DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 un prêtre homosexuel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 19:57

A deux jours de l’ouverture à Rome du synode de l’Eglise catholique sur la famille, un prêtre polonais donne à la question de l’homosexualité toute sa visibilité, alors qu’elle semblait avoir tendance à passer au second plan des débats. Le père Krysztof Olaf Charamsa, 43 ans, membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi (l’ex-Saint-Office, organisme romain chargé de veiller à la cohérence de la doctrine), a révélé être homosexuel et avoir un compagnon, samedi 3 octobre, afin que, sans « attendre encore cinquante ans », « l’Eglise ouvre les yeux face aux gays croyants et comprenne que la solution qu’elle propose, à savoir l’abstinence totale et une vie sans amour, n’est pas humaine ». Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 373
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 20:11

Cette déclaration doit être considérée avec du recul. Il est évident que la société actuelle connaît des changements profonds qui ne peuvent être ignorés, mais qui ne sont pas tenus d'être approuvés. Cela posé, il faut remettre dans son contexte une déclaration dans l'état actuel de notre monde. Le prêtre porte des revendications qui révèlent de manière toujours plus éclatante la posture partagée par un grand nombre de personnes aujourd'hui, à savoir que l'évolution de la société est irréversible, qu'elle exprime un progrès qu'aucune force ne peut contrarier sans être suspectée de conservatisme, de réaction, ou, soyons fous !, de fascisme.

Avant tout emportement passionné, il faudra, je le pense, attendre un peu de temps pour voir quelle résonance médiatique sur le long terme aura eu cette déclaration, et si elle n'est pas tout simplement, ce que je pense aujourd'hui, une tentative de faire plier l'Eglise devant des desiderata particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 20:22

La question que je me pose c'est comment l'église Catholique va réussir à traiter ce sujet épineux ?
On peut constater que plus la monde sombre dans la décadence et plus l'homosexualité est à la fois présente et imposée comme un véritable progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 20:31

dims a écrit:
une vie sans amour
Est-il réellement au service de Dieu pour affirmer ceci ???

dims a écrit:
La question que je me pose c'est comment l'église Catholique va réussir à traiter ce sujet épineux ?
On peut constater que plus la monde sombre dans la décadence et plus l'homosexualité est à la fois présente et imposée comme un véritable progrès.
L'Histoire nous enseigne que les sociétés qui en ont fait la promotion se sont effondrées. (Comment pourrait-il en être autrement ?)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 20:47

Bien que le célibat me semble une évidence pour la quête spirituelle, l'hétérosexualité reste néanmoins le moyen naturel de procréer.

L'homosexualité ne peut donner la vie et l'homosexualité est orientée uniquement sur le plaisir. Voilà pourquoi elle est considérée comme une décadence. De la même manière que la fornication chez les hétéros est signe de décadence pour l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1807
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 21:37


J'emprunte à Jean-Yves Leloup les définitions de l'amour qui est appelé à se transformer durant la vie humaine :

Pornéïa. Il s’agit de l’amour du bébé pour sa mère. C’est-à-dire qu’il la mange ! Ce qu’il aime c’est son lait, sa chaleur, l’objet maternant. Il est magnifique pour un enfant d’aimer de cette façon-là. Il faut voir comme il peut être goulu ! Mais c’est dommage lorsqu’il s’agit d’un homme de cinquante ans… Lorsqu’on sent que c’est un gros baigneur qui vous mange. Nous avons là un amour qui n’a pas évolué. Il existe encore de gros bébés à quarante, cinquante, soixante ans, qui n’ont pas fini de téter, qui n’ont pas fini de manger, qui n’ont pas fini de consommer le monde, de consommer les autres, de consommer le corps !


Eros est l’amour de l’inférieur vers le supérieur, l’amour de la beauté. On le trouve chez Platon: « L’amour des beaux corps qui éveille l’amour des belles âmes. » Mais seulement s’il y a de l’Eros ! Car si l’amour des corps n’éveille pas l’amour des âmes, nous sommes encore dans la Pornéïa, dans la consommation.


Philia : C’est l’amour des ego, où chacun est le soutien de l’autre, aide l’autre à aller vers le meilleur de lui-même, révèle à l’autre le meilleur de lui-même.

Dans le vocabulaire grec, Agapè est un mot nouveau. Ce fut le christianisme qui amena la naissance de ce mot. Il naît un nouveau mot quand naît une nouvelle expérience. Ce fut l’expérience de l’amour gratuit, de l’amour pour rien !
Quand j’aime mon ami, j’attends au moins de lui qu’il m’écoute, qu’il me rende ce que je lui donne. Mais l’Agapè, lui, est un amour purement gratuit ! C’est surnaturel… Cet amour-là n’est pas de ce monde. Pour un psychanalyste, l’Agapè n’existe pas ! Pour lui, au plus haut niveau, n’existe que l’échange, et encore, il en doute souvent… Il pense que seul l’amour de désir peut exister. L’Agapè est impossible, parce que c’est la gratuité !

Parfois je donne l’exemple de l’amour d’une mère pour son enfant. Mais, finalement, je n’en suis même pas sûr… Une mère attend tellement d’être aimée… Nous produisons des « objets aimants ». Nous demandons à notre enfant l’amour qui nous a manqué. L’Agapè, lui, est véritablement un amour divin. Le signe pour savoir si on le vit, c’est d’aimer ses ennemis ! Etre capable d’aimer ceux qui ne nous aiment pas, d’aimer ceux qui nous méprisent. Là, nous touchons une réalité qui n’est pas de ce monde, nous touchons le divin en nous.

http://epanews.fr/profiles/blog/list?q=agape#.VhArYitWo2b

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: un prêtre homosexuel.    Sam 03 Oct 2015, 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
un prêtre homosexuel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: