DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ls homélies du Père Boulad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chrysostome



Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 17:55

louis74 a écrit:
Le problème avec Nostra Aetate c'est qu'il met l'accent sur les points commun mais pas sur les différences .

C'est ça qui est grave car on en vient à ne plus voir l'erreur mais on garde tout ce qui est apparence de vérité. surprised
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 14602
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 18:29

louis74 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je regrette : le texte de Nostra aetate est faux. Je recite
Citation :
L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre [5], qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.

Tout cela s'applique à Daech!
Donc selon Nostra aetate, L’Église regarde aussi avec estime les musulmans de Daech!

Je dis non!
C'est étaler des bon sentiments! Eh bien le monde c'est tout l'opposé de bon sentiments.

Non non et non , c'est vraiment dénaturer Nostra  Aetate.
L'Eglise estime bien la Bible Hébraïque mais Ca veut pas dire qu'Elle estime les Intégristes Juifs qui ont dégradé des lieux de culte chretien en Israël.

Idem quand  un athée consacre sa vie aux service des autres, elle estime cette bonne action pas sa négation de l'existence de Dieu.
Cela n'a rien à voir!

En logique, Daech, cela s'appelle un contre exemple.
Un contre exemple d'une proposition prouve que celle ci est fausse. Et personne ne discute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 18:48

Seulement, tous les musulmans ne sont pas Daech.

Quant à Nostra Aetate, il ne parle pas que de l'islam, il parle aussi du bouddhisme, de l'hindouisme aussi.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10933
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 18:53

louis74 a écrit:
...
Le problème avec Nostra Aetate c'est qu'il met l'accent sur les points commun mais pas sur les différences .

...

Mais elle n'interdit pas de les relever et d'en discuter avec ces autres croyants , étant entendu que la violence doit être exclue .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 19:05

Mais ils n'ont pas de place les pôvres peuuutiiiiiit! Voilà une réponse fort possiblement servie par les âmes bisounours.

D'ailleurs, un autre exemple typique de l'imbécilité, est lorsque dans un forum spécialisé aux échanges islamo-chrétiens, j'avais souligné lors d'une discussion sur le comportement licite envers les femmes
selon les prescriptions de mahomet, en Égypte lorsque des dizaines de mecs font des attouchements,
jusqu'à déshabiller de force une peuvre femme en pleine rue, la réponse d'une des administratrices de ce forum, fut de dire que les pôôôôôvres messieurs là-bas sont au chômage et ne savent plus ou se donner de la tête... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 19:06

AH les ciseaux ont sévis. Désolé pour vous yacoub.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14602
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 20:02

Espérance a écrit:
Seulement, tous les musulmans ne sont pas Daech.

Quant à Nostra Aetate, il ne parle pas que de l'islam, il parle aussi du bouddhisme, de l'hindouisme aussi.
Cela, c'est vrai!

C'est plutot la déclaration sur la liberté religieuse qui m'énerve.


Dernière édition par RenéMatheux le Dim 07 Fév 2016, 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10933
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 21:34

Dommage .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14602
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Dim 07 Fév 2016, 23:02

Quoi Dommage!

Pour la liberté religieuse, aucun problème : Daech est un contre exemple, ce qui prouve que la proposition est fausse.

C'est de la logique pure!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Lun 08 Fév 2016, 06:22

RenéMatheux a écrit:
Quoi Dommage!

Pour la liberté religieuse, aucun problème : Daech est un contre exemple, ce qui prouve que la proposition est fausse.

C'est de la logique pure!

Que dit exactement La liberté religieuse?

Dieu nous a créé libre, libre de faire le mal y compris.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub

avatar

Masculin Messages : 315
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Lun 01 Aoû 2016, 12:46

Islam : quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux naïfs catholiques




« Vous êtes les bienvenus chez nous ! », a déclaré le prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray aux Mahométans en kamis venus pratiquer la takkyia par dizaines, lors de la cérémonie d’hommage au Père Jacques Hamel égorgé aux cris de « Allah Akhbar ! », Allah est le plus grand, comme ordonné par ce dernier dans la sourate 47:4 (sourate médinoise abrogeante) du coran.

L’ambiance se voulait fraternelle, comme si l’islam n’avait jamais massacré de chrétiens au cours de son existence. De bien drôles de frangins en vérité.

Première épître de Jean 3.12 : « Ne soyons pas comme Caïn : il appartenait au Mauvais et tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? Parce que les actions de Caïn étaient mauvaises, tandis que celles de son frère étaient justes ».

De son côté, le pape François a réclamé le suicide volontaire, à coups de millions de migrants, de l’ensemble des Occidentaux de culture chrétienne, réclamant même aux jeunes des JMJ de combattre, tels des ennemis de guerre, « ceux qui refusent le changement », c’est-à-dire ceux qui manifestent leur manque d’enthousiasme à l’idée de se faire remplacer et déposséder de la terre de leurs plus lointains ancêtres.

Dans une bouffée délirante, François est allé jusqu’à supplier Dieu de bien vouloir toucher « le cœur des terroristes, afin qu’ils reconnaissent le mal de leurs actions et qu’ils reviennent sur le chemin de la paix et du bien », tandis que des grenouilles de bénitier en état de décomposition avancée tendaient ce dimanche la main et les lèvres à ceux qui ont pour obligation divine de les tuer tous sans exception « jusqu’à ce que le culte soit rendu uniquement à Allah » (sourate 9:29), à ceux qui révèrent un bouquin appelant à trancher les têtes (sourate 47:4), invitant des musulmans en leur demeure même pour y réciter un sermon en arabe, la langue de Mahomet, pédophile et assassin sanguinaire multirécidiviste notoire qui aujourd’hui, compte tenu de ses états de service, serait très probablement fiché S avec un bracelet électronique.

Le Père Boulad, authentique chrétien, lui, invitait il y a quelques jours dans une homélie, à ne pas se laisser manipuler, implorant les Européens à sauvegarder leur identité propre, seul rempart à leur survie, à ne pas la souiller et la pervertir par un excès de mortelle dégoulinante gentillesse, signe clairement perçu par l’ennemi dont on ne doit pas prononcer le nom comme étant une faiblesse encourageant à appliquer les sourates médinoises, celles qui incitent au meurtre du monde chrétien, des athées, et plus largement de tous les non musulmans.

« Si le Seigneur nous a donné un cœur pour aimer, il nous a donné une tête pour penser », expliquait-il. « La priorité est à ma famille, est à mes enfants, est à ma femme. (…) Si je continue à lui dire on va tous déménager, on va laisser la place, alors je suis un imbécile. (…) Ca ne s’appelle plus de l’hospitalité, ça s’appelle de la bêtise », a t-il poursuivi, fustigeant l’acceptation jusqu’au suicide collectif les exigences de ceux qui veulent nous imposer leurs coutumes sans lien avec nos coutumes, leurs cultures aussi nombreuses qu’antinomiques avec les nôtres, leurs lois. Il a rappelé que le message de Jésus était qu’une charité bien ordonnée devait commencer par soi-même.

L’une des religieuses attaquées à St Etienne du Rouvray relatait cette fumeuse réponse des égorgeurs du père Hamel : « La paix, c’est ça qu’on veut. Quand vous passerez à la télévision, vous direz à vos gouvernants que tant qu’il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons ». Une takkyia que seul un ignorant de la nature agressive peut avaler.



On ne peut que s’étonner de ce que les auteurs d’attentats ne s’en prennent qu’à des innocents en préservant systématiquement les véritables coupables, les ordonnateurs de chaos qui, eux, ne sont jamais inquiétés, préservés qu’ils sont de toute vengeance alors qu’ils sont les instigateurs des conflits et les seuls à en tirer bénéfice. A croire que les djihadistes reçoivent des ordres en sous main pour ne jamais attaquer les kouffars dirigeants, mais seulement leurs peuples.

A qui profitent les crimes ?

Les égorgements et autres crimes se pratiquent en islam depuis la création de ce dernier. Il suffit de se rappeler des centaines de milliers de disparus chrétiens blancs et africains durant les interminables siècles des Barbaresques pour débusquer le prétexte bidon de la guerre en Syrie, en Irak ou ailleurs. Il n’y aurait pas de guerre que l’islam frapperait encore, tout simplement parce que c’est dans ses gènes. Dalil Boubakeur n’avait-il pas un jour admis que l’islam était une « idéologie d’agression » ?

Ces mêmes religieuses ont également raconté que l’égorgeur Abdel Kermiche avait justifié l’égorgement du père Hamel par le fait qu’il était, comme tous les chrétiens, un blasphémateur en ce qu’il pensait que Jésus était le fils de Dieu, ce qui justifierait leur rejet par Allah et le cautionnement de la mise à mort des millions de chrétiens par les musulmans, des origines à nos jours. Et pendant ce temps, les ratatinés du bulbe à la sauce Vatican II continuent de psalmodier que ce serait le même dieu.

https://youtu.be/atPttuTnyMo



Dieu peut-il être schizophrène ?

Pendant qu’en France on fait pénétrer en nos églises le serpent islamique, le Père Henri Boulad, qui connaît parfaitement celui-ci pour le côtoyer dans son quotidien depuis des décennies, nous conjure depuis des années de nous en préserver. Il veut que nos enfants grandissent et qu’ils grandissent libres, en paix. Il veut que notre culture, celle qui a tant fait pour le monde, tant sur le plan de la philosophie, de la médecine, de la culture, de la créativité, du progrès, subsiste, qu’elle ne disparaisse pas sous les décombres d’un dogme resté figé au 7e siècle, avec des fidèles zélés se vêtant en kami, comme Mahomet, mais abusant tout de même très largement des outils modernes inventés par le seul Occident honni pour se propager, de femmes portant des voiles de pudeur dans des pays sans déserts tout en cachant dessous de la lingerie digne des meilleures tapineuses de la rue St Denis.

En raison du lien entre immigration et islam, le Père Boulad a enjoint l’Occident à se protéger, à rejeter cette piqûre mortelle que nos dirigeants font entrer en nos foyers via l’arrivée massive de migrants à grande majorité islamistes, pour notre intérêt propre, ces jeunes mâles déserteurs lâchés sur nous comme des millions de litres de venin, car même si tous les migrants ne nous sont pas frontalement hostiles, la confrontation entre leurs mœurs et les nôtres est nécessairement, historiquement et culturellement, dangereuse, donc génératrice, par là-même, de conflits. On interdit bien, de par le monde, l’importation de plantes exotiques pouvant représenter un danger pour la végétation locale… Pourquoi ne pas prendre les mêmes précautions vis à vis de populations porteuses, elles aussi, d’un potentiel éliminateur pour l’espèce occidentale à qui les élites ont supprimé tous les anticorps ? Il y avait la méchante colonisation blanche, il y a aujourd’hui la merveilleuse colonisation exotique, nécessairement supérieure. En quoi ? On ne le sait pas. Il faut le croire sur parole et puis c’est tout. L’interdiction de nous poser des questions est la garantie pour nos élites de parfaire notre extinction.

« L’Autre », invité dans notre Europe, devrait donc avoir tous les droits et nous autres plus aucun. Ne nous restent que l’abnégation et les devoirs imposés, avec l’interdiction absolue de protester sous peine de poursuites judiciaires. L’intimidation par le glaive islamique d’un côté, par l’épée de Damoclès de l’autre. A croire que certains hommes seraient plus précieux que d’autres. Nos élites politico-médiatiques, sous couvert de lutte antiraciste, n’ont somme toute aucun complexe à hiérarchiser les êtres humains : la vie de l’Africain, de l’Arabe, vaut plus que la vie de l’Européen qui, lui, doit accepter sans broncher de s’effacer. C’est sans doute en raison de cet esprit aux relents inégalitaires nauséabonds que les prochains JO de Rio ne verront pas la présence des Russes, interdits de participation pour cause de refus de se laisser Otaniser, mais qu’en revanche une équipe de « réfugiés » a été créée pour l’occasion.

Caroline Alamachère

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Lun 01 Aoû 2016, 12:51

Citation :
L’une des religieuses attaquées à St Etienne du Rouvray relatait cette fumeuse réponse des égorgeurs du père Hamel : « La paix, c’est ça qu’on veut. Quand vous passerez à la télévision, vous direz à vos gouvernants que tant qu’il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons ». Une takkyia que seul un ignorant de la nature agressive peut avaler.

"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul" (coran 60,4)

Donc, la paix n'est pas pour demain...
Revenir en haut Aller en bas
yacoub

avatar

Masculin Messages : 315
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Lun 01 Aoû 2016, 12:58

Chrysostome a écrit:

"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul" (coran 60,4)

Donc, la paix n'est pas pour demain...

Le verset 9:29 est à apprendre par cœur. La paix ne s'installera qu si toute la terre deviendra musulmane.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
yacoub

avatar

Masculin Messages : 315
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Mar 23 Aoû 2016, 17:48

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Ven 30 Sep 2016, 05:36

La lettre sereine du Père Boulard a le mérite de mettre les points sur les i.


Je regrette qu'il soit prétendu que l'Islam n'est pas modéré tout comme le christianisme n'est pas modéré , ça ne veut rien dire... Il ne suffit pas d'asséner de telles contre-vérités, sans commencer à apporter le moindre début de preuves.

"Le Coran est la parole de Dieu, chaque virgule a sa valeur, les musulmans dits radicaux sont de vrais musulmans. Ensuite, j'ai tendance à dire que sans l'immigration massive que nous subissons depuis 40 ans et sans les guerres impérialistes d'ingérence ( Libye, Irak, Syrie etc) nous n'aurions quasiment aucun souci avec l'islam..."


Vous vous trompez lourdement mon cher. L'Islam a le devoir de conquérir de nouvelles terres et de convertir par la force l'humanité entière.

http://ripostelaique.com/programme-de-lislam.html

"Le Coran, ne divise-t-il pas le monde en deux parties : Dar El Islam ( maison de l’islam) où il règne sans partage et Dar El harb ( maison de la guerre) qui doit lui revenir, aujourd’hui ou bien à la fin des temps ?

Et, c’est ce qui est en train de se passer en Occident avec l’émigration musulmane qui islamise au fur et à mesure des territoires entiers avec la bénédiction de la caste politico-médiatique. Et demain, ces territoires seront à jamais conquis par l’islam. On le voit actuellement, pendant le mois du ramadan, dans certains quartiers de France et de Navarre, la religion de paix et d’amour y prend ses quartiers sans gêne. Elle se considère déjà qu’elle est chez elle, en terrain conquis.

Tous les territoires, qui au cours de l’histoire, se sont islamisés, ne peuvent en aucun cas être dé-islamisés et même s’ils passent sous l’autorité des non musulmans, ils seront considérés jusqu’à la fin des temps comme faisant partie de la oumma ( à l’exemple de l’Espagne-El Andalous, de la Palestine, de la Sicile, de Malte, de la Crète, de la Crimée, des Balkans, et du sous continent indien) dans l’imaginaire musulman. Et c’est une des raisons qui fait que le conflit indo-pakistanais dure depuis 1947.

Lorsqu’un homme ou une femme adopte la religion musulmane ou qu’un territoire passe sous son autorité, ils seront à jamais acquis à l’islam. Et s’ils la quittent, la guerre sainte ( le djihad) leur est déclarée pour les anéantir ou les récupérer.

Tout musulman qui combat et meurt pour la cause d’Allah sera considéré comme un martyr ( un shahid) et sa demeure éternelle sera le paradis où l’attendent les houris ( les vierges du paradis).

En islam, il n’existe pas de paix avec les non musulmans. La paix, c’est entre les mahométans uniquement. Quand il y a la paix avec les non musulmans, elle n’est que momentanée, le temps que les musulmans reprennent leurs forces. Et pour que cette paix dure, il faut que l’islam remporte la victoire sur les infidèles. Point barre.

Les Occidentaux doivent savoir que la paix permanente avec l’islam est irréalisable ( impossible).

Toute tentative qui va dans le sens de l’apaisement n’est pas inscrit dans le corpus de l’islam surtout s’il est en position de force. Qu’ils sachent qu’il les combattra jusqu’à la victoire finale.

Mahomet, n’avait-il pas dit qu’il a été missionné par Allah pour combattre jusqu’au jour du triomphe de l’islam sur les mécréants ? Au moins, c’est clair.

Depuis plus de 14 siècles, les musulmans scandent Allah Akbar, et pourtant, la oumma reste arriérée, incapable de produire ce qu’elle bouffe et inapte à inventer le moindre objet pour améliorer son quotidien.

Comme l’islam régente la vie d’ici bas et de l’au-delà, le sacré et le temporel sont imbriqués l’un dans l’autre, alors il est quasiment impossible qu’un jour, il soit réformable d’autant plus que le coran est incréé valable dans le temps l’espace, selon la doctrine mahométane.

Avis aux apprentis sorciers occidentaux qui pensent qu’un jour viendra où l’islam fera sa mise à jour qui l’humanisera. Hélas pour eux, cet aggiornamento n’est pas à l’ordre du jour, car le programme de l’islam reste la domination du monde par le mensonge, la ruse et la terreu
r".

Hamdane Ammar

http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/news/article.php?storyid=10


Islam: Mentir (la taqiya et le kitman)

Les musulmans sont-ils autorisés à mentir ?

Publié par joe le 01/01/1970 18:50:00 (9605 lectures)  

Islam: Devoir de conquête, haine des incroyants, de l'Occident, barbarisme, sexisme,...


Les érudits musulmans enseignent que les musulmans se doivent de dire de façon générale la vérité, à moins que le but du mensonge soit d'apaiser des différents.

Il y a deux formes de mensonges autorisées à dire aux mécréants (non-croyants en Allah) sous certaines circonstances, la taqiya et le kitman. Ces circonstances sont typiquement celles qui servent la cause de l'islam, dans certains cas dans le but de gagner la confiance des mécréants afin de les laisser exposer leur vulnérabilité et de les vaincre.

Le Coran:

Coran (16:106) – Ce verset montre qu'il y a des circonstances qui peuvent "pousser" un musulman à mentir.

Coran (3:28) – Ce verset demande aux musulmans de ne pas prendre les mécréants comme alliés ou amis, à moins que cela ils n'y soient "contraint par un péril à redouter".

Coran (9:3) - "... Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes…" Au sujet de la dissolution des serments passés avec les païens qui restèrent à la Mecque après sa capture. Ils n'avaient rien fait de mal, mais ils furent tout de même expulsés.


Coran (40:28)Un homme est présenté comme un croyant mais qui devait "dissimuler sa foi" parmi ceux qui n'étaient pas croyants.

Coran (2:225)
- " Dieu vous tiendra rigueur non pas d’un serment que vous aurez prononcé à la légère, mais de celui que vous aurez proféré en toute conscience"

Qur'an (66:2) - "Dieu a pourtant institué pour vous un moyen de vous délier de certains de vos serments."

Coran (3:54) - "Ils [les mécréants] ont usé de ruse [contre Jésus], et Dieu aussi a rusé ; Dieu est le meilleur des stratèges." Le mot arabe utilisé ici pour "ruse" ou "stratagème" est makara, ce qui veut dire littéralement tromperie. Si Allah lui-même use de ruse ou complote contre les mécréants, cela confirme que les musulmans sont autorisés à faire de même.

Collectivement, ces différents versets expriment l'idée qu'il y a des circonstances dans lesquelles un musulman est "contraint" de mentir à autrui si cela est fait dans un but honorable.


Les Hadiths:

Bukhari (52:269) - "Le prophète dit: 'La guerre est basée sur la tromperie' " Ce verset justifie le meurtre de Usayr ibn Zarim et de trente des ses hommes désarmés par Mahomet après la promesse d'un sauf-conduit. (voir Information complémentaire plus bas).

Bukhari (49:857) - "Celui qui fait la paix entre les gens en inventant et en disant de fausses informations, celui là n'est pas un menteur." Mentir est permis quand la fin justifie les moyens.

Bukhari (84:64-65) - Alors qu'il était en position de force à la période de cet hadith, Ali confirme qu'il est possible de mentir afin de tromper l'"ennemi".

Bukhari (52:271) - Cet hadith raconte le meurtre d'un poète, Ka'b bin al-Ashraf, sur la sollicitation de Mahomet. Les hommes qui se portèrent volontaire pour son assassinat utilisèrent la fourberie pour gagner la confiance de Ka'b, feignant qu'ils s'étaient retournés contre Mahomet. Ainsi trompée, la victime sortit de sa forteresse, et fut massacré sans merci bien qu'il défendît farouchement sa vie.

La loi islamique:

Umdat al-Salik wa Uddat al-Nasik (p. 746 - 8.2) -  "Parler est un moyen pour atteindre ses objectifs. Si un but honorable peut être atteint à la fois par la vérité et par le mensonge, il est contraire à la volonté d'Allah que d'atteindre ce but grâce au mensonge et non grâce à la vérité. Lorsqu'il est possible d'atteindre un tel but en mentant mais non en disant la vérité, il est alors permis de mentir si le but à atteindre est permis (c.-à-d. lorsque le but de mentir est de mettre en échec quelqu'un qui vous empêche d'atteindre ce but), et il devient obligatoire de mentir si le but est obligatoire... Il est prudent, d'un point de vue religieux, en toutes circonstances d'utiliser des mots qui donnent une impression trompeuse..." On doit comparer les conséquences néfastes engendrées par le mensonge aux conséquences néfastes engendrées par la vérité, et si les conséquences de dire la vérité sont plus dangereuses, on a alors toute licence pour mentir.


Information complémentaire:

Les musulmans sont autorisés à mentir aux mécréants afin de les vaincre. Il y a deux formes de mensonge:


Taqiya – Dire quelque chose qui n'est pas vrai.

Kitman – Mentir pas omission. Un exemple de kitman est lorsque les défenseurs de l'islam citent seulement un extrait du verset 5:32 (que lorsque quelqu'un tue, il "est considéré comme le meurtrier de l’humanité tout entière") tout en omettant de dire que le reste du verset (et le suivant) donne licence au meurtre dans des cas, pas vraiment bien défini, de "sédition" et de "désordre".

Bien que ne l'appelant pas Taqiya explicitement, Mahomet utilisa clairement la fourberie lorsqu'il signa un accord de 10 ans avec les habitants de la Mecque qui lui autorisait l'accès à cette ville alors que dans un même temps il préparait ses propres forces pour la prise du pouvoir. Les habitants sans méfiance furent vaincus facilement après que le prophète eut rompu le traité deux ans plus tard, et certaines personnes dans la ville qui lui avaient fait confiance furent exécutées.  

Un autre exemple de tromperie est lorsque Mahomet emmena par la ruse ses ennemis personnels a baisser la garde et à s'exposer au massacre en feignant de vouloir faire la paix. Ceci fut le cas par exemple de Ka'b bin al-Ashraf (voir plus haut) et peu après de nouveau contre Usayr ibn Zarim, un des chefs survivant de la tribu des Banu Nadir, qui avaient été expulsés de leurs maisons à Médine par les musulmans.

À cette époque, Usayr ibn Zarim essayait de rassembler une armée, contre les musulmans, avec des hommes de la tribu alliée des Quraish (contre lesquels Mahomet avait déjà déclaré la guerre). Les "émissaires" de Mahomet vinrent trouver ibn Zarim et le persuadèrent de quitter ses bases, se mettant ainsi en danger, afin de rencontrer le prophète de l'islam à Médine pour des pourparlers de paix. Lorsqu'il fut vulnérable, le chef et ses trente compagnons furent massacrés facilement par les musulmans, alors qu'ils n'étaient pour la plupart pas armés, la garantie d'un sauf-conduit leur ayant été donné (Ibn Ishaq 981).

Ainsi était la réputation des musulmans pour mentir et par la suite tuer, si bien que même ceux qui "accepté l'islam" ne se sentait pas rassurés pour autant. Le sort des Jadhima en est une tragique évidence. Lorsque les "missionnaires" musulmans abordèrent leur tribu, un des membres affirma qu'ils seraient massacrés bien qu'ils se fussent déjà "convertis" à l'islam afin d'éviter la mort. Cependant, les autres membres de la tribu furent convaincus qu'ils pouvaient avoir confiance dans la promesse du chef musulman qu'il ne leur serait fait aucun mal a la condition qu’ils n’offrissent aucune résistance. (Après avoir convaincu le membre de la tribu sceptique de déposer les armes, les hommes ainsi désarmés furent rapidement attachés et décapités – Ibn Ishaq 834 & 837).

De nos jours, les musulmans essaient bien souvent de justifier les meurtres, perpétrés par Mahomet, des poètes et d'autres qui critiquaient le prophète à Médine en arguant le fait qu'ils avaient trahis leurs accords par leurs actions. Pourtant, ces mêmes musulmans qui défendent leur religion n'accordent que peu d'importance aux accords rompus par les musulmans. De Mahomet à Saddam Hussein, les promesses faites aux non musulmans n'engagent clairement à rien dans l'esprit des musulmans.


Les pirates de l'air du 11 Septembre 2001 employèrent la tromperie en allant dans des bars et en buvant de l'alcool, ôtant ainsi toute suspicion possible à leur égard qu'ils fussent des intégristes se préparant au djihad. Leur ruse marcha si bien, que même des semaines après le 11 Septembre, John Walsh, l'animateur d'une émission très regardée à la télévision américaine, déclara que la consommation dans les bars était une preuve que l'on cherchait à tromper l'opinion publique.

Dans les échanges radio avec le vol 93 les pirates de l'air disent aux passagers déjà condamnés à mort qu'il y a une "bombe à bord" mais que tout le monde sera "sain et sauf" tant que "leur exigences leur sont accordées". Bien évidement rien de tout ceci n'était vrai, mais ces hommes, qui étaient tellement dévoués à la cause de l'islam qu'ils étaient d'accord pour "tuer et être tué au nom d'Allah" (comme le dit le Coran) ne virent aucun obstacle pour eux à utiliser la taqiya afin de faciliter leur tuerie.

La quasi absence de verset dans le Coran et d'Hadith digne de foi qui encourage à dire la vérité est quelque peu surprenant, étant donné que de nombreux musulmans sont convaincus que leur religion enseigne l'honnêteté. En fait, c'est à cause de cette croyance bien ancrée que la plupart des musulmans sont honnêtes.  

Finalement, les circonstances dans lesquelles Mahomet autorise un croyant à mentir sont limités à:


1.La promotion de la cause de l'islam

2.Éviter tout ce qui peut nuire au bien être d'un musulman (et vraisemblablement aussi au bien être d'autres musulmans)

Bien qu'il ne faudrait pas perdre ceci de vue lorsqu'il s'agit de négocier dans des affaires impliquant la sécurité du monde entier, comme par exemple les intentions de l'Iran sur le dossier nucléaire, ce n'est pas un motif suffisant pour supposer que tout les musulmans que l'on rencontre dans la rue ou au travail sont moins honnête la moyenne.

Source: TheReligionofPeace.com Home Page

Et bien d'autres horreurs  ...

Transcrit par Claude. :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: ls homélies du Père Boulad   Ven 30 Sep 2016, 12:49

http://www.islam-et-verite.com/taqiya-lart-de-duperie/

Le diable est menteur et père du mensonge (Jn 8,44).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Les limites du devoir d'hospitalité   Dim 23 Oct 2016, 07:45




Je dédis ce témoignage à toutes les brebis laïcs et clercs égarés dans l'hypertolétance et hyper-misericorde, complice de la trahison à leur nation, et qui s'obstinent  à encore voter "UMPS" comme ils disent depuis 40 ans , à laisser rentrer 300.000 personnes (dont 1% seulement de Syriens) minimum par an dans un pays au bord de l'explosion, en train de perdre totalement son identité et sa dignité, un pays sans proposition de travail ni de logement, aux prisons qui dégeulent tant elle sont pleines, pays bientôt entièrement bétonné et saturé comme une immense fourmilière sur l'autel de l'acceuil sans limite ni dicernement. Un pays où là on a chassé la religion de notre Seigneur et où on se pousse un peu plus pour faire de la place à l'hérésie du diable subventionnée par nos impôts et où des collabos qui achètent la "paix sociale", temporaire avec ces loups habillés de blanc. Ils vendraient leur mère. Un pays complètement vassalisé à l'oncle Sam et aux pétrodollards de ses alliés, alimentant le feu du diable dans les pays Arabes. Un pays au bord de la guerre civile ou la police sert de chair à canon. N'avez vous pas honte à continuer à alimenter le feu du chaos ? Etes-vous aveugle à ce point ? Continuerez-vous à encore voter pour les mêmes traitres ?

Le diable et sa ruse continuent à vous rouler. Il a réussi à vous convaincre que si vous vouliez défendre votre pays, vous deviendriez des fachos, des nazis, des racistes ! Le diable a bien travaillé.


Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Louange à toi Seigneur d'avoir mis des hommes lumineux comme le père Boulad sur notre route.
Revenir en haut Aller en bas
 
ls homélies du Père Boulad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Textes, homélies
» Homélies sur la Genèse 1,7
» Lectures + Homélies du 18 Août 2011
» L'Avent en 25 homélies
» Réflexions sur les homélies aux funérailles !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: