DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Ven 18 Sep 2015 - 17:30

CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Ven 18 Sep 2015 - 17:36

Moi, j'ai toujours dit qu'il y eu un problème le jour où Benoit 16 a démissionné : Pierre ne peut démissionner.
j'ai eu des doutes sur ce que ce pape soit le pape (le pape c'est benoit 16???). autre version : Dieu montre qu'il n'est pas d'accord en laissant françois dire beaucoup de bétises!

Preuve de mes doutes : Saint Janvier qui n'a fait qu'une demi liquéfaction deson sang le jour où françois est venu! Dieu ne donne pas des signes pour rien. St Janvier voulait peut etre dire "c'est un bon chrtien, mais un mauvais pape"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Ven 18 Sep 2015 - 20:34

l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Je ne crois pas que ce sera un pape imposteur mais plutôt une religion qui ne reconnaît pas le vrai Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Ven 18 Sep 2015 - 20:37

C'est une interprétation quasi sédévacantiste ... l'idiot va-t-il basculer vers le côté obscur  ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 8:46

l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Le passage que vous citez ne parle pas d'un pape mais d'une imposture religieuse. On ne dit même pas qu'elle serait catholique donc n'extrapolons pas trop.

Je pense qu'on critique trop vite le Pape François. Pour moi Benoit XVI est encore pape légitime, mais François l'est par interim et par la volonté de Dieu il est également légitime mais je pressens que son pontificat sera bref, peut être même qu'il s'achèverait ce mois ci mais ce n'est que mon sentiment et il faut beaucoup prier pour lui, pour qu'il arrive au bout de la mission que lui a confiée le Ciel. Benoit XVI a été lynché médiatiquement et en interne également même si beaucoup l'ignorent. Avec François les loups commencent à venir au grand jour, il est donc hyper prudent ! Il essaie je pense de trouver un juste équilibre entre pastorale et doctrine sans sacrifier ni l'un ni l'autre mais simplement en ne tombant pas dans l'une ou l'autre extrême (tout dans la miséricorde, coupée de la justice ou tout dans la justice, en condamnant et excluant le pêcheur de la table du Seigneur, coupée de la miséricorde)

Jésus disait vouloir la miséricorde plus que le sacrifice. Aujourd'hui on voit beaucoup de catholiques préférer sacrifier le salut de leurs frères que de chercher des chemins de miséricordes, des circonstances atténuantes, sans pour autant les inciter à poursuivre dans leur péché !

En fait il faut lire le CEC quand il parle des circonstances atténuantes qui réduisent voire annulent la faute du pêcheur. Le Pape François cherche je pense, par exemple pour les divorcés remariés, les cas où il y aurait une circonstance atténuante qui ferait que leur précédent mariage n'était en réalité pas valide. Cela ne veut pas dire que tous les mariages seront annulés ou que l'on va instaurer le divorce catholique.

Je pense aussi à l'engagement dans la vie religieuse, il est souvent demandé une période intermédiaire (noviciat) avant les voeux définitifs, pour être sûr de sa vocation. Dans le mariage il n'y a pas cela et il suffit qu'il n'ait pas été correctement préparé et le discernement n'est pas fait. Le lien ne peut être totalement indissoluble qu'après un discernement et un choix libre et lucide dans une vocation je pense. La faute peut donc être diminuée si le mariage n'a duré que peu de temps avant le divorce car les 2 époux étaient peut être trop jeunes et mal préparés au moment de leur mariage et n'avaient pas été correctement accompagnés. On ne peut pas mettre tous les cas dans le même panier et dire d'office "tous ces mariages sont indissolubles, s'ils divorcent et se remarient ils iront tous en Enfer !"

Bien évidemment il faudra veiller à de meilleurs préparations au mariage en amont à l'avenir pour que ces cas ne se produisent plus.

Quant à voir le Pape François parler avec des pêcheurs (je pense par exemple à ce transsexuel qui a rencontré le Pape il y a quelques mois et qui a enflammé la sphère catholique bien pensante), n'oublions pas que Jésus mangeait lui aussi à la table des pêcheurs et accueillait avec amour les prostituées qui lui témoignaient leur amour (qui est une première étape à la conversion). Les pharisiens s'enflammaient à cette vue. Evitons d'être comme eux !
Revenir en haut Aller en bas
blue eyes 1



Masculin Messages : 172
Inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 15:03

Philippe B. a écrit:
l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Le passage que vous citez ne parle pas d'un pape mais d'une imposture religieuse. On ne dit même pas qu'elle serait catholique donc n'extrapolons pas trop.

Je pense qu'on critique trop vite le Pape François. Pour moi Benoit XVI est encore pape légitime, mais François l'est par interim et par la volonté de Dieu il est également légitime mais je pressens que son pontificat sera bref, peut être même qu'il s'achèverait ce mois ci mais ce n'est que mon sentiment et il faut beaucoup prier pour lui, pour qu'il arrive au bout de la mission que lui a confiée le Ciel. Benoit XVI a été lynché médiatiquement et en interne également même si beaucoup l'ignorent. Avec François les loups commencent à venir au grand jour, il est donc hyper prudent ! Il essaie je pense de trouver un juste équilibre entre pastorale et doctrine sans sacrifier ni l'un ni l'autre mais simplement en ne tombant pas dans l'une ou l'autre extrême (tout dans la miséricorde, coupée de la justice ou tout dans la justice, en condamnant et excluant le pêcheur de la table du Seigneur, coupée de la miséricorde)

Jésus disait vouloir la miséricorde plus que le sacrifice. Aujourd'hui on voit beaucoup de catholiques préférer sacrifier le salut de leurs frères que de chercher des chemins de miséricordes, des circonstances atténuantes, sans pour autant les inciter à poursuivre dans leur péché !

En fait il faut lire le CEC quand il parle des circonstances atténuantes qui réduisent voire annulent la faute du pêcheur. Le Pape François cherche je pense, par exemple pour les divorcés remariés, les cas où il y aurait une circonstance atténuante qui ferait que leur précédent mariage n'était en réalité pas valide. Cela ne veut pas dire que tous les mariages seront annulés ou que l'on va instaurer le divorce catholique.

Je pense aussi à l'engagement dans la vie religieuse, il est souvent demandé une période intermédiaire (noviciat) avant les voeux définitifs, pour être sûr de sa vocation. Dans le mariage il n'y a pas cela et il suffit qu'il n'ait pas été correctement préparé et le discernement n'est pas fait. Le lien ne peut être totalement indissoluble qu'après un discernement et un choix libre et lucide dans une vocation je pense. La faute peut donc être diminuée si le mariage n'a duré que peu de temps avant le divorce car les 2 époux étaient peut être trop jeunes et mal préparés au moment de leur mariage et n'avaient pas été correctement accompagnés. On ne peut pas mettre tous les cas dans le même panier et dire d'office "tous ces mariages sont indissolubles, s'ils divorcent et se remarient ils iront tous en Enfer !"

Bien évidemment il faudra veiller à de meilleurs préparations au mariage en amont à l'avenir pour que ces cas ne se produisent plus.

Quant à voir le Pape François parler avec des pêcheurs (je pense par exemple à ce transsexuel qui a rencontré le Pape il y a quelques mois et qui a enflammé la sphère catholique bien pensante), n'oublions pas que Jésus mangeait lui aussi à la table des pêcheurs et accueillait avec amour les prostituées qui lui témoignaient leur amour (qui est une première étape à la conversion). Les pharisiens s'enflammaient à cette vue. Evitons d'être comme eux !

:amen:      Thumright
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 19:10

Pape imposteur? Faut être malade pour être persuadé de cela! Il a été élu en toute conformité comme
ce fut le cas depuis 2000 ans! Pour ceux et celles ici qui pensent que François serait un antipape à cause que Benoît XVI est toujours vivant, sont vraiment risibles! Dans ce cas, Boniface VIII en fut un antipape!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 19:50

ysov a écrit:
Pape imposteur? Faut être malade pour être persuadé de cela! Il a été élu en toute conformité comme
ce fut le cas depuis 2000 ans! Pour ceux et celles ici qui pensent que François serait un antipape à cause que Benoît XVI est toujours vivant, sont vraiment risibles! Dans ce cas, Boniface VIII en fut un antipape!
Mon bon, je pense que Simon-Pierre ne pouvait pas démissioner (sauf cas de force majeures)
Qu'est ce qui se serait passer si au lieu d'affronter son martyr, il avait dit "j'en ai assez fait"??????
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 19:53

Faut pas mélanger les contextes.

Mais selon vous, c'est quoi une force majeure?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 19:57

Si il avait été déporté et incapable de diriger l'eglise à cause de cela par exemple.

Ceci dit Le pape c'est Pierre! Alors je mélange pas!

Pour Benoit 16 et François 1, je suis perplexe. François 1 est un très bon chrétien! Mais un bon pape?????
Et sil est mauvais pape, cela pose un problème.

Detoutes façons je n'avais pas aimé la démission de B16. Et je me souviens de la foudre sur le vatican! Et aussi du demi miracle voulu par St Janvier
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:00

Saint-Janvier c'est du pipi de chat scientifiquement parlant.

Donc vous considéreriez Boniface VIII comme un antipape du fait que son prédécesseur ait démissionné?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:07

ysov a écrit:
Saint-Janvier c'est du pipi de chat scientifiquement parlant.
Il faut vous documenter sur ce sujet, mon bon!


ysov a écrit:

Donc vous considéreriez Boniface VIII comme un antipape du fait que son prédécesseur ait démissionné?
Pas forcément! Celestin 5 était peut etre incapable de diriger l'eglise et il est resté pape moins de 6 mois. Il ne s'est jamais comportéen pape à l'inverse de B16, du moins je crois!

De toutes façons je dirais pas antipape qui était volontairement opposé au vrai pape!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:11

RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
Saint-Janvier c'est du pipi de chat scientifiquement parlant.
Il faut vous documenter sur ce sujet, mon bon!

C'est le cas depuis bien longtemps René. Scientifiquement ce fut pas mis à l'épreuve.


RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:

Donc vous considéreriez Boniface VIII comme un antipape du fait que son prédécesseur ait démissionné?
Pas forcément! Celestin 5 était peut etre incapable de diriger l'eglise et il est resté pape moins de 6 mois. Il ne s'est jamais comportéen pape à l'inverse de B16, du moins je crois!

De toutes façons je dirais pas antipape qui était volontairement opposé au vrai pape!

Célestin V était persuadé d'être incapable tout comme Benoît XVI l'a constaté.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:16

ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:
Saint-Janvier c'est du pipi de chat scientifiquement parlant.
Il faut vous documenter sur ce sujet, mon bon!

C'est le cas depuis bien longtemps René. Scientifiquement ce fut pas mis à l'épreuve.
Si il y a eu des analyses : cela toutes les chances d'etre du sang!
[quote="ysov"]
ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
ysov a écrit:

Donc vous considéreriez Boniface VIII comme un antipape du fait que son prédécesseur ait démissionné?
Pas forcément! Celestin 5 était peut etre incapable de diriger l'eglise et il est resté pape moins de 6 mois. Il ne s'est jamais comportéen pape à l'inverse de B16, du moins je crois!

De toutes façons je dirais pas antipape qui était volontairement opposé au vrai pape!

Célestin V était persuadé d'être incapable tout comme Benoît XVI l'a constaté.
Il me semble que B16 est parti parcequ'il se sentait fatigué. C'est pour des raisons de convenances personelles parceque les lois de l'Eglise prevoit qu'un pape peut démissioner!
Mais Simon Pierre n'aurait pas démissioné pour des raisons personnelles comme etre fatigué
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:19

Dans ce cas c'est Benoit XVI qui aurait démontré être finalement un imposteur, non François.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:30

ysov a écrit:
Dans ce cas c'est Benoit XVI qui aurait démontré être finalement un imposteur, non François.
il ne s'agit pas d'imposteur.B16 et F1 sont tous des deux de bonne foi.
C'est une mauvaise interprétation des textes de l'Eglise!
Ceci dit, je n'ai aucune certitude. Je me pose des questions! C'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:34

RenéMatheux a écrit:
Si il avait été déporté et incapable de diriger l'eglise à cause de cela par exemple.

Pie XII avait envisagé cela en cas d'enlèvement par les Allemands.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Sam 19 Sep 2015 - 20:37

Ce qui a tué le pape en Benoit XVI c'est l'événement de Ratisbonne à propos de l'Islam! Ce n'est guère étonnant, car son prédécesseur a fait bizout au coran... Une des pires gourdes de l'histoire papale! Pas étonnant que par la suite, un cardinal en France ait jugé ''missionnaire'' de prononcer la chahada... :beret: Sauf que Saint-François Xavier à titre d'exemple, l'a fait dans les contrées lointaines son missionnariat alors que ce cardinal ne quitterait jamais son confort! La puterie est toujours existante partout, même parmi des hommes d'Église. Mr.Red

Voilà ô âmes autruchiennes mon côté réactionnaire. clown2  Dans votre intérieur, votre réaction suite à votre lecture de mon affirmation brutale serait fort probablement aussi forte qu'un inquisiteur, de me jucher sur un bûcher, mais mais mes chères autruches, étant donné que l'inquisition n'existe plus depuis 1809, vous n'aurez comme alternative qu'à me bannir.siffler clown :help: Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 7:08

Philippe B. a écrit:
l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Le passage que vous citez ne parle pas d'un pape mais d'une imposture religieuse. On ne dit même pas qu'elle serait catholique donc n'extrapolons pas trop.

!

Et comment une religion non catholique pourrait scandaliser des catholiques? il y a depuis belle lurette pas mal de sectes qui proposent des solutions miracles à leur ouailles, et je ne vois pas vraiment comme cela devrait ébranler la Foi d'un catholique. Par contre si de l'intérieur même de l'Eglise, le discours change cela peut perturber vraiment ceux qui ont une Foi droite.
Et j'ai un peu cette impression sur pas mal de point, certain messages qui étaient assez claire autrefois, aujourd'hui sont reformulés sous une forme floue, et permettant alors des interprétations ( on y est obligé car c'est flou) qui malheureusement vont plus dans le sens de l'apostasie de la vérité. Du moins c'est juste une impression que j'ai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 7:15

j'ai la même impression.... l'Eglise s'adapte au monde.....
et cette charité mièvre à l'égard de tous sans discernement m'écoeure.
le Christ faisait état le miséricorde immense de Dieu, mais on oublie toujours la seconde moitié de ses phrases. exemple, va, ET NE PECHE PLUS. le "cadre" conseillé n'est plus enseigné. tout est pardonné, certes, mais aucune invitation à vivre selon le "plan de Dieu"..
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 7:49

rebelle a écrit:
j'ai la même impression.... l'Eglise s'adapte au monde.....
et cette charité mièvre à l'égard de tous sans discernement m'écoeure.

  Si cette charité était vraiment égalitaire et sans discernement, ce serait pas mal.
  Dans la réalité, c'est bien pire : cette charité s'occupe avant tout de "ceux qui en ont le plus besoin" comme elle dit, c'est-à-dire ce qui arrange les riches et les puissants du moment.
 En France, par exemple, le migrant-exploitable-plus-facilement-qui-ne-connaît-pas ses droits est toujours prioritaire sur les autres. Dès qu'il commence à s'intégrer, il devient un vilain de-souche à surveiller. Comme le dit Zemmour, c'est ainsi que les idiots utiles de la gôôche assurent un flot ininterrompu de main-d'oeuvre bon marché au capitalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 9:17

très vrais ce que vous dites Chartreux, car c'est bien d'esclaves dont ces gauchos ont besoin. mais avant de vouloir changer le monde, chacun doit aussi faire son examen de conscience et se changer lui même. se battre pour ses acquis comme on le fait depuis cette année, ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais c'est oublier que notre société s'est aussi construite sur la misère des autres pays. pour arriver à un équilibre, il nous faut modifier nos comportements de consommation, entre autres choses....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 11:25

l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Jamais cette épreuve de l'Eglise ne passera par un pape imposteur.

Mais par un Antéchrist, aussi distincte de l'Eglise que Lénine est distinct de l'orthodoxie russe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 12:53

Arnaud Dumouch a écrit:
l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Jamais cette épreuve de l'Eglise ne passera par un pape imposteur.

Mais par un Antéchrist, aussi distincte de l'Eglise que Lénine est distinct de l'orthodoxie russe.

Ok. Mais c'est le terme imposture religieuse qui me trouble un peu, donc cela n'a rien à voir (du moins à mon avis) avec le communisme ou toute doctrine non religieuse, et je ne vois pas comment une secte ou un prédicateur par exemple qui propose des solutions miracles pourraient ébranler la Foi des catholiques ( ils sont pleins aujourd'hui à le faire d'ailleurs). Sinon je trouve ambigu ce passage.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Dim 20 Sep 2015 - 13:13

l'idiot a écrit:

Ok. Mais c'est le terme imposture religieuse qui me trouble un peu, donc cela n'a rien à voir (du moins à mon avis) avec le communisme ou toute doctrine non religieuse, et je ne vois pas comment une secte ou un prédicateur par exemple qui propose des solutions miracles pourraient ébranler la Foi des catholiques ( ils sont pleins aujourd'hui à le faire d'ailleurs). Sinon je trouve ambigu ce passage.

Je vous donne une réponse théologique d'après saint Paul :

2 Théssaloniciens 2, 1 Nous vous le demandons, frères, à propos de la Venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui,
2 Théssaloniciens 2, 2 ne vous laissez pas trop vite mettre hors de sens ni alarmer par des manifestations de l'Esprit, des paroles ou des lettres données comme venant de nous, et qui vous feraient penser que le jour du Seigneur est déjà là.
2 Théssaloniciens 2, 3 Que personne ne vous abuse d'aucune manière. Auparavant doit venir l'apostasie et se révéler l'Homme impie, l'Etre perdu,
2 Théssaloniciens 2, 4 l'Adversaire, celui qui s'élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu'à s'asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu.
2 Théssaloniciens 2, 5 Vous vous rappelez, n'est-ce pas, que quand j'étais encore près de vous je vous disais cela.
2 Théssaloniciens 2, 6 Et vous savez ce qui le retient maintenant, de façon qu'il ne se révèle qu'à son moment.
2 Théssaloniciens 2, 7 Dès maintenant, oui, le mystère de l'impiété est à l'oeuvre. Mais que seulement celui qui le retient soit d'abord écarté.
2 Théssaloniciens 2, 8 Alors l'Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l'anéantira par la manifestation de sa Venue.


Eschatologie catholique 54 ─ Le dernier Antéchrist (62 mn).


666 et le chiffre de la Bête ; Les Antéchrists au cours de l'histoire. Les 4 étapes : 1° systèmes politiques 2° sept idéologies athées, 3° humanisme sans Dieu, 4° religion de Lucifer ; Un homme et un gouvernement mondial ; Une religion, celle de Lucifer présentée sur terre : Comme à Eve et Adam ; Il ne peut venir avant la disparition des religions ; Le sommet du mal en ce qui concerne le salut, et un bonheur matériel sur terre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 8:44

l'idiot a écrit:

Et j'ai un peu cette impression sur pas mal de point,  certain messages qui étaient assez claire autrefois, aujourd'hui sont reformulés sous une forme floue, et  permettant alors des interprétations  ( on y est obligé car c'est flou) qui malheureusement vont plus dans le sens de l'apostasie de la vérité. Du moins c'est juste une impression que j'ai

Il vous faut discerner les signes des temps. Aujourd'hui nous en sommes où le bon berger doit retrouver la brebis perdue, la 100ème vous vous souvenez ? Il laisse donc les 99 brebis qui ne sont plus perdues derrière lui pour retrouver la 100ème (périphéries) MAIS contrairement à ce que vous prétendez Jésus (et son Eglise) n'abandonne pas les 99 brebis en les laissant livrées à elles mêmes ! Elles ont pour pouvoir rester ancrée dans leur foi et ne pas être déboussolées toute la doctrine de l'Eglise (CEC, encycliques des derniers Papes etc.). Si vous vous sentez déboussolé et dans le flou, ressortez votre CEC et lisez les encycliques de JPII, BXVI et leurs prédécesseurs ! Mais priez aussi pour que ceux qui vivent aux périphéries puissent rejoindre le troupeau pendant cette année de la Miséricorde qui est un signe des temps majeur avant que la fin n'arrive d'où l'urgence de retrouver la brebis perdue au cours des prochains mois nous séparant de 2017 !

Quand je dis "avant que la fin n'arrive" j'entends la fin de l'ère chrétienne, après quoi comme écrit dans la Bible "Dieu sera dans tous les coeurs, Il sera notre Dieu et nous serons son peuple", ou comme prophétisé à Fatima : le temps de paix promis par la Sainte Vierge, avant l'Antéchrist, la fin du monde et le Jugement Dernier (dans plusieurs siècles)


Dernière édition par Philippe B. le Lun 21 Sep 2015 - 8:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 8:46

Je vous conseille aussi de lire ce très bon texte du livre "Rendre amour pour amour, Une spiritualité du Cœur de Jésus" du Père Joël Guibert :

http://benoit-et-moi.fr/2015-I/actualite/leglise-dans-la-tempete.php

Lire notamment "3. Conduite à tenir dans la tempête"

Citation :


3.a. DEMEURER DANS LA VÉRITÉ DU CHRIST

Cette description à grands traits de la crise profonde qui pourrait se profiler pour l’Eglise ne cherche pas à effrayer mais plutôt à éveiller, afin de préserver de l’aveuglement et d’une certaine naïveté quant à la dramatique qui s’y joue. Pour traverser en paix la tempête qui semble se profiler à l’horizon, nous aurons à cultiver et à conjuguer ensemble lucidité courageuse et enfance spirituelle.

Nous avons évoqué l’éventualité d’un schisme à l’intérieur de l’Eglise qui pourrait se produire par le biais de la communion aux divorcés remariés. Cette porte ouverte ne serait qu’un « cheval de Troie », à partir de laquelle on assisterait à un véritable détricotage d’un certain nombre de points de la foi et de la morale. Si, comme nous l’avons dit, cette attaque se mettra en place de manière très subtile, il importe que les catholiques et leurs pasteurs s’enracinent dans la vérité du Christ et perçoivent nettement les lignes blanches qui, dans l’enseignement de la foi et de la morale ne peuvent pas être dépassées. A cet effet, voici quelques repères :

* * *

>| Pour l’ensemble de la morale catholique, il est un point de repère à avoir en tête : la lettre encyclique de Jean-Paul II Veritatis splendor de 1993. Pour la question plus précise de la communion des divorcés remariés, on s’imprégnera de l’exhortation apostolique de Jean-Paul II sur la famille, Familiaris consortio. Tout ce qui est écrit dans ces documents n’est pas l’enseignement personnel du pape Jean-Paul II, c’est la synthèse de l’enseignement magistériel de l’Eglise s’appuyant sur la Révélation close en Jésus-Christ. Il ne peut donc pas être dépassé par la seule décision d’un responsable, quelle que soit sa position dans l’Eglise. A la question « Peut-on s’attendre à un changement de la doctrine à propos des divorcés remariés ? », le cardinal Gerhard Ludwig Müller, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, répondait dans le cadre d’une interview, fin 2014 : « Même un concile œcuménique ne peut pas modifier la doctrine de l’Église, parce que celui qui en est le fondateur, Jésus-Christ, a confié la garde fidèle de ses enseignements et de sa doctrine aux apôtres et à ses successeurs. En ce qui concerne le mariage, nous avons une doctrine argumentée et structurée, fondée sur ce qu’a dit Jésus, qui doit être offerte dans son intégrité. L’indissolubilité absolue d’un mariage valide est non pas une simple doctrine, mais bien un dogme divin et défini par l’Église. Dans le cas de la rupture de fait d’un mariage valide, un autre “mariage” civil n’est pas admissible. Dans le cas contraire, nous serions confrontés à une contradiction, parce que si la précédente union, le “premier” mariage – ou, pour mieux dire, le mariage – est véritablement un mariage, une autre union qui vient ensuite n’est pas un “mariage”. Parler de premier et de second “mariage” c’est simplement jouer sur les mots. Le second mariage est possible uniquement lorsque le conjoint légitime est mort, ou bien lorsque le mariage a été déclaré invalide, parce que, dans ces cas-là, le lien précédent a été dissous. Dans le cas contraire, nous nous trouvons face à ce que l’on appelle “empêchement au lien”. »

>| C’est au fondement de l’édifice de la foi que se feront les attaques. Comme l’a si bien pointé en son temps le cardinal Ratzinger, tout part de l’idée de l’Eglise qu’on se fait : « Le sens authentiquement catholique de la réalité “Eglise” disparaît silencieusement, sans être expressément rejeté. Beaucoup ne croient plus qu’il s’agisse d’une réalité voulue par le Seigneur Lui-même. Et même chez certains théologiens, l’Eglise apparaît comme une construction humaine, un instrument créé par nous, que nous pouvons par conséquent réorganiser nous-mêmes librement selon les exigences du moment. »
Pour faire face aux attaques relativistes, il est hautement recommandé de lire le document Dominus Iesus de l’année 2000, écrit par le cardinal Joseph Ratzinger et dûment approuvé par le pape Jean-Paul II. Cette déclaration a été très contestée lors de sa publication, cela dit l’importance de s’en imprégner.

>| Nous pressentons par ailleurs que la figure du prêtre, son état de vie pourrait subir un certain flottement si ces événements survenaient. A propos de la définition du sacerdoce, du célibat ecclésiastique, nous invitons à creuser l’exhortation apostolique de Jean-Paul II sur les prêtres, Pastores dabo vobis de 1992. On ne perdra pas son temps à relire aussi le document du pape Paul VI sur le célibat sacerdotal écrit au cours de la grande tourmente (1967). A propos de l’Eucharistie, nous recommandons vivement de relire les documents de Jean-Paul II (Ecclesia de Eucharistia 2003) et de Benoît XVI (Sacramentum caritatis 2007), sans oublier l’encyclique de Paul VI sur l’Eucharistie de 1965, Mysterium fidei.

* * *

Redisons-le, tous ces documents ne sont pas la pensée particulière de tel ou tel pape et seraient, par là-même, sujets à d’éventuels changements. Non, ils synthétisent l’enseignement de l’Eglise prescrit par le Christ sur ces différentes questions. Aucun membre de l’Eglise, quelle que soit sa position hiérarchique, ne peut en changer la teneur doctrinale. Il faut donc s’accrocher à ce saint dépôt de la foi – « Garde le bon dépôt avec l’aide de l’Esprit Saint », exhorte Paul à Timothée (2 Tm 1, 14).
Lorsque cette épreuve de l’Eglise se présentera, il risque d’y avoir un tel trouble dans les esprits, une telle confusion doctrinale que nous serons tous un peu ébranlés. Il est même possible que les chrétiens demeurés parfaitement fidèles à la Parole de Dieu et à la pureté de l’enseignement bimillénaire de l’Eglise soient tenus pour responsables de cette déchirure de l’Eglise. Ce sera le comble, ces catholiques pleinement orthodoxes seront accusés de pharisaïsme, d’intransigeance, d’intolérance, d’être obsédés par la loi et de n’avoir aucune miséricorde envers les personnes. Ils seront tentés de baisser les bras et de rejoindre « ceux qui acceptent la compromission dans l’Eglise », selon l’expression de la Vierge d’Akita. Qu’ils tiennent bon, l’Esprit leur donnera une telle force qu’ils en seront tout étonnés.

3.b. VOIR LA MAIN DE LA PROVIDENCE EN TOUT

Comment garder la sérénité face à ces nuages menaçants ?
L’abandon à la divine Providence est la source la plus profonde de paix. La vie du monde et de l’Eglise n’est pas enserrée dans les mâchoires d’un destin aveugle. Non, chacune des créatures, l’Eglise et le monde sont lovés dans la main du Père : « Nul ne peut rien arracher de la main du Père » (Jn 10, 29). Comment ce Père pourrait-il abandonner ses enfants ? Il n’y a donc aucun événement de l’histoire de l’humanité, encore moins de la vie de l’Eglise, qui échappe au plan providentiel du Père éternel. S’il en est ainsi, tout en luttant pour garder le saint dépôt de la foi, il nous faut voir cette épreuve de l’Eglise à venir comme voulue – au sens de permise – par Dieu. Permise, en premier lieu parce que, comme nous l’avons déjà précisé, Dieu a laissé à Satan la capacité de tenter les créatures et son oppression peut être grande. Cette épreuve est aussi voulue par Dieu afin de purifier son Eglise. En effet, dans un certain nombre de secteurs de l’Eglise, on divulgue des enseignements qui ne sont plus du tout conformes à la vérité.

Se laisser habiter par cette conviction que Dieu mène Son Eglise, même et surtout à travers les grands troubles qu’elle a traversés et qu’elle traversera, est source d’une grande sérénité intérieure. Demandons la grâce de nous installer dans cette forme d’insouciance propre à l’enfance spirituelle, à l’image d’un saint Louis de Gonzague. A un professeur qui lui demandait, « si nous apprenions que c’est maintenant le jugement dernier, que ferions-nous ? », saint Louis de Gonzague, qui vivait sereinement en Dieu, répondit : « Moi, je continuerais à jouer à la balle ! »

3.c. SE RÉFUGIER EN MARIE

Dans les siècles anciens, lorsqu’une cité était attaquée, on se réfugiait à l’abri dans une tour fortifiée. La très sainte Vierge Marie est pour le chrétien cette tour fortifiée. Nous encourageons vivement les catholiques à prendre Marie pour mère en ces temps incertains qui sont les nôtres. Pourquoi donc ?

Marie est le secret de Dieu, la « botte secrète » du Très-haut, pourrait-on dire. Elle est, par pure grâce de Dieu, porteuse d’une force toute divine, et même d’un puissant pouvoir d’exorcisme qu’elle qu’exerce et exercera d’une manière toute particulière au cours du temps de la fin des temps : « Marie doit être terrible au diable et à ses suppôts comme une armée rangée en bataille, principalement dans ces derniers temps », écrit le père de Montfort.

La très sainte Vierge Marie, étant la Mère du Verbe, a par ailleurs une grâce toute particulière pour préserver ses enfants des hérésies et autres errements doctrinaux qui atteignent la vérité au sujet de son Fils. Sous son manteau maternel, non seulement nous éprouvons de l’assurance, mais notre sensus fidei, notre sens de la foi est singulièrement éclairé par cette bonne Mère. A son école, même les petits qui n’ont pas forcément de grands bagages théologiques voient clair et « sentent » avec justesse lorsque telle affirmation doctrinale sonne ou ne sonne pas juste.

Sur ce point, il est touchant d’entendre le pape Benoît XVI témoigner de ses découvertes à propos du mystère de Marie pour notre temps :
« Quand j’étais jeune théologien, avant (et même pendant) les sessions du Concile […] J’avais du mal à comprendre le vrai sens d’une autre expression fameuse […] qui veut que la Vierge soit " victorieuse de toutes les hérésies".
Aujourd’hui seulement – en cette période de confusion où toutes sortes de déviations hérétiques semblent venir frapper à la porte de la foi authentique –, aujourd’hui je comprends qu’il ne s’agissait pas d’une exagération de dévots, mais de vérités plus que jamais valables. »

Dans un autre passage, il conclut :
« Si la place occupée par la Sainte Vierge a toujours été essentielle à l’équilibre de la foi, retrouver aujourd’hui cette place est devenu une urgence rare dans l’histoire de l’Eglise. »
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 10:38

Philippe B. a écrit:
l'idiot a écrit:

Et j'ai un peu cette impression sur pas mal de point,  certain messages qui étaient assez claire autrefois, aujourd'hui sont reformulés sous une forme floue, et  permettant alors des interprétations  ( on y est obligé car c'est flou) qui malheureusement vont plus dans le sens de l'apostasie de la vérité. Du moins c'est juste une impression que j'ai

Il vous faut discerner les signes des temps.
Aujourd'hui nous en sommes où le bon berger doit retrouver la brebis perdue, la 100ème vous vous souvenez ? Il laisse donc les 99 brebis qui ne sont plus perdues derrière lui pour retrouver la 100ème (périphéries) MAIS contrairement à ce que vous prétendez Jésus (et son Eglise) n'abandonne pas les 99 brebis en les laissant livrées à elles mêmes ! Elles ont pour pouvoir rester ancrée dans leur foi et ne pas être déboussolées toute la doctrine de l'Eglise (CEC, encycliques des derniers Papes etc.). Si vous vous sentez déboussolé et dans le flou, ressortez votre CEC et lisez les encycliques de JPII, BXVI et leurs prédécesseurs ! Mais priez aussi pour que ceux qui vivent aux périphéries puissent rejoindre le troupeau pendant cette année de la Miséricorde qui est un signe des temps majeur avant que la fin n'arrive d'où l'urgence de retrouver la brebis perdue au cours des prochains mois nous séparant de 2017 !

Quand je dis "avant que la fin n'arrive" j'entends la fin de l'ère chrétienne, après quoi comme écrit dans la Bible "Dieu sera dans tous les coeurs, Il sera notre Dieu et nous serons son peuple", ou comme prophétisé à Fatima : le temps de paix promis par la Sainte Vierge, avant l'Antéchrist, la fin du monde et le Jugement Dernier (dans plusieurs siècles)

Discerner les signes des temps, beaucoup en sont incapables et préfèrent s'acharner sur ceux qui les avertissent... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 10:50

Malheureusement, beaucoup préfèrent écouter les prophètes de malheur plutôt que la voix de l'Eglise... Cela fait penser à Job...
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 10:51

Simon a écrit:

Discerner les signes des temps, beaucoup en sont incapables et préfèrent s'acharner sur ceux qui les avertissent... Rolling Eyes

 À qui le dites-vous, cher Simon! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 11:05

Cécile a écrit:
Malheureusement, beaucoup préfèrent écouter les prophètes de malheur plutôt que la voix de l'Eglise...  Cela fait penser à Job...

Faut écouter ce que dit le Christ sur les faux prophètes et les faux messies. Un homme averti en vaut plusieurs ! :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 11:15

Simon a écrit:
Faut écouter ce que dit le Christ sur les faux prophètes et les faux messies. Un homme averti en vaut plusieurs ! :sage:

Bonjour Simon , si un homme averti en vaut plusieurs que dire de la femme avertie . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 11:34

Eh bien d'après le fils de Satan, mahomet, une femme avertie vaut la moitié de l'homme averti. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:03

rebelle a écrit:
j'ai la même impression.... l'Eglise s'adapte au monde.....
et cette charité mièvre à l'égard de tous sans discernement m'écoeure.
le Christ faisait état le miséricorde immense de Dieu, mais on oublie toujours la seconde moitié de ses phrases. exemple, va, ET NE PECHE PLUS. le "cadre" conseillé n'est plus enseigné. tout est pardonné, certes, mais aucune invitation à vivre selon le "plan de Dieu"..

C'est exactement ça. Or, l'Eglise ne PEUT PAS cesser d'inviter à vivre selon le plan de Dieu. C'est donc que la chose qui enseigne cela n'est pas l'Eglise.

Fastoche.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:06

Simon a écrit:
l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Je ne crois pas que ce sera un pape imposteur mais plutôt une religion qui ne reconnaît pas le vrai Dieu.

En effet cher Simon.

Et quelle est donc cette religion qui ne reconnait pas le vrai Dieu, qui voue un culte à un (ou des) faux dieu(x) ?

La religion conciliaire. C'est même l'un de ses fondateurs, Paul 6, qui le dit:

Paul 6 a écrit:
Nous aussi, nous plus que quiconque, avons le culte de l'Homme.

je me demande comment ça peut être plus clair !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:23

Abenader a écrit:

La religion conciliaire. C'est même l'un de ses fondateurs, Paul 6, qui le dit:

Paul 6 a écrit:
Nous aussi, nous plus que quiconque, avons le culte de l'Homme.

Et quel est l'homme, prince du mensonge, qui sort une phrase de son contexte pour lui donner un sens qu'elle n'a pas : C'est Abenader !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:30

Vous voulez le contexte ? Tant mieux ! Le v'là:

Paul 6, discours de clôture de V2, 7 décembre 1965 a écrit:
L'humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile.

La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'homme qui se fait Dieu.

Qu'est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n'a pas eu lieu. La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes pour les hommes l'a envahi tout entier. La découverte et l'étude des besoins humains (et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand), a absorbé l'attention de notre Synode.

Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'Homme.

C'est marrant, hein, cet extrait, je vous l'ai mis des centaines de fois depuis 5 ou 6 ans. Pourtant, vous faites toujours comme si ça venait de vous tomber sur le coin de la tronche. Comme mauvaise foi, c'est dur de faire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:34

Ceci n'est pas le contexte complet et même avec ce petit passage, voilà ce que cela donne :

L'humanisme sans Dieu et profane est apparu dans sa terrible stature. Il exalte l'homme contre Dieu et ce faisant, il détruit l'homme.

L'Eglise aussi est humaniste mais pas d la même façon : pour elle c'est l'homme avec Dieu, dans l'alliance sainte de la charité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:38

Faut-il vraiment venir sur un forum catholique pour y lire que le pape est un imposteur ?  Sad

Et après, on dira que tout ce qui "déconne" vient des "soixante-huitards"...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:41

Cécile a écrit:
Faut-il vraiment venir sur un forum catholique pour y lire que le pape est un imposteur ?  Sad

Et après, on dira que tout ce qui "déconne" vient des "soixante-huitards"...

Pas tout. Mais les extrémismes viennent aussi des soixante-huitard, à l'autre extrême.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 21 Sep 2015 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:44

Abenader a écrit:
rebelle a écrit:
j'ai la même impression.... l'Eglise s'adapte au monde.....
et cette charité mièvre à l'égard de tous sans discernement m'écoeure.
le Christ faisait état le miséricorde immense de Dieu, mais on oublie toujours la seconde moitié de ses phrases. exemple, va, ET NE PECHE PLUS. le "cadre" conseillé n'est plus enseigné. tout est pardonné, certes, mais aucune invitation à vivre selon le "plan de Dieu"..

C'est exactement ça. Or, l'Eglise ne PEUT PAS cesser d'inviter à vivre selon le plan de Dieu. C'est donc que la chose qui enseigne cela n'est pas l'Eglise.

Fastoche.


Hier, sur FB, une personne me parle de ce que le Christ prêchait la tolérance et l'ouverture. Eh bien non, ma chère (la personne en question), Jésus ne parlait pas de tolérance, ni d'ouverture, mais de conversion. La tolérance qu'on nous sert finit par tout relativiser, tout accepter: le "mariage homo", l'avortement, l'euthanasie. Jésus n'est pas venu pour dire aux gens:" Vous pouvez continuer à vivre comme avant, je suis très tolérant et ouvert d'esprit." Non, il a dit: "Convertissez-vous car le Royaume de Dieu est proche !"
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:47

Se convertir est en appliquant les dix commandements avant n'importe quoi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 13:50

Abenader a écrit:
Simon a écrit:
l'idiot a écrit:
CEC a écrit:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.

Ce passage du CEC me trouble un peu. Donc l'Eglise connaîtra un imposteur comme pape dans les derniers temps? car je vous dis cette main tendu aux homosexuels, si cela se fait d'une façon trop ouverte après le synode, la Foi de beaucoup en Afrique sera ébranlée
Personnellement je trouve la pastorale actuelle de l'Eglise trop complaisante envers le "monde", et elle me semble plus accentuée depuis l'arrivé de François avec sa fameuse "miséricorde" . On tire les chose par le bas, on cède à la compromission, et l'Eglise donne l'impression d'être "en retard" par rapport au "monde" car son "progrès" va plus vers le sens du monde que vers le sens des exigences de la bonne nouvelle.

Je ne crois pas que ce sera un pape imposteur mais plutôt une religion qui ne reconnaît pas le vrai Dieu.

En effet cher Simon.

Et quelle est donc cette religion qui ne reconnait pas le vrai Dieu, qui voue un culte à un (ou des) faux dieu(x) ?

La religion conciliaire. C'est même l'un de ses fondateurs, Paul 6, qui le dit:

Paul 6 a écrit:
Nous aussi, nous plus que quiconque, avons le culte de l'Homme.

je me demande comment ça peut être plus clair !

Je crois que ce ne sera même pas ce que vous appelez l'église conciliaire, car celle-ci est combattue par l'antichrist laïciste.

Il faut veiller et prier pour avoir la force de résister à tout cela, comme dit Jésus. :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 14:00

Simon a écrit:

Je crois que ce ne sera même pas ce que vous appelez l'église conciliaire, car celle-ci est combattue par l'antichrist laïciste.

j'ai plutôt l'impression que l'antichrist laïciste apprécie particulièrement François. Je crois que un véritable tournant de l'Eglise avec François sera le synode sur la famille, déjà en "libéralisant" les procédures en nullité du mariage, on a trouvé une solution "pratique" pour accorder le divorce religieux sans prononcer le mot divorce, qu'est ce que le synode va ajouter de plus? on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 14:59

Cécile a écrit:
Faut-il vraiment venir sur un forum catholique pour y lire que le pape est un imposteur ?  Sad

Et après, on dira que tout ce qui "déconne" vient des "soixante-huitards"...
De toutes façons vous supprimez les messages qui vous gènent!
Surtout ceux qui répondent à vos accusation que les autres ne soient pas catholique
Alors.....

Cecile := la censure!
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 17:38

C'est vrai qu'un pape qui démissionne, ça pose quand même une grosse question.

Et vous catholiques qui êtes attachés à l'institution papale (contrairement aux protestants), comment arrivez vous à considérer qu'un pape soit démissionnaire?

S'il est successeur de Pierre, Pierre pouvait-il démissionner?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 17:39

C'est bien ce que je dis depuis le début!
Merci Waddle!
Pierre ne pouvait demissionner! Surtout pour des raisons de convenance personelle!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 17:49

Dans votre idée, il aurait fallu que tous les papes se soient fait crucifier la tête en bas... :help:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 17:53

Mon bon ysov; l'idéee que Simon Pierre se soit fait crucifié la tete en bas, n'est pas de moi , mais de celui qui lui as dit "quo vadis?" si vous voyez de qui je parle!
Toute réclamation est à a dresser à un certain JC, Paradis, code postal 77.777 à droite du père What a Face
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?   Lun 21 Sep 2015 - 18:01

Mais il aurait dû le dire après chaque conclave.

Mais bon René, le pape en Benoit XVI fut zigouillé suite à Ratisbonne, alors que Célestin V ne voulait que son ermitage. Wink



Dernière édition par ysov le Lun 21 Sep 2015 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’Épreuve ultime de l’Église et pape imposteur?
» L'Épreuve Ultime de l'église selon le catéchisme
» John A. Keel - Ovnis : La Non-Preuve Physique
» La crise de l'église,les tribulations,le st pape et la conversion générale
» Prions chaque jour pour notre Église, notre Pape, nos Prêtres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: