DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au secours (intimité du couple)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francoisf



Masculin Messages : 4
Inscription : 04/02/2016

MessageSujet: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 01:13

Bonjour à tous, et d'avance désolé si ce n'est pas la bonne section, il est bien marqué Témoignage, mais cela semble moins personnel la plupart du temps.
J'ai besoin d'aide car je suis paumé. Voici ma situation, je suis marié, heureux père d'une petite fille, mais je ne trouve pas d'issue à mon problème.
Depuis la naissance de l'enfant, nous n'avons plus de sexualité avec ma femme. D'abord déçu de cela, je m'y suis finalement fait, pour plusieurs raisons. Premierement c'est moi qui était majoritairement demandeur au niveau des relations intimes, donc le fait de calmer le jeu ne représentait pas un dommage pour ma conjointe. Egalement, considérant que justement l'envie émane toujours de moi, j'étais (et suis toujours) inconfortable avec le fait de me positionner de nouveau demandeur, car au final connaissant ses faibles besoins (pour ne pas dire inexistants), je l'aurai toujours sur la conscience car cela me place en "utilisateur" du corps de ma femme pour des besoins qui deviennent forcément égoistes, puisque l'initiative vient à 99% de moi. Cela n'empeche pas que je fasse le maximum pour que ce soit également agréable pour elle bien évidemment. Pour ne rien arranger, ma conjointe n'est pas catholique, ce qui ne me comprenez pas mal n'est pas une tare, mais n'arrange rien à la compréhension de la problématique entre nous au niveua du désir et de ses interprétations morales.
Egalement, pour maintes raisons (moyens limités essentiellement), un second enfant n'est pas à l'ordre du jour, et le fait d'avoir une sexualité tout court en évitant une nouvelle procréation semble proscrit par les principes catholiques si je ne me trompe pas. Certains parlent de planning familial avec utilisation des jours d'infertilité, pourquoi pas, mais il ne me semble pas que cette méthode soit garantie à 100% anti risque.
Cela fait donc plusieurs années que nous en sommes là, et que la vie suit son court tranquillement, à ceci près que mes yeux glissent depuis peu vers du contenu internet peu recommandable. Je ne cherche pas à me dédouaner en disant que c'est bien normal vu ma situation car je sais que c'est mal et j'essaie de résister au maximum. Je me dis églaement que si c'est pour en arriver là, il vaudrait peut etre mieux remettre en place une intimité entre nous, mais cela me rendra t-il plus acceptable aux yeux du Seigneur que mes travers actuels s'il y a obstruction à toute naissance? J'ai l'impression que je suis pris au piège quoi que je fasse et que cela me rend pécheur dans tous les cas, ou alors la seule solution est de résister à tout moment à toute forme de tentation à la fois dans le couple et dans mon esprit, ce qui n'est pas une mince affaire. Je fais appel à vous car je suis à force devenu complètement incapable de peser le pour et le contre moi meme. Je vous remercie pour vos réflexions et pistes et vous suis d'avance reconnaissant pour votre lecture. Pardon pour ce message peut etre un peu trop personnel. Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9386
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 07:41

Merci pour le témoignage , cher Françoisf .

Il existe des thérapeutes de couples . Oseriez-vous le proposer à votre épouse ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
francoisf



Masculin Messages : 4
Inscription : 04/02/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 08:13

Bonjour Boulo, oui sans problème mais je voudrais d'abord avoir l'assurance de me lancer dans des resolutions conformes avec mes convictions catholiques, et c'est en ce sens que j'ai besoin de conseil. L'aspect technique est finalement secondaire. Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 08:35

Même s'il n'y a jamais de bonnes solutions, l'idée générale me semble assez claire.

Nous nous marrions en partie pour se mettre à l'abri de la tentation (les contenus peu recommandables, les autres femmes...) en créant, par le mariage, un espace de sexualité licite car par nature intégré dans une relation de charité absolue qui empêche l'utilisation de l'autre.

Je sais que mes propos vont faire bondir plus d'un bon catholique ici, mais à votre place, mon choix serait rapidement fait :

- Continuer à laisser son couple dériver jusqu'à l'explosion, le priver d'une fonction essentielle (le sexe) et se tourner vers des comportements inacceptables (les contenus peu recommandables) car par nature, solitaires et matérialistes.
- Essayez de renouer avec des activités de couple, en mettant un mouchoir (peut-être temporaire) sur certains principes, comme l'interdiction de la contraception.

=> Dans un cas, on laisse son couple mourir et on commet un péché grave, en se tournant vers soi-même. Dans l'autre, on aide un peu son couple en commettant un péché par nature moins extrême que celui qu'on va commettre de toute façon si on ne fait rien.

A votre place, je bondirais sur le choix numéro 2. D'ailleurs, en avez vous parlé avec votre femme ? Peut-être que de son point de vue à elle (si elle est non catholique) la privation pour cause de non-contracéption est inacceptable ; c'est mon cas et celui de beaucoup d'autres. Dans ce cas, vous ne pourriez d'un point de vue catholique, ni la forcer à ne pas utiliser la contraception, ni la forcer à l'abstinence. Et le problème ne relèverait donc plus de vous (ça n'empêche pas d'en parler de temps en temps, d'évangéliser, etc. mais ce n'est plus une responsabilité personnelle totale).

Là, je n'ai donné mon point de vue qu'à titre religieux. Le problème de fond est évidemment hors-cadre religieux. Comme le dit boulo, il relève peut-être d'une thérapie (même si je déteste ces méthodes et préfère la discussion dans un couple, surtout quand il s'agit de choses intimes).
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 08:50

Citation :
et le fait d'avoir une sexualité tout court en évitant une nouvelle procréation semble proscrit par les principes catholiques si je ne me trompe pas. Certains parlent de planning familial avec utilisation des jours d'infertilité
L'utilisation des jours d'infertilité est totalement licite et peut être sans risque. Exemple si vous vous unissez à votre femme suffisament après la période de fertilité et avant les règles. C'est une question de probabilités.

J'ai des questions:
Etes vous marié religieusement?
Votre fille est elle baptisée?
L'éduquez vous religieusement? Normalement, c'est obligatoire!

Avez vous pensé à voir un prètre compétent? A prier?
Il faut demander l'aide de Dieu car votre situation me semble dangereuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 08:53

Bonjour,

Quel âge a votre fille ?


Dernière édition par Jean-59 le Jeu 04 Fév 2016, 09:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 09:14

RenéMatheux a écrit:
Citation :
et le fait d'avoir une sexualité tout court en évitant une nouvelle procréation semble proscrit par les principes catholiques si je ne me trompe pas. Certains parlent de planning familial avec utilisation des jours d'infertilité
L'utilisation des jours d'infertilité est totalement licite et peut être sans risque. Exemple si vous vous unissez à votre femme suffisament après la période de fertilité et avant les règles. C'est une question de probabilités.

J'ai des questions:
Etes vous marié religieusement?
Votre fille est elle baptisée?
L'éduquez vous religieusement? Normalement, c'est obligatoire!

Avez vous pensé à voir un prètre compétent? A prier?
Il faut demander l'aide de Dieu car votre situation me semble dangereuse.


C'est licite selon l’Église, même si philosophiquement je n'ai jamais compris (c'est refuser de procréer, et pas moins artificiel qu'un préservatif, à moins de considérer aussi qu'un cachet d'aspirine est une solution artificielle allant contre Dieu pour apaiser le mal de tête).

Maintenant ce que vous semblez oublier en répondant à cet homme, c'est la situation de sa femme. Elle n'est pas catholique. Ce que vous proposez et vos questions annexes (qui n'ont rien à voir avec le problème de base) aurait du sens dans un couple catholique dont la question serait comment vive une sexualité épanouie et catholique.

Là, si en plus des problèmes de francoisf, vous rajoutez le fardeau de devoir vivre sa foi envers et contre sa femme, il n'est pas sorti des ennuis. Je pense qu'effectivement, un prêtre serait de bon conseil, car il saurait prendre en compte la nature du couple, qui n'est pas catholique, et qui ne peut pas se vivre individuellement de la même manière qu'une relation entre deux époux catholiques.

Là vos conseils tombent à l'eau. Admettons que madame veuille pratiquer des activités intimes mais sous pilule, dans votre scénario, francoisf serait coincé. Il aurait le choix entre la priver totalement de sexe au nom de l'ouverture à la vie (et cet acte ne favoriserait même pas la vie, madame étant sous pilule et sans sexe), ou lui imposer la vie contre sa propre foi, non catholique. Dans les deux scénarios, ce n'est pas un rapport très chrétien à son épouse et ce n'est pas travailler à la stabilité de son mariage.

Sinon francoisf, au sujet de votre sensation d'être un profiteur qui réclame à sa femme, je trouve ça admirable (d'un point de vue chrétien) de se poser la question et même de vouloir tempérer ses propres envies. Mais ensuite, une solution est peut-être le dialogue, même si ce n'est pas évident. Plutôt que de présupposer, autant demander : que veut-elle ? Pourquoi ? Dans quelle mesure ? etc. beaucoup de femmes sont peu expressives, d'autres ont des passages à vide... et puis, beaucoup de femmes apprécient justement le fait de ne pas avoir à être demandeuse (c'est agréable d'être demandée, et être demandeuse est mal vu socialement). La meilleure chose dans ce genre de cas s'il est possible, c'est le dialogue sincère, qui est forcément une bonne chose pour un catholique. Demander à l'autre ce qu'il veut, c'est le prolongement de votre humilité qui a consisté à vous demander à vous même ce que l'autre voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9386
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 10:39

JeanLouisNevers a écrit:
... une solution est peut-être le dialogue, même si ce n'est pas évident. Plutôt que de présupposer, autant demander : que veut-elle ? Pourquoi ? Dans quelle mesure ? etc. beaucoup de femmes sont peu expressives, ...[/justify]

Exactement . En cette matière intime , beaucoup de femmes refusent de s'exprimer VERBALEMENT .

Elles estiment que la seule communication valable en matière d'attirance réciproque , doit être NON VERBALE ( au contraire de la plupart des hommes ) . Elles ne retiennent souvent des propos masculins que leur infrastructure subliminale
( qu'elles perçoivent très rapidement ) .

Elles refusent même la proposition d'un(e) thérapeute de couple , perçue comme une ingérence et qui entraîne parfois des réactions violentes .

En bref , les types de communication masculine et féminine sont le plus souvent incompatibles .

L'expérience " Masters et Johnson " n'a eu hélas qu'un temps , celui de l'attrait pour l'échangisme ( je ne prétends pas que Masters et Johnson pratiquaient l'échangisme sexuel avec leurs patients ; ils en restaient au plan affectif , d'après leurs livres mais , au moment de l'explosion statistique de l'échangisme , la thérapie Masters et Johnson était perçue comme une sorte d'échangisme sans danger ) .

Ce croisement des communications était une expérience intéressante ( le patient avec le thérapeute et la patiente avec la thérapeute , puis le patient avec la thérapeute et la patiente avec le thérapeute , et enfin la mise en commun des communications ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Jeu 04 Fév 2016, 13:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 10:48

après un accouchement, et les années qui suivent, beaucoup de femmes se sentent "moche" et "épuisée" physiquement et moralement ...
le corps a changé, la biologie aussi...
alors oui il faut etre patient .. bien sur, MAIS
si cela perdure, il faut en parler tranquillement avec elle, comme vous venez de le faire ici...!!
et peut etre cela lui permettra de vous parler aussi de ce qu'elle vit Smile



Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9386
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 10:54

En-dehors de Masters et Johnson , un exemple de couple thérapeute de couples est campé dans un fim comique " Tu veux ou tu veux pas ? " , avec Patrick Bruel et Sophie Marceau . J'ai apprécié .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Jeu 04 Fév 2016, 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 11:28

Bonjour a toi.
J'ai bien lu ton message.

Essaye de lui en parlé. Va si franchement.
Il n'y a aucun mal dedans. Car tu et fidèle nombreux sont eux qui aurais recours a la tromperie.

Parle lui. Donne lui aussi l'envi . Le sexe dans un couple et important. Il me semble qu'il y a un fil sur ce sujet sexe et catholique sur ce forum.

Peut être est t'elle fatigué. Épuisé ?
Faut lui en parlé

Ces une question ultra personnel, mais quand tu fait l'amour avec ta femme (alors que ces toi le demandeur) voit tu du plaisir dans son regard? Comportement ? Ces très important .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 12:20

Si une femme ne veut pas c'est qu'elle est soit malheureuse, soit que cela ne lui plaît pas. Leur sexualité est la plupart du temps très différente de celle des hommes. C'est le moins que l'on puisse dire.

Trouvez une entente et tentez de créer le désir chez elle, afin que ce soit elle qui soit demandeuse.
Exprimez lui votre soucis sans la mettre mal à l'aise si cela vous pèse vraiment.
Sinon soyez plus subtil pour éviter de la contrarier inutilement.
Vous êtes l'homme. Prenez à votre charge.

Chassez la perversion et sa propagande. La pratiquiez avant votre mise en couple ?

N'utilisez pas de moyen contragestif primaire ou secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 12:46

Bonjour François, ton cas est loin d'être isolé ! c'est même "un classique" si je peux dire.

C'est vrai que la sexualité pour les hommes ou pour les femmes a des implications très différentes : pour une femme, un seul acte sexuel a immédiatement des répercutions potentielles énormes, car c'est dans son corps que va se concevoir un nouvel enfant, avec tout le bouleversement, la fatigue, les sacrifices et le changement radical de vie que cela implique.

Bien sûr, lorsqu'on désire accueillir un nouvel enfant, c'est une joie !! mais sinon... neutral

Si dans le couple, les deux sont chrétiens, la sexualité peut se réguler de façon tout à fait harmonieuse en priant ensemble, en lisant la bible, chaque soir si possible, du moins au début.

On finit par trouver un équilibre où chacun est satisfait.

L'énergie sexuelle est admirablement canalisée par la prière et le temps passé avec Dieu : cette énergie qui existe dans les zones plus "basses" du corps, et élevée et transcendée "par le haut", simplement en lisant et méditant chaque jour qqes pages de la Bible.

Si ton épouse n'est pas chrétienne, ça ne fait rien, prends toi-même  un temps chaque soir pour lire et méditer des passages de votre Bible, des saintes écritures, et tu verras la paix revenir dans ton corps.

L'esprit de sagesse aussi fera sa demeure en toi - on l'invite en lisant la Parole de Dieu régulièrement - et ainsi tu trouveras les mots justes pour parler à ton épouse.

Dieu te bénisse !! Il ne t' abandonnera pas !!! et bannis les sites internet "louches" !!! :titanic:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 12:50

Cher François, pour moi, c'est un problème de chasteté dans votre couple.

Votre femme manque de chasteté car elle ne sait pas se donner à vous.

Vous manquez de chasteté car peut-être lui en demandiez vous trop.

Il va falloir, je pense, trouver un rythme normal, par exemple le rythme de la méthode billings ?

Qu'en dites-vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
francoisf



Masculin Messages : 4
Inscription : 04/02/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 13:46

Merci à tous pour vos éclaircissements qui sont très appréciés.
Voici des compléments d'information, oui nous sommes mariés religieusement, notre petit blondinette de 6 ans est baptisée, et je prie matin et soir de mon coté.
Concernant les envies de mon épouse, elle n'en a pour ainsi dire pas, et je sais que c'est sincère et que cela ne lui manque pas. Cependant de son coté elle est toute disposée de par son amour envers moi à m'apporter ce que je demande tant que cela reste raisonnable dans la fréquence, ce qui de toute manière correspond à mon idée et à la vie qu'on mène. Donc vu que les "demandes" ou les indices donnés(acceptées et dispensées volontiers par elle) viennent toujours de mon coté, c'est difficile pour moi de ne pas me juger dans cette situation comme "utilisateur" du corps de ma femme pour mes seuls besoins, vu que je suis le seul à en ressentir. Et pour finir oui j'ai été il y a longtemps drogué aux mauvaises images et le Miséricordieux m'en a sorti alors que tout espoir semblait perdu, je n'ai pas envie de faire une rechute.
Concernant les méthodes de contraception, surement qu'elles sont fiables la plupart du temps mais est ce vraiment aussi infaillible? Merci
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 14:11

pour etre tout a fait honnête
je suis plus ou moins dans le cas de votre femme en quelque sorte, et mon conjoint dans le votre.
il m'a fait part de ce même problème, il y a quelques temps... "mon manque de demande ou désir sexuel envers lui."... il n'y a pas de refus non plus de ma part concernant la chose, ....mais ... pas d'envies.... cela me culpabilisait en réalité depuis un moment (meme avant qu'il ne m'en parle).
cela a permis au moins au debut de parler ensemble de nos ressentis et de la faÇon d'on nous le vivions, et cela nous a, dans un premier temps, permis d'évacuer la pression, et les fausses idées (il ou elle ne m'aime plus), les peurs (je lui plais plus) etc etc , puis gentillement ... de mieux nous retrouver.


Dernière édition par k11 le Jeu 04 Fév 2016, 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 14:21

Aucune méthode n'est infaillible..

Cela n'engage que moi mais je crois qu'il faut bien distinguer les méthodes contraceptives et contragestives. Les premières ont très souvent comme effet caché le second. C'est pour certains un détail qui n'en est pas un.

Il semblerait que les lois naturelles soient ainsi faites pour que dans cette relation, la venue d'un enfant ne soit jamais complètement fermée. C'est aussi l'alliance du mariage qui se doit d'être fertile.

Je ne suis pas juge. Mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'à moins d'être dans une grande misère, la venue d'un second enfant pour quelqu'un qui a la foi comme vous ne devrait pas vous faire peur outre mesure.

Peut-être, je dis bien peut-être, est-ce la leçon à retenir de ce questionnement ?


Dernière édition par Jean-59 le Jeu 04 Fév 2016, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 14:26

et pour les personnes steriles ? quand l'un ne peut mettre au monde ou procréer il ce passe quoi dans le couple? c'est fini... plus de relation charnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 14:37

k11 : beaucoup vous diront que oui, en expliquant par des sophismes que le mariage est une institution établie en vue de l'accueil de la vie (en parlant de la possibilité de nullité si stérilité cachée avant mariage, en parlant de l'interdiction de la contraception... bref, des choses vraies mais qui ne prouvent pas la proposition initiale).

Moi, je m'en tiens à Paul
Citation :
02 Cependant, étant donné les occasions de débauche, que chacun ait sa femme à lui, et que chacune ait son propre mari.
03 Que le mari remplisse son devoir d’époux envers sa femme, et de même la femme envers son mari.
04 Ce n’est pas la femme qui dispose de son propre corps, c’est son mari ; et de même, ce n’est pas le mari qui dispose de son propre corps, c’est sa femme.
05 Ne vous refusez pas l’un à l’autre, si ce n’est d’un commun accord et temporairement, pour prendre le temps de prier et pour vous retrouver ensuite ; autrement, Satan vous tenterait, profitant de votre incapacité à vous maîtriser.

Et au catéchisme, même si je suis en fort désaccord avec certaines conclusions. Et ni dans l'évangile, ni dans le catéchisme, on décrit le sexe pour le sexe au sein du mariage comme mal.

Pour revenir au sujet de francoisf, je suis content de voir que beaucoup lui conseillent le dialogue. Je comprends votre malaise francoisf : on se sent coupable quand l'autre fait don de lui même sans y avoir intérêt, par pur amour. Je n'ai rien trouvé qui justifie cette sensation de culpabilité et qui l'explique, mais je vois de quoi vous voulez parler.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 14:45

JeanLouisNevers a écrit:
k11 : beaucoup vous diront que oui, en expliquant par des sophismes que le mariage est une institution établie en vue de l'accueil de la vie (en parlant de la possibilité de nullité si stérilité cachée avant mariage, en parlant de l'interdiction de la contraception... bref, des choses vraies mais qui ne prouvent pas la proposition initiale).

Moi, je m'en tiens à Paul
Citation :
02 Cependant, étant donné les occasions de débauche, que chacun ait sa femme à lui, et que chacune ait son propre mari.
03 Que le mari remplisse son devoir d’époux envers sa femme, et de même la femme envers son mari.
04 Ce n’est pas la femme qui dispose de son propre corps, c’est son mari ; et de même, ce n’est pas le mari qui dispose de son propre corps, c’est sa femme.
05 Ne vous refusez pas l’un à l’autre, si ce n’est d’un commun accord et temporairement, pour prendre le temps de prier et pour vous retrouver ensuite ; autrement, Satan vous tenterait, profitant de votre incapacité à vous maîtriser.


merci JeanLouisNevers
et merci pour ces paroles de Paul, qui je trouve, répondent bien a mes questionnements.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:05

Pour une vision plus catholique, vous pouvez vous référer au catéchisme plutôt qu'aux seuls écritures.

On décrit bien l'union charnelle comme en relation puissante avec la vie, ce qui est le fondement de plusieurs choses, comme la possibilité de déclarer nul un mariage si un des mariés a caché sa stérilité, ou encore pour interdire toute contraception artificielle (là, l'argument c'est l'ouverture à la vie et le fait de respecter la volonté de Dieu et les cycles naturels, puisque les méthodes de contraception naturelles sont autorisées).

Mais je n'ai jamais lu dans le catéchisme que l'union charnelle est interdite si, par un facteur indépendant de la volonté des époux, la procréation est impossible. Et j'ai bien cherché, car sur internet, on lit souvent l'inverse. Et c'est parce que je ne trouve rien dans le catéchisme que je m'en réfère aux écritures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:16

k11 a écrit:
et pour les personnes steriles ? quand l'un ne peut mettre au monde ou procréer il ce passe quoi dans le couple? c'est fini... plus de relation charnelle ?
Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:26

car je ne prends pas de pillule... j'ai fait une fc il y a presque 7ans... et suis incapable de retombé enceinte...

aujourd'hui, je ne cherche plus a calculer des dates, ou meme a faire un test de sterilité ou pas... si cela viens formidable... sinon... je suis deja maman d'un enfant au paradis...!

il y a aujourd'hui de plus en plus de personnes stériles ... et je me demandais en gros, si cela veut dire que ces personnes, sous pretexte de ne pas pouvoir procréer, sont tenu a etre célibataires dans les années a venir........

ou si la stérilité arrive prématurément dans un couple... niveaux charnelles, que ce passe t'il ? voila voila...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:30

JeanLouisNevers a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Citation :
et le fait d'avoir une sexualité tout court en évitant une nouvelle procréation semble proscrit par les principes catholiques si je ne me trompe pas. Certains parlent de planning familial avec utilisation des jours d'infertilité
L'utilisation des jours d'infertilité est totalement licite et peut être sans risque. Exemple si vous vous unissez à votre femme suffisament après la période de fertilité et avant les règles. C'est une question de probabilités.

J'ai des questions:
Etes vous marié religieusement?
Votre fille est elle baptisée?
L'éduquez vous religieusement? Normalement, c'est obligatoire!

Avez vous pensé à voir un prètre compétent? A prier?
Il faut demander l'aide de Dieu car votre situation me semble dangereuse.


[justify]C
Maintenant ce que vous semblez oublier en répondant à cet homme, c'est la situation de sa femme. Elle n'est pas catholique. Ce que vous proposez et vos questions annexes (qui n'ont rien à voir avec le problème de base) aurait du sens dans un couple catholique dont la question serait comment vive une sexualité épanouie et catholique.
Non pas du tout!

Même si épouse un conjoint non catholique, ON DOIT le faire à l'Eglise.
On DOIT encore plus faire baptiser ses enfants et leur donner une éducation chrétienne.
C'est un devoir en tant que catho.

Si cela n'a pas été fait, cela devient beaucoup plus compliqué. Dans ce cas, il est recommandé de prier et de faire célébrer des messes pour les enfants.


Mais c'était bien sa question : il demandait si ce qu'il faisait était catholique.

Quant au problème de sexualité, la première chose à faire est de demander l'aide de Dieu! On ne peut s'en sortir tout seul!

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:31

k11 a écrit:
et pour les personnes steriles ? quand l'un ne peut mettre au monde ou procréer il ce passe quoi dans le couple? c'est fini... plus de relation charnelle ?
Absoluement pas!

Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:37

RenéMatheux a écrit:
JeanLouisNevers a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Citation :
et le fait d'avoir une sexualité tout court en évitant une nouvelle procréation semble proscrit par les principes catholiques si je ne me trompe pas. Certains parlent de planning familial avec utilisation des jours d'infertilité
L'utilisation des jours d'infertilité est totalement licite et peut être sans risque. Exemple si vous vous unissez à votre femme suffisament après la période de fertilité et avant les règles. C'est une question de probabilités.

J'ai des questions:
Etes vous marié religieusement?
Votre fille est elle baptisée?
L'éduquez vous religieusement? Normalement, c'est obligatoire!

Avez vous pensé à voir un prètre compétent? A prier?
Il faut demander l'aide de Dieu car votre situation me semble dangereuse.


C
Maintenant ce que vous semblez oublier en répondant à cet homme, c'est la situation de sa femme. Elle n'est pas catholique. Ce que vous proposez et vos questions annexes (qui n'ont rien à voir avec le problème de base) aurait du sens dans un couple catholique dont la question serait comment vive une sexualité épanouie et catholique.

Non pas du tout!

Même si épouse un conjoint non catholique, ON DOIT le faire à l'Eglise.
On DOIT encore plus faire baptiser ses enfants et leur donner une éducation chrétienne.
C'est un devoir en tant que catho.

Si cela n'a pas été fait, cela devient beaucoup plus compliqué. Dans ce cas, il est recommandé de prier et de faire célébrer des messes pour les enfants.


Mais c'était bien sa question : il demandait si ce qu'il faisait était catholique.

Quant au problème de sexualité, la première chose à faire est de demander l'aide de Dieu! On ne peut s'en sortir tout seul!

Quand je dis que ce n'est pas le sujet, c'est par rapport à sa demande Thumright . Il a parlé incidemment de sa fille, mais à la base, ce qui l'amène sur ce forum, ce n'est pas ça. Quand il demande des conseils pour vivre en bon catholique, c'est au sujet de ses relations intimes, pas de son enfant (d'ailleurs il confirme après que de ce côté là, il n'y a aucun problème).

Désolé si je vous ai heurté en m'exprimant mal RenéMatheux.

k11 a écrit:
car je ne prends pas de pillule... j'ai fait une fc il y a presque 7ans... et suis incapable de retombé enceinte...

aujourd'hui, je ne cherche plus a calculer des dates, ou meme a faire un test de sterilité ou pas... si cela viens formidable... sinon... je suis deja maman d'un enfant au paradis...!

il y a aujourd'hui de plus en plus de personnes stériles ... et je me demandais en gros, si cela veut dire que ces personnes, sous pretexte de ne pas pouvoir procréer, sont tenu a etre célibataires dans les années a venir........

ou si la stérilité arrive prématurément dans un couple... niveaux charnelles, que ce passe t'il ? voila voila...

Comme je vous l'ai dit, je n'ai personnellement rien trouvé de sérieux (catéchisme, écritures...) qui irait dans ce sens. Je suis confronté d'une manière différente et moins difficile que vous au même problème, et si un jour je doute réellement de ma position, je m'en ouvrirais à un prêtre, mais pour l'instant je suis assez serein. Les seuls arguments allant dans le sens d'une interdiction sont des positions d'anonymes sur internet qui n'ont aucune légitimité particulière et ne font pas consensus.

D'ailleurs si on généralise, ça voudrait dire que l’Église interdit les relations sexuelles dans le mariage après la ménopause. Or, ce n'est pas le cas.


Dernière édition par JeanLouisNevers le Jeu 04 Fév 2016, 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:39

k11 a écrit:
car je ne prends pas ... voila voila...

Si cela est important pour vous et vous pèse, comme cela peut peser, pourquoi ne pas tenter d'aller faire un tour le jeudi à Saint-Nicolas des champs ?

Je ne sais pas si vous l'avez déjà fait mais pourquoi ne pas déposer ici même des intentions de prière ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12018
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:42

JeanLouisNevers a écrit:

Quand je dis que ce n'est pas le sujet, c'est par rapport à sa demande Thumright . Il a parlé incidemment de sa fille, mais à la base, ce qui l'amène sur ce forum, ce n'est pas ça. Quand il demande des conseils pour vivre en bon catholique, c'est au sujet de ses relations intimes, pas de son enfant (d'ailleurs il confirme après que de ce côté là, il n'y a aucun problème).

Désolé si je vous ai heurté en m'exprimant mal RenéMatheux.
Vous m'avez pas heurté du tout! Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 15:49

cela ne me pèse plus autant qu'avant...
merci beaucoup Jean 59 !!! Smile

ce qui me pesais le plus pour le coup, c'était de lire, ce mettre en avant, de la "fertilité" ou "non fertilité" et "sexualité dans le mariage" , si .. important il semblait ...
mais je comprends mieux maintenant Smile
merci a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 16:25

Quand j'ai dit
Citation :
qui se doit d'être fertile
Je précise et corrige ma pensée : qu'elle découle naturellement vers le désir d'enfant quand cela est possible.

Pour le reste :

Et pourquoi pas mince ?

Luc 11 :

Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains,
car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.”
Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 16:44

oui, je comprends mieux les mots et les termes employé par chacun, qui ont pu sonner "emmotionnellement de travers" dans mes oreilles ^^

ensuite pour les intentions de prières je ne sais comment procéder, et je n'ose le faire...
je veux dire, que cela m'apporte des peurs non justifié et egoiste .... comme:
de ne pas avoir de réponse "positive" et d'en ressentir une déception....
il y a aussi une forme de culpabilité irrationnelle de peut etre, ne pas me contenter de mon petit amour au paradis.
etc...

Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 17:01

k11 a écrit:
oui, je comprends mieux les mots et les termes employé par chacun, qui ont pu sonner "emmotionnellement de travers" dans mes oreilles ^^

ensuite pour les intentions de prières je ne sais comment procéder, et je n'ose le faire...
je veux dire,  que cela m'apporte des peurs non justifié et egoiste .... comme:
de ne pas avoir de réponse "positive" et d'en ressentir une déception....
il y a aussi une forme de culpabilité irrationnelle de peut etre, ne pas me contenter de mon petit amour au paradis.
etc...

Merci encore.

Quand on est passé par une telle épreuve et qu'on a mis tant de temps à s'en remettre, c'est bien naturel.
Quant à votre amour pour votre premier enfant. Je ne crois pas qu'un aîné avec le temps ait désiré que ses suivants ne soient venus lui voler la vedette.
Si un second devait venir, il va de soi que là où il est, il ne pourra que se réjouir d'une fraternité que vous lui auriez probablement accordé ici bas plus tard. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement, non vraiment.

Pour ce qui est des intentions de prière, osez donc. Je ferai mon possible avec ou sans intention de prière.


Dernière édition par Jean-59 le Jeu 04 Fév 2016, 17:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 17:04

k11 a écrit:

ensuite pour les intentions de prières je ne sais comment procéder, et je n'ose le faire...
je veux dire,  que cela m'apporte des peurs non justifié et egoiste .... comme:
de ne pas avoir de réponse "positive" et d'en ressentir une déception....
il y a aussi une forme de culpabilité irrationnelle de peut etre, ne pas me contenter de mon petit amour au paradis.
etc...

Merci encore.

Pour les intentions de prières, c'est ici :
http://agape.forumactif.com/

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 17:11

Jean-59 a écrit:


Quand on est passé par une telle épreuve et qu'on a mis tant de temps à s'en remettre, c'est bien naturel.
Quant à votre amour pour votre premier enfant. Je ne crois pas qu'un aîné avec le temps ait désiré que ses suivants ne soient venus lui voler la vedette.
Si un second devait venir, il va de soi que là où il, il ne pourra que se réjouir d'une fraternité que vous lui auriez probablement accordé ici bas plus tard. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement, non vraiment.


Pour ce qui est des intentions de prière, osez donc. Je ferai mon possible.

...... Merci beaucoup pour vos juste mots ... qui me touche, beaucoup ....
et Merci de votre compassion et soutient.

Merci Espérance pour le lien!!
Revenir en haut Aller en bas
francoisf



Masculin Messages : 4
Inscription : 04/02/2016

MessageSujet: Re: Au secours (intimité du couple)   Jeu 04 Fév 2016, 20:59

Jean-59 a écrit:
e ne suis pas juge. Mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'à moins d'être dans une grande misère, la venue d'un second enfant pour quelqu'un qui a la foi comme vous ne devrait pas vous faire peur outre mesure.

Peut-être, je dis bien peut-être, est-ce la leçon à retenir de ce questionnement ?

Vous avez certainement raison, c'est surement un manque de foi, une incertitude sur des questions matérielles, voir un certain égoisme, mais pour une longue liste d'autres raisons également je ne suis pas, en tous cas pour le moment, prêt à passer outre.

JeanLouisNevers m'a convaincu dans sa démonstration et je crois que son argumentation est difficilement attaquable.

Merci à tous pour vos lumières
Revenir en haut Aller en bas
 
Au secours (intimité du couple)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour mon couple
» Reçoit, Vièrge Marie, Notre Dame du perpétuel Secours les besoins de tes enfants
» Au secours! Ils ne savent pas écrire!
» Attestations : natation, premiers secours et autre paperasse pour l'inscription
» Au secours je dois prendre l'avion!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: