DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 dimanche 3 janvier : Solennité de l'Epiphanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15771
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: dimanche 3 janvier : Solennité de l'Epiphanie   Sam 02 Jan 2016, 15:28

Épiphanie : une étoile pour l'espérance

Un texte, comme une catéchèse, enraciné dans notre temps, qui peut nous aider à plonger plus encore dans le mystère de la fête de l’Épiphanie à la rencontre du Christ avec les mages.

Publié le 4 décembre 2015.

"Et voici que l'astre qu'ils avaient vu à son lever les précédait…" (Matthieu 2, 9.) Une étoile conduit vers Bethléem des sages venus d'Orient. Mais, à l'entrée de Jérusalem, cité bénie devenue un nid de corruption sous le règne d'Hérode, l'astre leur échappe. On devine leur désarroi….

Mai 1965 : mon premier départ vers la terre amazonienne. Le Louis Lumière quitte lentement le port du Havre pour une traversée de seize jours. Pour qui rêve d'action missionnaire, c'est long ! Un épais brouillard nous enveloppe très vite et, dans la nuit, une sirène lugubre hurle à intervalles réguliers. Si, du moins, on pouvait voir la Croix du Sud !

Né près des humbles


Enfin le commandant informe : "Les conditions météorologiques s'améliorent, le ciel va se dégager…" Alors, dans toute sa splendeur, apparaît la constellation qui a donné son nom au Brésil : "Terra de Santa Cruz". Nous voilà dans l'hémisphère Sud. Je vis un peu la joie des mages quand, à la sortie de Jérusalem, ils retrouvent leur étoile.

Car l'Enfant-Dieu n'a pas choisi la Ville sainte pour naître, mais "Bethléem, le moindre des clans de Juda" (Matthieu 2, 6). Loin des malversations du pouvoir, près des humbles, les proches de Dieu : "Je te loue, Père, d'avoir caché ces choses aux sages et aux intelligents et de les avoir révélées aux tout-petits" (Luc 10, 21)….

Gare aux prophètes de malheur

Ainsi, les mages découvrent déjà le chemin choisi par Jésus, qui jamais n'utilisera le pouvoir ou l'argent pour annoncer le Royaume. La recherche frénétique des honneurs et du luxe est incompatible avec l'approche de Dieu. Si l'on veut trouver le Seigneur et garder la flamme, il est prudent de ne pas trop fréquenter ces "sages et intelligents", ces "blasés" et ceux que Jean XXIII appelait les "prophètes de malheur" !

Il vaut mieux s'entourer d'hommes et de femmes à la foi contagieuse, sachant lire les signes des temps, attentifs à l'étoile qui les guide. Dans un monde désabusé et désorienté, ne devons-nous pas être des porteurs d'espérance qui vont sans cesse de l'avant ? "Ce qui m'a frappé dans Jésus, disait Bergson, c'est cette consigne d'aller toujours de l'avant. De sorte qu'on pourrait dire que l'élément stable du christianisme, c'est l'ordre de ne jamais s'arrêter."

Dépositaires d'un secret

L'Épiphanie est la manifestation concrète du mystère de salut, révélé non seulement aux juifs, mais à tous les hommes : "Les païens sont admis au même héritage, membres du même Corps, bénéficiaires de la même Promesse en Jésus-Christ, à cause de l'Évangile" (Éphésiens 3, 6). Nous sommes dépositaires de ce "secret" qu'il nous faut accueillir et annoncer jusqu'au bout du monde ! C'est une véritable révolution spirituelle, difficile à admettre tant on est instinctivement replié sur soi, sur ses racines familiales, sociales, religieuses… Saint Paul lui-même a dû affronter saint Pierre, qui finit par reconnaître : "Dieu, qui connaît les cœurs, a témoigné en faveur des païens en leur donnant l'Esprit-Saint, tout comme à nous. Et il n'a fait aucune distinction entre eux et nous" (Actes 15, 8-9).

Qu'avons-nous fait de cette richesse destinée à toute l'humanité ? Il nous faut reconnaître humblement qu'en Amérique latine, les chrétiens n'ont pas su accueillir les Indiens, ni les traiter selon l'Évangile. La colonisation, toute colonisation, fausse les données, car elle impose à ceux qui la subissent des structures qui ne respectent pas les traditions locales… Et il a fallu Vatican II pour nous faire redécouvrir que les "semences du Verbe", c'est-à-dire de vraies valeurs religieuses, sont présentes dans toutes les cultures. Ce n'était pas évident, tant nous sommes dépendants de nos propres mentalités !

La révolution silencieuse de l'Amour


L'évêque fondateur de notre mission en Amazonie, Mgr Rey, affronta un jour un Cacique de la tribu Macurap qui venait de perdre son fils. La tradition exigeait qu'il soit enterré dans la case du chef, sous son hamac. Mgr Rey pensait, lui, qu'il fallait l'inhumer dans une terre bénie par l'Église. Il exigea que l'enfant y soit enseveli. "Bien que me sentant menacé de mort par le Cacique, nous dit-il, je n'ai pas cédé et j'ai gagné ! Mais je me suis trompé. Je n'avais rien à imposer, juste à proposer…."

La rencontre des sages païens avec le Sauveur est un premier pas dans la grande révolution silencieuse d'un Amour sans frontières, proposé à chaque être humain. L'étoile qui les guide est celle qui doit briller dans chacune de nos vies, chacune de nos communautés. Pour que nous devenions "ces porteurs d'espérance", ces missionnaires qui vont hardiment de l'avant… Sans jamais s'arrêter.

La Croix.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80250
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: dimanche 3 janvier : Solennité de l'Epiphanie   Sam 02 Jan 2016, 15:41

Saint Jean 10 ─ L’épiphanie par les mages, par Syméon et par Anne, Mathieu 2 (1 h 08).





Mathieu 2. Luc 2, 22-36. Quatrième mystère joyeux du Rosaire : Le roi Hérode le Grand et son histoire, par Flavius Joseph, guerre des Juifs, Livre 1. L’épiphanie est la « manifestation lumineuse de Jésus ». La venue des mages. Le vieillard Syméon et Anne, prophétie de la douleur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
dimanche 3 janvier : Solennité de l'Epiphanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solennité de l'Epiphanie
» NEUVAINE A LA SAINTE FAMILLE Du 26 décembre 2009 (saint Etienne) au 3 janvier 2010 (fête de l'Epiphanie)
» Samedi 1er Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix
» Epiphanie du Seigneur, Le Saint Nom de Jésus, Sainte Geneviève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: