DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vatican, révolte cardinalice contre François?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
omajoie



Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:04

Personnellement le fait que le pape François (qui est souverain dans ses décisions selon la loi même de l'Eglise s'appuyant sur l'Ecriture : Matthieu 16.19)  a décidé de court-circuiter les étapes habituelles pour trancher cette question de nullité des mariages, ne me scandalise pas mais me réjouit pour les personnes concernées.

Il est évident que dans le contexte occidental contemporain [ à nul autre pareil, caractérisé en général par une grande immaturité psychologique et spirituelle de la jeunesse et par des influences culturelles aussi funestes que puissantes ], la décision de beaucoup de mariés catholiques fut régulièrement entâchée de graves déficiences quant à la foi et la morale.

Je vois dans la décision souveraine du Pape François la manifestation de la miséricorde de Dieu pour son peuple, Lui qui n'est pas un Dieu légaliste mais de justice dans la miséricorde.

En revanche, il me semble important que le Pape et tous les Pasteurs de l'Eglise profitent de cette occasion pour tirer de sévères leçons de leur pastorale familiale et plus largement de toute leur pastorale post-Vatican II.

Aident-ils suffisamment les catholiques à s'armer spirituellement et sacramentellement face aux tentations antichrétiennes actuellement très puissantes du monde ? Les catholiques entendent-ils souvent parler des fins dernières et du combat spirituel ? Le "Pain des forts", le sacrement eucharistique, est-il reçu par les catholiques comme il le mérite ou au contraire de façon généralement légère et négligente ?

Il ne serait pas juste que les Pasteurs tiennent compte avec miséricorde d'un ensemble de déficiences récentes du peuple de Dieu liées à un contexte culturel exceptionnel, sans en même temps réfléchir très sérieusement aux moyens humains et surnaturels pour y remédier à l'avenir. Or, hélas, je ne suis pas sûr que la majorité des Pasteurs de l'Eglise ait bien mesuré la gravité de la situation actuelle.


Dernière édition par omajoie le Mer 23 Sep 2015 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:10

Marc. a écrit:
Pour le wistiti qui joue l'imbécile (ton amical et fraternel)

http://www.ichtus.fr/magistere-la-theologie-du-corps/

"L'idiot" a une vision "monacaliste" et rigoriste de la vie chrétienne (renoncer à la sexualité et aux biens matériels) et il tend à penser  au fond que ne seront sauvés qu'une toute petite élite de renonçants, en se focalisant sur les paroles de la Tradition et de l'Ecriture qui vont dans le sens de ses opinions torturées.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:18

RenéMatheux a écrit:


Je parle des enfants.
On ne peut pas dire aux parents "quand vous avez des enfants, vous pouvez vous séparer comme bon vous semble".

Il y a des enfants qui sont très malheureux à cause des familles dites recomposées! Et cela c'est infect!


Tous les arguments donnés ici ne répondent jamais au problème des enfants! C'est pourtant bien à cause d'eux que le mariage est naturellement indissolube
Faux. Sauf si tu me dis que tu es d'accord pour que les divorcés/remariés communient s'ils n'ont pas eu d'enfants lors du premier mariage... ?

Sinon pour te répondre... Crois-tu qu'il n'existe pas des enfants malheureux avec des parents non séparés mais qui se battent tout le temps ou qui vivent dans la violence?

Mon propre frère est dans ce cas. Il s'est marié assez jeune avec une femme qu'il aimait beaucoup et inversement, mais ils ont des caractères 3000% incompatibles. Malgré tous leurs efforts, leurs promesses, notre aide, etc..., ils ne réussissent pas à ne pas se battre tous les 2 mois avec parfois la police qui arrive...
Les enfants vivent dans ce désordre et eux même commencent déjà à devenir violents...

J'espère qu'ils arriveront à résoudre leurs soucis mais si pour le bien de tous ils décident de se séparer, pour vivre dans la paix (le couple n'est pas censé être un enfer), de quel droit peut-on leur dire qu'ils ne méritent pas de communier ou qu'ils ne doivent plus pouvoir se marier?

L'être humain n'est pas une machine ou un numéro et chaque histoire est particulière et délicate. Tous les divorcés ne sont pas seulement des personnes qui changent pour le plaisir de changer ou par simple caprice.

L'Eglise a raison de soutenir le mariage, de critiquer le divorce et de le combattre, mais de là à faire passer les divorcés comme des criminels, là on passe déjà dans le pharisianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Abenader a écrit:
Donc une femme abandonnée a le droit de se remarier et d'avoir des relations sexuelles avec son nouveau mari ?

Non, elle est appelée par la vocation du mariage à rester fidèle pour le pire, dans une vie de totale fidélité au conjoint qui a trahi.

Cependant, ajoute le pape Jean-Paul II :

EXHORTATION APOSTOLIQUE FAMILIARIS CONSORTIO DE SA SAINTETE LE PAPE JEAN-PAUL II

Les pasteurs doivent savoir que, par amour de la vérité, ils ont l'obligation de bien discerner les diverses situations. Il y a en effet une différence entre ceux qui se sont efforcés avec sincérité de sauver un premier mariage et ont été injustement abandonnés, et ceux qui par une faute grave ont détruit un mariage canoniquement valide. Il y a enfin le cas de ceux qui ont contracté une seconde union en vue de l'éducation de leurs enfants, et qui ont parfois, en conscience, la certitude subjective que le mariage précédent, irrémédiablement détruit, n'avait jamais été valide.

Donc, Lolek ou pas, un conjoint séparé qui se remarie et consomme ce remariage est en état d'adultère, péché de soi mortel.

ça fait 2000 ans que c'est comme ça, et c'est pas votre François qui pourrait y changer quoi que ce soit. Bien qu'il le fasse avec ses motu proprios, et son synode, et, je l'espère de tout cœur, que se produise un schisme à l'intérieur de la conciliaire. Dans ce cas, je vous envoie une caisse de champagne, du Dom Pérignon.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:21

Abenader a écrit:
l'idiot a écrit:
j'ai oublié de répondre à la question que vous avez posée. En cas de remariage civil, si c'est pour donner un père ou une mère à vos enfants, alors vivez avec votre compagnon comme frère et soeur vivent, et efforcez vous de vivre la chasteté comme Jésus l'a vécu. Avec cette volonté si vous communier Jésus va vous donner la force d'y parvenir, il en a donné à beaucoup il vous la donnera aussi. C'est ça la porte étroite qui conduit au Ciel. Et non cette "miséricorde" qui encourage les gens à rester sur le chemin large et spacieux qui conduit en Enfer.

Mais voilà ! C'est exactement ça !

Le mariage est indissoluble.

Mais il peut arriver que les conjoints se séparent ou même divorcent.

Si un des deux, ou même les deux, se "remarie", il est, au regard de Dieu, considéré comme adultère.

Et tant qu'il ne fait pas cesser cet état de fait, il ne peut communier, parce qu'il n'est pas en état de grâce.

Maintenant, imaginons le cas extrême: une femme battue et trompée par son mari. Celui-ci, un beau jour, décide de demander le divorce, qui est accordé. Il s'en va à Las Vegas avec des gonzesses faire une vie de patachon, abandonnant sa femme et ses enfants.

Imaginons ensuite que cette femme trouve un soutien dans un autre homme qui lui correspond et la maintient ainsi que ses enfants. Ils se mettent à vivre ensemble. MAIS, ils font chambre à part, et n'ont aucun commerce charnel l'un avec l'autre. Comme on dit, ils vivent comme frère et sœur. Alors, dans ce cas, si le prêtre a la certitude qu'il n'y a aucune relation sexuelle entre les deux, il peut leur donner la communion de façon privée, pour éviter le scandale public.

C'est simple, c'est carré, c'est catholique. Et c'est en train d'être détruit par Bergoglio...

Sauf que ce cas que vous imaginez ne doit exister que dans les contes pour enfant.

Pour quelqu'un qui n'a pas fait voeu de chasteté et qui n'a donc pas ce charisme, aller imaginer qu'avec un mari violent qui a divorcé pour aller s'amuser au bout du monde, une femme réussisse à vivre avec un homme qu'elle aime mais en se promettant de ne pas coucher avec lui, c'est d'une naïveté enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:28

l'idiot a écrit:

En l'honneur de la gloire de Dieu, Dieu est glorifié quand on vie la chasteté dans la continence pour son amour.
J'aurais presque ri si le sujet n'était pas sérieux.
On parle ici d'êtres humains avec leurs faiblesses. Pas de robots qui sont fabriqués à partir d'un logiciel biblique.

Dieu est glorifié quand on vit dans la chasteté et l'amour. Déjà une bonne partie des prêtres qui sont censés êtres chastes n'y arrivent pas parce que le fardeau est lourd pour eux.
Mais on exige cela de simples hommes et femmes qui de toute façon ne le pourront pas.

La chasteté est un charisme particulier. Il n'est pas donné à tous les hommes.
Croire que le fait d'être séparé de sa première femme va faire miraculeusement apparaître le charisme de chasteté chez quelqu'un...

Citation :


"je peux tout en celui qui me fortifie" ceux qui l'on vraiment voulu en comptant sur Jésus  y sont parvenu. Il y a bien des couples qui, après plusieurs années de mariage vivent comme frères et soeur , donc c'est déjà naturellement possible, mais avec la grâce on peut vivre ainsi sans forcement être vieux. Le problème c'est qu'on ne le veut pas.
Je veux bien connaître des couples qui vivent dans la chasteté sans jamais faillir. J'irais leur serrer la main.


Citation :

le problème de fond est que la gloire de Dieu n'est plus la finalité véritable, mais le bien être actuel de l'homme selon la "chair"

Il ne s'agit pas que de bien être. Mais d'êtres humains qui parfois souffrent et se trouvent dans des situations tellement compliquées que parfois, la séparation est la meilleure des solutions plutôt qu'un acharnement bête et idiot soi-disant "pour la gloire de Dieu".

Connaissez-vous par exemple le nombre de femmes qui meurent chaque année en France sous les coups de leur mari?

Si ces femmes étaient partis en demandant le divorce, il aurait fallu les excommunier n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:29

RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:

Qui ne connait pas autour de soi des tas de gens, mais vraiment des tas qui sont baptisés catholiques (ou pas d'ailleurs), qui ne marchent pas du tout dans la foi, mais qui se marient à l'église par pure convention?
Pour se marier il faut le consentement des 2 époux! C'est tout

En théorie oui. Mais en pratique, les catholiques considèrent comme non mariés des personnes qui n'ont pas reçu le sacrement du mariage.

Je ne parle pas de théorie mais de cas pratique puisque mon oncle a été dans ce cas: impossibilité de communier tant qu'il n'a pas reçu avec sa femme le sacrement du mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:34

Waddle a écrit:
l'idiot a écrit:

En l'honneur de la gloire de Dieu, Dieu est glorifié quand on vie la chasteté dans la continence pour son amour.
J'aurais presque ri si le sujet n'était pas sérieux.
On parle ici d'êtres humains avec leurs faiblesses. Pas de robots qui sont fabriqués à partir d'un logiciel biblique.

Dieu est glorifié quand on vit dans la chasteté et l'amour. Déjà une bonne partie des prêtres qui sont censés êtres chastes n'y arrivent pas parce que le fardeau est lourd pour eux.
Mais on exige cela de simples hommes et femmes qui de toute façon ne le pourront pas.

La chasteté est un charisme particulier. Il n'est pas donné à tous les hommes.
Croire que le fait d'être séparé de sa première femme va faire miraculeusement apparaître le charisme de chasteté chez quelqu'un...

Citation :


"je peux tout en celui qui me fortifie" ceux qui l'on vraiment voulu en comptant sur Jésus  y sont parvenu. Il y a bien des couples qui, après plusieurs années de mariage vivent comme frères et soeur , donc c'est déjà naturellement possible, mais avec la grâce on peut vivre ainsi sans forcement être vieux. Le problème c'est qu'on ne le veut pas.
Je veux bien connaître des couples qui vivent dans la chasteté sans jamais faillir. J'irais leur serrer la main.


Citation :

le problème de fond est que la gloire de Dieu n'est plus la finalité véritable, mais le bien être actuel de l'homme selon la "chair"

Il ne s'agit pas que de bien être. Mais d'êtres humains qui parfois souffrent et se trouvent dans des situations tellement compliquées que parfois, la séparation est la meilleure des solutions plutôt qu'un acharnement bête et idiot soi-disant "pour la gloire de Dieu".

Connaissez-vous par exemple le nombre de femmes qui meurent chaque année en France sous les coups de leur mari?

Si ces femmes étaient partis en demandant le divorce, il aurait fallu les excommunier n'est ce pas?

Vous ne comprenez vraiment rien, vous alors, à force de raisonner avec vos tripes et pas avec votre cerveau.

On vous dit que ce n'est pas la séparation le problème, bien sûr qu'on peut - et même parfois, si la santé ou la vie sont en danger, on doit - se séparer. On dit que c'est de se remarier et de consommer qui est un adultère, et donc, on ne peut pas être adultère et en même temps communier.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:53

omajoie a écrit:
Personnellement le fait que le pape François (qui est souverain dans ses décisions selon la loi même de l'Eglise s'appuyant sur l'Ecriture : Matthieu 16.19)  a décidé de court-circuiter les étapes habituelles pour trancher cette question de nullité des mariages, ne me scandalise pas mais me réjouit pour les personnes concernées.

C'est tout-à-fait son droit. Il est le souverain Pontife.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:56

Absolument Arnaud. Le Droit de l'Eglise est clair à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 18:58

Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:

Qui ne connait pas autour de soi des tas de gens, mais vraiment des tas qui sont baptisés catholiques (ou pas d'ailleurs), qui ne marchent pas du tout dans la foi, mais qui se marient à l'église par pure convention?
Pour se marier il faut le consentement des 2 époux! C'est tout

En théorie oui. Mais en pratique, les catholiques considèrent comme non mariés des personnes qui n'ont pas reçu le sacrement du mariage.

Ce n'est pas tout à fait vrai! Mais pour éviter des détournement du sacrement, l'eglise demande une confirmation officielle.

Je ne parle pas de théorie mais de cas pratique puisque mon oncle a été dans ce cas: impossibilité de communier tant qu'il n'a pas reçu avec sa femme le sacrement du mariage.
Si il était sur d'avoir fait ce que son devoir lui disait et il avait envie de comminier, il pouvait passer outre! A mon avis du moins! Jesus aime bien les hold up de l'eucharistie, à mon avis du moins! Mais il faut avoir le coeur pur au moment de la communion!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 21:40

""Si il était sur d'avoir fait ce que son devoir lui disait et il avait envie de comminier, il pouvait passer outre! A mon avis du moins! ""

Si René le dit... Voilà où nous en sommes ! Chacun (enfin certains), se croient autorisés à absoudre, pardonner, légitimer, ce qui leur convient...

Ce que dit l'Eglise ? Bof, on s'en fiche...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 22:25

je suis tout à fait de l'avis que le Pape étant le législateur suprême de l'Eglise de par le droit canon n'a besoin de l'autorisation d'aucun prélat fût-il même le préfet de la CdF pour changer les règles du droit canon .Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'Eglise est une Monarchie ...
Dire que les Evêques ne seront pas ou ne pourront pas devenir compétents s'ils le veulent dans le fonctionnement de ces nouvelles instances en toute conscience devant Dieu , c'est leur nier le fait d'être la tête de leurs églises et d'être assisté du Saint Esprit . personne ne leur interdit de se former et d'adopter des normes communes au sein des conférences épiscopales , et de se faire assister par qui ils souhaitent . le site Eucharistie peu miséricordieuse n'est donc pas sérieux... .
Et c'est vrai que ça décentralise de fait l'Eglise et que donc ça ôte du pouvoir à la Curie , donc on conçoit que ça ne plaise vraiment pas . Cela dit , il faudra voir à l'usage si des problèmes non anticipés ne risquent pas de se créer et de rendre les situations encore plus compliquées ( du style
"dans le diocèse X ils ont annulé le mariage de mon cousin , mais moi qui suis dans la même situation , le diocèse Y m'a refusé l'annulation , où puis-je faire appel ? ..)

je suis encore tout à fait d'accord avec Omajoie pour penser qu'on ne donne pas aux mariés l'arme du sacrement de confirmation qui devrait être éxigé avant de se marier à l'église , la pastorale
actuelle est trop laxiste dans l'administration du sacrement de mariage pour plaire à tous ......
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Mer 23 Sep 2015 - 22:37

Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:


Je parle des enfants.
On ne peut pas dire aux parents "quand vous avez des enfants, vous pouvez vous séparer comme bon vous semble".

Il y a des enfants qui sont très malheureux à cause des familles dites recomposées! Et cela c'est infect!


Tous les arguments donnés ici ne répondent jamais au problème des enfants! C'est pourtant bien à cause d'eux que le mariage est naturellement indissolube
Faux. Sauf si tu me dis que tu es d'accord pour que les divorcés/remariés communient s'ils n'ont pas eu d'enfants lors du premier mariage... ?


Ce serait en effet moins grave

Sinon pour te répondre... Crois-tu qu'il n'existe pas des enfants malheureux avec des parents non séparés mais qui se battent tout le temps ou qui vivent dans la violence?

Oui mais cela peut être un plus grand péché que le divorce

Mon propre frère est dans ce cas. Il s'est marié assez jeune avec une femme qu'il aimait beaucoup et inversement, mais ils ont des caractères 3000% incompatibles. Malgré tous leurs efforts, leurs promesses, notre aide, etc..., ils ne réussissent pas à ne pas se battre tous les 2 mois avec parfois la police qui arrive...
Les enfants vivent dans ce désordre et eux même commencent déjà à devenir violents...

J'espère qu'ils arriveront à résoudre leurs soucis mais si pour le bien de tous ils décident de se séparer, pour vivre dans la paix (le couple n'est pas censé être un enfer), de quel droit peut-on leur dire qu'ils ne méritent pas de communier ou qu'ils ne doivent plus pouvoir se marier?
Se séparer oui! Mais se marier c'est soumettre les enfants à des beaux parents et à leurs enfants qui peuvent les hair. Tu dit que tu as connu des cas. Mais je pourraist'en citer bien d'autres où les enfants souffrent des mariages dits recomposées
Alors c'est au nom des enfants que je dis qu'on peut faire de mal à un enfant! Et cela c'est le mal absolu!

L'être humain n'est pas une machine ou un numéro et chaque histoire est particulière et délicate. Tous les divorcés ne sont pas seulement des personnes qui changent pour le plaisir de changer ou par simple caprice.
Cela ne prouve rien

L'Eglise a raison de soutenir le mariage, de critiquer le divorce et de le combattre, mais de là à faire passer les divorcés comme des criminels, là on passe déjà dans le pharisianisme.
Les enfants d'abord!
Et si on n'est pas capable de se sacrifier pour ses enfants à qui voudrait on faire croire qu'on est capable d'aimer son prochain.

Et L'Eglise n'a jamais  fait passer les divorcés pour des criminels. En temoigne les épisodes de la femme adultère et de la samaritaine. Mais Jésus leur a tout de même dit d'arreter ce genre de vie!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9348
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 7:11

Cécile a écrit:
""Si il était sur d'avoir fait ce que son devoir lui disait et il avait envie de comminier, il pouvait passer outre! A mon avis du moins! ""

Si René le dit...  Voilà où nous en sommes !  Chacun (enfin certains), se croient autorisés à absoudre, pardonner, légitimer, ce qui leur convient...

Ce que dit l'Eglise ? Bof, on s'en fiche...

Non . René est très respectueux de l'Eglise . C'est seulement dans ce cas très particulier ( et flagrant ) qu'il autorise la désobéissance discrète .

Vous devez savoir , Cécile , que dans toutes les armées , il se produit des cas bénins d'indiscipline discrète ... Les commandants ferment les yeux le plus souvent .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 7:55

boulo a écrit:

Non . René est très respectueux de l'Eglise . C'est seulement dans ce cas très particulier ( et flagrant ) qu'il autorise la désobéissance discrète .

Vous devez savoir , Cécile , que dans toutes les armées , il se produit des cas bénins d'indiscipline discrète ... Les commandants ferment les yeux le plus souvent .
Cecle se prend pour Abenader, maintenant! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 8:54

les "lois" ou "règles" ou "dogmes" changent souvent parce que justement on ne les a pas respectés à un moment ou à un autre.
Ainsi on arrive à certaines dérives.... je ressens ces "annulations de mariage" comme des "divorces légitimés" par l'Eglise.... annulation ou divorce, comme le dit René, les enfants trinquent. mais çà, on n'en parle jamais, préférant mettre en évidence les cas où en apparence tout est paradisiaque: genre, maintenant on part deux fois (ou 4 ou plus) en vacances, une fois avec papa, une fois avec maman, on reçoit plus de cadeaux....
on parle sans cesse de pauvreté, mais de ce que je constate au quotidien une des principales cause de pauvreté, c'est le divorce. on ne montre que les enfants des divorcés "relativement" aisés.
et l'aspect matériel est bien anodin au regard de ce qu'il manque aux enfants: l'Amour... deux familles ou bien le sentiment d'être un boulet dans la nouvelle vie de papa et celle de maman?
comment l'Eglise peut elle être hypocrite à ce point?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 10:45

Marc. a écrit:
Pour le wistiti qui joue l'imbécile (ton amical et fraternel)

http://www.ichtus.fr/magistere-la-theologie-du-corps/

la théologie du corps de JPII? ce sont juste des enseignements donnés dans des audiences, donc à la limite c'est le point de vue personnel de JPII sur la sexualité. Mais qu'on se le dise, il n' y a pas un hédonisme chrétien à côté du traditionnel dolorisme chrétien. Que les choses soient claires et qu'on dise clairement la vérité. Le mariage , la sexualité ne sont des biens que vu comme moyen pour produire certain fruits à préciser encore , la continence et le renoncement au mariage pour l'amour de Dieu eux sont déjà des fruits, des mérites. Jésus l'a clairement dis en promettant le "centuple" à celui qui renonce à femme et enfant pour son amour, donc ce renoncement est déjà un bien méritoire en lui même.

C'est un peu comme manger et faire le jeûne religieux. Manger est un bien de moyen, si on mange pour pouvoir faire correctement son travail, c'est le fait d'avoir fait correctement son travail qui est un bien de fin digne de mérite, manger n'aura été qu'un moyen. Par contre lorsqu'on jeûne convenablement pour l'amour de Dieu , ce jeûne est déjà en lui même un mérite.


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 13:25

rebelle a écrit:
les "lois" ou "règles" ou "dogmes" changent souvent parce que justement on ne les a pas respectés à un moment ou à un autre.
Ainsi on arrive à certaines dérives.... je ressens ces "annulations de mariage" comme des "divorces légitimés" par l'Eglise....  annulation ou divorce, comme le dit René, les enfants trinquent. mais çà, on n'en parle jamais, préférant mettre en évidence les cas où en apparence tout est paradisiaque: genre, maintenant on part deux fois (ou 4 ou plus) en vacances, une fois avec papa, une fois avec maman, on reçoit plus de cadeaux....
on parle sans cesse de pauvreté, mais de ce que je constate au quotidien une des principales cause de pauvreté, c'est le divorce. on ne montre que les enfants des divorcés "relativement" aisés.
et l'aspect matériel est bien anodin au regard de ce qu'il manque aux enfants: l'Amour... deux familles ou bien le sentiment d'être un boulet dans la nouvelle vie de papa et celle de maman?
comment l'Eglise peut elle être hypocrite à ce point?

Avant de traiter l'Eglise d'hypocrite, il faudrait peut-être attendre de connaître les décisions qui seront prises...
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 13:31

Je pense que certains mélangent les choses et  voient forcément dans la décision du Pape de l'hypocrisie ou du laxisme. Par parenthèse (adresse à "rebelle"), la pastorale et la discipline de l'Eglise (dans ses lois et autres règles) peuvent évoluer au cours du temps en vue du bien commun mais jamais les dogmes.

Le Pape François a bien conscience de la souffrance des enfants de couples séparés et divorcés. Citations de son audience générale du mercredi 24 juin :

Citation :


« Dans les familles elles-mêmes, on se fait du mal, et c’est ce qui peut arriver de pire », annonce-t-il, pour citer « des paroles, des actions – ou des omissions – qui au lieu d’exprimer l’amour, l’amoindrissent, voire le blessent mortellement. Quand ces blessures, qui sont encore curables, s’aggravent, elles poussent à chercher compréhension, soutien et consolation ailleurs. Mais ces “soutiens” ne pensent pas toujours au bien de la famille. Et la désagrégation de l’amour conjugal retombe alors sur les enfants. »

Silence sur la souffrance des enfants

« Les voilà, les enfants ! reprend le Saint-Père. Je voudrais m’arrêter un peu sur ce point. Malgré notre sensibilité apparemment évoluée, en dépit de tout le raffinement de nos analyses psychologiques, je me demande si nous ne sommes pas comme anesthésiés devant les blessures faites aux âmes des enfants. Plus on compense avec des cadeaux et des gâteries, plus le sens de la blessure faite à l’âme – la plus douloureuse et la plus profonde – se perd. Savons-nous encore ce que c’est qu’une blessure de l’âme ? Sentons-nous le poids écrasant de la montagne qui écrase l’âme de l’enfant dans ces familles où l’on se maltraite, où l’on se fait du mal ? Quand les adultes perdent la tête, quand chacun ne pense plus qu’à soi, quand le père et la mère se blessent, l’âme de l’enfant souffre beaucoup, il désespère. Et ce sont des blessures à vie ! »

« Souvent, les enfants se cachent pour pleurer, ou pour prier. Comprenons bien cela : l’homme et la femme ne font qu’une seule chair, et la chair de leur chair, c’est l’enfant. Si nous pensons à la fermeté avec laquelle Jésus admoneste ceux qui scandalisent les enfants, nous comprenons combien est grave notre responsabilité de prendre soin de ce lien conjugal qui donne naissance à la famille humaine. »

« C’est vrai, reconnaît le Saint-Père, que la séparation est parfois inévitable, [voire] moralement nécessaire quand il s’agit de mettre un des conjoints, ou les enfants, à l’abri de blessures plus graves […]. Dieu merci, nombreux sont ceux qui témoignent alors, par amour pour leurs enfants, d’une fidélité infaillible à un lien qui ne peut plus revivre. Mais tous ne se sentent pas appelés à cette vocation. Tous n’entendent pas, dans la solitude, un appel du Seigneur. Autour de nous, nombreuses sont les familles dans ces situations « irrégulières » – je n’aime pas cette expression, s’empresse-t-il d’ajouter. Comment les aider, comment les accompagner, comment accompagner les enfants pour qu’ils ne soient otages ni de la mère ni du père ? »

« Demandons à Dieu une grande foi pour regarder la réalité avec les yeux de Dieu, et une grande charité, pour accueillir les personnes avec Son cœur miséricordieux »

source : http://www.famillechretienne.fr/filinfo/le-pape-aux-couples-separes-ne-faites-pas-de-vos-enfants-des-otages-171609

Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 13:47

Citation :
Tous n’entendent pas, dans la solitude, un appel du Seigneur

A mon humble avis, il faudrait alors ouvrir leur "oreilles" pour qu'ils entendent Dieu car Dieu parle essentiellement dans la solitude, et non pas les empêcher de passer par la porte étroite du paradis par "compassion" car ils souffrent. Un médecin qui renonce à appliquer un remède à son patient en le laissant avec son mal car ce remède est douloureux est un danger publique.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:18

Cécile a écrit:

Avant de traiter l'Eglise d'hypocrite, il faudrait peut-être attendre de connaître les décisions qui seront prises...

Mais la décision a déjà été prise! svp allez de vous même lire les conditions en nullité de mariage promulguées par François, il est même beaucoup plus facile de divorcer civilement selon les lois de mon pays que de faire "annuler" son mariage selon François.
Je me suis demandé en lisant et en relisant ce motus proprio si je ne me trompais pas de texte ou si je comprenais mal ce que je lisais, c'est au delà de l'imaginable tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:25

l'idiot a écrit:
Cécile a écrit:

Avant de traiter l'Eglise d'hypocrite, il faudrait peut-être attendre de connaître les décisions qui seront prises...

Mais la décision a déjà été prise!  svp allez de vous même lire les conditions en nullité de mariage promulguées par François,  il est même beaucoup plus facile de divorcer civilement selon les lois de mon pays que de faire "annuler" son mariage selon François.
Je me suis demandé en lisant et en relisant ce motus proprio si je ne me trompais pas de texte ou si je comprenais mal ce que je lisais, c'est au delà de l'imaginable tout simplement.

Non, les conditions ne sont pas changées.

La procédure est juste simplifiée (pas de deuxième instance systématique) et gratuité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:33

Arnaud Dumouch a écrit:
l'idiot a écrit:
Cécile a écrit:

Avant de traiter l'Eglise d'hypocrite, il faudrait peut-être attendre de connaître les décisions qui seront prises...

Mais la décision a déjà été prise!  svp allez de vous même lire les conditions en nullité de mariage promulguées par François,  il est même beaucoup plus facile de divorcer civilement selon les lois de mon pays que de faire "annuler" son mariage selon François.
Je me suis demandé en lisant et en relisant ce motus proprio si je ne me trompais pas de texte ou si je comprenais mal ce que je lisais, c'est au delà de l'imaginable tout simplement.

Non, les conditions ne sont pas changées.

La procédure est juste simplifiée (pas de deuxième instance systématique) et gratuité.
Le problème Arnaud, c'est cela

Il y a longtemps que François est tout à fait convaincu que la moitié au moins des mariages qui sont célébrés à l’église, partout dans le monde, sont invalides. Il l’avait affirmé à l’occasion de la conférence de presse qu’il avait donnée le 28 juillet 2013 à bord de l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro à Rome. Il l’a dit de nouveau au cardinal Walter Kasper, qui l’a raconté au cours d’une interview accordée au magazine "Commonweal" et publiée le 7 mai 2014.

Ce n'est pas une simplification des procédures! Là je ne suis pas assez calé pour savoir

Car des mariages nuls il y en a : un mariage forcé est un mariage nul selon la foi de toujours! Cela c'est indiscutable!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:40

RenéMatheux a écrit:

Le problème Arnaud, c'est cela

Il y a longtemps que François est tout à fait convaincu que la moitié au moins des mariages qui sont célébrés à l’église, partout dans le monde, sont invalides. Il l’avait affirmé à l’occasion de la conférence de presse qu’il avait donnée le 28 juillet 2013 à bord de l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro à Rome. Il l’a dit de nouveau au cardinal Walter Kasper, qui l’a raconté au cours d’une interview accordée au magazine "Commonweal" et publiée le 7 mai 2014.

Ce n'est pas une simplification des procédures! Là je ne suis pas assez calé pour savoir

Car des mariages nuls il y en a : un mariage forcé est un mariage nul selon la foi de toujours! Cela c'est indiscutable!

C'est évident que la moitié des mariages célébrés dans le monde ne sont pas sacrement de la manière dont Dieu nous aime.

Ils sont peu nombreux ceux qui ont compris que le mariage catholique n'est pas le simple mariage naturel.

Il implique engagement pour le meilleur et le pire, c'est à dire la trahison de l'autre.

Le mariage humain n'implique l'engagement que pour le meilleur et le moins bon (c'est-à-dire la maladie et la vieillesse).

Le sacrement de mariage implique un amour qui ressemble à la manière dont Dieu nous reste fidèle jusqu'en enfer, lorsque nous le rejetons pour toujours.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:43

Arnaud Dumouch a écrit:


Non, les conditions ne sont pas changées.


C'est pas l'avis des cardinaux qui protestent justement. Donc il y a anguille sous roche. Et la condition sur le "manque de Foi" est la boite de Pandore qu'on ouvre, et c'est même absurde à mon avis car Dieu reconnait le mariage "naturel" donc de ceux qui n'ont pas la Foi.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:47

Citation :
C'est évident que la moitié des mariages célébrés dans le monde ne sont pas sacrement de la manière dont Dieu nous aime.

Ils sont peu nombreux ceux qui ont compris que le mariage catholique n'est pas le simple mariage naturel.

Il implique engagement pour le meilleur et le pire, c'est à dire la trahison de l'autre.

Le mariage humain n'implique l'engagement que pour le meilleur et le moins bon (c'est-à-dire la maladie et la vieillesse).

Le sacrement de mariage implique un amour qui ressemble à la manière dont Dieu nous reste fidèle jusqu'en enfer, lorsque nous le rejetons pour toujours.

Il ne s'agit pas des mariages célébrés dans le monde, mais à l'eglise.
Et de toutes façons il est très difficile de dire quelle mariages non catholiques sont réels ou pas aux yeux de dieu, peut etre un grand nombre de ceux où il y a des enfants.

Parceque Qui se donnerait le droit de dire que les parents qui élèvent correctement leurs enfants peuvent etre séparés?
Et quand il y a des enfants c'est dieu qui les crèent. C'est donc souvent une forme d'union faite par Dieu!

Je sais! c'est un peu hérétique. Cela peut choquer certains intégristes!

M'en fous! Suis sur qu'on ne peut séparer les couples qui ont des enfants élevés correctement!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:53

Arnaud Dumouch a écrit:


Non, les conditions ne sont pas changées.

La procédure est juste simplifiée (pas de deuxième instance systématique) et gratuité.

je cite une des inquiétudes des cardinaux de la curie:

Citation :
D’après les critiques de François, beaucoup de problèmes théologiques controversés ont été ignorés. Ainsi, on trouve dans le document pontifical plusieurs raisons extrêmement confuses qui peuvent justifier le recours à une procédure accélérée, comme « le manque de foi » ou encore d’autres motifs qui demeurent indéterminés. Il serait « très inquiétant » que le consentement du couple suffise pour introduire une procédure abrégée. Selon les nouvelles normes, cette procédure est même prévue lorsque l’un des partenaires ne réagit pas à la deuxième interpellation. « Qu’un texte juridique laisse ouvert, par un ‘etc.’ placé en fin de phrase, un large
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 14:57

omajoie a écrit:
Je pense que certains mélangent les choses et  voient forcément dans la décision du Pape de l'hypocrisie ou du laxisme. Par parenthèse (adresse à "rebelle"), la pastorale et la discipline de l'Eglise (dans ses lois et autres règles) peuvent évoluer au cours du temps en vue du bien commun mais jamais les dogmes.

Le Pape François a bien conscience de la souffrance des enfants de couples séparés et divorcés. Citations de son audience générale du mercredi 24 juin :

Citation :


« Dans les familles elles-mêmes, on se fait du mal, et c’est ce qui peut arriver de pire », annonce-t-il, pour citer « des paroles, des actions – ou des omissions – qui au lieu d’exprimer l’amour, l’amoindrissent, voire le blessent mortellement. Quand ces blessures, qui sont encore curables, s’aggravent, elles poussent à chercher compréhension, soutien et consolation ailleurs. Mais ces “soutiens” ne pensent pas toujours au bien de la famille. Et la désagrégation de l’amour conjugal retombe alors sur les enfants. »

Silence sur la souffrance des enfants

« Les voilà, les enfants ! reprend le Saint-Père. Je voudrais m’arrêter un peu sur ce point. Malgré notre sensibilité apparemment évoluée, en dépit de tout le raffinement de nos analyses psychologiques, je me demande si nous ne sommes pas comme anesthésiés devant les blessures faites aux âmes des enfants. Plus on compense avec des cadeaux et des gâteries, plus le sens de la blessure faite à l’âme – la plus douloureuse et la plus profonde – se perd. Savons-nous encore ce que c’est qu’une blessure de l’âme ? Sentons-nous le poids écrasant de la montagne qui écrase l’âme de l’enfant dans ces familles où l’on se maltraite, où l’on se fait du mal ? Quand les adultes perdent la tête, quand chacun ne pense plus qu’à soi, quand le père et la mère se blessent, l’âme de l’enfant souffre beaucoup, il désespère. Et ce sont des blessures à vie ! »

« Souvent, les enfants se cachent pour pleurer, ou pour prier. Comprenons bien cela : l’homme et la femme ne font qu’une seule chair, et la chair de leur chair, c’est l’enfant. Si nous pensons à la fermeté avec laquelle Jésus admoneste ceux qui scandalisent les enfants, nous comprenons combien est grave notre responsabilité de prendre soin de ce lien conjugal qui donne naissance à la famille humaine. »

« C’est vrai, reconnaît le Saint-Père, que la séparation est parfois inévitable, [voire] moralement nécessaire quand il s’agit de mettre un des conjoints, ou les enfants, à l’abri de blessures plus graves […]. Dieu merci, nombreux sont ceux qui témoignent alors, par amour pour leurs enfants, d’une fidélité infaillible à un lien qui ne peut plus revivre. Mais tous ne se sentent pas appelés à cette vocation. Tous n’entendent pas, dans la solitude, un appel du Seigneur. Autour de nous, nombreuses sont les familles dans ces situations « irrégulières » – je n’aime pas cette expression, s’empresse-t-il d’ajouter. Comment les aider, comment les accompagner, comment accompagner les enfants pour qu’ils ne soient otages ni de la mère ni du père ? »

« Demandons à Dieu une grande foi pour regarder la réalité avec les yeux de Dieu, et une grande charité, pour accueillir les personnes avec Son cœur miséricordieux »

source : http://www.famillechretienne.fr/filinfo/le-pape-aux-couples-separes-ne-faites-pas-de-vos-enfants-des-otages-171609


C'est ça le problème, cher omajoie. Ses paroles sont en désaccord avec les deux MP qu'il a pondu. Et puis c'est pas nouveau (comme elle est risible cette idée qui consiste à croire que tout allait mal avant V2, et que c'est seulement là que l'Eglise aurait découvert la douceur et la miséricorde !!!), la protection de la famille des enfants et du mariage, ça fait belle lurette que c'est une prérogative de l'Eglise. Même saint Jean-Baptiste a été décapité pour avoir rappelé l'indissolubilité du mariage et la grandeur du péché d'adultère. Ce qu'est en train de réaliser votre pape et votre église, cela revient à décapiter une seconde fois ce saint Prophète.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 16:00

Arnaud Dumouch a écrit:

Il implique engagement pour le meilleur et le pire, c'est à dire la trahison de l'autre.

Oui mais si on pousse le raisonnement au maxium, une veuve a t'elle le droit de se remarier à l'église?
Revenir en haut Aller en bas
uiop



Masculin Messages : 164
Inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 16:09

waddle vous avez la réponse à votre question dans la lettre de st paul aux corinthiens

première êpitre chap 7 verset 8 en résumé plutôt non pas de remariage mais si il y a risque de ne pouvoir se contenir alors oui que la veuve se remarie

uiop
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 16:18

Waddle a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Il implique engagement pour le meilleur et le pire, c'est à dire la trahison de l'autre.

Oui mais si on pousse le raisonnement au maxium, une veuve a t'elle le droit de se remarier à l'église?

oui, les veufs peuvent se remarier à l'église.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 16:42

Espérance a écrit:
Waddle a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Il implique engagement pour le meilleur et le pire, c'est à dire la trahison de l'autre.

Oui mais si on pousse le raisonnement au maxium, une veuve a t'elle le droit de se remarier à l'église?

oui, les veufs peuvent se remarier à l'église.

Et pourquoi donc?

Si le mariage est indissoluble selon Arnaud, même en cas de trahison et d'abandon de l'autre, pourquoi le deviendrait-il subitement après la mort?

De plus, comme les catholiques aiment tant le répéter en parlant des saints "ceux qui croient en Jésus ne mourront jamais". Donc pourquoi une femme pourrait-elle se marier après le décès de son mari?

Le meilleur et le PIRE selon Arnaud. Dans le pire, il y a la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 18:09

Waddle a écrit:
Et pourquoi donc?

Parce qu'au Ciel, le mariage terrestre est dissout pour laisser place au mariage céleste entre l'âme et Dieu. La veuve ne trahit pas celui qui est mort, il lui faut pouvoir assurer ses vieux jours et ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 18:23

Tabris a écrit:
Waddle a écrit:
Et pourquoi donc?

Parce qu'au Ciel, le mariage terrestre est dissout pour laisser place au mariage céleste entre l'âme et Dieu. La veuve ne trahit pas celui qui est mort, il lui faut pouvoir assurer ses vieux jours et ses enfants.
Le remariage des veufs et veuves c'est biblique.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 18:40

Waddle a écrit:

Si le mariage est indissoluble selon Arnaud, même en cas de trahison et d'abandon de l'autre, pourquoi le deviendrait-il subitement après la mort?.
parceque Jésus a dit "ce que Dieu a uni l'homme ne peut le séparer". Si il y a la mort c'est Dieu qui sépare!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 19:23

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Non, les conditions ne sont pas changées.


C'est pas l'avis des cardinaux qui protestent justement. Donc il y a anguille sous roche. Et la condition sur le "manque de Foi" est la boite de Pandore qu'on ouvre, et c'est même absurde à mon avis car Dieu reconnait le mariage "naturel" donc  de ceux qui n'ont pas la Foi.

Attention : Certains cardinaux (et non LES cardinaux) protestent car ils voient le danger suivant : la pastorale pourrait venir remplacer ou abîmer la doctrine.

Il faut veiller à ce que l'enseignement du Magistère soit la lumière qui éclaire la pastorale.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Jeu 24 Sep 2015 - 19:50

j'ai dis C'est pas l'avis DES cardinaux QUI protestent

j'ai donné  un extrait de leur protestation dans mon dernier message, donc ce MP visiblement introduit des conditions de nullité qui n'existaient pas, il ne fait pas que alléger la procédure comme vous disiez

Et cet allègement de la procédure décrit dans ce MP  tue en réalité l'esprit même de la nullité, car les gardes fous qui devraient empêcher au maximum qu'une procédure en nullité ne soit un divorce déguisé tombent. Et selon ce MP deux personnes consentantes peuvent très bien voir leur ami évêque qui va rendre nul leur mariage, c'est beaucoup plus facile que divorcer!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 8:59

Waddle a écrit:
l'idiot a écrit:

En l'honneur de la gloire de Dieu, Dieu est glorifié quand on vie la chasteté dans la continence pour son amour.
J'aurais presque ri si le sujet n'était pas sérieux.
On parle ici d'êtres humains avec leurs faiblesses. Pas de robots qui sont fabriqués à partir d'un logiciel biblique.

Eh ben dans ce cas accordez le mariage aux homosexuels, car ce sont des êtres humains faits de chair, pas des robots, eux aussi  souffrent dans la solitude et n'entendent pas tous l'appel de Dieu dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 9:21

omajoie a écrit:
Marc. a écrit:
Pour le wistiti qui joue l'imbécile (ton amical et fraternel)

http://www.ichtus.fr/magistere-la-theologie-du-corps/

"L'idiot" a une vision "monacaliste" et rigoriste de la vie chrétienne (renoncer à la sexualité et aux biens matériels) et il tend à penser  au fond que ne seront sauvés qu'une toute petite élite de renonçants, en se focalisant sur les paroles de la Tradition et de l'Ecriture qui vont dans le sens de ses opinions torturées.

Le problème de fond n'est pas le rigorisme, le nombre d'élus ou les choses de même genre. La Foi, l'Amour et l'Espérance en Dieu suffisent pour combler le coeur de l'homme et lui procurer dès ce monde un bonheur véritable dépassant tout autre bonheur.
Lorsqu'on cherche à vivre en étant privé de ce qui fait ordinairement  le bonheur de l'homme selon le monde, c'est pour entre autre donner un témoignage authentique du bonheur en Dieu.

Quelqu'un qui arrive à vivre vraiment heureux en étant privé du bonheur procuré par les relations humaines sensibles, privé du bonheur procurés par les biens matériels, et privé du bonheur lié aux plaisirs des sens, donne un témoignage véritable et authentique que Dieu effectivement rend plus heureux que ses créatures. Sinon quelqu'un est un heureux entouré de se amis et de sa famille? eh ben c'est précisément ses relations humaines sensibles qui font son bonheur et non Dieu, mais privé de tout cela s'il est heureux dans sa Foi alors là oui son témoignage est authentique Dieu lui même peut rendre heureux
Et d'ailleurs ce bonheur en Dieu qui est il faut le rappeler le "centuple" des bonheurs "mondains",  ne "s'achète" qu'en renonçant précisément aux bonheurs mondains.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 13:20

l'idiot a écrit:
Waddle a écrit:
l'idiot a écrit:

En l'honneur de la gloire de Dieu, Dieu est glorifié quand on vie la chasteté dans la continence pour son amour.
J'aurais presque ri si le sujet n'était pas sérieux.
On parle ici d'êtres humains avec leurs faiblesses. Pas de robots qui sont fabriqués à partir d'un logiciel biblique.

Eh ben dans ce cas accordez le mariage aux homosexuels, car ce sont des êtres humains faits de chair, pas des robots, eux aussi  souffrent dans la solitude et n'entendent pas tous l'appel de Dieu dans cet état.

Cela n'a rien à voir. La faiblesse humaine, c'est de se mettre avec quelqu'un quand une précédente relation a échoué.

Les homosexuels, ils sont libres de se mettre ensemble par faiblesse humaine. Mais leur accorder le mariage est une hérésie parce que le mariage dans toutes les civilisations, cela a toujours signifié une union dans le but de fonder une famille, donc NATURELLEMENT entre un homme et une femme.

Bref, pas de rapport.

Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 13:20

RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:

Si le mariage est indissoluble selon Arnaud, même en cas de trahison et d'abandon de l'autre, pourquoi le deviendrait-il subitement après la mort?.
parceque Jésus a dit "ce que Dieu a uni l'homme ne peut le séparer". Si il y a la mort c'est Dieu qui sépare!

Bah non. La mort n'est pas une séparation dites-vous quand vous priez les saints non?
Donc la mort ne devrait pas briser le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 13:54

Waddle a écrit:
Bah non. La mort n'est pas une séparation dites-vous quand vous priez les saints non?
Donc la mort ne devrait pas briser le lien.

Si, la mort est une séparation voulue par Dieu.
Le mariage terrestre est un lien temporel et périssable, mais au Ciel nous n'avons plus ni maris ni femmes, ni pères ni mères. Ce qui existait sur la terre n'existera plus au Ciel, c'est d'ailleurs bien écrit dans la Bible que l'ancien monde ne sera plus.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 13:59

Waddle a écrit:
l'idiot a écrit:


Eh ben dans ce cas accordez le mariage aux homosexuels, car ce sont des êtres humains faits de chair, pas des robots, eux aussi  souffrent dans la solitude et n'entendent pas tous l'appel de Dieu dans cet état.

Cela n'a rien à voir. La faiblesse humaine, c'est de se mettre avec quelqu'un quand une précédente relation a échoué.

Les homosexuels, ils sont libres de se mettre ensemble par faiblesse humaine. Mais leur accorder le mariage est une hérésie parce que le mariage dans toutes les civilisations, cela a toujours signifié une union dans le but de fonder une famille, donc NATURELLEMENT entre un homme et une femme.

Bref, pas de rapport.


Ah bon, parce-que accorder un divorce déguisé en nullité n'est pas une hérésie? ils peuvent aussi chercher une "astuce" pour accorder le mariage aux homos sans l'appeler mariage.
je crois que vous ne comprenez pas le fond du problème depuis..
Vous mettez en évidence d'abord les souffrances des divorcés, on vous parle aussi des souffrances des homos, vous revenez maintenant sur les principes de la lois de Dieu , alors que dès le départ on  dit depuis que le principe de la loi de Dieu est entrain d'être violé quand on veut absolument résoudre les souffrances des divorcés.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 15:41

Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:

Si le mariage est indissoluble selon Arnaud, même en cas de trahison et d'abandon de l'autre, pourquoi le deviendrait-il subitement après la mort?.
parceque Jésus a dit "ce que Dieu a uni l'homme ne peut le séparer". Si il y a la mort c'est Dieu qui sépare!

Bah non. La mort n'est pas une séparation dites-vous quand vous priez les saints non?
Donc la mort ne devrait pas briser le lien.
Bon ! Vous n'avez donc jamais perdu un etre cher!
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 15:52

l'idiot a écrit:
Waddle a écrit:
l'idiot a écrit:


Eh ben dans ce cas accordez le mariage aux homosexuels, car ce sont des êtres humains faits de chair, pas des robots, eux aussi  souffrent dans la solitude et n'entendent pas tous l'appel de Dieu dans cet état.

Cela n'a rien à voir. La faiblesse humaine, c'est de se mettre avec quelqu'un quand une précédente relation a échoué.

Les homosexuels, ils sont libres de se mettre ensemble par faiblesse humaine. Mais leur accorder le mariage est une hérésie parce que le mariage dans toutes les civilisations, cela a toujours signifié une union dans le but de fonder une famille, donc NATURELLEMENT entre un homme et une femme.

Bref, pas de rapport.


Ah bon, parce-que accorder un divorce déguisé en nullité n'est pas une hérésie? ils peuvent aussi chercher une "astuce" pour accorder le mariage aux homos sans l'appeler mariage.
je crois que vous ne comprenez pas le fond du problème depuis..
Vous mettez en évidence d'abord les souffrances des divorcés, on vous parle aussi des souffrances des homos, vous revenez maintenant sur les principes de la lois de Dieu , alors que dès le départ on  dit depuis que le principe de la loi de Dieu est entrain d'être violé quand on veut absolument résoudre les souffrances des divorcés.

Les souffrances des homos n'ont rien à voir avec le mariage.
C'est d'ailleurs pour cela que de nombreux homos étaient opposés au mariage pour tous.

Pour les divorcés, ce qui es difficile, ce n'est pas en tant que tel de ne pas se remarier (pour continuer votre parallèle avec les homos), mais de rencontrer quelqu'un qu'on aime, et de vivre dans la chasteté.

Vivre dans la chasteté n'est pas donné à tout le monde. Et vous exigez des divorcés qu'ils restent chastes, et c'est là que je parle de joug impossible à tenir.

Aucun rapport avec le mariage gay.

Que l'église catholique refuse de célébrer 2 mariages pour la même personne, cela est parfaitement logique!
Mais que les divorcés-remariés ne puissent pas communier, voilà qui est absurde.

Car selon cette théorie, une femme catholique peut se marier avec un homme qu'elle aimait, cette homme la frappe, la trompe, l'humilie, puis finir par divorcer de lui même pour se marier avec une autre femme et malgré tout cela, la femme catholique devrait rester seule et vivre en chasteté...

En gros, elle doit se transformer pour toute la vie en personne ayant fait voeu de chasteté à cause des bêtises de son mari. Et vous croyez vraiment que beaucoup peuvent y parvenir?

C'est du légalisme pur et dur.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 15:54

RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:

Si le mariage est indissoluble selon Arnaud, même en cas de trahison et d'abandon de l'autre, pourquoi le deviendrait-il subitement après la mort?.
parceque Jésus a dit "ce que Dieu a uni l'homme ne peut le séparer". Si il y a la mort c'est Dieu qui sépare!

Bah non. La mort n'est pas une séparation dites-vous quand vous priez les saints non?
Donc la mort ne devrait pas briser le lien.
Bon ! Vous n'avez donc jamais perdu un etre cher!

Ah bon? Je croyais que si mais peut-être vous m'apprenez quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3538
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 16:08

Waddle a écrit:


Les souffrances des homos n'ont rien à voir avec le mariage.
c'est un problème lié à la chasteté, c'est de ça qu'il est question je vais y revenir

Citation :

Pour les divorcés, ce qui es difficile, ce n'est pas en tant que tel de ne pas se remarier (pour continuer votre parallèle avec les homos), mais de rencontrer quelqu'un qu'on aime, et de vivre dans la chasteté.
les homos ont le même problème pardis: rencontrer quelqu'un qu'ils aiment et vivre dans la chasteté.

[quote]
Aucun rapport avec le mariage gay.
|/quote]
le problème de fond est la chasteté le mariage étant une "solution" au problème de chasteté.

Citation :

En gros, elle doit se transformer pour toute la vie en personne ayant fait voeu de chasteté à cause des bêtises de son mari. Et vous croyez vraiment que beaucoup peuvent y parvenir?

C'est du légalisme pur et dur.

Et beaucoup sont aussi obligés de passer toute leur vie à vivre dans la continence malgré eux parce-qu'ils sont homosexuels. Vous ne voyez vraiment pas le lien entre tous ces problèmes?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11969
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 16:35

Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Waddle a écrit:
RenéMatheux a écrit:

parceque Jésus a dit "ce que Dieu a uni l'homme ne peut le séparer". Si il y a la mort c'est Dieu qui sépare!

Bah non. La mort n'est pas une séparation dites-vous quand vous priez les saints non?
Donc la mort ne devrait pas briser le lien.
Bon ! Vous n'avez donc jamais perdu un etre cher!

Ah bon? Je croyais que si mais peut-être vous m'apprenez quelque chose.
C'est vous qui m'apprenez que quand un etre cher meurt, ce n'est pas une séparation!
Malheureusement, pour moi si!
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 19:19

Abenader a écrit:
C'est ça le problème, cher omajoie. Ses paroles sont en désaccord avec les deux MP qu'il a pondu. Et puis c'est pas nouveau (comme elle est risible cette idée qui consiste à croire que tout allait mal avant V2, et que c'est seulement là que l'Eglise aurait découvert la douceur et la miséricorde !!!), la protection de la famille des enfants et du mariage, ça fait belle lurette que c'est une prérogative de l'Eglise. Même saint Jean-Baptiste a été décapité pour avoir rappelé l'indissolubilité du mariage et la grandeur du péché d'adultère. Ce qu'est en train de réaliser votre pape et votre église, cela revient à décapiter une seconde fois ce saint Prophète.

Non Abenader, je pense qu'il n'y a de désaccord qu'au filtre de votre légalisme intégriste.

Les catholiques comme moi, à la suite du Magistère des Papes récents, n'ont jamais défendu stupidement qu'avant Vatican II c'était Les Ténèbres et après La Lumière.

St Jean-Baptiste a c'est vrai témoigné héroïquement de la Loi de Moïse jusqu'à en perdre la vie. L'orgueil de Salomé et la chair d'Hérode étant à l'origine de sa mort. Mais la Loi éternelle de Jésus va encore plus loin que la Loi de Moïse. La vraie et éternelle Loi, qui résume la Loi mosaïque et les Prophètes, étant celle de la charité envers Dieu et le prochain.

Le Seigneur Jésus n'a jamais demandé de sacrifier les personnes humaines, aux prises avec des situations très lourdes à porter, sur l'autel de quelque Loi, et Il a condamné ceux qui parmi les religieux faisaient porter aux autres des fardeaux religieux et légaux impossibles à porter.

De plus, "parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'y en a point de plus grand que Jean. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui" (Lc 7.28). Depuis le Christ, l'esprit de miséricorde, de douceur, de pardon et de compassion doivent dominer l'esprit d'intransigeance et de zèle religieux.


Dernière édition par omajoie le Ven 25 Sep 2015 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Ven 25 Sep 2015 - 19:42

l'idiot a écrit:
Le problème de fond n'est pas le rigorisme, le nombre d'élus ou les choses de même genre. La Foi, l'Amour et l'Espérance en Dieu suffisent pour combler le coeur de l'homme et lui procurer dès ce monde un bonheur véritable dépassant tout autre bonheur.

Ben si, le problème de fond est aussi une question de rigorisme intégriste et de croyance dévoyée en un très petit nombre de sauvés, vous qui stupidement avez présenté sur un autre fil les paroles suivantes du sermon de St Léonard de Port-Maurice comme relevant de l'infaillibilité doctrinale : "O abîme des jugements de Dieu ! de trente-trois mille, cinq seulement se sauvent ! de soixante mille il n’y en a que trois qui vont au ciel ! Pécheurs qui m’écoutez, de quel nombre serez-vous ?... Que dites-vous ?... Que pensez-vous ?..."

La Foi catholique ne s'adresse pas à des "purs" et autres cathares "catholiquement mitigés", elle s'adresse à des personnes de chair et de sang, à une époque donnée marquée par ses propres tentations, faiblesses et péchés.

Vos paroles certes ont le mérite de contrebalancer les tentations mondaines mais elles pèchent par idéalisme désincarné et rigoriste. La tradition catholique n'a jamais présenté l'idéal et la perfection (si tant est que ceux-ci en soient vraiment et à tout point de vue) comme devant s'imposer immédiatement et à tous.

Je vous conseille L'idiot d'être cohérent avec votre vision ultra ascétiste et élitiste de la vie chrétienne en vous désabonnant d'Internet (source de tentations nombreuses : pornographie, bavardages, curiosités, etc. ) et en menant une vie d'anachorète ascètique dans la brousse camerounaise. Peut-être alors serez-vous pur à vos propres yeux en espérant que vous le soyez aussi aux yeux de Dieu...

Courage
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Sam 26 Sep 2015 - 18:22

Nous avons tous un parcours, une histoire, des blessures qui nous ralentissent plus ou moins sur le  chemin vers le Ciel. Dieu les connait, souvent mieux que nous, et en tient compte contrairement à nombre d'entre nous qui jugeons et condamnons nos frères alors que nous ne connaissons ni leur vécu ni leurs blessures.

Dieu n'impose pas sa loi mais envoie son Fils pour nous sauver. Et Il ne l'envoie pas aux bien portants mais aux pécheurs. Ce n'est qu'après avoir rencontré Jésus, avoir cheminé à sa suite, que petit à petit nous devenons de plus en plus semblables à Lui et abandonnons notre vie de péché, du fait même que c'est le Christ qui vit alors en nous.

Il est ridicule de vouloir imposer une loi à tous les hommes, demander à tous les hommes de changer de vie alors que ce changement ne peut avoir lieu qu'après avoir rencontré Jésus et non tant que nous vivons dans les ténèbres.

Le chrétien n'abandonne pas sa vie de péché à cause de la Loi (ce qui ferait sinon de lui un esclave) mais par amour du Christ (ce qui fait de lui un enfant du Père et le libère) La Loi n'a jamais sauvé qui que ce soit, le Christ oui !

Jésus n'a jamais condamné aucun pécheur, même pas la Samaritaine qui avait vécu 6 ou 7 hommes. Les seuls à avoir été tancés par Jésus sont les docteurs de la loi, ceux qui connaissaient la loi de Dieu et cherchaient à l'imposer à tous de façon rigoureuse, tel un fardeau, et sans aucune miséricorde. Jésus était d'autant plus dur envers eux qu'il leur reprochait leur dureté de coeur, alors que le pécheur qui se sait sauvé et pardonné fait preuve de tant d'amour !

Tant de chrétiens et de catholiques aujourd'hui agissent comme les pharisiens d'il y a 2000 ans. La différence entre les pharisiens et ces chrétiens aujourd'hui est que les premiers ne connaissaient que la loi de Moïse, nous connaissons le Christ. Au lieu de parler sans cesse de péché, de ce qui est mal, comme si nous n'étions pas nous mêmes pécheurs, pourquoi ne parlons nous pas à nos frères de Jésus tout simplement ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vatican, révolte cardinalice contre François?    Sam 26 Sep 2015 - 20:37

"Je vous conseille L'idiot d'être cohérent avec votre vision ultra ascétiste et élitiste de la vie chrétienne en vous désabonnant d'Internet (source de tentations nombreuses : pornographie, bavardages, curiosités, etc. ) et en menant une vie d'anachorète ascètique dans la brousse camerounaise. Peut-être alors serez-vous pur à vos propres yeux en espérant que vous le soyez aussi aux yeux de Dieu..."

:mdr:

J'avais déjà donné ce conseil  à L'idiot, qui avait d'ailleurs un autre pseudo à l'époque. Il l'a suivi pendant un mois ou deux... Mais le besoin de s'exprimer a été le plus fort ! Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
 
Vatican, révolte cardinalice contre François?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour Eric Brunet, les huées contre François Hollande sont de la faute des enseignants d'histoire !
» 26 janvier 2014 : "Jour de colère" contre François Hollande.
» L3-35
» History - Hussein et la famille Hachémite
» La révolte des parents français devant le conditionnement scolaire de leurs enfants par la Théorie du Gender

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: