DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mar 04 Aoû 2015, 22:03

Arnica, il ne faut pas généraliser, car il y a des bipolaires qui n'ont jamais été hospitalisés.

Et la souffrance est différentes de l'un à l'autre et même d'un jour à l'autre, tu ne crois pas ?

En plus, tout le monde peut avoir une angoisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mar 04 Aoû 2015, 22:10

Ce que j'écris est donc si incompréhensible? Pourtant mille fois hélas, je m'y connais dans le domaine parbleu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mar 04 Aoû 2015, 22:22

Je rappelle que dans ce fil on parle de la bipolarité qui est une psychose qui se traite obligatoirement en psychiatrie pour trouver l'équilibre. Ne pas confondre avec la cyclothymie. C'est tout à fait autre chose. Le fait de parler d'angoisse psychotique que toute personne authentiquement bipolaire connait à un moment ou à un autre et qui n'a rien à voir avec l'angoisse ordinaire semble froisser des chastes oreilles. J'ai l'habitude!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 03:10

Arnica a écrit:
jean-luc56 a écrit:

dans le cas du "bipolaire cette souffrance vient de la réaction de l'entourage si celui ci est néfaste et de l'angoisse de constater cet état avec la peur des conséquences que ce soit en Up que ce soit en Down.


Petite précision, "dans le cas du bipolaire" comme vous dites, la souffrance qui vient de la réaction de l'entourage quand celui-ci est néfaste et des peurs des conséquences de la maladie est bien réelle MAIS elle est complètement indépendante des douleurs et souffrances psychiques de la maladie en elle-même. Elle se surajoute. Dans les crises, nous avons affaire à l'angoisse psychotique (la bipolarité est une psychose). La douleur est telle que l'on ne "voit" même plus l'entourage et que son jugement nous passe complètement au dessus de la tête. On vit ça à l'hôpital car dans les phases down, nous devons être surveillés de très près car les risques de suicide sont très grands.

L'angoisse psychotique
Angoisse souvent désorganisante, non régulée par des mécanismes de défense névrotiques (conversion, déplacement, etc.), plus marquée dans les psychoses aigües et lors des phases évolutives des psychoses chroniques.

Dans les états psychotiques aigus inauguraux, l'angoisse traduit la soudaineté du bouleversement et les fluctuations de l'expérience du patient. L'effraction brutale de la psychose, par l'indistinction de soi et du monde qu'elle entraine, donne une tonalité particulière à cette angoisse que rien ne limite et qui va du vécu de morcellement à celui de néantisation.
Dans les poussées processuelles y compris schizophréniques, ces effets peuvent être moins sensibles quand des aménagements ont pu être trouvés.
Considérée par S. Freud comme une réaction d'alarme archaïque surgie de l'intérieur de soi, cette angoisse se produit, selon J. Lacan, chaque fois que l'image spéculaire, le double imaginaire, se trouve désarrimée et se présente au sujet dans un fonctionnement autonome, inducteur d'investissements délirants terrifiants de certaines parties du corps.

Source: magazine "Psychologie"

Je ne trouve ( heureusement ) pas le terme " bipolaire " dans cette description du magazine .
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 03:32

Je sais que je reviens et reviens encore a la charge voir ici ça n'a rien a voir mais c'est juste qu'un psys peut diagnostiquer ce qui veut comme bon lui semble.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 04:10

jean-luc56 a écrit:
il faut savoir que ce sont des termes de psychiatrie sortie de registre.
en psy tout est bien rangé et étiqueté .

...


Non . C'est un vol de terme par la psychiatrie dans la science de la physique , ce qui provoque beaucoup de malentendus .

Je m'étonne que les physiciens ne se soient pas indignés comme moi .
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 04:17

mcaffee a écrit:
Je sais que je reviens et reviens encore a la charge voir ici ça n'a rien a voir mais c'est juste qu'un psys peut diagnostiquer ce qui veut comme bon lui semble.


Beaucoup d'entre eux sont des Diafoirus , en effet .

Le docteur Pereta a le mérite de bien catégoriser . Merci de nous l'avoir présenté .

Mais on n'en sait pas plus sur les causes .

Otto Rank avait eu le mérite de proposer une racine commune à toutes les angoisses : le choc psychologique de la naissance .
A quelques exceptions près , il n'a pas été écouté .

Je note que Mme Dufief dit : " je suis dans un défilé " ( comme une naissance par les voies naturelles ) .
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 06:00

J'ai la maladie de litlle, les anti dépresseurs me sont contrindiqué je ne suis pas sur que ces zozos de psys sont capables de comprendre.
Je me souviens d'une fois je me suis fait enlever une dent et j'ai du dire à mon dentiste comment faire, pour qu'il n'est pas de problème....
Comme je le dis plus haut ils diagnostiquent ce qu'ils veulent, ils ont énormément de pouvoir..
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 07:42

Arnica a écrit:
Je rappelle que dans ce fil on parle de la bipolarité qui est une psychose qui se traite obligatoirement en psychiatrie pour trouver l'équilibre. Ne pas confondre avec la cyclothymie. C'est tout à fait autre chose. Le fait de parler d'angoisse psychotique que toute personne authentiquement bipolaire connait à un moment ou à un autre et qui n'a rien à voir avec l'angoisse ordinaire semble froisser des chastes oreilles. J'ai l'habitude!

la bipolarité n'est pas une psychose mais un trouble de l'humeur avec des Down et troubles dépressifs et avec des Up et des troubles avec signes pouvait aller jusqu'à des troubles psychotiques; ces variations peuvent être brutales
la personne a une certaine conscience de ces variations sauf au premier épisode si il est Up grave.
c'est un trouble de l'humeur
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 07:48

jean-luc56 a écrit:
Arnica a écrit:
Je rappelle que dans ce fil on parle de la bipolarité qui est une psychose qui se traite obligatoirement en psychiatrie pour trouver l'équilibre. Ne pas confondre avec la cyclothymie. C'est tout à fait autre chose. Le fait de parler d'angoisse psychotique que toute personne authentiquement bipolaire connait à un moment ou à un autre et qui n'a rien à voir avec l'angoisse ordinaire semble froisser des chastes oreilles. J'ai l'habitude!

la bipolarité n'est pas une psychose mais un trouble de l'humeur avec des Down et troubles dépressifs et avec des Up et des troubles avec signes pouvait aller jusqu'à des troubles psychotiques; ces variations peuvent être brutales
la personne a une certaine conscience de ces variations sauf au premier épisode si il est Up grave.
c'est un trouble de l'humeur

Il y a débat. Certains l'appellent "Psychose maniacho-dépressive".

Pourquoi ? Parce que la modification de l'humeur (qui devrait être une simple névrose) conduit souvent à une perte totale du sens du réel (psychose) soit par euphorie, soit par dépression.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 07:54

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:
Arnica a écrit:
Je rappelle que dans ce fil on parle de la bipolarité qui est une psychose qui se traite obligatoirement en psychiatrie pour trouver l'équilibre. Ne pas confondre avec la cyclothymie. C'est tout à fait autre chose. Le fait de parler d'angoisse psychotique que toute personne authentiquement bipolaire connait à un moment ou à un autre et qui n'a rien à voir avec l'angoisse ordinaire semble froisser des chastes oreilles. J'ai l'habitude!

la bipolarité n'est pas une psychose mais un trouble de l'humeur avec des Down et troubles dépressifs et avec des Up et des troubles avec signes pouvait aller jusqu'à des troubles psychotiques; ces variations peuvent être brutales
la personne a une certaine conscience de ces variations sauf au premier épisode si il est Up grave.
c'est un trouble de l'humeur

Il y a débat. Certains l'appellent "Psychose maniacho-dépressive".

Pourquoi ? Parce que la modification de l'humeur (qui devrait être une simple névrose) conduit souvent à une perte totale du sens du réel (psychose) soit par euphorie, soit par dépression.

Il y a tellement de noms que l'on ne sait plus c'est bien là le drame.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:10

Il ne faut pas s'attacher au nom d'une maladie. Ces noms sont remis à jour de temps en temps... La classification présente des différences d'un pays à l'autre.
Tous les malades ne présentent pas forcément tous les symptômes; de même que nos rhumes ne sont identiques ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:16

Cécile a écrit:
Il ne faut pas s'attacher au nom d'une maladie. Ces noms sont remis à jour de temps en temps... La classification présente des différences d'un pays à l'autre.
Tous les malades ne présentent pas forcément tous les symptômes; de même que nos rhumes ne sont identiques ! Wink
bien houai mais même en France ils ne sont pas d'accord entre eux
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:20

mcaffee a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:
Arnica a écrit:
Je rappelle que dans ce fil on parle de la bipolarité qui est une psychose qui se traite obligatoirement en psychiatrie pour trouver l'équilibre. Ne pas confondre avec la cyclothymie. C'est tout à fait autre chose. Le fait de parler d'angoisse psychotique que toute personne authentiquement bipolaire connait à un moment ou à un autre et qui n'a rien à voir avec l'angoisse ordinaire semble froisser des chastes oreilles. J'ai l'habitude!

la bipolarité n'est pas une psychose mais un trouble de l'humeur avec des Down et troubles dépressifs et avec des Up et des troubles avec signes pouvait aller jusqu'à des troubles psychotiques; ces variations peuvent être brutales
la personne a une certaine conscience de ces variations sauf au premier épisode si il est Up grave.
c'est un trouble de l'humeur

Il y a débat. Certains l'appellent "Psychose maniacho-dépressive".

Pourquoi ? Parce que la modification de l'humeur (qui devrait être une simple névrose) conduit souvent à une perte totale du sens du réel (psychose) soit par euphorie, soit par dépression.

Il y a tellement de noms que l'on ne sait plus c'est bien là le drame.

et oui il y a beaucoup de noms pour ranger les maladies en générale c'est ce que l'on appelle des classification internationale mais ces noms correspondent à des descriptions.

la psychose maniaco-dépressive est un tableau de psychose(la personne n'est plus consciente de son état)avec un ensemble de signes psychotiques survenant sur un terrain maniaco-dépressif. terme qui n'a jamais été réellement accepté car beaucoup trop vaste et dont une définition: état de l'humeur d'une personne qui peut passer d'un état de dépression à intensité variable à un état maniaque là aussi à intensité variable.
ce terme a été remplacé par "bipolaire" plus adéquat pour les psy et beaucoup plus large.
la psychose c'est une psychose.

d'ailleurs d'aprés les psy nous sommes tous ou psychotiques ou névrotiques. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:21

Cécile a écrit:
Il ne faut pas s'attacher au nom d'une maladie. Ces noms sont remis à jour de temps en temps... La classification présente des différences d'un pays à l'autre.
Tous les malades ne présentent pas forcément tous les symptômes; de même que nos rhumes ne sont identiques ! Wink

il existe néanmoins des classifications internationales sous l'égide de l' OMS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:34

jean-luc56 a écrit:
mcaffee a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:


la bipolarité n'est pas une psychose mais un trouble de l'humeur avec des Down et troubles dépressifs et avec des Up et des troubles avec signes pouvait aller jusqu'à des troubles psychotiques; ces variations peuvent être brutales
la personne a une certaine conscience de ces variations sauf au premier épisode si il est Up grave.
c'est un trouble de l'humeur

Il y a débat. Certains l'appellent "Psychose maniacho-dépressive".

Pourquoi ? Parce que la modification de l'humeur (qui devrait être une simple névrose) conduit souvent à une perte totale du sens du réel (psychose) soit par euphorie, soit par dépression.

Il y a tellement de noms que l'on ne sait plus c'est bien là le drame.

et oui il y a beaucoup de noms pour ranger les maladies en générale c'est ce que l'on appelle des classification internationale mais ces noms correspondent à des descriptions.

la psychose maniaco-dépressive est un tableau de psychose(la personne n'est plus consciente de son état)avec un ensemble de signes psychotiques survenant sur un terrain maniaco-dépressif. terme qui n'a jamais été réellement accepté car beaucoup trop vaste et dont une définition: état de l'humeur d'une personne qui peut passer d'un état de dépression à intensité variable à un état maniaque là aussi à intensité variable.
ce terme a été remplacé par "bipolaire" plus adéquat pour les psy et beaucoup plus large.
la psychose c'est une psychose.

d'ailleurs d'aprés les psy nous sommes tous ou psychotiques ou névrotiques. Pouffer de rire


La bipolarité est toujours appelée dans le milieu psychiatrique "psychose maniaco-dépressive". C'EST une psychose et il serait gravissime de ne plus la considérer comme telle, surtout sur le plan thérapeutique. La vraie bipolarité est soignée avec des neuroleptiques (anti-psychotiques: zyprezxa, Haldol etc) et des thymorégulateurs (Lithium, Dépakine) et parfois avec des électrochocs (dans mon cas par ex). Les neuroleptiques notamment sont donc bien indiqués pour les psychoses et non pour les névroses. Heureusement que les psychiatres savent qu'ils ont affaire à une psychose sinon ils ne pourraient pas nous soigner efficacement. En gros, il s'agit de ne pas confondre rhume des foins avec cancer des bronches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:38

boulo a écrit:
Arnica a écrit:
jean-luc56 a écrit:

dans le cas du "bipolaire cette souffrance vient de la réaction de l'entourage si celui ci est néfaste et de l'angoisse de constater cet état avec la peur des conséquences que ce soit en Up que ce soit en Down.


Petite précision, "dans le cas du bipolaire" comme vous dites, la souffrance qui vient de la réaction de l'entourage quand celui-ci est néfaste et des peurs des conséquences de la maladie est bien réelle MAIS elle est complètement indépendante des douleurs et souffrances psychiques de la maladie en elle-même. Elle se surajoute. Dans les crises, nous avons affaire à l'angoisse psychotique (la bipolarité est une psychose). La douleur est telle que l'on ne "voit" même plus l'entourage et que son jugement nous passe complètement au dessus de la tête. On vit ça à l'hôpital car dans les phases down, nous devons être surveillés de très près car les risques de suicide sont très grands.

L'angoisse psychotique
Angoisse souvent désorganisante, non régulée par des mécanismes de défense névrotiques (conversion, déplacement, etc.), plus marquée dans les psychoses aigües et lors des phases évolutives des psychoses chroniques.

Dans les états psychotiques aigus inauguraux, l'angoisse traduit la soudaineté du bouleversement et les fluctuations de l'expérience du patient. L'effraction brutale de la psychose, par l'indistinction de soi et du monde qu'elle entraine, donne une tonalité particulière à cette angoisse que rien ne limite et qui va du vécu de morcellement à celui de néantisation.
Dans les poussées processuelles y compris schizophréniques, ces effets peuvent être moins sensibles quand des aménagements ont pu être trouvés.
Considérée par S. Freud comme une réaction d'alarme archaïque surgie de l'intérieur de soi, cette angoisse se produit, selon J. Lacan, chaque fois que l'image spéculaire, le double imaginaire, se trouve désarrimée et se présente au sujet dans un fonctionnement autonome, inducteur d'investissements délirants terrifiants de certaines parties du corps.

Source: magazine "Psychologie"

Je ne trouve ( heureusement ) pas le terme " bipolaire " dans cette description du magazine .

La bipolarité fait partie des psychoses et la description de l'angoisse psychotique la concerne donc!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 08:45

connais tu la différence entre psychose et névrose?

tous les bipolaires ne sont pas des psychotiques,heureusement.
tous ne sont pas sont neuroleptiques,heureusement;seul ceux à caractère psychotique avec des délires sont traités comme tu le dis.
la dépakine cet anti-convulsif a vu son indication détourné par l'étude clinique.

je suis loin de confondre un rhume des foins et un cancer des bronches.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 09:09

Oui, c'est souvent une simple névrose. Mais une névrose qui conduit souvent à une perte du sens de la réalité (psychose).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 09:20

le névrotique sait qu'il est "malade" et il gère sa maladie seul ou aidé.
le psychotique ne sait pas qu'il est malade et il ne gère donc rien.


quel est votre camp? car nous appartenons tous à une catégorie(d’après la psychiatrie) Pouffer de rire
et comme on dit:"un bien portant est un malade qui s'ignore" siffler

c'est un peu restrictif mais c'est ainsi.

alors en effet il peut y avoir des passages de névrotique à psychotique avec des bouffées délirantes ou des troubles schizophréniques .
spontanément c'est rare,provoqué par l'usage de drogues c'est plus fréquent.
une mauvaise hygiène de vie avec privation de sommeil peut être responsable d'un tel passage.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:26

Que de confusions et de querelles stériles !

Pourquoi ne pas s'appuyer sur la triple catégorisation du docteur Pereta ?

De toute façon , je reste indigné par le pillage du terme " bipolaire " au sein de la physique pour le transplanter en psychiatrie ( où il sème la confusion ) et surtout pour en faire une maladie .

La bipolarité est souvent indispensable à la technologie .

Pour conforter jean-Luc56 dans sa crainte des détournements cliniques , je peux signaler que je suis sous Depakine depuis deux évanouissements récents avec chutes consécutives mais que je n'étais et ne suis pas du tout d'humeur changeante .


Dernière édition par boulo le Mer 05 Aoû 2015, 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:30

boulo a écrit:
Que de confusions et de querelles stériles !

Pourquoi ne pas s'appuyer sur la triple catégorisation du docteur Pereta ?

De toute façon , je reste indigné par le pillage du terme " bipolaire " au sein de la physique pour le transplanter en psychiatrie ( où il sème la confusion ) et surtout pour en faire une maladie .

La bipolarité est souvent indispensable à la technologie .


Or, nous savons, depuis les travaux d’anthropologues, tel Claude Lévi-Strauss, que la «pensée sauvage» est bien articulée sur les mêmes principes d’organisation systémique (oppositions, catégories, schèmes algébriques et combinatoires, repères, classes, etc.) que toute pensée épistémiquement bien formée. Bien plus, depuis les travaux de Carl Gustav Jung sur la dimension de l’inconscient qu’il a nommé «collectif», nous savons que l’être humain des sociétés occidentales contemporaines, en situation de connaissance de soi (par exemple, par un processus analytique de psychologie des profondeurs), retrouve spontanément de tels schèmes numériques qualitatifs lorsqu’il laisse parler, dessiner ou rêver sa conscience imaginante. Ainsi, les schèmes quaternaires: une double dyade, un ternaire plus une unité, un ensemble à quatre éléments ou toute autre disposition symbolique de base quatre, n’apparaissent comme symboliquement signifiant à un sujet que passé certains seuils psychiques d’individuation. Jung a bâti toute son œuvre pour tenter de montrer les conditions d’apparition spontanée, et les effets métapsychologiques, de tels schèmes numériques ainsi que leur géométrie symbolique (figurative ou abstraite) correspondante.
© 1997 Encyclopædia Universalis France S.A.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:32

boulo a écrit:
Que de confusions et de querelles stériles !

Pourquoi ne pas s'appuyer sur la triple catégorisation du docteur Pereta ?

De toute façon , je reste indigné par le pillage du terme " bipolaire " au sein de la physique pour le transplanter en psychiatrie ( où il sème la confusion ) et surtout pour en faire une maladie .

La bipolarité est souvent indispensable à la technologie .
Le mot est bien trouvé au contraire, même s'il est analogique.

La personne passe de l'enthousiasme à la mélancolie, comme par vagues sinusoïdales, comme dans un courant alternatif horrible.

On a tous un peu cela mais, dans cette maladie, cela peut empêcher de vivre au point que la personne passe de l'envie de conquérir le monde à l'envie de mourir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:39

Cette analogie correspondrait plutôt à la cyclothymie .

En physique , les deux pôles ont été d'abord désignés pour le magnétisme et pour le courant continu  . En courant alternatif monophasé , les deux fils sont appelés la phase et le neutre .


Dernière édition par boulo le Mer 05 Aoû 2015, 11:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:42

boulo a écrit:
Que de confusions et de querelles stériles !

Pourquoi ne pas s'appuyer sur la triple catégorisation du docteur Pereta ?

De toute façon , je reste indigné par le pillage du terme " bipolaire " au sein de la physique pour le transplanter en psychiatrie ( où il sème la confusion ) et surtout pour en faire une maladie .

La bipolarité est souvent indispensable à la technologie .

Pour conforter jean-Luc56 dans sa crainte des détournements cliniques , je peux signaler que je suis sous Depakine depuis deux évanouissements avec chutes consécutives mais que je n'étais et ne suis pas du tout d'humeur changeante .

je ne vois pas de querelles.
tout le monde amène sa version y compris sur you tube ou autres.
cela n'engage que celui qui amène sa version;heureusement qu'il y a une certaine standardisation au niveau de l'OMS.

les termes de la physique sont utilisés dans bien des domaines et ce n'est pas un problème.
le dépakine est à l'origine un anti-épileptique puissant

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:43

Arnaud Dumouch a écrit:

Le mot est bien trouvé au contraire, même s'il est analogique.

La personne passe de l'enthousiasme à la mélancolie, comme par vagues sinusoïdales, comme dans un courant alternatif horrible.

On a tous un peu cela mais, dans cette maladie, cela peut empêcher de vivre au point que la personne passe de l'envie de conquérir le monde à l'envie de mourir.

et les proches qui doivent supporter ces changements d'humeur Crying or Very sad

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:46

cyclothymie et bipolaire c'est idem sauf que dans cyclothymie,il y a la notion de cycle de l'humeur. c'est pour cela que le terme de bipolaire est plus utilisé et a remplacé ce terme,merci les américains.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:47

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Le mot est bien trouvé au contraire, même s'il est analogique.

La personne passe de l'enthousiasme à la mélancolie, comme par vagues sinusoïdales, comme dans un courant alternatif horrible.

On a tous un peu cela mais, dans cette maladie, cela peut empêcher de vivre au point que la personne passe de l'envie de conquérir le monde à l'envie de mourir.

et les proches qui doivent supporter ces changements d'humeur Crying or Very sad

qui sont parfois brutaux et trés rapides
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:50

boulo a écrit:
Cette analogie correspondrait plutôt à la cyclothymie .

En physique , les deux pôles ont été d'abord désignés pour le magnétisme et pour le courant continu  . En courant alternatif monophasé , les deux fils sont appelés la phase et le neutre .

La cyclothymie est moins intense. Elle s'arrête au domaine de la névrose (sentiment qui empêche de vivre).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 10:52

jean-luc56 a écrit:


...
je ne vois pas de querelles.
...


Les témoins " bipolaires " de ce forum ne semblent pas se sentir compris en tout cas .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 11:16

Arnaud Dumouch a écrit:
boulo a écrit:
Cette analogie correspondrait plutôt à la cyclothymie .

En physique , les deux pôles ont été d'abord désignés pour le magnétisme et pour le courant continu  . En courant alternatif monophasé , les deux fils sont appelés la phase et le neutre .

La cyclothymie est moins intense. Elle s'arrête au domaine de la névrose (sentiment qui empêche de vivre).

un cyclothymique pouvait monter trés haut et avoir des crises maniaques voire psychotiques autant que le bipolaire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 11:21

Dans ce cas, c'est la même chose. C'est juste un mot. Et les querelles de mot n’intéressent pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 11:28

Nouveau mot probablement choisi pour suggérer le caractère d'incurabilité de ce phénomène et justifier l'absorption continue de médicaments .

Et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas s'en procurer .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 12:03

boulo a écrit:
Nouveau mot probablement choisi pour suggérer le caractère d'incurabilité de ce phénomène et justifier l'absorption continue de médicaments .

Et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas s'en procurer .

mais enfin boulo, s'il faut se faire aider par des médicaments prescrits par un médecin, c'est pour au moins un meilleur confort et s'ils sont prescrits sous ordonnance médicale, on peut s'en procurer en pharmacie.

Je ne comprends pas sinon ce que vous voulez dire ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 12:14

Je pensais aux sans-papiers . Il y a des cyclothymiques parmi eux aussi .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 13:15

Chacun donne son avis... Normal ! Mais quand celui-ci vient de Wiki ou autre, quelle est sa valeur ?

Les personnes concernées par la maladie connaissent leur propre cas.

Comme chacun est différent, les généralisations sont abusives.

Quant aux querelles de mot, elles sont stériles.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 13:17

les mot ne sont point là pour justifier l'absorption de médoc.
les problèmes dans le domaine de la santé existent bien avant la chimie.
avant les personnes atteintes de bipolaire grave voir moyen passaient leurs jours dans ce que l'on appelait des asiles psychiatriques.
et bien avant, on les cataloguait comme possédés du démon.

je pense qu'il y a un certain progrès.

il y a des cyclothymiques dans toutes les classes de la population y compris chez les sans-papiers qui sont pris en charge par les centres et les dispensaires des assoc comme médecins sans frontière qui font un sacré boulot en france
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 13:52

jean-luc56 a écrit:
connais tu la différence entre psychose et névrose? Parfaitement hélas car nous sommes tous névrosés à échelle différente et la psychose, j'ai testé pour vous! Ironie du sort, j'ai étudié en détail ces notions dans mes cours de psychomotricité, j'ai eu mon diplôme et la maladie s'est déclaré 3 ans après. Il n'y a rien de plus faux que de dire que l'état psychotique enlève la conscience du malade. Sa personnalité est en mille morceaux et cela le met dans d'atroces souffrances voilà pourquoi je vous parlais de l'angoisse psychotique. Pour donner une image, l'intérieur d'une personne névrosée est un peu comme une pièce encombrée avec plus ou moins de foutoir à remettre en ordre et l'intérieur d'une personne en crise psychotique est un peu comme une pièce dont les murs et le sol sont effondrés. Il faut du temps, des crises et des crises avant de comprendre ce qui se passe dans ces moments là. Les neuroleptiques colmatent la construction mais on en sort complètement K.O par chaos. J'atteste que l'on est pas inconscient dans ces moments là, juste terrifié par des angoisses de néant. Valérie Dufief en parle très bien. Forcément, elle l'a vécu: ce ne sont pas des approximations.

tous les bipolaires ne sont pas des psychotiques,heureusement. Ceux qui ne le sont pas sont cyclothymiques simplement. Il y avait beaucoup moins de confusion quand on parlait de "psychose maniaco-dépressive". Le mot "bipolaire" est devenu un véritable fourre-tout.
tous ne sont pas sont neuroleptiques,heureusement;seul ceux à caractère psychotique avec des délires sont traités comme tu le dis.
la dépakine cet anti-convulsif a vu son indication détourné par l'étude clinique comme thymorégulateur effectivement.

je suis loin de confondre un rhume des foins et un cancer des bronches. Peut-être, mais en attendant, vous confondez psychose maniaco- dépressive avec cyclothymie.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 15:06

Arnica a écrit:
jean-luc56 a écrit:
connais tu la différence entre psychose et névrose? Parfaitement hélas car nous sommes tous névrosés à échelle différente et la psychose, j'ai testé pour vous! Ironie du sort, j'ai étudié en détail ces notions dans mes cours de psychomotricité, j'ai eu mon diplôme et la maladie s'est déclaré 3 ans après. Il n'y a rien de plus faux que de dire que l'état psychotique enlève la conscience du malade. Sa personnalité est en mille morceaux et cela le met dans d'atroces souffrances voilà pourquoi je vous parlais de l'angoisse psychotique. Pour donner une image, l'intérieur d'une personne névrosée est un peu comme une pièce encombrée avec plus ou moins de foutoir à remettre en ordre et l'intérieur d'une personne en crise psychotique est un peu comme une pièce dont les murs et le sol sont effondrés. Il faut du temps, des crises et des crises avant de comprendre ce qui se passe dans ces moments là. Les neuroleptiques colmatent la construction mais on en sort complètement K.O par chaos. J'atteste que l'on est pas inconscient dans ces moments là, juste terrifié par des angoisses de néant. Valérie Dufief en parle très bien. Forcément, elle l'a vécu: ce ne sont pas des approximations.

tous les bipolaires ne sont pas des psychotiques,heureusement. Ceux qui ne le sont pas sont cyclothymiques simplement. Il y avait beaucoup moins de confusion quand on parlait de "psychose maniaco-dépressive". Le mot "bipolaire" est devenu un véritable fourre-tout.
tous ne sont pas sont neuroleptiques,heureusement;seul ceux à caractère psychotique avec des délires sont traités comme tu le dis.
la dépakine cet anti-convulsif a vu son indication détourné par l'étude clinique comme thymorégulateur effectivement.

je suis loin de confondre un rhume des foins et un cancer des bronches. Peut-être, mais en attendant, vous confondez psychose maniaco- dépressive avec cyclothymie.

si vous le dites.
je vous laisse à vos certitudes qui sont votre vécu.
seul hic on ne fait pas de certitude sur une maladie par un vécu mais on approche une maladie par un vécu sachant que cette maladie est multifacette.
parfois il suffit d'une crise pour comprendre ce qu'il se passe si à ce moment on a l'aide adaptée.
vous jouez avec les moment sachant que bipolaire a remplacé maniaco-dépressif et cyclothymique. mais c'est un détail,une goutte d'eau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 17:16

jean-luc56 a écrit:
Arnica a écrit:
jean-luc56 a écrit:
connais tu la différence entre psychose et névrose? Parfaitement hélas car nous sommes tous névrosés à échelle différente et la psychose, j'ai testé pour vous! Ironie du sort, j'ai étudié en détail ces notions dans mes cours de psychomotricité, j'ai eu mon diplôme et la maladie s'est déclaré 3 ans après. Il n'y a rien de plus faux que de dire que l'état psychotique enlève la conscience du malade. Sa personnalité est en mille morceaux et cela le met dans d'atroces souffrances voilà pourquoi je vous parlais de l'angoisse psychotique. Pour donner une image, l'intérieur d'une personne névrosée est un peu comme une pièce encombrée avec plus ou moins de foutoir à remettre en ordre et l'intérieur d'une personne en crise psychotique est un peu comme une pièce dont les murs et le sol sont effondrés. Il faut du temps, des crises et des crises avant de comprendre ce qui se passe dans ces moments là. Les neuroleptiques colmatent la construction mais on en sort complètement K.O par chaos. J'atteste que l'on est pas inconscient dans ces moments là, juste terrifié par des angoisses de néant. Valérie Dufief en parle très bien. Forcément, elle l'a vécu: ce ne sont pas des approximations.

tous les bipolaires ne sont pas des psychotiques,heureusement. Ceux qui ne le sont pas sont cyclothymiques simplement. Il y avait beaucoup moins de confusion quand on parlait de "psychose maniaco-dépressive". Le mot "bipolaire" est devenu un véritable fourre-tout.
tous ne sont pas sont neuroleptiques,heureusement;seul ceux à caractère psychotique avec des délires sont traités comme tu le dis.
la dépakine cet anti-convulsif a vu son indication détourné par l'étude clinique comme thymorégulateur effectivement.

je suis loin de confondre un rhume des foins et un cancer des bronches. Peut-être, mais en attendant, vous confondez psychose maniaco- dépressive avec cyclothymie.

si vous le dites.
je vous laisse à vos certitudes qui sont votre vécu.
seul hic on ne fait pas de certitude sur une maladie par un vécu mais on approche une maladie par un vécu sachant que cette maladie est multifacette. Il y a des constantes qui la définissent et qui en décrivent le vécu sinon on ne pourrait pas la nommer. Les "facettes" d'accès psychotiques de la bipolarité, de délire, font partie de ces constantes. Mon vécu est malheureusement bien dans les caractéristiques fondamentales et récurrentes de cette maladie, c'est une certitude dixit mon psychiatre et non ma subjectivité.
parfois il suffit d'une  crise pour comprendre ce qu'il se passe si à ce moment on a l'aide adaptée. Savez vous combien de temps en moyenne il faut pour poser le diagnostic? 7 ans.
vous jouez avec les moment sachant que bipolaire a remplacé maniaco-dépressif et cyclothymique. mais c'est un détail,une goutte d'eau. En rassemblant les termes de "maniaco-dépressif" et "cyclothymique" sous le terme de "bipolaire", on finit par ne plus savoir de quoi on parle (le DSM IV a été mal inspiré je trouve). C'est comme si justement on mettait sous le terme de "cathare" le rhume des foins et le cancer des bronches. Ceux qui ont le cancer des bronches auraient de quoi être agacés et se sentir incompris. J'apprécie que mon médecin me caractérise comme maniaco-dépressive. Ca sonne plus juste et je me sens plus prise au sérieux. Il me soigne très bien vu qu'il identifie parfaitement la "chose".

Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 18:11

Merci pour votre témoignage , Arnica et merci à celui de Valérie Dufief .

Je retiens de ce dernier qu'elle s'est sentie " comme dans un défilé " , ce qui rejoint les travaux d'Otto Rank , trop souvent passés sous silence . Les psychiatres qui prennent en compte le " traumatisme de la naissance " sont souvent plus efficaces que leurs confrères . Ils sont rares , hélas .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 19:01

et ceux qui prennent en compte les traumatismes in utéro? ils sont encore plus rare.
mais beaucoup de psychologues en tiennent compte.
tant qu'à faire il faut aussi parler de psychogénéalogie aussi
Revenir en haut Aller en bas
coeurdemarie



Féminin Messages : 213
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 05 Aoû 2015, 22:57

Les étiquettes sont pratiques mais la réalité est complexe.
Parfois, il est même difficile de distinguer bipolarité et schizophrénie, les limites peuvent être floues.
On peut être bipolaire en ayant bien les pied sur terre, surtout, si , une fois le diagnostic posé, on met tout en oeuvre pour choisir la mesure en toutes choses , le "rien de trop" des anciens, en s'aidant de toutes sortes de ressources.
Le terme psychose fait peur, il est certainement utile aux médecins. Qu'il reste utilisé de façon confidentiel, pour le bien de tous. Tous les bipolaires ne sont pas déconnectés de la réalité.
Vous seriez étonnés d'apprendre que le fils de votre ami l'est, que le voisin également.
Je me méfie énormément des gens qui se targuent de leur normalité. On les croit forts, ce sont souvent des faibles, et le jour où ils craquent, ils craquent encore plus fort que les autres. Il n'y pas de plus grands drames que ceux qui éclatent dans des familles apparemment lisses et sans histoires.
D'ailleurs, qu'est-ce que la normalité ? la norme ?
Parfois, dans certains contextes, c'est celui qui ne devient pas fou qui est anormal. (relisez doucement , c'est puissamment vrai)/
Et puis, améliorons la réalité, si on veut éviter qu'elle soit insupportable pour les plus fragiles au point qu'ils aient envie de s'en déconnecter.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Jeu 06 Aoû 2015, 07:23

jean-luc56 a écrit:
et ceux qui prennent en compte les traumatismes in utéro? ils sont encore plus rare.
mais beaucoup de psychologues en tiennent compte.
tant qu'à faire il faut aussi parler de psychogénéalogie aussi


Oui mais vous allez faire hurler le marxisant Christian Terras et ses amis anticléricaux rationalicisants , qui crient au sectarisme .

Il est vrai que plusieurs chercheurs dans ces domaines , ostracisés , ponctionnent leurs patients pour poursuivre leurs recherches et les fidélisent en organisant une demi-religion .

Un médecin partisan de l'EMDR dans le Sud de la France avait organisé en secte cette technique psychothérapeutique pourtant simple .
Des abus ont été commis . Il a été condamné .

Faut-il rappeler que l'érudit Nicodème devait consulter Jésus de nuit ?

Pour en revenir à la " querelle de mots " , j'aurais préféré à " bipolaire " , le néologisme d'origine physico/littéraire : " bifiliaire " , beaucoup plus positif et beaucoup moins statique .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Jeu 06 Aoû 2015, 10:07

coeurdemarie a écrit:
Les étiquettes sont pratiques mais la réalité est complexe.
Parfois, il est même difficile de distinguer bipolarité et schizophrénie, les limites peuvent être floues.
On peut être bipolaire en ayant bien les pied sur terre, surtout, si , une fois le diagnostic posé, on met tout en oeuvre pour choisir la mesure en toutes choses , le "rien de trop" des anciens, en s'aidant de toutes sortes de ressources.
Le terme psychose fait peur, il est certainement utile aux médecins. Qu'il reste utilisé de façon confidentiel, pour le bien de tous. Tous les bipolaires ne sont pas déconnectés de la réalité.
Vous seriez étonnés d'apprendre que le fils de votre ami l'est, que le voisin également.
Je me méfie énormément des gens qui se targuent de leur normalité. On les croit forts, ce sont souvent des faibles, et le jour où ils craquent, ils craquent encore plus fort que les autres.  Il n'y pas de plus grands drames que ceux qui éclatent dans des familles apparemment lisses et sans histoires.
D'ailleurs, qu'est-ce que la normalité ? la norme ?
Parfois, dans certains contextes, c'est celui qui ne devient pas fou qui est anormal. Thumright
(relisez doucement , c'est puissamment vrai)/
Et puis, améliorons la réalité Thumright , si on veut éviter qu'elle soit insupportable pour les plus fragiles au point qu'ils aient envie de s'en déconnecter.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Jeu 06 Aoû 2015, 10:10

boulo a écrit:
jean-luc56 a écrit:
et ceux qui prennent en compte les traumatismes in utéro? ils sont encore plus rare.
mais beaucoup de psychologues en tiennent compte.
tant qu'à faire il faut aussi parler de psychogénéalogie aussi


Oui mais vous allez faire hurler le marxisant Christian Terras et ses amis anticléricaux rationalicisants , qui crient au sectarisme .

Il est vrai que plusieurs chercheurs dans ces domaines , ostracisés , ponctionnent leurs patients pour poursuivre leurs recherches et les fidélisent en organisant une demi-religion .

Un médecin partisan de l'EMDR dans le Sud de la France avait organisé en secte cette technique psychothérapeutique pourtant simple .
Des abus ont été commis . Il a été condamné .

Faut-il rappeler que l'érudit Nicodème devait consulter Jésus de nuit ?

Pour en revenir à la " querelle de mots " , j'aurais préféré à " bipolaire " , le néologisme d'origine physico/littéraire : " bifiliaire " , beaucoup plus positif et beaucoup moins statique .

pour ma part, je remplace ce terme par:hypersensibilité émotionnelle à variabilité brutale de l'humeur.en se basant sur le fonctionnement du cerveau. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Jeu 06 Aoû 2015, 10:12

En tous les cas ce balancement d'un pole à l'autre est source de génie, de créativité ... beaucoup d'artistes étaient et sont bipolaires ...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Sam 08 Aoû 2015, 12:04

jean-luc56 a écrit:
...

pour ma part, je remplace ce terme par:hypersensibilité émotionnelle à variabilité brutale de l'humeur.en se basant sur le fonctionnement du cerveau. Thumright

Précis et ouvert mais pas très pratique ...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Sam 08 Aoû 2015, 12:28

ah, pourquoi pas pratique?trop long? Wink
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Sam 08 Aoû 2015, 22:57

Oui .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Dim 09 Aoû 2015, 07:55

François Pignon a écrit:
En tous les cas ce balancement d'un pole à l'autre est source de génie, de créativité ... beaucoup d'artistes étaient et sont bipolaires ...

Et d'autres sont schizophrènes...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Dim 09 Aoû 2015, 11:47

boulo a écrit:
Oui .

il suffit d'y mettre des abréviations et comme en médecine on aime cela c'est simple.
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV   Mer 12 Aoû 2015, 00:19

Arnica a écrit:
Bon allez, je me lance: je suis bipolaire croyante, mariée et maman, exactement comme Valérie Dufief. Quand elle raconte sa vie, je vois d'énormes similitudes avec la mienne. Je suis sous lithium depuis 2003 et les longues hospi et les délires: je connais hélas. Savez-vous où j'ai malheureusement rencontré le plus de portes fermées, de gens qui se détournent de moi avec politesse et habilement? Eh bien pas du tout chez mes proches et mes amis mais dans l'Eglise. Eh oui, c'est dans ma propre paroisse et par de nombreux prêtres à qui j'ai voulu confier ma souffrance que l'on m'a collé le plus d'étiquettes mortifères. Je crois que même avec un certificat médical du psychiatre attestant que malgré ma maladie, je ne suis pas folle, l'étiquette et les préconçus, on me les colle avec de la super glue dans l'Eglise alors que je n'ai AUCUN problème de cet ordre avec mes amis non-croyants ni bien-sur avec mon mari et ma fille. Pour ma vie de foi, je ne vous cache pas que c'est très dur et que je suis dans un désert de solitude sur ce plan là. Révolte, fuite de l'Eglise...ont été de très grandes tentations. A présent, alors que mes cheveux blancs se multiplient, j'acquière une certaine sagesse (elle est le fruit d'années et d'années de combat très douloureux). Je parviens à considérer ces réactions de rejet comme des conséquences de l'ignorance et de la peur (comment accorder la confiance à une personne que l'on sait qu'elle a eu des épisodes de délire?, Il faut connaitre la maladie et savoir ne serait-ce qu'elle n'est pas contagieuse. Tout le monde ne fait pas cette démarche, surtout dans l'Eglise, je parle d'expérience.)
Pourtant, nous les psychotiques, à l'image de Valérie Dufief, notre témoignage n'est-il pas intéressant par rapport à la foi? Perso je le pense, mais encore faut-il que notre témoignage ne soit pas "grillé d'avance" par les clichés.
Merci pour vos réactions et vos prières fraternelles au nom de tous les malades psychiques.
:bisou:

Arnica cmme je te comprend. Pareillement pour mes angoisse. Porte fermer de l'église. Aucun appel , rien. Tout comme toi j'ai voulu quitté l'église.
Des question sans réponse etc.
J'etait seul. Jusqu'à que je comprends que Jésus m'avait envoyer toute une famille. Mes réponse reçu mes appel accordé. Les saint et sainte de Dieu. Non Dieu n'abandonne personne. Dieu te garde en paix et béni ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre avec la bipolarité - Un coeur qui écoute - KTOTV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivre avec des hauts et des bas - Trouble bipolaire - Christian Gay/Jean-Alain Génermont
» 1ère semaine de carême : vivre avec la Parole de Dieu
» Vivre avec un Cobra
» Vivre avec les rennes
» dure de vivre avec l'agoraphobie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: