DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adresse aux sédévacantistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Valtortiste91



Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 09:24

chartreux a écrit:
...Mystère en effet : c'est le fameux mystère d'iniquité.
 Ce mystère a ceci de particulier qu'il est médité à la fois par les catholiques et les conciliaires, alors que d'ordinaire, les autres mystères catholiques ne provoquent chez les conciliaires que des baillements d'ennui.
  Mais il est médité de façon assez différente des deux côtés. Nous les catholiques nous y méditons avec terreur et tremblement , suppliant Dieu de nous épargner le plus possible cette épreuve redoutable ; pour vous les conciliaires c'est plutôt un exercice d'auto-adoration, de nombrilisme comme on dirait aujourd'hui.
Parler de mystère d'iniquité quand vous commentez :
Ephésiens, chapitre 3, 17-19 : Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu.
C'es plus qu'un lapsus, c'est un aveu que vous n'avez plus rien à voir avec l'Eglise et plus généralement avec le Nouveau Testament.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 10:34

chartreux a écrit:
... nous y méditons avec terreur et tremblement , suppliant Dieu de nous épargner le plus possible cette épreuve redoutable ; pour vous les conciliaires c'est plutôt un exercice d'auto-adoration, de nombrilisme comme on dirait aujourd'hui.

Jacques 2, 19 : Toi, tu crois qu’il y a un seul Dieu. Fort bien ! Mais les démons, eux aussi, le croient et ils tremblent.

1 Jean 4, 17-18 : Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l’assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour.

Parole de Dieu.
Laus Tibi, Christe !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 14:57

Ne dites pas n'importe quoi en permanence, Valtoche, en multipliant les paroles inutiles et hors sujet.

Expliquez plutôt comment la liberté religieuse que Pie IX a condamné dans l'Esprit-Saint:

Pie IX a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ".

À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de " délire " : " La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme.

Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite ".

Au milieu donc d'un telle perversité d'opinions corrompues, Nous souvenant de Notre charge Apostolique, dans notre plus vive sollicitude pour notre très sainte religion, pour la saine doctrine, et pour le salut des âmes à Nous confiées par Dieu et pour le bien de la société humaine elle-même, Nous avons jugé bon d'élever à nouveau Notre Voix Apostolique.

En conséquence, toutes et chacune des opinions déréglées et des doctrines rappelées en détail dans ces Lettres, Nous les réprouvons, proscrivons et condamnons de Notre Autorité Apostolique ; et Nous voulons et ordonnons que tous les fils de l'Église catholique les tiennent absolument pour réprouvées, proscrites et condamnées.

peut-elle être reconnue, promue et justifiée dans l'Esprit-Saint, tel que le proclame Paul 6:

Paul 6 a écrit:
Ce Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse.

Qui plus est, cette doctrine de la liberté a ses racines dans la Révélation divine.

L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté. Cette doctrine, reçue du Christ et des Apôtres, elle l’a, au cours des temps, gardée et transmise.

Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que Nous tenons du Christ, en union avec les vénérables Pères, Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en Concile soit promulgué pour la gloire de Dieu.

Vous croyez que le Saint-Esprit est une girouette ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:05

Le Saint-Esprit connaît les coeurs ultimement. Le Christ et son Eglise est la voie absolue mais la notion
du ''hors de l'Église point de salut'' est d'un fanatisme qui ne peut respecter la volonté divine.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:11

Allez dire aux Papes Innocent III, Clément V, Boniface VIII, Eugène IV, Léon X, Pie IV, Benoît XIV, Pie VIII, Pie IX, bref, à tous les vrais papes de l'Eglise catholique qu'ils sont des fanatiques qui ne peuvent pas respecter la volonté divine.

Moi, j'ai plutôt l'impression que votre religion à la carte, celle que vous vous construisez à chaque instant selon vos désirs, est d'un fanatisme qui ne peut respecter la volonté divine.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:42

Ce fanatisme réside sur l'idée que c'est l'enfer automatique pour tous les non catholiques romains.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:47

Donc en fait, vous dites qu'on peut se sauver en dehors de l'Eglise catholique ? C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:50

Ultimement oui. L'Église est la voie qui conforte totalement le salut, mais n'est pas l'obligation absolue.
Pensez au Christ quand il a souligné les deux commandements nécessaire pour notre salut. D'ailleurs je vous met
au défi de trouver dans les évangiles une affirmation claire de la part du Christ du ''Hors de l'Église point de salut'',
c'est sans moi, nul ne va au Père, c'est différent.


Dernière édition par ysov le Lun 21 Sep 2015, 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:51

Abenader a écrit:
Ne dites pas n'importe quoi en permanence, Valtoche, en multipliant les paroles inutiles et hors sujet.
...
PRÉLIMINAIRES

Avant de répondre à votre question, dont le soin et le ton sont à souligner, je vais d'abord répondre au "Hors-sujet" :
Jusqu'ici, vous n'avez fait qu'une procès en apostasie qu'à Paul VI, sur un argumentaire qui ne s'adresse qu'à lui.
Vous vous êtes fondé - et c'est votre choix explicite - sur l'article 188 du code de droit canonique de 1917.
§188 du droit canon:
 
Que dit l'article censé légitimer votre schisme ? Tout simplement que quand un poste est déserté, il devient vacant.
Cette Lapalissade pourrait faire rire, si ce n'était une notion juridique basique que l'on retrouve dans presque tous les codes : du code civil au code du travail. Elle codifie tout simplement la renonciation tacite.
Pas de quoi fouetter un chat.

Vous avez voulu en faire l'arme fatale en ne retenant que le 4° : Apostasie publiquement la foi catholique.
Malheureusement aucun des papes n'a apostasié la religion catholique :
Ils professent le même Christ dans le même Dieu Trinitaire.
Le même credo (sous les deux formes).
Le même Évangile et la même Bible.
Les mêmes Pères de l'Eglise.
La même Tradition apostolique.
Les mêmes textes du Magistère
La même succession apostolique.
Les mêmes codes canons et les trois premiers papes le furent sous celui de 1917.
Le même Vatican.
etc...

Tout le monde peut le constater sauf ceux qui, comme vous, ont "déserté le ministère apostolique pour aller à la place qui est désormais la leur".
Sans succession apostolique,
Sans pape,
Sans Vatican,
Sans collège apostolique,
Sans Curie,
etc.

Vous auriez mieux fait de choisir la faute de l'Abbé Mouraux et son hérésie, plus conforme au procès que vous voulez intenter et auquel je vais répondre.
Avant de vouloir moucher quelqu'un, il vaut mieux s'assurer de n'avoir pas soi-même la goutte au nez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 15:51

Abenader a écrit:
Donc en fait, vous dites qu'on peut se sauver en dehors de l'Eglise catholique ? C'est ça ?
Parfaitement. Le larron à la croix il était catholique? Lazare (de la parabole de Lazare et de l'homme riche) il était catholique?

Ceux dont Jésus parle dans Mathieu 25.34 ("J'avais faim vous m'avez donné à manger" , etc...) ils étaient catholiques?

Quand Jésus dit "Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu", il restreint cela aux catholiques?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 16:03

ABENADER
Quant vous opposez QUANTA CURA à DIGNITATIS HUMANAE, , vous envoyez à la mort tous les chrétiens qui par le monde vivent dans un pays où une autre religion domine.
Vous êtes du côté de Daesch.
Qu'est-ce que la liberté religieuse si ce n'est le droit constitutionnel, UNIVERSEL, de vivre selon sa conscience ?
Si la liberté de culte n'existe pas, c'est la conversion forcée : hier avec le bûcher de l'Inquisition au quel vous chauffez votre âme, aujourd'hui avec les décapitations de DAESCH.

Que dit QUANTA CURA (je vous l'ai dit, mais esquivez bien sûr la réponse) : Quanta cura (« Avec quel soin… ») est une encyclique du pape Pie IX écrite pour condamner les « monstrueuses erreurs » politico-religieuses du xixe siècle. Donnée le 8 décembre 1864, elle fut accompagnée du Syllabus Errorum.
Le souverain pontife critique principalement le naturalisme appliqué à la société civile. En reprenant les propos de Mirari Vos, il dénonce le laïcisme et l’anticléricalisme.
Il pourfend en même temps le socialisme et le communisme pour vouloir reléguer toute la vie familiale au simple droit civil. Les sociétés secrètes sont dénoncées comme principale cause de dépravation de la jeunesse.
ARTICLE SOURCE

Où avez-vous vu que le concile justifie le naturalisme, le laïcisme, l'anticléricalisme, le socialisme, le communisme, les sociétés secrètes, etc...

Il y a des limites au culot et à la mauvaise foi.


Dernière édition par Valtortiste91 le Lun 21 Sep 2015, 16:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 16:07

Waddle a écrit:
Abenader a écrit:
Donc en fait, vous dites qu'on peut se sauver en dehors de l'Eglise catholique ? C'est ça ?
Parfaitement. Le larron à la croix il était catholique? Lazare (de la parabole de Lazare et de l'homme riche) il était catholique?

Ceux dont Jésus parle dans Mathieu 25.34 ("J'avais faim vous m'avez donné à manger" , etc...) ils étaient catholiques?

Quand Jésus dit "Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu", il restreint cela aux catholiques?
Effectivement : Dismas, le bon larron, assasin et voleur, n'était pas passé par le carcan sédévacantiste, mais fut baigné et purifié dans le sang de la Rédemption, accomplie pour TOUS les hommes.

Quand abenader parle de l'Eglise catholique, il la restreint à son bocal, mais l'Eglise catholique, comme je l'ai rappelé à la page précédente, a été définie par le concile. Autrement dit abenader fait le singe :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 16:21

ysov a écrit:
Ultimement oui. L'Église est la voie qui conforte totalement le salut, mais n'est pas l'obligation absolue.
Pensez au Christ quand il a souligné les deux commandements nécessaire pour notre salut. D'ailleurs je vous met
au défi de trouver dans les évangiles une affirmation claire de la part du Christ du ''Hors de l'Église point de salut'',
c'est sans moi, nul ne va au Père, c'est différent.
Effectivement. On imagine mal que toutes les grandes figures de notre histoire qui ont professé d'autres religions que la catholicisme, aillent en enfer : Docteur Schweitzer, Gandhi, ...
Par contre, c'est vrai aussi que "L'Église est la voie qui conforte totalement le salut" et que c'est "ultimement" que tous ceux qui auront aimé Dieu et leur frères, parviendront au Salut, par les mêmes grâces que celles qui valurent son Salut au Bon larron.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 16:38

Mais vous perdez votre temps à vous user les doigts quand vous répondez à notre obsédé-vacantiste
qui a un gros cilice psychique...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 16:48

Peut-être que cela ouvre les yeux de quelque admirateur...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:34

Waddle a écrit:
Abenader a écrit:
Donc en fait, vous dites qu'on peut se sauver en dehors de l'Eglise catholique ? C'est ça ?
Parfaitement. Le larron à la croix il était catholique? Lazare (de la parabole de Lazare et de l'homme riche) il était catholique?

Ceux dont Jésus parle dans Mathieu 25.34 ("J'avais faim vous m'avez donné à manger" , etc...) ils étaient catholiques?

Quand Jésus dit "Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu", il restreint cela aux catholiques?

Mon gars, faut bien que vous compreniez un truc.

On ne peut pas être sauvé en dehors de l'Eglise catholique.

Caté s. Pie X a écrit:
Peut-on se sauver en dehors de l’Église Catholique, Apostolique, Romaine?

Non, hors de l’Église Catholique, Apostolique, Romaine, nul ne peut se sauver, comme nul ne put se sauver du déluge hors de l’Arche de Noé qui était la figure de cette Église.

Et donc tous ceux qui sont sauvés ont été obligatoirement agrégés à ladite Eglise avant de mourir.

Pape Eugène IV, Concile de Florence, le 4 février 1442, Bulle Cantate Domino a écrit:

(La très sainte Eglise romaine) croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Eglise catholique, non seulement païens, mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques, ne peuvent devenir participants de la vie éternelle, mais iront « dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges » (Mt 25,41), à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés

Le bon Larron a été agrégé au Corps mystique du Christ qui est l'Eglise juste avant sa mort, directement par Jésus-Christ Lui-même.

Donc, toutes les personnes qui sont actuellement soit au Paradis soit au Purgatoire ont été agrégés à l'Eglise catholique, sinon ils seraient en enfer.

Capich ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:39

Abenader a écrit:
...Donc, toutes les personnes qui sont actuellement soit au Paradis soit au Purgatoire ont été agrégés à l'Eglise catholique, sinon ils seraient en enfer...
Voilà un beau truisme, mais qui exprime enfin une vérité.
C'est tout à fait conciliaire.
Le Purgatoire comporte aussi des non-catholiques et des non-chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:40

Abenader a écrit:
...On ne peut pas être sauvé en dehors de l'Eglise catholique....
NON : en dehors du CHRIST.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:45

Valtoto a écrit:
Qu'est-ce que la liberté religieuse si ce n'est le droit constitutionnel, UNIVERSEL, de vivre selon sa conscience ?

Non, ce droit n'existe pas. Nous devons croire tout ce que l'Eglise croit et enseigne.

Citation :
Can. 1322

§ 1 Le Christ Seigneur a confié à Église le dépôt de la foi, afin qu’elle conserve religieusement la doctrine révélée et l’expose fidèlement avec l’assistance continuelle du Saint Esprit.

§ 2 Indépendamment de tout pouvoir civil, l'Église a le droit et le devoir d’enseigner à toutes les nations la doctrine évangélique: tous sont tenus par la loi divine de l’apprendre et d’embrasser la véritable Église de Dieu.

Vous noterez que moi, je réponds à vos logorrhées, mais que VOUS n'êtes pas capable de répondre à cela:

Expliquez plutôt comment la liberté religieuse que Pie IX a condamné dans l'Esprit-Saint:

Pie IX a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ".

À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de " délire " : " La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme.

Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite ".

Au milieu donc d'un telle perversité d'opinions corrompues, Nous souvenant de Notre charge Apostolique, dans notre plus vive sollicitude pour notre très sainte religion, pour la saine doctrine, et pour le salut des âmes à Nous confiées par Dieu et pour le bien de la société humaine elle-même, Nous avons jugé bon d'élever à nouveau Notre Voix Apostolique.

En conséquence, toutes et chacune des opinions déréglées et des doctrines rappelées en détail dans ces Lettres, Nous les réprouvons, proscrivons et condamnons de Notre Autorité Apostolique ; et Nous voulons et ordonnons que tous les fils de l'Église catholique les tiennent absolument pour réprouvées, proscrites et condamnées.

peut-elle être reconnue, promue et justifiée dans l'Esprit-Saint, tel que le proclame Paul 6:

Paul 6 a écrit:
Ce Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse.

Qui plus est, cette doctrine de la liberté a ses racines dans la Révélation divine.

L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté. Cette doctrine, reçue du Christ et des Apôtres, elle l’a, au cours des temps, gardée et transmise.

Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que Nous tenons du Christ, en union avec les vénérables Pères, Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en Concile soit promulgué pour la gloire de Dieu.

Vous croyez que le Saint-Esprit est une girouette ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:47

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
...Donc, toutes les personnes qui sont actuellement soit au Paradis soit au Purgatoire ont été agrégés à l'Eglise catholique, sinon ils seraient en enfer...
Voilà un beau truisme, mais qui exprime enfin une vérité.
C'est tout à fait conciliaire.
Le Purgatoire comporte aussi des non-catholiques et des non-chrétiens.

Triple buse ! Le Purgatoire ne comporte QUE des catholiques (agrégés à l'Eglise) parce que du Purgatoire on ne peut qu'aller au Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:48

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
...On ne peut pas être sauvé en dehors de l'Eglise catholique....
NON : en dehors du CHRIST.

Le Christ et l'Eglise, c'est pareil ! L'Eglise est le Corps mystique du Christ !

Capich ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:51

Abenader a écrit:
Valtoto a écrit:
Qu'est-ce que la liberté religieuse si ce n'est le droit constitutionnel, UNIVERSEL, de vivre selon sa conscience ?
...
Vous avez beau ressortir la version collector de vos tags, cela chante plus la rengaine que l'argument.
S'il n'y a pas de liberté religieuse, mes frères de par l'univers sont légitimement égorgés par DAESCH avec votre encouragement.
Vous devenez dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:54

Abenader a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
...On ne peut pas être sauvé en dehors de l'Eglise catholique....
NON : en dehors du CHRIST.

Le Christ et l'Eglise, c'est pareil ! L'Eglise est le Corps mystique du Christ !

Capich ?!?!
Le CORPS MYSTIQUE, oui, mais pas l'institution car Le Christ ne partouze pas et ne brûle pas les juifs.
Vous ne faites pas la différence, c'est dommage car sur la Croix, il n'y avait pas de bulles et le souverain Pontife nommé, s'était enfui après avoir apostasié publiquement.
C'est le Christ, l'unique médiateur. Le Christ que confesse de nombreuses religions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 17:56

Mais qu'est-ce que vous me bavez là ? Daesh maintenant, et puis quoi encore ?!?!

Croyez-vous, de foi divine et catholique, au dogme

HORS DE L'EGLISE POINT DE SALUT

oui ou non ?

P. S. RE:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:01

Valtortiste91 a écrit:


[center]Vous avez beau ressortir la version collector de vos tags, cela chante plus la rengaine que l'argument.
S'il n'y a pas de liberté religieuse, mes frères de par l'univers sont légitimement égorgés par DAESCH avec votre encouragement.
Vous devenez dangereux.
Donc vous etes pour la liberté religieuse pour daesh!
De mieux en mieux! vlan!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:01

Depuis le temps que l'on récapépète que l'Eglise a été définie par la concile que nul ne peut contester. Vous pouvez reboucler tout ce que vous voulez : c'est ainsi, sauf dans votre bocal.
Denique Capis?

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:02

RenéMatheux a écrit:
Valtortiste91 a écrit:


[center]Vous avez beau ressortir la version collector de vos tags, cela chante plus la rengaine que l'argument.
S'il n'y a pas de liberté religieuse, mes frères de par l'univers sont légitimement égorgés par DAESCH avec votre encouragement.
Vous devenez dangereux.
Donc vous etes pour la liberté religieuse pour daesh!
De mieux en mieux! vlan!
Non, pour les chrétiens qui vivent sous DAESCH. C'est pour eux (entre autres) que je réclame, avec l'Eglise, la liberté religieuse que abenader et Daesch refusent.


Dernière édition par Valtortiste91 le Lun 21 Sep 2015, 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:05

SESSION DE RATTRAPAGE POUR LES NULS
ARTICLE SOURCE
Dominus Iesus est le nom donné à une déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi vaticane sur l'unicité et l'universalité salvifique de Jésus-Christ et de son Église. Elle a été écrite par le cardinal Joseph Ratzinger (désormais pape émérite Benoît XVI) et son secrétaire Tarcisio Bertone, et approuvée par le pape Jean-Paul II le 16 juin 2000. Il s'agit d'un document important pour l'Église catholique qui réaffirme ainsi qu'elle est la seule source de salut pour l'humanité.[/center]

MAIS DANS UN EGLISE CATHOLIQUE ÉLARGIE AUX LIMITES UNIVERSELLES DU SALUT COMME LE DEFINIT LA CONSTITUTION DOGMATIQUE LUMEN GENTIUM.



TEXTE SOURCE SUR LES NON CATHOLIQUES

15. Les liens de l’Église avec les chrétiens non catholiques

Avec ceux qui, étant baptisés, portent le beau nom de chrétiens sans professer pourtant intégralement la foi ou sans garder l’unité de la communion sous le Successeur de Pierre, l’Église se sait unie pour de multiples raisons. Il en est beaucoup, en effet, qui tiennent la Sainte Écriture pour leur règle de foi et de vie, manifestent un zèle religieux sincère, croient de tout leur cœur au Dieu Père tout-puissant et au Christ Fils de Dieu et Sauveur, sont marqués par le baptême qui les unit au Christ, et même reconnaissent et reçoivent d’autres sacrements dans leurs propres Églises ou dans leurs communautés ecclésiales. Plusieurs d’entre eux jouissent même de l’épiscopat, célèbrent la sainte Eucharistie et entourent de leur piété la Vierge Mère de Dieu. À cela s’ajoute la communion dans la prière et dans les autres bienfaits spirituels, bien mieux, une véritable union dans l’Esprit Saint, qui, par ses dons et ses grâces, opère en eux aussi son action sanctifiante et dont la force a permis à certains d’entre eux d’aller jusqu’à verser leur sang.



ARTICLE SOURCE SUR LES NON CHRETIENS

Le texte pose le principe de la possibilité du salut des non-chrétiens, qui ignorant l'Évangile sont « ordonnés au Peuple de Dieu2 » : les Juifs, « peuple très aimé du point de vue de l’élection, à cause des Pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel », des musulmans, « professant avoir la foi d’Abraham », et de tous ceux qui ignorent Dieu, Dieu voulant, comme Sauveur, amener tous les hommes au salut. Il est ici question de « ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:07

Valto a écrit:
Depuis le temps que l'on récapépète que l'Eglise a été définie par la concile que nul ne peut contester

Depuis le temps qu'on vous répète que c'est un faux concile parce qu'il nie ce qui a toujours été enseigné dans le Saint-Esprit...

N'arrivez-vous pas à répondre à ça ? :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:09

Valtortiste91 a écrit:
la conversion forcée : hier avec le bûcher de l'Inquisition

  L'Inquisition n'a jamais eu rien à voir avec la conversion forcée. Sa juridiction concernait uniquement les hérétiques chrétiens.

Valtortiste91 a écrit:


Où avez-vous vu que le concile justifie le naturalisme, le laïcisme, l'anticléricalisme, le socialisme, le communisme, les sociétés secrètes, etc...


  Ben, allons-y dans l'ordre :

 Le naturalisme-scientisme apparaît (par exemple) dans Gaudium et Spes, 62.2 : Que, dans la pastorale, on ait une connaissance suffisante non seulement des principes de la théologie, mais aussi des découvertes scientifiques profanes, notamment de la psychologie et de la sociologie, et qu’on en fasse usage

 Le laïcisme-sécularisme est à peu de chose près synonyme de "liberté religieuse", exprimé par exemple dans le §6 de Dignitatis Humanae suivant lequel Il s’ensuit qu’il n’est pas permis au pouvoir public, par force, intimidation ou autres moyens, d’imposer aux citoyens la profession ou le rejet de quelque religion que ce soit, ou d’empêcher quelqu’un de s’agréger à une communauté religieuse ou de la quitter.
Ajoutons que c'est à la suite de V2 qu'on a décatholicisé les constitutions de presque tous les pays ex-catholiques aujourd'hui.

  L'anticléricalisme de la secte conciliaire apparaît en plusieurs endroits, comme dans l'opposition à la soutane, au latin, etc.

 L'épisode de la censure au sujet de communisme pendant Vatican II est bien connu (cette censure-là ne gêne pas du tout l'apôtre de la liberté et la démocratie que vous êtes). La secte conciliaire a par ailleurs poursuivi une politique constante de complicité au moins tacite de la persecution communiste des catholiques : Voyez l'exemple du Cardinal Mindszenty.

  Même Jean-Paul II, qui est le moins pro-communiste de tous les anti-papes conciliaires, ne condamne tout au plus que certains excès des régimes communistes. Il n'aurait jamais dit que le communisme est intrinsèquement mauvais .

  Les sociétés secrètes ? Avant V2, il était impossible (officiellement tout au moins) à un Franc-Maçon d'être dans la hiérarchie catholique. Aujourd'hui, tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:12

Abenader a écrit:
Valto a écrit:
Depuis le temps que l'on récapépète que l'Eglise a été définie par la concile que nul ne peut contester

Depuis le temps qu'on vous répète que c'est un faux concile parce qu'il nie ce qui a toujours été enseigné dans le Saint-Esprit...

N'arrivez-vous pas à répondre à ça ? :
Faux concile : démontrez-le.
Quant à votre question, rebouclée : je vous résume de façon lapidaire ma réponse (déjà faite) : Si la liberté religieuse n'existe pas, elle n'existe pas pour les chrétiens minoritaires dans un pays musulman que Daesch égorge.
Quant à QUANTA CURA, faites un contrôle+F, vous trouverez facilement MES réponses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:14

Abenader a écrit:

Mon gars, faut bien que vous compreniez un truc.

On ne peut pas être sauvé en dehors de l'Eglise catholique.

C'est dit!

Caté s. Pie X a écrit:
Peut-on se sauver en dehors de l’Église Catholique, Apostolique, Romaine?

Non, hors de l’Église Catholique, Apostolique, Romaine, nul ne peut se sauver, comme nul ne put se sauver du déluge hors de l’Arche de Noé qui était la figure de cette Église.

Je ne suis pas catholique donc je ne me sens pas lié par les paroles de Pie X.
Et si Pie X contredit Jésus qui a manifestement sauvé le bon larron, ce n'est pas mon problème.
Si Jésus a sauvé des gens (Mathieu 25.34) à cause de leurs bonnes oeuvres dignes du royaume, il faut aller lui dire qu'il est hérétique.
Si dans Apocalypse, Jean dit qu'après la première résurrection, il y aura le jugement et les hommes furent jugés selon leurs oeuvres, il faut lui dire qu'il est hérétique selon Pie X.

Citation :
Et donc tous ceux qui sont sauvés ont été obligatoirement agrégés à ladite Eglise avant de mourir.
Ah oui?

Citation :

Le bon Larron a été agrégé au Corps mystique du Christ qui est l'Eglise juste avant sa mort, directement par Jésus-Christ Lui-même.

Donc, toutes les personnes qui sont actuellement soit au Paradis soit au Purgatoire ont été agrégés à l'Eglise catholique, sinon ils seraient en enfer.

Capich ?
Bah voilà. Maintenant vous parlez du corps mystique du Christ. Le corps mystique du Christ n'est pas réservé à l'église catholique.

Et j'aime bien le tour de passe-passe.
Pourquoi le bon larron a t'il été agrégé au corps mystique et donc à l'église catholique alors qu'il n'a jamais connu l'Eglise catholique romaine?
Pourquoi Jésus sauve t'il des gens sans leur dire que c'est leur appartenance à l'église catholique romaine qui les sauve?

Vous semblez plus attachés aux papes et à l'église catholique qu'au Christ et aux écritures.
Dans les écritures, la foi chrétienne consistait à entendre l'évangile, se repentir de ses péchés, croire en Jésus et se faire baptiser. C'était la base de la foi chrétienne.
Il ne s'agissait nullement d'appartenir à une église comme si la foi chrétienne était une secte.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:15

chartreux a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
la conversion forcée : hier avec le bûcher de l'Inquisition

  L'Inquisition n'a jamais eu rien à voir avec la conversion forcée. Sa juridiction concernait uniquement les hérétiques chrétiens.

siffler Cessez de trop boire de la chartreuse voyons. Les conversos en Espagne parce que ayant désiré malgré persécution, rester?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:16

chartreux a écrit:
... L'Inquisition n'a jamais eu rien à voir avec la conversion forcée. Sa juridiction concernait uniquement les hérétiques chrétiens....Aujourd'hui, tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie.
Il vaut mieux se renseigner avant de dire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:21

Valtortiste91 a écrit:
chartreux a écrit:
... L'Inquisition n'a jamais eu rien à voir avec la conversion forcée. Sa juridiction concernait uniquement les hérétiques chrétiens....Aujourd'hui, tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie.
Il vaut mieux se renseigner avant de dire n'importe quoi.

 Chiche. Quelles sont vos sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:22

Waddle a écrit:
...Dans les écritures, la foi chrétienne consistait à entendre l'évangile, se repentir de ses péchés, croire en Jésus et se faire baptiser. C'était la base de la foi chrétienne...
c'était même encore plus simple :
quel est le grand commandement dans la loi ? Jésus lui dit : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée" C’est là le grand et premier commandement. Et le second lui est semblable : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" De ces deux commandements dépendent la loi tout entière et les prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:22

chartreux a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
chartreux a écrit:
... L'Inquisition n'a jamais eu rien à voir avec la conversion forcée. Sa juridiction concernait uniquement les hérétiques chrétiens....Aujourd'hui, tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie.
Il vaut mieux se renseigner avant de dire n'importe quoi.

 Chiche. Quelles sont vos sources ?
Quelles sont les vôtres ?
"tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:29

ysov a écrit:

siffler  Cessez de trop boire de la chartreuse voyons. Les conversos en Espagne parce que ayant désiré malgré persécution, rester?

 
  Comme vous le dites vous-même, il s'agit de conversos, c'est-à-dire en théorie, des convertis, donc des chrétiens, soumis à la loi de l'Église et en particulier à l'Inquisition .

  Vous allez me dire qu'ils avaient des excuses humaines pour mentir et faire une conversion feinte, et ce ne serait pas tout-à-fait faux. Mais le fait reste, qu'ils avaient désobéi à la loi à laquelle ils s'étaient déclarés soumis et que l'Inquisition avait le droit de les juger.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:31

chartreux a écrit:
...Le laïcisme-sécularisme est à peu de chose près synonyme de "liberté religieuse", exprimé par exemple dans le §6 de Dignitatis Humanae suivant lequel Il s’ensuit qu’il n’est pas permis au pouvoir public, par force, intimidation ou autres moyens, d’imposer aux citoyens la profession ou le rejet de quelque religion que ce soit, ou d’empêcher quelqu’un de s’agréger à une communauté religieuse ou de la quitter.
Ajoutons que c'est à la suite de V2 qu'on a décatholicisé les constitutions de presque tous les pays ex-catholiques aujourd'hui.
...
J'ai bien compris, vous voulez que Daesch impose aux chrétiens de se convertir, comme du temps de l'Inquisition, les juifs et les musulmans : Torquemada-Daesch : même combat !

Quant à dire qu'on a décatholicisé les constitutions après Vatican II c'est ignorer la loi de 1905, ou les histoires des différents pays.

Mais que lit-on dans votre bocal pour dire de telles inepties ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:33

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
Valto a écrit:
Depuis le temps que l'on récapépète que l'Eglise a été définie par la concile que nul ne peut contester

Depuis le temps qu'on vous répète que c'est un faux concile parce qu'il nie ce qui a toujours été enseigné dans le Saint-Esprit...

N'arrivez-vous pas à répondre à ça ? :
Faux concile : démontrez-le.
Quant à votre question, rebouclée : je vous résume de façon lapidaire ma réponse (déjà faite) : Si la liberté religieuse n'existe pas, elle n'existe pas pour les chrétiens minoritaires dans un pays musulman que Daesch égorge.
Quant à QUANTA CURA, faites un contrôle+F, vous trouverez facilement MES réponses.

Je l'ai déjà démontré: parce qu'il enseigne soi-disant dans le Saint-Esprit ce qui est contraire au Saint-Esprit.

Pie IX dit que la liberté religieuse est contraire à l'Ecriture et à la doctrine apostolique, Paul 6 dit que la liberté religieuse est conforme à l'Ecriture et à la doctrine apostolique.

Citation :
Si la liberté religieuse n'existe pas, elle n'existe pas pour les chrétiens minoritaires dans un pays musulman que Daesch égorge.

La liberté religieuse, quadruple buse, cela veut dire qu'il n'y a QUE l'Eglise qui a le droit d'enseigner en matière de foi et de morale, à l'exclusion de toute autre religion, fausse par définition. Les fausses religions sont, à la limite, tolérées, mais n'ont pas le droit de publiquement déverser leurs fausses doctrines.

La preuve par XII (Pie):

Pie XII, allocution aux juristes italiens, 6 décembre 1953 a écrit:
Il faut affirmer clairement qu'aucune autorité humaine, aucun Etat, aucune communauté d'Etats, quel que soit leur caractère religieux ne peuvent donner un mandat positif ou une autorisation positive d'enseigner ou de faire ce qui serait contraire à la vérité religieuse ou au bien moral.
...
Ce qui ne répond pas à la vérité et à la loi morale n'a objectivement aucun droit à l'existence, ni à la propagande, ni à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:34

chartreux a écrit:
...Vous allez me dire qu'ils avaient des excuses humaines pour mentir et faire une conversion feinte, et ce ne serait pas tout-à-fait faux. Mais le fait reste, qu'ils avaient désobéi à la loi à laquelle ils s'étaient déclarés soumis et que l'Inquisition avait le droit de les juger.
et de les brûler vifs !!! Comme le fut Jeanne d'Arc par décision d'un évêque sédévacantiste avant l'heure.

"Vous allez me dire qu'ils avaient des excuses humaines pour mentir et faire une conversion feinte, et ce ne serait pas tout-à-fait faux." Vous le reconnaissez, c'est votre mérite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:39

Valtortiste91 a écrit:
Quelles sont les vôtres ?
"tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie"

Citation de http://www.virgo-maria.org/articles/2007/VM-2007-01-03-B-00-Maconnerie_Mexique_Vatican_1.pdf :

Citation :

La source de ces révélations n’est autre que Proceso, l’une des principales revues politiques du pays, qui a publié une interview de Carlos Vazquez Rangel, Grand Commandeur du Conseil suprême des Maçons du Mexique. Dans cette interview, Vazquez tient des propos surprenants. Il déclare à Proceso, indique Martinez, que « le nouvel Ambassadeur auprès du Saint-Siège, Enrique Olivares Santana, [est] un frère de loge, un « militant d’honneur » du Rite écossais et « le plus éminent Maçon de ces dernières années ». Ancien Gouverneur de l’État d’Aguascalientes et ancien ministre de l’Intérieur, Olivares préside le Comité d’action politique du parti au pouvoir, le FRI » (Front révolutionnaire institutionnel). Vazquez dit craindre que l’ambassadeur ne rencontre à Rome des « réactionnaires », mais ajoute qu’il y trouvera aussi des Maçons, car « dans les huit pâtés de maisons qui constituent l’État du Vatican, il ne fonctionne pas moins de quatre loges du Rite écossais... Beaucoup des plus hauts dignitaires du Vatican sont des Maçons, et dans certains pays où l’Église n’est pas autorisée à opérer, ce sont les loges qui conduisent clandestinement les affaires du Vatican. »



Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:40

Non Cauchon n'était pas un sédé, mais une prostitué au service des anglois...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:41

Ah ça y est ! Daesch, l'inquisition, vous allez voir qu'on va avoir droit à Hitler et aux chambres à gaz. Ca sent le point Godwin !!!!!!

Tout ça, c'est de la poudre aux yeux, parce que Valto est ficelé.

1. il n'arrive pas à répondre à ceci:

Spoiler:
 

2. Il n'arrive pas à dire si oui ou non il accepte le dogme fondamental de la religion catholique: "hors de l'Eglise, point de salut".

Alors comme il est coincé et se sent un peu suffoquer dans sa mauvaise foi orgueilleuse, il nous traite de Daesh, de bruleurs de l'inquisition, et bientôt, vous allez voir, d'Hilter !!!


MOOOOAHAHAHAHAHA !!!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:43

chartreux a écrit:
ysov a écrit:

siffler  Cessez de trop boire de la chartreuse voyons. Les conversos en Espagne parce que ayant désiré malgré persécution, rester?

 
  Comme vous le dites vous-même, il s'agit de conversos, c'est-à-dire en théorie, des convertis, donc des chrétiens, soumis à la loi de l'Église et en particulier à l'Inquisition .

  Vous allez me dire qu'ils avaient des excuses humaines pour mentir et faire une conversion feinte, et ce ne serait pas tout-à-fait faux. Mais le fait reste, qu'ils avaient désobéi à la loi à laquelle ils s'étaient déclarés soumis et que l'Inquisition avait le droit de les juger.

Mais les conversos l'étaient de force, sinon c'était l'éviction. Cependant, c'était un stratagème pour se débarrasser des juifs,
car ceux qui devenaient des conversos, étaient condamnés à mourir, alors que les juifs en général, ont simple quittés, sachant
très bien le stratagème entre Isabelle et Torquemada...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:44

Abenader a écrit:
Ah ça y est ! Daesch, l'inquisition, vous allez voir qu'on va avoir droit à Hitler et aux chambres à gaz. Ca sent le point Godwin !!!!!!

Tout ça, c'est de la poudre aux yeux, parce que Valto est ficelé.

1. il n'arrive pas à répondre à ceci:

Spoiler:
 

2. Il n'arrive pas à dire si oui ou non il accepte le dogme fondamental de la religion catholique: "hors de l'Eglise, point de salut".

Alors comme il est coincé et se sent un peu suffoquer dans sa mauvaise foi orgueilleuse, il nous traite de Daesh, de bruleurs de l'inquisition, et bientôt, vous allez voir, d'Hilter !!!


MOOOOAHAHAHAHAHA !!!

Est-ce le Christ qui l'a clairement affirmé? Dites-moi mon cher Heinrich. clown2
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:48

Abenader a écrit:
...La preuve par XII (Pie):

Pie XII, allocution aux juristes italiens, 6 décembre 1953 a écrit:
Il faut affirmer clairement qu'aucune autorité humaine, aucun Etat, aucune communauté d'Etats, quel que soit leur caractère religieux ne peuvent donner un mandat positif ou une autorisation positive d'enseigner ou de faire ce qui serait contraire à la vérité religieuse ou au bien moral.
...
Ce qui ne répond pas à la vérité et à la loi morale n'a objectivement aucun droit à l'existence, ni à la propagande, ni à l'action.
Merci de cet excellent lien qui définit fors bien la liberté religeuse par le pape Pie XII :
ARTICLE SOURCE
En voici un extrait, mais tout le reste est à lire :
Les intérêts religieux et moraux exigeront pour toute l'étendue de la Communauté (des nations) un règlement bien défini qui vaille pour tout le territoire de chacun des Etats souverains, membres de cette Communauté des nations. Selon les probabilités et les circonstances, ce règlement de droit positif s'énoncera ainsi : A l'intérieur de son territoire et pour ses citoyens, chaque Etat déterminera les affaires religieuses et morales selon sa propre loi ; cependant, dans tout le territoire de la Confédération, on permettra aux ressortissants de chaque Etat-membre l'exercice de leurs propres croyances et pratiques religieuses et morales pour autant qu'elles ne contreviennent pas aux lois pénales de l'Etat où ils séjournent.
Merci pour cette référence qui vous contredit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:49

chartreux a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Quelles sont les vôtres ?
"tous les hauts dignitaires sont amis de la maçonnerie"

Citation de http://www.virgo-maria.org/articles/2007/VM-2007-01-03-B-00-Maconnerie_Mexique_Vatican_1.pdf :

Citation :

La source de ces révélations n’est autre que Proceso, l’une des principales revues politiques du pays, qui a publié une interview de Carlos Vazquez Rangel, Grand Commandeur du Conseil suprême des Maçons du Mexique. Dans cette interview, Vazquez tient des propos surprenants. Il déclare à Proceso, indique Martinez, que « le nouvel Ambassadeur auprès du Saint-Siège, Enrique Olivares Santana, [est] un frère de loge, un « militant d’honneur » du Rite écossais et « le plus éminent Maçon de ces dernières années ». Ancien Gouverneur de l’État d’Aguascalientes et ancien ministre de l’Intérieur, Olivares préside le Comité d’action politique du parti au pouvoir, le FRI » (Front révolutionnaire institutionnel). Vazquez dit craindre que l’ambassadeur ne rencontre à Rome des « réactionnaires », mais ajoute qu’il y trouvera aussi des Maçons, car « dans les huit pâtés de maisons qui constituent l’État du Vatican, il ne fonctionne pas moins de quatre loges du Rite écossais... Beaucoup des plus hauts dignitaires du Vatican sont des Maçons, et dans certains pays où l’Église n’est pas autorisée à opérer, ce sont les loges qui conduisent clandestinement les affaires du Vatican. »
Votre référence pointe vers un site sédévacantiste.
Avez-vous une vraie référence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:52

ysov a écrit:

 Cependant, c'était un stratagème pour se débarrasser des juifs,
car ceux qui devenaient des conversos, étaient condamnés à mourir


 Non,  au contraire. Une grande masse de juifs a été absorbée dans le catholicisme espagnol (mais peut-être que vous considérez la conversion au catholicisme comme une mort ... Mr.Red ). l'Inquisition a été efficace, justement : ces "judaisants" auraient pu continuer à être de faux catholiques qui pratiquaient le judaïsme en cachette et qui pratiquaient entre eux la co-optation contre les catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:56

Il s'agit d'une TOLERANCE, quintuple buse de Valto !!! C'est du reste ce que dit Pie XII :

Citation :
En d'autres termes, on demande si le fait de « ne pas empêcher » ou de tolérer est permis dans ces circonstances et si, par là, la répression positive n'est pas toujours un devoir.

Bien qu'il lui soit possible et facile de réprimer l'erreur et la déviation morale, Dieu peut-il choisir dans certains cas de « ne pas empêcher » sans entrer en contradiction avec son infinie perfection ? Peut-il se faire que, dans des circonstances déterminées, Il ne donne aux hommes aucun commandement, n'impose aucun devoir, ne donne même aucun droit d'empêcher et de réprimer ce qui est faux et erroné ? Un regard sur la réalité autorise une réponse affirmative. Elle montre que l'erreur et le péché se rencontrent dans le monde dans une large mesure. Dieu les réprouve ; cependant il leur permet d'exister. Donc l'affirmation : l'erreur religieuse et morale doit toujours être empêchée quand c'est possible, parce que sa tolérance est en elle-même immorale — ne peut valoir dans un sens absolu et inconditionné

Vous êtes un sacré épais de la comprenure, vous !!!

Du reste, si ce que VOUS attribuez à Pie XII était vrai, comment le même Pie XII aurit-il pu déclarer, deux lignes au-dessus, ceci:

Citation :
D'abord il faut affirmer clairement qu'aucune autorité humaine, aucun Etat, aucune Communauté d'Etats, quel que soit leur caractère religieux, ne peuvent donner un mandat positif ou une autorisation positive d'enseigner ou de faire ce qui serait contraire à la vérité religieuse et au bien moral. Un mandat ou une autorisation de ce genre n'auraient pas force obligatoire et resteraient inefficaces. Aucune autorité ne pourrait les donner parce qu'il est contre-nature d'obliger l'esprit et la volonté de l'homme à l'erreur et au mal ou de considérer l'un et l'autre comme indifférents.

Même Dieu ne pourrait donner un tel mandat positif ou une telle autorisation positive parce que cela serait en contradiction avec son absolue véridicité et sainteté.

Vous n'arrivez même pas à comprendre ce que vous lisez !!!!


Dernière édition par Abenader le Lun 21 Sep 2015, 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:56

Abenader a écrit:
....Tout ça, c'est de la poudre aux yeux, parce que Valto est ficelé.

1. il n'arrive pas à répondre à ceci: Expliquez plutôt comment la liberté religieuse que Pie IX a condamné dans l'Esprit-Saint:
...2. Il n'arrive pas à dire si oui ou non il accepte le dogme fondamental de la religion catholique: "hors de l'Eglise, point de salut".
...MOOOOAHAHAHAHAHA !!!
Pour la liberté religieuse, si tant est que vous ayez lu mes réponses, je ne retiendrais que le texte de Pie XII que VOUS CITEZ : cela s'appelle se prendre la tête dans le tapis.
Sur hors de l'Eglise, point de Salut, non seulement j'y crois, mais je vous ai expliqué comment on passe du plan de Satan (damnation de tous) au plan de Dieu (Salut pour tous).
Denique Capis?

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:57

Abenader a écrit:
Il s'agit d'une TOLERANCE, quintuple buse de Valto !!! C'est du reste ce que dit Pie XII :

Citation :
En d'autres termes, on demande si le fait de « ne pas empêcher » ou de tolérer est permis dans ces circonstances et si, par là, la répression positive n'est pas toujours un devoir.

Bien qu'il lui soit possible et facile de réprimer l'erreur et la déviation morale, Dieu peut-il choisir dans certains cas de « ne pas empêcher » sans entrer en contradiction avec son infinie perfection ? Peut-il se faire que, dans des circonstances déterminées, Il ne donne aux hommes aucun commandement, n'impose aucun devoir, ne donne même aucun droit d'empêcher et de réprimer ce qui est faux et erroné ? Un regard sur la réalité autorise une réponse affirmative. Elle montre que l'erreur et le péché se rencontrent dans le monde dans une large mesure. Dieu les réprouve ; cependant il leur permet d'exister. Donc l'affirmation : l'erreur religieuse et morale doit toujours être empêchée quand c'est possible, parce que sa tolérance est en elle-même immorale — ne peut valoir dans un sens absolu et inconditionné

Vous êtes un sacré épais de la comprenure, vous !!!

Du reste, si ce que VOUS attribuez à Pie XII était vrai, comment le même Pie XII aurit-il pu déclarer, deux lignes au-dessus, ceci:

Citation :
D'abord il faut affirmer clairement qu'aucune autorité humaine, aucun Etat, aucune Communauté d'Etats, quel que soit leur caractère religieux, ne peuvent donner un mandat positif ou une autorisation positive d'enseigner ou de faire ce qui serait contraire à la vérité religieuse et au bien moral. Un mandat ou une autorisation de ce genre n'auraient pas force obligatoire et resteraient inefficaces. Aucune autorité ne pourrait les donner parce qu'il est contre-nature d'obliger l'esprit et la volonté de l'homme à l'erreur et au mal ou de considérer l'un et l'autre comme indifférents.

Même Dieu ne pourrait donner un tel mandat positif ou une telle autorisation positive parce que cela serait en contradiction avec son absolue véridicité et sainteté.

Vous n'arrivez même pas à comprendre ce que vous lisez !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Lun 21 Sep 2015, 18:58

Citation :
Sur hors de l'Eglise, point de Salut, non seulement j'y crois

Si vous y croyez, pourquoi dites-vous qu'on peut quand même être sauvé en-dehors de l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Adresse aux sédévacantistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Adresse aux sédévacantistes
» Benoit XVI s'adresse aux jeunes a Londres: SOYEZ DES SAINTS !
» Que proposent les sédévacantistes pour que le "Siège de Pierre" ne soit plus vacant ?
» Comment rediriger les mails de son adresse académique vers une adresse mail yahoo ?
» Adresse prof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: