DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
prinu



Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 31 Déc 2015, 07:31

Justement, non, la traduction de cette version moderne est fausse.


voici le vrai seul verset du coran, ou l'on croit que c'est là qu'on en parle:

Verset 1 sourate 17.
"soubhana ladhi asra bi3abdihi laylan mina lmasjidi lharami ila lmasjidi l'aqsa ladhi barakna hawlahou..."
"...vers la mosquée sainte dont nous avons béni ses environs..."

et ailleurs:
le Coran ne parle pas, comme disent des musulmans,  de la "mosquée Al-Aqsa",  
mais de la mosquée "très éloignée (ou la plus éloignée)", qâs signifiant "éloigné".
Mais de plus le mot masjid pouvant être employé pour désigner un temple, un lieu de culte.
à l'époque à cet endroit il n'y avait qu'une église.

et il n'y a rien d'autre de plus précis nul part. Le Coran ne précise pas le pays.

--
Al Isra est une Sourate mécquoise ( révélée à la Mecque), elle
comporte 111 versets. Selon l'ordre de la compilation du coran, elle a
été révélée après sourate Al-Qasas.

Elle est nommée aussi Sourate des Israélites ( Béni Israél) qui sont
mentionnés au verset 4 et dont leur histoire est détaillée au cours de
la Sourate pour que les mécréants de Quraysh tirent une leçon de leur fin
pitoyable ainsi que des autres communautés qui ont nié la vérité de la
prophétie des messagers envoyés par Dieu.

Comme la plupart des Sourates mécquoises, Al Isra' traite des
questions de la religion, le Crédo ( AL 3aqida) et le monothéisme ou
l'unicité de Dieu
( Al Wahdaniya).

Le premier verset de la Sourate : ''Gloire à Celui qui fit voyager de
nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée (en arabe:
Al Aqsa) dont nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir
certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l'Audient et le
Clairvoyant'' montre qu'elle a été révélée à l'occasion du Mi'raj (
ascension céleste) qui se déroula une année avant l'hégire.

Or la mosquée Al Aqsa n'existait pas à l'époque du prophète.

La sourate 17 du Coran. Ce chapitre nous relate la vision du voyage nocturne de Mahomet (al Isra) sur son cheval ailé al Bourak, qui avait le visage d'une femme, le corps d'un cheval et la queue d'un paon. Voici ce que dit la sourate 17 du Coran :
"Gloire à celui qui a transporté son serviteur la nuit, de la mosquée sacrée ( al Masdijd al Ahram, à la Mecque) à la mosquée lointaine (al Masdijd al Aqsa) dont nous avons béni le pourtour, afin de lui faire voir certains de nos signes".
Dans le voyage nocturne de Mahomet, le lieu exact d'Al Aqsa (qui veux dire: "la mosquée lointaine") n'est jamais précisé. D'après la tradition mystique chiite, cette mosquée lointaine serait une mosquée céleste.

-
La mosquée al aqsa n'existait pas à l'époque du prophète, mais a été batie au 7 iéme siécle.
Des savants de l'islam ont analysé le texte, et disent que le texte original parle d'un lieu non définit et qu'on a extrapolé plus tard.

Des gens ont été attaqués pour avoir dit cette vérité, comme daniel Pipes:
http://fr.danielpipes.org/blog/2012/02/jerusalem-coran

D. Pipes: "J'ai même, il y a longtemps, offert de payer 1 million de dollars à quiconque pourra localiser où il est fait mention de la ville, sans vainqueur pour le moment."

Comme le blog Le Sage de Sion qui a attiré mon attention, sur ce livre, le dit, «Ouah! Un livre au sujet de Jérusalem dans le Coran quand Jérusalem n'est pas dans le Coran ! » En effet, pour rendre les choses encore plus curieuses, même Hosein *  reconnaît (à la p. 31) que «Il est vrai que le mot « Jérusalem » n'est pas explicitement mentionné dans le Coran."

*A propos d'une réédition:
"l'existence de Jérusalem dans le Coran par Imran N. Hosein., 2e éd. abrégée (Long Island, New York: Masjid Dar-Al-Qur'an, 2003),
Dont l'auteur avoue aprés la critique:
"Le Coran fait référence à Jérusalem, maintes et maintes fois, comme à une «cité» ou «ville» -, mais sans la nommer ... Cela semble avoir été une partie de la nuée divine qui a enveloppé le sujet sur le rôle de Jérusalem dans le dernier âge."

Ceux qui lisent l'arabe disent que le mot Jérusalem n'est pas écrit.

Plus tard, le calife Omar remporta la victoire sur les Byzantins en 638 et s'empara de Jérusalem. Lorsqu' Omar se rendit pour la première fois sur les ruines du Mont du Temple, il pria en se tournant délibérément vers le Sud, vers la Mecque, pour que personne ne pût penser qu'il priait en se tournant vers la même direction que les Juifs.
Des traductions modernes ne vont que dans un sens politique.

LA RELATION HISTORIQUE ENTRE L'ISLAM ET JERUSALEM
Lorsqu' Omar arrive à Jérusalem en 638, les Musulmans se tournent déjà vers la Mecque pour prier, et les deux villes saintes de la Mecque et Médine sont solidement établies. L'Islam, dont les racines spirituelles, comme celles du Christianisme, sont en grande partie issues du Judaïsme, reconnaît la relation existant entre les Juifs et le Mont du Temple, et donne même à celui-ci, après la conquête, le nom de "Bait al Maqdis" (littéralement "le Temple saint"). Le nom actuel "Al Kuds" vient de HaKodech ("le Saint" en hébreu). Les Musulmans utilisent aussi le terme "Sayoun" ou "Siyoun", la forme arabe de Sion.
Les historiens avancent plusieurs raisons pour expliquer la construction d'édifices religieux musulmans sur le Mont du Temple. L'instauration de la dynastie des Omayyades en 658 correspond à une période d'instabilité dans le monde islamique, caractérisée par des luttes pour le pouvoir et des assassinats. L'un des cinq piliers de l'Islam est le pèlerinage à la Mecque, la ville la plus sainte pour les Musulmans. A la fin du 7ème siècle, le califat omayyade basé à Damas perd le contrôle de la Mecque. La nécessité de réduire l'importance de la Mecque, et donc de créer un lieu saint musulman plus près de Damas, peut fort bien avoir incité le calife omayyade Abd al Malik à entreprendre, en 688, la construction du Dôme du Rocher sur le site où s'élevait le Temple.
Une autre raison avancée par les historiens pour expliquer la présence musulmane à Jérusalem pourrait être le désir du calife de rivaliser avec l'imposante église du Saint-Sépulcre où se trouve, selon la tradition chrétienne, la tombeau de Jésus. Il est intéressant de noter que les dimensions actuelles du Dôme du Rocher sont les mêmes que la rotonde du Saint-Sépulcre.
http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=736

Mais, étant donné que Jérusalem n'est pas mentionnée dans le Coran, quel est donc le rapport particulier qui unit l'Islam à ce lieu ? La réponse à cette question se trouve dans la sourate 17 du Coran. Ce chapitre nous relate la vision du voyage nocturne de Mahomet (al Isra) sur son cheval ailé al Bourak, qui avait le visage d'une femme, le corps d'un cheval et la queue d'un paon. Voici ce que dit la sourate 17 du Coran :
"Gloire à celui qui a transporté son serviteur la nuit, de la mosquée sacrée ( al Masdijd al Ahram, à la Mecque) à la mosquée lointaine (al Masdijd al Aqsa) dont nous avons béni le pourtour, afin de lui faire voir certains de nos signes".
Dans le voyage nocturne de Mahomet, le lieu exact d'Al Aqsa (la mosquée lointaine) n'est jamais précisé. D'après la tradition mystique chiite, cette mosquée lointaine serait une mosquée céleste.
A la fin du 7ème siècle, les Omayyades affirment que le site réel d'Al Aqsa est en fait le Mont du Temple. Plus tard, ce sera le site plus restreint de l'actuelle mosquée Al Aqsa, qui se trouve du côté sud du Mont du Temple. La première mosquée, située probablement à l'endroit où Omar se tint pour prier lorsqu'il arriva à Jérusalem en 638, fut construite par le calife omayyade Al Walid au début du 8ème siècle. Elle fut détruite à plusieurs reprises par des tremblements de terre et reconstruite à nouveau.
Le Coran décrit plus loin comment Mahomet, étant arrivé à Al Aqsa, monte vers le septième ciel (al Miraj : l'ascension) accompagné par l'ange Gibril (Gabriel). Il voyage de ciel en ciel et parle avec Allah et différents prophètes. Pour les Omayyades, à Jérusalem, le point de départ de l'ascension céleste de Mahomet était la surface rocheuse dénudée située au sommet du Mont Moriah. C'est la raison pour laquelle le calife Abd al Malik voulut consacrer cet endroit en y construisant le magnifique Dôme du Rocher.
De 638 à 1917 ( à l'exception de la période d'occupation des Croisés de 1099 à 1187) , Jérusalem fut dominée par différentes dynasties islamiques basées en Syrie, en Egypte et en Turquie. Jérusalem, tout en demeurant une ville de pélerinage, ne fut jamais choisie comme capitale par ces différentes dynasties islamiques. Les seuls occupants à avoir choisi Jérusalem comme capitale au cours de ces 3000 dernières années furent les Croisés lorsqu'ils fondèrent le Royaume latin de Jérusalem, de 1099 à 1187.
Au cours de cette période d'occupation musulmane de 1300 ans, et malgré son statut supposé de troisième ville sainte de l'Islam, Jérusalem a pratiquement toujours été, bien que sous contrôle islamique, une petite ville délaissée et sans grande importance. Les deux seules exceptions sont la période des Omayyades ( du 7ème au milieu du 8ème siècle) et la période des Mamelouks (de la moitié du 13 ème siècle au début du 16ème) pendant lesquelles de grands projets architecturaux furent réalisés.

Et pour le contexte à travers les ages:
http://www.larousse.fr/encyclopedie/ville/Jérusalem/125871
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 31 Déc 2015, 10:03

Oui oui bien sur, on emploie le terme et les références que l'on connait, c'était "masjid" qui signifie lieu de prosternation au sens large.
Le terme al Aqsa signifie la plus éloignée, mais il y a sans doute aussi un sens intérieur.
Il faut compléter par les hadiths et d'autres éléments,  la première orientation de la prière était vers Jérusalem, elle a été changée ensuite (il y a une mosquée "des deux qiblas" en Arabie).
Ce qui est dit aussi : lors de l'arrivée d'Omar à Jérusalem, après avoir trouvé l'emplacement avec l'aide du Patriarche, un juif converti proposa à Omar de faire la prière derrière le Rocher (par rapport à la Mecque) ce qui permettait une orientation à la fois vers l'ancien lieu saint du judaïsme et vers la Mecque, Omar refusa en disant au converti  qu'il était bien resté juif, et finalement le lieu de la prière fut placé devant le Rocher de telle sorte que la seule orientation fut La Mecque.
Le terme "Jérusalem" n'est pas dans le Coran, ce n'est pas un livre de géographie moderne, les mentions sont toujours elliptiques, on y parle des caravanes d'hiver et d'été, on ne dit pas où elles allaient, mais les habitants de la Mecque connaissaient bien leurs itinéraires.
Les juifs ont au moins 70 mots pour désigner la ville, il ne s'agit pas de dénier le lien spirituel entre le judaïsme et la ville, il n'est pas contestable, il s'agit de l'exclusivité sur le lieu, j'avais oublié il y a aussi les Arméniens et les Orthodoxes, et les Protestants, et sans doute d'autres,  et il s'agit aussi de l'aspect politique.
Il n'y avait pas d'église à ce moment, puisque cette église avait été détruite par les Perses. Il n'est pas toujours facile de se repérer dans les différentes dénominations, qui sont employées et qui portent à confusion, pour simplifier l'esplanade  des mosquées désigne tout le lieu, puis le  Dôme du Rocher, la mosquée al Aqsa, plus divers autres édifices.
La mosquée du Rocher est toute petite, ce n'est qu'une salle de prière. Il semble que la première mosquée Al Aqsa ait été en bois, il y a eu plusieurs destructions (tremblements de terre) et reconstructions, il est dit aussi que les matériaux utilisés provenaient de cette ancienne église détruite.
Il est exact que la capitale administrative était Ramla et non Jérusalem. Il y a eu des fluctuations dans l'histoire, quant à l'importance de Jérusalem (et de la contrée) pour les uns et les autres.
L'alliance à un moment des juifs et des Perses contre les chrétiens à un certain moment  n'est pas une invention de l'extrême droite comme vous sembler le suggérer, je la vois également dans le livre de Simon Sebag Montefiore consacré à Jérusalem, ce n'est qu'un  épisode dans l'histoire du lieu, qui a été conquis et reconquis à de multiples reprises, avec des alliances diverses entre les uns et les autres, l'arrivée facile des musulmans s'explique aussi par le fait que les deux puissances perses et byzantines étaient épuisées par leurs guerres continuelles.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 31 Déc 2015, 11:37

Arnaud Dumouch a écrit:
RenéMatheux a écrit:

il y a un siècle, les juifs parlaient du crapaud de nazareth
Non, pas "LES" Juifs. Mais un Rabbin particulier, connu pour son sectarisme.

Idem, dans 100 ans, si on identifiait la pensée de l'Eglise à celle de l'Abbé Pagès, seriez vous satisfait ?

..... Pas que de crapaud... Aussi de singe... Et ça, c'est récent et répandu
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 31 Déc 2015, 15:33

totalement inconnu, ce vocabulaire r.  aucun juif ne connait ca .. interrogez n'importe quel juif, il sera étonné. honte sur lui s'il en existe
Goy n'est pas une injure, c'est un mot du dictionnaire.Et il est trés rarement utilisé, essentiellement dans la pratique du culte, ou par exemple, des biens alimentaires pouvant contenir du pain/levure doivent etre confiés à un non-juif durant une période de fete et un  document officiel doit l'attester; ou des objets du culte doivent etre tenu à la main par un pratiquant du judaisme; à de tels moments le mot goy est utilisé, sinon jamais et n'est pas un rejet mais un adjectif simple.  en cotoyant des juifs toute la vie je ne l'ai jamais entendu qu'une fois et pas en négatif.


Des athées appellent Jésus l'acrobate, mais c'est passé de mode je crois


Par contre nombre de musulmans ont un vocabulaire nourris de belles injures envers nous tous, actuellement, et il y a dans les rues de Paris des chants en arabes, ou des refrains parlent de porcs et singes.; c'est nous tous..on le voit par milliers dans les blogs et commentaires des videos de youtube qui est un défouloir impuni..


--


Bonne Année 2016 !
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 17:15

Source i24News:
Les célébrations du Nouvel An « incompatibles avec les coutumes de notre religion », indique le ministère palestinien
Le groupe terroriste palestinien du Hamas, qui gouverne la bande de Gaza, a interdit dans l’enclave palestinienne les fêtes du Nouvel An dans les lieux publics en invoquant leur offense aux « valeurs et traditions religieuses », a indiqué la police mercredi.
« Le ministère de l’Intérieur et le département de la police n’ont accordé d’autorisation à aucun restaurant, hôtel ou salle pour (célébrer) les fêtes de fin d’année », a déclaré le porte-parole de la police à Gaza Aymane al-Batinji, plusieurs demandes d’autorisation ayant été soumises aux autorités.

Les fêtes ont également été interdites « en solidarité avec les martyrs de l’intifada de Jérusalem » a rajouté M. Batinji.



Spoiler:
 

-
Plusieurs dizaines d'israéliens ont été assassinés à Jérusalem au couteau, à la hache, armes à feu et voitures-beliers depuis un mois, sans trop que celà ne titille les médias et journalistes européens ravis ou regardant leurs pieds, et les agresseurs terroristes palestiniens ont été abattus soit par la police soit par les civils israéliens en se défendant, agresseurs éliminés qui sont devenus des martyrs selon l'autorité palestinienne de Mr Abbas (qui n'a condamné aucun attentat) et selon le Hamas.


--
Sources diverses : i24News, Le monde juif, le site christianophobie.
Spoiler:
 

Quand des Palestiniens incendient une église à Bethléem. Les photos et les vidéos en provenance de Syrie et d’Irak qui représentent les membres de l’Etat islamique détruisant et brûlant les églises inspirent et motivent les groupes radicaux au Moyen-Orient.
Le 26 septembre, des terroristes palestiniens influencés par l’EI ont brûlé le monastère Saint-Charbel à Bethléem, qui est sous le contrôle des Palestiniens. Des dommages ont été causés à l’église.
Des témoins chrétiens ont déclaré que deux jours avant l’incendie, les terroristes sont entrés par effraction et ont volé des objets dans l’église. Apparemment, cela faisait partie d’une mission pour recueillir des informations.
Le Père Gabriel Naddaf, un prêtre israélo-arabe de l’Église araméenne, fut le premier a rendre l’affaire publique et a écrit sur sa page Facebook:


« Nous appelons Mahmoud Abbas [Président de l’Autorité palestinienne] à condamner l’attaque et à assurer la sécurité des lieux saints chrétiens dans les Territoires. L’attitude de la direction de l’Autorité palestinienne (AP) encourage le vandalisme et le terrorisme contre des sites chrétiens par des Palestiniens extrémistes savant qu’ils ne seront pas traduits en justice ou punis pour leurs actes. »


« Contrairement à l’État d’Israël, qui protège les droits de tous ses citoyens, y compris ceux des communautés chrétienne et musulmane, l’Autorité palestinienne permet la corruption et l’intimidation, en particulier envers sa population chrétienne. Voilà pourquoi dans les lieux historiques comme Bethléem, qui étaient à majorité chrétienne avant que l’Autorité palestinienne ne contrôle ces territoires, il reste désormais un faible pourcentage de chrétiens, car ils ont été chassés en raison des conditions défavorables et des persécutions », a t-il poursuivi.


Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a abordé la question sur sa page Facebook:


« Je suis fier que la communauté chrétienne en Israël augmente chaque année. Malheureusement, au Moyen-Orient, cette tendance ne se produit qu’en Israël. Dans beaucoup de régions, la communauté chrétienne est persécutée et attaquée. Même dans les Territoires palestiniens, y compris à Bethléem, berceau du christianisme, la communauté chrétienne se réduit d’année en année « , a t-il écrit.


« Je suis inquiet des dommages causés au monastère Saint-Charbel à Bethléem, qui a été brûlé samedi dernier. Si nous parlons des actions des extrémistes, j’attends de l’Autorité palestinienne qu’elle arrête ceux qui sont responsables, comme Israël l’a fait pour les extrémistes qui ont attaqué les lieux saints de toutes les religions. »


Les preuves récoltées sur le terrain suggèrent que les criminels proviennent de la zone A, qui est sous contrôle de l’AP. Cependant, au lieu de condamner ce crime abominable et de poursuivre les terroristes en justice, l’Autorité palestinienne a pris soin d’étouffer l’affaire. En conséquence, le crime n’a pas été mentionné par aucun média palestinien, ni même israélien ou international. Peu d’articles ont été publiés sur cet incident.


Beaucoup de responsables chrétiens craignent à juste titre l’éventualité d’une augmentation de l’agressivité des extrémistes palestiniens contre la minorité chrétienne qui pourrait même conduire à des incendies d’églises, notamment contre l’église de la Nativité, où Jésus est né, et à une guerre de religions incontrôlable.


Ce n’est pas la première attaque contre des lieux saints chrétiens. En février 2014, des vandales ont brûlé l’Église de Gaza et ont essayé de mettre le feu à la voiture du Père George Hernandez. Ils ont également inscrit des slogans contre les Chrétiens et ont avoué avoir réalisé l’attaque en réponse à l’assassinat des musulmans en Afrique centrale.


À une époque où les jets de pierres et les émeutes continuent à Jérusalem et sur le Mont du Temple contre les Juifs et les touristes, l’Autorité palestinienne envenime la situation et publie des articles et des déclarations belliqueuses prétendant qu’Israël viole la liberté de culte en empêchant les musulmans de pénétrer sur le lieu saint et de prier.


Les personnes qui détériorent vraiment les lieux saints sont en réalité des membres de l’Autorité palestinienne qui ont imposé un silence médiatique complet sur l’incendie de l’église plutôt que d’arrêter les criminels responsables. Les attaques contre les lieux saints ont également eu lieu en Israël et nous nous souvenons tous des dommages causés à l’Eglise de la Multiplication à Tibériade, mais la police a arrêté les coupables.


L’Autorité palestinienne doit condamner publiquement l’incident, faire cesser la violence contre les minorités, ouvrir une enquête approfondie sur l’incident et traduire les coupables en justice. La communauté internationale, les Etats du Golfe et les pays donateurs doivent imposer des sanctions à l’Autorité palestinienne et ne pas lui donner d’argent jusqu’à ce qu’elle condamne l’incident, rénove l’église et poursuive les coupables en justice.


L’incendie de l’église de Bethléem était un acte ignoble et raciste contre une communauté marginalisée qui vivait paisiblement dans ce pays avant l’arrivée des musulmans. Le silence palestinien est compréhensible. Voilà ce que les pays arabes qui vivent sous la dictature font.


Mais la question qui doit être posée aujourd’hui, c’est pourquoi y a t-il eu un silence médiatique  lorsque les terroristes palestiniens ont brûlé une église à Bethléem.

Un  journaliste a déclaré que le sujet n’ était pas intéressant, un autre ancien journaliste a dit que s’il s’agissait d’un Juif comme coupable , il en aurait parlé tout de suite et ils auraient organisé un débat sur CNN à ce sujet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 20:25

prinu a écrit:
totalement inconnu, ce vocabulaire r.  aucun juif ne connait ca .. interrogez n'importe quel juif, il sera étonné. honte sur lui s'il en existe
Goy n'est pas une injure, c'est un mot du dictionnaire.Et il est trés rarement utilisé, essentiellement dans la pratique du culte, ou par exemple, des biens alimentaires pouvant contenir du pain/levure doivent etre confiés à un non-juif durant une période de fete et un  document officiel doit l'attester; ou des objets du culte doivent etre tenu à la main par un pratiquant du judaisme; à de tels moments le mot goy est utilisé, sinon jamais et n'est pas un rejet mais un adjectif simple.  en cotoyant des juifs toute la vie je ne l'ai jamais entendu qu'une fois et pas en négatif.

Des athées appellent Jésus l'acrobate, mais c'est passé de mode je crois


Par contre nombre de musulmans ont un vocabulaire nourris de belles injures envers nous tous, actuellement, et il y a dans les rues de Paris des chants en arabes, ou des refrains parlent de porcs et singes.; c'est nous tous..on le voit par milliers dans les blogs et commentaires des videos de youtube qui est un défouloir impuni..
Bonne Année 2016 !

LA PREUVE :


LE CHRISTIANISME VU D'ISRAËL 1/2 Mai 2010 Chaîne 10

   
LE CHRISTIANISME VU D'ISRAËL 2/2 Mai 2011 Émission Jeunesse israélienne
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 22:58

http://www.nytimes.com/2016/01/02/opinion/daech-en-guerre-contre-noel.html?smprod=nytcore-ipad&smid=nytcore-ipad-share

extrait: "Une rude campagne a été menée contre ceux qui fêtent Noël dans le monde musulman. En Algérie, sous l’œil tolérant du régime, les islamistes ont travaillé la rue à bras-le-corps, distribuant des dépliants dénonçant cette fête comme impie, sensibilisant la clientèle dans les pâtisseries contre la vente de bûches et gâteaux, prêchant dans les mosquées. Au Brunei et en Somalie, fêter Noël était passible de prison.

L’argumentaire des islamistes se réduisait à un point essentiel : célébrer les fêtes de fin d’année, c’était vouloir ressembler aux «Kuffar », aux athées, c’est-à-dire surtout aux occidentaux. Il fallait à tout prix chasser le barbu blanc des parages des barbes noires.

Continue reading the main story
Faire remarquer que Noël est la fête de Jésus et que Jésus est un prophète reconnu par la généalogie du Coran n’aurait servi à rien. La cartographie mentale des islamistes est binaire : « Dar el-Islam, Dar el-Koffr » ; terres d’islam contre terres impies. Les islamistes veulent désoccidentaliser le monde arabe.

Est-il permis de fêter la naissance de Bouddha ? Les islamistes ne s’inquiètent pas de cette question-là, tout simplement parce qu’elle ne leur permet pas de jouer sur le sentiment anticolonial et de le travailler pour se légitimer. L’ennemi, c’est l’occident, du fait de sa nature mais aussi de ses agressions militaires et ses prédations économiques. La littérature islamiste rejette l’occident par le biais de la religion, comme terre de croisés et de juifs."


Dernière édition par prinu le Ven 01 Jan 2016, 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 23:00

NON, r. vous montrez une émission iconoclaste télévisée israélienne, d'humour, ridicule et critiquée en Israel, immédiatement stoppée. qu'on peux mettre en paralléle à charlie hebdo qui réaliserait un collaro show.
ce n'est nullement les us et coutumes de la communauté juive, ce que vous tenez de faire croire, en cherchant toute déclaration antichrétienne par quelques individus dans une émission de tv iconoclaste ou quelques idiots, et dénoncée par les médias israéliens.
La haine et la médisance ne sont pas des valeurs juives courantes .. l'humour si mais le bon pas le méchant.. vous ne montrez pas là la voix des juifs du monde.
et si vous jugez que je ne suis pas neutre, vous l'etes assurément moins que moi.
Avez vous déja mentionné les arguments théologiques ou eschatologiques islamistes, selon lesquels la confrontation avec les Juifs (les « Yahoud ») et leur totale élimination sont nécessaires à l’expansion et au triomphe de l’islam, et leurs pendants antichrétiens.

Le monde juif est globalement respectueux d'autrui.
juifs et chrétiens se rencontrent partout, le dialogue est solide.
http://www.caifrance.fr/


http://www.thereligionofpeace.com/french/Quran/009-friends-with-christians-jews.htm
http://www.bvoltaire.fr/silviomolenaar/ne-prenez-pas-pour-amis-les-juifs-et-les-chretiens,149228


https://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chrétien


Dernière édition par prinu le Ven 01 Jan 2016, 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 23:33

... Les juifs du monde ne sont effectivement pas ISRAEL. Mais même si vous les jugez ridicules, ces vidéos sont bien passée à la TV Israélienne et qui plus est sur une chaîne jeunesse. Que je sache : CHARLY HEBDO n'a pas produit d'émission TV. Cela n'est donc pas comparable. Si ces vidéos sont passées, c'est qu'elles avaient forcément un public intéressé car l'audimat est toujours consulté par les productions (aucun producteur n'investit pour perdre du fric ou risquer d'être blacklisté)

Il est évident que la politique israélienne n'est pas très encline au catholicisme. Un autre exemple : un sapin de Noel interdit l'année dernière à TEL AVIV (je crois). Il parait pourtant normal d'inonder la France de MENORAH.

Les catholiques ne sont pas des blaireaux : ils prennent note
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 01 Jan 2016, 23:53

des vidéos du méchant parti du rire, plutot, ni appels aux meurtres, ni négationnistes comme celles de dieudonné, et que personne ne prend comme étendard politique ..
il y en a meme des comme ca dans des pays très pieux brésil ou italie.
et charlie hebdo a été mis en vente avec un grand succés.

je parle aussi des israéliens, la société israélienne.
vous voulez faire croire que les israéliens sont des méchants racistes.
c'est justement en Israel que l'éducation antiraciste et d'intégration et partage est la plus forte est la plus moderne, et plus éfficace qu'en France.

la société israélienne est assez semblable à la société francaise: libertaire,  mais aussi surement morale.
Et plus qu'en France: il n'y a pas en France autant de respect envers toutes les religions, qu'en Israel.
notez que la Burka n'est pas interdire en Israel
De plus, les juifs israéliens sont étrangement moins à cheval sur la religion que les juifs européens, surement ils ne ressentent moins le désir de s'affirmer comme juif dans un état juif, que juif comme minorité, ailleurs. c'est l'étonnement des juifs du monde en visitant Israel de voir aussi peu de gens suivre les lois du shabbat, et un parti laïc comme second parti politique d'Israel.
la norme en Israel, c'est le débat, la polémique, et le respect.

L'épanouissement du christianisme au moyen-orient ne peux etre plus avantageux qu'en Israel.
Le savent plus de 3000 religions et sectes qui se sont réfugiés en Israel pour y vivre enfin leur foi en liberté, aidés par l'état.
Israel est pour eux un refuge.

tout autour d'Israel, vous n'y verrez qu'apartheid, censure, dogmes durs antichrétiens, antijuifs, et antilaïcs.
Le seul pays ou les palestiniens subissent un apartheid est le Liban, ou des lois empechent les palestiniens d'acceder à certains métiers.
et si charlie hebdo a été autorisé en France, c'est qu'il avait forcément un public. autant que Psykopat, Actuel, le charivari et d'autres médias anticléricaux et iconoclastes qui ont fait rire des millions de francais depuis longtemps.
Et bien avant:
Relisez les anciennes éditions des divers  "catéchisme républicain" du début de siécle en France, plus anticlérical dans le socialisme et/ou la république, tu meurs.

http://www.les4verites.com/wp-content/uploads/983644_10152182224499934_6133829814391294638_n.jpg

autant de conformisme et de bien-pensance que la société israélienne , excellent équilibre entre la morale et la liberté, grace aux débats et à la liberté d'expréssion, rejette en pouffant de rire, en dénoncant et huant des ministres au moindre mot douteux.

charb a réalisé des courts métrages pour la télévision, iconoclastes et irrévérencieux, que j'ai vu.


Dernière édition par prinu le Sam 02 Jan 2016, 03:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 02 Jan 2016, 01:22

Libre comme un chrétien en Israel..
source: site coolisrael

Noël en Israël offre aux pèlerins et aux visiteurs un moment très spécial, unique, festif et spirituel, avec la possibilité de passer Noël dans la ville antique de Jérusalem, à Nazareth et de visiter les nombreux sites chrétiens.
Nazareth:  L’éclairage officiel de l’arbre de Noël s’est déroulé rue Paul VI le 6 décembre dernier, en musique grâce à une variété de différents artistes. L’éclairage du sapin de Noël au puits Marie a eu lieu le 13 décembre. Du 13 au 20 décembre, la municipalité de Nazareth organise un marché de Noël festif – une rue juste avec de la nourriture et de l’artisanat. Le 19 décembre, un concert festif de Hanouka et Noël fut donné par l’orchestre de Galilée, l’Upper Galilee Choir et la chanteuse Keren Hadar. Le traditionnel défilé de milliers de jeunes de mouvements de jeunesse, ainsi que les dirigeants des communautés chrétiennes, dans la rue principale de Nazareth aura lieu le 24 décembre, se terminant sur la place en face de la Basilique de l’Annonciation et suivie d’un feu d’artifice festif. La messe de Noël se déroulera dans la Basilique de l’Annonciation à 19:00. Le jour de Noël, toutes les églises catholiques vont célébrer la messe. Noël à Jérusalem : Le soir de Noël, des milliers de Chrétiens qui vivent à Jérusalem et de nombreux invités qui viennent à Jérusalem pour la fête arrivent dans différentes églises, pour célébrer la fête la plus importante du calendrier chrétien. Voici les quelques détails ...


Source : coolisrael.fr/27175/feter-noel-en-israel-tout-un-festival
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 02 Jan 2016, 01:35

je n'ai pas entendu le mot paix
les bons voeux de sang et de violence du pacifique Mr Abbas

source:
http://www.desinfos.com/spip.php?article51381


Rares sont les vœux de Nouvel An originaux. Ceux qu’adresse le parti de Mahmoud Abbas, considéré comme homme d’État et de paix en Occident, le sont pour le moins. Célébrant l’anniversaire de sa fondation le Fatah se glorifie de “ un demi-siècle de terreur semée dans les yeux des fils de Sion” et promet que “par le sang il rachetera la patrie – ndlr la totalité de “la Palestine” mandataire – et en gorgera le sol”. Slogans simples, images d’armes ou de couteaux, d’actualité, Al-Aqsa Manipulations efficaces : vingt-cinq Israéliens et Juifs tués, près de deux cent-soixante blessés, lors des violences du dernier trimestre 2015. Des violences qui se poursuivront donc...

L’invraisemblable impudence du Fatah, parti de Mahmoud Abbas, Président de facto – sans tenue d’élections - de l’OLP, n’étonne plus. Sur Facebook , y compris depuis sa branche libanaise, ou Twitter, à l’approche de l’anniversaire du lancement du parti avec son premier attentat le 1er janvier 1965, le Fatah glorifie son demi-siècle de terreur, s’engageant à poursuivre dans cette voie jusqu’à la rédemption, non pas de territoires au-delà des lignes de 1967, ce qui est censé être revendiqué auprès de la communauté internationale, mais de la totalité de “la Palestine” mandataire, c’est-à-dire incluant la totalité d’Israël. L’imagerie simple qui accompagne ces rodomontades martiales et haineuses est d’ailleurs fort claire à cet égard. Elle a été relevée et commentée par l’Observatoire des Médias Palestiniens et ONG Palestinian Media Watch.

2015, magasin de vetements a gaza, ou tout un chacun trouve des tenus de terroristes:
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 03 Jan 2016, 18:16

Un témoin fiable :
Strabon, géographe né en 60 avant JC, qui dans sa « Géographie », livre XVI § 28,écrit :
« Vient ensuite Joppé. L’endroit est si élevé qu’on prétend que, de là, on découvre Jérusalem capitale des Juifs ».
Il n’est pas le seul ;
Diodore de Sicile, livre XXXIV, fr. 1, cite Posidonios d’Apamée , un historien encore plus ancien que le géographe Strabon :
« Le roi Antiochus assiégeait Jérusalem ; les Juifs résistèrent, jusqu’à ce que tous les vivres épuisés, ils furent contraints d’envoyer des parlementaires pour traiter la paix ».
On pourrait encore ajouter de multiples témoignages signés par Pline l’Ancien, Dion Cassius, Ammien Marcellin, Tacite, l’empereur Julien, les pères de l’église (Augustin, Eusèbe etc..),Appien d’Alexandrie qui écrit :
« Une seule nation résistait encore, celle des Juifs ; Pompée envoya leur roi Aristobule à Rome et démantela Jérusalem, leur ville la plus grande et la plus sainte. »

Les chrétiens ont le Vatican, les juifs ont Jérusalem, et les musulmans ont la Mecque, voilà l'équilibre à maintenir pour la paix entre les peuples.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 03 Jan 2016, 23:31

Un titre de propriété vieux de deux mille ans en somme . Et dans l'intervalle ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 04 Jan 2016, 09:07

Il ne manquerait pas de peuples pour réclamer leurs anciens territoires, et même perdus depuis bien moins de temps  comme ceux des Indiens, avec les titres de propriétés divins de  leurs propres traditions.

Les Hébreux aussi étaient des envahisseurs, certes du point de vue religieux  il y avait une promesse, mais elle était conditionnelle, et juifs aussi bien que chrétiens et musulmans, pour des raisons différentes,  ont interprété la perte de la terre comme une perte (relative) de la bénédiction divine.
Le royaume unifié n'a pas duré très longtemps à l'échelle de l'histoire.

Un grand nombre de compagnons du temps du Prophète ont visité Jérusalem, certains y ont été enterrés.
Au fait qu'est devenu le cimetière Ma'man Allah, qui contenait des tombes de compagnons et de soufis, sur lequel on a dû construire un musée et un jardin pour chiens ?
Au cours du temps de nombreuses personnalités musulmanes ont visité Jérusalem, c'était une étape classique sur le chemin du pèlerinage à la Mecque (Al Chafi, Ibn Arabi parmi les plus célèbres, Ghazali y a vécu et enseigné, plus de 600 théologiens vers l'an 1000).
Un certain nombre de livres a aussi été écrit pour célébrer les vertus de la ville.
Les hadiths mentionnent trois villes qui ont un caractère spirituel d'élection, si on admet que les deux premières sont la Mecque et Médine, aucune autre ville, que ce soit Damas, Bagdad ou le Caire n'a bénéficié d'un prestige équivalent qui pourrait entrainer une confusion.

Ah oui Joyeux ou plutôt Triste Noël  ?

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/triste-noel-a-bethleem-desertee-par-les-touristes-18-12-2015-5384025.php

Cool ? C'est selon :

http://www.lepoint.fr/monde/noel-a-nazareth-nous-sommes-sur-une-terre-de-conflit-25-12-2015-2005202_24.php
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 04 Jan 2016, 17:11

Et dans l'intervalle, ils ont toujours voulu revenir, et étaient présents sans cesse, en dents de scie.
EN 1695, le régistre Palaestina démontre que la palestine était majoritairement juive, avec une minorité chrétienne, et une quasi absence de musulmans, quelques bédouins sans propriété.

et les cartes du régistre palaestina ne présentent AUCUN NOMS géographiques ni de village à consonance arabe.
Ce qui déboute des affirmations d'un "peuple palestinien musulman d'autochtones présent depuis toujours " qu'on aurait occupé ou méchament colonisé..
et ce livre-preuve démontre que de faux livres et textes modernes ont voulu réécrire l'histoire de la région.


sans oublier la jurisprudence du traité international de San Remo en 1921, qui légalise un Home National Juif sur l'intégralité de toute la palestine, ce qui fait que les juifs sont venus chez eux, en toute légalité: donc sans occupation ni colonisation illégale, puisque la SDN offrait un état juif pour les juifs du monde.. et reprendre ce que la Société Des Nations a donné aux juifs DU MONDE  (donc autoriser qu'ils viennent), c'est voler.

comme par hazard, les palestiniens débutent le conflit en masscrant les juifs en 1921, puis 1929.. et les juifs n'avaient alors aucun moyen de se défendre: les anglasi interdisaient aux juifs d'utiliser des armes ni d'en posseder, durant meme les massacres de juifs ...voilà pourquoi les juifs sont du s'organiser, et se libérer eux memes. Puis en venir à liberer leur pays occupé par les pseudos "palestiniens" venus d'ailleurs qui les ont agressés.

tout ces faits historique sont biffés, censurés, cachés, diffamés.
ces vérités historiques sont biffés d'un revers de manche comme "propagande sioniste de colonisation". c'est un peu trop facile !

Mais et les palestiniens, ils sont venus quand dans cette région ??

Je parle des gens dont que le monde appelle les palestiniens, et non les divers peuples passés par la région, et qui ne sont plus là, comme les musulmans ottomans..   de cette conquéte devenue propriété domaniale du sultan de Constantinople ( et non propriété politique d'un moindre peuple palestinien..)

Les palestiniens sont arrivés depuis une douzaine de pays arabes, à partir de 1880, d'aprés les archives officielles ottomanes. Ils sont venus, fuyant des famines, attirés par le travail et les emplois proposés par les autochtones juifs. Et ces précision sont reprises dans les archives officielles britanniques.
Les noms de fAMILLE DES PALESTINIENS SONT UNE PREUVE de leurs origines , puisque ce sont des noms de villages d'une douzaine de pasy arabes, principalement d'egypte, arabie saoudite, mais aussi yemen, etc. leur arrivée n'est donc pas une colonisation, tiens donc ?
Des autochtones juifs étaient présents en palestine avant l'arrivée de ceux qu'on dénomme très faussement les "palestiniens".
Mais l'histoire donne raisons aux juifs sionistes sur les musulmans palestiniens.

Alors il ya une bataille d'influence ? un peu mon général ! mais les faits sont là, je les ai cités.
bataille d'influence .; par qui dites donc ? On n'a jamais vu ausi piétre et innéficace communication que celle d'Israel, en fasse du puissant lobby islamique et palestiniste dans les médias, à l'onu, dans les chancelleries: c'est toujours le petit david devant lutter contre goliath.
voyez dans la force de ce lobby, la réussite de l'arabisation culturelle de l'europe.


Les palestiniens ne sont nullement originaires de palestine. Ils n'ont d'ailleurs jamais possédé politiquement aucun état, ni aucune capitale .. rien.
On ne leur a rien pris du tout.
On ne les a pas colonisé.
On ne les a pas occupé.
C'EST L'INVERSE au vu de l'histoire, et c'est censuré dans le monde entier, pour beaucoup de raisons cachées, politiques, économiques, pétroliéres, sociales, raciales..  et surtout parceque les juifs ne se laissent plus faire, on ne le supporte pas du tout, on trouve celà une arrogance ; alors que beaucoup ne les acceptent que la tête basse dans une position d'érrants et de désolation très agréable, autorisés à respirer dans un coin que si ca ne gène pas la marche des choses et les interets des puissants. Nous sommes pris, pour les impudents avec un toupet incroyable, et les anciennes accusations ne sont pas loin, voir bien là.  La pression mondiale anti-israélienne et anti-juive est si forte, qu'Israel ne se défend presque plus à l'ONU, sinon ils s'époumoneraient en vain chaque jours durant huit heures, 365 j/an, .. ce qui créerait encore plus de diffamation et de lazzis envers ceux qui font des "jérémiades".

Le palestinisme, c'est une arme de destruction massive de l'histoire.

Les plus anciens palestiniens racontaient comment ils se sont installés en palestine, de vieilles photographies en noir et blanc, présentent des palestiniens, fraichement arrivés en tant que colons.
L'adjectif que l'on donne aujourd'hui aux palestiniens, n'a pas de rapport avec l'adjectif des gens qui sont passés dans la région, c'est une usurpation d'adjectif, sinon j'affirme que les juifs sont les plus anciens réfugiés palestiniens du monde.

Plusieurs responsables arabes et historiens arabes disent la même chose que moi.



Dernière édition par prinu le Lun 04 Jan 2016, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 04 Jan 2016, 17:44

merci pour ces infos on finit par oublier à force d'être intoxiqués à longueur de journée
ça c'est une idée positive que le peuple palestinien c'est une arnaque
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 04 Jan 2016, 20:56

le probleme diplomatique reste: tant que des responsables onusiens se prononcent avec a l'avance un language et des certitudes inverses des faits reels, ils victimisent des agresseurs islamistes qui veulent conserver une position de victime et en font publicité,
alors ces responsables onusiens ont un part-pris evident et se lamentent sur les agresseurs, tout autour du monde; or qui se lamente des enfants et famille de villes occupés par daesh quand les russes les explosent sans discernement ? personne,  mais quand israel tente d'eviter de toucher des civils palestiniens, le monde ne s'en fait plus pour attaquer israel.
De meme hollande a declaré " la France devra deroger aux droits de l'homme".
A la television.
pas un mot pas une critique.
tiens donc, la France peux deroger a defendre les droits des familles des islamistes fous, on ne donne pas ce droit à Israel, meme si Israel prend mille precautions et des depenses des millions de dollars pour proteger les civils palestiniens, mieux qu'aucune armée europeenne, et mieux que l'otan.

il y a deux poids deux mesures,
et c'est parceque dans l'esprit politique mental,  Israel est le juif des nations, le geneur parceque trop moral pour etre honnete, il n'est pas jugé comme tout aitre pays, c'est un virus,  et qui géne prix du baril et contrats juteux, la peur du choc petrolier de 1967 apres l'affaire du canal de suez: la punition collective donnée par les pays de l'opep.

Nous avons aussi un probleme psychiatrique de masse en occident.
et pourquoi ce probléme psychiatrique qui touche tout le monde dans la rue ne toucherait bizarrement pas politiciens et journalistes ? encore pire, puisqu'on les juge sans cesse sur une sellette: la peur de tout, d'etre critiqué, hué, de perdre des éléctions, pour les journalistes, en jeu leur place et leur crédibilité, , la reconnaissance, les portes ouvertes, et qu'on les traite de "non neutre agent des sionistes", etc... voir urgl ! un peu juif sur les bords ?
Les cerveaux ont un reflexe extraordinaire et millénaire. pire qu'une génétique de génération spontanée, la rumeur va reveiller le vieux reflexe toujours moderne, pré hachée, prédigérée, toujours cuite à point.
ce n'est pas la verite qui compte mais le plus facile, securitairement pour les banlieues.  et puis les juifs.. pourquoi les defendre ? on a d'autres chats a fouetter.
crise morale mondiale.
Tout le monde alors se couche.
Et on vend et detruit la culture francaise autant..

Israël considère le Conseil des droits de l’Homme comme étant un organe « entièrement politisé »
et c'est le cas. le regime abominable des mollahs n'a pas subit les centaines de reunions anti-israeliennes a l'onu et a l'unesco qui sont a 80% constituees pour critiquer la pseudo occupation israelienne, et financer les pauvres petits islamistes pour creer une republique islamique de toutes les forces et par tout les moyens, qui recoivent deja des millions des regimes islamiques, un trou sans fond qui ne profite jamais aux civils mais a la nomenklatura palestinienne et a l'achat d'armes, avec aissi nos dons de la CEE aux palestiniens, avec nos impots d'europeens, et non pas a nos necessiteux.


http://fr.timesofisrael.com/le-rapporteur-special-de-lonu-sur-les-territoires-palestiniens-demissionne/


Dernière édition par prinu le Mar 05 Jan 2016, 00:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 04 Jan 2016, 21:09

de meme, ce n'est pas a cause de l'argent que platini est critiqué et qu'on veux l'empecher d'etre président de la fifa. platini a demontré que l'accusation ne tiend pas debout.
Pourquoi alors, à votre avis et à mon avis ? je vous laisse reflechir, avec les infos sur platini, google, et dans l'année 2015.
j'ai deux pistes, dont une assez dégueulasse ..   et le conflit du moyen orient y est pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 05 Jan 2016, 10:54

l'affaire avec platini ça a l'air bien dégoûtant encore cette histoire
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 06 Jan 2016, 11:11

oui mais devinez a quel niveau ? je laisse un peu reflechir, selon les actualitès de 2015, en gardant en memoire que la fifa c'est du sport ( et non miss france)
et tentez, en ravalant vos rires etranglés d'oublier ses statuts qui commencent par :
" La Fifa, organisme a but non lucratif, etc .."
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 06 Jan 2016, 11:14

c'est à moi que vous parlez??
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 06 Jan 2016, 23:24

à ceux qui suivent .. à tout ceux qui voudrons tenter de deviner ce que je crois de la curieuse affaire platini .. et quel rapport avec le moyen-orient.

Platini abandonne, car il sait qu'il fallait etre dédouané et lavé de tout soupçon à la date butoir du 26 janvier. trop court.
Après le retrait de Platini, il reste désormais cinq candidats à la présidence de la FIFA : le président de la Confédération asiatique Cheick Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, le secrétaire général de l’UEFA Gianni Infantino, l’homme d’affaires sud-africain Tokyo Sexwale, le Prince Ali, ancien vice-président de la FIFA battu par Blatter lors de la dernière élection présidentielle au printemps 2015, et l’ancien membre de la FIFA Jérôme Champagne.


bien joué, la manoeuvre a réussi: ne restent que des gens qui filent doux. Le résistant défenseur de l'esprit sportif est éliminé.

alors ? en quoi platini est le seul membre important officiel de la FIFA a avoir résisté à quoi, et à s'etre offusqué de quoi, et NUL AUTRE, raison essentielle pour laquelle il fallait d'urgence l'éliminer de la présidence pour réussir plus tard à faire quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 18:09

Les sites pro sionistes font grand cas de ce livre d'Hadrian Reland, en voulant prouver qu'il n'y avait pas de peuplement autre que juif,  que les arabes ne sont venus en masse que très récemment attirés par l'aubaine générée par le dynamisme économique des juifs. Ce livre n'est qu'un  élément parmi bien d‘autres.


Dans le  recensement de 1897, forcement approximatif, les nomades n'y sont pas mais on ne doit pas les oublier, ensuite juifs et arabes cherchaient à fuir le recensement, ce n'est donc qu'une indication : musulmans : 85 %, juifs locaux : 3.2 %, juifs nés à l'étranger : 2.1 %, chrétiens : 9;2 %. Donc la majorité de la population locale (juive de l'ancienne communauté,  arabe chrétienne et musulmane) était palestinienne, une petite proportion juive était arrivée depuis peu.
Un  renouveau économique qui tout d'un coup entraine une population arabe de 85 % ? Ce renouveau ne pouvait être que le fait des 2 % arrivés d'Europe, puisque l'ancienne communauté juive de Palestine n'avait pas été capable de le susciter.

Voici ce qu'on trouve par contre dans le livre de Ben Gourion "Les Juifs dans leur pays", 12 % de la population totale en 1914, la plupart vivant dans les villes, ce qui veut dire que les Palestiniens, majoritaires, dominaient dans les campagnes.
Spoiler:
 


Dernière édition par DelpheS le Ven 08 Jan 2016, 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 18:33

DelpheS a écrit:
Donc il y aurait eu un regain économique, produit, il faut le supposer, par des juifs récemment arrivés, puisque les anciens juifs de Palestine n'avaient pas été capables de produire un tel essor.
Et pourquoi selon vous? N'oubliez pas
que avant l'arrivée des anglais, la Palestine faisait partie de l'empire ottoman et les juifs en dhimmitudes, ne peuvent prospérer. Tant qu'aux arabes de Palestine, la prospérité à la juive ne fait pas partie de leur mentalité ils ne furent pas aussi besogneux, alors que les juifs, ils ne seront pas prospères si les limites imposées leurs sont imposées.


Dernière édition par ysov le Ven 08 Jan 2016, 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 18:36

oui mais là on était encore en période ottomane (à la période du renouveau supposé).
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 18:38

C'est ce que je dis, durant une domination musulmanes, les dhimmis ne peuvent prospérer.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 19:59

"L’exemple du yichouv juif en Palestine et la manière dont il a été traité par les Ottomans nous apprend que la façon dont la mémoire collective juive perçoit cette période comme étant une période d’administration antisioniste, cruelle et capricieuse, ne correspond pas nécessairement à la version qu’en donne la recherche universitaire. Laquelle fait état d’une politique ottomane bien plus complexe et rationnelle, qui faisait même apparaître des divergences d’opinion et des tensions entre les fonctionnaires ottomans."

http://orientxxi.info/l-orient-dans-la-guerre-1914-1918/que-faire-des-juifs-de-palestine,0799
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Ven 08 Jan 2016, 22:30

Mais oui, d'ailleurs j'en profite de le souligner au passage, cette divergence d'opinions et tensions entres fonctionnaires ottomans a permis à Kemal Ataturk dès son accession au pouvoir de foutre dehors le bédouin à la source de ce qui régente la mentalité d'un peuple, ce qu'un Erdogan actuellement veut renverser.Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 09 Jan 2016, 11:44

ysov a écrit:
C'est ce que je dis, durant une domination musulmanes, les dhimmis ne peuvent prospérer.

C'est sur que les Espagnols et les Portugais chrétiens en les chassant ont perdu une richesse...
Et où ont-ils trouvé refuge ? Ils n'avaient guère de choix, sauf à devenir chrétiens ou marranes.
Même en temps que dhimmis ils ont pu à Istambul par exemple pour certains prospérer. Mais il y a toujours des riches et des pauvres, des profiteurs et des dindons de la farce, chez les juifs comme chez les autres. Et je suis bien sur que le riche des juifs était plus prospère que le pauvre des musulmans, bon ce dernier pouvait se consoler, il n'était pas un dhimmi.


Je mets ce lien car la femme de ce journaliste est une chrétienne palestinienne de Nazareth et il décrit la situation  telle qu'elle apparait sur place :

http://www.info-palestine.net/spip.php?article15830
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Dim 10 Jan 2016, 08:42

Addad décrit une belle salade, les chrétiens en terre d'islam, bon courage.. que s'etonner de "info-palestine"..  ils vivent un calvaire à gaza.  les chrétiens israéliens sont plus libres en Israel que dans n'importe quel état arabe, aussi libres qu'en France, et mieux défendus qu'en France, (financement, communication, etc) et ils le disent trés souvent.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 16 Jan 2016, 03:02

site "chrétiens amis d'Israel":
http://www.caifrance.fr/presentation

Actions alertes de priéres:
http://www.caifrance.fr/category/actions

Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Sam 16 Jan 2016, 14:56

Jusqu'à Vatican II : condamnation et "non possumus" (ce n'est pas une approbation du site, mais à titre d'info) :

http://www.la-question.net/archive/2009/01/11/sionisme-et-catholicisme.html

Avant et après "Nostra Aetate", historique :

http://www.debriefing.org/2385.html

Massignon et le sionisme :

http://bcrfj.revues.org/6248

Quoiqu'il en soit  le Vatican (qui agit aussi en tant qu'Etat), a maintenu sa position sur les lieux saints et sur le respect des populations locales précédemment installées. Peu importe d'ailleurs si elles sont arrivées à telle ou telle date, elles étaient là avant l'immigration massive venant d'Europe, la Grande-Bretagne qui était à cette époque une puissance coloniale, s'est engagée à soutenir l'immigration juive, ce qui a été fait, un royaume arabe a été promis, qui n'est jamais venu.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: ISRAEL : SIONISTES CONTRE ANTI-SIONISTES   Dim 17 Jan 2016, 11:53

ISRAEL : SIONISTES CONTRE ANTI-SIONISTES

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 18 Jan 2016, 01:52

vive le Pape !
De la synagogue de Rome, le pape condamne la violence au nom de Dieu

source: le parisien
http://www.leparisien.fr/pape-vatican/rome-le-pape-francois-a-la-grande-synagogue-sous-haute-securite-17-01-2016-5459267.php

http://s1.lprs1.fr/images/2016/01/17/5459267_pape-synagogue_545x460_autocrop.jpg


ROME (ITALIE), LE 17 JANVIER 2016. Le pape François dans la Grande synagogue. Il est le troisième pontife à s'y rendre après Jean-Paul II en 1986 et Benoît XVI en 2010.

«Ni la violence ni la mort n'auront jamais le dernier mot, parce que Dieu est le Dieu de l'amour et de la vie» : de la grande synagogue de Rome, le pape François a demandé dimanche à tous les croyants de rejeter l'antisémitisme et la violence au nom des trois grandes religions monothéistes. Troisième pape à se rendre dans cet édifice au bord du Tibre après Jean Paul II (1986) et Benoît XVI (2010), François été chaleureusement accueilli, entouré dès son arrivée par de vieux habitants du quartier du Ghetto avec qui il a été aussitôt à tu et à toi.

Sur les marches de la synagogue, Jorge Bergoglio était attendu par le chef rabbin de Rome, Riccardo Di Segni. A l'intérieur, 1500 invités patientaient. Sa Sainteté a déposé un bouquet de fleurs devant une plaque commémorative de l'attentat palestinien qui avait causé en 1983 la mort de Stefano Gay Taché, un enfant de deux ans, et blessé 37 autres juifs romains.

«Une proximité avec tout survivant de la Shoah encore en vie»

Cette visite, presque trois ans après son élection, a eu lieu sur fond de quelques frictions comme la reconnaissance de l'Etat de Palestine par le Saint-Siège. Mais le pape a évité toute allusion spécifique politique. «Non à toute forme d'antisémitisme! Il faut condamner toute injure, toute discrimination et toute persécution qui en dérivent!», a clamé le pape, très applaudi. Il a appelé à la «vigilance maximale» pour défendre la dignité humaine. S'adressant aux juifs comme à ses «chers frères aînés», comme l'avait fait Jean-Paul II, le pape a exprimé «sa proximité avec tout survivant de la Shoah encore en vie».

«Six millions de personnes, seulement parce qu'elles appartenaient au peuple hébreu, ont été victimes de la barbarie la plus inhumaine, perpétrée au nom d'une idéologie qui voulait substituer l'homme à Dieu», a-t-il remarqué, en évoquant la rafle de 1.026 juifs dans le ghetto de Rome, déportés à Auschwitz en octobre 1943. Evoquant le fanatisme dans le monde, le pape a assuré: «Nous devons prier Dieu avec insistance pour qu'il nous aide à pratiquer en Europe, en Terre Sainte, au Moyen Orient, en Afrique (...) la logique de la paix, de la réconciliation».

Dans son discours d'accueil, la présidente de la communauté juive de Rome, Ruth Dureghetto, avait affirmé que «tous doivent dire au terrorisme de s'arrêter. Pas seulement le terrorisme de Madrid, de Londres, Bruxelles ou Paris, mais aussi celui qui frappe tous les jours Israël». Elle a remercié le pape François pour avoir dit l'an dernier à une délégation juive qu'«une attaque délibérée contre Israël était de l'antisémitisme».
Les sous-sols de ce vieux quartier historique passés au peigne fin

Huit cents policiers, soldats et carabiniers ont été chargés d'assurer dimanche la sécurité de la visite laquelle a été délimitée par une zone rouge interdisant le stationnement. Les sous-sols de ce vieux quartier historique de Rome ont été passés au peigne fin. Dans la zone archéologique toute proche du Théâtre de Marcello, les poubelles ont été scellées.

Un dispositif de sécurité sans précédent a été mis en place à Rome depuis début décembre, quand a commencé le «Jubilé de la miséricorde» du pape François. Des soldats en treillis, pistolet-mitrailleur au poing, sont visibles devant des églises du centre historique. Même s'il ne semble pas y avoir de menaces terroristes concrètes, les attentats de Paris en novembre ont suscité des craintes d'un attentat du groupe Etat islamique à Rome, et l'affluence des touristes et des pèlerins a nettement diminué.


Dernière édition par prinu le Lun 18 Jan 2016, 02:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 18 Jan 2016, 02:02

DelpheS a écrit:
Jusqu'à Vatican II : condamnation et "non possumus" (ce n'est pas une approbation du site, mais à titre d'info) :



Quoiqu'il en soit  le Vatican (qui agit aussi en tant qu'Etat), a maintenu sa position sur les lieux saints et sur le respect des populations locales précédemment installées. Peu importe d'ailleurs si elles sont arrivées à telle ou telle date, elles étaient là avant l'immigration massive venant d'Europe, la Grande-Bretagne qui était à cette époque une puissance coloniale, s'est engagée à soutenir l'immigration juive, ce qui a été fait, un royaume arabe a été promis, qui n'est jamais venu.

L'immigration juive vers la palestine est trés ancienne. c'est une justice de revenir sur la terre du judaisme, inoccupée et quasi désertique.

L'immigration  juive massive plus récente,n'est pas une colonisation nagative ni illégale, et n'a pris la terre de personne.
Le traité de San Rémo de 1921 a créé un état arabe pour les musulman de la région: l'émirat de transjordanie. c'est là chez eux.
c'est l'actuelle Jordanie: un état palestinien, royaume arabe éxiste donc déja.
le meme traité crée unn Home national juif, pour les juifs, sur toute la palestine. l'immigration juive est une justice: rendre ce qui a été volé aux gens de religion juive: rentrer à la maison des juifs.
La Jordanie est cinq fois plus grand..  tout le monde est content.
Les arabes en ont bien recu bien plus que les juifs.

le royaume arabe éxiste.
Israel - le Home National juif existe.

Jérusalem aux juifs, le Vatican aux chrétiens, la Mecque aux musulmans : l'équilibre égalitaire parfait.

juste les colons musulmans  qui ne sont pas originaires de palestine, veulent envahir Israel et réclament une terre qu'ils n'ont jamais possédé .. et empechent la paix, en défendant les juifs qui sont dans leur bon droit historique, en les traitant avec diffamation, de colonisateurs, et veulent faire croire que le sionisme est un gros mot.. ce qui inverse les roles, pour des musulmans arrivant à partir de 1880 et se faisant passer pour des "palestiniens" de souche, tout en massacrant les juifs autochtones présents avant eux  a partir de 1921.
et dérriére: l'impérialisme islamique radical.

L'opération de com des palestiniens est éfficace,ils ont distribués des oignons, mais la vérité est quand meme là.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 18 Jan 2016, 06:00

prinu a écrit:
... ce qui inverse les roles, pour des musulmans arrivant à partir de 1880 et se faisant passer pour des "palestiniens" de souche, tout en massacrant les juifs autochtones présents avant eux  a partir de 1921.
et dérriére: l'impérialisme islamique radical.

...


Je dois vous rappeler , cher Prinu , que la fondation de " Notre-dame de France " à Jérusalem et le début de redéveloppement de cette ville , datent de 1888 .

Et pendant deux ou trois décennies , arabo-musulmans , chrétiens et juifs y ont vécu en relative harmonie , unis qu'ils étaient par le ressentiment envers le dominateur turc .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Lun 18 Jan 2016, 08:53

Il y a toujours eu des juifs en  Palestine, mais depuis très longtemps le statut des juifs dans leur théologie était "l'exil", cet exil avait une profonde signification métaphysique. La diaspora existe depuis Babylone, déjà à l'époque du Christ il y avait des juifs sur tout le bassin méditérranéen, ce qui conduit à minimiser l'idée d'une expulsion totale. Le statut traditionnel du peuple juif, selon Guénon est un statut entre "peuple nomade" et "peuple sédentaire", il appelle ce statut "peuple en tribulation", cela concerne d'autres peuples comme les gitans, qui ont gardé aussi leur identité tout en partageant la vie de peuples sédentaires.
Dans le film "Voyages", qui relate la vie de différents juifs au XXème siècle, une femme ayant vécu dans la culture juive yiddish d'Europe centrale, dit en arrivant à Jérusalem : "Il n'y a plus de juifs, il n'y a plus que des Israéliens".
Le sionisme est un mouvement profane, Guénon y voyait une atteinte au statut normal de ce peuple,  ce mouvement n'ayant rien de normal sur le plan spirituel,  il fallait distinguer du retour prévu à l'ère messianique. Ce pays présente tous les traits  de la modernité, sans faire le procès de cette dernière cela suffit pour lui enlever un caractère sacré. C'est d'ailleurs au nom de ces principes que des juifs orthodoxes sont anti-sionistes.
Bien sur il  n'y avait pas de peuple palestinien, pas plus qu'il n'y avait de nation  israelienne, ni tous les autres états de la région, mais il y avait des arabes, et il est plus que probable qu'un arabe de Palestine n'était pas nommé ou perçu comme un arabe d'Egypte ou du Hijaz. Tous ces pays modernes sont le résultat des politiques occidentales.
Les arabes possédaient bien des terres, et des villages  qui ont été détruits et pillés,  on leur a interdit de revenir  par des lois rapidement votées, pour préserver l'homogénéité ethnique.
Quand j'ai mentionné la province musulmane de Palestine après la conquête, c'était pour marquer la continuité et l'homogénéité de cette région et du nom sur le plan géographique, puisque les provinces musulmanes ont recoupé les anciennes régions romaines et ces dernières portaient le même nom.
Le royaume d'Israel n'a duré que deux siècles.
Non la terre n'était pas désertique, elle n'était peut-être pas cultivée selon les méthodes modernes intensives, mais elle avait des cultures, le "peuple sans terre pour une terre sans peuple" fait partie des slogans qui ont permis de faire oublier la présence des Palestiniens, mais il suffit de lire les textes des premiers sionistes, ils ne voilent pas la question.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 19 Jan 2016, 18:09

Je remercie particulièrement Prinu et DelpheS pour cette confrontation d'arguments sur ce sujet, édifiante et documentée.  
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2357
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 19 Jan 2016, 20:32

SUPPRIME
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 26 Jan 2016, 16:55

boulo a écrit:
prinu a écrit:
... ce qui inverse les roles, pour des musulmans arrivant à partir de 1880 et se faisant passer pour des "palestiniens" de souche, tout en massacrant les juifs autochtones présents avant eux  a partir de 1921.
et dérriére: l'impérialisme islamique radical.

...


Je dois vous rappeler , cher Prinu , que la fondation de " Notre-dame de France " à Jérusalem et le début de redéveloppement de cette ville , datent de 1888 .

Et pendant deux ou trois décennies , arabo-musulmans , chrétiens et juifs y ont vécu en relative harmonie , unis qu'ils étaient par le ressentiment envers le dominateur turc .

je crois que le devellopement de Jérusalem était plus ancien ..?
Mais oui, juifs et chrétiens ont fait avancer les choses.

dominateur turc: sur une terre trés desertique.
Il y a eu une prise d'occupation ottomane certes, avant, mais pour du quasi- desert.
des missions géographiques décrivent une rareté d'habitants.

je ne pense pas que ceux qui sont venus a partir de 1880 (et qui sont ceux qu'on appelle aujourd'hui les palestiniens", se soient sentis opprimés par les turcs, ils fuyaient des famines dans les pays arabes, et sont venus parce qu'ils avaient lus et entendu que les juifs refleurissaient la région..
les juifs travaillaient durs car pour eux c'était la terre de leurs ancetres, c'était une mission que de revenir à la maison: ils souhaitaient refleurir le désert, ils ont donc de tout temps tentés de revenir sur la terre qu'on leur avait volé. accomplissement moral. ou sauver sa vie en fuyant des tueries de juifs.


mon petit doigt me dit que juifs et chrétiens devaient eux bien se sentir dominés par les turcs - administrateurs( grands propriétaires turcs et domaines du sultan de Constantinople - et jamais état appartenant politiquement aux palestiniens qui étaient des colons récents) et par les nouveaux colons musulmans qui les traitaient comme des chiens, puis les ont dominés à plate couture et traités avec le statut légal inférieur avec moins de droits, de dhimmis.


Je crois que la coéxistence avec des colonisateurs musulmans dominateurs.. je crois que ca n'a jamais vraiment existé dans toute l'histoire,
nous étions tous tout juste supportés tant qu'on était utile à quelque chose

j'écoute souvent mon petit doigt
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 26 Jan 2016, 23:30

En effet, la Vierge Marie, la meilleure des femmes que le monde ait porté, non Aïcha, car elle ne pouvait
porter foetus, fort probablement à cause de séquelles, dont pas nécessaire de vous spécifier par quoi et qui exactement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 26 Jan 2016, 23:48

Si le direct te semble de l'agressivité, c'est tant mieux et une chose est sûr, c'est que de n'être pas dupe, te frustre au plus haut point.

Enfin, le paralèlle entre Marie et Aïcha, est le fait que dans le coeur des musulmans c'est la dernière qui les occupent, ''La mère des croyants''...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 27 Jan 2016, 02:18

jépéto a écrit:
Une question qui répondra a la question de la rubrique que pense les sionistes de Jésus(psl) et de sa sainte mère Marie(psl) .....un sioniste est t'il capable de dire Que Dieu bénisse le Messie Jésus(psl) et sa sainte mère Marie(psl), la meilleur des femmes que le monde ai porté .......

posez vous cette question aux sionistes laics, aux sionistes chrétiens, aux sionistes asiatiques, aux sionistes musulmans ?
car ils existent. ceux là qui croient au droit des juifs sur la terre des juifs.
(NB. le fils du chef du Hamas est sioniste et réalise des conférences internationales pour défendre le sionisme)

mais posez vous aussi la question si les musulmans antisionistes répondront à votre question ? sinon en riant et en vous faisant un croche patte.

le but n'est pas de se situer par rapport à Jésus christ, mais de l'interet primordial à soutenir le sionisme, pour la défense de la civilisation judéochrétienne.

Le sionisme fait partie intégrante des textes juifs "l'an prochain à Jérusalem". celà fait partie de sa foi.
pour les juifs non pratiquants ou peu ou pas croyants, le lien avec la terre d'Israel fait partie de son histoire familiale, ou histoire du peuple auquel il se sent appartenir.

L'état juif est autant un droit politique, qu'un bouclier qui se défend d'une attaque musulmane politique et guerrière
J'ai démontré déja ailleurs ou ici que le palestinisme est une agression sans fondement historique vrai, et qu'il n'y a pas de colonisation ou d'occupation israélienne illégales, de par les jurisprudences des traités internationaux, de san Rémo en 1921, puis du droit de la guerre à se défendre en 1948, puis du droit réalisé par l'abandon de tout droits territoriaux par la Jordanie dans un traité de paix signé avec Israel: trois périodes clefs ou à chaque fois, le vrai droit international va vers le sionisme comme un droit légal, Si on rajoute le droit historique ancien des juifs à récuperer une terre volée aux juifs, 0UNE CULTURE liée depuis plus de 2000 ans à cette région, ce qui est et forme un droit onusien à l'autodetermination des peuples, celà fait quatre points historiques donnant crédit au droit du sionisme.. quatre points de droits, niés par les lobbys palestiniens à l'ONU.. niés par de simples votes ou avis non coercitifs dans les textes si vous les analysez, des "condamnations" politiques, des résolutions suite à des votes;   
or l'interet du christianisme ne s'est jamais discuté à l'ONU, et l'ONU n'a jamais empéché de massacres de chrétiens, ni de grand monde, suite à des votes. c'est juste une distribution politique de bons points, comme un prix littéraire. je n'ai jamais vu un soldat de l'onu sortir son arme pour défendre un juif ou un chrétien, ou un africain d'un génocide. tout juste sortir un mouchoir, ou faire un regard vers le sol, envoyer un sheikh.. pardon, un chéque..

J'ai aussi démontré, ailleurs et ici, que des historiens arabes et des palestiniens eux memes invalident la légitimité des revendications palestiniennes, et meme démontrent que les palestiniens n'ont jamais possédé politiquement le moindre pays, et qu'ils ne viennent pas de cette région du monde.
J'ai aussi démontré que tout celà est censuré pour des interets financiers et des interets divers.





Juifs et chrétiens sont des victimes communes des islamistes et du palestinisme. On tue dans le monde, en France, en belgique, des juifs comme des chrétiens ou des athés, ou des musulmans qui étaient là au mauvais moment et au mauvais endroit, en prononcant le mot "palestine", dans les revendications politiques des auteurs comme des commanditaires.

Je parle de se situer sur l'interet de la base d'une civilisation, une base juive à défendre contre des musulmans qui veulent détruire cette base.
Le judaisme qui, oui, ne croit pas en Jésus le messie, est bien la base du christianisme, qui a avancé. qui s'est transformé. c'est sa mutation dans le temps, qui a réussi au delà des espérances des premiers chrétiens persécutés à Rome.
une base ne veux pas dire le message principal.
en commun: la morale, une civilisation tumultueuse ou chacun est sorti amis et en entente, en commun, des lieux de mémoire, des lieux de grandes passions, en commun, l'amour de la vie, en commun.; le language et des noms et des lieux ivres de foi.
Dans "le jour du seigneur" le dimanche matin, combien de débats fraternels et passionnés sur la bible, entre juifs et chrétiens.
"vous avez lu le livre ? visitez le pays" c'est presque un slogan de film .. c'est du sionisme.
A la limite, comme être chrétien sans être sioniste, sinon en oubliant et en perdant de l'âme du christianisme ?
La télévision lave votre cerveau chaque jour ?
cette base est la base du christianisme et de la foi en Jésus le messie, car c'est la premiére marche de l'escalier de la foi en Jésus christ.
Devez-vous soutenir cet escalier, ou accepter que tout s'écroule avec vous ?

Choisissez vous un moyen orient islamiste de maniére intégrale, en abandonnant les chrétiens à leur triste sort ??

1948, Israel vote OUI à l’Onu pour créer un état palestinien, en paix. Russes et américains votent OUI,  les arabes votent Non et attaquent Israel le lendemain.
ils veulent génocider les juifs, en noir sur blanc dans leurs déclarations officielles.
David Ben Gourion déclare à l'ambassadeur américain MacDonald, nommé par Truman : « Israël salue le soutien russe aux Nations unies, mais ne tolérera pas de domination russe. Non seulement Israël est occidental dans son orientation, mais notre peuple est démocrate et réalise qu'il ne peut devenir fort et rester libre qu'à travers la coopération avec les États-Unis. Seul l'occident lui-même, en humiliant Israël et en l'abandonnant aux Nations Unies et ailleurs, pourrait s'aliéner notre peuple » (Dans Arnold Kramer, Soviet Policy on Palestine 1947-1948, Journal of Palestine Studies, Vol. 2, Numéro 2, hiver 1973).

Il trahiraient aussi l’humanité !
OUI, Ils trahissent l’humanité, ceux qui veulent la perte d'Israel.
L’invasion islamopalestiniste communautariste de l’Europe par la terreur,
mais aussi de l'asie, de l'afrique, etc..tous attaqués..
en attendant une soumission morale et intellectuelle généralisée,
, est elle une punition ?


Voulez vous une civilisation forte , ou une civilisation faible, puis vouée à disparaitre..



Nous prônons la domination majoritaire chrétienne en occident, et le droit garanti et bien défendu à la foi en Jésus christ partout ou dans le monde les chrétiens vivent.

Israel défend le droit de ses citoyens chrétiens, tandis que dans les zones gérées souverainement par les palestiniens, ils fuient, ils survivent ou sont brimés, ou juste utilisés comme otages-alibis de propagande avec une épée au dessus de la tete s'ils n'insultent pas Israel devant caméra.

--

Il ne s'agit pas de la foi des juifs, qui ne variera jamais, vous le savez, c'est bien clair, mais de la défense de votre foi comme un droit de civilisation.
votre défense par le coeur.
le partagerez vous ?
sur le terrain, les sionistes sont vos meilleurs alliés. La fraternité de coeur entre juifs qui ne croient pas au messie, et chrétiens, est forte, même dans l'esprit du pape.
Je pense que le vatican, partagé, ou des lobbys politiques existent, peux évoluer politiquement dans le sens que je crois.
Mais la question s'adresse aussi à vous en temps qu'individu.
Quel avenir voulez vous à vos enfants, dans votre ville comme dans cet échiquier mondial ?

Une question à mon tour: critiquez-vous la foi des trois cent millions de chrétiens évangélistes américains sionistes ?
Je parle de leur foi. en quoi le fait que les juifs ne jugent pas Jésus comme le messie, les gêne ? En rien. Alors ?


Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 27 Jan 2016, 09:07

Le Vatican s'est prononcé pour la solution à deux états, et pour une internationalisation de Jérusalem.
Le Vatican s'est engagé dans les accords d'Oslo. La politique actuelle de colonisation finit par rendre impossible la solution à deux états. Oslo est maintenant perçu comme un piège, avec une autorité palestinienne soumise et impuissante qui ne survit que grâce à l'aide étrangère.
Les sionistes évangéliques ne veulent qu'accélérer le processus qui conduit à la fin des temps,  et leur but dernier est la conversion des juifs  qui devrait  se produire à l'occasion des désordres, donc ça ne les gêne pas que les juifs ne considèrent pas Jésus comme le Messie pour l'instant, cela fait partie de leur scénario.
"Une terre sans peuple pour un peuple sans terre", ce slogan semble avoir été utilisé en premier lieu au moment où l'on cherchait un lieu d'installation possible et où la Palestine n'avait pas été encore choisie. Mais on s'est rendu compte qu'il n'y avait plus beaucoup de terres réellement vierges d'occupation humaine. L'artifice juridique de la "terra nullius" amplement utilisé lors de la conquête de l'Amérique ne semblait plus d'actualité.
Herzl lui-même n'aimait pas la Palestine, l'Ouganda ou l'Argentine avaient été proposées et auraient peut-être été acceptées sans l'opposition de juifs russes.
Beaucoup de juifs auraient en fait préféré l'émigration en Europe ou aux USA, mais ces pays n'en voulaient pas, on a même un peu "aidé" certains à choisir.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 2357
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 27 Jan 2016, 16:54

En définitive, le nouvel Israël est l'Eglise, non ? c'est ça le vrai sionisme ?
(le Vatican étant sur une colline)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 27 Jan 2016, 22:27

prinu a écrit:
boulo a écrit:
prinu a écrit:
... ce qui inverse les roles, pour des musulmans arrivant à partir de 1880 et se faisant passer pour des "palestiniens" de souche, tout en massacrant les juifs autochtones présents avant eux  a partir de 1921.
et dérriére: l'impérialisme islamique radical.

...


Je dois vous rappeler , cher Prinu , que la fondation de " Notre-dame de France " à Jérusalem et le début de redéveloppement de cette ville , datent de 1888 .

Et pendant deux ou trois décennies , arabo-musulmans , chrétiens et juifs y ont vécu en relative harmonie , unis qu'ils étaient par le ressentiment envers le dominateur turc .

je crois que le devellopement de Jérusalem était plus ancien ..?
Mais oui, juifs et chrétiens ont fait avancer les choses.

...

Non . Ce sont bien les pèlerinages chrétiens , relancés à Jérusalem à la fin du 19e siècle , qui ont ranimé et modernisé cette ville , qui était dépourvue d'équipements publics .

Les assomptionnistes français y ont pris une part prépondérante .

Mais lors de la guerre israélo-arabe , leur centre d'hébergement " Notre-Dame de France " s'est trouvé exactement entre deux feux .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 27 Jan 2016, 22:54

L'hôpitale de l'Ordre de Malte aussi.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 28 Jan 2016, 01:26

https://www.youtube.com/watch?v=B-qaYOD0Ydc

vous croyez qu'en allant en turquie voir le mont ararat, on voit des restes des bateaux à Noé ?

j'ai bien aimé voir les médailles de l'ordre de Malte, aux musée des médailles et décoration, en face du Musée d'Orsay. un musée trés interessant à voir.


En 1555, Charles Quint obtient de reconstruire la chapelle du Saint-Sépulcre, qui devient ainsi propriété latine.

Deux œuvres du Tasse se réfèrent à Jérusalem : La Jérusalem délivrée (La Gerusalemme liberata, 1580) et La Jérusalem conquise (1593).
En novembre 1855, sous l'impulsion de Moïse Montefiore sont construites les premières maisons hors de l'enceinte de la vieille ville, formant ce qui s'appellera le quartier de Yemin Moshe, toujours dominé par le célèbre moulin Montefiore érigé en 1857. Elles sont destinées aux Juifs qui habitaient dans la Vieille Ville, dans un quartier surpeuplé aux conditions d'hygiène déplorables.

La seconde partie du XIXe siècle voit une lutte d'influence des grandes puissances européennes : les Russes construisent notamment de nombreux bâtiments dans le cadre de la Mission russe de Jérusalem ainsi que l'église Sainte Marie-Madeleine, les Allemands la Dormition. Simultanément, l'immigration juive s'accélère et en 1880, les 17 000 Juifs de la ville y sont majoritaires.

il s'engagea à develloper Jérusalem:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Moïse_Montefiore


extraits:
Sir Moses Haïm Montefiore (Livourne, 24 octobre 1784 – Ramsgate, 28 juillet 1885), 1er baronnet, fut l'un des plus célèbres juifs anglais du xixe siècle, à l'instar de Benjamin Disraeli. Philanthrope, Montefiore fut un grand financier qui devint shérif de Londres et fut fait baronnet Montefiore de l'île de Thanet (Kent), en 1846.
En 1824, Moses Montefiore, fonde avec certains de ses collègues basés à Londres, l'Imperial Continental Gas Association (ICGA) pour établir les services de gaz d'éclairage dans les pays européens. L'ICGA sera à l'origine de plus d'un groupe énergétique moderne.
Moses Montefiore se rendit pour la première fois à Jérusalem en 1827. Trois ans plus tôt, retiré de ses affaires prospères au Royaume-Uni, il avait pris la décision de consacrer ses immenses ressources à aider ses coreligionnaires démunis, de « Terre sainte » et d'ailleurs. Dès lors, pendant ses cinquante prochaines années, jusqu'à sa mort, il se fit le défenseur de la cause des Juifs partout dans le monde, et d'abord contre la discrimination dans son propre pays.

Il mena campagne en faveur des Juifs de Damas, accusés de meutre rituel. Il fit partie de la délégation qui se rendit en Egypte en 1840 afin de plaider la cause des Juifs dans cette affaire. Il se rendit ensuite à Istanbul où il obtint du sultan ottoman, Abdul Majid, qu'il proclame un décret de protection des Juifs de l'Empire ottoman contre les accusations de crimes rituels 2.

Il se rendit à Rome en 1858 où il essaya, sans succès, d’obtenir qu’un enfant juif, Edgardo Mortara, enlevé à ses parents, après avoir été baptisé en secret, leur soit rendu.

Montefiore rencontra deux tsars de Russie dans le but d'alléger la condition des Juifs russes. Il s'entretint avec le sultan du Maroc sur celle des Juifs du Maghreb, et même avec le Shah de Perse, mettant sa philanthropie au service de tous ses coreligionnaires.

Il mena également campagne contre l’abolition de l’esclavage.

En novembre 1855, sous l'impulsion de Moïse Montefiore, sont construites les premières maisons hors de l'enceinte de la vieille ville de Jérusalem, formant ce qui s'appellera le quartier de Yemin Moshe (en), toujours dominé par le célèbre moulin Montefiore érigé en 1857.
Il fut fait chevalier le 13 novembre 1837
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mar 09 Fév 2016, 20:40

http://www.hamodia.fr/article.php?id=6057
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle devrait être la position d'un chrétien vis à vis de la politique ?
» Peut-on être chrétien et avoir un sens de l'humour et de la dérision?
» Il y a tous ces films horribles que nul chrétien ne doit regarder.
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Faut-il avoir peur du "terrorisme chrétien" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: