DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 2015 : rétrospective de l'année du Pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: 2015 : rétrospective de l'année du Pape François   Jeu 31 Déc 2015, 00:57

2015 : rétrospective de l'année du Pape François

2015-12-29 Radio Vatican



Cette année 2015 a été particulièrement riche pour le Pape François, qui a imprimé un rythme intense dans le gouvernement de l'Église catholique et s'est investi, d'une façon parfois inattendue, dans plusieurs dossiers internationaux comme le rapprochement américano-cubain et la lutte contre le réchauffement climatique. Voici un rappel des temps les plus marquants de son pontificat au cours de cette année 2015, avec des renvois vers des articles que nous avions alors publiés.

Pendant le mois de janvier 2015, le Pape François s’est rendu au Sri Lanka et aux Philippines. Sept millions de personnes ont assisté à la messe célébrée à Manille. De retour à Rome, il a créé la surprise en affirmant que les catholiques n’étaient pas des «lapins» : «la paternité doit être responsable», a-t-il dit.

Au mois de février des douches pour les sans-abris ont été installées sous la colonnade de Saint-Pierre. Un dortoir sera ouvert au Vatican quatre mois plus tard. Le 14 février, le Saint-Père a créé 20 nouveaux cardinaux avant de rencontrer une semaine plus tard la chancelière allemande Angela Merkel au Vatican.

Le mois de mars a été marqué, entre autres, par son réquisitoire contre la corruption lancé pendant sa visite à Naples. Au mois d’avril, le Pape François a provoqué un incident diplomatique avec la Turquie en évoquant ouvertement le génocide arménien lors d'une messe à la basilique Saint-Pierre, en présence des représentants des Églises d'Arménie. Quelques jours plus tard, il limoge l’évêque de Kansas City qui avait couvert des abus sexuels. Le 10 juin sera annoncée la création d’un tribunal chargé de juger les évêques ayant étouffé des affaires de pédophilie.

Le 6 juin le Souverain Pontife se rend à Sarajevo en pèlerin de paix. Le 18 juin sort son encyclique Laudato Si' consacrée à la préservation de l'environnement un succès planétaire. A la fin du mois, il rencontre l'Église vaudoise à Turin. Le mois suivant il part pour l’Amérique du Sud où il visite trois pays : Équateur, Bolivie et Paraguay. Le président bolivien Evo Morales lui offre un crucifix monté sur un marteau et une faucille en bois sculpté.

Le 26 juillet, il lance un appel en faveur de la libération du Père Dall’Oglio et des évêques orthodoxes enlevés en Syrie ; le 7 août il affirme que le rejet des migrants est un acte de guerre ; le 21 août il crée la surprise en prenant part parmi une soixantaine de fidèles à la messe célébrée en mémoire de saint Pie X dans une chapelle de la basilique Saint-Pierre.

Le 1er septembre, il accorde un pouvoir spécial à tous les prêtres catholiques pour pardonner, dans le sacrement de la réconciliation, les responsables d’un avortement, un pouvoir habituellement réservé aux évêques. Il accorde alors aussi aux prêtres de la Fraternité Saint-Pie X la faculté d'absoudre, geste inattendu interprété comme une signe pour la réconciliation avec les lefebvristes.

Le 8 septembre, il publie deux Motu Proprio visant à simplifier la procédure de reconnaissance de l’invalidité du sacrement de mariage. Quelques jours plus tard, il effectue une visite triomphale à Cuba et aux Etats Unis. L’occasion de dénoncer le capitalisme sauvage, le commerce des armes et la peine de mort. Et a ceux qui le taxent de communiste, il répond qu’il ne fait que proclamer la doctrine sociale de l'Église.

Le mois d’octobre est marqué par le Synode sur la famille. Le Pape François demande pardon pour les scandales qui éclaboussent Rome et le Vatican. Début novembre, il dénoncera en termes sévères les nouvelles fuites de documents confidentiels, l’affaire dite Vatileaks 2. Le 13 novembre il exprime sa douleur après les attentats de Paris : «la violence au nom de Dieu est un blasphème», déclare-t-il.

Fin novembre, au cours de son premier voyage en Afrique, il ouvre à Bangui la première Porte Sainte du Jubilé de la Miséricorde. Le coup d’envoi officiel sera donné le 8 décembre à Saint-Pierre en présence de deux Papes François et Benoît, une première dans l’histoire.

Mi-décembre il se félicite de l’accord intervenu à la Cop 21 sur le climat. Et après l’attaque d’un village chrétien aux Philippines, il a dénoncé samedi dernier le silence honteux qui entoure les persécutions contre les chrétiens dans le monde.

(CV-RF avec agence ANSA)

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 2015 : rétrospective de l'année du Pape François   Jeu 31 Déc 2015, 00:59

Mgr Becciu dresse le bilan de l'année intense du Pape François

2015-12-28 Radio Vatican

Le Jubilé de la Miséricorde, les voyages apostoliques internationaux, le Synode sur la famille, la réforme de la Curie romaine... le substitut de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, un des plus proches collaborateurs du Pape François, a évoqué, au micro de nos collègues du programme italien de Radio Vatican, quelques-uns des thèmes et des temps forts de l’année 2015 qui s’achève.

Mgr Angelo Becciu n’oublie pas le jour où le Saint-Père lui a fait part de son intention de convoquer une Année Sainte. «Son visage exprimait une joie immense, car il offrait au monde une occasion unique : la possibilité de faire l’expérience de la Miséricorde de Dieu.» Et en sollicitant l’ouverture de nombreuses Portes saintes dans le monde, le Pape François a voulu que tous puissent profiter de cette Année Sainte.

Quant à la synodalité qu’il appelle de ses vœux, Mgr Becciù reconnaît que «la tâche n’est pas facile, que le message a du mal à passer malgré la bonne volonté de beaucoup. Il faudrait changer les mentalités, passer d’une Église oligarchique à une Église de communion, conjuguer le côté hiérarchique avec l’esprit collégial. Cela suppose que l’on parvienne à faire entrer l’art de la communion dans les structures de l'Église et dans les assemblées paroissiales, dans les pastorales diocésaines...»

Le Souverain Pontife voudrait que tous les fidèles se sentent responsables de l’élaboration des documents et des prises de décision. Cela suppose que chacun se sente libre d’exprimer son opinion mais aussi qu’il soit prêt à accueillir celles des autres. Dans l’Église, «il ne doit pas y avoir de courants de pensée ; il faut laisser l’Esprit Saint agir et guider nos décisions». Le Substitut tient à préciser que «promouvoir la communion ne veut pas dire éclipser ou abolir l’autorité qui doit intervenir pour faire la synthèse des différentes contributions. C’est difficile, mais on essaye d’y parvenir», ajoute-t-il.

Mgr Becciù assure par ailleurs que le Pape François est déterminé à réformer la Curie mais, précise-t-il, «ce n’est pas sa seule préoccupation». «Le Saint-Père garde les yeux rivés sur le monde entier, confronté à tant de problèmes. Un monde qui a besoin d’être évangélisé, où la déchristianisation avance de manière inexorable, où les valeurs de l’Eglise sont mises au placard, rejetées. Tout cela préoccupe le Pape François ! Et puis les chrétiens persécutés un peu partout». Bref, explique-t-il, «nous nous efforçons de restructurer la Curie mais sans nous replier sur nous-mêmes, car nous percevons l’urgence de diffuser la Parole de Dieu».

Interrogé au sujet des scandales qui ont éclaboussé le Vatican pendant l’année 2015, le Substitut confirme que «le Souverain Pontife en a beaucoup souffert, mais il reste serein et encourage ses proches collaborateurs à aller de l’avant sans se laisser influencer par ces événements négatifs». Les deux personnes accusées d’avoir divulgué des documents confidentiels ont trahi la confiance du pontife et leur propre serment. Quant aux journalistes, ils ont certes le droit de publier les nouvelles qu’ils reçoivent, mais il faut s’interroger sur la manière dont ils se sont procuré ces informations. «Le Vatican n’est pas obscurantiste et n’emploie pas de procédures inquisitoires», tient-il à clarifier.

Enfin la plus belle image de l’année 2015, c’est l’ouverture de la Porte sainte à Bangui, la capitale de la République Centrafricaine. «Par ce geste, le Pape François a lancé un cri vers Dieu le Père afin qu’il accorde la paix à ce peuple qui a le droit de vivre sereinement et ne plus être à la merci des jeux de pouvoir des puissances étrangères».

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Les grands événements 2015   Jeu 31 Déc 2015, 10:04

Les grands événements 2015
je partirai des 4 grandes lumières de vie que notre pape François a apporté au monde
1/ Son analyse des maladies de l'églises en début d'année et les remèdes ces jours ci avec aux messes de st Marthe le matin ses conseils pour mieux vivres l'évangile en église.
2/Face a la monté des divorces ces merveilleux et profondes analyses de la familles les mercredi, qui nous aide a mieux vivre dans nos familles
3/ Son sucées si pertinent d'écologistes dans l'encycliques "laudate si" si complète et profonde et qui a permis a tout les états du monde (enfin rassemblés)a Paris de s’entendre sur un programme qui va être contraignant et précis(39 pages,lu)...
4/ Enfin cette année de la miséricorde qui nous donne.Un chemin de conversion vers le vraie Dieu d' Amour et comme l'espérait ste Faustine nous ouvre vers l'événement final du juste jugement et debut dela vie éternel avec LE PERE.
Bien sur il y a 3 événements catastrophiques mais qui a donné de voir le ressort de l'humanité
1/Les assassinat a Charlie hebdo qui révèle l' unanimité du droit si précieux en France de la liberté d'expression et d'opinion,et aussi l'unité national..
2La multiplication des dérèglements climatique;inondations,tornades,montés des eaux etc etc ou la solidarité a jouer a plein et ou une conscience de la gravité du moment émerge...
3: Les drames des attentats de Paris par Daéch, ou nous avons prit conscience de la précarité de nos vies, l'unité a faire contre le terrorisme,la conscience que mondialement le style de vie française a marqué le monde avec les monument partout en bleu blanc rouge,notre responsabilité de défendre nos valeurs,et d'aller a l’essentiel(pour nous chrétien se convertir.)
Reste en soucis non résolut ou prit en compte, c'est le chômage qui monte des très jeunes et seniors, le racisme anti-immigrés et anti-pauvres, le mal logement et l'aveuglement de la classe politique de l'état du peuple en bas d'ou des individualismes et écœurement du politique....???? que faire???qui va nous réveillé et ouvrir le coeur a l'action, pour crée des emploie durable dans l'écologie et la consommation proche, ouvrir nos portes aux réfugiées en tout genres...un film comme "DEMAIN donne des pistes d'avenir..a voir et a faire...
Paul de Limoges.


http://www.demain-lefilm.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
 
2015 : rétrospective de l'année du Pape François
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le message du Pape François pour le Carême 2015 en intégralité
» Bonne et Sainte Année de la Foi, à tous et toutes!
» rétrospective de 2 années de photos en vidéo :)
» Le Pape François se rendra à Turin le 21 juin 2015
» devoir 1 du 3eme trimestre 4am

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: