DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Réponse à la théorie selon laquelle le protestantisme recouvre le vrai christianisme, le christianisme primitif que le catholicisme a dévoyé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Réponse à la théorie selon laquelle le protestantisme recouvre le vrai christianisme, le christianisme primitif que le catholicisme a dévoyé...   Lun 03 Aoû 2015, 21:26

Le protestantisme recouvrirait le vrai christianisme, le christianisme antique et primitif ou christianisme évangélique que le catholicisme aurait dévoyé... Voilà le type même de contre-vérité antichrétienne développée par Satan, le père de l'hérésie, du gnosticisme et de la cabale, le type même d'erreur que le père du mensonge utilise pour tromper l'homme et le perdre.

Or, l'apparition du protestantisme a suscité des travaux de détail et d'ensemble sur la Tradition et l'histoire du christianisme depuis les temps apostoliques, pour anéantir le reproche de corruption, et mettre en lumière l'invariable perpétuité du christianisme primitif dans l'Eglise catholique. Ces travaux ont été admirablement exécutés par une foule de grands théologiens et, au premier rang, par Cajetan, Corneille de Lapierre, Maldonat, Estius, Melchior Cano, Bellarmin, Suarez, Pétau, Thomassin, Baronius, Pallavicini, Bossuet, etc.

"L'irruption de l'erreur protestante a marqué le réveil et la restauration de l'Ecole catholique de théologie. Dirigés dans leur lutte par les admirables définitions du concile de Trente, nos théologiens renoncèrent aux subtilités et aux vaines spéculations de la décadence théologique, pour étudier et défendre la doctrine et les institutions de l'Eglise au point de vue autoritaire et traditionnel." (Abbé Augustin Aubry, Contre le modernisme, Etude de la Tradition, le sens catholique et l'esprit des Pères, Pierre Tequi Editeur, Gand 1927, réédité aux ESR, p. 104.)

"Vers ce point de l'horizon intellectuel, ...il n'est pas de de théologien, parmi les anciens et les modernes, qui ait exposé la valeur dogmatique de la Tradition dans l'Eglise aussi solidement que le cardinal Franzelin, au point que les théologiens n'hésitent pas à estimer son traité - Traité de la Tradition - supérieur au traité de Bellarmin" (Aubry, Méthode, ch. VII, cité in Abbé Augustin Aubry, ibid., p. 106.) Une des pensées que Franzelin fait continuellement ressortir, c'est le principe d'autorité; il a mis une complaisance particulière à en développer la source et les applications. [...] et ce principe contient tout, répond à tout." (Abbé Augustin Aubry, ibid., p. 109.)

Au-delà de l'aspect purement théologique de la question, la science historique vient anéantir l'argument protestant de corruption de l'Eglise catholique et du soit-disant protestantisme-retour au "christianisme primitif", et à la "pureté originelle de l'Evangile..."

Les gnostiques avaient déjà utilisé l'argument d'autorité et de tradition à leur compte, mais sans succès grâce à saint Irénée qui retourna l'argument contre eux en établissant que "leur tradition était sans autorité, parce qu'elle ne reposait pas sur l'institution et la transmission légitime de l'autorité; au contraire, les évêques sont héritiers de l'autorité des Apôtres."

Les travaux historiques sont depuis venus confirmés "l'invaribale perpétuité du christianisme primitif dans l'Eglise catholique" (Aubry).

Nous traiterons donc ici, plus particulièrement de cet aspect historique pour prouver que :

   le catholicisme, seul, est le vrai christianisme historique et de Tradition,

   et que le "protestantisme-retour au christianisme primitif et à la pureté évangélique" est un mensonge sournois diabolique (que la franc-maçonnerie reprend d'ailleurs - avec le même insuccès -, elle aussi à son compte),

   et qu'au contraire, à l'image de l'antique gnosticisme, le protestantisme s'est écarté du christianisme, a dévoyé, et est devenue une voie de perdition.

http://www.christ-roi.net/index.php/Le_protestantisme_recouvre_le_vrai_christianisme,_le_christianisme_primitif_que_le_catholicisme_a_d%C3%A9voy%C3%A9...

Citation :
Sommaire

   1 L'EGLISE CATHOLIQUE EST HISTORIQUEMENT L'EGLISE DES APOTRES, DES PERES ET DES PREMIERS SAINTS
       1.1 Le culte catholique des saints débute dès le IIe siècle avec saint Polycarpe (Régine Pernoud)
           1.1.1 "Le culte des reliques est lié intrinsèquement à la vie même de l'Église, à son développement à la propagation de l'Évangile, et cela toujours et partout"
       1.2 Origine antique du mot "catholique" pour définir l'Eglise de JESUS-CHRIST
           1.2.1 Là où n'est pas l'Eglise catholique, là n'est pas le Christ
           1.2.2 "Être chrétien, c'est être catholique" (Mgr de Ségur)
       1.3 "Plusieurs des nombreuses conversions qui s'opèrent journellement à Rome ont eu pour point de départ une visite aux catacombes" (Mgr de Ségur)
           1.3.1 "Tout y rappelle les formes de notre culte, tout retrace nos croyances"
           1.3.2 Les premiers chrétiens décorèrent les catacombes de peintures et de sculptures très intéressantes puisque c’est là qu’est né l’art chrétien et catholique...
       1.4 Pour aller plus loin sur les catacombes: liens externes
   2 ALLER AU PLUS SÛR
   3 Comme quoi la propagande protestante n'est ni légitime ni logique... (Mgr de Ségur)
   4 Est-il possible que Dieu ait choisi Luther et Calvin pour réformer la religion ?(Mgr de Ségur)
   5 Les divisions du protestantisme
       5.1 Les sectes y naissent et y meurent comme des mouches
       5.2 Au nom du libre examen, autant de religions que de sectes, autant de sectes que de têtes: autant de croyances que de caprices...
   6 Comment la sainte Bible n'est pas et ne peut pas être la règle de notre foi (Mgr de Ségur)
       6.1 La Bible ne peut pas être la règle de notre foi parce que JESUS-CHRIST n'a pas dit aux apôtres: Allez et colportez des Bibles; mais bien: "Allez et enseignez toutes les nations; qui vous écoute, m'écoute"
           6.1.1 Que le christianisme était déjà répandu avant qu'aucun des Evangélistes se mît à écrire la vie de Jésus
       6.2 La Bible ne peut pas être la règle de notre foi parce qu'elle renferme une foule de passages difficiles qui échappent aux intelligences les plus lumineuses
       6.3 Enfin, la parole de DIEU dans la Bible n'est pas et ne peut pas être la règle de la foi des chrétiens parce que si cela était, la religion chrétienne ne serait pas faite pour les pauvres et les petits, c'est-à-dire pour ceux que JESUS a déclarés les enfants privilégiés de son amour
       6.4 Que le protestantisme n'est pas et ne peut être la religion du peuple
           6.4.1 Que le peuple sache ou ne sache pas lire, il est absolument impossible que la Bible soit la règle de sa foi
   7 Que l'Eglise catholique seule respecte la Bible (Mgr de Ségur)
       7.1 Que l'Eglise ne défend pas la lecture de la Bible mais qu'elle l'entoure de certaines précautions que la foi et l'expérience prescrivent à sa prudence maternelle
   8 Comment les protestants se conduisent à l'égard de la Mère de Dieu
       8.1 C'est une singulière manière d'honorer un fils que de mépriser et de détester sa mère.
       8.2 Le mépris des protestants pour la Mère de Dieu attaque le dogme de l'Incarnation: le protestantisme est donc animé par un esprit antichrist
       8.3 Il est aussi des protestants qui poussés par cette haine vraiment diabolique contre MARIE, attaquent sa virginité perpétuelle
       8.4 De l'antiquité de la condamnation de l'erreur protestante refusant à Marie le titre de Mère de Dieu: la condamnation de Nestorius et du nestorianisme (Concile oecuménique d'Ephèse 431 ap. J.-C.)
           8.4.1 Saint Cyrille contre l'hérétique Nestorius
   9 Le protestantisme et la Révolution
   10 Le protestantisme n'est pas français
Revenir en haut Aller en bas
 
Réponse à la théorie selon laquelle le protestantisme recouvre le vrai christianisme, le christianisme primitif que le catholicisme a dévoyé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière contre les forces du mal (curé d'Ars)
» Dieu est tout.
» pas de resurrection,pas de christianisme, "toute la vérité sur la cruci-fiction"
» Selon Velikovsky : la fin du monde a déjà eu lieu plusieurs fois !
» [jeu] Une seule reponse est exacte. Laquelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: