DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Pignon



Messages : 2326
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 12 Aoû 2016, 20:43

prinu a écrit:

par contre deux stelles au Louvre et au Caire demontrent que les hebreux ont ete pris captifs par les egyptiens.


prinu a écrit:


le pharaon déclarerait:
-avoir conquis askelon
-avoir pris Gezer
-yanoam n'a plus de larmes
-existant est le peuple d'israel
-dévastée et sans semence est kharou.

« ..et tous les territoires ont été pacifiés".

Les peuplades pacifiées par les égyptiens étaient raisonnablement réduits en esclavage..
Le mot Israël figure en écriture hiéroglyphique.

Il s'agit de la plus ancienne mention du mot "Israël" apparaissant dans un document non biblique. La traduction correcte du mot "Israël" ne fait aucun doute, car il est suivi d'un groupe de hiéroglyphes déterminatifs signifiant "peuple" (un homme et une femme, plus trois traits). Mineptah, successeur immédiat de Ramsès II, régna de 1213 à 1203. Cette pierre est auto-datée de l'an 5 de son règne, c'est-à-dire vers 1208 avant notre ère. Elle atteste par conséquent qu'à cette date, les Israélites étaient déjà présents en Palestine en tant que groupe ethnique.

Un détail particulièrement significatif figure sur l'inscription et accroît encore son intérêt. A la différence d'Israël, les noms des autres peuples cités dans le même texte sont suivis du signe déterminatif du territoire (hiéroglyphe figurant trois collines). Ainsi, il est clair que le scribe a délibérément fait la différence entre les peuples déjà établis et le peuple israélite encore migrant. Force est donc de reconnaître la présence historique d'un groupe de nomades appelé Israël en Orient à la fin du XIIIème siècle avant JC.
--
ce qui englouti dans les abysses tout le livre du négationniste de l'histoire shlomo sand.




Joseph Davidovits

[img][/img]

Expert auprès de la Commission Européenne pour le patrimoine historique.

Falsification de la Stèle de Merneptah (Mérenptah), dite d’Israël
http://www.davidovits.info/falsification-de-la-stele-de-merneptah-dite-disrael/

" La mention, ligne 27, selon laquelle Israël n’a plus de semences (de céréales) relevait donc d’une falsification du texte. Elle concerne le peuple mentionné à la suite, Kharou, c’est-à-dire les Hittites. Cette interprétation est démontrée par l’archéologie. On sait en effet que Merneptah expédia des céréales aux Hittites victimes de la famine (Khati et Kharou)."

Biographie:


http://www.davidovits.info/joseph-davidovits-biographie/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 12 Aoû 2016, 21:06

Pignon a écrit:
prinu a écrit:

par contre deux stelles au Louvre et au Caire demontrent que les hebreux ont ete pris captifs par les egyptiens.


prinu a écrit:


le pharaon déclarerait:
-avoir conquis askelon
-avoir pris Gezer
-yanoam n'a plus de larmes
-existant est le peuple d'israel
-dévastée et sans semence est kharou.

« ..et tous les territoires ont été pacifiés".

Les peuplades pacifiées par les égyptiens étaient raisonnablement réduits en esclavage..
Le mot Israël figure en écriture hiéroglyphique.

Il s'agit de la plus ancienne mention du mot "Israël" apparaissant dans un document non biblique. La traduction correcte du mot "Israël" ne fait aucun doute, car il est suivi d'un groupe de hiéroglyphes déterminatifs signifiant "peuple" (un homme et une femme, plus trois traits). Mineptah, successeur immédiat de Ramsès II, régna de 1213 à 1203. Cette pierre est auto-datée de l'an 5 de son règne, c'est-à-dire vers 1208 avant notre ère. Elle atteste par conséquent qu'à cette date, les Israélites étaient déjà présents en Palestine en tant que groupe ethnique.

Un détail particulièrement significatif figure sur l'inscription et accroît encore son intérêt. A la différence d'Israël, les noms des autres peuples cités dans le même texte sont suivis du signe déterminatif du territoire (hiéroglyphe figurant trois collines). Ainsi, il est clair que le scribe a délibérément fait la différence entre les peuples déjà établis et le peuple israélite encore migrant. Force est donc de reconnaître la présence historique d'un groupe de nomades appelé Israël en Orient à la fin du XIIIème siècle avant JC.
--
ce qui englouti dans les abysses tout le livre du négationniste de l'histoire shlomo sand.




Joseph Davidovits

" />

Expert auprès de la Commission Européenne pour le patrimoine historique.

Falsification de la Stèle de Merneptah (Mérenptah), dite d’Israël
http://www.davidovits.info/falsification-de-la-stele-de-merneptah-dite-disrael/

" La mention, ligne 27, selon laquelle Israël n’a plus de semences (de céréales) relevait donc d’une falsification du texte. Elle concerne le peuple mentionné à la suite, Kharou, c’est-à-dire les Hittites. Cette interprétation est démontrée par l’archéologie. On sait en effet que Merneptah expédia des céréales aux Hittites victimes de la famine (Khati et Kharou)."

Biographie:


http://www.davidovits.info/joseph-davidovits-biographie/

Thumright Thumright Thumright
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 13 Aoû 2016, 02:47

justement, la falsification ne porte que sur un mot
" n'est plus"
la negation
aurait ete modifié par le premiers chercheur traducteur, pour que cela soit logique avec son mode de pensee.
en verité, donc, le texte veux dire:
Israel  "est ",
israel , peuple, n'est pas décimé.


😊😊😊

en effet: il est capturé vivant,
le peuple Israel devient captif.
👼
Et le texte est une confirmation qu'un peuple nommé Israel existait bien là !
corroborant l'ancien testament !

Merci de l'avoir démontré.

par contre une info:
Davidovits n'y est pas allé, dans le musée, pour realiser son analyse.
il a chargé son fils d'y aller prendre une photo.


c'est ce qu'il m'a dit par email.
et il a été intrigué par un petit trait, et regardant le cliché.

et moi j'ai été intrigué par son constraste
car il y a parfois des ombres de par le relief
et des photographies sont parfois trompeuses
( relief, saleté, un enseignant rajoute de la craie pour mieux montrer un élément puis ne nettoye pas , enfant qui touche et met du chewing gum, reflet d'une lumiere, etc .., qui font parfois douter d'une lettre d'un alphabet romain)
et je n'arrivais pas a trancher.


En zoomant, entre une ombre et un trait , c'est tenu..

aussi avait je personnellement proposé au chercheur de voir la stele avec ses propres yeux, au lieu de n'analyser que la photo de son fils.
avec les yeux on voit en relief, c'est mieux.
pas de reponse de sa part.

sa decouverte ne change pas grand chose
sinon que la preuve est bien demontrée d'un peuple dénommé Israel a cet endroit.
CQFD.

de plus,
"Israel est"

au lieu de

"Israel n'est plus"


est une plus grande preuve, et plus logique,
plus proche du texte hebraique, ou le peuple juif non dècimé est capturé.

ouf ! le christianisme est sauf !!

-
par contre sa recherche est mise en avant et diffusée essentiellement par des sites antijuifs qui donnent dans l'idéologie que les juifs, celà n'existe pas, et ce au milieu de diffamations et théses antisémites.
un argumentaire au prisme difformant antijuif, et non une recherche honnete des faits.
choisir uniquement les informations qui vont dans le sens d'une opinion antisioniste, et refuter tout ce qui demontre le bien fondé historique du sionisme, le droit des juifs, systematiquement,
c'est xénophobe.




Dernière édition par prinu le Sam 13 Aoû 2016, 14:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2326
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 13 Aoû 2016, 02:56

Prinu, plus haut, Roger Sabbah démontre bien que Israel = fils de Râ. Z'êtes un petit égyptien  Wink  farao
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 13 Aoû 2016, 20:43

Cette argument se base sur une supposition de jeux de mot. c'est insuffisant.
or il y a quantité de theses diverses.
celle-ci n'est qu'une d'elle.
Aucune ne l'emporte sur les autres dont chaque " expert" demontre logiquement sa veracité et ses certitudes.
Rien n'est sur.

Au fait, les hyksos sont un peuple sémite different, d'apres toutes les encyclopedies.. donc votre argumentaire, supposant qu'israel n'a pas de deoits, parceque les hyksos ont ete des envahisseurs est antijuif primaire puisque sans rapport, de plus vous oubliez vite le caractere envahisseur des palestiniens, et de nombres de peuples, sans pour autant delegitimiser leurs droits modernes.
vous ne reservez celà exclusivement qu'au peuple juif, les imperialismes autour du monde ne vous genent pas.
La France est née de batailles et non de morale, et nombre de pays aussi:
Vous devriez accepter l'existence d'Israel état juif légitime, si vous pronez vraiment la paix,
et rejeter la legalité morale ( et je rajoute: pseudo historique), d'un nouvel état d'apartheid islamique imperialiste palestichien.



----
En Islam, si la terre n’a autrefois été sous contrôle musulman, comme le Sud de l’Espagne, el-Andalus, elle doit appartenir aux Musulmans en dotation, ou Waqf, détenue au nom de la foi en Allah, à perpétuité. Comme la totalité du Moyen-Orient étaoit sous le contrôle de l’Empire Ottoman musulman entre 1259 et 1924, beaucoup d’Arabes et de Musulmans pensent que la globalité de cet espace appartient uniquement à l’Islam, sans le moindre égard pour savoir qui habitait là auparavant.
Les Juifs, qui ont vécu continuellement dans le pays biblique de Cana’an et en Judée durant plus de 3.000 ans, peuvent bien se demander au nom de qui et de quoi on les accuserait « d’occuper » leur propre terre.
http://jforum.fr/campagne-contre-la-normalisation-ou-le-droit-disrael-a-exister.html#LGPyiKZRoSOSSfD4.99


Dernière édition par prinu le Mar 16 Aoû 2016, 02:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 16 Aoû 2016, 02:24

http://coolamnews.com/israel-le-paradis-des-juifset-des-archeologues/
source coolamnews

Chaque année depuis 2004, près de 20 000 volontaires du monde entier supervisés par des archéologues, déterrent, nettoient et classifient un nombre impressionnant d’objets enfouis dans des couches historiques enchevêtrées depuis près de quatre millénaires : tessons de céramique, talismans, pierres de valeur, bijoux en agate, cornaline ou cristal de roche, boucles d’oreille, chevalières, pièces de monnaie, sceaux des rois de Judée, statuettes, vaisselle de terre cuite et de pierre taillée, carafes à vin, bols, bouteilles de parfum, lampes à huile, récipients, pointes de flèches, ossements, ivoire, verre, faïence ainsi que des restes de murs ou d’escaliers. Le déchiffrement d’inscriptions partielles ou entières en cunéiforme, hiéroglyphe, paléo hébreu, grec, latin, arabe et hébreu est suivi avec émoi dans le monde entier. Faisons le point sur quelques grandes découvertes de l’année écoulée.

– La cité de David, dans l’Ophel au Sud du mont du Temple, a révélé un grand nombre d’objets et notamment des terrasses compartimentées avec des murs de pierre de l’époque du roi David. En se fondant sur la datation de la poterie, Eilat Mazar a pu identifier le long de la muraille sud de l’esplanade du Temple des blocs massifs datant du 10ème s. avant l’ère courante.

– Dans le port antique de Césarée, des plongeurs de Raanana ont découvert une cargaison d’objets en bronze bien conservés, venant d’un naufrage d’il y a 16 siècles: une lampe, image du dieu soleil, une figurine de la déesse Lune, une lampe image d’une tête africaine, 3 statues, des objets avec des images d’animaux, un robinet en forme de sanglier avec un cygne sur la tête. Selon Jacob Sharvit et Dror Planer de l’AAI (Autorité des Antiquités), cette découverte est importante sur le plan historique, comme sur le plan esthétique. A cela s’ajoutent des poteries remplies de milliers de pièces de monnaie frappées à l’effigie de l’empereur Constantin.



– Sous la houlette du Pr Ayelet Gilboa, de l’Université de Haifa, un archéologue amateur a découvert dans les fouilles de Tel Dor, un scarabée du -18ème s, époque des pharaons de la 13ème dynastie, appartenant à un haut fonctionnaire, Ministre des Finances, responsable du trésor du Pharaon. On peut le voir au Kiboutz voisin Nahsholim.

– En 1999, le Waqf musulman a entrepris de construire une mosquée souterraine, sans autorisation archéologique, procédant à l’évacuation illégale de milliers de tonnes de détritus. Cinq ans après, Pr Gabriel Barkay et Zachi Dvira, de l’Université de Jérusalem ont entrepris un énorme travail de récupération, de filtrage et de classement des précieux objets trouvés. A ce jour la moitié des gravats ont été analysés. Neshama Spielman, une jeune volontaire de 12 ans, vient de découvrir une amulette en poterie, de dimensions 21/16/4 mm, ayant la forme d’un pendentif, portant le nom du pharaon Thoutmosis III, de la 18ème dynastie, qui a régné entre –1479 et – 1425 de l’ère courante. L’amulette porte une cartouche ovale avec le dessin à la partie supérieure d’un oeil et d’un cobra. L’Egypte a administré Canaan et Jérusalem pendant 3 siècles.

– Yael Gorin-Rosen, curatrice au département « verre » de l’Autorité des Antiquités, a révélé que la découverte récente au nord de Haïfa des plus anciens fours à verre était le maillon manquant pour montrer qu’Israël était le centre régional de l’industrie et du commerce du verre d’il y a 16 siècles. Le sable était fondu avec du sel à 1200° et on obtenait des masses importantes de verre, réputé moins cher et de meilleure qualité que celui d’Alexandrie. La Vallée d’Acre est réputée pour la qualité de son sable et c’est là où un archéologue a remarqué un tesson de verre révélateur dans des excavations pour construire une nouvelle voie ferrée.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 16 Aoû 2016, 02:50

Le site Tel Rekhsesh est connu des archéologues depuis le début du 20e siècle
Des archéologues israéliens ont fait une découverte rare en Galilée la semaine dernière, en mettant au jour une synagogue qu’ils disent dater de la fin de l’ère du Second Temple, qui a pris fin en 70 av. J.-C., rapporte le site d’informations israélien Ynet.
La structure ancienne, qui se trouvait seulement à quelque dix centimètres sous terre, mesure neuf mètres de long et huit mètres de large.
Une équipe dirigée par le Dr Moti Aviam de l’Institut Kinneret a mené des fouilles pendant six ans à Tel Rekhsesh, un site archéologique que certains croient correspondre à la ville biblique d’Ana

http://www.i24news.tv/fr/actu/culture/122692-160814-israel-une-synagogue-vieille-de-2-000-ans-retrouvee-lors-de-fouilles-en-galilee
source i24News
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 16 Aoû 2016, 02:52

ONU
diffamer Israel
laisser mourir en Syrie
laisser crever debout les chretiens arrasués dans lemonde

Ah oui l'ONU mérite le respect !
Et ses nobles resolutions de la honte !
What the fuck ?!?

L’ONU risque de ne pas remplir sa mission humanitaire
Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, plus de 55 000 personnes dont près de 12 000 civils et de 2 500 enfants ont perdu la vie en 2015 au cours de la guerre civile. Ce nombre n’inclut pas les disparus dans les prisons du régime syrien. Qu’a fait l’ONU ? L’ONU n’a voté aucune résolution sur la Syrie.
Par contre, l’ONU a voté 22 résolutions anti-israéliennes. Le ridicule ne tuant plus, une de ces résolutions porte sur le statut de la femme, Israël étant accusé d’être la cause de la violence conjugale des… Palestiniens. Nul n’est besoin de faire un dessin pour tracer la condition des femmes dans les pays accusateurs

http://frblogs.timesofisrael.com/lonu-trahit-sa-mission/


--
Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a admis que tout le budget du groupe terroriste est fourni par l’Iran, a affirmé un rapport des nouvelles arabes.
Le rapport est l’un des nombreux qui ont paru récemment dans la presse arabe, citant des déclarations de hauts responsables, confirmant que les organisations terroristes, y compris le Hezbollah, le Jihad islamique et le Hamas, reçoivent la part du lion de leur financement de l’Iran, principalement auprès du Bureau du guide suprême iranien Ali Khamenei et gardes Corps (IRGC) de l’Iran révolutionnaire .
Dans un discours de Nasrallah en juin après l’imposition des sanctions américaines sur le groupe terroriste, le Secrétaire général a précisé :

http://malaassot.over-blog.com/2016/08/les-responsables-du-hezbollah-et-du-hamas-confirment-que-l-iran-finance-leurs-activites-terroristes.html

source malaassot

--
Un état palestinien, outre étant une plaque tournante du terrorisme international, qui menacera tout les pays, sera un satellite de l'iran, et menacera les interets occidentaux; il menace aussi mortellement le monde chretien.

A lire: une catholique française parle de son amoir de l'état juif israélien:
http://www.europe-israel.org/2012/08/je-suis-francaise-non-juive-et-j’aime-israel-par-cool-israel/
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 17 Aoû 2016, 17:57

Une nouvelle affaire de piratage informatique vient d’éclater aux Etats-Unis. Elle apporte un éclairage sur certaines méthodes de désinformation et d’influence concernant le conflit israélo-palestinien. Un groupe de hackers russes est en effet parvenu à pénétrer les systèmes informatiques de la fondation humanitaire du milliardaire américain George Soros, l’Open Society Foundations. Les pirates russes ont publié le 14 août sur leur site DC Leaks des milliers de mails échangés par la fondation de George Soros et les différentes associations qui à travers le monde bénéficient de ses généreuses subventions.
En conclusion, la fondation Soros finance de la diffamation anti-israélienne.
Le contenu des milliers de mails révélés le 14 août par DC Leaks indique ainsi que depuis 2001 la fondation de George Soros a versé plus de 10 millions de dollars à des organisations arabes ainsi qu’à des associations israéliennes d’extrême-gauche pro-palestiniennes.

lire:

source: infoequitable
http://www.infoequitable.org/fondation-soros-finance-diffamation-anti-israelienne/
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 17 Aoû 2016, 18:15

Toujours dans les bons coups lui.
Les leaks sur Soros révèlent qu'il déverse ses dollars en France sur des associations d'extrème-gauche et islamiques. (qui peuvent être les 2 en même temps d'ailleurs)

Justement un article du Canard enchainé sur le CCIF financé par Soros.

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 17 Aoû 2016, 18:30

Thumright Thumright Thumright
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 17 Aoû 2016, 21:50

Ray a écrit:
Toujours dans les bons coups lui.
Les leaks sur Soros révèlent qu'il déverse ses dollars en France sur des associations d'extrème-gauche et islamiques. (qui peuvent être les 2 en même temps d'ailleurs)

Justement un article du Canard enchainé sur le CCIF financé par Soros.


LE CCIF FINANCE PAR SOROS :


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 00:40

On regrette parfois que la météorite ait éradiqué les dinosaures

pour un monde différent

d'autres adam et éve ..

--
"
Lutter contre la barbarie djihadiste sans exclure les Juifs de France.
La 1ère bourde : Dans le JDD du 31 juillet on lit : « Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités. […] Nous devons parler maintenant parce que l’Islam est devenu une affaire publique et que la situation actuelle est intolérable. […]
La 2ème bourde : Pour le processus de paix entre Israël et les territoires palestiniens, la France a relancé le 30 mai 2016 une réunion internationale visant à « sauvegarder le patrimoine culturel palestinien et le caractère distinctif de Jérusalem-Est », et s’est associée, le 14 avril 2016, à un vote par le conseil exécutif de l’Unesco prônant de nommer les lieux antiques des Juifs de noms palestiniens.

Devant les forts remous diplomatiques, la France regrette une telle décision de vote et se rétracte.
Contexte : les attentats
Notre quotidienneté estivale présente de fort belles activités de loisirs, d’enrichissements culturels, mais elle se manifeste aussi par des attentats d’une violence et d’une cruauté sans nom.
Pour ne citer que les deux plus récents : à Nice, le 14 juillet, lors du feu d’artifice pour la Fête Nationale, et, douze jours après, le 26 juillet, l’assassinat du Père Jacques Hamel, égorgé dans son église par deux tueurs djihadistes, immédiatement éliminés par la police.

Zineb El Rhazoui, journaliste de Charlie Hebdo, soutient dans son interview sur RTL du 1er août 2016 que «la plus grande brutalité» doit être opposée aux tueurs adeptes de la cruauté du Salafisme.
L’acte kamikaze : la fusion des bourreaux et des victimes
La situation jugée intolérable par les 41 notables signataires de l’appel du JDD oblige d’interroger l’acte kamikaze.
La pulsion, l’énergie à tuer sont présentes dans les attentats djihadistes débordants de leurs jouissances destructrices. Pulsion et jouissance à tuer s’incarnent dans la ceinture explosive du kamikaze. Elle fait corps avec le tueur et devient son corps – tout autant que sa kalachnikov, son couteau ou son camion-bélier de 19 tonnes. Au cours de sa jouissance inhérente à la tuerie, le kamikaze s’assassine dans la foule de ses victimes, dans une fusion incestueuse entre les morts et les vivants. En fusionnant mort et vie, meurtre et inceste avec la mort, il reviendrait au stade le plus archaïque d’indivision entre naissance de la vie et non-vie, retournant, rembobinant le temps où allaient se discerner la mort de la vie, d’une vie à peine survenue. Dans ces attentats, les criminels, en s’y mêlant eux-mêmes, font fusionner bourreaux et victimes.
Le rembobinage : La jouissance du retour à la non-vie
Ce n’est pas sans rappeler les propos des survivants des camps nazis – où une telle fusion bourreau/victime n’avait toutefois pas lieu. Daech et Nazisme se rejoignent cependant par un lien à la cruauté. Le pouvoir de l’État qui organise la haine ici n’est pas obtenu par la cruauté, mais pour l’exercer et le plus loin possible. C’est ce qui capte les assassins et les capte de façon définitive. La jouissance du retour à la non-vie se propulse par ce rembobinage vers ces temps de cruauté primordiale où c’est la motricité, la motricisation des pulsions de meurtre qui s’exercent sans cesse et de plus en plus. La jouissance des meurtres produit la jouissance des actes kamikazes qui s’en suivent. Les effets collectifs dans le temps s’accomplissent dans des modèles de jouir s’auto-entretenant à l’infini.

Certes, il existe une position qui soutient que c’est notre civilisation occidentale et la laïcité française qui produiraient de telles horreurs commises par des jeunes hommes franco-musulmans issus des banlieues défavorisées. Je tiens cependant à dire que cela est vrai parfois mais, dès lors que le djihadisme s’empare des idéaux de ces hommes, la référence qui joue est cette captation vers le rembobinage que j’essaie de définir.
Deux possibilités s’en dégagent :
– La prise en charge socio-psychique de ceux qui sont repérés comme djihadistes non encore en voie d’être des criminels, avant d’exercer la cruauté contre la vie d’autrui et d’eux-mêmes,
– Exercer la «brutalité la plus grande» pour les exclure de nos sociétés, voire les tuer sans hésiter comme cela a lieu de plus en plus lors de leurs forfaits.
Djihad/Daech et Nazisme
Notons ce point que Djihad/Daech et Nazisme ont en commun d’utiliser la cruauté comme but ; mais de plus le nazisme pratiquait ce que Henri Rousso a très justement nommé devant la négation de l’existence des chambres à gaz : le négationnisme des crimes inhérents aux jouissances des tueurs pour continuer leur génocide des Juifs. Daech pratique, au contraire, un non moins effrayant affirmationnisme dans leurs tueries, il les répand, les affirme et capte ses adeptes par leurs médias, et par nos médias piégés dans le monde du spectacle où nous «vivons ensemble», et par le Web dénoncé de plus en plus et en vain.
Comment comprendre « l’omission »?
Supposant acquise cette approche, comment comprendre, comment accepter une telle « omission » collective par les notables franco-musulmans des souffrances juives ? N’ignorant pas celles de la Shoah, pourquoi aujourd’hui effacent-ils celles des attentats de l’Hyper Cacher à Vincennes, d’enfants juifs tenus par les cheveux assassinés par balle à bout portant dans la tête à Toulouse en mars 2012, le massacre d’Ilan Halimi, séquestré, tué, après avoir été torturé pendant 24 jours en 2006 ?
Peut-on penser, nos notables peuvent-ils penser que c’est par vengeance sociale ? Et donc que cela serait justifié ? Pourquoi pas alors nommer les victimes non juives, celles qu’ils n’ignorent pourtant en aucune façon ?
Non, il semble bien que cela a (eu) lieu par une impossibilité de renoncer à un pro-palestinisme tellement répandu aujourd’hui en France. Ce qui ne peut que nuire au processus de paix israélo-palestinien. Au point que ces bourdes avouées de la délégation française auprès de l’Unesco et de l’annonce des notables dans le JDD sont autant de signes de soutien aux pro-palestiniens de France. Sans même se douter que la cause du Fatah n’en demande peut-être pas tant. Si c’était le cas, nos 41 notables les ont-ils contactés ? Peuvent-ils le transmettre par voie de presse, comme ils en ont la possibilité ?

La bourde à l’Unesco et celle des 41 notables du JDD sont une allégeance quasi réflexe (hello notables médecins, ce terme ne vous est pas inconnu ?!), aux modes de haine des Juifs pratiqués sous le nom de BDS «Boycott, Désinvestissement, Sanction». Soit d’ignorer et les Juifs et leurs souffrances, et de les effacer de leur conscience de citoyens franco-musulmans. Comme si c’étaient des produits judéo-israéliens à bannir du marché du «politically correct»…

Ceux qui se sont rétractés devant leur bourde et acceptent de la rendre claire pour penser notre monde, peuvent-ils nous dire comment lutter désormais contre notre ennemi commun, la barbarie djihadiste, sans en exclure les Juifs de France et ni le patrimoine culturel hébraïque?
"

Source: JJM laregledujeu
http://laregledujeu.org/2016/08/17/29716/deux-bourdes-contemporaines-comment-les-accepter/

Lire aussi cet article sur Benoit Hamon, candidat français de l'islamogauchisme:

http://jforum.fr/b-hamon-le-candidat-de-luoif-ramadan-et-plenel.html


--
"A une période où en France, le mouvement BDS est déclaré illégal et sanctionné pour ses actions, outre-atlantique également, la lutte contre l’appel au boycott d’Israël est en marche. Le New Jersey s’ajoute à la liste des nombreux Etats américains ayant déjà engagé des sanctions législatives à l’encontre du mouvement.
L’investissement de fonds de pensions dans des entreprises soutenant le boycott interdit
Il y a deux jours, le gouverneur du New Jersey Chris Christie a signé et promulgué une loi contre le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS). La loi interdit strictement l’investissement de fonds de pension des fonctionnaires de l’Etat du New Jersey dans toute entreprise engagée dans le boycott d’Israël et soutenant le mouvement BDS"

source coolisrael

http://coolisrael.fr/28782/les-etats-unis-sengagent-contre-le-mouvement-bds

--
source: le p'tit hebdo
L'antisémitisme de BDS
Le député israélien Likoud Avi Dichter (Likoud), président de la Commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, a dénoncé l’action menée par BDS qui prône le boycott d’Israël et prend notamment pour cible des étudiants juifs dans les campus américains. La question a été débattue à la Knesset à la demande des députés Anat Berko (Likoud), Nahman Shaï (Camp sioniste) et Aliza Lavi (Yesh Atid).
Dans le rapport présenté au cours de la réunion par Amnon Goldstof, directeur d’une étude réalisée par l’organisation “Les Réservistes sur le front”, il est précisé qu’en 2015 sont survenus 941 incidents antisémites aux USA dont 90 dans des campus universitaires. Ce chiffre a pratiquement doublé par rapport à 2014.

source:
http://lphinfo.com/2016/08/16/dichter-denonce-lantisemitisme-de-bds/

voir aussi sur BDS, l'article:
http://www.europe-israel.org/2016/08/letat-du-new-jersey-va-boycotter-les-boycotteurs/
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 01:18

Russie et Iran:

toujours l'application du pacte militaire d'entraide automatique
de l'axe antioccidental
Iran-Russie-Damas-Gaza-Venezuela
signé à Carracas ( vénézuela)

que les médias occultent par pro-palestinisme
http://m.nouvelobs.com/monde/guerre-en-syrie/20160818.OBS6497/torture-famine-viols-amnesty-devoile-l-enfer-des-prisons-syriennes.html?xtref=https%3A%2F%2Fnews.google.fr%2F#https://news.google.fr/

--
"Après les bombardiers, les S-400 russes pour la base iranienne de Poutine
Le dernier chaînon manquant au nouveau bloc russo-turco-iranien de Vladimir Poutine serait une visite à Téhéran de Recep Tayyip Erdogan pour y conclure un pacte militaire avec l’Iran.
Des transporteurs aériens géants russes Antonov An-124 sont prêts à décoller, mercredi 17 août, transportant un étalage de missiles avancés de défense anti-aérienne S-400 et S-300 , chargés à destination de la nouvelle base aérienne russe, qui vient juste d’être achevée à Noji, à 50 kms de la ville d’Hamedan (la Shushan biblique d’Esther et Mordechaï) à l’Ouest de l’Iran."
source: DebkaFile
http://jforum.fr/iran-ss-400-et-spetznaz-defendent-la-base-russe-de-shushan.html

--
Profitant du déroulent actuel du Forum social mondial (FSM) qui tient à Montréal du 9 au 14 août, alors que plusieurs participants palestiniens se sont vu refuser le visa d’entrée au Canada, les membres de la Coalition BDS-Québec, ont repeint le drapeau palestinien situé sur la face nord du 3720 rue du Parc sur l’ile de Montréal où sont situés les bureaux de l’organisation de gauche « solidarité Alternatives ».
« Le drapeau, sur lequel est inscrit Palestine Libre se veut un symbole pour rappeler les 68 années d’occupation militaire de la Palestine par Israël » affirme ce mouvement local qui promeut la haine.

nb: il n'y a pas d'occupation de la palestine par israel, de par le traité international de san Remo de 1921 qui cree un état juif sur l'integralité de toute la palestine, et parceque c'est la liberation de la terre ancestrale d'un peuple se declarant juif par autodetermination et par ses liens sociaux culturels millenaires et sa presence constante dans cette region, alors que les palestiniens n'ont aucuns liens socioculturels ni historiques avec cette region, et sont les agresseurs premiers et continuels, diffusant de la haine islamiste, avec pour but le califat mondial et non pas un état souverain.

je le pense vraiment, c'est mon opinion.

http://identitejuive.com/bds-quebec-profite-du-forum-social-mondial-fsm-a-montreal-pour-promouvoir-la-haine/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 04:34

prinu a écrit:
...
Le rembobinage : La jouissance du retour à la non-vie
Ce n’est pas sans rappeler les propos des survivants des camps nazis – où une telle fusion bourreau/victime n’avait toutefois pas lieu. Daech et Nazisme se rejoignent cependant par un lien à la cruauté. Le pouvoir de l’État qui organise la haine ici n’est pas obtenu par la cruauté, mais pour l’exercer et le plus loin possible. C’est ce qui capte les assassins et les capte de façon définitive. La jouissance du retour à la non-vie se propulse par ce rembobinage vers ces temps de cruauté primordiale où c’est la motricité, la motricisation des pulsions de meurtre qui s’exercent sans cesse et de plus en plus. La jouissance des meurtres produit la jouissance des actes kamikazes qui s’en suivent. Les effets collectifs dans le temps s’accomplissent dans des modèles de jouir s’auto-entretenant à l’infini.


...


La bourde à l’Unesco et celle des 41 notables du JDD sont une allégeance quasi réflexe (hello notables médecins, ce terme ne vous est pas inconnu ?!), aux modes de haine des Juifs pratiqués sous le nom de BDS «Boycott, Désinvestissement, Sanction». Soit d’ignorer et les Juifs et leurs souffrances, et de les effacer de leur conscience de citoyens franco-musulmans. Comme si c’étaient des produits judéo-israéliens à bannir du marché du «politically correct»…

Ceux qui se sont rétractés devant leur bourde et acceptent de la rendre claire pour penser notre monde, peuvent-ils nous dire comment lutter désormais contre notre ennemi commun, la barbarie djihadiste, sans en exclure les Juifs de France  ni le patrimoine culturel hébraïque?
"

Source: JJM laregledujeu
http://laregledujeu.org/2016/08/17/29716/deux-bourdes-contemporaines-comment-les-accepter/


...

Dans l'hypothèse du " traumatisme de la naissance " d'Otto Rank , nous sommes tous potentiellement des " djihadistes " .
Tout est question de " hasard malheureux " , de circonstances hélas propices et d'influences néfastes contagieuses .

Il ne s'agit pas dans cette hypothèse , d'une mystérieuse et improbable " jouissance du retour à la non-vie " mais d'une vengeance absolue et supposée définitive contre la mémorisation inconsciente et persistante des intolérables souffrances de la naissance . Si , en plus , une religion vous donne une espérance de jouissance dans l'au-delà après l'acte fatal , la boucle est bouclée et l'irréparable survient .

Et , toujours dans cette hypothèse , réduire la tentation djihadiste au pro-palestinisme est d'un ridicule achevé .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 14:30

Hanan Ashrawi va recevoir la légion d'honneur de la France.
Cette palestinienne a été épinglée a de nombreuses reprises ces 20 dernières années pour ses dérapages anti-israéliens voire antisémites. Selon un diplomate britannique, elle manie fort bien la langue dans laquelle elle s’exprime, débitant contre-vérités et horreurs sans coup faillir avec aplomb.
Selon la journaliste Hélène Keller Lind, « elle s’était d’ailleurs prononcée à plusieurs reprises pour l’utilisation de la violence. Notamment lorsque deux réservistes israéliens d’origine russe s’étaient perdus (en octobre 2000), en regagnant leur base, avaient été arrêtés par la police palestinienne, emmenés au commissariat de Ramallah et lynchés avec une violence inouïe avant que leurs corps soient traînés dans les rues de la ville derrière des véhicules pour le plus grand bonheur des habitants de la ville.
Elle a été proche du chef terroriste Arafat qui bafouait les droits de l'homme, incitait aux meurtres, et commanditait des actes terroristes sanglants.
Protestons contre cette légion d'honneur qui déshonnore la France des droits de l'homme.
Son discours prononcé à Durban en 2001 - cette grand-messe onusienne anti-israélienne et antisémite – est également significatif. Elle y accuse Israël de tous les maux possibles et imaginables dans un brûlot antisioniste d’une rare violence qui, de fait justifie un terrorisme contre lequel elle ne s’est jamais prononcée. »
En 2003, Hanan Ashrawi a reçu le Sydney Peace Prize, attribution qui a créé une controverse : les Australiens conservateurs ainsi que d’autres personnalités dans le monde dénoncèrent en effet le choix d’Hanan Ashrawi qu’ils considéraient comme faisant l’apologie du terrorisme.
Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd’hui 93 000 membres, récompensés pour leurs mérites éminents au service de la nation.
Cette décernation bafouant les droits de l'homme et faisant la promotion ouvertement publique de la haine raciale déshonnore la légion d'honneur et la France, et tout ceux qui en ont décidé ainsi et l'ont approuvé.
Cette médaille souille les morts victimes des attentats islamopalestinistes de Nice, Paris, Toulouse, Bruxelles, Jerusalem, Nairobi, du 11 septembre.. etc

source:
http://coolamnews.com/le-gouvernement-francais-va-decerner-la-legion-dhonneur-a-la-palestinienne-hanan-ashrawi/
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 14:36

le jihadisme est palestinisme par essence, le palestinisme est un jihad OFFICIEL écrit par les savants de l'islam. Les fatwas pour la palestine sont bien officielles: un devoir de tout musulman sur terre.
Le vol de la palestine juive a pour but le califat mondial, et ces gens trompés dénommés faussement palestiniens ont été façonnés et éduqués pour arriver au but du jihad.

Par consequent, tout les attentats islamistes mondiaux sont islamopalestinistes, toutes les justifications des islamistes, et ceux qui parlent de la syrie également, soit oralement soit dans leurspages officielles, citent la palestine comme but ultime universel pour arriver au califat mondial, et justifier tout attentat au nomde l'islam: c'est son levier principal rassembleur mondial. Chaque acte de violence au nom du coran présente le drapeau palestinien ou une phrase sur la prise de Jerusalem, dans toutes leurs sources officielles autour du monde. Meme en attzUant des gens de toute religion: les bannieres de l'islam et palestiniennes flottent ensemble autour du monde. Ils sont inseparables. Toute page officielle islamiste le démontre.
L'obstination a le nier ( ce qui est la politique du quai d'orsay, le meme qui laisse les chretiens crever debout)est plus ridicule que l'obstination à le dévoiler au milieu d'un océan de propagande pour les séparer, par peur de la rue et du desordre.

La vérité fait peur aux politiques.
La compartimentation artificielle du jihad mondial est une vaste oeuillére.

c'est mon opinion.

La chute de l'occident n'en sera que plus douloureuse, quand le christianisme ou l'athéisme deviendrons des sectes ou opinions minoritaires montrées du doigt ..
et que nos politiques et chefs d'état feront leurs pelerinage à la mecque.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 19 Aoû 2016, 15:31

Jeux olympiques:
Refuser de serrer la main d'un juif israélien : un acte islamiste.
c'est l'islamopalestinisme. c'est l'antisionisme. c'est racial. c'est jihadiste.
separer l'antisionisme du jihadisme est une bétise crasse ridicule.
comme dix milliéme preuve: ils criaient " Allah Akbar" en refusant tous de jouer contre un israelien.

c'est donc une motivation sainte universelle islamiste.

"..Son coach m’a dit que lorsque la poignée de main de Ori a été refusée, il savait que ce serait génial pour le monde de voir cela. Il voulait que le monde voit de leurs propres yeux que même dans un sport olympique où la politique devrait être exclue, la haine est écrasante envers les Juifs, même si, comme d’habitude, le Juif vient vers les musulmans avec les bras tendus de la paix.
Il m’a ensuite fièrement montré ses photos sur son iPhone des séquences des événements. Il a obtenu des centaines de messages de FB de la part des Arabes lui disant qu’ils allaient le tuer s’il touche à l’égyptien. Et jusqu’à qu’il arrive dans le ring, tous les compagnons et les entraîneurs Egyptiens frappaient leur poitrine en disant Allah Akbar ! "

source:
http://alyaexpress-news.com/2016/08/17/temoignage-de-cette-femme-assise-lavion-a-cote-judoka-israelien-ori-sasson/

il est ridicule d'inverser les roles sur ce conflit, et de vouloir separer antisionisme du jihadisme.
les deux sont uns individibles, refuser les deoits des juifs, imposer un apartheid islamique, voler la terre d'un peuple qui a plus de legitimité historique socioculturelle que bien des autodeterminisme autour du monde,
c'est surtout constater qu'on s'est trompé moralement en defendant de faux droits a des non-palestiniens.
les politiciens le font pour le petrole. pour la masse ecrasante des musulmans.
sans doute en partie pour l'eternel pourcentage d'antisemitisme autour du monde, mais surtout par lacheté. Abandonner une minorité qui represente moins de bulletin de vote et garantir des contrats.
je ne jetterai pas la pierre a ceux qu'on a roulé ou qui se sont trompés la majorité de leur vie sur ce conflit. l'etonnant aurait ete de pouvoir ouvrir les yeux dans un ocean de diffamation.


le sionisme n'est pas un gros mot
c'est un mouvement de libération anti-impèrialisme
qui a un rôle moral et une ècrasante responsabilité pour proteger un groupe humain haï et persècuté, diffamé autour du monde.
le sionisme, c'est le gaullisme des juifs.
c'est un mouvement de libèration.
etre sioniste c'est se sentir un jean moulin, ou une lucie Aubrac, au milieux des masses désinformées.
cela fait grandir



Dernière édition par prinu le Sam 20 Aoû 2016, 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 20 Aoû 2016, 06:17

prinu a écrit:
le jihadisme est palestinisme par essence, ...

Répétition tenant lieu de preuve ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 20 Aoû 2016, 18:55

declarations palestiniennes et declarations jihadistes sont communes, elles sont les preuves, citées par milliers depuis 1921
et non pas que je le dise qui ne vaux rien.
les mots des palestiniens et des jihadistes, communs, fusionnels, identiques,
seuls, comptent.
votre déni des propos islamistes et palestiniens depuis 1921 est etonnant.
je les ai inventé dites vous ?
vous me traitez de menteur ?
Les discours palestiniens de 1921 et 1929, puis sans cesse a travers les années, tout en egorgeant , violant les enfants juifs dans les rues en 1929, arrachant les yeux et les membres des juifs comme wikipedia le rapporte,
ont ete fait au nom du jihad.
wikipedia rapporte leurs mots en tuant en 1921, 1929, puis dans toute la presse jusqu'aujourd'hui.
ils ont massacré les autochtones juifs depuis 1921, en criant" Allah Akbar" et en citant le coran.rappelez vous que j'en ai deja mis des extraits ici meme.
et on m'a retorqué que j'etais saoulant et trop long ou illisible
quand c'etait des condensés incompressibles et les mots des témoins de leur vivant

Ni la liberation d'israel, ni la shoah, ni tout ce que les antisionistes disent etre declencheur de guerre,
n'existaient.
et ces " palestiniens" qui ont declenché cette guerre génocidaire antijuive, etaient des colons recents, venus seulement parceque des juifs, presents avant eux, bechaient et transformaient ce desert.

le jihad palestinien a commencé en 1921 et il continue en 2016.
et il est soutenu par l'europe politique, et les collabos palestinistes de la rue.
Creer un état palestinien, c'est glorifier le jihad.
Qui en sortira plus fort, déterminé, conquérant et sur de lui.
le jihad palestiniste mondial detruira le christianisme.
le palestinisme est bien plus fort et efficace que le nazisme.
son succès est éclatant.
ceux qui commencent a ouvrir les yeux restent tétanisés et muets, prèchant dans le desert, censurés.
le pétrole doit couler
la republique ne defend aucune religion. la votre non plus ..

mais la finance d'un systeme
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 20 Aoû 2016, 21:00

C'est quoi, votre problème, "prinu" ???
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 20 Aoû 2016, 21:21

Cher Loup Ecossais : " Gottmann [ l'animateur du Love Lab de Seattle ] donne une recette imparable pour transformer une doléance légitime , qui a toutes les chances d'être entendue , en une critique qui ne déclenchera que du ressentiment , de la mauvaise volonté ou une contre-attaque virulente : il suffit d'ajouter à la fin :
" C'est quoi ton problème ? " "

" Guérir " par David  Servan-Schreiber , Robert Laffont 2003 , p 208

Je dirais plutôt à Prinu : " Il m'a été inculqué lors de ma formation , le souci de la précision des mots , particulièrement du terme " essence " .
Lorsque vous écrivez : le djihadisme est palestinisme par essence , je ne puis qu'être peiné dans mon souci d'exactitude car le djihad est déjà prôné dans le Coran , alors qu'il n'est pas encore question de palestinisme . Au lieu de répéter tout le temps cette affirmation , ne pourriez-vous être plus précis et plus " historique " ? Merci d'avance . "

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2326
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 21 Aoû 2016, 21:51

http://jforum.fr/la-veritable-mosquee-al-aqsa-nest-pas-a-jerusalem.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 03:18

c'est pas faux, le mot essence .. c'est plus l'esprit que la lettre ( ou le mot)
mais je pense aussi que c'est le jihadisme qui a inventé le palestinien moderne ( adjectif ), et non l'histoire.
- alors que le judaisme a formé une relation forte avec cette region dite palestinienne, plusforte qu'avec les colons musulmans - depuis l'invasion ortomane, ou par l'arrivée des futurs prétendus palestiniens venus d'ailleursa partir de 1880 selon les archives ottomanes et britanniques
le mot palestinien est vidé de ses sens historiques, il a ete réinventé remodelé puis mèdiatisé pour le jihad et un racisme
et aussi ce que j'inventerai etre un "pétrolisme" ideologique et diplomatique

--

Ah oui c'est interessant , Pignon.. je n'avais pas lu sur ce sujet
extrait :
"
Quand le Coran fait référence à la Mosquée al-Aqsa, tout en racontant le mythe du voyage nocturne du Prophète Muhammad, depuis la « Mosquée Sainte », de La Mecque jusqu’à Al-Aqsa, il s’agit de la « Mosquée la plus lointaine », ce qui fait référence à la Mosquée située à Ji’irrana"..

Et donc pas à Jerusalem..
Donc Jerusalem ne serait pas une villa sainte de l'islam, ce quej'affirmais  en disant que le mot Jerusalem n'était pas écrit dans le Coran, ce qui est aussi logique
et l'article explique pourquoi certains mensonges sur Jerusalem diffusés par la cause palestinienne, pour attaquer le sionisme historique ( et nier les liens entre les juifs et Jerusalem, et l'histoire juive, etc ..), et repris par des médias "
"La réponse réside dans le fait que l’Islam se définit comme une religion qui n’est pas entrée dans le monde pour vivre en paix avec le Judaïsme et le Christianisme, les religions qui l’ont précédé, mais en tant que religion universelle ce qui signifie qu’il doit les effacer et s’emparer du monde. L’islam se perçoit comme « Din al-Haqq, » la vraie religion et le Judaïsme et le Christianisme sontles « Din al-Batil », les fausses religions. Les Musulmans n’ont qu’une peur, c’est que le peuple juif revienne sur sa terre, dans ses villes et sur le lieu de ses Temples, ce qui offrirait au Judaïsme le statut, de vraie religion, active et vibrante, posant alors une menace théologique directe à l’existence même et à la raison d’être de l’Islam. "
La cause " palestinienne" est jihadiste .. et fait partie du jihad, compartimenter est un leurre.
mais aussi que des resolutions onusiennes se basent sur des mensonges islamopalestinistes pris comme postulats
tout ces gens si intelligents à l'onu ..

--

Tres interessant article politique engagé, a lire dans le lien ..
"
1. « Le retrait des forces israéliennes des territoires de Cisjordanie garantirait la sécurité d’Israël ». FAUX !
2. « “L’occupation des Territoires” est illégale et une violation du Droit international ». FAUX !
3. « La Direction palestinienne est unie et elle soutenue par son peuple.” FAUX !
4. « La Direction palestinienne est modérée, prête à négocier et à vivre en paix avec Israël. » FAUX !
5. « Les colonies israéliennes sont illégales et violent le Droit international ». FAUX !
6. « Jérusalem appartient aux Arabes. Les Juifs n’ont aucun droit ni prétention sur cette Ville sainte. » FAUX !
7. « Le gouvernement israélien est inflexible, extrémiste et opposé à la paix. » FAUX !
8. « Le statu quo actuel entre Israël et les Palestiniens est intenable. » FAUX !
9. « L’islamophobie est identique à l’antisémitisme ». FAUX !
10. « Israël est un Etat raciste qui viole les droits de l’Homme et pratique l’Apartheid ». FAUX !"

et l'article le démontre ..nottament sur le 2:

"Israël se trouvait en 1967 dans l’obligation de se défendre après avoir été attaqué par tous ses voisins arabes qui souhaitaient l’anéantir. L’Etat juif a donc agi en légitime défense contre une guerre offensive et agressive.
L’occupation d’un territoire pendant un conflit armé est acceptée et reconnue légalement par la loi et la pratique internationale.
Israël s’est engagé à respecter les normes humanitaires et juridiques internationales pour  pouvoir administrer ces territoires. L’administration israélienne dans les Territoires est soumise au contrôle judiciaire strict de la Haute Cour de justice d’Israël.
supremecourt

La Haute Cour de justice, cœur vibrant de la démocratie israélienne

Les Territoires n’ont jamais été sous une domination ou une souveraineté palestinienne et, quand ils furent sous contrôle jordanien, le Royaume hachémite n’avait nulle intention de créer un Etat palestinien dans ces territoires.
Le terme « Territoires palestiniens occupés », souvent utilisé dans les résolutions de l’ONU, n’a aucun fondement juridique ni aucune validité que ce soit. Il n’a jamais été validé par aucun document juridique contraignant et son utilisation préjuge du résultat d’une négociation qui est encore en suspens.
C’est un fait reconnu que la question de l’avenir des territoires demeure un cas en litige. Israël y a des revendications historiques et juridiques valables, largement reconnues et de longue date.
Des accords signés entre la direction palestinienne et Israël ont établi un cadre convenu pour le règlement du différend territorial. Seule la négociation entre les deux parties permettra d’aboutir à un statut final et permanent des Territoires.
En attendant un accord définitif entre Israël et les Palestiniens sur le statut permanent, aucun tiers ni une résolution politique extérieure ne pourra déterminer ou établir que ces territoires appartiennent aux Palestiniens." ..


http://jcpa-lecape.org/dix-fausses-allegations-concernant-israel/
source jcpa-lecape


--

un accord secret entre la Turquie et le régime de Damas:
As-Safir (Kurdes) affirme que l’aide de camp du chef des services turcs de renseignements (M.I.T) Hakan Fidan a rencontre un homologue syrien de haut rang au sein des Mukhabarat (services secrets tortionnaires) syriens.

http://jforum.fr/kurdes-les-services-secrets-turcs-se-coordonnent-avec-damas.html



Le Département d’Etat américain dénonce l’antisémitisme de l’autorité palestinienne et la négation de la présence juive historique à Jérusalem:
http://www.europe-israel.org/2016/08/le-departement-detat-americain-denonce-enfin-lantisemitisme-de-lautorite-palestinienne-et-la-negation-de-la-presence-juive-historique-a-jerusalem/

une interessante exposition israelienne se tiendra à l'onu, sur la recherche et l'Afrique, qui balayera sans doute des " on-dits".. enfin sans illusions je connais les feintes de l'onu pour denigrer ce qui est israelien
http://www.chiourim.com/‘l’innovation_israélienne_en_afrique’_présentée_à_l’onu11101.html


Dernière édition par prinu le Mer 24 Aoû 2016, 05:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 05:52

prinu a écrit:
c'est pas faux, le mot essence .. c'est plus l'esprit que la lettre ( ou le mot)
...

Vous ne manquez pas de culot , Prinu . Si vous ignorez la valeur d'un mot , prenez un dictionnaire ( en l'occurrence , un dictionnaire de philosophie ) .

Votre affirmation " le djihadisme est islamo-palestiniste par essence " est en contradiction avec l'exposé copié-collé ( sans référence ... ) qui a suivi et qui constate le caractère universel de l'islam .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 05:58

pour moi par essence, c'est bien par essence: on a inventé le " peuple palestinirn", par jihadisme.Dés 1921 ils citaient le coran en tuant des juifs mais on ne parlait pasencore de peuplepalestinirn pour ces colons musulmans, cette notionde peuple est toute recente, et a pour but d'islamiser toute la region - idem pour le jihadisme en europe
d'ou le mot essence: sa substantifique creation , l'essence d'une creation, en mon sens.
mon utilisation de ce  mot ne me semble pas faux
dans lemot jihad, il y a imperialisme islamique territorial
par toute methode possible
le sabre comme le sourire

d'ailleurs dans toute page officielle jihadiste, il n'y a plus de justification jihadiste sans reference aux palestiniens, pris comme peuple déifié ou cause sainte du jihad.

c'est donc devenu l'essence globale d'une cause, il y a fusion
ils crient autant"allah akbar" que " palestine" aux quatres coins du monde.


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 06:14

Essence et substance sont des termes philosophiques consacrés . Ils ne sont pas synonymes , ignorant et têtu Prinu .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 18:53

curieusement
je n'aurais pas utilisé le mot substance à sa place
je doit manquer de vocabulaire

--
Ecoles palestiniennes:
Les sujets principaux mis en avant: la promotion de l’islamisme radical, la “libération de la Palestine”, le “Jihad et la mort en l’honneur d’Allah”.
etc ..

https://tsahal.fr/2012/10/02/pourquoi-le-hamas-enseigne-lhebreu-aux-enfants-de-gaza/

Les “joyeuses colonies de vacances” du Hamas, entendu sur France Info

Le Hamas n’encourage pas uniquement les enfants de Gaza à devenir les prochains kamikazes, mais s’en sert également comme boucliers humains. Le Hamas dissimule ses armes, rampes de lancement et munitions dans les zones d’habitations civiles, sous les écoles et jusque dans les mosquées du territoire.

«C’est dans l’optique de rendre plus complexe les attaques sionistes que des femmes, des enfants, des personnes âgées, et des moudjahidines sont utilisés comme boucliers humains. C’est comme s’ils disaient à l’ennemi sioniste : ‘Nous désirons la mort comme vous désirez la vie», expliquait en avril 2008, le député du Hamas Fathi Hamad, qui est aujourd’hui Ministre de l’Intérieur du gouvernement de l’organisation terroriste dans la bande de Gaza.

lien vers l'article et l'enregistrement audio de l'emission de France Info:

https://tsahal.fr/2012/07/09/les-joyeuses-colonies-de-vacances-du-hamas-entendu-sur-france-info/

Comment l'AFP reprend de la desinformation sans rien verifier:
http://davidfrenkel.blog.tdg.ch/apps/m/archive/2016/08/23/l-imposture-278344.html

--
Extrait : .." Le monde entier s’indigne quand les pierres de Palmyre dégringolent ou que d’autres grands monuments de la civilisation humaine sont réduits en poussière. Mais ce même monde garde le silence quand les arabes palestiniens et leurs partisans participent à l’islamisation générale en remettant en cause le lien historique des juifs à la Terre Sainte"..

https://fr.gatestoneinstitute.org/8751/mont-temple-unesco

"Des envahisseurs musulmans ont en effet détruit ou modifié des milliers de temples et sites sacrés « idolâtres » en Inde, tout comme ils l'ont fait ailleurs, sur une moindre échelle, et tout comme l'État islamique l'a fait récemment en Irak et en Syrie. Ces destructions n'ont pas été la conséquence de guerres, d'invasions ou de litiges civils. Elles ont été menées sur une base théologique. L'islam, tel qu'il existe depuis la mort du prophète Mahomet en 632, repose sur trois croyances : Dieu est unique sans partenaires ou associés ; Mahomet est le messager de Dieu ; et l'islam, la plus grande et ultime religion révélée à l'humanité, est en droit de détruire les autres religions et leurs objets cultuels :

« Il est Celui qui a envoyé Son messager avec la guidance et la religion de la vérité, pour la faire prévaloir sur toutes les autres religions ». (Coran 9 :33 ; 61 :9).

Depuis plus de 1400 ans, cette croyance a doté le monde musulman d'un profond sentiment de suprémacisme.

La croyance que l'islam est la révélation finale et Mahomet le dernier prophète, incite de nombreux musulmans à penser qu'ils ne peuvent vivre sur un pied d'égalité avec les adeptes d'une autre foi. Juifs et chrétiens sont tolérés dans un Etat islamique, mais à condition d'accepter d'être humiliés, brimés et de s'acquitter d'une taxe pour leur protection (la jizya). Les églises et les synagogues ne peuvent pas être réparées ni, si elles s'effondrent, être reconstruites. L'islam prime sur tout.

Cette primauté de l'islam est au cœur des écrits d'idéologues salafistes modernes comme le Pakistanais Abu'l-A'la Mawdudi et l'Egyptien Sayyid Qutb. On trouvera ci-dessous une déclaration assez typique de Qutb, tirée de sa publication la plus connue, Ma'alim fi'l-tariq , ( « Jalons sur la route »):

« L'islam est donc le seul mode de vie divin qui permet aux plus nobles caractéristiques humaines de s'épanouir, et d'être utilisées pour bâtir la société humaine. A cet égard, l'Islam est unique à ce jour. Ceux qui prennent leurs distances avec ce système et prônent un autre système basé sur le nationalisme, la couleur et la race, la lutte des classes, ou d'autres théories corrompues de ce type, sont les vrais ennemis de l'humanité ! » [4]

Voici une déclaration récente d'un écrivain salafiste :

« La domination du monde promise par Allah ne signifie pas que chaque personne sur terre devra se convertir à l'islam. Quand nous disons que l'Islam dominera le monde, il faut comprendre que l'islam est un système politique qui, ainsi que le prophète Mahomet l'a prédit, donnera l'autorité sur terre aux musulmans : les croyants seront au pouvoir et la Charia [Shari'a] sera instaurée aux quatre coins de la terre ».
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 24 Aoû 2016, 23:01

prinu a écrit:
curieusement
je n'aurais pas utilisé le mot substance à sa place
je doit manquer de vocabulaire

...

...

En effet , car c'est ce que vous avez fait en déclarant : " essence = substantifique création " .

Vous vous discréditez à utiliser des termes que vous ne connaissez pas , cher Prinu .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 26 Aoû 2016, 23:04

alors je manque de vocabulaire.


Dernière édition par prinu le Ven 26 Aoû 2016, 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 26 Aoû 2016, 23:06

Israël: une démocratie qui garantit les droits des Arabes israéliens
Après avoir servi dans Tsahal, Mohammad défend la cause d'Israël dans le monde

http://m.jpost.com/Edition-Francaise/Social-Eco/Israël-une-démocratie-qui-garantit-les-droits-des-Arabes-israéliens-464455#article=0RjMwMjZBODUzNTMxNEE1RkY3MzM1MTBGNDVGNjZGRDA=

Des armes de Corée du Nord, d'Iran et de Russie à Gaza

http://jforum.fr/la-coree-du-nord-discret-sponsor-des-palestiniens.html
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 08:14

Un article interessant de 2014.
sujet toujours passionnel,
Israel : pays
mais Israel: le peuple
et l'individu: le juif. et l'oubli de sa nationalité ..
cette trilogie qui hurle qu'on lui donne un nom, declenche toujours des réactions personelles étonnantes.
le prisme autour duquel l'affaire dreyfus était un prémice d'avant-garde,
et qui exige beaucoup de lectures et d'expérience de la lecture en tant que descripteur des codes subliminaux. Ce sont justement les juifs les meilleurs descripteurs de leur saga sociale, alors qu'on les accuse de paranoïa et d'être des vierges éffarouchées à coté du sens commun.

..

je réagit au départ de la fouine antioccidentale - c'est mon avis- léa salamé de l'equipe du bobo de gauche Ruquier,
- Lea Salamé qui j'espere n'aura plus de tremplin dans l'audiovisuel-
apres la joie de soulagement du départ de Caron,
on en reviens a regretter la gouaille truculente et agacante  de Nelleau et Zemour
qui élevait le niveau
--

http://www.gfaye.com/lea-salame-contre-eric-zemmour-le-nouvel-antisemitisme/

Léa Salamé contre Éric Zemmour : le nouvel antisémitisme
Guillaume Faye 2014

"Comme André Taguieff et Alain Finkielkraut, j’ai essayé de montrer que l’antisémitisme avait complètement changé de nature. (1) En gros, il n’est plus d’extrême-droite, il est à la fois musulman et de gauche (il est redevenu de gauche). Et comme la gauche devient islamophile, ç’est cohérent.
Ce nouvel antisémitisme subtil et dissimulé du clergé de la gauche bien-pensante se révèle parfois dans les lapsus gaffeurs. Par exemple, dans l’émission On n’est pas couché (France 2, 11/10/2014), la nerveuse  chroniqueuse Léa Salamé, s’en prenant à Éric Zemmour pour son livre Le suicide français où il écrit, s’appuyant sur des historiens, que le régime de Vichy a épargné beaucoup plus de Juifs que les administrations des pays voisins occupés, l’accuse de pétainisme et lui lance : « Insidieusement, vous tentez de réhabiliter le régime de Vichy ! […] J’ai le sentiment que vous voulez tellement, vous le Juif, faire plus goy que goy, plus français que français… ». Zemmour répondit : « Mais pourquoi me ramener à mon état de Juif ? »

En réalité, il a été gentil parce que les propos de Léa Salamé trahissaient un antisémitisme fondamental : non seulement par l’expression ” vous, le Juif ” (elle aurait pu dire ”vous qui êtes juif”) mais parce que son propos sous-entendait qu’un vrai Français n’est pas juif mais ”goy”, donc qu’un Juif n’est pas vraiment français, et que le patriote Zemmour essayait de se faire passer pour un vrai Français qu’il n’était pas fondamentalement puisque d’origine juive . En enfermant Zemmour dans son origine juive, jugée incompatible avec ses textes et propos, elle a – sans le savoir – renoué avec un des fondamentaux de l’antisémitisme : le Juif pense nécessairement de telle ou telle manière, ou alors c’est louche.  C’était l’opinion de Céline.
La gaffeuse (et injurieuse) Léa Salamé, trahit néanmoins une libération de la parole antisémite dans la bien-pensance de gauche bobo. Aurait-elle osé lancer à quelqu’un d’autre : « vous voulez tellement, vous, l’Arabe – ou “ vous le musulman”, ou ”vous le Noir”, ou ”vous le Chinois”, etc. – faire plus français que français… » ? Certainement pas. Zemmour a été parfaitement bien élevé en ne quittant pas le plateau.

L’antisémitisme subliminal de cette chroniqueuse reflète un état d’esprit général. La gauche ”sociétale” et bobo, qui a abandonné le peuple de souche au profit de l’immigration majoritairement musulmane, adopte les codes antijuifs de cette dernière. L’antisémitisme (et l’antisionisme, sa filiale) sont subrepticement intégrés dans le discours. Le péché central devient l’islamophobie. La procuratrice Léa Salamé, qui accuse Zemmour de pétainisme pratique la méthode perverse du procès stalinien, par inversion sémantique : ” ne seriez-vous pas un juif antisémite ? ” ; cette accusation contre Zemmour, d’être un « juif antisémite » a d’ailleurs été portée par Jacques Attali.
Ce dernier et Salamé ignorent sans doute où se trouve le véritable antisémitisme. Ont-ils entendu parler des centaines, pour ne pas dire plus, de sites Internet musulmans parfaitement libres en France,  qui répandent des tombereaux de propos antisémites – et anti-français ? La chroniqueuse précitée n’aurait certainement pas osé s’en prendre ainsi à Tarik Ramadan. Il n’est pas juif, c’est vrai, ni Français d’ailleurs, il est islamiste ”modéré”. Erdogan aussi, le Président de la Turquie, qui aide les tueurs de l’EI.  
En fait, ce que la caste télévisuelle, médiatique et intellectuelle  reproche à Zemmour, c’est d’être à la fois juif et patriote français et, de plus, opposé à l’immigration colonisatrice. Un schéma incompréhensible et surtout inacceptable pour l’idéologie dominante.  
Avec une mauvaise foi bétonnée, les idéologues officiels comparent l’antisémitisme (surtout celui des années trente) à l’”islamophobie”. Alain Finkielkraut remarque : « il n’y avait pas dans les années trente d’équivalent juif des brigades de la charia qui patrouillent aujourd’hui dans les rues de Wuppertal, la ville de Pina Bausch […] Il n’y avait pas l’équivalent du noyautage islamiste de plusieurs écoles publiques à Birmingham. » La perversité de cette démarche s’éclaire ainsi : condamner, diaboliser l’”islamophobie”, c’est en quelque sorte valider l’antisémitisme dans la mesure où « la majorité des antisémites de nos jours sont musulmans » et – j’irai plus loin que Finkielkraut –dans la mesure où la majorité  des musulmans sont antisémites. Dans les zones urbaines de plus en plus nombreuses où les immigrés arabo-musulmans sont devenus majoritaires « comme le répète dans l’indifférence générale Georges Bensoussan, le coordinateur du livre Les Territoires perdus de la République (Mille et Une Nuits), l’antisémitisme y est devenu un code culturel ». (2)
Certes, l’antisémitisme résiduel de l’ ”extrême droite” est toujours condamné et poursuivi, mais – deux poids, deux mesures –  celui des musulmans est très souvent négligé, minimisé, passé sous silence, dans les écrits, les paroles ou les actes. Ce que les Juifs qui fuient certains quartiers, qui retirent massivement leurs enfants des écoles publiques ou qui émigrent en Israël ont parfaitement compris.
Ivan Rioufol note qu’une partie de la gauche « s’allie à l’islamisme » : « une partie de la gauche médiatique collabore avec les prosélytes. Elle est prête à excuser le totalitarisme islamiste, au prétexte de lutter contre l’islamophobie qu’elle compare à l’antisémitisme des années trente sans s’indigner de la haine antijuive de ses protégés ». Le cas d’école de cette islamophilie de gauche est le délirant Edwy Plenel, patron du site Médiapart et auteur de l’essai Pour les musulmans. Prototype de l’idiot utile, Plenel prétend que les musulmans sont maltraités en France et considérés comme des « ennemis de l’intérieur » (inversion complète de la réalité puisqu’ils sont protégés et favorisés) et que ce sont en fait eux qui ”portent l’étoile jaune”. Là encore, on instrumentalise les Juifs en inventant une persécution imaginaire anti-islam et en la comparant à l’antisémitisme des années 30-40. Alors même que les seules exactions antijuives en France proviennent des musulmans ! (3)
Le guide spirituel de Tarik Ramadan mais aussi de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) est Youssef al-Qaradawi, président du Conseil européen de la fatwa ; dans ses prêches sur la chaine Al-Jazeera, il n’hésite pas à citer élogieusement Hitler en exemple et sa politique vis-à-vis des Juifs ; et rappelle au passage que le but de l’islam est de conquérir l’Europe… Le niveau intellectuel très moyen de ce fanatique n’empêche pas qu’il exprime une opinion très largement répandue chez les immigrés musulmans.
Quand on voit, devant cette ambition affichée, l’état de sidération, de veulerie, d’aveuglement, de soumission de la gauche ou de la droite molle gauchisée, qu’elles soient médiatiques ou politiques, on ne peut qu’être très inquiet. Dans une France islamisée, Zemmour n’aurait plus sa place. Les Plenel, les Soral, les Dieudonné, si. En tant que collaborateurs dhimmis, soumis : c’est peut-être leur rêve.
(1) Voir mon  livre La Nouvelle Question juive, Éditions du Lore.
(2) Cf. Le Figaro, 13/10/2014
(3) Le conflit israélo-palestinien n’est pas une explication suffisante.
"

--
A lire aussi:
des problémes sociaux et libertaires de victimes musulmanes, qui n'interessent absolument aucuns médias parceque les coupables sont des dieux élus palestiniens:
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/83655-150828-gaza-un-vendeur-de-mais-harcele-par-le-hamas-tente-de-se-suicider
"
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 523
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 09:21

http://fr.aleteia.org/2016/08/26/israel-qui-veut-la-mort-de-lenseignement-chretien/

La rentrée 2016 approche, et le père Abdel Massih Fahim est déjà sur le pont, dans son bureau de la vénérable école Terra Santa à Acre. Les programmes, les agendas et les remplacements ne sont pas ses soucis principaux : son établissement est menacé de faillite, faute de la subvention promise par l’État israélien.

Plus aucune aide pour les écoles chrétiennes

Une perspective qu’il refuse : « Je ne laisserai pas enterrer une école vieille de quatre cents ans – Terra Santa d’Acre a été fondée en 1728… Nous ne la laisserons pas enterrer, et nous ne braderons pas la qualité de l’enseignement dispensé ici ! ». Il doit se rendre à une nouvelle réunion samedi 27 août, dans l’espoir que l’État israélien tienne enfin ses engagements. « Où sont les droits de l’homme ? » S’interroge-t-il, alors que les écoles juives privées reçoivent l’argent de l’État, les écoles chrétiennes n’ont plus aucune aide, et sont mises devant une situation financière impossible : une ordonnance du ministère limite la possibilité, pour les écoles chrétiennes, de recevoir des fonds de la part des parents d’élèves.

Au mois de septembre 2015, un bras de fer avait opposé l’État israélien aux écoles chrétiennes. En cause, la diminution dramatique des subventions accordées aux écoles privées chrétiennes. Une grève d’une ampleur inédite avait alors commencé, et avait abouti à un accord qui prévoyait le versement de 50 millions de shekels (12 millions d’euros). En échange, les directeurs des écoles chrétiennes s’étaient engagés à ne plus recourir à la grève. Or l’échéance prévue pour le versement, fixée au 31 mars 2016, a été dépassée sans que les écoles ne reçoivent l’argent. Aucune raison n’a été avancée pour justifier ce retard de paiement.

Des établissements chrétiens en haut du classement

Cette semaine, un classement du ministère israélien de l’Éducation place les écoles chrétiennes parmi les meilleures du pays, et Terra Santa à Acre est en haut de la liste. Elles ne sont pourtant en rien élitistes, assure Mgr Giacinto Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal latin pour Israël. « Nous prenons les enfants dès la maternelle, sans discrimination, nos élèves sont bons parce que nos professeurs savent tirer d’eux le meilleur d’eux-mêmes ! » Toutes les religions y sont représentées et près de 50% d’entre eux sont musulmans.

Parmi les professeurs chrétiens, on murmure que certaines personnes au sein du gouvernement israélien souhaitent la disparition de l’excellence de l’enseignement chrétien dans leur pays… On dit aussi qu’un kamikaze, qui tue des innocents, est un opposant plus facile à gérer qu’un adversaire politique bien renseigné. L’existence, et la publication, du classement du ministère de l’Éducation prouve toutefois que le gouvernement israélien n’est pas une entité monolithique.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 270
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 09:55

Je suis assez étonné à la lecture de cet article de Prinu. Je précise que je suis philosémite et "sioniste" (ce qui ne veut pas dire que j'approuve par principe les yeux fermés la politique de l'état d'Israël) et si je le fais, c'est pour que toute ambiguïté soit dissipée.

Je ne vois pas une once d'antisémitisme dans les propos de Mme Salamé, c'est lui faire un mauvais procès que de porter une telle accusation. La phrase qu'elle a prononcée est d'une rare pertinence, et je la reprendrais d'autant plus à mon compte qu'elle traduit ce que je pense depuis longtemps à propos de M. Zemmour. Les pinaillages sur le vocabulaire utilisé par Mme Salamé ne sont que des arguties, des extrapolations sans réel fondement. Il est tout à fait clair pour moi que M. Zemmour veut se faire plus royaliste que le roi en matière de "patriotisme", gommant au maximum sa judéité - même s'il ne la renie absolument pas. Et ce n'est pas le "ramener à son état de Juif" que de s'étonner qu'il prenne, bien que Juif lui-même, la défense du régime de Vichy, dont la politique n'a pas épargné les Juifs, qu'ils soient étrangers ou français. Cette nouvelle fable à la mode d'un Vichy défenseur des Juifs français est contredite par les témoignages des Juifs français, survivants des rafles organisées par l'état pétainiste pour qui l'antisémitisme virulent l'emportait sur l'appartenance nationale.

Quant à la soi-disant "islamophilie" de la gauche, c'est plus un slogan qu'une réalité, ça ne correspond pas à grand-chose de tangible. C'est un raccourci trompeur. C'est même un contre-sens! Défendre la population d'origine maghrébine contre le racisme montant ne signifie pas prendre fait et cause en faveur de la religion musulmane. Mais les racistes aiment entretenir cette confusion, cela sert leur propos...
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 10:04

ysov a écrit:
Peut-être que ce visage à deux faces pourrait vous éclairer?  siffler :

J'ai déjà vu cela ailleurs sa vie n'est pas très clair en effet,
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 10:57

On les juge offensants a juste titre: salamé et caron se sont exprimés radicalement,leurs passages haineux, coupés au montage, sont sur youtube, que ruquier a décidé de couper.
des passages non coupés moins radicaux ont pourtant deja donné lieu a un grand nombre de plaintes de telespectateurs.


idem pour stephane hessel ..

le prisme de la lecture de l'info: vous n'ecoutez pas comme nous l'écoutons.
c'est pour nous explicite, et pour vous un non-dit anodin
c'est un racisme subliminal que votre sensibilité empeche de juger à sa juste valeur.
nous sommes offensés à juste titre.
relisez mieux l'article sur salame /zemour, il demontre l'aveuglement general.

notre coeur saigne
et vous ne vous en rendez pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 11:09

alors que les ecoleschretiennesont toujours ete financés par israel, il y a eu de recents problemes
c'est vrai mais ca va se resoudre.
la presse israelienne le denonce.
http://fr.timesofisrael.com/les-ecoles-chretiennes-israeliennes-dans-une-situation-precaire/
Israël aurait, d’autre part, proposé aux écoles chrétiennes de rejoindre le système des écoles publiques.
il y aurait des coupes budgetaires.
je pése que ca va se resoudre.

il semble que les choses aient evoluées:
"Les écoles chrétiennes d’Israël en faillite obtiennent enfin leur financement
Un responsable de l’Eglise accueille les 50 millions de shekels"

"Wadia Abu Nasser, porte-parole de l’Eglise catholique en Israël, a déclaré que « nous apprécions les efforts du ministère [de l’Egalité sociale], mais nous nous demandons pourquoi ils arrivent si tard. »

« Au final, si vous aidez nos élèves, vous aidez tout Israël. Nous faisons partie de l’ensemble, et sommes fiers de faire partie de l’ensemble », a déclaré Masih."

tout n'est pas parfait, mais quel etat ne cafouille pas ?
les eglises de france sont elles comblées par l'état francais ?
Des instituts en France reclament les aides d'état qui n'arrivent pas, ou au lance-pierre.

http://fr.timesofisrael.com/les-ecoles-chretiennes-disrael-en-faillite-obtiennent-enfin-leur-financement/
les etats arabes donnent des trognons de pommes pourries ou rien aux eglises, ou les detruisent ..
en france des institutions sont pris à la gorge. mais on ne remet pas en question pour autant l'existence de l'état laic républicain.
La presse israélienne pointe du doigt ces problémes budgetaires.

Tout celà qui n'existe même pas - ni l'information dans les mèdias, ni autorisation à manifestations - dans des pays arabes ou l'on rit au nez des instituts chrétiens qui reclameraient quoi que ce soit parfois avec le risque de finir en prison pour proselytisme non islamique ..


Dernière édition par prinu le Dim 28 Aoû 2016, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 270
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 12:07

Citation :
On les juge offensants a juste titre: salamé et caron se sont exprimés radicalement,leurs passages haineux, coupés au montage, sont sur youtube, que ruquier a décidé de couper.
des passages non coupés moins radicaux ont pourtant deja donné lieu a un grand nombre de plaintes de telespectateurs.

Je ne les ai pas vus, je ne peux pas en juger.

Citation :
le prisme de la lecture de l'info: vous n'ecoutez pas comme nous l'écoutons.
c'est pour nous explicite, et pour vous un non-dit anodin

Non, c'est tout sauf explicite ! Cela pourrait être implicite, mais en l'occurrence, j'ai la conviction que vous sur-interprétez les propos: vous attribuez à des personnes des intentions qu'ils n'ont pas obligatoirement.

Citation :
c'est un racisme subliminal que votre sensibilité empeche de juger à sa juste valeur.

Sauf votre respect, vous ne savez rien de ma sensibilité. Et à la lumière des propos de Léa Salamé publiés ici, je pense même que c'est un total contresens de parler de racisme subliminal lorsque quelqu'un s'étonne qu'on puisse soutenir le régime pétainiste de Vichy. Et j'ajouterais: surtout si celui qui le défend est Juif.

Votre réaction est non seulement disproportionnée, mais elle est incroyablement injuste, diamétralement opposée aux faits. Vous desservez votre cause.

Citation :
notre coeur saigne et vous ne vous en rendez pas compte.

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est pourquoi votre cœur saigne à cause de Mme Salamé, ce qui me semble totalement injustifié. S'il saignait à cause des thèses pro-pétainistes M. Zemmour, ça je comprendrais.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 28 Aoû 2016, 15:48

surinterpreter ? déceler un discours. c'est l'expérience.
Les personnalités ne se dévoilent pas, il faut dèceler les indices.
nous nous trompons rarement, et il est urgent de deceler les personnalités en ces temps incertains.

pour zemmour, sachez que je l'ai detesté tres longtemps, mais dans l'affaire ou il pointait des statistiques carcerales selon les religions, j'ai defendu son droit d'expression.
il rapportait d'ailleurs ce qu'un ministere avouait avant lui, et a été attaqué pour avoir osé le repeter.
ses idèes m'enervent. dans son dernier livre il ne montre pas de racisme, il defend une these qui m'étonne. et qu'on ne trouve dans aucun livre d'histoire. mais je n'y voit aucun racisme même si j'ai du mal a y croire, et d'ailleurs je n'y crois pas.
salamé pouvait etre franche en disant ne pas y croire et non l'alpaguer de par sa judaité. croiser cette bavure avec d'autres propos coupés a permis de deceler sa personnalité. c'est la repetition des indices font qu'on ne pense pas se tromper.
on ne saute pas sur la table sur un mot, non.

les propos de salamé et caron, coupés, je les avait vu sur youtube l'an dernier.
ils sont edifiants, et odieux, par leur forme et leur fond. ces deux presentateurs sont odieux, ils ont une haine en eux, que le public ne décéle pas.
sous ces vidéos, les commentaires éructifs antijuifs remplis d'aise des utilisateurs de youtube- impunis- le sont encore plus, haineux, ces espaces de commentaires dans youtube sont des défouloirs pour racistes de tout les pays ..
la loi n'est pas appliquée sur youtube.
et curieusement des racistes arrivent a faire bannir des vidéos dévoilant du racisme de leurs idoles, en pleine lumiére- des preuves génantes qu'il ne faut pas affacer. c'est complexe le droit d'expression.

l'article que j'ai mis presente des vérités à retenir.

Ruquier engage toujours des outranciers.
Leurs jusqu'auboutismes sont assimilés par les spectateurs.
comme du petit lait.
On oublie que Voltaire- cité en exemple dans notre culture universitaire et scolaire- tenait des propos xénophobes et que ses revues invitaient des essayistes racistes.

L'emission de Ruquier c'est du vomi rigolard.
ca plait et c'est infect à la fois.

L'élégance c'était Bouvard, Desproges ..


mon coeur saigne que la republique sacralise des salamé et Caron, des Hessel, des Rocard et Chevenement, des Plenel, des Ramadan, de haine antioccidentale avec une trame antijuive dans les fibres de cette toile tentaculaire.


Un bon comité de salut public et une bonne purge, voilà ou le populisme viendra, faisant chanceler la démocratie, par l'inconscience autant du conseil d'état que des ministéres.
Ce ras-le bol est tangible partout. On veux des guillotines.
on sent les vibrations du volcan qui couve.

Franchement, vous savez pour qui voter ?
Valls ? il nous faut un Trump.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 29 Aoû 2016, 11:33

Aide Internationale, l'etat juif aide les pays sinistrés depuis des années ( tsunami, tremblements de terre, etc ..)

cette fois-ci en Italie
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/123936-160828-le-musee-juif-d-italie-reverse-ses-benefices-aux-victimes-du-seisme

L'organisation israélienne IsraAID a envoyé sur le site du séisme une équipe de 20 personnes formées au sauvetage, au secourisme, ainsi que des spécialistes en traumatologie, qui travaillent aux côtés de leurs homologues italiens.

Les sauveteurs israéliens sont arrivés 24 heures après la catastrophe afin d'aider les victimes du séisme.

Mickey Noam Alon, membre de l’équipe IsraAID, a raconté dans un post Facebook comment son équipe avait aidé Gabriele Gabiza, un homme de 82 ans de la ville de Scai dont la maison a été détruite.

"Nous avons rencontré Gabriele Gabiza, un homme de 82 ans, lorsque nous construisions l'abri temporaire à Scai. L'homme vivait seul dans une maison traditionnelle vieille de plus de 150 ans. Gabiza dormait lorsque le séisme a complètement détruit sa maison. Il était devenu en quelques secondes sans abri (…). Gabiza a décidé de se diriger vers l'un des campements  communautaires qui a été érigé dans les 24 heures après le séisme. Quand je l'ai rencontré, il été épuisé, choqué et confus. Immédiatement un membre de l'équipe d’IsraAID l'a aidé à trouver un endroit pour se reposer, lui a offert une couverture chaude et de l'eau."
L'intervention d'IsraAid survient quelques heures après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a offert l'aide d'Israël à son homologue italien Matteo Renzi.
IsraAid est ONG israélienne qui aide les sinistrés de catastrophes ainsi que des réfugiés dans le besoin à travers le monde.

Le musée juif d'Italie reverse ses bénéfices aux victimes du séisme.

A Rome, la communauté juive d'Italie a commencé une collecte de sang et promis de lever des fonds pour aider les victimes du tremblement de terre, a indiqué Adam Smulevich de l'Union des communautés juives italiennes (UCEI).


Dernière édition par prinu le Lun 29 Aoû 2016, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 29 Aoû 2016, 14:05

Les palestiniens ne veulent pas de paix à coté d'un état juif : car c'est un jihad
et ils le disent haut et fort
https://fr.gatestoneinstitute.org/8783/entite-sioniste

"Ceux qui rêvent en anglais n'en finissent pas de psalmodier : « Le Hamas et Israël, Israël et le Hamas... un jour peut-être... qui sait ». Mais ce rêve anglais ne s'interprète en arabe que d'une seule façon, toujours la même : « Mort à Israël, toujours ! »

Quelques analystes politiques arabes et occidentaux semblent ne pas avoir saisi la réelle portée de la décision du Hamas de participer aux élections municipales palestiniennes qui auront lieu le 8 octobre. Ils y voient un signe de « pragmatisme » et un début de reconnaissance du droit d'Israël à exister.

Ils supposent – à tort - que la participation du Hamas au processus démocratique est une claire indication que les chefs du mouvement extrémiste se préparent à abandonner leur rêve de détruire Israël et à renoncer à la « lutte armée ».

Des arguments identiques sur le prétendu « pragmatisme » du Hamas et sa « modération » avaient déjà été formulés en 2006, quand le Hamas a contesté l'élection parlementaire palestinienne. De nombreux analystes politiques avaient alors affirmé que la participation du Hamas aux élections était un signe encourageant et que le mouvement adoptait une nouvelle approche, plus modérée, envers Israël et le processus de paix.

La réalité a fini par démentir ces hypothèses. La victoire du Hamas aux législatives de 2006 n'a pas modifié d'un iota son idéologie extrémiste. Le Hamas n'a pas réécrit sa charte, laquelle appelle à la destruction d'Israël. Le Hamas n'a pas renoncé non plus à mener de meurtrières attaques terroristes contre les Israéliens.

Il est bon de rappeler ici ce que dit la charte du Hamas :

« Le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) estime que la terre de Palestine a été un Waqf (donation faite à perpétuité) à toutes les générations jusqu'au Jour de la Résurrection. Nul ne peut y renoncer, en totalité ou en partie, ni s'en séparer en totalité ou en partie. Il n'y a qu'une solution au problème palestinien, le Jihad. La libération de cette terre est un devoir individuel qui oblige tous les musulmans ou qu'ils se trouvent. Face à l'usurpation de la Palestine par les juifs, il faut brandir l'étendard du jihad et cela nécessite la diffusion de la conscience islamique parmi les masses locales, arabes, et islamiques. Il faut propager l'esprit du jihad dans la nation, l'engagement face aux ennemis et l'adhésion aux rangs des combattants du jihad ».

La victoire électorale du Hamas en 2006, a enhardi le mouvement et augmenté sa détermination idéologique et son recours au terrorisme, sans parler de sa volonté d'endoctriner toujours plus la population et de la monter contre Israël. L'année suivante, en 2007, le Hamas a mené et réussi un coup d'Etat contre l'Autorité palestinienne (AP) en prenant le contrôle de la bande de Gaza.

La décision du Hamas de participer aux prochaines élections municipales renforcera le mouvement et ouvrira la voie à une extension du contrôle qu'il a déjà sur Gaza à la Cisjordanie

Parler de victoire ou de défaite électorale pour le Hamas n'a aucune pertinence. Quel que soit le résultat, le mouvement n'infléchira pas d'un iota son idéologie, ni n'adoucira sa position envers Israël et le « processus de paix ». Reconnaître le droit d'Israël à exister est, pour le Hamas, totalement hors de question. Ses dirigeants en assurent le peuple publiquement et sur une base quotidienne.

Comme aux législatives, le Hamas peut même sortir plus fort et plus résolu, surtout s'il remporte les municipales, comme il semble destiné à faire.

Le Hamas envisage sa participation aux élections comme une formidable opportunité pour « le renforcement de ses positions et l'encouragement au Jihad », ainsi que sa charte le dit clairement et sans équivoque.

En d'autres mots, le Hamas considère les élections comme une chance de poursuivre sa lutte en vue de l'élimination d'Israël. Et en aucun cas comme une possibilité d'améliorer la qualité des services municipaux en direction des familles palestiniennes. Fidèle à sa charte, le mouvement islamiste « se prépare à la prochaine guerre avec les juifs, ces marchands de guerre » et ce « jusqu'à ce que la libération finale, la défaite définitive des envahisseurs et la proclamation de la victoire d'Allah ».

--
Les textes palestiniens expriment bien la motivation jihadiste de leurs attaques contre Israel,  - même jihad exprimé à Tel Avic, Paris, Nice, Bataclan, Bruxelles, Nairobi, etc .. -
et leurs attaques envers des juifs tout autour du monde se realise en citant le Coran et en criant " Allah Akbar",   nul combat pour le bien être de gens.

Nulle differenciation a avoir entre des attentats à Jerusalem, Tel Aviv, qu' a Charlie Hebdo ou au Bataclan.

Les juifs du monde le savent.
Nos politicuens européens le censurent.
Et quand Nettanyahu se mettait aupres des autre responsables a la manifs pour charlie hebdo, quand d'autres s'y pavanaient pour se mettre en valeur,
c'est en pleine legitimité qu'il y etait aupres de francois hollande, parceque le peuple juif est victime du meme terrorisme; qu'Israel est qussi victime du mele terrorisme, et par solidarité avec la France ..
tandis que d'autres n'etaient present, que par diplomatie creuse et opportunisme, y compris ceux qui avalisent le terrorisme islamique comme Abbas et d'autres palestinistes.
Ce beau monde as t il envoyé des condoléances aux victimes israeliennes quand des dizaines de bombes explosaient à Jerusalem ou Tel Aviv , durant la même période, mais aussi depuis des années ?
Non.
Pas plus que pour des prétres attaqués dans le monde me direz vous.
mais pire: moins encore.
cela leur ècorcherais la bouche de plaindre des israéliens:
ne sont ils pas coupables, les palestiniens ne sont ils pas victimes ?
On vous l'a dit et répété ! qu'allez vous douter de cette vérité !!??

MENSONGE !
Mensonge international consensuel et pétrolier ..
impérialisme islamopalestiniste destructeur de civilisation !
Antisionisme outil fashiste au service des interets economiques et sociaux:
eviter une ceise péteoliére .. prendre les voix musulmanes aux élections ..
trahison islamopalestiniste de l'occident ..
Et ce pour .. des colons musulmans, ni propriétaires politiques, ni anciens autochtones de souche, ni venus historiquement de palestine géographique, ni aucun rapport socioculturel ancien avec cette région .. des colons musulmans imperialistes, dont on a formaté le cerveau des jeunes pour les transformer en armes vivantes pour un jihad .. mondial.

Alors ! Mon indignation n'est elle qu'un trépignement communautariste rabougri et réducteur replié sur lui-même ?
Mon indignation est résistance et défense de l'occident.
et mon indignation est tenue et reservée en comparaison du volcan qui sommeille en moi, comme aux juifs du monde contraints à maintenir cette indignation au plus profond d'eux, accusés de tout et de n'importe quoi, priant en des temps meilleurs.

De nombreux peuples et gens sont des victimes en ce monde.
Oui ! Et plus nombreux , certes !
Et la faim dans le monde.Et la souffrance pour tout le monde, oui.
Et de nombreuses injustices, oui.

On reserve toutefois aux juifs de singuliéres épreuves.

Le monde va t il continuer a abandonner continuellement les juifs à qui on exige toujours  résignation, érrance, et silence, à leurs âmes tant qu'a leur terre ancestrale ou socioculturelle, comme s'ils ne méritaient nulle justice à la conserver, ni identité à mériter de conserver ?

Toujours jugés ou soupesés..
juge t on autant certains malheureux,
quand tout à coup leur qualité est mise en avant ?
Qui juge t on autant aussi psychiatriquement ?


Et qui juge l'humanité ?

Alors j'ai mon avis sur la question de ce sujet du forum.
non pour moi, ni chrétien ni humaniste du monde ne peux etre antisioniste, car pour moi le sionisme est droit millénaire, justice du monde, et ne désire pas nuire à autrui.
De mauvais hommes, on trouve partout. Les prisons en Israel sont construites pour celà, et on y voit des ministres

Mais trahir une justice millénaire qui a toujours attendu ses droits, c'est trahir sa morale et ce en quoi l'on croit.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 30 Aoû 2016, 00:36

Chaque jour, le monde est plus laid.

--

"Inscrire un enfant juif dans une école publique était normal quand j’étais petit », a déclaré Tayar pendant un récent entretien, alors qu’il attendait avec deux casques à la main sa fille à la sortie d’une école primaire juive de l’est de Paris. « Maintenant, oubliez-ça, ce n’est plus possible. Le harcèlement antisémite serait trop nuisible pour un enfant juif que vous mettez là-bas. "
http://fr.timesofisrael.com/pourquoi-les-juifs-preferent-eviter-les-ecoles-publiques-parisiennes/

neutral

--
Selon le réalisateur, si les juifs n’existaient pas, les humains chercheraient un autre groupe sur lequel “diriger leur hostilité et leur frustration”.
L’antisémitisme est guidé par le désir de désigner les autres comme coupables, a déclaré Woody Allen au cours d’un entretien publié cette semaine, et même s’il était éradiqué, d’autres formes de haine auraient pris sa place.
« C’est dans la nature des gens de désigner un bouc émissaire », a déclaré Allen au Guardian pendant la promotion de son nouveau film, « Café Society ».
http://fr.timesofisrael.com/woody-allen-les-antisemites-cherchent-un-bouc-emissaire/

--

La gauche m'a tuée
Iran : Ségolène Royal aux côtés de la ministre terroriste Massoumeh Ebtekar, ex-preneuse d’otages

http://www.lemondejuif.info/2016/08/iran-segolene-royal-aux-cotes-de-ministre-terroriste-massoumeh-ebtekar-ex-preneuse-dotages-americains/

--

La ville de Malaga en Espagne va annuler une résolution adoptée récemment soutenant le boycott d’Israël, qu’elle avait qualifié d’ »Etat d’apartheid », rapporte jeudi le Jerusalem Post.
La décision d’annuler la résolution intervient après une action en justice menée contre la municipalité.
Un porte-parole des autorités de la ville a indiqué à un groupe de pression pro-israélien que la municipalité va abolir dans un avenir proche un texte adopté en mai qui soutient la campagne BDS (Boycott désinvestissement et sanctions) contre Israël.
http://www.europe-israel.org/2016/08/espagne-la-ville-de-malaga-va-annuler-une-resolution-appelant-a-boycotter-israel/

--

Parfois un peu d'espoir, c'est vrai.
Mais dans un monde de plus en plus laid,
on comprend mieux les rides et la mine d'un Elie Wiesel (RIP..)
Et le besoin de rire..

vidéo: Massada
https://m.youtube.com/watch?v=4RNSWYIShBA
Un des vestiges archéologiques les plus évocateurs en termes bibliques: Massada forteresse réputée imprenable, fut le symbole de la résistance juive devant l'empire romain.

--

L'argot des anges
Source: Jew Pop
"Au journaliste Guillaume Erner, qui lui demandait sur les ondes si ce n’était pas trop impressionnant de partager sa langue avec le Dieu de l’Ancien Testament, l’écrivain David Grossman répondait : « Ani afilou lo marguish sheani kotev beslang shel malakhim » (1). Vous savez, moi, je n’ai même pas l’impression d’écrire dans l’argot des anges. Manière de dire que la langue de la création, dans sa version moderne, avait quand même adopté un tour nettement plus terre-à-terre. Il ne croyait pas si bien dire.
Dans ce réseau multimillénaire de mots et de sens que constitue l’hébreu, il y a plus d’une nuance entre l’occurrence biblique et son avatar contemporain.
...
..une traduction de la Bible en hébreu moderne a été rendue disponible au début des années 2000 ..
..cette récente entreprise se place clairement dans une perspective chrétienne et à visée évangélique..


interessant à lire :
http://www.jewpop.com/culture/largot-des-anges-lhebreu-hier-et-aujourdhui/

--
Israel aide plusieurs pays d'Afrique, depuis des annèes, dans bien des domaines,
comme la Guinée à lutter contre le virus Ebola, ou
ici le cameroun:
http://jssnews.com/2016/07/19/israel-offre-toujours-plus-daide-et-de-soutien-au-cameroun/
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 30 Aoû 2016, 09:56

http://www.veroniquechemla.info/2015/02/diners-de-gala-de-lassociation-migdal.html?m=1
source: veroniquechemla.com

Extrait :
Hebron, ville juive:
.."le Tombeau des Patriarches (Ma-arat Hamakhpelah (מערת המכפלה), en hébreu : « grotte des doubles tombes ») : s'y trouvent des tombes jumelles où sont enterrés quatre couples bibliques majeurs : Adam et Ève ;  Abraham et Sarah ; Isaac et Rébecca ; Jacob et Léa.

Le Tombeau des Patriarches a été édifié dans une grotte achetée par Abraham, premier patriarche de la Bible.

La présence Juive s'est poursuivie au fil des siècles à Hebron, dont les yeshivot attirèrent de nombreux étudiants.

Relandi était un universitaire, géographe, philologue et cartographe polyglotte (hébreu, arabe, ancien grec, langues européennes) hollandais. Cet orientaliste est aussi l’auteur de et Antiquitates sacrae veterum Hebraeorum.

Ecrit en latin par Adrien Relandi, Palaestina, ex monumentis veteribus illustrata a été publié en 1714, à Utrecht, par G. Brodelet.

En 1695, Relandi séjourne en Palestina, où il se rend dans environ 2500 lieux mentionnés par la Bible ou la Mishna (compilation écrite de lois orales juives). Il dessine la carte de la Terre d’Israël, et selon la source, il mentionne le nom hébraïque et le verset l’évoquant ou son équivalent en latin et grec ancien. Il effectue aussi un recensement de la population dans les localités visitées.

Il constate notamment :


- aucun lieu d’Eretz Israël n’a un nom d’origine arabe. La plupart des noms de lieux ont une origine hébraïque, grecque, latine ou langues romanes, et n’ont pas un nom arabe originel. Ce qui est encore vrai actuellement. Il n’y a pas de significations en arabe à Acco (Saint-Jean d’Acre), Haïfa, Jaffa, Naplouse (Shehem), Gaza ou Jenine. Des villes comme Ramallah, El Halil et El Kuds (Jerusalem) manquent de racines historiques ou de philologie arabe. En 1695, Ramallah est appelée Bet’allah (de l’hébreu Beit El). Quant à Hebron  (Hevron), la cité porte le même nom ;

- la plupart de la terre est vide, désolée. La population, numériquement faible, est composée pour la plupart de Juifs, puis de chrétiens, etc.

Lors de l'ère ottomane, durant les soulèvements contre l'armée égyptienne, des bandes d'insurgés et la populace pillèrent en 1834, les quartiers dhimmis à Jérusalem, Hébron, Tibériade...

Pogrom de 1929

Nommé en 1921 grand mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-Husseini a fomenté des révoltes arabes (1920, 1921, 1929, 1936-1939), des massacres antisémites à Jérusalem, Hebron (24 août 1929) et dans d'autres villes d'Eretz Israel, alors dénommée Palestine sous mandat britannique.

A la mi-août 1929, à l'instigation du grand mufti de Jérusalem al-Husseini, une rumeur circule alléguant que les Juifs de la Palestine mandataire veulent reconstruire leur temple sur la mosquée al-Aqsa.

"Il y eut une terrible vague d’incitation à la haine anti-juive de la part des dirigeants arabes locaux. Shlomo Slonim, qui a beaucoup étudié cette période qui l’a marqué à vie, s’est toujours demandé « comment des amis ou voisins arabes, avec lesquels les familles juives vivaient en bonne harmonie, avaient pu soudain se transformer en monstres et assassiner des familles entières avec lesquelles ils parlaient voire riaient encore quelques jours auparavant ». Ces Juifs étaient tellement en confiance qu’ils avaient refusé l’offre de la Hagana de recevoir des armes, craignant « que cela ne soit interprété comme une provocation face à leur amis arabes ». En cette année 1929, le mufti de Jérusalem, Hadj Amin El-Husseini, qui fit plus tard allégeance à Hitler, voulut fédérer autour de lui tous les Arabes de Palestine et le monde musulman en lançant une violente campagne antisioniste et antijuive sur le thème « Al-Aqsa et les lieux saints de l’Islam sont en danger car les Juifs veulent s’en emparer ». Dans un prêche qui précédait de quelques jours le massacre de Hebron, Al-Husseini avait clamé « Quiconque tue un Juif aura droit au Monde futur » (dans « Hadj Amin et Berlin » – Jenny Leibel - 1966)", a écrit Shraga Blum.

Environ 500 Juifs se trouvent à Hebron le 23 août 1929. Jour des prières dans les mosquées, le vendredi 23 août 1929 après-midi, un étudiant de yeshiva est mortellement poignardé. Des Arabes frappent violemment des passants Juifs à Hebron.

Dans Le juif errant est arrivé (1930), livre qui réunit 27 articles, Albert Londres  évoque Hebron qui "est en Judée, c'est-à-dire dans les pierres. Dix-huit mille Arabes, mille Juifs". Il y décrit la barbarie des assassins Arabes musulmans lors du pogrom à Hébron le 24 août 1929, jour du chabbat : "Ils coupèrent les mains, ils coupèrent les doigts, ils maintinrent des têtes au-dessus d'un réchaud, ils pratiquèrent l'énucléation des yeux. (...) Sur les genoux de Mme Sokolov, on assit tour à tour six étudiants de la Yeshivah [école religieuse juive] et, elle vivante, on les égorgea. On mutila les hommes. Les filles de treize ans, les mères et les grands-mères, on les bouscula dans le sang et on les viola en chœur".

Lors de ce pogrom, avec des armes blanches, des Arabes de la Palestine sous mandat britannique ont massacré 63 Juifs, dont 24 étudiants, en ont blessé 53, ont pillé des maisons Juives, des synagogues, l'hôpital Juif qui soignait sans discrimination tous les patients, ont brûlé les Livres saints...

Environ 435 Juifs survivent indemnes, dont 300 environ grâce à l'intervention de voisins arabes. Ils se réfugient à Jérusalem. Ceux qui tentèrent de s'y réinstaller en furent empêchés par les Britanniques, qui craignaient un nouveau pogrom, en 1936, quand éclata la Révolte arabe.

Dès le 23 août 1929 et pendant une semaine, des foules Arabes ont  attaqué les Juifs de la vieille ville de Jérusalem, dans les environs de Jérusalem, à Sanhedria, Motza, Bayit Vegan, Ramat Rachel, dans la ville de Galilée de Safed. De petites communautés dans la bande de Gaza, à Ramla, Jenine, et Shehem (Naplouse) ont du être abandonnées.

Pendant les décennies suivantes, Hebron est Judenrein.

Lors de la guerre d'Indépendance, Hebron a été conquise, puis annexée par la (Trans)Jordanie.

En 1967, quand Israël gagne la guerre des Six-jours, les survivants du pogrom de 1929 souhaitèrent récupérer leurs maisons. Un problème irrésolu à ce jour. Devant l'interdiction de Moshe Dayan, ils s'inclinèrent.

Puis, des Juifs israéliens décidèrent de vivre à Hebron.


Âgée de 92 ans, Sara Muhammad 'Awwadh Jaber a déclaré lors d'une manifestation pour le droit au retour des Arabes palestiniens près de la frontière israélo-jordanienne, dans une interview diffusée par al-Aqsa, chaîne de télévision du Hamas dans la bande de Gaza, le 13 mai 2011 : "Je suis de Hebron, de la famille Jaber. Si Allah le veut, nous enterrerons les Juifs de nos propres mains. Nous les massacrerons comme nous les avons massacrés à Hebron. Nous, les gens de Hebron, avons massacré les Juifs. Mon père les a massacrés" Les Palestiniens devraient massacrer les Juifs comme nous les avons massacrés à Hebron".

En 2013, plus de 560 000 Israéliens vivent dans environ 200 localités en Judée et Samarie, dont 200 000 résident à Jérusalem. "Le droit des Juifs à vivre à Shiloh, Hebron ou Beth El est inaliénable. Ces sites sont les berceaux de la civilisation Juive, la naissance de la culture hébraïque. Nier le droit des Juifs dans ces parties historiques du foyer Juif serait moralement faux", a écrit Dani Dayan, ancien président du Conseil de Yesha (Conseil des localités de Judée et Samarie), dans The Guardian (7 juin 2013)."



--
Un algérien pro-palestinien attaque un policier francais, il avait déja attaqué une synagogue en France.
Un vrai résistant de paix.

http://www.lemondejuif.info/2016/08/tentative-degorgement-a-toulouse-lislamiste-avait-attaque-synagogue-2014/


--

Les dirigeants palestiniens refusent d'aider des réfugiés..
http://koide9enisrael.blogspot.fr/2016/08/les-dirigeants-palestiniens-refusent.html?m=1
En 1948, lors de la création de l'Etat juif, les dirigeants arabes avaient promis aux fuyards qu'ils retourneraient dans leurs foyers une fois que les Juifs auraient été massacrés, c'était une question de quelques jours.
Ils ont cependant échoué à nous faire disparaitre alors le monde arabe a refusé de réinstaller ceux qui avaient fui en maintenant volontairement le status de "réfugié multi-générationnel ", le seul exemple dans l'histoire le l'humanité.
Alors qu'Israël a réinstallé et integré avec succès un nombre égal de réfugiés juifs des pays arabes au cours de la même période.
Pendant ce temps, la Jordanie, le Liban, la Syrie, l'Egypte etc ont maintenu les camps de réfugiés, considérant les palestiniens comme des sous-citoyens, ceux-ci n'ayant pratiquement aucun droits, et tout cela avec la complicité de l'ONU et particulièrement de son agence créée pour les palestiniens, j'ai nommé l'UNRWA !
lisez l'article ci-dessus .. édifiant

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 31 Aoû 2016, 11:48

Source: Times of Israel
http://fr.timesofisrael.com/a-stockholm-lapid-accuse-une-ministre-suedoise-dantisemitisme/


extrait :
"..
Yair Lapid, le président du parti Yesh Atid, a accusé la ministre suédoise des Affaires étrangères d’être antisémite au sujet de ses attaques contre Israël qui ne reflètent pas la réalité sur le terrain.
« Si la ministre suédoise des Affaires étrangères est si inquiète de l’état des droits de l’Homme au Moyen Orient, elle devrait parler de l’utilisation des enfants comme terroristes ou boucliers humains, de la discrimination contre la communauté LGBT dans [les territoires contrôlés par] l’Autorité palestinienne (AP), de l’incitation [à la violence] répandue par l’AP contre les juifs comparable au [journal de propagande nazie] Der Stürmer, de l’exploitation des femmes dans la bande de Gaza, et de la situation des droits de l’Homme en Iran », a déclaré Lapid.
Margot Wallström, la ministre suédoise des Affaires étrangères, avait déclenché un tollé en décembre dernier, quand elle avait accusé Israël de mener des « exécutions extrajudiciaires » en réponse à une série d’attaques au couteau par des Palestiniens.
Elle avait poursuivi cette idée en janvier en demandant une enquête « approfondie » sur les meurtres des Palestiniens par l’armée israélienne.
Suite aux attentats terroristes de novembre dernier à Paris, elle avait également identifié le conflit israélo-palestinien comme l’un des facteurs expliquant pourquoi « il y a tant de personnes qui se sont radicalisées ». Israël avait déclaré que ces remarques étaient « terriblement effrontées ».
« Si une attaque contre des juifs est séparée des faits, et basée uniquement sur les préjugés, cela a un nom : c’est de l’antisémitisme », a déclaré Lapid au rassemblement organisé place Raoul Wallenberg.
« Raoul Wallenberg s’est battu contre cela il y a 70 ans et a sauvé mon père », a-t-il déclaré.
Le père de Lapid, le journaliste et député décédé Yosef ‘Tommy’ Lapid, était un survivant de l’Holocauste qui a passé la plupart de la guerre dans le ghetto de Budapest.
« Vous êtes ici aujourd’hui pour protéger vos enfants, a poursuivi Lapid. Ce n’est pas facile d’être attaqué, particulièrement quand l’attaque est injustifiée, infondée et injuste. Nous avons besoin de personnes qui voient au-delà de la déception et des mensonges. »
Wallenberg, diplomate suédois pendant la Seconde Guerre mondiale, a sauvé des dizaines de milliers de juifs des nazis en Hongrie en leur délivrant des passeports dans les derniers mois de l’Holocauste. Il avait mystérieusement disparu dans une prison soviétique en janvier 1945, et son sort véritable est toujours inconnu à ce jour.
En 1957, l’Union soviétique avait publié un document affirmant que Wallenberg avait été emprisonné à la prison de Loubianka, le célèbre immeuble du KGB, et était mort d’une défaillance cardiaque le 17 juillet 1947.
Cependant, le journal récemment découvert d’un ancien chef du KGB affirmait que Joseph Staline avait ordonné la « liquidation » de Wallenberg."

Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 523
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 31 Aoû 2016, 13:10

Citation :
Chaque jour, le monde est plus laid.

Il n'était pas plus beau, c'est votre regard qui était plus doux
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 01 Sep 2016, 01:12

Je ne croyait pas
l'ame des gens reste sombre,
les arbres sont beaux et les oiseaux chantent, oui ,  et les hommes s'entretuent ..
c'est vrai que mon regard change.


La haine contre israel est de plus en plus laide.
La haine antijuive traverse les siecles.
Elle enlaidit la nature


--

source coolamnews :

Après avoir expulsé les Juifs vivants, l’Algérie veut faire pareil avec les morts
L’Algérie envisage « d’évacuer » des milliers de tombes juives issues de 31 des cimetières juifs disséminés à travers le pays, et de décharger les restes humains non réclamés par leurs familles dans un ossuaire de masse, afin d’utiliser la terre des cimetières.
A cause des frais d’entretien, du vandalisme effréné et de l’amoncellement d’ordures dans les cimetières, les gouvernements français et algériens ont décidé de déplacer les « cimetières européens » dans un ossuaire après un délai de six mois, pour permettre aux membres des famille d’organiser le transport des restes de leurs ancêtres vers la France.
Les cimetières en question sont connus en Algérie comme des « cimetières européens » parce qu’ils appartenaient à la France quand l’Algérie faisait encore partie de la République française, avant 1962.
Des chefs religieux juifs à travers le monde ont exprimé leur profonde indignation, accusant les organisateurs du projet d’avoir pour « raison principale de limiter les dépenses » sur le dos des morts. Selon la loi juive, les tombes ne peuvent être déplacés que dans le but de sauver des vies ou de prévenir un manque de respect envers les morts, pas pour faire des affaires foncières.
Ils ont également déclaré que le plan se traduira par la profanation de plus de 1000 tombes juives qui ne disposent pas des pierres tombales. Beaucoup de pierres tombales ont été en effet volées au cours des dernières décennies dans les « cimetières européens. »
«Quand les quelques cadavres avec une pierre tombale vont être déplacés, beaucoup plus vont être laissés dans le sol et quand les travailleurs locaux vont creuser pour construire le nouveau bâtiment prévu par les Algériens, ils vont être profanés. Ceci est inacceptable », ont déclaré les signataires d’une pétition lancée par des membres de la communauté juive française.

« Les Juifs étaient présents en Algérie bien avant qu’elle ne fut conquise par les Arabes et ainsi le patrimoine juif laissé en 1962 mérite un minimum de respect », a écrit Arik Delouya, un co-signataire de la pétition qui est né au Maroc et vit maintenant à Paris.

Lors d’une récente conférence commémorant l’Holocauste en Pologne, chef de la yeshiva Ateret Israël à Jérusalem, Rabbi Baruch Mordechai Ezrachi, a appelé tous ceux qui ont une influence sur le gouvernement algérien d’agir pour lui faire arrêter la profanation des morts.

« Un décret terrible … survole beaucoup de cimetières juifs en France et en Algérie, où les gouvernements veulent vider ces cimetières et brûler les corps » a-t-il averti.

«Ce que nous pouvons faire», a expliqué le rabbin Mizrachi, « pour protester contre ce décret, c’est prier, et crier au Maître de l’Univers de changer les choses pour le mieux. »

http://coolamnews.com/apres-avoir-expulse-les-juifs-vivants-lalgerie-veut-faire-pareil-avec-les-morts/

--

Source: causeur

Israël, cet allié que certains adorent détester
Une tribune antisioniste fait fi des réalités
Rappelons quelques évidences. Israël est un Etat de droit. Et comme tout Etat de droit, Israël garantit l’accès des prisonniers, y compris palestiniens, à un avocat. Israël permet aux prisonniers, mêmes palestiniens, de passer des diplômes. Israël hospitalise les prisonniers, mêmes palestiniens, qui font la grève de la faim pour que leur santé ne se dégrade pas. Les tribunaux militaires et la Cour Suprême israélienne veillent strictement au respect des lois, même pour les palestiniens. La rétention administrative en Israël est conforme aux dispositions de la 4ème Convention de Genève de 1949, même pour les Palestiniens.

Les résultats actuels de notre politique antiterroriste ne nous offrent pas le luxe de mépriser nos alliés. Notre ministre de la Justice M. Urvoas devrait donc bien s’inspirer d’Israël, tant sur le plan technique (la surveillance des réseaux sociaux) que sur le plan opérationnel (mise en œuvre de moyens physiques de protection) et sur le plan du renseignement humain que les services français ont lamentablement déserté depuis la suppression tragique des RG en 2008.µ

L’Obs perd son sang-froid
Venant à l’aide du Garde des Sceaux, une tribune publiée le 19 août dernier dans « Le Plus » de L’Obs appelle à ne surtout pas suivre l’exemple israélien, modèle de l’impasse sécuritaire dans laquelle se serait enferrée cette « puissance occupante, coloniale et expansionniste ». Rien de moins.

Les signataires de cette tribune, un pot-pourri d’artistes « engagés », intellectuels, politiques d’extrême-gauche, commencent leur analyse par une erreur factuelle. Non, la présence israélienne dans les « territoires palestiniens depuis 1967 » ne constitue pas « l’occupation militaire la plus longue du XXème siècle ». L’occupation militaire du Tibet commencée par la Chine en 1950 n’a toujours pas cessé. Mais contrairement aux « territoires palestiniens », le Tibet était considéré comme un Etat souverain avant que Mao ne décide de le « libérer » et ce, dans l’indifférence générale.

La tribune se poursuit par des raccourcis symptomatiques d’un tropisme anti-israélien irraisonné.

L’opération « Bordure Protectrice » de l’été 2014 est évoquée comme pour marquer la barbarie israélienne contre des palestiniens « non armés » qui n’avait « nulle part où fuir ». Pas un mot en revanche sur les causes de l’intervention militaire, à savoir : les centaines de roquettes tirées depuis le début 2014 sur les villes israéliennes, cibles civiles s’il en est, ainsi que l’enlèvement et l’assassinat de trois jeunes israéliens par des activistes du Hamas en Israël. Quant à un endroit où fuir qui serait inexistant en raison du « blocus israélien », on rappellera que l’Egypte contrôle le point de passage de Rafah et le maintient fermé sans émotion particulière de la part des signataires de la tribune.

Si ces derniers prennent soin de souligner que « mêmes les hôpitaux et les bâtiments de l’ONU étaient bombardés et détruits par l’aviation israélienne », ils omettent de préciser que c’est parce que le Hamas y entreposait ses stocks d’armes et munitions et s’en servait comme base de tir de ses roquettes et ce, au su et au vu de l’ONU.

De la même façon, inutile de chercher les termes « terrorisme palestinien » dans cette tribune, vous n’y trouverez que l’hyperbolique « résistance palestinienne ». Comment qualifier autrement en effet l’assassinat à coup de couteaux d’une adolescente de 13 ans dans son lit, de lancer sa voiture contre des passants – hommes, femmes, enfants – à un arrêt de bus ou de tirer à l’arme de guerre sur les clients d’un restaurant attablés en terrasse ? Voilà les glorieuses opérations de l’héroïque résistance palestinienne.

N’est pas Sadate qui veut
Contrairement aux formules creuses et lénifiantes de cette tribune, ce n’est pas en raison d’une prétendue politique d’oppression des Palestiniens qu’Israël se serait enfermée dans une « impasse sécuritaire » mais notamment en raison de la veulerie d’Arafat puis d’Abbas qui ont refusé les offres insensées de Barak en 2000 et Olmert en 2008 et de la corruption endémique de la nomenklatura palestinienne qui s’est tellement bien adaptée à la perfusion financière de l’UE et de l’ONU qu’elle préfère continuer à profiter de l’aide internationale que construire les bases d’un véritable Etat. N’est pas Sadate qui veut.

Israël n’est pas exempt de défauts ni de reproches. Mais en état de guerre permanent depuis sa création en 1948, condition imposée par ses voisins à l’extérieur et les terroristes à l’intérieur, il n’en est pas moins resté une démocratie sans police politique ni religieuse contrairement aux pays qui l’entourent.

Etat multi-ethnique et multiconfessionnel par excellence, Israël ne prétend pas au « vivre-ensemble », il l’applique. Les citoyens israéliens, quelles que soient leur couleur, religion, idées politiques, orientation sexuelle disposent des mêmes droits. Les arabes, les druzes, les chrétiens israéliens ont le droit de vote, sont députés, juges, hauts-gradés dans l’armée, acteurs, chanteurs, travaillent en Israël. C’est un juge arabe, Salim Joubran, qui a condamné Moshé Katsav, ancien président de l’Etat d’Israël, à une peine de prison. Ce sont des Arabes Israéliennes qui ont représenté Israël à l’Eurovision et au concours de Miss Monde. D’après un récent sondage, 52% des résidents arabes de Jérusalem-Est préfèrent être des citoyens israéliens plutôt que des citoyens d’un futur Etat palestinien. De plus en plus de druzes du Golan sollicitent la nationalité israélienne.

Alors oui, peut-être faudrait-il commencer à s’inspirer d’Israël et accepter, en ces temps troublés, son aide en matière de lutte anti-terroriste.

Quand l’idéologie des bonnes âmes progressistes vient se fracasser sur la réalité des attentats terroristes, il faut ranger les grands discours et regarder la réalité en face avant qu’il ne soit trop tard.

http://www.causeur.fr/israel-urvoas-terrorisme-obs-39916.html

--

Source désinfos

Le paradoxe de l' " impérialisme " israélien

"Longtemps les antisionistes ont utilisé l’argument de l’impérialisme de l’état juif pour justifier leur détestation. Il y avait là une survivance de l’époque coloniale, une violence politique sous-jacente au moment où les états européens se réunissaient pacifiquement dans un ensemble nommé Union Européenne, avec un flou artistique entretenu sur la valeur et la réalité des frontières.
Mieux, les antisionistes pointaient du doigt les conquêtes « illégales » d’Israël autrefois au Sinaï, au Liban, puis dans les territoires dits occupés. Plus ces lieux se raréfient (même Gaza est dorénavant maître de son destin), plus l’enquête est minutieuse. Jérusalem est observée à la loupe, presque immeuble par immeuble, tout comme la Judée Samarie.

Mais cette doxa de l’impérialisme ne fonctionne plus au moment de la disparition des accords Sykes Picots. En effet, chacun peut noter que les frontières disparaissent au Proche et Moyen Orient au profit de sphères religieuses ou ethniques. L’impérialisme n’est pas sioniste mais chiite, sunnite, turc... Le seul pays qui revendique des frontières immémoriales, c’est Israël. Le plus mortel de ces nouveaux impérialismes est celui du djihad qui s’exporte avec violence et applique le nettoyage ethnique radical. Il n’a pas de frontière, il a un projet.

Les antisionistes qui s’offusquaient de la dimension religieuse de l’état d’Israël, anachronisme désuet à l’ère de l’Europe politique, doivent bien convenir que ce n’est rien à côté du souffle brûlant venu d’Irak, de Syrie ou d’Iran.

Pire, ce souffle politico-religieux anime les jeunesses européennes qui mettent à mal le modèle progressiste. L’impérialisme s’invite dans nos pays post modernes et rejoue une pièce oubliée. Le refus de voir cette réalité est tel, que la seule réponse partagée au terrorisme djihadisme est l’amour de l’autre et des apéros en terrasse.

L’internationale sioniste est un mythe, celle du djihadisme une réalité chaque jour confirmée. Mais Israël possède du coup un avantage sur les européens : il connaît parfaitement ses frontières. Le problème des anti-impérialistes, c’est qu’ils ne sauront même pas quand ils reculeront, où ils reculeront, ni pourquoi. Chloroformés par des décennies de pacifisme et de culture du compromis, les européens sont toujours en retard sur le processus en marche, soumis à des discours discordants rendus possibles par une liberté d’expression subtilement instrumentalisée, et désignés comme les responsables du chaos moyen oriental.

Non concerné par l’ex-Union de la Méditerranée, non concerné par l’élargissement de l’Union Européenne, non concerné par les coalitions à l’œuvre en Syrie et en Irak, Israël constitue en vérité l’un des rares états nations non-impérialistes par essence.

http://www.desinfos.com/spip.php?article54559

--

Des palestinistes francais sont venus en masse fonder le califat de l'Etat Islamique ..


Fin 2013, à la frontière turco-syrienne. Les recrues étrangères commencent à converger en masse vers ce qui deviendra un peu plus de six mois plus tard le califat de l’Etat islamique (EI). L’arrivage, inédit, est si important que certains établissements - notamment le Kulubeci de Hatay, en Turquie - sont rebaptisés «hôtels de Paris».
https://news.google.fr/news/ampviewer?caurl=http%3A%2F%2Fwww.liberation.fr%2Famphtml%2Fplanete%2F2016%2F08%2F31%2Fles-jihadistes-francais-galvanises-par-al-adnani_1475805#pt0-30364
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 01 Sep 2016, 11:19

Source: Info Equitable

Il y a quelques semaines, Israël a annoncé une nouvelle politique : l’expulsion des activistes de BDS se trouvant, ou essayant d’entrer, dans le pays.

BDS signifie “Boycott, Désinvestissement, Sanctions” et se décrit comme un mouvement en faveur des droits de l’Homme ayant pour objectif d’isoler Israël de la communauté internationale. Les activistes de BDS ont fortement critiqué la nouvelle politique israélienne comme étant “anti-démocratique,” “irrationnelle,” et une “répression renforcée.”

Mais y a-t-il quoi que ce soit de vrai là dedans ?

Daniel Pomerantz, de HonestReporting, a débattu à ce sujet (en anglais) dans l’émission “Faceoff,” de la chaîne i24 News.

(Avancez à 10:00 pour le débat sur BDS, voir la vidéo dans le lien )

Voici une partie de ce qu’il a dit à l’antenne :

Rien que l’année dernière, les Etats-Unis ont expulsé 235,413 personnes, en baisse par rapport à la moyenne habituelle qui se situe plus près des 400,000.

La loi américaine donne une variété de raisons pour l’expulsion, dont l’appartenance à une organisation qui soutient « …l’opposition à…ou le renversement du gouvernement des Etats-Unis… » ainsi qu’une autre règle qui permet l’expulsion de quiconque le Secrétaire d’état pense raisonnablement qu’il pourrait provoquer « des conséquences adverses potentiellement graves en matière de politique étrangère pour les Etats-Unis. »

L’Union européenne et ses états membres ont des règles similaires et refusent l’entrée à des centaines de milliers de personnes chaque année.

Alors pourquoi les membres du BDS appliqueraient-ils un standard différent à Israël ?

La réponse est évidente au regard des différentes déclarations faites par des activistes de BDS :

le fondateur de BDS, Omar Barghouti, dit : « Sans le moindre doute nous nous opposons à un état juif dans toute partie de la Palestine » (il clarifie le contexte en précisant que par “Palestine” il signifie tout Israël, et non pas juste un territoire particulier).
Le professeur de sciences politiques à l’université de CalState et leader de BDS Assad Abu Khalil dit que « Le but réel de BDS est d’abattre l’Etat d’Israël, » et que « cela devrait être énoncé comme un objectif sans ambiguïté. »
Un activiste de BDS, John Spritzler, résume en quelques mots : « Israël n’a pas le droit d’exister.«
On peut facilement trouver un grand nombre de déclarations similaires venant de dirigeants et d’activistes de BDS.

Ainsi, même si BDS se revendique comme un “mouvement pour les droits de l’Homme,” ses dirigeants sont clairs sur le fait que BDS est en réalité un mouvement pour la destruction d’Israël et de son concept d’état juif.

Il faut noter que BDS n’a jamais objecté à l’existence de l’un des 57 états musulmans dans le monde, ni de l’un des 24 états chrétiens ou de l’un des six états bouddhistes. Seul l’unique état juif au monde est traité à part par les activistes de BDS pour le renverser et le détruire.

Lorsqu’ils sont questionnés au sujet de leur obsession résolue pour la destruction du seul état juif au monde, les activistes de BDS disent se soucier de l’occupation israélienne de terres palestiniennes (là encore, une référence à l’ensemble d’Israël plutôt qu’à un territoire particulier). Mais il y a actuellement 124 gouvernements dans le monde impliqués dans des disputes territoriales, et les activistes de BDS n’émettent d’objections contre absolument aucun d’entre eux. Sauf Israël.

Enfin, les supporters de BDS recourrent à des accusations inexactes d’apartheid ainsi qu’à de fausses analogies aux heures les plus sombres de l’Afrique du Sud. HonestReporting complètement discrédité ces affirmations dans cette vidéo (en anglais), qui a été diffusée lors de “l’Israel Apartheid Week” (semaine de l’apartheid en Israël) soutenue par BDS, en mars dernier.

Partout dans le monde, les pays octroient des visas pour des visites, pour le travail, et pour d’autres activités similaires. Il n’existe aucun pays au monde qui octroie de visas à des personnes prônant la destruction du pays hôte, pas plus qu’il n’existe de pays dont on pourrait attendre de permettre le séjour d’une telle personne après qu’elle ait violé les termes de son visa.

Israël devrait se voir appliquer les mêmes standards que tout autre pays sur terre. C’est aussi simple que cela.
Il est interessant de suivre la page Facebook Fighting BDS et suivez @FightingBDS sur Twitter pour agir contre la délégitimation d’Israël.

http://www.infoequitable.org/expulsion-dactivistes-bds-israel-fond-histoire/

--
Source: Victor Perez

"Le ‘’Droit international’’ et l’Etat d’Israël
L’envoyé spécial de l'ONU au Proche-Orient, Nickolay Mladenov a déclaré récemment devant le Conseil de Sécurité : « Soyons clairs, aucune acrobatie juridique ne peut changer le fait que ces postes avancés -- qu'ils soient légalisés selon la loi israélienne ou non (...) -- demeurent illégaux au regard des lois internationales ».

Quelles lois ? Nul ne le saura !

Si l’on s’en tient à cette vérité dominante, à ce discours ambiant, l’Etat d’Israël « occupe » et « colonise » depuis 1967 un territoire qui ne serait pas le sien. Ce qui stupéfiera tout historien sérieux connaissant le passé juif sur celui-ci depuis plusieurs millénaires et jusqu’à l’année 1948, date du nettoyage ethnique entrepris envers ce peuple par la Jordanie. Expulsion qui ne dura que dix-neuf années.

Si historiquement nul ne peut contester ce lien charnel, beaucoup cependant affirment que le Droit international certifie cette « occupation ».

Qu’en est-il exactement ?

La première des lois concernant l’établissement d’un foyer juif national est le Traité de San-Remo adopté par la S.D.N. le 24 avril 1920. Rien dans celui-ci ne limitant son étendue, l'établissement du foyer national pour le peuple Juif est donc bien inclus sur la totalité de la Palestine du mandat, celle-ci s’étendant de la Mer méditerranée à l’Irak et de la Syrie à l’Arabie Saoudite.

Sauf que les intérêts pétroliers de la Grande-Bretagne n’étant plus totalement en phase en 1922 avec ce projet, cette puissance viola sans pudeur cette loi internationale en offrant unilatéralement près de quatre-vingt pourcent de cette région à la tribu d’un des fils de l’Emir de la Mecque, les Arabes locaux n’ayant, semble t-il, aucun droit.

Chacun pourrait donc penser que les vingt pourcent restant seraient attribué au foyer du peuple juif ! C’était sans compter sur le refus absolu du monde arabe qui contraignit la Grande-Bretagne à affirmer, en 1939, que « Le gouvernement de Sa Majesté déclare aujourd’hui sans équivoque qu’il n’est nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en un État juif ».

Ainsi est effacé le Traité de San-Remo !

Décision rendue malgré le refus quasi-planétaire énoncé à la Conférence d’Evian de 1938 de trouver une solution aux réfugiés juifs fuyant l’Allemagne et l’Autriche devenus le Grand Reich.

Ce qui a autorisé ensuite les uns à génocider six millions de Juifs sous le silence complice des autres !

Face à ce massacre sans nom, les puissances ne purent faire autrement que de faire voter le 29 novembre 1947 par l’Assemblée générale de l’Onu la création d’un état juif. Cependant, sur une partie restreinte de la rive ouest de la Palestine du mandat.

Le monde arabe jamais en retard, lui aussi, d’une violation du Droit international décida d’en finir le 15 mai 1948 avec ce dessein en jetant les Juifs à la mer. Ce qui lui valut une sacrée défaite ainsi que l’absorption de centaines de milliers de réfugiés arabes.

D’où la résolution 194 de l’Assemblée générale de l’Onu réclamant, dans son article onze, ‘’le retour des réfugiés dans leurs foyers, et une indemnisation compensant les biens pour ceux décidés à ne pas rentrer’’. Interprétant la loi à leur sauce, d’aucuns exigent aujourd’hui le retour de leurs descendances. Soit plusieurs millions de ‘’Palestiniens’’ gorgés d’antisémitisme.

Le 22 novembre 1967, le Conseil de Sécurité, tentant de mettre fin à ce conflit qu’il a initié quelques décennies plus tôt en bafouant le Droit international, vote la résolution 242 ordonnant un retrait DE territoires afin que l’Etat d’Israël se trace des « frontières sûres ». Malgré que ce dernier se soit retiré de la totalité du Sinaï, de la bande de Gaza et des zones A et B de la Judée et de la Samarie, le discours ambiant exige, contrairement à l’esprit de cette loi, un retrait de la totalité des territoires conquis suite à la guerre de légitime défense de juin 1967.

Exit donc les ‘’frontières sûres’’ !

A suivre les lectures biaisées successives du Droit international des uns et des autres, nul ne peut s’étonner que l’Etat d’Israël soit devenu, pour beaucoup, un ‘’hors la loi’’. Néanmoins, la lecture précise du droit international confirme que l’Etat d’Israël est bien maître de tout le terrain en sa possession, et qu’il est le seul à pouvoir décider, contre une Paix digne de ce nom, quelle partie attribuer à cet objectif.

Nickolay Mladenov aura beau hurler au ‘’scélérat’’ israélien jusqu’à en salir l’image, il est incapable, comme tout autre, d’en démontrer la réalité ni même la propriété ‘’palestinienne’’ de cette terre.

C’est dire le respect qu’inspire l’institution qu’il représente !"

http://victor-perez.blogspot.fr/2016/09/le-droit-international-et-letat-disrael.html?m=1

--

A lire absolument:
apres le burkini
la museliere islamique:

http://jforum.fr/apres-le-burkini-la-museliere-islamique-bientot-en-france.html

--

Extrait, source le Monde Juif Info : "Haine d’Israël et du Juif : le Parlement Européen donne la parole au terroriste franco-palestinien Salah Hamouri

Le terroriste franco-palestinien Salah Hamouri doit prendre la parole le 6 septembre prochain au Parlement Européen qui accueille une exposition de soutien aux terroristes palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Né à Jérusalem de mère française et de père palestinien, M. Hamouri, membre de l’organisation terroriste du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), avait été arrêté le 13 mars 2005 et avait avoué et a été reconnu coupable en 2008 par un tribunal militaire israélien de projet d’assassinat contre le rabbin Ovadia Yossef.

Le terroriste franco-palestinien a dû sa libération en 2011 grâce aux pressions de Nicolas Sarkozy sur l’ancien Grand rabbin d’Israël.
Il avait été recu en grande pompe à la mairie de Paris par Bertrand Delanoé.

Le FPLP est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis, d’Israël, de l’Australie et de l’Union européenne."

http://www.lemondejuif.info/2016/09/haine-disrael-juif-parlement-europeen-donne-parole-terroriste-franco-palestinien-salah-hamouri/

--
Israel aide continuellement les palestiniens, il n'y a jamais eu de blocus ni alimentaire ni d'eau ni d'electricité ( non géré par Israel)
Israël va transférer 30 millions de mètres cubes d'eau aux Palestiniens
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/124266-160901-israel-va-transferer-30-millions-de-metres-cubes-d-eau-aux-palestiniens

Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 02 Sep 2016, 17:01

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 02 Sep 2016, 19:54

Charles Enderlin ment.
Je l'affirme.
De nombreux articles sur ses positions radicales perpetuelles et récurrentes ont parcourus la presse israeliennes, demontrant ses mensonges.

Nottament, la laicité est majoritaire, et le second parti politique israelien est laïc.
Les religieux sont toujours minoritaires.
Les palestiniens veulent empecher les juifs de prier sur leurs lieux saints au temple juif de Jerusalem, et ils attaquent les juifs avec violence.
Hormis une petite secte minoritaire de 0,1 % d'intentions de vote qui veux effectivement detruire la mosquee, aucun juifs ne le veux ni n'en parle.
par contre 99% des intentions de votes à Gaza sont pour la destruction de tout état juif, sans aucun partage, pour creer non un état souverain, mais un département des gardiens de la revolution iranienne qui commanderont la politique d'un état palestinien temporaire et fantoche dans l'intention déclarée  d'un califat mondial avec Jerusalem pour capitale mondiale, et le genocide des juifs puis des chretiens.


--

Le role actif volontairement de l'ONU et des officiels de l'ONU
dans le devellopement de l'antisémitisme et de la haine d'Israel:Les propos racistes et les documents racistes etaient dustribues dans la salle, avec le sourire des organisateurs officiels, et des representants de pratiquement tout les pays prèsents.
Les discours antijuifs ( et non politiques antisionistes)  à la tribune, au micro, ont écoeurés trois ou quatre représentants occidentaux qui ont quitté la salle en silence.

--

"A la réunion de l'ONU en 2001, à Durban, Des pamphlets contenant des propos clairement antisémites ont été distribués, des représentants d’ONG israéliennes ont été agressés et le Club juif de Durban a dû être évacué"
Après Genève en 1978 et 1983 c’est à Durban, en Afrique du Sud, que s’est tenue du 31 août au 07 septembre 2001 la troisième Conférence Mondiale contre le Racisme, la Discrimination, la Xénophobie et l'Intolérance qui y est associée.

Mary Robinson, Haut-Commissaire aux Droits de l'Homme des Nations Unies définissait ce que devrait être cette Conférence internationale :

"La Conférence mondiale revêt une grande importance pour la communauté internationale parce que les questions qui y seront examinées sont des maux que nous devons combattre de toutes nos forces; parce que le racisme et la xénophobie- qui se manifestent à travers la discrimination et toutes les formes d'intolérance sont à la base de nombreux conflits dans le monde, qu'ils constituent un élément essentiel du cercle vicieux de la pauvreté et de l'exclusion sociale; et parce que ces forces vont directement à l'encontre du message fondamental que véhiculent les droits de l'Homme, à savoir que tout membre de la famille humaine a des droits égaux et inaliénables"

Malheureusement, à l’initiative des pays arabes la Conférence mondiale et plus particulièrement le Forum des ONG ont très rapidement sombrés dans la rhétorique anti-juive et anti-israélienne conduisant Israël et les Etats Unis à retirer leurs délégations d’une conférence polluée par de graves altercations autour du conflit au Proche-Orient et au sujet de la reconnaissance de dette envers l’esclavage et le colonialisme.

C’était la confirmation que l’antisionisme moderne, né au confluent des luttes anticoloniales, antimondialisation, antiracistes et tiers-mondistes n’est pas la simple critique d’une politique, mais bien la délégimisation de l’Etat d’Israël par la remise en cause de ses fondements. La conférence de Durban a révélé la mutation de l'idéologie antisémite.

Des pamphlets et d’autres documents contenant des propos clairement antisémites ont été distribués, des représentants d’ONG israéliennes ont été chahutés, ennuyés, agressés et interdits de participation à certaines séances, et le Club juif de Durban a dû être évacué  et protégé par la police suite à une manifestation pro-palestinienne. La Déclaration des ONG, adoptée par les quelques organisations encore présentes, contenait des tirades haineuses à l’encontre d’Israël et face à la publication de ce document, une grande partie des ONG a pris ses distances.
caric1a

Caricatures distribuées au public lors de Durban I
( voir images sur le lien sous l'article)

Au final, Durban a officialisé et légitimé l’antisémitisme.

Quelques années plus tard, la Conférence internationale de l'ONU sur le racisme ("Durban II") devait se tenir à Genève du lundi 20 avril au vendredi 24 avril 2009. Mais l'incertitude continuait à planer, sur la participation de nombreux pays occidentaux, malgré l'adoption, d'un projet de document final consensuel qui se voulait acceptable.

Boycottée par Israël, le Canada et l'Italie… cette réunion devait évaluer les progrès réalisés depuis la première conférence onusienne qui s'était tenue, en 2001, à Durban. Un état des lieux essentiel pour les victimes du racisme.
Malheureusement huit ans après, le souvenir des dérapages antisémites qui avaient émaillé "Durban I", continuait à parasiter "Durban II".

C’est toute cette problématique que vous retrouverez dans cette newsletter spéciale, à travers des articles, sonores et vidéo qui retracent les différentes péripéties de Durban I et de Durban II. Se souvenir de ces événements, c’est pointer du doigt l’esprit criminel qui régnait lors de
cette conférence, et qui a prévalu depuis, faisant d’Israël le juif des nations, et rendant les Juifs et les sionistes, responsables de tous les maux de l’Humanité.

http://www.crif.org/fr/actualites/introduction-par-francis-kalifat-president-du-crif?language=fr
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 02 Sep 2016, 21:27

Philippe Karsenty, seul contre les lobbys de charles Enderlin,
a dénoncé le faux documentaire sur l'enfant Al Durah de Charles Enderlin qui a créé 500 millions d'antisémites

http://jforum.fr/apres-le-burkini-la-museliere-islamique-bientot-en-france.html


Après le burkini, la muselière islamique bientôt en France ?
image: http://jforum.fr/wp-content/uploads/2016/09/Museliereislamique3_370_247.png
Poursuivant ses entretiens, notre fondateur, Pierre Cassen, a rencontré ce jour Philippe Karsenty, qui lui a parlé, entre autres, de son dernier séjour aux Etats-Unis, mais surtout de son dernier passage à Abou Dhabi, photos à l’appui. Un véritable document-choc !

Riposte Laïque : Nos anciens lecteurs vous connaissent bien, vous avez déjà été interviewé sur notre site.

http://ripostelaique.com/Philippe-Karsenty-Affaire-Al-Doura.html

Pouvez-vous, pour les nouveaux lecteurs (nombreux), rappeler l’affaire Al-Dura, qui vous a rendu célèbre, dans laquelle vous vous êtes frontalement opposé à France 2 ?

Philippe Karsenty : France 2 a diffusé le 30 septembre 2000 un reportage commenté par Charles Enderlin semblant montrer la mort d’un enfant, Mohamed al Dura, dans les bras de son père. Ce reportage a fait le tour du monde. Ben Laden l’a utilisé dans ses clips vidéo. Daniel Pearl a été décapité pour venger la mort du « petit Mohamed ». Tous les pays du monde arabe ou musulman ont des rues, des monuments, des timbres, des écoles à son effigie. C’est devenu l’icône planétaire des djihadistes. En septembre 2015, Mahmoud Abbas a même rappelé Mohamed al Dura à la tribune de l’Assemblée Générale de l’ONU.
Or ce reportage n’était qu’une pure et simple mise en scène qui a été démontrée et reconnue par tous les experts consultés.
Pour autant, Charles Enderlin et France 2 ne le reconnaissent toujours pas.
En 2009, la chaîne publique allemande ARD a fait un documentaire qui démonte le « travail » de France 2 et décortique la mise en scène. Les journalistes allemands de ce documentaire (visible ici avec des sous-titres français « L’enfant, la mort et la vérité ») ont même écrit un livre qui a été traduit en français (disponible ici « L’enfant, la mort et la vérité », La Maison d’Edition).

Affaire Al-Dura : j’ai compris que le montage de Charles Enderlin ne sera jamais condamné par la justice française

Riposte Laïque : Où en êtes-vous, aujourd’hui, avec l’affaire al Dura ?

Philippe Karsenty : Cela fait maintenant près de 16 ans que ce faux reportage a été diffusé par France 2. Nous avons eu de nombreux procès, perdu, gagné puis perdu. Lorsque je perds, c’est sur des points techniques de droit. Lorsque je gagne, c’est lorsque les faits et les images sont analysés en détails. Ainsi, la Cour de cassation avait cassé mon arrêt victorieux de 2008 en affirmant qu’on n’avait pas le droit de montrer les images à la Cour.
En 2013, j’ai compris que – bien que tous les experts scientifiques qui se sont penchés sur le sujet m’aient donné raison – le système judiciaire français ne me permettrait pas de faire reconnaitre la mise en scène puisque ce n’était pas le reportage qui faisait l’objet des jugements mais l’article que j’avais écrit à ce sujet.
J’ai donc décidé de porter l’affaire sur la place publique en faisant publier des livres qui révèlent la vérité de cette manipulation médiatique. Vous noterez que France 2 se garde bien d’attaquer en justice les documentaires et les livres publiés par les auteurs allemands qui démontent, point par point, ce faux reportage.

Le Crif est mort, vive les Juifs !

Riposte Laïque : Vous avez récemment fermement critiqué nombre d’institutions juives, en France, et notamment le CRIF. Pour quelles raisons ?

Philippe Karsenty : Je pense que le CRIF ne représente plus les Juifs de France. Je dis « plus » mais les a-t-il vraiment un jour représentés ? Le CRIF est devenu la courroie de transmission du pouvoir pour faire avaler les pilules amères aux Juifs de France qui sont de plus en plus désemparés. Les Juifs sont des Français comme les autres et ils n’ont pas besoin de représentants qui s’inclinent à la moindre sommation.
Leur situation se dégrade année après année mais leurs représentants sont toujours aussi polis et dociles vis-à-vis des pouvoirs publics. Le chantage à la sécurité qu’exercent les politiques, quels qu’ils soient, ne leur facilite pas la tâche.
N’est-il pas temps pour ces pseudo-représentants de se faire entendre ?
Est-il acceptable que les médias publics français – l’AFP, France TV et Radio-France en tête – poursuivent leur diabolisation d’Israël et des Juifs sans que le CRIF ne réagisse ?
Je ne le pense pas. Le dîner du CRIF est comique. La plupart des politiques y vont, de peur qu’on ne leur reproche leur absence mais, quand ils en parlent en privé, ils ne sont pas tendres. J’y suis invité chaque année et je n’y vais plus depuis bien longtemps.
Le CRIF est mort, vive les Juifs !
Face aux défis que la société française doit affronter, les Juifs auront peut-être besoin de voir émerger un leadership – politique, intellectuel et cultuel – à la hauteur des enjeux actuels.
Ranimer le CRIF pour en faire un acteur écouté ? Monter une autre structure réellement représentative ? Je ne sais pas mais en tout cas, le système actuel ne fonctionne pas.
Et si les Juifs sont des Français comme les autres, la violence des attentats terroristes qui ont frappé la France depuis plusieurs années a montré aux Français qu’ils sont eux aussi… des Juifs comme les autres… je veux dire des cibles parmi tant d’autres.

Encore combien d’attentats avant que Cazeneuve ne s’en aille ?

Riposte Laïque : Avez-vous été surpris par les attentats musulmans qui ensanglantent la France depuis dix-huit mois ? Que pensez-vous de la réaction de la classe politique, dans son intégralité, et de l’action du gouvernement ?

image: http://jforum.fr/adserver/www/images/cabfdf466c9f6ac045e7f2aa5c9d4651.jpg

Philippe Karsenty : Pourquoi ne remonter qu’à 18 mois ? Mohamed Merah et ses prédécesseurs auraient dû ouvrir les yeux de tous les Français responsables. Je n’ai pas vraiment été surpris car je connais l’impact que la propagande peut avoir sur des esprits fragiles. Lorsque, depuis des décennies, on enseigne la haine de notre pays, de notre histoire, de nos institutions et de nos autorités dans nos médias, nos écoles et nos livres d’histoire, il n’est pas étonnant qu’une frange de notre population se retourne contre nous.
La classe politique dans son ensemble ne semble pas avoir compris. Face à l’échec des dirigeants actuels, on aurait pu imaginer, par exemple, que le ministre en charge de la sécurité des Français ait démissionné ou ait été démissionné. Mais non ! M. Cazeneuve est toujours là alors qu’il a un bilan désastreux : près de 250 morts en 18 mois ! Jusqu’à quand tiendra-t-il ? Devra-t-on attendre un autre méga attentat pour le voir tirer sa révérence ?

Contre les attentats, l’indispensable mobilisation citoyenne

Riposte Laïque : Face au terrorisme qui nous menace, pensez-vous que la France doive se rapprocher des méthodes mises en place par l’état d’Israël ? Cela vous paraît-il transposable dans notre pays ?

Philippe Karsenty : Oui, je pense que c’est une des solutions mais pas la seule. On doit naturellement s’inspirer du profilage et de la vigilance citoyenne mise en place de longue date en Israël. La mobilisation citoyenne de la population anglaise pendant les décennies d’attentats de l’IRA est aussi un exemple à suivre. Mais la France a d’autres caractéristiques qui impliquent qu’il faille trouver d’autres méthodes qui seront adaptées à notre pays.

Trump n’était pas mon candidat, mais face aux Clinton, je le soutiens sans réserve

Riposte Laïque : Vous paraissez également très intéressé par la prochaine élection américaine, et paraissez souhaiter la victoire de Trump. Pourquoi ?

Philippe Karsenty : Les Etats-Unis sont un peu mon deuxième pays. J’y ai de la famille et j’y passe beaucoup de temps. J’ai toujours été très intéressé par la politique américaine. Je me souviens que lorsque j’avais 18 ans (en 1984), j’avais dans ma chambre une affiche de Ronald Reagan. Il a été le plus grand président américain du 20ème siècle. Il a fait plier l’empire soviétique et relancé l’économie américaine. De façon générale, j’ai toujours soutenu les candidats républicains alors que les classes politiques et médiatiques françaises se sont souvent reconnus dans les démocrates.
Même si Donald Trump n’était pas mon premier choix dans les primaires américaines – j’étais beaucoup plus proches des équipes de Marco Rubio et de Ted Cruz – il me semble naturel de le soutenir.
Imaginer qu’Hillary Clinton puisse devenir présidente des Etats-Unis a quelque chose d’assez inquiétant. Elle et son mari sont quand même les politiciens les plus corrompus de leur génération. Souvenez-vous aussi des morts mystérieuses des gens liés aux Clinton lorsque Bill était à la Maison Blanche. Regardez les gens qui entourent Hillary Clinton ! Celle qui deviendra probablement la première dame de la Maison Blanche, si Hillary est élue, s’appelle Huma Abedin. Elle est liée aux Frères Musulmans, l’organisation internationale à laquelle est notamment affilié Tariq Ramadan. Alors oui, j’entends et je peux comprendre certaines préventions concernant Donald Trump mais selon moi, entre ces deux candidats, il n’y a pas photo !

Aux Etats-Unis, une conférence inoubliable sur l’islam et la civilisation occidentale

Riposte Laïque : Vous revenez des Etats-Unis. Pourriez-vous expliquer à nos lecteurs ce que vous êtes allé y faire ?

Philippe Karsenty : J’étais invité par l’American Freedom Alliance pour répondre à la question : « Est-ce que l’Islam et la civilisation occidentale sont compatibles ? »
Cette conférence a rassemblé les 15 plus grands spécialistes internationaux… et moi. C’était passionnant et les échanges que nous y avons eus ont été très instructifs.
Il y avait des gens comme Andrew Bostom, John Bolton, Nonie Darwish, Frank Gaffney, Daniel Greenfield, Morton Klein, Guy Milliere, Robert Spencer et Wafa Sultan.

image: http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/08/KarsentyUSA.jpg

KarsentyUSA
Philippe Karsenty à Los Angeles – 21 août 2016

Va-t-on un jour voir des muselières dans les rues de nos villes et de nos banlieues ?

Riposte Laïque : Alors, c’est compatible ou non ?

Philippe Karsenty : La réponse ne peut se résumer à un oui ou à un non. La France doit affronter une période difficile. Notre société est attaquée de toutes parts et elle ne semble pas savoir comment répondre.
Nous sommes face à deux types de djihad. Le djihad violent et terroriste qui marque les esprits et meurtrit le pays. Ce djihad a aussi pour objectif de mettre à genoux nos économies, ce qu’il parvient à faire dans certains secteurs comme le tourisme.
Le second djihad, qui m’inquiète peut-être encore plus, est le djihad civilisationnel. Les Frères Musulmans et d’autres organisations extrémistes testent nos sociétés pour voir jusqu’où ils peuvent aller. Souvenez-vous de la France et des pays arabes jusque dans les années 80.
Le voile y était quasiment inexistant. Par la suite, les islamistes nous ont testés et sont parvenus à imposer la notion de « pudeur » et, par conséquent, de voile dans nos banlieues… et ailleurs. Il a fallu que le voile soit interdit dans les écoles. Nous avons vu ensuite arriver la burqa. Je me souviens que seule la droite et quelques élus de gauche ont voté en 2010 la loi qui l’interdisait.
Cet été, nous avons observé la comédie du burkini à laquelle les médias ont donné une trop grande place car, comme toujours, nos médias font le jeu des islamistes qui excellent à occuper le terrain, tant physique que médiatique.
Il me semble que la France se prépare à capituler une nouvelle fois face aux assauts des intégristes musulmans alors que nous devrions nous poser une question simple : est-ce que ces voiles, niqabs, hijabs et autres burqas doivent être traités comme des vêtements ou comme les uniformes de troupes tentées d’imposer leur modèle de société à la France ?
Je sais qu’en disant cela je m’expose à une fatwa médiatique assez sévère mais cela doit être dit.
Juste avant d’aller aux Etats-Unis, je suis allé à Abou Dhabi et j’y ai discrètement pris une photo que je vous soumets.
La voici :

image: http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/08/Museliereislamique.png

Museliereislamique

Abou Dhabi – août 2016

Oui, c’est bien une sorte de muselière !

Trouvez-vous cela acceptable ?
Va-t-on bientôt nous expliquer que c’est une coutume ancestrale que nous devrions accepter et à laquelle nous devrions nous habituer ?
Va-t-on un jour voir des muselières dans les rues de nos villes et de nos banlieues ?
Je ne l’espère pas et c’est pour cela que je pense que l’occupation du terrain par les islamistes doit être régulée, si ce n’est stoppée.

Je ne vois pas pourquoi ce serait à l’Europe de régler le problème des réfugiés

Riposte Laïque : Comment appréhendez-vous le problème des réfugiés venus d’Orient ?

Philippe Karsenty : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de les accueillir en France. Je comprends le problème humanitaire créé mais je ne vois pas pourquoi ce serait à l’Europe de le régler.
Même si seulement une infime partie des migrants se transformera en « réfujihadistes », nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le risque d’une nouvelle attaque importée.
De plus, l’immense majorité de ceux qui arrivent de Syrie, d’Afghanistan et d’autres pays de la région viennent avec, dans leur bagage intellectuel, une haine de l’Occident, des croisés et des Juifs qui est inculquée dans leur éducation, dès le plus jeune âge. Ne parlons pas de leur traitement des femmes…
Regardez ce qui se passe en Allemagne et en Suède où les viols et les violences liés à ces arrivées se multiplient… avec le silence complice des médias dominants, véritables idiots utiles de l’islamisation rampante de nos sociétés.
Et comment ne pas être estomaqué quand on entend le Pape affirmer « Si je parle de violence islamique, je dois aussi parler de violence catholique » ? Le fait-il exprès ou bien est-il le marxiste que certains le soupçonnent d’être ?
Je note que Jean-Luc Mélenchon a affirmé, ce dimanche 28 août 2016, en parlant du Pape « Celui-là, il est avec nous ». Pas très rassurant…

A présent, je suis éditeur, et probable futur candidat aux législatives

Riposte Laïque : Quelle est votre activité militante, en ce moment, en dehors de votre rôle d’adjoint à la mairie de Neuilly ?

Philippe Karsenty : J’ai créé une maison d’édition qui publie des livres que d’autres éditeurs ne publieraient pas.
J’ai ainsi publié « L’enfant, la mort et la vérité », « Après Obama, Trump ? » (de Guy Millière) et d’autres livres qui seront en librairies au mois d’octobre mais qui sont déjà disponibles en les commandant sur le site de La Maison d’Edition.

Pour ce qui concerne la politique française, je serai très certainement candidat aux élections législatives de 2017."

source jforum
En savoir plus sur http://jforum.fr/apres-le-burkini-la-museliere-islamique-bientot-en-france.html#lVTAlWDIC85AwslI.99

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 04 Sep 2016, 14:21

Le sionisme utilisé comme une injure
envers le maire de Nice
et des allusions antijuives sur son prénom
--

Cannes : le maire dit s’être fait traiter de « chien de chrétien » après son arrêté interdisant le burkini
Il est le premier maire à avoir signé un arrêté » anti burkini ». Le maire de Cannes raconte dans le Point qu’en un mois onze procès verbaux ont été dressés pour infraction et nombre de situations ont pu être réglées sans aller jusqu’à la contravention ».
L’élu dit avoir reçu « énormément de messages de soutiens, y compris de musulmans qui refusent l’amalgame avec les porteuses de cette tenue…mais aussi un flot de messages, de menaces d’intimidations et d’insultes, parfois grotesques, il est vrai – je me suis fait traiter de chien de chrétien ou d’agent du terrorisme sioniste » avec des allusions à mon prénom, David… ».
Le maire désigne les auteurs de ces messages de haine : » le Collectif contre l’islamophobie, qui est à l’origine de cette polémique a construit un discours victimaire. Cet épisode a renforcé ma conviction qu’il est le reflet d’un projet politique conquérant, qu’il faut combattre idéologiquement et par des actes ».

Source: Citoyens et Français

http://www.citoyens-et-francais.fr/2016/09/cannes-le-maire-dit-s-etre-fait-traiter-de-chien-de-chretien-apres-son-arrete-interdisant-le-burkini.html
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 05 Sep 2016, 12:26

Source: antisemitisl.org

L'ONU usurpe son nom, ses buts initiaux, collabore avec des milieux et lobbys internationaux racistes, et trompe l'opinion publique

http://antisemitism.org.il/article/108394/un-nouveau-rapport-sur-les-associations-reconnues-par-lonu-révèle-un-antisémitisme-vi


Un nouveau rapport sur les associations reconnues par l'ONU révèle un antisémitisme virulent et la promotion du terrorisme palestinien contre Israël
(Algemeiner)


L'ONU permet la propagation de la haine et du terrorisme, de même que l'encouragement de messages sur l'éradication de l'état juif ; ainsi est-il prétendu dans un nouveau rapport concernant les organisations qui utilisent l'organisme international à "mauvais escient" afin de "propager et de soutenir l'antisémitisme."

Le rapport, qui sera officiellement publié le 1er septembre, a été préparé par l'Association Voix des Droits de l'Homme (Voices for Human Rights) et l'Institut Touro des Droits de l'Homme et de l'Holocauste à New York (Touro Institute on Human Rights and the Holocaust).

Le document complet, intitulé «Les Organisations Non-gouvernementales aux Nations Unies : Incitation à la Haine, à l'Antisémitisme et à la Violence sur la Scène Mondiale", présente une liste détaillée des groupes accrédités par l'ONU, exprimant ouvertement la haine envers les juifs et se livrant à des activités virulemment anti-israéliennes, dont des appels à la violence palestinienne et sa justification.

Les auteurs du rapport, Anne Bayefsky, directrice de l'Institut Touro des Droits de l'Homme et de l'Holocauste et présidente de l'Association des Voix pour les Droits de l'Homme, et Sarah Willig, chercheuse associée dans l'Association Voix pour les Droits de l'Homme, présentent des dizaines d'exemples actuels horrifiants de fausses accusations et d'hostilité par des associations à buts non lucratifs reconnues par l'ONU. Tous les exemples dans le rapport comprenant 78 pages étaient accessibles en 2016 sur le web.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 05 Sep 2016, 14:26

http://www.europe-israel.org/2013/07/musulmans-palestiniens-eliminent-les-chretiens-palestiniens-de-la-terre-sainte/
source: europe-israel 2013


Les musulmans palestiniens éliminent les chrétiens palestiniens de Terre Sainte

Bientôt, la Terre Sainte lieu de naissance du Christ sera vidée de ses habitants chrétiens.
Il est temps que le clergé chrétien d’Occident cesse de se mentir. A refuser de voir la réalité, il ne fait que renforcer le Hamas  et l’Autorité Palestinienne dans leur projet de rendre   les zones qu’ils administrent  entièrement musulmanes.  
Le point de vue d’un israélien :
Ayant passé les quatre dernières semaines au Royaume Uni et aux Etats-Unis j’ai eu l’occasion de rencontrer et de discuter avec beaucoup de gens et j’ai constaté leurs énormes  lacunes quant à la connaissance de la réalité d’Israël et de la région dans laquelle nous vivons.
Quand nous disions à tous ceux qui nous le demandaient que nous étions d’Israël, la discussion, en particulier avec les personnes de foi chrétienne indiquait qu’ils n’avaient aucunement conscience de ce qui arrivait à leurs coreligionnaires dans la région.
Je pense donc qu’il est tout à fait justifié de publier cet article en posant la question  « N’est-il  pas temps pour les églises occidentales de cesser de se voiler la face et de tromper leurs congrégations en leur faisant croire que la catastrophique  diminution du nombre de chrétiens au Proche-Orient est quelque peu la faute de l’Etat juif ? »
Les amis Anglicans d’Israël réfléchissent à la signification des décisions juridiques du Hamas qui impliquent la fermeture des écoles chrétiennes  à Gaza et poussent les autorités chrétiennes d’Occident à commencer à admettre que les dirigeants palestiniens sont responsables de ce qui arrive aux chrétiens sous leur juridiction.
La semaine dernière the Catholic Herald  a rapporté que cinq écoles confessionnelles de Gaza  (« deux Catholiques et trois chrétiennes”) sont sous la menace du parti au pouvoir – le Hamas – dont l’intention est d’étendre sa version de l’islam inspiré des Frères Musulmans à toute l’enclave. Les décrets qui interdisent la mixité filles et garçons dans l’éducation impliquent que les écoles doivent fermer par manque d’espace et de personnel. Que la plupart des étudiants soient musulmans importe peu. Ce qui est important est la ségrégation entre filles et garçons poussée à l’extrême.
Certains y verront comme un premier signal glacial envoyé aux chrétiens palestiniens sur la réalité d’un état palestinien dominé par les islamistes. Mais les chrétiens ont laissé passer des années durant des signaux analogues.  
En 2005, le rapport annuel sur les entorses aux droits de l’homme produit par le Département d’Etat américain reconnaissait des sévices sur des palestiniens chrétiens par des individus et par des institutions palestiniennes, telles que le gouvernement et la police. Le rapport établissait que :
L’Autorité judiciaire palestinienne a refusé de se prononcer  sur de nombreux cas de saisies de terres appartenant à des chrétiens par des gangs criminels dans la région de Bethléem.
Il y eut des informations crédibles selon lesquelles les forces de sécurité de l’AP et des fonctionnaires judiciaires étaient  de connivence avec des membres de gangs pour extorquer illégalement les biens des chrétiens. Plusieurs attaques contre les chrétiens de Bethléem n’ont pas suscité de réactions  de la part de l’Autorité Palestinienne, mais les autorités ont enquêté sur des attaques contre des musulmans dans la même zone.
Environ à cette époque, un prêtre Romain Catholique de Ramallah  déplorait que son expérience lui prouvât que les musulmans palestiniens ne voulaient pas que des chrétiens vivent parmi eux.

Puis il y eut des attaques contre les chrétiens et leurs biens par nos camarades palestiniens à la fois en Cisjordanie et à Gaza, faits qui furent très peu répercutés dans les médias occidentaux. Un responsable de la Société Biblique, Rami Ayyad a été enlevé et assassiné par des jihadistes à Gaza. Le YMCA (Young Men Christian Association) dans la ville cisjordanienne de Qalqilya a été incendié, tout comme les écoles confessionnelles de la bande de Gaza.
Le flot continu d’informations sur le harcèlement et la persécution des chrétiens palestiniens par d’autres palestiniens est venu de plus en plus des palestiniens eux-mêmes, notamment du journaliste israélo-arabe basé à Jérusalem Est, Khaled Abu Toameh. Abu Toameh risque sa vie pour relater les différents aspects cachés de l’Autorité palestinienne. Il rend compte de la corruption au sein de la direction de l’AP, des effets de la gouvernance chaotique et du gaspillage, et la façon dont les dirigeants palestiniens parlent de paix aux oreilles occidentales toujours avides, tout en incitant (en langue arabe) leurs citoyens à croire que leur voisin juif peut être éliminé.

Khaled Abu Toameh a couvert en détail le traitement subi par les chrétiens palestiniens de la Cisjordanie et de Gaza. Il insiste sur le fait que l’hémorragie des chrétiens de Terre Sainte n’est pas due, comme bien des gens voudraient nous le faire croire, à «l’occupation» israélienne, mais à leur marginalisation croissante de la part de voisins qui utilisent leur pouvoir pour désavantager les chrétiens.
Ensuite, il y a la crainte croissante que le faible régime du Fatah de Mahmoud Abbas en Cisjordanie puisse céder à tout moment à un coup d’Etat du Hamas. Si cela se produit – étant donné ce que l’on sait du Hamas – cela pourrait sonner le glas du christianisme dans les Territoires palestiniens. La semaine dernière, Abbas a autorisé des fondamentalistes musulmans à se pavaner dans les rues de Ramallah. Pourquoi?
Et voilà qu’une autre source d’information sur les réalités de la vie des chrétiens palestiniens se fait entendre. Les palestiniens dans les territoires se prononcent sur ​​les injustices que des palestiniens font subir à d’autres palestiniens. Ils le font au péril de leur vie à qui veut l’entendre.
Vera Baboun, maire de Betlehem a subi aussi des violences et des incartades de la part d'administrés musulmans palestiniens

Une jeune femme chrétienne palestinienne – qui a dû fuir sa maison en Cisjordanie parce qu’elle a osé contester le récit qui tient Israël pour responsable de tous les malheurs palestiniens – a parlé à des publics divers avec ou sans confessions  au Royaume-Uni et en Europe sur la pauvreté et la misère inutile que des années de mauvaise gestion et de corruption ont occasionné à tous les Palestiniens. Elle a également rendu compte de la discrimination subie par les chrétiens palestiniens aux mains de nos frères palestiniens parlant à la fois de sa propre expérience et de celle de ses amis.
Lors d’une récente réunion dans les Midlands, elle a raconté comment, en début
d’année, un étudiant a été roué de coups par ses camarades de classe dans une salle de classe et en présence de l’enseignant, sans qu’aucune mesure soit prise contre les auteurs. Son crime? Refuser de renoncer à sa foi chrétienne pour adopter l’islam. Elle raconte la façon dont elle et d’autres étudiantes chrétiennes ont été harcelées sexuellement par des garçons musulmans sur le chemin de l’université parce que, contrairement aux jeunes filles musulmanes, elles doivent partager les transports en commun avec les garçons.
Et ce qui donne encore plus froid dans le dos, est ce qu’elle rapporte sur des hommes d’affaires palestiniens chrétiens qui ont été assassinés parce qu’ils refusaient de payer l’argent de protection exigé par ce qui lui semble être la «mafia palestinienne».
Bien que dérangeants, les témoignages de gens comme cette jeune femme et ce journaliste Khaled Abu Toameh font du bien parce qu’ils brisent la conspiration du silence qui dure depuis des années. Beaucoup de chrétiens palestiniens ont affirmé que leurs relations avec leurs voisins musulmans sont des plus cordiales, qu’ils sont palestiniens d’abord et avant tout, unis contre leur ennemi commun (juif). Pourtant, l’exode régulier des palestiniens des territoires qui sont au jour le jour sous  contrôle d’autres palestiniens suggère que quelque chose d’autre se passe.
Que les dirigeants palestiniens chrétiens ne soient pas disposés à admettre en public ce qu’ils reconnaissent avec certitude en privé n’est pas clair: la peur de représailles de la part de leur gouvernement, des voisins et même de leur famille doit avoir une certaine incidence sur cette situation. Néanmoins, c’est une catastrophe pour le christianisme dans les Territoires palestiniens. Comme Abou Toameh le dit : «En ne parlant pas ouvertement du problème, les dirigeants chrétiens encouragent les auteurs à poursuivre leur harcèlement et leurs agressions contre les familles chrétiennes».
Néanmoins, l’action du Hamas ne peut pas être comprise par tout le monde. Le respect de l’opinion et de la culture de minorités comme celles des chrétiens de Gaza n’a pas sa place dans leur pensée. C’est peut-être pourquoi il a été signalé par des chrétiens de Cisjordanie et par Abu Toameh que «sur les 600 chrétiens de la bande de Gaza qui sont arrivés en Cisjordanie au cours des deux dernières semaines pour célébrer Noël, des dizaines ont demandé à s’installer en Israël parce qu’ils ne se sentent plus à l’aise à vivre sous l’Autorité palestinienne et le Hamas ».
Il est temps pour les églises d’Occident cessent de se mentir à elles-mêmes et cessent de duper leurs congrégations en leur faisant croire que la réduction effroyable du nombre de chrétiens au Moyen-Orient est en quelque sorte la faute de l’Etat juif. L’avenir du christianisme dans le pays où il est né  sera effectivement sombre, tant que les chrétiens occidentaux éviteront  de tenir les dirigeants palestiniens responsables de ce qui arrive aux chrétiens palestiniens qui sont sous leur contrôle.


--

A lire: un document musulman contredit l'ONU
et demontre les liens historiques entre les juifs et le Mont-Du-Temple à Jerusalem

http://www.europe-israel.org/2016/07/le-document-musulman-qui-prouve-le-lien-entre-les-juifs-et-le-mont-du-temple/
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle devrait être la position d'un chrétien vis à vis de la politique ?
» Peut-on être chrétien et avoir un sens de l'humour et de la dérision?
» Il y a tous ces films horribles que nul chrétien ne doit regarder.
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Faut-il avoir peur du "terrorisme chrétien" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: