DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Sam 29 Aoû 2015, 22:21

L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat

Spoiler:
 


La fréquentation du « diable » lepeniste est aujourd'hui dénoncée par la même sensibilité qui avait déjeuné avec le « diable » communiste avec une bien courte cuillère.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/08/29/31003-20150829ARTFIG00141-l-eglise-et-le-front-national-pour-en-finir-avec-un-faux-debat.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Sam 29 Aoû 2015, 22:25

FIGAROVOX/ANALYSE : La venue de Marion Maréchal Le Pen à une université d'été organisée par le diocèse du Var a fait polémique. Notre chroniqueur Guillaume Tabard, qui a assisté, à titre personnel, à cette rencontre, nous donne son point de vue.

Guillaume Tabard (@GTabard) est rédacteur en chef et éditorialiste au Figaro. Il est également éditorialiste politique sur Radio Classique.
Les cent cinquante jeunes participant à l'université d'été du diocèse de Frejus-Toulon ont été les premiers surpris samedi de voir arriver sur leur campus plusieurs dizaines de journalistes et de caméras, attirés par la présence de Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du département voisin du Vaucluse. En l'espace de quelques jours, cette présence - pourtant connue et annoncée dès avant l'été - est devenue le symbole d'un changement d'attitude supposée de l'Église catholique à l'égard du Front national. En retour une poignée de chrétiens s'est indignée tandis que des élus d'autres partis s'inquiétaient d'une preuve supplémentaire de la normalisation du parti lepéniste.
Cet emballement et les arguments invoqués ont de quoi surprendre. D'abord, l'initiative de Mgr Dominique Rey, l'évêque du lieu, n'était pas, comme ce fut écrit, une offre de dialogue spécifique lancée au FN en tant que parti. Marion Le Pen n'en était pas l'invitée exclusive ou privilégiée. Elle participait à une table ronde réunissant à pied d'égalité l'ancien député-maire PS d'Ajaccio, Simon Renucci, le député Républicains de la Drôme, Hervé Mariton et Arnaud Leclere, du mouvement Sens commun (rattaché au Républicains). Organisée au sanctuaire de la Sainte-Baume, cette table ronde n'a occupé que deux heures sur un séminaire de quatre jours sur le thème de «la vérité» au cours duquel se sont exprimés plusieurs dizaines d'acteurs de la société, dont des journalistes. C'est ainsi qu'à titre personnel, je suis intervenu le vendredi et ai pu assister le lendemain à ce moment si débattu.

Il y a un côté irréel à s'interroger sur la légitimité de la présence d'une élue FN - «nous sommes tous élus du peuple», a rappelé Renucci - quand cela fait plus de trente ans que tous les médias ont réglé cette question. Non sans débat, mais toujours par l'affirmative ; pluralisme et audience obligent. De même, les responsables politiques dénonçant le plus vigoureusement ce parti issu de l'extrême droite, lui déniant jusqu'au caractère «républicain», acceptent depuis longtemps déjà de participer aux mêmes émissions télévisées et de débattre avec ses représentants.
L'Église, au nom de son magistère moral, devait-elle maintenir un cordon sanitaire qui a disparu partout ailleurs? C'est la thèse d'une certaine sensibilité chrétienne. Non sans paradoxe. Car ce sont ceux-là même qui prônent le plus le dialogue avec «l'autre», qui exaltent «le risque de la rencontre», qui voudraient ériger une barrière avec un «autre» qui ne leur plait pas. Ce sont ceux qui se revendiquent le plus fortement du pape François, le pape du «qui suis-je pour juger?», celui de l'envoi vers «toutes les périphéries» de l'Eglise, qui prétendent que Marion Le Pen serait au delà des périphéries acceptables.
«La position de l'Église à l'égard du Front national n'a pas changé», a rappelé le porte-parole des évêques de France. Deux réalités ont changé pourtant en trente ans: le Front national lui-même d'un côté, le monde catholique de l'autre, notamment dans son rapport à la politique. La «dediabolisation» du FN n'est pas seulement la feuille de route de Marine Le Pen. C'est un fait que son électorat s'est à la fois développé et diversifié, grossi d'apports venus de la droite et de la gauche, et que la très grand majorité de ses élus et de ses militants n'ont plus qu'un rapport lointain avec l'arrière-plan idéologique ou historique qui avait justifié des interventions solennelles de l'Église. Dans le Var, où se déroulait cette université d'été, le FN a atteint 40 % des voix aux dernières départementales. Parmi celles-ci, une proportion non négligeable de catholiques. La «faute» eut donc été au contraire de ne pas inviter un de ses représentants. D'autant que l'objet de la séance n'était pas d'entendre la voix des partis, mais d'entendre la voix de croyants engagés en politique ; ce qui est le cas de Marion Maréchal Le Pen.

Mais la mutation la plus profonde est celle du rapport de l'Église de France à la politique. Le pontificat de Jean-Paul II et le renouvellement des générations sont passés par là. La parole publique des évêques et l'engagement dominant des chrétiens s'est recentré sur la mission première de l'Église: l'évangélisation proprement dite. Le débat plus strictement politique en son sein a repris une place sinon secondaire, du moins seconde. Cette remise à sa place de la politique - au sens partisan du terme - permet aujourd'hui une relation plus libre, plus neutre, plus naturelle, et finalement plus décontractée avec les partis. L'invitation lancée à tout élu, fut-il du Front national, ne vaut ni canonisation ni labellisation d'aucun d'entre eux. Il y a donc un côté miroir déformant à surinterprètera la présence de la députée du Vaucluse à la Sainte-Baume ce samedi.
Il n'en fut pas toujours ainsi. De la fin des années soixante au début des années quatre-vingt, il y avait bel et bien eu une volonté explicite des évêques de France de tisser des rapports institutionnels avec tous les partis politiques (le rapport Etchegaray-Matagrin de 1972), ce qui s'était traduit par des rapports exclusifs avec les partis de gauche. À l'époque ce n'était pas le FN qu'il était honteux de fréquenter: en 1975, par exemple, le président et le vice-président de la conférence des évêques de France avaient annulé un déjeuner avec le premier ministre Jacques Chirac au motif que le rendez-vous avait fuité dans la presse. Au nom du «dialogue» de nombreux militants chrétiens avaient accepté la très officielle «main tendue» par le parti communiste dont le fondement idéologique avait portant été déclaré «intrinsèquement pervers» par le Pape Pie XI. La fréquentation du «diable» lepéniste est aujourd'hui dénoncée par la même sensibilité qui avait déjeuné avec le «diable» communiste avec une bien courte cuillère.

Pour revenir au débat d'aujourd'hui, la question de fond est évidemment celle des critères avec lesquels l'Église et les électeurs catholiques doivent aborder le dialogue avec les partis et juger leur programme. Et de ce point de vue, y a-t-il une spécificité du Front national qui justifierait une mise en garde plus explicite? Ceux qui le prétendent mettent en avant «l'accueil de l'étranger» qu'ils opposent au discours «d'exclusion» du FN. Cette exigence de la morale chrétienne est une évidence, rappelée par tous les papes et illustrée par le déplacement spectaculaire de François à Lampedusa. Mais la tentation de faire le tri parmi les impératifs de la foi chrétienne est grande. De garder le «social» et d'oublier le «moral». Ou l'inverse. Benoît XVI avait ainsi qualifié de «points non négociables» le «respect de la vie» et «le respect de la famille et du couple composé d'un homme et d'une femme». Ce qui vise en particulier l'avortement, l'euthanasie, les unions homosexuelles ou les manipulations embryonnaires. À cette aune, aucun parti majeur n'est en adéquation avec l'enseignement de l'Église. L'interpellation du Front national, la sommation même à laquelle certains veulent le soumette, est donc légitime si elle s'adresse avec la même fermeté à tous les partis. Or, dans l'entretien accordé à La Croix par le porte-parole des évêques, l'intransigeance formulée à l'égard de la formation de Marine Le Pen n'est pas complétée par la moindre référence à ces thèmes. Pourtant, de nombreux catholiques et les plus hautes figures de l'Église de France (les cardinaux Vingt-Trois et Barbarin) étaient fortement montés au créneau lors du débat sur Le Mariage pour Tous et sur la révision des lois de bioéthique. Inversement, sur les questions «sociales», incluant celle de l'immigration, l'Église a toujours conjugué l'impératif du respect de toute personne - y compris

le clandestin - avec la nécessité et même le devoir des États de définir des politiques de régulation et de protection de ses ressortissants. Ce que le Pape François a rappelé dans son discours devant le Parlement européen. Benoît XVI avait parlé de la nécessité pour l'Europe de «surveiller ses frontières». Autrement dit, si le racisme est condamnable de manière absolue, des politiques migratoires restrictives, des modifications de l'accès à la nationalité, des décisions d'expulsion,… ne peuvent pas en soi faire l'objet d'une condamnation de principe si elles visent la recherche du «bien commun». Même si elles peuvent être naturellement contestées ou dénoncées. C'est aussi cette mise en perspective des principes énoncés par l'Église et l'oubli de distinguer les différents niveaux d'autorité «magisterielle» qu'ils recèlent qui fait souvent défaut dans le jugement porté sur les partis politiques, et singulièrement le Front national.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Dim 30 Aoû 2015, 17:01

Article intéressant... De toute façon, lorsque assez prochainement les générations de plus de 60 ans ne seront plus là en France et en Europe, à savoir celles qui fréquentent encore relativement massivement les églises, ces polémiques autour du Front National apparaîtront a posteriori dérisoires dans la mesure où les évènements futurs risquent de donner en grande partie raison à son diagnostic quant à l'immigration islamique massive. Les chrétiens bien-pensants de gauche (dont les enfants ne fréquentent d'ailleurs presque plus les églises) se verraient alors avec d'autres jetés aux oubliettes maudites de l'histoire. Dire cela ne fait pas de moi un sympathisant ou un électeur du Front National.

C'est triste à dire mais au train où vont les choses il est à craindre que le fossé entre l'actuelle hiérarchie catholique pro-immigration (comme une précédente fut naguère en France très majoritairement pro-Vichy) et ses ouailles plus ou moins pratiquantes, ne se creuse encore davantage en partie par la faute de ladite hiérarchie, et que l'Histoire ne finisse par donner tort à celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3465
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Dim 30 Aoû 2015, 17:10

Comparer les pro-immigration avec les pro-vichy me parait drôlement gonflé... N'est ce pas l'inverse plutôt ? :beret:
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Dim 30 Aoû 2015, 17:27

Dans les deux cas il s'agit d'options politiques très faillibles et critiquables de la hiérarchie catholique, et de soumission à la pensée de l'ordre dominant de puissants du moment. Sous Vichy à celui du IIIe Reich et aujourd'hui à celui du libéralisme échevelé des multinationales et de la finance apatride qui se moquent de la souveraineté des Etats. Multinationales et finance apatride qui se marrient très bien avec l'utopie des internationalistes sans-frontiéristes de gauche qui sont souvent et historiquement des ennemis idéologiques du christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Dim 30 Aoû 2015, 18:26

2 Timothée 1-9 2 Pierre 2:1-22
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Ven 01 Avr 2016, 19:08

Le tout dernier journal de bord du Menhir:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:04

Marine Le Pen bat des records sur Facebook et s'en félicite
PUBLIÉ LE 15/03/2016
LE CHIFFRE DU JOUR - La présidente du Front national accumule le nombre de "j'aime" sur sa page Facebook et en comptabilise environ 100.000 de plus que le président de la République.

http://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-bat-des-records-sur-facebook-et-s-en-felicite-7782378402
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:08

Démocratie représentative ?

A la Proportionnelle, le FN aurait eu pas loin de 100 députés en 2012 : il n’en a que DEUX ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:09

Bof... FB ou Twitter, ou la rencontre des décérébrés à la pensée en 2 syllabes....
Et vous avez pignon sur rue, on vous laisse faire votre propagande gratuite, sans argumentation, c'est du prosélytisme direct, pfff c'est assez médiocre....

Je n'ai rien contre tel ou tel parti, mais enfin, on n'est pas des gosses ni sur un site publicitaire, proposez une argumentation et on discute, au moins... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:20

Berger a écrit:
Bof... FB ou Twitter, ou la rencontre des décérébrés à la pensée en 2 syllabes....
Et vous avez pignon sur rue, on vous laisse faire votre propagande gratuite, sans argumentation, c'est du prosélytisme direct, pfff c'est assez médiocre....

Je n'ai rien contre tel ou tel parti, mais enfin, on n'est pas des gosses ni sur un site publicitaire, proposez une argumentation et on discute, au moins... Rolling Eyes

C'est un indice de popularité, utilisateurs actifs mensuels, 30 millions en France, la moitié de la population est décérébrée ?
Si vous souhaitez une argumentation je vous la donne, de façon très synthétique: le FN dénonce le danger de l'immigration massive et de l'islamisation depuis 40 ans ( et pour cela il a été diabolisé, c'est beau ...).
Le FN dénonce le projet de l'UE depuis le début, projet venant directement des US (ci-dessous la discussion sur un autre fil avec Oculus - qui commence doucement à changer de lunettes)




Oculus a écrit:
je suis désolé  JMLP était Reaganien lorsque celui-ci finissait la guerre froide et les interventions US  à Grenade et au Panama n'ont pas suscité son opposition (?),   et il n'est devenu antiaméricain qu'après la chute du mur . Son opposition à la guerre de 2003 était partagée par 80 % des français de l'époque et il ne s'est jamais opposé à aucune intervention de l'armée française , que je sache , par exemple Licorne en Côte d'Ivoire en 2004 sous Chirac  qui a précipité la chute de Gbagbo .
Ses antécédents Algérie française le portent  logiquement et affectivement à une solidarité sans failles avec nos armées ...sauf quand nous nous sommes comportés de la même façon que les américains en Libye , la différence étant la taille de la fiole :petite pour Colin Powell  et grande dans le cas BHL ...
Le discours a donc beaucoup changé concernant les US dans les 40 dernières années  dont les 27 depuis la chute du mur de Berlin ...par contre concernant l'immigration même raisonnable et économiquement justifiée  ,il n'a jamais changé , vous avez raison.

à l'époque il était logique d'être Reaganien, le communisme était un danger, le monde était bipolarisé.
Je le répète, le Pen a vu juste depuis le début à tous les niveaux, beaucoup de mes amis votent FN maintenant car ils se rendent compte de leur erreur d'appréciation (biaisé par la diabolisation).
Vous ne pouvez nier qu'il a toujours dénoncé cette immigration massive (voulue par le patronat), il a toujours dénoncé l'UE comme projet mortifère et carcan (Asselineau, Dupont-Aignan arrivent 40 ans plus tard  siffler ), il a toujours été contre ces guerres impériales qui déstabilisent le proche-orient, le FN est le premier parti politique à parler d'écologie il y a 30 ans ... les droits de douane déductibles et modulables pour contrer la désindustrialisation etc etc
Bref, soyez honnête, le FN avait toutes les idées pour que la France ne soit pas une poudrière multiculturelle (plus les autres idées citées plus haut concernant la souveraineté et l'économie).


Pignon a écrit:
Oculus a écrit:
le FN  et JMLP était trop marqués dans leurs  discours par la guerre d'Algérie  et ses séquelles toujours à vif ...pour pouvoir être entendus .  j'ai peut être mal entendu , mais je ne l'ai jamais entendu condamner une intervention française en afrique avant la Libye   , mais peut être allez-vous me sortir des données ?

Nous parlons des interventions hostiles envers les pays musulmans pas spécifiquement africains, voici mon cher:

Jean-Marie Le Pen parle de la guerre en Irak, la Palestine et l'Iran  




Le Pen a vu juste à tous les niveaux, c'est pour cela qu'il a été diabolisé (vous croyez quoi ... qu'on va laisser parler librement un homme lucide, de ce calibre ?)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:50

Pignon a écrit:
Berger a écrit:
Bof... FB ou Twitter, ou la rencontre des décérébrés à la pensée en 2 syllabes....
Et vous avez pignon sur rue, on vous laisse faire votre propagande gratuite, sans argumentation, c'est du prosélytisme direct, pfff c'est assez médiocre....

Je n'ai rien contre tel ou tel parti, mais enfin, on n'est pas des gosses ni sur un site publicitaire, proposez une argumentation et on discute, au moins... Rolling Eyes

C'est un indice de popularité, utilisateurs actifs mensuels, 30 millions en France, la moitié de la population est décérébrée ?
Si vous souhaitez une argumentation je vous la donne, de façon très synthétique: le FN dénonce le danger de l'immigration massive et de l'islamisation depuis 40 ans ( et pour cela il a été diabolisé, c'est beau ...).
Le FN dénonce le projet de l'UE depuis le début, projet venant directement des US.

un indice de popularité chez les "veautants" pour les sarko-hollande-valls et cie, laissez moi rire. Quel intérêt ?
Cessez de refouler l'évidence, on a bien des millions de décérébrés légers qui regardent une télé complètement débile, des FB et Twitter complètement débiles, et qui votent pour des décadents immatures et destructeurs depuis si longtemps. (puisque vous aimez JMLP, il a traité la population "d'imbéciles" depuis bien longtemps à cause de ça, vous n'êtes pas au courant ? Il a même insulté ses électeurs qui changeaient d'avis entre les 2 tours des présidentielles, en disant : "que voulez-vous, avec tous ces imbéciles qui ont peur de revoter pour moi au second tour, on ne peut rien faire...")
Et puis, cela fait beaucoup plus que 30 millions d'ailleurs, si on prend en compte les habitants des autres pays qui font pareil et passent leur vie sur FB, Twitter, en écoutant soit du rap, soit une télé débile. Se laisser abrutir comme cela, est-ce de l'idiotie, ou est-ce de l'intelligence profonde ?

Donc, vous réclamer de ça est, disons, assez médiocre.

Idem l'islamisation, laisser faire et revoter pour les mêmes, ça concerne des millions de gens, et vous trouvez que c'est intelligent, sous prétexte qu'ils sont des millions ?

La quantité n'a rien à voir avec la qualité, monsieur !


Dernière édition par Berger le Lun 11 Avr 2016, 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:53

C'est juste un indice que j'ai posté parmi tant d'autres, ne vous excitez pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 18:57

bien sûr, mais c'est ce que je disais : sans débat, sans problématique à discuter, on finit par faire un prosélytisme aveugle, parfois sans consistance.

Le débat est important car il fait monter le niveau, en nous sortant de la simple pub. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 19:02

Berger a écrit:
bien sûr, mais c'est ce que je disais : sans débat, sans problématique à discuter, on finit par faire un prosélytisme aveugle, parfois sans consistance.

Le débat est important car il fait monter le niveau, en nous sortant de la simple pub. Wink

Tout à fait ...
Je débats depuis 6 ans sur ce forum, souvent sur ce sujet qu'est le FN*
* (grand précurseur - mal aimé - des problématiques qui touchent la France)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 19:16

Bien sûr que JMLP a vu très juste sur un certain nombre de points, c'est évident, mais les gens n'ont pas voté pour lui, par peur, à juste titre, car dans les années 70, 80 et 90, il y avait encore des gens TRES douteux dans son parti (y compris parmi les fondateurs du parti), des vieux de la vieille, présents dans les 40's , si vous voyez ce que je veux dire...

Alors, voir à long terme est un point positif, c'est vrai, mais s'entourer de cinglés haineux dans son parti, c'est un point négatif, donc il s'est auto-sabordé et a desservi la cause nationale, en associant, une fois de plus, le nationalisme à des gens haineux et arriérés. Il a reproduit l'erreur de tous les nationalismes du XXème siècle, et du coup, durablement, les gens associent désormais mordicus le nationalisme à des jusqu'aux-boutistes prêts aux crimes et aux injustices.

à qui la faute ?

Quand on veut être crédible, on ne s'entoure pas d'extrémistes, mais de gens posés et réfléchis.
Etre ferme, ça ne veut pas dire être hystérique et haineux.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 19:31

Berger a écrit:
Bien sûr que JMLP a vu très juste sur un certain nombre de points, c'est évident, mais les gens n'ont pas voté pour lui, par peur, à juste titre, car dans les années 70, 80 et 90, il y avait encore des gens TRES douteux dans son parti (y compris parmi les fondateurs du parti), des vieux de la vieille, présents dans les 40's , si vous voyez ce que je veux dire...

Alors, voir à long terme est un point positif, c'est vrai, mais s'entourer de cinglés haineux dans son parti, c'est un point négatif, donc il s'est auto-sabordé et a desservi la cause nationale, en associant, une fois de plus, le nationalisme à des gens haineux et arriérés. Il a reproduit l'erreur de tous les nationalismes du XXème siècle, et du coup, durablement, les gens associent désormais mordicus le nationalisme à des jusqu'aux-boutistes prêts aux crimes et aux injustices.

à qui la faute ?

Quand on veut être crédible, on ne s'entoure pas d'extrémistes, mais de gens posés et réfléchis.
Etre ferme, ça ne veut pas dire être hystérique et haineux.

Le Pen a eu "tort" d'avoir eu raison trop tôt, il ne s'est pas entouré des gens "bien pensants" comme vous les aimez car ces fameux "bien pensants" républicains ne voulaient pas de lui .
La raison est toute simple, tout sauf le Pen au sein de l' intelligentsia française, il a été marginalisé et s'est entouré de qui il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 19:50

Votre réponse est creuse, et totalement non argumentée, car vous êtes complètement piégé par ma démonstration.

Je ne réclame pas du tout des "bien-pensants", il suffisait de s'entourer de nationalistes non haineux et non hystériques, c'est tout, et cela, sans faire appel à des républicains mollassons.

Il n'a pas eu raison trop tôt (ça ne veut rien dire !), il s'est surtout très mal entouré et ça l'a plombé, car lui-même était plus extrémiste dans sa jeunesse qu'il ne l'est aujourd'hui.


Et si personne ne le soutenait, en plus du système qui le refusait, c'est aussi parce que des gens refusaient de s'associer aux extrémistes présents dans son parti, extrémistes qu'il a caressés dans le sens du poil, avec ses "petites phrases" et autres provocations inutiles.

Il est responsable, en partie, de son échec.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 19:58

Berger a écrit:
Votre réponse est stupide, et totalement non argumentée, car vous êtes complètement piégé par ma démonstration.

Je ne réclame pas du tout des "bien-pensants", il suffisait de s'entourer de nationalistes non haineux et non hystériques, c'est tout, et cela, sans faire appel à des républicains mollassons.

Il n'a pas eu raison trop tôt (ça ne veut rien dire !), il s'est surtout très mal entouré et ça l'a plombé, car lui-même était plus extrémiste dans sa jeunesse qu'il ne l'est aujourd'hui.


Et si personne ne le soutenait, c'est parce que des gens refusaient de s'associer aux extrémistes présents dans son parti, extrémistes qu'il a caressés dans le sens du poil, avec ses "petites phrases" et autres provocations inutiles.

Vous y gagnez quoi à le critiquer ainsi ?
Utilisez plutôt vos forces à combattre l'anti-France, le Pen sera considéré comme un des plus grands hommes politiques français, après sa mort.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 20:19

D'accord avec Jospin, mais JMLP n'aurait pas du prêter le flanc aux imbéciles du système, en abondant dans leur sens, avec ses petites phrases.

Je n'y gagne rien, je vous explique pourquoi il a sabordé son propre navire, c'est tout.(afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs dans le futur).

Et "un des plus grands hommes politiques", non, absolument pas, l'Histoire ne retient que les gens qui ont su prendre le pouvoir à un moment donné, en sachant s'entourer.
Comment voulez vous que le peuple se souvienne, dans 60 ans, de quelqu'un qui n'a jamais pris le pouvoir, parce que s'entourant de gens trop extrémistes ? Il sera oublié comme tous ceux qui n'ont pas pris le pouvoir....
Charles Maurras était une star dans le milieu natio, à l'époque, mais il n'a pas pris le pouvoir, qui le connait aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 20:28

Berger a écrit:
D'accord avec Jospin, mais JMLP n'aurait pas du prêter le flanc aux imbéciles du système, en abondant dans leur sens, avec ses petites phrases.

Petites phrases surinterprétées et qui ont scandalisé les "bien pensants" hypocrites...

Je n'y gagne rien, je vous explique pourquoi il a sabordé son propre navire, c'est tout.(afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs dans le futur).

Je connais bien votre point de vue mégrétiste... tout est dit...


Et "un des plus grands hommes politiques", non, absolument pas, l'Histoire ne retient que les gens qui ont su prendre le pouvoir à un moment donné, en sachant s'entourer.
Comment voulez vous que le peuple se souvienne, dans 60 ans, de quelqu'un qui n'a jamais pris le pouvoir, parce que s'entourant de gens trop extrémistes ? Il sera oublié comme tous ceux qui n'ont pas pris le pouvoir....
Charles Maurras était une star dans le milieu natio, à l'époque, mais il n'a pas pris le pouvoir, qui le connait aujourd'hui ?

La plupart des personnes instruites le connaissent bien et l'action française existe encore... JMLP est arrivé au deuxième tour d'une présidentielle, la République maçonnique a mobilisé la France entière pour le combattre.
Combien j'en connais qui ont défilé contre et qui aujourd'hui regrettent et votent FN ...
JMLP sera une icone étudiée en science politiques Cool


Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 20:48

1) Oui, les petites phrases ont été surinterprétées par les imbéciles du système, mais encore une fois, un homme politique lucide et mature n'aurait pas du prêter le flanc à ces idioties inutiles, à ces pièges grossiers. (qui ont d'ailleurs poussé Marine à l'exclure ! vous ne pouvez donc pas dire que ce n'est pas vrai, merci !).

2) Non, tout n'est pas dit, car vous n'avez rien compris, je suis justement totalement anti-mégrétiste, car il s'agissait là justement des gens haineux dont je parlais : si vous vous souvenez des propos hystériques des Mégret et Stirbois, comment voulez vous que les gens aillent voter pour un parti dont ils étaient des lieutenants ???

3) "les gens qui regrettent", c'est bien mignon, mais en attendant, ils ne votent toujours pas pour le FN, c'est à dire, pas majoritairement, de façon à porter le parti au pouvoir. Maurras n'est connu que des gens d'extrême droite, ou des connaisseurs en politique, c'est tout. L'AF est réduite à sa plus simple expression.
JMLP ne sera pas du tout une icone, mais un simple homme politique n'ayant pas pris le pouvoir, et ayant simplement profité d'un moment de crise pour faire un bon score.

Je ne dis pas qu'il ne mérite pas plus (quoique...), je dis que les gens, et le souvenir, sont durs et impitoyables avec les perdants, voyez l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 20:57

C'est un débat d'arrière-garde, ce que je regarde c'est la lucidité de l'homme politique, sur le temps long et sur des sujets essentiels.
Le constat est sans appel, JMLP mérite un 10/10, je donne ce score sans légèreté, je ne remarque aucune erreur sur les sujets majeurs: souveraineté, économie, question sociétales,écologie,défense, immigration, islam,politique étrangère etc.
Sur la stratégie politique que vous critiquez tant, sur son style (JMLP), c'est secondaire même si j’estime qu'il a fait du bon boulot.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 21:22

C'est ce dont je parle aussi, il n'a pas été lucide sur la profonde décadence du libéralisme, il n'a vu que la décadence du socialisme, or, ça ne suffisait pas du tout, car c'était un débat arriéré d'entre-deux guerres. Surtout que les faux socialistes depuis 1983 n'ont été que des libéraux, en réalité, et non des socialistes, au sens marxiste.

Sur des sujets essentiels, sur les gravissimes défauts du libéralisme, le pouvoir des banques qui obligent les politiques à ouvrir les frontières, etc, il n'a rien vu ! Rien ! Seule Marine a compris, en partie.

Il a en revanche critiqué justement l'islamisme et l'immigration massive, ça, d'accord.

Ainsi, il a critiqué l'immigration, tout en soutenant un libéralisme qui a fortifié les banques et la dite immigration, cherchez l'erreur !
C'est un emmélage de crayons invraisemblable.


Par conséquent, faisons les comptes, sur les 20 :

- stratégie politique qui l'a plombé, petites phrases stupides et graves + s'entourer d'extrémistes des 40's + ne jamais prendre le pouvoir = - 10 points

- critique juste de l'immigration et de l'islamisme : + 6 points

- ne pas avoir vu les défauts du libéralisme laicard et matérialiste, et décadent, avec chute des moeurs et pouvoir mondialiste et immigrationniste des banques : - 4 points

au bas mot, il a maximum 6/20, votre protégé.... max.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 21:25

Pas de notes malheureux ! C'est politiquement incorrect !

Donnez des couleurs à la place.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 21:29

Je reviens rapidement sur un point important que vous reprochez à JMLP, la supposée non critique du pouvoir de la banque.
Or, le coeur nucléaire du problème a débuté en 1973, avec la loi Pompidou-Giscard, cette loi oblige l'Etat à emprunter sur les marchés, c'est le début de la perte de souveraineté monetaire et de l'hyperpuissance des banques de marché.
Si il y avait bien un angle d'attaque essentiel à avoir c'était bien celui-là et JMLP l'a eu:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Berger



Masculin Messages : 124
Inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 11 Avr 2016, 21:51

Je connaissais cette vidéo, comme ses autres entretiens.

Et je dis :
Non, monsieur !

Il a critiqué ce libéralisme bancaire uniquement en 2008.2009 et 2010, soit 35 ans après la loi Pompidou, comme il le dit lui-même !!!  Shocked  Shocked  Shocked

Que ne l'a t il pas dénoncé cela durant les années 70, 80 et 90 !
Pourquoi il ne l'a pas fait ?
La réponse est simple :

Cette critique, juste, de la loi Pompidou, a été faite par des analystes financiers d'aujourd'hui et est reprise par toutes les mouvances nationalistes, aujourd'hui, depuis 2008, en même temps que le FN, donc ce n'est pas lui qui est à l'origine de cette analyse.

Ainsi, dans les années 70, 80 et 90, il n'avait rien vu venir et soutenait le libéralisme dur.

C'était donc un angle d'attaque à avoir dans les 70, 80 et 90's, et JMLP, tout comme les autres, ne l'a pas eu !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 20:55

En France, on nous dit que c'est un raciste nauséabond...

M. Jean-Marie LE PEN, invité officiel aux cérémonies d’investiture du président de GUINEE EQUATORIALE, en présence de 15 chefs d’Etat, présente ses félicitations à son hôte le président Teodoro OBIANG NGUEMA MBASOGO. (MALABO, 20 MAI 2016)

photos:
 


photos:
http://www.jeanmarielepen.com/2016/05/jean-marie-le-pen-recu-en-audience-guinee-equatoriale.html

vidéo
http://www.jeanmarielepen.com/2016/05/ceremonies-dinvestiture-president-guinee-equatoriale.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 21:05

http://www.jeuneafrique.com/327814/politique/guinee-equatoriale-teodoro-obiang-recoit-jean-marie-pen/

Mystérieuse amie commune

Selon Marcel Ceccaldi, la présence de M. Le Pen à Malabo « a été par permise par l’entremise d’une amie africaine commune avec le président Obiang ».

Cette entrevue a, en tout cas, été très diversement appréciée dans l’entourage du chef de l’État équato-guinéen, certains estimant qu’alors qu’Obiang espère toujours être reçu par François Hollande, la médiatisation de cet événement n’est pas un point positif.


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 21:12

Le Pen tweete des photos d’un dîner avec Jesse Jackson :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 21:15

Jesse Jackson, icône de la lutte pour les droits civiques aux USA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 21:17

Comment se fait-il que ça ne soit pas Marine qui soit invitée ?


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 23 Mai 2016, 21:22

Espérance a écrit:
Comment se fait-il que ça ne soit pas Marine qui soit invitée ?


Parce que JMLP est un ami de l'Afrique de très longue date, il a aussi de très bonnes relations avec les musulmans, tout cela vous l'ignorez car vous ne connaissez pas l'Homme (vous écoutez les médias aux ordres du pouvoir dominant).

"J'ai été le premier homme politique français à présenter la candidature d'un Arabe à la députation à Paris en 1957 et j'ai été le premier à faire élire une Musulmane en 1986 au Conseil régional d'Ile-de-France. Dans ce cas je ne suis pas islamophobe, mais je suis francophile !"

JMLP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Lun 30 Mai 2016, 15:34

Afin de stopper le terrorisme votez FN, ce sont les mots d'un terroriste:

Spoiler:
 

«Si les Français ne veulent pas la guerre, ils votent Marine Le Pen. C’est une femme, d’accord, qui est, on peut dire, raciste, mais au moins elle défend les vraies valeurs de la France. Cette femme a demandé aux troupes françaises de revenir parce que cette guerre-là ne les concernait pas.»

https://francais.rt.com/international/21343-djihadiste-francais-mort-vivant-lepen
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 31 Mai 2016, 15:26

Interview croisée dans Famille Chrétienne de la fondatrice de Sens commun et de Marion MLP.

Spoiler:
 

Elles ont le même âge, ont été dans la même classe au lycée catholique Saint-Pie X. Elles s'affichent toutes deux catholiques. Elles ont toutes deux pris une part active dans le mouvement de la Manif pour Tous.
Elles envisagent une convergence.

«Nous avons un socle commun.»
«Les esprits sont mûrs pour faire quelque chose de neuf à droite», approuve la secrétaire nationale des Républicains. Avec un bémol: «Sens Commun ne se reconnaît vraiment pas dans le discours d'un Florian Philippot ou d'une Marine Le Pen, tant sur le fond que sur la forme, notamment en raison de leur étatisme en matière d'économie».
Marion Maréchal poursuit en imaginant les contours de ce mouvement commun: «Ce bloc n'a pas vocation à se fondre dans le FN. Ce nouveau parti issu des Républicains garderait ses spécificités, car nous avons des histoires différentes. Mais nous avons un socle commun. Ce qui permettrait de mettre en œuvre des alliances locales pour battre cette droite qui a tout trahi.»
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 31 Mai 2016, 16:09

Il faudrait un gouvernement d'union nationale pour restaurer la souveraineté française, l'autorité du gouvernement et le respect des lois, mettre fin à l'immigration incontrôlée afin de réindustrialiser notre pays et lui redonner une existence internationale autre que celle d'un peuple de pleutres donneurs de leçons: qui peut croire encore que tout cela puisse se faire dans les cadres de l'UE et de l'OTAN?
C'est le minimum.
Des initiatives comme celle de ces jeunes femmes sont prometteuses.
Tout comme celle de Robert Ménard.
Mais il faut absolument que les uns et les autres sachent rentrer leurs susceptibilités (je pense aux réactions de Marion MLP et de Gilbert Collard à Béziers).
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 31 Mai 2016, 17:13

Jonas et le signe a écrit:
qui peut croire encore que tout cela puisse se faire dans les cadres de l'UE et de l'OTAN?
Plus personne je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 31 Mai 2016, 17:44

Ray a écrit:
Jonas et le signe a écrit:
qui peut croire encore que tout cela puisse se faire dans les cadres de l'UE et de l'OTAN?
Plus personne je pense.

Oui, personne parmi les gens qui se posent la question, mais la question se pose aussi à ceux qui ne se la posent pas et ils sont encore nombreux je pense.... siffler
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Sam 02 Juil 2016, 01:26

Citation :

Donc en fait ce ne sont pas les jeunes qui sont majoritairement FN, c'est TOUT LE MONDE qui est majoritairement FN, sauf... les plus de 65 ans. On est majoritairement FN quand on étudie et/ou quand on travaille.

http://forum-gold.fr/viewtopic.php?f=14&t=18490&start=20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Sam 02 Juil 2016, 01:27

Adamev, t'es où ??

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2323
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Sam 16 Juil 2016, 16:16

Jean-Marie Le Pen 1988 : "Il a dit la vérité, il doit être exécuté".

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 09:42

Le FN affirme enregistrer un afflux d'adhésions

Spoiler:
 

Mêrde je comprend pas, les gens sont idiots ou quoi ? Les médias leur avaient pourtant expliqué que FN=Daesh.
On ne le leur a pas assez répété sans doute, faute professionnelle !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 10:30

Y a pas débat : frange catho radicale = Fhaine (pignon, loups, jonas... et autres).
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 10:35

J'ai peur que le FN impose un roman nationale plus proche de l'interprétation du GODF que des racines chrétiennes de la France.

Ceci dit rétablir un roman nationale et reconstruire un espace commun est la seule manière de lutter contre l'islamisme radicale sur le long terme à mon avis.

La république apaisée dans le cadre du multiculturalisme, j'ai des doutes...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 10:46

adamev a écrit:
Y a pas débat : frange catho radicale = Fhaine (pignon, loups, jonas... et autres).

Bof, ils récupèrent toutes les infos pour semer la PEUR, ce n'est pas nouveau, ça a toujours été la propagande FN père et fille !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 10:53

Oui, prévenir des années à l'avance de ce qui aller arriver et arriva, c'est scandaleux !
Une honte.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 11:24

Thomas33 a écrit:
J'ai peur que le FN impose un roman nationale plus proche de l'interprétation du GODF que des racines chrétiennes de la France.

Ca m'étonnerait beaucoup : ceux du Fhaine qui sont aussi FM (donc pas chrétiens même s'ils disent le contraire) ne sont pas de cette mouvance là (plus proche de celle du Loup).

Ceci dit rétablir un roman nationale et reconstruire un espace commun est la seule manière de lutter contre l'islamisme radicale sur le long terme à mon avis.

La république apaisée dans le cadre du multiculturalisme, j'ai des doutes...

C'est justement la fonction de la "laïcité" de permettre à chacun d'être ce qu'il veut être dans le respect du droit.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 11:55

adamev a écrit:
Thomas33 a écrit:
J'ai peur que le FN impose un roman nationale plus proche de l'interprétation du GODF que des racines chrétiennes de la France.

Ca m'étonnerait beaucoup : ceux du Fhaine qui sont aussi FM (donc pas chrétiens même s'ils disent le contraire) ne sont pas de cette mouvance là (plus proche de celle du Loup).

Ceci dit rétablir un roman nationale et reconstruire un espace commun est la seule manière de lutter contre l'islamisme radicale sur le long terme à mon avis.

La république apaisée dans le cadre du multiculturalisme, j'ai des doutes...

C'est justement la fonction de la "laïcité" de permettre à chacun d'être ce qu'il veut être dans le respect du droit.

Je pense que la laïcité pouvait fonctionner dans un pays homogène culturellement, mais dans le cadre du multiculturalisme, les forces centrifuges seront prépondérantes, jusqu'à l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 12:34

Et parmi ces forces centrifuges on trouve celle que développe l'église romaine et toutes ses associations dérivées auxquelles réfèrent des gens comme pignon, jonas, le loup...
D'où la nécessité d'imposer de manière ferme les principes républicains inclus dans l'idée de laïcité.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)   Mar 19 Juil 2016, 12:41

Ray a écrit:
Oui, prévenir des années à l'avance de ce qui aller arriver et arriva, c'est scandaleux !
Une honte.

Nul n'est prophète en son pays ! No
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Église et le Front national : pour en finir avec un faux débat (le figaro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La méthode simple pour en finir avec la cigarette - Allen Carr
» Victoire du Front National : pour le Café pédagogique, le rôle de l'école est en cause.
» Pour en finir avec la laïcité
» [C2i2e] TICE : pour en finir avec l'Ecole de la République ?
» Pour en finir avec le gène ..de la dépression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: