DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 13:43

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
On peut pas être au four et au moulin

De plus, dans les Révélations de Sainte Brigitte, il est dit que le prêtre doit être célibataire , car le péché de chair est odieu devant Dieu quand le prêtre consacre les Sainte Espèces, il faut un prêtre pur et chaste

Eventuellement, on pourrait faire venir des hommes veufs, qui ne se remarierai pas

Parce que, pour vous, c'est un "péché de chair" d'être marié ?

Et quant aux veufs, il y en a déjà qui sont allés jusqu'à la prêtrise.
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 13:48

péché de chair, c'est les impuretés, la sexualité

je pense qu'on peut pas avoir 2 vocations en même temps, c'est de l'illusion
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 14:01

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
péché de chair, c'est les impuretés, la sexualité

la sexualité bien contrôlée n'est pas un péché d'impureté.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 14:18

Espérance a écrit:
AdoratriceSaintSacrement a écrit:
péché de chair, c'est les impuretés, la sexualité

la sexualité bien contrôlée n'est pas un péché d'impureté.

correction:
la sexualité (dans le mariage) bien contrôlée n'est pas un péché d'impureté
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 14:20

l'idiot a écrit:


correction:
la sexualité (dans le mariage) bien contrôlée n'est pas un péché d'impureté

oui, merci Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 16:26

Je lis certaines femmes ici et grand Dieu qu'il y en a, se faire injecter de la testostérone leur seraient bénéfique, tellement elles ont la vulve désséchée psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 16:45

Adressez-vous directement à l'intéressée et exprimez vos reproches de façon charitable et non sexiste , Ysov !

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 16:57

Il n'y a rien de sexiste, c'est un fait! Tout comme il y a des hommes qui par trop de testostérones se faire injecter des hormones leurs seraient aussi bénéfique, tellement leur cerveau est régi par la queue.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 18:06

Paul semble très mal compris et comme le dit Hieronymus, il est assez clair...

Il dit clairement que ceux qui décident de se marier auront les épreuves correspondantes. Il dit aussi qu'à choisir, si on a la vocation du célibat, il vaut mieux le célibat (sous-entendu, qui est moins difficile). Beaucoup de gens ne comprennent pas aujourd'hui en quoi une vie de couple est beaucoup plus dure qu'une vie de célibataire, hormis sur le plan sexuel évidemment.

Parce qu'on vit à l'heure de la consommation. On nous a vendu un mariage d'amour (sentimental), sous la pression notamment des femmes. On nous a vendu l'âme sœur ; une âme qu'on quitte quand on ne l'aime plus, logique, puisque l'amour n'existe plus.

Je ne peux pas savoir ce qu'est le plan de Dieu, mais je constate qu'autour de moi, les seuls couples qui tiennent (des jeunes qui se sont rencontrés à environ dix huit ans et qui sont encore ensemble dix ans après) sont des gens qui refusent cette définition. Ils n'ont plus aucune passion. Mais ils acceptent le don mutuel, parce que c'est comme ça, ils sont athées mais le vivent comme un commandement. Et ça, ça demande une énergie incroyable. Être fidèle quand les tentations sont partout. Refuser des plans de carrière pour les enfants. Savoir pardonner inconditionnellement, et souvent. Savoir donner inconditionnellement aussi. Vivre uniquement avec l'autre à l'esprit. Savoir se fâcher aussi, pour aider l'autre quand il fait des idioties.

Tout ça demande une énergie considérable. Moi, c'est mon sacerdoce. Tout engagement que je prends par ailleurs ne sera jamais total. Pire, il sera mineur. Je ne peux imaginer ça d'un prêtre. Ou alors, c'est un prêtre qui se comporte en professionnel, avec ses horaires et ses objectifs annuels. Ce n'est pas ma vision.

Est-ce que cela pose un problème en termes de vocation ? Pour le savoir, il ne faut pas comparer le nombre de prêtres au nombre de fidèles. Il faut comparer la moyenne d'âge des prêtres et des fidèles. Le nombre de vocations s'écroulent ? Oui, et alors ? Le nombre de fidèles aussi : tout va bien.

Pour ajouter un point à l'argumentation de Hieronymus, je pense que le célibat imposé force la sincérité de la vocation. Ça diminue drastiquement le nombre de candidats potentiels étant là pour la gamelle. Ça diminue le risque de se retrouver face à des gens qui vous disent la résurrection ? Mais c'est une image !


Dernière édition par JeanLouisNevers le Ven 29 Jan 2016, 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 18:12

Vous dites: Ça diminue le risque de se retrouver face à des gens qui vous disent la résurrection ? Mais c'est une image !

Ah tenez, il y a un exemple tout récent en lien à ceux qui ont oeuvré pour faire virer Arnaud. Mr. Green


Mais en tous cas, ça me fâche au max quand je lis d'une part, que la sexualité est de l'impureté, que le célibat dans la vie d'une personne est supérieur au mariage, patati patata...
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 18:16

Pourtant, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que lorsque l'on est célibataire, on est plus détaché du monde et de ses contingences, et c'est assez simple à comprendre. Ça va du cas simple où le prêtre a légitimement l'esprit ailleurs à cause de problèmes touchant sa femme au cas extrême, où, on peut même imaginer un prêtre qui trompe sa femme avec une paroissienne ; l'impact sur la paroisse serait quand même non négligeable.

Après, si ce que dit Paul ne convient pas...

Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

PS : sur le sexe qui serait une impureté, je ne soutiens pas du tout AdoratriceSaintSacrement. Le puritanisme chez les puritains ;)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 18:27

JeanLouisNevers a écrit:
Pourtant, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que lorsque l'on est célibataire, on est plus détaché du monde et de ses contingences, et c'est assez simple à comprendre.

Après, si ce que dit Paul ne convient pas...

Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

PS : sur le sexe qui serait une impureté, je ne soutiens pas du tout AdoratriceSaintSacrement. Le puritanisme chez les puritains ;)
Ouff, je me demandais bien ce qui n'allait pas, comment les gens n'arrivent plus à voir l'évidence. Voici au moins quelqu'un qui voit l'évidence merci:
je salut aussi dans ce sens Hieronymus pour avoir ouvert le débat dans ce sens, je n'ai pas voulu le faire car chaque fois que j'ai eu à le faire, j'ai toujours eu l'impression d'être entouré d'aveugles, qui ne voient pas ce qui crève pourtant les yeux!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 18:40

JeanLouisNevers a écrit:
Pourtant, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que lorsque l'on est célibataire, on est plus détaché du monde et de ses contingences, et c'est assez simple à comprendre. Ça va du cas simple où le prêtre a légitimement l'esprit ailleurs à cause de problèmes touchant sa femme au cas extrême, où, on peut même imaginer un prêtre qui trompe sa femme avec une paroissienne ; l'impact sur la paroisse serait quand même non négligeable.

Après, si ce que dit Paul ne convient pas...


Dans ce cas, pour être honnête, les prêtres qui ont enfants ne doivent pas exercer le sacerdoce, si aussi incompatible. Mais
un élément majeur qui devrait être souligné, est le fait que la majorité des jeunes prêtres n'ont pas leur vocation faussée comme ce fut le cas pour beaucoup autrefois, car sous pression familiale, sociétale, ce qui fit que plusieurs prêtres et frères n'avaient pas à l'être.

JeanLouisNevers a écrit:
Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

Quand on est véritablement bien ferré tout comme l'autre qui partage sa vie, nous n'avons pas ce genre de sentiment, cette inconstance intérieure résultante d'éléments plus profonds. Moi je dis que l'idée du célibat étant supérieur au mariage et à la parentalité, fut imaginé par des laidrons qui furent contraints au célibat... Mr.Red

JeanLouisNevers a écrit:
PS : sur le sexe qui serait une impureté, je ne soutiens pas du tout AdoratriceSaintSacrement. Le puritanisme chez les puritains ;)

Pour ça nous sommes totalement d'accord. Dire que beaucoup d'enfants après leur naissance ont grandi avec des mères désséchées, ça perpétue un maudit cercle vicieux dans la société... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 19:12

ysov a écrit:

JeanLouisNevers a écrit:
Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

Quand on est véritablement bien ferré tout comme l'autre qui partage sa vie, nous n'avons pas ce genre de sentiment, cette inconstance intérieure résultante d'éléments plus profonds. Moi je dis que l'idée du célibat étant supérieur au mariage et à la parentalité, fut imaginé par des laidrons qui furent contraints au célibat... Mr.Red

Dans mon expérience personnelle (je ne prétends pas à l’universalité, donc je précise le contexte) de jeune parisien, je vérifie l'exact inverse de ce que vous dites, et je pense que la facilité et le bonheur que vous décrivez dans le couple, on le vit dans deux cas :

- Quand on vit son couple en chrétien depuis très longtemps, parce qu'on a totalement intériorisé la charité. Je le vérifie moi même : chaque année rend mon couple plus agréable, et les sacrifices plus faciles.

- Quand on vit son couple en consommateur de conjoint.

Sur une centaine de jeunes que je connais assez bien pour en juger, 95% sont des consommateurs de conjoint qui vous diront que la vie de couple est géniale... et changent de partenaires régulièrement ou refusent de s'engager. Environ 4-5 sont en couples au sens chrétien du terme, c'est à dire avec une volonté d'absolue indissolubilité, et ont maintenu cette ligne de 17-18 à 28 ans (pour le moment). Tous vous diront que c'est d'une difficulté inouïe, et que s'ils avaient pu choisir au départ (là c'est trop tard, mais ils n'arrivent pas à s'expliquer pourquoi, en bon athées), ils auraient préféré le célibat et coucher partout.

Votre description de l'amour parfait et simple à vivre, je crois que je n'ai jamais rencontré un jeune couple qui l'a vécu. Soient ils s'aiment passionnément et se quittent très rapidement, soient ils s'aiment d'un amour charitable et ils souffrent. Ils trouvent dans leur source licite de sexe les 'épreuves correspondantes' de Paul. Et ils expérimentent dans la souffrance une forme de charité absolue.

Mais très peu en parlent. Parce que d'un côté, ils seront moqués par la société de consommation qui trouve leurs vœux de fidélité ringards et d'un autre côté, ils feront face à des gens de culture post-chrétienne qui considèrent de manière féminine que l'amour est une passion, que quand elle est éteinte il faut l'accepter en partant, et que c'est horrible de faire autrement : c'est à dire persister avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 19:23

je ne suis pas pour le Sacerdoce + mariage en même temps.


Laiderons contraint au célibat? pardonnez moi, mais il existe de très très beaux prêtres et de superbes moniale, qui n'ont pas été "contraint" à quoi que ce soit, le célibat fut un choix délibéré, par souci de se donner entièrement au Seigneur, dans la chasteté parfaite à tout point de vue
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 19:27

Révélations de Sainte Brigitte :


Notre Seigneur à Sainte Brigitte :
" J'ai choisi les prêtres par-dessus les Anges et les hommes, et je les ai honorés par-dessus tous. Je leur ai donné le pouvoir de lier et de délier sur la terre et dans le Ciel, et de faire de mes ennemis, mes Amis. Je leur ai donné puissance de consacré mon Corps et de le toucher. Si j'eusse voulu, j'eusse pu choisir des Anges pour un tel office ; mais j'aime tellement les prêtres que je les ai rehaussés à ce degré d'honneur. Je les ai établis afin que, patients comme des brebis, animés et généreux comme des soldats, sage et prudents comme des serpents ardents en mon amour et purs comme des Anges, ils assistassent devant Moi."

+

Du reste voici un extrait du texte, forte objurgation de la Mère de Dieu à nous donnée par sainte Brigitte de Suède au sujet du saint père François : « La Très-Sainte Vierge lui montra comment l'ineffable dignité du prêtre, appelé à consacrer le Corps sacré du Fils de Dieu, était incompatible avec une union charnelle ; et elle termina par ces graves paroles. "Apprends que si un Pape se montrait disposé à autoriser le mariage des prêtres, il s'attirerait un jugement terrible ; Dieu le frapperait de cécité et surdité spirituelles ; il ne pourrait plus rien dire, ni faire, ni goûter dans l'ordre surnaturel ; et en outre, après sa mort, son âme serait précipitée au fond de l'enfer, pour y rester éternellement la proie des démons. Oui, lors même que le saint Pape Grégoire eût établi cette loi, il n'aurait jamais obtenu miséricorde devant Dieu, à moins qu'il ne l'eût retirée humblement avant de mourir. » (Sainte Brigitte, Révélations, VII, 10, Édition Saint-Joseph Tolra, Paris, 1879)

+


Défense que les prêtres soient mariés.
Chapitre 10

Réjouissez-vous éternellement, ô précieux corps de Dieu, en un honneur perpétuel, en continuelle victoire, en éternelle puissance, avec votre Père et le Saint-Esprit, avec la Vierge Marie, votre très-digne Mère, et avec toute la cour céleste! Louange vous soit, ô Dieu éternel, et actions de grâces infinies, parce qu’il vous a plu de vous faire homme, et avez voulu que le pain fût transubstantié en votre corps, par vos saintes paroles, et l’avez donné en viande comme par un excès d’amour pour le salut de nos âmes!

Il arriva une fois à une personne qui était profondément plongée en l’oraison, qu’elle ouït une voix qui lui disait : O vous à qui sont faites les faveurs d’ouïr et de voir les choses spirituelles, écoutez maintenant ce que je vous veux manifester de cet archevêque qui a dit que, s’il était pape, il donnerait licence à tous les prêtres de se marier, croyant et pensant que cela serait plus agréable à Dieu que de voir les prêtres vivre avec tant de dissolution; il disait encore que, par ce mariage, s’éviteraient tant de péchés charnels; et bien qu’en cela il n’entendît pas la volonté de Dieu, néanmoins il était ami de Dieu. Or, maintenant, je vous déclarerai la volonté de Dieu sur cela, car j’ai engendré le Dieu même, et vous signifierez cela à cet archevêque, lui parlant en ces termes : A Abraham fut donnée la circoncision longtemps avant que la loi fût donnée à Moïse, et au temps d’Abraham, les hommes étaient gouvernés selon qu’ils entendaient et selon qu’ils voulaient, et néanmoins plusieurs étaient lors amis de Dieu.

Mais après que la loi fut donnée à Moïse, lors il plut plus à Dieu que les hommes vécussent selon la loi que selon leur volonté. Il en fut de même du précieux corps de mon Fils, car quand il eut institué le saint Sacrement de l’autel, qu’il fut monté au ciel, lors cette loi ancienne était encore gardée, savoir, les prêtres de Jésus-Christ vivaient en un mariage charnel, et néanmoins plusieurs d’iceux étaient amis de Dieu, d'autant qu’ils croyaient en simplicité que cela était agréable à Dieu, comme il lui fut agréable au temps des Juifs, et cela fut observé plusieurs années par les apôtres chrétiens.

Mais cette coutume et observance était abominable et odieuse à toute la cour céleste, et à moi, qui ai engendré le corps de mon Fils, de voir que des mariés touchassent de leurs mains le corps précieux de mon Fils au saint Sacrement, car les Juifs, en leur ancienne loi, n’avaient que l’ombre et la figure de ce sacrement; mais les chrétiens ont maintenant la vérité même, savoir, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme en ce sacrement sacro-saint.


Mais après quelque temps que les prêtres anciens observaient cela, Dieu, par l’infusion de son Esprit, le versa au cœur du pape, pour qu’il ordonnât que désormais les prêtres qui consacreraient le corps précieux de Jésus-Christ ne seraient point mariés ni ne jouiraient des délices infâmes de la chair. Et partant, par l’ordonnance divine et par son juste jugement, il a été justement ordonné que les prêtres vivraient en la chasteté et continence de la chair, autrement qu’ils seraient maudits et excommuniés devant Dieu, et dignes d’être privés de l’office de prêtres, néanmoins que ceux qui s’amenderaient véritablement avec résolution de ne plus pécher, obtiendraient miséricorde de Dieu.

Sachez aussi que si quelque pape donne aux prêtres licence de se marier charnellement, lui-même sera damné de Dieu par la même sentence, comme celui qui aurait grandement péché, à qui on devrait, selon le droit, arracher les yeux couper les lèvres, le nez et les oreilles, les pieds et les mains, et le corps duquel devrait être tout ensanglanté et congelé de froid; et d’ailleurs qu’on devrait donner ce corps mort aux oiseaux et aux bêtes sauvages : il en arriverait de même à ce pape qui voudrait donner licence aux prêtres de se marier, contre la susdite ordonnance divine, car ce pape serait soudain privé de la vue et ouïe spirituelle, de la parole, des œuvres spirituelles, et toute sa sapience spirituelle défaudrait spirituellement; et d’ailleurs, son âme descendrait en enfer pour y être éternellement tourmentée et être la proie des démons. Voire si saint Grégoire le pape eût établi cette loi, il n’eût jamais obtenu miséricorde de Dieu, s’il n’eût révoqué une telle sentence.

⇦   ⇧   ⇨
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:10

Jusqu'au XIe siècle, les prêtres séculiers pouvaient se marier, soit durant DIX SIÈCLES! Ce fut un des éléments d'ailleurs qui creusa le fossé entres cathos et orthodoxes.


Dernière édition par ysov le Ven 29 Jan 2016, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:12

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
je ne suis pas pour le Sacerdoce + mariage en même temps.


Laiderons contraint au célibat? pardonnez moi, mais il existe de très très beaux prêtres et de superbes moniale, qui n'ont pas été "contraint" à quoi que ce soit, le célibat fut un choix délibéré, par souci de se donner entièrement au Seigneur, dans la chasteté parfaite à tout point de vue

Avant vos jolis prêtres des siècles avant eux, la promotion du célibat comme quoi c'est supérieur au mariage fut inventée.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:17

JeanLouisNevers a écrit:
ysov a écrit:

JeanLouisNevers a écrit:
Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

Quand on est véritablement bien ferré tout comme l'autre qui partage sa vie, nous n'avons pas ce genre de sentiment, cette inconstance intérieure résultante d'éléments plus profonds. Moi je dis que l'idée du célibat étant supérieur au mariage et à la parentalité, fut imaginé par des laidrons qui furent contraints au célibat... Mr.Red

Dans mon expérience personnelle (je ne prétends pas à l’universalité, donc je précise le contexte) de jeune parisien, je vérifie l'exact inverse de ce que vous dites, et je pense que la facilité et le bonheur que vous décrivez dans le couple, on le vit dans deux cas :

- Quand on vit son couple en chrétien depuis très longtemps, parce qu'on a totalement intériorisé la charité. Je le vérifie moi même : chaque année rend mon couple plus agréable, et les sacrifices plus faciles.

- Quand on vit son couple en consommateur de conjoint.

Sur une centaine de jeunes que je connais assez bien pour en juger, 95% sont des consommateurs de conjoint qui vous diront que la vie de couple est géniale... et changent de partenaires régulièrement ou refusent de s'engager. Environ 4-5 sont en couples au sens chrétien du terme, c'est à dire avec une volonté d'absolue indissolubilité, et ont maintenu cette ligne de 17-18 à 28 ans (pour le moment). Tous vous diront que c'est d'une difficulté inouïe, et que s'ils avaient pu choisir au départ (là c'est trop tard, mais ils n'arrivent pas à s'expliquer pourquoi, en bon athées), ils auraient préféré le célibat et coucher partout.

Votre description de l'amour parfait et simple à vivre, je crois que je n'ai jamais rencontré un jeune couple qui l'a vécu. Soient ils s'aiment passionnément et se quittent très rapidement, soient ils s'aiment d'un amour charitable et ils souffrent. Ils trouvent dans leur source licite de sexe les 'épreuves correspondantes' de Paul. Et ils expérimentent dans la souffrance une forme de charité absolue.

Mais très peu en parlent. Parce que d'un côté, ils seront moqués par la société de consommation qui trouve leurs vœux de fidélité ringards et d'un autre côté, ils feront face à des gens de culture post-chrétienne qui considèrent de manière féminine que l'amour est une passion, que quand elle est éteinte il faut l'accepter en partant, et que c'est horrible de faire autrement : c'est à dire persister avec l'autre.

J'en connais des couples qui ont 30, 40 ans d'unions et sont toujours épanouis. Cependant, j'ai toujours constaté que ces couples en tant qu'invidius, furent nés dans un cadre sain, une garanti d'une vie ici-bas équilibrée. Pour ce qui est de l'actualité
en ce domaine que vous soulignez: Sur une centaine de jeunes que je connais assez bien pour en juger, 95% sont des consommateurs de conjoint qui vous diront que la vie de couple est géniale... et changent de partenaires régulièrement ou refusent de s'engager. Environ 4-5 sont en couples au sens chrétien du terme, c'est à dire avec une volonté d'absolue indissolubilité, et ont maintenu cette ligne de 17-18 à 28 ans (pour le moment). Tous vous diront que c'est d'une difficulté inouïe, et que s'ils avaient pu choisir au départ (là c'est trop tard, mais ils n'arrivent pas à s'expliquer pourquoi, en bon athées), ils auraient préféré le célibat et coucher partout. est typique d'une société made in babyboomers, les protagonistes de la liberté, de la priorité de leur corps avant tout le reste jusqu'à l'avortement ultimement comme moyen de contraception.
:beret:
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:30

Ah non ysov, la supériorité spirituelle du célibat (qui n'est pas pour autant une nécessité) date de... Paul.
Citation :
25 Au sujet du célibat, je n’ai pas un ordre du Seigneur, mais je donne mon avis, moi qui suis devenu digne de confiance grâce à la miséricorde du Seigneur.
26 Je pense que le célibat est une chose bonne, étant donné les nécessités présentes ; oui, c’est une chose bonne de vivre ainsi.
27 Tu es marié ? ne cherche pas à te séparer de ta femme. Tu n’as pas de femme ? ne cherche pas à te marier.
28 Si cependant tu te maries, ce n’est pas un péché ; et si une jeune fille se marie, ce n’est pas un péché. Mais ceux qui font ce choix y trouveront les épreuves correspondantes, et c’est cela que moi, je voudrais vous éviter.
...
32 J’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur.
33 Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé.
...
36 Si un jeune homme pense qu’il risque de ne pas respecter une jeune fille, s’il est plein d’ardeur et que l’issue devienne inévitable, qu’il fasse comme il veut : ils peuvent se marier, ce n’est pas un péché.
37 Mais s’il tient ferme intérieurement, s’il ne subit aucune contrainte, s’il est maître de sa propre volonté et a pris dans son cœur la décision de ne pas s’unir à cette jeune fille, il fera bien.
38 Ainsi, celui qui se marie fait bien, et celui qui ne se marie pas fera mieux encore.

C'est clair, net, précis et peu susceptible d'interprétation.

Au sujet des couples de 30-40 ans dont vous parlez, ça illustre ce que je dis : le temps augmente l'épanouissement. On se connait de mieux en mieux, on s'habitue à la charité, etc. mais ce n'est pas une chose qui va de soi. Et entre nous, vu la pression sociale et l'impératif de l'amour-passion que nous ont vendu les soixante-huitards alliés aux femmes romantiques, je n'imagine pas beaucoup de couples expliquer qu'ils sont dans une norme différente, que leur couple est en partie un renoncement à soi-même qui n'est pas évident, etc. car on risque de leur jeter au visage ce que vous m'avez dit : vous êtes des malades, c'est un amour malsain, et blabla.

Quant aux 95% de jeunes dont je parle, on est bien d'accord, ce sont des jouisseurs. Je constate juste que ce sont des tenants de l'amour passion et joyeux que vous me vantez. Ils ne jurent que par le sexe et l'amour passion, l'amour joyeux, l'amour agréable. Et dès que ça ne va plus, ils brisent tout. Alors que les 5% restants parlent bien de leur couple comme d'une forme de violence et de tension psychologique, comme d'un combat, etc. et ils persistent. Donc pour répondre à votre première affirmation, à savoir que cette vision du couple est malsaine, je dis : peut-être. Mais pour le moment, dans la jeunesse qui m'entoure, c'est la seule qui semble respecter l'indissolubilité et donne envie aux jeunes filles de faire des enfants sans y aller à reculons. Donc je la tiens comme fonctionnellement supérieure.

Pour reboucler sur le sujet : cet état de tension psychologique et social entourant le couple ne me semble pas réellement compatible avec l'état de prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:35

Les sources préjudiciables remontent à bien plus loins, comme Saint-Paul quand il disait que les femmes devraient se la fermer durant les assemblées, en passant par Saint-Thomas d'Aquin qui en philosophe pitoyable car s'étant uniquement appuyé sur les grecs a réaffirmé que la femelle est l'échec du mâle en devenir, ce qui hypertrophia la notion de OBLATION chez la femme, que même dans la société jusqu'à tout récemment, l'épouse n'était pas plus au dessus de ses enfants en matière de crédibilité, sous la bénédiction de l'Église humaine. Autres exemples, un pape Grégoire qui fit en sorte que Marie-Madeleine n'était que la prostitué repentie, alors que l'Église orthodoxe lui consacre une bien plus grande importance.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:48

Et alors, on jette toutes les écritures pour ça ?

Ensuite, que Paul ait dit que les femmes doivent se taire dans les assemblées ou plus exactement d'abord demander à leur mari qui demandera au prêtre, ça ne me choque pas de manière excessive. Idem quand il dit qu'en matière spirituelle il n'autorise pas une femme à commander à l'homme. Mais cela serait un sujet de discussion distinct de celui-ci sur le célibat des prêtres.

Ensuite, comparer Saint-Thomas d'Aquin et un apôtre dont l'évangile est considéré comme divinement inspiré, c'est moyen.


Dernière édition par JeanLouisNevers le Ven 29 Jan 2016, 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:49

Mais non, on jette rien, on discerne c'est tout. Wink
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:50

Bah qu'est-ce qu'il faut discerner dans ce que je vous ai cité ? Expliquez-moi, car je discute avec beaucoup de gens qui contestent radicalement Paul, mais je n'obtiens jamais d'explications contradictoires.

Je ne demande qu'à avoir un autre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 20:54

Eh bien, un exemple de discernement objectif, on jette l'affirmation de Paul au sujet du silence de la femme, car cela n'est pas conforme aux enseignements du Christ, mais une vision humaine en homme de son temps. Le seul qui de ses enseignements rien mais absoluement rien n'est à jeter, sont les paroles du Christ témoignées dans les évangiles. Le reste, tout ce qui vient d'un homme, c'est sujet à circonspection.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:01

En quoi est-ce non conforme aux enseignements du Christ ? Surtout quand celui qui l'affirme tient en même temps des propos radicalement féministes pour l'époque, comme l'interdiction de toute répudiation ou encore le fait que l'homme ne soit plus maître de son corps, mais qu'il doive en faire don à sa femme ?

Si on jette ces propos à la poubelle, ce n'est finalement pas pour une raison religieuse. C'est parce que le monde, à l'heure de l'interchangeabilité de tous par tous, ne supporte plus d'entendre ça, c'est tout. A quand l’ordination de femme alors, sur le même fondement ?

Quand le monde sera devenu absolument dysfonctionnel et qu'un retour vers d'autres principes s'opèrera, on finira par réhabiliter ces propos de Paul, en les pondérant simplement comme il se doit. D'ailleurs, ce changement psychologique se constate déjà chez quelques jeunes femmes françaises. Il ne viendrait jamais à l'idée à la mienne (et ce n'est pas la seule) de vouloir s'exprimer dans une assemblée si je peux le faire à sa place, et je n'ai jamais eu à lui interdire. Elle serait juste outrée que je ne le fasse pas à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:06

L'ordination de femmes serait un non sens, par contre, le diaconat oui, cela serait un bon sens et pas uniquement comme du temps premier de l'Église en préparant les cathécumènes, mais en prêchant, en baptisant, comme les diacres masculins! Si cela avait été objectivement tenu en compte, bien des carences sociétales n'auraient pas vu le jour.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:12

Formidable.

Si vous pensez par nature que la présence de femmes dans un domaine (ici, le diaconat) apporterait un plus, vous ne verrez aucune illégitimité à ce que je pense radicalement l'inverse, à savoir qu'il ferait du bien à l’Église de compter plus d'hommes dans les paroisses !

Puisqu'en dehors des postes réservés aux hommes, vous savez ce qu'il en est...

Finalement, vous aussi vous validez l'analyse de Paul Thumright considérant que les femmes et hommes sont fondamentalement différents. Vous, en considérant qu'ils ont des choses différentes à apporter. Paul, en considérant qu'on peut ou doit autoriser ou interdire spécifiquement des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:16

l'idiot a écrit:
JeanLouisNevers a écrit:
Pourtant, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que lorsque l'on est célibataire, on est plus détaché du monde et de ses contingences, et c'est assez simple à comprendre.

Après, si ce que dit Paul ne convient pas...

Ensuite, personnellement, j'argumente autrement : je dis juste qu'à mon sens, la vie de célibataire est meilleure (à vivre) en dehors des pratiques sexuelles. En tout cas, après presque dix ans de vie de couple, si je pouvais modifier mon choix à posteriori et ne pas être esclave de mes pulsions, le choix serait radical : la libération !

PS : sur le sexe qui serait une impureté, je ne soutiens pas du tout AdoratriceSaintSacrement. Le puritanisme chez les puritains ;)

Ouff, je me demandais bien ce qui n'allait pas, comment les gens n'arrivent plus à voir l'évidence. Voici au moins quelqu'un qui voit l'évidence  merci:
je salut aussi dans ce sens Hieronymus pour avoir ouvert le débat dans ce sens, je n'ai pas voulu le faire car chaque fois que j'ai eu à le faire, j'ai toujours eu l'impression d'être entouré d'aveugles, qui ne voient pas ce qui crève pourtant les yeux!

Je vous demande une précision l'idiot et hiéronymus.
Si vous pensez qu'il est plus facile de suivre le Christ dans le célibat que dans le mariage ( je suis d'accord avec vous ) cependant, êtes vous d'accord que le célibat consacré n'est pas supérieur au mariage ( qui soit dit en passant est un sacrement contrairement au célibat consacré)?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:17

Mais ça dépend, la femme a autant le droit de s'exprimer que l'homme dans les assemblées, ne mélangez pas tout, faites la distinction entre la nature intrinsèque et les jugements de valeurs!

L'homme fut choisi pour consacrer le pain et l'hostie, alors que la femme porte l'humanité dans ses entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Ven 29 Jan 2016, 21:30

louis74, je me permets de répondre à la question adressée à Hiéronymus, j'ai dit à peu près la même chose que lui.

Il est difficile de définir ce supérieur. Parce que dans l'idée, qu'on soit célibataire consacré, marié ou même célibataire-adultérin faisant acte de contrition, il n'est pas censé y en avoir un 'meilleur que l'autre', et même au contraire, le dernier est peut-être celui qui est en position d'être le plus humble.

Après, j'interprète les propos de Paul (et là, il va falloir se lever tôt pour les déconstruire, car ils prennent une lettre entière) sur la supériorité du célibat dans le sens plus facile de suivre le Christ. Célibat volontaire pour les célibataires, les veufs, les veuves et autre, mais surtout pas pour celui ou celle qui brûle de désir, auquel cas le mariage est décrit comme automatiquement supérieur plutôt que de rester dans cet état de tension propice au péché. Il définit même le célibat comme une exception, puisqu'il demande à ce que chacun ait sa femme et chacune son mari.

ysov : en même temps, si vous prenez l'évangile pour une charia qui s'applique littéralement, c'est normal que Paul vous choque ! A ce compte, craignez l'enfer de tout votre cœur, parce que le Christ a dit lui même que celui qui se met en colère contre son frère sera coupable, que celui qui regardera une femme en la désirant commettra déjà l'adultère...

Moi j'accepte ce que Paul dit, mais à titre d'enseignement, pas de Loi : la femme a évidemment le droit de s'exprimer dans une assemblée. Maintenant, est-ce souhaitable de l'encourager à tout prix à le faire ? Est-ce sa fonction première ? Se réalise-t-elle en beuglant dans un parlement, aussi vulgairement que les hommes, avec les tensions hormonales et la vulnérabilité physique en plus ? Avez vous une idée de ce qu'on appelle assemblée à l'époque ? C'est certainement plus proche du parlement ukrainien et de ses bagarres générales que d'une réunion de bureau.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 08:45

louis74 a écrit:

Je vous demande une précision l'idiot et hiéronymus.
Si vous pensez qu'il est plus facile de suivre le Christ dans le célibat que dans le mariage ( je suis d'accord avec vous ) cependant, êtes vous d'accord que le célibat consacré n'est pas supérieur au mariage ( qui soit dit en passant est un sacrement contrairement au célibat consacré)?

Mais c'est encore quoi ce débat qui revient là? le célibat consacré est supérieur au mariage:
- Jésus l'a dit dans les évangiles
- saint Paul l'a dit
- Tous les Pères de l'Eglise l'ont dit
- Le magistère de l'Eglise l'a dit

Je pourrais donner des références sur chaque point, mais je vais citer JPII, dans sa fameuse "théologie du corps" qui est l'enseignement qui a le plus survalorisé la sexualité et le mariage. Je le cite parce-que c'est l'autorité qui a été le plus "souple" vis à vis du mariage en expliquant son infériorité par rapport au célibat et à la virginité:

TDC 077 a écrit:
Dans son énoncé, le Christ souligne-t-il que la continence pour le Royaume des Cieux est supérieure au mariage? Il dit certainement qu'il s'agit d'une vocation exceptionnelle, qui sort de l'ordinaire. En outre, il affirme qu'elle est particulièrement importante et nécessaire pour le Royaume des Cieux. Si nous comprenons en ce sens sa supériorité sur le mariage, alors nous devons admettre que le Christ l'indique implicitement; toutefois il ne l'exprime pas de manière directe. De ceux qui choisissent le mariage, saint Paul dira qu'ils "font bien" et de ceux qui sont disposés à vivre la continence volontaire, il dira qu'ils "font mieux" 1Co 7,38.

Telle est également l'opinion de toute la tradition, tant doctrinale que pastorale. Cette "supériorité" de la continence sur le mariage ne signifie jamais, dans la tradition authentique de l'Eglise, une dévaluation du mariage ou une réduction de sa valeur essentielle. Elle ne signifie pas non plus un glissement, même implicite, vers les positions manichéennes ou un soutien des manières de juger ou d'agir qui se fondent sur la signification manichéenne du corps et du sexe, du mariage et de la génération. La supériorité évangélique et authentiquement chrétienne de la virginité, de la continence, est dictée, en conséquence, par sa motivation qui est le Royaume des Cieux.

Enfin pour être franc c'est une vérité qui grève les yeux pardi! quelque soit l'angle sous le quel on veut prendre ce problème c'est évident que le célibat et la continence pour le royaume sont supérieurs au mariage, la simple raison le montre clairement, on n'a même pas besoin de citation biblique ou du magistère pour s'en convaincre. Le mariage est un sacrement, donc un signe qui annonce le mariage du Christ et de l'Eglise, le célibat pour le royaume est déjà ce mariage!
la continence pour Jésus est bien éternel au ciel on sera comme cela, le mariage est un bien du monde qui annonce, qui signifie ce bien éternel, comment on peut ne pas voir que le bien éternel est supérieur au bien du monde? comment on peut ne pas voir que posséder quelque chose est supérieur à posséder un simple signe de cette chose?
C'est cela que je voudrais plutôt qu'on m'explique enfin!
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 10:13

l'idiot : j'ai l'impression que ce refus d'accepter le supériorité du célibat envers et contre toute doctrine est causé parce que dans notre monde, ce célibat semble impossible à atteindre, et que beaucoup ont l'intuition qu'il faudrait essayer d'être parfait pour avoir le salut.

Dans cet univers mental, évidemment qu'on refuse automatiquement toute supériorité du célibat parce que ça a quelque chose de terrifiant. Moi, je n'ai pas ce problème : oui il est supérieur, mais non il n'est pas nécessaire. Comme l'a dit Paul, nous avons été faits avec des dons différents, il se trouve que je n'ai pas celui-ci mais que Dieu me permet de me marier pour vivre sainement. J'en suis très content, et je ne me sens pas le besoin de dire que je suis dans la meilleure voie. Je suis dans la mienne, celle qui m'a été choisie.

Ce refus du célibat consacré comme supérieur au nom finalement de valeurs très modernes ('le sexe dans le mariage, ça peut pas faire de mal') est très drôle, car il émane souvent de gens qui, quand on leur oppose cet argument dans d'autres contextes, hurlent à l'hérésie.

A titre personnel, je trouve bien moins sensée l'interdiction absolue de toute contraception dans un couple marié, ayant des enfants ou voulant en avoir, et ouverts à la vie même quand la contraception ratera, que la consécration du célibat comme supérieur...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 12:39

JeanLouisNevers a écrit:
... valeurs très modernes ('le sexe dans le mariage, ça peut pas faire de mal' ...


Cela va même plus loin . Dans le monde occidental , sous l'influence de Sigmund Freud , l'acte sexuel a fini par être considéré comme le seul remède à la névrose ( Freud considérait - en parallèle à la théorie du péché originel - que tous les êtres humains étaient névrosés ) .

La croyance dans ce " remède sans modération " a de plus en plus de plomb dans l'aile . Il a causé trop de dégâts .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 13:29

De toute manière , les enfants, que vous le vouliez ou non, il n'y a pas de relation sexuelles au Royaume des Cieux, nous seront TOUS amener à nous purifier de celà, certains y prennent un peu d'avance sur cette terre, et ce n'est pas un mal, dans notre société qui prône la sexualité à tout va, je pense qu'avoir des prêtres et des gens qui sont dans une autre dynamique, qui dérange "L'esprit du monde", celle de la continence etc, est pas un mal, ça vous gratouille, et oui, mais bon, Saint Maximilien Kolbe a eu l'honneur de garder sa Virginité parceque la Vierge Marie le lui a demandé, donc nous ne savons pas ce qu'il en est pour certains prêtres , arrêter donc de vouloir les marier à tout prix svp...

De plus, la Vertu de Chasteté, plait beaucoup à notre Seigneur,

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 13:54

Adoratrice, vous mélangez le célibat et la chasteté.

Lisez ce que dit le P. Frédéric Louzeau, professeur de théologie à la faculté Notre-Dame aux Bernardins et qui répond aux questions de Sophie de Villeneuve dans l'émission "Mille questions à la foi" sur Radio Notre-Dame :

Dans l'oreille commune, quand on entend "chasteté", on comprend l'abstinence sexuelle. Or quand l’Église parle de chasteté, elle parle d'une vertu morale qui s'adresse à tous, pas seulement aux religieux. Le vœu de chasteté chez les moines et les moniales se prononce dans le cadre du célibat consacré. Mais qu'on soit célibataire consacré ou non, que l'on soit époux ou épouse, la chasteté nous concerne tous.

C'est une vertu qu'on entretient ?

F. L. : Qu'on entretient, qu'on fait grandir, en posant de plus en plus d'actes chastes. Si je devais résumer ce qu'est la chasteté, je dirais que c'est une vertu qui règle, qui harmonise les rapports entre les personnes, notamment les rapports d'affection, amour ou amitié. C'est une vertu qui nous aide à considérer chaque être que nous rencontrons, avec qui nous parlons, comme une personne dont on ne peut pas se saisir. C'est considérer la personne non pas comme un objet, comme une chose que l'on pourrait utiliser pour son plaisir, mais comme un sujet unique, doté de liberté.

Cela signifie qu'on ne peut avoir de prise sur personne ?

F. L. : C'est aborder l'autre, même dans l'étreinte sexuelle pour des époux, avec un immense respect pour le mystère qu'il constitue. Quand nous ne développons pas cette vertu en nous, nous utilisons les personnes que nous rencontrons, et même notre femme, notre mari, nos enfants…

Une mère de famille peut être non chaste avec ses enfants ?

F. L. : Oui, bien sûr. Les parents peuvent, par des questions indiscrètes, entrer dans l'intimité de l'enfant, dans sa vie affective ou amoureuse… Cette vertu est essentielle à développer, parce qu'elle permet des relations d'amitié ou d'amour justes, belles, épanouissantes. Si on ne la développe pas, très rapidement, on ne peut plus entretenir de relation désintéressée avec personne. C'est le début de l'enfer, parce qu'on ne peut plus mettre en œuvre cette vocation profonde qui est la nôtre, d'être des êtres de communion.

Pourquoi la chasteté fait-elle partie des trois vœux que prononcent les moines et les moniales ?

F. L. : Les trois vœux, qui sont la pauvreté, la chasteté et l'obéissance, avant d'être des vœux que les religieux prononcent, sont des conseils évangéliques. Tout chrétien, pour être vraiment à la suite du Christ, est appelé à vivre sous certaines modalités particulières la pauvreté, la chasteté et l'obéissance. Pour faire bref, on pourrait dire que la pauvreté, c'est le rapport à notre corps et aux biens terrestres. Nous avons tous à vivre libres par rapport à ces biens. La chasteté, c'est la liberté dans les relations entre les personnes. L'obéissance, c'est, à travers des médiations humaines (mon supérieur, mon patron, le chef de l’État…), vivre ma relation avec Dieu lui-même et l'autorité de sa parole. Tout chrétien est invité à vivre cela, et certains dans l’Église reçoivent comme vocation de le vivre de manière radicale et visible.

Vous, qui êtes prêtre, et qui n'avez donc pas prononcé le vœu de chasteté, n'êtes-vous pas tout de même appelé à la vivre avec les laïcs qui vous entourent ?

F. L. : Bien sûr, et c'est capital. Littéralement, le prêtre prononce, lui, un vœu de célibat. Il ne se mariera pas par amour pour le Seigneur Jésus. Mais la question de la chasteté n'en est pas moins centrale pour lui, d'abord parce que, n'étant pas ermite, il croise des hommes et des femmes. Autant comme être humain que comme chrétien, le prêtre a à développer cette relation juste, ajustée, avec des personnes. Et, parce qu'il est pasteur, il lui faut d'autant plus veiller à respecter chaque personnes dans le mystère de son être, parce qu'on attend du prêtre qu'il soit un autre Christ, qui ne met pas la main sur les gens pour son profit personnel, mais les conduit dans le mystère de Dieu, dans ce regard que Dieu pose sur eux et qui est unique. Le prêtre est, je crois, dans la communauté ecclésiale, l'un des plus concernés par la question de la chasteté. D'autant plus qu'il est en position d'autorité pastorale.

Vous disiez qu'on peut progresser dans cette vertu. Par quels moyens ?

F. L. : La théologie morale dit qu'on progresse dans cette vertu en exerçant davantage ses actes de chasteté, en commençant par exemple par baisser le regard devant certaines personnes, ce qui est tout simple. Et puis on progresse aussi dans la prière et dans les sacrements, à travers lesquels la grâce du Christ nourrit de l'intérieur. Par exemple en contemplant dans la prière comment Jésus regardait les femmes, comment il se comportait avec elles, sa délicatesse vis-à-vis de la Samaritaine. Pour moi prêtre, faire souvent cette contemplation est essentiel. C'est la chasteté du Christ qui, à travers la prière, la communion, la confession, vient investir de sa présence ma propre chasteté qui est toujours défaillante et fragile. Pour moi, ce qui nourrit une vertu morale, c'est la contemplation de l'humanité du Christ.

http://www.croire.com/Definitions/Vie-chretienne/Sexualite/Pourquoi-la-chastete

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 14:04

Les relations sexuelles étant permises seulement dans le mariage, en dehors du mariage, il faut s'en abstenir, ainsi que toutes impuretés volontaires




Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 14:12

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
Les relations sexuelles étant permises seulement dans le mariage, en dehors du mariage, il faut s'en abstenir, ainsi que toutes impuretés volontaires

personne n'a dit le contraire, mais la chasteté n'est pas la continence.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 14:31

La chasteté est une pureté qui rejoint l'âme.

La continence est corporelle.

Vertus12 ─ La vertu de tempérance et la chasteté (58 mn) 26 12 2012

La vertu de tempérance sur le plaisir sexuel. Obsession du monde Occidental ou de l'Eglise sur le sexe ? Comment aider ses enfants à acquérir la chasteté ? Comment l'acquérir comme adulte quand on ne l'a pas. Face à la confession.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 17:42

Quand on commet un péché d'impureté, celà corronpt l'âme, la souille ...
La continance est très importante aux yeux de Dieu, si vous ne voulez pas y croire, c'est un piège du malin, Dieu a en horreur le péché de chair, quand on ne fait rien pour le retenir, etc, (en demandant sa Grâce au Sacrement de Confession , et en passant par le Coeur Immaculé de Marie, qui croyez-moi, aide vraiment sur ce point là)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:16

L'Adoratrice, pouvez-vous alors nous expliquer pourquoi Dieu a créé un HOMME et une FEMME et leur a dit "croissez et multipliez vous" ?




_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:35

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
Quand on commet un péché d'impureté, celà corronpt l'âme, la souille ...
La continance est très importante aux yeux de Dieu, si vous ne voulez pas y croire, c'est un piège du malin, Dieu a en horreur le péché de chair, quand on ne fait rien pour le retenir, etc, (en demandant sa Grâce au Sacrement de Confession , et en passant par le Coeur Immaculé de Marie, qui croyez-moi, aide vraiment sur ce point là)

J'imagine que vous n'avez pas d'enfants?
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:37

c'est quoi le rapport?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:39

Dites-moi, vous bandez-vous les yeux lors de votre bain afin de ne pas vous voir toute nue? siffler
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:45

c'est rigolo , mais..
vous les hommes êtes très visuels, pour les femmes, c'est pas la même chose, on est d'avantage sentimentales,

m'enfin bon, j'ai été athée, j'ai eu un passé dont je me purifie petit à petit, et le Coeur Immaculé de la Vierge Marie m'aide énormement, ainsi que la Sainte Confession,

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:54

Vous n'avez pas répondu à ma question de 18h16

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 18:56

Bien sur, c'est beau d'avoir des enfants, j'ai rien dit contre cela? je parle du péché d'impureté en l'état de célibat
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 19:00

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
Bien sur, c'est beau d'avoir des enfants, j'ai rien dit contre cela? je parle du péché d'impureté en l'état de célibat

de CELIBAT CONSACRE.

Autrement, il y a pas mal de célibataires qui le sont sans qu'ils l'aient souhaité, leur célibat est subi et non pas consacré.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés   Sam 30 Jan 2016, 19:03

c'est sûr que ceux qui voudrait se marier et ne trouve pas "l'âme soeur" souffrent c'est évident, j'ai jamais dis le contraire

Revenir en haut Aller en bas
 
Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mgr Harpigny en faveur de l’ordination des hommes mariés
» MARIAGE DES PRETRES
» Une québécoise ordonnée pretre catholique....
» Un pasteur épiscopalien marié va devenir prêtre catholique
» Peut-on espérer une réaction de Rome ? L’évêque d’Évreux participe à une « ordination » de femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: