DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Valtortiste91



Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 7:15

Les pédophiles ne peuvent rêver mieux que ce leitmotiv qui consiste à focaliser l'attention sur les actes de pédophilie commis par des prêtres.
Pendant que l'attention est ainsi détournée, ils peuvent sévir dans l'éducation nationale, dans les activités sportives, dans le cercle familial, ...
On aimerait que dans tous ces milieux on s'inspire de l'action que l'Eglise catholique a entrepris depuis des années pour éradiquer ce fléau.

Prêter main-forte à cette esbroufe c'est objectivement se faire complice de la pédophilie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 7:17

Simon a écrit:
... c'est très FM, ça...
Il y a aussi des pédophiles parmi les franc-maçons, comme il y a des voleurs, des violeurs, des assassins, des imbéciles, des crétins, ...
En nombre toutefois proportionné à leur nombre, ce qui rassure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 9:24

Mais bien sûr! Pourquoi voulez vous que la société maçonnique soit différente de la société civile?
La seule différence par rapport à d'autres c'est que nos statuts exigent la radiation dès que les affaires sont connues et entreprises par la justice civile. Et normalement nos procédures nous prémunissent contre ces déviances.
Autre différence c'est que la société maçonnique, aussi diverse que la civile, ne se prétend pas représentante de dieu sur terre ni ne se mêle de donner des leçons de moral au monde entier.
De plus votre presse ne gêne guère pour souligner l'éventuelle appartenance maçonnique des délinquants (ou même de simple suspects, voire de simple citoyens). Alors souffrez que nous puissions dénoncer les abus commis par des prêtres "au dessus de tout soupçon"... et par une église qui se pare des habits de la vertu.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 9:38

omajoie a écrit:
adamev a écrit:
Cracher sur les morts un 2 novembre lendemain de Toussaint... c'est très cathocolique ça?

Il n'a été question pour moi, monsieur le diffamateur (cf vos allégations sur notre Pape), ni de cracher sur un mort, ni certes d'honorer la vie de ce mort qui tout Grand Maître de la FM qu'il fut pour vous, fut un Nano Maître ès vie, pour tout chrétien ou même tout humain qui se respecte : http://cahierslibres.fr/2014/01/pierre-simon-co-fondateur-du-planning-familial-de-ladmd/

Cela étant, RIP.

PS. Dans la même veine de militantisme sordide, Margaret Sanger, fondatrice du Planned Parenthood (prototype américain du planning familial français) : http://fr.aleteia.org/2015/10/27/les-5-pires-citations-de-la-fondatrice-du-planning-familial/

Bof! D'abord je n'ai pas prétendu que les prises de position du professeur Simon étaient paroles d'évangile. Et tout grand bonhomme qu'il fut je ne partage pas forcément toutes ses idées.
Ceci étant on ne peut pas condamner la contraception et en même temps pleurer sur les milliers d'avortements. A noter d'ailleurs que le soi disant "respect des cycles", dont la plus connue des méthodes est due à un certain "Ogino", n'est rien d'autre qu'une contraception qui ne dit pas son nom.
Quant à l'eugénisme... allez donc faire un tour dans un centre pour grands handicapés moteurs et/ou débiles profonds... et acceptez d'en recevoir chez vous... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion.

Au passage je n'ai pas l'impression que la marine à plume ait l'intention de revenir sur les dispositions actuelles... et quand on a un père qui finance, exploite des revues célébrant les armées nazies... on pense que les chiens ne font pas des chats.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 9:49

adamev a écrit:
...e ni ne se mêle de donner des leçons de moral au monde entier...
Si justement, et c'est cela qui est insupportable et qui braque l'opinion contre vous. Vos bons sentiments sont dans vos mots, non dans vos actes.
Vous vous glorifierez de compter Allende dans vos rangs et omettrez de dire que Pinochet l'était aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 9:52

adamev a écrit:
... Alors souffrez que nous puissions dénoncer les abus commis par des prêtres "au dessus de tout soupçon"... et par une église qui se pare des habits de la vertu.
C'est cette affirmation qui vous dénonce : vous dénonce, à juste titre, les actes de pédophilie commis par des ecclésiastiques, mais vous omettez de le faire ailleurs.
Vous détestez donc plus les prêtres que vous ne détestez la pédophilie.
C'est en ce sens que vous êtes condamnables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:01

adamev a écrit:
..ne se prétend pas représentante de dieu sur terre ni ne se mêle de donner des leçons de moral au monde entier...
Votre première affirmation contredit les lois constitutionnelles de l'Eglise, c'est une vision désuète issue du "siècle des Lumières" aussi vieille que les guillotines qui faisaient rouler dans la sciure les têtes bourrées de slogan voltairiens.
Mais vous avez raison en ceci : aucune institution ne peut mettre la main, à elle seule, sur le bien commun : ce fut vrai au siècle des lumières où l'Eglise institutionnelle se perdit scandaleusement dans les méandres du pouvoir, c'est vrai aussi aujourd'hui où quelques groupes tentent de verrouiller politique, justice, police et éducation.
La même lutte contre les main-mises doit prévaloir aujourd'hui, comme hier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:03

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...e ni ne se mêle de donner des leçons de moral au monde entier...
Si justement, et c'est cela qui est insupportable et qui braque l'opinion contre vous. Vos bons sentiments sont dans vos mots, non dans vos actes.
Vous vous glorifierez de compter Allende dans vos rangs et omettrez de dire que Pinochet l'était aussi.

Simple diffamation.... visitez les archives du forum et vous verrez que j'ai cité Pinochet. Général qui d'ailleurs fut exclu au bout de quelques mois pour défaut de présence et de règlement des sommes dues à sa loge. N'a pas dépassé le degré d'apprenti. C'est d'ailleurs Allende qui l'avait parrainé... erreur de casting... ça arrive.

propos sur le pape supprimés
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:05

adamev a écrit:
...... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion...
Voilà typiquement une morgue franc-maçonne, sectaire en ce sens qu'elle tend à équivaloir l'hypocrisie et le catho et d'autre part, particulièrement injurieuse pour ceux qui s'engagent, à titre individuel ou collectif, auprès des handicapés mentaux.
Exemple

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:07

adamev a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...e ni ne se mêle de donner des leçons de moral au monde entier...
Si justement, et c'est cela qui est insupportable et qui braque l'opinion contre vous. ...
Simple diffamation....
C'est vous qui le dites : que valent vos votre affirmation ? A part rien ?


Dernière édition par Valtortiste91 le Lun 2 Nov 2015 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:08

adamev a écrit:
...propos sur le pape supprimés...
Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:11

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
... Alors souffrez que nous puissions dénoncer les abus commis par des prêtres "au dessus de tout soupçon"... et par une église qui se pare des habits de la vertu.
C'est cette affirmation qui vous dénonce : vous dénonce, à juste titre, les actes de pédophilie commis par des ecclésiastiques, mais vous omettez de le faire ailleurs.
Vous détestez donc plus les prêtres que vous ne détestez la pédophilie.
C'est en ce sens que vous êtes condamnables.

Affirmation gratuite et tendancieuse pour vous dédouaner.... Relisez les archives et vous verrez que je ne fais aucun mystère de l'existence de la pédophilie dans un grand nombre d'institutions dont celle de la sphère familiale.
ce qui est condamnable chez les prêtres c'est que d'une main dans la culotte des enfants et l'autre sur les saines espèces ils se donnent en parangons de vertus et fustigent le mal... chez les autres.
Là encore relisez moi et vous verrez que j'ai toujours affirmé qu'un curé footeux ne fait pas de l'église, même romaine, un club de gymnastique... et transposez.
Je ne déteste pas les prêtres mais l'hypocrisie des hiérarchies cléricales (voir le dernier synode et ses conclusions).


Dernière édition par adamev le Lun 2 Nov 2015 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:15

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion...
Voilà typiquement une morgue franc-maçonne, sectaire en ce sens qu'elle tend à équivaloir l'hypocrisie et le catho et d'autre part, particulièrement injurieuse pour ceux qui s'engagent, à titre individuel ou collectif, auprès des handicapés mentaux.
Exemple


Depuis quand la bien pensance serait-elle uniquement catholique???? Quand à l'engagement... merci je donne à travers ma fille responsable de l'un de ces centres et que je récupère régulièrement à la petite cuillère.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:15

adamev a écrit:
...Général qui d'ailleurs fut exclu au bout de quelques mois pour défaut de présence et de règlement des sommes dues à sa loge. N'a pas dépassé le degré d'apprenti. C'est d'ailleurs Allende qui l'avait parrainé... erreur de casting... ça arrive...
Propos peu courageux qui ne sait pas assumer : cela est aussi caractéristique de votre peudo-fraternité qui n'est fraternelle que quand elle sert vos intérêts.
Tout à fait à l'opposé de la fraternité chrétienne qui s'exerce envers le bancal au physique comme au moral.
Propos peu courageux à l'opposé de la fraternité chrétienne qui assume, dans les repentances, la faute du frère. Faute dont pourtant on est innocent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:19

adamev a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion...
Voilà typiquement une morgue franc-maçonne, sectaire en ce sens qu'elle tend à équivaloir l'hypocrisie et le catho et d'autre part, particulièrement injurieuse pour ceux qui s'engagent, à titre individuel ou collectif, auprès des handicapés mentaux.
Exemple
Depuis quand la bien pensance serait-elle uniquement catholique???? Quand à l'engagement... merci je donne à travers ma fille responsable de l'un de ces centres et que je récupère régulièrement à la petite cuillère.
Mais vous n'êtes pas le seul : c'est là votre morgue méprisante envers les cathos.

Si vous l'étiez (catholique) autrement que dans les mots, vous sauriez notre universalité agissante et méditeriez plus les paraboles du bon samaritain plutôt que de vieux grimoires enrubannés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:21

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...Général qui d'ailleurs fut exclu au bout de quelques mois pour défaut de présence et de règlement des sommes dues à sa loge. N'a pas dépassé le degré d'apprenti. C'est d'ailleurs Allende qui l'avait parrainé... erreur de casting... ça arrive...
Propos peu courageux qui ne sait pas assumer : cela est aussi caractéristique de votre peudo-fraternité qui n'est fraternelle que quand elle sert vos intérêts.

Il s'agit de faits historiques... pas de fantaisies sentimentales.

Tout à fait à l'opposé de la fraternité chrétienne qui s'exerce envers le bancal au physique comme au moral.

Oui bien connue.... on condamne le péché mais pas le pécheur... hypocrisie... Nous avons au moins le courage de dire que nous nous sommes trompé sur le bonhomme et quelques autres comme ce bon dr Caillet qui fut avec le Prof Simon l'un des promoteur de planning familial et grand avorteur devant l'éternel... aussi longtemps que ça eu payé.

Propos peu courageux à l'opposé de la fraternité chrétienne qui assume, dans les repentances, la faute du frère. Faute dont pourtant on est innocent.

La repentance ça mange pas de pain... mais ça n'abuse que les béats.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:23

adamev a écrit:
...Je ne déteste pas les prêtres mais l'hypocrisie des hiérarchies cléricales (voir le dernier synode et ses conclusions).
Si, vous les détestez et vous les détestez plus que les pédophiles qui sévissent dans d'autres institutions.
Quand à votre avis sur le dernier synode, il est l'opposé du mien et RIEN ne dit que votre avis soit plus pertinent que le mien et qu'il émane d'une personnalité de qualité plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:25

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion...
Voilà typiquement une morgue franc-maçonne, sectaire en ce sens qu'elle tend à équivaloir l'hypocrisie et le catho et d'autre part, particulièrement injurieuse pour ceux qui s'engagent, à titre individuel ou collectif, auprès des handicapés mentaux.
Exemple
Depuis quand la bien pensance serait-elle uniquement catholique???? Quand à l'engagement... merci je donne à travers ma fille responsable de l'un de ces centres et que je récupère régulièrement à la petite cuillère.
Mais vous n'êtes pas le seul : c'est là votre morgue méprisante envers les cathos.

Aurais-eu cette prétention?

Si vous l'étiez (catholique) autrement que dans les mots, vous sauriez notre universalité agissante et méditeriez plus les paraboles du bon samaritain plutôt que de vieux grimoires enrubannés.

Et si vous l'étiez vraiment agissant vous en parleriez moins.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:27

adamev a écrit:
...Oui bien connue.... on condamne le péché mais pas le pécheur... hypocrisie... Nous avons au moins le courage de dire que nous nous sommes trompé sur le bonhomme et quelques autres comme ce bon dr Caillet qui fut avec le Prof Simon l'un des promoteur de planning familial et grand avorteur devant l'éternel... aussi longtemps que ça eu payé...
Vous ne condamnez que ce qui gêne votre estime de vous-même. Vous condamnez l'esclavage mais non les esclavagistes.
Vos mots ne sont pas vos actes.

La repentance publique est ce que vous demandez sans jamais la pratiquer.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:31

adamev a écrit:
...Et si vous l'étiez vraiment agissant vous en parleriez moins...
Vous devez pratiquer le rugby pour pratiquer ainsi le haka !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:37

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...Oui bien connue.... on condamne le péché mais pas le pécheur... hypocrisie... Nous avons au moins le courage de dire que nous nous sommes trompé sur le bonhomme et quelques autres comme ce bon dr Caillet qui fut avec le Prof Simon l'un des promoteur de planning familial et grand avorteur devant l'éternel... aussi longtemps que ça eu payé...

Vous ne condamnez que ce qui gêne votre estime de vous-même. Vous condamnez l'esclavage mais non les esclavagistes. Vos mots ne sont pas vos actes.

Des preuves de ça??? Pour mémoire plusieurs de nos loges portent le nom de l'Abbé Grégoire, de Victor Schoelcher et de bien d'autres. Et nous venons de prendre ouvertement parti contre l'esclavage moderne.

La repentance publique est ce que vous demandez sans jamais la pratiquer.

De quoi voulez-vous que nous nous repentions. Ce n'est quand même pas nous qui avons brulé Giordano Bruno, Huss et quelques autres... qui n'avaient que le tort de penser autrement que vous... Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:39

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...Et si vous l'étiez vraiment agissant vous en parleriez moins...
Vous devez pratiquer le rugby pour pratiquer ainsi le haka !

Trop vieux pour ça mais dans ma jeunesse en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:50

adamev a écrit:
...Des preuves de ça??? Pour mémoire plusieurs de nos loges portent le nom de l'Abbé Grégoire, de Victor Schoelcher et de bien d'autres. Et nous venons de prendre ouvertement parti contre l'esclavage moderne...
Puisque vous estimez expert en faux-culterie, vous apprécierez ce grand personnage issu de vos arcanes secrètes :
Il parlait si bien de la liberté, de l'esclavage et des grands sentiments (comme vous), mais il possédait plus d'une centaine d'esclaves à son service, sans salaire et sans droits.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 10:57

adamev a écrit:
..De quoi voulez-vous que nous nous repentions. Ce n'est quand même pas nous qui avons brulé Giordano Bruno, Huss et quelques autres... qui n'avaient que le tort de penser autrement que vous... Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...
Voilà le parfait petit-mémo de l'anticlérical de base :
Cela demande de s'y arrêter :
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne suis pas partisan de la loi de votre soeur Taubira car je suis opposé au trafic d'enfant à naître.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite pas le divorce aux jeunes amoureux que je vois.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite à aucune femme de vivre l'épreuve traumatisante (pour 86% d'entre elles) de l'avortement. Je souhaite la vie donnée, non la mort donnée.
Et quand sincèrement, on ne souhaite pas le malheur des autres, on développe trois types d'actions, celles que vous ne développez pas :
- des actions préventives pour éviter d'être confrontés à l'épreuve,
- des actions alternatives, pour éviter d'y être contraints,
- des actions palliatives pour effacer les séquelles des éprouvés par chois ou par contrainte.

Quand aux homos, cela fait un demi-millénaire que les papes sont élus sous un plafond dessiné par l'un d'eux : cela n'a choqué personne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 11:49

adamev a écrit:
Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...

Eh oui ! Ce sont les exigences de la vie chrétienne. C'est différent du monde sans Dieu, tolérant et permissif car niant la vie après la mort, et donc le jugement.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 13:38

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
...Des preuves de ça??? Pour mémoire plusieurs de nos loges portent le nom de l'Abbé Grégoire, de Victor Schoelcher et de bien d'autres. Et nous venons de prendre ouvertement parti contre l'esclavage moderne...
Puisque vous estimez expert en faux-culterie, vous apprécierez ce grand personnage issu de vos arcanes secrètes :
Il parlait si bien de la liberté, de l'esclavage et des grands sentiments (comme vous), mais il possédait plus d'une centaine d'esclaves à son service, sans salaire et sans droits.

Bon et alors... tout comme nombre d'américains de l'époque. Je ne sache pas qu'il y ait en France du moins une loge qui porte son nom. Et comme je n'étais pas présent pour constater du bien fondé ou non de vos affirmations...

Et puisque vous aimez tant Wiki : Washington et l’esclavage

Le père et le frère de Washington avaient acheté des esclaves, deux d’entre-eux s’appelaient Mary Bowden (née en 1730) et Patty Bowden (née en 1750) ; leurs descendants ont organisé des commémorations pour leurs ancêtres en 1999 devant la plantation des Washington. En 1754, lorsque George Washington épousa Martha, il possédait 28 esclaves et elle 109. Le nombre d'esclaves travaillant sur le domaine de Mount Vernon augmenta par la suite. Pendant la guerre d'indépendance, il avait d'abord interdit les Noirs dans l'armée continentale ; lorsque le 7 novembre 1775, le gouverneur royal de la Virginie annonça l'affranchissement des esclaves combattant pour la Grande-Bretagne, Washington revint sur sa position et autorisa l'engagement des Noirs libres puis des esclaves41.

Pourtant, Washington milita dès les années 1780 contre le maintien de l’esclavage42, dans lequel il voyait déjà les problèmes pour l’avenir du pays. Il milita au Congrès américain pour son abolition43. Washington considérait que la liberté ne pouvait être donnée qu’aux personnes capables de l’assumer. En 1786, dans une lettre adressée à son ami La Fayette engagé en Guyane dans l'abolition, il exprimait son souhait de prendre des mesures permettant « d'abolir l'esclavage par degrés, de manière lente, sûre et imperceptible44 ». Il était ainsi partisan d’une phase transitoire pendant laquelle les esclaves noirs seraient sous tutelle. Lorsqu’il écrivit son testament, il décida d’affranchir ses esclaves après sa mort et celle de sa femme8,45.

Il est possible qu’il ait eu un fils appelé West Ford avec une esclave nommée Vénus45. Ses descendants tentent toujours de démontrer que cet enfant était bien le fils de Washington.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 14:11

Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
..De quoi voulez-vous que nous nous repentions. Ce n'est quand même pas nous qui avons brulé Giordano Bruno, Huss et quelques autres... qui n'avaient que le tort de penser autrement que vous... Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...
Voilà le parfait petit-mémo de l'anticlérical de base :
Cela demande de s'y arrêter :
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne suis pas partisan de la loi de votre soeur Taubira car je suis opposé au trafic d'enfant à naître.

Ma soeur??? rien n'est moins sûr... de plus certains la donnent au GO et d'autres à la GLFF... alors, alors... Je ne sais pas quelle loi vous faites allusion donc pas d'avis.Mais s'il s'agit de la GPA moi non plus.

Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite pas le divorce aux jeunes amoureux que je vois.

Moi non plus... pour ma part 53 ans de mariage et pour mes enfants ça va bien merci. Par contre je suis favorable au divorce par consentement mutuel notamment en cas de violences conjugales. Mieux vaut se séparer que de se taper dessus toute une vie...sans même parler des enfants. Mais ça votre grand gourou blanc il s'en fout.

Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite à aucune femme de vivre l'épreuve traumatisante (pour 86% d'entre elles) de l'avortement. Je souhaite la vie donnée, non la mort donnée.

Moi non plus et c'est pour ça que je suis favorable à la contraception sous toutes ses formes. Et je ne souhaite pas non plus la vie légumière (erreur de la nature) données à certains qui finiront dans des centres abandonnés de tous.

Et quand sincèrement, on ne souhaite pas le malheur des autres, on développe trois types d'actions, celles que vous ne développez pas :
- des actions préventives pour éviter d'être confrontés à l'épreuve

Contraception...

- des actions alternatives, pour éviter d'y être contraints,

Contraception encore, avant et après.... + Education à la sexualité responsable, au respect de soi et de l'autre...

- des actions palliatives pour effacer les séquelles des éprouvés par chois ou par contrainte.

D'où les bonnes pratiques médicales, sociales, ... prévues par la loi.

Quand aux homos, cela fait un demi-millénaire que les papes sont élus sous un plafond dessiné par l'un d'eux : cela n'a choqué personne.

Pas plus que je ne suis choqué par les déviance de nombreux épiscopes... sous réserve qu'ils ne viennent pas se mêler de me (nous) faire la morale.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 14:25

Simon a écrit:
adamev a écrit:
Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...

Eh oui ! Ce sont les exigences de la vie chrétienne. C'est différent du monde sans Dieu, tolérant et permissif car niant la vie après la mort, et donc le jugement.

Seriez-vous de ceux qui pensent que ceux qui ne pensent pas comme vous sont par nature tolérants à tout, permissifs de même, dévoyés, désaxés, sans morale, sans limite....
Si c'est le cas vous devriez consulter... la névrose vous guette....
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 14:39

Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 15:05

adamev a écrit:
Bof! D'abord je n'ai pas prétendu que les prises de position du professeur Simon étaient paroles d'évangile. Et tout grand bonhomme qu'il fut je ne partage pas forcément toutes ses idées.

Formulation on ne peut plus hypocrite... Je connais aussi des nationaux-socialistes qui affirment qu'Hitler fut un grand homme tout en disant qu'ils ne partagent pas forcément toutes ses idées !

Ceci étant on ne peut pas condamner la contraception et en même temps pleurer sur les milliers d'avortements.


S'il existait un lien direct entre contraception et avortement ça se saurait depuis longtemps. C'est toute la culture ambiante, hédoniste et pornographique, qu'il faudrait changer.


A noter d'ailleurs que le soi disant "respect des cycles", dont la plus connue des méthodes est due à un certain "Ogino", n'est rien d'autre qu'une contraception qui ne dit pas son nom.  

Dixit un analphabète des méthodes naturelles de contraception...


Quant à l'eugénisme... allez donc faire un tour dans un centre pour grands handicapés moteurs et/ou débiles profonds... et acceptez d'en recevoir chez vous... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion.

D'une, vous ne connaissez pas ma vie, de deux, Valtortiste a bien fait d'évoquer la belle oeuvre du catholique Jean Vanier. J'ajouterai que de nombreuses personnes atteintes de trisomie, par exemple, vivent heureuses dans des familles de catholiques et d'ailleurs pas que de catholiques.


Au passage je n'ai pas l'impression que la marine à plume ait l'intention de revenir sur les dispositions actuelles... et quand on a un père qui finance, exploite des revues célébrant les armées nazies... on pense que les chiens ne font pas des chats.

Hors sujet et obsession des Maçons "bien-pensants".



Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 16:42

Philippe B. a écrit:
Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.

Je l'avais bien compris comme ça... Tout ce qui ne croit pas en votre dieu ou ne suit pas les préceptes dits catholiques est par nature dépravé (pour faire court)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 17:00

omajoie a écrit:
adamev a écrit:
Bof! D'abord je n'ai pas prétendu que les prises de position du professeur Simon étaient paroles d'évangile. Et tout grand bonhomme qu'il fut je ne partage pas forcément toutes ses idées.

Formulation on ne peut plus hypocrite... Je connais aussi des nationaux-socialistes qui affirment qu'Hitler fut un grand homme tout en disant qu'ils ne partagent pas forcément toutes ses idées !

Et moi je connais de très nombreux cathos qui affirment que le pape est un grand bonhomme mais utilisent le préso, la pilule... ne sont pas un poil créationnistes, doutent de la virginité mariale... etc... Et pourtant sont à la messe tous les dimanches. Et moi je ne suis pas allé voir sous les couettes.

Ceci étant on ne peut pas condamner la contraception et en même temps pleurer sur les milliers d'avortements.


S'il existait un lien direct entre contraception et avortement ça se saurait depuis longtemps. C'est toute la culture ambiante, hédoniste et pornographique, qu'il faudrait changer.


Faudra alors m'expliquer pourquoi le nombre des avortements est stable en France depuis plusieurs années (source OMS). A ce que je comprends vous connaissez bien la culture pornographique puisque vous savez comment la changer!!!

A noter d'ailleurs que le soi disant "respect des cycles", dont la plus connue des méthodes est due à un certain "Ogino", n'est rien d'autre qu'une contraception qui ne dit pas son nom.  

Dixit un analphabète des méthodes naturelles de contraception...


Vous me faites bien rire... je suis un enfant Ogino de même que les jumeaux qui m'ont suivi. Et pour des raisons de santé de mon épouse qui imposaient que nous prenions des précautions nous avons suivi la méthode des cycles... avant de nous mettre au préso. Mais il est vrai que nous avons pris beaucoup de plaisir à copuler sans procréer (2 enfants quand même. Un 3ème aurait été bienvenu mais cela nous fut déconseillé. La roulette russe ça peut marcher 2 fois mais pas forcément 3).

Quant à l'eugénisme... allez donc faire un tour dans un centre pour grands handicapés moteurs et/ou débiles profonds... et acceptez d'en recevoir chez vous... puisque bien souvent ces personnes sont abandonnées par leur famille (bien pensante généralement) ça alimentera p.e votre réflexion.

D'une, vous ne connaissez pas ma vie, de deux, Valtortiste a bien fait d'évoquer la belle oeuvre du catholique Jean Vanier. J'ajouterai que de nombreuses personnes atteintes de trisomie, par exemple, vivent heureuses dans des familles de catholiques et d'ailleurs pas que de catholiques.

Et je m'en félicite. La plupart des cas de T21 ne sont pas des handicaps lourds du type de ceux que ma fille connaît. Quant à l'Arche je ne doute pas de la parfaite humanité de JV mais attendons de voir si les rumeurs qui courent (sur ces successeurs) ne sont que des rumeurs????

Au passage je n'ai pas l'impression que la marine à plume ait l'intention de revenir sur les dispositions actuelles... et quand on a un père qui finance, exploite des revues célébrant les armées nazies... on pense que les chiens ne font pas des chats.

Hors sujet et obsession des Maçons "bien-pensants".


C'est que vous ne m'avez pas bien lu. Alors je précise je n'ai pas encore lu qu'elle ait mis dans son programme des mesures visant à rétablir la profession de faiseuses d'anges.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 17:43

l'avortement c'est avoir dit oui au meurtre
Si on a pas d'argent-on garde ou abandonne-les enfants adoptées sont heureux de vivre autrement ils se suiciderait=>comment peut on choisir à la place de l'enfant si sa vie sera heureux ou pas? ,comment peut on avoir un droit de vie ou de mort sur lui?oui même à deux mois tout les menbres sont faits.
Je préfère même que les personnes aient le droit de se suicider car c'est eux qui choisissent je préfère ça à l'avortement qui est un véritable meurtre
La neurulation commence à 3 semaines,le coeur bat bien avant!!
Tuer c'est tuer qu'importe l'age POINT.

L'avortement augmente toujours/reste stable malgrès les préventions et la contraception gratuite, ça devrait dimunuer!!

On devrait aider les mères célibataires,les jeunes
La société devrait plus se tourner vers Dieu
ça règlerai pas mal de prolème
notamment la confiance en la vie
la famille plus importante
mettre des limites
le non jugement des mères jeunes
l'entraide
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 18:44

adamev a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.

Je l'avais bien compris comme ça... Tout ce qui ne croit pas en votre dieu ou ne suit pas les préceptes dits catholiques est par nature dépravé (pour faire court)
Oh la GROSSE kon ne rie !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 18:47

adamev a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
adamev a écrit:
..De quoi voulez-vous que nous nous repentions. Ce n'est quand même pas nous qui avons brulé Giordano Bruno, Huss et quelques autres... qui n'avaient que le tort de penser autrement que vous... Sans parler des violences faites aux homos, aux divorcés, aux femmes à travers la condamnation du divorce, de la contraception et même de l'avortement...
Voilà le parfait petit-mémo de l'anticlérical de base :
Cela demande de s'y arrêter :
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne suis pas partisan de la loi de votre soeur Taubira car je suis opposé au trafic d'enfant à naître.
Ma soeur??? rien n'est moins sûr... de plus certains la donnent au GO et d'autres à la GLFF... alors, alors... Je ne sais pas quelle loi vous faites allusion donc pas d'avis.Mais s'il s'agit de la GPA moi non plus.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite pas le divorce aux jeunes amoureux que je vois.
Moi non plus... pour ma part 53 ans de mariage et pour mes enfants ça va bien merci. Par contre je suis favorable au divorce par consentement mutuel notamment en cas de violences conjugales. Mieux vaut se séparer que de se taper dessus toute une vie...sans même parler des enfants. Mais ça votre grand gourou blanc il s'en fout.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite à aucune femme de vivre l'épreuve traumatisante (pour 86% d'entre elles) de l'avortement. Je souhaite la vie donnée, non la mort donnée.
Moi non plus et c'est pour ça que je suis favorable à la contraception sous toutes ses formes. Et je ne souhaite pas non plus la vie légumière (erreur de la nature) données à certains qui finiront dans des centres abandonnés de tous.
Et quand sincèrement, on ne souhaite pas le malheur des autres, on développe trois types d'actions, celles que vous ne développez pas :
- des actions préventives pour éviter d'être confrontés à l'épreuve
Contraception...
- des actions alternatives, pour éviter d'y être contraints,
Contraception encore, avant et après.... + Education à la sexualité responsable, au respect de soi et de l'autre...
- des actions palliatives pour effacer les séquelles des éprouvés par chois ou par contrainte.
D'où les bonnes pratiques médicales, sociales, ... prévues par la loi.
Quand aux homos, cela fait un demi-millénaire que les papes sont élus sous un plafond dessiné par l'un d'eux : cela n'a choqué personne.
Pas plus que je ne suis choqué par les déviance de nombreux épiscopes... sous réserve qu'ils ne viennent pas se mêler de me (nous) faire la morale.
Et alors pourquoi venez-vous pleurnicher dans le bénitier ?
De mon point de vue, il faudrait faire un symposium de vos neurones avant d'intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 18:53

Philippe B. a écrit:
Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.
Double Kon ne rie de la part d'Adamev :
- de penser à la place des autres.
- de croire que "Tout ce qui ne croit pas en votre dieu ou ne suit pas les préceptes dits catholiques est par nature dépravé (pour faire court)"

C'est à l'opposé du langage de l'Eglise. A l'opposé, veut dire le contraire, le contraire veut dire que ce n'est pas la même chose, pas la même chose veut sire que c'est différent, etc...
Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 18:57

adamev a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.

Je l'avais bien compris comme ça... Tout ce qui ne croit pas en votre dieu ou ne suit pas les préceptes dits catholiques est par nature dépravé (pour faire court)

Non mais Jésus a tout de même dit que celui qui n'est pas avec Lui disperse. Il n'y a tout de même qu'un Dieu, nous ne sommes pas dans l'Hindouisme. A chacun de comprendre ce que cela peut signifier. Pour le reste ce serait sectaire (digne des TMJ) de penser le reste de votre phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 18:59

adamev a écrit:
omajoie a écrit:
...D'une, vous ne connaissez pas ma vie, de deux, Valtortiste a bien fait d'évoquer la belle oeuvre du catholique Jean Vanier. J'ajouterai que de nombreuses personnes atteintes de trisomie, par exemple, vivent heureuses dans des familles de catholiques et d'ailleurs pas que de catholiques.
adamev a écrit:
Et je m'en félicite. La plupart des cas de T21 ne sont pas des handicaps lourds du type de ceux que ma fille connaît. Quant à l'Arche je ne doute pas de la parfaite humanité de JV mais attendons de voir si les rumeurs qui courent (sur ces successeurs) ne sont que des rumeurs????
......
Voilà le type même de la suffisance : vous n'êtes pas franc-maçon pour rien.
Si Jean Vanier a fait quelque chose de bien et même de bien-pensant, reconnaissez-le.
Pourquoi gerber sur lui en parlant des bruits de caniveaux sur ses successeurs ?

Vous éprouviez le même besoin en écartant les "bien-pensants" de sincérité et d'engagements.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 19:06

Philippe B. a écrit:
adamev a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour Adamev, Simon parle du monde qui refuse de croire en Dieu, non pas de ceux qui ne pensent pas comme lui.

Je l'avais bien compris comme ça... Tout ce qui ne croit pas en votre dieu ou ne suit pas les préceptes dits catholiques est par nature dépravé (pour faire court)

Non mais Jésus a tout de même dit que celui qui n'est pas avec Lui disperse. Il n'y a tout de même qu'un Dieu, nous ne sommes pas dans l'Hindouisme. A chacun de comprendre ce que cela peut signifier. Pour le reste ce serait sectaire (digne des TMJ) de penser le reste de votre phrase.

16. Les non-chrétiens

Enfin, pour ceux qui n’ont pas encore reçu l’Évangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au Peuple de Dieu [32] et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rm 9, 4-5), peuple très aimé du point de vue de l’élection, à cause des Pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rm 11, 28-29). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui, professant avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.
Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu’ils ignorent, de ceux-là mêmes Dieu n’est pas loin, puisque c’est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses (cf. Ac 17, 25-28), et puisqu’il veut, comme Sauveur, amener tous les hommes au salut (cf. 1 Tm 2, 4). En effet, ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel [33].

Cette citation de LUMEN GENTIUM est une constitution de l'Eglise catholique.
Elle intéresse ceux qui veulent construire la fraternité universelle et non quelques pédants ignares.

Désolé d'en rajouter une couche, mais pédant ignare complète parfaitement l'expression méprisante et sectaire que vous signalez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 21:00

sonia a écrit:
L'avortement augmente toujours/reste stable malgrès les préventions et la contraception gratuite, ça devrait diminuer!!

On devrait aider les mères célibataires,les jeunes
La société devrait plus se tourner vers Dieu
ça règlerai pas mal de prolème
notamment la confiance en la vie
la famille plus importante
mettre des limites
le non jugement des mères jeunes
l'entraide

Très juste sonia ! Si l'accès généralisé actuel des gens à la contraception n'empêche pas le nombre d'avortements d'augmenter ou/et de rester très haut en Occident, c'est en raison de la fiabilité relative des méthodes classiques de contraception (pilule, préservatif, etc.) mais surtout en raison de la mentalité très pessimiste, malthusienne ou/et hédoniste de nos sociétés qui ne sont pas très ouvertes à l'accueil de la vie naissante. D'ailleurs, ne serait-ce qu'au plan économique, le vide laissé par les millions de vies avortées en Occident nécessite d'être comblé plus ou moins par une main d'oeuvre étrangère importante, avec ce que cela comporte d'inconvénients parfois graves en matière de cohésion sociale.

Concernant les méthodes naturelles de contraception de régulation des naissances, prônées par l'Eglise Catholique : http://www.methodes-naturelles.fr/passer-a-laction/que-dit-leglise-catholique/textes-de-lenseignement-de-leglise ainsi que leur fiabilité / efficacité : http://www.methodes-naturelles.fr/passer-a-laction/fidelite-efficacite


Dernière édition par omajoie le Lun 2 Nov 2015 - 23:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 21:04

Valtortiste91 a écrit:

Voilà le parfait petit-mémo de l'anticlérical de base :
Cela demande de s'y arrêter :
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne suis pas partisan de la loi de votre soeur Taubira car je suis opposé au trafic d'enfant à naître.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite pas le divorce aux jeunes amoureux que je vois.
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne souhaite à aucune femme de vivre l'épreuve traumatisante (pour 86% d'entre elles) de l'avortement. Je souhaite la vie donnée, non la mort donnée.
Et quand sincèrement, on ne souhaite pas le malheur des autres, on développe trois types d'actions, celles que vous ne développez pas :
- des actions préventives pour éviter d'être confrontés à l'épreuve,
- des actions alternatives, pour éviter d'y être contraints,
- des actions palliatives pour effacer les séquelles des éprouvés par chois ou par contrainte.

Quand aux homos, cela fait un demi-millénaire que les papes sont élus sous un plafond dessiné par l'un d'eux : cela n'a choqué personne.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 21:16

adamev a écrit:
Pour mémoire les lois Neuwirth (contraception) et Veil (IVG) ont été votées à la quasi unanimité des majorités parlementaires successives... Quant à ce qu'elles aient été étudiées en loge c'est largement une légende. Et ne me sortez pas le nom du docteur Simon qui fut GM de la GLDF... je le connais (l'ai connu) mieux que vous. Ne vous en déplaise il fut l'honneur de sa profession (et accessoirement de nos loges)

gne Désolé mais je vais encore vous sortir le nom du défunt et grand homme (sic) Pierre Simon, histoire de vous mettre la réalité sous votre nez (comme par hasard le site de la GLDF a effacé les liens de ses itw, mais les caches google sont parfois utiles...). Pour qui douterait encore vers quelle folie antichristique la fausse sagesse maçonnique incline à conduire l'humanité...

De la folie scientiste, techniciste, matérialiste, prométhéenne et totalitaire :

Citation :
« Ce combat n’est pas seulement technique, mais philosophique. La vie comme matériau, tel est le principe de la lutte. La révision du concept de vie par la contraception transformera la société dans son intégralité [...]. Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir » (p. 13).

« La médecine doit façonner tous les jours un peu plus le visage et le destin des sociétés modernes. Cette intervention des médecins est rendue toujours plus nécessaire [...], les médecins, comme les autres scientifiques, doivent participer très concrètement au pouvoir » (p. 15).

« La bataille de la contraception fut beaucoup plus longue et pénible que la lutte pour l’avortement. Une fois la contraception entrée dans les mœurs et reconnue par la loi Neuwirth, l’avortement fut examiné en son temps. L’avenir nous donna raison. Pour inverser une formule célèbre : nous avions gagné la guerre, il ne nous restait plus qu’à livrer une bataille » (p. 98).

(De la vie avant toute chose, Mazarine, 1979)

Citation :
"Heureuse philosophie que celle de notre début de siècle dans laquelle enfin l’individu peut joindre à son système de réflexion - lorsque l’on vient de lui décrire la fin du déterminisme ce que tous les scientifiques d’aujourd’hui s’accordent à trouver - un avenir qui est justement celui de cette morale évolutive, ... basée effectivement sur l’étude des sciences, parce que les sciences libèrent l’homme, le détachent de ses certitudes ancestrales qui étaient branchées sur la peur et sur la nécessité de la protection. Désormais cette philosophie de l’affranchissement de l’individu est donnée au citoyen craintif d’aujourd’hui qui ne sait à quelle philosophie se raccorder, la possibilité, ... de se trouver lui-même d’abord par la méthode initiatique, et ensuite de s’inscrire dans le cycle des découvertes scientifiques qui retracent et redessinent notre humanité. Eh bien voilà de quoi réjouir nos contemporains et je pense que la Grande Loge de France s’attache bien à cet exercice."

De l'influence de la FM sur les lois sociétales :

Citation :
"Si vous retrouvez le texte de la Loi Neuwirth, où vous retrouverez des textes qui ont été plus libérateurs après comme celui de la Loi Veil lorsque nous avons eu à traiter de l’avortement, car ce fut aussi notre travail, vous trouverez que les attendus sont : physiologie, gynécologie libératoire dans la mesure où nous avons redéfini la gynécologie comme étant le refus de l’état donné et pour construire en même temps une physiologie avec un accompagnement mental. La femme, l’individu, reprenait conscience qu’il est le seul Maître de sa destinée en matière de vie et qu’il lui appartient de décider de donner ou de refuser la vie. C’est un choix qui implique une réflexion philosophique basée aussi sur la connaissance de la physiologie."

"J’ai été personnellement au Cabinet de Michel Poniatowski qui était ministre de la Santé, à la Mort de Pompidou, où l’on préparait déjà la Loi qui devait devenir la Loi Veil. Giscard d’Estaing a effectivement pris à son compte cette loi, qui a été un des arguments majeurs de sa candidature.

La loi sur l’avortement a été le point de départ d’autres dispositions de redéfinition du concept de vie. Cela nous a permis dans la suite de notre programme de passer à la procréation médicalement assistée ; il a fallu modifier un certain nombre de textes.

Enfin avec notre ami le Sénateur Caillavet, mon Frère bien aimé, nous avons fait et créé l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Cela impliquait que l’homme, depuis la naissance, depuis la conception jusqu’à la mort avait une participation dans laquelle son point de vue importait et prévalait sur celui des religions.

Telle était notre action.

Je dois dire que le travail n’est pas tout à fait terminé puisqu’en matière de droit de mourir dans la dignité, le dernier texte que nous avons vu, qui a été soutenu par Monsieur Léonetti, n’est pas allé tout à fait au bout de sa réflexion puisqu’au dernier moment finalement Dieu nous a repris le concept de vie."


"Vous me demandiez ce qu’on a fait depuis la contraception : d’abord il faut bien rappeler que le fait contraceptif est né d’une idée philosophique qui est celle de la libre disposition de l’individu face à son destin, le franc-maçon ne subit pas le destin, le franc-maçon façonne le destin, c’est une première chose.
Et à la Grande Loge de France où il existe une liberté conceptuelle, nous pouvons aller plus loin ; c’est ce qui fait que dans la plupart des problèmes que nous envisageons ce sont les Frères de la Grande Loge de France qui ont été à l’origine des transformations législatives."

SOURCES :

Spoiler:
 


Dernière édition par omajoie le Lun 2 Nov 2015 - 22:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Lun 2 Nov 2015 - 21:46

omajoie a écrit:
adamev a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Contrairement à vous et à vos confrères, je ne suis pas partisan de la loi de votre soeur Taubira car je suis opposé au trafic d'enfant à naître.

Ma soeur??? rien n'est moins sûr... de plus certains la donnent au GO et d'autres à la GLFF... alors, alors... Je ne sais pas quelle loi vous faites allusion donc pas d'avis.Mais s'il s'agit de la GPA moi non plus.

"La Garde des sceaux, Christiane Taubira, appartient à la Grande Loge féminine de France (GLFF)" . Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/influences-franc-maconnerie-decisions-francois-hollande-sophie-coignard-707241.html

Intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Ven 6 Nov 2015 - 17:30

Voila une proposition de miss toubira ici
Chouette.
Tu peux tuer dit le Seigneur ...
Revenir en haut Aller en bas
Scanarog



Masculin Messages : 56
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"   Ven 6 Nov 2015 - 20:27

Vous me donnez envie de changer mon pseudo. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
"Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» "Vivre sans Dieu, on verra bien ensuite"
» VIVRE SANS DIEU
» Vivre sans stress
» Bienvenu sur Vivre sans alcool
» Comment vivre sans amour??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: