DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sort des suicidés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 12:01

cilloux a écrit:
En effet : c'est pourquoi je ne comprends pas le sujet du début : on associe la chute de ces pauvres gens pris au piège des flammes avec un suicide alors que c'était leur unique espoir de survie. Durant la chute, ils ont dû espérer de toutes leurs forces qu'en bas, quelqu'un leur tendrait une bâche, qu'ils survivraient à la chute par quelque miracle.

Pour moi ils se savaient mort, la chute est un désespoir. Une forme d'évasion...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 12:30

Chère Clotilde, voulez-vous dire que vous auriez attendu bravement que les flammes viennent vous prendre, en disant : non, je ne sauterai pas, car ce serait un suicide ...!!! :x
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 12:36

Merci Cilloux, pour la référence du roman de Gilbert Cesbron. On le trouve peut-être encore en bibliothèque.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 13:09

Arnaud a écrit :

"Pour compléter votre propos, on voit aussi à l'inverse des suicides qui sont provoqués suite à un excès de fragilité, du sans doute à un excès d'amour (tendre) et d'attention.

Je sais, c'est paradoxal. Mais j'ai en tête l'exemple d'une jeune fille, très entourée, et son père disait d'elle, suite à son acte: "Il se peut que, à force de toujours l'entourer et la soutenir, on ne lui ai pas donné assez de forces pour affronter la vie."

Dans tous les cas, dirait un bouddhiste, ces personnes se cherchent sans doute trop. Peut-être le secret du bonheur est-il d'arrivcer à s'oublier."


Voilà qui est intéressant ; merci, Arnaud, pour cet additif!

Bien des parents, en effet, veulent éviter à leurs enfants, toute épreuve, tout danger... (pour leur bien!) Ils les empêchent ainsi de se "blinder", dans la perspective de leur vie d'adulte, qui est combat. What a Face Je pense que cela ne fait pas de mal de "bouffer de la vache enragée", comme on dit joliment, quand on est jeune! s'aguerrir n'a jamais fait de mal à personne. Les bouddhistes sont sages...

"Se chercher trop", "arriver à s'oublier"... Donc, se tourner vers les autres très tôt, afin que les adolescents n'amplifient pas démesurément leurs peines, leurs problèmes... Une enfance surprotégée ne semble pas être un cadeau pour celui qui va voler de ses propres ailes!! Au fond, le "cocon" est un enfermement sur soi, une sorte de prison. :?:


Cher Spidle, Tim Guénard éclaterait de rire s'il savait que vous trouvez son style intéressant. Very Happy Non qu'il ne le soit pas, mais il dit, en manière de préface, qu'il ne sait pas écrire et que sa seule connaissance - bien modeste - est celle du coeur... sunny Et cela est vrai : il parle avec les mots du coeur, parce qu'il a lui-même beaucoup souffert dans sa vie ; il a "touché le fond", comme on dit!

Je vous recommande vivement son premier livre, celui qui retrace sa vie, "Plus fort que la haine" (édition de poche ou autre).
Revenir en haut Aller en bas
cilloux



Messages : 58
Inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 13:11



Dernière édition par le Ven 02 Fév 2007, 01:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 14:20

cilloux a écrit:
En effet : c'est pourquoi je ne comprends pas le sujet du début : on associe la chute de ces pauvres gens pris au piège des flammes avec un suicide alors que c'était leur unique espoir de survie. Durant la chute, ils ont dû espérer de toutes leurs forces qu'en bas, quelqu'un leur tendrait une bâche, qu'ils survivraient à la chute par quelque miracle.

oups, désolée, je n'ai pas lu le début du fil, je pensais que vous fesiez une image avec les personnes qui se suicident parce qu'ils sont cernés de toutes part, comme dans un bureau en flammes... :oops:
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 14:22

Cécile a écrit:
Chère Clotilde, voulez-vous dire que vous auriez attendu bravement que les flammes viennent vous prendre, en disant : non, je ne sauterai pas, car ce serait un suicide ...!!! :x

Non Cécile, ce n'est pas ce que je voulais dire....je n'ai pas lu le début du fil, je croyais qu'il était question des personnes qui se suicident par désespoir, parce qu'elles se sentent cernées de toutes parts, comme dans un bureau en flamme... :oops:
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 14:26

Cécile a écrit:
Chère Clotilde, voulez-vous dire que vous auriez attendu bravement que les flammes viennent vous prendre, en disant : non, je ne sauterai pas, car ce serait un suicide ...!!! :x

J'ai idée que, dans une situation comme celle-là, tout simplement, on ne réfléchit pas ; on agit par pur réflexe, d'affolement ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 17:33

Clotilde a écrit:
cilloux a écrit:
Si on essaie de s'imaginer la scène, dans un bureau en flammes, avec une chaleur intenable et suffocante, au milieu des vapeurs toxiques et de la fournaise, c'est simplement un réflexe de survie que de se précipiter vers la fraîcheur et l'air pur.

on peut aussi se précipiter vers l'extincteur, appeler à l'aide, téléphoner aux pompiers ou sortir du bureau...plutôt que de se jeter par la fenêtre... drunken

La personne qui fait une tentative de suicide croit qu'elle n'a plus que cette solution-là pour "mieux vivre".... What a Face

Quelle lucidité. On voit que tu n'as jamais participé à une intervention sur un feu ou un accident. C'est facile de donner des leçons les fesses vissées sur son siège de bureau. Tu ignores totalement le niveau d'affolement dans te telles conditions. Je ne m'exprime que sur le fond.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 17:49

Evidemment, il faut connaitre la souffrance, l'avoir vécue dans sa chair pour en connaitre les limites.....

Ci-dessous, 4 vidéos de l'hôpital marin d'Hendaye, accueillant les grands handicapés :
http://www.france5.fr/magazinesante/W00443/4/118812.cfm
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 19:51

Ecossais a écrit:
Clotilde a écrit:
cilloux a écrit:
Si on essaie de s'imaginer la scène, dans un bureau en flammes, avec une chaleur intenable et suffocante, au milieu des vapeurs toxiques et de la fournaise, c'est simplement un réflexe de survie que de se précipiter vers la fraîcheur et l'air pur.

on peut aussi se précipiter vers l'extincteur, appeler à l'aide, téléphoner aux pompiers ou sortir du bureau...plutôt que de se jeter par la fenêtre... drunken

La personne qui fait une tentative de suicide croit qu'elle n'a plus que cette solution-là pour "mieux vivre".... What a Face

Quelle lucidité. On voit que tu n'as jamais participé à une intervention sur un feu ou un accident. C'est facile de donner des leçons les fesses vissées sur son siège de bureau. Tu ignores totalement le niveau d'affolement dans te telles conditions. Je ne m'exprime que sur le fond.

ah ça y est...le loup montre les dents... Mr.Red

Lis aussi ce que j'ai repondu plus haut avant de me bouffer un jarret: What a Face

Clotilde a écrit:
oups, désolée, je n'ai pas lu le début du fil, je pensais que vous fesiez une image avec les personnes qui se suicident parce qu'ils sont cernés de toutes part, comme dans un bureau en flammes...

:oops:
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 19:53

Ecossais a écrit:
ton petit confort personnel qui te permet de cogiter sur une vie fondée sur "l'utopix".

euh....c'est pas Fanny, mais Dominique qui vit à Utopix... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 19:56

Jo a écrit:
Evidemment, il faut connaitre la souffrance, l'avoir vécue dans sa chair pour en connaitre les limites.....

ceux qui souffrent n'en parlent pas ou peu et savent trés bien le cacher, alors on en arrivent à croire "qu'ils n'ont pas vécu"....
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 20:04

Clotilde a écrit:
Jo a écrit:
Evidemment, il faut connaitre la souffrance, l'avoir vécue dans sa chair pour en connaitre les limites.....

ceux qui souffrent n'en parlent pas ou peu et savent trés bien le cacher, alors on en arrivent à croire "qu'ils n'ont pas vécu"....
Mais ils se suicident en silence.....

Voir les vidéos pour comprendre ce qui peut aboutir à un suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 20:24

Sauter du WTC en feu n'est effectivement pas un suicide mais juste le choix de sa manière de mourir.

J'aurais sauté. Un beau saut pour en profiter avant de voir Jésus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Sam 16 Sep 2006, 22:42

Citation :
Ecossais a écrit :


"Fanny, excuse-moi, mais ton exposé est de la littérature soporiphique.
Vous avez toutes et tous de belles théories sur tout.


"Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugé"...

Pas d'attaque personnelle sur ce forum, cher Ecossais, et de surcroît infondée. What a Face Tempérez vos propos, c'est certainement une vertu maçonnique (?)

Si à 60 ans je n'ai pas vécu, eh bien! il serait temps de m'y mettre! Laughing J'ai eu mon lot de drames dans ma vie, et je pense pouvoir ici m'exprimer d'expérience - comme tout un chacun, je pense -, et je n'aurai pas la vanité de me croire supérieure parce que j'aurai davantage "vécu" :?: que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 07:57

Ecossais, ce que vous reprochez à Fanny, je sais que quelques personnes me l'ont reproché.
Voyez-vous, les femmes "encaissent" tout au long de leur vie des petites souffrances et n'en font pas état. Lorsque surviennent les drames, elles réagissent souvent plus "sereinement" que les hommes, peut-être pas sur le moment, mais dans la durée, le vivre avec . Elles recourent moins au suicide que les hommes.

Et puis dire : il faut VIVRE , OK . Pour vous, est-ce que vivre signifie décrocher des pendus, ramasser des corps calcinés ?

De plus, Fanny me parait une personne qui sait écouter, et les confidences peuvent parfois être terribles à entendre... et rester dans la mémoire comme les scènes horribles que vous avez vues.

Croire que les autres sont plus faibles que soi est ...une faiblesse!
:viking: Very Happy :viking:
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 10:21

Clotilde a écrit:
Jo a écrit:
Evidemment, il faut connaitre la souffrance, l'avoir vécue dans sa chair pour en connaitre les limites.....

ceux qui souffrent n'en parlent pas ou peu et savent trés bien le cacher, alors on en arrivent à croire "qu'ils n'ont pas vécu"....

Exact.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 10:24

Code:
Tempérez vos propos, c'est certainement une vertu maçonnique (?)

Mais oui, Ecossais, ménage les épidermes et les oreilles délicates.

Tiens, je ne savais pas qu'elle était maçonne pour aussi bien connaitre les vertus maçonniques.

Maintenant, je me mets au vert pour huit jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 10:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Sauter du WTC en feu n'est effectivement pas un suicide mais juste le choix de sa manière de mourir.

J'aurais sauté. Un beau saut pour en profiter avant de voir Jésus.

Je ne sais pas si on peut penser à faire un beau saut dans un immeuble condamné par l'enfer du feu.

J'ai vu aucune personne faire le Saut de l'Ange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 13:29

Merci, Cécile, I love you ce que vous dites est très juste : les femmes "encaissent" sans doute mieux dans la durée...

Jamais je n'ai songé à me suicider ; pourtant, ma mère très dépressive et suicidaire aurait pu m'y inciter, elle qui s'est défenestrée, qui a tenté de se noyer, de se droguer à outrance... Pour mettre fin à ses jours une nuit, à l'âge de 54 ans.

Par conséquent, sans connaître le suicide personnellement, j'ai "baigné" dans son atmosphère toute ma jeunesse ; mais le Seigneur, dans Sa Bonté infinie (je ne me crois pas privilégiée, non, mais simplement aimée de Celui qui est notre Père), m'a dotée d'un caractère optimiste, qui me permet de considérer les choses au-delà de leur noirceur et en dépit de tout. Je crois en Dieu, et donc aussi en l'être humain!

Cher Lagaillette, je me suis intéressée un temps à la signification des lames du tarot (de Marseille), et le parcours initiatique qu'elles proposent est passionnant, plein de sagesse... Smile Je n'ignore pas qu'elles sont en lien avec la FM. La Tempérance est l'un des arcanes majeurs, comme vous le savez.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sort des suicidés   Dim 17 Sep 2006, 13:34

La plus belle réponse au vieux loup : ;)

Citation :
Par conséquent, sans connaître le suicide personnellement, j'ai "baigné" dans son atmosphère toute ma jeunesse ; mais le Seigneur, dans Sa Bonté infinie (je ne me crois pas privilégiée, non, mais simplement aimée de Celui qui est notre Père), m'a dotée d'un caractère optimiste, qui me permet de considérer les choses au-delà de leur noirceur et en dépit de tout. Je crois en Dieu, et donc aussi en l'être humain!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le sort des suicidés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le sort des suicidés
» Une ado croate sort du coma en parlant allemand
» quelle sort est réservé a ceux qui n'ont pas pu entendre la bonne nouvelle?
» Existe-t-il un rituel ou autre pour aider une personne qui c'est suicidé à trouver la paix?
» La guérisson de celui qui est victime d'un sort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: