DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Où vont les droits de l’homme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5000
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Où vont les droits de l’homme ?   Mer 03 Fév 2016, 19:13

Où vont les droits de l’homme ?

Une réponse de Gregory Puppinck (15 minutes), directeur du centre européen « Droit et Justice », lors de l’ Université de la vie organisée par Alliance Vita:

Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Où vont les droits de l’homme ?   Jeu 04 Fév 2016, 12:35

Intéressant, merci ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Où vont les droits de l’homme ?   Jeu 04 Fév 2016, 20:28

Dans la même optique, voici quelques échos des Assises pour l'interdiction universelle de la GPA
(ne comptez pas sur les médias pour en avoir...)

Au Palais Bourbon. Salle pleine à craquer.
Des acteurs venus du monde entier, engagés dans le combat pour le respect de la personne humaine.

Beaucoup de femmes, et un public plutôt âgé.
Des acteurs venus du monde entier, mais également de tous horizons.
Des féministes de la première heure d'avant le dévoiement des mouvements.
Des têtes connues, comme Sylviane Agacinski (épouse de L.Jospin), José Bové, Elisabeth Guigou.

Le Dr Sheela Saravanon, qui lutte contre le trafic de mères porteuses et les infanticides de filles en Inde. Elle raconte.
Parquées dans des cliniques usines, celles-ci sont traitées dans des conditions épouvantables. Il arrive qu'on implante jusqu'à cinq embryons dans le ventre d'une femme. Les enfants surnuméraires sont alors avortés sans l'accord de la femme. Dans une des cliniques pratiquant de façon industrielle la maternité de substitution, les femmes étaient obligées d'accoucher par voie césarienne, et ce «au cas où» afin d'éviter toute complication qui pourrait faire perdre l'enfant. Les «mères porteuses» n'ont pas d'assurance maladie, ne sont pas payées en cas de fausse couche, et n'ont aucun droits sur l'enfant à naitre. Les prix très bas ont attiré de nombreux couples occidentaux, en particulier des britanniques, des américains, et des Australiens. La GPA a été interdite en Inde en octobre dernier, mais pour les étrangers seulement. Cette interdiction est loin d'être effective. Une démonstration pratique de la réalité de la GPA, la plupart du temps pratiquée par des femmes pauvres pour des couples occidentaux.




Marie-Jo Bonnet, ex-militante du MLF
« La GPA, c'est la fin de la mère. »




Un public plutôt âgé. Ou sont les jeunes féministes ??




Professeur Stampfli « La GPA, c'est tout simplement vendre et acheter de la chair humaine. »

Agacinsky « Faire de la grossesse un service rémunéré est la plus grande violence faite aux femmes depuis l'esclavage. »


http://www.lamanifpourtous.fr/actualites/la-croix-des-assises-pour-labolition-universelle-de-la-gpa/
Revenir en haut Aller en bas
 
Où vont les droits de l’homme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme et chariah
» Pourquoi les droits de l'homme sont nés en Occident et pas ailleurs ?
» Lauréats du Prix des droits de l’homme de la République française 2010
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Bouddhisme et droits de l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: