DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je n'existe plus, ou presque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 14:41

Ce que je pense, ce que j'essaie de faire. Rien ne compte. Tout est contrarié.
Mon avis est bafoué, moqué, réduit en cendres.
Tout s'obstine.
Je n'ai pas une journée de répit, même le dimanche.
Il y a des jours où plus rien ne vient me réconforter.
Comme si j'étais devenu inutile, voir nuisible.
Toute ma force, ma confiance, ma fierté m'ont été retirées.
Je me sent impuissant, humilié, incompris.
La sensation d'être assis en place passager à voir le danger sans pouvoir tourner le volant ou freiner.
La vie est devenue un entonnoir.
Et je n'ai aucun allié, aucun.
J'ai pitié de ma propre misère.
Comme si tout le monde me méprisait, la sensation de devoir demeurer pour l'éternité un solitaire qui n'aura rien réussi de bon.
Comme si le diable était en embuscade à chaque instant de ma vie.
Tous mes efforts sont vains. Le temps est là, avec sa flèche, impitoyable.


Dernière édition par JeanQuiPeine le Dim 31 Jan 2016, 21:56, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 14:46

Helas! Il faut en passer par là!
J'ai traversé ce genre d'épreuve! Mais quand on en sort on n'est plus pareil qu'avant et plus proche de Dieu!

Tout ce que nous pouvons faire c'est prier pour vous!

Ah il y a aussi les groupes de prière du renouveau charismatique qui ont le don de délivrance. Cherchez ceux qu'il y a dans votre région
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 14:47

Je suis sûr qu'un petit message de J&B pourrait vous remonter le moral, elle a une belle vision des croix qui nous arrivent dans la vie, j'espère qu'elle va passer sur le forum cet après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
blue eyes 1



Masculin Messages : 174
Inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 15:51

Jean-59 a écrit:
Ce que je pense, ce que j'essaie de faire. Rien ne compte. Tout est contrarié.
Mon avis est bafoué, moqué, réduit en cendres.
Tout s'obstine.
Je n'ai pas une journée de répit, même le dimanche.
Il y a des jours où plus rien ne vient me réconforter.
Comme si j'étais devenu inutile.
Toute ma force, ma confiance, ma fierté m'ont été retirées.
Je me sent impuissant, humilié, incompris.
La vie est devenu un entonnoir.
Et je n'ai aucun allié, aucun.
J'ai pitié de ma propre misère.
Comme si tout le monde me méprisait, la sensation de devoir demeurer pour l'éternité un solitaire qui n'aura rien réussi de bon.
Tous mes efforts sont vains. Le temps est là avec sa flèche impitoyable.


En vous lisant, j'ai l'impression de lire un copier/coller de ce qu'était ma propre vie dans un passé pas si lointain.

Mais, comme la dit RenéMatheux, il fait passer par la.

Même si ce chemin peux vous sembler long et douloureux, sachez que, au bout de ce tunnel, vous attend la lumière.

La souffrance, contrairement à ce que certains croient, n'est pas un châtiment de Dieu. D'ailleurs, le fait qu'il permette ladite souffrance, ne signifie nullement qu'il en est l'initiateur.  

Par contre, si cette souffrance est bien vécue et accepter, vous en récolterai les fruits, des fruits qui vont transformer et bouleverser votre vie et ce, dans le bon sens du mot!

Bien sur, pour celui où celle qui vit cette souffrance au présent, ce que je déclare dans mes précédentes lignes est parfois dure à avaler mais, croyez moi, si vous gardez le cap, vous traverserai ces épreuves et en ressortirai la tête haute!

Ce que j'avance ici, j'en suis la preuve vivante !

Que repose sur vous la paix et l'amour du Christ et puis-t’il venir vous apporter force et courage tout au long de votre épreuve.

Fraternellement vôtre dans le Christ, Blue eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 16:34

Merci de vos mots, pensées et prières.
Ce n'est pas tant pour moi que je peine dans ma misère mais pour les êtres dont j'ai la charge.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 16:47

Essayez les prières du renouveau charismatiques! Essayez! Ils ont vraiment le don de délivrance!
Revenir en haut Aller en bas
blue eyes 1



Masculin Messages : 174
Inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 17:01

Jean-59 a écrit:
Merci de vos mots, pensées et prières.
Ce n'est pas tant pour moi que je peine dans ma misère mais pour les êtres dont j'ai la charge.


Raison de plus pour persévéré...mais, ne vous en faite pas, eux aussi tireront bénéfice des fruits de tout ces épreuves!

Tant qu'a nous, nous continuerons de vous accompagné en pensé et en prière.

Que Dieu vous bénisse et vous garde à l'aller comme au retours,

Fraternellement, Blue eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 17:14

Jean vous avez un prénom magnifique, j'ai connu récémment aussi de sacrée coup qui m'ont démoli, regarder bien je ne suis plus rien et pourtant je suis toujours la.

Le prêtre m'a dit "il faut s'aimer pour pouvoir aimer les autres" et au final depuis mon sacrement du pardon tout va mieux dans ma tête malgré mes 27 ans et ma situation de chômeur précaire. Mr. Green

Vous concernant, je vous prie de ne pas perdre espoir, espoir en de meilleur lendemain, travailler au présent dans la joie, et vos lendemain malgré la souffrance seront meilleur.

L'épreuve nous fait brûler mais nous en ressortissons grandit.

Un conseil, continuer d'aller à la messe le dimanche, ne désarmer jamais.

Vous n'êtes pas tout seul, on est la, Dieu est la, on est plusieurs dans un bateau qui coule mais le Christ est la et il ne coulera pas !

Amicalement,

Un chrétien dans la foule
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 19:39

Merci à vous nobles âmes qui me répondez. Il y a souvent le temps qui fait son oeuvre, qui lisse un peu l'amertume et le remord puis un accident vient ruiner tous vos efforts, comme si on ne voulait pas que l'on sorte tête de l'eau, une sorte de persécution à laquelle il ne semble pas y avoir de  contre pouvoir.


Dernière édition par Jean-59 le Dim 31 Jan 2016, 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 19:42

Oui! Mais quand cela change, quand Dieu se réveille, et qu'on le voit en action, qu'on voit tous les obstacles tomber les uns après les autres, mon Dieu, que c'est agréable!
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 19:57

Jean-59 a écrit:
une sorte de persécution à laquelle il ne semble pas y avoir de contre pouvoir.

Je pense être persécuté également, partout où je vais, même à la messe, donc je n'y vais plus. Ne pas pouvoir aller à la messe est mon principal regret. neutral

Si vous pouvez encore aller à la messe, c'est qu'il y a quelque part des gens qui vous soutiennent. Même s'ils ne peuvent pas faire grand chose pour vous dans votre travail par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
marie-sol



Féminin Messages : 178
Inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 20:17

Dans le Journal d'un curé de campagne, le jeune abbé dit à l'ancien : 'Je n'arrive plus à prier'.
L'ancien lui répond : 'Rabâche'. Autrement dit ne lâche pas la prière.

Alors : rabâche la messe, retournes-y et tous les jours............... et ne la lâche pas.

J'ai traversé aussi cette épreuve, et je continuais et la prière, et la messe.


fleur4
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 20:30

Oui, c'est un bon conseil, merci. J'envisage de refaire une tentative d'y aller. Peut-être qu'avec un peu de recul face à tout ça, ça pourrait passer cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 20:45

Si je pouvais j'irais tous les jours. Mais je n'arrive même pas à y aller tous les dimanches et ce n'est pas faute de vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 21:14

Bonsoir j'espère que vous me lirai.
Je me suis connecter ce soir, j'ai voulu posté un message. Puis j'ai vue votre poste.

Je suis à bout. Le matin, attaque de panique. Le midi, le soir. Au coucher. Même la ou je vous écrit je ressens une chaleur m'envahir tout le corps. La tête ultra lourde et impossible à respirer.
Dieu mon Dieu j'ai regardé les rail du métro cet après midi. J'ai pensé à tous ces gens qui ce suicide.

Pour les médecin je suis ni dans la dépression ni dans une aucune autre maladie.

Beaucoup de zut il y eu dans ma vie. Des gens méchant m'on fait de sale coup.
Je ne veut pas mourir car Dieu m'a donné la vie. Mais j'en bave. J'ai offert mon mal être à cause de ses symptômes de l'angoisse à Jésus. J'ai prié tout les saints.

J'en suis la. Je suis comme dans la bible Tobie. Dans mes prière je demande la mort. Car ces trop dure.
Alors que j'aime la vie.

Soyons courageux. La rage de vivre. La rage d'avancer avec une douleur pareil sans un Simon de Cyrène à nos côtés. Avec Jésus-Christ avançons
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 21:25

A votre âge j'habitais aussi Paris.  Ce n'est pas une bonne ville pour une âme en peine, surtout si vous vivez seul.
Défoulez vous ici cher ami. A défaut de nous voir, vous vivrez de message en message avec peut-être un peu de providence comme j'y compte ici aussi. Nous autres chrétiens aujourd'hui vivons si dispersés qu'il faut presque des asiles au milieu de nulle part comme ici pour trouver une lampe allumée.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 21:32

J'ai cru d'abord à un exercice de style, excusez-moi, c'est du Job authentique.
Il faut attendre ce moment, à la fin du livre, où il dit: "Je ne te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t'ont vu." Donc c'est une épreuve, Dieu veut cela pour vous, il faut vous en convaincre, personne ne pourra le faire à votre place. Même, c'est peut-être une erreur de le dire comme ça, car finalement ce n'est pas autre chose que disent ses amis. Et je ne voudrais pas me cacher derrière ses amis.
"Maintenant mes yeux t'ont vu", nul ne voit Dieu sans mourir, la mort n'est pas autre chose que cette expérience. Petite consolation, ce que vous surmontez dans cette vie, c'est déjà ça de gagné. Pour beaucoup, cette expérience, ils la feront à leur mort corporelle.
D'un autre côté, Dieu ne s'amuse pas à vous torturer. Ce n'est pas drôle pour lui non plus. On sait, nous chrétiens, que Jésus est là sur la croix avec vous. Il nous attend tous là, car il n'arrive pas à nous rejoindre autrement. Il est le Seigneur des armées désarmé. Un roi glorieux monté sur un petit âne. La gloire est là, tout près, juste arrêtez de pousser contre la porte, elle ne s'ouvre pas en poussant dessus, il attend, lui là, derrière, il veut vous ouvrir. Faut le laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 21:42

carolyn a écrit:
Pour les médecin je suis ni dans la dépression ni dans une aucune autre maladie.

Mon psy, c'est bien la seule personne en qui j'ai confiance. Il faut peut-être que vous tombiez sur la bonne personne, qui prenne en compte vos maux.
Revenir en haut Aller en bas
radulph



Masculin Messages : 2
Inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 21:57

Bonsoir Jean qui peine,


Je ne présente pas car certains m' auront reconnu

Mais je puis vous assurer que la prière des frères, la prière personnelle, l 'acceptation de l' épreuve nous emmène toujours beaucoup plus loin qu' on ne le pense.
Je suis désolé de vous parler de moi, mais l' année 2015, a commencé par un deuxième infarctus le 11 janvier , trois heures après l' intervention j' ai fait un arrêt cardiaque, j' ai été réopéré le 11 février, ais fait un début d' AVC, ( ce qu' on dénomme un AIT en JUin), et pour couronner le tout, les mèdecins m' ont annoncé en Juillet que j' avais une tumeur à la vessie.
Les moines chez qui j' ai séjourné il y a 3 ans n' ont cessé de prier pour moi, mon groupe de prière aussi, et j' en passe, ces épreuves m' ont fait grandir en sagesse en confiance en Paix, ne craignez pas de demander du secours au Christ, sans cesse, à un moment il finira par vous ouvrir la porte, je l' ai appellé tous les jours en marchant pour éviter l' AVC, en courant la mort aux trousses, mais , même si je suis diminué , j' espère pouvoir faire une exposition cette année, ne désespérez jamais , notre DIEU est indestructible appuyez vous à fond sur lui, il encaisse tous nos coups, et Il vous les rendra en graçes, au centuple.
Les temps que nous vivons sont des Temps ou le diviseur n' a jamais frappé si durement , plus nous prierons les uns pour les autres sans relâche, même si nous tombons DIEU reconnaitra les siens et ce ceux qui auront tenu jusqu' au bout , qu' avons nous a perdre...?

Comme le dit René , il y a des passages obligés pour la vieillesse et c' est là qu' on découvre l' Agappé et que nous nous retrouvons bien plus dépouillés qu' avant et sommes encore bien plus proches du Christ, voyez, pour la première fois de ma vie je me sens prêt à renter chez les bénédictins, tellement j' ai été emmondé et tellement je me sens non pas indifférent mais éloigné des valeurs du monde que l' on nous propose.


Dernière édition par radulph le Dim 31 Jan 2016, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:02

Thomas33 a écrit:
carolyn a écrit:
Pour les médecin je suis ni dans la dépression ni dans une aucune autre maladie.

Mon psy, c'est bien la seule personne en qui j'ai confiance. Il faut peut-être que vous tombiez sur la bonne personne, qui prenne en compte vos maux.

Je vois aussi une psychothérapeute. Elle me fait beaucoup de bien. Mais comme je disais les symptômes son la. Les médecin son coïncide avec moi. Les maux que j'ai ces psychologique. Même les vertige sensation d'étouffer ces psychologique. Ils ne veule pas me mettre sous antidépresseur juste les anxiolytiques. Dieu que ces dure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:03

Merci Bertrand et les autres. Je n'oublierai jamais vos témoignages et votre sacrifice dans la prière que vous voudrez bien m'accorder, bande de Frères aimants et bienveillants.
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:04

radulph a écrit:
Bonsoir Jean qui peine,


Je ne présente pas car certains m' auront reconnu

Mais je puis vous assurer que la prière des frères, la prière personnelle, l 'acceptation de l' épreuve nous emmène toujours beaucoup plus loin qu' on ne le pense.
Je suis désolé de vous parler de moi, mais l' année 2015, a commencé par un deuxième infarctus le 11 janvier , trois heures après l' intervention j' ai fait un arrêt cardiaque, j' ai été réopéré le 11 février, ais fait un début d' AVC, ( ce qu' on dénomme un AIT en JUin), et pour couronner le tout, les mèdecins m' ont annoncé en Juillet que j' avais une tumeur à la vessie.
Les moines chez qui j' ai séjourné il y a 3 ans n' ont cessé de prier pour moi, mon groupe de prière aussi, et j' en passe, ces épreuves m' ont fait grandir en sagesse en confiance en Paix, ne craignez pas de demander du secours au Christ, sans cesse, à un moment il finira par vous ouvrir la porte, je l' ai appellé tous les jours en marchant pour éviter l' AVC, en courant la mort aux trousses, mais , même si je suis diminué , j' espère pouvoir faire une exposition cette année, ne désespérez jamais , notre DIEU est indestructible appuyez vous à fond sur lui, il encaisse tous nos coups, et Il vous les rendra en graçes, au centuple.
Les temps que nous vivons sont des Temps ou le diviseur n' a jamais frappé si durement , plus nous prierons les uns pour les autres sans relâche, même si nous tombons DIEU reconnaitra les siens et ce ceux qui auront tenu jusqu' au bout , qu' avons nous a perdre...?
bertrand.

Quel courage.!!
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:13

Ok, moi je ne suis pas dépressif, donc je ne sais pas trop ce que c'est. ça doit être très dur à supporter. Mais si c'est psychologique comme vous dites, je pense que vous pouvez garder l'espoir d'un jour trouver la solution par vous même, par l'introspection. Et à ce moment là vous aurez compris des choses sur le monde et sur vous même, et vous n'aurez plus besoin des médicaments.
Revenir en haut Aller en bas
radulph



Masculin Messages : 2
Inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:14

Si nous Lui demandons JESUS , nous donne un courage inouî, il est capable avec l' aide de la mèdecine de reconstruire un homme nouveau et différent, c'est très simple Tout Lui appartient et Il est capable de Tout.Si je peux me permettre, confiez vous à Lui devant et dans le Saint sacrement demandez lui de déposer vos fardeaux et laissez vous prendre dans ses bras, vous verrez c' est unique...
@+ bertrand.

Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:25

radulph a écrit:
Si nous Lui demandons JESUS , nous donne un courage inouî, il est capable avec l' aide de la mèdecine de reconstruire un homme nouveau et différent, c'est très simple Tout Lui appartient et Il est capable de Tout.Si je peux me permettre, confiez vous à Lui devant et dans le Saint sacrement demandez lui de déposer vos fardeaux et laissez vous prendre dans ses bras, vous verrez c' est unique...
@+ bertrand.

Merci beaucoup il y'a une adoration du dpsaint sacrement mardi soir à ma paroisse. Je lui et déjà confier mais peine. Je le fait tout les jours mais je lui redirai mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Dim 31 Jan 2016, 22:29

Thomas33 a écrit:
Ok, moi je ne suis pas dépressif, donc je ne sais pas trop ce que c'est. ça doit être très dur à supporter. Mais si c'est psychologique comme vous dites, je pense que vous pouvez garder l'espoir d'un jour trouver la solution par vous même, par l'introspection. Et à ce moment là vous aurez compris des choses sur le monde et sur vous même, et vous n'aurez plus besoin des médicaments.

Bonsoir Thomas merci de votre petit'mots. Effectivement ces très dire à supporté. J'ai une amie elle a était bousillé par la psychiatrie. En plus d'une vie pas facile pour elle. Viol père décédé etc tout cela n'a pas aidé pour le moral. Pourtant elle a une foi en Dieu époustouflant. J'ai Foi en Dieu. Je l'aime également. Les symptômes que j'ai elle comme moi nous'le vivons depuis une dizaine d'années .et pourtant je ressens Jésus dans ma vie
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Lun 01 Fév 2016, 19:14

radulph a écrit:
Si nous Lui demandons JESUS , nous donne un courage inouî, il est capable avec l' aide de la mèdecine de reconstruire un homme nouveau et différent, c'est très simple Tout Lui appartient et Il est capable de Tout.Si je peux me permettre, confiez vous à Lui devant et dans le Saint sacrement demandez lui de déposer vos fardeaux et laissez vous prendre dans ses bras, vous verrez c' est unique...
@+ bertrand.


Très bon conseil Bertrand. Je m'unis à tous les encouragements et conseils fraternels postés sur ce fil à l'adresse de Jean.

Quant à l'impression, plus ou moins fondée, ressentie par Jean d'être méprisé par les autres, cette souffrance peut d'ailleurs être féconde en ce qu'elle peut unir davantage au Seigneur pour peu de le choisir véritablement comme le Souverain Ami qu'Il EST, pour peu que nos solitudes douloureuses se laissent habiter progressivement par un coeur à Coeur, notamment dans des moments de prière silencieuse.

Voici ce qu'en disait Ste Thérèse de Lisieux dans ce poème (chanté par un frère carme ici ) :





L'Atome de Jésus-Hostie

Je ne suis qu'un grain de poussière
Mais je veux fixer mon séjour,
dans les ombres du sanctuaire
avec le prisonnier d'amour.

Ah vers l'Hostie mon âme aspire
je l'aime et ne veux rien de plus
C'est le Dieu caché qui m'attire,
je suis l'atome de Jésus.

Je veux rester dans l'ignorance
dans l'oubli de tout le créé
et consoler par mon silence
l'Hôte du Ciboire sacré.

Ah ! je voudrai sauver des âmes
des pêcheurs faire des élus
d'un apôtre donner les flammes
à votre atome doux Jésus.

Si je suis méprisée du monde,
S'il me regarde comme un rien
une paix divine m'inonde
car j'ai l'Hostie pour mon soutien.


Quand je m'approche du Ciboire
tous mes soupirs sont entendus
être un néant voilà ma gloire
je suis l'atome de Jésus.


Parfois lorsque le ciel est sombre
l'atome ne pouvant voler
il aime se cachant dans l'ombre
à la porte d'or s'attacher

Alors la divine lumière
qui réjouit tous les élus
vient réchauffer sur cette terre
le pauvre atome de Jésus.

Sous les doux rayons de la grâce
l'atome devient scintillant
quand la légère brise passe
il se balance doucement.

Ah quel ineffable délice
quels bienfaits n'a-t-il pas reçus
jusqu'auprès de l'hostie se glisse
le pauvre atome de Jésus.

Se consumant près de l'hostie
dans le tabernacle d'amour
ainsi s'écoulera ma vie
en attendant le dernier jour.

Quand l'épreuve sera finie
volant au séjour des élus
l'atome de l'Eucharistie
brillera près de son Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Cyrus_II



Masculin Messages : 47
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Mer 03 Fév 2016, 22:24

Jean-59 a écrit:
Ce que je pense, ce que j'essaie de faire. Rien ne compte. Tout est contrarié.
Mon avis est bafoué, moqué, réduit en cendres.
Tout s'obstine.
Je n'ai pas une journée de répit, même le dimanche.
Il y a des jours où plus rien ne vient me réconforter.
Comme si j'étais devenu inutile, voir nuisible.
Toute ma force, ma confiance, ma fierté m'ont été retirées.
Je me sent impuissant, humilié, incompris.
La sensation d'être assis en place passager à voir le danger sans pouvoir tourner le volant ou freiner.
La vie est devenue un entonnoir.
Et je n'ai aucun allié, aucun.
J'ai pitié de ma propre misère.
Comme si tout le monde me méprisait, la sensation de devoir demeurer pour l'éternité un solitaire qui n'aura rien réussi de bon.
Comme si le diable était en embuscade à chaque instant de ma vie.
Tous mes efforts sont vains. Le temps est là, avec sa flèche, impitoyable.

Eh bien je vais vous dire que c'est ce que je vis à peu près depuis 15 ans avec des périodes de repos entre chaque traversée du désert.
Les traversées sont plus courtes qu'il y a quelques années mais plus violentes sur certains points peut être à cause de l'usure psychique, mais le plus dur c'est l'incertitude des lendemains (marcher dans les ténèbres sans savoir où Dieu veut en venir et ce qu'il attends de nous).

D'un autre côté la vie mystique n'en est que plus riche, on apprend à lâcher les choses entre ses mains de Dieu, à le laisser nous purifier.

Ca n'empeche pas d'être dans une joie en opposition à la raison "terre à terre". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Mer 03 Fév 2016, 22:40

Cyrus_II a écrit:
Jean-59 a écrit:
Ce que je pense, ce que j'essaie de faire. Rien ne compte. Tout est contrarié.
Mon avis est bafoué, moqué, réduit en cendres.
Tout s'obstine.
Je n'ai pas une journée de répit, même le dimanche.
Il y a des jours où plus rien ne vient me réconforter.
Comme si j'étais devenu inutile, voir nuisible.
Toute ma force, ma confiance, ma fierté m'ont été retirées.
Je me sent impuissant, humilié, incompris.
La sensation d'être assis en place passager à voir le danger sans pouvoir tourner le volant ou freiner.
La vie est devenue un entonnoir.
Et je n'ai aucun allié, aucun.
J'ai pitié de ma propre misère.
Comme si tout le monde me méprisait, la sensation de devoir demeurer pour l'éternité un solitaire qui n'aura rien réussi de bon.
Comme si le diable était en embuscade à chaque instant de ma vie.
Tous mes efforts sont vains. Le temps est là, avec sa flèche, impitoyable.

Eh bien je vais vous dire que c'est ce que je vis à peu près depuis 15 ans avec des périodes de repos entre chaque traversée du désert.
Les traversées sont plus courtes qu'il y a quelques années mais plus violentes sur certains points peut être à cause de l'usure psychique, mais le plus dur c'est l'incertitude des lendemains (marcher dans les ténèbres sans savoir où Dieu veut en venir et ce qu'il attends de nous).

D'un autre côté la vie mystique n'en est que plus riche, on apprend à lâcher les choses entre ses mains de Dieu, à le laisser nous purifier.

Ca n'empeche pas d'être dans une joie en opposition à la raison "terre à terre". Very Happy
Je redis au cas où vous n'auriez pas lu, il existe des groupes du renouveau charismatique qui ont le don de délivrance et de guérison.

il y a aussi le sacrement des malades fort efficace.

Et aussi lourdes..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je n'existe plus, ou presque   Mar 09 Fév 2016, 23:46

Merci.
Le temps passe si vite.
Ayez si vous le voulez bien, une pensée demain soir.
J'en aurai besoin, très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'existe plus, ou presque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mal existe-t-il ?
» I speak english very well....... Euh enfin presque !
» DIEU existe - t - il ?? 142857 et 999 999
» La planète Nibiru (ou Mardouk) existe bel et bien !
» Un crudivore dans "Un dîner presque parfait"!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: