email&utm_term=0_c5c75ce940-769c06cfa5-397760653
http://leblogdejeannesmits.blogspot.be/2016/01/contre-la-confusion-dans-leglise-le.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/jeannesmits+(Le+blog+de+Jeanne+Smits)


La puissance du Rosaire vous connaissez?!?


Voici un miracle peu connu du Rosaire.

Cela se passe en Autriche. Au soir de la défaite du IIIe Reich, le pays est divisée par les vainqueurs en zones occupées et les Russes reçoivent en partage Vienne et ses environs. Ils tiennent ainsi en mains les régions les plus riches du pays et possèdent la clef de l’Europe, car qui tient Vienne tient l’Europe. Aux élections de novembre 1945, les communistes n’arrivent cependant pas à remporter la victoire mais, ce n’est que partie remise pour eux : « nous ne sommes qu’au début de la guerre en Autriche, et cette guerre nous la gagnerons ». On ne saurait être plus clair, surtout lorsqu’on les sait appuyés par de nombreuses troupes d’occupation !

Cependant l’année suivante, le Père Petrus Pavlicek se rend à Mariatzel, le sanctuaire marial de l’Autriche, et là, il prie. Il prie pour libérer son pays du joug communiste. Et il entend une voix lui dire : « Priez le Rosaire et il y aura la paix. »

Ce moine va alors se lancer dans une croisade du Rosaire.

En 1948, 10 000 personnes y sont inscrites et non des moindres puisque l’on compte parmi elles le chancelier autrichien.

1949 : Ce sont les élections générales. La prière du Rosaire s’intensifie et le couvent des franciscains est visité en quelques semaines par 50 000 personnes. Les communistes n’obtiennent que cinq sièges mais la tension monte et tous savent que, déçus par leur résultat dérisoire, les communistes cherchent à arriver rapidement à leur fin, si besoin en s’appuyant sur la force armée.

Le Père Petrus reprend donc l’offensive mariale et organise une prière publique officielle qui doit prendre fin le 12 septembre, jour de la fête du Saint Nom de Marie, anniversaire de la libération de l’occupation musulmane en 1683. L’archevêque de Vienne craint une déconvenue, mais le chancelier, lui, fait au prêtre cette magnifique réponse : « Si nous ne sommes que deux, je viens : pour la patrie, cela vaut la peine. » Et 35 000 personnes seront présentes ce soir-là, chapelet et cierge en mains !

La réplique est fulgurante : les communistes, dès la fin du mois, lancent une grève générale et tentent un putsch. Mais les syndicats anticommunistes, eux, réagissent et la tentative échoue. À cette époque la croisade du Rosaire compte 200 000 membres.

Cependant, une défaite ne peut abattre la puissance communiste. Le ministre soviétique des affaires étrangères l’indiqua clairement au chancelier autrichien : « N’ayez aucune espérance. Ce que nous, Russes, possédons une fois, nous ne le lâchons plus. »

Et le Père Petrus reprend son bâton de pèlerin. En avril 1955, la croisade compte cette fois 500 000 membres. Le 13 mai, le chancelier, convoqué à Moscou, comprend que cette fois-ci les Russes sont résolus à agir, et promptement. Au sortir de l’entrevue, il note : « Aujourd’hui, jour de Fatima, les Russes se sont encore durcis. Prions la Mère de Dieu. »

Il n’y a plus qu’à prier et attendre. La force appartient aux Russes… Et dix jours plus tard, Moscou accorde son indépendance à l’Autriche, sans aucune raison apparente. Le dernier soldat russe quittera en octobre suivant la terre autrichienne. C’est bien Notre Dame du Rosaire qui a gagné. Les autorités autrichiennes le reconnaissent en organisant une fête d’action de grâces sur la Place des Héros à Vienne.

Union de prières,
Fichiers joints
guerrier du rosaire.docx
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(99 Ko) Téléchargé 0 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
« Ceux qui prient font plus que ceux qui se battent. Si le monde va de mal en pis c’est qu’il y a plus de batailles que de prières. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 15 promesses de la Vierge Marie à ceux qui prient le Rosaire
» S'Irriter à Cause de Ceux Qui Font le Mal Est un Péché
» Soyez assurés que tout le Ciel veille sur ceux qui prient et font ce que Dieu demande d'eux.
» Disciples du Christ ? Ceux qui disent et ne font pas
» Ceux qui s'en vont, et ceux qui restent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: