DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les différences entre la Bible et le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abd El Salam



Masculin Messages : 20
Inscription : 18/07/2015

MessageSujet: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 18 Juil 2015, 14:46

Bonjour tout le monde. En réponse à une question sur mon autre article je retransmis mes textes ici, en espérant vous être utile. Que Dieu vous guide.
Je suis français d'origine, puis j'ai pu apprendre l'arabe et traduire des textes.

Dans le Coran nous pouvons lire (selon le sens) : { Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Torah et l'Evangile. } [All 'Imrane, 3]

{ Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres. } [Al Baqarah, 87]

Etant donné les grands fléaux qu'ont engendrés la croyance que la Bible (ancien et nouveau testament) vient de Dieu Seigneur de l'univers, il faut bien évoquer la réalité historique dans un français clair que tout francophone peut comprendre.
Nous devons croire en l'Evangile tout comme nous devons croire en tous les Livres qu'Allah notre Seigneur a révélé. Cela d'une foi générale, c’est-à-dire qu'Allah ne nous demande pas de chercher à connaitre le contenu exact de l'Evangile pour y croire.

Allah –glorifié et Élevé soit-Il- a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché) :
{ En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. } [Al Hijr, verset 9]

Cela signifie qu'Allah s’est porté Garant du dernier Livre révélé, contrairement aux révélations précédentes (Torah et Evangile), où Dieu avait donné cette responsabilité aux hommes. L'imam Sofiane ibn 'Uyene (mort en 198 après l'hégire) a utilisé la Parole d'Allah suivante comme preuve à ce sujet (selon le sens): {Nous avons fait descendre la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. C'est par elle que jugent les Prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les savants. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins.} [Al Maidah, verset 44] (voir tafssir alQourtouby, sourate Al Hijr, 9).

L'imam 'Abde Rahman ibn Nasser AsSa'dy AtTaymimy a dit dans son explication du Coran :
{Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins} "C'est à dire: par la cause qu'Allah leur a ordonné la garde sur Son Livre, et les a fait dépositaires sur lui. C'est un dépôt auprès d'eux, il leur a rendu obligatoire sa préservation de tout ajout, de toute diminution, de tout cachement et son enseignement à celui qui ne le connait pas. Il sont témoins sur lui dans le fait que c'est vers eux que l'on se tourne à son sujet…"

Personne ne peut donc protéger le Livre d'Allah mieux qu'Allah Lui-même. Satan et ses alliés ne peuvent donc rien faire au Coran, ni diminution, ni ajout, ni rien.

L'Evangile tel qu'Allah l'a révélé au Messie n'est plus lisible dans ce monde. Ce qu'il nous reste ne sont que des copies falsifiés, même l'évangile attribué à Barnabé n'a pas échappé aux falsifications, bien que parmi ce qui est connu aujourd'hui il est le moins falsifié de tous.
Comprenez bien; il n'y a plus aucun intérêt à juger si tel ou tel manuscrit est vrai ou faux, ou si il est authentique ou pas; car premièrement, l'Evangile en lui-même ne peut être que vrai car c'est la Parole d'Allah et non pas la parole de Jésus ou autres, et deuxièmement le Coran suffit comme source de réflexion, méditation et foi pour tous les hommes de la terre.

La Bible d’aujourd’hui est constituée des copies de manuscrits faites entre le IVème et le Xème siècle. Pour donner une idée plus précise, je cite le spécialiste Bart Erhman : « Non seulement nous n'avons pas les originaux, mais nous n'avons pas les premières copies des originaux, nous n'avons même pas les copies des copies des originaux, ni même les copies des copies des copies des originaux. » De plus, les scribes ont recopiés en enlevant ou en ajoutant des passages, suivant ce que disait leurs passions ou leurs diables.

Donc on peut dire que dans la Bible (ancien et nouveau testament) il y a trois catégories de paroles ;
1. Des paroles dont nous pouvons affirmons que le sens est vrai, comme le fait qu'il n'y a qu'un seul Dieu qui mérite l'adoration et qu'il ne faut pas faire de statues.
2. Des paroles sur lesquelles nous restons neutre; nous ne sommes pas dans le besoin d'affirmer que c'est vrai, ni que c'est faux.
3. Des paroles dont nous affirmons avec certitude qu'elles sont fausses et mensongères car en contradiction avec le Coran et la Sounnah du Messager d'Allah, prières d'Allah et paix sur lui.

La position juste au sujet de l'évangile attribué à Barnabé :
L’Evangile de Barnabé compte 222 chapitres alors que les quatre évangiles canoniques forment 88 chapitres. J’ai été surpris de constater que cet évangile "apocryphe" complète et corrige la Bible dans de nombreux passages célèbres. Mieux encore, dans ce manuscrit Jésus a des références qui se trouvent dans la Vulgate mais pas dans les traductions connues de la Septante !

Plus étonnant encore, il apparait que l’évangile selon Jean est une fallacieuse copie de l’évangile de Barnabé. C’est la constatation qui ressort quand on compare les noces de Cana, la rencontre avec la Samaritaine, la guérison de l’homme paralysé, du lépreux, et de l’aveugle né, ainsi que la multiplication des pains, l’onction de Jésus, la résurrection de Lazare, le complot contre lui et le complot contre Jésus.

Mais pas plus que la Bible, l’évangile de Barnabé n’est pas l'Evangile révélé, Parole d'Allah incréée. Il contient des contradictions avec le Coran (naissance de Jésus), des incertitudes dans la chronologie des 3 années évangéliques de Jésus, des croyances juives sur la fin des temps démenties par le Coran et la Sounna, des histoires sans origines fiables, inventées et/ou déformées.

L’évangile de Barnabé était en circulation au premier temps de la communauté nazaréennes, exprimant le message de Jésus avant les inventions de Paul. Il faisait partie des évangiles canoniques des églises d’Alexandrie jusqu’au décret du Concile de Nicée en 325. En effet, Clément d'Alexandrie (150 – 220) et son disciple Origène (185 – 253) ont reconnus comme authentique l'évangile de Barnabé.

D'après ce que j'ai compris il y avait plus de 30 évangiles existant à cette époque. Le concile de Nicée déclara la doctrine de la trinité doctrine officielle de l’église. Les conséquences furent désastreuses. Entre autres, les quatre évangiles grecs furent retenus et le reste fut ordonné pour la destruction, ainsi que tous les évangiles écrits en hébreux.
Une loi fut établie que toute personne trouvée en possession d’un des évangiles interdits serait exécutée. Des travaux dictés par Jésus furent déclarés apocryphes dans une lettre écrite par Athanasius en 362, ces travaux contenaient « EVANGELICUM BARNABE ». Cependant un des manuscrits de l’évangile de Barnabé survécut dans la librairie privée de Damase Ier bien que celui-ci approuva la liste d’Athanasius en 382.

Dans la quatrième année du règne de l’empereur Zeno en l’an 478, la tombe de Barnabé (supposé avoir été martyrisé à Salamis en l’an 61) fut découverte et avec elle, reposant sur sa poitrine un manuscrit écrit de sa main de son évangile (rapporté dans le Acta Sanctorum, Boland Junii, tome 2 pages 422-450. Anvers 1698). L’église Catholique Romaine s’empara du manuscrit en disant que c’était une copie de l’évangile de Matthieu et elle le cacha au Vatican. Ce n’était pas l’évangile de Matthieu, puisque les spécialistes savent aujourd’hui que celui-ci a été rédigé bien après la mort de Barnabé. Quoi qu’il en soit ce manuscrit avait une grande valeur…
En l’an 496, Evangelicum Barnabé a été déclaré comme un livre rejeté dans le Decretum Gelasianum ou Décret de Gelasian par le Pape Pelasius (492-96).
A cette époque, le discours de l’église était le suivant : « Interdiction formelle de lire ces livres sous peine de punition éternelle en Enfer. »

Malgré tous ces efforts, l’évangile de Barnabé n’a pas disparu ! Selon l'histoire, en 1585, un prêtre italien nommé Peretti devint le Pape 'Sixtus V.' Il avait parmi ses amis un moine appelé Fra Marino, un fervent chercheur des anciens écrits chrétiens. Fra Marino raconte qu’un jour il est tombé par hasard sur un écrit d’Irénée parmi d’autres, dans lequel ce dernier écrit contre Paul en s’appuyant sur l’Evangile de Barnabé.
Le moine Fra Marino fut invité un jour chez son ami le Pape pour un repas, après le repas le Pape s’assoupit et le moine en regardant dans la librairie privée du Pape trouva un manuscrit en italien de l’Evangile de Barnabé, il le cacha dans la manche de sa soutane pour l’étudier en toute tranquillité. A sa lecture il se converti à l’Islam.

Environ 120 ans plus tard, Jean Frédéric Cramer fit une copie du manuscrit en espagnol et John Toland auteur du célèbre « Nazarenus », étudia ce manuscrit et confirma son authenticité. C’est le début du grand remue-ménage en Europe.

Ce manuscrit passa dans plusieurs mains (Prince Eugène de Savoie, Révérend Holme, Goerges Sale, Thomas Monkhouse qui traduit de l’espagnol à l’anglais puis Joseph White qui en traduisit certains passages) et un exemplaire va jusqu'à Sydney!
Le manuscrit italien de Fra Marino est gardé dans la Bibliothèque Nationale de Vienne depuis 1738. Il fut traduit en anglais par Lonsdale et Laura Ragg et imprimé par Oxford University press en 1907.
Mystérieusement, pratiquement toute l’édition disparue du marché. Deux copies de cette édition existent, une à la librairie du Congrès et l’autre au British Muséum. Un microfilm de la copie à la librairie du Congrès à Washington fut obtenu par des chercheurs et une première édition de 2000 copies en anglais fut imprimée en 1973 par la Fondation Bégum Aisha Bawany.

Les notes en arabe figurant sur le manuscrit de Vienne sont très mauvaises et de toute évidence elles ont été écrites par un européen maîtrisant mal la langue.
Mohammad Rachid Ridā (né en 1865, mort au Caire en 1935) fit traduire de l’anglais à l’arabe en 1908. Actuellement la version arabe est au Maroc.

Salah ed-Dine Kechrid s’est permis de mentionner l’Evangile de Barnabé dans Al-Qur’an Al-Karim traduction et notes page 491. Je n’ai trouvé ni preuve pouvant affirmer que le manuscrit a été traduit en arabe avant cette date (1908), ni preuve que les Arabes ou les Turcs avaient connaissance du manuscrit avant Toland et les bourgeois d’Amesterdam.
En 1977 paraît à Paris la première édition critique en fac-similé, traduit de l’italien au français par Luigi Cirillo et Michel Frémaux. Fin de la chronologie!

Donc je dis (et c'est d'Allah seul que vient l'aide) :
Louange à Allah qui par le Coran et la Sounnah nous a accordé la suffisance pour notre vie quotidienne, nos pratiques, nos relations, etc. Dans ces deux révélations il y a l'apaisement et la tranquillité pour les cœurs, il y a les meilleurs des histoires de telle sorte que nous n'avons plus besoin de lire des histoires inventées et mensongères. Loin des conjectures, des hypothèses et des théories, la foi aux Livres d'Allah en général, et au Coran en particulier est inébranlable. Faites passez le message; annoncer cette bonne nouvelle à votre entourage.

Allah (à Lui la puissance, la gloire et la majesté) a dit (selon le sens) :
{ C'est un Livre qui t'a été descendu; qu'il n'y ait donc à son sujet aucune gêne dans ton cœur; afin que par cela tu avertisses, et (qu'il soit) un Rappel aux croyants. } [Al A'raf, 2]
{Allah ! Pas de divinité à part Lui ! Très certainement Il vous rassemblera au Jour de la Résurrection, point de doute là-dessus. Et qui est plus véridique qu'Allah en parole ?} [An Nissa, 87]
{N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose qu'Allah a créée, et que leur terme est peut-être déjà proche ? En quelle parole croiront-ils après cela ?} [Al A'raf, 185]
{Récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur, dont nul ne saurait altérer les paroles et en dehors de qui tu ne saurais trouver de refuge.} [Al Kahf, 27]

Le Coran n'est pas créé, il ne comporte aucune parole de Mohammad -صلى الله عليه وسلم-, ni d’autres hommes, c'est la Parole d'Allah en toute vérité.
{Mais Allah témoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, Il l'a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme Témoin.} [Sourate An-Nissa, 166]

{Dis : “Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage ?” Dis : “Allah est témoin entre moi et vous; et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par lui, vous et tous ceux qu'il atteindra.” Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinités ? Dis : “Je n'atteste pas.” Dis [aussi]: “Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez.”} [Al An'am, 19]

{Mais non... Je jure par ce que vous voyez, ainsi que par ce que vous ne voyez pas, que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager, et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu, ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers. Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées, Nous l'aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte. Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.} [Al Haqqah, 38]

N'es pas que si Mohammed -صلى الله عليه وسلم- aurait menti, Dieu n'aurait-Il pas était capable de l'anéantir et d'anéantir sa renommée de tel sorte que personne n'aurait entendu parler de lui? Des faux prophètes il y en a eu et il y en a toujours (cela fait partie des signes de la fin des temps, comme nous en a informé le Prophète Mohammed), mais presque personne ne les connaît, et si tu ne lis pas les livres d'histoires en arabe, tu ne peux pas les connaitre.
Il n'y a aucune contradictions dans les récits et les lois de ce Coran.
{Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes beaucoup de contradictions !} [Sourate An-Nissa, verset 82]

Le Messager d’Allah -صلى الله عليه وسلم- a dit :
« Allah a attribué à chaque prophète des miracles pour amener les gens à le croire, ce qui m'a été attribué à moi c'est la Révélation qu'Allah m'a révélée; J'espère que je serai le plus suivi le Jour de la Résurrection. » (Version de l'imam Mouslim)

Le fait que le Coran soit inimitable est un miracle, et le fait qu'il soit infalsifiable est encore un autre miracle. Apprenez l'arabe et avec la volonté d'Allah vous verrez votre certitude augmenter.
{Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable (à ce Coran ou une sourate d'un semblable à lui; le Prophète qui ne savait, ni lire ni écrire) et appelez vos témoins, que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.
Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles.} [Al Baqarah, 23-24]
Personne ne peut relever le défi du Créateur des mondes.

{Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres.”} [Al Issra, 88]

L'imam Ahmed ibn 'Abdel Halim ibn 'Abde AsSalam ibn Taymiya a dit: "Rien ne peut trancher les divergences des gens si ce n'est le Livre descendu du ciel; et si ils reviennent à leurs raisons; tout le monde a une raison."

{Et la plupart d'entre eux ne suivent que conjecture. Mais, la conjecture ne sert à rien face à la vérité ! Allah sait parfaitement ce qu'ils font.
Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.
Ou bien ils disent : “Il (Mohammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques.”
Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes !
Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : “A moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous n’êtes pas responsables de ce que je fais et je ne suis responsable de ce que vous faites”.} Younous, 36 – 41

{Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.} Al 'Ankaboute, 48

Allah a dit (selon le sens) : {Alif, Lâm, Mîm. Les Romains ont été vaincus, au plus bas point de la terre, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. À Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront du secours d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. C'est là la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas.} Sourate Ar-Roum (30) versets 1-6

Les références historiques mentionnent la bataille qui eut lieu entre les Perses et Byzance (la partie orientale de l'empire Romain). Bataille qui eut lieu entre Adhri`ât et alBossrâ, près de la Mer Morte. Cette bataille qui eut lieu en 619 (du calendrier grégorien) se solda par une victoire écrasante des perses.
Cette défaite cuisante des romains byzantins amena plus d'un à croire que l'heure de la décadence de leur empire avait sonné. Contrairement à toutes les prédictions, une autre bataille éclata entre les perses et les byzantins en décembre 627 dans la région de Ninive. Et cette bataille se solda par une défaite perse. Après quelques mois, les perses durent opter pour un armistice qui leur imposait la rétrocession de toutes les terres qu'ils avaient réussies à arracher aux byzantins.

Ce qui est traduit ici par {plus bas point de la terre} a deux sens en arabe : le plus proche et le plus bas. Chacun de ces deux sens est en accord avec la réalité. En effet, le théâtre des opérations est la contrée voisine de la péninsule arabique ; la vallée de la Mer Morte en Palestine et l'Encyclopédie Britannique affirme que cette zone est le plus bas point de la surface de la terre qui fut enregistré par les satellites ; 395 mètres en dessous de la mer.
Il va de soi que nul parmi le commun des gens n'aurait pu établir cela en l'absence des nouveaux procédés topographiques!
Dans la parole d'Allah, il y a aussi l'annonce que la victoire byzantine après la défaite face aux perses aura lieu après quelques années. Et selon les spécialistes de la langue arabe, « quelques années » veut dire ; entre cinq et sept ans ou entre un et neuf ans.
Et comme prédit dans le Coran, la victoire eut lieu après sept ans lors d'une bataille qui opposa perses et byzantins en 627, bataille qui se solda par une victoire éclatante des byzantins. Et cette victoire coïncida aussi avec la victoire musulmane de la bataille de Badr face aux polythéistes. Les mécréants de la tribu de Qoraych avaient tourné ces versets en dérision tellement ils trouvaient une telle victoire invraisemblable!

{Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions (insultes, moqueries, mensonges) à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.} [Al An'am, 68]

{Dans le Livre, Nous vous avons révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l'Enfer.} [An Nissa, 140]

{Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes ?} [Al Jathiya, 6]

{Ou bien ils disent : “Il l'a inventé lui-même ?” Non... mais ils ne croient pas. Eh bien, qu'ils produisent un récit pareil à lui (le Coran), s'ils sont véridiques. Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction.} [At-Tour, 33 – 36]

{C'est une révélation de la part du Seigneur de l'Univers. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge ? Et est-ce pour vous [une façon d'être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ?} [Al Waqi'a, 80 – 82]

{Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas !} [Al Qalam, 44]

{Et quand on leur dit : “Inclinez-vous”, ils ne s'inclinent pas. Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge. Après cela, en quelle parole croiront-ils donc ?} [Al Moursalate, 48 – 50]

{Par l'étoile à son déclin ! Votre compagnon ne s'est pas égaré, et n'a pas été induit en erreur, et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, que lui a enseigné [L'Ange Gabriel] à la force prodigieuse} [An Najm, 1 – 4]

Allah a dit selon le sens : { Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre; et ils disent: «Ceci vient d'Allah, alors qu'il ne vient point d'Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah. } [All 'Imrane : 78]
عن ابن عباس : إن الآية نزلت في اليهود والنصارى جميعاً وذلك انهم حرفوا التوراة والإنجيل وألحقوا بكتاب الله ما ليس منه.
L'imam ibnou 'Abbes (cousin de Prophète Mohammed صلى الله عليه وسلم) a dit : « Ce verset est descendu sur les juifs et les chrétiens tous ensemble, ceci car ils ont falsifié la Torah et l'Evangile, et ont mis dans le Livre d'Allah ce qui n'en fait pas partie. » (Tafsir al imam Baghawi)

Comme a dit l'imam Sofiane ibn 'Uyenne, la Torah et l'Evangile tel que Allah les a révélé se sont perdus au fil du temps.
En effet, il existe plus de 5 300 manuscrits connus de la version grecque du Nouveau Testament. Si nous ajoutons à cela 10 000 manuscrits de la version latine Vulgate et au moins 9 300 autres versions, cela fait un total de 24 000 copies de manuscrits de parties du Nouveau Testament !

Les déclarations des occidentaux viennent confortées l'attestation de l'imam Sofiane ibn 'Uyenne. Par exemple, l'érudit biblique Frederic G. Kenyon (ancien directeur et bibliothécaire principal du Musée britannique) a dit au sujet du nouveau testament : " Les premiers manuscrits existants, exception faite de quelques écrits secondaires, ont été rédigés au 4ième siècle, soit aux environs de 250 à 300 ans plus tard. " (source : Worldwide Church of God, 1997)

L'auteur et l'éditeur des paroles attribuées à Paul est un certain Marcion (ennemi de Dieu, dualiste). Son influence était tel que par la suite les représentants de l'Eglise n'ont pas pu se débarrasser de toutes ses hérésies mécréantes.

Mieux encore, sache qu'aucun des écrivains et des compilateurs du Nouveau Testament n'a connu la lumière du monothéisme et la prédication des compagnons de 'Issa. Ni Jean (autre que l'apotre), ni Ignace, ni Denys, ni Marcion, ni son agent Luc, ni Polycarpe le faux martyr, ni Irénée, ni un quelconque pape, ni Origène. Les rivalités, les divergences et les répliques qu'il y a avait entre les écrivains du NT ne sortaient jamais du cadre de l'ésotérisme et de la philosophie païenne.
Tous ces gens étaient soit des ignorants, soit des hypocrites, comme les chiites qui ont essayer d'ajouter deux sourates au Coran ('Al Wilaya' et 'A-Nourayne'). Il n'y avait personne pour discerner le vrai du faux sur ce qui se disait sur le Messie et ses compagnons, du moins suite à la disparition des vrais compagnons du Messie.

Ils (Marcion et ses contemporains parmi les auteurs du NT) ignoraient complètement le monothéisme, ou disons que Satan leur en a donné une conception fausse. Le monothéisme c'est la proclamation et la confession de l'unicité de Dieu ; qu'Il est Unique dans Sa Seigneurie, Unique dans Sa Divinité étant le seul méritant la déification et le culte. Ainsi, tout doit être fait au nom de Dieu, par Dieu, pour Dieu, en Dieu.
Or, personne ne peut donner ce qu'il n'a pas. Celui qui n'est pas monothéiste ne peut pas prêcher le monothéiste.

Satan a voulu faire croire que le message de Jésus est conciliable avec la philosophie païenne alors qu'en fait il n'y a rien de plus opposé que ceci et cela.
L'Eglise s'est donc bâtie comme ceci au fil du temps en officialisant parfois certains dogmes sans jamais pouvoir se purifier des dizaines (voir des centaines) d'hérésies païennes. Elle est comme une éponge qui n'en finit plus de salir les consciences plongeant des milliers d'innocents dans le scepticisme quant ceux-ci ont soif de vérité.

A l'époque de l'imam Ahmed ibn Hanbal, il y avait un juif qui a voulu examiner les religions. Comme il avait une belle écriture, il a écrit trois exemplaires de la Torah en ajoutant des choses et en enlevant. Puis il réussit à vendre ses trois copies falsifiées ! Ensuite il a fait la même chose avec l'Evangile, et il a aussi trouvé preneur ! Ensuite il s'est concentré sur le Coran, il fit la même chose et s'en alla présenté ses trois exemplaires falsifiés aux scribes. Ceux-ci les ont feuilletés, et quand ils ont trouvé des ajouts et des diminutions, ils les ont jeté sans les acheter.
Le juif témoigna : "J'ai donc su que ce Livre est préservé, et ce fut donc la cause de mon islam." Il est entré dans l'islam, wa al hamdouliLlah.

La mémorisation du Coran a été facilitée par Celui qui l'a révélé comme Il a dit :
{وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِنْ مُدَّكِرٍ}
L'imam 'AbdeRahman AsSa'di a dit dans son Tafssir :
أي: ولقد يسرنا وسهلنا هذا القرآن الكريم، ألفاظه للحفظ والأداء، ومعانيه للفهم والعلم، لأنه أحسن الكلام لفظا، وأصدقه معنى، وأبينه تفسيرا، فكل من أقبل عليه يسر الله عليه مطلوبه غاية التيسير، وسهله عليه، والذكر شامل لكل ما يتذكر به العاملون من الحلال والحرام، وأحكام الأمر والنهي، وأحكام الجزاء والمواعظ والعبر، والعقائد النافعة والأخبار الصادقة، ولهذا كان علم القرآن حفظا وتفسيرا، أسهل العلوم، وأجلها على الإطلاق، وهو العلم النافع الذي إذا طلبه العبد أعين عليه
{ En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour le dhikr (la méditation, la mémorisation et le rappel). Y a-t-il donc quelqu'un pour réfléchir ? } [dans sourate Al Qamar, selon le sens]

Si la transmission du Coran serait dépendante de l'écriture, cela serait plus difficile pour les hommes, mais Allah est Doux, Il aime la facilite pour Ses serviteurs.

Allah nous dit (selon le sens) : { C'est une révélation de la part du Seigneur de l'Univers. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge ? Et est-ce pour vous [une façon d'être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ? } [Al Waqi'a, 80 – 82]
Plus de lecture sur mon blog : http://vers-le-firdaws.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://vers-le-firdaws.blogspot.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 18 Juil 2015, 16:58

Abd El Salam a écrit:
Spoiler:
 
Cher ami, si vous voulez un débat sur un forum, il faut mettre UNE PROBLEMATIQUE (10 lignes maximum).

Un article géant n'a aucune chance d'être lu ni utilisé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ismael



Messages : 947
Inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 18 Juil 2015, 19:22

Abd El Salam a écrit:
Spoiler:
 
salam frere
je valide ce qu'a dit arnaud et j'ajouterais a quoi sert de citer le coran puisque les chretiens le nie totalement
Revenir en haut Aller en bas
Blinizz



Masculin Messages : 12
Inscription : 16/07/2015

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 18 Juil 2015, 20:18

Bonjour,

Je veux bien discuter avec vous Abd El Salam mais il faudra aussi me répondre sur votre autre post, ou alors c'est un monologue ou un dialogue de sourds Smile

Il faut citer le coran, même si pour ma part je n'y crois pas cela me permet de comprendre de quoi vous parlez.
Après je ne crois pas que Dieu ait fait descendre des livres du ciel, qu'il ait donné un livre à Moise, ou que Jésus est arrivé avec un livre sous le bras qui s'appelait l'évangile. Le coran ne fait pas exception et n'est pas descendu du ciel lui non plus. Il y aussi des confusions dans le coran que Arnaud avait bien pointé, et si ce texte était de Dieu en personne, ces confusions n'existeraient pas.

Je ne connais aucune raison sérieuse à ce jour pour suivre Mohamed plutôt que Jésus. Si vous en connaissez une, donnez la moi svp.

CONCERNANT BART EHRMAN

J'avais déjà vu sa vidéo, mais j'ai franchement trouvé qu'il exagérait. A chaque fois que je vérifié dans ma bible ce qu'il disait, je ne retrouvai pas la soit disant falsification. J'ai une Augustin Crampon, bien commentée, avec des introductions à chaque texte. Si certains points qu'il soulevait n'étaient pas faux, l'église catholique ne l'a pas attendu pour les analyser et y trouver des explications cohérentes et raisonnables -  ma bible répond très bien à ces questions la. L'église catholique, choisie par Jésus et qui ne brûle pas les copies différentes contrairement à certains califes, est aussi garante des textes et de leur interprétation.

CONCERNANT L EVANGILE DE BARNABE

Citation :
Qu’est-ce que l’ « Évangile de Barnabé » ?

L'Évangile de Barnabé est un livre sur la vie de Jésus. Il est parfois confondu avec les actes de Barnabé ou l'épître de Barnabé, mais c'est un travail complètement différent de ceux-ci en termes de style et de contenu.

L'auteur se présente comme étant Barnabé, un apôtre, et il fait plusieurs revendications qui ne sont pas compatibles avec les quatre évangiles canoniques.

Selon ce texte, Jésus n'était pas le Fils de Dieu, mais seulement un prophète:
Jésus confessa et dit la vérité : “Je ne suis pas le Messie” » (Évangile de Barnabé, chapitre 42)
Le livre affirme également que le corps de Jésus a été élevé au ciel par un acte de Dieu, et que c'était en fait Judas Iscariote qui a été fait ressembler à Jésus et qui a été crucifié à sa place :
Alors, l'admirable Dieu agit admirablement : Judas devint si semblable à Jésus par son langage et dans son visage que nous crûmes que c'était Jésus. (Évangile de Barnabé, chapitre 216)
Ils l'emmenèrent au mont Calvaire où on suspendait les malfaiteurs. Là, ils le crucifièrent nu pour que la moquerie soit plus grande. Judas ne faisait vraiment autre que crier : "Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné, car le malfaiteur a fuit et moi je suis tué à tort ? "
En vérité, je le dis, sa voix, son visage et sa personne ressemblaient tellement à Jésus que ses disciples et ses fidèles, croyaient tout à fait que c'était Jésus. Certains d'entre eux s'éloignèrent de la doctrine de Jésus, en croyant qu'il était faux Prophète et qu'il avait opéré ses miracles grâce à la magie. Jésus en effet avait dit qu'il ne mourrait qu’aux approches de la fin du monde et qu'à ce moment-là il serait enlevé du monde. (Évangile de Barnabé, chapitre 217)
Ce compte-rendu de la Crucifixion reflète bien le point de vue islamique des événements rapportés par le Coran:
« Et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué.
Mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. » (Coran 4:157-158)
Si l'Évangile de Barnabé avait été vraiment écrit par un disciple de Jésus, alors ce serait une preuve très forte de la fiabilité de ce passage du Coran. En fait, certains sceptiques du christianisme ont utilisé l'Évangile de Barnabé pour réfuter la croyance essentielle commune à tous les chrétiens, selon laquelle Jésus est divin.

Cependant, la réalité est que les chercheurs sont pratiquement unanimes dans leur opinion que c'est un texte médiéval faussement attribué à Barnabé.

Quand at-il été écrit?

On ne sait pas exactement quand, pourquoi, ni par qui l'Évangile de Barnabé a été écrit, mais les chercheurs nous ont donné une date approximative basée sur des indices dans le texte.

Parmi les manuscrits qui ont survécu et qui sont confirmés, il en existe un en espagnol et un en italien. Le manuscrit italien est généralement daté autour de l’an 1600 et la version espagnole autour de l’an 1800. Le bibliste Jan Joosten croit cependant que les indices internes mènent à une date antérieure :
Durant cette période, la date ne peut être fixée que sur la base du contenu du texte. Parce que beaucoup de ce qui est dit dans Barnabé est plus ou moins atemporelle, les quelques détails qui peuvent être liés à une période précise pointent vers le quatorzième siècle. La meilleure preuve est la mention du jubilé du centenaire dans les chapitres 82 et 83. Comme le Jubilé chrétien a été raccourci en 1349 à 50 ans (et plus tard à 25 ans), la notion d’un jubilé du centenaire daterait donc de la première moitié du 14e siècle. Bien qu'elle soit fréquemment rejetée par les chercheurs, qui préfèrent une date ultérieure, cet élément de preuve n'a jamais été effectivement été contré. ( Traduction de « The Date and Provenance of the Gospel of Barnabas »)
En plus de l'exemple de Jooten sur le Jubilé chrétien, il existe d'autres anachronismes dans les manuscrits, comprenant:

Au chapitre 152, on y décrit le vin comme étant stocké dans des tonneaux de bois, qui n’ont pourtant été largement utilisés dans l'Empire romain qu’environ 300 ans après l'époque de Jésus.
Au chapitre 91, on fait référence à une période de 40 jours de jeûne annuel, mais un jeûne de 40 jours pendant le carême ne peut pas être retracé antérieurement à l’an 325.
Les citations de l'Ancien Testament correspondent aux textes de la Vulgate latine, auquel saint Jérôme n’avait même pas commencé à traduire avant l’an 328.


Ce ne sont là que quelques exemples, mais il y en a beaucoup plus.

Si l'Évangile de Barnabé avait bien été écrit par l'apôtre comme il le prétend, alors il ne devrait pas contenir autant d'erreurs flagrantes.

Attention aux rumeurs

Il y a « nouvelle » qui apparaît de temps à autre sur internet qui prétend qu'une ancienne version datant de plus de 1500 ans de l'Évangile de Barnabé a été trouvée en Turquie et que le Vatican est très nerveux à ce que cette découverte devienne publique.

Cette revendication a commencé à circuler en 2012, après que le ministère turc de la Culture et du Tourisme a confirmé qu'elle avait déposé un manuscrit biblique de 52 pages et écrit en syriaque au musée d'ethnographie d'Ankara. Les journaux turcs ont alors spéculé qu'il pouvait s’agit d’une copie de l'Évangile de Barnabé.

Même si cette version turque était éventuellement datée de 1500 ans, c'est encore beaucoup trop tard pour avoir été écrit par un apôtre de Jésus… et je suis certain qu’aucune personne au Vatican ne souffre de trouble de sommeil à cause de cette découverte.

Il n'y a pas encore eu de vérification sur le contenu de ce manuscrit et aucun test confirmant son âge n’a encore été rendu public.

Cet article est une traduction personnelle de l’article « Why the ‘Gospel of Barnabas’ is a Medieval Fake » de Jon Sorensen. Vous pouvez consulter l’article original en anglais ici http://www.catholic.com/blog/jon-sorensen/why-the-%E2%80%98gospel-of-barnabas%E2%80%99-is-a-medieval-fake.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 458
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 19 Juil 2015, 11:48

Bonjour Abd El Salam

Maintenant que tu nous as montré que tu as bien appris tes leçons, pourrais tu m'expliquer un verset du coran? Ce coran qui est la source de ta foi:

http://www.hisnulmuslim.com/coran/index.php?num_sourate=2
[256] Point de contrainte en religion maintenant que la Vérité se distingue nettement de l’erreur. Désormais, celui qui renie les fausses divinités pour vouer sa foi au Seigneur aura saisi l’anse la plus solide, sans crainte de rupture. Dieu est Audient et Omniscient.


Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 19 Juil 2015, 20:08

Ça va jongler... siffler
Revenir en haut Aller en bas
Abd El Salam



Masculin Messages : 20
Inscription : 18/07/2015

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Mer 02 Sep 2015, 03:55

Du nouveau ici : http://www.babelio.com/bibliotheque.php?id_user=247436
Revenir en haut Aller en bas
http://vers-le-firdaws.blogspot.com/
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 20:40

Abd El Salam a écrit:
Allah –glorifié et Élevé soit-Il- a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché) :
{ En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. } [Al Hijr, verset 9]

Cela signifie qu'Allah s’est porté Garant du dernier Livre révélé, contrairement aux révélations précédentes (Torah et Evangile), où Dieu avait donné cette responsabilité aux hommes.

Bonsoir Abd El Salam ; je remarque tout de suite l'incohérence formelle discursive de ton propos.

Allah -glorifié et Elevé soit-il- n'a JAMAIS écrit dans son Noble Livre{ En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. } [Al Hijr, verset 9]

C'est son prophète Mahomet qui l'a dit et cela a été ensuite transcrit parce que Mahomet (que Dieu ait son âme) était analphabète.

Le prophète Mahomet est considéré de nos jours par la plupart des musulmans comme étant illettré/analphabète lors de la révélation coranique qui lui a été faite par l’Archange Gabriel.

Les Oulémas ont appuyé l’illettrisme de Mahomet en se basant sur les versets 157 et 158 de la Sourate « Al ARAF » qui annoncent « al nabi al’ommi » qu’on pourrait traduire littéralement par « le prophète illettré/analphabète ».

= = =

Je reprends donc mon raisonnement :

Si Dieu a donné la responsabilité aux hommes de révéler la Torah et l'Evangile ; il l'a donné tout autant à un autre homme, Mahomet, de révéler le Coran.

Abd El Salam ; tu n'oserais pas écrire que Mahomet est un djinn ou bien une entité spirituelle supérieure ?

Non, bien évidemment !

Alors pense bien que Mahomet est un homme et rien qu'un homme.

Il a simplement parlé au nom de Dieu en tant que prophète.

Si moi, je parle moi-aussi au nom de Dieu, il n'y a aucune différence entre moi et n'importe quel prophète (Mahomet y compris).

Voilà pour la partie logique.

Maintenant, tu vas me demander quelle est ma crédibilité en tant qu'homme qui se dirait prophète et tu as parfaitement raison !

Je te répondrai que ma crédibilité est tout à fait nulle et non avenue, car je n'ai aucun signe extraordinaire à montrer, aucune oeuvre à exhiber, rien de rien de rien de rien.

Il en est de même pour l'homme Mahomet (que Dieu ait son âme) qui n'a eu, sa vie durant, aucun signe extraordinaire à montrer, aucune oeuvre à exhiber, rien de rien de rien de rien.

Le crédit de ce saint homme Mahomet (que Dieu ait son âme) vient simplement de la gentille crédulité spirituelle de son entourage.

Rien de plus.

Pas de miracle, pas de guérisons, aucun signe authentique de l'Esprit.

Un brave homme simple ce Mahomet, pieux tout comme toi et moi.

farao
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 20:47

Un brave homme simple ce mahomet... Vous êtes vraiment sérieux là?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:23

Empathry j'aime beaucoup te lire.

Effectivement Mahomet n'est pas différent de nous homme. C'est un pécheur qui a reçu un message du tout puissant. Il est donc un prophète comme les autres.

La Christ lui est pur et sans péché, c'est l'agneau de Dieu qui n'a aucune tache.
Comme il est parfait il est dit qu'il est l'établissement de Dieu sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:26

Ouais mais faut tout-de-même peser un brin ses mots. Autant dire que Hitler est également un brave homme.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:34

Mahomet figure comme un conquérant et non comme un homme pieux.
On peut comparer Mahomet à Saladin.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:43

C'est plutôt l'inverse, si on ne veut pas tomber dans l'anachronisme.

On ne peut qualifier un homme de brave et simple, quand ce dernier a inculqué à ses ti-z'amis que la femme occupe la majorité des réprouvés de l'enfer, car moins intelligentes. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:53

Oui vous avez raison pour l'anachronisme.

Mahomet a reçu le message de Dieu et la transmit aux hommes , Jésus était le message de Dieu et la transmit aux hommes c'est totalement différent.
Néanmoins on ne peut pas retirer à Mahomet son devoir de prophète. Il y a eu combien de prophète conquérant et meurtrier Ysov  ? Moise lui même avait instaurer la lapidation !


Dernière édition par dims le Sam 05 Sep 2015, 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:55

Oui mais Moïse, ce fut avant la définitive alliance.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 21:57

Vous rejetez donc Mahomet car la nouvelle alliance étant scellée, il ne pouvait plus avoir aucune autorité ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 22:00

Exact, car ses affirmations sont truffées d'anti-chrismes. Maintenant, analysez donc vraiment l'exemple
que j'ai inséré plus haut, sur l'affirmation de mahomet que la femme occupe la majorité des réprouvés de l'enfer. Je vous met au défi de trouver un prophète durant l'ancienne alliance qui aurait osé une telle affirmation au-delà du terrestre.

Bouddha est un million de fois plus méritoire d'être qualifié de brave et homme simple, que mahomet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 22:05

Que faites vous des croyances païennes que Mahomet a éradiqué ? Ces croyances sont restées bien après l'instauration de la nouvelle alliance.
Mahomet est intervenu pour ces peuples qui ne pouvaient recevoir la nouvelle alliance. Et si il n'était pas l'alternative ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 22:12

Une alternative? Non pas du tout, c'est un nombril assoiffé de conquêtes, d'assouvissements sexuels,
de pouvoir. Il a instauré une religion qui ne pouvait que séduire le mâle arabe, si anti Occident.

Si le centre de l'Église du Christ avait toujours été Jérusalem, mahomet aurait pondu une religion beaucoup plus conforme au Christ, mais étant donné que le centre de la chrétienté était à son époque
relié à Rome, l'Occident, donc ennemis romains qui au nom de ça, l'Occident ne méritait que d'être conquis, c'est une religion d'homme à la mesure de leur culture arabe, très misogyne, sexué violemment. Pourquoi croyez-vous que les arabes anté-islamiques
enterraient vivante des femmes???? Oh mais, vous allez rétorquer comme tout musulman que justement, momo a supprimé cela,
mais il s'est par contre seulement contenté de dire aux exciseurs, de ne pas trop en enlever, afin que leur capacité d'orgasme
propre à satisfaire le mâle, soit maintenu, au lieu de le condamner purement et simplement. Voilà un exemple, du soucis de la culture mâle de l'époque dans cette région.

Allez-vous lire de tels exemples de Moïse, ou bien Bouddha, Confucius, dans l'hindouisme, de Jésus-Christ??? Non évidemment. C'est donc le pouquoi mahomet n'est pour moi qu'un trou d'cul mille et quelques années précédant un autre trou d'cul, Adolph. Mr.Red Mais, comme quoi tout est relatif, même dans le temps, les allemands ont adulés Adolph , à peu près une décennie, autant les anti occidents adulent momo depuis une quinzaine de siècles environs. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Sam 05 Sep 2015, 23:30

Je n'ai jamais cherché a dire que Mahomet était un saint mais je crois profondément que chaque religion conduit au salut.
Il est dit dans l'Islam que celui qui vient au jugement dernier est Issa et non Mahomet. Preuve que Mahomet n'est pas tout puissant dans l'Islam.

Bien que Mahomet soit un pécheur, l'Islam quand à lui est l'oeuvre de Dieu. Je veux bien remettre en question les haddits mais l'Islam a fait des saints. On peut voir par exemple une pensée proche entre l'hindouisme, le Bouddhisme et le Soufisme.

Ensuite vous pouvez retrouver la misogynie dans les différentes traditions. Dans le Bouddhisme par exemple la femme doit toujours être assise plus bas que l'homme, dans le Christianisme la femme est aussi rétrogradée.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 00:35

- @ Ysov : Savez-vous que l'objectif de la circoncision n'est pas aussi médical que l'on ne le rapporte habituellement ?  Un musulman très pieux m'a expliqué qu'une fois circoncis, la peau du gland devient plus épaisse (qu'avant, lorsqu'elle était protégée par le prépuce) et le gland devient ainsi moins sensible.  C'est cela l'objectif principal et religieux. Et une fois que le gland est moins sensible, cela aide le musulman à éviter d'éventuelles éjaculations précoces, donc pouvoir faire à peu près correctement son devoir conjugal.  Il serait en effet ridicule à un musulman de vouloir essayer soumettre une femme alors qu'il n'arriverait même pas à sexuellement la combler.  La circoncision vient donc là à point nommé.  C'est un palliatif à d'éventuelles faiblesses du monsieur musulman.

- @ Dim's ; Eh oui, la voie du Soufisme est hélas bien la seule où l'on trouve d'authentiques exemple de sainteté chez les musulmans ; et cette authentique sainteté a bien entendu dû titiller l'authentique et tolérante empathie des maitres coraniques musulmans vis-à-vis de leurs saints frères :

Ibn Mansour al Halladj, soufi de Bagdad, fut crucifié en 922.
A'd od-Din Mahmoud Chabestari, brûlé sur un bûcher
Abdeslam Ben Mchich Alami, assassiné.

Pratiquement tous les martyrs soufis ont trouvé la mort aux mains d'autorités fanatiques religieuses ou légalistes littérales, toutes convaincues d'avoir raison et de représenter officiellement l'Islam.

siffler
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 00:54

Abd El Salam a écrit:
Bonjour tout le monde. En réponse à une question sur mon autre article je retransmis mes textes ici, en espérant vous être utile. Que Dieu vous guide.
Je suis français d'origine, puis j'ai pu apprendre l'arabe et traduire des textes.

Dans le Coran nous pouvons lire (selon le sens) : { Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Torah et l'Evangile. } [All 'Imrane, 3]

{ Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres. } [Al Baqarah, 87]

Etant donné les grands fléaux qu'ont engendrés la croyance que la Bible (ancien et nouveau testament) vient de Dieu Seigneur de l'univers, il faut bien évoquer la réalité historique dans un français clair que tout francophone peut comprendre.
Nous devons croire en l'Evangile tout comme nous devons croire en tous les Livres qu'Allah notre Seigneur a révélé. Cela d'une foi générale, c’est-à-dire qu'Allah ne nous demande pas de chercher à connaitre le contenu exact de l'Evangile pour y croire.

Allah –glorifié et Élevé soit-Il- a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché) :
{ En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. } [Al Hijr, verset 9]

Cela signifie qu'Allah s’est porté Garant du dernier Livre révélé, contrairement aux révélations précédentes (Torah et Evangile), où Dieu avait donné cette responsabilité aux hommes. L'imam Sofiane ibn 'Uyene (mort en 198 après l'hégire) a utilisé la Parole d'Allah suivante comme preuve à ce sujet (selon le sens): {Nous avons fait descendre la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. C'est par elle que jugent les Prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les savants. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins.} [Al Maidah, verset 44] (voir tafssir alQourtouby, sourate Al Hijr, 9).

L'imam 'Abde Rahman ibn Nasser AsSa'dy AtTaymimy a dit dans son explication du Coran :
{Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins} "C'est à dire: par la cause qu'Allah leur a ordonné la garde sur Son Livre, et les a fait dépositaires sur lui. C'est un dépôt auprès d'eux, il leur a rendu obligatoire sa préservation de tout ajout, de toute diminution, de tout cachement et son enseignement à celui qui ne le connait pas. Il sont témoins sur lui dans le fait que c'est vers eux que l'on se tourne à son sujet…"

Personne ne peut donc protéger le Livre d'Allah mieux qu'Allah Lui-même. Satan et ses alliés ne peuvent donc rien faire au Coran, ni diminution, ni ajout, ni rien.

L'Evangile tel qu'Allah l'a révélé au Messie n'est plus lisible dans ce monde. Ce qu'il nous reste ne sont que des copies falsifiés, même l'évangile attribué à Barnabé n'a pas échappé aux falsifications, bien que parmi ce qui est connu aujourd'hui il est le moins falsifié de tous.
Comprenez bien; il n'y a plus aucun intérêt à juger si tel ou tel manuscrit est vrai ou faux, ou si il est authentique ou pas; car premièrement, l'Evangile en lui-même ne peut être que vrai car c'est la Parole d'Allah et non pas la parole de Jésus ou autres, et deuxièmement le Coran suffit comme source de réflexion, méditation et foi pour tous les hommes de la terre.

La Bible d’aujourd’hui est constituée des copies de manuscrits faites entre le IVème et le Xème siècle. Pour donner une idée plus précise, je cite le spécialiste Bart Erhman : « Non seulement nous n'avons pas les originaux, mais nous n'avons pas les premières copies des originaux, nous n'avons même pas les copies des copies des originaux, ni même les copies des copies des copies des originaux. » De plus, les scribes ont recopiés en enlevant ou en ajoutant des passages, suivant ce que disait leurs passions ou leurs diables.

Donc on peut dire que dans la Bible (ancien et nouveau testament) il y a trois catégories de paroles ;
1. Des paroles dont nous pouvons affirmons que le sens est vrai, comme le fait qu'il n'y a qu'un seul Dieu qui mérite l'adoration et qu'il ne faut pas faire de statues.
2. Des paroles sur lesquelles nous restons neutre; nous ne sommes pas dans le besoin d'affirmer que c'est vrai, ni que c'est faux.
3. Des paroles dont nous affirmons avec certitude qu'elles sont fausses et mensongères car en contradiction avec le Coran et la Sounnah du Messager d'Allah, prières d'Allah et paix sur lui.

La position juste au sujet de l'évangile attribué à Barnabé :
L’Evangile de Barnabé compte 222 chapitres alors que les quatre évangiles canoniques forment 88 chapitres. J’ai été surpris de constater que cet évangile "apocryphe" complète et corrige la Bible dans de nombreux passages célèbres. Mieux encore, dans ce manuscrit Jésus a des références qui se trouvent dans la Vulgate mais pas dans les traductions connues de la Septante !

Plus étonnant encore, il apparait que l’évangile selon Jean est une fallacieuse copie de l’évangile de Barnabé. C’est la constatation qui ressort quand on compare les noces de Cana, la rencontre avec la Samaritaine, la guérison de l’homme paralysé, du lépreux, et de l’aveugle né, ainsi que la multiplication des pains, l’onction de Jésus, la résurrection de Lazare, le complot contre lui et le complot contre Jésus.

Mais pas plus que la Bible, l’évangile de Barnabé n’est pas l'Evangile révélé, Parole d'Allah incréée. Il contient des contradictions avec le Coran (naissance de Jésus), des incertitudes dans la chronologie des 3 années évangéliques de Jésus, des croyances juives sur la fin des temps démenties par le Coran et la Sounna, des histoires sans origines fiables, inventées et/ou déformées.

L’évangile de Barnabé était en circulation au premier temps de la communauté nazaréennes, exprimant le message de Jésus avant les inventions de Paul. Il faisait partie des évangiles canoniques des églises d’Alexandrie jusqu’au décret du Concile de Nicée en 325. En effet, Clément d'Alexandrie (150 – 220) et son disciple Origène (185 – 253) ont reconnus comme authentique l'évangile de Barnabé.

D'après ce que j'ai compris il y avait plus de 30 évangiles existant à cette époque. Le concile de Nicée déclara la doctrine de la trinité doctrine officielle de l’église. Les conséquences furent désastreuses. Entre autres, les quatre évangiles grecs furent retenus et le reste fut ordonné pour la destruction, ainsi que tous les évangiles écrits en hébreux.
Une loi fut établie que toute personne trouvée en possession d’un des évangiles interdits serait exécutée. Des travaux dictés par Jésus furent déclarés apocryphes dans une lettre écrite par Athanasius en 362, ces travaux contenaient « EVANGELICUM BARNABE ». Cependant un des manuscrits de l’évangile de Barnabé survécut dans la librairie privée de Damase Ier bien que celui-ci approuva la liste d’Athanasius en 382.

Dans la quatrième année du règne de l’empereur Zeno en l’an 478, la tombe de Barnabé (supposé avoir été martyrisé à Salamis en l’an 61) fut découverte et avec elle, reposant sur sa poitrine un manuscrit écrit de sa main de son évangile (rapporté dans le Acta Sanctorum, Boland Junii, tome 2 pages 422-450. Anvers 1698). L’église Catholique Romaine s’empara du manuscrit en disant que c’était une copie de l’évangile de Matthieu et elle le cacha au Vatican. Ce n’était pas l’évangile de Matthieu, puisque les spécialistes savent aujourd’hui que celui-ci a été rédigé bien après la mort de Barnabé. Quoi qu’il en soit ce manuscrit avait une grande valeur…
En l’an 496, Evangelicum Barnabé a été déclaré comme un livre rejeté dans le Decretum Gelasianum ou Décret de Gelasian par le Pape Pelasius (492-96).
A cette époque, le discours de l’église était le suivant : « Interdiction formelle de lire ces livres sous peine de punition éternelle en Enfer. »

Malgré tous ces efforts, l’évangile de Barnabé n’a pas disparu ! Selon l'histoire, en 1585, un prêtre italien nommé Peretti devint le Pape 'Sixtus V.' Il avait parmi ses amis un moine appelé Fra Marino, un fervent chercheur des anciens écrits chrétiens. Fra Marino raconte qu’un jour il est tombé par hasard sur un écrit d’Irénée parmi d’autres, dans lequel ce dernier écrit contre Paul en s’appuyant sur l’Evangile de Barnabé.
Le moine Fra Marino fut invité un jour chez son ami le Pape pour un repas, après le repas le Pape s’assoupit et le moine en regardant dans la librairie privée du Pape trouva un manuscrit en italien de l’Evangile de Barnabé, il le cacha dans la manche de sa soutane pour l’étudier en toute tranquillité. A sa lecture il se converti à l’Islam.

Environ 120 ans plus tard, Jean Frédéric Cramer fit une copie du manuscrit en espagnol et John Toland auteur du célèbre « Nazarenus », étudia ce manuscrit et confirma son authenticité. C’est le début du grand remue-ménage en Europe.

Ce manuscrit passa dans plusieurs mains (Prince Eugène de Savoie, Révérend Holme, Goerges Sale, Thomas Monkhouse qui traduit de l’espagnol à l’anglais puis Joseph White qui en traduisit certains passages) et un exemplaire va jusqu'à Sydney!
Le manuscrit italien de Fra Marino est gardé dans la Bibliothèque Nationale de Vienne depuis 1738. Il fut traduit en anglais par Lonsdale et Laura Ragg et imprimé par Oxford University press en 1907.
Mystérieusement, pratiquement toute l’édition disparue du marché. Deux copies de cette édition existent, une à la librairie du Congrès et l’autre au British Muséum. Un microfilm de la copie à la librairie du Congrès à Washington fut obtenu par des chercheurs et une première édition de 2000 copies en anglais fut imprimée en 1973 par la Fondation Bégum Aisha Bawany.

Les notes en arabe figurant sur le manuscrit de Vienne sont très mauvaises et de toute évidence elles ont été écrites par un européen maîtrisant mal la langue.
Mohammad Rachid Ridā (né en 1865, mort au Caire en 1935) fit traduire de l’anglais à l’arabe en 1908. Actuellement la version arabe est au Maroc.

Salah ed-Dine Kechrid s’est permis de mentionner l’Evangile de Barnabé dans Al-Qur’an Al-Karim traduction et notes page 491. Je n’ai trouvé ni preuve pouvant affirmer que le manuscrit a été traduit en arabe avant cette date (1908), ni preuve que les Arabes ou les Turcs avaient connaissance du manuscrit avant Toland et les bourgeois d’Amesterdam.
En 1977 paraît à Paris la première édition critique en fac-similé, traduit de l’italien au français par Luigi Cirillo et Michel Frémaux. Fin de la chronologie!

Donc je dis (et c'est d'Allah seul que vient l'aide) :
Louange à Allah qui par le Coran et la Sounnah nous a accordé la suffisance pour notre vie quotidienne, nos pratiques, nos relations, etc. Dans ces deux révélations il y a l'apaisement et la tranquillité pour les cœurs, il y a les meilleurs des histoires de telle sorte que nous n'avons plus besoin de lire des histoires inventées et mensongères. Loin des conjectures, des hypothèses et des théories, la foi aux Livres d'Allah en général, et au Coran en particulier est inébranlable. Faites passez le message; annoncer cette bonne nouvelle à votre entourage.

Allah (à Lui la puissance, la gloire et la majesté) a dit (selon le sens) :
{ C'est un Livre qui t'a été descendu; qu'il n'y ait donc à son sujet aucune gêne dans ton cœur; afin que par cela tu avertisses, et (qu'il soit) un Rappel aux croyants. } [Al A'raf, 2]
{Allah ! Pas de divinité à part Lui ! Très certainement Il vous rassemblera au Jour de la Résurrection, point de doute là-dessus. Et qui est plus véridique qu'Allah en parole ?} [An Nissa, 87]
{N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose qu'Allah a créée, et que leur terme est peut-être déjà proche ? En quelle parole croiront-ils après cela ?} [Al A'raf, 185]
{Récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur, dont nul ne saurait altérer les paroles et en dehors de qui tu ne saurais trouver de refuge.} [Al Kahf, 27]

Le Coran n'est pas créé, il ne comporte aucune parole de Mohammad -صلى الله عليه وسلم-, ni d’autres hommes, c'est la Parole d'Allah en toute vérité.
{Mais Allah témoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, Il l'a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme Témoin.} [Sourate An-Nissa, 166]

{Dis : “Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage ?” Dis : “Allah est témoin entre moi et vous; et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par lui, vous et tous ceux qu'il atteindra.” Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinités ? Dis : “Je n'atteste pas.” Dis [aussi]: “Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez.”} [Al An'am, 19]

{Mais non... Je jure par ce que vous voyez, ainsi que par ce que vous ne voyez pas, que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager, et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu, ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers. Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées, Nous l'aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte. Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.} [Al Haqqah, 38]

N'es pas que si Mohammed -صلى الله عليه وسلم- aurait menti, Dieu n'aurait-Il pas était capable de l'anéantir et d'anéantir sa renommée de tel sorte que personne n'aurait entendu parler de lui? Des faux prophètes il y en a eu et il y en a toujours (cela fait partie des signes de la fin des temps, comme nous en a informé le Prophète Mohammed), mais presque personne ne les connaît, et si tu ne lis pas les livres d'histoires en arabe, tu ne peux pas les connaitre.
Il n'y a aucune contradictions dans les récits et les lois de ce Coran.
{Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes beaucoup de contradictions !} [Sourate An-Nissa, verset 82]

Le Messager d’Allah -صلى الله عليه وسلم- a dit :
« Allah a attribué à chaque prophète des miracles pour amener les gens à le croire, ce qui m'a été attribué à moi c'est la Révélation qu'Allah m'a révélée; J'espère que je serai le plus suivi le Jour de la Résurrection. » (Version de l'imam Mouslim)

Le fait que le Coran soit inimitable est un miracle, et le fait qu'il soit infalsifiable est encore un autre miracle. Apprenez l'arabe et avec la volonté d'Allah vous verrez votre certitude augmenter.
{Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable (à ce Coran ou une sourate d'un semblable à lui; le Prophète qui ne savait, ni lire ni écrire) et appelez vos témoins, que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.
Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles.} [Al Baqarah, 23-24]
Personne ne peut relever le défi du Créateur des mondes.

{Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres.”} [Al Issra, 88]

L'imam Ahmed ibn 'Abdel Halim ibn 'Abde AsSalam ibn Taymiya a dit: "Rien ne peut trancher les divergences des gens si ce n'est le Livre descendu du ciel; et si ils reviennent à leurs raisons; tout le monde a une raison."

{Et la plupart d'entre eux ne suivent que conjecture. Mais, la conjecture ne sert à rien face à la vérité ! Allah sait parfaitement ce qu'ils font.
Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.
Ou bien ils disent : “Il (Mohammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques.”
Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes !
Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : “A moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous n’êtes pas responsables de ce que je fais et je ne suis responsable de ce que vous faites”.} Younous, 36 – 41

{Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.} Al 'Ankaboute, 48

Allah a dit (selon le sens) : {Alif, Lâm, Mîm. Les Romains ont été vaincus, au plus bas point de la terre, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. À Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront du secours d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. C'est là la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas.} Sourate Ar-Roum (30) versets 1-6

Les références historiques mentionnent la bataille qui eut lieu entre les Perses et Byzance (la partie orientale de l'empire Romain). Bataille qui eut lieu entre Adhri`ât et alBossrâ, près de la Mer Morte. Cette bataille qui eut lieu en 619 (du calendrier grégorien) se solda par une victoire écrasante des perses.
Cette défaite cuisante des romains byzantins amena plus d'un à croire que l'heure de la décadence de leur empire avait sonné. Contrairement à toutes les prédictions, une autre bataille éclata entre les perses et les byzantins en décembre 627 dans la région de Ninive. Et cette bataille se solda par une défaite perse. Après quelques mois, les perses durent opter pour un armistice qui leur imposait la rétrocession de toutes les terres qu'ils avaient réussies à arracher aux byzantins.

Ce qui est traduit ici par {plus bas point de la terre} a deux sens en arabe : le plus proche et le plus bas. Chacun de ces deux sens est en accord avec la réalité. En effet, le théâtre des opérations est la contrée voisine de la péninsule arabique ; la vallée de la Mer Morte en Palestine et l'Encyclopédie Britannique affirme que cette zone est le plus bas point de la surface de la terre qui fut enregistré par les satellites ; 395 mètres en dessous de la mer.
Il va de soi que nul parmi le commun des gens n'aurait pu établir cela en l'absence des nouveaux procédés topographiques!
Dans la parole d'Allah, il y a aussi l'annonce que la victoire byzantine après la défaite face aux perses aura lieu après quelques années. Et selon les spécialistes de la langue arabe, « quelques années » veut dire ; entre cinq et sept ans ou entre un et neuf ans.
Et comme prédit dans le Coran, la victoire eut lieu après sept ans lors d'une bataille qui opposa perses et byzantins en 627, bataille qui se solda par une victoire éclatante des byzantins. Et cette victoire coïncida aussi avec la victoire musulmane de la bataille de Badr face aux polythéistes. Les mécréants de la tribu de Qoraych avaient tourné ces versets en dérision tellement ils trouvaient une telle victoire invraisemblable!

{Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions (insultes, moqueries, mensonges) à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.} [Al An'am, 68]

{Dans le Livre, Nous vous avons révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l'Enfer.} [An Nissa, 140]

{Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes ?} [Al Jathiya, 6]

{Ou bien ils disent : “Il l'a inventé lui-même ?” Non... mais ils ne croient pas. Eh bien, qu'ils produisent un récit pareil à lui (le Coran), s'ils sont véridiques. Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction.} [At-Tour, 33 – 36]

{C'est une révélation de la part du Seigneur de l'Univers. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge ? Et est-ce pour vous [une façon d'être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ?} [Al Waqi'a, 80 – 82]

{Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas !} [Al Qalam, 44]

{Et quand on leur dit : “Inclinez-vous”, ils ne s'inclinent pas. Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge. Après cela, en quelle parole croiront-ils donc ?} [Al Moursalate, 48 – 50]

{Par l'étoile à son déclin ! Votre compagnon ne s'est pas égaré, et n'a pas été induit en erreur, et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, que lui a enseigné [L'Ange Gabriel] à la force prodigieuse} [An Najm, 1 – 4]

Allah a dit selon le sens : { Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre; et ils disent: «Ceci vient d'Allah, alors qu'il ne vient point d'Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah. } [All 'Imrane : 78]
عن ابن عباس : إن الآية نزلت في اليهود والنصارى جميعاً وذلك انهم حرفوا التوراة والإنجيل وألحقوا بكتاب الله ما ليس منه.
L'imam ibnou 'Abbes (cousin de Prophète Mohammed صلى الله عليه وسلم) a dit : « Ce verset est descendu sur les juifs et les chrétiens tous ensemble, ceci car ils ont falsifié la Torah et l'Evangile, et ont mis dans le Livre d'Allah ce qui n'en fait pas partie. » (Tafsir al imam Baghawi)

Comme a dit l'imam Sofiane ibn 'Uyenne, la Torah et l'Evangile tel que Allah les a révélé se sont perdus au fil du temps.
En effet, il existe plus de 5 300 manuscrits connus de la version grecque du Nouveau Testament. Si nous ajoutons à cela 10 000 manuscrits de la version latine Vulgate et au moins 9 300 autres versions, cela fait un total de 24 000 copies de manuscrits de parties du Nouveau Testament !

Les déclarations des occidentaux viennent confortées l'attestation de l'imam Sofiane ibn 'Uyenne. Par exemple, l'érudit biblique Frederic G. Kenyon (ancien directeur et bibliothécaire principal du Musée britannique) a dit au sujet du nouveau testament : " Les premiers manuscrits existants, exception faite de quelques écrits secondaires, ont été rédigés au 4ième siècle, soit aux environs de 250 à 300 ans plus tard. " (source : Worldwide Church of God, 1997)

L'auteur et l'éditeur des paroles attribuées à Paul est un certain Marcion (ennemi de Dieu, dualiste). Son influence était tel que par la suite les représentants de l'Eglise n'ont pas pu se débarrasser de toutes ses hérésies mécréantes.

Mieux encore, sache qu'aucun des écrivains et des compilateurs du Nouveau Testament n'a connu la lumière du monothéisme et la prédication des compagnons de 'Issa. Ni Jean (autre que l'apotre), ni Ignace, ni Denys, ni Marcion, ni son agent Luc, ni Polycarpe le faux martyr, ni Irénée, ni un quelconque pape, ni Origène. Les rivalités, les divergences et les répliques qu'il y a avait entre les écrivains du NT ne sortaient jamais du cadre de l'ésotérisme et de la philosophie païenne.
Tous ces gens étaient soit des ignorants, soit des hypocrites, comme les chiites qui ont essayer d'ajouter deux sourates au Coran ('Al Wilaya' et 'A-Nourayne'). Il n'y avait personne pour discerner le vrai du faux sur ce qui se disait sur le Messie et ses compagnons, du moins suite à la disparition des vrais compagnons du Messie.

Ils (Marcion et ses contemporains parmi les auteurs du NT) ignoraient complètement le monothéisme, ou disons que Satan leur en a donné une conception fausse. Le monothéisme c'est la proclamation et la confession de l'unicité de Dieu ; qu'Il est Unique dans Sa Seigneurie, Unique dans Sa Divinité étant le seul méritant la déification et le culte. Ainsi, tout doit être fait au nom de Dieu, par Dieu, pour Dieu, en Dieu.
Or, personne ne peut donner ce qu'il n'a pas. Celui qui n'est pas monothéiste ne peut pas prêcher le monothéiste.

Satan a voulu faire croire que le message de Jésus est conciliable avec la philosophie païenne alors qu'en fait il n'y a rien de plus opposé que ceci et cela.
L'Eglise s'est donc bâtie comme ceci au fil du temps en officialisant parfois certains dogmes sans jamais pouvoir se purifier des dizaines (voir des centaines) d'hérésies païennes. Elle est comme une éponge qui n'en finit plus de salir les consciences plongeant des milliers d'innocents dans le scepticisme quant ceux-ci ont soif de vérité.

A l'époque de l'imam Ahmed ibn Hanbal, il y avait un juif qui a voulu examiner les religions. Comme il avait une belle écriture, il a écrit trois exemplaires de la Torah en ajoutant des choses et en enlevant. Puis il réussit à vendre ses trois copies falsifiées ! Ensuite il a fait la même chose avec l'Evangile, et il a aussi trouvé preneur ! Ensuite il s'est concentré sur le Coran, il fit la même chose et s'en alla présenté ses trois exemplaires falsifiés aux scribes. Ceux-ci les ont feuilletés, et quand ils ont trouvé des ajouts et des diminutions, ils les ont jeté sans les acheter.
Le juif témoigna : "J'ai donc su que ce Livre est préservé, et ce fut donc la cause de mon islam." Il est entré dans l'islam, wa al hamdouliLlah.

La mémorisation du Coran a été facilitée par Celui qui l'a révélé comme Il a dit :
{وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِنْ مُدَّكِرٍ}
L'imam 'AbdeRahman AsSa'di a dit dans son Tafssir :
أي: ولقد يسرنا وسهلنا هذا القرآن الكريم، ألفاظه للحفظ والأداء، ومعانيه للفهم والعلم، لأنه أحسن الكلام لفظا، وأصدقه معنى، وأبينه تفسيرا، فكل من أقبل عليه يسر الله عليه مطلوبه غاية التيسير، وسهله عليه، والذكر شامل لكل ما يتذكر به العاملون من الحلال والحرام، وأحكام الأمر والنهي، وأحكام الجزاء والمواعظ والعبر، والعقائد النافعة والأخبار الصادقة، ولهذا كان علم القرآن حفظا وتفسيرا، أسهل العلوم، وأجلها على الإطلاق، وهو العلم النافع الذي إذا طلبه العبد أعين عليه
{ En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour le dhikr (la méditation, la mémorisation et le rappel). Y a-t-il donc quelqu'un pour réfléchir ? } [dans sourate Al Qamar, selon le sens]

Si la transmission du Coran serait dépendante de l'écriture, cela serait plus difficile pour les hommes, mais Allah est Doux, Il aime la facilite pour Ses serviteurs.

Allah nous dit (selon le sens) : { C'est une révélation de la part du Seigneur de l'Univers. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge ? Et est-ce pour vous [une façon d'être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ? } [Al Waqi'a, 80 – 82]
Plus de lecture sur mon blog : http://vers-le-firdaws.blogspot.com/


Salut,
Ce passage en langue arabe est pour moi une insulte car je ne le comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 01:39

dims a écrit:
Je n'ai jamais cherché a dire que Mahomet était un saint mais je crois profondément que chaque religion conduit au salut.
Il est dit dans l'Islam que celui qui vient au jugement dernier est Issa et non Mahomet. Preuve que Mahomet n'est pas tout puissant dans l'Islam.

Bien que Mahomet soit un pécheur, l'Islam quand à lui est l'oeuvre de Dieu. Je veux bien remettre en question les haddits mais l'Islam a fait des saints. On peut voir par exemple une pensée proche entre l'hindouisme, le Bouddhisme et le Soufisme.

Ensuite vous pouvez retrouver la misogynie dans les différentes traditions. Dans le Bouddhisme par exemple la femme doit toujours être assise plus bas que l'homme, dans le Christianisme la femme est aussi rétrogradée.

Mais c'est incroyable comme vous vous aveugler. Vous parlez de Misogynie dans les religions, trouvez-moi un enseignement de Bouddha qui serait misogyne à ce point, ou bien trouvez-moi un enseignement du Christ dans cette veine... Vous n'en trouverez pas! Tellement pas, pourquoi croyez-vous que les musulmans affirment que l'événement témoigné par les apôtres du Christ qui aurait empêché la lapidation de la femme adultère, donc à l'encontre de la loi de Moïse, est une invention ajoutée dans les écritures, donc non véridique? Hum!?? Soit vous êtes plus ignare que vous le démontrez ou bien vous manipulez les choses pour vous donner raison. Ce sont vos potes soit disant représentatifs de la vraie islam de votre quartier qui vous mènent inconsciemment à argumenter ainsi???
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14462
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 02:12

Thor a écrit:
Abd El Salam a écrit:


La mémorisation du Coran a été facilitée par Celui qui l'a révélé comme Il a dit :
{وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِنْ مُدَّكِرٍ}
L'imam 'AbdeRahman AsSa'di a dit dans son Tafssir :
أي: ولقد يسرنا وسهلنا هذا القرآن الكريم، ألفاظه للحفظ والأداء، ومعانيه للفهم والعلم، لأنه أحسن الكلام لفظا، وأصدقه معنى، وأبينه تفسيرا، فكل من أقبل عليه يسر الله عليه مطلوبه غاية التيسير، وسهله عليه، والذكر شامل لكل ما يتذكر به العاملون من الحلال والحرام، وأحكام الأمر والنهي، وأحكام الجزاء والمواعظ والعبر، والعقائد النافعة والأخبار الصادقة، ولهذا كان علم القرآن حفظا وتفسيرا، أسهل العلوم، وأجلها على الإطلاق، وهو العلم النافع الذي إذا طلبه العبد أعين عليه


Salut,
Ce passage en langue arabe est pour moi une insulte car je ne le comprends pas.

Je vous comprend, mais comme il pourrait vous répondre que pour comprendre le coran faut connaître l'arabe, donc vous êtes un ignorant, c'est prendre les gens pour des idiots.

C'est gens-là qui se comportent si fanfaronnement, me font penser à un chihuahua du Mexique, le plus petit chien du monde, qui aboie le plus, se montre très agressif, mais ô combien si petit qu'il pourrait être écrasé comme une fourmi. Mr. Green

Bref laissez-le japper... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 07:56

Je sais mieux lire çà

Et en plus c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 09:50

ysov a écrit:
dims a écrit:
Je n'ai jamais cherché a dire que Mahomet était un saint mais je crois profondément que chaque religion conduit au salut.
Il est dit dans l'Islam que celui qui vient au jugement dernier est Issa et non Mahomet. Preuve que Mahomet n'est pas tout puissant dans l'Islam.

Bien que Mahomet soit un pécheur, l'Islam quand à lui est l'oeuvre de Dieu. Je veux bien remettre en question les haddits mais l'Islam a fait des saints. On peut voir par exemple une pensée proche entre l'hindouisme, le Bouddhisme et le Soufisme.

Ensuite vous pouvez retrouver la misogynie dans les différentes traditions. Dans le Bouddhisme par exemple la femme doit toujours être assise plus bas que l'homme, dans le Christianisme la femme est aussi rétrogradée.

Mais c'est incroyable comme vous vous aveugler. Vous parlez de Misogynie dans les religions, trouvez-moi un enseignement de Bouddha qui serait misogyne à ce point, ou bien trouvez-moi un enseignement du Christ dans cette veine... Vous n'en trouverez pas! Tellement pas, pourquoi croyez-vous que les musulmans affirment que l'événement témoigné par les apôtres du Christ qui aurait empêché la lapidation de la femme adultère, donc à l'encontre de la loi de Moïse, est une invention ajoutée dans les écritures, donc non véridique? Hum!?? Soit vous êtes plus ignare que vous le démontrez ou bien vous manipulez les choses pour vous donner raison. Ce sont vos potes soit disant représentatifs de la vraie islam de votre quartier qui vous mènent inconsciemment à argumenter ainsi???

Car comme le disait Arnaud l'Islam doit se pacifier en comprenant non pas les sourates au premier degrés mais dans leur sens symbolique.
Et on voit que la plus part des musulmans ne font que répéter les sourates sans avoir une analyse spirituelle plus profonde.

Je ne vous vois pas aussi dure avec le judaïsme :

« Mais si le fait est vrai, si la jeune femme ne s’est point trouvée vierge, on fera sortir la jeune femme à l’entrée de la maison de son père ; elle sera lapidée par les gens de la ville, et elle mourra [...] Si l’on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous deux, l’homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi [...] Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu’un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle, vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. » Dt 22. 20-24

«  Si un homme commet adultère avec une femme mariée, s’il commet adultère avec la femme de son prochain, l’homme et la femme adultère seront punis de mort. » Lv 20. 10
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 09:53

Le texte biblique que vous citez est la preuve que Dieu peut faire évoluer l'interprétation de tels versets. Les Juifs les applique SPIRITUELLEMENT !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 10:05

C'est là ou je voulais en venir.
Car Ysov refuse de comprendre que le travail que les Juifs ont fait et bien certains Musulmans l'ont commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 10:11

Code:

«  Si un homme commet adultère avec une femme mariée, s’il commet adultère avec la femme de son prochain, l’homme et la femme adultère seront punis de mort. » Lv 20. 10

C'est bien pour ça que les couples adultères sont tué par les musulmans. crime d'honneur et tout le toutime.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 10:21

Ancienne alliance = dualité
Nouvelle alliance = unicité

Chaque religion possède ces deux aspects.
Chaque religion a des adeptes qui parviennent à la nouvelle alliance.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 10:25

J&B a écrit:
Ancienne alliance = dualité
Nouvelle alliance = unicité

Chaque religion possède ces deux aspects.
Chaque religion a des adeptes qui parviennent à la nouvelle alliance.


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 12:09

On peut même dire qu'une religion, tant qu'elle est officielle et organisée sera toujours dualiste et restera dualiste.
Elle ne peut accéder à l'Unicité, mais être seulement son tremplin,
car l'unicité se fait à l'intérieur de l'homme, dans son âme.
C'est aussi pourquoi toute percée individuelle et non-dualiste sera combattue par le dualisme.
Tous les saints, les mystiques, les sages ont été combattu par les leurs.

Il  ne peut donc y avoir une religion officielle fondée sur la non-dualité.
D'ailleurs le christianisme ne s'est-il pas scindé de toutes parts  et à toutes les époques, à partir du moment où on a voulu en faire une organisation, c'est à dire dès le départ ?
Même dans l'Evangile où les tentations du totalitarisme apparaissent.
Le christianisme se scindera encore, avec les diktats moraux  qui arrivent en ce moment.

L'homme qui a réalité son Unicité ne fonctionne pas aux diktats, tout compassionnels qu'ils soient, mais sur ce qu'il constate des souffrances que l'ignorance génère, et cela change sa vision de la compassion.

Idem pour toutes les religions organisées, politisées, hiérarchisées, officialisées, étatisées, etc...
Il n'y a donc que des différences culturelles entre les religions.

Le non-dualiste peut comprendre le dualiste, parce tout homme commence par être dualiste, de par son éducation.
L'unité contient le partiel.
Mais pas le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 12:16

Ceux qui entrent sur la voie non-dualiste d'une religion sont une minorité et sont souvent rejetés par la majorité dualiste de cette même religion.

Jésus en est l'exemple, cependant on ne retrouve pas cette confrontation brutale en orient.
Comment tu l'expliques J&B ?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 13:38

J&B a écrit:
Ancienne alliance = dualité
Nouvelle alliance = unicité

Chaque religion possède ces deux aspects.
Chaque religion a des adeptes qui parviennent à la nouvelle alliance.


Dualisme et non dualisme se retrouve aussi bien dans le judaïsme (Kabbale) que dans le christianisme (Gnose). Chaque tradition possède son Cœur spirituel. Théoriquement du moins...
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 13:53

dims a écrit:
Ceux qui entrent sur la voie non-dualiste d'une religion sont une minorité et sont souvent rejetés par la majorité dualiste de cette même religion.

Jésus en est l'exemple, cependant on ne retrouve pas cette confrontation brutale en orient.  
Comment tu l'expliques J&B ?


Difficile de le savoir...il faudrait avoir une grande connaissance de l'Histoire orientale.
Les maîtres orientaux ont souvent  bousculé certaines traditions, mais n'ont jamais été assassiné par les leurs, à ma connaissance...
Les religions étaient des écoles et non pas des hiérarchies officielles.

Peut-être  les orientaux fonctionnent-ils avec une intelligence plus intuitive que rationnelle ?
Une faculté d'abstraction naturelle plus développée ?
Ils ne séparent pas avec autant de rigueur le bien et le mal, qui sont complémentaires ou se succèdent, comme le jour et la nuit.
Le bien et le mal sont acceptés comme la manifestation de la multiplicité des visages du Créateur-Destructeur.
Sont-ils plus avancés dans la tolérance parce que leur religion est plus ancienne ?

En occident, nous voyons et apprenons les choses de manière matérialiste, partielle, binaire, par l'analyse,  on sépare, on tronçonne, pour mieux analyser, sans jamais parvenir à la vision globale et ultime. (ou alors, peut-être avec la physique quantique)

Les orientaux savent, mais sans passer par les mêmes "pourquoi" ni les mêmes "comment", ils ne dissèquent pas la vérité.

Il y a la théorie des cycles cosmiques que René Guénon a transmise, c'est à dire que la Connaissance va en s'atténuant et s’obscurcissant, dans le temps, et elle me semble être la meilleure réponse.


Dernière édition par J&B le Dim 06 Sep 2015, 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 13:56

Miles Templi a écrit:
J&B a écrit:
Ancienne alliance = dualité
Nouvelle alliance = unicité

Chaque religion possède ces deux aspects.
Chaque religion a des adeptes qui parviennent à la nouvelle alliance.


Dualisme et non dualisme se retrouve aussi bien dans le judaïsme (Kabbale) que dans le christianisme (Gnose). Chaque tradition possède son Cœur spirituel. Théoriquement du moins...


Il me semble que la Kabbale est mieux accepté dans le judaïsme actuel, que la Gnose l'est dans le christianisme, ou je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 14:15

Il me semble que la Kabbale est mieux accepté dans le judaïsme actuel, que la Gnose l'est dans le christianisme, ou je me trompe ?


C'est le moins que l'on puisse dire.

Il y a la théorie des cycles cosmiques que René Guénon a transmise, c'est à dire que la Connaissance va en s'atténuant et s’obscurcissant, dans le temps, et elle me semble être la meilleure réponse.


Oui, et ce n'est pas une théorie mais bien une doctrine traditionnelle. C'est pour cela qu'on la retrouve, voilée ou non, dans toutes les traditions.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 20:07

J&B a écrit:
En occident, nous voyons et apprenons les choses de manière matérialiste, partielle, binaire, par l'analyse,  on sépare, on tronçonne, pour mieux analyser, sans jamais parvenir à la vision globale et ultime. (ou alors, peut-être avec la physique quantique)

Bonjour J&B ; pourriez-vous développer SVP ce "ou alors, peut-être avec la physique quantique" ?

Merci infiniment !

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Dim 06 Sep 2015, 21:40

Jean Staune expliquera tout cela bien mieux que moi avec des vidéos très intéressantes :

sur la Trinité : https://www.youtube.com/watch?v=-0fwelHoUlk

Religion et science version courte : https://www.youtube.com/watch?v=NX2YT5FcUqA

Religion et science version longue et radiophonique,
partie 1  https://www.youtube.com/watch?v=ah1XuW2vQ_8
partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=CIGKa-UyF8M


Nicolas Gisin explique l'intrication
https://www.youtube.com/watch?v=eIacwfP_BmA


le Père Thierry Magnin, prêtre et physicien : Energie spirituelle et Gnose.
https://www.youtube.com/watch?v=pJ1Ber6S3E8


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 670
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Lun 07 Sep 2015, 11:08

J&B :

Vous venez de m'insulter de mouche dans le fil advaita védanta qui suis-je .
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Lun 07 Sep 2015, 12:59


Oups, encore un piège à mouches et j'ai failli tomber dedans, que dis-je, me poser dessus !

Sinon, j'ai un jeu de mot rigolo qui me brûle les doigts, mais je m'abstiendrai pour sauver le sujet


:beret:

Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 670
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Les différences entre la Bible et le Coran   Lun 07 Sep 2015, 14:40

Allez rien de grave ...

Pour en revenir à la question je dis que le Coran est falsifié à moitié .
Revenir en haut Aller en bas
 
Les différences entre la Bible et le Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voyages d'Abraham selon la Bible et le Coran
» La thora, la Bible et le Coran
» Plainte contre la bible et le coran
» de la Bible ou du coran, qui a raison sur le recit du déluge de Noé ?
» Le Coran s'oppose à la Bible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: