DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Compagnons du Devoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 17:26

Miles Templi a écrit:
François-Pignon a écrit:
Miles Templi a écrit:
François-Pignon a écrit:


Selon vous la maçonnerie contemporaine, dans sa majorité, est positive ?
La maçonnerie occidentale, si elle ne valide pas le christianisme avant tout, elle est dévoyée.
Guénon parle bien d'une contre-initiation ...Evola aussi.

Tout est résumé ici par JDM (voilà ce que devrait être la maçonnerie:

JDM:
 

Guénon parle de la contre-initiation et de la Maçonnerie et n'identifie pas la première avec la seconde. Toutes les religions sont acceptées (parce que la Maçonnerie n'en est pas une elle-même). Ensuite, en admettant que la majorité des maçons actuels soient imbibés d'humanisme athée (ce qui n'est pas le cas) cela n'enlèverait rien à la valeur de l'Ordre. Sinon on pourrait très bien rétorquer que le catholicisme n'est qu'une religion de bonne femme vu le manque d’intellectualité criant qu'il dégage de nos jours. Ne pas confondre l'outil et l'ouvrier. Quant à Joseph de Maistre, politiquement il est intéressant mais sur le plan initiatique on ne peut pas en dire autant.

C'est clair ?

« L’Infidélité des Francs-Maçons »  revue « Mercure de France » numéro du 15 juillet 1935 - René Guénon  

« Le véritable remède à la dégénérescence actuelle de la Maçonnerie, et sans doute le seul, serait tout autre : ce serait, à supposer que la chose soit encore possible, de changer la mentalité des Maçons, ou tout au moins de ceux d’entre eux qui sont capables de comprendre leur propre initiation, mais à qui, il faut bien le dire, l’occasion n’en a pas été donnée jusqu’ici ; leur nombre importerait peu d’ailleurs, car, en présence d’un travail sérieux et réellement initiatique, les éléments « non-qualifiés » s’élimineraient bientôt d’eux-mêmes ; et avec eux disparaîtraient aussi, par la force même des choses, ces agents de la « contre-initiation » au rôle desquels nous avons fait allusion dans le passage du Théosophisme qui est cité à la fin de l’article, car rien ne pourrait plus donner prise à leur action. Pour opérer « un redressement de la Maçonnerie dans le sens traditionnel », il ne s’agit pas de « viser la lune », quoi qu’en dise « Inturbidus », ni de bâtir dans les nuées ; il s’agirait seulement d’utiliser les possibilités dont on dispose, si réduites qu’elles puissent être pour commencer ; mais, à une époque comme la nôtre, qui osera entreprendre une pareille œuvre ? »

Il est question d'infiltration et de remède à cela. La Maçonnerie en tant que telle n'est pas visée. C'est pour vous que cela n'est pas clair. Mais il semble que vous voulez vous auto persuader du contraire pour des raisons que j'ignore.

Non, je ne dis pas cela, je dis qu'il existe une forme de subversion au sein de la FM ... cela était le cas à l'époque de Guénon, donc aujourd'hui...
Par exemple, si vous êtes maçon (Miles Templi), aucun problème, vous n'êtes pas un élément de la subversion.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 17:39

Il n'y a pas qu'au sein de la Maçonnerie qu'il existe une forme de subversion. Quant au travail qu'évoque Guénon à la fin de cet article il a bien lieu. Mais un arbre qui pousse ne fait pas de bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 17:49

Miles Templi a écrit:
Il n'y a pas qu'au sein de la Maçonnerie qu'il existe une forme de subversion. Quant au travail qu'évoque Guénon à la fin de cet article il a bien lieu. Mais un arbre qui pousse ne fait pas de bruit...

Oui, comme pour le courant moderniste suite à VII, un rééquilibrage était nécessaire, Benoit XVI l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 17:54

Ce n'est pas d'un rééquilibrage dont le modernisme a besoin mais d'un coup de karcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 18:54

Guénon était un vieux grincheux réac et versatile. Il est passé à côté des découvertes de son temps sans en comprendre l'immense portée, parce que son logiciel était passéiste. C'était un génie (il faut lire ses livres, dans lesquels il y a plein de choses intéressantes noyées dans un océan de considérations plus que contestables), mais c'était un "génie idiot" à cause de ses a priori idéologiques...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 19:51

Kalnita:
 

Kalnita, qu'Est-ce que vous nous chantez-là, ma chère ?

La maçonnerie n'est pas un réseau social ? Ben voyons !!! C'est LE réseau du pouvoir:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130104.OBS4501/ces-francs-macons-qui-nous-gouvernent.html

La maçonnerie n'est pas une religion ? Sans blague:

Bulletin de la Grande Loge de France, 1933 a écrit:
"Il faut oser penser, oser croire, oser affirmer que ce qui nous unit, en Maçonnerie, est bien une religion intégrale, totale, universelle, et que celle-ci est et doit être au-dessus de toute quelconque religion."

Claude Bartolone a écrit:
"la République a besoin de rites. La démocratie, c'est une véritable religion, elle a besoin de rites pour être reconnue et acceptée".

et le meilleur pour la fin:
Vincent Peillon a écrit:

La Franc-maçonnerie, c'est la religion de la République
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 19:53

Kalnita a écrit:
Guénon était un vieux grincheux réac et versatile. Il est passé à côté des découvertes de son temps sans en comprendre l'immense portée, parce que son logiciel était passéiste. C'était un génie (il faut lire ses livres, dans lesquels il y a plein de choses intéressantes noyées dans un océan  de considérations plus que contestables), mais c'était un "génie idiot" à cause de ses a priori idéologiques...

Psychologie de comptoir et arguments zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 21:11

Kalnita a écrit:
Guénon était un vieux grincheux réac et versatile. Il est passé à côté des découvertes de son temps sans en comprendre l'immense portée, parce que son logiciel était passéiste. C'était un génie (il faut lire ses livres, dans lesquels il y a plein de choses intéressantes noyées dans un océan  de considérations plus que contestables), mais c'était un "génie idiot" à cause de ses a priori idéologiques...

C'était un génie, il a formalisé et clarifié de façon remarquable des choses qui étaient devenues terriblement opaques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 21:40

@ Abenader: 1) Vous croyez donc tout ce dit la presse (qu'ici pourtant beaucoup disent nous mentir)? 2) Et vous prenez réellement trois citations individuelles au pied de la lettre (et non au second degré), pour un avis général partagé de manière littérale par 170 000 personnes? Je refuse de croire que vous manquez de finesse à ce point...

@ Miles templi: de comptoir ou pas, la psychologie était honnie par Guénon. Belle preuve d'ouverture d'esprit et de perspicacité! Quant à votre réponse à ma remarque, ne mérite-t-elle pas elle aussi d'être classée "arguments zéro"? Peu importe, je maintiens ce que j'ai écrit sur la "vache sacrée"...

@ François Pignon: oui, c'était un génie, mais il n'était pas infaillible, loin de là. Il a même commis de grosses cagades: Il s'est créé un système clos dans lequel il ne pouvait par définition que s'enfermer. Sa pensée est auto-confirmatoire, si j'ose dire. Pour faire court, il y a plein de choses intéressantes, mais il faut faire le tri et garder son esprit critique, ce que de nombreux admirateurs qui l'idolâtrent oublient totalement... Et quand trop de personnes idolâtrent un auteur comme s'il était un prophète sinon le messie, et en oublient la moindre prudence intellectuelle, c'est là qu'un énorme "ALEEERTE!" doit résonner dans nos petites têtes...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 22:06

@Kalnita

Pour des critiques lues sous sa plume qui vous ont probablement touchés de près, vous vous en prenez à son individualité (qui n'a aucune espèce d'importance face au contenu traditionnel dont il s'est fait l'interprète fidèle pour l'Occident) en la recouvrant d'un tissu de mensonges. Détaillez donc, arguments doctrinaux à l'appui, ce qui vous dérange dans son œuvre. Sinon cessez d'insulter un auteur dont vous ignorez presque tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 22:31

Miles Templi a écrit:
@Kalnita

Pour des critiques lues sous sa plume qui vous ont probablement touchés de près, vous vous en prenez à son individualité (qui n'a aucune espèce d'importance face au contenu traditionnel dont il s'est fait l'interprète fidèle pour l'Occident) en la recouvrant d'un tissu de mensonges. Détaillez donc, arguments doctrinaux à l'appui, ce qui vous dérange dans son œuvre. Sinon cessez d'insulter un auteur dont vous ignorez presque tout.

Meuh non, je n'ai pas besoin d'être touché personnellement par des critiques pour exercer mon esprit critique et trouver discutables des considérations qui le sont. Qui parlait de psychologie de comptoir, il y a peu? Pouffer de rire

Voilà une chose qui est insupportable: faire abstraction de son discernement pour aduler un auteur au point d'imaginer que dans sa production, tout se vaut et qu'il n'y a pas de scories... C'est tellement risible et tellement peu réaliste. Mille pardons d'écorner votre idole, mais ce n'était qu'un homme, avec ses traits de génie et ses errements. Comment pourrait-il en être autrement?

Pour la critique texte en mains, il se fait tard. Un grand nombre de mes livres (et de ceux de mon mari) sont dans des cartons... Demain, si vous voulez bien?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Mer 29 Juil 2015, 22:46

Je n’idolâtre personne chère Kalnita. Guénon n'était ni un saint ni un prophète (ce n'était pas sa fonction). Mais il n'était pas non plus ce que vous décrivez. Quant à son œuvre, elle est doctrinalement infaillible (puisqu'elle n'est pas de lui).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Jeu 30 Juil 2015, 09:10

Miles Templi a écrit:
Je n’idolâtre personne chère Kalnita. Guénon n'était ni un saint ni un prophète (ce n'était pas sa fonction). Mais il n'était pas non plus ce que vous décrivez. Quant à son œuvre, elle est doctrinalement infaillible (puisqu'elle n'est pas de lui).

La prose des guénoniens "intégraux" est la preuve que plonger dans Guénon sans précaution peut monter au cerveau drunken

Les inconditionnels de Guénon sont tous invariablement verbeux et infatués de leur "supériorité": quoiqu'on leur dise, ils ont toujours raison et le font savoir au moyen d'une expression hautaine mêlant sentiment pseudo-aristocratique et jargon fumeux, destinée à écraser l'interlocuteur. Leurs discours sont interchangeables et leur style, absolument identique quelque soit l'individu, permet de les identifier dès la première ligne autant qu'elle témoigne d'une inquiétante uniformisation de la pensée. Au moins peut-on leur reconnaître dans la majorité des cas une connaissance très étendue des traditions...

Si Guénon est très intéressant à lire lorsque l'on reste capable de prendre du recul, le guénonisme béat est une secte sans murs.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Jeu 30 Juil 2015, 16:27

Des "guénoniens", il y en a de plusieurs tendances. En ce qui me concerne, je ne me sens pas le moins du monde visé par ce constat. Ceux que je connais n'y rentrent pas non plus. Bonne journée Kalnita.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Jeu 30 Juil 2015, 20:30

Soit. Eh bien je m'en réjouis. Bonne soirée Miles Templi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Ven 31 Juil 2015, 05:55

Kalnita a écrit:
@ Abenader: 1) Vous croyez donc tout ce dit la presse (qu'ici pourtant beaucoup disent nous mentir)? 2) Et vous prenez réellement trois citations individuelles au pied de la lettre (et non au second degré), pour un avis général partagé de manière littérale par 170 000 personnes? Je refuse de croire que vous manquez de finesse à ce point...

@ Miles templi: de comptoir ou pas, la psychologie était honnie par Guénon. Belle preuve d'ouverture d'esprit et de perspicacité! Quant à votre réponse à ma remarque, ne mérite-t-elle pas elle aussi d'être classée "arguments zéro"? Peu importe, je maintiens ce que j'ai écrit sur la "vache sacrée"...

@ François Pignon: oui, c'était un génie, mais il n'était pas infaillible, loin de là. Il a même commis de grosses cagades: Il s'est créé un système clos dans lequel il ne pouvait par définition que s'enfermer. Sa pensée est auto-confirmatoire, si j'ose dire. Pour faire court, il y a plein de choses intéressantes, mais il faut faire le tri et garder son esprit critique, ce que de nombreux admirateurs qui l'idolâtrent oublient totalement... Et quand trop de personnes idolâtrent un auteur comme s'il était un prophète sinon le messie, et en oublient la moindre prudence intellectuelle, c'est là qu'un énorme "ALEEERTE!" doit résonner dans nos petites têtes...

Personnellement je ne suis pas guénonien mais chrétien, je trouve son œuvre très utile ! Vous dites que Guénon s'enferme dans un système, je ne pense pas, son système est la Tradition, ça ne lui appartient pas....
Pour moi la Tradition c'est la gnose Cf. Paul (évangéliste) et la Gnose c'est le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M.



Masculin Messages : 25
Inscription : 11/07/2015

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Ven 31 Juil 2015, 19:55

J'ai pas trop compris la dernière page, mais merci pour vos réponses ! Mr. Green

En Jésus-Christ :peace:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Ven 31 Juil 2015, 20:13

ma7 a écrit:
J'ai pas trop compris la dernière page, mais merci pour vos réponses ! Mr. Green

En Jésus-Christ :peace:

vous avez raison, ça a dévié. Je verrouille Very Happy

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 14:21

Rouvert à la demande de Philippe.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 14:38

J 'ai rien demander mais si vous voulez mon avis , un lycée d 'enseignement pro est bien mieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 14:38

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 14:41

http://hautsgrades.over-blog.com/article-rituel-du-devoir-109455288.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 14:48

Je garde un tres mauvais souvenir de mon passage non pas chez les franc maçon mais de chez les compagnons ( qui sont aujourd 'hui cousin mais était beaucoup plus proche a une époque).J'y suis rester que 3 mois en tant que apprentis malgré un CAP que j 'avais déja obtenu par ailleurs .Ce que je pourrais leur reprocher c 'est le gout (ou culte?) du secret (cérémonie pas ouverte pour tous...) , condescendance a l 'égard des "inférieurs",orgueil des possédants ( du savoir),radinerie concernant leur " savoir" ( a l 'époque ils nous faisez miroiter des "chiffres magique" et autres nombre "d 'or" sans jamais nous les donner ( aujourd 'hui ça peut paraitre bete mais a l 'époque pas d' internet et le minitel était meme pas née...).ALORS mes chers ex coteries et apprentis et autres LE NOMBRE D OR EST 1.618 ET LE CHIFFRE MAGIQUE EST PI 3.1415 !!! pukel
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 15:42

Pour une information objective sur le Compagnonnage et la FM : http://expositions.bnf.fr/franc-maconnerie/arret/01-2.htm

Philippe c'est pas la peine de ressortir pour la nième fois la déclaration d'incompatibilité de Ratzinger/JPII
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 15:59

adamev a écrit:
Pour une information objective sur le Compagnonnage et la FM : http://expositions.bnf.fr/franc-maconnerie/arret/01-2.htm

Philippe c'est pas la peine de ressortir pour la nième fois la déclaration d'incompatibilité de Ratzinger/JPII
Il semblerait que cela soit plus vieux comme "incompatibilité " en 1655, des docteurs de la faculté de théologie de Paris ont émis un avis défavorable sur le mouvement après avoir relevé dans ses rites secrets l'existence de pratiques impies."A contrario de l 'église ou celle çi parle d 'alliance il semble récurrent que hors de l 'église ce qui englobe beaucoup d 'autres système je vous l 'accorde l 'on pratique " le pacte"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 16:15

Alors on lui débande les yeux, et il voit un temple en forme d'escalier (recouvert de calicot) de sept marches et des couleurs suspendues formant l'équerre. L'aspirant porte les regards sur cela; on le fait mettre à genoux, et on le fait jurer, en étendant la main droite, par son père, sa mère, ses frères et soeurs, de ne point divulguer le secret des compagnons.

On lui fait répéter trois fois . « Je jure, je jure, je jure » et un compagnon s'adresse à l'Assemblée. « Et vous, frères, si le pays devenait parjure, que mériterait‑il? »

Tous répondent d'un ton lugubre : « La mort!... »
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 16:17

Rappel le thème du fil est dédié aux Compagnons du Devoir et non à la FM.
L'expo en référence http://expositions.bnf.fr/franc-maconnerie/arret/01-2.htm explique très bien la différence entre les deux organisations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 16:23

Rituel de Compagnon du devoir Catéchisme :

D. Etes-vous compagnon?

R. Eprouvez‑moi.

.D. A quoi connaîtrai-je que vous êtes compagnon ?

R. A mes signes, attouchements et paroles.

P. Pourquoi vous êtes-vous fait recevoir?

R. Parce que j'étais dans les ténèbres et que j'ai voulu voir la lumière.

D. Que vîtes-vous lorsque vous fûtes reçu?

D. Que signifient ces trois grandes lumières ?

R. Le soleil, la lune et le rouleur en chambre.

D. Quelles sont les principales lois du compagnonnage?

R. Punir le crime et honorer la vertu.

D. Combien avez-vous d'ornements dans la Loge?

R. Trois.

D. Quels sont-ils?

R. La pavé mosaïque, l'étoile flamboyante et la houppe dentelée.

Rituel Maçonnique (Loge de saint JEAN).

Catéchisme d'apprenti :

D. Etes-vous maçon?

R. Mes frères me reconnaissent pour tel.

D. A quoi connaîtrai-je que vous êtes maçon?

R. A mes signes, paroles et attouchements.

D. Pourquoi vous êtes-vous fait maçon?

R. Parce que j'étais dans les ténèbres et que j'ai voulu voir la lumière.

D. Quand on vous a donné la lumière, qu'avez-vous vu?

R. Trois grandes lumières.

D. Que signifient-elles?

R. 'Le soleil, la lune et le vénérable.

D. Quelles sont les devoirs d'un maçon?

R De fuir le vice et de pratiquer la vertu.

D. Combien avez-vous d'ornements dans la Loge?

R. Trois.

D. Quels sont-ils?

R. L'étoile flamboyante, la houppe dentelée et le pavé mosaïque.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 16:36

Bon et alors????
Fuir le vice et pratiquer la vertu.... vous êtes contre??? Etes-vous sûr que votre église, au vu de ses déviances, en fait autant???? Qu'elle n'enténèbre pas le visage de Dieu???

On notera (la modération) que ce n'est pas moi qui a fait dévier ce fil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 16:39

Il est ecrit punir et pas fuir... ( mon Dieu est pardon ,est miséricorde)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Compagnons du Devoir    Sam 30 Avr 2016, 19:04

Philippe, vous avez certainement vécu une mauvaise expérience, mais il ne faut pas généraliser. Comme je l'ai déjà dit dans ce fil, tous les compagnons ont un solide acquis et deviennent de bons artisans sérieux.

Vous avez donné votre témoignage, je re-verrouille ce fil puisque c'est pour revenir encore une fois à la FM !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Compagnons du Devoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Compagnons du devoir
» Un coup de main pour les compagnons du devoir .
» devoir argumentation 2ndes
» Saint Nicaise et ses Compagnons Martyrs, Saint Alexandre Sauli Evêque, commentaire du jour "Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ;..."
» Histoire et Devoir de Mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: