DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Thomas33



Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 06 Mai 2017, 20:56

dims a écrit:
Pour résumer le Soi est Sat ( vérité absolue ) Chit ( conscience ) Ananda ( béatitude ).
Absolu conscience béatitude, il est donc dans la nature de la conscience d'être connaissance.
Le retournement de conscience étant naturellement intégré à la conscience ( conscient d'être conscient ) le déploiement des phénomènes a donc uniquement pour but de retourner la conscience sur elle même.
La conscience prend support sur ses projections et le déploiement de ses projections se produit dans un certain ordre pour permettre à la conscience de prendre conscience d'elle même.
Mais au final toute cette complexité ce résume en un processus du conscient pour être conscient de lui même.

Il ne faut donc pas scinder les êtres en disant il n y a qu'un certain type qui peut se réaliser, donc ceux qui ne peuvent pas sont inutiles.
Non ! Vous avez un rôle dans la réalisation des autres êtres, comme les autres êtres ont un rôle votre dans votre propre réalisation.

J'ai envi de vous dire que dans la finalité le comprendre n'est pas tres important, il faut plutôt le réaliser directement.
Une définition ne pourra jamais représenter ce qu'est en réalité le Soi.

Ps : je ne sais pas si c'est plus simple, peut être que Miles à une explication plus explicite que celle ci.

Oui c'est clair. De toutes façons même si je ne comprends pas encore entièrement pourquoi, j'essaye d'être conscient au maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 01:28

Thomas33 a écrit:

Oui c'est clair. De toutes façons même si je ne comprends pas encore entièrement pourquoi, j'essaye d'être conscient au maximum.

Bonsoir Thomas, voici un petit coup de pouce personnel, vous êtes libre d'en faire ce que vous voulez:

Dans la conception non duelle il n’y a pas un Dieu qui se connait et un Dieu qui ne se connait pas, ni aucune conscience absolue qui prend conscience d’elle-même, ni aucun Dieu qui décide ceci ou cela par un acte de volonté, tout ça c’est une conception duelle. Ça ne signifie pas que rien n’existe. L’univers avec la vie et l’apparition de la conscience font partie de la nature même de Dieu. Dans la logique d’un Dieu unique absolu et immuable la question du « pourquoi » Dieu a fait ceci ou cela ne se pose pas ; tout existe en dépendance de la nature même de Dieu.


voici quelques retranscriptions originales d'un maître spirituel (anonyme car la vérité n'appartient à personne, elle doit être sentie et perçue comme telle.):
 

Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 08:15

Gérard2 a écrit:
Dans la conception non duelle il n’y a pas un Dieu qui se connait et un Dieu qui ne se connait pas, ni aucune conscience absolue qui prend conscience d’elle-même, ni aucun Dieu qui décide ceci ou cela par un acte de volonté, tout ça c’est une conception duelle. Ça ne signifie pas que rien n’existe. L’univers avec la vie et l’apparition de la conscience font partie de la nature même de Dieu. Dans la logique d’un Dieu unique absolu et immuable la question du « pourquoi » Dieu a fait ceci ou cela ne se pose pas ; tout existe en dépendance de la nature même de Dieu.

Puisque vous vous permettez de citer mes propos et bien je me permet de vous répondre.

Votre définition n'est pas une conception duelle par hasard ?  Very Happy
On en a pourtant parlé avec Aldous pendant plusieurs pages...
Toute définition, tout point de vue, toute conception est une conception relative, illusoire et dualiste.
Donc on ne peut que pointer du doigt l'absolu et non le définir. Contrairement à vous je le dis qu'une définition ne pourra jamais représenter la réalité du Soi, vous non la finalité c'est vos concepts et vous le prouvez dans ce message.

Quand vous aurez compris cela ça sera déjà un grand pas de fait :

- Relatif = relatif et absolu, dualité et non dualité.
- Absolu = ni relatif et ni absolu, ni dualité et ni non dualité.

Donc j'espère pour vous que vous ne croyez pas réellement que votre définition de Dieu n'est pas non duelle ? Car pour le coup se serait vraiment s'illusionner.

Gérard2 a écrit:
voici quelques retranscriptions originales d'un maître spirituel (anonyme car la vérité n'appartient à personne, elle doit être sentie et perçue comme telle.)

Vos sources sont toujours anonymes !
Mais par contre vous précisez bien vos sources quand il s'agit de maitres issue de véritable tradition.
Vous n'assumez même pas vos croyances et le mouvement que vous sembler suivre. Et c'est vous qui parlez de malhonnêteté ?

Et ensuite vos sources se contredisent des le début :

" Sur le plan absolu on ne peut parler de création, ni d'émanation, ni de manifestation, ni d'êtres, ni de mondes. Il n'existe que Dieu. "

et

" Chacun est libre de se faire l'idée qu'il veut de Dieu. « Il peut l'appeler le créateur, le grand architecte, le très haut, le Père etc... mais il ne peut l'appeler absolu. A partir du moment où on considère Dieu comme étant absolu et immuable on doit reconnaitre en lui certains concepts, certains principes, l’un découlant de l’autre, et ainsi de suite... "

et

" jusqu’à arriver au concept ultime de l’absolu. "

Donc sur le plan absolu on ne peut rien dire mais quelques lignes après on doit reconnaitre à l'absolu certains concepts. Et en conclusion on parle même du concept ultime de l'absolu.
Ca c'est une façon de contredire par l'absolu la conception des autres doctrines pour ensuite réintroduire une autre conception parfaitement dualiste de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 09:56

Thomas, je fais appel à votre intuition pour sentir qui dit vrai et qui dit juste, je ne commenterai que vos réponses, s'il y en a.

Un maître anonyme (c'est à dire qui ne se vante pas de détenir la Vérité absolue) a dit:

" Chacun est libre de se faire l'idée qu'il veut de Dieu. « Il peut l'appeler le créateur, le grand architecte, le très haut, le Père etc... mais il ne peut l'appeler absolu. A partir du moment où on considère Dieu comme étant absolu et immuable on doit reconnaitre en lui certains concepts, certains principes, l’un découlant de l’autre, et ainsi de suite... "


Cela est conforme à la première affirmation: "tout existe en dépendance de la nature de Dieu". Ça signifie qu'il n'existe que Dieu mais qu'Il a une nature!

Ce qui est illusoire ces sont les croyances et la manière dont chacun perçoit la réalité.
Du même maître:
"L'existant n'est pas la même chose que le réel. D'un point de vue relatif, la vie est un processus d'amélioration continu à travers un choix continu. L'homme, en choisissant l'irréel, c'est à dire ce qui ne peut l'assouvir de manière définitive, souffre et apprend ainsi une leçon autant triste qu'utile!"

Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 10:43

Merci pour votre texte Gérard.

Si je parle de volonté en Dieu, il faut évidemment la considérer comme un acte simple de toute éternité. Pas comme une multiplicité d'acte qui se succèdent dans le temps.

Sinon, en ce qui concerne vivre la vie, je pense que cela constitue une voie de réalisation dans le cadre du karma yoga. Vous ne vous comprenez pas avec dims car il se situe sur la voie du jnana yoga. Il faut reconnaître nos limites et prendre la voie que le Soi a préparé pour nous je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:05

Thomas33 a écrit:
Merci pour votre texte Gérard.

Si je parle de volonté en Dieu, il faut évidemment la considérer comme un acte simple de toute éternité. Pas comme une multiplicité d'acte qui se succèdent dans le temps.

Sinon, en ce qui concerne vivre la vie, je pense que cela constitue une voie de réalisation dans le cadre du karma yoga. Vous ne vous comprenez pas avec dims car il se situe sur la voie du jnana yoga. Il faut reconnaître nos limites et prendre la voie que le Soi a préparé pour nous je pense.

Oui Thomas, c'est exactement ça. Il n'y a pas une seule voie qui est vérité absolue, il y a toutes les voies qui correspondent chacune à notre stade évolutif. Donc, la vérité absolu est toujours l'ensemble, et non une seule partie que l'on isole du reste (à vous de saisir qui scinde la vérité).

D'autre part, ce n'est pas moi qui ne comprend pas Dims, mais Dims qui ne me comprend pas. Je n'ai jamais contesté la conception non duelle. Mais lorsqu'on affirme qu'il n'existe que Dieu et qu'on dit ensuite "qu'il y a Dieu qui se connait et Dieu qui se connait pas" ce n'est plus de la non dualité. A partir de là vous êtes dans la conception duelle et vous n'avez pas d'autre choix que d'expliquer tout le reste (le karma, la réincarnation, la conscience, la connaissance, l'évolution etc...), c'est à dire la vie de Dieu. Car, la toute grande différence entre le Dieu inerte de Dims et "le "mien", c'est que "le mien" est vivant! Et ce n'est pas parce qu'Il est vivant qu'Il n'est pas absolu. Tout les évènements qui paraissent se succéder en nous donnant l'illusion d'un temps existent de toute éternité dans l'éternel présent. Et ces évènements existent PARCE QU'ILS SONT VÉCUS ET Perçus!

J'ai souvent dit à Dims que le problème vient de l'idée qu'il se fait de Dieu. La conscience est une chose, et cela nous concerne directement, mais Dieu est PLUS QUE CELA, à moins de tout inclure dans le terme conscience, Il n'est pas que conscience. Et toutes ces considérations ne peuvent se faire bien sûr que dans une vue duelle.



Dernière édition par Gérard2 le Dim 07 Mai 2017, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:18

Gérard2 a écrit:
Thomas33 a écrit:
Merci pour votre texte Gérard.

Si je parle de volonté en Dieu, il faut évidemment la considérer comme un acte simple de toute éternité. Pas comme une multiplicité d'acte qui se succèdent dans le temps.

Sinon, en ce qui concerne vivre la vie, je pense que cela constitue une voie de réalisation dans le cadre du karma yoga. Vous ne vous comprenez pas avec dims car il se situe sur la voie du jnana yoga. Il faut reconnaître nos limites et prendre la voie que le Soi a préparé pour nous je pense.

Oui Thomas, c'est exactement ça. Il n'y a pas une seule voie qui est vérité absolue, il y a toutes les voies qui correspondent chacune à notre stade évolutif. Donc, la vérité absolu est toujours l'ensemble, et non une seule partie que l'on isole du reste (à vous de saisir qui scinde la vérité).

D'autre part, ce n'est pas moi qui ne comprend pas Dims, mais Dims qui ne me comprend pas. Je n'ai jamais contesté la conception non duelle. Mais lorsqu'on affirme qu'il n'existe que Dieu et qu'on dit ensuite "qu'il y a Dieu qui se connait et Dieu qui se connait pas" ce n'est plus de la non dualité. A partir de là vous êtes dans la conception duelle et vous n'avez pas d'autre choix que d'expliquer tout le reste (le karma, la réincarnation, la conscience, la connaissance, l'évolution etc...), c'est à dire la vie de Dieu. Car, la toute grande différence entre le Dieu inerte de Dims et "le "mien", c'est que "le mien" est vivant! Et ce n'est pas parce qu'Il est vivant qu'Il n'est pas absolu. Tout les évènements dont nous avons l'illusion qu'ils s'enchainent existent de toute éternité dans l'éternel présent. Et ces évènements existent PARCE QU'ILS SONT VÉCUS!

J'ai souvent dit à Dims que le problème vient de l'idée qu'il se fait de Dieu. La conscience est une chose, et cela nous concerne directement, mais Dieu en est une autre, à moins de tout inclure dans le terme conscience, Il n'est pas que conscience. Et toutes ces considérations ne peuvent se faire bien sûr que dans une vue duelle.


En ce qui concerne votre désaccord avec dims sur vivre la vie, il m'a semblé qu'il y avait peut-être une piste à explorer quand dims a parlé hier de l'interdépendance des phénomènes et du fait que la production de phénomène à un endroit concoure à la réalisation du tout. Il me semble que c'est une bonne piste pour inciter à vivre la vie... Sinon je suis d'accord, comme aldous l'a fait remarquer, qu'une considération strict de jnana yoga entraîne une impossibilité à vivre la vie, on ne peut plus que rester planté quelque part et attendre comme un légume.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:47

Gérard,

Vous arrivez quand même à répéter 4 fois mon nom dans 5 lignes. Vous avez un contentieux à régler c'est pas possible.
Premièrement si vous vous étiez donné la peine de lire ce qui a été dit avec Aldous et non de le survoler, vous auriez compris que toute définition est forcement dualiste.
Donc dans le relatif oui il y a bien un Dieu qui se connait et un Dieu qui ne se connait, de la même manière qu'il y a un absolu et un relatif.
Du point de vue absolu il n y a que Dieu ineffable et inqualifiable, ni absolu et ni relatif, ni Dieu qui se connait et ni Dieu qui ne se connait pas. Donc c'est bien vous qui ne comprenez pas et qui mélangez tout.

Deuxièmement je ne vous inscrit même pas dans la pratique du karma yoga car il faut pour cela adhérer à la tradition et donc à la doctrine. Et la doctrine n'est pas celle que vous avancez.
Le jnana yoga à pour but de retourner l'attention vers celui qui perçoit ( Dieu ).
Le karma yoga à pour but de reconnaitre Dieu à travers ses actions.
Et le bhakti yoga à pour but de faire apparaitre ( Dieu ) par une extreme dévotion envers lui.

Vous êtes simplement dans le mélange des différents courants, un coup ils sont bien, un coup ils sont dangereux. Vous avez critiquez très brutalement le bouddhisme et certains maitres de l'advaita, mais en même temps vous avez repris certains de leurs concepts en le revisitant.
Cette méthodologie est typique du new age, on se s'encombre plus des croyances archaïques tout en reprenant leurs concepts pour recréer une nouvelle croyance gloubiboulga.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:48

Thomas33 a écrit:

En ce qui concerne votre désaccord avec dims sur vivre la vie, il m'a semblé qu'il y avait peut-être une piste à explorer quand dims a parlé hier de l'interdépendance des phénomènes et du fait que la production de phénomène à un endroit concoure à la réalisation du tout. Il me semble que c'est une bonne piste pour inciter à vivre la vie... Sinon je suis d'accord, comme aldous l'a fait remarquer, qu'une considération strict de jnana yoga entraîne une impossibilité à vivre la vie, on ne peut plus que rester planté quelque part et attendre comme un légume.

Avec ses croyances Dims vit la vie, mais il ne le sait pas. Croire n'a jamais permis à quiconque de se réaliser ou d'aimer son ennemi. Ne pas vouloir vivre la vie devient grave lorsqu'on recherche la libération par le suicide. Mais tant qu'on est dans un corps on vit la vie, même si c'est la vie d'un ermite.

A la finalité il y a toujours quelque chose à apprendre. Il faut cependant autant que possible éviter de brûler les étapes. Le résultat peut alors être inverse à celui escompté et la conscience se construit peu. C'est le piège dans lequel on peut tomber lorsque le mental et l'intellect prennent le dessus sur l'être et la conscience.

Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:52

Thomas33 a écrit:
Sinon je suis d'accord, comme aldous l'a fait remarquer, qu'une considération strict de jnana yoga entraîne une impossibilité à vivre la vie, on ne peut plus que rester planté quelque part et attendre comme un légume.

Oui mais c'est une fausse idée que l'on se fait de la pratique.
Le jnana yoga se pratique dans tout les moments de la vie et n'empêche en rien de vivre la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:56

Mis à part que les grandes traditions diffèrent énormément entres elles - ce qui signifie qu'elles sont imparfaites et critiquables - je ne critique pas forcément les grandes traditions, mais les interprétations que certains en font.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 11:59

Gérard2 a écrit:


Avec ses croyances Dims vit la vie, mais il ne le sait pas. Croire n'a jamais permis à quiconque de se réaliser ou d'aimer son ennemi. Ne pas vouloir vivre la vie devient grave lorsqu'on recherche la libération par le suicide. Mais tant qu'on est dans un corps on vit la vie, même si c'est la vie d'un ermite.


La simple croyance ne sert à rien sans la pratique, chose que j'ai du vous répéter 250 fois.
La pratique ne consiste pas à ne plus vivre la vie non plus et à être un ermite, chose que je vous ai aussi répété 250 fois.

Vous ne comprenez pas un strict mot de ce que je vous expose ou plutôt vous comprenez seulement ce qui vous arrange pour avancer vos inepties.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 12:02

dims a écrit:
Thomas33 a écrit:
Sinon je suis d'accord, comme aldous l'a fait remarquer, qu'une considération strict de jnana yoga entraîne une impossibilité à vivre la vie, on ne peut plus que rester planté quelque part et attendre comme un légume.

Oui mais c'est une fausse idée que l'on se fait de la pratique.
Le jnana yoga se pratique dans tout les moments de la vie et n'empêche en rien de vivre la vie.

Alors ce n'est qu'une question de terminologie et le "aime ton prochain comme toi même" va aussi très bien. Car si le jnana yoga ce n'est pas aimer, alors dans la vie courante il ne devient plus que le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 12:05

Plus besoin de répondre à certains messages, tout le monde sur ce forum a très bien compris qui se cache derrière le masque "Dimsien"!
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 1834
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 12:40

Citation :
Peut-on concevoir le Soi sans sa manifestation qu'est le monde ?
Parce qu'on peut par exemple concevoir l'écran de cinéma sans film projeté dessus...

Concevoir (et non imaginer) bien sur (c'est ce qu'on appelle la spéculation métaphysique*). Dans la manifestation universelle on distingue bien l'Etre du Non Etre. Le manifester du non manifester (celui-ci comprenant le manifestable ainsi que le non manifestable).

* C'est a dire l’assimilation théorique de la doctrine. En l’occurrence ici celle des états multiples de l'Etre (titre d'un livre de René Guénon).
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 1584
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 12:52

syncrétisme:vient du mot grec συγκρητισμός (sygkrètismos) signifiant « union des Crétois ». Initialement appliqué à une coalition guerrière, il s'est étendu à toutes formes de rassemblement de doctrines disparates, et est surtout utilisé à propos de religions.Les Romains déja avaient pour politique d'incorporer les dieux locaux des pays qu'ils conquéraient au panthéon romain. Ce choix leur évitait ainsi au moins toute opposition d'ordre religieux dans les pays polythéistes.
Une situation semblable s’est développée, mais involontairement, lorsque des missionnaires ont introduit la religion catholique en Amérique du Sud. Ils ont converti la majeure partie de la population, mais, à l’image des Samaritains de l’Antiquité, la population n'a pas oublié pour autant ses anciens rites. Ainsi, au Brésil, des chrétiens pratiquent toujours les rites vaudou et célèbrent des fêtes en l’honneur d’anciennes divinités, telle la déesse Iemanjá. On observe le même phénomène dans d’autres pays d’Amérique du Sud. Le concept de syncrétisme est suffisamment abstrait pour être appliqué à de nombreuses traditions. Le sikhisme est composé d'un mélange de l'hindouisme et de l'islam. L'approche syncrétique permet d'analyser les influences qui constituent une religion, elle doit s'arrêter avant de perdre ce qui en fait l'identité. Les religions de l'Antiquité étaient très caractérisées par le syncrétisme, qu'il soit d'assimilation ou d'association, rendant les influences entre religions très complexes. Le culte de Mithra associé à Apollon dans le panthéon romain en est un exemple.La cohabitation du bouddhisme et du shintoïsme au Japon depuis le viiie siècle est un excellent exemple de syncrétisme, toujours observable aujourd'hui, et appelé shinbutsu shūgō. Ainsi en 2005, selon les chiffres officiels on comptabilisait 107 millions de shintoïstes (84 % de la population) et 91 millions de bouddhistes (71 % de la population)4. Dans les faits, la plupart des Japonais fêtent les mariages et les naissances suivants les rites shintoïstes et les funérailles suivant les rites bouddhistes. De plus, on peut trouver dans la plupart des temples bouddhistes japonais un petit sanctuaire shinto et un petit autel bouddhiste dans de nombreux sanctuaires shinto.
Un autre exemple de syncrétisme est la situation indonésienne, dans laquelle les gens, tout en se déclarant adeptes des « grandes » religions (bouddhisme, christianisme, hindouisme, islam), continuent d'adhérer à des croyances et à observer des rituels relevant des religions traditionnelles.
Le caodaïsme vietnamien constitue aussi un exemple typique de syncrétisme, de même que la coexistence du vaudou et du christianisme dans certains pays africains ou en Haïti. Le culte antoiniste propose aussi une forme de syncrétisme religieux selon le sociologue Régis Dericquebourg, tandis que la jurisprudence belge l'a défini comme un « mouvement syncrétiste, qui admet en son sein toutes les religions ».
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 1834
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 13:11

Alors que la métaphysique pure, qui relève de l'esprit de synthèse, exclue elle tout syncrétisme.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 13:16

philippe bis a écrit:
syncrétisme...

Il ne s'agit pas de créer une synthèse des religions existantes, mais de rechercher la vérité se rapprochant le plus de la Vérité absolue, parmi toutes les doctrines (souvent contradictoires) enseignées par les différentes religions. Pour cela il y a plusieurs outils comme l'Amour, la logique, la raison et la déduction par analogie (si Dieu nous a créé à son image c'est qu'il doit bien y avoir une raison).
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 23:14

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Thomas33 a écrit:
Sinon je suis d'accord, comme aldous l'a fait remarquer, qu'une considération strict de jnana yoga entraîne une impossibilité à vivre la vie, on ne peut plus que rester planté quelque part et attendre comme un légume.

Oui mais c'est une fausse idée que l'on se fait de la pratique.
Le jnana yoga se pratique dans tout les moments de la vie et n'empêche en rien de vivre la vie.

Alors ce n'est qu'une question de terminologie et le "aime ton prochain comme toi même" va aussi très bien. Car si le jnana yoga ce n'est pas aimer, alors dans la vie courante il ne devient plus que le vide.

Le jnana yoga et plus précisément la pratique de l'atma vichara permet de retourner le conscient sur le conscient.
De cette expérience d'unité nait naturellement la compassion, la compassion est unité.
Votre problème est de penser que conscience et amour sont différent.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 07 Mai 2017, 23:25

Gérard2 a écrit:
Plus besoin de répondre à certains messages, tout le monde sur ce forum a très bien compris qui se cache derrière le masque "Dimsien"!

Vous êtes surtout toute seule dans votre délire ma pauvre ( Tania ) ...
Visiblement entre gens intelligents ont arrive à se comprendre, il n y a que vous qui êtes toujours à coté de la plaque.
Et je penses que tout le monde la bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Mar 09 Mai 2017, 19:02

Miles Templi a écrit:
Citation :
Peut-on concevoir le Soi sans sa manifestation qu'est le monde ?
Parce qu'on peut par exemple concevoir l'écran de cinéma sans film projeté dessus...

Concevoir (et non imaginer) bien sur (c'est ce qu'on appelle la spéculation métaphysique*). Dans la manifestation universelle on distingue bien l'Etre du Non Etre. Le manifester du non manifester (celui-ci comprenant le manifestable ainsi que le non manifestable).

* C'est a dire l’assimilation théorique de la doctrine. En l’occurrence ici celle des états multiples de l'Etre (titre d'un livre de René Guénon).

Bonjour,

Je profite de votre réponse pour vous demander quelle est la place de l'imaginaire dans la vie spirituelle ?

Quel fruit peut-on tirer en se formant un imaginaire catholique par exemple ?

Je constate aussi que dans les exercices de saint Ignace, une grande place est accordé à l'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 1834
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Mar 09 Mai 2017, 19:11

La place de l'imaginaire? Aucune. Il en est ainsi dans toutes les traditions authentiques.
Pour ce qui est de la visualisation par contre, il existe différentes méthodes.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Mar 09 Mai 2017, 19:21

Miles Templi a écrit:
La place de l'imaginaire? Aucune. Il en est ainsi dans toutes les traditions authentiques.
Pour ce qui est de la visualisation par contre, il existe différentes méthodes.

Ok, merci.
Revenir en haut Aller en bas
 
Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
 Sujets similaires
-
» trilogie, trinité, non-dualité ?
» la dualité
» "Non dualité"
» La dualité as t-elle plusieurs visages?
» La non-dualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: