DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
AdoratriceSaintSacrement



Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Dim 24 Jan 2016, 12:50

SUPPRIME. plus de fil sur la FM, il y en a déjà assez. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Messages : 2631
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Dim 24 Jan 2016, 15:34

chartreux a écrit:
 Personnellement, je trouve que c'est l'idole opposée qui sévit le plus actuellement (notamment sur ce forum! Mr.Red ). J'entends par là l'image d'un dieu bonasse, bisounours et sans justice, complaisant avec tout. Le vieux sergent pépère comme chante Alain Souchon ...

Le Seigneur Jésus Christ n'est pas bonasse et sans justice.

Mais trouvez-moi un passage de l'Évangile où on voit Jésus faire une "clé de bras" à quelqu'un en lui disant "Viens et suis-moi"???

Le jeune homme riche a décider librement de ne pas suivre Jésus.

Il invite, il respecte l'homme mais ne l'oblige pas.

Celui qui décident qui peut entrer au paradis à la place du Seigneur Jésus Christ du haut sa supposés grandes vertus n'est pas de Dieu.

Évangile de St-Mathieu 7,2 a écrit:
Ne jugez point afin de n'être point jugés, car de la façon dont vous jugez, vous serez jugés, et avec la mesure dont vous mesurez il vous sera mesuré.

Dans sa grande justice, Notre Seigneur Jésus jugera chacun avec la mesure dont ils auront mesurez les autres.

Évangéliser, ce n'est pas entrer la parole de Dieu dans la gorges des gens qui ne sont pas disposé encore à l'entendre. Il faut être patient, inviter, et attendre le bon moment.

heureux
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Dim 24 Jan 2016, 21:06


Vous enfoncez des portes ouvertes à tout va dans votre dernier message, cher assoiffé (... de quoi au fait ?)

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 00:37

chartreux=dominicain VS L'assoifé=jésuite. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 09:31

"Évangéliser, ce n'est pas entrer la parole de Dieu dans la gorges des gens qui ne sont pas disposé encore à l'entendre. Il faut être patient, inviter, et attendre le bon moment."

C'est bien gentil ce genre de phrases. Ca fait très posé et modéré, mais c'est tout simplement pas l'exemple que nous montre les évangiles, les actes des apôtres et les épitres de Paul.

Parler avec respect, oui biensûr. Respectez ceux à qui on s'adresse, oui biensûr. Formuler son message de façon à être compris par son auditoire, oui formidable, toujours d'accord. Aller jusqu'à utiliser des références culturelles voir religieuses de son auditoire pour faire comprendre le message de l'Evangile, encore d'accord.

Mais votre discours ce n'est pas ça. Vous vous dites, soyons discrets, ne nous imposons pas, attendons le "bon moment". Le fameux "bon moment". Après vous reprochez aux autres de se prendre pour Dieu, mais vous vous prenez pour le Saint Esprit, vous savez discerner le "bon moment" pour parler du Christ, le "moment" où le gars va être hyper réceptif.

Je vous comprends vous savez, je suis comme vous, moi aussi je me dit que c'est mieux d'attendre le "bon moment" pour parler du Christ, puis je me rend compte que du coup, j'en parle jamais.

Ben oui je voudrais pas passer pour un illuminé avec mon Jésus, ou que les gens se mettent à me regarder avec des yeux de merlan frit en disant "mais il sort de quelle planète ce dingue ?". Donc oui je vous comprends, je suis comme vous. Sauf que voyez-vous c'est une faiblesse, c'est une petite lâcheté que nous avons. Et comme on a du mal à s'en dépatouiller, et bien on échaffaude un discours, justifiant notre tiédeur, et justifiant de garder la lumière sous le boisseau pour "attendre le bon moment".

Nous ne sommes que des hommes alors oui nous sommes faibles, on ne doit pas s'accabler excessivement pour cela, en revanche on doit se souvenir que l'on doit tendre vers autre chose que ce petit confort spirituel médiocre, gagner en courage et en assurance.

La dernière chose à faire est de développer un discours justifiant la tiédeur à évangéliser et pire encore à s'en prendre à ceux qui voient les choses différemment, et qui pensent que Jésus il faudrait crier son nom dans les rues. Eux sont peut-être fous, mais ce sont eux qui ont raison, car la sagesse de l'homme (notre sagesse à vous et moi) est folie aux yeux de Dieu.

Quand Jésus apparaît avec violence à Paul sur le chemin de Damas en le rendant aveugle, vous croyez qu'il a fait preuve d'écoute respectueuse ? Qu'il a attendu que ce soit le bon moment pour Paul ? Qu'il a respecté sa sensibilité ?

Quand Paul et d'autres allaient annoncer Christ dans les synagogues du monde antique, se faisant parfois expulser avec violence et menaces, vous croyez qu'ils se disaient "ah on aurait du attendre le bon moment".

C'est une vérité dure à accepter, car on incline naturellement à mettre la pédale douce en matière d'évangélisation pour continuer à paraître "normal". Je pense que Dieu comprends, mais clairement il ne nous invite pas à en rester à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 11:40

C'est un peu tiré par les cheveux. D'abord, il est démagogique d'utiliser l'expérience de Saint Paul, car
il était un tueur et persécuteur des chrétiens. Aussi démagogue votre exemple de Saint-Paul quand il
allait dans les synagogues, car il faudrait aller prêcher la bonne nouvelle dans vos mosquées qui pulullent dans votre pays, vous vous imaginez la provocation qu'ils percevraient? Quand l'assoiffé dit d'en parler quand c'est le bon moment, ce n'est pas synonyme de ne jamais en parler, mais si pour vous c'est synonyme, eh bien ce n'est pas logique et ça ne fait que vous dévoiler que vous n'en parlez jamais point.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2631
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 12:48

Hieronymus a écrit:
Mais votre discours ce n'est pas ça. Vous vous dites, soyons discrets, ne nous imposons pas, attendons le "bon moment". Le fameux "bon moment". Après vous reprochez aux autres de se prendre pour Dieu, mais vous vous prenez pour le Saint Esprit, vous savez discerner le "bon moment" pour parler du Christ, le "moment" où le gars va être hyper réceptif.

Il ne faut pas se prendre pour le Saint-Esprit, Le Seigneur Jésus Christ nous a promis qu'il nous enverrait l'Esprit Saint, alors il faut agir en conséquence en le priant et en étant assuré que nous l'avons en nous et qu'on travaille AVEC Lui. Il prépare le coeur de la personne qui est en face, Il dispose son coeur à recevoir le message. On fait équipe.

Hieronymus a écrit:
Je vous comprends vous savez, je suis comme vous, moi aussi je me dit que c'est mieux d'attendre le "bon moment" pour parler du Christ, puis je me rend compte que du coup, j'en parle jamais.

Ben oui je voudrais pas passer pour un illuminé avec mon Jésus, ou que les gens se mettent à me regarder avec des yeux de merlan frit en disant "mais il sort de quelle planète ce dingue ?". Donc oui je vous comprends, je suis comme vous. Sauf que voyez-vous c'est une faiblesse, c'est une petite lâcheté que nous avons. Et comme on a du mal à s'en dépatouiller, et bien on échaffaude un discours, justifiant notre tiédeur, et justifiant de garder la lumière sous le boisseau pour "attendre le bon moment".

Vous avez raison que parfois, l'Esprit Saint nous travaille pour que nous en parlions à quelqu'un, et que par confort, nous n'osons pas le faire. Il nous invite et nous déclinons.

Et l'Esprit Saint nous prépare à être des témoins et ce n'est pas par nos propres forces que nous pouvons y arriver. Pierre et Paul ont été de vrai apôtre lorsqu'ils ont laisser passer l'Esprit Saint à travers eux.

Le premier a été "gêner" de dire qu'il était avec Jésus (pourtant, il était avec lui depuis 3 ans!) et le second était un "persécuteur" des chrétiens.

Hieronymus a écrit:
Nous ne sommes que des hommes alors oui nous sommes faibles, on ne doit pas s'accabler excessivement pour cela, en revanche on doit se souvenir que l'on doit tendre vers autre chose que ce petit confort spirituel médiocre, gagner en courage et en assurance.

Vous avez raison, mais je répète, ça ne se fait pas sans l'aide du Saint Esprit.

Hieronymus a écrit:
La dernière chose à faire est de développer un discours justifiant la tiédeur à évangéliser et pire encore à s'en prendre à ceux qui voient les choses différemment, et qui pensent que Jésus il faudrait crier son nom dans les rues. Eux sont peut-être fous, mais ce sont eux qui ont raison, car la sagesse de l'homme (notre sagesse à vous et moi) est folie aux yeux de Dieu.

Ces gens, s'il le font par la grâce du Saint Esprit, vont atteindre certains cœurs. Mais pas tous.

Parlez de Dieu dans l'intimité à quelqu'un peut être le seul moyen d'atteindre cette personne. Et il ne faut pas négliger les inspirations du Saint Esprit pour convertir.

Il faut parler de Dieu avec les charismes qui nous ont été donnés.

Hieronymus a écrit:
Quand Jésus apparaît avec violence à Paul sur le chemin de Damas en le rendant aveugle, vous croyez qu'il a fait preuve d'écoute respectueuse ? Qu'il a attendu que ce soit le bon moment pour Paul ? Qu'il a respecté sa sensibilité ?

Quand Paul et d'autres allaient annoncer Christ dans les synagogues du monde antique, se faisant parfois expulser avec violence et menaces, vous croyez qu'ils se disaient "ah on aurait du attendre le bon moment".

Paul a été inviter à une mission particulière qui n'est pas nécessairement la mission de tous.

Le Seigneur Jésus lui ait apparu car c'était la seule manière de "brasser" le pommier d'un homme qui était très zélé dans le judaïsme. Si Saint Pierre serait aller voir Paul en lui criant "Le Seigneur est ressuscité!", Paul l'aurait capturer et livrer aux autorité religieuse.

Il fallait un message clair de Dieu pour Paul, car il se croyait dans son bon droit.


Hieronymus a écrit:
C'est une vérité dure à accepter, car on incline naturellement à mettre la pédale douce en matière d'évangélisation pour continuer à paraître "normal". Je pense que Dieu comprends, mais clairement il ne nous invite pas à en rester à ce niveau.

On ne paraît jamais normal lorsqu'on parle de Dieu à quelqu'un qui n'y croit pas.

Vous avez raison qu'il faut passer à un autre niveau, mais ne pas le faire seul par nos propre force car on tomberait dans un orgueil spirituel qui ne vient pas de Dieu.

Je vous conterez l'expérience de quelqu'un qui est allé très loin dans cette voie et ce qui lui ait arrivé...

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
JeanLouisNevers



Masculin Messages : 227
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 12:59

ysov :

Prendre l'expérience de Saint-Paul n'a rien de tiré par les cheveux...

1 : Il a été tueur et persécuteur, et alors ? Ça ne disqualifie pas sa pratique suivant sa conversion. Ou alors, que l'on retire Saint-Paul de l'évangile !

2 : Il allait dans les synagogues en prenant des risques physiques causés par son discours frontal, c'est un fait.

Ce que Hieronymus dit, ce n'est pas que ceux qui ne font pas ça sont dans le faux ; il s’inclut d'ailleurs dans ceux qui sont plus « timides » que Saint-Paul. Il dit juste que cet exemple interdit moralement à tout chrétien conséquent de critiquer un autre chrétien pour un prétendu prosélytisme « trop direct ». Et c'est totalement fondé : on ne peut pas reconnaître Saint-Paul et en même temps, dénoncer le prosélytisme de chrétiens qui quoiqu'il arrive, restent plus modérés que lui (même les TJ sont plus modérés, alors les catholiques...).

Sur le fond, quant à la mosquée, c'est assez clair. Saint-Paul y serait allé, et certainement d'autres avec lui. Il n'aurait jamais attendu cela de nous et ne nous aurait jamais reproché de ne pas avoir cette action. Mais il ne nous aurait certainement pas permis d'accabler de tels missionnaires en les accusant de greffer à tout prix le Christ chez des gens qui ne demandent rien comme dit dans la page précédente ! Et je pense que c'est tout le propos d'Hieronymus que vous validez par votre commentaire : beaucoup justifient leur manière d'annoncer l'évangile (là, motivée par la peur de la mosquée) en attaquant ceux qui annoncent plus qu'eux (là en attaquant carrément Saint-Paul à la source, en parlant de démagogie...). C'est malsain, ça ne tire pas vers le haut.

Quand je ne me sens pas les moyens (car ce n'est même pas qu'une question de volonté, c'est aussi une question de moyens dont chacun est différemment doté : culture, charisme, éloquence, foi...) de faire une chose, je l'accepte humblement. Je n'accable jamais ceux qui en font plus, je les prends comme exemple. Le fait que je ne sois pas capable d'annoncer l'évangile dans une mosquée ne me fera jamais dire que ce serait une chose mauvaise.

Pour finir, c'est facile de se cacher derrière la mosquée. J'ai 26 ans, et j'ai été athée 25 ans, avec un entourage plutôt catholique (petite ville de province, amis allant au cathé, école privée catholique proche de mon lycée...). Aucun catholique ne m'a jamais parlé du Christ, de manière directe (discussion individuelle) comme indirecte. A tel point que j'en suis venu au catholicisme... par le biais d'un agnostique et d'un protestant ! Il faut s'interroger, et je ne crois pas que se cacher derrière le Saint-Esprit concernant la déchristianisation massive de l'Europe soit une bonne idée.

De mon balcon, le problème numéro un ne me semble pas être une évangélisation trop « dure ».


Dernière édition par JeanLouisNevers le Lun 25 Jan 2016, 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 13:07

Personnellement, j'ai été athée bien longtemps dans ma vie, avec une immense souffrance car je n'avais pas LA Souce de Vie, Christ, j'aurai tellement aimé me convertir plus tôt qu'une belle âme me parle du Christ à mon enfance et j'aurai été vite convertie

malheureusement = famille athée, école, collège lycé laïc, aucun court de cathé

les seules fois où à la TV ça parlé du Christ, c'est pour l'insulter, ou dire à la fin que le Vatican est riche et que donc c'est tous des pourris, (ça donne pas envie de se convertir),

je me suis convertie mystérieusement une nuit avec un sorte de songe du Christ en Croix.....
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 13:22

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
les seules fois où à la TV ça parlé du Christ, c'est pour l'insulter, ou dire à la fin que le Vatican est riche et que donc c'est tous des pourris, (ça donne pas envie de se convertir),

Il y a toujours eu des émissions religieuses le dimanche matin pourtant.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 13:33

Espérance a écrit:
AdoratriceSaintSacrement a écrit:
les seules fois où à la TV ça parlé du Christ, c'est pour l'insulter, ou dire à la fin que le Vatican est riche et que donc c'est tous des pourris, (ça donne pas envie de se convertir),

Il y a toujours eu des émissions religieuses le dimanche matin pourtant.

oh vous savez, le dimanche matin à l'époque je dormais.. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 13:44



Il y a toujours eu des émissions religieuses le dimanche matin pourtant.[/quote]

Bonjour Espérance , j'ai la TV depuis 50 ans et il est vrais qu'il y a toujours eu des émissions religieuse , le dimanche il y avait la messe dominical et aussi des leçons de catéchisme certain avait , la tête aussi dure qu'ils ce sont convertis durant un rêve :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 13:46

Occitane a écrit:
Il y a toujours eu des émissions religieuses le dimanche matin pourtant.

Bonjour Espérance , j'ai la TV depuis 50 ans et il est vrais qu'il y a toujours eu des émissions religieuse , le dimanche il y avait la messe dominical et aussi des leçons de catéchisme certain avait , la tête aussi dure qu'ils ce sont convertis durant un rêve :mdr:

Vous vous moquez de moi ? pas très charitable
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 15:21

AdoratriceSaintSacrement a écrit:
Personnellement, j'ai été athée bien longtemps dans ma vie, avec une immense souffrance car je n'avais pas LA Souce de Vie, Christ, j'aurai tellement aimé me convertir plus tôt qu'une belle âme me parle du Christ à mon enfance et j'aurai été vite convertie

malheureusement = famille athée, école, collège lycé laïc, aucun court de cathé

les seules fois où à la TV ça parlé du Christ, c'est pour l'insulter, ou dire à la fin que le Vatican est riche et que donc c'est tous des pourris, (ça donne pas envie de se convertir),

je me suis convertie mystérieusement une nuit avec un sorte de songe du Christ en Croix.....

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 15:57

Les réponses méprisantes et à côté de la plaque de Occitane et Espérance sont quand même très symptomatiques.

Ca vient donner son avis sur l'évangélisation, mais ça n'a clairement aucune idée de ce que c'est que d'être un jeune dans une famille française athée aujourd'hui. Ca pense que la messe sur FR2 le matin ça devrait suffire à convertir. Oser répondre à la pertinente remarque d'AdoratriceSaintSacrement sur le fait que l'on vit dans un monde qui vomit le Christ et son Eglise par "n'importe quoi ya la messe à la télé le dimanche" c'est vraiment vivre sur un petit nuage.

Quant à ysov qui m'accuse de démagogie, je pense que si Saint Paul revenait aujourd'hui, vous l'accuseriez d'être un gros boeuf dépourvue de la fine subtilité des jésuites. La conversion de Paul sur le chemin de Damas illustre que parfois Dieu converti de façon violente et bien peu subtile. Evidemment que ce n'est pas une méthode universelle de conversion, simplement ça devrait conduire à tempérer un discours qui veut que toute évangélisation doit forcément être faite avec des murmures et en s'excusant.

Vous citez l'exemple de prêcher dans les mosquées, je pense que si le dialogue interreligieux a un sens, ce serait effectivement de dire aux musulmans clairement ce que l'on pense. Sinon à quoi sert le "dialogue" interreligieux. Personnellement je n'ai pas besoin de dialogue interreligieux pour respecter et aimer chaque être humain qu'il soit musulman, athée ou bouddhiste. Organiser la vie en commun dans la cité, ne relève pas des autorités religieuses mais de l'Etat, c'est le rôle de la République.

Donc si dialogue interreligieux il doit y avoir, il devrait avoir un but spirituel. Et dans ce dernier cas, soit c'est pour annoncer Christ, soit c'est pour se diriger, tous ensemble, vers un syncrétisme mou, en décidant qu'on a finalement tous un peu raison, qu'on est tous pour l'Amour et la paix, et blablabla.

Clairement il semble que ce soit la seconde option qui ait été choisie. C'est ainsi que pour le dialogue avec les musulmans, que l'on qualifie même de "nos frères musulmans" tout est fondé sur l'hypocrisie et l'aveuglement volontaire. On fait mine de ne pas voir que le Coran accuse les juifs et chrétiens d'avoir falsifié les écritures, on fait mine de ne pas voir que "l'association" c'est à dire croire en la Sainte Trinité est un des péchés les plus graves dans le Coran, on fait mine de ne pas voir que ce même Coran nie radicalement la divinité du Christ, sa mort et sa résurrection. Bref le Coran c'est la négation totale du Christianisme. Mais ça n'empêche pas certains éminents théologiens de parler ici de "semences de vérité". Un sujet de discussion fondamental avec les musulmans serait notamment en priorité la peine de mort en cas "d'apostasie". Voilà un sujet dont il serait bénéfique de causer avec nos "frères" musulmans, dont toutes les écoles théologiques justifient la peine de mort en cas de conversion d'un musulman au christianisme. Evidemment tout cela sera balayé sous le tapis, on parlera Amour, on embrassera des corans et on fera de belles photos.

Et cette hypocrisie vous la renommer "respect" "tolérance" "sens de l'écoute" "accueil".

Il y a un gros problème dans la façon dont l'Eglise conçoit son évangélisation et dans la façon dont elle s'adresse au monde. C'est évident, et c'est confirmé par les témoignages de deux personnes ici qui sont venus à Christ en étant athées à l'origine et qui expliquent que l'Eglise n'a rien fait pour cela. Personnellement j'en connais bien d'autres dont le témoignage est étonnement proche et cela devrait interpeller tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11990
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Lun 25 Jan 2016, 16:04

Occitane a écrit:
Citation :


Il y a toujours eu des émissions religieuses le dimanche matin pourtant.

Bonjour Espérance , j'ai la TV depuis 50 ans et il est vrais qu'il y a toujours eu des émissions religieuse , le dimanche il y avait la messe dominical et aussi des leçons de catéchisme certain avait , la tête aussi dure qu'ils ce sont convertis durant un rêve :mdr:
Mon père par exemple qui était hyper athé dans sa jeunesse a vu saint Michel en rève!
Tant pis si cela vous choque


Dernière édition par RenéMatheux le Mer 27 Jan 2016, 08:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Mar 26 Jan 2016, 20:26

JeanLouisNevers a écrit:
Spoiler:
 

D'accord avec vous cher Jean-Louis. L'oecuménisme et l'interreligieux actuels présentent des failles évidentes. Personnellement, je vais jusqu'à ne pas complètement exclure la possibilité que les errements pastoraux éventuels de l'Eglise en ce domaine depuis le Concile Vatican II, puissent s'apparenter, en partie, au comportement du premier Pape de l'Eglise, Pierre, lorsqu'il voulut plaire davantage aux hommes, à ses frères dans le judaïsme, que plaire au Seigneur, ce qui lui valut alors publiquement une correction fraternelle de la part de son frère l'apôtre Paul (in Galates II, 11-14).

A ce sujet, le père Jourdan, islamologue, dans cette toute récente et excellente itw *** du Figaro, analyse de manière très juste, à mon sens, les limites du dialogue islamo-chrétien.

***
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Mer 27 Jan 2016, 00:53

Franchement, bravo les jeunots ! Je vous soutiens, sachez-le !

Quant à Petero et Espérance, je leur tire aussi mon chapeau. Parce que, clairement, prétendre évangéliser (aujourd'hui, on dit: apporter la bonne nouvelle, c'est plus inclusif) sans parler ni de Notre-Seigneur Jésus-Christ, ni de l'Eglise, ni de l'Evangile, ni de la foi, ni de la nécessité du baptême, c'est quand même fortiche.
Revenir en haut Aller en bas
AdoratriceSaintSacrement



Féminin Messages : 369
Inscription : 20/11/2014

MessageSujet: Re: Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio   Mer 27 Jan 2016, 12:38

Vous n'avez pas tort, il manque cette Onction comme dit le Pape, cette onction de la Croix qui fait le chrétien...
Revenir en haut Aller en bas
 
Abenader le Sédévacantiste à la recherche d'une apostasie de celui qu'il appelle Bergoglio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Associations privées de recherche ovni: APRO, CUFOS, NICAP, MUFON
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» L'OREAL va construire un centre de recherche à Saint-Ouen
» Recherche album Petite tache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: