DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adresse aux sédévacantistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mar 29 Sep 2015, 15:04

Bien sûr que si c'est sur le plan physique.
Pas dans le sens ou le pain est "physiquement modifié" (de toute façon le contraire aurait été facilement démontrable) mais dans le sens que ce morceau de pain qui est présent physiquement, est une manifestation physique de la présence du Seigneur.Donc on reste bel et bien sur le plan physique, même si c'est la "substance" du pain qui est changée.


La réalité est que vous ne pouvez concevoir ce qui relève du monde subtil, qui est l'essence du monde sensible. Vous avez la même attitude qu'un médecin borné qui nierait qu'une maladie corporelle puisse avoir pour origine une cause psychique.


Entre ceux qui ont du mal s'ils ne peuvent toucher, voir, sentir (les catholiques) et ceux qui ont du mal s'ils ne "ressentent" pas des sensations (les charismatiques), il y a un juste milieu.


La spiritualité pure ne se réduit pas à une histoire de sensations.


Ce n'est pas parce que je ne crois pas en la Sola Scriptura que je dois m'empêcher de noter des points qui semblent CONTREDIRE l'écriture ou qui semblent infirmés par l'écriture.Dans l'écriture, on ne dirait pas trop que les apôtres faisaient grand cas de votre transsubstantiation.

Vous préférez vos interprétations individualistes et repartez une énième fois sur la seule écriture pour légitimer ou délégitimer ce qui ne vous convient pas.


Je ne suis pas un historien pour tracer avec précision l'histoire des successions apostoliques.


Alors inutile de se référer constamment aux premiers chrétiens puisque vous avouez vous-même ne pas savoir grand-chose sur eux.

_ Pour les dogmes je répète qu'ils sont transposables métaphysiquement. Mais comme le plan subtil vous échappe déjà il est inutile d'aller plus loin. D'ailleurs dans sa signification intellectuelle, la symbolique de la vierge est d'une importance doctrinale capitale.

_ La transsubstantiation, comme les autres articles de foi, on peut seulement les croire ou bien les comprendre (l'idéal étant bien sûr de les vivre). L' attitude traditionnelle consiste à courber l'échine et non à rejeter ce que l'on ne comprend pas.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mar 29 Sep 2015, 18:17

Waddle a écrit:
...Parce qu'ils sont quand même une référence et que les 12 choisis par Jésus ont quand même posé à priori toutes les bases nécessaires pour le développement du christianisme.
Donc sans être un fondamentalisme puriste, tout ce qui s'éloigne de trop par rapport à ce que pratiquaient les premiers chrétiens me parait quand même suspect.
On ne peut que souscrire à votre deuxième affirmation, quant à la première ce n'est pas sûr qu'elle soit à prendre tel quel.
Après la mort de Jean, la Révélation a été close, mais il reste à la comprendre : le Christ dit en effet :
Jean 16, 13 a écrit:
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
.
Il conduit vers la Vérité toute entière : elle ne l'était donc pas et Il prophétise l'avenir. Les conciles sont justement l'expression suprême de l'action de l'Esprit-saint dans l'Eglise. Vous avez rappelé le premier d'entre eux. Et les Actes des apôtres ne rapportent pas moins de trois effusions de l'Esprit ("Pentecôte") qui ébranle l'Eglise primitive à des fins évangélisatrices.

De même qu'il n'y a pas de rupture entre l'Ecriture donnée au Judaïsme (Bible avant Jésus-Christ) et l’Évangile, comme les écrits néo-testamentaires, il n'y a pas de rupture entre la Révélation donnée par Jésus-Christ (qui a fait bien d'autres choses dit Jean) et la Tradition qui se perpétue de Pères de l'Eglise en actes du Magistère.

Mais encore une fois, l'Eglise ne se réduit pas à l'Institution.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mar 29 Sep 2015, 18:31

La réalité du Corps et du Sang dans le pain et le vin, est tirée essentiellement de l'affirmation de Paul aux Corinthiens :
1 Corinthiens 11, 23-29 a écrit:
23 J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain,
24 puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. »
25 Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »
26 Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.
27 Et celui qui aura mangé le pain ou bu la coupe du Seigneur d’une manière indigne devra répondre du corps et du sang du Seigneur.
28 On doit donc s’examiner soi-même avant de manger de ce pain et de boire à cette coupe.
29 Celui qui mange et qui boit mange et boit son propre jugement s’il ne discerne pas le corps du Seigneur.
Cette dernière phrase n'est pas pour envoyer en Enfer ceux qui ne perçoivent pas la réalité de la transsubstantiation, mais a pour but d'avertir ceux qui transgresseraient une réalité qu'ils connaissent.

Cette réalité de la présence du Christ par cette transformation, est à rapprocher de deux choses :
1 - L'affirmation dernière du Christ dans Matthieu : Je suis avec vous, tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles. Or le Christ à laisser la place à l'Esprit-saint.
2 - L'affirmation que l'Antéchrist tentera de supprimer le "Sacrifice" pour justement tenter, vainement, de couper les humains du Christ et des mérites obtenus par sa Passion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
RenéMatheux



Masculin Messages : 11937
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mar 29 Sep 2015, 18:43

La réalité du Corps et du Sang dans le pain et le vin, est aussi tiré des miracle eucharistiques
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mar 29 Sep 2015, 19:12

RenéMatheux a écrit:
La réalité du Corps et du Sang dans le pain et le vin, est aussi tiré des miracle eucharistiques
Effectivement, les miracles viennent confirmer cette réalité. Face aux discussions sur les points de discorde majeur avec les protestants et assimilés ( communion des saints, Marie,eucharistie etc) Dieu tranche le débat en faisant certain miracles, mais rien à faire, les gens s’obstinent dans l'aveuglement...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 10:11

La foi dans l'Eucharistie ne m'a pas empêché de communier parfois de façon distraite : je ne peux donc pas jeter une pierre qui me retomberais dessus.

Communier au Corps et au sang du Christ, est s'unir à la source de sa Rédemption, car c'est dans sa nature humaine que le Christ a racheté l'humanité, toute l'Humanité. On ne peut donc s'unir à l'Eucharistie sans conséquences.
Si le mémorial de ce Sacrifice devait cesser (ce qui ne sera jamais), je pense que la terre deviendrait l'Enfer.

Le Christ est "avec nous, tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles" par son Corps mystique qu'est l'Eglise (au sens théologique), mais le cœur de ce Corps mystique est l'Eucharistie, quelque soit la façon dont elle s'opère, car il y a eu aussi des communions de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 11:22

Miles Templi a écrit:

La réalité est que vous ne pouvez concevoir ce qui relève du monde subtil, qui est l'essence du monde sensible. Vous avez la même attitude qu'un médecin borné qui nierait qu'une maladie corporelle puisse avoir pour origine une cause psychique.

Tout ça pour en arriver là? Nous ne sommes pas d'accord donc ==> Je ne peux pas concevoir ce qui relève du monde subtil Smile

Citation :
La spiritualité pure ne se réduit pas à une histoire de sensations.

Tout à fait.

Citation :

Vous préférez vos interprétations individualistes et repartez une énième fois sur la seule écriture pour légitimer ou délégitimer ce qui ne vous convient pas.
Bah si on fait un tour dans l'histoire de l'église catholique et ses interprétations non individualistes qu'il fallait donc suivre, on trouvera des problèmes ou pas?

Vous êtes parfaitement libres de croire ce que vous voulez mais souffrez que les autres n'y croient pas.
Et le problème n'est pas d'avoir la bonne ou la mauvaise interprétation. Le problème c'est la maladie des dogmes.

Une maladie qui est une conséquence d'une forme d'orgueil de l'église catholique et qui a provoqué beaucoup de schismes dans l'histoire.

Citation :


Alors inutile de se référer constamment aux premiers chrétiens puisque vous avouez vous-même ne pas savoir grand-chose sur eux.

Ah bah si, les premiers chrétiens on les connait pas trop mal à travers la bible!
C'est au-delà de la bible que je ne sais pas.

Mais la bible est déjà pas mal comme référence.

Et c'est toujours intéressant de comparer la vie, la façon de faire et le message de douze apôtres avec les nombreux dogmes de l'église catholique.

Citation :

_ Pour les dogmes je répète qu'ils sont transposables métaphysiquement. Mais comme le plan subtil vous échappe déjà il est inutile d'aller plus loin. D'ailleurs dans sa signification intellectuelle, la symbolique de la vierge est d'une importance doctrinale capitale.

Si vous le dites.
La symbolique de la vierge est sans doute importante, mais quand c'est proclamé en dogme, il ne s'agit plus de symbole, mais de vérité absolue.


Citation :
_ La transsubstantiation, comme les autres articles de foi, on peut seulement les croire ou bien les comprendre (l'idéal étant bien sûr de les vivre). L' attitude traditionnelle consiste à courber l'échine et non à rejeter ce que l'on ne comprend pas.

Qu'entendez-vous par "rejeter"? Je ne rejette rien, je n'y crois pas c'est tout.

Et il ne s'agit pas de "quelque chose que je ne comprends pas". Je comprends très bien votre concept, mais il est à mon avis en opposition avec les écritures.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 11:24

Valtortiste91 a écrit:
Waddle a écrit:
...Parce qu'ils sont quand même une référence et que les 12 choisis par Jésus ont quand même posé à priori toutes les bases nécessaires pour le développement du christianisme.
Donc sans être un fondamentalisme puriste, tout ce qui s'éloigne de trop par rapport à ce que pratiquaient les premiers chrétiens me parait quand même suspect.
On ne peut que souscrire à votre deuxième affirmation, quant à la première ce n'est pas sûr qu'elle soit à prendre tel quel.
Après la mort de Jean, la Révélation a été close, mais il reste à la comprendre : le Christ dit en effet :
Jean 16, 13 a écrit:
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
.
Il conduit vers la Vérité toute entière : elle ne l'était donc pas et Il prophétise l'avenir. Les conciles sont justement l'expression suprême de l'action de l'Esprit-saint dans l'Eglise. Vous avez rappelé le premier d'entre eux. Et les Actes des apôtres ne rapportent pas moins de trois effusions de l'Esprit ("Pentecôte") qui ébranle l'Eglise primitive à des fins évangélisatrices.

De même qu'il n'y a pas de rupture entre l'Ecriture donnée au Judaïsme (Bible avant Jésus-Christ) et l’Évangile, comme les écrits néo-testamentaires, il n'y a pas de rupture entre la Révélation donnée par Jésus-Christ (qui a fait bien d'autres choses dit Jean) et la Tradition qui se perpétue de Pères de l'Eglise en actes du Magistère.

Mais encore une fois, l'Eglise ne se réduit pas à l'Institution.

Hello Valto.

En effet, Jésus a annoncé que le Saint Esprit allait venir continuer à révéler des choses...
Mais la question fondamentale est de savoir s'il parlait de révélation tout au long de l'histoire ou s'il parlait particulièrement de ceux qui l'avaient choisi pour établir les premières églises.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 12:01

Waddle a écrit:
...En effet, Jésus a annoncé que le Saint Esprit allait venir continuer à révéler des choses...
Mais la question fondamentale est de savoir s'il parlait de révélation tout au long de l'histoire ou s'il parlait particulièrement de ceux qui l'avaient choisi pour établir les premières églises.
La Révélation (que l'on appelle "Publique" pour la distinguer des révélations privées ultérieures) est close et achevée avec la mort de l'apôtre Jean : Rien ne s'y rajoute et ne se rajoutera.
Que l'Esprit-saint assiste les premiers disciples dans leur évangélisation est certain. Vous avez raison :
- La première effusion, celle de la Pentecôte, indique aux apôtres l'universalité de l’Évangile et leur donne d'être compris dans toutes les langues.
- La seconde, celle qui suit la libération miraculeuse de Pierre et de Jean emprisonnés, indique qu'ils ne doivent pas craindre la persécution et le martyr.
- La troisième, celle du centurion Corneille, leur indique qu'il n'y a pas d'hommes impurs aux yeux de Dieu et qu'ils doivent franchir leur aversion.
Mais parallèlement, Paul reçoit des révélations qui approfondissent l'enseignement du Christ et qui même s'adressent à quelqu'un qui ne l'avait pas suivi :
2 Corinthiens 12, 1-4 a écrit:
J'en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur.
2 Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).
3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait)
4 fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer.
Donc la compréhension n'est pas achevée. Ce qui justifie jusqu'à ce forum où nous cherchons, par l'échange, à approfondir notre compréhension de la Bible (le sujet a légèrement varié). C'est encore plus vrai pour les théologiens ou les prophètes qui ne se justifient que par l'approfondissement de la Révélation :
1 Corinthiens 12, 4-11 a écrit:
04 Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.
05 Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.
06 Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.
07 À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
08 À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;
09 un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ;
10 à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter.
11 Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.
.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 12:25

Valtortiste91 a écrit:
Waddle a écrit:
...En effet, Jésus a annoncé que le Saint Esprit allait venir continuer à révéler des choses...
Mais la question fondamentale est de savoir s'il parlait de révélation tout au long de l'histoire ou s'il parlait particulièrement de ceux qui l'avaient choisi pour établir les premières églises.
La Révélation (que l'on appelle "Publique" pour la distinguer des révélations privées ultérieures) est close et achevée avec la mort de l'apôtre Jean : Rien ne s'y rajoute et ne se rajoutera.
Que l'Esprit-saint assiste les premiers disciples dans leur évangélisation est certain. Vous avez raison :
- La première effusion, celle de la Pentecôte, indique aux apôtres l'universalité de l’Évangile et leur donne d'être compris dans toutes les langues.
- La seconde, celle qui suit la libération miraculeuse de Pierre et de Jean emprisonnés, indique qu'ils ne doivent pas craindre la persécution et le martyr.
- La troisième, celle du centurion Corneille, leur indique qu'il n'y a pas d'hommes impurs aux yeux de Dieu et qu'ils doivent franchir leur aversion.
Mais parallèlement, Paul reçoit des révélations qui approfondissent l'enseignement du Christ et qui même s'adressent à quelqu'un qui ne l'avait pas suivi :
2 Corinthiens 12, 1-4 a écrit:
J'en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur.
2 Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).
3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait)
4 fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer.
Donc la compréhension n'est pas achevée. Ce qui justifie jusqu'à ce forum où nous cherchons, par l'échange, à approfondir notre compréhension de la Bible (le sujet a légèrement varié). C'est encore plus vrai pour les théologiens ou les prophètes qui ne se justifient que par l'approfondissement de la Révélation :
1 Corinthiens 12, 4-11 a écrit:
04 Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.
05 Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.
06 Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.
07 À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
08 À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;
09 un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ;
10 à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter.
11 Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.
.

Valto, je suis 1000% d'accord que tout au long de l'histoire de l'homme, Dieu continuera à révéler des choses, à approfondir la conanissance, à donner des précisions, etc...

Mais la notion de dogme... J'ai vraiment un problème.

Ce n'est pas tellement l'objet du dogme le problème, mais le principe même.
L'exemple de Paul qui reçoit des révélations est un bon exemple. Il indique tout simplement ce qu'il a reçu du Saint Esprit, mais cela ne devient pas un dogme au sens où c'est proclamé solennellement et cela devient vérité absolue indiscutable, circulez, y a rien à voir.

Et puis, dans l'histoire des chrétiens de la bible, les révélations, les mystères, etc... tournaient toujours autour de l’approfondissement de la connaissance de Dieu et du Christ.

Or quand on a le dogme de l'immaculée conception ("Marie née sans péché"), le dogme de l'assomption ('Marie est montée au ciel") , ou encore le fameux " Tous les hommes, pour être sauvés, doivent appartenir à la véritable Église qui est l’Église catholique romaine." sur lequel s'appuient (avec raison si on est rigoureux) les opposants à Vatican II et qui semblent quand même un peu en déphasage par rapport aux bases importantes de la foi que les apôtres nous ont laissés, on est quand même en droit de se poser des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 13:33

Citation :
Tout ça pour en arriver là? Nous ne sommes pas d'accord donc ==> Je ne peux pas concevoir ce qui relève du monde subtil Smile

Ce qui n'a pourtant rien d'extraordinaire. Un magnétiseur lambda en a conscience.


Citation :
Tout à fait.

Si cette affirmation relevée d'une réelle prise de conscience, vous rejoindrez une forme chrétienne qui a conservé ses rites (catholique ou orthodoxe donc) et sa doctrine.



Citation :
Bah si on fait un tour dans l'histoire de l'église catholique et ses interprétations non individualistes qu'il fallait donc suivre, on trouvera des problèmes ou pas?

A quoi faites vous allusion?

Citation :
Vous êtes parfaitement libres de croire ce que vous voulez mais souffrez que les autres n'y croient pas.

Psychologie de troisième zone.


Citation :
Et le problème n'est pas d'avoir la bonne ou la mauvaise interprétation. Le problème c'est la maladie des dogmes.

Désolé, mais savoir ce qu'à réellement dit Jésus est d'une importance capitale.

Citation :
Une maladie qui est une conséquence d'une forme d'orgueil de l'église catholique et qui a provoqué beaucoup de schismes dans l'histoire.

C'est un autre sujet.

Citation :
Ah bah si, les premiers chrétiens on les connait pas trop mal à travers la bible!
C'est au-delà de la bible que je ne sais pas.Mais la bible est déjà pas mal comme référence.
Et c'est toujours intéressant de comparer la vie, la façon de faire et le message de douze apôtres avec les nombreux dogmes de l'église catholique.

Vous ne prenez pas en compte les apocryphes? Encore plus intéressant d'un point de vue ésotérique.


Citation :
Si vous le dites.
La symbolique de la vierge est sans doute importante, mais quand c'est proclamé en dogme, il ne s'agit plus de symbole, mais de vérité absolue.

Le dogme est un aspect de la vérité. On peut faire une déclaration dogmatique sur le fait qu'une banane soit un fruit, cela n'aurait rien de faux. Même si le dogme ne précise pas qu'elle est aussi jaune, dénuer de pépins etc...


Citation :
Qu'entendez-vous par "rejeter"? Je ne rejette rien, je n'y crois pas c'est tout.

Je ne saisi pas bien la nuance, mais si elle existe pour vous...


Citation :
Et il ne s'agit pas de "quelque chose que je ne comprends pas". Je comprends très bien votre concept, mais il est à mon avis en opposition avec les écritures.

Vous avez votre avis personnel ainsi que la seule écriture (encore une fois) pour vous. Le catholique lui a sa tradition. Ce n'est en effet pas la même démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 14:59

Miles Templi a écrit:

Ce qui n'a pourtant rien d'extraordinaire. Un magnétiseur lambda en a conscience.

Donc les magnétiseurs lamba croient donc en la transsubstantiation?
Ils sont donc tous catholiques alors?

Citation :

A quoi faites vous allusion?

L'affaire Galilée par exemple.

Le Pape Urbain VIII qui fait condamner Galilée pour avoir publié des choses "contraires à la foi" selon lui.
L'Eglise, et même le pape peut donc parfois être complètement à côté de la plaque concernant des grandes vérités?

Citation :
Désolé, mais savoir ce qu'à réellement dit Jésus est d'une importance capitale.

Tout à fait.
Mais est-ce Jésus qui a dit que Marie était née immaculée? Qu'elle était restée vierge? Qu'elle est montée au ciel?
Qu'elle peut être appelée mère de Dieu etc... etc... ?

[quote]
Vous ne prenez pas en compte les apocryphes? Encore plus intéressant d'un point de vue ésotérique.
Je les connais peu.

Vous les avez lu? Quelle est d'ailleurs la position de l'église par rapport à ces livres?

Citation :

Le dogme est un aspect de la vérité. On peut faire une déclaration dogmatique sur le fait qu'une banane soit un fruit, cela n'aurait rien de faux. Même si le dogme ne précise pas qu'elle est aussi jaune, dénuer de pépins etc...
Cela n'aurait rien de faux parce que nous sommes d'accord.

Mais lorsque nous ne sommes pas d'accord comment fait-on?

Quand par exemple, c'est un pape lui même qui définit le dogme de...l’infaillibilité pontificale, comment peut-on trancher?

Citation :
Vous avez votre avis personnel ainsi que la seule écriture (encore une fois) pour vous. Le catholique lui a sa tradition. Ce n'est en effet pas la même démarche.

Si vous étiez nés pendant l'inquisition, vous auriez donc perpétué cette tradition Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Mer 30 Sep 2015, 15:34

Citation :
Donc les magnétiseurs lamba croient donc en la transsubstantiation?
Ils sont donc tous catholiques alors?

Vous déformez mes propos. J'ai dit qu'ils avaient conscience du monde subtil (puisque c'est avec cela qu'ils soignent).

Citation :
L'affaire Galilée par exemple.
Le Pape Urbain VIII qui fait condamner Galilée pour avoir publié des choses "contraires à la foi" selon lui.
L'Eglise, et même le pape peut donc parfois être complètement à côté de la plaque concernant des grandes vérités?

Je crains que vous ayez gobé la propagande laïque au sujet de cette affaire. J'espère que vous ne pensez pas que l'Eglise croyait à l'époque que la terre était plate? Ce n'est pas pour cela que Galilée a été condamné.

Citation :
Tout à fait.
Mais est-ce Jésus qui a dit que Marie était née immaculée? Qu'elle était restée vierge? Qu'elle est montée au ciel?
Qu'elle peut être appelée mère de Dieu etc... etc... ?

Est-ce que tout ce qu'a dit Jésus est écrit dans la Bible où une grande partie nous est parvenu par la tradition orale (inspirée par l'Esprit Saint)? On en revient au même point. La tradition n'est pas lettre morte car le Christ est toujours vivant.


Citation :
Je les connais peu.
Vous les avez lu? Quelle est d'ailleurs la position de l'église par rapport à ces livres?

L'Eglise n'en tient officiellement pas compte. J'en ai lu des traductions en français.



Citation :
Cela n'aurait rien de faux parce que nous sommes d'accord.
Mais lorsque nous ne sommes pas d'accord comment fait-on?
Quand par exemple, c'est un pape lui même qui définit le dogme de...l’infaillibilité pontificale, comment peut-on trancher?

L'infaillibilité est soumise à certaines conditions. Sans rentrer dans le détail, elle n'existe que sur les questions relative à la foi.


Citation :
si vous étiez nés pendant l'inquisition, vous auriez donc perpétué cette tradition

Sans rentrer dans un comparatif morbide du nombre de morts que l'on doit aux protestants plutôt qu'aux catholiques, je crains qu'à l'instar d'une Jeanne d'Arc ou d'un Jacques de Molay j'aurais du moi-même fuir les bûchers sous peine de finir comme une merguez. Mais il s'agit là de connerie humaine, pas de tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 13:02

Miles Templi a écrit:

Vous déformez mes propos. J'ai dit qu'ils avaient conscience du monde subtil (puisque c'est avec cela qu'ils soignent).
Et alors?

Le fait que je ne crois pas en la transsubstantiation comme les catholiques veut-il dire que je ne crois pas au monde subtil ou que je n'y connais rien?

Citation :

Je crains que vous ayez gobé la propagande laïque au sujet de cette affaire. J'espère que vous ne pensez pas que l'Eglise croyait à l'époque que la terre était plate? Ce n'est pas pour cela que Galilée a été condamné.

Déjà, il ne s'agissait pas de terre ronde ou plate. Il s'agit de savoir qui de la terre ou du soleil tournait autour de l'autre.
Ensuite, il a été condamné pourquoi donc?

Citation :

Est-ce que tout ce qu'a dit Jésus est écrit dans la Bible où une grande partie nous est parvenu par la tradition orale (inspirée par l'Esprit Saint)? On en revient au même point. La tradition n'est pas lettre morte car le Christ est toujours vivant.

Sauf qu'une bonne partie de vos dogmes ne viennent pas de la tradition orale. Mais plutôt des réflexions et décisions de vos évêques.
Quand vous déclarez le dogme de l'infaillibilité pontificale, s'agit-il d'une tradition orale simplement reprise par le pape?


Citation :

L'infaillibilité est soumise à certaines conditions. Sans rentrer dans le détail, elle n'existe que sur les questions relative à la foi.
Je le sais bien. Mais quand même, cela pose question.


Citation :

Sans rentrer dans un comparatif morbide du nombre de morts que l'on doit aux protestants plutôt qu'aux catholiques, je crains qu'à l'instar d'une Jeanne d'Arc ou d'un Jacques de Molay j'aurais du moi-même fuir les bûchers sous peine de finir comme une merguez. Mais il s'agit là de connerie humaine, pas de tradition.

Pourquoi auriez-vous été du côté des victimes à cette époque?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 13:29

Citation :
Et alors?
Le fait que je ne crois pas en la transsubstantiation comme les catholiques veut-il dire que je ne crois pas au monde subtil ou que je n'y connais rien?

Je n'ai rien remarqué dans vos propos qui laissent entendre le contraire.

Citation :
Déjà, il ne s'agissait pas de terre ronde ou plate. Il s'agit de savoir qui de la terre ou du soleil tournait autour de l'autre.
Ensuite, il a été condamné pourquoi donc?

Voyez donc ce lien.


Citation :
Je le sais bien. Mais quand même, cela pose question.

Je ne vois pas en quoi, d'ailleurs, tout catholique est infaillible à partir du moment où il se fait le relais fidèle de ce qui a été transmis. La Vérité ne se discute pas...sauf quand on est protestant.


Citation :
Pourquoi auriez-vous été du côté des victimes à cette époque?

Pourquoi a-t-on mis au bûcher Jeanne d'Arc et Jacques de Molay? Face à la trahison de certains représentants du Christ, il faut bien choisir son camp. Dans des cas anormaux et extrêmes comme cette période...Dieu premier servi.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 16:55

Miles Templi a écrit:

Je n'ai rien remarqué dans vos propos qui laissent entendre le contraire.

Si vous le dites...

Citation :

Voyez donc ce lien.

Il n'y a pas grand chose dans ce lien.

A part "Parce que Galilée, parjure et fraudeur, a compromis la papauté au pire moment de la guerre de Trente Ans. ", on n'a rien à se mettre sous la dent.

Citation :

Je ne vois pas en quoi, d'ailleurs, tout catholique est infaillible à partir du moment où il se fait le relais fidèle de ce qui a été transmis. La Vérité ne se discute pas...sauf quand on est protestant.
Une fois qu'on a dit on a rien dit...

"Tout être humain est infaillible à partir du moment où il transmet fidèlement les vérités"... La belle affaire.

Citation :
Pourquoi a-t-on mis au bûcher Jeanne d'Arc et Jacques de Molay? Face à la trahison de certains représentants du Christ, il faut bien choisir son camp. Dans des cas anormaux et extrêmes comme cette période...Dieu premier servi.

Si vous le dites.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 17:29

Inutile de ma part d'en rajouter (afin d'éviter les redites), d'autant plus que l'on a bien dévié du sujet initial. Bonne journée à vous Waddle.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1654
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 17:49

Miles Templi a écrit:
Inutile de ma part d'en rajouter (afin d'éviter les redites), d'autant plus que l'on a bien dévié du sujet initial. Bonne journée à vous Waddle.

Merci mon frère.

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 18:42

Les dogmes sont des balises nécessaires sur le chemin vers l’éternité bienheureuse en Dieu, où la Vérité sera connue alors pleinement et immédiatement.

Sans les dogmes catholiques il est facile d’imaginer que les chrétiens se seraient divisés très tôt et encore davantage en une multitude d’églises hétéroclites et mutuellement hostiles, et d'imaginer que sans doute la foi chrétienne se serait diluée et fortement affaiblie dans le tourbillon des courants religieux, gnostiques et idéologiques de l'histoire.

Merci Seigneur Dieu d'avoir fondé l’Eglise catholique apostolique et romaine, facteur d’unité à travers les tempêtes de l’histoire ! cheers


Dernière édition par omajoie le Ven 02 Oct 2015, 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Jeu 01 Oct 2015, 18:43

Dieu n’est évidemment pas lié à, pas tributaire des sacrements pour donner ses grâces aux croyants. Mais Sa Sagesse pleine de divine humilité préfère ordinairement et habituellement que les chrétiens acceptent humblement de recevoir ses grâces à travers les humbles sacrements de l’Eglise dont les Successeurs des Apôtres ont petit à petit, dans l’Esprit, discerné le bien-fondé, de même par exemple que le roi Naaman ne put être guéri de sa maladie qu’après avoir accepté humblement et simplement de se laver sept fois dans le Jourdain.

Le fait de croire que notre humanité matérielle et sensible puisse se passer de médiations sensibles et matérielles pour vivre de la vie surnaturelle, a quelque chose de présomptueux, d’irréaliste et même sans doute d’intimement orgueilleux.

Les sacramentaux (inférieurs à et distincts des sacrements) de l’Eglise (sel, huile, scapulaires, médailles, images etc.) sont parfaitement adaptés à la sensibilité humaine et conformes à l’expérience apostolique : « Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.» (Actes 19:11-22)
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Adresse aux sédévacantistes   Ven 02 Oct 2015, 00:58

En hommage à notre chère Ste Thérèse que nous fêtons aujourd'hui et pour réparer les offenses (involontaires) publiées sur ce fil contre la très Sainte Eucharistie, je publie son beau poème :

Citation :
L'Atome de Jésus-Hostie (poème de Ste Thérèse de l'E.J)

Je ne suis qu'un grain de poussière
Mais je veux fixer mon séjour,
dans les ombres du sanctuaire
avec le prisonnier d'amour.

Ah vers l'Hostie mon âme aspire
je l'aime et ne veux rien de plus
C'est le Dieu caché qui m'attire,
je suis l'atome de Jésus.

Je veux rester dans l'ignorance
dans l'oubli de tout le créé
et consoler par mon silence
l'Hôte du Ciboire sacré.

Ah ! je voudrai sauver des âmes
des pécheurs faire des élus
d'un apôtre donner les flammes
à votre atome doux Jésus.

Si je suis méprisée du monde,
S'il me regarde comme un rien
une paix divine m'inonde
car j'ai l'Hostie pour mon soutien.

Quand je m'approche du Ciboire
tous mes soupirs sont entendus
être un néant voilà ma gloire
je suis l'atome de Jésus.

Parfois lorsque le ciel est sombre
l'atome ne pouvant voler
il aime se cachant dans l'ombre
à la porte d'or s'attacher

Alors la divine lumière
qui réjouit tous les élus
vient réchauffer sur cette terre
le pauvre atome de Jésus.

Sous les doux rayons de la grâce
l'atome devient scintillant
quand la légère brise passe
il se balance doucement.

Ah quel ineffable délice
quels bienfaits n'a-t-il pas reçus
jusqu'auprès de l'hostie se glisse
le pauvre atome de Jésus.

Se consumant près de l'hostie
dans le tabernacle d'amour
ainsi s'écoulera ma vie
en attendant le dernier jour.

Quand l'épreuve sera finie
volant au séjour des élus
l'atome de l'Eucharistie
brillera près de son Jésus.

Revenir en haut Aller en bas
 
Adresse aux sédévacantistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Adresse aux sédévacantistes
» Benoit XVI s'adresse aux jeunes a Londres: SOYEZ DES SAINTS !
» Que proposent les sédévacantistes pour que le "Siège de Pierre" ne soit plus vacant ?
» Comment rediriger les mails de son adresse académique vers une adresse mail yahoo ?
» Adresse prof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: