DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Film: Indigènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Film: Indigènes   Ven 22 Sep 2006, 23:17

foroum a écrit:
Spécial bourrage de mou
Indigènes
http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/colonisation/dossier.asp?ida=451693&p=1

>> Militantisme ethnique
(...) Indigènes relève plus de l'hommage militant que de la création cinématographique, (...) «Si l'on s'en tenait strictement à la qualité du film, de sa mise en scène et de son scénario, il n'est pas sûr qu'Indigènes ferait autant parler de lui», a écrit Libération, regrettant «un film étouffé sous les bons sentiments».

>> Debbouze : gros mensonges et manipulation
«C'est l'histoire de tirailleurs qui se sont battus pour la mère patrie mais qui, le jour de la victoire, n'ont pas eu le droit de défiler sur les Champs-Elysées», résume Jamel Debbouze, qui joue l'un des rôles principaux.

Contrairement à ce qu'affirme l'acteur, [les tirailleurs] ont bien défilé sur les Champs-Elysées, où la population leur a rendu hommage à plusieurs reprises, le 11 novembre 1944, le 8 mai et le 14 juillet 1945.

>> Caricature et saloperies
Autre caricature, Indigènes nous présente des héros qui sont systématiquement envoyés à la boucherie par des officiers blancs se délectant à distance du spectacle de leur décimation.
Pour ceux que l'Histoire intéresse, il faut savoir que la campagne d'Italie fut l'une des plus meurtrières pour les officiers français. Or tous les gradés du film sont de belles ordures, à la seule exception d'un sergent pied-noir dont on découvre qu'il a du sang algérien…
L'on pourrait aussi reprocher à un scénario qui veut faire œuvre de justice de ne pas avoir pensé à inclure au moins un soldat noir dans le quatuor des héros d'Indigènes censé symboliser les troupes coloniales.


Pour plein d'autres bonnes raisons, lisez l'article de l'express en entier (lien plus haut)
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Ninouchca



Féminin Messages : 69
Inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 08:56

je vais devoir aller voir ce film avec ma classe en histoire ...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 11:28

C'est quand même terible cette désinformation et ce lavage de cerveau permanent.

Je crois que dans ce cas, il faut retourner l'attaque contre les agresseurs.

Les chiffres officiels des pertes dans l'armée d'Afrique montrent qu'elles sont similaires quelque soit l'origine, Africaine, ou Européenne des combattants, autour de 5%. Un peu plus élevée pour les Pieds-Noirs (5,7%)

Il s'agit-là de chiffre indéniables. J'essaierai de retrouver les sources historiques.

Il faut absolument obtenir les documents officiels, et les montrer aux enfants que l'on oblige (ce qui est déjà en soi un scandale) à aller voir ce film de propagande, pour leur faire prendre conscience de la manipulation dont ils sont l'objet.

Sait-on qui sont les commanditaires du film, qui l'a financé ?

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 12:21

Il es aussi vrai que nous ne parlons pas beaucoup de ces tirailleurs... Juste une allusion.

Cela fait du bien à la mémoire de la France. Même si c'est de manière hyperbolique et un peu démesuré. Cela forge une identité une fois que sera tomber l'esprit vindicatif. Laissons le temps faire son oeuvre.


Et on dira : ils ont participé à la guerre comme français. Et non plus ils ont fait une partie de la guerre à eux seuls (ou presque!).



M.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 14:15

Ninouchca a écrit:
je vais devoir aller voir ce film avec ma classe en histoire ...

oui l'éducation nationale participe depuis longtemps au lavage de cerveau,à cette désinformation au service de l'islam.

c'est malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 14:17

A Manuel :

La question qui se pose est une question de désinformation.

A-t-on le droit de mentir, en particulier aux enfants ?

Personne ne nie le courage et le sacrifice de tous les Africains qui ont combattu pour la France, que d'ailleurs la plupart considéraient comme leur propre patrie. La question n'est pas là, mais manifestement dans le fait que le film propose une version faussée de l'histoire. Êtes-vous pour ou contre le mensonge ?

Alexandre


Dernière édition par le Sam 23 Sep 2006, 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 14:17

Citation :
Sait-on qui sont les commanditaires du film, qui l'a financé ?

je ne sais pas.. :x
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 14:49

Citation :
La question n'est pas là, mais manifestement dans le fait que le film propose une version faussée de l'histoire. Êtes-vous pour ou contre le mensonge ?


La question se divise en deux selon moi :

- la première d'abord : il faut voir le fillm pour en juger. et surtout se renseigner sur l'état actuel de la question du traitement de ce fait historique (depuis les travaux des historiens jusqu'à nos manuels d'histoire).

- la seconde : ce genre de question (pour ou contre) est biaisée, la réalité historique, sociale et culturelle ne se posant nullement ainsi. Dans l'absolu tout âme bien pensante sera contre le mensonge. Mais Cela ne veut pas dire que tout ce qui concerne le film (et sa polémique) soit un mensonge ou y participe.


Donc je suis pour la vérité naturellement, mais après une recherche critique et rationnelle qui n'exclut pas d'être vivante.



M.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:22

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Ninouchca a écrit:
je vais devoir aller voir ce film avec ma classe en histoire ...

oui l'éducation nationale participe depuis longtemps au lavage de cerveau,à cette désinformation au service de l'islam.

c'est malheureux.

Ceci devrait être un signal d'alarme pour toute personne éprise de démocratie et de liberté Idea

On assiste clairement à un formatage idéologique en cours, en clair, on inculque de FORCE à NOS enfants toute cette propagande abjecte !!!

Comment voulez-vous, après cela, que notre jeunesse aie un regard critique, LIBRE ???

Inutile, en outre, de rappeler que la falsification de l'Histoire au profit d'une idéologie (quelle qu'elle soit) est le propre des totalitarismes Idea
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:25

Citation :
Comment voulez-vous, après cela, que notre jeunesse aie un regard critique, LIBRE ???

impossible,sauf si papa et maman font bien leur boulot à la maison.

et faut dire que là aussi c'est pas gagné.. :x
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:25

C'est vous qui faites de la désinformation!!!


Nous parlons de faits historiques et de leur traitement.


Non d'une religion. Ce sont les soldats venus des colonies françaises (afrique du nord et afrique noire).


Vous êtes prêt à tout assimiler pour assouvir votre haine. Tout est source à prétexte.


M.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:27

confused

Je ne sais pas si c'est à moi que vous répondez, Manuel, mais je n'ai aucunement parlé de religion...

Ce n'est pas ca qui est en cause ici Idea
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:30

Je réponds à la citation que vous avez repris :


""oui l'éducation nationale participe depuis longtemps au lavage de cerveau,à cette désinformation au service de l'islam.

c'est malheureux.""


Et auquel vous répondiez dans le même sens et toujours dans le même esprit.

Je pense qu'il est bon de voir ce film. S'il est suivi dans la classe d'un débat (ce qui se fait en général). C'est cela la démocratie et l'esprit critique. Non pas toujours crier aux loups.



M.


Dernière édition par le Sam 23 Sep 2006, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:31

manuel a écrit:
C'est vous qui faites de la désinformation!!!


Nous parlons de faits historiques et de leur traitement.


Non d'une religion. Ce sont les soldats venus des colonies françaises (afrique du nord et afrique noire).


Vous êtes prêt à tout assimiler pour assouvir votre haine. Tout est source à prétexte.


M.

non nous sommes simplement realiste et ouvert sur les enjeux de notre societé.

ce film c'est de la propagande pro-immigrationiste et comme par hasard musulmane.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:32

Citation :
Je pense qu'il est bon de voir ce film. S'il est suivi dans la classe d'un débat (ce qui se fait en général). C'est cela la démocratie et l'esprit critique. Non pas toujours cirer aux loups.

un debat?dans une classe?

si c'est un prof gauchiste entierement acquis à cette cause qui l'anime,autant dire que ça tournera court..
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:36

manuel a écrit:
Je réponds à la citation que vous avez repris :


""oui l'éducation nationale participe depuis longtemps au lavage de cerveau,à cette désinformation au service de l'islam.

c'est malheureux.""


Et auquel vous répondiez dans le même sens et toujours dans le même esprit.

Je pense qu'il est bon de voir ce film. S'il est suivi dans la classe d'un débat (ce qui se fait en général). C'est cela la démocratie et l'esprit critique. Non pas toujours cirer aux loups.



M.

Mea culpa, j'ai été un peu vite en répondant, c'est au message de Ninouchca que je réagissais Idea

Pour le reste, je maintiens, persiste et signe.

Quant à vos éternelles accusations de "répandre la haine", hein...

La paille et la poutre...pour ne pas changer Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:36

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Je pense qu'il est bon de voir ce film. S'il est suivi dans la classe d'un débat (ce qui se fait en général). C'est cela la démocratie et l'esprit critique. Non pas toujours cirer aux loups.

un debat?dans une classe?

si c'est un prof gauchiste entierement acquis à cette cause qui l'anime,autant dire que ça tournera court..

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:40

Citation :
non nous sommes simplement realiste et ouvert sur les enjeux de notre societé.

ce film c'est de la propagande pro-immigrationiste et comme par hasard musulmane


Parfois "ce réalisme" est un grand mot vide de sens. le réalisme prend en compte tous les aspects de la réalité. Vous en prenez toujours quelques uns pour les monter en épingle et les présenter comme falsification de votre réalité que vous présentez comme l'unique vérité.

Cela me décide de voir le film. Et vous l'avez-vous vu au moins? le réalisme commence par là. mais ne s'y finit pas.

En quoi c'est une propagande "pro-immigrationniste"? Eventuellement je vous accorde qu'elle est pour (pro-) une plus grande reconnaissance des individus des anciennes colonies françaises. Et cela à partir d'une mise en lumière (univoque sans doute) de faits historiques. mais où est le problème? Qu'on en tire une leçon d'humanité? Que la France a eu ses heures de gloire et d'arrogance?



Nous sommes tous passés par là. Pays ou individus.




M.
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:43

Citation :
un debat?dans une classe?

si c'est un prof gauchiste entierement acquis à cette cause qui l'anime,autant dire que ça tournera court..


Et bien devenez prof si vous ne leur faites pas confiance!

Que voulez-vous si pour vous chacun possédant une étiquette... Et même avec cela, il n'arrive pas à être un peu objectif en discutant avec des ados qui ne se laissent pas en dire tant que cela aujourd'hui...


J'oubliais : Vous êtes les seuls à voir...



M.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:45

manuel a écrit:
Citation :
non nous sommes simplement realiste et ouvert sur les enjeux de notre societé.

ce film c'est de la propagande pro-immigrationiste et comme par hasard musulmane


Parfois "ce réalisme" est un grand mot vide de sens ou un grand vécu . le réalisme prend en compte tous les aspects de la réalité

tout à fait exact,remarquez que je n'ai pas dit que tout les profs sont des gauchistes.

. Vous en prenez toujours quelques uns pour les monter en épingle et les présenter comme falsification de votre réalité que vous présentez comme l'unique vérité.

ah....

Cela me décide de voir le film. Et vous l'avez-vous vu au moins? le réalisme commence par là. mais ne s'y finit pas.

bon film! Very Happy

En quoi c'est une propagande "pro-immigrationniste"? Eventuellement je vous accorde qu'elle est pour (pro-) une plus grande reconnaissance des individus des anciennes colonies françaises. Et cela à partir d'une mise en lumière (univoque sans doute) de faits historiques. mais où est le problème? Qu'on en tire une leçon d'humanité? Que la France a eu ses heures de gloire et d'arrogance?

oui la morale de l'histoire c'est que les musulmans ont sauvé la France!
Allélouia!

et au nom de l'islam?

Allélouia!

Laughing


Nous sommes tous passés par là. Pays ou individus.




M.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:48

manuel a écrit:
Citation :
un debat?dans une classe?

si c'est un prof gauchiste entierement acquis à cette cause qui l'anime,autant dire que ça tournera court..


Et bien devenez prof si vous ne leur faites pas confiance!

je prefere la pretrise.
à condition que les parents s'assument en tant que chrétien et envoient leurs gamins au cathéchisme.

Mr.Red


Que voulez-vous si pour vous chacun possédant une étiquette... Et même avec cela, il n'arrive pas à être un peu objectif en discutant avec des ados qui ne se laissent pas en dire tant que cela aujourd'hui...

amalgame.


J'oubliais : Vous êtes les seuls à voir...

c'est vrai? Laughing


M.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:48

Citation :
ou un grand vécu


Un grand vécu ne fait pas un "grand réalisme". Il lui faut le recul de temps et de l'espace. Celui de réflexion qui prend en compte le reste. c'est l'histoire de la tâche aveugle, principe psychologique bien connu.



M.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:50

manuel a écrit:
Citation :
ou un grand vécu


Un grand vécu ne fait pas un "grand réalisme".

sauf s'il est objectif.

Il lui faut le recul de temps et de l'espace.

oui et une collecte de témoignage peut aider aussi.

Celui de réflexion qui prend en compte le reste.

juger sur la globalité biensur.


c'est l'histoire de la tâche aveugle, principe psychologique bien connu.

l'aveugle né si tu veux. Mr.Red



M.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 15:52

Vous me faites quand même marrer, Manuel...

Vous n'admettez la réalité des faits que l'on dénonce que lorsque vous êtes acculé, et ne pouvez pas faire autrement...

Le reste ???

Mais c'est de la HAINE, voyons, c'est évident !!!

Continuez, Manuel, continuez...

Pendant ce temps-là, les gens ouvrent les yeux, heureusement pour eux Idea
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 16:00

je trouve ça vital d'avoir des avis contraires,ça nous fait nous poser des questions et peut-etre aussi ça nous évite de basculer dans l'extremisme.

càd de voir tout blanc ou tout noir.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 16:16

foroum a écrit:
Indigènes (suite) - petits mensonges et gros oublis
http://www.lorgane.com/index.php?action=article&id_article=388788

Il y a 4 ans, Bouchareb, un réalisateur marocain imagine un film qui rendrait leur honneur aux indigènes, ces combattants d'Afrique du Nord qui ont contribué à libérer l'Afrique et la France des nazis.

Il branche 4 acteurs français d'origine maghrébine. Le budget est fixé à 22M€ mais rapidement, le tournage vire au cauchemar. On ne rentrera pas dans les détails, mais les techniciens pètent les plombs, Bouchareb ne maîtrise pas ses troupes, et la défonce n'arrange rien.

Finalement, le budget sera réduit (à 14M€), et c'est Jamel qui donnera le coup de pouce final, en devenant coproducteur. Mais c'est surtout l'Algérie qui finira par allonger la sauce, tellement les investisseurs reculent devant le projet. Enfin, le film se fait, dans la douleur, et se boucle pour Cannes 2006.

Ensuite, promo classique dans Télibéramonde, critiques complaisantes et démagos, la litanie habituelle de la discrimination positive, l'hypocrisie médiatique
(mon Dieu, les pauvres indigènes qui se sont sacrifiés pour ces salauds de Blancs)…
Et Bouchareb, à Cannes, qui explique que maintenant c'est « au public et aux médias » de continuer le boulot…
D'abord, un, merci de nous demander de faire de la propagande, deux, on renifle comme une commande en loucedé des autorités algériennes, qui donnent ainsi un coup de patte à la France, et trois, tous les acteurs de cette farce ont omis le chaînon manquant, qui explique pourquoi la France tortille autant du cul pour leur payer la solde complète d'ancien combattant :
Tout simplement parce qu'une partie de ces 230 000 indigènes, par exemple du côté algérien, ont été à l'origine de l'émancipation politique de leur pays. Personne n'ignore que les premiers mouvements indépendantistes ont eu lieu juste après 1945 (et la répression qui va avec). (...)

Moins de 10 ans plus tard, FLN, premières escarmouches, et la guerre d'Algérie. Ceux qui avaient appris à se battre et organisé les maquis viennent tout droit de ces troupes indigènes démobilisées. Maintenant, on comprend mieux pourquoi la France rechigne à filer du pognon à ceux… qui l'ont chassée d'une partie du Magrheb ! Pas question de filer du pognon aux cadres FLN, même si ceux-ci, de vrais révolutionnaires, ont été trahis par le pouvoir algérien, symbolisé par Boumediène et ses chars. Mais c'est une autre histoire.

Nous on est d'accord avec le rétablissement de l'Histoire, de la Justice, de la Vérité, tous ces gros mots, mais en ENTIER. Et si le film de Bouchareb rétablit une vérité oubliée, il en oublie une autre, sans laquelle on ne peut pas comprendre le sujet central du film.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 17:39

Ah ben c'est bien, au moins maintenant on connaît l'origine du film.

On ne se pose plus la question de savoir pourquoi il transforme la mémoire. C'est effectivement le propre des dictatures de transformer le passé à leur convenance.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 18:14

A Laurent,


Citation :
Vous me faites quand même marrer, Manuel...

Vous n'admettez la réalité des faits que l'on dénonce que lorsque vous êtes acculé, et ne pouvez pas faire autrement...

Le reste ???

Mais c'est de la HAINE, voyons, c'est évident !!!

Continuez, Manuel, continuez...

Pendant ce temps-là, les gens ouvrent les yeux, heureusement pour eux


Au moins vous le reconnaissez que je reconnais des faits. Ce n'est pas lorsque je suis acculé comme vous dites (acculé à quoi? A mon clavier?) mais pour montrer les bases d'une entente commune, bases pour un débat qui serait autre chose qu'un dialogue de sourds.

Mais au-delà vous n'admettez toujours que votre propre version des faits. Rien d'autre.

C'est ce sens univoque qui engendre dans sa logique dynamique, la division et la haine de l'autre. Elle broye à force, d'un coup de force qui frise la fanatisme, la réalité dans sa diversité et sa complexité.

Ceci dit et à votre invitation, je continue...


M.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 18:31

Citation :
Ceci dit et à votre invitation, je continue...

cool!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 19:01

Citation :
je trouve ça vital d'avoir des avis contraires,ça nous fait nous poser des questions et peut-etre aussi ça nous évite de basculer dans l'extremisme.

càd de voir tout blanc ou tout noir


A JCMD,


Ceci n'est pas tombé "dans l'oreille d'un sourd" (ou en l'occurence : dans l'oeil dun aveugle"). Je reconnais toute la valeur de ce que vous dites.

Je n'ai jamais affirmé posséder la vérité de fond en comble. C'est tout.



M.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 19:17

manuel a écrit:
Citation :
je trouve ça vital d'avoir des avis contraires,ça nous fait nous poser des questions et peut-etre aussi ça nous évite de basculer dans l'extremisme.

càd de voir tout blanc ou tout noir


A JCMD,


Ceci n'est pas tombé "dans l'oreille d'un sourd" (ou en l'occurence : dans l'oeil dun aveugle"). Je reconnais toute la valeur de ce que vous dites.

Je n'ai jamais affirmé posséder la vérité de fond en comble. C'est tout.



M.

nous sommes bien d'accord. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Sam 23 Sep 2006, 22:08

Continuons 8)
Revenir en haut Aller en bas
Ninouchca



Féminin Messages : 69
Inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 08:31

oui , sa m'ètonnerai qu'on fasse un VRAI débat sur le film avec ma classe mais je pourrais vous raconter le film ...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 12:15

J'essaierai de retrouver les chiffres officiels ...

En attendant, il ya une autre idée que l'on peut développer : la seconde guerre mondiale ne se résume pas à une guerre entre deux nations, la France et l'Allemagne. Il s'agit d'une guerre entre idéologies. Une des idéologies en cause est le nazisme. Selon cette idéologie, il n'y a pas d'unicité de la nature humaine (une idée issue de courants philosophiques modernes, et en complète contradiction avec la philosophie de l'Eglise), et par conséquent, il existe des races différentes, les unes étant supérieures aux autres. Pour les nazis, la race "Aryenne" est la race supérieure, et à ce titre, elle peut se permettre de traiter les autres, les "sous-hommes", comme elle le souhaite, et les éliminer si besoin est. Les nazis commencent cette extermination avec les Juifs et les Tziganes, mais il est bien évident qu'en cas de victoire, il continueront avec les autres races de la Terre, qu'ils considèrent comme inférieures, en particulier avec les peuples d'Afrique.

Par conséquent, si les Africains se battent pour la France, la France, elle, se bat aussi pour l'Afrique.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 12:31

Un détail ; à vérifier :

Aujourd'hui, l'Etat verse 61 euros par an aux anciens tirailleurs vivant au Maghreb.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 13:15

Et combien verse-t-il à l'Algérie ?

Et à l'Afrique ?


Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 13:22

Ninouchca a écrit:
oui , sa m'ètonnerai qu'on fasse un VRAI débat sur le film avec ma classe mais je pourrais vous raconter le film ...

avec plaisir,merci!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 13:24

Alexandre a écrit:
Et combien verse-t-il à l'Algérie ?

Et à l'Afrique ?


Alexandre

des millions et des millions d'euros biensur... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 13:28

De quoi financer de nombreux films pour l'insulter ...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 13:33

Alexandre a écrit:
De quoi financer de nombreux films pour l'insulter ...

Alexandre

point de vue désinfo,les musulmans sont des chefs.

y'a qu'à regarder le film sur mahomet"le message",qui est une supercherie destinée à tromper les occidentaux.

pour s'en rendre compte,suffit juste de comparer à la biographie du prophete d'ibn hisham par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 14:25

Alexandre a écrit:
Et combien verse-t-il à l'Algérie ?

Et à l'Afrique ?


Alexandre

Tu bottes en touche, Alex.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Dim 24 Sep 2006, 15:39

Non, ça s'appelle un coup de boule

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 01:54

L'honneur rendu aux "Indigènes"

Le film "Indigènes" met en lumière un chapitre négligé de l’histoire de France. Le gouvernement se dit prêt à débloquer 400 millions d’euros pour revaloriser les pensions des vétérans de la Seconde Guerre mondiale issus des colonies





A l’UGC Ciné-Cité de Bordeaux, c’est une première. En ce 15 septembre 2006, une centaine d’anciens combattants marocains en djellaba, canne à la main et médailles militaires sur le torse, attendent, sagement, le début de la séance. C’est « leur soirée » : dans la ville, ils doivent être les premiers à voir le film Indigènes, de Rachid Bouchareb, qui raconte le parcours de quatre tirailleurs maghrébins engagés dans l’armée française dans les années 1940 et qui subissent les vexations de hauts gradés français. Un film qui retrace en fait leur propre vie.

Et c’est à eux que Rachid Bouchareb a choisi de venir présenter, en avant-première, son long métrage. Un juste retour des choses pour ceux qui, il y a soixante ans, étaient souvent envoyés les premiers sur les lignes de front. Pour l’occasion, la Sonacotra, qui loge à l’année la plupart de ces soldats d’Afrique du Nord, a organisé et financé la soirée.

En attendant la projection, on murmure ici et là que certains anciens combattants n’auraient pas souhaité répondre à l’invitation. De peur, peut-être, de revoir des images trop violentes ou de se remémorer des souvenirs douloureux. Amer, 81 ans, engagé volontaire le 11 février 1942, n’est pas de ceux-là : « Comparé à ce qu’on a vécu au front, un film, ce n’est rien. »
"Merci de vous être battus pour que nous soyons libres"
Il est près de 21 heures et les anciens combattants doivent patienter encore un peu avant de voir leur vie projetée à l’écran. Rachid Bouchareb et Jamel Debbouze tiennent, par leur discours, à donner un ton résolument politique à la première partie de soirée. « L’immigration n’est pas qu’économique, assène le réalisateur. Tous les immigrés ne sont pas balayeurs : certains ont aussi été des libérateurs. » Et l’acteur d’ajouter : « Merci d’avoir consenti à faire le sacrifice suprême. Merci messieurs de vous être battus pour que nous soyons libres. »

Puis, plus polémique : « Il n’est pas normal que la retraite des combattants issus des colonies soit gelée. Nous réclamons l’égalité des droits entre les soldats français et les soldats coloniaux. » Les tirailleurs marocains n’applaudissent pas immédiatement, faute de comprendre le français. Un interprète fera le nécessaire.

Bien que militants, les discours des artistes ne donnent toutefois lieu à aucune réaction particulière dans les rangs. Un silence qui tranche avec la suite. Durant la projection, chacun ira, en effet, de son petit commentaire en arabe, sans hésiter à engager la conversation avec le voisin. Les images auront eu le mérite de délier les langues. En fin de projection, chacun veut raconter « sa » guerre. Un récit qui commence invariablement par « Vive la France », « Vive la mère patrie », « Vive la liberté ». Pour Youssef, 86 ans, il n’y a pas débat : « Si c’était à refaire, je repartirais tout de suite au combat. Tout le monde pense comme moi. On a redonné son honneur au pays. »
"Le plus beau, c’est quand on était les premiers à libérer une ville"
À côté de lui, Mohamed piaffe d’impatience pour prendre la parole : « Le plus beau, c’est quand on était les premiers à libérer une ville. Les Américains nous suivaient mais nous étions les premiers. C’est ma fierté. On nous a accueillis comme de vrais libérateurs. »

Certains tiennent des propos moins enthousiastes, notamment à propos du rôle de la France. « L’armée n’a pas toujours bien agi. Moi, j’ai décidé de m’engager volontairement mais ce n’était pas le cas de tout le monde. Quand il y avait deux fils dans une famille, les parents avaient l’obligation d’en envoyer un combattre. Ce n’est pas juste », tempère l’un d’eux. Amer, lui, tient à préciser la complexité de la situation. « Nous ne touchions pas la même solde que le reste du bataillon, c’est vrai. C’était choquant. Le film a raison de le dénoncer. Mais mon officier français était vraiment quelqu’un de bien. »

Rachid Bouchareb a choisi de ne pas rapporter uniquement les hauts faits d’armes des tirailleurs nord-africains. Il aborde aussi leur vie actuelle : les dernières scènes de son film montrent un ancien combattant rentrant dans sa petite chambre en résidence Sonacotra après s’être recueilli sur la tombe de ses amis morts au combat à la nécropole de Sigolsheim (Haut-Rhin).
Le reste du temps, ils le passent en France, loin des leurs
Plutôt que de rester au pays et de toucher, en moyenne, 60 € par an au titre de la retraite du combattant, Amer, Youssef et leurs compagnons ont choisi de regagner la France ces dernières années. La loi du 11 mai 1988, relative au séjour des étrangers sur le territoire français, leur permet en effet, au titre d’anciens combattants marocains, de bénéficier d’une carte de résident et du minimum vieillesse (575 € par mois en moyenne). Selon Karim Bentounes, responsable du dispositif d’accueil des primo-arrivants (Dapa) géré par la Sonacotra, l’ouverture de ces droits donne lieu à l’arrivée, chaque année en France, de près de 150 anciens combattants marocains. Ils sont ensuite envoyés le plus souvent dans des résidences sociales Sonacotra, réparties un peu partout sur le territoire.

Le faible coût des chambres louées par le bailleur social intéresse ces retraités désireux, pour la plupart, de renvoyer leurs économies au pays. « J’ai décidé de quitter Marrakech pour Bordeaux en 1994. Je ne voulais plus dépendre financièrement de mes enfants, explique Mohamed. Ici au moins, les soins sont gratuits. Et puis, j’envoie un peu d’argent à la fin du mois à ma femme. » À écouter son camarade, Youssef ajoute, non sans une certaine fierté : « On s’est engagé envers nos familles. Elles dépendent de nous. »

Reste que la loi oblige le bénéficiaire du minimum vieillesse à être domicilié en France. « C’est un droit territorial ; pour en bénéficier, ces retraités ont l’obligation de séjourner au moins neuf mois par an sur le sol français, précise Karim Bentounès. Ils ne peuvent donc retourner au pays que trois mois par an. » Le reste du temps, ils le passent en France, loin des leurs. « Depuis une dizaine d’années, je cale mes retours au pays sur le calendrier des grandes fêtes religieuses, comme l’Aïd-El-Kébir ou le Ramadan. Je peux revoir ainsi toute ma famille qui se réunit pour l’occasion », explique Youssef. À 80 ans passés, notre homme continue de se rendre au Maroc en bus « pour ne pas trop dépenser ». Sans se plaindre de son sort. Et il n’est pas le seul. « J’ai accueilli des dizaines d’anciens combattants à Bordeaux, constate Karim Bentounès. Jamais, je n’ai entendu un seul critiquer la France. »

Marie BOËTON, à Bordeaux

***
Les soldats de l'empire africain
En 1944, selon l’historien Dominique Lormier, qui vient de publier C’est nous les Africains, l’épopée de l’armée française d’Afrique 1940-1945 (Éditions Calmann-Lévy), l’armée française comptait environ 550 000 hommes, dont plus de la moitié originaires d’outre-mer : 134 000 Algériens, 73 000 Marocains, 26 000 Tunisiens et 92 000 d’Afrique noire.

Selon des chiffres de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI), 21 500 Africains et Malgaches et 16 600 Maghrébins ont été tués au front entre 1939 et 1945. 25 000 Africains et Malgaches et 18 000 Algériens ont été faits prisonniers et sont restés bloqués en métropole pendant toute la durée de la guerre, d’abord dans des Frontstalags allemands en France, puis transformés en « travailleurs libres » et enfin « recrutés » pour construire des fortifications sur la côte méditerranéenne.

Environ 5 000 tirailleurs africains et malgaches, déserteurs ou évadés des camps de prisonniers, toujours selon la CNHI, se sont illustrés dans la Résistance, notamment dans les rangs des FFI, et cela dans les maquis de 38 départements métropolitains. Dans le seul maquis du Vercors, on trouve plus de 50 tirailleurs sénégalais et l’on compte 14 Africains parmi les 1 038 compagnons de l’Ordre de la Libération.

Selon le ministère de la défense, il y aurait encore 80 000 anciens combattants de l’armée française de nationalité étrangère (de 23 nationalités différentes).
Le blocage des pensions
Depuis la loi du 26 décembre 1959, prise au moment de la décolonisation, le montant des pensions des ressortissants des anciennes colonies ayant servi dans l’administration n’a plus connu d’indexation. C’est ce qu’on appelle la « cristallisation ».

En 2001, le Conseil d’État a jugé cette disposition contraire à la Convention européenne des droits de l’homme et, en 2003, le gouvernement avait décidé de « décristalliser » partiellement les pensions en optant pour un calcul en fonction du niveau de vie de chaque pays.

La Croix 26-09-2006
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 02:10

Mon père a combattu pour la France aux côtés d'artilleurs sénégalais, harkis et communistes et a été un grand résistant

Il a toujours eu un grand respect pour ses frères d'arme harkis qui se sont battus pour délivrer la France. Encore aujourd'hui, son estime ne tarrit pas et il entretient des relations courtoises avec eux
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 21:26

Voici ce qu'on peut lire dans le journal "Les échos", un journal économique qui ne semble pas particulièrement orienté sur le plan politique :

http://www.lesechos.fr/info/loisirs/4472022.htm

"« Indigènes » est « un bon film où l'on ne s'ennuie pas, et c'est un film utile, car ces combattants, qui ont été l'«épée de la France», selon l'expression de De Gaulle, méritent notre reconnaissance », estime l'historien Daniel Lefeuvre, qui vient de publier « Pour en finir avec la repentance coloniale » (Flammarion). Le traitement historique du film n'en suscite pas moins quelques questions. Pourquoi voit-on aussi peu de combattants français ? Sur les cinq personnages principaux, un seul incarne un soldat pied-noir : le sous-officier Martinez (interprété par Bernard Blancan). Par ailleurs, ce sous-officier aurait une mère arabe. Peu plausible. Arabes et Européens n'avaient pas de relations intimes et, à supposer, qu'ils en aient eues, l'enfant n'aurait pas été reconnu par la famille du père. Plus discutable encore : les scènes des durs combats de la vallée du Rhône, qui ont entraîné de lourdes pertes, semblent vouloir accréditer l'idée que les « indigènes » étaient de la chair à canon. Les statistiques de la mortalité des différentes composantes de l'armée d'Afrique, répertoriées par Daniel Lefeuvre à partir des archives, réfutent cette opinion. Le taux de mortalité des soldats nord-africains, les plus nombreux, est de 5 %, celui des soldats d'Afrique noire d'un peu moins 5 %, celui des Français « de souche », y compris des Corses, qui ont constitué un fort contingent, de 5,70 %, et celui des Français d'Algérie de 8 %. Autre indicateur pertinent, le pourcentage de mobilisés pour une classe d'âge : il est de 45 % pour les pieds-noirs, proche de 9 % pour les colonisés.
En revanche, Daniel Lefeuvre juge tout à fait « positives » certaines scènes : le respect des traditions musulmanes (notamment des sépultures) par l'armée ; l'accueil chaleureux de la population française, à Toulon, à Marseille, en Alsace. Dernier point, incontestable, souligné par le film : la carrière à deux vitesses des soldats. Les « indigènes » avaient des soldes inférieures du tiers, voire de moitié, à celles des Français, et leur progression en grade était plus lente et limitée.
Dès 1943, pourtant, les autorités coloniales avaient demandé l'égalité de traitement. L'administration des Finances s'y est opposée. Les difficultés financières de l'après-guerre, la « cristallisation » (le gel) des pensions en 1959 ont empêché ce geste minimum de reconnaissance pour le sang versé, réclamé un mois avant sa mort par le général Leclerc. "



Par conséquent, si le film montre effectivement des français envoyant systématiquement au casse-pipe des Africains sans y aller eux-mêmes, il est historiquement faux, et il s'agit dans ce cas-là d'un film de propagande. Il serait dans ce cas-là particulièrement scandaleux d'obliger les enfants à aller le voir dans le cadre de l'école.


Pour ce qui est des remarques concernant le fait d'avoir fait la guerre, et d'avoir conservé ou noué des amitiés, elles sortent du débat, qui consiste essentiellement à savoir si ce film respecte ou non la vérité historique, et s'il s'agit ou non d'un film de propagande.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 21:30

Citation :
Par conséquent, si le film montre effectivement des français envoyant systématiquement au casse-pipe des Africains sans y aller eux-mêmes, il est historiquement faux, et il s'agit dans ce cas-là d'un film de propagande. Il serait dans ce cas-là particulièrement scandaleux d'obliger les enfants à aller le voir dans le cadre de l'école.

Tout est dit Idea
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 23:40

Laurent a écrit:
Citation :
Par conséquent, si le film montre effectivement des français envoyant systématiquement au casse-pipe des Africains sans y aller eux-mêmes, il est historiquement faux, et il s'agit dans ce cas-là d'un film de propagande. Il serait dans ce cas-là particulièrement scandaleux d'obliger les enfants à aller le voir dans le cadre de l'école.

Tout est dit Idea

dans quel pays vit-on bordel!! :pr:
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 23:45

allons, allons... JCMD.... :oops:
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Mer 27 Sep 2006, 23:54

Clotilde a écrit:
allons, allons... JCMD.... :oops:

oups..

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Film: Indigènes   Jeu 28 Sep 2006, 09:10

Toujours le même discours messieurs pour un film que vous n'avez vu.

un film engagé oui. le mot propagande a chez vous une connotation que nous voyons à des kilomètres.


M.
Revenir en haut Aller en bas
 
Film: Indigènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Film Indigènes
» [film]Indigènes
» Film sur Thérèse d'Avila
» La Grâce du Ciel ! Film à voir !
» un très beau film à voir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: