DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam/islamisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Sam 18 Aoû 2007, 23:44

Luc a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
Hmmm...bizarre, pas de réponse Mr. Green

La question d'Arnaud dérangerait-elle certains (suivez mon regard... ) ?
Fallait répondre? Eh bien allons-y. Quelle question ce dessin pourrait-il soulever? Un enfant d'une femme musulmane serait une bombe? Je n'ose imaginer qu'une pensée aussi raciste vous ait traversé l'esprit.

Moi non, mais vous, apparemment, oui Idea

Ceci dit, il ne s'agit pas d'une réponse (sinon au 1er degré Rolling Eyes ), mais d'un énième procès d'intention, inutile dans ce débat.

La question d'Arnaud est :

Quelle question soulève ce dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 10:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Luc a écrit:
Sondage:

Cette image montrée par Laurent est

A. Raciste

B. islamophobe.

C. Une plaisanterie de mauvais goût.

Je dirais qu'il manque quelques choix:

D. Soulève-t-elle une question ? Laquelle ?

oui, une question,

"le chrétien est-il capable de respect et d'amour envers son prochain ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 12:33

Mécréant-LV a écrit:


Citation :
Pays-Bas : le député Geert Wilders demande l’interdiction du Coran
9 08 2007

A la suite de l’agression d’Ehsan Jami, qui a fondé un comité de soutien aux apostats musulmans, le député néerlandais Geert Wilders (photo), chef du Parti pour la liberté, veut interdire le Coran aux Pays-Bas: ce “livre fasciste” n’a pas sa place dans “notre Etat de droit” dit-il. Dans sa lettre ouverte intitulée “Trop c’est trop: interdisez le Coran”, le député compare ce livre à Mein Kampf, et estime qu’il doit être interdit, y compris dans les mosquées.

Geert Wilders rejette l’idée d’un Islam modéré, expliquant que plusieurs sourates du Coran “appellent les Musulmans à soumettre, poursuivre, tuer (les juifs, chrétiens, non-croyants), à violer les femmes et à imposer un Etat musulman”.

“J’en ai assez de l’Islam aux Pays-Bas: plus de nouveaux immigrants musulmans. J’en ai assez des prières à Allah et Mohammed aux Pays-Bas: plus de nouvelles mosquées. J’en ai assez du Coran aux Pays-Bas: interdisez ce livre fasciste”, demande le parlementaire à ses collègues.

Le gouvernement néerlandais a critiqué ces propos, estimant qu’ils étaient “offensants pour la grande majorité des Musulmans aux Pays-Bas”(1) - (2) - (3)
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/09/pays-bas-le-depute-geert-wilders-demande-linterdiction-du-coran/

Citation :
Pays-Bas : Le journal de Mickey et le coran

18 08 2007

Geert Wilders refuse tout débat avec le conseil musulman néerlandais, débat qu’il considère comme stérile et inutile. Et quand on lui reproche de semer la haine, il rétorque : « C’est le Coran qui sème la haine, pas moi. C’est un livre fasciste dont on n’a pas besoin ici… à moins d’en retirer les mauvais versets. Mais dans ce cas, il n’en restera pas grand chose. Le Coran sera aussi épais que le journal de Mickey.”

Source : http://www.hln.be/hlns/cache/det/art_557411.html?wt.bron=homeHVDN
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/18/pays-bas-le-journal-de-mickey-et-le-coran/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 13:01

Mécréant-LV a écrit:
Mécréant-LV a écrit:


Citation :
Pays-Bas : le député Geert Wilders demande l’interdiction du Coran
9 08 2007

A la suite de l’agression d’Ehsan Jami, qui a fondé un comité de soutien aux apostats musulmans, le député néerlandais Geert Wilders (photo), chef du Parti pour la liberté, veut interdire le Coran aux Pays-Bas: ce “livre fasciste” n’a pas sa place dans “notre Etat de droit” dit-il. Dans sa lettre ouverte intitulée “Trop c’est trop: interdisez le Coran”, le député compare ce livre à Mein Kampf, et estime qu’il doit être interdit, y compris dans les mosquées.

Geert Wilders rejette l’idée d’un Islam modéré, expliquant que plusieurs sourates du Coran “appellent les Musulmans à soumettre, poursuivre, tuer (les juifs, chrétiens, non-croyants), à violer les femmes et à imposer un Etat musulman”.

“J’en ai assez de l’Islam aux Pays-Bas: plus de nouveaux immigrants musulmans. J’en ai assez des prières à Allah et Mohammed aux Pays-Bas: plus de nouvelles mosquées. J’en ai assez du Coran aux Pays-Bas: interdisez ce livre fasciste”, demande le parlementaire à ses collègues.

Le gouvernement néerlandais a critiqué ces propos, estimant qu’ils étaient “offensants pour la grande majorité des Musulmans aux Pays-Bas”(1) - (2) - (3)
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/09/pays-bas-le-depute-geert-wilders-demande-linterdiction-du-coran/

Citation :
Pays-Bas : Le journal de Mickey et le coran

18 08 2007

Geert Wilders refuse tout débat avec le conseil musulman néerlandais, débat qu’il considère comme stérile et inutile. Et quand on lui reproche de semer la haine, il rétorque : « C’est le Coran qui sème la haine, pas moi. C’est un livre fasciste dont on n’a pas besoin ici… à moins d’en retirer les mauvais versets. Mais dans ce cas, il n’en restera pas grand chose. Le Coran sera aussi épais que le journal de Mickey.”

Source : http://www.hln.be/hlns/cache/det/art_557411.html?wt.bron=homeHVDN
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/18/pays-bas-le-journal-de-mickey-et-le-coran/


Ou comment se faire mousser et ramasser des voix aux prochaines élections en flattant ce qu'il y a de plus bas chez l'homme. A gerber. Les musulmans qui vivent aux Pays-Bas et qui y paient leurs impôts ont droit à leur livre sacré comme toot le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 13:08

Allez dire ca aux proches de Theo van Gogh...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 15:52

Citation :
“Un attentat à Bruxelles, ce n’est qu’une question de temps”

Posted by pistache under Eurabia , livres , Actu , terrorisme

Petite traduction néerlandais-français (pour changer) d’un article paru la semaine dernière dans l’hebdomadaire flamand Knack (c’est un journal que l’on peut comparer, toutes proportions gardées, à L’Express français ou au TIME magazine américain). Ce n’est pas qu’il renferme vraiment un scoop, mais l’importance me semble être dans le fait qu’il ait paru dans un tel journal ; je crains que l’on ne voie pas le pendant de ce texte dans la presse francophone du pays avant un certain temps.

Il paraît que l’auteur interviewé, A. Van Amerongen, l’a aussi été sur la chaîne bruxelloise flamande, et qu’il y a tenu des propos encore plus explosifs - « Ils nous haïssent. Ils haïssent la culture chrétienne », « Ceux qui nous parlent d’une petite minorité sont des hypocrites », « Ils doivent s’adapter ou quitter le pays » … - voir ici. J’aimerais voir cette interview pour me faire mon idée par moi-même, malheureusement la page qui permet de visionner la chaîne en ligne ne semble pas fonctionner correctement pour le moment.

PS: Mon néerlandais étant très rouilllé, j’espère ne pas avoir commis d’erreur (si vous en remarquiez, merci de m’en avertir!).


__________

“Un attentat à Bruxelles, ce n’est qu’une question de temps”

Knack, 08/08/2007; traduction: pistache

Arthur Van Amerongen a été correspondant de guerre au Moyen-Orient pendant de nombreuses années. Il a passé l’année dernière au sein de la communauté musulmane de Bruxelles. Son livre BXL EURABIA est tout aussi alarmant qu’hallucinant.

En 2006, Arthur van Amerongen a remporté le Prix du Journalisme néerlandais pour un article impartial consacré aux Marocains dans Het Parool. En 2005, il partagea avec Rob Muntz la récompense du Micro d’Argent pour l’émission radio De inburgerking [Le roi de l’intégration], diffusée sur VPRO, et elle aussi consacrée aux Marocains. Cette communauté sensible l’a toujours tenu à coeur.

Après s’être installé à Bruxelles, il a constaté que les perspectives s’y assombrissaient. D’ici quelque mois « BXL EURABIA », un livre étonnant et lucide, paraîtra chez l’éditeur Atlas. Juste avant le départ de Van Amerongen pour l’Amérique du Sud, où il devrait vivre quelques années, Knack a eu la chance de pouvoir jeter un oeil au manuscrit et organiser une rencontre sur une terrasse de Flandre. L’auteur réfléchit, pèse ses mots, les adoucit, et ne laisse rien en suspens.

Dans Het Parool, vous écriviez que vous appréciiez la communauté marocaine, en dépit du lâche assassinat de Théo Van Gogh. Après une grosse année passée à infiltrer le monde musulman bruxellois, vous écrivez que vous ne pouvez plus supporter la majorité des Marocains. Que s’est-il passé?

A. Van Amerongen: Maintenant que j’ai quitté Bruxelles et commencé à prendre suffisamment de recul avec mon sujet, ma capacité à relativiser revient également. De plus, il y a quelques incidents qui se sont produits lors de mon dernier séjour à Bruxelles qui m’ont marqués. J’ai été molesté par un groupe de Marocains dans la Rue Haute, après qu’ils aient traité ma compagne de pute et que je leur aie rétorqué « Ta soeur! ». J’ai aussi essuyé un ou deux vols. C’est ainsi que mon sentiment de nuance a peu à peu disparu.

J’ai eu de toute manière énormément de difficulté avec la morale à deux vitesses de leur culture: il y d’un côté la vénération fanatique de leur moralité sublime et de la supériorité de l’islam, et de l’autre côté un mépris croissant pour les valeurs libérales qui sont les nôtres aujourd’hui. Il y a une sorte de non-respect de la loi qui s’est développé chez les Marocains parce qu’ils méprisent notre culture. Nos femmes sont toutes des putes. Chez les Marocains, l’honneur de la femme est censé être protégé au plus haut point. Ils cherche aussi continuellement à savoir jusqu’où ils peuvent aller. Leur attitude est souvent provocante.

Les Marocains de Bruxelles sont très influencés par le jihad. Cette pression est-elle donc vraiment tellement plus grande qu’à Amsterdam?

A. Van Amerongen: Un certain groupe de jeunes musulmans est fasciné par le jihad. Je pense bien que Bruxelles est une bombe à retardement. Les Marocains y sont totalement marginalisés [*]. Regardez les statistiques du chômage, de la pauvreté, des logements insalubres, de la discrimination sur le marché du travail, de la criminalité. Je pense que les Marocains des Pays-Bas, plus encore ceux d’Amsterdam, s’en sortent un peu mieux que ceux de Molenbeek. L’islam est l’unique consolation de beaucoup de jeunes. J’ai assisté à d’innombrables conférences tenues dans les petites salles d’associations islamiques. Elles étaient fréquentées par toutes sortes de jeunes, depuis ceux habillés de façon moderne jusqu’à ceux accoutrés à la mode de La Mecque. On ne voit pas ça à Amsterdam.

Un attentat islamique guette-t-il Bruxelles?

A. Van Amerongen: Cela me semble n’être qu’une question de temps. Si vous observez le nombre de personnes arrêtées à Bruxelles ces sept dernières années, vous savez que c’est une bombe à retardement. Il y a une « légende urbaine » qui affirme qu’il y a toujours eu un accord entre les groupes terroristes et le gouvernement. Ce n’est pas pour rien que les moudjahidin afghans ont pu tranquillement ouvrir des bureaux ici au début des années ‘80, lorsque l’Union Soviétique était en Afghanistan – une histoire typique de la politique de la Guerre Froide, donc. La même chose s’est produite avec le F.I.S. Algérien: des terroristes recherchés en Algérie recevaient l’asile politique en Belgique. Tous ces extrémistes ont fini par partir s’installer au Londonistan, avec toutes les conséquences que cela engendra pour le Royaume-Uni. Bien entendu, la Belgique n’est pas présente en Irak ou en Afghanistan, mais cela n’est pas la seule raison existante à l’organisation d’un attentat. Vous n’avez besoin que d’un malade avec son propre agenda. De plus, il y a bien sûr des cibles intéressantes, comme l’OTAN ou le parlement européen. Beaucoup de choses dépendront de la politique extérieure du parlement européen.
____________________

Un petit commentaire: l’explication de la gravité de la situation par la marginalisation, la pauvreté etc, cela me semble un peu facile et pas très pertinent…

D’une part, bien d’autres habitants de Bruxelles sont dans une situation précaire, dont pas mal d’autres immigrants, et pourtant ils ne font que rarement parler d’eux.

D’autre part, pour ce qui est du problème du chômage, plus que la discrimination, il me semble que c’est la qualification qui manque; Bruxelles ne vit plus de l’industrie lourde depuis belle lurette, et la main d’oeuvre « brute » n’est pas la plus recherchée par le secteur tertiaire. Mon ancien patron n’a pas hésité lorsqu’il a engagé un ingénieur d’origine turque: c’était un ingénieur compétent qu’il recherchait, doublé si possible d’une personnalité avenante, et le reste n’avait pas d’importance pour ce chef d’entreprise sensé.

Enfin, la marginalisation, lorsqu’elle concerne un groupe qui considère que la société qui l’entoure est amorale, … elle est surtout due à ce groupe lui-même!

Pour terminer, et puisque Mr Van Amerongen parle de Molenbeek, je vous invite à feuilleter les dernières éditions du petit magazine de la commune et à y regarder particulièrement les photos des moins de trente ans; dites moi ensuite qui sera vraisemblablement « marginalisé » à Molenbeek d’ici une vingtaine d’années…

http://insoumission.wordpress.com/

EN COMPLEMENT :

Mécréant a écrit:
La majorité des Bruxellois est d'origine étrangère

(17/04/2007 12:10)


En 2005, 56,5 pc de la population bruxelloise était d'origine allochtone. En 1961, la proportion était seulement de 7,3 pc. "C'est une évolution impressionnante et unique en Europe voire même dans le monde", explique le sociologue Jan Hertogen dans les journaux du groupe Corelio. Selon ses calculs, en 1991, 28,5 pc des Bruxellois étaient d'origine étrangère et 4,5 pc étaient des personnes naturalisées ou des nouveaux Belges. En 2005, le nombre d'étrangers s'est stabilisé à 26,3 pc, mais le nombre de nouveaux Belges a grimpé à 30,2 pc. (GFR)

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=73975&source=belga&status=

Citation :
Colonisation et natalité : À Bruxelles, plus de sept prénoms sur dix sont d’origine arabe

18 08 2007

La situation sociologique de la Région de Bruxelles-Capitale fait que Mohamed reste le premier prénom chez les garçons. D’ailleurs, chez les garçons, sept des dix premiers prénoms du classement sont d’origine arabe ou à la mode auprès des familles arabes : Mohamed, Adam, Rayan, Ayoub, Mehdi, Amine et Hamza.

Chez les petites filles, Lina a détrôné Sarah en 2006 et devance d’autres prénoms à consonance arabe tels Sarah, Rania, Ines, Aya, Salma, Yasmine, Imane et Sara.


Source : http://www.dhnet.be/infos/societe/article/181139/emma-et-noah-les-favoris.html
PM

http://www.bafweb.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 19:20

Ciel, des prénoms arabes, mais où va-t-on? Et que fait la police? Et Sarah c'est pas un prénom juif?
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Dim 19 Aoû 2007, 22:26

Sarah (tout comme Inès, Adam) est aussi un prénom arabe, et est très largement répandu au Maghreb Idea

Sarrâ' : bonheur, prospérité.

(source : AMD - Hocine - LV Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 01:45

Mécréant-LV a écrit:
Colonisation et natalité : À Bruxelles, plus de sept prénoms sur dix sont d’origine arabe(...)

voilà où nous mène ce genre de thèses...

non mais on croit rêver.

je ne sais pas où vous allez chercher vos titres qui ne correspondent d'ailleurs pas aux liens que vous mettez en dessous... Ils doivent être le fruit de votre endoctrinement. Mais ayez alors la simplicité de ne pas vous auto-citer, par simple respect des règles de la citation et d'éviter ainsi la désinformation.

en tout cas les partis de l'extrême-droite boivent du petit lait avec ce genre de titres populistes à merci (sans compter vos thèses en général)... :greenange: :soeur:

bravo. Boulet :cartonr:

par contre je doute qu'ils vous soutiennent autant dans votre combat pro-israélien Mr. Green Mr.Red :twisted: Laughing 8)

:P


Dernière édition par le Lun 20 Aoû 2007, 01:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 08:33

Cher Petit Prince,

Le remplacement d'une population francophone et néerlandophone de Bruxelles par une population ayant une autre culture et dont l'intégration aux valeurs occidentales des droits de l'homme, est loin d'être acquise n'est pas une petite question d'extrême droite.


Il faut ajouter que ce phénomène s'accompagne du déménagement des population européennes.

Autrement, dit par une séparation de plus en plus nette de deux populations qui ne se mêlent pas.


C'est un problème politique réel et un fait inquiétant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 13:30

Encore une fois, à part les anathèmes et procès d'intention, entre deux hurlements, aucune argumentation Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 14:31

Citation :
Belgique : un xénophobe agresse deux racailles en les regardant

18 08 2007

Le 4 aout dernier, Bernard, un xénophobe de Tournai, a gravement insulté deux jeunes de 27 et 19 ans en les regardant de travers. Un coup de couteau citoyen lui a remis le respect de la différence en place. Hospitalisé dans un état grave, l’extrêmiste a survécu.

L’intolérante police locale, qui n’en est plus à un acte raciste prêt, a interpellé les deux représentants de la diversité.
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/18/belgique-un-xenophobe-agresse-deux-racailles-du-regard/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 16:06

Citation :
Mosquée de Marseille :

Lettre envoyée au Sénateur Maire

Paris, le vendredi 3 août 2007


Monsieur le Sénateur Maire,

"C'est la dignité, le respect des valeurs de la République que de permettre à des gens de pratiquer leur culte", dites-vous pour justifier l'autorisation de la grande Mosquée de Marseille.
Vous n'êtes pas sans savoir, osons-nous le supposer, que la religion musulmane n'est pas seulement un culte, mais aussi une doctrine sociale et politique, et qu'en lui donnant un lieu de culte, vous donnez aussi une place forte, une citadelle à cette doctrine sociale et politique, dont l'institutionnalisation ne peut être qu'un premier pas pour les visées hégémoniques qui lui sont inhérentes.
Que proposez-vous pour éviter le passage ambitionné de l'institution d'un culte à l'activité sociale et politique en vue de cette hégémonie ? Rien probablement.
Vous n'êtes pas sans savoir que cette doctrine dénonce les libertés républicaines au nom de la loi musulmane, et que la liberté religieuse dont fait partie la liberté de culte que vous octroyez si généreusement, est proscrite et châtiée dans l'islam. Quel est le sort du musulman apostat, seul terme pour désigner celui qui se convertit à une autre religion ? C'est souvent la mort, en tout cas l'exclusion, vous le savez Monsieur Gaudin. Quelles garanties avez-vous prises en donnant de tels gages à des adversaires acharnés de la laïcité, des libertés fondamentales, de l'égalité entre les uns et les autres ? Aucune, probablement.
Il faudrait accepter le culte au nom de nos valeurs, et refuser la doctrine sociale et politique, liée à ce culte, au nom de ces mêmes valeurs. Le faites-vous ? Non, Monsieur Gaudin.
Monsieur le Sénateur-Maire, vous bradez nos valeurs, vous bradez notre histoire et nos combats.



Yolande de Crussol, Maître de conférences, Département d'Etudes Arabes de l'Université Lille 3

Marie-Thérèse Urvoy, Professeur d'Islamologie, Institut Catholique de Toulouse

Dominique Urvoy, Professeur des Universités, Département d'Etudes Arabes de l'Université Toulouse le Mirail

Lettre publiée sur Libertyvox


La voix est libre


Dernière édition par le Lun 20 Aoû 2007, 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 16:16

Mécréant-LV a écrit:
Citation :
Mosquée de Marseille :

Lettre envoyée au Sénateur Maire

Paris, le vendredi 3 août 2007


Monsieur le Sénateur Maire,

"C'est la dignité, le respect des valeurs de la République que de permettre à des gens de pratiquer leur culte", dites-vous pour justifier l'autorisation de la grande Mosquée de Marseille.
Vous n'êtes pas sans savoir, osons-nous le supposer, que la religion musulmane n'est pas seulement un culte, mais aussi une doctrine sociale et politique, et qu'en lui donnant un lieu de culte, vous donnez aussi une place forte, une citadelle à cette doctrine sociale et politique, dont l'institutionnalisation ne peut être qu'un premier pas pour les visées hégémoniques qui lui sont inhérentes.
Que proposez-vous pour éviter le passage ambitionné de l'institution d'un culte à l'activité sociale et politique en vue de cette hégémonie ? Rien probablement.
Vous n'êtes pas sans savoir que cette doctrine dénonce les libertés républicaines au nom de la loi musulmane, et que la liberté religieuse dont fait partie la liberté de culte que vous octroyez si généreusement, est proscrite et châtiée dans l'islam. Quel est le sort du musulman apostat, seul terme pour désigner celui qui se convertit à une autre religion ? C'est souvent la mort, en tout cas l'exclusion, vous le savez Monsieur Gaudin. Quelles garanties avez-vous prises en donnant de tels gages à des adversaires acharnés de la laïcité, des libertés fondamentales, de l'égalité entre les uns et les autres ? Aucune, probablement.
Il faudrait accepter le culte au nom de nos valeurs, et refuser la doctrine sociale et politique, liée à ce culte, au nom de ces mêmes valeurs. Le faites-vous ? Non, Monsieur Gaudin.
Monsieur le Sénateur-Maire, vous bradez nos valeurs, vous bradez notre histoire et nos combats.



Yolande de Crussol, Maître de conférences, Département d'Etudes Arabes de l'Université Lille 3

Marie-Thérèse Urvoy, Professeur d'Islamologie, Institut Catholique de Toulouse

Dominique Urvoy, Professeur des Universités, Département d'Etudes Arabes de l'Université Toulouse le Mirail

Lettre publiée sur Libertyvox :

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=1141&postdays=0&postorder=asc&start=105

Selon moi, tout le problème est ici soulevé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 16:26

Mécréant-LV a écrit:
Citation :
Belgique : un xénophobe agresse deux racailles en les regardant

18 08 2007

Le 4 aout dernier, Bernard, un xénophobe de Tournai, a gravement insulté deux jeunes de 27 et 19 ans en les regardant de travers. Un coup de couteau citoyen lui a remis le respect de la différence en place. Hospitalisé dans un état grave, l’extrêmiste a survécu.

L’intolérante police locale, qui n’en est plus à un acte raciste prêt, a interpellé les deux représentants de la diversité.
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/18/belgique-un-xenophobe-agresse-deux-racailles-du-regard/


Merci pour cette preuve magnifique de vos manipulations, Laurent. cheers

Bafweb est un blog assez miteux qui se définit comme anti-socialiste et anti-musulman. Ils sont "pour" quoi, ils ne le disent pas...

En tous cas, voici la dépêche exacte dont ils s'inspirent pour pondre leur propagande qui se veut ironique et spirituelle:

Citation :
Tournai: poignardé pour avoir regardé deux jeunes "de travers"
Un Tournaisien a reçu un coup de couteau samedi matin alors qu'il se promenait chaussée de Renaix, signale le parquet de Tournai. Ses deux agresseurs ont été interpellés.

Il était environ 7H15 quand Bernard Hoornaert, né en 1962, a croisé la route de deux jeunes qu'il aurait "regardés de travers". L'un d'eux a alors sorti un couteau et porté un coup au quadragénaire. Hospitalisée à la clinique Dorcas, la victime a été opérée samedi matin. Ses jours étaient en danger. Les deux agresseurs, des Tournaisiens, ont été interceptés un peu plus tard sur la chaussée de Bruxelles. Ils devraient être entendus samedi ou dimanche par le juge d'instruction. (EDR)


Selon MSN, ce sont deux agresseurs tournaisiens et bafweb sous-entend qu'ils sont immigrés et transforme ce fait divers en un attentat raciste anti-belge.

C'est minable. Je viens de vous prendre en flagrant délit, là...
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 16:38

:twisted:


Dernière édition par le Lun 20 Aoû 2007, 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 16:41

Very Happy Very Happy Very Happy

MDR !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Lun 20 Aoû 2007, 23:59

J'aime bien que les gens utilisent le mot "thése" pour "réalité".
Cela permet de nier la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 00:00

Ils doivent etre "tournaisiens" comme il existe des "Francais" qui aiment voyager Afghanistan pour les vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 00:35

Citation :
L’Italie doit affronter l’islamisme et la xénophobie

Écrit par François 20-08-2007

Les actes violents visant des musulmans se sont multipliés ces derniers mois en Italie. Par ailleurs, certains membres de la communauté se sont radicalisés.

Deux cocktails Molotov et une bombe artisanale lancés dans la nuit de vendredi contre un centre culturel musulman à Brescia. La voiture d’un imam incendiée la semaine dernière devant une mosquée à Milan. Depuis quelques mois, les actes de violence contre la communauté musulmane se sont multipliés, notamment dans le nord de la péninsule, où le parti xénophobe et populiste de la Ligue du Nord mène une sombre croisade contre les immigrés. Et tandis que les dirigeants de la communauté musulmane parlent de vague d’islamophobie, les Italiens découvrent le drame des musulmanes soumises à la loi du Coran «façon maison».

Suite : http://www.fdesouche.com/Monde/L-Italie-doit-affronter-l-islamisme-et-la-xenophobie.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 05:51

Citation :
Pas de vacances pour Margot

Le 17/08/07, par Laurent Dandrieu, Rédacteur en chef adjoint

Il y a au moins une chose que nous apprend le tragique accident survenu au petit Ivan, ce fils d’immigré clandestin tombé du cinquième étage alors que son père tentait de fuir la police : c’est que Margot ne prend pas de vacances. La bonne vieille tactique consistant à exploiter l’émotion suscitée par un fait divers pour entamer la résolution de nos dirigeants ne connaît pas de trêve estivale. Soutenus comme à l’habitude par les partis de gauche (le parti communiste n’hésitant pas à employer le mot de "rafle"), les organisations de soutien aux clandestins (dont on espère au passage qu’au vu de leurs appels incessants à bafouer la légalité, elles ont subi depuis l’arrivée du nouveau gouvernement une salutaire "rupture" de leurs subventions publiques) n’ont pas manqué de l’exploiter pour sommer le gouvernement d’abandonner sa politique de lutte contre l’immigration clandestine. Brice Hortefeux a assuré de sa fermeté en la matière. On le croirait plus volontiers si les chiffres qu’il cite régulièrement ne témoignaient d’une singulière sous-estimation du phénomène : sait-on par exemple, que sur les 24 000 expulsions de clandestins dont le ministère se flatte pour 2006, pas moins de 16 000 ont concerné des Comoriens expulsés de Mayotte, ce qui ne laisse plus que… 8 000 expulsions effectuées en tout et pour tout sur le reste du territoire français ! Et on serait plus rassuré encore si le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale n’avait publié, dans Libération du 27 juillet, une tribune sur sa conception de l’identité nationale, conception qui a tous les signes extérieurs du courant d’air, comme en témoigne cet extrait : « L’identité se base avant tout sur ce que chacun souhaite apporter à son pays plus que ce dont il peut hériter. » Sur ce même blog, le 17 avril dernier, nous mettions en garde contre la conception sarkozyste de l’identité nationale, qui nous semblait avoir tout de l’auberge espagnole. Avions-nous tort ?

http://blog-va.com/index.php/2007/08/17/175-pas-de-vacances-pour-margot
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 08:58

Three piglets a écrit:
Ils doivent etre "tournaisiens" comme il existe des "Francais" qui aiment voyager Afghanistan pour les vacances.

Tiens je croyais que ce sujet était verrouillé. Ben oui, et l'auteur de l'agression porte le prénom très exotique de John.
Revenir en haut Aller en bas
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 09:58

Mécréant-LV a écrit:
Encore une fois, à part les anathèmes et procès d'intention, entre deux hurlements, aucune argumentation Idea

est-ce que le fait de balancer des faits divers pour nourrir vos thèses est pour vous un signe d'argumentation ?

je sais qu'il s'agit là d'un moyen très facile et très porteur, pour tous les populistes, afin que votre propagande soit légitimée par les faits réels qui se passent, et que vos grands titres ne font que grossir, comme s'il le fallait encore, mais sachez que ce moyen populiste et utilitariste de procédé réductionniste de nous donne pas l'envie de tenter le moindre argumentaire contre vos thèses brunes.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 12:56

Et allez, la reductio ad hitlerum, maintenant Mr. Green

Vous êtes tellement prévisibles que je pourrais écrire vos réponses à votre place Idea

Il n'y a pas de "propagande", et encore moins de "thèse", juste de l'info.

Si vous ne l'aimez pas, eh bien ne la lisez pas, personne ici ne vous force à le faire :|

Incroyable...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:06

Mécréant-LV a écrit:

Il n'y a pas de "propagande", et encore moins de "thèse", juste de l'info.

voyez-vous ça... après on ne s'étonnera plus de rien.

Sachez que, par analogie, comme dans une relation humaine tout est communication, dans l'information, tout est appelé à être propagande et thèse, suivant comment un sujet est amené, renforcé, appuyé, ou au contraire, amenuisé, bref en un mot: alteré selon les visées que l'auteur porte dans sa subjectivité. Et il ne peut jamais totalement se défaire de cette subjectivité.

Le mythe de l'information neutre, découlant de la "simple perception du réel", est comme son nom l'indique, un mythe.

Citation :
Incroyable...

et oui, incroyable mais vrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:08

Arf pensez ce que vous voulez, c'est votre problème Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:23

Comparaison Chavez/Bush



C'est aussi de l'info, non?
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:24

Intéressant...

Des musulmans peuvent-ils être français ?

Lettre de Charles de Foucauld à René Bazin, in Bulletin du Bureau catholique de presse, n° 5, octobre 1917.

Citation :
Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l'Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l'esprit ni le cœur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l'étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d'autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français (représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle. Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera dans l'élite instruite : quand elle en trouvera l'occasion, par exemple lors de difficultés de la France au-dedans ou au-dehors, elle se servira de l'islam comme d'un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.

L'empire nord-ouest africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d'habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d'habitants rompus au maniement de nos armes, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles. Si nous n'avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu'ils deviennent Français est qu'ils deviennent chrétiens.

Il ne s'agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, œuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi il n'y en a pas : tout musulman (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi) croit qu'à l'approche du Jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l'engage à subir avec calme son épreuve ; " l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération ", disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un renoncement à la foi du medhi...

Charles, qui admirait tant les musulmans pour leur piété n'était pas aveugle sur bien des points et certaines phrases sont saisissantes quand on pense à ce qui s'est passé et ce qui se passe aujourd'hui.

Il ne faut pas prendre cet extrait dans le mauvais sens en disant "c'est foutu" mais plutôt en pensant "il y a tant à faire encore" mettons nous à la tâche", ne serait-ce que par la prière...
Cependant dans un occident déchristiannisé et rejetant son héritage chrétien je vois mal la porte de sortie...

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:26

Je l'avais posté sur ce fil (c'est quelque part au-dessus), il y a de cela bien des mois ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:27

Mécréant-LV a écrit:
Je l'avais posté sur ce fil (c'est quelque part au-dessus), il y a de cela bien des mois ;)

oups, veuillez m'excuser alors, je n'ai pas relu les 17 pages... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:31

Luc a écrit:
Comparaison Chavez/Bush



C'est aussi de l'info, non?

lol de l'info Rolling Eyes

Moi j'appelle ca, non pas de la propagande, vu que ca n'en est même pas digne, mais de la diffamation abjecte Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:32

Vince a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
Je l'avais posté sur ce fil (c'est quelque part au-dessus), il y a de cela bien des mois ;)

oups, veuillez m'excuser alors, je n'ai pas relu les 17 pages... ;)

Je sais Mr. Green

Et comme le moteur de recherche du forum est complètement naze Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:38

Les psychologues américains sont contre la torture (Le Monde)

Pas de torture pour les prisons américaines?L'Association des psychologues américains (APA) a réaffirmé dimanche sa position contre la torture et appelé ses membres à ne pas participer à des interrogatoires de prisonniers impliquant des techniques comme les simulations de noyades ou d'exécutions.

L'APA "affirme qu'il n'y a pas de circonstances exceptionnelles, créées par un état de guerre ou de menace de guerre, une instabilité politique ou toute autre situation d'urgence, qui pourraient justifier l'utilisation de la torture ou de traitements cruels, inhumains ou dégradants".

Les dirigeants de l'APA, réunis ce week-end à San Francisco (Californie, ouest) pour leur conférence annuelle, ont voté à la quasi unanimité une motion contre la présence de psychologues lors d'interrogatoires pendant lesquels sont utilisés une douzaine de techniques telles que des simulations de noyades et d'exécutions, des privations de sommeil ou encore l'isolement total de détenus. Une position similaire avait déjà été adoptée en 2006.

Face aux accusations de tortures portées contre l'administration Bush, un intense débat s'est développé au sein de l'APA, qui regroupe 148.000 professionnels américains. Certains membres souhaitaient un moratoire total concernant la présence de psychologues dans les centres de détention, notamment militaires, mais d'autres faisaient valoir qu'il valait mieux assurer une présence dans ces lieux pour apporter une aide aux détenus.

"C'est un pas en avant car le texte détaille les techniques (mises en cause) et inclut les manquements aux droits de la défense dans la définition des traitements cruels, inhumains et dégradants", a déclaré Neil Altman, auteur d'une résolution, rejetée, visant à bannir complètement la présence de psychologues des centres de détention.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:48

Very Happy Very Happy Very Happy

Il est quand même poilant de voir les tenants/héritiers d'une certaine idéologie aux cent millions de morts dénoncer une supposée torture, et autres "crimes" Rolling Eyes

je crois qu'on n'a pas fini de rigoler avec ces deux-là Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:51

Vince a écrit:
Intéressant...

Des musulmans peuvent-ils être français ?

Lettre de Charles de Foucauld à René Bazin, in Bulletin du Bureau catholique de presse, n° 5,
octobre 1917.

Citation :
Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l'Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l'esprit ni le cœur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l'étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d'autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français (représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle. Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera dans l'élite instruite : quand elle en trouvera l'occasion, par exemple lors de difficultés de la France au-dedans ou au-dehors, elle se servira de l'islam comme d'un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.

L'empire nord-ouest africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d'habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d'habitants rompus au maniement de nos armes, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles. Si nous n'avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu'ils deviennent Français est qu'ils deviennent chrétiens.

Il ne s'agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, œuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi il n'y en a pas : tout musulman (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi) croit qu'à l'approche du Jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l'engage à subir avec calme son épreuve ; " l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération ", disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un renoncement à la foi du medhi...

Charles, qui admirait tant les musulmans pour leur piété n'était pas aveugle sur bien des points et certaines phrases sont saisissantes quand on pense à ce qui s'est passé et ce qui se passe aujourd'hui.

Il ne faut pas prendre cet extrait dans le mauvais sens en disant "c'est foutu" mais plutôt en pensant "il y a tant à faire encore" mettons nous à la tâche", ne serait-ce que par la prière...
Cependant dans un occident déchristiannisé et rejetant son héritage chrétien je vois mal la porte de sortie...

Amicalement

Vincent


"(…) un jour viendrait où une prétendue élite musulmane, gonflée d’une fausse science occidentale, soulèverait contre nous des masses orientales au nom d’une foi à laquelle elle-même ne croirait plus."
Le Père Charles de Foucauld

Tout est dit !
Et nous pouvons préciser : que cette ... prétendue élite musulmane, gonflée d'une fausse science occidentale, ... car formée dans les universités modernes, est à la solde des "emplumés à tête de hibou" qui gravitent derrière la famille Busch.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:52

Grande-Bretagne : Pat Condell, un défenseur acharné de la laicité

16 08 2007

« Bonjour, je ne respecte pas vos croyances, et je m’en fous si vous êtes offensé. Salut. »…
Pat Condell n’y va pas par quatre chemins : membre de la National Secular Society (Association de défense de la laicité), Pat Condell, 56 ans, est un comédien et auteur britannique qui fait actuellement un carton sur internet grace à une série de vidéos consacrées à la religion.

Voici sa vidéo “Le problème avec l’islam”, déja visionnée par environ un million d’internautes qui ont pu apprécier le langage fleuri de l’auteur, ses allusions aux “élucubrations d’un nomade du désert à moitié dérangé” ou ses références amusées à certains “bouffeurs de tapis hystériques”…

Nous l’avons sous-titrée en français. Les sous-titres ne rendent pas grâce à l’ironie acide de la prestation du comédien, mais l’idée demeure…



Pour les personnes intéressées par un sous-titrage dans d’autres langues (je pense par exemple à nos collègues de Nueva Europa), le fichier .srt est disponible ici et le script du texte anglais est ici
PM

http://www.bafweb.com/2007/08/16/grande-bretagne-pat-condell-un-defenseur-acharne-de-la-laicite/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:52

Mécréant-LV a écrit:
Very Happy Very Happy Very Happy

Il est quand même poilant de voir les tenants/héritiers d'une certaine idéologie aux cent millions de morts dénoncer une supposée torture, et autres "crimes" Rolling Eyes
je crois qu'on n'a pas fini de rigoler avec ces deux-là Mr. Green

Cher Mécréant,

Je ne suis pas d'accord avec vous car l'accusation est fondée et est plus que légitime. Ce n'est pas tout noir tout blanc. C'est dommage de ne pas reconnaître que parfois la partie opposée a raison, ce n'est pas fair-play, si j'ose dire.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 13:57

Citation :
"(…) un jour viendrait où une prétendue élite musulmane, gonflée d’une fausse science occidentale, soulèverait contre nous des masses orientales au nom d’une foi à laquelle elle-même ne croirait plus."
Le Père Charles de Foucauld

Tout est dit !
Et nous pouvons préciser : que cette ... prétendue élite musulmane, gonflée d'une fausse science occidentale, ... car formée dans les universités modernes, est à la solde des "emplumés à tête de hibou" qui gravitent derrière la famille Busch.

Laughing Laughing Laughing

L'administration Bush derrière le djihad mondial !!!

Même ca, ils nous l'ont sorti Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 14:03

Vince a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
Very Happy Very Happy Very Happy

Il est quand même poilant de voir les tenants/héritiers d'une certaine idéologie aux cent millions de morts dénoncer une supposée torture, et autres "crimes" Rolling Eyes
je crois qu'on n'a pas fini de rigoler avec ces deux-là Mr. Green

Cher Mécréant,

Je ne suis pas d'accord avec vous car l'accusation est fondée et est plus que légitime. Ce n'est pas tout noir tout blanc. C'est dommage de ne pas reconnaître que parfois la partie opposée a raison, ce n'est pas fair-play, si j'ose dire.

Amicalement

Vincent

Renseignez-vous sur la torture (la VRAIE) pratiquée par les djihadistes en Irak, les mollahs en Iran, sans parler de l'Arabie Saoudite et du Maghreb, sans oublier la Turquie, ou en Afrique, par les despotes locaux, ou encore les "paradis" cocos, et comparez, Vince Idea

Amicalement ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 14:14

Mécréant-LV a écrit:
Renseignez-vous sur la torture (la VRAIE) pratiquée par les djihadistes en Irak, les mollahs en Iran, sans parler de l'Arabie Saoudite et du Maghreb, sans oublier la Turquie, ou en Afrique, par les despotes locaux, ou encore les "paradis" cocos, et comparez, Vince Idea

Amicalement ;)

Cher Mécréant,

Seriez-vous adepte du oeil pour oeil dent pour dent? Pour ma part non, et ce n'est pas parce que mes ennemis violent nos femmes que je m'abaisserai à pareille infâmie. Il en est de même pour la torture.
L'attitude extrêmiste de l'adversaire ne peut pas être une justification.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 14:18

Quant aux "bavures" de l'armée américaine en Irak, je rappelle que l'on parle ici d'une armée en opération, et dont les soldats, en plus de voir quotidiennement leurs camarades de combat sauter sur des mines, ou se faire exploser par des kamikazes, quand ils ne sont pas purement et simplement snipés à distance, sont journellement confrontés aux "souvenirs" laissés par l'ennemi djihadiste : corps torturés, les mains liées dans le dos avec du fil de fer barbelé, décapités, quand ils ne sont pas carrément démembrés...

Au vu de ceci, on comprend les bavures qui ont pu se produire...

Ceci pour dire que, et je pense qu'Hiram83 me donnera raison,

Citation :
Seul un soldat peut juger un autre soldat
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mar 21 Aoû 2007, 21:58

Discussion sur la torture transférée ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/Discussions-diverses-philosophie-realiste-f2/Torture-interrogatoire-pousse-t4749.htm

Merci de bien vouloir la continuer là bas ;)

M.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 00:27

Citation :
Wafa Sultan : « L’occident sous-estime la perversité de l’islam »

21 08 2007

A l’occasion d’un séjour de 2 semaines en Australie, Dr Wafa Sultan, psychiatre, syrienne de naissance, a rencontré les dirigeants du pays. Elle les a mis en garde, estimant que les pays occidentaux devaient surveiller de près tous leurs ressortissants musulmans.
Selon elle, l’Australie et les Etats-Unis ont été abusés en croyant qu’il existait une interprétation modérée de l’islam.


Wafa Sultan a déclaré que les musulmans subissaient un «lavage de cerveau dès le plus jeune âge, leur faisant croire que les valeurs occidentales étaient néfastes, et que le monde serait un jour soumis à la charia».

Déjà sous le coup de deux fatwas demandant sa mort, elle a averti les dirigeants politiques que les musulmans continueraient à exploiter la liberté d’expression de l’Ouest pour répandre la haine et attaquer leur pays d’adoption. Jusqu’à ce que les occidentaux comprennent l’ampleur de la menace islamique.

“Vous combattez quelqu’un qui souhaite mourir” a t-elle déclaré. “Il vous faut comprendre cette mentalité et trouver le moyen d’y faire face. La mission du musulman sur terre est de combattre pour l’islam, et de tuer ou d’être tué. Le musulman n’est là que pour un court moment : une fois qu’il a tué un kafir (un incroyant), il est prêt à rejoindre son dieu. »

Selon Wafa Sultan, l’islam est une idéologie politique que l’on considér à tort comme ayant un versant modéré. « C’est la raison pour laquelle l’occident doit surveiller de près tous les musulmans ; vous ne pouvez pas savoir quand ils sont prêts à être “activés”. Le problème est qu’ils partagent tous les mêmes croyances de base ».

Dr Sultan, mère de 3 enfants, qui a émigré aux USA en 1989, a déclaré que s’ils voulaient gagner la guerre contre le terrorisme, les occidentaux devaient tenir les musulmans responsables des atrocités commises au nom de l’islam. Alors qu’elle considère le prophète Mahomet comme pervers, estime que le coran doit être détruit pour sa violence, le Dr Sultan a plus de mal à formuler sa pensée concernant les musulmans, qu’elle essaye de libérer de leur carcan de croyances.

« Je pense que la seule façon est d’exposer les musulmans à d’autres cultures, à d’autres modes de pensée. Les musulmans sont les otages de leur propres croyances depuis 1400 ans. Il est impossible de conserver le coran.» ->
PM - Plus sur Wafa Sultan.

http://www.bafweb.com/

Voir également le fil vidéo Idea

Extraordinaire Wafa Sultan Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:28

Citation :
Des fonctionnaires musulmanes revendiquent l'interdiction des sapins de Noël et des oeufs de Pâques...

"Si nous ne pouvons pas porter notre voile au guichet pour garantir la neutralité du service, alors nous exigeons qu'il n'y ait plus de sapin de Noël dans les bâtiments (municipaux) de la ville (d'Anvers) et qu'il n'y ait plus de distribution d'oeufs de Pâques" , dixit Badia Miri, représentante syndicale anversoise.

Miri est une des sept fonctionnaires musulmanes qui avaient du retirer leur voile si elles souhaitaient continuer à travailler au guichet. Trois d'entre elles l'avaient effectivement retiré, les autres étant affectées à d'autres postes. Aucune d'elles n'avait été licenciée.[/b]

www.hln.be/hlns/cache/det/art_560442.html?wt.bron=homeHVDN

(Source : Bédouin 1er - LV Idea )

Rolling Eyes ---------------------------- :| --------------------- :|

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:35

Mécréant-LV a écrit:
Citation :
Des fonctionnaires musulmanes revendiquent l'interdiction des sapins de Noël et des oeufs de Pâques...

"Si nous ne pouvons pas porter notre voile au guichet pour garantir la neutralité du service, alors nous exigeons qu'il n'y ait plus de sapin de Noël dans les bâtiments (municipaux) de la ville (d'Anvers) et qu'il n'y ait plus de distribution d'oeufs de Pâques", dixit Badia Miri, représentante syndicale anversoise.

Miri est une des sept fonctionnaires musulmanes qui avaient du retirer leur voile si elles souhaitaient continuer à travailler au guichet. Trois d'entre elles l'avaient effectivement retiré, les autres étant affectées à d'autres postes. Aucune d'elles n'avait été licenciée.[/b]

www.hln.be/hlns/cache/det/art_560442.html?wt.bron=homeHVDN

(Source : Bédouin 1er - LV Idea )


Ca peut se défendre... Pourquoi si on refuse à une employée musulmane ses signes religieux doit-elle tolérer des signes païens comme le sapin de Noël et les oeufs de Pâques? Mais je vais t'avouer quelque chose, je suis contre le foulard parce que je le trouve discriminatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:47

Pour une raison simple, cher Luc : en France, c'est la coutume depuis longtemps, le sapin à Noël et les oeufs de Pâques. Et moi, quand je suis chez lzs autres, je respecte les coutumes.
De plus, le foulard, il n'était pas visible sur les premières générations accueillies ...

NB : le foulard est ostentatoitre, en plus d'être discriminatoire
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:49

D'accord, le foulard est ostentatoire, et je ne l'aime pas non plus. Mais enfin, ces femmes travaillent et payent leurs impôts...
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:52

Oui, d'accord. Mais devons-nous être dupes des motivations et raisons de ces revendications ? Car enfin, en essayant de regarder honnêtement ces demandes, sont-elles justifiées par une attitude bienveillante, respectueuse et ouverte ?
Le foulard n'est pas coranique...

Je rajoute après coup : si j'étais le législateur, un pendentif ou signe religieuxdiscret n'aurais pas posé de problème ; et il aurait permit que les chrétiens gardent le leur. Avec la revendication du foulard, il y a un avantage : plus de foulard, et plus de croix du même coup, même discrète. Un point de gagné.


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007, 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 22:59

Citation :
Pas de madrasa à New York!

par Daniel Pipes
New York Sun
15 août 2007

Adaptation française: Alain Jean-Mairet

En démissionnant de son poste de directrice de la Khalil Gibran International Academy (KGIA), Dhabah («Debbie») Almontaser mettait un point d'orgue à une remarquable campagne citoyenne critiquant l'establishment de New York City. Mais la lutte continue. La prochaine étape consiste à faire supprimer l'école elle-même.

Les cinq mois d'efforts visant l'éviction d'Almontaser débutèrent en mars avec plusieurs analyses (dont l'une de votre serviteur) signalant les problèmes politiques et religieux inhérents à une école exploitée en arabe. En juin, un groupe de résidents inquiets de New York City se sont joints à des experts (dont mon confrère, R. John Matthies) pour créer la «Stop the Madrassa Coalition» en vue d'empêcher une islamiste déclarée de diriger une école financée par des fonds publics.

La coalition, formée de 150 personnes, a mené des recherches, assisté à des manifestations, couvert de lettres les pouvoirs publics (notamment le maire Michael Bloomberg et le responsable des écoles Joel Klein), interpelé des journalistes et multiplié les interventions à la radio et sur les chaînes de télévision nationale. Les chances semblaient extrêmement faibles, d'autant plus que les médias de la ville soutenaient clairement l'ouverture de la KGIA, avec Almontaser à sa tête, et dénonçaient ses critiques.

Au début août, les efforts persévérants de la coalition ont fini par déboucher sur les circonstances qui allaient entraîner le départ d'Almontaser. Pamela Hall, une de ses leaders, photographia des t-shirts portant l'inscription «Intifada NYC» et vendus par une organisation, «Arab Women Active in Art and Media» (Femmes arabes actives dans les arts et les médias) qui partage des bureaux à Brooklyn avec la «Saba Association of American Yemenis» (Association Saba des Yéménites américains). Or il se trouve qu'Almontaser est membre du comité directeur et porte-parole de l'Association Saba.

Certes, cet appel à un soulèvement de style palestinien à New York n'avait qu'un lien extrêmement ténu avec Almontaser. Elle aurait fort bien pu s'en tenir au silence qu'elle entretenait depuis des mois, à son avantage. Mais la directrice de la KGIA a aussi une tendance bien confirmée à prendre position sur des thèmes politiques et elle n'a pas pu, semble-t-il, résister à la tentation de défendre les t-shirts, déclarant au New York Post que le terme intifada

signifie à la base «secouer, se débarrasser de». C'est la racine de ce terme si vous en consultez le sens en arabe. Je comprends bien qu'il revête une connotation négative due au soulèvement dans zones israélo-palestiniennes. Je ne crois pas qu'il trahisse la moindre intention de provoquer ce type de violence à New York City. Je pense que c'est une occasion pour les jeunes femmes d'exprimer leur participation à la société de New York City (…) et de se débarrasser de l'oppression.

Cette petite apologie gratuite du terrorisme suicidaire détruisit le résultat de plusieurs mois de silence et de plusieurs années de travail d'Almontaser, suscitant des éditoriaux cinglants et des dénonciations acerbes de politiciens. La réaction peut-être la plus dévastatrice a été la lettre sévère de Randi Weingarten, président de l'United Federation of Teachers (Union des enseignants), qui soutenait Almontaser auparavant. Almontaser déposa une lettre de démission amère quatre jours à peine après la publication de sa déclaration d'apologie pour l'intifada.

«Je demeure persuadé du succès de la Khalil Gibran International Academy», déclara le chancelier Klein à la suite de la démission d'Almontaser. Très bien, mais la perspective de l'ouverture de la KGIA le 4 septembre 2007 reste incertaine. Considérons la liste de ses problèmes: l'école n'a pas de directeur, elle n'a que cinq enseignants et son effectif d'élèves est de 25% inférieur au niveau requis. De plus, elle doit affronter l'opposition déclarée de politiciens tels que le membre de l'Assemblée Dov Hikind et elle est extrêmement impopulaire; un sondage non scientifique d'America Online portant sur 180.000 abonnés suggère que les quatre cinquièmes du public sont opposés à l'école.

Si le départ d'Almontaser est très positif, il ne change rien au reste du personnel problématique de l'école et répond encore moins aux questions fondamentales posées par une école prodiguant un enseignement en langue arabe – tendance à proposer des contenus islamistes et arabistes, prosélytisme.

Pour répéter mon appréciation de mars dernier, la KGIA est en principe une excellente idée, car les États-Unis ont besoin de davantage d'arabophones. Mais en pratique, un enseignement en arabe demande une surveillance particulière.

En d'autres termes, la ville devrait prendre des mesures afin de rendre la KGIA acceptable – en supprimant ses objectifs actuels, en remaniant totalement sa mission, en nommant un nouveau comité directeur, en désignant de nouveaux enseignants et en imposant les contrôles nécessaires aux plans éducationnels et politiques.

Hélas, les déclarations du maire et du responsable des écoles indiquent clairement que ces mesures ne sont pas à l'ordre du jour. Ainsi, aussi longtemps que les autorités de la ville maintiendront cette position à l'égard de la KGIA, je continuerai d'appeler à refuser l'ouverture de l'école avant qu'elle ne soit correctement structurée et supervisée.

Les lecteurs du même avis peuvent faire part de leurs réflexions au responsable des écoles Joel Klein à l'adresse JKlein@schools.nyc.gov.

De http://fr.danielpipes.org | Article original à l'adresse suivante: http://fr.danielpipes.org/article/4840

Citation :
S’unir pour exclure Saudi Arabian Airlines

par Daniel Pipes
New York Sun, 21 août 2007

VO: http://www.danielpipes.org/article/4862


Saudia est probablement la seule compagnie aérienne civile dont le logo comporte des sabres.

Sur son site web en langue anglaise, la compagnie Saudi Arabian Airlines (Saudia) déclare que le royaume saoudien interdit les «bibles, crucifix, statues, gravures et autres objets portant des symboles religieux tels que l’étoile de David». Je propose de suspendre le droit de cette compagnie à utiliser les aéroports occidentaux aussi longtemps que le gouvernement saoudien maintiendra cette politique détestable.


Michael Freund attire l’attention sur cette réglementation dans un récent article du Jerusalem Post, «Les Saoudiens pourraient confisquer les bibles des touristes», soulignant que le volet du site web de Saudia consacré aux «réglementations douanières» énumère les articles interdits dans une rubrique intitulée «Objets et articles appartenant à d’autres religions que l’Islam».

Voyant cela, Freund a pris contact avec le bureau new-yorkais de Saudia, où «Gladys» lui confirma que cette règle était bel et bien appliquée. «Oui Monsieur, c’est ce que nous avons appris, qu’il est problématique d’introduire ces objets en Arabie Saoudite, et donc que vous ne pouvez pas le faire.» Un officiel du consulat d’Arabie Saoudite à New York précisa encore les choses. «Vous n’êtes pas autorisé à emporter ces choses-là dans le royaume. Si vous le faites, ils vous les confisqueront. Si c’est vraiment important pour vous, vous pouvez essayer de les prendre avec vous et voir ce qui se passera, mais je ne vous le conseille pas.»

En réaction à l’interdiction saoudienne des églises, des bibles et des étoiles de David, certains voudraient interdire les mosquées, les corans et les croissants de lune en Occident, mais cette mesure est de toute évidente indéfendable et inapplicable en regard des libertés d’expression et de culte. Le Coran, par exemple, n’est pas un produit saoudien et ne peut pas servir d’otage face à la politique saoudienne. Peu importe à quel point le gouvernement saoudien veut s’identifier à l’Islam: cela ne lui donne pas de droit de propriété sur cette religion.

En outre, comme le relève Stephen Schwartz, du Center for Islamic Pluralism, les aéroports saoudiens comportent des panneaux indiquant aux voyageurs que la mutawwa’in (police religieuse) de l’aéroport confisque les corans, les autres textes islamiques et les objets musulmans d’origine non saoudienne. Cette politique dirigée particulièrement contre les Chiites et les Ahmadis traduit une tendance plus large au suprématisme wahhabite. D’une manière plus générale, les dirigeants saoudiens sont à la tête d’un pays que le gouvernement américain a condamné à de multiples reprises pour son «absence de liberté religieuse» et pour compter parmi les plus répressifs du monde en matière de religion.

Saudia, la compagnie aérienne nationalisée qui constitue un portail sur le monde pour l’Arabie Saoudite, offre un moyen de pression susceptible de faire évoluer la situation. Pour tirer parti de cette vulnérabilité, les gouvernements occidentaux pourraient exiger que le gouvernement saoudien permette la présence de «ces choses-là» sous peine de voir Saudia exclue des 18 aéroports qu’elle dessert actuellement en Europe, en Amérique du Nord et au Japon. Si ces destinations lui étaient interdites, Riyad se trouverait face à des choix fort désagréables:

Ignorer cette action. Autoriser les compagnies aériennes occidentales à desservir l’Arabie Saoudite sans réciprocité constituerait probablement une humiliation insupportable pour la monarchie.
Répliquer par l’interdiction des compagnies occidentales. Supprimer la desserte des lignes occidentales isolerait sans doute trop les Saoudiens des principaux marchés et des grandes destinations.
Autoriser les objets religieux non wahhabites. Cela ne laisserait pas d’autre choix aux Saoudiens que d’accepter l’importation des «bibles, crucifix, statues, gravures et autres objets portant des symboles religieux tels que l’étoile de David». En outre, une fois ces objets autorisés, d’autres libéralisations pourraient suivre – par exemple la présence de bâtiments et de cultes religieux non islamiques en Arabie Saoudite pour les millions de résidents non musulmans du pays. Et les Musulmans qui rejettent l’interprétation wahhabite de l’Islam bénéficieraient également de cet assouplissement.
Une telle action concertée signalerait également aux despotes de Ryiad que les Occidentaux ont enfin cessé d’accepter servilement leurs décisions. Qui sera le premier à agir? Quel gouvernement national ou municipal se libérera le premier de sa posture coutumière de dhimmi et exclura Saudia (slogan: «We aim to please you» – Nous aspirons à vous satisfaire) de ses pistes, obligeant ainsi le royaume saoudien à autoriser la présence d’objets religieux non islamiques, tant monothéistes que polythéistes, sur son territoire? Où êtes-vous Athènes, Francfort, Genève, Houston, Londres, Madrid, Málaga, Manchester, Milan, Munich, New York, Nice, Paris, Prague, Rome, Vienne, Washington?

Si aucun gouvernement ne veut bouger, pourquoi pas une délégation composée de Chrétiens, de Juifs, d’Hindous, de Bouddhistes et de membres d’autres religions embarquant de manière très médiatisée dans un vol de Saudia en arborant ostensiblement leurs objets religieux, mettant la compagnie aérienne au défi de les leur confisquer? Ou quel cabinet d’avocats dans l’un de ces onze pays déposera des actions en justice au nom des droits de l’homme contre Saudia en sa qualité d’organe du gouvernement saoudien?

Cette affaire fournit une occasion de réunir la gauche et la droite contre l’Islam radical. Qui prendra le flambeau dans cette confrontation avec la discrimination, l’arrogance et la répression saoudiennes?

August 21st 2007 Posted to Islam, Suisse

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=784

http://www.desinfos.com/article.php?id_article=8004


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007, 23:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 23:14

Mouche-Du-Coche a écrit:

Le foulard n'est pas coranique...

------------>

Sourate 24, verset 31 :

Dis aux croyantes :
de baisser leurs regards,
d'être chastes,
de ne montrer que l'extérieur de leurs atours,
de rabattre leurs voiles sur leurs poitrines,
de ne montrer leurs atours qu'à leurs époux,
ou à leurs pères, ou aux pères de leurs époux,
ou à leurs fils, ou aux fils de leurs époux,
ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères,
ou aux fils de leurs soeurs,
ou à leurs servantes, ou à leurs esclaves,
ou à leurs serviteurs mâles incapables d'acte sexuel,
ou aux garçons impubères

Sourate 33, verset 57 :

Ô Prophète !
dis à tes épouses, à tes filles
et aux femmes des Croyants
de se couvrir de leurs voiles :
c'est pour elles le meilleur moyen
de se faire connaître
et de ne pas être offensées
-Dieu est celui qui pardonne, il est miséricordieux-

Coran, trad. D. Masson Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 23:48

Luc a écrit:
D'accord, le foulard est ostentatoire, et je ne l'aime pas non plus. Mais enfin, ces femmes travaillent et payent leurs impôts...

Rien à faire.
un pays n'est pas une entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 23:51

Et nos traditions NE sont PAS négociables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam/islamisme   Mer 22 Aoû 2007, 23:54

Mouche-Du-Coche a écrit:
Pour une raison simple, cher Luc : en France, c'est la coutume depuis longtemps, le sapin à Noël et les oeufs de Pâques. Et moi, quand je suis chez lzs autres, je respecte les coutumes.
De plus, le foulard, il n'était pas visible sur les premières générations accueillies ...

NB : le foulard est ostentatoitre, en plus d'être discriminatoire

le sapin et les oeufs aussi sont ostentatoire, et ils sont discriminatoires pour ceux qui ne les reconnaissent pas comme étant leur "tradition" ou pire leur "valeur" et n'en voient pas le sens. Comme pour moi qui suis pourtant un bon occidental. Mais vous allez m'apprendre leur symbolique si importante pour notre identité européenne, je présume 8)

Citation :
Et nos traditions NE sont PAS négociables.

y compris la tradition machiste ?? Laughing

Citation :
«Elles ont bon dos les musulmanes!»
Paru le Vendredi 23 Mars 2007

PROPOS RECUEILLIS PAR RACHAD ARMANIOS

INTERVIEW - La cause des femmes, en particulier musulmanes, est instrumentalisée pour durcir l'intégration des étrangers, selon la féministe Patricia Roux.

Erigée en valeur suprême, la cause des femmes sert d'argument cardinal dans le débat sur l'intégration des étrangers, en particulier de culture musulmane. Mais derrière cette fibre féministe de circonstance, on trouve des motivations xénophobes, justifiant le durcissement des mesures contre les musulmans, enfermés dans leur appartenance religieuse. Voilà le point de vue de la féministe Patricia Roux, professeure en études genre à l'université de Lausanne, qui a donné une conférence la semaine dernière à Genève dans le cadre d'une journée de formation «Islam et intégration» organisée par le Centre de contact Suisses-Immigrés. Analysant l'adoption de la loi française sur les insignes religieux, des féministes1 ont souligné que le débat a occulté les aspects discriminatoires de la «loi sur le foulard», que les jeunes femmes concernées ont peu eu voix au chapitre – les rares situations conflictuelles à l'école ont eu plus d'échos que les nombreux cas de coexistence pacifique –, et que le voile n'était pas une cible prioritaire des féministes. Revenant sur l'exemple français, et alors que les écoles britanniques ont depuis mardi carte blanche pour interdire le voile intégral dans leurs classes, Patricia Roux analyse aussi en Suisse des phénomènes d'instrumentalisation de la cause des femmes, notamment dans le traitement médiatique des viols collectifs. Interview.

Vous dénoncez la loi française sur les symboles religieux comme une instrumentalisation raciste du droit des femmes pour faire passer une législation discriminatoire. En quoi cette loi et le débat qu'elle a suscité sont-ils racistes?

Patricia Roux: On s'en prend à une population déjà discriminée sur la base de son appartenance à un groupe toujours considéré comme issu de l'immigration. Pourtant, la plupart des jeunes musulmanes en France sont nées dans ce pays et sont françaises. En plus d'entériner et de légitimer les discriminations – à l'embauche, au niveau de logement... –, la loi les enferme dans la catégorie «musulmans», pressentie comme menaçante dans le cadre de la diabolisation de l'islam et de la lutte contre le terrorisme islamique.


Alors être contre le voile, c'est être raciste?

Je n'ai pas de problème à ce qu'on combatte le voile pour autant que cette lutte soit mise au même niveau que celle contre tous les autres symboles sexistes dans notre société, les pubs sexistes ou la pression sur le corps des femmes par exemple. Or on n'a pas fait de loi contre cela contrairement à celle sur le voile. En outre, il y a un raccourci souvent opéré: être opposé à la loi, ce serait être favorable au voile. C'est faux. J'ai une position critique par rapport au voile quand son port est imposé. En écoutant des musulmanes – ce que n'ont fait ni les médias ni la commission Stasi (qui a proposé la loi, ndlr) –, on découvre que bon nombre d'entre elles investissent le voile de beaucoup de significations autres que celle de la domination patriarcale. Elles sont d'abord motivées par la croyance religieuse, qu'elles assument. Ensuite, le voile peut devenir, pour certaines musulmanes, un signe de loyauté, une réaction identitaire par rapport à la stigmatisation, voire le mépris de l'islam, et aux critiques vis-à-vis de leurs hommes – père, frère, mari.

Ces motivations empêchent-elles de considérer le voile comme un symbole de soumission?

Vous voulez dire que ces femmes auraient incorporé malgré elles les normes de genre? C'est possible, mais si on doit lutter contre le voile, c'est avec les femmes concernées, pas par des interdictions légales. Jamais je ne mènerai une campagne qui stigmatise les femmes au foyer – symbole de la dépendance aux hommes – ou les oblige à en sortir. Pourtant elles aussi – 30% des femmes en Suisse – ont incorporé les normes de genre.

En Suisse, observez-vous une instrumentalisation de la cause des femmes?

Oui. L'analyse du viol collectif à Zurich a été dominée, en tous cas en Suisse romande, par le fait que les agresseurs étaient étrangers ou naturalisés depuis peu. Tout a été expliqué en termes de culture machiste dont les agresseurs seraient incapables de se distancier. Or certains naturalisés, ou qui ont vécu longtemps en Suisse, sont passés par le filtre de nos institutions, de nos écoles, qui ont aussi une logique patriarcale. C'est toujours plus facile de pointer le sexisme des autres... Or en Suisse, la violence conjugale a lieu dans tous les milieux sociaux, pas plus chez les immigrés que chez les Suisses. Autre exemple, l'UDC mais aussi le Parti socialiste proposent des contrats d'intégration donnant droit à l'autorisation de séjour. L'une des exigences est que les étrangers doivent intégrer les valeurs suisses, dont l'égalité des sexes. Ce qui sous-entend que tous les immigrés ne la respectent pas: on en fait des machos par nature.

Comme féministe, ne devriez-vous pas vous féliciter que l'on érige l'égalité en valeur première de la Suisse?

Oui, mais ce n'est que de la rhétorique – regardez les différences salariales. Invoquer l'égalité au nom de l'intégration, c'est sexiste, car faire croire que l'égalité est appliquée en Suisse, c'est considérer qu'il n'y a plus besoin de se battre. C'est aussi une illusion ethnocentrique qui laisse penser que nous serions meilleurs que les autres. Le parlement vaudois a refusé de reconnaître l'islam comme «religion d'utilité publique» notamment par l'attitude des musulmans à l'égard des femmes. Mais comment croire que le catholicisme ou le judaïsme ne légitiment pas la supériorité des hommes!

Note : 1 Nouvelles Questions Féministes, dont Patricia Roux est corédactrice, consacrait en 2006 un numéro sur ce thème: «Sexisme et racisme: le cas français», vol.25, n°1/2006. On y trouve le témoignage de Houria Bouteldja, militante qui évoque son «féminisme paradoxal», devant défendre les «hommes arabes» du racisme qui les accuse d'être sexistes «par nature» et protéger les «femmes arabes» du sexisme bien réel de leur communauté comme de la société française.

Source: Le Courrier

Lorsque ces mouvements de revandication de la protection des valeurs occidentales, mettront autant de zèle à traiter le voile que la lutte contre tous les autres symboles sexistes dans notre société, les pubs sexistes ou la pression sur le corps des femmes par exemple, ou autre violence conjugale, on pourra en reparler... Rolling Eyes

Patricia Roux a écrit:
C'est toujours plus facile de pointer le sexisme des autres...

en effet... :|


Dernière édition par le Jeu 23 Aoû 2007, 00:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
 
débat autour de l'islam/islamisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des musulmans veulent corriger l'islam
» Pourquoi y a t'il tant de messages anti-Islam sur l'Arche de Marie?
» L'ATHEISME, LE JUDAISME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM
» groupe de rap "section d'assault" le meilleur de l'islam en musique
» Allan KARDEC et les religions: Le christianisme, l'islam, le bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: