DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Gérard2



Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 12:46

dims a écrit:
Citation :
Tant que le Soi est dans le monde il n'y a pas de pleine réalisation. Le Soi se doit d'ÊTRE le monde.

Il va falloir développer car ce que vous dites n'a pas de sens.

Pas plus et pas moins de sens que de dire "pour celui qui à fait le voyage intérieur il n'y a pour lui plus d'intérieur et plus d'extérieur".

Si le Soi est dans le monde, alors il est censé agir dans le monde. C'est le cas des maîtres et des saints. Tant qu'il y a action il y a un "je" et pas de pleine réalisation.

dims a écrit:

Réalisé le Soi ce n'est pas être perché hors du monde comme vous l'expliquez.

A part que je n'ai expliqué cela nulle part et que je dis le contraire. Être le monde c'est être ni à l'extérieur et ni à l'intérieur. Comme vous dites "il n'y a pas d'intérieur et pas d'extérieur". On est donc d'accord.

dims a écrit:


Le mental a la capacité de s'intérioriser et de s'extérioriser.
Plus l'intériorisation sera grandissante et plus l'extériorisation diminuera. La réalisation c'est quand l'intériorité est devenue tellement profonde que les notions de mental, d'intériorisation et d'extériorisation non plus de réalité.

Entre parenthèse, lorsqu'on passe d'un état à un autre il y a évolution et ça s'appelle un "processus".

Mais il s'agit de définir ce qu'est exactement "l'intériorisation". L'intériorisation sans Amour spirituel n'est que du vide. Il existe des personnes d'apparence détachée, qui ne s'intéressent à rien, mais qui ne sont pas évoluées car leur conscience est limitée et vide d'Amour spirituel. Ce qui importe ce n'est pas le détachement vide, mais le détachement dans l'Amour. Le détachement se doit de passer par l'Amour des autres. Ça parait évident et ça ne l'est pas autant que l'on croit. Le principal défaut des doctrines orientales mal comprises, c'est de  fabriquer des coquilles vides.

Vous avez toujours affirmé que l'intériorisation et le détachement s'accompagnaient forcément de l'Amour, de l'altruisme et de la compassion. Ce n'est pas forcément vrai, seul l'inverse est valable. On peut très bien être détaché et ne pas aimer.

dims a écrit:

Quoi qu'il arrive tant que l'on reste tourné vers l'extériorisation il n'y aura pas de délivrance.  

Peut-être, sauf que personne ne peut être délivré sans avoir assimilé l'extérieur. C'est le principe même de la vie. Je vois un peu notre discussion comme ça:  :angevil:

dims a écrit:

Et si quelqu'un commence à prendre conscience de ce besoin d'intériorité et que vous lui dites mais non continue à vivre dans l'extériorisation vous ne ferrez que ralentir son accomplissement.

Tout dépend si c'est un réel besoin d'intériorité ou un besoin d'accéder au bonheur éternel.

dims a écrit:

Apres ce n'est pas parce qu'une personne est plus orienté vers l'intérieur quelle sera réalisé demain. Cela peut prendre plusieurs vies !

Smile  Merci pour cette excellente remarque. Figurez-vous que d'une vie à l'autre les besoins de l'âme changent. Les expériences qui ne lui ont rien rapporté en termes "évolutifs" concrets sont contrecarrées par des expériences pouvant être opposées. Le désir d'intériorité peut très bien disparaitre pour laisser la place au besoin d'aimer, aider et s'extérioriser. Car c'est LA CAPACITÉ à AIMER qui amène au réel détachement, et non le contraire.


dims a écrit:

Citation :
...Effectivement Dieu tire les ficelles, mais peut-être attend il une collaboration de notre part.

Le Maharshi dirait qui est ce "je" qui collabore ?

Et pourtant il y a bien quelque chose qui doit vivre et s'activer. Un cailloux ne pourra jamais être réalisé. Il n'y a peut-être pas forcément un "je" qui collabore, mais un "je" illusoire qui vit. C'est le fait de vivre qui permet à Dieu d'apparaitre, sinon autant être un rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 13:06

Tabris a écrit:
dims a écrit:
Ce sera toujours la même impermanence !
Par le chute des agrégats il ne restera que le plan mental ( âme ) qui lui même étant impermanent ( 49 jour selon le bardo thodol ) évoluera vers un nouveau plan d'existence.

Le problème, c'est qu'on ne peut que supputer car personne n'est mort et n'est revenu intact comme tout est impermanent.

Le but du jeu est justement qu'il n'y ait pas un "je" ou une personne qui revienne intacte, le but est un seul: L'apparition de Dieu. Si on s'attache à sa propre personne on a tout faux et on ne peut comprendre ce qu'est la réincarnation.

Tabris a écrit:

..La simple idée de réincarnation, quelque soit son interprétation, me rebute trop pour m'y conformer. Je ne sais vraiment pas comment le concevoir. Tu aurais plutôt un lien pertinent à me donner ?

Le principe de la réincarnation est au contraire divin. C'est le seul moyen qui permette à Dieu d'apparaitre. Personnellement je suis beaucoup plus rebuté par l'idée d'enfer éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 14:05

Merci dims ! Merci Miles !

Gérard2 a écrit:
Le principe de la réincarnation est au contraire divin. C'est le seul moyen qui permette à Dieu d'apparaitre. Personnellement je suis beaucoup plus rebuté par l'idée d'enfer éternel.

Pas pour moi. L'enfer éternel me rebute aussi, mais la réincarnation est un enfer bien plus terrible tel que je le conçois. Je préfère n'avoir à vivre qu'une seule fois plutôt que de subir d'autres existences contre mon gré, et avec toutes les vicissitudes que cela implique. Une raison de plus pour moi de chercher à laisser Dieu prendre sa juste place, plutôt que d'être le pantin d'une matrice cyclique et inepte. Ou alors, il faut qu'on m'explique où se situe mon erreur d'interprétation. La réincarnation implique bien de se retrouver une nouvelle fois en chair. Ma chair actuel me suffit et je n'ai pas besoin d'en subir une autre… Pas que ce soit un dégoût envers mon corps et ce monde, mais la simple idée d'avoir à vivre de nouveau cet enchaînement de la vie… voilà quoi, je crois qu'on peut me comprendre.

P.S. : Je vais voir vos liens, Miles et dims.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 15:08

Tabris a écrit:
[justify]Merci dims ! Merci Miles !

Gérard2 a écrit:
Le principe de la réincarnation est au contraire divin. C'est le seul moyen qui permette à Dieu d'apparaitre. Personnellement je suis beaucoup plus rebuté par l'idée d'enfer éternel.

Pas pour moi. L'enfer éternel me rebute aussi, mais la réincarnation est un enfer bien plus terrible tel que je le conçois. Je préfère n'avoir à vivre qu'une seule fois plutôt que de subir d'autres existences contre mon gré, et avec toutes les vicissitudes que cela implique.

Ce n'est pas du tout un enfer, ni même une récompense ou une punition, c'est le moyen de combler un manque.
Vous ne comprenez pas qu'il n'est pas question de vous, mais de Dieu. Comment pouvez-vous concevoir une souffrance éternelle?

Tabris a écrit:

Une raison de plus pour moi de chercher à laisser Dieu prendre sa juste place, plutôt que d'être le pantin d'une matrice cyclique et inepte.

Mais vous n'êtes le pantin de rien du tout puisque vous n'existez pas en tant qu'homme mais en tant qu'individualité spirituelle. C'est cette dernière qui s'incarne, pas ce que vous croyez être, pas votre "je". Teilhard de Chardin disait que nous ne sommes pas des êtres humains faisant une expérience spirituelle mais des esprits faisant une expérience humaine.

Tabris a écrit:

Ou alors, il faut qu'on m'explique où se situe mon erreur d'interprétation.

Vous ne comprenez pas qui vous êtes vraiment. Toute la partie fausse qui nous constitue n'existe pas, n'est qu'une illusion temporaire et est destinée à disparaitre, de gré ou de force.

Tabris a écrit:

Pas que ce soit un dégoût envers mon corps et ce monde, mais la simple idée d'avoir à vivre de nouveau cet enchaînement de la vie… voilà quoi, je crois qu'on peut me comprendre.

Tout le monde peut le comprendre, mais si c'est le seul moyen qui permette à Dieu d'apparaitre, ce principe devient une bénédiction.

Je saisi l'occasion pour préciser que s'il existe ce principe, il est la preuve formelle que c'est l'action et l'expérimentation de la vie qui permet l'apparition de Dieu. Il y a donc une contradiction dans les affirmations orientales qui préconisent la voie directe tout en croyant à ce principe. S'il existait réellement une voie directe, alors la réincarnation serait inutile, on irait consulter des maîtres directement dans l'au-delà et on se transformerait dans l'au-delà.

En réalité vous aimez l'idée de la voie directe orientale, car quelque part elle rejoint l'idée des purgatoires célestes catholiques. D'un autre côté vous refusez l'idée du principe de la réincarnation car vous ne le comprenez pas et qu'il vous rebute. C'est une nouvelle preuve qu'il y a un problème, à la fois dans la cohérence de certaines doctrines orientales, et à la fois dans la cohérence de certaines doctrines occidentales. Ou on peut se réaliser dans les cieux et aucune incarnation n'est indispensable, ou on ne peut se réaliser dans les cieux et l'expérimentation de la vie est indispensable.

Vous voyez là à quel point une synthèse de toute ces théories/doctrines est indispensable? De toute manière, tout ce que je dis ici a été révélé de manière miraculeuse par voix directe (dans la mesure oú je l'exprime correctement). Je ne donnerai aucune source et aucune indication supplémentaire tant que je sentirai une réticence par rapport à ce que j'exprime ici.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 15:31

Citation :
Vous voyez là à quel point une synthèse de toute ces théories/doctrines est indispensable? De toute manière, tout ce que je dis ici a été révélé de manière miraculeuse par voix directe (dans la mesure oú je l'exprime correctement). Je ne donnerai aucune source et aucune indication supplémentaire tant que je sentirai une réticence par rapport à ce que j'exprime ici.

Ne camouflez donc pas votre syncrétisme évident derrière la revendication d'une "synthèse". Les révélations, on sait d'où elles viennent. Nous n'avons donc pas besoin de vos sources douteuses. Quant à la réticence, rien de plus normal sur un forum catholique. Allez donc faire votre propagande dans les forums occultistes, ils seront réceptifs à votre "lumière" là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 16:01

Miles Templi a écrit:
Citation :
Vous voyez là à quel point une synthèse de toute ces théories/doctrines est indispensable? De toute manière, tout ce que je dis ici a été révélé de manière miraculeuse par voix directe (dans la mesure oú je l'exprime correctement). Je ne donnerai aucune source et aucune indication supplémentaire tant que je sentirai une réticence par rapport à ce que j'exprime ici.

Ne camouflez donc pas votre syncrétisme évident derrière la revendication d'une "synthèse". Les révélations, on sait d'où elles viennent. Nous n'avons donc pas besoin de vos sources douteuses. Quant à la réticence, rien de plus normal sur un forum catholique. Allez donc faire votre propagande dans les forums occultistes, ils seront réceptifs à votre "lumière" là-bas.

La propagande de quoi? Vous dites ne considérer que les grandes traditions et vous refusez le principe de la réincarnation, pour quelle raison? Qu'y a-t-il de catholique dans les principes de vacuité, réalisation et réincarnation présenté par Dims?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 16:31

Que savez-vous du catholicisme à part les poncifs antireligieux que vous nous servez à longueur de temps? La réincarnation quant à elle n'est enseignée nulle part en Orient. C'est un pur produit du théosophisme relayé par les milieux spirites et occultistes dont vous tirez votre nourriture pseudo spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 17:05

Citation :
Si le Soi est dans le monde, alors il est censé agir dans le monde. C'est le cas des maîtres et des saints. Tant qu'il y a action il y a un "je" et pas de pleine réalisation.

Pour un réalisé il ne reste pas le moindre "je".
Si rien n'a jamais vraiment dirigé le corps et les pensées alors nous ne dirigeons rien, nous avons simplement l'illusion de diriger.
Celui qui a réalisé le Soi voit cette supercherie et les activités du corps et de l'âme continuent sans pour autant qu'il y est identification.
Voilà pourquoi le Maharshi dit les activités d'un éveillé sont semblables à un homme endormi sur ca charrue. Bien que l'homme dort elle continue d'avancer.

Citation :
Mais il s'agit de définir ce qu'est exactement "l'intériorisation".

L'intériorisation c'est chercher la vérité à la source et non dans les apparences que la source à produit.
Pour prendre une analogie le chien cherche à attraper les cailloux qu'ont lui jette alors que le lion attrape directement celui qui les jette.

C'est précisément cette recherche intérieur qui fait naitre la compassion.
Dire il faut aimer ne veut rien dire, c'est comme dire à un aveugle de regarder devant lui.
Les amours de ce monde sont impures car colorés par notre égo.

Citation :
Peut-être, sauf que personne ne peut être délivré sans avoir assimilé l'extérieur.

C'est le karma qui provoque nos penchants et qui nous conduit à certaines conditions de vie ( être tourné vers l'extérieur par exemple ). Cependant il n'y a pas un barème ou une sorte de vérité qui fait que le Soi se réalise par un processus bien précis ( une dose d'extériorisation suffisante ) chez les êtres. C'est la volonté de Dieu qui fait que pour certains c'est immédiat et d'autre très long, ca volonté nous dépasse.
Car je pourrais très bien dire non c'est à force d'intériorité que l'extériorité s'efface et c'est reparti.
On peut très bien dire que notre volonté d'intériorité aussi petite soit elle, grandit goute à goute. Ce qui écarte le mental de plus en plus de l'extériorisation.
Mais la vérité dépasse bien nos 2 conceptions et on peut se renvoyer la balle indéfiniment.

Mais le débat n'était pas de savoir qui est la cause ou l'effet de l'autre.
Le débat était de savoir ce qui apporte la réalisation et c'est bien l'attitude intérieur. Vous ne risquez pas de trouver l'éveil en faisant le tour des bistrots et en cherchant à tout prix l'épanouissement personnel par exemple.



Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 17:38

Citation :
"Vous dites ne considérer que les grandes traditions et vous refusez le principe de la réincarnation, pour quelle raison? Qu'y a-t-il de catholique dans les principes de vacuité, réalisation et réincarnation présenté par Dims?"

Bien que je ne voyais pas la réincarnation selon la définition occidentale.
Miles veut souligner le fait que la définition originelle du mot réincarnation a prit naissance en occident.
Et que cette définition est erronée car elle intègre un principe immuable du psychisme.
Lire l'article de Guénon sur la définition véritable pour les orientaux.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 17:50

dims a écrit:
. Vous ne risquez pas de trouver l'éveil en faisant le tour des bistrots et en cherchant à tout prix l'épanouissement personnel par exemple.

Ça dépend, faire le tour des bistrots pendant une vie peut faire découvrir Dieu à la fin de la vie. Inversement, chercher Dieu dans l'intériorité pendant une vie peut amener nulle part.

Tout comme la recherche intérieure ne fait pas forcément naître la compassion, alors que l'Amour et la compassion font naître le désir de la recherche intérieure.

En gros on se rejoint... à peu près... finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 17:52

dims a écrit:
Citation :
"Vous dites ne considérer que les grandes traditions et vous refusez le principe de la réincarnation, pour quelle raison? Qu'y a-t-il de catholique dans les principes de vacuité, réalisation et réincarnation présenté par Dims?"

Bien que je ne voyais pas la réincarnation selon la définition occidentale.
Miles veut souligner le fait que la définition originelle du mot réincarnation a prit naissance en occident.
Et que cette définition est erronée car elle intègre un principe immuable du psychisme.
Lire l'article de Guénon sur la définition véritable pour les orientaux.

Haa, d'accord. Il me semblait pourtant que Guénon excluait radicalement toute idée de réincarnation. Je vais jeter un œil sur son analyse.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 18:00

dims a écrit:

Mais le débat n'était pas de savoir qui est la cause ou l'effet de l'autre.
Le débat était de savoir ce qui apporte la réalisation et c'est bien l'attitude intérieur. Vous ne risquez pas de trouver l'éveil en faisant le tour des bistrots et en cherchant à tout prix l'épanouissement personnel par exemple.

Je reviens légèrement sur ma dernière remarque optimiste. Si on veut vraiment s'entendre à 100% il vous faudra bien admettre qu'on ne peut parler de réalisation à n'importe qui. On ne peut même en parler qu'à très peu. Comment font les autres pour avancer? A quoi serviraient les vies multiples?

Que pensez-vous, que si on vit la vie et qu'on ne cherche pas la réalisation dans l'intériorité, on ne prépare pas le terrain qui en fera naître le désir? Qui à la finalité n'est même pas un désir car c'est l'esprit de Dieu qui naît dans la conscience humaine. Admettez cela et ensuite je vous laisse tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 20:09

Citation :
Que pensez-vous, que si on vit la vie et qu'on ne cherche pas la réalisation dans l'intériorité, on ne prépare pas le terrain qui en fera naître le désir?

Comme je vous l'ai dis on peut spéculer indéfiniment pour essayer de trouver qui est la cause de l'autre alors que dans la réalité il n'y a ni intérieur et ni extérieur.

Je ne peux que vous renvoyer à la parole du Maharshi :

" Dirigez donc votre regard vers l'intérieur et il deviendra absolu. Une fois cette conscience absolue réalisée, dirigez votre regard vers l'extérieur et vous découvrirez que l'Univers n'est pas séparé de l'Absolu réalisé.

C'est parce que votre vision est dirigée vers l'extérieur que vous parlez d'un extérieur. Aussi vous conseille-t-on de tourner votre regard à l'intérieur. Cet intérieur est en relation avec l'extérieur que vous avez l'habitude de chercher. En réalité, le Soi n'est ni extérieur ni intérieur."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Jeu 15 Oct 2015, 23:52

dims a écrit:
Citation :
Que pensez-vous, que si on vit la vie et qu'on ne cherche pas la réalisation dans l'intériorité, on ne prépare pas le terrain qui en fera naître le désir?

Comme je vous l'ai dis on peut spéculer indéfiniment pour essayer de trouver qui est la cause de l'autre alors que dans la réalité il n'y a ni intérieur et ni extérieur.

Je ne peux que vous renvoyer à la parole du Maharshi :

" Dirigez donc votre regard vers l'intérieur et il deviendra absolu. Une fois cette conscience absolue réalisée, dirigez votre regard vers l'extérieur et vous découvrirez que l'Univers n'est pas séparé de l'Absolu réalisé.

C'est parce que votre vision est dirigée vers l'extérieur que vous parlez d'un extérieur. Aussi vous conseille-t-on de tourner votre regard à l'intérieur. Cet intérieur est en relation avec l'extérieur que vous avez l'habitude de chercher. En réalité, le Soi n'est ni extérieur ni intérieur."

Votre réponse n'a aucun rapport avec ma question. Des milliards de gens ne sont pas prêts à diriger le regard vers l'intérieur, cela signifie-t-il qu'ils n'avancent pas? qu'ils ne préparent pas le terrain pour faire naître en eux le désir de se réaliser?

Les milliards de gens qui meurent sans se poser de questions sur la réalisation, oú vont-ils? Qu'est-ce qui se réincarne? Que contient ce fameux flot de conscience qui est censé se réincarner?

On n'a malheureusement pas encore fini...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 00:16

Comme je vous dis vous vous obstinez à vouloir chercher celui qui a tiré la flèche plutôt que de retirer directement la flèche.

C'est un débat sans fin car votre question ne peut pas trouver une réponse ultime.
Je peux très bien vous rétorquer que les 2 sont présent en nous ! Et que plus l'intériorité se développe plus l'extériorité diminue. Et vous pouvez me relancer que plus l'extériorité est vécue et plus elle fait grandir l'intériorité.
C'est un peu la même histoire que de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. J'ai envie de vous dire relativement parlant vous n'avez pas plus tord que moi. On peut aussi très bien dire que les 2 évoluent simultanément en étant à la fois la cause et à la fois l'effet. Vous voyez on peut dire énormément de choses et partir dans des spéculations de toutes sortes.

Donc pour clore le débat il faut se dire comme le dit le Maharshi que cette différence ( intérieur / extérieur ) n'a pas lieu d'être en vérité. Il n y a que le Soi qui s'accomplit lui même et son œuvre nous dépasse.
Il y a un moment dans la vie ou la volonté de s'intérioriser se produit pourquoi et comment on ne sait pas ! C'est la volonté de Dieu.

La méthode direct c'est l'intériorisation qui permet de retirer la flèche. Tant que nous en parlons nous sommes ceux qui cherchons celui qui à tirer la flèche au lieu de la retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 09:48

dims a écrit:
Comme je vous dis vous vous obstinez à vouloir chercher celui qui a tiré la flèche plutôt que de retirer directement la flèche.

C'est un débat sans fin car votre question ne peut pas trouver une réponse ultime.
Je peux très bien vous rétorquer que les 2 sont présent en nous ! Et que plus l'intériorité se développe plus l'extériorité diminue. Et vous pouvez me relancer que plus l'extériorité est vécue et plus elle fait grandir l'intériorité.
C'est un peu la même histoire que de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. J'ai envie de vous dire relativement parlant vous n'avez pas plus tord que moi. On peut aussi très bien dire que les 2 évoluent simultanément en étant à la fois la cause et à la fois l'effet. Vous voyez on peut dire énormément de choses et partir dans des spéculations de toutes sortes.

Pas tout à fait Dims, pas tout à fait. Vous ne pouvez pas continuer comme ça à nier indéfiniment l'évidence. Comment voulez-vous affirmer qu'il faut se retourner vers l'intériorité si vous n'êtes pas d'abord dans l'extériorité? Á moins d'être définitivement obtus et vouloir avoir raison à tout prix, il est absolument ÉVIDENT que l'extériorité apparait avant l'intériorité. Niez-vous cette évidence?

Ce n'est que lorsque l'intériorité apparait que l'on peut parler d'un effet pingpong entre les deux états. Et encore que, si le départ du processus est l'extériorité, cela démontre incontestablement que les stimuli initiaux partent toujours de l'extériorité. Ensuite l'intériorité s'amplifie et revient à la conscience EN DONNANT L'ILLUSION QU'ELLE EST LA CAUSE ALORS QU'ELLE EST L'EFFET.

Que ce soit au niveau matériel ou au niveau spirituel, tout fonctionne de la même manière dans l'univers. La vie EST en tant que germe et apparait suite aux stimuli des propriétés de la matière, tout comme l'esprit (d'essence divine) EST en tant que germe et apparait suite au stimuli du contact et des expériences dans la matière.

dims a écrit:

Donc pour clore le débat il faut se dire comme le dit le Maharshi que cette différence ( intérieur / extérieur ) n'a pas lieu d'être en vérité. Il n y a que le Soi qui s'accomplit lui même et son œuvre nous dépasse.  

Que d'un point de vue absolu la différence intérieur/extérieur n'a pas lieu d'être, c'est une chose, mais affirmer que le Soi s'accomplit lui-même c'est affirmer qu'il passe d'un état à un autre, chaque état étant un aspect particulier que prend l'absolu sans jamais changer sa nature absolue.

dims a écrit:

Il y a un moment dans la vie ou la volonté de s'intérioriser se produit pourquoi et comment on ne sait pas ! C'est la volonté de Dieu.

Non seulement vous démontrez ici encore une fois que l'intérieur ne peut apparaitre qu'après l'extérieur, mais, de surcroît, si vous vous contentez de ça vous ne risquez pas de comprendre grand-chose à la vie et, par la même occasion, à Dieu.

dims a écrit:

La méthode direct c'est l'intériorisation qui permet de retirer la flèche. Tant que nous en parlons nous sommes ceux qui cherchons celui qui à tirer la flèche au lieu de la retirer.

Et bien qu'attendez-vous? Retirez-là une bonne fois pour toute cette flèche!
Malheureusement pour vous et votre croyance, ce n'est que lorsque vous aurez perdu des milliers d'heures sur ce forum que vous aurez acquis suffisamment de sagesse pour retirer la flèche. C'est ce qu'a fait Saint Thomas d'Aquin après une expérience mystique. Il a arrêté immédiatement tout écrit et il s'est retiré. Il n'aurait pas été prêt à le faire s'il n'avait pas écrit des milliers de pages théologiques et philosophiques. L'expérience mystique l'aurait au contraire incité à écrire.

Ce que l'expérience de la vie enseigne, absolument personne ne peut l'enseigner par la théorie (ni Bouddha, ni Ramana Maharshi, ni le pape et ni qui que ce soit). La théorie n'est qu'un guide, elle ne donne pas la connaissance intérieure. Tout comme l'herbe sèche prend rapidement feu, elle illumine seulement celui qui est prêt à être illuminé.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 11:54

Gérard,

C'est votre gros problème vous interprétez tout avec le regard extérieur.
Si vous comprenez que l'intériorité c'est précisément ne plus scinder l'extériorité et l'intériorité vous aurez alors saisis. Le regard extérieur c'est précisément cela qui interprète les choses comme extérieur et intérieur.

Pour vous donner un exemple c'est comme si vous continuez d'opposer de façon duelle la dualité et la non dualité. La non dualité c'est précisément ne plus voir de rapport duel. Il y a une profondeur des choses et je vous l'ai toujours répété vous êtes accroché systématiquement à la forme et non au fond.

Citation :
Que d'un point de vue absolu la différence intérieur/extérieur n'a pas lieu d'être, c'est une chose, mais affirmer que le Soi s'accomplit lui-même c'est affirmer qu'il passe d'un état à un autre, chaque état étant un aspect particulier que prend l'absolu sans jamais changer sa nature absolue.

Vous cherchez à différencier ce qui n'a pas de fondement réelle, c'est aussi fou que de courir après un mirage. Je ne sais pas si vous arrivez à comprendre cela ? Le débat entre extériorité et intériorité c'est comme essayer de savoir ce qui est vrai ou ce qui est faux dans un mirage. Ca n'a aucun sens c'est comme vouloir manger alors que l'assiette vide.
Cette question reste sans réponse absolue, après on peut spéculer et interpréter à l'infinie. Relativement parlant on peut partir dans élucubrations qui vont très loin. Je pourrais dire l'extériorité apparaît pour générer l'intériorité mais comme l'extériorité œuvre à l'intériorité c'est en vérité l'intériorité qui œuvre en premier lieu à travers elle. Et je suis sur que vous pouvez trouver encore plus étriqué et je vous fais confiance la dessus. C'est un débat qui n'a pas de sens c'est tout, si vous vous obstinez à vouloir trouver le faux et le vrai dans un mirage c'est que finalement vous ne recherchez pas la vérité mais simplement à avoir raison.

Citation :
Malheureusement pour vous et votre croyance, ce n'est que lorsque vous aurez perdu des milliers d'heures sur ce forum que vous aurez acquis suffisamment de sagesse pour retirer la flèche.C'est ce qu'a fait Saint Thomas d'Aquin après une expérience mystique. Il a arrêté immédiatement tout écrit et il s'est retiré.

Malheureusement pour vous et votre croyance vous perdez aussi votre temps. Car votre croyance annule votre propre croyance comme je vous l'ai dis plus haut, d'ailleurs vous n'avez pas souhaité me reprondre sur cela.
C'est encore une fausse idée de croire qu'il faut tout arrêter et vivre isolé dans un coin.
C'est le mental qui faut abandonner rien d'autre. Le Maharshi a continué d'écrire des poèmes et d'enseigner après sa réalisation.

Moi je ne perd pas mon temps car certaines personnes sur ce forum ont pu m'orienter sur l'essentiel et j'en suis ressorti grandit.
Vous oui car vous ne croyez que en vous et comme votre croyance contredit votre propre croyance vous n'êtes pas rendu mon cher.


Dernière édition par dims le Ven 16 Oct 2015, 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 12:13

"Un jour un disciple demanda au maitre Seung Sahn:
- Dans le christianisme Dieu est une entité à laquelle on s'adresse et qui donc se trouve à l'extérieur de nous, alors que dans le bouddhisme "dieu" serait plutôt en nous, à l'intérieur de nous et donc nous ne sommes qu'un avec dieu. Est-ce exact?
Maître Seung Sahn répondit:
- Dis moi, où se trouve l'intérieur? Où est l'extérieur?
- L'intérieur est ici, dedans, répondit le disciple, l'extérieur est là dehors.
- Mais dis-moi, comment peux tu les séparer? où se situe donc la frontière?
- Je suis à l'intérieur de ma peau, et le monde est à l'extérieur de moi. Répliqua le disciple.
Maîtres Seung Sah ajouta:
- Mais ceci est la peau de ton corps? ou la peau de ton esprit?
- L'esprit n'a pas de peau. S'empressa de répondre le disciple zen.
- Alors où es ton esprit??
- À l'intérieur de ma tête!
- Ahahahahah!!! répondit maître Seung Sahn, Alors ton esprit est vraiment tout petit! Tu dois garder un esprit vaste, alors tu percevras que Dieu, Bouddha et l'univers tout entier peuvent tenir dans ta tête.
Puis en levant le bras Maître Seung Sahn demanda:
- Cette montre est à l'intérieur ou à l'extérieur de ton esprit?
- À l'extérieur!
- Si tu dis à l'intérieur je te frappe; mais si tu dis à l'éxtérieur je te frappe aussi!
- Peu importe; je soutiens qu'elle est à l'extérieur!
- Si elle est à l'extérieur, comment peux-tu savoir que c'est une montre?? Ton esprit vole-t-il à travers tes yeux sort de toi, vient toucher la montre, puis il revient à l'intérieur pour que tu puisses dire "c'est une montre" ?
Le disciple ne sut quoi répondre et juste avant de s prosterner il entendit Seung Sahn lui dire:
- Ne crée ni intérieur ni extérieur."




"Vous dites "extérieur" pour qui y-a-t-il un intérieur et un extérieur ? Tout ceci n'existe qu'aussi longtemps qu'il y a un sujet et un objet. Si vous cherchez bien, vous trouverez qu'ils se résorbent dans le sujet seulement. Cherchez qui est le sujet, et cette enquête va vous conduire à la pure conscience au-delà du sujet.
Vous dites le "moi normal" : le moi normal est l'esprit. L'esprit a des limitations. Mais la pure conscience est au-delà des limitations et est atteinte par l'investigation dans le "Je".
Vous dites "obtenir" : mais le Soi est toujours là. Vous n'avez qu'à enlever les voiles qui vous empêchent de le voir.
Vous dites "retenir" : mais une fois que vous avez réalisé le Soi, il devient votre expérience directe, immédiate. Vous ne pouvez plus le perdre.
Vous dites "étendre" : mais il n'y a pas d'extension du Soi, car il est comme il est, depuis toujours, sans contraction ni expansion.
Vous dites "se retirer" : mais demeurer dans le Soi est solitude, car il n'y a rien d'étranger au Soi. Se retirer veut dire d'un endroit ou d'un état vers un autre. Mais ni l'un ni l'autre n'existent en dehors du Soi. Tout étant le Soi il n'est ni possible, ni concevable de s'en retirer.
Vous dites "pratique spirituelle" : mais cela ne sert qu'à empêcher la perturbation de la paix naturelle. Vous êtes toujours dans votre état naturel, que vous fassiez des exercices spirituels ou non. Rester tel que vous êtes en réalité, sans question ni doute, c'est cela votre état naturel." Ramana Maharshi.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 13:15

dims a écrit:
Gérard,

C'est votre gros problème vous interprétez tout avec le regard extérieur.

Il s'agit d'interpréter avec un regard global, à la fois intérieur et extérieur. Contrairement à ce que vous pensez, si vous interprétez qu'avec le regard intérieur vous limitez et scindez Dieu, puisque l'extérieur faut autant partie du Soi que l'intérieur.  

Votre gros problème à vous c'est d'avoir un raisonnement à sens unique. Vous ne comprendrez jamais la vie de cette manière. Est-ce que j'ai jamais nié quelque part que la seule réalité objective était Dieu? Mais ça ne m'empêche pas de considérer les réalités subjectives.


Dernière édition par Gérard2 le Ven 16 Oct 2015, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 13:21

dims a écrit:

Pour vous donner un exemple c'est comme si vous continuez d'opposer de façon duelle la dualité et la non dualité. La non dualité c'est précisément ne plus voir de rapport duel. Il y a une profondeur des choses et je vous l'ai toujours répété vous êtes accroché systématiquement à la forme et non au fond.

Il n'y a aucune opposition à faire, il y a une complémentarité que vous refusez de voir. L'unité ne peut être UNE sans la dualité par définition, sinon on ne parlerait même pas d'unité. La profondeur des choses est de tout savoir considérer, intériorité et extériorité, pas se focaliser sur un seul aspect de la divinité. Vous ne faites que limiter Dieu et rien de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 13:41

dims a écrit:
...Le Maharshi a continué d'écrire des poèmes et d'enseigner après sa réalisation.

Vous ne faites que confirmer par là que Maharshi était encore émotif et possédait encore un splendide "je", tout en s'en défendant. Un peu comme vous d'ailleurs, mais à un autre niveau. Il n'empêche qu'on peut avoir encore un "je" tourné vers les autres et être un maître ou un saint sans pour cela être pleinement réalisé. Donc, loin de moi l'idée d'ôter quoique ce soit aux vertus exceptionnelles que possédait Ramana.

dims a écrit:

Moi je ne perd pas mon temps car certaines personnes sur ce forum ont pu m'orienter sur l'essentiel et j'en suis ressorti grandit.

Et bien super, vous voyez!  Smile   Mais je soupçonne malheureusement que vous prenez la connaissance théorique pour une connaissance intérieure. Votre réel travail intérieur c'est avec moi que vous le faites. Avouez qu'à chaque fois que vous voyez mon pseudo s'afficher vous avez un pincement au cœur. Et ce n'est pas dû à ce que je vous écris; c'est en s'efforçant de bien communiquer qu'on évolue, en comprenant subjectivement l'état éventuel sous évolué de son interlocuteur (le mien, le vôtre ou celui d'un ivrogne, c'est égal), en aimant et en étant tolérant, pas en comprenant mentalement des théories.


dims a écrit:

Vous oui car vous ne croyez que en vous et comme votre croyance contredit votre propre croyance vous n'êtes pas rendu mon cher.

Haaa, mon pauvre Dims... C'est un peut trop facile de se rabattre sur des paradoxes du style "il est interdit d'interdire" ou "dans l'absolu il n'existe que le relatif"... Si ma réalité subjective considère toutes les réalités, il n'y a aucune raison que les différentes réalités subjectives s'annulent, au contraire, elles s'additionnent.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 14:09

Citation :
Contrairement à ce que vous pensez, si vous interprétez qu'avec le regard intérieur vous limitez et scindez Dieu, puisque l'extérieur faut autant partie du Soi que l'intérieur.

C'est vous qui définissez une réalité extérieure et une réalité intérieure.
A preuve du contraire scinder c'est reconnaître 2 choses qui existent séparément.

L'intériorité dont je parles fait référence à la réalité non duelle et non à l'opposition d'une extériorité. Et la réalité non duelle c'est précisément ne plus voir de différence entre intérieur et extérieur, c'est cela l'unité.

L'intériorité veut dire se tourner vers la réalité si vous préférez. Maintenant si vous continuez de comprendre intériorité comme une opposition à l'extériorité, je n'y peux rien.
Les maitres s'expriment certes avec des mots qui sont dualistes mais pour montrer la réalité non duelle. Si vous restez toujours à la surface des mots vous ne pouvez pas accéder à cette profondeur.

De la même manière vous pouvez interprétez la Bible très superficiellement en restant à la surface des choses ou en saisissant le sens caché qui est la profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 14:34

Citation :
Et bien super, vous voyez!  Smile   Mais je soupçonne malheureusement que vous prenez la connaissance théorique pour une connaissance intérieure. Votre réel travail intérieur c'est avec moi que vous le faites. Avouez qu'à chaque fois que vous voyez mon pseudo s'afficher vous avez un pincement au cœur. Et ce n'est pas dû à ce que je vous écris; c'est en s'efforçant de bien communiquer qu'on évolue, en comprenant subjectivement l'état éventuel sous évolué de son interlocuteur (le mien, le vôtre ou celui d'un ivrogne, c'est égal), en aimant et en étant tolérant, pas en comprenant mentalement des théories.

Je suis des enseignements que je met en pratique tout simplement. On peut parler des enseignements sur ce forum et les mettre en pratique dans sa vie je ne vois pas le problème.
Donc arrêter d'être nombriliste et de croire que tout tourne autour de vous ( même si vous aimerez ). Il serait vraiment temps d'arrêtez de vous pavaner.
Ce n'est pas parce que vous avez ce pincement qu'il faut croire qu'il est réciproque. Avec vous je sais que je perd mon temps depuis longtemps.
Je veux juste que ceux qui cherchent peut être un peu de vérité que ce forum, ne soit pas dupé par un Gérard mais qu'ils fassent plutôt confiance à un Maharshi.

Citation :
C'est un peut trop facile de se rabattre sur des paradoxes du style "il est interdit d'interdire" ou "dans l'absolu il n'existe que le relatif"... Si ma réalité subjective considère toutes les réalités, il n'y a aucune raison que les différentes réalités subjectives s'annulent, au contraire, elles s'additionnent.

Aucune croyance ne peut exister de façon absolue sauf la votre bien sur. C'est ce qui est fort avec vous  Very Happy !

Vous exposez votre croyance comme une vérité absolue mais il n'en est rien elle est aussi relative que celles que vous juger relatives chez les autres.
Vous votre croyance c'est de croire que chacun doit vivre avec sa croyance jusqu'à comprendre l'illusion dans laquelle il était. Et bien vous aussi un jour comme tout le monde vous comprendrez l'illusion qu'était votre croyance Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 14:52

dims a écrit:
Citation :
Contrairement à ce que vous pensez, si vous interprétez qu'avec le regard intérieur vous limitez et scindez Dieu, puisque l'extérieur faut autant partie du Soi que l'intérieur.

C'est vous qui définissez une réalité extérieure et une réalité intérieure.
A preuve du contraire scinder c'est reconnaître 2 choses qui existent séparément.

D'accord, et pourquoi alors Ramana parle de sortir de l'extériorité pour entrer dans l'intériorité? C'est bien parce que l'extériorité existe subjectivement. Je vous sens venir Dims, dès que vous lisez le terme "exister" vous vous dites il est dans l'erreur, et vous n'arrivez même plus à considérer que j'ai écrit subjectivement. S'il en n'était pas ainsi absolument rien n'existerait pour personne. Et pourtant vous ne pouvez nier que vous vivez votre propre réalité subjective, même si elle est illusoire d'un point de vue absolu.

Pire encore, votre point de vue est un point de vue totalement subjectif car il ne se base pas sur ce que vous vivez, mais sur ce que vit quelqu'un d'autre que vous lisez et croyez. C'est donc encore plus complexe que ce que vous pensez. Vous vivez votre propre réalité subjective de manière absolue et vous avez un point de vue subjectif sur la réalité absolue.

dims a écrit:
L'intériorité dont je parles fait référence à la réalité non duelle et non à l'opposition d'une extériorité. Et la réalité non duelle c'est précisément ne plus voir de différence entre intérieur et extérieur, c'est cela l'unité.

Je ne vois pas pourquoi vous insistez à parler d'opposition alors qu'il s'agit de complémentarité. Vous ne pouvez refusez de voir l'extériorité si c'est grâce à celle-ci que vous arriver à l'intériorité, voyons.

dims a écrit:

L'intériorité veut dire se tourner vers la réalité si vous préférez. Maintenant si vous continuez de comprendre intériorité comme une opposition à l'extériorité, je n'y peux rien.

C'est vous qui le comprenez de cette manière. L'extériorité ne s'oppose en rien à l'intériorité. L'un ne peut aller sans l'autre, voilà tout. Se tourner vers la réalité c'est comprendre justement qu'il n'y a pas opposition mais union.

dims a écrit:

Les maitres s'expriment certes avec des mots qui sont dualistes mais pour montrer la réalité non duelle. Si vous restez toujours à la surface des mots vous ne pouvez pas accéder à cette profondeur.

Arrêtez de me parler de profondeur alors que vous vous noyez dans un verre d'eau. Un maître c'est un maître, sa réalité n'est pas la vôtre, c'est tout. Acceptez une bonne fois pour toute votre réalité et on finira cette discussion.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:15

Citation :
pourquoi alors Ramana parle de sortir de l'extériorité pour entrer dans l'intériorité? C'est bien parce que l'extériorité existe subjectivement.

L'intériorité existe subjectivement donc illusoirement. Il faut vous rappeler que la subjectivité est vide de sens propre et donc de réalité. Arrêtez donc d'en parler comme si il y avait une réalité qui s'appelait subjectivité ca n'a aucun sens.

Ramana dit que l'extériorité est la vue illusoire qui considère un intérieur et un extérieur.
Et que la vue intérieur n'est plus cette considération dualiste.

Citation :
Je ne vois pas pourquoi vous insistez à parler d'opposition alors qu'il s'agit de complémentarité. Vous ne pouvez refusez de voir l'extériorité si c'est grâce à celle-ci que vous arriver à l'intériorité, voyons.

La séparation doit exister pour parler de complémentarité sinon on ne parle pas de complémentarité.
Par exemple prenons la complémentarité homme / femme.
C'est reconnaître que la condition d'homme vient combler les manques de sa femme ou inversement ( je ne suis pas macho Very Happy ).
Pour cela les 2 doivent exister séparément. Alors que la non dualité ou l'unité c'est ne plus voir de différence entre l'homme et la femme. Vous mélangez beaucoup de choses tout de même.

Citation :
Un maître c'est un maître, sa réalité n'est pas la vôtre, c'est tout.

Justement contrairement à vous je ne donne pas ma voie et mon enseignement mais celui des maitres.


Dernière édition par dims le Ven 16 Oct 2015, 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:20

dims a écrit:
Citation :
Et bien super, vous voyez!  Smile   Mais je soupçonne malheureusement que vous prenez la connaissance théorique pour une connaissance intérieure. Votre réel travail intérieur c'est avec moi que vous le faites. Avouez qu'à chaque fois que vous voyez mon pseudo s'afficher vous avez un pincement au cœur. Et ce n'est pas dû à ce que je vous écris; c'est en s'efforçant de bien communiquer qu'on évolue, en comprenant subjectivement l'état éventuel sous évolué de son interlocuteur (le mien, le vôtre ou celui d'un ivrogne, c'est égal), en aimant et en étant tolérant, pas en comprenant mentalement des théories.

Je suis des enseignements que je met en pratique tout simplement. On peut parler des enseignements sur ce forum et les mettre en pratique dans sa vie je ne vois pas le problème.
Donc arrêter d'être nombriliste et de croire que tout tourne autour de vous ( même si vous aimerez ). Il serait vraiment temps d'arrêtez de vous pavaner. .

Je suppose que mettre en pratique vos théories c'est de me traiter de nombriliste et de me dire que je pavane, c'est ça? Super vos théories, Dims! Rolling Eyes

dims a écrit:

Aucune croyance ne peut exister de façon absolue sauf la votre bien sur. C'est ce qui est fort avec vous  Very Happy !
Vous exposez votre croyance comme une vérité absolue mais il n'en est rien elle est aussi relative que celles que vous juger relatives chez les autres.

C'est bien ce que je dis, vous jouez sur les paradoxes. Pour revenir encore une fois au sujet, en procédant par inclusion, la vérité absolue se doit de contenir toutes les vérités relatives (la mienne et la vôtre y compris). Ou Dieu contient tout, ou Il ne contient rien, c'est un choix. Je vous signale encore que je ne conteste pas le fait que seule la Réalité divine est objective, c'est juste qu'elle contient toutes les réalités limitées subjectives.

dims a écrit:

Vous votre croyance c'est de croire que chacun doit vivre avec sa croyance jusqu'à comprendre l'illusion dans laquelle il était. Et bien vous aussi un jour comme tout le monde vous comprendrez l'illusion qu'était votre croyance Wink .

Ce n'est pas du tout ça. Il y a longtemps que j'ai compris que ma réalité (et non ma croyance) était une illusion. Je l'accepte comme telle et je m'efforce comme tout le monde à avancer sur le chemin de la sainteté. Par contre, ce qui me parait évident c'est que vous vivez votre réalité de manière absolue sans en avoir conscience.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:29

dims a écrit:

Ramana dit que l'extériorité est la vue illusoire qui considère un intérieur et un extérieur.
Et que la vue intérieur n'est plus cette considération dualiste.

Ben oui, et alors?

dims a écrit:
Citation :
Je ne vois pas pourquoi vous insistez à parler d'opposition alors qu'il s'agit de complémentarité. Vous ne pouvez refusez de voir l'extériorité si c'est grâce à celle-ci que vous arriver à l'intériorité, voyons.

La séparation doit exister pour parler de complémentarité sinon on ne parle pas de complémentarité.

Mais pas du tout, voyons, il me semble là que je touche le point crucial. La séparation n'est que virtuelle! C'est, comme vous dites, la seule manière qui permet de parler d'un concept étant à la fois UN et multiple. Ce qui est complémentaire FAIT UN!

Citation :
Un maître c'est un maître, sa réalité n'est pas la vôtre, c'est tout.


dims a écrit:
Justement contrairement à vous je ne donne pas ma voie et mon enseignement mais celui des maitres.  

Incroyable, après toute cette discussion vous confondez encore la réalité et l'enseignement. Sans compter que ce que je dis vient de maîtres spirituels...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:31

Citation :
Je vous signale encore que je ne conteste pas le fait que seule la Réalité divine est objective, c'est juste qu'elle contient toutes les réalités limitées subjectives.

Encore une fois cela est votre croyance ( votre réalité relative ) de la Réalité et non la Réalité. Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion.

C'est drôle vous acceptez de le concevoir pour les autres mais pas pour vous !
Finalement ici tout le monde oubli sa propre vérité en s'abandonnant à Dieu sauf vous Gérard qui croyez en vous.


Dernière édition par dims le Ven 16 Oct 2015, 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:33

Citation :
Incroyable, après toute cette discussion vous confondez encore la réalité et l'enseignement. Sans compter que ce que je dis vient de maîtres spirituels...

Les enseignements si ils sont appliqués conduisent à la réalité.
Comme vous ne donnez pas vos sources pour moi cela est votre propre vérité que vous dissimulez derrière des maitres qui n'existent pas.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 15:38

Citation :
La séparation n'est que virtuelle! C'est, comme vous dites, la seule manière qui permet de parler d'un concept étant à la fois UN et multiple. Ce qui est complémentaire FAIT UN!

Si la séparation n'est que virtuelle pourquoi dire qu'elles sont complémentaires l'une à l'autre dans ce cas ? Si c'est virtuelle il n'y a pas lieu de parler de différence.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 16:17

dims a écrit:
Citation :
Je vous signale encore que je ne conteste pas le fait que seule la Réalité divine est objective, c'est juste qu'elle contient toutes les réalités limitées subjectives.

Encore une fois cela est votre croyance ( votre réalité relative ) de la Réalité et non la Réalité. Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion.


Smile C'est ce que je vous dis depuis le début! Et c'est évidemment valable pour tous! Smile

Vous voyez en affirmant cela à quel point vous pensez que votre croyance vous permet de vivre la Réalité absolue, alors qu'il en est rien. Car cela: "Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion" s'adresse également à vous-même.

C'est la preuve que ce n'est pas la croyance qui prime et détermine notre réalité subjective. Notre réalité est déterminée par notre niveau de conscience. C'est notre niveau de conscience qui nous permet d'avoir une certaine vision/perception personnelle de la réalité.

La réalité absolue ne peut comprendre que toutes les réalités subjectives, sinon on ne serait pas ici à en discuter. Et, au cas oú, c'est l'objet de ce fil.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 16:21

dims a écrit:
Citation :
La séparation n'est que virtuelle! C'est, comme vous dites, la seule manière qui permet de parler d'un concept étant à la fois UN et multiple. Ce qui est complémentaire FAIT UN!

Si la séparation n'est que virtuelle pourquoi dire qu'elles sont complémentaires l'une à l'autre dans ce cas ? Si c'est virtuelle il n'y a pas lieu de parler de différence.

Mais vous mélangez tout là. C'est la séparation qui est virtuelle, pas ce qui est virtuellement séparé.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 16:34

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Citation :
Je vous signale encore que je ne conteste pas le fait que seule la Réalité divine est objective, c'est juste qu'elle contient toutes les réalités limitées subjectives.

Encore une fois cela est votre croyance ( votre réalité relative ) de la Réalité et non la Réalité. Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion.


Smile  C'est ce que je vous dis depuis le début! Et c'est évidemment valable pour tous!  Smile

Vous voyez en affirmant cela à quel point vous pensez que votre croyance vous permet de vivre la Réalité absolue, alors qu'il en est rien. Car cela: "Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion" s'adresse également à vous-même.

C'est la preuve que ce n'est pas la croyance qui prime et détermine notre réalité subjective. Notre réalité est déterminée par notre niveau de conscience. C'est notre niveau de conscience qui nous permet d'avoir une certaine vision/perception personnelle de la réalité.

La réalité absolue ne peut comprendre que toutes les réalités subjectives, sinon on ne serait pas ici à en discuter. Et, au cas oú, c'est l'objet de ce fil.


Ah mais je ne me permet rien, j ai été clair sur le fait que seul s abandonner à Dieu était la voie et donc mes croyances n entrent pas en compte avec cela sachant que Dieu les transcende.

Ensuite je dis cela pour ironiser pour vous prouvez à quel point votre croyance sur les niveaux de conscience reste aussi subjective que les autres. La croyance en l éléphant rose est aussi subjective que votre croyance de niveau de conscience. Le point commun est qu il n y a aucune véritable réalité dans les 2. Mais comme c est votre réalité elle est forcement absolue alors que celles des autres non. Tout le monde vit dans l illusion sauf qui pensez comprendre le processus évolutif mais moi je vous dis cette croyance en un processus évolutif est votre propre illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 16:55

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Citation :
Je vous signale encore que je ne conteste pas le fait que seule la Réalité divine est objective, c'est juste qu'elle contient toutes les réalités limitées subjectives.

Encore une fois cela est votre croyance ( votre réalité relative ) de la Réalité et non la Réalité. Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion.


Smile  C'est ce que je vous dis depuis le début! Et c'est évidemment valable pour tous!  Smile

Vous voyez en affirmant cela à quel point vous pensez que votre croyance vous permet de vivre la Réalité absolue, alors qu'il en est rien. Car cela: "Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion" s'adresse également à vous-même.

C'est la preuve que ce n'est pas la croyance qui prime et détermine notre réalité subjective. Notre réalité est déterminée par notre niveau de conscience. C'est notre niveau de conscience qui nous permet d'avoir une certaine vision/perception personnelle de la réalité.

La réalité absolue ne peut comprendre que toutes les réalités subjectives, sinon on ne serait pas ici à en discuter. Et, au cas oú, c'est l'objet de ce fil.


Ah mais je ne me permet rien, j ai été clair sur le fait que seul s abandonner à Dieu était la voie et donc mes croyances n entrent pas en compte avec cela sachant que Dieu les transcende.

Ensuite je dis cela pour ironiser pour vous prouvez à quel point votre croyance sur les niveaux de conscience reste aussi subjective que les autres. La croyance en l éléphant rose est aussi subjective que votre croyance de niveau de conscience. Le point commun est qu il n y a aucune véritable réalité dans les 2. Mais comme c est votre réalité elle est forcement absolue alors que celles des autres non. Tout le monde vit dans l illusion sauf qui pensez comprendre le processus évolutif mais moi je vous dis cette croyance en un processus évolutif est votre propre illusion.

Sauf que vous confondez croyance et réalité et que je commence à fatiguer.
La réalité subjective c'est ce que l'on vit. La croyance à un éléphant rose n'a rien à voir là dedans. C'est ce que je vous dis clairement dans mon post précédent.

A un autre jour...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 16:58

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Citation :
La séparation n'est que virtuelle! C'est, comme vous dites, la seule manière qui permet de parler d'un concept étant à la fois UN et multiple. Ce qui est complémentaire FAIT UN!

Si la séparation n'est que virtuelle pourquoi dire qu'elles sont complémentaires l'une à l'autre dans ce cas ? Si c'est virtuelle il n'y a pas lieu de parler de différence.

Mais vous mélangez tout là. C'est la séparation qui est virtuelle, pas ce qui est virtuellement séparé.

D accord Gérard c est un peu comme être un végétarien carnivore. C est du grand charabia désolé.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 17:03

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:


Encore une fois cela est votre croyance ( votre réalité relative ) de la Réalité et non la Réalité. Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion.


Smile  C'est ce que je vous dis depuis le début! Et c'est évidemment valable pour tous!  Smile

Vous voyez en affirmant cela à quel point vous pensez que votre croyance vous permet de vivre la Réalité absolue, alors qu'il en est rien. Car cela: "Vous verrez que quand vous prendrez conscience un jour que vous vivez votre réalité relative comme absolue vous aurez dépassé cette illusion" s'adresse également à vous-même.

C'est la preuve que ce n'est pas la croyance qui prime et détermine notre réalité subjective. Notre réalité est déterminée par notre niveau de conscience. C'est notre niveau de conscience qui nous permet d'avoir une certaine vision/perception personnelle de la réalité.

La réalité absolue ne peut comprendre que toutes les réalités subjectives, sinon on ne serait pas ici à en discuter. Et, au cas oú, c'est l'objet de ce fil.


Ah mais je ne me permet rien, j ai été clair sur le fait que seul s abandonner à Dieu était la voie et donc mes croyances n entrent pas en compte avec cela sachant que Dieu les transcende.

Ensuite je dis cela pour ironiser pour vous prouvez à quel point votre croyance sur les niveaux de conscience reste aussi subjective que les autres. La croyance en l éléphant rose est aussi subjective que votre croyance de niveau de conscience. Le point commun est qu il n y a aucune véritable réalité dans les 2. Mais comme c est votre réalité elle est forcement absolue alors que celles des autres non. Tout le monde vit dans l illusion sauf qui pensez comprendre le processus évolutif mais moi je vous dis cette croyance en un processus évolutif est votre propre illusion.

Sauf que vous confondez croyance et réalité et que je commence à fatiguer.
La réalité subjective c'est ce que l'on vit. La croyance à un éléphant rose n'a rien à voir là dedans. C'est ce que je vous dis clairement dans mon post précédent.

A un autre jour...

Ce que vous appelez réalité n est rien d autre que votre croyance ( ou réalité subjective ) que vous vivez.
Donc désolé mais croire en l éléphant rose est tout aussi subjectif que de croire en l évolution de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 18:31

dims a écrit:


Ce que vous appelez réalité n est rien d autre que votre croyance ( ou réalité subjective ) que vous vivez.
Donc désolé mais croire en l éléphant rose est tout aussi subjectif que de croire en l évolution de conscience.

Ou à la non évolution de la conscience, mais là n'est pas le point...
Ce qui correspond à notre réalité c'est ce que l'on perçoit. Pour percevoir un éléphant rose il faut être complètement bourré ou un malade mental. On ne va tout de même pas entrer dans ce genre de considération j'espère. Par contre on n'a pas besoin de percevoir un éléphant rose pour éventuellement y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 18:45

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Citation :
La séparation n'est que virtuelle! C'est, comme vous dites, la seule manière qui permet de parler d'un concept étant à la fois UN et multiple. Ce qui est complémentaire FAIT UN!

Si la séparation n'est que virtuelle pourquoi dire qu'elles sont complémentaires l'une à l'autre dans ce cas ? Si c'est virtuelle il n'y a pas lieu de parler de différence.

Mais vous mélangez tout là. C'est la séparation qui est virtuelle, pas ce qui est virtuellement séparé.

D accord Gérard c est un peu comme être un végétarien carnivore. C est du grand charabia désolé.


Vous me dites "La séparation doit exister pour parler de complémentarité sinon on ne parle pas de complémentarité".
Et moi je vous réponds que la séparation n'est que virtuelle. Je ne comprends pas oú est le problème.
Dims est formé d'une tête, d'un buste, de bras et de jambes, mais Dims est un seul être. Vous voulez que je vous explique cela comment? Ce n'est pas parce que Dims est un seul être qu'on ne peut parler de ses jambes ou de sa tête. Expliquez-moi votre logique parce que sincèrement je n'y comprends rien. Vos raisonnements démontrent clairement qu'au lieu que Dieu soit TOUT il est rien.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Ven 16 Oct 2015, 19:45

Citation :
Ce qui correspond à notre réalité c'est ce que l'on perçoit. Pour percevoir un éléphant rose il faut être complètement bourré ou un malade mental. On ne va tout de même pas entrer dans ce genre de considération j'espère. Par contre on n'a pas besoin de percevoir un éléphant rose pour éventuellement y croire.

La vision des non malade mentaux n'est pas moins illusoire que celle des malade mentaux.
Votre réalité à vous est de croire en l'évolution de la conscience comme d'autres peuvent croire à autre chose.

Citation :
Dims est formé d'une tête, d'un buste, de bras et de jambes, mais Dims est un seul être. Vous voulez que je vous explique cela comment? Ce n'est pas parce que Dims est un seul être qu'on ne peut parler de ses jambes ou de sa tête. Expliquez-moi votre logique parce que sincèrement je n'y comprends rien. Vos raisonnements démontrent clairement qu'au lieu que Dieu soit TOUT il est rien.

C'est quoi qui me fait croire que je suis Dims ? C'est quoi qui me fait dire que j'ai une tête, un bras, des jambes ? C'est le mental.
Une fois le mental détruit tout apparaît comme le Soi. Il n'y a plus de distinction entre jambe, bras et tête même si le monde continu d'apparaitre tout ne fait qu'un.

On ne peut pas se représenter ce que c'est de voir le monde par le regard du Soi car notre mental à besoin de schématiser et donc de scinder pour comprendre.
Mais tous ce qui apparaît dans le monde n'est pas différent du Soi. Comme il n'y a plus de mental il n'y a plus de distinction et de séparation.

Je ne sais pas si on dit la même chose mais si vous avez aussi compris cela il y a alors un gros problème de communication entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 17 Oct 2015, 00:45

dims a écrit:
Citation :
Ce qui correspond à notre réalité c'est ce que l'on perçoit. Pour percevoir un éléphant rose il faut être complètement bourré ou un malade mental. On ne va tout de même pas entrer dans ce genre de considération j'espère. Par contre on n'a pas besoin de percevoir un éléphant rose pour éventuellement y croire.

La vision des non malade mentaux n'est pas moins illusoire que celle des malade mentaux.
Votre réalité à vous est de croire en l'évolution de la conscience comme d'autres peuvent croire à autre chose. .

Nos croyances respectives ne changent pas nos réalités. La réalité que nous vivons est la manière dont nous percevons le monde. Croire ou non à l'évolution ne change en rien nos réalités. Vous croyez que le monde est une illusion et pourtant vous le percevez, alors à quoi cela vous sert-il de le croire? Á rien!

Citation :
Dims est formé d'une tête, d'un buste, de bras et de jambes, mais Dims est un seul être. Vous voulez que je vous explique cela comment? Ce n'est pas parce que Dims est un seul être qu'on ne peut parler de ses jambes ou de sa tête. Expliquez-moi votre logique parce que sincèrement je n'y comprends rien. Vos raisonnements démontrent clairement qu'au lieu que Dieu soit TOUT il est rien.

dims a écrit:
C'est quoi qui me fait croire que je suis Dims ? C'est quoi qui me fait dire que j'ai une tête, un bras, des jambes ? C'est le mental.

Ce n'est qu'une analogie. Au niveau de votre être il ne s'agit pas du mental mais du sentir d'être. Vous sentez que vous existez pour de bonnes raisons. Vous vous souvenez lorsque je vous ai demandé qu'est-ce qui fait que vous sentez que vous existez? On n'existe pas parce qu'on pense, mais parce qu'on sent. En réalité on pense ce qu'on sent. Le senti n'est pas forcément physique. On aime, on est altruiste, juste, compatissant, honnête etc... parce qu'on se sent comme tel. L'être EST et s'exprime tel qu'il EST.

dims a écrit:

Une fois le mental détruit tout apparaît comme le Soi. Il n'y a plus de distinction entre jambe, bras et tête même si le monde continu d'apparaitre tout ne fait qu'un.

Le mental n'a rien à voir avec l'être. Il ne s'agit absolument pas d'une destruction du mental mais d'une élévation de l'âme et du sentir d'être. Lorsque l'être (ou le Soi) apparait, le mental s'efface.

dims a écrit:

On ne peut pas se représenter ce que c'est de voir le monde par le regard du Soi car notre mental à besoin de schématiser et donc de scinder pour comprendre.

On ne schématise rien du tout, on voit ce que notre conscience est en mesure de voir. Si vous êtes myope vous voyez mal, votre mental n'a rien à voir. Le mental, c'est à dire la conscience de soi et du monde, voit le monde en fonction de la qualité de ses sens physiques et de la qualité de la conscience intérieure (conscience spirituelle ou supra conscience). Vous avez ici une petite idée de ce que sont les deux consciences dont je vous parle. Dès que vous ne comprenez plus vous vous réfugiez derrière des accusations d'illusion et de séparation.

dims a écrit:

Mais tous ce qui apparaît dans le monde n'est pas différent du Soi. Comme il n'y a plus de mental il n'y a plus de distinction et de séparation.

C'est plutôt que lorsqu'il n'y a plus de séparation il y a l'être ou le Soi, oubliez le mental. Vous-mêmes vous affirmez qu'il faut laisser être ce qui est et vous insistez à vouloir annuler le mental.

dims a écrit:

Je ne sais pas si on dit la même chose mais si vous avez aussi compris cela il y a alors un gros problème de communication entre nous.

On dit la même chose mais à l'envers. La manière dont je vous le dis explique tout et donne un sens à la vie. La manière dont vous l'expliquer ôte le sens à la vie, elle ôte même le sens à tout, jusqu'au point que vous osez affirmer que le but de la vie est de comprendre qu'il n'y a rien à réaliser. S'il n'y avait que ça à comprendre pensez-vous qu'un tel univers aussi beau et aussi grandiose serait nécessaire?

Ce qui est vrai est vrai, personne ne peut le changer. La terre tourne autour d'elle-même, pourtant on a l'illusion que le soleil se lève...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 17 Oct 2015, 01:04

Citation :
Nos croyances respectives ne changent pas nos réalités. La réalité que nous vivons est la manière dont nous percevons le monde. Croire ou non à l'évolution ne change en rien nos réalités. Vous croyez que le monde est une illusion et pourtant vous le percevez, alors à quoi cela vous sert-il de le croire? Á rien!

A c'est certain mais votre croyance en l'évolution est votre croyance et non la réalité.

Citation :
Ce n'est qu'une analogie. Au niveau de votre être il ne s'agit pas du mental mais du sentir d'être. Vous sentez que vous existez pour de bonnes raisons. Vous vous souvenez lorsque je vous ai demandé qu'est-ce qui fait que vous sentez que vous existez? On n'existe pas parce qu'on pense, mais parce qu'on sent. En réalité on pense ce qu'on sent. Le senti n'est pas forcément physique. On aime, on est altruiste, juste, compatissant, honnête etc... parce qu'on se sent comme tel. L'être EST et s'exprime tel qu'il EST.

Ce qui est conscient n'est que pure conscience le reste n'est qu'un faux "je" qui c'est introduit entre Le Soi et ses projections. Vous rendez gloire à ce faux "je" libre à vous.

Citation :
Le mental n'a rien à voir avec l'être. Il ne s'agit absolument pas d'une destruction du mental mais d'une élévation de l'âme et du sentir d'être. Lorsque l'être (ou le Soi) apparait, le mental s'efface.

L'âme est le mental Gérard encore une fois c'est un non sens de votre part.
Vous réfutez le mental pour parler de l'âme qui est la même chose. A proprement parler l'extériorisation est le mental et l'intériorisation est l'être.

Citation :
Si vous êtes myope vous voyez mal, votre mental n'a rien à voir. Le mental, c'est à dire la conscience de soi et du monde, voit le monde en fonction de la qualité de la conscience intérieure (conscience spirituelle ou supra conscience).

Encore du Charabia vide de sens et des pirouettes.
Le mental est une force qui est inhérente au Soi quand il se perd dans ses projections on appel cela l'extériorisation ( illusion ) quand il se centre vers sa source c'est l'intériorisation ( vérité ). Et c'est à ce moment que le mental se dissous.

Citation :
C'est plutôt qu'il y a l'être ou le Soi, oubliez le mental. Vous-mêmes vous affirmez qu'il faut laisser être ce qui est et vous insistez à vouloir annuler le mental.
Si vous écoutiez que le quart de ce que le Maharshi dit vous aurez comprit que le mental qui s'intériorise est comme le bâton qui sert à remuer la braise et qui se consume de lui même.

Citation :
La manière dont je vous le dis explique tout et donne un sens à la vie.
Ce que vous dites est tellement brouillon que franchement je n'y comprend rien. Vous jouez avec les mots et les contre sens pour noyer le poisson et on peut dire que ça marche car faire une synthèse de votre discours est impossible. Il n y a aucune ligne fixe. Ce n'est pas pour être méchant mais franchement Gérard ce que vous dites part tellement dans tous les sens que je ne vois pas ou vous voulez en venir. Vous mélangez tout et son contraire. A croire que vous faites exprès de rester dans l'ambiguïté pour ne pas être contredit. Pareil vous essayez d être le plus complexe possible pour donner l illusion de maîtriser votre sujet. C est souvent les sectes ou les vendeurs qui font cela.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 17 Oct 2015, 11:01

Pour ne plus être accusez d'exposer ma propre croyance sur ce forum, je vais vous mettre plus bas les paroles du Maharshi. Ce qui vous permettra de comprendre que je n'expose que son enseignement et ce sera aussi pour moi l'occasion de conclure ce débat.
Débat qui de toute façon tourne en rond et qui n'a plus de sens depuis un moment.

Donc, je vous ai dis seul l'abandon à Dieu est nécessaire :

"Celui qui s’abandonne au Soi, ou Dieu, est l’adorateur le plus parfait.  S’abandonner à Dieu signifie demeurer fermement dans le Soi, sans laisser la place à une autre pensée que celle du Soi.  Tout fardeau que nous remettons à Dieu, Il le portera.  Puisque le pouvoir suprême de Dieu anime tout, pourquoi ne pas nous y soumettre, plutôt que de nous tracasser pour ce qui doit être accompli et comment il le sera."Ramana Maharshi

Je vous ai dis que l'extériorisation est le mental et l'intériorisation est le Soi :

"Ne pas laisser le mental s’extérioriser, mais le maintenir dans le Cœur est ce qu’on appelle « intériorisation » (antar-mûkar).  Si le mental quitte le Cœur, on appelle cela « extériorisation » (bahir-mûka).  Ainsi, quand le mental demeure dans le Cœur, le ‘je’, origine de toutes les pensées, s’évanouit, et le Soi toujours présent resplendit." Ramana Maharshi

Je vous ai dis le mental est une force inhérente au Soi :

"Ce qui est appelé « mental » est une merveilleuse force inhérente au Soi par laquelle toutes les pensées s’éveillent.  En dehors des pensées le mental n’existe pas.  Aussi la pensée constitue-elle la nature du mental.  En dehors des pensées il n’y a pas d’entité indépendante appelée « monde »."Ramana Maharshi

Je vous ai dis que le monde perçu en dehors du Soi était illusoire et qu'il était réel quand il était vu par le Soi :

"Les noms et les formes qui constituent le monde changent sans cesse et périssent ; c'est pourquoi on les dit irréels. Il est irréel [imaginaire] de réduire le Soi à ces noms et à ces formes, et réel de tout considérer en tant que Soi. Le non-dualiste affirme que le monde est irréel, mais il dit aussi : " Tout ceci est Brahman. " Il est donc clair que ce qu'il condamne, c'est de considérer que le monde a une réalité objective propre, et non qu'il est Brahman. Qui voit le Soi ne voit aussi que le Soi dans le monde. Que le monde apparaisse ou non est sans importance pour celui qui a connu l'Illumination." Ramana Maharshi

Et

"Ce qui revient à dire que les phénomènes sont réels quand on les vit en tant que Soi, et illusoires quand on se les figure en dehors du Soi."Ramana Maharshi

J'ai dis qu'il n'y avait pas un ego qui percevait mais simplement un faux "je" illusoire qui apparaissait entre la pure conscience et ses projections :

"Qui affirme une chose pareille ? Un faux " je " s'élève entre la Pure Conscience et le corps qui ne sait rien et ce " je ", s'imagine être limité au corps. Recherchez-le et il s'évanouit tel un fantôme. Le fantôme est l'ego, ou mental, ou personnalité. Toutes les Ecritures sont fondées sur l'avènement de ce fantôme et ont pour but de l'éliminer. L'état présent est pure illusion. Sa dissolution est le but et rien d'autre."Ramana Maharshi


Voilà Gérard bonne continuation et à bientôt salut
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 17 Oct 2015, 15:27

dims a écrit:
...Celui qui s’abandonne au Soi, ou Dieu, est l’adorateur le plus parfait.  S’abandonner à Dieu signifie demeurer fermement dans le Soi, sans laisser la place à une autre pensée que celle du Soi...  

Je ne conteste pas ce que dit Ramana Maharshi. Sans désirer ôter quoique ce soit aux vertus exceptionnelles de Ramana, je dis qu'il "ment" par omission. Sa doctrine ne s'adresse qu'à un niveau de conscience très élevé, proche de la réalisation. Et les autres, comment font-ils? Même vous-même qui connaissez sa doctrine vous n'arrivez pas à vous abandonner totalement au Soi.

Voyez ce qu'enseignent les catholiques, à quel point c'est différent et à quel point ils sont plus proches du monde. Vous insistez à vouloir donner des recommandations pour adultes à des enfants. Qui pensez-vous aider de cette manière? Une poignée de gens? Ce n'est pas cela la spiritualité.

dims a écrit:
Voilà Gérard bonne continuation et à bientôt salut

Il ne fait aucun doute que c'est à très bientôt.
Puisqu'il faut entrer dans le fond des choses pour comprendre, attendez-vous à un pavé. Que vous le lisiez ou pas, c'est égal.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Sam 17 Oct 2015, 15:50

dims a écrit:

Citation :
La manière dont je vous le dis explique tout et donne un sens à la vie.

Ce que vous dites est tellement brouillon que franchement je n'y comprend rien. Vous jouez avec les mots et les contre sens pour noyer le poisson et on peut dire que ça marche car faire une synthèse de votre discours est impossible. Il n y a aucune ligne fixe. Ce n'est pas pour être méchant mais franchement Gérard ce que vous dites part tellement dans tous les sens que je ne vois pas ou vous voulez en venir. Vous mélangez tout et son contraire. A croire que vous faites exprès de rester dans l'ambiguïté pour ne pas être contredit. Pareil vous essayez d être le plus complexe possible pour donner l illusion de maîtriser votre sujet. C est souvent les sectes ou les vendeurs qui font cela.

J’ai évidemment l’impression inverse. Après tout c’est logique que ce soit comme ça. Nos deux réalités sont hermétiques et nous n'arrivons pas à communiquer.

Il m'arrive de parler de l'âme dans son acceptation classique et vous vous empressez de me sortir vos théories sur le mental, l'âme et le Soi. Pourquoi? Parce qu'il est hors de question pour vous d'entrer dans ma réalité.

Tiens, rien que ceci:
J'ai écrit:

Gérard: Le mental, c'est à dire la conscience de soi et du monde, voit le monde en fonction de la qualité de ses sens physiques et de la qualité de la conscience intérieure (conscience spirituelle ou supra conscience). Vous avez ici une petite idée de ce que sont les deux consciences dont je vous parle. Dès que vous ne comprenez plus vous vous réfugiez derrière des accusations d'illusion et de séparation.

Vous me répondez en tronquant ma phrase (procédé pas très honnête, mais je suppose que ce n'est pas volontaire):

Texte tronqué que vous reprenez:
Gérard: Si vous êtes myope vous voyez mal, votre mental n'a rien à voir. Le mental, c'est à dire la conscience de soi et du monde, voit le monde en fonction de la qualité de la conscience intérieure (conscience spirituelle ou supra conscience). (vous avez oublié "en fonction de la qualité de ses sens physiques")

Et vous rétorquez très diplomatiquement:

Dims: Encore du Charabia vide de sens et des pirouettes.
Le mental est une force qui est inhérente au Soi quand il se perd dans ses projections on appel cela l'extériorisation ( illusion ) quand il se centre vers sa source c'est l'intériorisation ( vérité ). Et c'est à ce moment que le mental se dissous.


Qui est votre manière de vous exprimer et que je m'efforce de comprendre. Si vous aviez un minimum de désir de comprendre ce que je vous dis, vous n'auriez pas "eu la distraction" de tronquer ma phrase.

Continuons:

Vous différenciez l'extériorisation de l'intériorisation et vous attribuez l'erreur de l'extériorisation au mental. Admettons, mais c’est très réducteur, vous n’expliquez pas de cette manière qu’est-ce qui permet de plus ou moins intérioriser et extérioriser. Si vous ne faites pas un peu de métaphysique vous ne pourrez jamais comprendre les processus inhérents à la vie. La  spiritualité c’est aussi répondre aux « pourquoi » et rechercher les causes de ce qu’on observe.

Essayez de vous plonger 2 secondes dans mon paradigme. Relisez ma phrase complète et vous verrez que le mental je l'ai associé à la conscience de soi (comprenant le soi physique et le soi spirituel) et du monde. Je sais que les théories concrètes et rationnelles ne vous intéressent pas, mais on va tenter le coup.

Tout est un jeu de stimuli, perception et mémoire. Le mental ne peut projeter que ce qui est en  mémoire et a été perçu. Dans ce que le mental perçoit (donc, ce que la conscience humaine perçoit) il y a les stimuli qui viennent de l'intérieur et les stimuli qui viennent de l'extérieur. Les stimuli intérieurs viennent de la supra-conscience (ou conscience spirituelle).

Explication technique plutôt rébarbative de ce qu'est la supra-conscience:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 13 Déc 2015, 16:30

Bonjour à tous,

Pour ceux à qui ça intéresse je viens de m'apercevoir en étudiant le bouddhisme d'un peu plus près qu'il existe deux écoles dans le bouddhisme Mahāyāna: l'école Madhyamaka et l'école Cittamātra.

D'après ce que j'ai compris, la première a une approche négative (celle de Dims) et la seconde a une approche positive (la mienne). L’apophatisme est une approche philosophique fondée sur la négation. En dérive la théologie négative, c'est-à-dire une approche de la théologie qui consiste à insister plus sur ce que Dieu n’est « pas » que sur ce que Dieu est.

L'école Madhyamaka parle de six consciences (celles en relation avec les 5 sens physique, ainsi qu'une sixième qui serait liée au sens mental), alors que l'école de Cittamatra parle de 8 consciences (ils rajoutent la conscience souillée et la conscience pure).

Je me suis aperçu en approfondissant les enseignements de l'école Cittamatra qu'ils parlaient d'une "conscience réceptacle": L'ālayavijñāna, ce que j'ai nommé dans mes posts antérieurs "supra conscience" ou "conscience spirituelle" (et qui désignerait également le corps causal en théosophie). C'est elle en fait qui se réincarne et qui constitue ce que les bouddhiste appelle "le flux de conscience". Mon discours n'est finalement pas autant révolutionnaire (ou new-âgeux) qu'on peut le penser.

Pour plus de précisions voir ces quelques liens:
Pour l'Ālayavijñāna:
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C4%80layavij%C3%B1%C4%81na
Pour l'école Cittamatra:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chittamatra

Quelques extraits:

"L'ālayavijñāna (sanskrit), désigne dans l'école Yogācāra du bouddhisme la conscience fondamentale ou conscience receptacle1 (ndm : le support !!), psychisme de fonds2. Tandis que les autres écoles bouddhistes postulent six consciences (vijnana), celle-ci en admet deux autres, kliṣṭamanas (la conscience mentale souillée) et l'ālayavijñāna3.
La conscience fondamentale, ou "base de tout", est le réceptacle4 des traces karmiques (ālaya signifie "réserve", comme dans Himalaya, la "réserve de neige"). C'est elle qui suscite l'activité de conscience aveuglée par la croyance en un "soi". L'existence de cette conscience est enseignée par l'école Cittamātra. L'école Madhyamaka a critiqué ce concept et l'a réinterprété pour désigner la vacuité."

"Le Cittamātra ne reconnait que l'existence des consciences : il n'y a "rien qu'esprit". Son enseignement de l'ālayavijñāna est corollaire de cette pensée ; la dualité sujet-objet est refusée, elle est dite "établie", tandis que la nature conditionnée des phénomènes, leur nature dépendante, seule existe. On aboutit paradoxalement à une conclusion inverse de celle du Madhyamaka pour qui la nature dépendante des phénomènes entraîne leur vacuité et leur absence de nature propre (svabhāva).

L'ālayavijñāna est une conscience support. Elle constitue un courant continue, elle est tant active que passive. Elle est la base, le réceptacle des semences, qui sont la cause de tout ; plus précisément, l'ālayavijñāna est la cause de la manifestation de la conscience souillée, klistamanas."

Résultat:
L'ālayavijñāna est rétribution, résultat (vipaka). Pourtant, elle est caractérisée par toutes les semences, qui n'ont pas d'autre support.

Cessation:
À l'atteinte de l'éveil, l'ālayavijñāna cesse, ou encore devient Amalavijñāna, «  conscience pure ».

Les trois natures:

Le Cittamātra pousse plus loin la description du processus d'aliénation. Pour cette école, dans les perceptions il n'y a rien qui soit hors de la conscience qui les éprouve. D'autre part, l'école Cittamātra distingue trois aspects dans chaque perception: la nature entièrement imaginaire, la nature dépendante et la nature parfaitement établie8,9. L'entièrement imaginaire est l'objet de la perception en tant qu'il est vécu comme un objet extérieur par la conscience. Pour les Cittamātra, il n'y a pas d'objets matériels indépendants de la conscience. Le dépendant est le fait que l'on perçoit cet objet, qui est une expérience réelle qui provient de causes et conditions qui prennent leurs sources dans la conscience. Le parfaitement établi est l'inexistence de l'objet de la perception dans l'acte de perception, en tant qu'objet indépendant de la conscience.

Stéphane Arguillère l'explique:

   « Soit par exemple, un rêve, où l'on croit percevoir une montagne : [la montagne] n'est certes qu'une vue de l'esprit ; cependant, on peut discerner en lui d'une part la montagne qui paraît, dans son extériorité prétendue à l'égard de la conscience qui l'observe, et d'autre part l'expérience comme telle, qui peut être réelle (c'est-à-dire réellement éprouvée) même en l'absence d'une montagne réellement existante. La montagne est illusoire ; mais l'expérience de cette montagne est réelle. L'expérience comme telle est produite au sein de la conscience en dépendance de causes et de conditions qui sont purement internes (traces des actes passés) ; ce processus de causalité est réel [...]. Bref, l'objet que l'on croit voir n'est point, en vérité ; mais la vision de cette chimère est effectivement vécue, et effectivement produite de causes et conditions. On nomme imaginaire la montagne elle-même, dépendante la perception de la montagne, et parfaitement établi l'inexistence de cette montagne imaginaire dans cette perception dépendante10. »


Voilà, c'est bien mieux expliqué ici que tout ce que j'ai essayé de faire avec Dims. On voir clairement à la lumière de ces explications que ce qui est réel c'est ce que chacun perçoit. A la finalité c'est donc toujours une question de perception personnelle. Il n'y a pas de vérité extérieure à nous-mêmes, tout se passe à l'intérieur de nous en fonction de nos expériences antérieures et de la qualité de notre conscience "Alaya" que nous avons plus ou moins constituée. Prétendre échapper à ces principes de fonctionnement de la conscience est absurde, c'est justement démontrer de l'inconscience.

A bientôt  :hello:
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Dim 13 Déc 2015, 18:51

Bonjour Gérard,
Je suis plutôt content de vous voir enfin vous intéresser au véritable Bouddhisme et non plus aux concepts new âge comme la théosophie.

Pour vous compléter il y a même plus que 2 écoles dans le Mahayana.
Madhyamaka et Cittamātra sont des philosophies indiennes.
Mais il y a aussi le Zen et le Chan qui sont issues des philosophies chinoises.
Toutes ces écoles sont bonnes et elles peuvent toutes servir d'inspiration.
Néanmoins je n'appartiens pas à l'école de Nagarjuna ( Madhyamaka ) bien que sont tetralemme soit juste.
Bien que je penche à présent plus dans le Vedanta on pourrait donc penser que je suis plus proche des écoles indiennes du Bouddhisme Mahayana. Mais au contraire bien qu'elles soient très intéressantes je trouve le Chan et le Zen plus direct comme l'enseignement du Maharshi.

Nagarjuna utilise la négation pour nier toutes les vues ( la négation de la négation aussi ). Le but est bien de démontrer que la vacuité échappe à tout point de vue. Mais comme il le dit certains continueront de faire du tetralemme un point de vue et cela sont incurables.

Ensuite petite correction Gérard dans le Cittamatra il y a 9 consciences et non 8.
L'Alayavijñāna est le grand réservoir de toute la causalité ( des empreintes karmiques ). La conscience pure c'est l'Amalavijñana.

wikipedia a écrit:
L’amalavijñāna est conscience de l'ainsité, pure, sans erreur. Si le Cittamātra considère la relation sujet-objet comme nature imaginaire, et ne reconnaît habituellement que la nature dépendante, paratantra, l’amalavijñāna transcende cette dernière. L’amalavijñāna est non duelle, elle est une, et advient au moment où cesse l’ālayavijñāna.

Pour la réalité du monde car c'est sur cela que vous insistez visiblement.
Dire que le monde n'existe pas veut dire que le monde n'existe pas tel que nous le voyons actuellement.
C'est à dire dans l'identification aux phénomènes, la croyance en l'ego et dans une vision dualiste.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 00:48

dims a écrit:
Bonjour Gérard,
Je suis plutôt content de vous voir enfin vous intéresser au véritable Bouddhisme et non plus aux concepts new âge comme la théosophie.

Cher Dims, je me demande encore une fois si vous avez bien lu tout ce que j'ai souligné. Ce ne sont pas les théories, les religions, les philosophies et les concepts qui importent (qu'ils soient new-âge, bouddhistes, théosophiques ou quoi que ce soit d'autres), mais notre capacité à percevoir la réalité et la vérité.

J'ai très peu lu sur la théosophie et je ne m'intéresse pas qu'au bouddhisme. Tout m'intéresse car tout fait partie de la vérité. Cette dernière se limite à celle que l'on perçoit, quelle que soit la religion que l'on étudie. Vous pouvez lire tout ce que vous voulez, vous ne croirez à la finalité qu'à ce que votre conscience vous permettra de croire.

Lorsqu'on voit ce que peuvent faire certains de leur foi et de leur raison, je suis bien contraint d'en conclure que ce n'est certainement pas une question de foi et de raison, mais bien de conscience. Croire en Dieu ne vaut rien lorsqu'on est prêt à se faire exploser au milieu d'une foule pour lui.

dims a écrit:


[L'Alayavijñāna est le grand réservoir de toute la causalité ( des empreintes karmiques ). La conscience pure c'est l'Amalavijñana.

Ce qui importe ce n'est pas que L'Alayavijñāna soit le grand réservoir de toute la causalité, mais qu'il soit composé d'individualités causales, sinon aucun karma ne serait possible. Inutile de parler de karma si les expériences karmiques n'ont aucun support individuel. Ce réservoir "akashique" (terme plus connu) est constitué de toutes les individualités spirituelles (causales). Lorsque l'Amalavijñana est atteint, il est atteint pas une individualité spirituelle, pas par l'ensemble de la conscience réceptacle (L'Alayavijñāna).

D'ailleurs Philippe Cornu écrit ceci:
"La question était : comment comprendre la continuité entre une vie et l’autre s’il n’y a pas de soi ? Comment, s’il n’y a aucun élément permanent, se fait la transmission du karma ? C’est à partir de là qu’est née cette idée de poser un antarabhava."

Si l'antarabhava est l'état de l'esprit entre deux incarnations, c'est bien la preuve qu'il existe un esprit, une âme, une conscience, une individualité spirituelle, une étincelle divine, ou quoi que ce soit d'autres que vous pouvez appeler comme vous voulez qui est individuel, qui mémorise les expériences et qui se réincarne. Le support des expériences je l'ai également appelé centre de conscience dans nos différents échanges. Ce support se situe dans ce que les bouddhistes appellent l'Alayavijñāna.

Gérard




Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 00:54

Le but n'est pas de nier ce qui est conscient mais de lui rendre son sens originel.
Comme disent les Hindouistes il faut savoir se rendre compte de l'illusion du petit soi pour ensuite pouvoir réintégrer le grand Soi.

Il y a toujours en base cette conscience pure transparente comme le diamant mais en prenant support sur les phénomenes le diamant devient rouge ou vert mais il devient aussi Dims ou Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 11:35

dims a écrit:
Le but n'est pas de nier ce qui est conscient mais de lui rendre son sens originel.
Comme disent les Hindouistes il faut savoir se rendre compte de l'illusion du petit soi pour ensuite pouvoir réintégrer le grand Soi.

"Se rendre compte" n'est qu'une vulgaire prise de conscience mentale, et rien d'autre. Tout comme expérimenter ce que certains pensent être la vacuité n'est qu'une expérience de l'égo, et rien d'autre. Lorsque je vous parlais des deux consciences il s'agissait de la conscience mentale avec le "je" (on pourrait dire aussi que c'est la conscience de l'égo) et de la conscience spirituelle sans "je" (appelé Alaya par les bouddhistes). Contrairement à ce que vous affirmez aujourd'hui, vous les avez toujours niées.

dims a écrit:

Il y a toujours en base cette conscience pure transparente comme le diamant mais en prenant support sur les phénomenes le diamant devient rouge ou vert mais il devient aussi Dims ou Gérard.

Je ne suis pas sûr que ce soit aussi simple. Ce qui est sous-jacent est quelque chose de Divin, certes, mais pas forcément conscience pure. C'est d'ailleurs en partant de cette affirmation que surgissent tous les problèmes d'incompréhension. Comme le disent les bouddhistes, ce qui est en toute chose c'est le germe de Bouddha, MAIS SEULEMENT LE GERME! Ce germe doit devenir fleur et ce n'est que lorsque le germe est devenu fleur que la conscience pure est réalisée.

Donc, pour ne pas créer d'équivoque, ce qu'il faut nommer conscience pure c'est le processus complet, c'est à dire celui qui contient à la fois le germe et la fleur. On ne doit parler de conscience pure que lorsqu'on parle de l'état qui fait suite à celui de l'ālayavijñāna, c'est à dire l'Amalavijñāna. Le germe divin est germe, pas conscience, il ne devient conscience qu'après réalisation. Lorsque le terrain est favorable et que le germe de Dieu commence à prendre conscience (c'est cela qu'on appelle d'ailleurs la naissance spirituelle), le processus complet de conscientisation est inévitable. Dieu n'est ni le début et ni la fin du processus, Dieu ne peut être que l'ensemble complet du processus.

Si Dieu est l'ensemble complet du processus, vous comprenez bien qu'il est fallacieux de parler de conscience pure lorsqu'en réalité il n'est question que de germe. Lorsqu'on fait des affirmations du style "Dieu c'est l'absolu" ou "Dieu est à la fois l'intérieur et l'extérieur", on ne doit pas ensuite le limiter à l'intérieur. Ce n'est qu'à partir de ces considérations que l'on peut commencer à avoir une toute petite idée de ce que peut être Dieu et de ce qu'est le réel monisme.

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 11:51

Pour ma part je n'adhère pas aux concepts de plusieurs consciences emboitées les une dans les autres. Même si c'est une autre manière d'expliquer la même chose.
On peut simplifier largement cela en disant que les 8 consciences sont le mental et la 9 eme est le mental dissous dans le Soi.

Donc tout part du mental ( que vous cherchez tout le temps à diaboliser ) car le mental est une force qui est inhérente au Soi !
Ce qui vient différencier le chercheur d'un non chercheur c'est la façon de positionner le mental c'est tout. Le mental qui observe sa source se dissous alors que le mental qui se tourne dans les phénomènes extérieur se nourrit.

« Le moi est un lutin qui n'a point de figure,
pour paraitre pourtant, il lui en faut bien une.
Alors il vole un corps et y prend forme,
 Il s'y maintient, il s'y sustente, il y grandit.
Que ce corps disparaisse, il saute sur un autre.
 Cherche-le bien, cours après lui, tu le verras prendre la fuite
Ce lieu de toi d'où ton moi jaillit, c'est un objet précieux tombé au fond de l'eau.
Si tu veux le trouver, plonge droit au-dedans, de ton esprit sur soi-même pointé,
 comme le plongeur qui fonce dans la mer, bouche close et souffle rentré. »
(adapté de Ulladu Nârpadu, 25, 28)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 14:13

dims a écrit:
Pour ma part je n'adhère pas aux concepts de plusieurs consciences emboitées les une dans les autres. Même si c'est une autre manière d'expliquer la même chose.
On peut simplifier largement cela en disant que les 8 consciences sont le mental et la 9 eme est le mental dissous dans le Soi.

Ha ben, figurez-vous que cette simplification je la fait depuis le début. C'est juste que je n'emploie pas les mêmes termes que les orientaux. J'ai toujours parlé de deux conscience, celle mentale et la pure. A vrai dire, pour être plus précis, je parlais de trois consciences: La mentale, la pure partielle, limitée ET SANS "JE" (l'ālayavijñāna) et la pure absolue sans "je" (l'Amalavijñāna).

C'est bien de simplifier, cher Dims, mais pas au détriment de la compréhension réciproque. A vouloir trop simplifier on ne comprend plus rien. De plus, je vous précise encore qu'il n'y a pas un mental qui se dissous dans le Soi, mais un Soi qui apparait graduellement. Le reste va de soi (si j'ose dire). C'est cela la pensée positive de l'école Chittamatra qui s'oppose, je vous le rappelle, à l'école Madhyamaka, qui est une pensée négative qui réduit tout à la vacuité.

dims a écrit:

Donc tout part du mental ( que vous cherchez tout le temps à diaboliser ) car le mental est une force qui est inhérente au Soi !

A vrai dire j'ai plutôt le sentiment que c'est vous qui cherchez à diaboliser tout ce qui ne correspond pas à votre conception de la conscience pure. Ce que je vous répète depuis le début c'est au contraire que tout est indispensable et complémentaire. Les étapes, les processus, le mental, les consciences, tout cela existe, ce qui n'existe pas ou qui n'existe que de manière éphémère, c'est la réalité que chacun perçoit.

dims a écrit:

Ce qui vient différencier le chercheur d'un non chercheur c'est la façon de positionner le mental c'est tout.

Votre généralisation est abusive. Pas besoin d'être chercheur ou non chercheur pour démontrer un positionnement différent du mental. Visiblement votre recherche se focalise à une recherche mentale. Vous recherchez avec votre mental et votre ego ce qui doit apparaitre naturellement "et sans effort". Le "sans effort" est entre guillemet car il y a forcément un "travail" à fournir, mais ce n'est pas un travail du mental, c'est l'acquisition d'une majeure conscience par l'expérience de la vie. C'est donc un "travail" inconscient, une conscientisation progressive (ici il s'agit de la conscience ālayavijñāna) inconsciente (ici il s'agit de la conscience mentale).  

dims a écrit:

Le mental qui observe sa source se dissous alors que le mental qui se tourne dans les phénomènes extérieur se nourrit.

« Le moi est un lutin qui n'a point de figure,
pour paraitre pourtant, il lui en faut bien une.
Alors il vole un corps et y prend forme,
 Il s'y maintient, il s'y sustente, il y grandit.
Que ce corps disparaisse, il saute sur un autre.
 Cherche-le bien, cours après lui, tu le verras prendre la fuite
Ce lieu de toi d'où ton moi jaillit, c'est un objet précieux tombé au fond de l'eau.
Si tu veux le trouver, plonge droit au-dedans, de ton esprit sur soi-même pointé,
 comme le plongeur qui fonce dans la mer, bouche close et souffle rentré. »
(adapté de Ulladu Nârpadu, 25, 28)

Il est pourtant nécessaire dans un premier temps de nourrir le mental afin qu'il se dissolve et qu'il éprouve le besoin d'observer sa source*. La dissolution ne peut se faire que par l'assouvissement des expériences vécues. C'est exactement ce que vous faites en me répondant sur ce forum. Lorsque le mental se tourne vers l'intérieur c'est qu'il ne reste plus grand-chose à assouvir et à expérimenter, ou que le type d'expérience désiré s'est nettement élevé.  Il ne faut pas intervertir la cause et l'effet. Mais c'est vrai que lorsqu'on est dans un état d'âme intermédiaire on balance forcément entre intérieur et extérieur.

Gérard
*J'explique en fait quelques post plus bas que, selon les expériences vécues, l'extérieur peut nourrir le mental ou la conscience spirituelle. Tout dépend de quelle nourriture il s'agit. Aimer c'est nourrir l'esprit, haïr c'est nourrir l'ego. L'extérieur est justement là pour stimuler la conscience.


Dernière édition par Gérard2 le Mar 15 Déc 2015, 01:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2575
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 14:20

En quelques mots, l'orient s'est focalisé à outrance sur la recherche intérieure alors que l'occident s'est focalisé sur la recherche extérieure. Il s'agit tout simplement maintenant d'unifier les deux recherches. C'est ce que propose les maîtres qui enseignent ce que j'écris ici.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.   Lun 14 Déc 2015, 16:15

Soit nous échangeons nos points de vue et la pas de problème ou soit vous souhaitez rejouer au ad hominem et c'est sans moi. J'ai été courtois avec vous depuis le début donc faites en de même. Vous pouvez combattre mes idées par d'autres idées mais le procédé qui est de vouloir systématiquement décrédibiliser la personne pour insinuer que sa vue est forcément mauvaise c'est très pervers.

Donc premièrement ce n'est pas ma conception et deuxièmement je ne diabolise rien car l'extériorisation du mental intègre le fait qu'il puisse exister toutes les doctrines. Cependant les doctrines qui ne reconnaissent pas cette nécessité d' intériorité ( ésotérisme ) sont simplement définie comme des doctrines exotériques.

L'extériorisation du mental c'est la vie quotidienne de tous les êtres.
L'intériorisation du mental c'est se replacer à la source du mental ( le Soi ) et seul les réalisés peuvent y rester en permanence.
Donc oui pour les chercheurs il y a se balancier un coup plonger dans l'extériorité et un coup plonger dans l'intériorité. Finalement plus cette intériorité est vécue et plus le mental y demeure. Jusqu'à la libération ou le Soi devient permanant.

Mais que vous le vouliez ou non tout part du mental !
Car avant qu'il y est le Soi présent il faut passer par un positionnement du mental. Pour certains cela vient sans le vouloir, pour d'autre en s'abandonnant volontairement et pour d'autre en cherchant systématiquement la source du mental.
Mais quoi qu'il arrive si il y a une recherche c'est qu'il y a une prise de conscience ( un positionnement du mental ).
Revenir en haut Aller en bas
 
Non-dualité par inclusion et non-dualité par exclusion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» trilogie, trinité, non-dualité ?
» la dualité
» "Non dualité"
» Dualité corps/âme: point de vue d'un scientifique croyant.
» dualité - texte long

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: