DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Un ancien médecin nommé évêque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16658
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Un ancien médecin nommé évêque   Jeu 19 Nov 2015, 14:18

L'ancien médecin nommé évêque

Spoiler:
 
Il est presque gêné quand on l'appelle Monseigneur, son nouveau titre en tant qu'évêque d'Angoulême. Le père Hervé Gosselin, qui vit au foyer de charité de Tressaint, à Lanvallay (22), depuis 1988, a été désigné à ces hautes fonctions la semaine dernière par le pape François. À sa grande surprise !

Le Télégramme : votre nomination comme évêque d'Angoulême, la semaine dernière, a-t-elle été une surprise ?

Monseigneur Hervé Gosselin : « Cela a été une surprise, mais c'est arrivé à d'autres dans l'histoire de l'Église. C'est vrai que je me croyais à l'abri de cet appel : j'étais pressenti pour devenir le responsable international des foyers de charité catholiques, dans quelques mois. Et me voilà en route pour Angoulême. Mon profil a pu être transmis au nonce apostolique (l'ambassadeur du pape François en France, NDLR). Pourquoi moi ? Je ne sais pas... Peut-être est-ce le fait de travailler avec des laïcs dans ce foyer de charité, une communauté de 58 hommes et femmes, deux couples, et un prêtre... C'est un peu un réduit de la société ici, du maçon à l'ingénieur, il y a toutes les origines sociales et professionnelles. La différence est qu'ici, les laïcs quittent tout et donnent leur vie à Dieu. »

Confier un évêché à un « petit clerc » comme vous, cela ressemble bien au pape François, non ?

« C'est vrai que la nomination vient de François, et que la vision des choses a évolué, avec ses critères. Je me sens bien avec ses principes. Il nous rappelle la nécessité de la radicalité, du changement de vie. Et j'apprécie son option préférentielle pour les pauvres, la misère économique mais aussi spirituelle, l'homme n'ayant plus le temps de réfléchir sur la vie, la mort, l'amour... S'accepter avec nos différences, être attentif à tous les hommes, notamment les plus petits, c'est déterminant dans une société. C'est quand on élimine les plus petits qu'on retourne à l'état sauvage. Il ne s'agit pas de répéter "Jésus, Jésus" ou l'Évangile, il faut l'appliquer. »

Vous étiez médecin avant de devenir prêtre. Que vous reste-t-il de ces années ?


« J'ai travaillé huit ans comme généraliste et acupuncteur dans la région de Nantes. Quand on voit tant de détresses physiques et psychologiques, on se demande quel est le sens de tout ça. J'ai vécu une sorte de passage à vide dans ma foi à cette époque : pourquoi, si Dieu existe, les innocents souffrent et meurent autant ? Mais tout peut prendre sens, et le sens à donner, c'est l'amour... Du reste, la santé, c'est la machine du corps qui marche bien, mais aussi un psychisme, une âme qui fonctionne. En tant que prêtre, je pense continuer à travailler pour la santé de l'homme, en lui proposant le salut. »

La pensée religieuse n'est-elle pas en cause au regard des attentats récents commis au nom de Dieu ?

« Ce n'est pas la pensée religieuse qui est en cause, mais une déviation de cette pensée. Il y a une manipulation pour en arriver à faire choisir à des jeunes gens d'éliminer des personnes innocentes. Cela découle plus d'une volonté de puissance... Mais il est difficile de voir le coeur de l'homme générer de telles atrocités. Il faut éviter les amalgames et condamner les dérives sectaires et tyranniques. Je pense au contraire que la religion amène des réflexions positives sur la beauté de la vie, la grandeur de l'être humain et la richesse de la diversité culturelle. Ces jeunes kamikazes voulaient une identité et un objectif dans la vie : ça, c'est positif, mais de cette manière-là, c'est on ne peut plus grave. »

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/dinan/h-gosselin-un-cotissois-eveque-d-angouleme-19-11-2015-10855464.php#oitp0qcUwKzMoBde.99

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Un ancien médecin nommé évêque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» Médecin Et Révolutionnaire!
» Les risques du métier de médecin ?
» CHAUVOT de BEAUCHÊNE Médecin Corps législatif et École Norm.
» Consultation d'un médecin sur internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: