DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La finance on en parle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Ven 19 Fév - 15:44

http://insolentiae.com/2016/02/19/important-bfm-vers-des-fonds-euros-dans-lassurance-vie-sans-garantie/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Ven 19 Fév - 16:52

http://2000watts.org/index.php/energytrend/gaz/gaz-de-schiste/1183-la-bulle-financiere-du-schiste-americain-explose.html
Revenir en haut Aller en bas
Eleison



Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 21 Fév - 16:08

Il semble que le moment approche : alerte monétaire au moins !

Comme je l'envisageais dans mon message du 12 fév dernier, 15:33, il se pourrait que le mois prochain soit crucial, en vertu des réunions des deux plus grandes banques centrales prévues à ce moment : BCE (10 mars) et FED (15-16 mars). Il pourrait donc y avoir du vilain dès le 11 ou le 17 mars.

Voici un élément qui va dans ce sens et qui mérite d'être connu. Je sais qu'il vient d'une société commerciale ( à mon sens fiable car dirigée par Simone Wapler que je lis depuis des années ) et qu'il convient de se monter prudent sur tout investissement, mais l'intérêt premier de cette communication est de donner une date probable pour un début de krach, ce qui permet de s'y préparer par tous les moyens que l'on voudra et dont on a déjà parlé ici. Voici le lien :

http://signups.publications-agora.fr/X990S228

Pour rappel, voici quelques données générales, tirées d'une intervention de Christine Lagarde au forum de Davos, en janvier 2014. Deux ans déjà que nous sommes prévenus très officiellement :

http://la-chronique-agora.com/jubile-big-reset-dette/

http://www.chaos-controle.com/archives/2014/07/13/30241219.html

Et rappelons aussi que le bail-in est d'application dans toute l'eurozone depuis le 1er janv. 2016 (au lieu de 2018 initialement prévu) . Voir messages précédents.

On n'en sait jamais trop.
Revenir en haut Aller en bas
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 21 Fév - 22:12

Au vu des signes de piste donnés par Rickards, je me suis risqué à deviner le scénario qui devrait être exposé dans la conférence-vidéo de demain. Voici les éléments à interpréter :

Le « meilleur ennemi »  des Etats-Unis
pourrait bien être l'Iran, au vu de la récente et étonnante évolution des relations entre ces deux pays.

Le « partenaire majeur » de la France pourrait désigner soit l'Arabie Saoudite ( livraison de Rafales ), soit l'Iran ( contrats d'affaires Peugeot, etc ).  Mais, l'Arabie n'ayant jamais été ennemie de l'Amérique - tout au contraire - il ne reste plus que l'Iran en course.

L'arme financière la plus puissante des Etats-Unis sera détruite. Quelle est cette arme presqu'absolue sinon le dollar, maître de toutes les transactions financières internationales depuis Bretton Woods (1944) ?

Le « meilleur ennemi »  des Etats-Unis et « partenaire majeur » de la France détiendra l'arme financière la plus puissante du monde... Connaissant les acteurs en cause dans cette affaire, je tiens pour certain que cette arme financière ne peut être que l'or, valeur monétaire incontournable face aux monnaies fiduciaires.

Il faudrait donc en conclure que l'Iran lancera, vers la mi-mars, une vaste rafle d'or physique sur les marchés qui en possèdent encore, rendant ainsi évidentes à la fois sa valeur réelle et la nullité des devises, surtout celles qui en abusent ou en ont abusé largement ( BCE et FED + Japon). Il serait logique que cette rafle survienne tout juste après une baisse spectaculaire de l'or éventuellement organisée  par Goldman Sachs, comme exposé par Pignon ci-dessus, lui coupant ainsi l'herbe sous le pied.

Il ne reste plus beaucoup de temps pour acheter de l'or à très bon prix. C'est maintenant ou jamais.

Inutile de préciser que ce scénario ne peut que provoquer une hausse exceptionnelle de l'or dans ces devises et, indirectement, dans toutes les autres.
PS : à l'examen, il s'avère que la publicité pour la conférence est en fait, dans ce cas, une publicité insérée par le site web, et non par l'auteur de l'article. Nous ne risquons pas grand chose en nous inscrivant sinon d'avoir notre adresse mail éparpillée, et nous voir proposer quelque chose à l'achat, à l'issue de la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 21 Fév - 23:14

Impatient de l'entendre, il a l'air d'avoir des informations critiques, rendez-vous à 19h30 ...
En effet, je cherche mais je ne trouve pas mieux que l'Iran cependant ce pourrait être aussi l'utilisation (par un ou deux pays majeurs) d'une devise alternative au dollar comme monnaie de réserve/échanges.

Exemple récent de la semaine dernière: Brésil / Iran, le dollar U.S. écarté des transactions
http://www.realites.com.tn/2016/02/bresil-iran-le-dollar-u-s-ecarte-des-transactions/

(Kadhafi et Saddam sont morts pour cette raison)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Lun 22 Fév - 15:39

Salut Pignon,

Désolé, mais je ne pense pas qu'aucune opération sur des devises quelconques puisse mettre en péril le dollar en l'espace de quelques minutes. Par contre, la rafle d'or physique devenu rare sur les marchés mondiaux, utilisée massivement en un one shot imprévu , peut parfaitement faire l'affaire.

En attendant la conf de ce soir, je me demande quand-même deux choses :
1. Comment l'auteur a-t-il pu prendre connaissance d'une information aussi hautement stratégique et confidentielle.
2. Comment la chose pourrait-elle rester confidentielle après la conf de ce soir ( déjà qu'elle ne l'est plus ici ) et ignorée de la CIA, de la NSA et de tous les joyeux organismes voyeurs de l'Empire qui mettent tant de zèle à nous z'yeuter. Et, en étant ainsi informés, comment les défenseurs du dollar pourraient-ils être empêchés de prendre les contre-mesures nécessaires ? A moins que l'Iran et les USA ne soient complices de cet effondrement monétaire ? Je suis convaincu depuis longtemps d'un certain complot mondialiste, mais à ce point, pas encore. A moins de considérer que tout l'islam, chiites compris, serait complice ou instrument en la matière. Pas sûr que même Isov me suivrait jusque là ( Patton peut-être, ou alors Poutine ? ).
Vivement ce soir, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Lun 22 Fév - 16:29

Salut Eleison,
Juste de passage, pas le temps de développer, attendons de voir la conf ( si je peux niveau timing).
Concernant le projet mondialiste il faut lire Quigley ancien prof de Clinton Cf. P.H.



1er SAR vert en mensuel sur le gold après 33 rouges .

a parabolique SAR est un outil d'analyse technique permettant de détecter les changements de tendance d'un titre. Cette détection permet ensuite de se positionner et de profiter au mieux de la tendance. Le SAR vert est créé lorsque la courbe de la parabolique SAR se situe au dessus des cours du titre. La SAR vert marque un retournement de tendance, et par extension une opportunité d'achat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Lun 22 Fév - 20:46

La conf n'a pas eu lieu en direct mais a été pré-enregistrée. La vidéo devrait être transmise demain aux inscrits. En attendant, un de mes fils me l'a trouvée sur vimeo : https://vimeo.com/156254387 .

Il ne s'agit pas du tout de l'Iran ni d'or mais bien de l'Arabie saoudite et de la prochaine dévaluation de sa monnaie : le riyal. La conf ne correspond donc pas du tout à ce que j'avais imaginé. Beaucoup moins excitant que mon scénario toutefois : rien que du trading sur options à partir d'une spéculation sur devises. Très peu pour moi, surtout dans ce coin du globe. Intéressant tout de même d'un point de vue géopolitique : inquiétude de l'Arabie face à un encerclement chiite, menace de Daesh et présence russe à proximité, l'allié US pris dans ses contradictions diplomatiques, le tout dans un contexte de récession économique pétrolière et de budgets difficiles. Rien de réjouissant pour eux ni pour nous.

Pas de rapport non plus avec les réunions de banques centrales du mois prochain. Une certaine interaction possible toutefois au hasard du calendrier. Une étincelle de plus pour allumer la poudrière. Je ne crois pas que nous puissions tirer grand chose de plus de cette info. Désolé , j'en attendais plus mais ça va quand-même dans le sens de la pente fatale.
.
Revenir en haut Aller en bas
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 5:47

Voici quelques précisions supplémentaires sur l'Arabie saoudite, sa politique actuelle et à venir, notamment en matière monétaire. Cela pourrait tout de même bien provoquer bientôt du rififi sur les marchés !
http://www.michelsanti.fr/?p=6516
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 14:26

Bonjour, ça pulse fort sur les métaux !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
adamev



Masculin Messages : 12224
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 15:46

Attention à la surdose d'orgones phynancières...

siffler siffler siffler
Revenir en haut Aller en bas
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 15:58

L'orgone de Reich ? De quoi se faire riche, non ?  sunny
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12224
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 16:05

Eleison a écrit:
L'orgone de Reich ? De quoi se faire riche, non ?  sunny

Pt'ete pas pour 1 000 ans... Heil!
Revenir en haut Aller en bas
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 16:13


Si Wilhelm pouvait encore vous lire, peut-être qu'il crierait Sieg ?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Mer 24 Fév - 20:24

Quelle est la raison profonde – intime –des crises financières ? Comment sont provoqués les kracks et pourquoi les bulles implosent-elles ? Toujours pour une simple et unique raison qui est que les paris irraisonnés et démesurés entrepris par le monde de la finance le sont avec de l’argent emprunté ! Le dernier épisode de crise grave – les subprimes – n’ayant à cet égard pas failli à cette règle élémentaire d’un secteur bancaire repu, toujours et éternellement préoccupé de majorer ses profits, mais qui finit par imploser sous le poids d’un levier contracté faramineux. Culture de la dette et du risque à outrance mise en pratique par plusieurs générations de banquiers considérant l’augmentation régulière de leur bonus année après année comme un fait acquis, voire naturel. Pour ce faire –gagner toujours plus-, c’est l’ensemble de cette corporation qui s’est retrouvée à la manœuvre pour développer comme à l’infini le bilan de leur banque-employeur et en récolter logiquement les fruits sonnants et trébuchants. Ainsi, Citigroup – qui avait mis un siècle à parvenir en 2001 à un bilan de 1’000 milliards de dollars- put-elle le doubler en six ans puisque celui-ci avait atteint la taille de 2’000 milliards en 2007, juste avant les subprimes.

Il faut nourrir la bête, donc, et tout le monde s’est mis à ce petit jeu fort lucratif, même les émegents et les nations en développement qui ressentent aujourd’hui rudement le choc des endettements tant privés que publics. C’est donc la course globalisée aux profits qui règne sur le monde depuis le démarrage de ce millénaire, mais à condition évidemment que ces bénéfices soient engrangés le plus rapidement possible. Dans cette optique, il va de soi que les investissements à destination de l’économie réelle – rentables sur le moyen voire le long terme – sont totalement délaissés au profit de tous les instruments à même de cracher des profits sur le très court terme. Un tel paradigme – combinant l’endettement, le levier et la raréfaction des investissements productifs – a donc imposé la nécessité de politiques monétaires révolutionnaires – en tout cas inédites – dont l’objectif est de venir au secours d’une économie cruellement en manque de liquidités.

En effet, les baisses de taux quantitatives n’ont été lancées et amplifiées qu’à la faveur d’un constat sans appel, qui est que seule la création monétaire serait susceptible de tirer nos économies de la torpeur où les ont plongées et la déficience des investissements et la croissance hyperbolique d’un système financier parasitique. Et pour cause: tous ces artifices – qui appartenaient à l’arsenal théorique des banques centrales – étaient considérés avec une sorte d’effroi jusque là car suspectés d’attiser l’hyperinflation. Près de dix ans après la plus grosse crise financière depuis la Grande Dépression, après plusieurs trillions de dollars, d’euros, de yens et de yuans créés à partir du néant, nos banquiers centraux donneraient beaucoup pour obtenir un taux d’inflation de seulement 2% au sein de nos nations occidentales étouffées par une stagnation caractérisée – voire causée – par une absence morbide d’inflation.

C’est en fait à un autre mal bien plus insidieux qu’elles sont désormais confrontées, celui-là même que le Japon tente désespérément de combattre sans succès depuis vingt ans : la déflation. Le lien de cause à effet entre la masse monétaire et les prix a effectivement été rompu à partir du moment où les banques ont cessé de prêter à l’économie pour se concentrer sur le casino planétaire qui leur permettait de multiplier des profits tout aussi virtuels que massifs. Voilà pourquoi les records des mois et des années précédents enregistrés sur les marchés boursiers étaient aberrants. Voilà également pourquoi ils appartiennent aujourd’hui à des temps révolus. Car on ne peut indéfiniment et impunément spéculer, jouer, se payer avec de l’argent fictif. Aujourd’hui, Wall Street rejoint enfin Main Street dans son infortune.
http://www.michelsanti.fr/?p=6554
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 13:45

"Warning, le Silver est sur sa M20 daily......tout se joue maintenant!!! (pour le TLT) "

Sujet du message: Trade du jeudi 25 février 2016
"j'ouvre la file car aujourd'hui est un grand jour, la m50 va croiser la m200 en daily sur le gold"
http://forum-gold.fr/viewtopic.php?f=13&t=18189
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 16:30

Il se passe en effet des choses anormales en ce mois de février sur les MPX (métaux précieux monétaires). Deux fois, le plafond des 1250 $ / once a été franchi, avant de corriger un peu, ce qui n'était plus arrivé depuis plus d'un an ( juillet 2014 ? ). Et en corrélation avec chutes des bourses qui ne sont qu'un indicateur secondaire, lui-même révélateur de tendances plus profondes. En corrélation aussi, certainement, avec la chute des stocks physiques sur tous les marchés, la manipulation surréaliste des prix par l'or-papier commençant à atteindre sa limite fatale ( levier 500  ! ).  Comme d'autres dans votre forum, je vois bien un tournant décisif en mars, sans préjudice d'un barroud à la baisse (1100 ?) qui ne devrait servir à certains manipulateurs que d'occasion de racheter un max de physique au plus bas prix. Le temps de quelques minutes qui devraient alors faire exploser les prix, une fois la pénurie devenue évidente.

Pour le silver, la situation est encore plus historique : avec un ratio de prix Au/Ag proche de 1/82 et qui ne cesse de grimper, on arrive aussi à la limite du manipulable, le ratio géologique (clark) et le ratio monétaire historique se situant grosso modo autour de 1/15. Le "retour" du silver devrait donc se situer un peu après celui du gold, disons jusqu'en en avril prochain.

Les MPX ne vous rendront pas riches : ils conserveront seulement votre pouvoir d'achat. Comme disent les bons traders, ce n'est qu' une assurance sur le krach prochain des monnaies fiduciaires ( papier et maintenant surtout digits ). Encore deux ou trois semaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 17:04

Tout à fait le ratio normal gold/silver est de 14/15 ...(1/14 - 1/15).
Je pense que nous sommes en route vers la phase 3 avec peut-être un petit pull back.
Le temps (long) des manipulations est terminé  :  c'est quand la mer se retire que l'on voit qui a un slip  ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 19:59

Pour rassurer les idéalistes, tentés par de vains scrupules, d'oser préserver leur éventuel patrimoine, fruit de toute une vie de travail, voici le témoignage du philosophe Aristote, grand mentor de Thomas l' Angélique, qui montre bien qu'il n'est pas du tout immoral de prendre certaines précautions pour assurer sa survie.

Le passage est tiré du site d'un trader alternatif très bien informé , Olivier Berruyer, master du site :
http://www.les-crises.fr/   et plus spécialement de l'article : www.les-crises.fr/produits-derives/

Je citerai ce qu’on raconte de Thalès de Milet ; c’est une spéculation lucrative, dont on lui a fait particulièrement honneur, sans doute à cause de sa sagesse, mais dont tout le monde est capable. Ses connaissances en astronomie lui avaient fait supposer, dès l’hiver, que la récolte suivante des olives serait abondante ; et, dans la vue de répondre à quelques reproches sur sa pauvreté, dont n’avait pu le garantir une inutile philosophie, il employa le peu d’argent qu’il possédait à fournir des arrhes pour la location de tous les pressoirs de Milet et de Chios ; il les eut à bon marché, en l’absence de tout autre enchérisseur. Mais quand le temps fut venu, les pressoirs étant recherchés tout à coup par une foule de cultivateurs, il les sous-loua au prix qu’il voulut. Le profit fut considérable ; et Thalès prouva, par cette spéculation habile, que les philosophes, quand ils le veulent, savent aisément s’enrichir, bien que ce ne soit pas là l’objet de leurs soins.” [Aristote, La Politique, Livre I, chapitre IV, § 5]l
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 20:49

Je ne sais pas si les gens ont bien compris l'ampleur de ce qui nous attend sur le plan financier, c'est du jamais vu ...ce n'est pas 1929 ou 2008, de qui s'anonce est un véritable tsunami, je pèse mes mots.
Les produits dérivés et les dettes souveraines représentent des sommes colossales, en 1929 les volumes en jeux étaient bcp plus modestes, en 2008 les états ont amorti le choc ... Ce filet n'existe plus et les volumes ont augmenté considérablement de façon exponentielle.
Préparez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 21:03

Non, l'immense majorité n'en a aucune idée, même ceux qu'on a avertis : " dites-nous des mensonges qui nous rassurent ". Dans l' Antiquité, on mettait à mort les messagers qui apportaient de mauvaises nouvelles. Et même des bonnes : le Christ en a fait les frais , nous le savons tous ici.

C'est comme ça : on ne peut pas faire le bonheur des autres malgré eux. Question de liberté essentielle. Kyrie eleison.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 21:10

Pourtant ils ont accès à tous les détails techniques,  toutes les analyses structurelles et conjoncturelles nous montrent que le Titanic va frapper l'iceberg mais il est vrai que l'orchestre continue de jouer...
violon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 21:43

Oui mais peu de gens en sont informés : on n'enseigne pas les bases élémentaires de l'économie à l'école et les médias font tout pour en aggraver l'ignorance , de préférence dans le sens officiel qui nous mène à la ruine. On n'enseigne plus non plus la rigueur de la pensée, l'analyse critique et la synthèse des analyses. Tout est fait pour que les moutons se laissent tondre et les pigeons plumer et ce n'est pas un hasard, sauf avec un grand H.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 21:57

80 % des gens ont internet à la maison et dans la poche via les smartphones... Un type comme Delamarche est toutes les semaines sur BFM.
Je pense que si les gens ne se préparent pas c'est de leur faute, pas par manque d'information, c'est comme la bonne nouvelle, elle est accessible à tout le monde, entendue par la majorité mais pas forcément écoutée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Eleison



Masculin Messages : 220
Inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 22:07

Oui, mais ils sont submergés, voire abrutis par des millions de choix dont ils ne saisissent en général que les plus faciles ou les plus affichés. Sans parler des soucis matériels ou psychologiques croissants auxquels ils ne demandent qu'à se soustraire ( on peut les comprendre ). Le résultat, c'est la politique du chien crevé au fil de l'eau, du fichez-moi la paix avec tout ça et de la démission de la pensée. Ce n'est pas non plus un hasard, sauf avec un grand H.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Jeu 25 Fév - 23:31

Eleison a écrit:
Oui, mais ils sont submergés, voire abrutis par des millions de choix dont ils ne saisissent en général que les plus faciles ou les plus affichés. Sans parler des soucis matériels ou psychologiques croissants auxquels ils ne demandent qu'à se soustraire ( on peut les comprendre ). Le résultat, c'est la politique du chien crevé au fil de l'eau, du fichez-moi la paix avec tout ça et de la démission de la pensée. Ce n'est pas non plus un hasard, sauf avec un grand H.

Il est vrai que le temps de penser est un luxe. .. trop d'agitation et de dispersion, manque de discernement aussi.

Nouveau,  pas encore écouté :
Interview de Philippe Bechade (Président des Econoclastes) et Jérôme Cazes (Président de MyCercle, Ancien directeur général de la Coface, Ancien membre du comité de Direction générale de Na**xis)

Risques, Saisies sur vos comptes, Principe de précaution, Chine, Japon, Europe, France, BCE,Anticipations positives , Subprime, dette, Taux négatifs, Sanctions et prison, To big to fail, Presse économique, Fond de garantie des dépôts bancaires, Saisies sur vos comptes, Evasion Fiscale, Etat d'Urgence, Patriot Act à la Française, Déchéance de nationalité, Big Data, Edward Snowden, Néoconservateur, Conseils pour les jeunes générations.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Ven 26 Fév - 18:20

Deutsche Bank: It’s time to buy gold | @LeslieShaffer1
9 Hours Ago- CNBC.com

Gold is still expensive, but rising economic risks and market turmoil mean investors should buy it for insurance, Deutsche Bank said Friday.
http://www.cnbc.com/2016/02/26/deutsche-bank-its-time-to-buy-gold.html

http://video.cnbc.com/gallery/?video=3000497118
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Ven 26 Fév - 20:44

Pignon a écrit:
Eleison a écrit:
Oui, mais ils sont submergés, voire abrutis par des millions de choix dont ils ne saisissent en général que les plus faciles ou les plus affichés. Sans parler des soucis matériels ou psychologiques croissants auxquels ils ne demandent qu'à se soustraire ( on peut les comprendre ). Le résultat, c'est la politique du chien crevé au fil de l'eau, du fichez-moi la paix avec tout ça et de la démission de la pensée. Ce n'est pas non plus un hasard, sauf avec un grand H.

Il est vrai que le temps de penser est un luxe. .. trop d'agitation et de dispersion, manque de discernement aussi.

Nouveau,  pas encore écouté :
Interview de Philippe Bechade (Président des Econoclastes) et Jérôme Cazes (Président de MyCercle, Ancien directeur général de la Coface, Ancien membre du comité de Direction générale de Na**xis)

Risques, Saisies sur vos comptes, Principe de précaution, Chine, Japon, Europe, France, BCE,Anticipations positives , Subprime, dette, Taux négatifs, Sanctions et prison, To big to fail, Presse économique, Fond de garantie des dépôts bancaires, Saisies sur vos comptes, Evasion Fiscale, Etat d'Urgence, Patriot Act à la Française, Déchéance de nationalité, Big Data, Edward Snowden, Néoconservateur, Conseils pour les jeunes générations.

il parle d 'une certaine banque pour proteger son capital Smile https://www.youtube.com/watch?v=d4RGDOgDfPY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Ven 26 Fév - 20:44

http://www.loretlargent.info/epargne/faillite-de-votre-banque-et-si-vous-deviez-payer-ses-dettes/17205/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 11:21

"Quand Clinton a aboli la séparation entre les métiers de banque de dépôt et le métier de banques d’affaires, c’est-à-dire entre celles qui prêtent et celles qui spéculent alors est advenu ce qui avait avait été la cause structurelle de la crise de 1929 :

- On a mis de la spéculation dans le crédit
- Et du crédit dans la spéculation

On a mis de la spéculation dans le crédit : on a prêté non en fonction de la solvabilité de l’emprunteur mais a proportion de la volatilité des marchés (le prix de l’immobilier devant doubler selon votre banque elle pensait pouvoir se rembourser en vous saisissant votre maison pour la revendre avec une plus value : elle avait une ambition spéculative derrière le prêt qu’elle vous consentait)

On a mis du crédit dans la spéculation : on a élargi et amplifié l’effet de levier. Lorsque vous spéculez en bourse vous le faites avec votre argent au comptant (en principe, vous ne spéculez que pour le montant que vous possédez). La banque non : elle spécule a proportion des dépôts que vous lui confiez (qui pourtant ne lui appartiennent pas) avec un coefficient multiplicateur 10,20,30,100 selon son indice cook (ses fonds propres)

Ça sent la chaine de Pozzi : en cas de retournement du marché (qui arrivera inévitablement) au plus haut nous serons montés au plus bas nous descendrons et c’est ce qui s’est passé en 1929.

Même causes mêmes effets : c’est ce qui se passera demain.

Le fait nouveau par rapport à la crise de 1929 est triple :

- Geographiquement, la crise est planétaire

- Quantitativement les montants des pertes ne pourront pas être absorbés par des nationalisations ou de l’argent public. Par exemple, la Deutsch bank spécule sur dix fois le PIB de l’Allemagne

- L’Etat américain était solvable en 1929 (ce qui a permis le New Deal par ailleurs un échec relatif). Les Etats sont tous insolvables aujourd’hui.

La crise à venir a donc cela de différent avec celle de 1929 qu’elle est insoluble

Nous n’avons aucune solution pour l’excellente raison qu’il n’y en a pas : les banques vont faire faillite et nous allons donc devoir revenir au troc.

A moins...d’instaurer un gouvernement mondial"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 16:35

A Shanghai, les grands argentiers du G20 ont une fois de plus étalé leurs divergences de vue pour raviver une croissance mondiale chancelante.


"Peut-être sommes-nous au bord du précipice avec deux options : tomber ou ... poursuivre le douloureux processus de réformes", a averti vendredi le ministre chinois des Finances Lou Jiwei.

http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/021728901294-constat-de-desaccord-au-g20-pour-consolider-la-croissance-mondiale-1203350.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 16:41

Comparaison entre la variation de la production mondiale de pétrole et PIB‏ Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas?


Dernière édition par philippe bis le Sam 27 Fév - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 22:50

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 23:39

dan 26 a écrit:
Je tombe sur ce sujet à l'instant .
Ne pas oublier que tous nos malheurs viennent du fait que notre pays vit au dessus de ses moyens depuis plus de 40 ans .
Les déficits accumulés  , ont fait une dette qui represente  7 à 8 fois, nos ressources fiscales annuelles .
Tant  que nous vivrons au dessus de nos moyens , nous serons  en situation de faillite .
Ne pas oublier que si les banques, et notre pays tiens face à son endettement,  c'est du essentiellement  aux réserves (économies ) accumulées par les français qui sont dans les banques .
Sans cette garantie nous serions comme l'argentine il y a quelque années , en faillite .

amicalement  

Oui, nos élites (pas les sans-dents) ont crée un système qui ruine les états-nation ... le poisson pourrit toujours par la tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 23:42

philippe bis a écrit:
Comparaison entre la variation de la production mondiale de pétrole et PIB‏ Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas?
Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas? http://www.manicore.com/documentation/petrole/petrole_economie.html
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 23:49

philippe bis a écrit:
philippe bis a écrit:
Comparaison entre la variation de la production mondiale de pétrole et PIB‏ Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas?
Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas?

Nous ne savons pas combien de réserves de pétrole il reste exactement, ce sont des données stratégiques, les chiffres donnés sont très approximatifs, le peak oil est loin d'être démontré (certains parlent de pétrole abiotique - activer sous-titres) .

Mais si le peak oil est atteint c'est effectivement préoccupant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 23:53

A l 'echelle historique de la terre et de l homme nous sommes a la fin des ressources fossilles et le renouvelable ... voir vidéo https://www.youtube.com/watch?v=Mu2vOeCGqqE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Sam 27 Fév - 23:55

http://www.manicore.com/documentation/petrole/reserve_petrole.html enfin la raison peut être... mystérieuse ! Nous verrons plus bas que les compagnies pétrolières (nationales) des différents pays du Golfe Persique déclarent facilement des réserves prouvées en croissance ou constantes, alors qu'il n'y a ni découvertes significatives, ni amélioration significative des procédés d'extraction, ni réévaluations significatives des propriétés physiques des réservoirs (qui sont généralement très anciens, voir plus bas). Il est alors normal de se demander si nous n'avons pas affaire à une partie de poker menteur, avec comme mobile au crime le fait que, pour les sociétés cotées, la valeur de l'action est proportionnelle à la quantité de réserves prouvées qu'elles déclarent posséder, et que pour les sociétés nationales des pays de l'OPEP (2/3 des réserves mondiales, voir ci-dessous), les quotas de production sont proportionnels aux réserves qu'ils publient (donc plus les réserves sont élevées, plus le pays a le droit d'exporter des quantités importantes de pétrole).
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:09

philippe bis a écrit:
A l 'echelle historique de la terre et de l homme nous sommes a la fin des ressources fossilles et le renouvelable ... voir vidéo  https://www.youtube.com/watch?v=Mu2vOeCGqqE

Je connais Jancovici, c'est notre Al Gore, c'est intéressant mais il y a aussi d'autres expertises, en attendant le prix du baril est à 30 dollars... en 2012 il prédisait 300 dollars ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:10

Il offre le champagne si tu trouve ou il a dit ça! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:14

http://leseconoclastes.fr/2015/05/le-pic-petrolier-naura-pas-lieu/ Le pic pétrolier n’aura pas lieu. Il a lieu en ce moment.


Dernière édition par philippe bis le Dim 28 Fév - 0:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:14

Pignon a écrit:

Je connais Jancovici, c'est notre Al Gore, c'est intéressant mais il y a aussi d'autres expertises, en attendant le prix du baril est à 30 dollars... en 2012 il prédisait 300 dollars ...

Al Gore, le madoff du climat.
Oui, cher Pignon, j'ai la même opinion concernant Jancovici.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2333
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:17

philippe bis a écrit:
Il offre le champagne si tu trouve ou il a dit ça! Smile

Palais Bourbon , j'avais ouvert un sujet avec cette vidéo en 2013:
http://docteurangelique.forumactif.com/t15541-a-partir-de-maintenant-il-n-y-aura-plus-de-croissance?highlight=croissance


Dernière édition par Pignon le Dim 28 Fév - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:17

celui qui croit à une croissance infinie dans un monde fini est soit un fou soit un économiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 0:27

Non pas du bourbon du champagne il a dit! Smile s 'il a établi la correlation entre le pib et la production il a plusieurs fois dit que prevoir le prix relever du casino a court moyen terme mais 300$ le baril oui un jour mais dire quand c 'est encore plus du casino ( ceux qui le savent doivent etre tres riches)...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 11:07

dan 26 a écrit:
philippe bis a écrit:

Cette comparaison  de la production de petrole avec le PIB sachant que le petrole n 'est pas une ressource infinie ne vous alerte pas?
je suis beaucoup plus optimiste dans ce domaine . Avez vous qu'avec des algues et la photosynthèse  ont peut fabriquer du pétrole en quelques mois .
Et il y a surtout d'autres  ressources inexploitées à ce jour .
Amicalement
Oui oui et le moteur a eau aussi que l 'on nous cache Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 11:10

dan 26 a écrit:
philippe bis a écrit:
celui qui croit à une croissance infinie dans un monde fini est soit un fou soit un économiste...
La croissance de la population  suit forcement la croissance mondiale .
Amicalement
Sans petrole et energie fossille nous n 'aurions pas eu ce fort pib ,regarder les graphiques du pib mondial depuis 10 apres JC 1950 apres JC c 'est flagrant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 11:12

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La finance on en parle ?   Dim 28 Fév - 11:22

Le prix du pétrole est alimentée par une chose simple la dette La fuite en avant des producteurs de pétrole du monde entier ne permet pas au marché de se
stabiliser. Cette stratégie du pire, consistant à tout mettre en œuvre pour tenir plus longtemps que les autres,
empêche le marché de s’équilibrer. Le problème est lié à la structure du financement de la production mis en place,
notamment en Amérique du Nord. Seul le financement réalisé par le capital permet le luxe de retenir la production
en cas de baisse des prix. Mais depuis maintenant plusieurs années, la ressource essentielle des producteurs de
schiste provient d’un financement par la dette. Cela implique qu’afin de servir la dette, il est impossible
d’interrompre sa production . Et le service de la dette a pris une ampleur telle que beaucoup de compagnies
n’ont d’autre choix que de poursuivre pour ne pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
 
La finance on en parle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» un conte merveilleux avec un âne qui parle?
» Un Moment Sacré ! Le Seigneur, nous parle de differentes manières :
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» Pourquoi, dans le Coran, Dieu parle à la première personne du pluriel ("Nous...") ?
» Seigneur, parle-moi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: