DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 11443
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Mer 27 Jan 2016, 22:48

Thy Kingdom come a écrit:
"
Quant à l'Enfer il faut vraiment refuser la miséricorde de Dieu pour choisir d'y aller.
Malheureusement il y en a beaucoup dans ce cas!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28027
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Mer 27 Jan 2016, 22:55

« Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent." (Mt 7, 13-14)
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 09:00

hé oui, le problème de l'homme c'est que son coeur peut se durcir, tellement tellement que l'Amour pour lui signifie être faible, etc, alors que c'est tout le contraire, donc quand il voit Dieu et sa trop grande différence et tout ce qui l'éloigne de LUI, il prend peur, parceque c'est péchés ont tellement souillé son âme , qu'il voit que le noir en lui , ça peut faire peur, se dire "mon Dieu, je suis si mauvais que ça ? "et oui..... , en toute réalité face à Dieu, il voit sa misère, sa méchanceté, son coeur égoiste, et refuse Dieu, par lacheté, car sur terre il a toujours été lache, n'a pas appris à être honnête , à assumer ses erreurs, à réparer le mal , et j'en passe, donc tel qu'il a été sur la terre, il fuit... "
C'est là je pense que mourir en état de péché, complique la Donne de notre Passage vers Dieu, car certains qui ont fait des pactes avec Satan le paye très cher à ce moment là, car les démons afflux vers le pauvre agonisants pour l'ammener en enfer...
Mourir en état de grâce c'est quand même pas à négliger... comme disait le Père Michel Marie Zanotti-Sorkine, c'est comme prendre un billet de train en première classe vers le Ciel ... on sait pas ce qu'il se passe? donc autant y aller en première classe (Les Derniers Sacrements) :amen:

D'où l'importance d'être chrétien, car nous avons les Sacrements et la Parole de Dieu qui nous aide à nous préserver autant qu'on peut notre âme dans ce monde entouré de démons (quelle chance avons-nous? mais remercions et louons Dieu pour ces Merveilles ! ) :amen:  , pour le jour J, où on devra voir Dieu face à face , et pour notre Jugement....
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3039
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 13:55

il y a trois états possibles dans lesquels on peut se retrouver à notre mort:
1) Etat de péché mortel => Enfer
2) Etat de grâce => purgatoire
3) Etat de sainteté => Ciel

on doit ne doit pas seulement chercher à éviter l'enfer, mais aussi le purgatoire, car même si le ciel nous est promis dans cet état, les souffrances du purgatoire c'est pas de la rigolade
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 16:02

l'idiot a écrit:
on doit ne doit pas seulement chercher à éviter l'enfer, mais aussi le purgatoire, car même si le ciel nous est promis dans cet état, les souffrances du purgatoire c'est pas de la rigolade

Et qu'est-ce que vous en savez, l'idiot, que le purgatoire ce n'est pas de la rigolade, vous y avez fait un tour ? Very Happy

Moi j'aime comparer le purgatoire au service des prématurés dans nos maternités. Effectivement ce n'est pas de la rigolade pour un nouveau né que de se retrouver enfermé dans une couveuse avec des tuyaux partout dans tous les trous qui sont disponibles Very Happy Je crois que s'il en avait conscience, il aurait hâte de se retrouver dans la maison de ses parents, chouchoutés, recouvert de bisous par ses parents Very Happy

Je me doute bien que le purgatoire cela ne doit pas être drôle, mais en même temps, nous ne sommes pas abandonnés au purgatoire, car à l'image des prématurés qui doivent faire un séjour dans le service des prématurés, sont pris en charges par des médecins, des infirmières, qui font tout pour que leur séjours ne soient pas trop désagréable, j'espère bien que dans le service des prématurés du Ciel, nos frères les saints et saintes, prennent bien soin de nous, comme font les infirmiers et les médecins, pour atténuer nos souffrances, sans pour cela pouvoir empêcher la souffrance qu'on éprouvera de ne pas pouvoir les rejoindre au Ciel, pour jouir du face à face avec Dieu. Very Happy

Personnellement je ne crains pas d'aller au purgatoire s'il le faut, même si je préfèrerai aller au Ciel. Si c'est pour mieux profiter du Ciel après, après-tout pourquoi pas accepter ce sacrifice pour le temps que Dieu voudra. Very Happy Et si je peux moi-même aider mes frères et sœurs qui sont au purgatoire, je m'engage de suite pour être infirmier dans ce purgatoire Very Happy

Il faut présenter le purgatoire, non pas comme un enfer en plus doux, mais comme un lieu de transit pour mieux jouir du Ciel après. Le purgatoire c'est pour tous ceux qui naissent avant terme au ciel, c'est à dire avant d'avoir achevé leur croissance dans la sainteté, comme enfant de Dieu portés dans le sein de leur mère, l'Eglise, ou leur père Jésus, puisque l'Eglise c'est son Corps Very Happy

J'encourage à ne pas attendre la mort pour croître dans la sainteté, mais de profiter de l'Eglise qui est sur terre, le lieu où nous pouvons déjà grandir dans la sainteté, le sein de l'Eglise dans lequel nous sommes appelés à grandir dans la sainteté transmise par l'Esprit Saint.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3039
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 16:20

j'aimes bien ceux qui disent ne pas craindre le purgatoire, mais ont bien peur de subir des épreuves douloureuses dès à présent pour le Ciel et font tout pour éviter des situations douloureuses car ils aiment bien le petit confort de leur vie actuelle.
Sachez que c'est une vérité unanimement reconnue, que les souffrances du purgatoire sont presque aussi douloureuses que celles de l'enfer, exceptées qu'au purgatoire les âmes sont consolées et ont la certitude d'aller au ciel après.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 16:26

C'est bien prétentieux de savoir que vous serez assez pur pour aller directement au paradis, grâce à je ne sais quoi en ce monde !

Pour ma part, je pense que personne ne peut affirmer cela.




_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3039
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 17:18

"chercher vous trouverez, demandez on vous donnera"

Si on demande convenablement (c'est à dire avec humilité, confiance et persévérance) à Dieu la sainteté, et si on la cherche de tout notre coeur, alors Dieu va nous la donner, avant qu'on ne quitte cette vie.
C'est une parole du Christ, et il ne ment pas!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 17:39

l'idiot a écrit:
j'aimes bien ceux qui disent ne pas craindre le purgatoire, mais ont bien peur de subir des épreuves douloureuses dès à présent pour le Ciel et font tout pour éviter des situations douloureuses car ils aiment bien le petit confort de leur vie actuelle.
Sachez que c'est une vérité unanimement reconnue, que les souffrances du purgatoire sont presque aussi douloureuses que celles de l'enfer, exceptées qu'au purgatoire les âmes sont consolées et ont la certitude d'aller au ciel après.

Je me demande, cher l'idiot, si enfin de compte vous ne vous réjouissez pas des souffrances des âmes du purgatoire, qui selon vous sont mérités. Very Happy

De plus que connaissez-vous de ma vie, pour dire que vous aimez bien ceux qui disent ne pas craindre le purgatoire, mais qui ont peur de subir des épreuves douloureuses dès à présent pour le ciel. Quand vous aurez souffert comme j'ai souffert, et j'espère que vous n'avez pas souffert ce que j'ai souffert sur cette terre, vous pourrez porter ce genre de jugement sur les autres.

Quand aux souffrances du purgatoire qui seraient presques aussi douloureuses que celle de l'enfer, elles seront pour moi une vérité reconnue, quand quelqu'un sera revenu du purgatoire pour nous le dire Very Happy ou quand l'Eglise proclamera dans un dogme, que "les souffrances du purgatoires sont presques aussi douloureuses que celles du purgatoire".

Pour l'instant, je préfère encourager les chrétiens à aller autant que possible, avec la grâce de Dieu, au bout de leur croissance, comme enfant de Dieu, dans le sein de l'Eglise, pour pouvoir le jour de leur naissance au ciel, rejoindre de suite le père dans sa maison, avec nos frères et sœurs ; et surtout de ne pas se priver de la grâce des sacrements qui fait grandir dans cette Vie en Jésus, cette Vie dans la sainteté de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3039
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 17:43

je ne vous ais pas nommé mon cher Petero, j'ai parlé en général.
On doit encourager les chrétiens à chercher la sainteté et la perfection dès cette vie, et non les encourager à la tiédeur en leur disant que le purgatoire est une couveuse, et que les damnés se sentent bien en Enfer car ils l'ont choisis librement en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 19:43

Il faut lire les mystiques Saints reconnus par l'Eglise , beaucoup parlent du purgatoire:

Sainte Faustine parle des âmes du purgatoire dans son "Petit Journal"

Citations du petit Journal de sœur Faustine sur le purgatoire.

http://misericordedivine.fr/Sainte-Faustine-et-les-ames-du

"Je vis mon ange gardien qui m’ordonna de le suivre. En un instant je me trouvai dans un endroit enfumé, rempli de flammes, où se trouvaient une multitude d’âmes souffrantes qui prient avec ferveur, mais sans efficacité pour elles-mêmes ; nous seuls pouvons les aider. Les flammes qui les brûlaient ne me touchaient pas. Mon ange gardien ne me quittait pas un seul instant. Et je demandais à ces âmes, quelle était leur plus grande souffrance. Elle me répondirent d’un commun accord que c’était la nostalgie de Dieu. J’ai vu la Sainte Vierge, visitant les âmes au Purgatoire. Elles l’appellent "Etoile de la mer". Elle leur apporte du soulagement. Je voulais encore leur parler, mais mon ange gardien m’avait déjà donné le signal du départ. Nous sortions de cette prison de douleurs quand Dieu a dit : "Ma Miséricorde ne veut pas cela, mais la justice l’exige". Depuis ce moment je suis en relations plus étroites avec les âmes souffrantes."

21. "Fin du postulat. 29 avril 1926. Mes supérieures m’envoyèrent à Cracovie, au noviciat. Une joie inconcevable inondait mon âme. Lorsque nous arrivâmes au noviciat, Soeur .... était mourante. Quelques jours plus tard elle vint vers moi et me pria d’aller chez la Mère Maîtresse pour lui dire qu’elle demande à son confesseur l’abbé Rospond de célébrer une messe et de prier trois ferventes oraisons à son intention. Tout d’abord j’acceptai ; mais le lendemain après réflexion, je résolu de ne pas me rendre chez la Mère Maîtresse, car je me demandais si je n’avais pas rêvé. Je me rendis donc immédiatement chez elle."

517. "La veille du jour des Morts, je suis allée, à la nuit tombante, au cimetière qui était fermé. Cependant j’ai entr’ouvert la porte et j’ai dit : "Si vous attendez de moi quelque chose, mes petites âmes, je le ferai volontiers si la règle le permet". Alors j’ai entendu ces mots : "Fais ce que Dieu veut. Nous sommes heureuses dans la mesure où nous avons accompli la volonté de Dieu"."

518. "Le soir, ces âmes sont venues et m’ont demandé de prier pour elles, ce que j’ai fait et, longuement. Et le soir, quand la procession revenait du cimetière, j’ai vu un grand nombre d’âmes qui nous accompagnaient à la chapelle. Il y en avait qui priaient avec nous. J’ai beaucoup prié, car j’avais la permission de mes supérieures."

519. "Pendant la nuit, je fus à nouveau visitée par une âme que j’avais déjà vue autrefois. Elle ne m’a pas demandé de prier pour elle, mais elle me fit des reproches disant qu’autrefois j’étais très vaniteuse et orgueilleuse. Et voila que maintenant j’intercédais pour les autres, alors que j’avais encore des défauts. J’ai répondu que j’étais très orgueilleuse et vaniteuse ; mais que je m’en étais confessée, que j’avais fait pénitence pour ma stupidité, et que j’avais confiance en la bonté de mon Dieu. Si je tombais parfois maintenant, c’était plutôt involontairement, jamais avec préméditation, même dans les plus petites choses. Cependant cette âme se mit à me reprocher de méconnaître sa grandeur, universellement reconnue pour ses grandes actions : "Pourquoi es-tu la seule à ne pas me louer ?" Soudain, j’ai compris que c’était le démon sous l’aspect de cette âme, et j’ai dit : "La gloire n’est due qu’à Dieu. Va-t-en Satan !" Aussitôt cette âme tomba dans un gouffre effrayant, impossible à décrire. Et je lui ai dit que j’en parlerai à toute l’Eglise."

593. "A un certain moment, une religieuse décédée qui était déjà venue me trouver plusieurs fois, m’est apparue. Quand je la vis pour la première fois, elle souffrait la torture, puis graduellement ses souffrances diminuèrent et cette fois, je la vis rayonnante de bonheur. Elle me dit qu’elle était déjà au Ciel, et alors je me dis que Dieu a éprouvé cette maison par la souffrance parce que la Mère Générale a éprouvé des doutes, comme si elle ne croyait pas ce que j’ai dit à cette âme. Comme signe qu’elle est seulement au Ciel, Dieu va bénir cette maison. Puis elle s’est approchée de moi et me serrant cordialement, elle m’a dit : "Je dois déjà partir". J’ai compris à quel point la communication est étroite entre les trois étapes de la vie de l’âme, c’est-à-dire : la terre, le Purgatoire et le Ciel."

Source : Petit Journal de Sœur Faustine
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 19:44

l'idiot a écrit:
je ne vous ais pas nommé mon cher Petero, j'ai parlé en général.
On doit encourager les chrétiens à chercher la sainteté et la perfection dès cette vie, et non les encourager à la  tiédeur en leur disant que le purgatoire est une couveuse, et que les damnés se sentent bien en Enfer car ils l'ont choisis librement en connaissance de cause.

Mais je ne fais que cela, l'idiot, encouragé les paroissiens à qui je fais des homélie, à chercher la sainteté et la perfection en cette vie Very Happy Et je leur explique que ce n'est pas très drôle de ne pas pouvoir accéder au Paradis à l'heure de la mort, d'être obligé de passer par le service des prématurés du ciel Very Happy

Et que voulez-vous que je fasse de plus ? Parce que vous croyez qu'en les menaçant d'un purgatoire où ils vont souffrir presque comme en enfer et de l'enfer, vous allez leur donner plus envie de se convertir ?

Combien avez-vous convertis de personnes l'idiot, avec le discours que vous tenez ? Est-ce que les foules vous suivent comme elles suivaient Jésus ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché   Jeu 28 Jan 2016, 19:46

Révélations de sainte Brigitte, liv. VI, chap. LII.


Révélation de Sainte Brigitte d’une jeune fille *Expiant au purgatoire ses immodesties*


Dans une extase, pendant laquelle Sainte Brigitte fut ravie dans le Purgatoire, elle aperçut, parmi beaucoup d’autres, une jeune demoiselle de haute naissance, qui lui fit connaître combien elle souffrait, pour expier ses péchés de vanité :


» Maintenant, disait-elle, en gémissant, cette tête qui se plaisait aux parures, et qui cherchait à attirer les regards, est dévorée de flammes à l’intérieur et à l’extérieur, et ces flammes à l’intérieur et à l’extérieur, et ces flammes sont si cuisantes qu’il me semble que je suis le point de mire de toutes les flèches décochées par la colère de Dieu ; ces épaules, ces bras, que j’aimais à découvrir sont cruellement étreints dans des chaînes de fer ; ces pieds, si légers à la danse sont entourés de vipères qui les mordent et les souillent des leur lave immonde ; tous ces membres que je chargeais de colliers, de bracelets, de fleurs, de joyaux, sont livrés à des tortures épouvantables, qui leur font éprouver à la fois la consomption du feu et les rigueurs de la glace.



Ah ! ma mère, ajoutait la malheureuse condamnée, ma mère, que vous avez été coupable à mon endroit ! votre indulgence, pire que la haine, en m’abandonnant à mes goûts de parures et de vaines dépenses m’a bien été fatale. C’était vous qui me conduisiez aux spectacles, aux festins, aux bals, à toutes ces réunions mondaines qui sont la ruine des âmes. Il est vrai, disait à la Sainte l’infortunée, que ma mère me conseillait de temps en temps quelques actes de vertu, et plusieurs dévotions utiles ; mais comme, d’autre part, elle consentait à mes égarements, ce bien se trouvait mêlé et comme perdu dans le mal qu’elle me permettait


Toutefois, je dois rendre grâce à l’infinie miséricorde de mon Sauveur, qui n’a pas permis ma damnation éternelle, que je méritais si bien par mes fautes. Avant de mourir, touchée de repentir, je me confessai, et quoique cette conversion, étant l’effet de la crainte, fût insuffisante, au moment d’entrer en agonie, je me souvins de la douloureuse passion du Sauveur, et j’arrivai ainsi à une vrai contrition ; ne pouvant déjà plus parler, je m’écriai de cœur :

Seigneur Jésus, je crois que vous êtes mon Dieu ; ayez pitié de moi, ô fils de la Vierge Marie, au nom de vos douleurs sur le Calvaire. J’ai un vif regret de mes péchés et je souhaiterais les réparer, si j’avais le temps. En achevant ces mots, j’expirai. J’ai été ainsi délivrée de l’enfer, mais pour me voir précipiter dans les plus graves tourments du Purgatoire. «


L’historien de la Sainte nous apprend que celle-ci, ayant raconté sa vision à une cousine de la défunte, qui s’abandonnait, elle aussi, à la mondanité, l’impression de ce récit sur elle fut telle qu’elle renonça à tous les vains ajustements, et se voua à la pénitence dans un ordre très austère.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François : Le chrétien qui se dissimule derrière l'idée que « l'on a toujours fait ainsi... » commet un péché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pape François : Le chrétien doit savoir accepter ce qui lui arrive..
» Le Pape François demande aux chrétiens de s'engager en politique
» Pape François : Ne soyons pas des chrétiens chauves-souris qui ont peur de la lumière
» Le pape François, tout un programme !..
» Miserando atque eligendo (La devise du Pape François)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: