DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 16 Oct 2015, 12:24

L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur



Voici l'éditorial de Monseigneur de Germay, évêque d'Ajaccio, paru dans la revue Eglise de Corse :

IVG : victoire de l’individualisme ?

 

« IVG : mon corps, mon choix, mon droit ». Face au slogan de la dernière campagne en faveur de l’avortement, on en viendrait presque à se dire : « à quoi bon s’insurger ? » La Conférence des Evêques de France l’a fait cependant dans un communiqué qui, avec mesure et clarté, dénonce une vision purement individualiste de la personne.
Mais peut-être faut-il aller plus loin en se demandant : comment a-t-on pu en arriver là ? Comment l’individualisme a-t-il pu imprégner à ce point les mentalités – y compris celles de nos dirigeants – jusqu’à devenir aveugle et destructe
ur ? Si la liberté individuelle devient toute-puissante et revendique de n’avoir pas à tenir compte des autres pour décider, comment s’étonner du délitement de la vie sociale ? Si mon choix devient un droit uniquement parce que c’est mon choix, alors la notion même de droit disparait. Le droit, en effet, n’existe que pour régir la vie en société, il est là pour préserver les rapports sociaux de la violence et de l’arbitraire. Vouloir créer un droit à partir de l’unique « je » n’est-il pas un déni de vie sociale ?
Un tel individualisme obscurcit peu à peu la conscience d’être responsable de l’autre
Un tel individualisme obscurcit peu à peu la conscience d’être responsable de l’autre. L’autre en effet disparait sous la toute-puissance de mon désir érigé en absolu. L’enfant à naitre disparait, le père disparait, les frères et sœurs disparaissent, on ne les voit plus, seul demeure « mon choix ».
Et si nous nous efforcions de sortir de cette logique mortifère, de penser autrement notre rapport au corps, notre vision de la liberté, notre conception du droit ? Notre corps n’est-il pas porteur d’un appel à entrer en relation avec l’autre ? L’autre n’est-il pas porteur d’un appel à me libérer de mon égoïsme et à me soucier de ses besoins ? Mes droits ne doivent-ils pas s’insérer dans une fraternité et s’ajuster aux droits de l’autre ?
Le temps est venu de sortir par le haut des combats idéologiques
L’individualisme est séduisant, et nous nous y laissons facilement prendre, mais si nous voulions bien nous entraider à sortir de ce carcan, alors nous pourrions découvrir que la prise en compte des besoins des autres, tout spécialement les plus fragiles, n’est pas un devoir qui vient limiter nos droits, elle répond au contraire à l’un de nos désirs profonds, celui de protéger la vie et de prendre soin des autres. Nous sommes fondamentalement des êtres de relation et notre épanouissement est lié à notre capacité à nous sentir solidaires de notre prochain. L’amour du prochain ne résume-t-il pas toute la loi ?
« Protéger : ton besoin, mon désir, notre responsabilité ». Comme un antidote de l’individualisme, ce slogan-là pourrait tracer le chemin d’une société plus juste et plus fraternelle, c’est-à-dire plus humaine. Il ne concerne pas uniquement les femmes enceintes, il interpelle tous ceux qui pressentent que le temps est venu de sortir par le haut des combats idéologiques et de servir notre désir commun de vivre ensemble et d’être unis.
+ Olivier de Germay Evêque d’Ajaccio

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 16 Oct 2015, 12:34

« Protéger : ton besoin, mon désir, notre responsabilité ». thumleft
on ne peut qu’applaudir et adhérer à cet antidote.

maintenant il faudrait comprendre pourquoi il y a individualisme;c'est un phénomène déplorable de notre société. Thumright


Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 16 Oct 2015, 12:51

"Il faut qu'il grandisse et que moi je diminue." (Jean 3, 30)

salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 16 Oct 2015, 12:53

« Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d'être votées par les députés » confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon.

5 MAI 2015

Le médecin français Maurice Caillet a fait partie de la maçonnerie pendant 15 ans, arrivant au 18° degré de a dirigé une loge du Grand Orient de France. Par ses relations maçonniques, il a détenu des fonctions importantes dans l’administration sanitaire française et a été membre actif du Parti Socialiste, participant à l’élaboration des lois pour ce qu’on appelle à présent „l’implémentation d’une culture de la mort”.

Aussi bien sur son blog, que dans son livre „J’ai été franc-maçon”, publié en 2008, Maurice Caillet fait des révélations sur les mécanismes par lesquels la maçonnerie, infiltrée dans les positions clé de l’État, établit les lois.

Juin 2008


Le très intéressant reportage sur la Franc-maçonnerie, que l’on a pu voir à la télé dernièrement, nous a permis d’apprendre, sans étonnement finalement, que la Franc-maçonnerie est à l’origine de la libéralisation de l’avortement ainsi que l’abolition de la peine de mort.

Il n’est pas question ici de discuter du bien fondé de ces deux décisions, mais il est toujours intéressant d’entendre comment le Grand Orient, dans la bouche d’Alain Bauer, ancien Grand maître du Grand Orient, explique l’affaire : «  Dans l’hémicycle, beaucoup députés étaient contre, mais beaucoup aussi étaient francs-maçons. Aussi quand la consigne de vote a été donnée par le Grand Orient de voter pour ces deux lois, tous les députés francs-maçons ont voté comme un seul homme pour la libéralisation de l’avortement et de l’abolition de la peine de mort... »      

Juillet 2007



À voir :






CQFD
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 16 Oct 2015, 18:49

Un tel individualisme obscurcit peu à peu la conscience d’être responsable de l’autre. L’autre en effet disparait sous la toute-puissance de mon désir érigé en absolu. L’enfant à naitre disparait, le père disparait, les frères et sœurs disparaissent, on ne les voit plus, seul demeure « mon choix ».

car hélas la solitude est grandissante laissant la femme seule devant ce choix.
ce phénomène de solitude est beaucoup plus grave que l'on ne pense et on ne peut le limiter à des histoires politiciennes quelque soit le bord.

la solitude appelle la souffrance et des gestes de désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 10:07

Lorsqu'un représentant de la race canine fait la leçon au genre humain.

Après avoir trouvé ce nouveau né portant encore son cordon, le chien l'a emporté vers la maison la plus proche ou il aurait aboyé pour signaler sa présence.
L'enfant a pu être sauvé.



cheers

http://www.directmatin.fr/emotion/2015-11-01/un-chien-sauve-un-bebe-abandonne-714864
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 11:35

Arnaud Dumouch a écrit:
L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur



Voici l'éditorial de Monseigneur de Germay, évêque d'Ajaccio, paru dans la revue Eglise de Corse :

IVG : victoire de l’individualisme ?

 

« IVG : mon corps, mon choix, mon droit ». Face au slogan de la dernière campagne en faveur de l’avortement, on en viendrait presque à se dire : « à quoi bon s’insurger ? » La Conférence des Evêques de France l’a fait cependant dans un communiqué qui, avec mesure et clarté, dénonce une vision purement individualiste de la personne.
Mais peut-être faut-il aller plus loin en se demandant : comment a-t-on pu en arriver là ? Comment l’individualisme a-t-il pu imprégner à ce point les mentalités – y compris celles de nos dirigeants – jusqu’à devenir aveugle et destructe
ur ? Si la liberté individuelle devient toute-puissante et revendique de n’avoir pas à tenir compte des autres pour décider, comment s’étonner du délitement de la vie sociale ? Si mon choix devient un droit uniquement parce que c’est mon choix, alors la notion même de droit disparait. Le droit, en effet, n’existe que pour régir la vie en société, il est là pour préserver les rapports sociaux de la violence et de l’arbitraire. Vouloir créer un droit à partir de l’unique « je » n’est-il pas un déni de vie sociale ?
Un tel individualisme obscurcit peu à peu la conscience d’être responsable de l’autre
Un tel individualisme obscurcit peu à peu la conscience d’être responsable de l’autre. L’autre en effet disparait sous la toute-puissance de mon désir érigé en absolu. L’enfant à naitre disparait, le père disparait, les frères et sœurs disparaissent, on ne les voit plus, seul demeure « mon choix ».
Et si nous nous efforcions de sortir de cette logique mortifère, de penser autrement notre rapport au corps, notre vision de la liberté, notre conception du droit ? Notre corps n’est-il pas porteur d’un appel à entrer en relation avec l’autre ? L’autre n’est-il pas porteur d’un appel à me libérer de mon égoïsme et à me soucier de ses besoins ? Mes droits ne doivent-ils pas s’insérer dans une fraternité et s’ajuster aux droits de l’autre ?
Le temps est venu de sortir par le haut des combats idéologiques
L’individualisme est séduisant, et nous nous y laissons facilement prendre, mais si nous voulions bien nous entraider à sortir de ce carcan, alors nous pourrions découvrir que la prise en compte des besoins des autres, tout spécialement les plus fragiles, n’est pas un devoir qui vient limiter nos droits, elle répond au contraire à l’un de nos désirs profonds, celui de protéger la vie et de prendre soin des autres. Nous sommes fondamentalement des êtres de relation et notre épanouissement est lié à notre capacité à nous sentir solidaires de notre prochain. L’amour du prochain ne résume-t-il pas toute la loi ?
« Protéger : ton besoin, mon désir, notre responsabilité ». Comme un antidote de l’individualisme, ce slogan-là pourrait tracer le chemin d’une société plus juste et plus fraternelle, c’est-à-dire plus humaine. Il ne concerne pas uniquement les femmes enceintes, il interpelle tous ceux qui pressentent que le temps est venu de sortir par le haut des combats idéologiques et de servir notre désir commun de vivre ensemble et d’être unis.
+ Olivier de Germay Evêque d’Ajaccio

Arnaud,
Vous avez l'air surpris pourquoi donc ?
Si je me rappelle bien des faits c'est Simone weil qui a fait passer cette lois, une juive en plus que je respecte énormément vu tout ce qu'elle a vécu dans sa vie la pauvre.
En 2015 être un homme ne signifie plus rien et tout cela nous le devons aux féministes de bat étages et ça va continuer vous pouvez me croire sur parole.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 12:49

Ray a écrit:
Lorsqu'un représentant de la race canine fait la leçon au genre humain.

Après avoir trouvé ce nouveau né portant encore son cordon, le chien l'a emporté vers la maison la plus proche ou il aurait aboyé pour signaler sa présence.
L'enfant a pu être sauvé.

Spoiler:
 

cheers

http://www.directmatin.fr/emotion/2015-11-01/un-chien-sauve-un-bebe-abandonne-714864

Very Happy

Pendant ce temps, on honore des homicides:

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/196045/morgentaler-recevra-l-ordre-du-canada

Citation :
Il a déclaré avoir pratiqué 100 000 avortements au cours de sa carrière et avoir formé au moins 100 médecins.

Shocked

Maintenant qu'il est dans l'autre monde, il va réaliser l'ampleur de ses actes. batman
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 13:18

Ce que je ne comprends pas moi c'est qu'en France on avait fait passer cette loi dans les années 68-70 parce que soit disant l'enfant devait être désiré et tout le toutime et de nos jours au 21ème siècle les avortements non pas baissé malgré tous les moyens contraceptif.
Je sais ce n'est pas très chrétien se que je dis mais je me pose la question tout simplement en être humain.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 18:50

dans les années avant la légalisation de l'avortement, il existait déjà et était réalisé dans des conditions dramatiques avec un taux de mortalité élevé chez les femmes.
le but de la loi etait simplement cela.

la libéralisation de la sexualité qui a commencé dans les années 60 aux USA et qui est arrivée ensuite en europe(comme toutes les conneries qui nous viennent des USA) a débouché sur une flambée de l'avortement surtout que les contraceptions n'étaient efficaces et aussi combattues par l'église.

actuellement on devrait en effet assister à une baisse de l'avortement mais ce n'est pas le cas et c'est simple:
- la libéralisation de la sexualité à tout va est toujours présente.
-la notion de famille n'existe plus dans une majorité des cas.
-l"église combat toujours la contraception chimique qui est la seule efficace à plus de 99%.

faire baisser les avortement en reconstruisant la famille et en encadrant les adolescents sur la sexualité qui n'est plus un tabou.
mais il faudra du temps beaucoup de temps.
de plus avec les progrès de la chimie, les moyens de pilules du lendemain sont de plus en plus efficace. cela décharge la responsabilité de la société.
problème de société doit être traité par la société.
Revenir en haut Aller en bas
Scanarog



Masculin Messages : 56
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 21:09

Merci Jean Luc.
Donc ouais, je vous comprends pas. Okay, l'avortement c'est pas ce qu'il y a de plus heureux dans une vie. Mais c'est un droit qu'on ne peut pas vraiment refuser aux femmes ; en cas de viol bien sûr, mais aussi si la femme ne peut accoucher sans risque pour la santé du bébé ou de la sienne, si elle n'a pas les moyens de l'élever ou tout simplement si elle ne se sent pas prête.
Vous ne pouvez pas refuser aux femmes ce droit, surtout quand elles l'ont déjà pris. Vous ne devez pas. Et effectivement, comme l'a souligné JL, ça n'empêchera pas les gens d'avorter.
La drogue c'est illégal, mais certains en consomment. Inutile d’il-légaliser le tabac, les gens en prendront quand même ! C'est pareil pour l'IVG, sauf que la loi permet un meilleur encadrement des patientes, et leur évite des accidents graves.

Simon a écrit:
Ray a écrit:
Lorsqu'un représentant de la race canine fait la leçon au genre humain.

Après avoir trouvé ce nouveau né portant encore son cordon, le chien l'a emporté vers la maison la plus proche ou il aurait aboyé pour signaler sa présence.
L'enfant a pu être sauvé.
Spoiler:
 
cheers
http://www.directmatin.fr/emotion/2015-11-01/un-chien-sauve-un-bebe-abandonne-714864
Very Happy

Pendant ce temps, on honore des homicides:

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/196045/morgentaler-recevra-l-ordre-du-canada
Citation :
Il a déclaré avoir pratiqué 100 000 avortements au cours de sa carrière et avoir formé au moins 100 médecins.
Shocked
LOOOOOOL.
Vous savez, c'est précisément la situation du chien qui pourrait s'éviter avec l'avortement. Parce que même si une femme n'avorte pas, si elle ne veut pas de son gamin, elle peut l'abandonner.*
Ouais, c'est triste.

(Par contre ouais, décerner une médaille pour un type qu'a fait avorter plein de gens... Ouais, c'est inutile.)

Et je clos ce paragraphe sur une phrase de Thor, le dieu nordique.
Thor a écrit:

En 2015 être un homme ne signifie plus rien et tout cela nous le devons aux féministes de bat étages et ça va continuer vous pouvez me croire sur parole.
Gné ?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1401
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 21:31

quand j'avais 18 ans je suis tomber enceinte,je l'ai garder à cette époque je croyais pas en Dieu et si je l'ai garder c'est parce que je voyais que ça rendait heureux ma mère et ma famille et aussi parce que je me suis rendue compte miraculeusement que cela pouvait être un meurtre.
Cela ne m'a pas empéché de faire des études et de réussir des concours je travail dans le paramédical,3ans d'études certes pas 10(comme quoi il existe dans le milieu paramed des gens qui croient en Dieu )
Sans mon petit jamais je n'aurais cru en Dieu c'est les concours de circonstances ,qui m'ont fait donner ma vie à Dieu et tout ça j'insiste bien sans mon petit j'aurais été dans le trou

Peu importe la vie m'a donné un cadeau: mon petit et Dieu s'est arranger à survenir à nos besoins,dailleurs tout s'est arranger,j'ai rencontrée Dieu en plus valeur inestimable je dois TOUT à cette enfant que j'aime plus que l'univers,ma vie est trop belle j'imagine pas ma vie si j'aurais avorter et là après des moments durs tout va très très bien,j'ai rencontrée Son amour et même si il m'est arriver de moins prier etc vite fait j'ai vue que j'ai fais fausses routes et tout va pour le mieu



Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 21:35

sonia a écrit:
quand j'avais 18 ans je suis tomber enceinte,je l'ai garder à cette époque je croyais pas en Dieu et si je l'ai garder c'est parce que je voyais que ça rendait heureux ma mère et ma famille  et aussi parce que je me suis rendue compte miraculeusement que cela pouvait être un meurtre.
Cela ne m'a pas empéché de faire des études et de réussir des concours je travail dans le paramédical,3ans d'études certes pas 10(comme quoi il existe dans le milieu paramed des gens qui croient en Dieu )
Sans mon petit jamais je n'aurais cru en Dieu c'est les concours de circonstances ,qui m'ont fait donner ma vie à Dieu et tout ça j'insiste bien sans mon petit j'aurais été dans le trou

Peu importe la vie m'a donné un cadeau: mon petit et Dieu s'est arranger à survenir à nos besoins,dailleurs tout s'est arranger,j'ai rencontrée Dieu en plus valeur inestimable je dois TOUT à cette enfant que j'aime plus que l'univers,ma vie est trop belle j'imagine pas ma vie si j'aurais avorter et là après des moments durs tout va très très bien,j'ai rencontrée Son amour et même si il m'est arriver de moins prier etc vite fait j'ai vue que j'ai fais fausses routes et tout va pour le mieu


Sonia.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mar 03 Nov 2015, 22:21

sonia a écrit:
quand j'avais 18 ans je suis tomber enceinte,je l'ai garder à cette époque je croyais pas en Dieu et si je l'ai garder c'est parce que je voyais que ça rendait heureux ma mère et ma famille  et aussi parce que je me suis rendue compte miraculeusement que cela pouvait être un meurtre.
Cela ne m'a pas empéché de faire des études et de réussir des concours je travail dans le paramédical,3ans d'études certes pas 10(comme quoi il existe dans le milieu paramed des gens qui croient en Dieu )
Sans mon petit jamais je n'aurais cru en Dieu c'est les concours de circonstances ,qui m'ont fait donner ma vie à Dieu et tout ça j'insiste bien sans mon petit j'aurais été dans le trou

Peu importe la vie m'a donné un cadeau: mon petit et Dieu s'est arranger à survenir à nos besoins,dailleurs tout s'est arranger,j'ai rencontrée Dieu en plus valeur inestimable je dois TOUT à cette enfant que j'aime plus que l'univers,ma vie est trop belle j'imagine pas ma vie si j'aurais avorter et là après des moments durs tout va très très bien,j'ai rencontrée Son amour et même si il m'est arriver de moins prier etc vite fait j'ai vue que j'ai fais fausses routes et tout va pour le mieu




thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mer 04 Nov 2015, 04:15

@ sonia,
Tout mon respect très touché par votre témoignage, Dieu vous bénisse.
Thor a écrit:
En 2015 être un homme ne signifie plus rien et tout cela nous le devons aux féministes de bat étages et ça va continuer vous pouvez me croire sur parole.
Je pense à tout les méthodes contraceptives, je ne comprendrais jamais pourquoi il y a tant d'avortement en 2O15.
Petite infos sur ma vie, mon connarx de père c'est marié trois fois, il a fait avorter ma mère et sa première maitresse. Voilà pourquoi je râle souvent sur le féministe de bas étage.pale
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mer 04 Nov 2015, 09:56

Thor a écrit:

Petite infos sur ma vie, mon connarx de père c'est marié trois fois, il a fait avorter ma mère et sa première maitresse. Voilà pourquoi je râle souvent sur le féministe de bas étage.pale

la preuve là, dans ce que tu dis, c'est que ce n'est pas le "féminisme" qui est en cause mais l'égoïsme masculin.
On n'en parle pas assez de la pression des hommes sur les femmes et que ce sont eux parfois qui ne veulent pas du bébé.
Et la femme qui accepte d'avorter, parce qu'elle aime son bonhomme, qu'il lui fait du chantage, genre "si tu le gardes, je te quitte..."


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mer 04 Nov 2015, 12:51

Mais les féministes font la promotion de l'avortement au nom de leurs droits... tout en niant ceux de l'enfant. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mer 04 Nov 2015, 13:28

Simon a écrit:
Mais les féministes font la promotion de l'avortement au nom de leurs droits... tout en niant ceux de l'enfant. Sad

il y a toujours un drame quand une femme demande l'avortement et c'est ce drame qu'il faut voir. Evidemment et ça a toujours existé, il y a des "marie-couche-toi-là", mais le plus gros problème d'après moi, c'est le manque de moyens pour soutenir la femme quand elle ne peut plus (ou ne veut plus) d'enfant.

Il y a des "accidents", même avec la contraception.

Et le couple qui ne veut plus d'enfant, c'est souvent par manque de place dans l'appartement.

Quant aux hommes qui ne veulent pas d'enfant, j'en connais pas mal Crying or Very sad


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Scanarog



Masculin Messages : 56
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Mer 04 Nov 2015, 14:06

sonia a écrit:
quand j'avais 18 ans je suis tomber enceinte,je l'ai garder à cette époque je croyais pas en Dieu et si je l'ai garder c'est parce que je voyais que ça rendait heureux ma mère et ma famille  et aussi parce que je me suis rendue compte miraculeusement que cela pouvait être un meurtre.
Cela ne m'a pas empéché de faire des études et de réussir des concours je travail dans le paramédical,3ans d'études certes pas 10(comme quoi il existe dans le milieu paramed des gens qui croient en Dieu )
Sans mon petit jamais je n'aurais cru en Dieu c'est les concours de circonstances ,qui m'ont fait donner ma vie à Dieu et tout ça j'insiste bien sans mon petit j'aurais été dans le trou

Peu importe la vie m'a donné un cadeau: mon petit et Dieu s'est arranger à survenir à nos besoins,dailleurs tout s'est arranger,j'ai rencontrée Dieu en plus valeur inestimable je dois TOUT à cette enfant que j'aime plus que l'univers,ma vie est trop belle j'imagine pas ma vie si j'aurais avorter et là après des moments durs tout va très très bien,j'ai rencontrée Son amour et même si il m'est arriver de moins prier etc vite fait j'ai vue que j'ai fais fausses routes et tout va pour le mieux
Toutes les histoires de ce genre ne sont pas mauvaises, celle là est excellente ! Very Happy
(J'ai jamais dit de tuer tous les bébés, cette histoire est mignonne et c'est cool, mais on peut pas tous avoir de la chance et une jolie histoire. Ca existe, y a même des oeuvres de fiction qui en contiennent des similaires, mais c'est pas une loi immuable.)

Simon a écrit:
Mais les féministes font la promotion de l'avortement au nom de leurs droits... tout en niant ceux de l'enfant. Sad
Et on te répondra qu'à cet âge là, c'est à peu près aussi vivant qu'un morceau de steak haché. Very Happy


Espérance a écrit:
il y a toujours un drame quand une femme demande l'avortement et c'est ce drame qu'il faut voir. Evidemment et ça a toujours existé, il y a des "marie-couche-toi-là", mais le plus gros problème d'après moi, c'est le manque de moyens pour soutenir la femme quand elle ne peut plus (ou ne veut plus) d'enfant.
Il y a des "accidents", même avec la contraception.
Et le couple qui ne veut plus d'enfant, c'est souvent par manque de place dans l'appartement.
Quant aux hommes qui ne veulent pas d'enfant, j'en connais pas mal Crying or Very sad

Merci. Ah, j'avais lu ça aussi :
Espérance a écrit:
Thor a écrit:

Petite infos sur ma vie, mon connarx de père c'est marié trois fois, il a fait avorter ma mère et sa première maitresse. Voilà pourquoi je râle souvent sur le féministe de bas étage.pale

la preuve là, dans ce que tu dis, c'est que ce n'est pas le "féminisme" qui est en cause mais l'égoïsme masculin.
On n'en parle pas assez de la pression des hommes sur les femmes et que ce sont eux parfois qui ne veulent pas du bébé.
Et la femme qui accepte d'avorter, parce qu'elle aime son bonhomme, qu'il lui fait du chantage, genre "si tu le gardes, je te quitte..."
Espérance, tu me devances.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1401
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Jeu 05 Nov 2015, 19:45

faut faire confiance aux évènements qui arrive dans la vie,c'est pour ça que je pense qu'une société plus centrée sur Dieu règlerai beaucoup...

Non on a pas le droit de tuer quelqu'un sous le pretexte que dans notre imaginaire il sera triste etc on est lui?on connait son futur?peut etre qu'il sera triste mais il désire toujours vivre?les enfants adoptés ou de mère ado font ils tous la queue pour mourir?non car ils préfèrent vivre comment ose t'on décider de la vie ou de la mort chez quelqu'un sous pretexte qu' on s 'imagine que lui sera triste donc qu'il va préférer mourir que vivre dans le futur,comment ose t'on? non non rien ne justifie un meurtre


Dernière édition par sonia le Jeu 05 Nov 2015, 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1401
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Jeu 05 Nov 2015, 19:47

encore plus pour des raisons matériel ou que la mère ne se sentent pas capable non,dailleurs il y a des choses qu'on se croit pas capable d'affronter mais après l'amour qu'on reçoit nous donne la force de tout.

"Rien n'est impossible si on tiens les mains de Dieu,aucun malheur"
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1401
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Jeu 05 Nov 2015, 19:48

Faisons confiance en Dieu,en la vie,en l'amour fasse aux évènements de la vie,car ils sont là pour une raison
Revenir en haut Aller en bas
Scanarog



Masculin Messages : 56
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 06 Nov 2015, 21:25

Oui, ptet.
Mais je refuse de croire que mon futur et mon destin sont écrits dans un ptit livre fermé. Je le refuse car c'est là que j'établis mes convictions, et que je ne veux pas voir mon monde s'écrouler.
Et puis, enfin, sous forme d'embryon de 5mm, je suis pas sûr qu'il y ait une âme dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Ven 06 Nov 2015, 22:31

L'Église le dit, donc c'est vrai. :pape:
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1401
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Sam 07 Nov 2015, 01:34

sonia a écrit:
faut faire confiance aux évènements qui arrive dans la vie,c'est pour ça que je pense qu'une société plus centrée sur Dieu règlerai beaucoup...

Non on a pas le droit de tuer quelqu'un sous le pretexte que dans notre imaginaire il sera triste etc on est lui?on connait son futur?peut etre qu'il sera triste mais il désire toujours vivre?les enfants adoptés ou de mère ado font ils tous la queue pour mourir?non car ils préfèrent vivre comment ose t'on décider de la vie ou de la mort chez quelqu'un sous pretexte qu' on s 'imagine que lui sera triste donc qu'il va préférer mourir que vivre dans le futur,comment ose t'on? non non rien ne justifie un meurtre

Scanarog tu as toujours pas répondu à ce message ,à ces questionnements que j'ai posé
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay   Sam 07 Nov 2015, 02:43

Espérance a écrit:
Thor a écrit:

Petite infos sur ma vie, mon connarx de père c'est marié trois fois, il a fait avorter ma mère et sa première maitresse. Voilà pourquoi je râle souvent sur le féministe de bas étage.pale

la preuve là, dans ce que tu dis, c'est que ce n'est pas le "féminisme" qui est en cause mais l'égoïsme masculin.
On n'en parle pas assez de la pression des hommes sur les femmes et teque ce sont eux parfois qui ne veulent pas du bébé.
Et la femme qui accepte d'avorter, parce qu'elle aime son bonhomme, qu'il lui fait du chantage, genre "si tu le gardes, je te quitte..."


Oui je comprends mais il y a aussi l'inverse que l'on peut envisager "soit père et tait toi tu peux l'envisagé oui ou non?
Tu sais que je ne ment pas.
Voici donc la preuve


Voila ce que j'apelle le feministe de bas étages atroces. deux famille de fichu.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'IVG ou le triomphe d'un individualisme aveugle et destructeur, par Mgr de Germay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie consacrée :un antidote a l'individualisme....
» L'Arc de Triomphe......
» Le 2.12.2010 à l'Arc-de-Triomphe
» Fatima: au seuil du Triomphe ?
» Redéfinition de l'individualisme et du collectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: