DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ysov



Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 19:49

Dans votre idée, il aurait fallu que tous les papes se soient fait crucifier la tête en bas... :help:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11471
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 19:53

Mon bon ysov; l'idéee que Simon Pierre se soit fait crucifié la tete en bas, n'est pas de moi , mais de celui qui lui as dit "quo vadis?" si vous voyez de qui je parle!
Toute réclamation est à a dresser à un certain JC, Paradis, code postal 77.777 à droite du père What a Face
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 20:01

Mais il aurait dû le dire après chaque conclave.

Mais bon René, le pape en Benoit XVI fut zigouillé suite à Ratisbonne, alors que Célestin V ne voulait que son ermitage. Wink



Dernière édition par ysov le Lun 21 Sep 2015, 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11471
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 20:08

ysov a écrit:
Mais il aurait dû le dire après chaque conclave.
Je Lui ai dit. mais n'en fait qu'à sa tete! What a Face


ysov a écrit:

Mais bon René, le pape en Benoit XVI fut zigouillé suite à Ratisbonne, alors que Célestin V ne voulait que son  Wink ermitage.
Z'avaient qu'à porter leur croix ! What a Face
(Ach Che plaisante, touchours, Che plaisante! )
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 178
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 20:40

Abenader a écrit:
Vous voulez le contexte ? Tant mieux ! Le v'là:

Paul 6, discours de clôture de V2, 7 décembre 1965 a écrit:
L'humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile.

La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'homme qui se fait Dieu.

Qu'est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n'a pas eu lieu. La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes pour les hommes l'a envahi tout entier. La découverte et l'étude des besoins humains (et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand), a absorbé l'attention de notre Synode.

Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'Homme.

C'est marrant, hein, cet extrait, je vous l'ai mis des centaines de fois depuis 5 ou 6 ans. Pourtant, vous faites toujours comme si ça venait de vous tomber sur le coin de la tronche. Comme mauvaise foi, c'est dur de faire plus.

Bonjour Abenader,

Je ne comprends pas votre lecture de ce texte qui oppose clairement "La religion du Dieu qui s'est fait homme " (le catholicisme) et "la religion de l'homme qui se fait Dieu" (l'humanisme athée).

Vous croyez vraiment que lorsque le pape écrit deux ligne plus loin :

"nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'Homme"

il voulais dire : "non, en fait, je change d'avis, nous ne sommes pas une religion du Dieu qui s'est fait homme, nous avons le culte de l'homme juste pour lui même, sans Dieu, excusez moi je me suis trompé deux lignes plus haut..." ?!?
 
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 21:04

C'est normal, c'est comme ça que font les modernistes (appelés également libéraux): un pas en avant, deux pas en arrière. Laissons saint Pie X vous répondre plus clairement:

Pascendi, Saint Pie X a écrit:
Et comme une tactique des modernistes (ainsi les appelle-t-on communément et avec beaucoup de raison), tactique en vérité fort insidieuse, est de ne jamais exposer leurs doctrines méthodiquement et dans leur ensemble, mais de les fragmenter en quelque sorte et de les éparpiller çà et là, ce qui prête à les faire juger ondoyants et indécis, quand leurs idées, au contraire, sont parfaitement arrêtées et consistantes, il importe ici et avant tout de présenter ces mêmes doctrines sous une seule vue, et de montrer le lien logique qui les rattache entre elles....

Ce qui jettera plus de jour encore sur ces doctrines des modernistes, c'est leur conduite, qui y est pleinement conséquente. À les entendre, à les lire, on serait tenté de croire qu'ils tombent en contradiction avec eux-mêmes, qu'ils sont oscillants et incertains. Loin de là : tout est pesé, tout est voulu chez eux, mais à la lumière de ce principe que la foi et la science sont l'une à l'autre étrangères. Telle page de leur ouvrage pourrait être signée par un catholique: tournez la page, vous croyez lire un rationaliste. Écrivent-ils histoire : nulle mention de la divinité de Jésus-Christ: montent-ils dans la chaire sacrée, ils la proclament hautement. Historiens, ils dédaignent Pères et Conciles: catéchistes, ils les citent avec honneur. Si vous y prenez garde, il y a pour eux deux exégèses fort distinctes : l'exégèse théologique et pastorale, l'exégèse scientifique et historique. De même, en vertu de ce principe que la science ne relève à aucun titre de la foi, s'ils dissertent de philosophie, d'histoire, de critique, ils affichent en mille manières - n'ayant pas horreur de marcher en cela sur les traces de Luther (11) - leur mépris des enseignements catholiques, des saints Pères, des Conciles oecuméniques, du magistère ecclésiastique; réprimandés sur ce point, ils jettent les hauts cris, se plaignant amèrement qu'on viole leur liberté. Enfin, vu que la foi est subordonnée à la science, ils reprennent l'Eglise - ouvertement et en toute rencontre - de ce qu'elle s'obstine à ne point assujettir et accommoder les dogmes aux opinions des philosophes; quant à eux, après avoir fait table rase de l'antique théologie, ils s'efforcent d'en introduire une autre, complaisante celle-ci, aux divagations de ces mêmes philosophes.

C'est ça la grande hérésie de V2: le modernisme. C'est même plus qu'une hérésie, aux dires de ce même saint Pie X, c'est l'égout collecteur de toutes les hérésies.

Pour revenir à Paul 6, un coup le concile c'est formidable, énorme sympathie débordante pour le monde, un coup les fumées de Satan sont dans l'Eglise. Un coup on accepte du bout de la langue de dire qu'on adore Dieu, un coup on dit qu'on adore l'Homme.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11471
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 22:19

C'est pas "on adore l'homme", c'est "on ne fait pas du mal aux autres" ou mieux "on leur fait du bien" idem est la charité. et cela c'est profondément chrétien.

evidemment les "conciliaires" comme vous dites on traduit "On laisse faire à l'homme ce qu'il veut" ce qui se traduit comme on le voit ces jours ci sur ce forum "On laisse faire à l'homme ce qu'il veut à condition que ce soit comme nous le pensons nous, gardien du temple de la bien pensance".

Mais cela ce n'est pas ce que voulait P6
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 22:31

Non, faux, c'est

Citation :
nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'Homme.



Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11471
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 22:35

Oui, mais comme je l'explique, c'est à dire la charité.
Ce bon andré Frossard expliquait que finalement dans le monde il n'y avait jamais eu que l'eglise pour nous protéger de toutes les tyrannies (y compris dans sa pensée avortement etc)
à empecher l'euthanasie, de joouer avec les embryons etc
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 22:49

Un exemple du culte de l'homme dans l'Église: Dans les années 50, le cardinal Paul-Émile Léger, qui suite à son élévation par Pie XII, de retour à Montréal déclara (en l'ayant regretté quelques années plus tard): ''Montréal, ô ma ville, tu t'ai faite toute belle pour accueillir ton prince et ton pasteur!''. :help:
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 178
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015, 23:12

Abenader a écrit:
Un coup on accepte du bout de la langue de dire qu'on adore Dieu, un coup on dit qu'on adore l'Homme.

C'est une caricature.

Le pape dit "La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'homme qui se fait Dieu."

puis, parlant aux athées, "nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'Homme. "

Faire dire à ce texte que le pape, en fait, annonce aux catholiques que maintenant c'est l'Homme qu'on adore, faire dire cela à ce texte est invraisemblable.
 
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Mar 22 Sep 2015, 12:37

relisez ceci :
http://www.bibliques.com/lr/cm/mt25.php

Toutes les générations subiront ou ont subit la fin des temps, même nous.

Des imposteurs, des antéchrist il y en a eu et il y en a et il y en aura encore jusqu'au dernier.

On appelle cela la tentation des coeurs.


C'est comme deux parties politiques, l'un propose la haine et le repli sur soi, la richesse, l'orgueil , l'autre propose l'amour des autres peu importe les différences.


Y a des serviteurs qui luttent pour le bien et d'autres serviteurs (ou loups) qui luttent pour le mal.

L'Eglise peut être obscurci et semé de divisions seulement ce n'est pas juste une institutions dont on parle ce sont tous les croyants, tout ceux qui vivent dans le Seigneur et par la même occasion beaucoup d'être humain.

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?
» L'Épreuve Ultime de l'église selon le catéchisme
» John A. Keel - Ovnis : La Non-Preuve Physique
» La crise de l'église,les tribulations,le st pape et la conversion générale
» Samedi saint, et épreuve ultime de Marie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: