DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La théologie grecque-catholique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: La théologie grecque-catholique...   Mar 18 Aoû 2015, 19:43



Que pensez-vous des œuvres de saint Athanase d'Alexandrie (De l'Incarnation du Verbe, Lettres à Sérapion) et la lettre à Clédonios, de saint Grégoire de Nazianze? Ces trois ouvrages traitent de la très sainte Trinité et de l'Incarnation, dans la perspective du salut des hommes. Cela ne nous change-t-il pas du juridisme, du légalisme, du moralisme et de l'intellectualisme, trop exclusivement accentués, au sein de la théologie latine?...


Citation :
" Plutôt un théologien de la place publique que de cabinet», écrivant «non pour
clarifier des doutes intérieurs ou satisfaire un besoin littéraire, mais en répons.e aux
sollicitations pressantes de l'extérieur »73, Athanase ne se classe pas dans la catégorie
des théologiens spéculatifs 74
. En fait, l'évêque alexandrin commente la doctrine telle que
transmise par la tradition ecclésiale et l'Écriture, et ce, avec une maîtrise que Cavallera
qualifiait d'incomparable:
Nul au IVe siècle ne me paraît le surpasser pour l'ampleur dans le développement de la doctrine, la richesse de l'information scripturaire et, en dépit des défauts qui lui sont communs avec son temps, l'à-propos de ses citations bibliques; surtout par la profondeur de sens chrétien qui lui fait comme naturellement chercher, en toute doctrine, le côté par où elle pénètre jusqu'au plus intime de l'âme pour la vivifier, l'exciter, rénover en elle la vie spirituelle et l'énergie pour le bien. Nulle part on n'apprendra mieux comment des dogmes même les moins accessibles à la raison humaine, peut jaillir une source féconde de vie et d'émotions supérieures. La Trinité n'est point pour lui une entité abstraite, que la foi impose à l'intelligence du croyant mais qui doit rester sans influence sur la vie pratique; elle est vraiment le tout de la vie comme de la pensée chrétienne. Ils sont vivants à son cœur les trois de la divine unité, le Père, le Fils, l'Esprit Saint! S'il ne cherche pas à caractériser leurs relations abstraites, il a appris de l'Écriture et il redit à plaisir les intimes liens qui les unissent par la Paternité, la Filiation et le Don. Il étudie leur rôle et montre leur amour pour l'homme dans la Création, l'Incarnation et la Rédemption, dont la fin est la déification qui nous rend fils adoptifs du Père, dans le Fils, par l'Esprit Saint."
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mar 18 Aoû 2015, 20:20

Citation :
La grandeur de la foi chrétienne consiste à faire confiance à la parole de Jésus qui ordonna à ses Apôtres d’aller et de baptiser au nom du Père et du Fils et du saint Esprit (cf. Mt 28, 18-19) et aucunement au nom du Créateur et de la créature : Il y a donc une Trinité sainte et parfaite, reconnue comme Dieu dans le Père et le Fils et le Saint-Esprit ; elle ne comprend rien d’étranger, rien qui lui soit mêlé de l’extérieur ; elle n’est pas constituée de créateur et de créé, mais elle est tout entière vertu créatrice et productrice ; elle est semblable à elle-même, indivisible par sa nature, et unique en son efficience. En effet, le Père fait toutes choses par le Verbe dans l’Esprit, et c’est ainsi que l’unité de la Sainte Trinité est sauvegardée, ainsi que, dans l’Église, est annoncé un (seul) Dieu, (« qui est) au-dessus de tout et (agit) par tous et (est) en tous » : « au-dessus de tous » comme Père, comme principe et source, « par tous » par le Verbe, « en tous » dans l’EspritSaint. (Lettres à Sérapion, I, 28, SC 15, p. 133-134)  Pour finir ces quelques réflexions sur le mystère de la Trinité dans la pensée d’Athanase laissons-le nous parler du grand mystère de la foi en utilisant des images de notre vie quotidienne. Tout en utilisant ces images, le docteur alexandrin est conscient que Dieu échappera toujours à notre compréhension. S’il utilise ces analogies, c’est pour édifier notre foi et faire grandir en nous la piété envers Dieu Père, Fils et Saint-Esprit. La source : Le Père étant la source et le Fils étant appelé fleuve, on dit que nous buvons l’Esprit. Car il a été écrit : Tous nous avons été abreuvés d’un seul Esprit (1 Co 12, 13). Mais, abreuvés de l’Esprit, nous buvons le Christ, car : ils buvaient à un rocher spirituel qui le suivait. Or, ce rocher, c’était le Christ (Lettres à Sérapion, I, 19, SC 15, p. 116). La lumière : Le Père étant donc la lumière et le Fils étant son éclat…, on peut voir aussi, dans le Fils, l’Esprit par lequel nous sommes illuminés. (Lettres à Sérapion, I, 19, SC 15, p. 116). La filiation : Alors que le Christ est le vrai Fils, nous, en recevant l’Esprit, nous sommes faits fils : car ce n’est pas un esprit d’esclavage que vous avez reçu, pour (retomber dans) la crainte, mais c’est l’Esprit de fils par adoption que vous avez reçu (Rm 8, 15). Mais, faits fils par l’Esprit, il est clair que c’est dans le Christ que nous sommes appelés enfants de Dieu, car : Quant à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu (Jn 1, 12). (Lettres à Sérapion, I, 19, SC 15, p. 116)]
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mar 18 Aoû 2015, 20:45

Schéma du salut CHEZ les  ss. Athanase et Grégoire de Nazianze

Saint-Esprit > Jésus-Christ >Père
multiple>        unité>          Être (béatitude)
Foi baptismale> Incarnation> Création
****
N'est-ce pas consolant, plutôt que de mettre l'accent, encore et toujours, sur le diable, l'enfer, l'antéchrist, le péché mortel, le péché irrémissible, les franc-maçons, les illuminatis et Cie?...


Dernière édition par saint Zibou le Mar 18 Aoû 2015, 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mar 18 Aoû 2015, 20:48

Avant toute discussion, il nous faut reconnaitre que l'Église catholique, de quelque dénomination que ce soit (Protestante, Orthodoxe, Romaine, Arménienne, Copte) professe le même Évangile, dans le Symbole de Nicée-Constantinople inaltéré (C.O.E), conformément à la même Bible (T.O.B). Or, cet Évangile est celui, vertical, du Dieu trinitaire et, horizontal, du Verbe incarné.
En effet, c'est au Père que le Christ, en tant que Dieu nous a reliés, et en tant qu'homme qu'il l'a pu. L'importance de cette relation au Père vient du fait qu'origine de la Trinité, le Père est source de toute béatitude, créée et incréée. Les ss. Athanase d'Alexandrie, Grégoire de Naziance et autres Pères de l'Église parlaient de divinisation, afin de souligner la profondeur de cette relation. Sur un registre plus moderne, nous traduirons ce terme par celui d'alliance. Ainsi, le Fils incarné est le moyen objectif de celle-ci, car, opérant, dans l'unité de sa Personne divine, l'unité de cette alliance, entre le Père et les hommes. Enfin, le Saint-Esprit est le moyen subjectif de l'Alliance, puisque lui seul, parce que Dieu, est à même de révéler la divinité du Christ à notre entendement, en créant notre Foi, dont le dogme de la maternité divine de Marie est une pièce essentielle. C'est par le moyen de cette foi, d'ailleurs, qu'il nous incorpore à Jésus-Christ, puisque nous croyons une Personne, possédant une identité, non une simple vérité abstraite. C'est de cette façon que le Saint-Esprit réalise l'unification du multiple, au sein de l'unité de l'alliance réalisée en J-C. Ainsi, la Foi comporte-t-elle une dimension indubitablement existentielle, comme l'avait noté Kierkegaard, laquelle, reconnaissant Jésus-Christ comme sauveur, autrement dit, comme Chef de l'humanité par grâce, nous rend membres de celui-ci, nous incorporant, de ce fait, à Lui. En conséquence, les bienfaits de l'alliance, conclue entre lui et le Père, s'appliquent-ils à nous. C'est en cet "admirabile commercium", ce joyeux échange, que consiste notre salut. C’est pourquoi, nous reconnaissons comme frère quiconque professe cette Foi ou cet Évangile.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mar 18 Aoû 2015, 21:53

Schéma du salut CHEZ les  ss. Athanase et Grégoire de Nazianze

Saint-Esprit > Jésus-Christ >Père
multiple>        unité>          Être (béatitude)
Foi baptismale> Incarnation> Création
Actes et Epîtres> Évangiles> Ancien Testament
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mer 19 Aoû 2015, 00:54

saint Zibou a écrit:


Que pensez-vous des œuvres de saint Athanase d'Alexandrie (De l'Incarnation du Verbe, Lettres à Sérapion) et la lettre à Clédonios, de saint Grégoire de Nazianze? Ces trois ouvrages traitent de la très sainte Trinité et de l'Incarnation, dans la perspective du salut des hommes. Cela ne nous change-t-il pas du juridisme, du légalisme, du moralisme et de l'intellectualisme, trop exclusivement accentués, au sein de la théologie latine?...


C'est une légende de croire que la foi catholique serait du juridisme, du légalisme, du moralisme et de l'intellectualisme. Il n'y a pas que saint Thomas d'Aquin et la scolastique...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mer 19 Aoû 2015, 01:05

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:


Que pensez-vous des œuvres de saint Athanase d'Alexandrie (De l'Incarnation du Verbe, Lettres à Sérapion) et la lettre à Clédonios, de saint Grégoire de Nazianze? Ces trois ouvrages traitent de la très sainte Trinité et de l'Incarnation, dans la perspective du salut des hommes. Cela ne nous change-t-il pas du juridisme, du légalisme, du moralisme et de l'intellectualisme, trop exclusivement accentués, au sein de la théologie latine?...


C'est une légende de croire que la foi catholique serait du juridisme, du légalisme, du moralisme et de l'intellectualisme. Il n'y a pas que saint Thomas d'Aquin et la scolastique...

Parce que la théologie grecque EST catholique! Enfin, pourquoi vous obstinez-vous à ne relever que ce qui pourrait sembler vous piquer, dans mes messages, sans en discuter jamais le fond? D.C est un forum de discussion ou une foire d'empoigne?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mer 19 Aoû 2015, 01:09

Saint Athanase est un Père catholique !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Mer 19 Aoû 2015, 02:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Saint Athanase est un Père catholique !

Comme je le suis moi-même... ange1

Que pensez-vous, alors, du schéma qui tente d'illustrer son propos?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 20:47

Vous vous dites catholique par stratégie de sens, car si j'ai bien saisi, vous réfutez l'assise centrale à Pierre et ses successeurs et de ce fait, vous n'accordez à cette appellation que l'aspect physique planétaire regroupant tout les chrétiens qui réfutent eux-mêmes cette assise. Cela va à l'encontre du Christ, qui ne souhaite que la collégialité avec cette assise.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:08

ysov a écrit:
Vous vous dites catholique par stratégie de sens, car si j'ai bien saisi, vous réfutez l'assise centrale à Pierre et ses successeurs et de ce fait, vous n'accordez à cette appellation que l'aspect physique planétaire regroupant tout les chrétiens qui réfutent eux-mêmes cette assise. Cela va à l'encontre du Christ, qui ne souhaite que la collégialité avec cette assise.

Je suis catholique, car j'adhère à la foi chrétienne, crue par tous, toujours et partout, selon saint Vincent de Lérins: Jésus-Christ , tel que formulé par le Symbole de Nicée-Constantinople (C.O.E) et attesté par le Canon scripturaire (T.O.B). Cette foi est celle qui a duré depuis 2000 ans, MALGRÉ toutes les divisions et les persécutions, qui affligent et ont affligé l'Église. L'unité de chrétiens est, ainsi, MALGRÉ eux, l'œuvre du Saint-Esprit, conformément à la promesse de Jésus-Christ, selon Jn.17, Héb.13/8-9, Jd.3, Ac.5/33-42, Eph.4/4-7, entre autres...

L'UNITÉ chrétienne est donc l'œuvre de Dieu seul: Pentecôte répondant à Babel !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:18

Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:25

ysov a écrit:
Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.

Je suis prêt à reconnaître cette primauté, du moment où le pape reconnaîtra la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole de Nicée-Constantinople...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:34

saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.

Je suis prêt à reconnaître cette primauté, du moment où le pape reconnaîtra la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole de Nicée-Constantinople...

Impossible. Vous vous jouez de mots. Vous dites plus haut : "Je crois au salut par l'Alliance vivante de la charité entre Dieu et l'homme".

Puis ensuite vous commentez en disant que l'homme n'a rien à faire dans cette alliance, que tout est fait par le Christ seul.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:37

saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.

Je suis prêt à reconnaître cette primauté, du moment où le pape reconnaîtra la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole de Nicée-Constantinople...

Même si elle condamne la Concorde de Wittemberg?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:39

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.

Je suis prêt à reconnaître cette primauté, du moment où le pape reconnaîtra la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole de Nicée-Constantinople...

Impossible. Vous vous jouez de mots. Vous dites plus haut : "Je crois au salut par l'Alliance vivante de la charité entre Dieu et l'homme".

Puis ensuite vous commentez en disant que l'homme n'a rien à faire dans cette alliance, que tout est fait par le Christ seul.

Ce qui le dérange surtout, c'est la nécessité de la confession comme étape obligatoire au salut.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:42

ysov a écrit:

Ce qui le dérange surtout, c'est la nécessité de la confession comme étape obligatoire au salut.

La confession des péché n'est qu'une des parties de cette attitude humble qui consiste à se reconnaître pécheur devant dieu et ses frères.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:47

Aujourd'hui nous pouvons le dire comme vous le faites, mais autrefois et depuis des siècles, vous auriez été pointé de suspect à l'orthodoxie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:53

ysov a écrit:
saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Donc, vous reconnaissez à tous le moins, une primauté d'honneur à Pierre et ses successeurs? Cela découle en partie du Concile de Nicée justement.

Je suis prêt à reconnaître cette primauté, du moment où le pape reconnaîtra la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole de Nicée-Constantinople...

Même si elle condamne la Concorde de Wittemberg?

Pourquoi la condamnerait-elle?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:56

Sur le simple fait qu'il réfute totalement la confession, à moins que les luthériens dans le cadre de l'oecuménisme depuis Vatican II, reconnaissent que la confession a son utilité, non une inutilité totale. L'Église actuelle, reconnaîtrait comme Arnaud le dit exemplairement, que la confession est un moyen, non une obligation inévitable pour le salut.

PS J'imagine les obsédévacantistes lire ceci... siffler Pouffer de rire


Dernière édition par ysov le Jeu 20 Aoû 2015, 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:57

ysov a écrit:


Ce qui le dérange surtout, c'est la nécessité de la confession comme étape obligatoire au salut.

Jamais l'Église n'a reconnu la confesse comme nécessaire au SALUT, avant le synode de Trente, même encore, aucun texte CONTRAIGNANT, protestant ni orthodoxe, ne l'oblige!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:58

Dans ce cas, pourquoi Luther dénonça la confession comme obligatoire au salut, que seule la foi sauve?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 21:59

ysov a écrit:
Sur le simple fait qu'il réfute totalement la confession, à moins que les luthériens dans le cadre de l'oecuménisme depuis Vatican II, reconnaissent que la confession a son utilité, non une inutilité totale.

La dénomination évangélique, de l'Église catholique, a toujours reconnu l'utilité de la confesse mais n'a jamais rendu obligatoire cette COUTUME...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:00

ysov a écrit:
Dans ce cas, pourquoi Luther dénonça la confession comme obligatoire au salut, que seule la foi sauve?

Reformulez votre phrase.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:03

ysov a écrit:
Sur le simple fait qu'il réfute totalement la confession, à moins que les luthériens dans le cadre de l'oecuménisme depuis Vatican II, reconnaissent que la confession a son utilité, non une inutilité totale. L'Église actuelle, reconnaîtrait comme Arnaud le dit exemplairement, que la confession est un moyen, non une obligation inévitable pour le salut.

PS J'imagine les obsédévacantistes lire ceci... siffler Pouffer de rire

Alors, pourquoi Rome se refuse-t-elle à reconnaître publiquement la catholicité de la confession d'Augsbourg?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:05

saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:


Ce qui le dérange surtout, c'est la nécessité de la confession comme étape obligatoire au salut.

Jamais l'Église n'a reconnu la confesse comme nécessaire au SALUT, avant le synode de Trente, même encore, aucun texte CONTRAIGNANT, protestant ni orthodoxe, ne l'oblige!

Le repentir est nécessaire au salut, et donc la confession à Dieu de ses fautes, la contrition et la réparation.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Jeu 20 Aoû 2015, 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:07

Parce que le protestant ne se confesse pas, s'appuyant à cette confession. Pouffer de rire En fait, la contestation luthérienne résidait surtout au fait que l'Église exigeait la confession à Dieu mais par l'entremise d'un représentant sacerdotal, alors que Luther affirme qu'une confession intime entre l'homme et Dieu, sans intermédiaire consacré est amplement suffisant, ce que l'Église n'a pas acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:33

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:


Ce qui le dérange surtout, c'est la nécessité de la confession comme étape obligatoire au salut.

Jamais l'Église n'a reconnu la confesse comme nécessaire au SALUT, avant le synode de Trente, même encore, aucun texte CONTRAIGNANT, protestant ni orthodoxe, ne l'oblige!

Le repentir est nécessaire au salut, et donc la confession à Dieu de ses fautes, la contrition et la réparation.

Depuis le concile de Trente, seulement! (1546-1564)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:35

ysov a écrit:
Parce que le protestant ne se confesse pas, s'appuyant à cette confession. Pouffer de rire  En fait, la contestation luthérienne résidait surtout au fait que l'Église exigeait la confession à Dieu mais par l'entremise d'un représentant sacerdotal, alors que Luther affirme qu'une confession intime entre l'homme et Dieu, sans intermédiaire consacré est amplement suffisant, ce que l'Église n'a pas acceptée.

Ça semble être de moins en moins l'opinion de Rome, depuis la déclaration conjointe de 1999...

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:46

saint Zibou a écrit:


Le repentir est nécessaire au salut, et donc la confession à Dieu de ses fautes, la contrition et la réparation.

Depuis le concile de Trente, seulement! (1546-1564)[/quote]

Non, depuis l'Evangile :

Matthieu 3, 2 et disant : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."

Actes 2, 38 Pierre leur répondit : "Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:46

1999 découle de Vatican II. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 22:57

De toute manière, le Christ aime l'homme de bonne volonté, avant même si il est chrétien baptisé ou non. C'est clair? Le baptême
en toute conscience car ayant l'âge le permettant, ou bien adhérer à son Église ayant pour Pierre et ses successeurs comme guides temporels comme voie à suivre DOCTRINALEMENT ne sont que la soulignement absolu, comme un homme qui aime une femme au point de désirer le souligner ultimement à la face de tous, par le mariage.


Dernière édition par ysov le Jeu 20 Aoû 2015, 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 23:01

Arnaud Dumouch a écrit:


Non, depuis l'Evangile :

Matthieu 3, 2 et disant : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."

Actes 2, 38 Pierre leur répondit : "Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit.

Où est-elle, la confesse?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 23:04

Elle est présupposée au repentir. En effet, pour se repentir, il faut commencer par reconnaître ses péchés et les dire, pour le moins, à Dieu.

Vous ne voulez pas du ministère du prêtre pour vous y aider. Tant pis pour vous.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 23:04

Un exemple que vous démontrez que la Sola Scriptura comme application unique est limité, c'est comme un idiot qui se fie qu'aux manuels d'instructions pour fonctionner dans sa vie.

Cependant, beaucoup d'hommes d'Église l'ont bien constatés que la majorité était ainsi, au point de l'avoir exploité. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 23:08

ysov a écrit:
Un exemple que vous démontrez que la Sola Scriptura comme application unique est limité, c'est comme un idiot qui se fie qu'aux manuels d'instructions pour fonctionner dans sa vie.

Cependant, beaucoup d'hommes d'Église l'ont bien constatés au point de l'avoir exploité. Mr.Red

Oui, saint Zibou n'ayant que la seule Ecriture, étant incapable de bon sens, il ne trouve pas par lui même que toute réconciliation, suite à un péché qui tue la confiance, présuppose la reconnaissance de son péché, en vérité (= la confession).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Jeu 20 Aoû 2015, 23:11

en effet, mais Dieu selon sa révélation par son lui-même via le temporel christique, a ultimement exprimé que c'est l'homme de bonne volonté qui lui est agréable avant même qu'il soit juif, chrétien. C'est sa créature sincère avant toute étiquète. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 00:14

Introduire des éléments extérieurs et paiens à la théologie l'affaiblit fortement et nous avons un exemple que nous commémorons chaque année qui nous met en garde c'est Hannoukka.

Rappel:
(fête de l'inauguration du temple) est une fête juive rabbinique célébrant la victoire militaire des Maccabées (famille juive) sur les Grecs et le coup d'arrêt porté à l'hellénisation (fait de subir l'influence de la civilisation grecque antique)1.

Hanoukka se célèbre du 25 du mois de Kislev au 2 du mois de Tebeth (calendrier hébraïque), ce qui correspond généralement à une semaine en décembre dans le calendrier grégorien.

L'origine historique de la fête de Hanoukka

Au IIe siècle avant notre ère, le régime syro-grec d'Antiochus IV voulut helléniser définitivement la population juive vivant en terre d'Israël.

Cette hellénisation passait d'une part par l'interdiction de la pratique de coutumes juives traditionnelles, telles que la circoncision et l'observance du Sabbat ou encore le respect des prescriptions alimentaires.

D'autre part, au moyen de l'obligation faite aux juifs de participer aux sacrifices helléniques, ainsi que par la profanation du Temple de Jérusalem voué au culte de Zeus (dieu grec).

Une partie de la population juive s'assimila progressivement à la culture grecque, mais une autre partie refusa obstinément ce processus d'acculturation (processus d'adaptation d'un groupe à la culture d'un autre groupe).

La révolte éclata sous la conduite de la famille des Maccabées, dont l'insurrection armée se conclut par l'écrasement des troupes d'Antiochus IV.

En décembre de l'an 164 avant notre ère, les combattants juifs rentrèrent dans Jérusalem après trois années de combats. Une fois Jérusalem libérée, ils purifièrent le Temple profané et le consacrèrent à nouveau5.

Le miracle de Hanoukka

D'après une légende talmudique (le Talmud est la compilation et le commentaire de la Törah orale, formé de la Mishnah et de la Guémarah), il manquait cependant l'huile sainte nécessaire à l'illumination du grand chandelier du Temple, la Ménorah, mais une petite fiole d'huile sacrée demeurée dans les lieux fut découverte.

Miraculeusement, poursuit le Talmud, son contenu, à peine suffisant pour un jour, brûla tout au long des huit jours nécessaires à la fabrication d'une huile nouvelle.

C'est ce miracle que les Sages de l'époque décidèrent de célébrer chaque année à la vue de tous en allumant pendant 8 jours (durée du miracle), un chandelier à 8 branches : la « hanoukkiah » (lampe ou chandelier à huit godets ou branches).

C'est ce lien avec la lumière qui justifie cet autre nom de la fête, ‘Hag ha-Ourim, la fête des Lumières. Les lumières symbolisent la victoire de l'esprit sur la violence et le triomphe du monothéisme juif sur le paganisme (désigne les croyances qui ne sont pas d'origine judéo-chrétienne)3.

Signification du terme Hanoukka

Hanoukka vient de la racine hanakh, « inaugurer », « renouveler » ; dans ce cas particulier, ce mot signifie reconsécration du Temple profané par les Grecs, afin de lui rendre sa fonction initiale. De la même racine vient le mot hinoukh, qui veut dire « éducation »4.

Les traditions associées à la fête d'Hannoukkah

Ces traditions assez variées ne sont pas toutes des impératifs, seul l'allumage de la lame d'Hanoukka semble être une obligation pour le juif pratiquant et cette coutume obéit à des règles strictes dont les détails font encore aujourd'hui l'objet de débats.

La lampe de Hanoukka

Appelée Hanoukiah, c'est un chandelier à huit branches comportant huit bougies, plus une appelée chammach qui sert à allumer les autres. Il n'est pas permis d'utiliser ce chandelier pour un autre usage. La lampe de Hanoukka doit être allumée près d'une fenêtre pour qu'elle soit bien visible de l'extérieur, ceci afin de rendre public le miracle et de communiquer la joie de la fête aux passants1.

La Hanoukiah est placée sur le seuil de la maison ou près d'une fenêtre et un nombre croissant de lampes est allumé chaque soir à la tombée de la nuit (1 le premier soir et 8 le dernier)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 00:16

Bon il fallait bien une réaction bêtement tribale.

Mais ok, puisque vous soulignez ce machin culturel, c'est bien beau de souligner que les juifs aient contrés l'inondation grecque, mais par la suite, les romains se sont chargés de les disperser. Donc, oui, amusez-vous avec votre chandelle... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 01:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Elle est présupposée au repentir. En effet, pour se repentir, il faut commencer par reconnaître ses péchés et les dire, pour le moins, à Dieu.

Vous ne voulez pas du ministère du prêtre pour vous y aider. Tant pis pour vous.

A la bonne heure!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 01:06

ysov a écrit:
Un exemple que vous démontrez que la Sola Scriptura comme application unique est limité, c'est comme un idiot qui se fie qu'aux manuels d'instructions pour fonctionner dans sa vie.

Cependant, beaucoup d'hommes d'Église l'ont bien constatés que la majorité était ainsi, au point de l'avoir exploité. Mr.Red

Comme idiot, c'est la moitié de la chrétienté, qui est de mon avis! Alors, qui est l'imbécile?...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 02:10

Comme idiot, c'est 99.9% non seulement de la chrétienté, mais de la planète. Donc au mieux, on nage
pour le plus possible à ce que la tête ne finisse pas par s'engloutir à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 02:35

ysov a écrit:
Comme idiot, c'est 99.9% non seulement de la chrétienté, mais de la planète. Donc au mieux, on nage
pour le plus possible à ce que la tête ne finisse pas par s'engloutir à son tour.

Les asiles d'aliénés sont bondés de types, qui considèrent que tous les autres sont fous... siffler
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 03:03

Les asiles sont bondés de fous qui ne s'en rendent pas compte. Mais les asiles n'ont plus de places,
certains volent de leurs propres ailes.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 06:38

ysov a écrit:
Les asiles sont bondés de fous qui ne s'en rendent pas compte. Mais les asiles n'ont plus de places,
certains volent de leurs propres ailes.

Et d'autres qui ont la tête bien close...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 08:38

ysov a écrit:
Bon il fallait bien une réaction bêtement tribale.

Mais ok, puisque vous soulignez ce machin culturel, c'est bien beau de souligner que les juifs aient contrés l'inondation grecque, mais par la suite, les romains se sont chargés de les disperser. Donc, oui, amusez-vous avec votre chandelle... :beret:

Faudrait de temps en temps sortir de son bocal cher Ysov.
Derrière cette réaction bêtement tribale,il y a une menace d'extinction d'un peuple et de la mission dont il est chargé.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 22:44

Le bocal contient surtout très efficacement votre tribut. Wink  Tellement dans un bocal, que sans les romains, Paul aurait été tué avant l'heure. What a Face A moins que vous considérez les Actes des apôtres comme un torchon sans valeur? siffler
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Ven 21 Aoû 2015, 22:48

saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Les asiles sont bondés de fous qui ne s'en rendent pas compte. Mais les asiles n'ont plus de places,
certains volent de leurs propres ailes.

Et d'autres qui ont la tête bien close...

Oui car ils ont du plomb dans leurs ailes.

Mais à part vos allusion à la con, continuez donc d'argumenter, à moins que vous en êtes dépourvu? Continuez comme ça et ce ne sera pas Zibou votre pseudo, mais La Frus. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Felixlechat



Masculin Messages : 101
Inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Sam 22 Aoû 2015, 03:49

La croyance est une erreur, la foi est merveilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: La théologie grecque-catholique...   Sam 22 Aoû 2015, 06:54

Comme je l'ai déjà dit je n'ai aucune base en théologie catholique.
Toutes mes connaissances, sont basées sur la réforme et l'évangélisme.
Revenir en haut Aller en bas
 
La théologie grecque-catholique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Acquis ou bien-etre?
» René Angélil -- Église grecque-catholique melkite
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Amérique Latine et théologie de la libération
» Pour le nouvel ordre mondial, la disparition de l'Eglise catholique est un impératif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: